Harpagophytum:Anti-Rhumatismal,Analgésique,Anti-inflammatoire

L’Harpagophytum Procumbens,une nouvelle arme anti-rhumatismale/

Article publié en 1986/N° 23.nov.décembtre.1986. Plantes et Médecines.Dr LARIVE chargé de cours de phytothérapie à la Faculté de Médecine PARIS.NORD

Introduction

Depuis dix ans,plus de 50 parutions scientifiques sont parues sur l’activité de l’Harpagophytum Procumbens,la griffe du Diable,racine de Windhoek,plante amère de Namibie.Ces études ont permis de rendre compte de la progression de la phytothérapie et du lien étroit avec la tradition et pharmacologie.C’est à ce prix que se sont précisées les principales actions de l’Hargophytum:antirhumatismale,analgésique et anti-inflammatoire

Mise au point en 2011.

Certains ont voulus faire de l’Harpagophytum une alternative aux AINS ,Corticoïdes dans certaines pathologies inflammatoires de type Polyarthrite Rhumatoïde.Il faut impérativement tempérer cette information.Si l’harpagophytum demeure un anti-rhumatismal,dont il faut définir les contours,en particulier par les essais comparatifs avec le ciclofénac(Voltaréne) en milieu hospitalier(Hopital Bichat.1990) e ceux-çi n’ont pas permis de dégager une équivalence ou supériorité de l’harpagophytum.La polyarthrite a bénéficié de nouvelles procédures thérapeutiques lourdes,procédures rendues nécessaires dans cette affection particulièrement invalidante et redoutable,ces procédures nécéssitent hospitalisation et bilan,ces traitements efficaces sont exceptionnels mais nécéssitent une surveillance rigoureuse.Cet apparté nécessaire permet de replacer l’hapargophytum comme traitement complémentaire antalgique et anti-inflammatoire et surtout permet de réduire doses et temps de prescription des AINS de l’homme vieillissant polymédicamenté.

MATIERE MEDICALE

 

Décrite par De candolle,cette Pédaliacée pousse en Afrique du Sud(désert du Kalahari des Hottentots et Bantous),Madagascar,Indo-Malaisie.Cette plante herbacée se dévellope à partir des racines des pousses rampantes munies de feuilles alternes pétiolées,lobées,portant à leur aisselle des feuilles rouge violacée.Les fruits sont ligneux avec des excroissances acérées,permettant d’expliquer son nom(du grec harpagos:grappin).Seule la racine secondaire est utilisée dont l’amertume est la plus prononcée

TRADIMEDECINE

Décrite par Watt et Breter-Brandwik(1962)

*Per os:ingestions,eupeptique,contractures des accouchements et post-partum

*En onguent:ulcères cutanés,cancer de la peau,furoncle voire accouchements difficiles

*Allergie,migraine,rhumatismes,.Donc dans l’ensemble usages antiphlogistiques et analgésiques.

CHIMIE

*Acides aromatiques,flavonoïdes,résine,acides gras

*les éléments clés actifs:

1)Trois iridoïdes de saveur amère:harpagoside,harpagide et procumbide.pour être actif,la racine doit contenir 2,5% d’harpagoside.En Europe deux plantes contiennent de l’hapargoside:bouillon blanc et scrofulaire.Le bouillon blanc contient 0,25 % d’hapargoside mais ne peut pas remplacer l’hapargophytum

2)Bétastirol :anti-inflammatoire

3)Des sucres dont le Stachyose,retrouvé dans les Lamiacées et Verbenacées

PHARMACOLOGIE

*Conclusions faites à partir des modèles expérimentaux de Zorn:oedème provoqué chez le rat à qui est donné l’Harpagophytum per os ou parentéral,se révélant Anti-Inflammatoire et Anti-Arthritique.

*l’hapargoside a une faible action ganglioplégique et modifie la perméabilité aux ions.Ces effets apparaissent aux même doses que celles utilisées pour les AINS.Ce qui en partie peut expliquer le possible remplacement de médicament par l’harpagophytum ou surtout de réduire les doses,comme,ce qui a été formulé dans le préliminaire.

*Les iridoïdes:antihistaminiques et inhibiteurs sur les structures intestinales cholinergiques et muscle lisse isolé.D’oû explications des actions de l’harpagophytum sur les contactures,troubles digestifs mais aussi ses réactions secondaires digestives.

BIODISPONIBLITE

A partir d’une prise d’harpagophytum correspondant à 50 mg d’harpagoside,seuls restent disponibles pour la résorption intestinale.Ces doses ne peuvent qu’être apportées que par le nébulisat.

 

ACTION METABOLIQUE

Il est hypouricémiant et hypoglycémiant donc indiqué chez l’arhrosique phléthorique et

goutteux

 

 

TOXICOLOGIE

*Il est atoxique,les études sont nombreuses:

*Albus.1955

*Zorn.1958

*Tunman et Lux.1962

*Erdos.1978

*Vanhaelen.1981

*Whitehouse.1983

GALENIQUES

*Teinture Mère:aucun effet dans l’arthrose

*Extrait fliuide:3 cuillères à soupe par jour

*Nébulisat:doit être titré à 2,5 % d’Harpagoside,gélule à 0,5g,jusquà 3 g/j,à des doses supérieures désagréments digestifs

*Le Nébulisat en cuillère:3 cuillères à café par jour;cette prescription entraine flatulence,colite,gastrite.pour tempérer ces signes on peut ajouter de la Matricaire.

*La forme suppositoire:dosée à à 1,5 g de nébulisat,réservée aux accès douloureux aigus.Cette forme est parfois mal tolérée donc à donner de façon discontinue.

afrique

 

INDICATIONS THERAPEUTIQUES

*Arthrose et Rhumatismes inflammatoires

*Arthrose et ses poussées en traitement de fond

*Rhumatismes inflamatoires de type polyarthrite(en restant très réservé sur l’efficacité par rapport aux traitements princeps),goutte,affections rhumatismales avec poussée inflammatoires

*Lésions tendineuses et ligamentaires,lésions post-traumatiques,oû intervient également un processus inflammatoire

*Sinusites Aigues et Chroniques

afrique

MODALITES THERAPEUTIQUES

*Phase Aigue:permet d’espacer les poussées de crise et de libérer des articulations raides

*Phase chronique:peut au début réduire les poussées inflammatoires et espacer la prise des AINS voire Corticoïdes et surtout de réduire leur posologie dont la iatrogénèse est connue pour des utilisations longues ou en polymédication,sachant que pour un sujet agé les risques sont accrus avec plus de 5 médicaments par jour

*Arthrose et Déminéralisation:associé avec la Prêle ou Bambou,la prêle dosée à 0,1g

par gélule doit être donnée de façon discontinue(iatrogénèse rénale et gastrique)

*Le couple Vergerette du Canada et Harpagophytum est sans doute la meilleure association , le couple thérapeutique de l’arhrose et de ses poussées.Il remplace  efficacement les classiques uricolytiques et antirhumatismaux:Cassis,Frêne,Reine des Prés

*Les associations:

1)Plante à Aspirine :Bouleau,Saule,Peuplier,Reine des Près

2)Plantes Uricolytiques:Cassis,Frêne,Génévrier,Ortie,Vergerette du Canada

La Colchique reste du domaine médical,sa toxicité augmente avec l’âge du patient et les incidents peuvent être redoutables,sanguins en particulier.

CONCLUSION

La médecine JUJU a remis au goût du jour l’Harpagophytum, plante Analgésique,Antirhumatismale et Anti-inflammatoire,les études de Circosta en 1985 ont mis à jour une action inhibitrice sur les arythmies cardiaques expérimentales.Nouvelle voie thérapeutique sans doute,mais des études plus élargies permettraient de définir la part de l’Harpagophytum dans la prévention et régulation des phénomènes arthrosiques de l’homme vieillissant.

Retour