INSAPONIFIABLES de l’AVOCAT et SOJA:Mise au point Rhumatologique

1936341_1745675535647613_7256550913939070907_n-1

Les Insaponifiables de l’Avocat et Soja, est un composant de deux huiles(Huile d’Avocat 100mg/Huile de Soja 200mg) à phytostérol anti-inflammatoires,anti-oxydant et analgésique ,anti-catabolique préventif de la dégradation du cartilage par inhibition  du relargarge  et activité des enzymes Métalloprotéinases MMP-2,3,13 et les Insaponiables accroissent l’inhibition tissulaire  par stimulation des enzymes cataboliques TIMP-1, les Insaponifiables inhibent  la fibrinolyse par stimulation de l’expression  des activateurs du plasminogéne.Le caractère anabolique des insaponifiables promotionne la reconstruction cartilagineuse par stimulation de la synthése du collagéne et aggrecan via l’inhibition des cytokines anti-inflammatoires IL1,IL6,IL8,TNF,ERK,PGE2.la chondroprotection est équilibré par la correction des anomalies des facteurs de croissance,et et accroissant les TGF Béta bien qu’inbibant les facteurs de croissance vasculaire endothélial VEGF du fluide synovial articulaire.les Insaponifiables inhibent également l’absorption du cholestérol et sa  biosynthése endogéne,action de médiation oxydative  des chondrocytes.

CARTILAGE Janvier 2015,6(1)30-44/Christiansen,Bhatti,Goudarzi,Emami.:les auteurs concluent positivement sur la reduction des douleurs,amélioration fonctionnelle et baisse de prise des AINS grâce aux ASU.

Au vue de cette publication,qui suit bien d’autres,la saga des insaponifiables  de l’Avocat et Soja ou ASU, pourrait sembler être  cohérente ,en fait les études des ASU confortent la difficulté de définir un axe thérapeutique avec bénéfices-risques. support de maintien de son AMM et de son remboursement.

Résumé: 1 er Septembre mise sur le marché, 1977,validé en mai 1992,modification des indications en Décembre 2007,Reconsidération des études en novembre 2008, Septembre 2011. Mise en place d’une étude nationale à partir de  2010, 3A PEGASE.

Jusqu’en 2013,les indications se limitent à ” traitement symptômatiques à effet différé dans l’arhrose de la hanche et genou et apport dans les parondopathies”

Sur la base des études PEGASE,la Commission de transparence et HAS  concluent à  un avis défavorable de remboursement pour intêrêt clinique insuffisant  à dater du 9/01/2013,décision suspendue par le Conseil d’Etat le 27 juillet 2013 et enfin le déremboursement est effectif le 23 fevier 2015,pour les produits type Art,Chondrosulf,Piasclecline (ASU)et dérivés de Glucosamine.,

S’il existe indiscutablement un impact médico-financier,le probléme de déremboursement est commun pour la phytothérapie,ce qui nécessiterait une juste révaluation,mais pour les ASU,se pose un écart des effets cliniques entre l’etude 3 A PEGASE et  études  antérieures sur les ASU.posant le problème d’hétérogénéité  des recrutements et des indices de scores .Le paradoxe est évident si on se réfère aux attentes expérimentales  des possibles actions chondrocytaires et remodélisation osseuse. .l’étude Pégase fait apparaitre que les patients utilisateurs d’AINS sont les  Plus Jeunes(65,1 ans)et des femmes,avec une pathologie arhrosique évoluant depuis plus  d’un an,score douloureux plus élevé de 5,3/:4,1 indice algo-fonctionnel plus élevé 63,6/ 51,3.

L’HAS publie le 03 JANVIER 2013 :En novembre 2011,1,2 millions de prescriptions d’ASU ont été faites,pour 84% d’arhrose dont 8% gonarhrose et 1 % de coxarthrose.Le Service Medical Rendu est faible et Absence de différence de prise d’AINS selon Prise ou non de molécule à action lente ou AASAL

 

 

1)Principales  données sur les Actions  physiologiques Anti-Arthosiques des Insaponifiables de l’AVOCAT et SOJA (ASU)

 

 

A)Effet  STIMULANTS sur les médiateurs ANTI-INFLAMMATOIRES et ANABOLIQUES  protecteurs contre l’osteoarhrose

<<<<<<<<<Les Mediateurs Moléculaires,Tissus en Cause ,Organisme utilisé,Mode d’Essai,Biblio

 

*Synthése du Collagene;Essai sur Synoviocytes articulaire ,chondrocytes ,fibroblastes cutanés(Rat,Bovin,Homme,in vitro)
<Herontin,Deberg,Crielaard,Piccardi/Rheumatol.2006 ASU et prévention de l’effet inhibiteur d’ASU sur les osteoblastes sub-chondraux et collagéne II et aggrecan synthétisé par les chondrocytes

<Kurchars Orthop.Traum.Rehablit.2003

<Mauviel,Daireaux,Hartman,Galera ,Loyau,Pujol ASu et metalloprotéines cytokines ,PGE2sur ChondrocytesClin.Rhum.1998

*Collagene II mARN sur Chondrocytes,Osteoblastes Subchondral (SBO)In vitro Homme

< Henrontin,Deberg,Crieelard and Co Rheumatol.2006

*Agrecan Proteoglycan Sur Chondrocytes,SBO,(Cheval,Homme)in Vitro

<Henrotin,Sanchez,Deberg,Piccardi ,Guillou,Msika  Rheum 2003

*TGF-Béta1 Fluide d’articulation,inserionos tibial ,(Rat,Chien)In vitro et in vivo.

< Henrotin,Deberg and co Rheumatol 2006

<Altinel ,Saritas,Kose,Pamuk,Aksoy,Serteser:ASU accroi tconcentration TGF-Beta 1 et TGF Beta 2 du fluide articulaire /Tohoku J Exp Med 2007

< De Oliveira,De Paula,Spin-Neto,Stavropoulos,Spolidorio action d’ASU sur osseointégation  préclinique Int J Oral Maxillofac implants 2014,29;(4)949-57

*TGF Béta 2 liquide articulaire,(chien) in vivo et invitro

<Henrotin ,DebregnCrielaard and co  Rheumatol.2006

<Alitnel,Santas,Kose and co Tohoku JExp Med 2007

*THF Béta 3 Chondrocytes et SBOSur homme in vitro

<Henrotin Deberg and co Rheumatol;2006

*Osteocalcine sur chondrocytes et SBO Homme in vitro

<Henrotin,Deberg and co Rheumatol.  2006

*Chondroprotecteur Implant osseux sur Rat in vivo

<Khayyal;El-Ghazaly Dugs Exp;Clin Res 1998.

*Delai de retructuration osseuse Evaluation Radiologique chez l’homme in vivo

< Kurchas Orth Trau Rehabilit 2003

*Inhibiteur 1 PAI-I de l’activateur plasminogéne.Chondrocytes et osteoblastes sur bovin in vitro

< Boumedienne;Felisaz;Bogdanonuez,Galera Guillou,Pujol ASU et actionsur facteur de crosissance Béta 1 et 2 chondrocytaires Arhritis Rheum 1992

 

 

B) ACTION INHIBITRICE des ASU sur les Médiateurs CATABOLIQUES et ANTI-INFLAMATOIRES  de l’Osteoarthrite

<<<<<Médiateurs Moléculaires,Tissus en Cause,Organisme,Mode d’Essai,Biblio.

*Interleukine -1 Béta(IL-1Béta);Sur synoviocytes,chondrocytes(Souris,Lapin,Homme)In vitro

<Mauviel;Loyau;Pujol.Rev Rhum Mal Osteoartic.1991

<Kurchraz Ortho Traum Rehabit 2003

<Al,Talib,Au Ray,Phann;Frondoza Osteoarthtis Cartilage 2007

*Interleukine 6 (IL-6,)Interleukine 8 (IL8),Inhibiteur proteique macrophagique 1 béta (MP-1 béta);Collagénase  ou gélatinase ou MMP-2 ,avec Chondrocytes,Fibroblastes,In vitro;Homme

< Kurchaz Orth Traum Rehabit.2003

<Heurontin,Labasse,Jaspar,De Groote,Guillou,Zhang Clin.Rhum .1998

*MMP -3 ou  Stromelysine,Fibroblastes,chondrocytes,SBO,Sur Souris ,homme,In Vitro

<Cake,Read,Guillou,Ghoh,Osteoarthtris Cartilage 2000

<Kurchaze Orth Trau 2003

< Gabey,Gosset;Levy,Sanchez,Pigen et Osteoarth.Cartil;2008

< Heurontin,Labasse,Jaspar,De Groote,Zhang Guillou,Clin Rhum 1998

*MMP13 ou Collagenase 3 Chondrocytes,SBO Souris,Homme,in vitro

< Heurontin,Deberg,Criellard ,Piccardi,Miska,Sanchez   J Rhuma 2006

< Gabey,Gosset,Levy,Sanchez,Pigenet Osteoarth Cartil 2006

*Tissus inhibiteurs de MMP(TIM¨-1) sur fibroblastes et SBO ,homme,in vitro

< Kutt-Lasserre,Miller,Gogly ;Didri,Piccardi Peridontal 2001

< Gabey;Gosset;Levy;Sanchez,Pigenet Osteo Arth2008

*Cox 2,Chondrocytes,moncytes,Macrocytes Cellules tueuses macrophagiques,chondrocytes,SBO,Cheval ,Homme,in Vitro

< Heurontin;Deberg;Crielaard,Piccardi J Rhumat 2006

< Au Ry ,Al-Talib;Phan,Frondoza Osteoarthr.Cartilage 2007

< Heinecke,Grzannz,Ay,Mierchal Osteoarth.Cartilage 2010.

*Prostaglandine PGE2,Chondrocytes hyalins,monocytes et macrophages,Souris,cheval,homme,In vitro

< Gabey,Gosset,Levy,Sanchez,Pigenet OsteoArth.Cartialage 2008

< Heurotin,Labasse,Jaspar De Groote,Zhang Guillou.;Clin Rhuma 1998.

<Au Ry,Al Talib and Co Osteo Cartil 2007

*NF-x Béta,Chondrocytes hyalins,translocation nucléaire p65,Soris,Cheval,,homme,in vitro

< Gabey,Gosset,Levy,Sancgez,Pigenet Osteo Cart 2008.

Au Ry,Al Talib,Phan;Frondoza Osteoarth.Cartilag.2007

  • Osteoarthritis Cartilage  Novembre 2000 /Cake, Read,Guillou,Ghosh. Modification du cartilage articulaire et os suchondral sur un suivi animal de six mois avec ASU .Effet statistiquement significatif de protection mais pas si lésions focales cartilagineuses pré-existantes.

 

 

 

2) Principales Etudes cliniques de l’Action des ASU Anti-Arthosiques

a)Blotman 1997 Asu 83 partients ,placebo :80,Score Lequesne et recevant AINS Pendant 6 mois ,le temp de -sédation de la douleur est superposable dans les deux groupes

b)Maheu 1998ASU 300mg85 patients versus Placebo,osteoarthrite Genou et hanche,Score Lequesne,VAS et Usage d’AINS,pendant SIX mois suivi de deux mois sans ASU.Ameloiration plus marquée pour la hanche

c)Lesquesne 2002 ASU 300 mg Patients 55 versus Placebo 53 .Montre une légère baisse de la progression des maladies.

d)Pavelka 2010 ASU 300 mg versu Chondroitine 1200 mg (253 patients),score WOMAC,Lequesne,VAS,Qualité de vien,utilisationd’anti-inflammatoire Pendant 6 mois suivi de deux mois.Dosage des paramères inflammatoires,pas de différence entre les groupes Score WOMAX Identique,Statistique non significative.183 patients sur ASU.Pase diffréence entre ASU et Chondroitine.Clin Rheumatol Juin 2010Pavelka,Coste,Geher,Kreici

e) Maheu 2014 ASU 300mg Pateients 345 .Score JSW,Womac,Lequesne.Pendant 3 ans légéres améliorations dans le groupe ASU mais pas de différence notable entre les groupes cliniques.

e) Arthristis Rhem Fevier 2002 Leqques ne,Maheu,Cadet,Deiser,Effet sur la perte d’espace interarticulaire de l’osteoarthrite de la hanche

163 patients de 64,2 à +ou – 7-,9ans,72 hommes et 36 femmes,évaluation rzadiologique à 23,7 mois +ou – 2,6 mois(Groupe ASU 55 et Placebo 53).les paramétres cliniques sont sensables dans les deux groupes ;le groupe JSW (joint space width) est moins touché  dans le groupe témoin ASU par rapport au placebo.Le changement structurel osseux doit etre confirmé par d’autres études.

f) Clin Rheumatol Octobre 2003 /Ernst.Revue systématique.

Six databases ,3 études sous ASU sur 4 ont eu amélioration des symptômes.un groupe  à 600 mg n’a pas de meilleurs résultats.Toutefois il est recommandé un essai plus long.

g) Ugeskr Laeger Aout 2005Angerman

4 essais randomisés double aveugle et placebo ,ASU montrent une amélioration sur les symptömes mais pas sur la structure osseuse.

Effet anti-Inflammatoire et action sur synthése des Protéoglycanes  chondrocytaires.

h)Action potentielle d’ASU en tant que compléments alimentaires dans la gestiondes osteoartrites.Phys.Sportmed Juin 2010 38(2)71-81/DiNubile NA

Publication critique sur les essais ASU 300mg et Chondroitine Sulfate et Glucosamine associées ou non dans les osteoarthrites.Genou et Hanche.Recommandations générales de réaliser des tests indépendants et actions pertinantes des compléments alimentaires oraux OJHSs

i)Osteoarhtritis Cartilage Septembre 200816(9)1118-9/Henrotin

Les ASU supprime expressiongénétiques de TNF Alpha,ILBeta,COx 2,iNOS et productions articulaires chondrocytaires de PGE2 et Oxyde Nitrique./

J)Symtôme evolutifsous ASU dde l’Osteoarthrite du Genou,Doiuble aveugle et placebo Apppelboom,Schueermans,Verbrugegen,Henrotin,Reginster Scand J Rheumatol.2001;30(4)242-7

Comparaison dosage 600 mgr et 300 mg,pas de différence dans les résultats cliniques.A 90 jours AINS et  Antalgiques  moins de 50 % pris ,le chiffre baisse de 71% pour les consommateurs de ASU,comparé au placebo 36%

K)Métaanalyse de l’Action symtômatique  d’ASU sur Osteoarthite/Osteoarhtitis and Cartilage 2008,16,399-408Christensen,Bartels;Astrup,Bliddal

Sur la base des essais de Blotman 1997/Maheu 1998/Apelboom 2001/Lesquesne 2002,il apparait une disparité et hétérogénéité des essais.Toutefois il apparait une différence symptomatiques entre ASU et Placebo,il apparait des changements radiographiques de l’espace intrearticulaire sur un essai de longue durée de 2 ans.notamment significatif bas chez le placebo.Les effets sur la douleurs sont modestes et apparaissent après une prise de longue durée de SIX mois d’ASU.;L’action sur l’espace interarticulaire apparait plus important pour les genoux ,les résultats avec ASU cliniques(Scores Douleurs et Score Lesquesnes) ou radiologiques sont modérés.

 

 

 

 

 

3)Les effets Secondaires Des Insaponifiables de Avocat et Soja

Le probléme essentiel est de déterminer le ou les composants actifs de l’ASU. .principalement,présence de PHYTOSTEROL:Béta-Stirol,Campesterol;Stigmastérol ,Vitamines liposolubles,Acide Gras terpéniques,Acides Gras Furaniques.Il n’a pas été déterminer le composant actif,il a été isolé une action globale  des ASU comme inhibiteurs  de l’expression des  pro-inflammatoires .il est acquis que les phytostérols sont anti-oxydants et anti-inflammatoires.Le Soja par la présence de le Ginestéine Oestrogene-like permet de supposer un rôle hormonal notamment en laboratoire action sur les follicules thyroïdiens et diminution expérimentale d’implantation d’embryon et survie de grossesse sans génotoxicité.(Tan 2006/Chavaro 2008/Mitieora 2006).<< <principe de précaution :à éviter pendant la grossesse+++

Rôle indéniable sur la résorption osseuse:Ginestéine et Diadzéine inhibent la résorption osseuse en agissant sur les osteoblastes (Blair 2006),role des Isoflavones dans l’ Osteoporose:Ross 1991/Gerber 2006/Tsuchida 1999:Cassidy 2006/Lydeking,Olsen 2005)

La Genistéine action potentielle dans arthrites rhumatoides Clin Rheum Mai 2013 -32(5)535-‘0 Li,Gang,Yu;Hu,Yua;Cheng;Pan;Zhang

Inhibition des cytokines pro-inflammatoire par la voie ERK Int .Mol Med Decembre 2014 Kim;Jeong;Lee,Youn,Seon

et dans Inflammation Fevrier 2012 Zhang;Li,Sun,Dung;Heu

Réactions secondaires sur les données de 1978 à 2008 de la Banque Nationale de Pharmacolovigilance d’après  la Presse Medicale  octobre 2010, Pascale Olivier,Jean-Louis Montrastruc,sur 117 effet secondaires;il faut noter qu’en 2007 les ASU faisaient parties de 20  prescriptions les plus prescrits et remboursées en FRANCE:

Effets Cutanés: 32,5 % ,délais d’apparition moyen 92 jours:Eczema;Urticaire,Photosensibilisation

Hépatiques :16,2 %:Cytolyse avec Ictère,Augmentation de Bilirubine et transaminases.

Gastro-Intestinaux 12 % Colite,Diarrhée

Troubles de la coagulation et Plaquettes :6,8% dans un délai de 19 mois Thrombopénie<<<<<<NE PAS ASSOCIER AVEC ANTI-COAGULANT type WARFARINE

Neurologie 6 % Neuropathies,Céphalées;Vertiges

Ont été décrits pancréatites;impuissance,gynecomastie (Rôle du Soja supposé)

 

4)Quel futur pour les ASU.?

Dés 2011,in Oetoarthis Cartilage Janvier 2011 19(1)1-21/Henrotin,Lambert,Couchorel ,Ripoli,Choitteli posaient le probléme de la pertinance des compléments alimentaires dans  le contexte de l’osteoarthrite.

Il a été noté dés cette époque la légimité des compléments alimentaires et il a été publié surtout des evidences pré-cliniques,qui impérativement doivent être suivies par des essais cliniques randomisés:La Vitamine D a un effet pro-catabolique in vitro

Le Poyphenol Génsitéine a seulement un potentiel anti-inflammatoire

Les ASU pose d’emblée le probléme de la concordance des produits et leurs fabrications intervenant sur leur qualité thérapeutique ou preventive

Le Pycogenol montre une efficacité modérée

Vitamine D et Hydrolysat de collagéne montrent une action sugestive.

Curcumine et Epigallate Cathechine et Revesratrol ne montrent que des essais évocateurs pré-cliniques.

Le n-3 PUFA,Nobiletine et Genestéine n’ apportent que  des conclusions insuffisantes.

Il existe indiscutablement un paradoxe sur les résultats et essais cliniques des Insaponifiable du Soja et Avocat; ASU.Ce paradoxe est le miroir du manque d’homogénéité des séries incluses pour une maladie qui est soumise à des effets de contrainte mécanique,inflammatoire et d’age.,justifiant gestes accompagnateur activité physique,contrôle alimentaire,prévention générale dans le cadre d’une maladie à  implication héréditaire

Les etudes standardisés ne permettent pas d’identifier une action notable du fruit de l’AVOCAT Persea Americana en rhumatologie ;L’etude biochimique de l’huile d’avocat permet d’isoler des omegas 3,6 ,9 ,acides gras : Acide palmitique,acide palmitoléique,acide stéarique,acide oléique,acide linolénique et linoleique.

 

<<<<les Beta-Stirol anti-oxydants sont connus comme immunosupresseur dans le stress physique intense

Essai sur marathoniens avec Beta Stirol BBS et BSSG /Int J Sport Med Mai 1996 Bouic,Clark,Lamprecht,Pool,Lieberberg,Kotz ,Jaarvald,Freetown.

 

 

<<<Les potentiels d’effets sur la sante sont connus pour l’avocat Hass du fait de sa composition Pour un demi avocat de 68g ;Sucre 0,2gr,Vitamine A 43micro-gr,Vitamine C 6mg Acide panthothénique 1 mg;Vit E 1,3mg,Folate 60mg,Vit B6 O,2mg,Niacine 1n3 mg,Riboflavine O,1mg;Choline 10mg,Acides gras Monoinsaturés 71%;Acides gras Polyinsaturés 13%Acides Gras Saturés 16%;lutéine/zeanxanthine 185microgr,Phytosterol 57gr.Pour l’essentiel l’avocat est un agent de prevention essentiel dans la sphére cardio-vasculaire et comme anti-oxydatif agent de prevention dans le processus de vieillissement.

Crit Rev Food Sci Nutr.2013,53(7)738-59/Dreher,Davenport.

Les etudes devrait se pencher en terme de prévention anti-arthrosique et anti-oxydative de l’avocat.,sachant que la FEUILLE d’AVOCAT est connue comme ANTALGIQUE et ANTI-INFLAMMATOIRE  à dose-dépendante supérieure à l’aspirine .Fitoterapia 08.2002 Adevami;Okyo,Ogundi..Mais ,peux -t-on établir une relation thérapeutique entre feuilles et fruit d’avocat?

<<<D’autre part,l’expression chondrocytaires aurait due être complétée par des études randomisées spécifiques.Le caractère de l’inhibition de l’expression des médiateurs pro-inflammatoires est acquise combinée avec le gallate épigallocatéchine:IL 1Béta,IL 6,Cox 2,IL8par mùodulationde NF-kB et gallate decroit les PGE2 des chondrocytes.

JInflammation Mars 2014,28,11(1))8/Owby;Fortuno;Au Ray,Grzalnna;Rashmir-Raven,Frondoza.

 

 

<<<Eude Randomisée des ASU dans osteoarthrose de la hanche ,Etude ERADIAS  et  la modification de la structure de la hanche

Ann;Rheum Dis Fevrier 2014:Maheu,Cadet,Marty,Moyse,Kerloch,Coste,Dougados,Mazièrres,Spector,

Halhol,Grouin,Lequesne

Controle de l’espasce articulaire joint space width JSW de 1à 4mmm,score Lequesne de 3 à 10./399 patients agés de 35-84ans Masse Index Corporel  27 Kg/m2,durée de la douleur SD

Pas de différence sur l’espace articulaire JSW entre ASU-E et Placebo,sauf une légére progression est noté dans 20% des Patients ASU-E sur 3 ans .Pas de différence clinique entre les deux groupes.,bienque légére reductiondu pourcentage de JSW la modification osseuse et amélioration clinique  doivent être précisées par d’autre études ultérieures.

 

 

<<<Cartilage Janvier 2014 ,6(1)30-44/Christiansen,Bathtti;Goudarzi;Emami,

Par ASU :Prevention anticataboliques de la dégradation cartilagineuse par inhibition des metalloprotéinases MMP-2,3,13 et accroissement des enzymes TIMP-1,inhibition de la fibrinolyse  ,stimulation de la synthése du collagene et aggrecan vvia l’inhibition des cytokines inflammatoires IL1,IL6,IL8,TNF,ERK,PGE2,Reductionde la douleur inflammation et réductionde prise des AINS.

 

<<<< Benefices des ANTI-OXYDANTS sur l’OSTEOARTHROSE du Genou/Nutr Jour Janvier 2016,5;15;1/Grever;Samson.Rationalité et Réalité.

Les etudes ont révélé des Evidences surtout marquée sur douleur et fonction avec les essais CURCUMINE et INSAPONIFIABLE SOJA et AVOCAT.

 

 

<<<< Chondroprotection et prevention de la progression de l’osteoarhtrose du gennou

Am;J Sports Med Mars 2015,43((3)734-44/Gallagher;Tiomakaris;Hradwood;Good;Cocccoti,Freedman.

Sur 12 mois sélection de 3514 publications et 12 traitement identifiés qui sont dites agissantes sur la chondroprotection:glucosamine;Chondropoiétine,Acide gras Polyinsaturés,S-Adénosylmethionine,vit C et D et E et Insaponidfiable du Soja et avocat ASU aucune étude n’a permis de distinguer un traitement pouvant donner un benéfice significatif .La chondroitine sulfate a montrée une diminution de cartlage sur 3 à 4 études et Glucosamine 2 etudes sur 3 comparés au placebo ,et l’acide hyluronique une étude sur 3. .donc l’ensemble faible réponse de protection du cartilage notamment avec l’ASU.

 

 

<<< Effets de l’ASU sur arthalgie et osteoarhrtites de l’articulation temporo-mandibulaire

Int J Oral Maxillofac Surg

Aout .2016(8)4(1015-22/Catunda,Vasconcelos,Andrade,Costa

14 Femmes ASU sur 4 mois et suivi de 6 mois:Decroissance de la douleur et amelioration de la qualité de vie.et diminution des médicaments.

 

 

La reponse de l’utilisation de l’Avocat ,Persea Americana est formulée dans la publication IJRRAS 11(2)Mai 2012/Arukwe,Amati,Duru,Agomuo,Adindo,Odika;Lelle;Egeruru,Audike

Composition  chimique du fruit ,Feuilles,Graines de  Persea Americana

selon  références de Adeymi,Okpoa 2002/Okwu 2003/ Salah;Miller 1995 oû fruits et feuilles contiennent des flavonoides anti-inflammatoires et anti-oxydants,Alcaloides Analgésiques et Antibiotique,Phénols anti-Inflammatoires et immunostimulant.Cette base biochimique devrait permettre de réorienter les essais cliniques de l’avocat dans les processus arthrosiques.

Retour