Bardane oficinale,Arctium lappa,de la peau,hépatoprotection,anti-oxydant,anti-prolifératif

                   Arctium Lappa ou Grande Bardane

Cette astéracée est trop longtemps restée sur le thème  générique dépuratif .Ses actions cutanées sont toujours d’actualité,mais les limites thérapeutiques fixées sont fort réduites.On peut s’ étonner,du défaut de prolongation d’essais cliniques alors que les tests in vivo et in vitro l’y invitent:Anti-oxydant,anti-inflammatoire,inhibiteur de la synthèse de la mélanogènèse,hépatoprotection contre les effets de l’alcool,anti-prolifératif (Mélanome,Ovaire,Poumon,Prostate,Rein),action sur le désir sexuel.

Il doit être clairement entendu que  si les tests de laboratoire n’engagent pas  nécessairement une application clinique, la teneur des résultats exposés surtout avec le composant  Arctiine et Arctigénine méritent à plus d’un titre une autre vision optimisée

Son activité contre les Radicaux libres demeure l’élément dominant bien que la Commission E allemande en 1990  ne donne pas de recommandation à orientation  thérapeutique.Il susbiste avant tout les indications traditionnelles cutanées:

Acnée

Eczema

Psoriasis

Ces indications cutanées sont la suite logique d’études de Bradley (1992) De Smet (1993) Van Hellememnont (1996).Dés 1998 Blaschek distingue l’usage de graines séchées en Europe et graines non matures séchées inclus dans la pharmacopée chinoies en 1995.

Bradley ( 1992) confirme les essais antibiotiques  anti-fungiques,antérieurement en 1980,Bezanger-Beauquène précise son utilisation Rhumatismale.

La racine de la Bardane fait partie de la pharmacopée française (Witchtl et Anton 2001) et  fait pariie des 150 plantes  libérées depuis 2008.;ce qui est en soi un petit paradoxe puisqu’il existe peu d’essais cliniques par contre,les tests in vivo et vitro de laboratoire montrent des actions élargies  et des réactions secondaires invitant à  des études randomisées.

 

Les Incidents et Précautions

1)La grossesse demeure une contre-indication (Barnes 2007)

2)Risque allergique non négligeable (dus au sesquiterpéne lactone):

*Dermite (Rodriguez 1995),Réactions oculaires (De Smet 1993),

*un cac de choc anaphyllactique a été décrit (Sasaku 2003),

*Granulomatose fibreuse linguale (De Smet 1993)

3)effet additif avec diurétique

4)On trouve des substitutions de la la Bardane avec Symphytum off et Rumex Obtusifolus

5)Une contamination avec la Belladone entrainant intoxication atropinique est décrite (Desmet 1993)

6)A propos de ESSIAC.C’est un protocole anticancéreux  (initialisé en 1970) qui ne repose pas sur des études ou bibliographie convaincantes.Cette formule existant depuis de nombreuse années associe:Arctium Lappa,Rhéum Palmata,Rumex Acetosella,Ulmus Rubras.Formule variable (Au moins 40) et indications controversées.,particulièrement cancer du sein.

7)Phase 1,sur Adenocarcinome Pancréatique avancé et chimioresistant (réfractère à la gencitabine);publié in Hightlights.Essai phase 1 du GBS-01

From the 2013 ASCO Annual Meeting.Chicago Mai-Juin 2013 par Strimpakos et Saif

Les essais  pré-cliniques s’appuient sur le caractère anticancérigène du composant  de l’Arctium Lappa:ARCTIGENINE

*Yang,Ma,Xiao,Li,Yang Activité de l’arctigénine sur cellules cancréeuses de la vessie T24 Anat.Rec.2012.august..295(8)1260-6;

*Ikeda,Sato,Mochizuki,Toyosaki,Fujioka.Phase 1 de GBS-01 sur cancer pancréatique réfractère à la gemcitabine.J.Clin.Onc.101331(Supp)

Cohortes de 15 pateints avec différents dosages d’arctigénine de 3 à 12 gr/J.Pas de toxicité

Réponses biologiques:augmentation des gamma-GT,Bilirubine Totale et Glycémie.;

La médiane des survivants est de 5 ,68 mois ,4 ont eu leur pathologie stablilisé;une réponse partielle,1,05 de mois de survies, réponses surtout avec la dose de 12gr.Dans les 4 semaines antérieures à l’essai ,il est vérifié que les paramètres hématologiques sont peu pertutrbés par la chimiothérapie.Il est émis l’hypothèse de l’influence du composant sur le relargage siRNA contre la mutation G12D-K-ras de ce cancer pancréatique.Il est clairement entendu que cet abord n’est qu’une ouverture vers d’autre recherche sur un cancer-tueur.Ces principes de bases tentent d’ être étendus au Mélanome.

 

Principales modalités immunologique et applications cutanées

 

 

A)ACTIONS ESSENTIELLES PHARMACOLOGIQUES EXPERIMENTALES

 

Pharmacologie

Cibles des actions

Modalités expérimentales

 

1)TSAI 2011:Arctigénine/Cellules LT et Macrophages/In vitro et vivo

2)SOHN 2011:extrait acoolique de racine/Cellules éosinophiles,LT et Mastocytes/in vitro

3)Huand 2010:Extrait plante entière/Souris modèle /in vitro et in vivo

4)ZHAO 2009:Arctigénine/Marcrophage/In vivo,voie orale

5)IWAKIMI 1992:Extrait aqueux plante entière:lignane;/Thrombocyte du lapin/in vitro

6)LIN 1996:Extrait de racine/Rat/in vivo,en sous-cutanée

7)LIN 2011:Extrait  de racine/Rat/in vivo,voie orale

8)MOSKALENKO 1986:Alkyamides/Bactérie/In vitro

 

B)PRINCIPALES ASSOCIATIONS MEDICINALES  ET MALADIES CUTANEES

 

1)Pyodermie superficielle chez l’homme jeune:Bardane et Ortie racine

2Pyodermie superficiellie chez femmes jeunes:B et Alchemille

3)Eczema Suintant et Acnée:B et Pensée Sauvage

4)Séborrhée grasse:B et Pensée sauvage et Prêle

5)Dermite Estivale :B et Fumetterre, et Plantain

6)Urticaire récidivant:B et Ortie racine et Fumeterre.

7)Alopécie Androgénique:B,et ortie feuille et ou raine

8)Infection et Staphylocoque cutanée:B et Echinacée et Pensée Sauvage

9)Pré-Traitement appelé Drainage cutané:B et Cassis,Ortie partie aérienne.

10)Phathologie cutanée dans les syndrômes métaboliques:B et Olivier

.

                    PRINCIPALES MOLECULES ACTIVES D’ARCTIUM LAPPA

 

1)POLYPHENOLS

Les lignanes le plus important l’Arctigénine dans fruit et graines TSAI 2001

Immunodépressive de l’immunité acquise,Anti-Inflammatoire,Anti-Oxydante (Faivre.2012)

Lactone sequiterpènes,Arctropicrine:Antibiotique et antifungique.(insitut Européen des Substances végétales 2012)

2)ACIDES PHENOLS (2à 3 % de la plante séche/Bruneton 1999)

Acide caféique,chlorogénique et iso,Hydrobenzoïque,p-coumarique.Wichtl,Anton 2001

dérivés verbascosile(Institut européen 2001),anti-Oxydant Wamine 2011,

Immunomodulateur,anti-oxydant (Wichtl,Anton 2001)

3)FLAVONOIDES

Rutoside et hyperoside (Institut européen 2012)

Anti-inflammatoire,Anti-Oxydant (Wichtl et Anton 2001).

Anti-allergique,Immunité cellulaire(Bruneton1999/Faivre 2012)

4)AKYLAMIDES(Wichtl-Anton2001)

Arctinal,nol,none (Bruneton1999) dérivé acétylpolyacétylène,Tridécadene (Wichtl,Anton 2001).Immunomodulateur:augmente les macrocytes,Action immunostimulatrice de l’immunité inné :phagocytose et système TNF et NO (Faivre 2011).

Anti-Inflammatoire antiCox 2,Diminution des cytokénes TNF et IFNY(Wamine 2011/Faivre.2010),Antibiotique et anti-Fungique (Faivre 2012)

 

               PRINCIPALES RECHERCHES ET POSSIBLES APPLICATIONS

 

1)L’extrait de fruit est anti-inflammatoire et hépatoprotecteur (inhibition  des lésions induite par CCl4).Action sur les radicaux libres

Duh 1998.Effet sur les racicaux libres,antioxydation.J.Am.Oil.Chem.Soc.75-455-61

Lin;Lu;Choi.1996;J.Chin.Med 24-127-37

2)Arctinine baisse les niveaux cholestérol et tryglicérides sur Cellule  Hépatique HePG2.baisse des tryglicérides hépatocytaires.Pas de réaction secondaire.Cho,Rhee,Choi.2004.Biofactors.

3)Inhibition de production du facteur nécrotique TNFalpha. avec l’arctigénine.Action sur différentiation des macrophages sans cytotoxicité;Atténuation de la stimulation des cellules T et B, par la concanavalin(effet dose-dépendante)Inhibition du relargage NO induit par IFN-gamma.Cho,Kim,Yoo,Baik,Park 1999.J;Pharm;51-1267-73

4)Activité neuroprotection  des cellules corticales contre les effets du glutame.Par Arctigénine et et arctinine.Jang,Kim,201-Planta.med.67-476-72

5)Arctigénine du fruit inhibant les liens des facteurs activateurs plaquettaires (PAF).même action avec le lappoleol A et C

Iwakami,Wu,Ebizuka,Sankawa.1992.Chem.Pharm.Bull.40-1196-98/Han 1995.

6)Effet antimutagène des polyphénols du fruit.Lin/Tang 1997;J.Nanjing.mde;Chin.17-143-45

7)Effet chimiopréventive sur induction des tumeur mamaires. et hépatocarcinogénèse..sur 48 semaines l’incidence des carcinomes mammaires n’est pas réduit mais mutiplication des cellules est significativement basse..Action de l’Arcitine réduit les cellules coliques abherrantes Action de l’articine sur l’induction de l’amine-hétérocyckique PhIp,Foie et Sein

Hirose,Yamaguchi,Lin,Kimoto and co 2000.Cancer lette.155-79-88:sein,colon,pancréas

Hirose,Nishikawa,Shibutani.2002.Envir.Mol.Mutag.39-271-78.Sein

8)Action anti-promotion carcinogénèse de l’arctinine,arctigénine.Cancer du Foie et tumeur cutanée,Pulmonaire.Pas de prévention sur Prolifération et non cytotoxique du cancer prostatique de l’arctinine.Réduit le nombre de cellules tumorale.

Huang,Guh,Chuch,Teng.2004.Proaste.59-260-7

Zeng,Yokuhira,Takeuchi,Saoo.2005.Cancer lett.222-145-51.prostate.

9)Action inhibiteur des cellules leucémiques promyélocytaires par arctigénine.Hitaro,Gotoh,Oka,1994.Life Scie.55-1061-69

10)Action Cytotoxique contre l’hépatome de l’Arctigénine et arctiine.Moritani,Nomura,Takeda,Miyamado 1996?Biol.Pharm.Bull.19-1515-17

11)Action dans l’hypertermie des traitements,(cellules mammaires;)Ishihara,Yamagishi,Satto,Takasaki and co.2006.Cells Stress.11-154-61

12 )Arctigénine antivirale et inhibition à 80 % de la réplication du HIV

Eich.1990.Z.Naturforsch.45-1215-21

Vlietinck,De Bruyne,Apers,Pieters.1998.Planta.Med.64-97-109

14)Transformation de l’arctine en substance oetrogénique et anti-oestrogénique par les bactéries humaines intestinales.Xie.Ahn,Akao. and co;Chem;Pharm.Bull;2003/51-378-84

Il doit être clair que les essais de laboratoire sont importants et imposent un regard beaucoup moins traditionnel et  conditionnent de nouvelles rondomisations d’ARCTIUM LAPPA oû se dégage l’effet anti-oxydant,hépatoprotecteur,immunostimulateur et nécessite une vérification et consolildation des faits et qu’en matière d’oncologie,la prudence reste de mise.

Retour