ALZHEIMER,Vers un Diagnostic Precoce

10974287_886485081371673_1773319871241821312_o11034358_901162869903894_436371981798775274_o-1

 

 

 

 

21 DECEMBRE 2016

 

Ponction Lombaire permettant d’identifier la Protéine TREM 2 du Liquide Céphalo-Rachidien,,protéine pathologique apparaissant 7 ANS avant l’Apparition des Symptômes,ouvrant la voie aux thérapeutiques immunomodulatrices aux porteurs de Genes Alzheimer

Cohorte DIAN/Sciences Translation Medecine/Suarez-Calvet/Caballero/Kleinberger/Batman,Fagas.21 Decembre 2016

9 AVRIL 2018

 

 

Test IMMUNO-INFRAROUGE  sanguin montrant l’Altération des PROTEINES AMYLOIDE HELICOIDALE  ALPHA en BETA-PATHOLOGIQUE;

Etudes ESTHER et BIOFINDER

Test sensible à 71% et SPECIFIQUE à 91%  permettant de detecter des pathologies 15 à 20 ans avant l’apparition des troubles MCI

Test  sélectionnant les patients susceptibles de subir une ponction Lombaire et un TEP, pour étayer le diagnostic et faux positifs.permet de différencier l’Alzheimer des autres démences mais aussi le Parkinson

Pré-Etudes de Rhur-University Bochum/Novel Blood Test for Alzheimer Diagnostic /Sciences Daily 15 Mars 2016.

An Infred Sensor analysed label -True the secondar spectre of Abeta -peptide in Presence of complexe fluides /Journal of Biophotonis /2016 ,9(3)224 .Wilfaig,Gerwert,Nabers,Oliesch,Shelartaer,Genius,Hauffman,Klaft.

12107237_176912702649005_3342387862228345099_n11986487_1199240670092242_6419645002773291486_n

Revue NATURE :Dr Tanaka K

Revue Molecular Psychiatry  Dr Lesley Cheng

EMBO  Mol Med 6 Avril 2018/Amyloid Blood Biomarker detects Alzheimer’s diseaese /Nabezrs,Perna;Lange ;Mons;Sharher,Guddelerhaupt,Saum,Janeliaze;Hollecal;Rujrsen,Hausen,Brenner

Esperance dans un avenir proche d’un traitement efficace.

Mais demeure l’impératif de diagnostic précoce,que rappelle Lancet Neurology 28 fevrier 2018,par Etude INSIGHT-PRE-AD et Cohorte MEMENTO:la présence de lésions amyloides ne préjuge pas de l’activité journaliere:pas de modification cognitive,morphologique et fonctionnel,examen fait sur 30 mois avec examen neurophysiologique(MMSE),EEG,marqueurs sanguins,PET -FDG et PET-Amyloide.il existe manifestement des mécanismes de compensation exprimés en partie par visualisation, des modifications de l’EEG

Selon l’IGAP plus de 21 génes et région du génome ont été identifiés intervenant

dans le processus de la maladie.,type  1 à  2 alléles  Epsilone 2 du géne APOE,en relationavec une diminution de l’apparition de l’alzheimer,la présence de l’alléle Epsilon 4  multiplie par 5  à 15 le risque d’Alzheimer

D’autre part,les equipes de l’Inserm ont mis en évidence la protéine REST

(RE Silencing Transcipitor Factor),qui a une action sur le code de production de la proteine dont le niveau est bas en zone frontale et hypocampique si les symptômes s’aggravent(Inserm Mars 2016)

D’autre part les lymphocytes T régulent les Cellules T ou TREG,qui baisse les cellules microgliales sur les dépots peptides ,le déficit en TREG s’accompagne de troubles cognitifs(18 mars 2018)

Il va de soi que ces recherches ouvrent la voie aux traitement immunitaires mais ,il n’existe pas encore d’optimisme débordant ,le Pr Dubois relate une expérimentation sur 423 patients avec un immunodulateur entrainant des oedémes,l’essai   serait  significatif sur troubles du comportement et qualité de vie sous conditions  que le traitement soit administré à des maladies précoces dites de pré-démence.

 

Le Probléme de Diagnostic pose le probléme récurrent de prise en charge,médicale,familiale,tierce personne et maintien ou non sur le lieu de vie,à domicile

.Le Comite Consultatif National d’Ethique(CCNE) publie le 16 mai 2018 un constat sévère sur la façon dont sont traités les personnes agées et ou apparait un hiatus énorme entre le  surmédicalisation et soçialisation transgénérationnelle, entrainant “exclusion collective,maltraitance latente et mal assumée ,dénégation collective,ghettoisation”et oû apparait des concentrations de personnes agées entre elles dans des établissements dits d’hébergement (EHPAD ou Maison de retraite)qui souvent non pas été choisis par le patient,dans lesquelles apparaissent fautes de moyens,défaut de communication,d’hygiéne ou d’un lien collectif,soçialisation (Jeux,rencontre,spectacle;Visites).,démédicalisation ou défaut de personnels spécialisés que ce soit en centre ou à domicile..Dans tous les cas ,il faut combattre la” vulnérabilité ,l’indignité”et surtout en ce qui concerne

l’Alzheimer,garder un lien préférentiel avec la famille ,les enfants ,les activités(Lecture,musique,activités ludiques,jeux de société) des foyers spécialisés qui permettent de réduirent de prés de 40 % les troubles cognitifs.et surtout garantir à nos anciens “l’égalité à l’accès aux soins,bien être physique,mental et soçial”.Ces devoirs communautaires sont identifiés depuis longtemps et s’il faut des chiffres/Sources CCNE,INSEE,DRESS,Fondation de FRANCE d’aprés le Monde du Jeudi 17 mai 2018/François Beguin

 

<<9 % de la Population sont agés de de 75 ans et plus au 1er janvier 2018 ,Soient 6,1 millions de 75 ans et plus dont 39% hommes et 61% femmes

 

<<< Projection des plus de 75 ans:

1960 :4,3 millions

2015:9,3 millions

2060:16,2 %

 

<<< Projection du Nombre de Personnes Dépendantes

2010:1,2 millions

2013:1,53 millions

2060:2,26 millions

 

 

<<< LA SOLITUDE PESANTE des plus de 75 ans

25% vivent seules

50% n’ont plus de Réseau Amical Actif

79% n’ont pas ou peu de contact avec leurs Frères et Soeurs

64 % n’ont pas d’activité dans un club

41% n’ont pas ou peu de contact avec leurs Enfants

 

 

 

<<< 86% des Personnes agées de 75 ans ou plus   SONT DEPENDANTES

Soient 577.707 dont 3 sur 4 sont des femmes

 

<<< Résidants en EHPAD et En Maison de Retraite

Age Moyen 85 ans/Durée moyenne de Séjour 2 ans et demi.

L’article évoque un”Agisme”une véritable” Ségrégation”,les personnes agées ont le sentiment “d’être une charge”,d”être en trop” de “n’être plus”

 

IMG_0657

 

Retour