Eczema

eczema

OU

Dermite Atopique

 

 

C’est un terme générique groupant dermatite atopique, eczéma de contact allergique, d’irritation.

C’est une maladie à prédisposition génétique puisque dans 50 à 70% des cas un parent a une allergie de type atopique, c’est donc un caractère familial ou l’on retrouve dans les antécédent 70% des cas d’asthme, de rhinite allergique type rhume des foins, des dermatites.

 

Le prévalence de la dermatite allergique peut atteindre 25% de la population de l’hémisphère nord et en particulier en Norvège et dans 50% des cas, la dermite atopique débute dés la 1ere année de la vie.

On estime la prévalence de la dermite allergique à 8.8% chez l’enfant de 6 à 7 ans,

de 10% de la tranche d’age de 13 a 14 ans et augmente malgré le niveau de vie important.

 

Quel sera le but de traitement de la dermite atopique ou eczéma ?

 

  1. Il faut améliorer la qualité de l’environnement

  2. Prévenir les surinfections

  3. Eviter les substances irritantes, et en particulier chez un enfant (éviter le chat)

  4. Limiter l’usage du savon

  5. Rechercher les contacts allergènes, tel que le nickel, les plantes comme le sumac, le chêne ou le latex. Sumac ou chêne ont un allergène responsable qui est l’urushiol.

 

Si les éléments allergènes ne sont pas retrouvés, il importe d’enquêter sur l’exposition aux substances irritantes ou allergique (Diagnostic fait par le prick-test, test immunologique le rast)

 

Il faut éliminer les dermocorticoides à dérivés fluorés, éviter les crèmes sur les lésions sèches. De toutes façon, il n’a a pas d’amélioration ou les signes s’aggravant il faut faire appel au professionnelle de santé.

 

Pour limiter les abus d’usage et encadrer le traitement de l’eczéma, la phytothérapie ;

 

  1. agira sur les terrains et préviendra les récidives

  2. altérera ou remplacera des antihistaminiques, par des plantes de même action

  3. plantes à action émollientes

  4. plante agissant sur un terrain agressé, stressé sur l’eczéma récidivant et source de disgrâce.

 

 

Plantes a tropisme cutané

 

  • Le cresson

  • La saponaire

  • Bardane

  • Pensée sauvage

 

Il faut savoir que leurs indications dépendent des signes cliniques et du terrain sur lequel on tombe.

  1. La bardane ou grande bardane Arctium Majus

 

Qui est une composée, la partie utilisée est la racine et les feuilles.

Chimiquement, elle contient:

 

  • de l’inuline

  • des sels de potassium

  • de huile essentielle dans la plante fraîche

  • des tanins

  • du phytostérol

  • un principe amer

  • et dans sa racine, il existe un composant hypoglycémiant

 

Ces principales propriétés médicales sont:

 

  • cholérétique

  • diurétique

  • utile dans la goutte

  • dans les rhumatismes

  • elle agit dans l’eczéma

  • elle agit dans les affections cutanées à staphylocoque

  • l’acnée, la séborrhée

On conseil en traitement:

 

  • une décoction de racine de bardane 30g à 40g par litre donnant 50ml par jour

  • un extrait mou stabilisé 0.6g à 2g par 24 heure

  • un nébulisât 0.3g à 1g par litre par jour

 

La grande bardane ou Actium Majus peut être associé avec d’autre plante.

 

  • Extrait mou de bardane à 0.20g

  • Avec poudre de réglisse pour une pilule 6 à 8 pilules par jour

 

  • Extrait mou de bardane 20g

  • Pour un sirop simple 400g

    • 9 à 10 cuillères par jour

 

  • Extrait mou de bardane 8g

  • Elixir de garrus 80g

  • Sirop simple 200g

    • Le tout 2 à 3 cuillères à soupe par jour

 

  •  
    •  
      • La pulpe fraîche de la bardane et son décocté en compresse est utilisée en local pour l’eczéma, l’acnée et la séborrhée de la face.

 

  •  
    •  
      • La feuille fraîche avec du vinaigre salé à 8 ‰ et utilisée en application pour les articulations douloureuses.

 

  •  
    •  
      • L’infusion sucrée de feuille de bardane est utilisée en gargarisme pour traiter les amygdalites et les gingivites.

 

 

  1. Le cresson Nasturtium officinale

 

Qui est une crucifère. La partie utilisée de la plante est la plante entière fraîche.

Le cresson contient :

 

  • du fer

  • du manganèse

  • de l’iode

  • du calcium

  • de la vitamine A, C et D en petite quantité

  • un hétéroside sulfuré qui en se décomposant a une action irritante sur la peau

 

Propriété pharmacologique du cresson :

 

  • Diurétique

  • Dépurative

  • Anti-scorbut

  • Comparé è l’huile de foie de morue

 

On l’utilise en suc de cresson frais maximum 250g par 24 heure.

On peut le donner en association dans le sirop de raifort composé qui associe:

 

  • Feuille fraîche de cochléaire 1000g

  • Feuille fraîche de cresson 1000g

  • Racine fraîche de raifort 1000g

  • Feuille sèche de ményanthe 100g

  • Zestes d’orange amère 200g

  • Cannelle de Ceylan 50g

  • Vin blanc 4000g

  • Sucre blanc 5000g

 

Composition dite dépurative associant :

 

  • Racine de saponaire 30g

  • Cresson 30g

  • Petite centaurée 30g

 

 

  1. La pensée sauvage Viola Tricolor

 

Qui est une violacée dont on utilise la plante entière et la fleur fraîche.

 

Chimiquement, elle contient :

 

  • des mucilages

  • des flavonoïdes

  • des saponosides

  • des tanins

  • des sels de calcium et de magnésium

  • de l’acide salicylique (aspirine)

 

Propriétés médicales :

 

  • c’est un dépuratif

  • laxatif léger

  • diurétique

  • il est actif dans l’eczéma, l’impétigo, l’acnée

  • il est surtout utilisable en usage externe et interne dans le traitement de l’acnée

 

Il faut savoir qu’il était utilisé dans le traitement des croûtes de lait du cuir chevelu du nourrisson.

 

Le traitement, on peut le prendre;

 

  • En infusion 10g par litre où il a une action uniquement thérapeutique légère, à 60g par litre la pensée sauvage a une action purgative.

 

  • On peut utiliser l’extrait fluide de pensée sauvage 1g à 2g par jour

 

 

Les associations sont possibles :

 

  • Plante fleurie de pensée sauvage 100g

  • Eau distillée 1500g

  • Sucre blanc

 

Ou une autre association utilisant:

 

  • L’extrait aqueux de pensée sauvage à 3g

  • Un sirop simple 150g

    • On peut donner 2 à 4 cuillères à soupe par jour

 

 

  1. La saponaire Saponaria officinalis

 

Qui est une caryophyllacée, dont la partie utilisé est la racine et le rhizome.

 

Chimiquement on retrouve ;

 

  • Saponoside

  • Des sels minéraux

  • Des glucides

  • Et surtout de la vitamine C

 

Propriété médicale :

 

Elle est diurétique, cholérétique. Il faut savoir que cette plante après une longue macération peut donner des signes d’intoxications tel agitation, hallucination, délire.

 

Elle est utile dans le traitement de l’urticaire, l’eczéma et on la retrouve souvent dans les formules de traitement de l’arthrose.

Il est dit que la saponaire a une action antitoxique dans les intoxications médicamenteuses, ce qui reste encore à prouver.

 

Traitement par la saponaire

 

On utilise une décoction de racine en courte durée à 40g par litre ou en extrait fluide 1g à 2g par 24 heure.

 

On peut utiliser des associations

 

Diurétique associant;

  • Racine de saponaire 60g

  • Racine d’ononis 20g

  • Racine de bouleau 20g

 

Une formule dite dépurative, associant;

  • Racine de saponaire 30g

  • Cresson 30g

  • Petite centaurée 30g

La saponaire seule peut être utilisé en décoction pour traiter des angines en gargarisme, angine de type virale.

 

Plantes modificatrices du terrain allergique

 

  1. La pulpe de baobab

  2. La pensée sauvage

  3. Le plantain

 

Pensée et plantain peuvent être associé en nébulisât, les trois plantes peuvent être associé en teinture mère 3 fois, 50 gouttes par jour.

 

D’autres plantes ont des actions antiallergiques;

 

  • Le bouleau Betula Alba

  • Le cassis Ribes Nigrum

Certaines plantes ont des actions de type cutané dites de drainage, les quatre déjà cité, mais aussi:

 

  • Le noyer dont on utilise 125g d’amande frite et l’huile de noyer.

Elle est connue pour son action laxative, son action anti-eczémateuse et dans le traitement des otites externes.

 

Il faut rappeler que le cresson est utilisé en suc de cresson frais à 250g par jour mais il a une action de type allergisante, son action a été comparée à l’huile de foie de morue.

 

Plantes a actions général topique cutané et riche en vitamine

 

  • La levure

 

Qui est un champignon qui contient de la vitamine B, des protéines et 30% de glucides, 3% de lipides dont l’ergostérol et la lécithine.

Elle agit par le gluthatione, la levure est également riche en vitamine PP et des groupes B. C’est donc un produit a propriété antibactérienne, antianémique, antiasthénique, adaptée au problème de croissance et au nervosisme.

 

 

Plantes antiprurigineuses agissant sur les réactions urticariennes

 

  1. La balsamine du cap Impatiens capensis

 

La richesse en lawsone explique sont activité que l’on peut mettre en locale ou en lotion ou fraîche, que le pharmacien vous confectionnera.

 

  1. L’ortie Urtica dioica

 

Dont la plante cryobroyée en gélule 2 à 6 par jour dosé à 0.5g, a une action antiprurigineuse.

 

 

D’autres plantes qui ont des actions antihistaminiques

 

  • Achille millefeuilles

  • Basilic

  • Echinacée

  • Estragon

  • Fenouil

  • Figue

  • Pamplemousse

  • Passiflore

  • Thym

  • Oignon

  • Camomille mais on sait que dans certaines occasion cette plante est allergisante

  • Persil que l’on propose associé en jus de persil avec carotte ou tomate

  • Menthe poivré en lotion local ou en infusé.

 

 

Plantes a utiliser en local antiprurigineuse

 

  • La balsamie du cap qui a était déjà cité

  • L’amarante Amaranthus que l’on utilise en décoction de graine en lotion qui a une action antiprurigineuse

  • Le gingembre dont on utilise 200g de racine pour 4 litre d’eau à mettre dans un bain

  • L’eau de rose

 

  • Si l’on se retrouve devant un eczéma sec, on peut utiliser la décoction de cardère sauvage à 10% ou la plante knautie à 10%, un bol matin et soir que l’on peut associer avec viola tricolor en teinture mère 2 fois, 50 gouttes par jour.

 

  • Le suc de calendula peut être utilisé sur l’eczéma crânien

 

  • Dans les eczémas suintants, on peut utiliser Ulmus en bourgeon en 1D, 3 fois 50 gouttes par jour et si il y a infection, on peut utiliser Juglans regia en bourgeon 1D, 2 fois 40 gouttes par jour.

 

Ainsi l’action essentielle sur l’atopie sera baser sur l’association ;

 

  • Du baobab

  • De la pensée sauvage

  • Du plantain

  • Et du cassis

 

Certains associeront des formules anti-inflammation qui réduise encore les réactions allergiques ce qui parait logique, et ils proposent alors:

 

  • L’angélique

  • La matricaire

  • Le réglisse

  • Le sureau

  • L’ulmaire

 

Par contre, il faudra écarter pour des raisons de sécurité les huiles essentielles et il n’est pas sûr que multiplier les prescriptions hépatiques, pancréatiques ou intestinales soit indispensable.

Si elles le sont c’est qu’il existe des facteurs de risque associé tel que l’alcool, obésité ou diabète, qui naturellement devront être prise en compte et prise en charge mais leurs traitement systématique ne parait justifier que s’il existe une situation inconfortable.

 

 

Il faut remettre au goût du jour les anciennes formules qui incontestablement ont une action antiprurigineuse;

 

  • Viola Tricolor en teinture mère

  • Betula Alba en teinture mère

  • Fumaria Officinalis en teinture mère

    • Le tout 70 gouttes, 3 fois par jour

      • Actium Lappa en teinture mère

      • Raphanus Niger en teinture mère

      • Populus Niger en teinture mère

  • 70 gouttes, 3 fois par jour

 

  •  
    •  
      • Viola Tricolor en teinture mère

      • Actium Lappa en teinture mère

      • Saponaire en teinture mère

      • Smilax Sarsaparilla en teinture mère

      • Fumaria Officinalis en teinture mère

        • 70 gouttes 3 fois par jour

 

S’il existe un processus infectieux certains proposent des plantes qui augment la leucopoïèse et défense immunitaire et ils citent:

 

  • L’aristoloche Aristolochia Clematis qu’on utilise en teinture mère, 3 fois 10 gouttes par jour mais cette plante est de manipulation difficile et qu’il faut laisser aux professionnels.

 

On peut lui préférer deux plantes qui auront également une action sur la leucopoïèse:

 

  1. La prêle en nébulisât à 0.5g, 3 gélules 15 jours par mois

  2. La grande Bardane Actium Lappa dont on connaît le tropisme cellulaire et une action anti-staphylococcique.

Que l’on donne soit ou en nébulisât à 0.40g, 2 gélules par jour, ou en teinture mère 3 fois 50 gouttes par jour.

 

S’il existe une infection latente, elle doit être traité et on doit utiliser des huiles essentielles majeurs, type;

 

  • Cannelle

  • Girofle

  • Thym

  • Origan

  • Sarriette

 

en connaissant leurs pouvoirs allergisants, dont il faudra faire des tests et il faudra demander conseil à un professionnel de santé et toujours dissocier la cannelle, des autres huiles essentielles.

 

L’abord phytothérapique du traitement de l’eczéma n’est donc pas facile. Outre les plantes majeures associant :

 

  • Plantain

  • Baobab

  • Pensée sauvage

  • Cassis

  • Et la levure

Il faut se souvenir à réactualiser des formules qui sont toujours d’actualité:

 

  1. la décoction de saponaire

  • 100g de racine pour un litre d’eau réduit de moitié boire 2 verres par jour.

 

  1. la décoction d’orme

  • 130g d’écorce de pousse de 1 à 2 an dans 2 litres d’eau qu’il faut réduire de moitié et boire 2 tasses par jour.

 

  1. la décoction de cardère, (le dispsaque des bois)

  • dont on utilise 50g de racine que l’on faire décocter pendant 6 heures, on boit 2 tasses par jour.

 

Deux plantes sont souvent citées dans le traitement de l’eczéma, l’onagre et le trèfle violet, il faut en connaître les limites ;

 

  1. L’onagre Oenothera Bienna Herbe aux ânes, cité par le journal Lancet (en 1982 article 1120 et 1122 par S.Wright et Burton).

 

L’utilisation de l’huile préparée à partir des graines contenant 360mg d’acide linoléique et 40mg d’acide gama linoléique, à 4 capsules par jour sur 99 patients dont 39 enfants.

 

On a constaté une amélioration générale dans 43% des cas surtout chez les sujets ayant reçu de forte dose, puisque les enfants recevaient jusqu’à 4 capsules par jour et les adultes jusqu’à 12 capsules par jour.

 

Ces études et d’autre ont mis en valeur, ce qu’on appelle maintenant les Omega 3.

De multiples études ont été faites sur l’impact positif sur la cirrhose, le Psoriasis, la polyarthrite voire la sclérose en plaque et la dépression. Le syndrome prémenstruel et la ménopause et bien sûr l’eczéma.

 

Les résultats sont naturellement fort controversés et toujours discutés mais il apparaît à ce jour que l’indication de l’huile d’onagre peut être réservée;

 

  1. à l’eczéma

  2. aux douleurs mammaires

  3. aux neuropathies d’origine diabétique

 

Les variables de dose thérapeutique de l’huile d’onagre allant de 3 à 4 g à 8g par jour. On dit que cette huile stimule la production endogène des prostaglandines et est anti-inflammatoire.

 

Des contres indications de huile d’onagre doivent être formulées:

 

  1. La grossesse

  2. En psychiatrie, les états maniaques

  3. Les crises d’épilepsie

Réaction secondaires dues a l’huile d’onagre:

  1. Digestif

  2. Céphalée

 

Les interactions médicamenteuses de l’huile d’onagre sont:

 

  1.  
    • les anti-inflammatoires

    • les corticoïdes

    • les antiépileptiques

    • les neuroleptiques

    • les anticoagulants

qui justifient dans tous les cas lors de la prise de l’huile d’onagre de le signaler à un professionnel de santé.

 

 

  1. Le trèfle violet Trifolium

 

Dont on utilise les capitules en gélule à 500mg d’extrait qui contient 40mg d’Isoflavone, les capitules ont une action oestrogénique.

 

Les indications du trèfle ont été répertoriées pour;

 

  1. La ménopause

  2. L’eczéma

  3. Le psoriasis

  4. Et la toux

 

Les contre indications formelle du trèfles sont:

 

  1. La grossesse

  2. Le nourrisson

 

Les effets secondaires du trèfle:

 

  1. Troubles hémostatiques

  2. Tension des seins

  3. Prise de poids

  4. Modification des règles

 

Interactions médicamenteuses du trèfle violet:

 

  1. Anticoagulant

  2. Traitement hormonal

 

 

Enfin, l’impact de l’eczéma est important sur le plan relationnel, il faudra alors s’aider de plantes sédatives, anxiolytiques, antidépressives en tenant compte des contres indications déjà citer pour ces plantes :

 

  1. Le millepertuis, antidépresseur végétal dont on connaît les restriction avec les associations :

 

  1.  
    • Anticoagulant

    • Contraceptif

    • Digoxine

    • Théophylline

    • Traitement du sida

    • Antidépresseur

 

  1. La passiflore qu agit sur les récepteurs benzodiazépiniques

 

  1. La valériane qui agit sur les mêmes site mais aussi sur d’autre neuromédiateur, dont il faudra préférer le cethrante

 

  1. L’anxiolyse qui est le champ préféré:

  • de l’angélique

  • de la ballote

  • de la passiflore

  • de l’aubépine

  • voir la lavande qui a une action sympatholytique et stimulante.

Retour