MENOPAUSE: Abécédaire Phytothérapique en 2018

19961199_1496850547003046_7890910891125735494_n10624058_1622293757993770_4137048933458342437_o

La Menopause

Elle survient au environ de 50 ans ,après une periode de pré-ménopause variant de 4,5 ans à 10 ans,avec arrêt de production  ovarienne d’oestradiol et progésterone et Aménorrhée définitive,et augmentation d’hormones gonadotrophes  FSH et LH.la Ménopause peut  s’accompagner de symptômes  classiques pouvant altérer la vie quotidienne:Bouffées de chaleur,Sudations nocturnes,sécheresse vaginale et problémes urinaires.

Une hormonothérapie peut être instaurée,après avis médical,.assoçiant progestatif et oestrogéne:

Les Oestrogenes interviennent sur metabolisme et structure osseuse,par son déficit la perte de tissu osseux s’accélère:Ostéoporose

*L’osteoporose est 3 fois supérieure chez les femmes menopausées que chez les hommes au même age.

*Protection artérielle  estrogénique mais le risque cardio-vasculaire par déficit estrogénique n’est pas clairement établi ,Lien entre carence estrogénique et vieillissement???

Des contre-indications demeurent:Antécédent de Cancer du Sein ,Accident Vasculaire Cérébral même transitoire

Les Ré-Evaluations  Regulières Therapeutiques doivent être pratiquées ,car le traitement est facteur de risque:

*Cancer du Sein;le risque n’augmente pas avec la menopause mais avec l’age et nombre total de cycles mensuels (Pubertés précoces et Ménopause tardive)

*Plus de la moitié des cancers mammaires apparaissant après la menopause sont attribuables à des facteurs comportements:indice de masse corporelle,alcool,alimentation (viande rouge en particulier),Traitement hormonal prolongé.

Selon AMELI 27 juillet 2018

12801543_10153593385975749_3050131751742650713_n12764374_10208984583111463_3356382344820471003_o

*Cancer de l’Endometre si Oestrogene donné sans progestatif

*Cancer de l’Ovaire si traitement de plus de 5 Ans

*Accident Vasculaire Cérébral si Oestrogéne donné par voie orale

*Thrombose Veineuse avec Phlébite ou Embolie Pulmonaire.:Risque diminué si administration oestradiol  par voie transcutanée.Risque tromboembolique multiplié par Quatre avec oestrogénes donnés par voie orale.A donner par voie transcutanée

*Le Traitement substitutif

Stimule la croissance d’un fibrome utérin,

Persistance d’une endométriose,

Multiplication des calculs bilaires.

12096185_458123507731053_8192810743461448601_n

 

<<< Recherches pour diminuer les  risques (INSERM 2016)

*Estretol pour diminuer risque de thrombose et embolie pulmonaire

*Tissue Selective Estrogen complex (TSEC,Le Bazedoxiféne) protégerait contre cancer du Sein et Endométre

 

En fin de Compte ,que Faut-il Proposer?

Beaucoup d’études contradictoires ;battage médiatique,vérité et contre-vérité

les metaanalyses se succédent:

Oxford 1997

HERS 1998-200:0Ne diminue pas les risques coronariens

WHI 2000-2004

ESTHER:Troubles Emboliques

<<<<<Bilan AFSSAP 2005:

s’appuyant sur études WHI, (39.769 Femmes,28 études/Pas de protection coronarienne,augmentation AVC,Peu d’ameloiration des risques fracturaires) MWS,(cancer Endométrial), E3N,

<<apparaissent avec le THM :

*Cancer du Sein 3 à 6 %

*Infarctus du Myocarde 2 à 6 %

*Accident Vasculaire Cérébral:6,5% à 13,5%

 

<<<<Reprise des études par JAMA 12 Septembre 2017/4218(10)927-38/Manson,Aaron,Aragaki,Jacques,Rossow

Suivi 27.347 femmes ,age de 50 à79 ans,hormonothérapie pendant 5 à 7 ans;de 1993-1998 ,sur un suivi de 18 ans (Decembre 2014)

* Estrogene :CE.Estrogene Equin seul 0,675mg/j,5310 personnes sur 7,2 années

*CEE plus Medroxyprogesterone, 85506 personnes sur 5 à 6 ans

*Sur 18ans :Pas de retentissement  sur le ratio global de la mortalité cardio-vasculaire,et cancer,ou mortalité toutes causes.

Le risque cancéreux significatif  si utilisation au delà de 10ans.

Le traitement par THM est trés personnalisée,avec surveillance régulière(Frottis,mammagraphie;Osteodensimétrie,art de vivre;poids,tabac ,alcool),antécédant cancéreux et vasculaire ,estimation du risque fracturaire et génes du climatère sur la vie journalière, suspicion génétique de différentiation

génétiques BRCA1 et BCRA2

Risque  cancer estimé sur suspicions génétiques:

Avant 70 ans: BCRA1  65% ,BCAR2 45%,de 40 à 85% de 10 % de la population générale

Avant 45ans BCRA1 25%, BCAR2 7%

 

 

30629446_10216584651508423_2048136209720410112_o

*AMELIORATIONS POSSIBLES  Sans traitement  après la Menopause:

 

 

<*En l’absence d’Oestrogéne sans traitement substitutif ,REGRESSION des FIBROMES UTERINS

<*L’Endométriose diminue voire disparait avec la ménopause

<*La Migraine Catameniale s’atténue voire disparait.

 

*LES EVENEMENTS SURVENANT DURANT LA MENOPAUSE

Sensation de mal être;arthralgies;troubles du sommeil;osteoporose avec risque fracturaire,prise de poids.Fuites Urinaires.

 

18556443_1437296032958498_28269698964327608_o

SEPTEMBRE 2015:Dans le site Docphytoplus  Menopause et Pré-Ménopause

21731730_525757307764541_9072728400532579320_o

Quelque soit la thérapeutique adoptée,sous contrôle médical;l’utilisation de plantes à phytooestrogénes,ou inhibiteurs androgéniques ou progestatifs nécessite le même principe de précaution, il est indispensable de faire des bilans réguliers sanguins,cardio-vasculaires,osteoporose,frottis cervical et

mammographie.

 

Ce qu’il faut Savoir

*Le traitement hormonal substitutif agit avant tout sur

1)Bouffées de Chaleur

2)Qualité de Vie

3)Douleurs Articulaires et Arthrosiques

<Zhang 1998 et Vulka 2001

 

*La place Indispensable de l’Activité Physique:accord consensuel de tous les auteurs.

 

CE QU’IL FAUT RETENIR

Les Etudes WHI et MILLION WOMEN STUDY ont montré qu’il n’y avait pas d’augmentation de risque de cancer jusqu’à 5 ans de traitement substitutif hormonal,Le risque de cas supplementaire est estimé à 8 cas sur 10.000 femmes traitées.A l’arrêt du traitement,le risque du cancer du sein est equivalent avec les

femmes suivies sans traitement

Ce que l’on sait :le traitement a un effet stimulant sur des lésions du sein pré-existantes ou facteur génétiques,ce qui implique exploration regulière au moins deux fois par an pour les deux premières années de traitement

.Toutefois,l’évaluation des risques personnels(obésité,alcool,tabac; coronarien et Thromboliques ,familiaux  doivent être expliquée et corrigé .C’est un traitement    en mode de collaboration attentive qui limitera la prise de risque.

Le traitement choisi doit être adapté,(Oestrogene 25 jours,Progestatif naturel micronisé 10jours)avec dosages personnalisés selon tolérance,et sur une période relativement courte encadrée avec rigueur.

 

PHYTOTHERAPIE DE LA MENOPAUSE

17799994_1387887504566018_1055142237691627700_n

Comme avec les THM,nous sommes confrontés à des études disparâtres,-hétérogenes,avec exigence de randomisation

Les PHYTOESTROGENESs ont en premiére première ligne pour les bouffées de chaleur

et avant tout l’Isoflavone,les études sont nombreuses:Kaari 2006/Penotti 2013/Upmati 2000/Bader 1999/Del Goirno 2010/Hidalgo 2005:Jeri 2002;Van  de Wejer 2002/Aso 2012/Lethaby,Majoribank2013./Albertazzi 1998./Balk 2002

Principales localisations des phyto-oestrogenes:ils se lient aux recepteurs oetrogenes.Le nouveau couple Recepteur Phyto-Ostreogéne  se dimèrise,et se scinde dans les noyaux specifiques promoteurs qui décroissent l’expression de FSH ,LH et Prolactine.

 

 

*ISOFLAVONE:Soja,Trefle Rouge,Luzerne,Pois,Pois Chiche,Lentille,Haricot,Vin,Thé

*LIGNANES:Céréale Seigle,Blé,Riz,Sesame,Orge,Lin

Cacahuette,Thé,Choux,Brocolis,Carotte,Abricot,Fraise,Cerise

*COUMESTANE:Luzerne,Tréfle rouge,Soja,Epinard

*STILBENE:Vin Rouge-,Raisin

 

 

1)LES BOUFFEES DE CHALEUR

 

ANGELICA SINENSIS (DONG Quai)

SOJA,GLYCINE SOJA

SAUGE,SALVIA OFFICINALIS

GATILLIER ,VITEX AGNUS CASTUS

ACTEE,CIMICIFUGA OFICINALIS

HOUBLON HUMULUS  LUPULUS

LIN ( Colli2012/Dabois 1999)LINNUM

TREFLE ROUGE.TRIFOLIUM PRATENSE

MILLEFEUILLE,HYPERICUM PERFORATUM

,MEDIGAGO SATIVA;LUZERNE

PASSIFLORE PASSIFLORA INCARNATA

PUEARIA LOBATA ou Kudzu

PANAX GINSENG,GINSENG

ANIS PIMPINELLA ANISUM

REGLISSE,GLYCYRRHIZA GLABRA

RHEUM RHAPONTICUM  et PALMATUM
VALERIANE; VALERIANA OFFICINALIS

YAM DISCOREA

2)TROUBLES VASOMOTEURS

ONAGRE  OENETHERA OFFICINALIS

GINGKO BILOBA

 

 

 

3)OSTEOPOROSE

 

 

SPIRULINE

WASABI

PRELE,EQUISETUM  ARVENCE

BAMBOU,BAMBOUSA

ORTIE URTICA DIOCA

CURCUMA,CURCUMA LONGA

TRIFOLIUM PRETENSE
PISSENLIT TARXACUM  DENS LEONIS

CYSTANCHE

SUREAU ROUGE DE CHINE

SOJA,GLYCINE SOJA

LIN LINNUM

 

 

4)SYNDROME ALGIQUE,RHUMATISMAL

RIBES NIGRUM

ZINGIBER OFFICINALIS

BOWELLIA

CURCUMA.CURCUMA LONGA,

ERIGERON CANADENSIS,VERGERETTE

HARPAGOPHYTUM PROCUMBENS

PEUPLIER,POPULUS NIGRA

 

5)SYNDROME METABOLIQUE

NIGELLA SATIVA

TRIGONNELLA FEONUM

 

 

6)ATROPHIE VAGINALE

FOENICUM VULGARE

SOJA;GLYCINE SOJA

 

7) SOMMEIL,ANXIETE,NERVOSISME

 

PANAX GINSENG

CIMICIFUGA

SAUGE;SALVIA OFFICALIS

MELISSE,MELISSE OFFICINALIS

VALERIANE,VALERIANA OFFICINALIS

PASSIFLORE,PASSIFLORA INCANATA

PANAX GINSENG

HYPERICUM PERFORATUM

GINGKO BILOBA

NIGELLA SATIVA

GATILLIER

 

33136395_10216887265553585_7194563575103356928_n

QUEL CHOIX?

La décision privilégiant phytothérapie après confrontation avantages-inconvenients doit toujours être une alternative fiable,atoxique et n’accroissant pas le risque du cancer du sein.Les essais suggérent une explication parfois controversée des mécanismes suivant des voies oestrogeniques,progestatives et sérotinergiques.

Les voies Oestrogéniques incluent:

Soja,Trêfle Rouge,Kudzu,Houblon,Reglisse,Rhubarbe,Yam,Gatillier,Pissenlit,Gingko

Voies Progesteroniques incluent:

Trêfle Rouge,Houblon,Yam,Gatillier

Voies Serotinergiques incluent:

Actée,Kudzu,Reglisse,Angélique chinoise.

Les études sont multiples et hétérogénes ,et malgré tout apparait dans les essais cliniques un profil avantageux du soja ,seul ou avec des extraits isoflavones ou ajout de génistéine.

 

 

DATABASE DES ESSAIS PHYTOTHERAPIQUES  POUR MENOPAUSE

Sur la base de

*Revue des traitements phytotherapiques pour symptômes menopausiques pour une periode de 1994 à 2016

<Electronic Physisian /Nov 2017 .9(11)5826-33/Kargozar,Azizi-,Salan

*Modulations  botaniques et Mode d’action  des symptômes ménopausiques,Sur la base d’action Oestrogénique,Progestéronique,Serotinergique sur une periode de 1999 à 2013

<Planta Med 2013 Mai,79(7)538-553 /Haiirahimkhan,Dietz,Bolton

*Molecular Docking,Procédure informatique permettant de prédire un lien le plus fréquent d’une macromolecule  ou d’un ligand sur le recepteur hormonal (ER):  flexibilité ou rigidité d’un recepteur et ligand permetttant de connaitre le recepteur oestrogénique et augmentation de sa modulation,procedure permettant d’isoler  des recepteurs stimulateurs oestrogéniques positifs  ,surtout important dans le cancer du sein à tumeur ER positif,orientant le traitement . ./Molecular docking etude  phytochemique des composants oestrogenes -Like dans les suppléments phytotherapiques diététiques

<In Silico Pharmacology Mars 2015/Powers,Setzer.

Il a été trouvé des liens importants avec le recepteur oestrogene avec :la Reglisse ou Glycyrrhiza Glabra ,Yam ou Dioscorea villosa,Actée  ou Cimicifuga Recemosa,Ptychopetalum olacoides ou muira puama,Trefle rouge ou Trifolium Pratense,Damiana ou Turnera aphrodisiaca ou diffusa,Angelica Sinensis ou Dong quai,Gingko Biloba,Centella Asiatica  ou Gotu Kola,Tribulus Terrestres

 

Principes de Base

Après la ménopause,l’équilibre hormonal change,la production d’oestradiol et progestérone baisse induisant une augmentation des gonadotrophines ,FSH en particulier.les Androgénes Adrenergiques sont la principale source d’oestrogéne,sécrétée sous forme d’Estrone dans les tissus graisseux.’ L’Oestrogene est le traitement référentiel pour les bouffées de chaleurs , en cas de contre-indication d’oestrogéne la progestérone est proposée.

Les Phyo-Oestrogenes et Phyto-Progesterones et Anti-Androgéne decroissent la conversion de la testosterone et dehydrotestosterone et accroissent la conversion de la testosterone et androstenedione en oestrogene des tissus périphériques  pouvant réduire les symptômes,en particulier les bouffées de chaleur.

 

 

LES ESSAIS

 

 

SAUGE,SALVIA OFFICINALIS

Liée aux recépteurs cérébraux GABA et Benzodiazépine

Traitement des bouffées de chaleur,Sueur nocturne,reduction des troubles nerveux dont mémoire

 

MELISSE,MELISSA OFFICINALIS

Effet aromatique sur cerveau

Traitement de désordres de sommeil et nervosité

 

VALERIANE,VALERIANA OFFICINALIS

Accroit les GABA Synaptiques

Traitement des bouffées de chaleurs

 

ACTEE,CIMICIFUGA RACEMOSA

Pas d’effet permanent sur récepteurs oetrogéniques

Traitement des bouffées de chaleurs,sueurs nocturnes,insomnie,irritabilité,palpitations,céphalées

 

FENUGREC,TRIGONELLA FOENUM

Inhibe les excès d’activité de la testostérone

Effet oestrogenique (Sreeja 2010)

Quercetine et 3-5-7-trihydroxy-5methylisoflavone liés au récepteur ER Béta

Traitement des troubles vasomoteurs

 

NIGELLA,NIGELLA SATIVA

Reduction de la masse graisseuse corporelle

Anxiolyse et anti-dépressif par  la thymimone

Traitement du syndrôme métabolique et symptômes anxio-dépressifs

 

GATTILIER,VITEX AGNUS CASTUS

Stimule les génes des recteurs progestérone et diminue la synthèse progestative de la phase lutéale(Daniele 2005,van Die 2013

Action progestérone -like (Bruneton 1999/Dweek2006)

Traitement des bouffées de chaleurs

Modulation lien ER Alpha (Liu 2001) et ERBéta(Jarry 2003) avec casticine,Santin,vitexcarpan,alglycone de agnucastoside C et agnuside

 

FENOUIL,FOENICULUM VULGARE

Ralentit la production de testosterone

Traitement des symptômes ménopausiques et atrophie vaginale

 

ONAGRE OENETHERA BIENNIS

Anti-oxydant avec prostaglandine E1

Traitement des signes vasomoteurs

 

LUZERNE,MEDICAGO SATIVA

Effet oestrogénique

Traitement des bouffées de chaleur

 

MILLEPERTUIS,HYPERICUM PERFORATUM

Activation des recepteurs benzodiazépines

Traitement des bouffées de chaleur

 

GINSENG,PANAX GINSENG

Effets oetrogéniques

Traitement des troubles du sommeil,asthénie,symptômes ménopausiques

 

ANIS  PIMPINELLA ANISUM

Effets oestrogéniques

Traitement des bouffées de chale

 

PASSION,PASSIFLORA INCARNATA

Activation des recepteurs GABA -A

Traitement des symptômes menopausiques,bouffées de chaleur et désordres neuro-psychologiques

 

TREFLE,TRIFOLIUM PRETENSE

Inhibe l’angiogénése et protection agoniste des dommages oxydatifs,anti-oxydant,oestrogénique

Reduit les symptômes ménopausiques et maintient la densité osseuse,protection-cardio-vasculaire et immunostimulateur

 

SOJA,GLYCINE SOJA MAX

Effets oestrogéniques

Réduit les symptômes ménopausiques,mlaintient de la densité osseuse,et immunoprotecteur

 

HOUBLON HUMULUS LUPULUS

Effets oestrogéniques  de 8-PN ,8-Phénylnaringénine en compétition avec recepteurs oetrogéniques(Lui/Overk,Bovee,Milligan))

 

KUDZU PUERIA LOBATA

Puéarine actif,genistéine stimule la capture sérotinergique

 

YAM DISCOREA VILLOSA

Reduit niveaux de ERalpha protéine et mRNA(Park,Cheng)accroit niveaux estrone sérique

Conversion de la Diosgénine en progestérone

 

RHUBARBE,RHEUM PALMATUM

Effet  sur recepteur oestrogenique ER-Béta (Wober,Moller)avec Linleyin,rhapontigénine,dexoryrhapontigénine

Effet uretérotrophique dose dépendant sur recepteur E2

 

DONG  QUAI  ANGELICA SINENSIS

Activité Serotinergique-like avec le composant p-hydroxyphénethyl trans -férulate,sur le recepteur 5HT7 serotinergique(Deng)

 

CHARDON MARIE ,SYLIBUM MARIANUM

Contient flavonoides oestrogénique (Pliskova 2005),Modulation de la Sylimarine sur recepteur ER bêta (Seidolova-Wuttke 2003/Plisskova 2005,El-Shitany 2010),et activité  Quercetine et Taxifoline

 

REGLISSSE,GLYCCCYRRHIZA GLABRA

Effet Oestrogeniques

Traitement des bouffées de chaleurs

Effet des composant glabridine(Somjen/Simons) glabrene,liquiritigenine  sélectif sur ER Béta Agoniste

 

GINGKO,GINGKO BILOBA

Action cognitive (Kennedy 2000) et signes ménopausiques(Oh,Chung 2006)

Effet oestrogene sélectif sur recepteur modulateur oestrogénique (SERMs) sur Recepteurs Alpha et Béta.Composants:Quercétine,Tricetine et surtout sesamine sur recepteur ERbéta.

 

 

BIBLIOGRAPHIE

 

Angelica Sinensis :

bouffées de chaleur et baisse d’androgène/Al-Bareeq,Ray,Nott,Pautler,Rzavi Can Uro Assoc 2010

Plante appropriée dans le cancer du Sein ??Lau,Ho,Chan,Kim Menopause 2005

effets Oestrogeniques? Essai double aveugle,croisé /Hirata,Swiersz,Zell,Smal/Fertil Steril  1997

Activité oestrogénique/Circosta,Pasquale,Palumbo,Samperi  /PhytoRes 2006

Effet serotinergique /Deng,Chen,Yao,Nikolic.J Nat Prad 2006

 

Trifolium Pratense

Isoflavones et liens  recepteurs/Pfitscher,Reiter,Jungbauer/J Setorid.Bioch.Mol Biol.2008

Etudes cliniques /Booth,Piersen,Banuvar,Geller, and co Menopause 2006

Effets oestrogéniques /Burdette,Liu,Lantvit,Lim and co J Nutr 2002

Bouffées de chaleur/ Coon,Pittler,Ernst Phytomed  2007

Action Oestrogenique standardisée.Dornstauder,Janda,Evtatieva J Steroid Bioch.Mol.Biol 2001

Menopause  statuts des connaissances/Fugh-Berman,Kronenberg Menopause 2001

 

Cimicifuga  Racemosa

Evaluation d’action sur bouffées de chaleur /Pockaj,Loprinzi,Sloan,Novotny,Bartonand co Cancer Invest .2004

Pas de promotion du cancer du sein/Lupu,Mehmi,Atlas,Tsai,Pisha/ Int J Onco 2003

Efficacité et utilisation/McKenna,Jones,Humphrey  Alernat.Ther.G-Health.Med 2001

Pas d’action systémique oestrogénique sur 6 mois /Liske,Hangui,Henneicke-von-Zepelin,Boblitz /J Women Health Gen Based Med 2002

:Recepteur serotinergique agoniste.Burdett,Liu,Chen and co J AgrFood Chem 2003

Ostreogenique et non cancérigène sein /Krone,berg,Lemmen,Carlsson,Corton.Int J Onc 2003

Comparaison d’Actée avec 17 bêta-oestradiol sur recepteur oestrogéne sélectif/Scidlova-Wuttle,Becker,Christoffel,Jarry. Eurp J endo 2003

Effets sur densité osseuse et muqueuse vaginale/Wuttke,Gorkow,SeidkovaMenopause 2006

Influence sur cellules cancer mammaire à recepteur positif Bodinet,Freudenstein,/Breast Cancer Des treat 2002

Actee et tumeurs mammaires oestrogeno-dépendants./Freudnstein,Dasabrock,Nisslen /Cancer Res 2002

Activités oestrogéniques /Zierau,Bodinet,Kolba,Wulf J Streoid.Biovch.Mol Bio 2002

Cimicifiga et Cancer /T-Ruhen,Haubner,Tracy,Zhu,Ehya and co Nutr Cancer Med 2005

Oestrogenicité et niveau de recepteur oestrogénique /Liu,Yang,Zhu,Huo 2001

Traitement vasomoteurs et cimicifuga /Kanadys,Leszczynska-Gorzelak,Oleszezuk  GineKol Pol 2008

Cimicifuga et menopause Data Syst Rev 2012/Leach,Moore

 

 

Trigonella Foenum

Action oestrogenique/Sreeja,A,nju,Indian J Med Res 2010

 

Sylimarine

Anti-osteoporique et oestrogénique El-Shitany,Hegazy,El-Desoky Phytomed 2010

Effet silibyn sur activation récepteur oestrogéne/Pliskova;Vondracek,Kren,Gazak and co Toxicology 2005

Ostrogene selectif sur recepteur beta ERBéta agoniste.Scidlova-Wuttke,Becker,Christoffel,Jarry  J StreoiD Biochem Mol Biol 2003

 

Vitex Agnus castus

Oestrogene recepteur selectif Béta /Jarry,Spelgler,Porzel/Planta Med 2003

Effets gynécologiques  /Ibrahim,Shalaby,Farag Nat Prod Res 2008

Effet ostreogénique et Acide linoléique./Liu,Burdette,Sun,Deng;Schleht,Zheng,Nokolic Phytomedecine 2004

Activité oestrogene-like Hu,Zhang,Hou,Xin,Zheng /Pharmazie 2007/Choi,Ha,AlaHn,Kim,Khan  Planta Med 2003/Hu,Hou,Zhang,Xin,Zheng,Rahman,Qin .Indian J Med Res 2007

Activité bêta-oestrogénique sélective/Jarry,Spengler,Porzel,Schmidt,Wuttke,Christoffel /planta Med 2003

 

Glyccirrhiza Glabra

Phytoestrogenes/Khalaf,Vlase,Lazar,Corciova Farmacia 2010

Action oestrogénique et anti-oestrogénique/Simons,Vincken,Verbruggen,Luijendjik  /Anal Bioanal.Chem 2011

Glabrene action oestrogénique /Tamir,Eizenberg,Somjen,Iszael and co  J Steroid.Biochem.Mol Biol 2001

Action serotinergique /J Mol Neurosci 2003/Ofir,Tamir,Khatib,Vaya

 

Yam/Discoera

Symptômes menopauses./Komesaroff,Blak,Cable Climateric 2001

Discorea alata :Composant oestrogénique/Cheng Kuo,Huang.J agr Food Chem 2007

Effet oestrogenique sur ménopause /Wu,Liu,Chung,Jou,Wang J Am Coll Nutr2005

Osetrogene dans le Yam /Mirkin Jama 1991

Diogenine stimulateur mammaire /Aradhana Rao,Kale.Indian J Exp Biol 1992

 

 

Gingko Biloba

Anti-ostreogene/Oh,Chung  /J Steroid Bioch Mol. 2006

Effets oestrogéniques/Oh,Chung /Life Sci 2004

 

Soja /Soja Glycin Max

Oestrogene et menoapse /Maturistas 2010/Carmignani,Pedro,Coasta-Paiva

Symptômes vasomoteurs et Isoflavone de soja/Menopause 2010/Bolanos,Del Castillo,Fracia

Isoflavone de soja et densité osseuse/Arch Intern Med 2011/Levis,Strickman-Stein,Ganjei-Azar

Symposium Inchicago Isoflavone de soja et ménopause.Menopause 2011

Atrophie endometriale et bouffées de chaleur et isoflavones  Fertil Steril 2003/Penotti,Fabio,Modena,Rinaldi,Omeidi,Vigano

 

 

 

Retour