Aconit,Ne jamais Prescrire,Toxicité Absolue

                                  L’ACONIT

Trop souvent citée de façon innapropriée,a très peu de place dans la thérapeutique,au Tableau A,apparait fréquemment dans des compositions complexes asiatiques.Ces modes de préparations sont faussement rassurantes , mal  décryptées ou préparées,ou folkloriques(racine bouillie et réduite dans l’urine de vache ),fonctions soit disant  amoindries par la plante-ancètre ou vénérable,le Réglisse,plante considérée en tradition chinoise comme une plante ministre (fonction de renforcer la plante cardinale,Roi)et officier supérieur(réduisant effets toxiques et secondaires),concept reposant sur une connaissance élaborée de la médécine chinoise traditionnelle,avec ses règles cliniques et thérapeutiques comme,ses 8 combinaisons et interdits.

chine

L’ACONIT,Renonculacée,est l’archétype d’une plante toxique qui apparait dans de nombreuses publications européennes et asiatiques ,souvent de façon répétitive,s’appuyant sur les traditions dont les modes de préparation ou choix ou nomenclatures inappropriées qui gomment la dangerosité de celle-çi ,même signalée,et si,il demeure une place étroite dans la thérapeutique ,si elle existe encore ,elle ne peut être définie que par un professionnel de santé aguerri à cette pratique.

Outre sa dangerosité,la racine de l’aconit peut-être confondue avec le Céleri ou le Raifort.,Couscouille.

Download-10

Dans tous les cas la racine de l’Aconit,contient un alcaloïde toxique,l’Aconitine,de concentration de 0,5% à 3%,concentration variable selon le temps de ceuillette,cycle végétatif de la plante,origine géographique,ses parties:feuilles riches en alcaloïde,le tubercule florifère a une concentration moindre à l’épanouissement de la plante,la radicelle en est pauvre au printemps,et plus riche après.Le piège sera toujours le même:variabilité du titre de l’alcaloïde et selon son origine.La modération de la toxicité de l’Aconit par Régisse,Gingembre,Miel,devrait être précisement expliquée pour validation.L’exemple le plus significatif est le signalement de 16 intoxications  graves dont deux dècès,à Hong Kong en 1989.60 % des accidents sont le fait de mauvaise composition ou surdosage inhabituel,vendues par des herboristes non formés ou ne connaissant pas ou ne sachant pas différencier une espèce végétale et sur 7 compositions analysées aucune n’avait les conditions requises de fiablité donc d’atoxicité.

                                 L’ACONIT EN TRADITION EUROPEENNE

                                                ACONIT NAPEL

préconisait l’Aconit dans la coqueluche,asthme,algie façiale type névralgie du Trijumeau,céphalées

*Les indications évoquées  dans les années 1980,sont citées  malheureusement encore à ce jour:Névralgie du Trijumeau,Hypothermiant,otalgies,toux,anticongestive.

Des doses sont même évoquées en Teinture à la dose 0,5 à 5.Le problème souvent oublié est l’extrême variabilité de l’Alcaloïde Toxique et à effet cumulatif.

Les alcaloïdes Aconitine ,Mesacotinine,Hypaconitine, toxiques sont instables en solution aqueuse et quelques soient les préparation,I mg est une dose mortelle.Les phases critiques  du toxique sont connues:digestive,neurologique,agitation,paralysie,troubles vasculaires et décès.,

.L”Aconitine est vasoconstricteur ,hypothermiant,agit au niveau de la moelle épiniaire.

L’Aconit Napel a sa place dans les armoires de l’histoire et les allégations actuelles ne doivent pas être maintenues.

                                 L’ACONIT EN TRADITION ASIATIQUE

         *   INDIENNE:ACONIT PATIVISHHAAA ou PATAS OU SHYAMAKANDAA

*   CHINOISE:ACONIT dit FUZI et CHUAN WU

chine

 

                                              ACONIT ET TRADITION INDIENNE

Trois aconit sont évoqués dans les classiques Caraka et Suruta Shamita

1)Bisma

2)Planatum

3)Héterophylum

Les deux premiers sont aussi appelés:Prativishhaa,Shyamakandaa,Patas,Bikmaat.

Le 3 ème:Ativishah

Les doses préconisées sont:Poudre de 500mg à 1 gr/Décocté de 3 à 5gr

 

Indications selon le CARAKA

Fièvre,Rhumatisme,Perte de vitalité.Un gruau de Gingembre et Aconit est indiqué dans les diarrhées

 

Indications selon le SUSRUTA

Troubles métaboliques,tumeurs,coliques,rhumatisme,désordres gynécologiques.

 

Mode de Préparations

*Aconit souvent associé au Miel ,Pistachier ou Poivre long

*la décoction de l’aconit est faite avec l’urine de vache ou lait,le lait serait le meilleur

Indications générales traditionnelles indiennes

*Troubles ou déséquilibres du Tridosa:Vata,Pita,Khapa,que le Susruta précise:

Migraines,Douleur névralgique et inflammtoire,asthénie,toux,flatulences,dyspepsie ou gastralgie,hépatite,diabète,fièvre,paralysie.

Donc dans l’ensemble l’Aconit de la tradition indienne est:narcotique,sédatif,thermorégulateur,expectorant,eménagogue

                                 ACONIT ET TRADITION  CHINOISE

chine

La tradition chinoise nécessite toujours un référencement, et souvent la difficulté est de respecter les règles de prescription et d’associations.même s’il existe des composants de plus de 20 produits d’analyse complexe,la plupart des formules traditionnelles chinoises et leur  compositions respecte le standard associatif suivant:

*Le Roi:plante majeure essentielle

*Le Ministre:renforce l’action du Roi,

*L’Officier Supérieur:réduit la toxicité et effets sencondaires du Roi

*Chef de Division:canalisant le méicament vers le Méridien requis.

On peut même réduire , cumuler deux fonctions et combiner deux plantes  une majeures(Roi) un  Chef de division comme la REGLISSE qui minimise les effets secondaires et fonctions supérieures de type sédatif,antihermique,détoxicant,on se retrouve donc de fait devant une trithérapie qui s’ éloigne des compositions complexes de 2O plantes d’analyse difficile ou de compositions extrêment dangereuses,car non replacée dans le contexte de la pathologie et les possiblités de son temps.

Il faut se méfier des formules  donnée hors contexte.L’exemple le plus simple est la formule selon Ta Ping Hui, Min Hue Ji Ju Tang (Formule de sa grâce impériale de Tai Ping Earai).Cette formule est destinée à un cas désespéré décrit:inconscience,déviation des yeux et bouche,grognement respiratoire.Ces signes éévoquent un coma hémiplégique dont on peut prévoir l’issue;Il n’est pas sûr que la formule proposée n’y contribue pas,car associant Trois plantes Toxiques:Aconit,Ari Scuata,Aucklandea.

Il n’est pas sûr non plus que la formule SI NI TANG,prposée dans le Collapsus soit d’une parfaite efficacité,associant:Aconit,Gingembre,Réglisse.Cette formule peu-être modifiée en cas d’arthrose due au froid associant SI TI TANG avec Pivoine et Cinnamomum.

                           ACONIT:FUZI et CHUAN WU

FUZI:Racine

CHUAN WU:Radicelle latérale de la racine

Il ya peu de différence pharmacologique entre les deux composants,les deux sont anesthésiques.

MODE DE PREPARATION DU FUZI

1,5 gr à 5 gr ,bouillir pendant 4 à 6 heures.Sécher.Puis Pré-Décocté pendant 30 à 60 minutes.Puis on ajoute les plantes requises pour amoindrir le goût désagréable et sensations buccales..On peut continuer la réduction de 1/2000 à 1/4000′(diminuant la toxicité)

FINALISATION DU CHUAN WU

Pour réduire la Toxcité,on ajoute REGLISSE,GINGEMBRE,ou MIEL.

Mais pour réduire la toxicité de l’aconit,il est également associé aux précédentes formules,sel,sucre roux ou blanc ou dérivés de sel de sulfate

INDICATIONS TRADITIONNELLES DU CHUAN WU

Antirhumatismal,Analgésique(commun au deux formes)disconfort abdominal,arthrose,hyotenseur,hémiplégie,action sur système nerveux central et neurologique périphérique.

PROBLEMATIQUES DU FUZI ET CHUAN WU

Quelque soit le mode de préparation,la toxicité de l’aconit est une constante.Il faut de nouveau insister sur l’ intoxication  sévère touchant 16 personnes dont 2 décès à HONG_KONG en 1989 et 1991,Sur 7 préparations données repérées, ont montré des surdosage,espèces non connues ou mal évaluées par les herboristes.Le manque de lisibilité de certaines formules traditionnelles ou la difficullté de traductions des livres antiques entrainent de facto des confusions graves.

Conclusions simples

*L’ACONIT estt toujours un toxique dangereux d’actualité

*Les modes de préparations,dosages doivent être respectées(voir nouvelles législations,encadrements de la matière médicale chinoise et de la pharmacopée chinoise)

*Exigences de transparence de certains produits, type association médicamenteuse :Ginseng et Ephédrine

* Informations et Educations car Confusion ou méconaissance des espèces(1992 ET 1993./53 INSUFFISANCES RENALES en Belgique (confusion entre Stephania et Aristoloche)

*surdosage  ou prise trop longue:type Ginseng Abuse (Lancet.1979)

ESSAIS CLINIQUES

Attaque Cardiaque:Tanghn College.1973

Thromboangéite.Hopital 166.1973

BIBLIOGRAPHIE

Bruneton.1983

Delaveaux.1983

Yoshioka;Gomni.Forensic Scie.1996

Zhang.HanG Forensic.1988

Tai,But,Yong.Lancet.1993

But.Tai.Yong.1994

Dickens.Tai.But.Forensic.1994

Mori.Mukaida.Shimaya.1988

NE JAMAIS OUBLIER,L’ACONIT EST UN TOXIQUE DANGEREUX, NE PAS SE LAISSER ABUSER;NE PAS TOUCHER.

 

Retour