Impuissance Sexuelle

12116006_10153655225468704_8706096234246149844_nfondphytob312791077_1784979121713490_2143266172777117008_n

IMPUISSANCE SEXUELLE

On appelle impuissance sexuelle, l’impossibilité pour l’homme d’obtenir une érection suffisamment rigide pour accomplir l’acte sexuel c’est la panne, la déche, la scoumoune, la Berezina, je suis cuit.

Elle peut être primaire ou secondaire touchant 10 % de la population de 18 à 65 ans faits fondamentale

L’impuissance érectile doit être considéré comme un symptôme sentinel cardinal marqueur des facteurs cardiovasculaire classique, hypertension ou maladies cardiovasculaires, permettant alors une meilleur prévention et afin d’éviter d’évènements cardiovasculaires graves, journal européen urologie 2003 consensus de Princeton Américain journal of cardiologie 2005.

On peut évaluer le mécanisme de l’insuffisance érectile par des facteurs :20080618072058_00017

  1. Non déclenchent: Psychogène

Endocrinien

Neurologique

  1. Insuffisance d’apport : Artériel

Sclérose du corps caverneux

  1. Insuffisance de statut : Veineux

Psychogène

Neurologique

Il faut éliminer d’emblée les 3 premières causes évidentes:

  1. Le diabète, l’impuissance touche 30 à 50 % des diabétiques au bout de 10 ans

  2. L’alcoolique avec ces causes vasculaires neurologiques et tabagiques

  3. Insuffisance rénale qui touche 50 % des cas

Les causes iatrogènes, c’est-à-dire extérieur sont multiples cela peut être :

  1. les antihypertenseur de type : Clonidine

Béta-bloquant

Diurétique spironolactone

Imao et IRSS (prozac par exemple)

Anxiolytique

  1. les neuroleptiques tricycliques

  2. les inhibiteurs de la pompe à proton gastriques

  3. les morphiniques

  4. les anti cholestérol

  5. Digoxine

  6. les hormones progestérone, oestrogènes, corticoïdes

  7. anticonvulsivant

  8. et tout ce qui est toxique qui comporte des processus d’addiction c’est-à-dire alcool, cocaïne et marijuhna (cannabis)

Les causes évidentes connues sont les maladies neurologiques :

    • sclérose en plaque

    • neuropathie médullaire avérée ou provoquée par l’alcool ou diabète

    • artérite qui est une grande séquelle chez les diabétiques

Les dernières donnés fondamentales epidemiologiques de la dysfonction sexuelle souligne la relation entre cette dysfonction et le risque d’événement cardiovasculaire.

La dysfonction érectile signe cardinal doit être recherché systématiquement chez le sujet âgé de plus de 40 ans ou ayant des facteurs de risque cardiovasculaire.

Il a été épidemiologiquement établi le lien de survenue d’une dysfonction érectile et d’une atteinte coronarienne, il a été mis en évidence avec une prévalence de la dysfonction érectile compris entre 40% et 75% chez les coronariens.

Dans un tiers des cas de la dysfonction érectile était extérieur à l’angor en moyenne de 3 ans (étude de Kloner journal 2003).

Le même constat a était confirmé par Thomson (Jama 2005) qui sur un suivie de 10000 hommes pendant sept ans a trouvé que la dysfonction érectile était associée à la survenue d’un événement cardiovasculaire (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, insuffisance cardiaque, arythmie cardiaque, arrêt cardiaque).

Les plantes utilisés dans la phytothérapie dans l’impuissance sexuelle sont de deux classes : les plantes majeurs et les plantes mineures.

Les plantes majeures sont en nombre de quatre: ginseng, eleutherocoque, sarriette satureja montana et grande berce.

  1. Le Panax Ginseng (Araliacée)  considèré comme aphrodisiaque gardien de la jeunesse défatiguant général anti-stress stimulant cellulaire, stimulant du cortex cérébral, et antianémique. C’est en fait la plante de l’homme vieillissant, particulièrement riche en ginsenoside et des substances à propriétés hormonales on utilise la racine que l’on peut utiliser en poudre ou en nébulisât de 2g à 10g par jours.

Il ne faut pas excéder les dosages car des troubles secondaires sont souvent présents par la surconsommation de cette plante, ginseng (insomnie,oedeme,hypertension,diabéte)).

  1. Le Eleutherocoque (Euleuherococus Sentocosus) est appelé aussi ginseng du pauvre c’est une arialacée Russe de la même famille que le ginseng chinois. Elle a la même propriété c’est-à-dire une propriété adaptogène physique et intellectuelle, c’est un reconstituant un stimulant de la fonction endocrinienne des glandes sexuelles et surrénalles, il agit également sur la prostate et les vésicules séminales, il est particulièrement recommandé car il augmente la circulation cérébrale des personnes âgées et est peut être utilise dans les troubles visuels et pour les personnes travaillant en plongée sous marine profonde chez les scaphandriers. On utilise la poudre jusqu’à 10 g par jours soit en nébulisât de 1g à 2.5g par jours, c’est aussi également la racine qui est utilisée.

  1. La Grande Berce appelé Heracleum spondylium c’est une ombellifère, on l’a dit aphrodisiaque bonne dans l’impuissance la frigidité et l’asthénie. On utilise la racine qui est riche en arginine et en acide glutamique, la feuille est riche en vitamine C.

On utilise le macérât de plante entière soit 50g dans un litre de vin rouge ou en alcoolature de semence soit 0.5g à 2g par jours, la poudre est à utiliser à 2 g voir 3 g par 24H il ne faut jamais dépasser 3g par jour car il peut provoquer des brûlures en urinant.

  1. Le romarin Rosmarinus officinalis , Labiée, on utilise les sommités fleuries, il est considère comme antiasthénique utile dans les mémoires défaillantes et les déprimés dans l’impuissance et la frigidité, il est surtout connu pour sa richesse en huiles essentielles Borneol, Camphre, Cineol, et composé triterpénique, il contient également des composés flavanoides. On peut l’utilisés soit en infusion 5 à 10g par litre et par jours, en huiles essentielles 0.05g par 24H 4 à 6 gélules par jour, soit en nébulisât 0.5g à 1g par jour.

Les contres indications de cette plante seront toujours identique grossesse, colite, prostatite et eczéma (à forte dose) pour surtout ce qui utilise l’huile essentielle il faudra toujours se méfier par son caractère épileptogène.

  1. La sauge (Salvia Officinalis )labiée ,est également utilisé comme plante stimulante dans l’impuissance elle fait partie également comme la sarriette des labiées salvia officinalis on utilise soit la feuille ou les sommités fleuries, on sait qu’elle contient une huiles essentielle qui s’appelle la thuyone et qui est convulsivante elle est neurotoxique à forte dose, elle ne doit être jamais utilisé de façon continue et elle est contre indiquée chez l’enfant, la femme enceinte, dans l’insuffisance rénale et dans les instabilités neurovégétatives.

L’huile essentielle étant toxique elle ne doit pas être utilisé à librement. La feuille et les sommités fleuries considérés comme tonique et stimulant pour l’impuissance et l’asthénie nerveuse sont utilisés en infusion soit à 5g par litre ou en nébulisât à 2g par 24H.

Quelles sont donc les schémas à utiliser pour traiter l’asthénie sexuelle ?

Nous avons vu qu’il y avait un facteur psychogène important dans l’impuissance sexuelle et qu’il ne fallait pas sous estimer les problèmes relationnels et faire la part de ce qui revenait du fantasme sexuel et de la performance et qu’il faut éviter de culpabiliser le patient ou se culpabiliser et qu’il faut aborder ce problème qui sera l’affaire d’un professionnel de santé et que ce Nœud Gordien sera dénoué au fil du temps et que la fonction érectile reviendra d’elle-même.

Mais toute fois il faut proposer en attendant des résultats positifs des schémas thérapeutiques qui peuvent apporter une sédation et une tranquillité d’esprit qui peuvent redonner confiance au patient.

Ainsi on peut proposer le Panax Ginseng en en nébulisât à 0.40g 3 gélules par jour associé à un traitement sédatif qui associe :

  • l’aubépine

  • le lotus

  • la valériane

  • la passiflore

  • la ballote

  • le saule

    • en teinture mère en goutte, 70 gouttes 3 fois par jours.

On peut également proposer un deuxième schéma de sédation de type :

      • Escholtzia californica

      • La passiflore

      • La mélisse

      • La ballote

        • en association en teinture mère, a 70 gouttes 3 fois par jours

Le ginseng peut être également associé en nébulisât en gélule en associant :

          • ginseng en nébulisât 0.2g

          • aubépine en nébulisât 0.05g

          • cassis 0.10g

          • poudre de petite pervenche pour une gélule 3 fois par jour

On peut également associer quatre huiles essentielles :

  • l’origan

  • le gingembre

  • la sarriette

  • Ylang-Ylang

    • en gélule à 0.01g par gélule en sachant que les huiles essentielles doivent être utilisés avec beaucoup de prudence en sachant leur rôle épileptogène important.

Certains associent :

      • la berce

      • la cannelle de celyan

      • le cola

      • le thym

      • la damiana

        • associé en teinture mère 60 à 70 gouttes 3 fois par jours

Chez la femme on peut proposer des traitements tranquillisants qui sont classique associant des teintures mère :

          • de saule

          • de gattilier

          • de aubépine

      • de lotus

      • de mélilot

      • de passiflore

      • de valériane

      • de ballote

  • le tout en teinture mère 70 gouttes 3 fois par jour

Certains additionnent de l’huile essentielle :

                  • de sauge

                  • de romarin

                  • de sarriette

                  • de pin

              •         de Ylang-Ylang

                • dosé à 0.015 par chaque huile essentielle pour une gélule 3 fois par jour en se rappelant toujours le rôle important épileptogène de certaines huiles essentielles et en particulier celle de la sauge qui doit être prescrite à titre exceptionnel et par un professionnel de santé.

Six plantes sont considérées comme des plantes mineures

  •       l’Oignon –Allium Cepa
  •       le Gingembre –Zingiber officinalis

  •      le Vomiquier – Strychnos nux Vomica (Toxique à ne pas utiliser)

  •      la Yohimbine — Yohimbe (Arrêt définitif de  commerçialisation              01/03/2013)

  • la Roquette – Eruca Sativa

  •   l’Ail- Allium Sativum

 

Mise au point sur  la Yohimbine

PAUSINYSTALIA YOHIMBE qui a était longtemps la plante de référence Aphrodisiaque Africaine il faut savoir qu’on utilise l’écorce et qui est un stimulant sympathique mais qui a une contre indication majeure pendant la grossesse, les affections psychiatriques, l’anxiété, les hypertensions, les maladies cardiaques, les maladies rénales ou hépatiques et les prostatiques chroniques.

Ces effets secondaires ne sont pas négligeables elles peuvent provoquer une nervosité, une anxiété, des insomnies, une hypertension, une tachycardie, des bronchospasmes sont décrit ainsi que des nausées.

Il faut connaître ses interactions médicamenteuses qui ne sont pas les moindres, elle accroît les antidépresseurs stimulant du système nerveux central, elle a des effets secondaires et des contres indications qui sont sans doute liés à la présence possible dans la plante de strychnine et de méthyltestostérone.  Cette plante aurait dûe d’être initiée par un professionnel de santé,

Pour des raisons de sécurité,arrêt de commerçialisation de  YOHIMBINE le 01/03/2013 ;

Classée par arrêté du 13 octobre 2015 et 31 Mars 2017 comme plante vénéneuse Tableau 1 (touts extraits de Pausinystalia)

Enfin pour terminer sur les dysfonctions sexuelles il faut insister sur les étranges fantasmes qui sont les plus tenaces et qui entretient une mythologie de la performance les pauvres rhinocéros en ont fait les frais par le braconnage pour réduire leur corne en poudre au vertu soit disant aphrodisiaque même Alfred Jarry dans sont livre le « le sur mâle » édité en 1901 évoque dans le chapitre « la Manille aux enchères »une phrase de Pline (Histoires des plantes) « une certaine herbe permet à un indien de faire l’amour soixante dix fois par jour et plus par jour ». Il y cite l’hypothétique moelle des branches de tithymalle.

En regardant de plus prêt ont s’aperçoit que le tithymalle s’exprime de deux façon, le tithymalle est écrit cité par deux fois. Une fois par Rabelais et une fois par Pline.

Dans Rabelais le tithymalle qui s’écrit « titymalle » est une sorte d’euphorbe dont la sève avec l’oignon, l’ammoniaque, l’alun sont des recettes pour faire de l’encre invisible, il est cité dans le chapitre XXIV de Pantagruel, Rabelais (1494 – 1553).

On décrit le tithymale masculin qui est aussi un ancien nom de l’euphorbe cyprès ou l’euphorbe exigue dont on a décrit 633 espèces décrites par Tournefort ce titimale qui est le titimale des marais, surnommé Esules dont la racine était utilisé par les apothicaires.

Il faut savoir que le suc laiteux de cette plante était très toxique pour la peau et était utilisé par les mendiants pour se défigurer et se provoquer des ulcères de jambes c’était donc une plante révulsive très corrosive, et de plus elle servait de poison pour prendre les poissons et c’est un purgatif très violent. On peut penser que Alfred Jarry se moquait un peu de ses lecteurs en faisant croire qu’un tel traitement pouvait exister et qu’il se réjouissait fort bien que ces personnes auraient eu une belle diarrhée en utilisant cette plante qu’il ne faut certainement pas utiliser.

<<<<<<*Etude à classée dans l’ Histoire de la Médecine d’une plante à arrêt de commerçialisation définitive du 01/03//2013

Etudes comparées de deux études sur la Yohimbine dans le traitement de l’impuissance

Première étude de Reid et Call Lancet 1987 – (421 – 423).

48 sujets de 18 à 70 ans atteints d’impuissance psychogènes depuis 3 mois.

  • 29 ont pris 3 gélules de 6 mg de Yohimbine par jour pendant 10 semaines.

  • 19 ont pris un placebo dans le même temps. Suivi de 10 semaines placebo remplacé par Yohimbine.

1ere Phase des 29 : 62% de bons résultats

Phase des 19 : sans placebo : 16% de résultats après remplacement du placebo par Yohimbine: 21% de bon résultats.

Deuxième étude de Morales et col. J. Urol 1987.

100 sujets atteint d’une affection organique:

  • 1ere série: amélioration de 42.6% de première intention

  • Placebo: 27.6% de résultat

  • Placebo remplace par Yohimbine : 45.5%.

Critiques d’ensemble:

  • Les résultats sont insuffisamment satisfaisants

  • Pas de méthode cross-over

  • Groupes comparés non homogènes

Résultats positifs dans l’ensemble:

  • Yohimbine positive dans l’impuissance fonctionnelle.

  • La yohimbine a une action à demi vie courte (35mn) il doit être prescrit 3 fois par jour.

  • L’amélioration apparaît en 3 à 4 semaines

Mode d’action de la Yohimbine : N’est pas totalement connu

  • Vasodilatateur inhibant les récepteurs

  • Action centrale par ses propriétés antiserotonergiques.

  • Arrêt définitive  de commerçialisation 1 mars 2013,classe comme substance vénéneuse du Tableau A

fondphytob3

PLANTES APHRODISIAQUES

Approches de quelques essais dans le monde

Qui prennent le pas sur l’utilisation  désuette Mandragore,fraise et huitres fraiches,café,chocolat,miel,corne de rhinoceros,cantharide,études se basant sur les regles élementaires de l’équilibre serotinergique,dopaminergique,adrénergique et  activation de type oxydante par  liberation du nitrate oxyde NO modulant les axones parasympathiques arterielles et sinusoides du corps carverneux,stimulation de la cyclase guanylase et active le Guanosine Cyclase  avec conversion en cGMp,dépendant de protéine kinase c GMP dependante,relation entre reduction du Ca 2+ cytoplasmique et relaxation du muscle lisse ,Perte du Tonus du muscle lisse du penis et accroit la circulation du corps caverneux.

 

ANDROGRAPHIS PANICULATA

Acanthacée;Action de l’andrographolide /Sririran,Sahayasai 2009

 

 

APSPIDOSPERMA ULEI

Apocynacée

Alcaloide

Campas,Lima Uchoa 2008

 

BUTEA SUPERBA
Legumineuse  Thai

Extrait alcoolique 0,01 ou 1 mg/kg pendant 6 mois accroit la concentration spermatique mais ralenti avec le temps mobilité des spermatozoides et action sur erection

Augmente la Testosterone à dose dépendante

Essai animaux:sur reproduction :Manosroi,Sanphet,Saowakon,Arijat Fitoterapia 2006

Baisse erection et androgene et Butea.Cherdshewasart,Bhuntakou,Panriansaen ,Manosroi.  Maturitas 2008

Essais Cliniques Humains:Cherdshewasart,Bhuntaku,Panr-iansaen,Dahlan  Asian Andrology 2003

 

 

CHLOROPHYTUM BONVILANUM

Appelé Safed Musli, Racine Tubéreuse utilisée ,Liliacée:Immunomodulant,adaptogene,aphrodisiaque

Extrait racine :Sapogénine Action sur comportement sexuel,vigueur  et Spermatogenése et concentration spermatique/Kenjale,Shah,Satahe/2008Chauhan,Dixit/2008

Thakur,Chauhan,Bhargava ,Dixit 2009/Thaikur,Dixit/2008

 

 

CURCULIGO  ORCHIIODES

Amaryllidacée

Appelé Kali Musli: tradition<Aphrodisauque,et ralentit vieillissement

extrait alcoolique racine  stimule comportement sexuel animal,erection,contration en sperme et spermatogénése;Action anabolique;

Action specifique sur oligospermie

Chauhan,Dixit ,RaoFitotapia 2007/Chauhan,Dixit 2008

 

CYNOMORIUM COCCINEUM

Cynomoracée  utilisé en Arabie Saoudite appelé :Som-El-Ferakh

Tonique et aphrodisiaque/Ageek,Mossa,Tarriq,Al-YahaSaid/1987

Action sur sperme epidymaire/Abd-El-Rahman,El-Badry,Mahamoud ,Harraz 1999

Action sur tubes séminifères et spermatogénése.

 

CROCUS SATIVUS

Ididacée

ActionCrocertine etCrocine

Hosseinzadeh,Ziae Sadeghi 2008

 

EPIDIUM KOREANUM

Berberidacée.Tonique chinoise.

Essai aphrodisiaque avec extrait alcoolique et ameloire fonction érectile

Makarova,Pozharitskaya,Shikov/2007

Effet dose dépendante sur inhibition 5 phosphodiestérase avec le composant Icarlin(Liu,Xin,Yuan,Tian,Guo 2005)/Ning,Xin,Lin,Banie,Lue 2006 Icarline et action sur muscles lisses caverneux/Jiang,Hu,Wang,2006/Dell,Agli,Galli,Dal Cero 2008

Propriétés mimétiques testosteronique de Icarline /Zhang,Yang 2006

 

FERRULA HERMONIS

Ombélifére

Action de la Ferrutine

Zianila,Rivasi,Zavatti 2005

 

 

 

TRIBULUS TERRESTRIS

Zygophyllacée

Aphrodisiaque en Chine et Inde

Georgiev,Dimitrov,Vitanov 1988

Augmente testosteone et LH et spermatogenése

fonction Erectile,action sur muscle caverneux

Accroit les  recepteur NADPH et Androgene

Surtout action androgéne avec élévation testosterone,Dehydroepiandrosterone (DHT et DHEAS) action via Protodioscine/Adiomoejja,Aidaikan 1997

Gauthaman,AidakanPrasad,Goh ,Ng Action hormonale .2000

Action protodioscine-erectile /Adiakan,Gauthman,Prasad 2003/Gauthaman,Ganesan 2008

 

 

 

 

LEPIDIUM MEYENII

Crucifére

appelé Maca

racine aphrodisiaque,érection  et ameloiration fertilité avec extrait chloroformique et methanolique

Extrait lipidique de maca stimule fonction sexuelle erection et concentration en spermatozoides,action de L-arginique -oxyde Nitrique

Zheng,He,Kim 2000

Protection de la spermatogénése (epididyme, et concentration des spermatozoides)avec le maca noir hydro-alcoolique

Lentz,Gravitt,Carson,Marson,Giulano 2007/Yucra,Gasco,Rubio,Nieto,Gonzalez 2008

Essais humains:Action aphrodisiaque,fertlité,et niveau hormonal.Endrocrinology /Gonzalez,Ciordova,Vega,Chung,Villena,Gonez 2003/Gonzalez,Cordova,Vega 2002

Avec 5 gr extrait/kg non toxique.

Effet signalé dès 0,10 gr/kg d’extrait

Poids et fonctions testiculaires et Maca ;Chung,Rubio,Gonzalez,Gasco,2005

 

LYCIUM BABARU

Solonacée

Actionde Polysaccharides

Cicero,Pincete,Plaza 2002

 

KAEMPFERIA PARVIFLORA

Action aphrodisiaque

Chaturapanich;Chaiyakud 2012

 

 

 

EURYCOMA LONGIFOLIA

Simaroubacée en Malaisie appelé Tongkat Ali

Accroit comportement sexuel experimental

Action erectile avec dérivé butanol,ethanol,methanol,aqueux à dose dépendante

Ang,Sim 1998/Ang,Ikeda,Gan,2001,Ang,Ngai 2001/Ang,Lee 2002,Capacités sexuelles dans l’ age moyen;Ang,NGai,Tan 2003

Thu,Mohamed,Hussain,Jayusman,Shuid Janvier 2017: 7 Essais probants,4 etudes positives mais à remanier

 

MUCUNIA MACROCARPA

Legumineuse Actionde Quercetine

Taepongsorat,Kitana 2008

 

MUCANIA PRURIENS

Legumineuse indienne auyurvedique

Alcaloides  stimulent spermatogénése et poids testiculaires

Augmentation du désir sexuel,et retarde ejaculation precoce

Action sur concentration spermatogenése chez patients oligospermiques

Chez l’homme infertile,le Muca son LDopa est prospermatogenique,augmente la testosteone,LH,dopamine,adrenaline et noradrenaline,baisse de FSH et PRL

Donc action humainesur stereoidogenese et ameloire la qualité du sperme,mobilité des spermatozoides,inhibe Peroxydation lipidique,agit sur niveau lipidique ,triglycerides,cholesterol,phospholides,vitamine A,C et E

Ahmad,Mahdi,Skhula,Islam,Jaiswar 2008;Actionsur profil spermatique et paramétres biologiques chez l’homme stérile

Shukla,Madhi,Shankwar,Ahmad  2008Statut hormonal et qualité spermatique chez le steirle sous mucania

Action hypothalamique et fertilité .Suhkla,Mahdi,Ahmad,Shankhawar,Rajender,Jaiwar.2009

Reduction du Stress et ameloirationde la qualite spermatique chez l’homme sterile/Shukla,Madhi,Ahmad,Jaiwar,Shankwar,Tiwari 2010

 

MICRODESMIS KEAYANA

Pandadacée

Kaeynidine B et Keayanine

Zameslé,Salpaz 2008

 

MYRISTICA FRAGANS

Ahmad,Latif,Quasimi 2015:Tajuddinini,Ahmad,Latif 2003

 

PALISOTA  HISURTA

Commelinacée

Flavonoides

Beuson,Bekro 2008

 

 

SATUREJA KHUZESTANICA

Lamiacée

Huile Essntielle

Haeri,Mrnaie,Amin 2006

 

SECURIDACA LONGEPEDUNCULATA

Polygolacée

Anxthones

Meyer,Rakumbo; Hussein 2008

 

 

 

TURNERA DIFFUSA/Damania

Passifloracée ou Turneracée

Flavonoides apigenines

Voie Oxide nitrique; effet Pro-Sexuel

Estrada,Carro-Juarez Mars 2013

Estrada-Reyes,,Guttirriez-Ortiz ,Ortiz -Lopez 2009

 

 

ZINGIBER OFFICINALIS

Zyngibéracée

Action Gingerdiol et Zingerone

Amin,Hamra 2008

 

VANDA TESSELLATA

Orchidacée

TriMethylbicycloheptane

Subramamin,Gansaprasap 2013

 

 

SAMALLANTHUS SONCHIFOLIUS

Astéracée

Composant Acide ferulique et Chlorogenique

Park,Han 2013

 

 

WITHANIA SOMNIFERA

Solonacée.

Action sur oligospermie

Ambiye,Langade,Donge,Apikur 2013

Actionsur qualité sperme et impuissance,actionsur stressoxydatif seminal Ahmad,Madhi,Shikla 2010

Retour