ENDOMETRIOSE et Métaanalyse Critique des Traitements Phytothérapiques.

G-rard chez les phoques-4 -800x600-(2) fondphytob3 11146264_913891535297694_8259221459730824386_n

L’endométriose est une maladie fréquente, gynécologique chez la femme,qui se caractérise par un tissu endométrial glandes et stroma en dehors de la cavité utérine , macroscopiquement sous 3 formes:péritonéal  superficiel ,kyste endométriosique de l’ovaire,adénomatose sous-péritonéale profonde.

Il faut bien sûr un examen clinique,echographique,IRM,mais surtout l’histologie pratiquée sous coelioscopie permettant d’affiner  des RECOMMANDATIONS  cliniques et thérapeutiques fondées sur référence médicale :

Mais l’histologie seule n’est  pas  considérée comme synonyme de diagnostic,de même le dosage de la CA 125 n’a aucune valeur pronostique

 

L’Endométriose :

*Touche une femme sur 10

*Touche 40 % des femmes  ayant des rêgles douloureuses;

.* La douleur n’est pas spécifique de l’Endométriose si ce n’est que par son caractère cyclique.

<<<<<<La douleur invite à élargir les investigations pour anticiper un traitement car l’infertilité demeure la grande  complication,et   qui a été explicité par un rapport de l’Inserm à l’Assemblée Nationale  le 21 fevrier 2013,étant donné que 25 à 50 % des patientes présentant  un problème d’infertilité ont une endométriose.et l’endométriose touche 1,5 à 2 millions de femmes en FRANCE

Les causes de l’ ‘Endométriose apparaissent  liées selon les auteurs:

*A une une Altération de la fonction péritonéale par augmentation des Prostaglandines.Il a été noté 3 pertubations de génes codants pour les recepteurs prostaglandine.

*Augmentation des Anticorps IgG et Ig A et lymphocytes de l’endométre,qui entravent l’implantation embryonnaire

*Dysovulation et modifications hormonales fortement soupçonnées et il est évoqué des perturbateurs endocriniens environnementaux type Bisphenol A.

Les Causes  locales d’Infertilité  par l’Endométriose sont diverses:

*Lésions anatomiques de l’endométre

*Adhérences Peri-Tubo-Ovariennes

*Altérations Tubaires

*Endométriomes Ovariennes

Les indications thérapeutiques se posent surtout dans les formes douloureuses (Rêgles douloureuses,rapports douloureux,douleurs mictionnelles) et correction de l’Infertilité selon les recommandations fondées professionnelles des stades de l’Affection,recommandation chirurgicale et médicamenteuse type progestatif ou analogue GnRH,ou danazol si echec,recommandations sur Evaluations Médicales Professionnelles

*Stade A NP1  :diagnostic Etabli

*Stade B NP2 :,diagnostic Probable,Présomptif

*Stade C  NP3 :faibles preuves.

Il est dit qu’il existe peu d’indications pour traiter un forme dite asymptômatique,mais dans les faits l’  infertilité manifeste changera l’ option médicale. le bilan clinique-radiologique et histologique demeure indispensable

l’Endométriose n’est  pas une maladie d’exception   intimement liée à l’infertilité,demandant un environnement thérapeutique médical   souvent de  longue durée .

On a évoqué une possible cancérogénèse  mais avec faibles preuves.

Dans tous les cas une approche multidisciplinaire est nécessaire permettant de proposer une thérapeutique adaptée d’autant que le Pr Canis le 30-10-2012 note qu’en cas d’infertilité  d’origine Endométriosique ;une femme du deux peut avoir une grossesse ,la moitié par Coelioscopie et l’autre moitié par FIV.

Cet abord thérapeutique peu être perçu comme invasif mais nécessaire et a donc fait apparaitre des alternatives phytothérapiques se basant sur les hypothéses physiopathologiques de l’endométriose.Il a  été planifié des essais thérapeutiques phytothérapiques agissant sur la Dysménorrhée,et syndrôme  ménométrorragiques, avec des modéles préventifs de réductions  de risque d’apparition  ou réduction de l’endométriose,régulations des chimokines intervenant sur l’apoptose,prolifération,hématotopoiése,anti-inflammatoire et immuno-régulation,,et inhibition vasculaire .Mais les études relativement nombreuses pêchent souvent par leur faible recrutement et leur méthodologie:

*Dans L’Etude Cochrane Syst Rev  Juillet 2009;Cd 006568:Flower,Liu,Chen,Lewith,Little  :Chinese Herbal medecine for Endometriosis.

110 Etudes n’ont pas été retenues ne remplissant pas les bons critères méthodologiques.Seules  deux études sur 158 patientes  ont retenues  l’attention bien que de faible méthodologie,l’effet  des complexes de plantes chinoises est surtout net sur la douleur avec moins d’effets secondaires que le Gestrinone ou Danazol.Ces deux études font références à celles pratiquées par Wu-S-Z en 2006,utilisant un terme générique de “Pilules pour l’Endométriose”:

NEI YI WAN associe

* Carapax Trionycis :BIE  JI ;coquillage  Tortoise,

*Racine de Rhubarbe :Da-Huang-Tan:Rhei,avec vinaigre donné pour métrorragie

*Succinum ( Hu PO ;Ambre).

*Dans Int J Clin Exp Med 2015 de Wang,,Ly,Yang,Song,Ye;il est fait référence à un essai sur  65 patientes ayant une endométriose stade  3 – 4 après chirurgie conservatrice,traitement par les plantes chinoises sur 12 semaines et bilan à un An;il est dit  une action effective sur la  prévention de récidive 3-4 de l’endométriose,mais  ,il est fait référence au dosage de CA 125 et Il-18 qui ne sont pas de grand secours sur les critères de gravité et pronostiques.,le recrutement est  faible et ils n’existent pas de comparaison avec les traitements standardisés.Cette publication n’est guére convaincante par son inhomogénéité

Ces deux publications interpellent par  leurs imprécisions sur les effets secondaires,et de la réalité clinique obtenu et comparé avec les traitements classiques

 

 

PHYTOTHERAPIE ET ENDOMETRIOSE: Réalités et Limites.

 

 

 

 

A)INTERVENTION SUR LES DYSMENORRHEES ET METRORRAGIE

 

 

1)PORTULACA OLEACERA

 

Traitement des saignements anormaux utérins avec 5 gr de graines de Portulaca en poudre données toutes les 4 heures ,48 h après le début des régles et  pendant 3 jours

Les biopsies montrent:6 fibromes,une hyperplasie endométriale,une endométriose.8 patientes ont noté volume et durée de saignement diminuées..Reponse au traitement sur 3 mois sans réaction secondaire

Phytotherap.Res Oct.2009(10)1411-4 /Shobeiri;Sharei,Heidari;Kianbakht.

 

 

2)SIROP de FRUIT de MYRTHE,MYRTUS COMMUNIS

 

Action sur saignement anormal utérin(Double Aveugle;Placebo) sur 30 patientes

15 ml de sirop de Myrthe;5 ml 3 fois par jour pendant 7 jours dés le début des saignement,sur 3 cycles successifs.Les saignement décroissent entre 10,6 + ou – 2,7 jours à 8,2 +ou – 1,9 jours après 3 mois de traitement.

Daru 2014Juin.2;222-45

Qaraaty,Kamali;Dabafhian;Zfarghandi,Mokaberinelad ,Mobli and Co

 

 

3) THERAPIE KAMPO   TS et  SK  Traitements anti-Dysmenorrhéiques

 

 

C’est une thérapie administré de façon cyclique chez 17 patients pendant 3 mois avec le SHAKUYAKU-KANZO-TO(SK-)et TOKI-SHAKUYAKU-San (TS).la thérapie cyclique est considérée comme une thérapie conservatrice anti-dysmenorrhéique avec endométriose et patientes adénomyotiques

Clin.Exp.Obst..Gyneco 2003/TANAKA

A novel anti-Dysmenotherapy with cycle administration of Two Japan herbal Medecine

Il est dit que la séquence de composants SK et TS agissent sur les fonctions LH-RH,Prolactine,Acétylcholine recepteur,facteur de croissance nerveuse

 

Composition de SK ,(essai sous la licence TJ 68) assoçiant:

 

*6 gr de racine REGLISSE

*6 gr de Racine de PIVOINE

TJ 68 est cité dans la médecine traditionnelle japonaise en expérimentation animale des PRE-ECLAMPSIES induites avec hypertension artérielle.

 

TJ 68 est contre-indiqué en cas:

 

ALDOSTERONISME

MYOPATHIE

HYPOKALIEMIE

 

 

*INTERACTIONS

avec les diurétiques Thiazidiques et Furosémide

 

*ACCIDENTS  SECONDAIRES:

 

*Fibrillation ventriculaire,tachycardie,Torsade de pointe,

*Hépatites,

*Allergies(Rash  et Rougeur),

*Troubles digestifs (nausées,vomissement,diarrhée)

*Pneumopathie intersticielle

*Pseudo-Aldostéronisme:Hypokaliémie,Hypertension,Oédeme,Prise de poids.

 

 

COMPOSITION de TOKI-SHAKUYAKU-SAN (TS)

 

*ALISMATIS Orientalis 4gr

*PEONIA Lactiflora 4gr

*ATRACTYLODES Lancea 4gr

*PORIA Cocos 4 gr

*CNIDIUM Officinalis 3gr

*ANGELICA Acutiloba 3 gr

 

TS est utilisé dans les accidents neurologiques  POST-AVC,

 

Accroit la cognition et guérison,Neuroprotecteur.Essai sur 12 mois  sur post -AVC hémorragiques ou infarctus cérébral;Hikiamina;Goto;Satoh,Hayahi.Naga,Obi/Aout 2008

 

 

B)PREVENTION  DE L’ENDOMETRIOSE

 

 

1)XANTHOHUMOL;Flavonoïdes du HOUBLON

 

Agent anti-inflammatoire,Anti-Prolifératif,Anti-ANGIOGENIQUE

Intervient sur la Prolifération des lésions,suppression de la vascularisation des lésions sans affecter l’hormonologie.

Xanthohumol considéré comme un traitement sélectif des lésions endométriotiques

Hum Reprod.Juin2012 ;27(6)1735-44

Rudzilis-Auth;Körbel,Scheur,Menger;Laschke

 

 

2) ARTEMISIA :INDUCTION de L’APOPTOSE des Cellules endometriotiques .

 

Extrait de feuilles d’Artémisia regulant l’apoptoses cellulaires par l’activation de la  voie P38,et NFkB

J;Ethnopharm.Fevrier 2013;13,145(3)767-75

Kim;Jung;Yang;Ahn;Cho;Lee;Baek;Choi

 

3)Action sur Endométriose induite expérimentalement avec ALCHEMILLA PERSICA Rothm et ALCHEMILLA Mollis (Buser) Roth

 

Les formations cystiques décroissent nettement avec extraits des parties aériennes des ALCHEMILLA Persica et Mollis

Arch.Gyncol.Obstet.Septembre 2015;202(3)619-28

Küpeli,Delirel,Bahadir Acikara,Süntar,Ergene,Ihan,Ozbilgin,Saltan,Keles,Tekin

 

3)PUERARIA LOBATA

 

Action du composant Puearine,traitement traditionnel chinois appelé GEGEN;action cardio–vasculaire,cérébro-vasculaire,diabètes et ses  complications,ostéonécrose,Parkinson,Alzheimer,Endométriose, Cancer

Son action pharmacologique n’est pas encore éclairçie.bien que son action soit large :

<<<<<antalgique,anti-oxydant,anti-inflammatoire,inhibe l’absorption de l’alcool,atténue l’insulino-résistance,accentue la croissance osseuse,vasodilatateur,cardio et neuro-protection

Phytothera.Res. Juillet 2014,28(7)961-75

Zhou,Zhang,Peng

 

4)Effet de la LIGUSTAZINE et racine d’ASTRAGALUS

sur les Chimokines,activateur  cytokines des cellules et migration leucocytaire;.Rôle dans l’apotose,prolifération,hématopoiése.Action sur l’expression des recepteurs CCR5 (rôle de transmission de signaux depuis milieu extra-cellulaire vers le cytosol) et RANTES (Ligand Chimokine)

ces deux extraits baissent l’auto-régulation des chimokines dans l’endométriose.

Min;Zhang;Hua

Zhongguo Zhong Xi Yi/24 novembre 2008

 

4)Application de TRIPTERYGIUM WILFORDI

 

Action dans fibrome utérin,endométriose,anti-tumorale,anti-fertilité,immuno-régulation

Zhonguo Zhong Xi Yi Jie He Za Zhi Mai 2008

Luo,Tan

 

5)UNCARIA TOMENTOSA

 

Reduction de l’endométiose expérimentale avec preservation de l’épithélium,

Eur.J.Obstet Gynecol.Reprod Biol.Fevrier 2011,154(2)205-8

Nogueira Neto,Coelho,Aguiar,Carvalho,De Araûjo,Girâo,Shor

 

6)LE SOJA

 

Effets des ISOFLAVONES dans l’endométriose:Interaction avec les recepteurs des génes Oestrogéne 2

Etudes de 1999 à 2000 avec 138 patientes,avec endométriose elligible par laparoscopie(Stade 1/2 et 3-4)

Les dosages élevés de Genisteine et Diadzeine urinaires sont associées avec la baisse de risque d’Endométriose et de la sévérité de l’endométriose .la diétiétqiue par les isoflavones réduisent le risque d’endométriose chez les japonaises.

Epidemiology Mai 2007.18(3)402-8

Tsuchiya,Muiura,Hanacka,Ixwasaki,sasaki,Tanaka,Nakao,Ktoh,Ikenoue,Kabuto,

Tsugane

 

CONCLUSIONS

L’endométriose demeure le champ  thérapeutique médical,le  probléme essentiel est le lien entre Endométriose et Infertilité.

Sur le plan phytothérapique,ils subsistent des indicationss de prévention et dysménorrhéiques

1)Prévention:Soja ,Alchemilla,Xanthohumol ; Uncaria( à préciser)

2)AntiDysmérrhoéique:Artemisia,Portulaca,Myrthe

Il faut insister sur des études souvent insuffisantes par leur faible recrutement et de méthodologie,malgré tout,la phytothérapie garde une place en prévention et dysménorrhée,avec naturellement la prévention phytothérapique nécessite avis et respect des normes professionnelles.

 

 

.

Retour