Anti-Oxydatifs,Anti-Inflammatoires Potentiels Anti-Cancéreux du Sein,Colon,Poumon

Download-11Download-3

Selon INcA,FRANCIM,HCL,SANTE PUBLIQUE FRANCE de Juillet 2019 ,les Cancers du Sein chez la Femme est au premier rang (doublant de 1990 à 2018) avant ceux du Poumon,et Colon ,chez l’homme le Cancer du Poumon demeure le premier tueur,avant le colon.

Globalement en 2018:Tous cancers  :177.433/Taux d’Incidence 274

 

1)Tumeurs Solides:cas incidents,Décés Estimés,Taux d’incidence /de mortalite (TSM)chez la FEMME

 

 

<SEIN:58.549/ taux d’incidence 99,9/ Décés  :12 356/Taux de mortalité  :14

<POUMONS:15.132 /Taux d’incidence 23,2/Décés :10 356/Taux de mortalité 14

<COLON-RECTUM :20.120 /taux d’incidence 23,9/Décés 7900/Taux de mortalité 6,9

<COL UTERUS  2920/Taux d’incidence 6,1//Décés 1117/ Taux de Mortalité 1,7

<CORPS UTERIN 8224/taux d’incidence 11/Décés 2415/Taux de mortalité 2,3

 

2) Tumeurs solides ,cas Incidents,Décés estimés /de mortalité chez l’HOMME

 

<POUMONS 31.231 /Taux d’incidence  50,5/Décés/ 22761 /Taux de mortalité :34,7

<COLON-RECTUM 23. 216/Taux d’incidence /Décés :9209/Taux de mortalité :11,5

< PROSTATE 50. 430 /Taux d’incidence 81,5/Décés  8115/Taux de Mortalité: 7,9

 

Download-1 copieDownload

Il  apparait un  incidence stable chez l’homme ;mais de 2010 à 2018,l’incidence augmente avec le cancer de la prostate, 25 % des cancers Masculins ,avec une augmentation récente de 0,1% par an.Chez la femme il apparait une augmentation nette de l’incidence  du cancer du poumon  ,  9% des cancers feminins :avec 5,3 % par an et sur le cancer du sein sur 33 % cancers  feminins  , augmentation du cancer du sein à 1,1% par an oû entrent en présence facteur familiaux,age de grossesse et menopause,variation hormonale specifique avec ou sans contraception

Il est inutile de rappeler le changement des  habitudes féminines avec augmentation de l’usage du  tabac ,en cause bien sûr  , non seulement du cancer du poumon mais également une incidence particulière sur  le cancer du col utérin (sans oublier le Papilloma virus )et du sein.Par ailleurs l’usage répandu du cannabis augmente de façon significative le cancer du poumon(jusqu’à 5%)

Ces modifications des incidences cancéreuses imposent une surveillance specifique regulière ,palpation du sein,surveillance mammographique,frottis,Toucher Rectal ,Test immunologique des selles type ODLC,radio du poumon en cas d’exposition tabagique active ou passive,(Tests dit biologique sanguin CCGA/ASCO 2018)ou exposition à la pollution,bilan biologique regulier ,tenir compte de antécédants   familiaux ,(comme  adénomatose colique) ou désordre ou erreur alimentaire répetitive sautant allégrement les generations.

Il apparait trés clairement que 40% des causes directes du cancer pourrait être eviter,d’oû prevention de masse,education ,messages répétitifs,et en particulier lutter contre la tabagisme,l’alcoolisme,la sedentarité,surpoids et obésité et surveillance particulière de l’alimentation trop sucrée ou grasse,tout particulièrement alimentation ultra -transformée trés accessible et touchant beaucoup plus les populations precarisées.équilibre du temps de travail postée ou de nuit.(rôle important du médecin du travail)

La recherche therapeutique sur le cancer a fait un bon en avant,de l’empirisme à la plante active isolée et composants de la plante permettant de mieux cibler l’organe avec moins de réactions secondaires et parfois facilitant l’action de la thérapeutique initiée et amoindrissant ses réactions .

De l’explosive apparition des cancers s’apparentant à un désordre funeste ineluctable ,sont apparus le concept d’instabilité genetique avec  accumulations induites de désordres cellulaires  qui ont pour causalité:

Mutation de l’ADN avec réparation des genes   P21,22,27,51,53 et complexité de l’organisation d’assemblage spatiale  de l’ADN

Genes Suppresseurs de la Tumeur P53,NF1,NF2,RB

Les Genes  Oncogenes  MYC,RAF,Bcl2,RAS (accelerateurs)

Genes renforçant la croissance cellulaire et Inhibiteurs

Mutations génétiques,et desordres hormonaux et systeme Immunitaire

Procedures enzymatiques Oxydantes Capspase 3,7;9 10,12,GSH

Facteurs extérieurs Radiations,Tabagisme ,Alcool ;polluants de l’eau,nourriture,air,metaux lourds

Toute la difficulté est de connaitre  la relation  du mode d’action des composants de plantes sur la causalité du cancer  qui nécessitent entre autre de connaitre:

<Action sur les cellules souches cancéreuses

<Biomarkers caracterisant le composant actif

<Les Récepteurs Specifiques  des molecules agissant sur le cancer

<<<<Rôle de l’Alimentation .en particulier les metabolomiques nutritionnels et risques de cancer du Sein  suggerant une association pré-diagnostique en concentrations sériques de metabolites de l’Alcool,Vitamine E,Matières Grasses Animales associées avec risque Cancer du Sein /ER+

<En particulier Taux global important de cancer du Sein : avec une alimentation contenant Caprate,Acide Gras Saturé,Gamma-Carboxylethyl hydrochromane (Gamma CEHC),Gamma Tocopherol,4-Androsten-3 beta-17 Beta -diol-monosulfate,Androgene .+++

<Metabolites associés avec les recepteurs positifs Oestrogenes :metabolites de l’alcool,Alpha–hydroxylisovalerate,vitamine E,beurre assoçié au Caprate,aliments frits associés avec 2-Hydroxyoctanate.+++

Am J Clin Nutr Aout 2017;106(2)637-649 / Playdon,Ziegler,Sampson,Stolzenberg-Solomon,;Thompson,Irwin,Mayne,Hoover,Moore:

Connaitre les autres alternatives phytotherapeutiques agissant sur le même type de cancer et ses   variations internationales. (Résumé par Aung,Qu,Kortsak,Adelson /2017)

Le travail est immense ,nécessitant isolation de la molecule active,définir son action in vivo,chez l’animal,mode d’action sur les cellules souches cancereuses humaines,pouvant déboucher sur des essais clinique humains,mais peu nombreux , randomisation insuffisante,échantillon clinique insuffisant.Souvent ,tests faits dans les phases non repondantes au traitement,recidives ou dépassées,donc résultats partiels.Il va de soi que tout résultat ne peut pas déboucher sur des essais à l’aveugle et tout au plus il sera sous contrôle avec AMM transitoire et officialisé.

 

Principes Generaux des Modes d’Actions des Plantes   Anticancéreuses

 

1) Modulation de La Balance Oxydo-Réductrice

Oxydative Medecine and Cellular Longevité Vol 2020/3 juin 2020/Rijo,Pesic,Fernandes,Santos

Avec modéles experimentaux in vitro et in vivo avec fruits,graines,feuilles, racines contenant saponines,polysaccharides,triterpenoides ,alcaloides,glycosides polyphenol :flavonoides et phénols tels  acide cafeique,cathéchines,quercetine,luteonine,kampferol,glycosydes luteonine

Type d’action induction de superoxyde dismutase,reduction de l’oxydation de l’ADN,arrét du cycle cellulaire en phase S,suppression des voies de survie,invasion cellulaire,reduction anti-apoptotique et accroissement des facteurs proapoptotique ,decroit la proliferation de l’antigene cellulaire PCNA,Cycline B1,Cycline E. Abilité à reduire  par mediation  de l’Oxydo-Reduction mitochondriale de la mort cellulaire .Induction de la mort cellulaire  suivi de l’activation caspase 3 et accroit le calcium intracellulaire et niveau des radicaux libres(ROS).Auteurs :Z.Ma,/H.Castro/Rupasinghe/Shen/Kowalcryk,/Pang

Lignori,Russo,Curcio Oydation,vieillessement et maladies /Vol 13/2018

Liuo,Storz ROS et cancer Clinical Intervention in aging Vol 13/2018

Lobo,Oatil,Phatak,Chandra Radicaux libres et aliments fonctionnelles ,impact sur la santé.Pharmacognosy. Res .Vol.4.2010

 

 

2) Inflammation et Cancer

Environ Health Prev Med/ 2018 Octob 20,23;(1)50/Muruta

Infection et Inflammation causes factorielles de 25% de cancers.L’inflammation chronique  joue un rôle primordial dans les aberrations epigenique et genetique

.L’inflammation et cancer sont en relation avec lesions de la mutagenése de l’ADN,comme 8-oxo-7,8-dihydro-2 deoxyguanosine (8-Oxod G) et 8- nitroguanine.Ces deux composants formés dans le tissu des cancers et lésions pré-cancéreuses due à l’infection (type Shistosomia Hematobium et cancer de la vesie,/Helico-Bacter et cancer gastrique,/Papilloma vVrus et cancer du col utérin)et  facteurs pro-inflammatoires (type Abestose et leucoplasie orale)

Les stress  oxydatifs et nitrogeniques touchent non seulement l’ADN mais aussi de la dysfonction des proteines et lipides conduisent au cancer .L’altération epigenetique comme methylation de l’ADN et dysregulation du microARN jouent un rôle dans la carcinogénése specialement dans le couple cancer-inflammation

 

3) Medicaments Anti-Vieillissement et Benéfices

SubCell Biochem 2019;91;339-392/Piskovasska,strilbytska,Koliata,Vaserman,Lushchak.

Le vieillissemant est un processus physiologique par des voies régulées et par des facteurs de transcription.La recherche biologique animale trace le cibles et implications des molecules ,pouvant intervenir,sans trouble secondaire ,Notamment Revesratrol,Rapamycin,Metformine et aspirine servent de modéles de d’evaluation de l’organisation de la vie ,en agissant sur les regulateurs essentiels du vieillissement:mTOR,FOX,PGC1 alpha,affectant autophagie,inflammation,prevention cardio-vasculaire,ralentissant le declin de certains organes et potentiels pharmacologiques des molecules anti-vieillissement inhibant carcinogenése,metabolisme cellulaire,proliferation,angiogénése et apoptose

 

4)Reactions Chimiques et Stress Electrophilique dans le Cancer

High Throughput Avril 2018;27,7(2)12/Sakanyan

Les reactions chimiques exogenes troublent souvent l’homeostasie cellulaire et souvent assoçié à un cancer,phenoménes non encore eclairçis,mais les modéles experimentaux avec nitro-bendadiazole  montre le rôle pivot de Cu:Zn Superoxydismustase 1 (SOD1) dans la production des reactions oxydatives et  formations electrophiliques dans la cellule exposée aux elements chimiques d’une cellule permeable.Il apparait que les electrophiles lipidiques sont liés au SOD 1 et Induit des dimers actifs ,stables et fonctionnels.L’oxydoreduction est independante de la variété protéique agressée

Il est considéré que l’identification des proteines susceptibles d’electrophilie à un stade precoce d’oxydation et stress electophilique est la voie strategique en relation avec le stress des tumeurs malignes.

Il doit être clair que ce chapitre est loin d’être clos ,la vie est un processus continu d’oxydoreduction et  tout peut se resumer par la gain ou perte d’electron de la couche péripherique  d’une particule elementaire  O2,Zn,Ca 2+,C .N,H2,echange permanant de la couche périodique,processus tendant à l’équilibre

 

5) Cancer et Stabilite genetique,Rôle des flavonoides

 

Les fruits,vegetaux,the contiennent le plus de flavonoides,,environ 10.00O:

Sub -Casses :Flavonols,Flavan-3 -ol,,Anthocyanines,Flavonones,

Flavones,isoflavones,Protanthocyanides.

Les plus efficaces:Luteoline,Epigallocathechine,Quercetine,Apigenine,Chrysine,

Chimioprotection contre dommages causés à l’ADN

The Noir ,Epigallocathechine anti-oxydant  :Cibles Cox2,5lOY,AP1,JNK,Stat,ERGFR,AKT,Bccl2,NF-kB,Bcl-vl Caspase,P53,Fox1.Action sur Mutagenese et Transcription sur bloc de genes oxydatifs

Sing,Rawat,Bhagat 27 mai 2017Cr .Re. Food Nat

Lutéonine:accroit ROS cellulaire par activation de la reponse au stress de l’endoplasme réticulée;Activation de N-Cath.

Bioch .Pharm.08;2019/Rauf,Nadem,Shariati,Imram,Orhmam,Rizeman

 

 

6)Polyphenol :Prevention du Cancer et Induction Apoptose

Curr Med Chem 2018;25(36)4740-4757/Sharma ,Kaur,Katoria,Nagpal

Chimiopreventions:Flavonoides,Lignans,stilbenes,acide  Phenolique

Anti-Oxydant protection contre dommages oxydatif,maladies avec ROS incluant cancers.Inhibition generation tumorale,progression cancer et apoptose

 

7)Compréhension due la Reaction Oxydative (ROS).Strategie de therapie anti-cancer.

Oxyd Med Cell Long Dec 2019,18,5381692/ Ji Kim,Soo Kim,Rock Seo

Les agents prooxydatifs ont des effets prooxydants et ou agents inhibiteur-anti-oxydants.les Anti-cancers induisent antistress oxydatif en accroissant ROS ou inhibent  processus anti-oxydants.

 

7)Nouveau Systeme de Reparation de l’ADN

Guanine glycation repair by DJ1 /Park 7 and its Homologs Sciences 8 Juin2017

Communiqué de Presse 8 juin 2017/CNRS/CEA/PARIS DIDEROT,/USPC,/PARIS DESCARTES,/PARIS SUD

Gilbert Richarme,Calling Liu,Mouadh Mihoub,Jad Abdallah,Thibaut Leger,Nicolas Joly,Jean-Hacques Liebart,UlaJurkunas,Marcel Nadal,Phillipe Bouloc,Julien Dairou,Aazdine Lamouri

La Guanine est la principale cible de la glycation qui consiste en  la fixation covalente d’une molecule de glyoxal.La glycation des guanines modifie leur structure et leur réactivité et entraine des troubles medicaux .La protéine DJ1,dénomme aussi Park7,protége les cellules contre l’oxydation et glycation.

DJ1 répare les guanines endommagées par glycation,en degradant le glycoxal fixé sur les guanines,restaurant ainsi  des guanines intactes.DJ1 nettoie les guanines mibres avant leur incorporation dand l’ADN,évitant l’incorporation dans l’ADN des guanines défectueuses,et repare aussi les guanines déjà incorporées dazbs l’ADN.DJ1 agit donc comme nettoyeur des nucleotides libres et de l’ADN

DJ1 et ses homologues existent chez tous les organismes ,bacteries,plantes,animaux

DJ1 repare les nucleotides impliqués dans la synthése de l’ARN ansi que les ARN eux-mêmes.pour sa capacité à réprer l’ADN ,DJ1 serait impliqué dans la prevention des cancers

 

8)INDEX INFLAMMATOIRE  alimentaire et Capacité ANTI-OXYDATIVE Non-Enzymatique Alimentaire  et Risque Cancer COLO-RECTAL et du SEIN

Controle sur 1852 Cancers Colorectal,et Cancers du Sein 1567,et Populations de contrôle 3447 et 1486.validation par cas cliniques et biopsies et score aliments Espagnol (FFQ).Le score combiné Alimentation inflammatoire-Energie (E-DH)(Pro-inflammatoire et pris surtout par personne agé,en surpoids  et moins actifs),et Capacité anti-oxydante non-enzymatique (NEAC) sont assoçié avec le risque de cancer du colon,le profile score montre qu’an présence de E-DH et NEAC montre l’accroissement de cancer colique dans toutes les catégories et le même le haut score ED-H et bas score  NEAC sont également de facteur risque colique mais pas pour le cancer du Sein+++.Le DEH a un effet plus important sur le risque Cancer du colon et cancer du sein que le NEAC.

La presence de viandes et dérivés sont des facteurs pro-inflammatoires.,l’inclusion de viande montre une incidence plus grande des cancers du sein.surtout en periode post-menopausique,

Il pose  le probléme de l’assoçiation du risque synergique  du cancer du sein et de l’alimentation pro-inflammatoire et pro-oxydative.Non Résolu.

En fin de compte les résultats dépendent du recrutement et de la sensibilité  des  mesures inflammatoires E-DH/DH (Energie Ajustée)sur 30 à 45 composants alimentaires .La difficulté demeure de mesurer le risque diétiétique et risque cancéreux   surtout pour le Sein.

Enfin de compte malgré les approches alimentaires differenciées et analyse des types de cancers avec leurs sous-groupes,les profils alimentaires E-DH et NEAC  permettent  peu de confirmer des resultats previsionnels en terme carcinogenése alimentaire colique et mammaire.On peut toutefois,monter que le Cancer colique est associé avec E-DH scores ,régime pro-inflammatoire,chez personnes agées,en surpoids et sedentaire ,education precaire et histoire familale de cancer colique,Les Haut risque de Cancers Mammaires sont  avec  le score E-DH ,sujet plus jeunes et fumant frequemment,pre-menopausées et ayant un premier degré d’histoire de cancer du sein,on retrouve la même distribution selon ,première rêgle ,l’age de la première naissance,prise de contraception,Hysterectomie

 

Index Diétiétique Inflammatoire et Capacité  Diétiétique non-enzymatique et Risque Cancer Colorectal et Mammaire (MCC-Spain Study) /Nutrients 2019,11,1406/Obon-Santacana,Romaguera,Gracia-Lavanda,Molinuevo,Molina-Montes,Shivappa,Hebert and co

 

 

World.Docphytoplus s’est déjà penché dur les Cancer du Poumon,Colon,Sein oû apparaissent la prévalence causale  principale du Tabac,Alcool,Obesité ,Manque d’Exercice.Il demeure  difficile de connaitre  l’incidence causée par  l’Age,le sexe,predisposition genétique,histoire médicale familiale

 

a)Causes des maladies Cancero-Cardio-vasculaires ,Impact Alimentation Ultratransformée et Regime Meditérranéen simple et Pyramidal  /22 Juin 2018./Rappel de la Classification l’alimentation ultra-transformée NOVA: Monteiro 2009/Moubarac  2018/Nardicci 2019

 

b)Causes et Facteurs de Risque du Cancer du Colon 2 novembre 2015: baisse du cancer avec Fruit 11 %  ./Fibre baisse de 12 % /Céréales complétes baisse de 20%(Aune 2011)/Cruriciféres baisse de 9-22% Wu 2013

 

c)Role important préventif  sur Cancer du POUMON :Curcuma Longa ,Chelidoine Majus, Schizandra Sinensis ,Camelia Sinensis

Surtout baisse du cancer avec Flavanal,Flavonone,Quercetine /Hie,Dong,Wu;2012

Causes directes du cancer du Poumon:Tabac,Alcool,Cannabis

 

 

d)Cancer du Sein

 

 

*<<<<Flavonol et Cancer du Sein Novembre 2015,

Role important de baisse du cancer dans la periode de menopause avec Flavanol et Flavanes.

Rôle Important d’ANDROGRAPHIS PANICULATA sur Cancer du Sein,Metastase Osseuse /2014- Zha

Agit en Synergie avec Panitaxel et Bleomycine.

Inhibition de la glycolyse aérobique,améloire apotose,retard du cycle cellulaire,suppression de l’invasion et migration,induction des dommages de l’ADN,inhibitionde l’aromatase et production microtubule

Mecanismes d’action des Flavonoides sur cancer du Sein /mars 2018/Pang,Chu,Yang

 

 

*<<<<Effets cytotoxique de l’amande de Mangifera Indica sur le cancer du Sein (MCF-7 et MDA-MB-213 Cellules souches.et Constituant bioactifs

BMC Compl.Alternat Med Juin2014/Abdullah,Mohammed,Mirghani Al-Qubaisi  Juin 2016

Action de relargarge de NR,anti-proliferatif,essais de libération LDL

 

*<<<< Acide Bromomangiferique  (régulation de l’expression des genes/Apoptose,metabolisme,cycle cellulaire,recepteur tyrosinase kinase,proteine kinase,Topoisomerases) et Chloromangiferamide  avec quercetine et catechine de l’ecorce de Mangifera Zeylanica

Cytotoxique sur cellules cancers mammaires MDA-MB-231,MCF-10AMCF-7,et ovaire SKOV-3

J Ethnopharm.Aout 2016/Ediriweera,Tennekoon,Adhiri,Samarakoon,Thabrew,de Siva.

 

°<<<< Ameloiration du Cancer du Sein par Butea Monosperma in vitro,in vivo

Action sur cellules MCF-7,MDA-MB-231,MDA-MB-463

Inhibition croissance avec modulation recepteur oestrogene et progesterone,apoptotique,anti-angiogénése,metastase in vitro

J Ethnopharm Mai 2018/Karia,Patel,Rathod

 

*<<<<Mucana Prutiens :chimiosensibilité de cellules du cancer mammaire via baisse de la regulation de Prolactine avec médiation des signaux  JAK2/SAT5A

J Ethnopharma Mai 2018/Sinha,Sharma,Vora,Shah,Srivastava ,Shrivastava

MP graines  recommandées  comme dietiétique en supplément d’agent therapeutique type cysplatine.Inhibition proliferation  cellulaire  de prolactine exprimé par T47D et MCF-7 via induction dommages ADN.

 

*<<<<Combinaison Piperine,(Curcuma Peper et Longa)Sulforaphane (Cruciféres),Thymoquinone (Nigella Sativa) reduit les doses therapeutiques ,améloire bioviabilité et efficacité precise sur la cible

Cancer Mai 2019/Ayumeeruddy,Mahomoodally

 

PREVENTION et TRAITEMENT  PHYTOTHERAPIQUE POTENTIEL

DES CANCERS du SEIN,COLON,POUMONS

 

Il doit être clair que ces  cancers sont les plus agressifs  et causes de la plus grande mortalité.Toute initiative doit reposer sur isolement de la molecule active(chromatographie,marqueurs),action effective sur des essais in vitro,in vivo ,cellules souches.Son action doit être vérifiable et reproductible,comparé à des molecules actives,elle ne doit en aucun cas retarder l’action d’un traitement actif,le plus souvent les critères positifs sont experimentaux et l’adjonction d’un nouveau composant facilite l’action des therapeutiques déjà en action ,voire diminue leurs effets secondaires et ne doit pas augmenter la toxicité  secondaire et surtout ne doit pas faire arreter un traitement actif .L’accomplissement d’une telle tache nécessite un long parcours experimental et de recherches  nano-particulaires et l’accompagnement d’une équipe médicale en pointe.

 

PLANTES et DERIVES UTILISES ACTUELLEMENT EN CANCEROLOGIE

 

ARTEMISIA GLABELLA

CATHARANTUS ROSEUS

CAMPTOTHECA ACUMINATA

OCHROSIA ELLIPTA

LARREA DIVARICATTA

PODYPHYLLUM PELTATUM

TAXACUM BACCATA ET BREVIFOLIA

SOLANUM  MELONGENA et LINNAENUM

 

 

PLANTES DONNEES EN ASSOCIATION

 

Rôle dans Inhibition Cancerogénése,Mutagénése,Anti-Prolifératif,Angiogénése,Metastases,

AIL /ALLIUM SATIVUM

Allicine

 

CURCUMA/CURCURMA LONGA

 

Curcumine

 

BRASSICACEE /Choux de Bruxelles ,Brocollis,Radis Chinois

 

Sulforaphane et Indole 3 Carbinol

 

THE VERT/CAMELIA SINENSIS

 

Epigallocathechine

 

CHARDON MARIE/SYLLIBUM MARIANUM

Sylimarine

 

GINSENG/PANAX GINSENG

Gingenoside

 

ASTRAGALE /ASTRAGALUS MENBRACANEUS

Astragalioside

 

Le choix d’une therapeutique anti-cancéreuse doit s’appuyer sur des etudes sérieuses et concordantes.On peut comprendre la situation anxiogéne d’une maladie grave,si on se refere à Cancers 2020,12,1265 /publication 17 mai 2020/Ashraf-Zaman,Bhalerao,Mikelis ,Cucullo,German /sur 228.820 cas de cancers pulmonaires et bronchiques,le taux de mort predictible est de 59 % quelque soit le type de cancer/Segel,Miller,Jemal .Cancers Statistics/2020/CA Cancer.J Clin. 2020,70,730

L’automedication n’a pas sa place et la plupart des combinaisons preventives révélent avant tout des essais randomisés (RCT) insuffisants en recrutement  et  des biais de calcul  , experimentations non etendues à l’homme.ou considérée comme potentiellement active pour le futur.en attente de confirmations.

 

 

REDUIRE LES RISQUES et LA MORTALITE DU CANCER

Beaucoup d’efforts  ont été faits et demeurant une nécessité  mais certaines statistiques épidemiologiques ont tendance  à évoquer les régimes alimentaires  ,sans parler de l’ Alcool,Tabac et Precarite dans les accés aux soins ,informations et alimentation déséquilibrée (statut soçial,education)

Deux etudes ont été retrouvées evoquant des objectifs raisonnables,mais insuffisants:

Meeting the Healthy People 2020,Objectifs pour reduire la mortalité du cancer /Prev.Chronic.Dis.2015;12E104/Weir,Thompson,White.

De 1975 à 2009,(Canadian Cancer Statistics)la croissance du nombre de cancers a augmentée  par le vieillissement de la population et augmentation de la populaion afro-americaine,bilan stastistique curieux .De 2007 à 2020 est prevu une baisse globale  mais avec accroissement chez les hommes de 15% et stabilisation chez la femme >10% mais moins pour Cancer du sein ,du Col utérin,colo-rectal (US Census Bureau’sPopulation projections Program),les progrés sont notées en diminuant les risques par dépistage des sujets à risques,adenome,antecedants familiaux depistage systematique du papilloma virus(Norpred)

Retour