Abrus,Réglisse Indienne,le TOXIQUE Haricot Pater Noster

                                 ABRUS ,ABRUS PRECATORIUS

Haricot Pater Noster,Pois Rouge,Graine Diable,Reglisse Indienne,Jequirity

 

Connue pour son usage de bijoux fantaisies ethniques ,bracelet et collier people ,souvent mixage trompeur de ses graines rouges et graines noires de poivre,, cette FABACEE est de fait un poison redoutable par  sa phytotoxine,l’Arbine,tout aussi redoutable que son alter ego,la Ricine,plaçant ces deux toxines comme de véritables agents de guerre terroriste.(Chemical Weapons Convention/CWC et Biological and Toxine Weapons Concention/BTWC) .Malgré sa toxicité reconnue ; une graine suffit à tuer un homme (Budaravi/1989) soit  un seuil de taux d’Arbine de 0,00015% du poids corporel ,(Kingsbury/1964) son usage traditionnel est  decrit en Inde,Brésil,Afrique. Trois pièges :la toxicité disparait à la cuisson , présence de Glyrrhizine de même nature que celle de la Réglisse ,par un long stokage réfrigéré,l’Arbine se convertit en une forme mitogénique (Kare/2004 et Vaidyrathnam /1995).

Abrus

            PRINCIPAUX SIGNES D’INTOXICATION PAR INGESTION

Ils apparaissent en 3 heures à 2 jours

*Gastroentérite,Déshydratation,Hépatotoxicité (hépatonécrose)

*Hypotension et Collapsus,

*Troubles neurolgiques:tremblements,mydriase,hallucinations,Convulsions

Il a été décrit des Hallucinations par port de bracelet d’Abrus ( 9/03/2012-Dr Waldron) Public Health  Agency /PHA (GB).Il est fortement conseillé de se laver les mains en cas de manipulations de graines fraiches (Allergie,conjonctivite ) et de jeter toutes graines suspectes à proximité  d’un enfant.

Bien que la pharmacopée traditionnelle soit riche et les recherches pharmacologiques inédites,il faut dans tous les cas se garder d’utiliser en dillétante le Haricot Pater Noster ,toxique ,méritant  bien son surnom .,d’autant plus  qu’il existe une communauté  d’esprit dans les ‘applications thérapeutiques  ,toxicités, déclinées dans beaucoup de régions telles:aphrodisiaque,toux,contraceptif,abortif,fébrifuge,ophtalmie,sedatif du système nerveux central,asthme,helminthe et cancer de de type épithéliaux.Toutefois ,il est acquis par tous :toxicité de la graine,toxicité de 5 % d’infusion de graines pour ophtalmies,feuilles dangereuses come substitut du Réglisse.

PROBLEMATIQUES DE L’ABRUS PRECATORIUS

La toxicité de  cette plante doit être constamment rapportée et son usage ne doit pas être considérée comme une plante d’automédication.Même s’il est surnommée Réglisse indienne ou Réglisse sauvage par la présence de Glyzhyrrizine,elle ne peut en aucun cas remplacer la Réglisse ,de plus que la réglisse sauvage également  désigne sur le continent de l’Amérique du Nord,Aralia Nudicaulis.La voie préférentielle est donc de déterminer les composants utiles en médecine moderne,tel l’effet oestrogénique de la racine,l’action des feuilles sur leucodermie et autres affections cutanées,les graines à actions anti-tumorales.La matière médicale chinoise  pour ces raisons  a exclue Abrus Precatorius de la thérapeutique pour laisser place à de meilleures alternatives,telles variété Abrus Fruticulosus et Cantoniensis.Les références thérapeutiques traditionnelles déclinées doivent être uniquement considérées comme des axes possibles de recherche (Afrique,Amerique Centrale ,Asie du Sud Est).Les matières médicales indiennes font souvent référence à l’Abrus Precatorius en se basant sur les écrits classiques ayurvédiques,dont le Susruta Shamita,pour les mêmes raisons les indications ayurvédiques doivent être considérées comme une ouverture de recherche et non d’automédication.Les bilans pharmacologiques seront données en fin de thème ,en insistant encore sur la toxicité de l’Abrus  pour des formes galéniques en apparence banales,traitement des ophtalmies pouvant ouvrir la voie à des intoxications.

                                  TRADITION CHINOISE

Download-1

L’Aspect dangereux de l’Abrus ,XIANG SI ZI est signalé car peut être confonfu avec le Haricot Rouge  ,PHASEOLUS CALCARATUS ou CHI XIA DOU.Le Phaesolus est utilisé en local pout les oreiilons,tendinites,capsulites,galactogogue.L’usage de l’Arbus  Précatorius est peu cité dans les pharmacopées chinoises sans doute pour sa toxicité récurrente,particulièrement dans les cataractes (essai arrêté).Sont connues les applications  traditionnelles de l’Abrus en CHINE:Fièvre,malaria,céphalées,vers.

Dans le Sud Est asiatique mêmes concordances :

MALAISIE racine et feuilles pour colique,coup de froid,toux rauque.

Au CAMBODGE:actions pour les vers,expectorant,troubles de règles,fièvre,céphalées,malaria ,racine pour cancer,plantes pour cancer épithéliaux

TAIWAN:Racine grillées:bronchite et hépatite

THAILANDE:feuilles dans l’huile comme anti-inflammatoire

GUAM:graines considérées comme toxique avec les signes déjà élaborés

NEPAL:graines aphrodisiaques

PAKISTAN:Graine aphrodisiaque,en suppositoire abortif

Empeureur de chine

PHARMACOPEE CHINOISE

Elle cite le plus souvent  deux especes d’Abrus:

1)Fruticulosus  Wall(désigné in Flor.ind.orient en 1834 et ARS en  2002

2)Cantoniensis Hance (désigné en 1868 par J;Bot/et ARS 2002)

                                            ABRUS FRUTICULOSUS

Cettte variété ,citée en Inde également, en CHINE appelé le JI GU CAO ou ABRUS FRUTICULOSUS dont les feuilles sont utilisées.

Bibliographie:

*L’antique livre  LING NAN CAI YOU LU

*Zhong Ya Xue 1998

*Chang Yong Zhong Yao Cheng Fen Yu Ki Shou Ce 1994

JI GU CAO est de saveur douce et fraiche,agissant  sur les Méridiens Foie et Estomac

Posologie:6 à 15 gr

Applications Traditionnelles

1)Détoxicant et fébrifuge,donné dans les hépatites infectieuses

2)Inflammatoire et antalgique

Chimie

Elle recoupe grossièrement les éléments connus de l’Abrus :Arbine,Choline,Saponine,Tannin,Anthraquinone,Dérivés de Sitostérol,Chrysophanil;mais surtout:

*Les SAPONINES sont hépatoprotecteurs en labo.Chem.Pharm.Bull.1990

*Etudes cliniques sur 70 hépatites (60 gr de feuilles + 60 gr de sucre),dont dose de moitié pour les enfants.N’agit pas sur les hépatites chroniques/Zheiijang journ of Chin.Med (1960)

                                ABRUS CANTONIENSIS

chine

Appelé aussi JI GU CAO donné pour les Hépatites Aigues et Chroniques(différence avec Fructiculosus),oreillons

Chimie

Avant tout Saponines triterpernoïdes dont soyasaponine et kaikasaponine.Saponines mineures:Abrisaponine et dérivés,Béta-Fabatriose,Hydroxyanthraquinone le Chrysophanol.

Les saponines gérent les hépatites,hépatoprotection de soyasaponine et kaikasapponine.La soyaponine est un inhibiteur de la sialytransférase ,agit in vitro sur les cellules cancéreuses métastatiques MDA-MB-231 ou migration cellulaire du B16F10 cancer(Hsu/Lin/Chang/Wu/Lo/Tsai/Gyn.Onc.96;415-422),réduction des métastases pulmonaires (Chang/Yu/Lin/Wang/Boich.Bioph.Res.Comm.341,614-619) ;études sur ,Cao-2-cancer colique

L’extrait ‘éthanolique de la plante agit sur Helicobacter pylori (pathogénèse de l’ulcus gastrique)

Le Kaiksaponine agit sur le virus de l’Herpès simplex 1 (HS1)

Il faut considérer les deux espèces comme quasi superposables les indications globales des régions du Sud-Est le rappellent:hépatoprotecteur,anti-inflammatoire,immunostimulant,anti-oxydant,antibiotique,cancer et prévention,antalgique,hypoglycémiant.

                                         TRADITION TIBETAINE

Appelé OLA MA SE DMAR PO et pour Bawan Dash donne une traduction en sanscrit “RAKTA” et souligne son goût astringent et froid d’ action anti-parasitaire,aphrodisiaque,ophtalmies (dont il faut rappeler les dangers de l’instillation de l’arbine dans l’oeil:troubles généraux, et locaux:irritation oedème,ecchymoses)

.Ces données apparaissent imparfaites car le caractère aphrodisiaque ou ophtamies  est récurrent dans les traditions dans le monde avec l’usage de la racine alors qu’elle  est irritante,toxique .

Boudha

ORIENT, CONTINENT AFRICAIN ,Amériquedu Sud, SUB-CONTINENT INDIEN sont particulièrement riche en indications.Toutefois,il sera toujours nécessaire de faire le point sur la pharmacologie et des possibles applicationc cliniques,compte-tenu de la toxicité.         

                                        La Tradition Orientale

Reprend les indications classiques.

Feuilles:coliques,coup de froid,toux

Graines:Abortif,fièvre,ophtalmies

Afghanistan: Graines grillées Aphrodisiaque

Egypte :Aphrodisaique,graines avec du miel

Anatomie Persanne

 

                                    LES CARAÏBES et continent SUD AMERICAIN

Haîti:feuilles pour toux et grippe

Jamaïque:Feuilles séchées et racine:tonique

 

Les Iles du Golfe du Mexique(West Indies):graines émétiques,purgatives,antihelminthique

Iles Virgins: graines Toux

BRESIL:feuilles grillées et racines:tonique

AMERIQUE LATINE:asthme,grippe,coup de froid,toux,fièvre,rhumatisme

                                         CONTINENT AFRICAIN

Les indications de l’Abrus Precatorius présentées ne sont que les plus représentatives mais ne doivent pas être considérées comme une ouverture à l’automédication.

*Centre Afrique:Racine machée  pour morsure de serpent,graines :anti-helmintiase contraceptif dit actif sur 13 cycles avec une seule dose de 200 mgr

*Afrique de l’Est;parties aériennes:gonorhée.Jus de feuille:MST,gastrite,vomissement,bilharziose.Poudre de feuilles:blessures.extrait hydrolique de feuilles:douleur de poitrine,ophtalmies ( graines macérées).racine fraiche:aphrodisiaque

*Afrique de l’Ouest:racine grillée:vomissement,bilharziose,vers,MST,Aphrodisiaque,morsure de serpent

*Cote d’Ivoire:feuilles et tige:aphrodisiaque et facilite le travail d’accouchement

*Guiné-Bissau: pulpe de feuilles aphrodisiaque,facilite le travail de l’accouchement , graines:abortif et aphrodisiaque

*Kenya:feuilles fraiches:toux

*Mozambique:racine en décoctée:aphrodisiaque

*Nigeria:racine fraiche aphrodisiaque,supposistoire:abortif

*Soudan:plante contraceptive

*Tanzanie:feuilles en cataplasme anti-inflammatoire

                                         SUB-CONTINENT INDIEN

La pharmacopée Indienne sur l’ABRUS PRECATORIUS est sans doute la plus riche et élaborée ,suite logique de la  médecine ayurvédique ,et de ses applications modernes et des études de laboratoire.

            GUNJAA(Sanscrit) ou RATTI ( Hindi) ,ABRUS PRECATORIUS

Ayurveda

1)Tradition Ayurvédique

Appelé CHIRIHINTIKAA dans le Susruta ( Traduction RAY et GUPTA 1980 )

Appelé KAKANANTIKA dans le Caraka (traduction METHA 1949)

En pratique ayurvédique on distingue deux variétés:

KAKHAADANI,variété Rouge

KRISHNALLA ,variété blalnche

Graines Utilisées  comme tonique du cuir chevelu et déficience des etats Vata et Pitta,fièvre,vertige,asthme,soif,syncope,ophtalmie,aphrodisiaque,tonique,anti-pruriginineux et ulcéreux,maladies cutanées,vers,alopécie.

Racines emétique,feuilles coliques et antidote

 

Rappel de biologie  médecine traditionnelle :

l’organisme vivant est équilibré par le système TRIDOSHA:

*VATA:contrôle des fonctions cérébrales et du systême nerveux autonome

*PITTA:Manifestations de l’énergie des organismes procédant à l’assimilation,construction des tissus,glandes endocrines
*KAPPA:Fonctions de thermogénèse et formation des fluides,surtout nutrition des tissus

2)EN medecine Ayurvédique réactualisée (indian Council Medical Institut/1996),

Gunjaa est donné pour:

Sa saveur  de goût léger et amer.Utilisation en externe pour douleurs articulaires,tendineuses.

Il existe un composant à base de graines détoxifiées,APHRODISIAQUE,appelé UCCHATTA.

il est spécifié que la racine d’Abrus est utilisée comme un substitut bon marché du Réglisse (à ne pas conseiller)

3) Applications Therapeutiques selon ,Ecole de S.Raphunatha Iyer/Kottakkal 1988 ) et Chattergie et Pakrashi (1992)

Graines:purgatif,émétique,tonique,aphrodisiaque,antiphlogistique,”désordres nerveux”,abortif,pate en application pour scaitique,douleurs articulaires

Feuilles:Toux,coup de froid,coliques,

En mélange avec Plumbago Zeylanica:leucodermie,troubles biliaires,prurit

Racine:Tonique,diurétique,émétique,hépatite,gonorrhée

D’après le CCRAS (2010)

On utilise feuilles,raine,graines détoxiquées,en poudre de 60 mgr à 15 gr

On rappelle la tradition de préparation :graines bouillies trois heures dans le lait de vache.

Feuilles:pour sciatique,tendtinites,mélange à l’huile pour traiter les cheveux,feuille avec huile de moutarde pour douleur articulaire mais aussi toux,grippe,troubles biliaires et colique;

La CCRAS insiste sur les ouverures thérapeutiques et rappelle le danger des instillations oculaires avec troubles généraux,et locaux,d’autant que l’usage se faisait pour la cataracte,usage définitivement proscrit

Graines:formules pour coxalgie,maladies de la peau

Il est rappelé l’usage du Susruta:cautérisation,éruptions,calculs urinaires,lèpre,douleurs musculaires,sont évoqués le traitement de cancers de la face vagin et col.utérin. Mais sutout sur les ouvertures:

*Racine:anti-oestrogénique et diurétique

*Feuilles:leucodermie et aures maladies cutanéées

*Graines:anti-tumorales

                   

                                                   CHIMIE

Graines:Abrine,Abraline,Abrine=toxicité,choline,trigonelline,dérivés acides gallique,amino-acides

Huile de Graine Acides gras palmitique,stéarique,aracidique,oléique er déivés,dérivés stigmastérol,béta-sito-stirol,dérive de rutine

Feuilles:Glcyrrhizine et pinétol

Racine isoflavanquinone

Racine,Tige:Abrine

Boudha Inde

  ACTIVITEES PHARMACOLOGIQUES  DE L’ABRUS et ESSAIS DE LABORATOIRE

 

ABORTIF:extrait aqueux de graine grillées de 125 mg/kg chez le rat

Activité AGGLUTINIQUE chez le lymphocytes 2ll/mli vitro

ANTI-HELMINTHIQUE:extrait aqueux de tiges et racine (in vitro Schistosomia)

ANTIBACTERIEN:extrait aqueux et alcoolique des parties aériennes 25 mcg/ml:Colibacille,salmonelle,staphyllocoque doré.Forme aalcoolique active à 95 ù sur salmonelle et staphyllocoque

ANtI-EPILEPTIQUE:extrait alcoolique de racine fraiche.résultats hautements variables selon dose,modèle d’induction

ANTIDIARRHEIQUE:un extrait de graines grillées ,rat avec 10mg/kg

ANTI-OESTROGENIQUE:extrait alcoolique de racine à 10 mg/kg chez la souris

ANTI-FERTILITE;extraits methanolique de graines,50mg/animalL’extrait alcoolique n’a aucun effet per os.L’extrait alcoolique mis par intubation gastrique est positis à 100mg/kg chez le rat mâle pendant 560 jours.de même,avec la même préparation in situ à 250 mg/kg est active chez le mâle.L’eefet contraceptif n’est pas expliqué,avec un traitement de 60 j.

Un essai humain a été pratiqué sur des femmmes à la dose de 0,28mg/persnne,une dose est prise le second jour des rêgles,puis deux fois par jour pendant 20 jours .l’extrait d’Abrus entre en  composition avec avec Embella ribes ,Piper Longum,Asa foetida,Betel,Polianthes tuberosa.le traitement est actif pendant 4 mois

*Oral Contraceptive (long acting)Patent Brit 1445599/1976

*Sans comparaison animale:Agarwal,Ghatak,Arora :Antifertility Activation of the root of Abrus Precatorius(Pharm.Tes.Com./1970;2/159-164

ANTIFUNGIQUE:extrait alcoolique et hydrique de 25 mg/ml des parties aériennes:Trichophyton,Aspergllus

EFFET ANTIGONATROPINE:Extrait alcoolique de graines grillées 150 mg/kg souris

EFFET ANTI-NIDIFICATION:Extrait méthanol de graines 50mg/animal en sous-cutané ou extrait alcoolique oral chez le rat à100mg/kg

ANTI-INFLAMMATOIRE:parties aériénnes,résultats dépendants de la procédure,due aux saponines triterpénoïdes

ANTI-SPASMODIQUE: extrait de racine et feuilles,stimulation musculaire variable selon dosage et préparation(alccoolique,hydrique,ether),effet UTERIN STIMULANT(fraction méthanol ou hydrique des graines) et RELAXANT( (idem)

ANTI-SPERMATOGENIQUE:250mg/kg avec extrait alcoolique ouuhydrique par intubation gastrique.l Même action avec la fraction stéroïdenne de la graine grillée en intramusculaire

INTERRUPTION DU CYCLE OESTRAL:Graines sans effet

SUPPRESION DE L’EFFET LUTEAL:extrait méthanol de graines 50mg/animal

EFFET CONTRACEPTIF;extrait d’ether de graines

PAS D’EFFET EMBRYOTOXIQUE

HYPOGLYCEMIANT:des parties aériennes inconstant

PAS d’EFFET CARDIAQUE INITROPE

ACTION ANTI-TUMORALE:extrait alccoolique de feuilles inactif dans le sarcome,la fraction protéique des graines a une action positive, protéine agglutininiquede  à haute activité antitumorale

CYTOTOXICITE:extrait méthanol et hydrique des graines grillées 40 mcg/ml et action sur Sarcome

EFFET SPERMICIDE:Extrait alcoolique des graines de 100 mg/kg en intubage gastrique sur 60 jours.

TERATOGENESE POSITIF avec extrait de graines à 125 mg/kg

ACTION ANTI-VIRALE extrait alcoolique ou hydrique des parties aériennes inactif pour des doses de 40mcg/ml à 77..pas d’action anti-VIH

ANTIDEPRESSEUR dose dépendante

ACTIVITE NEURO-MUSCULAIRE:blocage par l’extrait alcoolique des feuilles 0,5mcg/ml

ACTIVITE MITOGENIQUE:négative

ACTIVITE MUTAGENIQUE:Inactive

Ganesh

                                               BIBLIOGRAPHIE

Elle ne peut qu’être exaustive

Chopra 1956/1982

Kirtikar et Basu 1933

Nadkarni 1989

SatayavatinRaina,Sharma 1987

Pharmacopée Indienne

Indien Consil Medecine

OMS

RAo;Antifertlité Acta Eur Fret.1987

Bhaduri,Basu:Antifertilité,Indian Journ,Exp.bio;1968

Dessai,Rupawada,antifertility.Ind Pharma.1970

Hussein Ayouh,Anticancer/Fitoterapia 1982

Adesina,Anticonvulsiviants,Fitoterapia 1982

Snha;Antifertililyty.Jour Ethno.1986

Vedavathy,Rao,Rajaiah,Birth control/Int.Jour.Pharma.1991

Zia Ul Haque;Qazi,components antifretility;Pak;Jour.Eool.1981

Antispermatomobility /J Ethno/1991/Ratnasooriya,Amarasekara

Jawal,Anand/Plantes abortives/indian J Phar./1962

ANTITUMORAL:

*Itokawa,Hirirayama,Nitta?in indosebian plants Shyakugaku Zasshi/1990

*LIn,Lee,Tung antiprotéines antitumorales.Toxicon Supp.1979

Pharmacognostical studies ,Evaluations of Abrus Precatorius /Karmakar Sujit.UPRD;2011/vol 4(03)-225-233

CCRAS/2010

                                                          CONCLUSIONS

Par sa toxicité l’ABRUS PRECATORIUS ne peut être du domaine de l’automédication d’autant que classé comme un substitut du Réglisse,ouvrant la porte aux accidents.Son intêret réside dans ses applications de ses  composants  dont anti-cancéreux,mais d’obédience médicale,ces implications cutanées et de la régulation de la fertilité ici encore du du domaine médical.il faut bien avoué que dans l’espèce Abrus ne restent légitime  que l’espèce Cantoniensis et Fructiculosus,encore faut-il cerner leur toxicité,les indications et la pharmacologie.Le chemin de traçabilité et leurs bénéfices seront alors clairement énoncés.

Retour