CANNABIS le Paradoxe de l’Anesse de Buridan

Download-4 copie 11Download-2 copie 9Download-4 copie 10

11 Juillet 2019

Le 20 juin 2019 a été adréssé par 50 personnalités (Medecins,Juristes,Maires,Députés),une supplique publique par voie de presse,pour”La Legalisation du Cannabis”,LEGALISATION, C’est LE MOMENT.Nouvel Observateur (20 juin 2019).et une proposition de loi Lambert

 

“Deux choses de nature contraire ,ou ne  peuvent exister en un même sujet,quand l’une peut détruire l’autre”SPINOZA(1632-1677) /De l’Origine et de la Nature des Affects.

 

Il est pointé du doigt les pays ayant franchi le rubicon de l’assouplissement de la législation,l’usage étendu en FRANCE (1er utilisateur européen)et touchant particulièrement la jeunesse (48 % des plus de 17 ans),les impacts de santé publique,du trafic et de ses répercussions judiciaires,soçiales,avec “On ne peut plus continuer comme Celà;”On marche sur des oeufs” Il est évoqué des futures filaires officielles qui  engendreraient,une  production estimée à 500 tonnes,cannabis vendu à 9 euros le Gramme,emplois,(27 à 80.000)recettes fiscales(2,28 milliards d’euros).

Le journal Liberation du 20 juin écrit “le Chanvre des possibles”,le Cannabis ,medicament en Herbe” ;”En Creuse,”le Cochon Vert attendu comme le messie” L”Agence pour le Medicament a mandaté un comité d’expert pour le projet d’experimentation du cannabis therapeutique,avec le president de la Commission des stupefiants et psychotropes le Dr.Nicolas Authier. L’expertise devrait débuté début 2020 et duré sur 2 ans.

Le 21 juin,le journal “Le Monde” parle de”Nouvelle Offensive pour la légalisation du Cannabis” Monopole Public de Production et de Distribution” demandé par le Conseil d’Analyse Economique et députés

.Le journal”L’Opinion” 23 Juin 2019 parle de constat d’echec unamime sur la politique répressive”Cannabis :le Mirage de la Prohibition”,” il faut mettre fin au Systeme Al Capone”(J.Delpa),mais certains s’inquiétent “Mais que deviendrait le business du “Shit”,”Le trafic est si juteux qu’il y aura des délinquances de remplacement” (Patrick Ardid.).Car tout n’est pas dit” à l’étranger ,pas de paradis,si ce n’est qu’artificiel”,commerce néerlandais entravé,flambée des prix au Canada,en Uruguay pharmacies débordées,(autorisation de 480 gr de cannabis /par personne / par an et 78 Cannabis-Café)quota de production en apparence insuffisant,même si 11 Etats aux USA ont liberalisé le cannabis  ,le Cannabis Business est apparu avec le New York Exchange qui abrite un indice boursier dédié “North American Marijuana Index” (20 entreprises americaines et canadiennes (Gilles Senge)

Il existe certes des canalisations,mais certains pays comme des habitants du Colorado dénonce la  proximité des cultures ,il a été constaté que le prix du Gr à 10 dollards,incitent pour prés de 50% de consommateurs à se retourner vers le trafic.Il est rapporté qu’en Suisse la délivrance du Cannabis therapeutique par rapport à un morphinique reléve du parcours du combattant

Enfin de compte ,il faut rompre avec l’angelisme opposant cannabis récréatif et therapeutique, et revoir l’incidence clinique  et pertinence réelle des taxes et de l’ouverture d’un marché avec sa logique d’emploi.Il faut impérativement rester sur l’incidence medicale et rappeler que l’arrêt de la probibition de l’alcool (Première Cause  globale de mortalité Neuro-Vasculaire,Cardiaque et Cancer)et tabac(Première cause du cancer du Poumon )n’ont pas fait reculer la mortalité ,loin s’en faut.On est en droit de s’interroger quand au Colorado en 2016,la progression des accidents mortels sur route est en progression de 26% ;en relation directe avec l’usage du cannabis (World Drug Report Juin 2018)

Il apparait   que certaines maladies peuvent reléver d’une therapeutique cannabanoide,mais pose  le probleme des evidences  et l’adéquation d’impacts neurologiques  et  rappelle le probleme éthique du Tabac avec cannabis,l’usage étant de  plus en plus précoce :doubler l’usage du Tabac ,Double l’impact du cancer du poumon  et le cannabis augmente les cancers du poumon par 5( Produits Potentiellement Cancerigenes  dans Fumée de Haschih (H)et Tabac (T):Catechol 16 mug H,326 ug T/Benzene 76 H;67 T/Isopréne 83H;310 T/O-Crésol 17,9H,24 T)

 

ESSAIS DE CLARIFICATION

“Quand l’homme est déterminé à faire quelque action parce qu’il a des idées inadéquates,on ne peut pas dire de manière absolue qu’il agisse par vertu.celà ne peut se dire qu’en tant l’homme est déterminé par des idées claires “/proposition 21/ SPINOZA

 

Aborder le Cannabis c’est se heurter à une certaine empathie culturelle humaine, ,dite soçiétale, en fait mais avant tout à un lourd héritage de civilisation humaine avec l’agriculture avec expansion et domestication et culturelle commune et precoce de la Vigne et du Chanvre vers 10.à11.000 ans avant JC (fin du Neolithique),et importation voire commerçialisation vers 5500 avant JC ,l’age de

Bronze ,par la population Yumna d’ASIE Centrale.Il est supposé  être utilisé dans des rites funéraires en Chine en  2500 avant JC (Bruleur) ou les Scythes rapporté par Herodote (Moins 450)sans élément consensuel d’utilisation therapeutique,mention retrouvée dans le Papyrus d’Ebers,(Moins 1500),Anesthésique par le chirugien chinois Hua TO (3 eme siécle apres JC)et Discoride,(100 AC).

Dans le même espace temps long ,se confrontent l’usager Vin ou  Cannabis ou des deux  ,les militants pro et contre, nombreuses parutions parfois personnalisés,avec parfois  attitude victimaire ,  penalisée,et leurs contre-parties éthiques et medicalisées.

Les études  nombreuses ne  permettent pas toujours de définir  un consensus et de se projeter vers un avenir therapeutique et preventif,lié aux  conditions de calcul des rapports bénéfices-risques et definis  par une methodologie claire et adaptée.

La discordance est nette en neurologie et neurodégénérescence,défauts d’attributions de consensus,echantillons faibles, dosages et formulations cannabidoides variables.

Parmi plus de 100 composants cannabinoides,le Cannabidiol a été isolé en 1940

(USA) sans suite.

En 1963,Mechoulam (Israel)isole et synthétise les Delta 9 Tetrahyrocannabidiol (THC)et Cannabidiol (CBD)et autres phytocannabidoides.

Malgré des lois restrictives, et  par pressions constestataires “Peace and Love ” ou ” droits civiques” ,”soçiété de consommation”  , “contre-culture”,irruption d’essais de type schamanique de  produit hallucinogene dangereux LSD,Mescal,Iboga,(sur le Théme ambigue d’Ameloiration de conscience modifié) à fait progresser l’usage illegal du cannabis. Dés 1970 de nombreuses essais furent

pratiqués(Sommeil,anti-vomitif) ,1980/1990 la notion de recepteurs endogenes cannabinoides ouvre la voie à des applications anxiolytiques,et diverses psychoses pêchant surtout par faible recrutement ,randomisation imparfaite avec des biais trompeurs ,avec défaut de vision et  modélisation soçiale.Depuis 2000,embélie d’utilisation,avec elargissement d’études psychiatriques,cancerologique,anti-oxydative et Immunitaires

il semble que la différence THC et CBD ne soit pas soçialement intégrée:le ratio de THC/CBD dans le  haschich est de 1/1.

 

Les Cibles des composants Cannabidoides

 

1)THC ou Delta 9 -TETRAHYDROCANNABIDINOL

PSYCHOACTIF

Effet PSYCHOACTIF avec mediation des recepteurs CB2

L’interaction de THC sur recepteur CB1 est analgesique

Les recepteurs CB2 sont fortement engagé  par le THC dans le systeme immunitaire

Les Recepteurs CB2 par le THC sont impliqués dans Neuroinflammation,,Artherocslerose et Modulation osseuse

 

 

 

2)DELTA-8-TETRAHYROCANNABINIDOL

Agoniste des recepteurs CB1 et CB 2

PSYCHOACTIF

 

 

3)CANNABINOL

Agoniste Partiels des recepteurs CB1 et CB2

PSYCHOACTIF

SEDATIF

 

4)Le CBD/CANNABIDIOL

NON PSYCHOTROPE

Haut potentiel therapeutique dans les désordres psychiatriques et non psychiatriques.

Agoniste trés faible des recepteurs CB1 et 2,agoniste inverse de recepteur CB2.Antagoniste du recepteur GPR55,agoniste des recpteurs 5HT1a.Il est dit non psychotrope,surtout n’entrainant pas de dépendance,à des propriétés Anxiolytiques et Anti-dépressives,modulateur allostérique des recepteurs opoides mu et delta.Permet de modérer les effets negatifs  psychotropes du THC.

Orientations  potentielles:

a)Action sur le niveau d’alcoolisation

Viudez-Martinez 2018

Actions supposées

Noyau Acubens :décroit de Gprm1,GP55,gene d’expression CB1 recepteur et accroit l’expression de CB2 recepteur de l’aire tegmental ventral:decroit l’expression genetique de la tyrosinase hydroxylase

Decroit le gene recepteur de 5 HT1A du noyau du raphee dorsal

b) Reduction de la Steatose Hepatique et Inflammation

Lim 2011/Yang 2014/Wang/2017/Silvestri 2015

Activation du portail IRE1/,ASK1/JNK causes de mort cellulaire hepatique

Stimulation Autophagie

Reduction des lipides

Modulations genetiques intervenant sur la steatose: FAB,PPARalpha

Activation mitochondriale

Reduction du Stress oxydatif

Reduction de l’inflammation:baisse TNF alpha,,E-Selectine,cytokine et chemokine,decroit les neutrophiles.

c)Reduction des Lésions Cerebrales et Inflammation

Hamelink 2008/Magen 2000/Avrham 2011

Reduction du Stress Oxydatif

Regulation du systeme Adenosine cérébral

Baisse de la regulation TNF alpha

Restauration de la barriére encéphalique de l’expression de  BDNF m RNA

Restauration du niveau cérébral 5HT

Restauration hépatiques:bilirubine,amoniaque,transaminases

 

 

d)CANNABIGEROL/CBG

ANTI-INFLAMMATOIRE et ANTI-OXYDANT

Considéré comme un precurseur du THC et CBD

Agonistes des recepteurs TRPV1 et TRPA1

Agonistes des recepteurs TRVPM 8

Agonistes des recepteurs Alpha 2 Adrenergiques

Antagonistes des recepteurs CB 1 et deux recepteurs histaminiques 5HT 1A

Potentiel traitement glaucome

Anti-Oxydant et Anti-Inflammatoire

 

 

e)CANNABICHROMENE

Stimule les voies descentantes  de l’Anti-Nociception,Inhibe l’Hypermobilité Intestinale

Activateur du recepteur TRPA1

 

 

f)TETRAHYDROCANNABIVARINE

Antagoniste CB1

Agoniste CB2

Diminution de l’Inflammation Cerebrale

Diminution de la perte cellulaire Nigrostriale

Anti-Oxydant

 

 

 

 

 

CANNABINOIDES  ET  VISION GLOBALE  DES ESSAIS

 

 

A)LES CANNABINOIDES ET INDICATIONS d’apres RUSSO et MARCU 2017

 

 

1)AGITATION :

THC/CBD/LINALOL

 

2)ANXIETE

CBD /THC(basse dose),LINALOL

 

3)PSYCHOSE

CBD

 

4)INSOMNIE,IMPATIENCE

THC,LINALOL

 

5)ANOREXIE

THC

 

6)AGRESSION

THC/CBD,LINALOL

 

 

7)DEPRESSION

THC/LIMONEME/CBD

 

8)MEMOIRE

ALPHA-PINENE (Russo 2011/Russo et Marcu 2017)+THC

 

9)NEUROPROTECTION

CBD/THC

 

1O)REDUCTION de LA Production  LA PROTEINE BETA-AMYLOIDE

THC/CBD/THCA

 

 

Les extraits THC et CBD viennent de l’Extraction d’un Chemotype d’un type 3 CANNABIS(Lewis 2018)semble adapté aux essais cliniques,car on bute toujours sur la qualité,provenance,variabilité du composant,concentration pouvant fausser des résultats malgré une bonne methodologie.

Par exemple,des Chemotypes avec des Terpénes différents seront efficaces comme anti-inflammatoire et Anti-Nociceptif

<<In Planta Med 2018 Mars,84(4)255-233/Pharmacological Foundations of Cannabis Chemovars /Lewis,Russo,Smith.

Les auteurs ont établi un protocole de culture de cannabis permettant d’isoler des marqueurs pour maximiser l’action therapeutique et augmenter la tolerance.

Le Cannabis type 1 a un Delta 9 Tetrahydrocannabidiol -prédominant

Le Cannabis type 2 contient Delta 9 tetrahydrocannabidiol et cannabidiol:contenant cannabidiol et riches en  terpénes efficace et à faible toxicité même en presence de Delta-9 Cannahydrocannabidiol

Le Cannabis Type 3 contient Cannabidiol -prédominant.

On peut moduler en fonction de l’action désirée en conservant terpenoides,les Types 1 et 3 avec limoneme,pinene,terpinolene,linalooL.

Ainsi si les chemotypes specifiques agissant sur analgesie,inflammation,anti-convulsiviant,anxiolytique avec reduction du Dela 9 THC ; les accés de panique, poussée de psychose,perte de mémoire seront reduits.

 

 

B)ESSAIS CLINIQUES  et CANNABIDOIDES d ‘après MAC CALLEN et RUSSO 2018

 

 

1)SCLEROSE EN PLAQUE

NABIXILONE/Evaluation Bonne/ Phase 3RTCs

 

Nabixilone est un spray composé de THC+CBD+Falvones+Terpenes

 

 

2)EPILEPSIE  REFRACTAIRE(Syndrome de Lenox-Gasteau et Dravet.)

CANNABIDIOL/Evaluation bonne/Phase III RTCs

 

 

3)DOULEUR CHRONIQUE

THC/NABIXILONE/Evaluation Substantielle/Phase II,RTCs

 

 

4)SCHIZOPHRENIE Symptomatiques ou Non

CANNABIDIOL./Evaluation substantielle/Phase II RTCs

 

 

5)TROUBLES DU SOMMEIL SECONDAIRE aux   MALADIES NEUROLOGIQUES

THC/SATIVEX/NABIXILONE/Resultats Moderés/Phase II RTCs

 

 

6)GLAUCOME

THC/CANNABIDIOL/Resultats Modérés/Phase II RTCs

 

7)PETITE GENE URINAIRE(LUTS)

NABIXILONE/Resultats Modérés/Phase II RTCs

 

 

8)SYNDROME DE LA TOURETTE

CANNABIDIOL/Résultats Modérés/Phase II RTCs en Observation

 

 

9)DYSTONIE AVEC AGITATION

THC/CANNABIDIOL/Resultats Limites/Obesrvations

 

 

10)DEMENCE AVEC AGITATION

THC/CANABIDIOL/Resultats Limites/Obesrvations

 

11)PARKINSON

 

THC,/CANNABIDIOL/CANNABIS/Resultats limites/Observations

 

 

12)SYNDROME POST-TRAUMATIQUE

CANNABIS/Resultats Limites/Observations

 

 

13)ANXIETE SOCIALE

CBD/Resultats Limites/Phase II TRCs

 

 

Ainsi en s’appuyant sur des modéles simples et des molecules authentifiées,on peut dore et dejà statuer sur la possibilité ou l’ecart définitif d’une indication qui apparaissait comme une évidence  sur le plan experimental , biologiques et traditionnel.Ainsi,pour Russo et Mac  Callen,sur 13 indications globales recencées,on peut sans hésitation ecrire que 2 indications seront consensuelles  et que  4 nécessitent une reprise des randomisations.Par ailleurs,non seulement la concentration en Delta 9 THC devra etre faible et ne pas dépasser 1 à 1,5% et surtout il faudra compte des terpenes type linalool ;qui sont une plus value en terme d’atoxicité.

 

CANNABIS   et FEMME ENCEINTE,ADOLESCENTS ,IMPACT PSYCHIATRIQUE

 

 

LA FEMME ENCEINTE

 

Trés tôt a été relevé  des incidences feotales du Cannabis fumé pendant la grossesse,   les calculs ont montré un impact avec une  certaine  héterogénéité et biais de calculs :

 

a)Accouchement prématuré

Bonello 2014

Chatnoff 1991

Gargari 2012

Hayatbakhsh 2011

Hayes 2011

Lozano 2007

Ostrea 1997

Quinlivan 2002

Witter 1990

<Taux  de Probabilité :1,29%

<Ratio de  Risques secondaires  1,04%

 

b)REANIMATION en Neonatologie

Bereson 1996

Bonetto 2014

Garagari 2012

Hayatbatksh 2011

<Taux de Probabilité  2,02%

<Ratio de Risques Secondaires 2,96%

 

 

c)DIFFERENCE   TAILLE de l’enfant

Barros 2006

Chasnoff 1991

Gargari 2012

Lozano 2007

Quinlivan 2002

Sankaran 2004

Taux de probabilité:-0;10+%

Ratio de risques Secondaires: 0,36%

 

 

d)DIFFERENCE de CIRCONFERENCE CRANIENNE

Barros 2006

Chasnoff 1991

Gargari 2012

Lozano2007

Quinlivan2002

Sankaran 2004

Taux de Probabilité :-0,31%

Ratio de Risques secondaires:1,38%

 

 

e)ANEMIE MATERNELLE

Berenson 1996

Gargari 2012

Greenland 1982/1983

Quilivan 2002

Witter 1990

< Taux de Probabilité:1,26%

<Ratio de Risques Secondaires:2,98%

 

f)BAS  POIDS de NAISSANCE

Bereson 1996

Benello 2014

Greenland 1982/1983

Hayatbalkhsh 2011

Ostrea 1997

Witter 1980

<Taux de probabilité 1,77%

<Ratio de risques Secondaires 2,21%

 

i)PREMATURITE

Barros 2006

El Maroun 2008

Fried 194

Gargari 2012

Hayes 1991

<Taux de probabilité :-0,20%

<Ratio de Risques secondaires:0,93%

 

A l’analyse des données anciennes ,parfois statistiquement incomplétes ou insuffisante ,les nouvelles Méta-Données de 2019,permettent affirmer ce qui était pressenti :

<<<<le CANNABIS EST A INTERDIRE PENDANT la GROSSESSE

 

 

En règle générale,les utilisatrices ne sont pas au courant des effets foetaux,croyance de non nocivité,faute d’information ou de suivi,mais aussi survenant dans des contextes soçiaux complexes,de précarisation,d’acculturation,le plus souvent dans un contexte de polyintoxication tabagique et d’alcoolisation ( Qui interviennent également sur les petites tailles foetales ,voire d’accouchement precoce.)

 

 

<<<La metananalyse British  Colombia/Jour Obst Gynec Can Fevrier 2019.7/Luke,Hutcheon,Kendall

de 2008 à 2016, montre chez les utilisatrices sur cette période

 

47% de risque de Petite Taille

 

27 % d’accouchement prématuré inférieure à la 37 ème semaine

 

184 % de ratio  de mort in utéro

Pour les auteurs ces chiffres necessiteraient d’être comparé avec d’autres causes tel alcool,tabagisme,travail posté.conditions soçiales.Mais dans tous les cas  l’assoçiation grossesse /cannabis/et incidents foetaux demeurent.

 

 

<<) JAMA Utilisation du Cannabis pendant la Grossesse /à propos de deux etudes/18 juin 2019/Silverstein,Howel,Zuckerman

Jama Juin 2019/18/Corsi ;Walsh,Weiss,Hsu,El-Chaar,Hawken,Fell,Walker presente une cohorte de 661.617 femmes enceintes  .

Entre avril 2012 et Decembre 2017 .

Aprés controle 5639 utilisent le cannabis,92.873 non utilisatrices,

il est reporté des accouchements avant terme (inferieure à 37 semaines) chez les utilisatrices  10,2% vs 7,2%,avec un risque relatif de 1,41.

D’autre part ont été identifié des petits poids de naissance ,et décollements placentaires,pré-éclampsie,et diabéte gestationnel

Volkow et Co Sur  l’utilisation du cannabis sur 133.900 femmes non enceintes et 4400 femmes enceintes ,agées de 12 à 44 ans,De 2002 à 2017:

Le ratio d’utilisation du cannabis a augmenté de 3,4% en 2002 ,à 7 % en 2017.

Pour la plupart SANS indication  medicale particuliére.

 

<<) Quelle Justification de prise de cannabis pour nausées et vomissements chez la femme enceinte:de 2009 à 2016,utilisation du cannabis prénatal avec un statut de nausées et vomissements (NVP) au Premier trimestre.

Drug Alcohol dependance  Mars 2019 .1 196;66-70/Young-Wolff;Sarovar,Tucker,Avalos,Alexeelf,Conway,Amstrong;Weisner,Campbell;Goler

Sur 220.510 femmes enceintes,38.831(17,6 %) ont un syndrôme NVP

L’utilisation du cannabis pré-natal est plus élevée chez les femmes enceintes avec NVP.la prevalence s’accroit de 2009 à2016 à un taux annuel de 1,086 chez les femmes avec NVP,de 6,5% à 11,1 % .Parmi les femmes sans NVP la prevalence va de 3,4 % à 5,8 %.

Il en decoule que l’utilisation  plus élevée du cannabis NE VARIE  PAS en fonction du STATUT de nausées ,vomissements (NVP)

 

 

<<) Utilisation du Cannabis en Pre-conception et Prénatal  ,risque relationnel avec -troubles du comportement ou emotionnels

InJ Epîdemiol Fevrier 2019,1;48(4);287-296/El Marroun,Bolhuis,Franken,Jaddoe,Hillegers,Lahey,Tiemeier.

5903 enfants et parents pére et mére(enceinte) fumant du cannabis

Questionnaire Mére,enseignant,enfant, ,dosage de cannabis et metabolites des urines maternelles

Enfants à problemes de 7 à 10 ans

Association de l’usage du cannabis chez la mére avec problemes exterieurs (Hostilité,Impulsivité,agressivité),mais non les problemes internes .Cependant l’utilisation du cannabis par la mére avant la grossesse est aussi en rapport avec les problemes extérieurs.Pour le pére l’utilisation du cannabis est en relation avec  les problemes exterieurs de l’enfant. mais  non avec ses problemes interieurs

 

 

<<) Role de l’Acculturation et alcoolisme dans  l’usage frequent du Cannabis dans les populations de l’Amerique Latine et exposition aux risques conjugués durant la grossesse;

Subst Use Misuse Juin 2019 21.111/Hernandez,Von Stemberg,Castro,Velasquez

Cette étude est malheureusement une vision commune et partagée dans tous les continents,la toxicomanie Alcoolo-cannabique est un reflet de la precarité,acculuration,avec detresse psychologique,avec grossesses precoces.Cette étude est une confirmation et un appel à la prevention et prise en charge,educative et medico-soçiale

 

 

 

`

<< Impact des cannabidoides  sur l’immunité pendant la grossesse.

Cell Mol.Life Sci.2019 Fevrier 76(4)729-743/Dong,Chen,Hamington,Vinod,Hedge.

Les cannabidoides traverse la barière placentaire,agissant en priorité avec la Proteine G couplée avec les recepteurs cannabidoides CB1 et CB_2,en plus des effets neurologiques,les cannabidoides ciblent fortement l’immunomodulation

en altérant les niveaux de cytokines,causant l’apoptose des cellules lymphoides et induisant les cellules suppressives du systeme immunitaire.Il se traduit un dysregulation , inertie de l’adaptation du systéme immunitiaire foetal.Ces defauts  conduisent à la possibilité d’amoindrir pour le futur les defenses foetales contre les infections et le cancer.

 

 

 

<< Eudes de la  NeuroToxicité combinée du Cannabis et des résidus pesticides organophosphorés

Reprod Toxico.Avril 2019;85,12_18/Leung,Silva,Palumbo,Lohstroh,Koshlukova,Du Teaux

Exposition prénatale du cannabis et pesticides  organophosophorés Chlorpyrifos

Potentiel Neurotoxique à elucider et evaluer(etude de Mc Laren 2008)

<< Etudes la contamination Fungique,Aspergillus et Penicillium,avec rique de pneumonie et atres problémes respiratoires (McPartland ,Pruitt 1997,Mc Larren 2008.Posant le probléme de mode culture,humidité,ventilation et conservation (Mc Laren 2008 et Martygny 2013)

Un cas décrit d’aspergillus bronchopulmonaire (O’Campo 2015)

Un cas d’allergie Erytheme Polymorphe a été décrit et réaction laryngée lors d’anesthésie (Voir Hogier)

Mais sur 21 randomisations de 62 personnes le cannabis n’affecte pas les cellules T,B,NK et fonctions immunitaires (Bredt 2002,Abrams 2003) .Par contre association de déclin CD4/CD8 sur 481 HIV utilisateurs de cannabis (Chao 2008)

<<Tabac et Cannabis ont une action synchrone adversive pulmonaire (Mac Leod 2015 et Bloom 1987) mais pas plus  de Bronchite Chronique Obstructive.(Tan 2009)

Incidences respiratoires à type  bronchites :Taskin 2013 et 2014

Effets cardiovasculaires:

Avant tout bradycardie chez les grands utillisateurs

A haute dose Hypotension et Syncope (Frost 2013)/risque d’Angor (Frost 2013) et Infarctus du myocarde( Mittleman 2001)voire syndrome coronarien aigue,arthymie,cardiomyopathie,accident vasculaire transitoire (Thomas 2014/Jouanjus 2014)

 

 

 

 

 

 

<<ABUS  et DEPENDANCE AU CANNABIS sur une cohorte de 12 millions de Naissances

J Obstr Gynec Can 2019 Mai,41(5)623-630/Cruzoj,Shulman,Belavia,Abenhaim

De 1993 à 2013 =12.578.557 naissances

Abus et Dependances  de Grossesse sous cannabis:

3,22 pour 1000 naissances  en 1999

8,55 pour 1000 naissances en 2013

 

*Naissance prematuré: avec rupture de la membrane amniotique:OR Ratio 1,46, (1,35/1,58)Confiance 95%

 

*Hospitalisations: de plus de 7 jours OR ratio 1,17(1,11/1,2),confiance 95%

 

*Mort Feotale: OR 1,50(1,36:1,43)confiance 95%

 

*En Urgence Neonatologie: risques prématurés OR 1,40(1,36-1,43)Confiance 95%

*Croissance reduite :OR 1,35(1,30/1,41) Confiance 95%

 

 

 

 

 

<<<<<<<<<<GROSSESSE  et CANNABIS C’est  Toujours NON

 

 

USAGE DU CANNABIS INTERDIT de l’Enfance  à 18 ans

 

 

Pourtant usage précoce de plus en plus frequents

 

<<In JAMA  Psychiatry Fevrier 2019.13 Assoçiation cannabis dans l’adolescence et risque de Depression,Anxiété,Suicide

Sur 3142 articles ,35 sélectionnés,11 Etudes regroupant 23.517 adolescents

<Depression OR developpé. Ratio 1,37(1,16-1,62)

 

<Anxiété  OR devellopé  .Ratio 1,1 8(0,84-1,17) non significatif

 

<Idées  Suicidaires OR devellopé  1,50(1,11-2,03)

 

<Suicide  OR  3,448(1,53-7,83)

 

Ces états sont d’autant plus importants,qu’ un usager sur 10 est dépendant,en cas de syndrôme de manque s’installe avec un pic clinique au 2eme-3éme jour voire une semaine,avec troubles du sommeil et rêves etranges ou cauchemars

,colére,agressivité; angoisse,déambulation pendant 2 à 3 semaines.

<<Curr Addic Res 2018 septembre Lucatch,Coles,Hix

Il n’est pas rare d’etre confrontré avec des états de panique,voire une decompensation d’un trouble psychiatrique   ,schizophrénie , troubles maniaco-dépressif.et troubles dépressifs majeurs,.L’utilisation du cannabis dans cette problematique  est d’ un haut ratio,problemes genetiques probables,entourage des proches  consommateurs(Tabac,Alcool,Cannabis ou Psychotropes),mais pour l’instant ,cet aspect demande plus de données pour conclure

<<Le probléme genetique est abordé in Drug Alcohol Depend. Fevrier 2017.1.171:171-121/Verweij,Abdellaoui,Nivard,Saint Cort,Ligthart,Draisma,Minica:

Des scores de risques polygeniques  de la schizophrénie sont résumés statistiquememnt  à partir d’un large genome assoçié à la schizophrénie (GWA)

En premier l’utilisation du cannabis est confronté aux phenotypes :temps d’utilisation,usage régulier,quantité utilisée et frequence d’utilisation ,age d’initiation,secondairement il est appliqué un score de regressionLD au statistique résume de GWA et le temps d’utilisation du cannabis pour calculer une corrélation large du genome(genome-wide genetic):

Les scores de risques polygeniques de la schizophrénie sont significativement assoçiés avec 5 des 8 phenotypes utilisant le cannabis (espace-temps d’utilisation,usage régulier,quantité),avec un ratio de variances de 0,5%.La regression du  LD SCORE(Lien de Déséquilibre) montre une corrélation significative genetique entre la schizophrénie et l’espace- temps d’utilisation du cannabis.

En Genetique ,le LD Score  est un mode de calcul Lien de Déséquilibre, ou

Linkage-Disequilibrium mesurant le degré des alleles genetiques oû deux loci sont assoçiés(Nature genetic .2010,11-499,et Pearson 2004)

Donc ,sans entrer dans les arcanes de la genetique ,il existe donc une predisposition forte genetique du schizophrene d’utiliser et s’initier au cannabis avec usage régulier et de façon plus importante.

Sachant que les cannabidoides inverse les recepteurs cannabidoides 1,CB1, ils ont été testés pour traiter les symptomes psychotiques,censer ameloirer les troubles cognitif chez le schizophrene .

IL n’y a jamais eu de confirmation+++++

;D’autre part ,une autre  voie antipsychotique a été testée  ,avec le cannabidiol et les inhibiteurs selectifs de l’hydrolase des acide gras amide.

Dans ce cas ,cette proposition n’a pas eu de resultats tangible et publiable,même

si le cannabidiol est cencé agir sur les symptomes psychotiques,aucun essai sur la schizophrenie n’est recevable que se soit en terme de modelisation,usage à long terme et atoxicicité.

<<Biol Psychiatry /Potentiel therapeutique des cannabidoides dans les psychoses./Avril 2016,1.79(7)604-12/Leweke,Mueller,Lange,Rohleder

De séveres troubles cognitifs peuvent apparaitre,apprentissage,memorisation,demotival syndrôme

<<<avec Baisse du QI.+++

<<Boyd,Van Hell,Beale /Biol Psychiatry 2016/79(7)557-567 Effets chroniques et aigues des cananbidoides dans la cognition humaine

<<Neuro-Cognition résiduelle aprés abstinence prolongée  Exp Clin Psychopharma 2012,20(5)420-429/Winstok,Ford,Witton

<<Lancet Neurol Mai 2019;18(5)504-512/Efficacité et atoxicité et mecanismes d’action des cannabidoides dans les désordres neurologiques/Friedmam,French,Maccarone

Si l’action  antalgique et spasticité du Cannabis  dans la sclérose en plaques a été consensuelle ,il faut insister que son utilisation dans la maladie d’Huntington,troubles de l’attention et hyperactivité   et demence,il n’a pas été trouvé aucun effet justifiant consensus medical.

Par contre,chez,l’enfant,l’EPILEPSIE SEVERE  REFRACTAIRE de LENNOX-GASTAUX et DRAVET,non controlable par medicaments,les cannabidoides ont montré des effets positifs diminuant la gravité des crises et les espaçant.

Experimentations:Karler et Turkanis 1979/Wallace 2003

Essais avec THC,CBD,,composants mixtes et dosages soumis à discussions:

Lorenz 2004

Gottschling 2011

Jones 2010/Maa et Figi 2014

Porter et Jacobson 2013

Press 2015

Devinsky 2016 et 2017:Phase 3 dans le syndrôme de Dravet avec  CBD 20mg/kg/j ,forte evidence.

Evidence therapeutique  et atoxicité avec Devinsky et Thiele 2018 permettant d’avoir l’aggrement par US Food and Drug Administration en juin 2018

On peut conclure que le 1 er Juillet  2019,Cannabis et Cannabidoides peuvent être utilisé chez les jeunes jusqu’à 18 ans  UNIQUEMENT sous CONTRÖLE  MEDICAL et HOSPITALIER  pour deux indications particulières:Epilepsie refractaire et Oncologie.

 

1)Epilepsie Refractaire

Devinsky et Thiel 2018

 

2)En Cancerologie

In Children/29 juin 2019/Skaypek,Bostrom,.

Oncologie de 2015 à 2019 sur 103 malades

Leucemie et Lymphome 36%

Tumeurs cérébrales 37%

Tumeurs solides 26 %

Dans les indications suivantes:Douleur,Cachexie,Nausées ,vomissements induit par la chimiotherapie

 

 

UN CAS PARTICULIER:le GLAUCOME

On retrouve cette indication diversement commentée

Une Publication doit nous interpeller in CANADIAN JOURNAL OF OPHTALMOLOGY ou JOURNAL CANADIEN d’OPHTALMOLOGIE Fevrier 2019,Vol 73;1331;Pg 78/Refuse et Buys

Pour les auteurs,il n’existe pas de preuve scientifique de l’action des cannabidoides sur l’hypertension oculaire,(Premier essai en 1970),et si cliniquement une action est répertoriée ,elle est de trop courte durée et surtout agit à forte dose avec une incidence psychiatrique et systémique non negligeable

Au vue de cette information recente,un avis specialisé est hautement recommandé

 

CANNABIDOIDES EN NEUROLOGIE ET NEUROPSYCHIATRIE

 

Les problémes se heurtent dans la définition des  cibles des recepteurs cannabidoides   et concordances avec  des preuves biopharmacologiques  statutaires universelles consensuelles  des maladies neurodégénératrices,ce qui est particulèrement difficile,et recemment apparu avec la maladie d’Alzheimer entrainant des pistes multifocales avec  traitements polytherapiques avec cannabidoides (THC,CBD,THCA,CBDA,Terpenoides,Caryophyllene /Russo et Marcu 2017 et Lewis 2018) et surtout  strategie  d’accompagnement ,d’éducation et conduite de vie encadrée ,activité physique,(Schenkman 2018)surveillance alimentaire (prebiotique, Omega 3,moindre apport en protides et sucres/Perlemutter et Loberg 2015) permettant de  limiter la progression ou stabiliser les maladies neurologiques à traitement heterorécalcitrant.

Les essais sont souvent de faible ampleur et avec effets therapeutiques de faible évidence ne permettant pas conclure définitivement.D’autre part les grilles   de lecture des Formes cliniques devraient s’appuyer sur bases consensuelles identiques (DSM5 ou CM10) avec  scores neurologiques  sans ambiguité , les produits  doivent etre parfaitements identifiables et identiques (% en THC,CBD,Terpenes),Les essais en temps trop court ne permettent pas d’identifier des effets secondaires tardifs.Les résultats cliniques sont souvent de basse évidence ou modérée.particulièrement noté dans:

<<JAMA2015;313(24);2456-2473/Whiting,Deshpande

Benefice Medical des Cannabidoides dans les essais RTSs/JAMA 2015;313(24)2508/Thompson

1)Les resultats des cannabidoides sont supérieurs au placebo dans les nausées et vomissements dues à la chimiotherapie,cependant qualité d’evidence basse sur 3 RTCs avec 102 patients et reponses  Cann;47%vs Placebo 28%

2) Reduction de la douleur superieure que le placebo mais peu de différence sur 8 RTCs ,de 1370 patients,Cannabis 37% vs placebo 31%,par contre sur echelle de douleur de 1à 10 ;score positif plus significatif  dans RTCs  avec 948 patients  mais modéré.

3)La reduction de la Spasticité dans la Sclerose en plaque ou paraplegie est basse ou modérée.

4) Petite évidence de l’action des cannabidoides sur Anxiété et Depression mais n’engageant pas à poursuivre les essais.

5) Accroit le poids dans le SIDA (4 etudes RTCs avec 225 patients

Ameloire les desordres du sommeil  2 etudes RTCs 54 patients

Reduit les Tics du syndrôme de la Tourette ,2RTCs  36 patients;mais souvent resultats inconstants

Il est noté qu’ameloiration du sommeil et anxiété représentent plus le reflet de l’améloiration des phenomenes douloureux

Les Réactions secondaires des cannabidoides dans les RTCs:

Petits poèmes en prose-Le mauvais vitrier [640x480]

1)Sérieuses réactions adverses dans 28 études RTCs avec 3714 patients,en cas de troubles plus sevères 34 etudes RTCs de 3248 patients ;des obligations d’ exclure les patients du fait de l’intolérance des  effets dans 23 Etudes RTCs de 2755 patients

 

2 )Les risques sont plus grands avec les cannabidoides que le placebo;exception faite du produit dronabinol.

 

3 )Effets secondaires des cannabidiols dans les essais RTCs

 

*Vertiges 41 études

*Bouche Séche 36 études

*Nausées 30 études

*Fatigue 20 études

*Somnolence 26 études

*Euphorie 27 études

*Vomissements 17 etudes

*Diarrhée 17 etudes

*Désorientation 12 etudes

*Confusion 13 études

*Asthenie 15 etudes

*Hallucinations 10 etudes

*Cognition 6 etudes

Dans l’ensemble les auteurs insistent sur les consequences dépendant de l’usage court ou long des cannabidoides :Troubles cognitifs,accidents du trafic,troubles respiratoires,psychose et cancer.justifiant un réajustement du contexte psychologique du patient et du benefice à long terme.

<<Dans le Database de Lim,See,Lee /Clinical Psycholopharmacognology and neuroscience 2017;15(4)301-312,reportant 24 rapports d’utilisations des cannabidoides dans l’Alzheimer,Anorexie nerveuse,Anxiété,Demence,Dystonie,Hutington,Parkinson,Syndrôme Post-Traumatique;Psychose,Syndrôme de Tourette,

Confrontation Cochrane de la qualité et des biais de calculs des essais .Il apparait peu d’evidence dans les essais dans la Sclerose Laterale Amyotrophique(Charcot),Dystonie.

Quand aux autres maladies incluant Anorexie Nerveuse,Anxiété,Syndrome post-traumatique,Symptomes psychotiques,Agitation dans l’Alzheimer,et démence,Hutington,Toutrette,Dyskinésie du Patkinson,il demeure difficile de conclure à une efficacité consensuelle. du fait des faible cohortes et biais de calculs,ou attribution correcte ou inadequation du traitement à l’affection,tolérance et mécanismes therapeutiques potentiels recevables

 

Les Etudes  Pratiquées

Maladies /Auteur /Année/ Cannabidoide /  Critiques  Biais des resultats.Haut H,Bas B,NonClair NC/Réactionsecondaires RS

 

ANOREXIE NERVEUSE

Gross 1983,/11 pers/THC 2,5 mgà10 mgx3 /j/pas de gainde pois:/Biais H

RS 3 syndrome de sevrage avec dysphorie

Andries 2014 /25 pers/Dronabinol 2,5 mg X2 /j/Gain de poids 0,73Kg,/Biais B

RS non

 

ANXIETE

Fabre 1981/29 pers/Nabilone 1 mgx3 /j/Ameloiration anxiété/Biais H

Rs bouche séche,oeil sec,vertiges

 

ANXIETE GENERALE  SOCIETALE

Glass 1981/8 pers/Nabilone 2mg/j/Peu d’effet/Biais H

Rs:Cephalée,Nausées,Tête vide,

Zuardi 1982/8 pers/Anxiété induit par THC chez sujets sains./THC 0,5Mg/kg et CBD 1 mg/kg et mixte et diazepam .Attenuation incompléte de l’anxiété causée par THC/biais NC

Rs:endormissement

Bergamaschi 2011/36 pers (avec 12 pers en bonne santé.)CBD 600 mg/j/Ameloire anxiété et cognition et diminution des sensations d’alterte d’anticipation/Biais H

Rs pas d’information

Crippa 2011/10 pers/CBD 400 mg /j/Decroissance subjective de l’anxiété,,action hippocampique.

Rs pas d’information

 

 

SYNDROME POST-TRAUMATIQUE

Jetly 2015/10 pers/Nabilone 0,5mg à3 mg/j/Ameloiration des cauchemards.biais NC

RS:Bouche séche,Céphalée

 

 

DYSTONIE PRIMAIRE

Fox 2002/15 pers/Nabilone 0,03mg/kg/Pas de reduction de dystonie/Biais NC

RS 2 syndrome de manque avec hypotension

 

 

DYSTONIE CERVICALE

Zadikoff 2011/9pers/Dronabinol jusqu’à 15 Mg/j/Pas diffréence aux scores/Biais H

Rs:tete vide,Endormissement,bouche séche,flash visuel,gout amer,vertiges

 

 

CHOREE et HUTINGTON

Consroe 1991/15 pers/CBD 10 Mg/kg/pas de diffrence/Biais NC

RS pas d’information

Curtis 2009/44 pers./Nabilone 1 à 2 mg/j/Actionsur signes moteurs et Tics,pas dedifference entre les deux dosages/Biais NC

RS:Oublie,Vertiges.

Lopez-Senson Moreno 2016/25 pers/Nabiximol jusqu’à 1é sprauy par jour/pas de diffrence notée/Biais NC

Rs vertiges et troubles de l’attention.

 

 

SYNDROME DE TOURETTE

Müller-Vahl 2002 et 2003

*12 pers/Delta 9 THC  5 à 10 mg /j:Ameloiration tic et obession complusive Biais NC

RS Fatigue/Vertiges

*24 pers/THC jusqu’à 10 mg/j/Ameloiration des Tics/Biais H

RS Fatigue,Bouche séche,Vertiges.

 

 

 

SCHIZOPHRENIE

Leweke 2012/42 pers/CBD 800 mg/j et Amisulpride/Décroit scores BRPS et PANSS

 

 

DEMENCE

Van den Elsen 2015/54 pers/Namisol 1,5 mg(THC)/Pas de différence/Biais NC

RS Vertiges,Somonolence

Van Den Ilsen 2015/22 pers/Namisol Thc de 0?75 à 1,5 mg X2 /j/pas de diffrence,Biais NC

RS Peu d’information

 

 

ALZHEIMER

Volicer 1997/Trouble du comportment/12 pers/Dronabidol 2,5 mg/j/decroit la severité des troubles du compotrment,effet négatif affective/Biais NC

RS :Anxiété,Labilité émotionnelle,Fatigue,somnolence

Walther 2011/Agitation et cauchemard nocturnes/2 pers/Dronabinol 2,5 mg/j/reduit l’agitation/Biais NC

RS non signalé

 

 

PARKINSON

 

Venderova 2004

84 pers/Cannabis Fumé/46 % de benefices /34 % sur Tremor,41% sur Brakynésie

 

Finseth  2015

9Pers /sous cannabis/78% ameloirationde l’humeur et sommeil;2 action motrices.

Frankel 1990

5 Pers/ 1 gr de cannabis avec 2à9 % de THC /pas de bénéfice sur tremor

Lotan 2014

22 pers/Cannabis 0,5 gr fumé/En 30 mn ameloiration tremor ,rigidité,bradykinésie,douleur,sommeil

Zuradi 2009

6 pers/CBD jusqu’à 400mg/j/Ameloiration psychiatrique BPRS et PPQ

Chagas 2014

4 pers/CBD 75 mg à 300 mg/Benefices sur mouvement oculaire durant sommeil et comportement

Sieradzan 2001

5 pers/Nabilone /Ameloiration 21 % dyskinésie et douleur/biais NC

Caroll 2004

17 pers/Camador (1,25 mg CBD et THC 2?5 MG/pas d’ameloiration/Biais NC

Mesnage 2004

8pers/Rimonabant//pas d’effet moteur

Chagas 2014

21 pers /CBD75 ou 300 mg/j/pas de changement,Ameloirationde de PDQ score avec 300mg CBD./Biais NS

 

CANNABIS :QUELLES REGULATIONS?

4158

 

THEME RECREATIF et MEDICALISE   SONT ILS DE MEME NATURE?

 

Download copie 6

Premieres impressions d’ensemble:

<<Les cannabidoides en concentration et ratio variable sont notablement utilisés dans le controle de la douleur et la spasticité:Cochrane Database Syst Rev Mars 2018:Mücke,Phillis,Radbruch,Petzke,Häuser.Amelioration sur la douleur de 30 à 50 %(.Ne jamais le probléme de l’empathie,espace sécurisé ou réconfortant.)

<<Concernant les maladies neurodégératives ,il est plutôt privilegié l’assoçiaion d’un modéle synergique  cannabidoides compatibles avec une polythérapie  neuropharmacologique standardisée (Russo 2011/Brodie 2015/Russo et Marcu 2017 /Lewis 2018

> Problematique du Sommeil de meilleure qualité,avec moins de perturbation  et moins de latence;L’utilisation du THC ou et plus Cannabidiol montre une action positive surtout dans la Sclerose en plaque,Stress post-Tramatique,et douleurs Chroniques.La meilleure qualité du sommeil est en fait la validation de l’ameloiration des symptomes  des maladies. Exp Clin Psychopharmaccol.Mai 2019/Kuhathasan,Dufort,Mackilop,Gttschalk,Minuzzi,Frey

 

Problematique des Desordres Psychotiques Schizophrénie et Maladie Bipolaire

Les malades utilisateur de cannabis restent moins longtemps hospitalisés et prendraient des doses plus basses de traitements antipsychotiques.mais en fin de compte,ce fait n’est en rien prédictif quant à la reponse aux traitements anti-psychotiques,et nécessite une investigation plus large,d’autant que l’usage du cannabis est assoçié avec l’age jeune,et pour les  Désordres Bipolaires associés pour  1/4 :au temps evolutif de la maladie,caractère suicidaire et utilisation tabac et alcool et autres drogues

<Sejour a l’Hopital des utilisateurs de cannabidoides  chez Maladie Bipolaire,Schizophrénie,et autres Psychoses/J Stud Alcohol Drugs Mars 2019/ 80(2)230-235/Deng,Desai,Mohite,Pkusaga,Zhang,Nielsen,Losten

 

<Prevalence et correlations cliniques des utilisateurs de Cannabis chez les Desordres Bipolaires/Neurosci Biobehav .Rev Juin 2019,101;78;78-84/Pinto,Meiros,Santana da Rosa, et De Oliveira,Crippa,Passo,Kauer-Sant’Anna.

 

<Psychiatry Res Juin2019,Juin,18;278,242-247/Association du Cannabis fumé et resistance au Traitement de la Schizophrénie (resistance 60 %) Les autres avec Cannabis/Arasalan,Lobal,Tariq,Ayonrinde,Vincent,Ayub.

 

< Le Cannabis   Medical Effets et Reactions secondaires dans le traitement  des desordres Mentaux

Europ Arch ClinNeurosci Fevier 2019;269(1)87-105/Hoch,Nieman,von Keller,Schneider,Friemel,Preuss,Hasan,Pogarel

De 2006 à Aout 2018

4 Revues sytematiques avec 11 études randomisées,14 études randomisées avec 1629 participants:demence,Dependance opiacée et cannabis,Psychoses/Schizophrénie,Anxiété soçiale generalisée,Syndrome post-traumatique,anorexie nerveuse,Deficit de l’attention avec hyperactivité,Syndrome de Tourette.

Score d’outil de risque de biais,SIGN-Cheklists.THC et CBD ameloirent les symptomes mais pas de rémission,Effets secondaires souvent sévéres.Demandes de plus d’essais et comparaisons.

 

<<Bundesgesundheitsblatt Gesundheeitsforschung Gesundheitsschtuz /Juillet 2019;62(7)825-829/Efficacité et Non iatrogenése du cannabis medical /Projet Fédéral Ministre de la Santé Allemande/ Etude CaPRis.à partir de 2016,dans publications de 2006 à 2017:pour le Cannabis medical :16 Revue Systematiques SRs de 186 Etudes randomisées RCTs en recherche globale et 9 RTCs issue de nouvelles recherches./Hoch,Friemel,Schneider,Peagarel,Hasan,Preuss.

*Evidence de l’Efficacité du Cannabis donné comme traitement complementaire avec d’autres medicaments. dans Douleur Chronique et Spasticité de la Sclerose en Plaque

  • Evidences de Stimulation de l’Appétit ,ameloiration des nausées et prise de poids chez le malade porteur de Cancer et HIV evolutif,ou en soins Palliatifs
  •  Pour l’ameloiration physique ou desodres mentaux peu de données sont disponibles
  • Les reactions secondaires sont reportées parfois  sévères dans un seul cas.
  • Les auteurs demandent plus d’essais randomisés et scores  mesurables consensuelles  et avec comparaisons  pour établir des recommandations et indications fiables.

<<CANNABIDIOL dans l’Anxiété et Troubles du Sommeil/Perm J.2019;23,18-041/Shannon,Lewis,Lee,Hughes

72 adultes avec anxiété primaire (47)ou sommeil insuffisant (25)

L’Anxiété décroit le premier mois chez 57 patients (79,2%) ,puis decroissance dans tout l’essai

Le sommeil s’ameloire dans le 1 er mois chez 48 patients (66,7%) puis fluctuation

CBD bien toléré sauf chez 3 patients

 

INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES  et EFFETS SECONDAIRES  DU THC et CBD

Des effets eloignés de l’indice Récreatif.

 

“La vague revient,fidéle chienne

Lécher tes pieds de sa langue amère

Flairant soudain la peur millénaire

Longuement elle aboie dans tes veines”

François Cheng

Les Echos du Silence.2018

 

LES EFFETS SECONDAIRES COMMUNS DU CANNABIS

 

Selon Ashton 1999/Solowij 1999/Le livre du Cannabis 2015/INPES/HAS/World Drug Report (WHO Juin 2018)

selon WHO 2018 :consommateurs mondiaux 3,9% de la population,soit 198 millions d’utilisateurs,en fait sous-estimé.

Anxiété

Sédation

Reduction de la Coordination

Ataxie

Vertiges

Dysphorie

Alteration du temps

Changement de Perception visuelle

Reponse pupillaire plus lente à la lumière

Reduction des larmes

Réduction du clignement des yeux

Yeux Rouges

Bouche séche et possibilité de caries et periodentites

Toux

Bronchite

Diminution de concentration spermatique

 

INTERACTIONS INHIBITRICES DES THC et CBD sur les CYTOCHROMES P450

 

1)Le THC et CBD sont métabolisés par CYP3A4 et CYP2C9(Yamaori 2012,Watanabe 2007)

Les Inhibiteurs  CYP3A4   élévent  Legérement le niveau des THC

Les Inducteurs CYP3A4 decroissent légérement les niveaux de THC et CBD

Le CBD mais non le THC est métabolisé par CYP2C19(Sout et Cimino 2014)

 

 

2) Le THC est un CYP1A2 INDUCTEUR

 

 

Theoriquement le THC peut décroitre la concentration sérique de Clozapine,Duloxetine,Naproxene,Cyclobenzaprine,Olenzapine,Halopéridol,

Chlorpromazine (Flockhart 2007,Wananabe 2007)

 

 

 

3)Le CBD est un INBIBITEUR de CYP3A4 et CYP2D6

Comme le CYP3A4  metabolise un quart des médicaments,

Le CBD peut accroitre la concentration sérique des Macrolides,Le inhibiteurs Calciques,Benzodiazépines,,Cyclosporine,Sildenafil,Anti-Histaminiques,Haloperidol,Anti-Rétroviraux,Statines ( Atorvastatine et Simvastatine )mais pas les autres pravastatine et rosuvastatine.

LE CYP2D6 métabolise de nombreux Antidepresseurs

Mais le CBD peut accroitre les concentrations sériques  d’IRSS et Tricyclique,Anti-Psychotiques,Beta-Bloquant,opiodes incluant Codeine et oxycodone.

 

 

4)les Interactions Medicamenteuses connues

WARFARINE: Cannabis ,THC et CBD accroissent le niveau de Warfarine,donc le temps de coagulation Yamoori 2012

ALCOOL peut acroitre le niveau de THC (Hartman 2015)

THEOPHYLLINE:le cannabis fumé décroit les niveaux sériques de theophilline (Stout et Cimino 2014)

INDINAVIR ou NELFINAVIR le cannabis fumé n’influe pas sur leurs niveaux sériques(Abrams 2003)

DOCETAXEL ou IRINOTECAN Le The de cannabis n’a pas d’effet(Engels 2007)

CLOBAZAM pour Epilpesie.Le CBD accroit le niveau de clobazam (Geffrey 2015)

Le Cannabis a une action additionnelle  anti-depressive avec ,Alcool Barbituriques et benzodiazepines;Il n’a pas les meme effetsadditifs quand ilest combiné avec les Opioides (Abrams 2011)

 

 

5)  LE PG-gp :

le Probleme de Transporteur medicamenteux  proteiques P-Gluprotéine (aka P-gp ou ABCB1).cette protéine permet de transporter un molecule  en traversant la membrane cellulaire touchant les tissus et notamment cerébral

Le THC peut induire  le haut niveau de P-gp sanguin cérébral et reduire la concentrations encephaliques des anti–psychotiques tel la resperidone et reduire ces effets.mais dans les faits cliniques  et experimentations rien ne permet pas de conclure .

 

LES CONTRE-INDICATIONS

GROSSESSE

ENFANT,ADOLESCENCE jusqu’à 18 ans

PSYCHOSES en Poussées ou conditions psychiatriques instables:

Sur Schizophrénie augmentation des signes cliniques (Morgan et Curren 2008 et Schubart 2011),bien que pour certains effets limités avec le  Cannabidiol (Mc.Loughin 2014) et la fonction cognitive  ne serait pas affectee par l’effet additionnel du cannabis  (Power 2015).Beaucoup trop de biais dans les essais

L’accroissement de risque Dépressif serait faible selon une métaanalyse de 14 etudes (Lev-Ren 2014).Dans la dépression la fonction d’apprentissage verbale serait modérement touche par le cannabis (Roebke 2014)

Enfin de compte devant des séries hétérogenes,et la gravité des affections,il faut interdire l’usage du cannabis ou dérivés dans la schizophrénie et maladie Bipolaire.++++++

Cardiologie :Arthymie,Insuffisance cardiaque,

 

Maladies Immnunitaires,Rénales ,Hépatiques

 

Maladies Neuro-psychiatriques et

 

Atteintes COGNITIVES en cas d’usage prolongée:Deficit de mémoire prospective et fonction exécutive (Montgomery 2012) et Attention (Price 2015);et surtout baisse du QI si utilisé avant 18 ans pouvant s’exprimer 20 plus tard (Meier 2012)

g007

 

QUE CHOISIR?

 

“L’eternité est là

Un seul instant l’instaure.

L’instant oû tu adviens

Et ouvre l’oeil et vois

Qu’avant de t’effacer

Rien ne sera su par toi

Mais que tu vois ,et loue…”

François Cheng “Quand les âmes se font chant ”

 

Enfin de compte ;la question n’existe pas,ou est mal posée il ne s’agit pas de choix mais bien d’ une rupture entre liberalisation du récreatif  et encadrement medical oû se profile une  logique   comptable ;alors que l’on est face à une rupture culturelle d’ intêrêt individuel hedoniste   avec  une  sauvegarde de type compationnelle  d’un l’homme sans limite et alors qu’il s’agit bien de santé mentale ,de prevention de santé et protection  globale de tous.

Cette rupture s’est opérée en peu de temps en moins de 20 ans  touchant toutes classes et tous âges,avec une fragilisation due à la précarisation et perte de modéle collectif fédérateur et l’erreur a été de stigmatiser par un loupe déformante des regions ou villes  alors que l’usage s’est répandu traversant les agglomerations  en effaçant les frontières  territoriales.

Si la population utilisatrice s’est amplifiee en FRANCE ,il est difficile de faire la part entre utilisation occasionnelle,reguliére avec ses dependances ouvrant la page des faits divers.Les publications doivent être revues et les randomisations doivent être plus homogénes.

 

L’ENCADREMENT MEDICAL DE LA LEGALISATION AVEC MONOPOLE DE L’ETAT

Devant tant de difficultés mélant biais d’études,croyances infondées ou incohérances , angelisme ,’illusions entretenues  ,si il est  conçu et mise en place la Liberalisation de l’Usage du Cannabis et composants cannabidoides  ,elle ne se conçoit qu’avec un Encadrement Medical Strict  et un Etat devant Maitriser et Contrôler les productions avec des Ratio  de Composants fixes THC,CBD et Terpénes.Afin d’éviter erreur de dosage et préparation,ou mal façon ,l’importation doit en être limitée et si des accords sont pratiqués avec des pays tiers le conditionnement et contrôle de qualite doivent être fait par des laboratoires  français agrées.Ce n’est pas un simple geste législatif mais bien un probléme de santé publique qui touche les jeunes en première ligne.

Dans un premier temps une enquéte de grande envergure doit être pratiquée auprés des Etats qui ont liberalisé le cannabis en dégageant les points essentiels:

 

a) la consommation a t-elle était reduite ou  contenue ou provoquer un appel à la consommation

 

b)les réactions secondaires cliniques ,hospitalisations,accidentogénes,relations soçiale et familiale(violence,agressivité,apathie),niveau scolaire ont-t-elles étaient modifiées negativement et positivement

 

c) Incidence sur le marché paralléle

 

d) Le cannabidiol  est-il  la reponse à la liberalisation:incidents,accidents,benefices -risques

 

e) dans tous les cas se pôsera le probléme ethique de la logique d’une liberalisation ,responsabilité de l’utilisateur,responsabilite du prescripteur,responsabilité  du fabriquant et de la chaine de commerçialisation

 

 

1) L’usage  Medicalisé doit repondre à des attributions cliniques médicales précises avec  des modes d’emploi,et dosages  précis avec CBD ou  THC ou les deux et Pourcentage des terpenes modulant les réactions secondaires..

il importe de définir le niveau de la prise en charge voire un remboursement dans le cadre d’une maladie en ALD 30 (HIV,Cancer,Douleur Chronique et Spasticité des scleroses en plaque ,Multinevrites,voire Spasticité du Parkinson).Dans ces cas précis,un avis de Neurologie est demandé ,avec proposition de frequence de prises,la frequence des renouvellements  pour eviter les chevauchements et les doses maximales à ne pas dépasser,la forme prescrite Spray ou Huile,ou cannabis fumee ou Gelules ou Patch permettant de limiter les surdosages et mieux adaptées à la pathologie

 

2)Il faut définir les populations à risque:consommateurs à risques(dont les polyintoxication),métier à risque justifiant interdiction et pénalisation(conducteur de transport en commun; Taxi,Covoiturage),les traitements et maladies interférant conditionnant contrôle et révision d’indications.

 

3)Renforcer le maillage medical  et psychiatrique ,CMP,  assoçiatiation et  Agence de Protection de l’Enfance et interdire toute intrusion en milieu scolaire.

 

4)Reintroduire en Medecine Scolaire,atelier d’enseignements scolaires  ,prevention de l’alcool et cannabis,Un telephone Unique de recours.Réunions informatives de parents d’éléves.Penser à des lieux de vie éducatif:psychotherapie,sport ,remise à niveau.

 

5) Le Cannabis dit Récréatif pose des probleme ethiques et de surveillance soçiale,avec un accès limitatif et imposant un encadrement soçio-médical,et souligne le probléme de responsabilité en cas d’incident ou accidents ou problémes délictueux et en parallele un assaut en première ligne des circuits obscurs.

 

6 ) Si vente en Pharmacie,sécurisation,répondant aux critéres définis de délivrance et prescriptions,maillage medico-judiciaire.

 

7 )  le prix de vente pose nous l’avons vu ,des limites abordables pour precarisés,incitatif à la concurrence donc rendant difficile  de lutter contre les trafics,définir taxe incitative à la protection de la population,epidemiologie,prise en charge soçiale,accompagnement scolaire et apprentissage,psychotherapie et prise en charge de groupes.

 

 

<<<<<Agence AFP 11 Juillet 2019

 

<<<< Agence ANSM Accord de principe d’Experimentation du Cannabis Therapeutique en FRANCE   Debut 2020<<<<

 

SCHEMATISATION  DE PRESCRIPTION

 

1)LE CANNABIS MEDICALISEE

 

Sans être prophete,les experimentations confirmeront les indications déjà connues

*Nausées ,Vomissement lors des Chimiotherapies Oncologiques:THC,SAtivex

*Aide à Prise de poids et  antalgique dans les stades sévéres du HIV:THC;Sativex

*Douleurs  Chronique des tumeurs solides avec ,Tumeurs cérébralesTHC et Nabixilone

*Cachexie de maladie incurable THC

*Traitement en soins palliatifs THC

*Epilepsie Refractaire  Cannabidiol

*Douleurs ,Dyskinésie Dystonie dans la Sclerose en Plaque avec Nabilixone

*Dyskinésie du Parkinson aprés avis et encadrement  neurologique: THC et Cannabidiol

 

Par contre,quatre indications meritent d’être revues

 

*Schizophrenie trop d’imprécision,trop d’aléas sur la cognition .A éviter

*Troubles du Sommeil dans les maladies neurodégénératives:THC,Sativex,Nabilixone;En fonction du contexte cognitif

*Syndrome Post-Traumatique

*algie neuropathique et sequelles d’intervention neurochirurgicale type hernie discale.,membre fantome,algodystrophie.

 

CRITERES et LIMITES   D’INCLUSION DU  CANNABIS RECREATIF

 

Le Cannabis pose un Probleme ethique par ses critéres    récreatifs potentiellement néfastes, car Psychotrope et entrainant Dépendance.

Il ne faut pas se laisser bercer par une logique inderacinable du toujours au delà mais sans retour.

Son indication medicale doit être encadré.Pour des raisons evidentes de toxicité,de réactions secondaires,d’interactions medicamenteuses,difficulté d’isoler des sujets border-line basculant sous cannabis en dépendance ou psychose jusqu’alors bien équilibré ,effets à distance mal maitrisés ,tels Troubles respiratoires,facteur cancerogene additionnel,troubles de la spermatogenese retrouvee experimentalement mais demandant un consensus chez l’homme.

Pour toutes ces raisons la formulation de liberalisation récréative apparait mal adaptée et ne repond pas de façon satisfaisante au principe élementaire de precautions et de Benefices-Risques.

Par contre,se pose le probléme de perennisation de l’usage du Cannabidiol déjà evoqué dans le chapitre “Cannabidiol-Cannabis-Ligth” de World.Docphytoplus

 

2)LE CANNABIDIOL MEDICALISE

 

.Il apparait que les applications et essais sont nombreux et appellent à une autre législation encadrant l’usage du Cannabidiol et ses combinaisons type terpénes , de sa commerçialisation avec toutes les precautions d’usages d’etudes comparative,randomisation sur une population large recoupant celle utilisant déjà le cannabis

 

 

Le CANNABIDIOL est ,non addictif,non Hallucinogene peut être donné à la dose de 300mg à 1000mg/j.

Il est considéré que 300mgpar jour pendant 6mois n’est pas toxique.

 

Par contre , l’absorption de 1200 mg à 1500mg /j ne doit pas exceder  4 semaines

 

En cas d’intolerance et surdosage de cannabidiol apparaissent Diarrhée,Perte d’Appetit,Somnolence,Asthme,,Fievre  ,Anemie et tests hepatiques perturbés.

 

Ce n’est pas un traitement de substitution,n’entraine pas de dépendance et a un EFFET PROTECTEUR contre les effets negatifs du THC (Van Lar ,Niesink 2013 )

 

Le Cannabidiol. peut être proposé  comme un alternative pour traiter Anxiété et Perte de Sommeil (Shannon,Lewis,Lee,Hugues Janvier 2019 )et à 600mg  pour desordres anxieux generalisé(Bargamashi,Queizoz,Chagas,De oliveira Neuropsych.Mai -2011 )mais doit être comparé aux sedatifs,benzodiazepine,hypnotique,voire composants phytotherapiques telle Passiflore,Melisse,Valeriane,

 

Le cannabidiol a une action sur le comportement impulsif,sommeil et stress,et douleur neurologique et spasticité (Lancet .Mai 2019/Fridman,French,Maccarone.)

 

.Il pourrait devenir une référence basique mais  il faut tenir compte des possibles réactions secondaires  déjà évoquées somnolence,diarrhée,fievre,nausées. et  des interactions medicamenteuses (le CBD ayant une action inhibitrice)en intervenant sur le Cytochrome P450 :

Modifiant l’action et absorption des medicaments:

omeprazole,aprazolam,Amlopidine,clarithromycine ,diazepam,cafeine,progesterone,betablocant ,warfarine,clobazam.

*Metabolisme hepatique du cannabidiol/Life Sci 2011Jizang,Yamori,Takeda

*Cannabidiol inhibiteur catalytique du cytochrome P450 Drug Meta Pharm 2013J/izang,Yamori,Okamoto

*Sout,Cimino,/Drug Meta Rev 2014Cannabidoides  inhibiteurs et inducteurs du metabolisme des medicaments

 

Ces réactions secondaires  necessitent donc une revision drastique des publications;Cannabis THC et Cannabidiol .Les encadrement medicaux et contrôle avec Monopole d’Etat apparaissent de plus en plus une necessité et obligation

 

Il faut citer toutes les experimentations  avec le CANNABIDIOL en 2019

 

*Abus d’Alcool:Cheng et Harris Juillet 2019 et De Teray,Naasilia,Norman Mai 2019

*Inflammation de la Peau et blessures :sangiovanni,Funnagali,Prazzo,Poccheti Juin 2019

*Epilepsie :Birman,Karaman,Marino,Berkley Juin 2019/

*Epilepsie Refractaire de Lennox-Gastaux et Dravet:Lazardis,Erdkman Mai 2019

*Cancer Colique resistant à l’Oxaliplatine:Jeong,Kim,Park and co Juin 2019

*Parkinson :Salem,Juin 2019

*Rythme Circadien :Bifuleo,Narar Mai 2019

*Sommeil:Khathassa,Dufort Mai 2019

*Syndrome de Manque à l’Heroine:Hard,Nishayan,Winkel Mai 2019

*Frayeur et Anxiété des Syndrôme Post-Traumatique:Papagiani,Stevenson,Avril 2019

*Permeabilité Oculaire ,Inflammation:Tasker,Adelli,Patil juin 2019

*Douleur et Huile de CBD:Piermarim,Viswanath Juin 2019

*Cancer du Sein Cannabidoides et Cannabidiol:Kiskova,Magenast,Suvakova Avril 2019

*Syndrôme du Chromosome Fragile X:ameloiration sociale,anxiété,cognition:Tataglia,,Miller,Hageman Mai 2019

*Hepatite sévere à Moyenne avec titrage de tolerance du cannabidiol pour benefices-risques:Taylor,Croket,Toyo Mars 2019

*Rhumatisme Rhumatoide CB1 agoniste et CB2 antagoniste Anti-inflaùmmatoire:Lowin,Schneider,Paugraty Mai 2019

 

“Ô ma jeunesse abandonnée

Comme une guirlande fanée

Voici que s’en vient la saison

Des regrets et de la raison”

 

Guillaume Apollinaire

Tout Terriblement/Gallimard/2018

 

 

 

11Juillet 2019

 

 

 

Retour