Hanbang,Applications de la médecine Coréenne dans les Troubles Cognitifs

DSC_0012Singapour 993fondphytob3          Médecine Traditionnelle Coréenne,Hanbang et Troubles Cognitifs

La médecine traditionnelle coréenne est l’exemple du syncrétisme et synthése philosophique et médicale, dont  une des bases  est la définition typologique  traditionnelle: le SASUNG.Son intêret nait des chercheurs coréens qui ont cherché

s’il existait une cohérence entre une typologie  à visée diagnostique et applications thérapeutiques et l’extension d’études particulèrement nombreuses décryptant les plantes retrouvées également dans la matière médicale chinoise ,qui par extension ferait de la tradition coréenne  une médecine d’inspiration chinoise.

L’histoire coréenne montre une intrication et diversité  culturelle faisant son originalité.

et est une parfaite illustration de la diffusion constante de la connaissance du monde antique et pré-industriel,quelque soit la civilisation et l’époque.

Bref Rappel Historique.

Mythologiquement issue  du mariage du fils du roi du ciel (Hwanung) et une ourse  nait Tangun, la Corée.La civilisation coréenne  apparait vers 5000 ans avant JC, sans entrer dans les détails d’ expansion et protections des frontières des faits dominant demeurent

a)Périodes des trois Royaumes

*Koguryo  de 37 avant JC à 668 après JC, réunion de groupes du Nord

et Mandchourie luttant contre les chinois.

De 618-620  campagne en Corée et echec de stratégie de guérilla  en 647 de l’empereur chinois Tang Taizong, préservation de l’intégrité du territoire Koguryeo Coéren.

*Pekje  de 18 avant JC et 660 après JC:du Sud Ouest forme une coalition contre

les chinois.

Au sixème siècle introduction des Traités du Pouls (auteur chinois Shube.210-220. Mai Jing ).Les lettrés coréens lisent le chinois.

*Silla  de 57 à 936: au sud Est, capitale Kyongju, puis extrême Sud revient à Silla,pays de Kaya.

B)Période de Silla

*660: Paekje tombe sous la domination de Silla avec les chinois

*668:Pyonygyang capitale de Koguryo reprise .Silla s’allie avec le Koguyro pour repousser les chinois

*676  Silla repousse les chinois ,unification de la Corée.Reconnaissance  par la Chine  de la suprématie de Silla.Création de corps d’élites sur le mode de Sparte,de jeunes  formés au boudhisme, les Fleurs-Adolescents  (Hwa Hang.)

*Stabilisation  et prospérité sur 3 siècles (668-936) puis rupture au X ème siècle et fondation du royaume de Koryo.

*936-1392:Chute de Silla.Installation de Koryo à Keasong. Extension du boudisme.

Le XI ème siècle est un siècle de désordres.

Il a été clairement établi que des ouvrages antiques chinois ont été introduits en Corée:Classique de Médecine Interne de l’Empereur Jaune (Huang Neing),le Shen Nong Ben Cao Jing et le Shang Han Lun

c)Dynastie YI,royaume de Choson ou Joson.932-1910

Capitale Séoul.

Périodes fertlles:création de l’alphabet coréen en 1443,le Hangûl (Régne du roi Sejong).Qui permettra de diffuser des matières médicales coréennes.Il faut rappeler qu’auparavant tous les écrits étaient en chinois et réservés à l’élite et lettrés.

*Eo-Ui Chwaryobang (prescriptions médicales essentielles des médecins royaux.1226)

*Yanganaayk Jipseungphang (Compilations écrites en 1344)

*Uibang Yuchwi ( Classifications des prescriptions écrites en 1445 )

*Dongui Bogam de Heo Jun ,livre de pratiques.(sous le roi Seonjon 1567)

Cette période fut l’expansion de la pensée de Confucius (551-479),appelé en Coréen Konj-Pa, la Corée du Sud se réclame toujours de la doctrine politique confuséenne.Les pensées de Confucius furent compilées par Tongho Mundap surnommé Yulgok en 1584.

Cette  longue période fut mouvementée: En 120O invasion Mongole,en 1600 invasion japonaise,en 1700 invasion Mandchou.

Fin XIX ème,interventions d’influences française, américaine, chinoise , japonaise, rivalité et contrôle russo-chinois:Partage de la Corée au 38 ème paralléle.

Sur le plan médical,il n’est pas aisé de connaitre la véritable diffusion en Corée du compendium chinois du Ben Cao Kum Mu de Li Chi Chen. On évoque 14 publications avec additifs, ce compendium était une monnaie d’échanges culturels  ( entre autre  avec le Japon) et que malgré des événements tragiques ou mouvement de population, il existe une diffusion de la connaissance médicale.

Enfin le classique de Lee Je Ma (1894) sur le Sasung, de typologie  “Dong Yi Soo Se  Bo Won”  (Longévité et préservation de la vie en médecine orientale). Bien que considéré comme une référence,on y retrouve des organisations typiques et classiques  basées sur le Yin et Yang et descriptifs d’équilibre des fonctions  et humorales d’ Hippocrate et de Galien.

* 1905 :Protectorat Japonais

*1910-1945: Colonisation Japonaise

*Guerre de 1950-53, armistice :27 juillet 1953,

avec deux états séparés par le 38  ème parallèle ( Nord de PyongYoung et Sud avec Séoul pour capitale)

                                                      Avertissement

Les professionnels de médecines traditionnelles contestent la qualité mémorielle  du livre  coréen Dongui Bogam,en fait si on lit les textes, il faut se mettre dans le contexte nosographique et physiologique de l’époque. ,contexte que l’on peut reprendre mot pour mot pour le Ben Cao Kum Mu chinois.Surtout,cette remarque invite à une très grande prudence dans l’interprétaion des textes et leurs applications.L’interpétation du Sasang  en est un exemple ,malgré une classification en apparence de type avantageuse,typologie qui se retrouvera très tôt en Europe.

Dans les faits les études Coréennes ne s’y sont pas trompées,et ont permis de repérer des incidents dus pour la plupart du temps à un défaut de diagnostic rééactualisé et minoration d’effets secondaires de plantes (type Ephedra ou Aconit)   effets  ou minorés ou oubliés, problèmes qui seront exposés selon les rapports de la WHO et les études des services de santé de l’état Sud Coréen

                     Troubles cognitifs et Medecine Traditionnelle Coréenne

                                La Conception typologique du SASANG

La Typologie Sasang est le produit d’une pensée Néo-Confusianiste,donc philosophique et médicale.Les symptômes sont classifiés en 5 catégories:Sommeil,Elimination Fécale,élimination Urinaire,et Transpiration ,catégories   liés  par le plus important  la fonction Digestive.Donc, au XIX éme siècle Sasang représente tous les attributs de la médecine Hippocratique et Galénique.

Les caractères SASANG sont définis en 4 groupes,et comme ,le lien commun est la digestion,il a été conçu des questionnaires type symptômatiques et facteurs influançant la digestion,l’appétit,et la structure alimentaire.

De même,il a été établi des conjonctions entre points d’acupuncture et plantes,ce qui ,nous le verrons par les études coréennes ont débouché sur mauvaise interprétation et surtout incidents.L’exemple le plus exemplaire étant correspondance entre les points JU 9+ et LR3- avec Ephedra et SP3+ et LI4- avec Aconit,alors que nous savons tous que ces deux plantes sont toxiques.Les Quatre Groupes

 

1)TAE-YANG ou grand Yang:masculin

de nature Triste

Poumon actif

Foie non réactif

Caractère:créatif,positif,vif,vaillant

Urine Bien

Troubles buccaux

Plantes pouvant le caractériser:Pin,Raisin

2)SO-YANG ,Petit Yang,

Coléreux

Estomac réactif

Rein moins réactif

Talentueux, travailleur, extéroirisé; Anxieux, tempéramment expansif, rigueur, Instabilité

Petit et poitrine large

Intestins irritables

Constipé

Plantes pouvant le caractériser:Nepeta,Angélique Coréenne,Rehmania

3)TAE-EUM,Lune Pleine,Grand Yin,Féminin

Heureux

Foie Actif

Poumons moins réactif

Caractère gentil,endurant,blaguant,Fou-Fou,capable de traitrise.

Maigre et cou sensible.

Transpire

Mais peut ne pas transpirer

Plantes pouvant le caractériser;Ephedra,Pueria,Rhei

4)SO-EUM,Lune Descendante,Petit Yin

Joyeux

Rein fonctionnel

Estomac moins réactif

Caractère:Négatif,intelligent,organisé,égoiste,jaloux,persévérent,nerveux.

Poitrine étroite et menton développé

Digestion facile

Mais aussi mauvaise digestion

Plantes pouvant le caractériser:cinnamone,Aconit,Ginseng,Gingembre

Donc,on voit donc les contours d’une médecine d’Hippocrate et Gallien,qui s’efforce de corriger l’organe non fonctionnel .

Si la typologie SASANG s’apparente à un modèle d’orientations thérapeutiques de fonctions ,ce n’est pas dans les conditions occidentales,un véritable modèle de prévention s’appuyant sur les normes de modélisation  moderne réactualisée..C’est le lieu commun des médecines traditionnelles qui ont dues être reprises selon les normes physio-pathologiques rénovées,ce q’ont fait les services de santé Coréen.Toutefois,il apparait dans la typologie des traits de caractères et de l’humeur,anxiété,tristesse,troubles du sommeil,suractivité,stress  qui fatalement,nous le savons interviennent sur les troubles cognitifs.

La typologie a toujours été présente dans dans l’histoire médicale et a trouvé ces lettres de noblesse à la médecine psychosomatique :stress et angor , ulcus , syndrôme métabolique,asthme.Elle a repris de l’essort avec le travail finlandais du Dr Nummenmaa publié en decembre 2013 (comptes rendus de l’académie des sciences américaines:PNAS).Etudes sur  701 sujets ,qui en présence d’une vidéo éveillant une émotion,notent les parties du corps suractivées,modèle pouvant servir de base à une “cartographie émotionnelle” et organe cible (Le Figaro.7 janvier 2014= “Emotions interface ente cerveau et Corps.Pr.Sequeira” à Lille)

Emotions primaires:Colère;Peur,Surprise=Activation au niveau de la poitrine

Tristesse:Affaiblissement au niveau des membres inférieurs

Degout:Sensations gastro-intestinales et gorge.

Bonheur:Elévation de l’activité de tout le corps

Honte:Activités cranienne et thoracique

Dépression:Inactivité du corps.

           Evaluation des pratiques médicales Traditionnelles Coréennes

 

En 1985 un décrêt-loi 85-64 posa les bases de Pharmacovoligeance des pratiques traditionnelles gérées par 20 centres régionaux.Cette pharmacovigilance attribua peu d’effets secondaires antérieurement,pourtant une étude de 1999 à 2010 élargie à la FDA,CAATKM,Assoçiation des membres pratiquant la médecine Coréenne,

permettant de faire la part des incidents liés aux diverses pratiques:plantes,acupuncture,moxibuxtion,thérapie physique (massage, chiropraxie, ultrason, rayon,application d’emplâres chauds,ventouse.)

En 1999,11.345 praticiens pratiquent la médecine traditionnelle,sur 35.877.000 consultants totaux, 6972 vont en cliniques traditionnelles..En 2010,12.229 consultants avec .de 2005 , 2007,2010  on rapporte: 1,8% ;2;7%; 12 % d’incidents secondaires

.En 2008,La FDA donne un AMM à 547 plantes et compositions..il est reporté en 2008 8,2% et en 2011 3,7% de réactions secondaires avec les plantes.Progression de la connaissance ?

En fait,les chiffres rapportés sont le reflet des agences répertoriées non regroupées,de 1999 à 2010 ,sur 9624 incidents; 7352 sont rapporté par the Consumer Agency,2266 par l’Assoçiation de Médecine traditionnele;et 8 par la FDA;Le peu d’incidents est reporté par les laboratoires qui sur 41%  globaux (2009) et 28% (2010),en sachant qu’ils ne produisent en 2009, que 1,5% de plantes de la production globale des médicaments.Les 20 institutions collectées par la FDA,ne concerne que des traitements non phytothérapiques.Les incidents de l’Assoçiation de MTK,ne passe pas par la FDA.Par contre,les consommateurs signalent leurs incidents à la FDA.Les organismes posent donc le problème d’une véritable régulation autonome et spécifique à chaque pratique.Il apparait clairement le caractère pathogéne des formules complexes,ce qui n’est pas nouveau..Le problème récurrent de faux diagnostic et d’actes inappropriés ou exacerbant les symptômes, en thérapeutiques physiques et acupuncture est posé et justifiant encadrement,protection,pharmacovigilance et diffusion d’informations aux consommateurs.Il n’apparait pas dans les statistiques les faits propres à  l’automédication et des résultats d’écoles délivrant des “diplomes” lors de circuits touristiques.

                                     a)Les effets secondaires reportés.

* Acupuncture-Moxibuxtion:1999-2001: 156//2005-2007:292//2008-2010 :597

*Plantes:1999-2001:69//2005-2007 :157//2008-2010:188

*Thérapies Physiques:1999-2001:59//2005-2007:151//2008-2010:57

                                        b)Effets secondaires et pratiques

*Infection et Acupuncture :2006:47,7%//38,4%:2009

*Pneumothorax et Acupuncture:2006:16,9%//2009:13,5%

*Lésions neurologiques et Acupuncture:2006:10,8%//2009:9%

*Brûlures et Moxibuxtion:2006:58%//2009:96,2%

*Hépatites et Plantes:2006:50%//2009:55,1%

*Stéatose Hépatique et Plantes:2006:8;8%//2009:3,8%

                                       c)Plantes responsables des HEPATITES

Ephedra Sinica,Erigeron Canadensis,Pinellia Ternata,Xanthium Strumarium,Evodia Rutaecarpa,Prunus Armeniaca,Prunus Persica,Sinomenium Acutum

Source Bulletin du WHO 08.2013/1;91(8).569-575.Adverse Events attributed to Korean medical practices de 1999 à 2010.Shin;Jeong;Lee;Ernst

 

                 Plantes des Troubles cognitifs dans la Médecine Coréenne

 

D’apès Kumar,Song,More,Seong-Mook-Kang,Byung-Wok-King,In-Su-Kim,Choi/in Molecules 2013,18,14770-14693,l’accroissement du vieillissement de la population de 65 Ans est de 5,45 millions de persones,avec ratio augmentant à 12,69 millions en 2030,17,62 millions en 2060;avec prévalence de Démences de 6,3% à 13%.ces chiffres sont aussi catastrophiques qu’en FRANCE.

Galantamine de Galantus Woronowii,Huperzia avec son Huperzine A (commerçialisé  en Chine),et le Ginseng sont globalement considérées comme agissant sur les troubles cognitifs.

Oublis,Amnésie,pauvre mémorisation sont appelées  “Geonmang” et dans le livre “Dong-Eui-Bo-Gam,sont décrits plusieurs plantes agissant sur ces signes cogntifs:Panax Ginseng,Poria Cocos,Polygala Tenuifolia.

 

A)Le Paradoxe du Gingko Biloba (Ginkgoacée)

En médecine Chinoise et Coréenne le Gingko est constamment cité pour les traitements cognitifs. En France,la commission de transparence le 31-10-2010 a statué sur les services non rendus  du Gingko sur les déficits cogntifs et neurosensoriels,déremboursé, hors AMM pour Alzheimer et démences vasculaires,sur la base de travaux de Taillander(1982-85),Israel (1985-86),Métaanalyses de 32 Etudes Cochrane 2002.

Si les études ne sont pas concordantes,il subsiste des doutes raisonnables ,études positives de Keurer 1997/Verberg 1989/Wibrbeht.1987,Kanowoski 1996/Le Bars 1997 et Etudes sur l’autonomie, études Epidos-Andrieu de 1992-94 sur 7598 femmes de plus de 75 ans

,et certains faits expérimentaux sont troublants:

1)Effet anti-Oxydant,Anti-inflammatoire,action inhibitrice sur les recepteurs androgénovasodiatateur,inhibiteur de l’Aromase  anti-inflammatoire; Hindawi.2013.Chimng-Chi-Peng

2) Rôle protecteur contre l’Ischémie Cérébrale,.LaB;Am;Res.2012.09/Koh-Po

3) Décroit le niveau de phosphoprotéine PEA15.Am.J.Chin.Med.2011

4) Effet anti-Apoptique de l’extrait Egb.761/Sereno-Garcia,Pedrezza-Chaverri, Sotelo, Trejo-Sola, Cruz-Saldago and co.Compl.Altern.Med;2013

S’il existe des biais  d’essais cliniques à revoir,ces faits expérimentaux devraient permettre de reprendre des essais randomisés.

De plus,les études coréennes écrivent:

*que les extraits accroissent le turnover de l’Acétylcholine et stimulents l’activation des lins des lignans des recepteurs muscariniques de l’Hippocampe.Itil,Martorano Psychopharm.Bull.1995,31,147-158

*Winter,Pharm.BioCh.behavoir.1991,38-109-114:Apprentissage et mémorisation

*Hoyer,Lannert,Noldner,Chatterjee.Jour.Neur.transm.1999.106-1171-88

*Kanoswski;Herrman,Stephan, Wierich,Horr.Pharamacopstchiatry.1996,29;47-56:EG761 et MCI.

*Action anti-oxydative sur neurones.

Oyama, Fuchs, Katatama, Noda.Brain.Res.635,125-129

*Prévention des lésions oxydatives du stress sur les neurones. Guidetti, Paracchini, Lucchini, Cambierri, Mazatico.Brain.Res.1994.635;125-29

*Extrait EGb761 et niveau NADPH  et m RNA

et respiration mitochondriale.Neuro.chem.Res.2002.27;319-23

      *Essais ciliniques Récents,voies de reconduction de son application?

+VanDongen,Van Rossum,Kessels and co.J;Epidemoi.2003,56,367-76 :MCI et Démence et Gingko.

+Dekosky,Williamson,Fidtzpatrick,Krommal,Ives,Saxton.Jama.300-2253-62:prévention

+Kaschel.Phytomed.2011,18-1202)07:mémoire

+Herrschaft,Nacu,Likhachev,Sholomov,Hoer and Co. Randomisation à 240 mg. et démence JPsych.Res.2012,46,46,716-23

+Amieva,Meillon,Helmer,Barberger-Gateau,Dartigues.Extrait et déclin cognitif.Sur 20 ans de suivis.PLoS One.2013,8,e52755

Malgré les réserves   évoquées sur l’action du Gingko dans la démence et Alzheimer et il est cité :

+Snitz, O’Meara, Carlson, Arnold, Ives, Rapp, Saxon, Lopez and co.Jama.2009,302,2663-70

+Velllas,Coley,Ousset,Berrut,Dartigues,Dubois,Grandjean and co .

Lancet Neuro.2012,11,851-59

Les actions trouvées antioxydantes et protectrices neuronales du Gingko devraient faire reprendre des essais normailsés et randomisés,et permetttant  de définir sa place en prévention,les traitements standards n’apportant pas les résultats escomptés.

B)Panax Ginseng (Arailiacée)

Les Gingénosides Rh1 et Rg1 accroit mémoire et apprentissage du rat.Lee;Kim,Bae,Hong,Nah;Neuro.Lett.2002.325-129-33

Réductions des dommages induits par la scopolamine sur l’hippocampe, Rh1 stimule les neurones.Yang, Han, Ryu, Jang, Kim.Biol.Pharm.Bull.2009.32-1710-15

Xue, Liu, Hu, Chen, Zhang.BrainRes.2006.1106-91-9!.relargage des neurotransmeteurs

Liu,Hoang-Gia,Wu,Lee,Gu;Wang,YunYe.Apprentissage et mémoire;Brain.Res.2001.1382-147-54

Kim,Jung,Van Lee,Jeong;Kim.Dérivés Rg 5 et Rh3 sur troubles mémoires induites.Bioch.Bioph.Acta.BBA.2012;182 2-28-284-99

Kim,Lee,Chung,Yang and co.Effets du Ginseng fermenté sur la mémoire et réduction des protéines Béta-Amyloïde.J;Ginseng.Res.2013.37;100-107

Applications congitifs  sur Volontaires.Kennedy,Scholey,Wesnes/Nutr.Neurosci.2001;4.295-310

 

C)Polygala Tenuifolia (Polygolacée)

Représente plus de la moitié des plantes chinoises pour améliorer la mémoire;Lui.WB et WZ.Jiangxi J.Trad.Chin.Med.2005,36-36-6é-63

Essais de laboratoire sur la mémoire:

Ikeya, Takeda, Tnukuwa, Kurakida.Toda;and co.Biol.Pharm.bul;2004-27-1081-85

Zhang, Han, Yu, WanQin, Peng and co.Phytomedecine.2008.15-587-94

Inhibition de l’activité AChe et oxydation des protéines Beta.Amyloïdes 25-35.Tohda, Matsumoto, Zou, Komatsu Meslhy.Neuropsycho. Pharm.2004-28-860-68 et Ikeya (2004)

Effet des polygalasaponines PGS32,sur cognition /Xue,Hu,yuan,Sun,Li,Zhang,Chen.Acata Pharm.Sin.2009.30-1211-19

D)Acorus Gramineus (Acoracée)

Alpha-Asarone et Béta-Asarone : inhibiteurs. Anticholinestérasique E,in vitro /Kumar, Kim, Song, Kwon, Koppula, Choi.Biosco.Biotechn.Biochem.21012,76-1518-22

Accroit les niveaux de norepinephrine,dopamine,sérotonine,décroit l’activité AChE. Zhang, Han, Yu, Rhaman, Qin,Peng.J.Pharm.2007.59.301-309

Réductionde la mort cellulaire hippocampique d’origine ischémique. Lee, Choi, Kim, Hahm; Shim. Life Scie.2003,74-435-50

E)The Vert ou Camelia Sinensis. (Théacée)

Ses composants majeurs actifs sont des polyphénols : Epigallocatechine-3-Gallate, Epicatachine, Epicatechine-gallate. Le composant EGCC (Epigallaocatechine -3-Gallate)est le plus important : Anti-oxydant, agit sur la superoydation lipidique intervenant sur les radicaux libres.

Expérimentation sur Thé vert et cognition,neurogénèse hipoccampique:

Assuncao,Santos-Marques, Carvahlo, Lukuyanov, Andradre.Neurobio.Aging.2011-32-707-17

Takeda, Sakamoto, Tamano, Fukura, Inui, Suh, Wong, Yokogoshi. Celle.mol.Neurobio.2011.31.1079-88

Il a été constaté une amélioration des tets d’apprentissage et mémoire avec un extrait de Thé et L-Théanine LGNC-07 chez des sujets présentants un trouble cognitif ou MCI: Park, Jung, Lee, Go, Kim, Lim, Hong and co.J.med.Food.2011-14-334-43

Merles,Hustein,Int.J.mol.Sci.2011-12-5592-603;

étude de Kuriyama,Horozawa,Ohmori,Shimazu and co.Am.J.Clin.Nutr.2006-83-355-61

Fait important,Il a été relaté peu d’études intervenant sur le stade précoce cognitif ou MCI;La piste des EPIGALLOCATECHINES EGCG doit donc  être poursuivie et privilégiée.

F)Angelica Gigas (Ombellifère)

Cette plante en Corée  est répertoriée comme sédatve,tonique et anti-anémique.Une coumarine,le DECURSINOL a été isolé ayant une action inhibitrice Anticholinestérasique.,

in vitro. Kang, Lee, Park, Kim, Markelonis. Neurobio. Learning.Mem.2003-79-11-18

Essai sur souris avec amélioration de la mémoire. Oh. Kim. Ryu. Alm. Jung. Biol. Pharm.Bull.2013-36-82-88

 

G)Poria Cocos  (Polyporacée)

Donné pour les personnes agées avec troubles cérébraux et troubles de la mémorisation.Adams,Gmunder,Hamberger.Jour.Ethn.Pharm 2007-113-363-81

Accroit le flux sanguin cérébral et action hippocampique. Jingyi, Yasuhiro, Naoya, Seok and Co.J; Trad.Chin.Med.1997-17-299-303

Inhibition Cholinestérasique. Liu, Yang. Zheng.Biol.Pharm.Bull.1995-18-518-22

 

H)Cnidium Officinale  (Apiacée)

En CoréeAnti-anémique,sédatif.le composant actif est le 3-Butyl Pthalide,Cis-3-Isobutyldenephthalide,et terpéne-4-ol.Il améliore expérimentalement la mémoire de la souris soumise à la scopolamine.De nombreuses formules dontiennent le Cnidium dans le traitement des pertes de mémoire dues à des troubles ischémiques cérébraux.

Jin,Fu,Yang.Chin.J.Hosp.Pharm.2010-18-1553-55

Pu;Mishima,Egashira,Liu,Sano and Co.Am.J;Chin.Med.2005-33-475-489

 

I)Bupleurum Falctum (Apiacée)

Connu pour son usage dans les troubles de la mémoire et apprentissage,son extrait méthanolique est un inhibiteur de la cholinstérase.Il fait partie de nombreuses formules pour les troubles mentaux.Ses composant actifs sont:SaikosaponineA,C,et dérivé d-aglycone..cette plante est reconue pour son action protectrice cérébrale dû au stress induisant des troubles cognitifs.

Lee,Shim,Hahm.Biol.Pharm.Bull.2009-32-1392-98

Oh,Hougthon,Whang,Cho.Phytomed.2004-11-544-48

J)Pulsatilla Koreana (Renonculacée)

Antimalarique et AntiAmibien,son composant ethanolique est neuroprotecteur contre les les protides Beta-Amyloïdes.

Han,Cho,?oh;Planta.Med.2007;73-665-669

K)Dioscorea Opposita (Dioscoreacée)

Effet neuroprotecteur sur neurodégération et troubles cognitifs.Yang,Yoon,Chin,Park,Kim,J;Ethn.Pharm.2009-121-130-134

Son avenir semble tracé dans la prévention alimentaire des maladies cérébrales.Nam,Park,Kim,Yoon 2006.05/.US;Patent.7824718

 

L)Nelumbo Nucifera  (Nelumbonanacée)

Effet de l’extrait Du Rizhome sur la mémoire et neurogénèse dans le Gyrus de l’Hippocampe;Neursci.Leett.2008-443-104-107/Yang;Shim,Choi,Park,Chang.

                      Effets cognitifs  et formules Coréennes 

1) Formule  JDS

Lactulose,Gypse,Magnésium,

Pelure de Citron,Gingembre rhizome,Tige de Ophiopogon,Tiige de Pinellia,Poria sclérote

Uncaria,Fleur Chrysantenum, Saposhnikovia racine;Ginseng racine,réglisse racine

2)Formule DCJYS

Pivoine racine,Atractylodes lancea rhizome,Allisma Rhizome,Poria sclérote

Cnidium rhizome,Angélique Japonaise racine;Lactulose;Magnesium

Ces deux formulations ont été testé sur 6 semaines sur des sujets présentant des MCI,selon Jour.of Koreen Mefecine 2013_30(3)106-118/Kim and Lee.Contrôles tests avec MMS-DS,Qualité de vie des Démences ou CQOL-D,et Echelle gériatrique de dépression en Corée ou GDSK

Le MMS est augmenté par 4,9 pour la formule JDS et de 4,15 pour le DJYS

Le CQOLD (Qualité de vie) augmenté par 5,9 pour JDS et 5,07 pur DJYS

L’Echelle coréenne de Dépression GDSK décroit de 10,3 avec JSD et 9,62 pour DJYS

Si on gobalise les tests MMS,CQOLD,GDSK,il n’y a pas de différence significative entre les deux formules bien qu’un confort et tests cogntifs soient améliorés et suscitant une demande des patients..Ces résultats incitent à poursuivre les études.

3)Chongmycong-Tang:

Acorus gramineus,Polygala Tenuifolia,Poria Cocos

Effet cognitif et régulation cholinergique,anti-oxydant

Lei,Yun,Park,Ly,Kim,Han,Sung Jour.Ethn.Pharm.2010-132-70-74

4)Pamul-Chongmycong-Tang:(PMCMT)

Ginseng,Atractylodis macrocephala,Poria Cocos,Glycyrrihiza uralensis,Angélique Gigas,Ligusticum,Rhemania glutinosa,Paenia albiflora,Acorus gramineus,Polygala tenuifolia

Réduit la perte d’immunoréactivité cholinergique de l’hippocampe induit par l’ischémie. et accoit la mémoire

Yun,Lee,Hahm,Kang,HanPyan,Shim. 2007BiolPharm.Bull.30-337-42

5)Guibi-Tang(GBT)

Ginseng,Astragalus menvranaceus,Atractolydes,Poria,Zyzyphus Jujube,Euphoria longan,Angélica sinsensis,Polygala Tenuifolia,Saussurea Lappa,Reglisse.

Accroit apprentissage et mémoire,augmente les cellules de l’hippocampe.

Oh,Huh,Bae,Ahn,Park.2005.Neurosci.Lett.399-205-208

6)Kami-Ondani-Tang (KOT)

Plinellia,Phyllostachys,Poncirust,rifolate,Poria,Citrus Unshui,Réglisse,Polygala,Scnigra,rophularia,Ginseng,Rhemania, Zyzyphus spinosa et inersis,Gingembre

Action sur hippocampe,état cogntif, et sur le cortex

Hong,Kim,Prak and co.2011.JEthn.Pharm.237-251-56

Oh,Park,Ba,Kil,Jang.2013.Jour.Ethn.Pharm;146-600-607

7)Yeoldashanso-Tang

Pueria Lobata,Angelica Tenuissima,Scutellaria Baicalensis,Platycodon Grandiflorum,Angekica Dahurica,Cimicifuga,Raphanus,Polygala,Acorus,Dimocrapus Longan

Actionsur l’amnésie,démence et Parkinson

Song.Jimondang.Seoul.2004

Bae,Ahn,Chung,Oh,Park.2011;Jour.Ethn.134-313_22

8)Kyung-ol-Ko (KOK)

Ginseng,Rhemania,Poria,Lycyum chinense,Aquillarua  agallocha,Apis indica

Apprentissage,Mémoire et sénéscence.

Wei;2000.31-223-30

Park,Kang,Oh,Cho,Kim and co.Am;JChin.Med.2005-33-107-115

9)Jangwonhwa ( LMK02)

Ginseng,Acorus Gramineus ,Poria,Angelica gigas,Ophiopogon,Scrophularia buergerina,Thuya orientalis

Action sur mémoire,protection cérébrale

Koo,Kim,Park,Chong.2004.Phyt.Res.18-488-493

10)Jangwonhwan (LMK03)

Poria,Angelica Gigas

Action sur neuotransmtteur chilnergique et freine le déclin cérébral

Ma,Yang,Joo,Lee,Park.1999.Jour;Ethn.Pharm.67_297_303

La formule MLKO2 est préféré à LMK03.Seo, Jung,Kim,Lyu,Han.2010.jour.Ethn.Pharm;

11)HT 0081

Ginseng,Acanthopanax,Angelica sinensis,Scutellaria

Augmentation de la cognition chez des volontaires.

Kim,Chang,Park,Byun,Oh,Coi,Bui.2008;Pharm;Bio.Behavoir.90-517-24

12)BR 003

Acanthopanax,Schisandra,Gingko,Ginseng,Astagalus Menbranaceus,,Atractylodes,Poria,Ziiziphus jujube,Euphoria,Angelica,Polygala,Réglisse

Améloire mémoire et apprentissage,augmente les cellules de l’hippocampe

Ojh,Park,Kim,Bae.Bio.Pharm.Bull;2006-29-813-16

13) Yukmijihwang-Tzang (YMJ)

Cornus off.Rhemania,Poria,Peonia Suffruticosa,Lycium,Allisma Orientalis

Prévient la détéroiration de l’apprentissage et mémoire.facilite l’apprentissage chez les sujets normaux

Wei;Sheng Li Ke Xue Jin Zhang 2000_31-134-313-22

Hisch,Cheng,Lin,Wang,Wu .2003-Biol.Pharm.Bull.26-156-61

Park,Kang,Oh,Jung,Cho,Kim.Am;J;Chin.Med.2005-33-107-115

14)Paeng-jo-yoen-nyeon-Baek-Jain-Hwan (PJBH)

Dendrobium moniforme,Thuja orientalis,Torislis,Rubus coreanus,Cornus,Schisandra,Morinda,Asparagus,Polygala,Phlomis umbrosa,Ginseng,Rehmania,Cinnamomum Cassia,Acorus calamus,Allisma,Doiscorea,Cistanche salsa

Formule récurrente  ancienne  coréenne activant les fonctions cérébrales et mémorisation

.Koo;Kim;Park,Chung Phytother.Res.2004-18-488-93

15)Sipjeondaebo-Tang

Ginseng,Astragalus,Atractolydes,Peonia albiflora,Angelica gigas,Cnididium,Reglisse,Citrus,Plygonum multiflorum,Cinnamomum cassia.

Agit sur déclin énergétique cérébral et synthése des neurotransmetteurs dans la démence sénile. Ma,Yang,Joo,Lee,Park,Jung.J; Ethno.Pharm.1999.67-297-305

                         ESTIMATIONS DES FORMULES

Sur les 15 formules présentées,il existe un point commun:  au minimum deux plantes dont l’action est reconnue expérimentalement et in vivo dans les troubles cognitifs

et mémorisation.Dans certaines formules il existe même  3 plantes ayant le même pôle d’action neurologique.

La formule PJBH est reconnue pour son continum historique dans son application cérébrale. De plus,il apparait que le facteur de prevention alimentaire devient de plus en plus une réalité comme le Thé et le Dioscorea.

L’estimation des résultats sur la base des travaux du WHO, et Services de Santé Sud Coréenne   permet non seulement de valider des formulations à utiliser dans la prévention de l’Alzheimer,et de réinsister sur le rôle important  joué par les plantes  sur la renaissance neuronale de l’hippocampe,et du rôle fondamental des problémes ischémiques cérébraux dont ont on connait la valeur prédictive et que la médecine coréenne prend en compte.

Ces deux notions permettent de mettre en valeur le rôle préventif des plantes en pratique coréenne  appliquée en Europe et surtout de reconnaitre que l’accent est moins appuyé sur la notion de la cascade amyloïde,mais bien sur des facteurs métaboliques,vasculaires cérébraux et application alimentaire,sur lequelles il est logique  de persévérer..

 

 

Retour