Nauclea Latifolia,Tramadol au Naturel

1526_011phyto010fondphytob3vieillesse2                         Nuclea Latifolia,Tramadol Naturel ?

Le bulletin de l’Inserm de Grenoble du  25 septembre  2013 ,Michel de WARD ,Inserm,Université Gustave Fournier,CNRS) ont fait part de leur découverte ,collaboration de l’Unité Inserm 836 UJF/CEA/CHU de Grenoble,UMR UJ F/CNRS/5063/ Pr Ahcene Boumendjel,et Université de Buea (Dr Germain Sotiong Tawaie) d’une molécule de synthèse antalgique le Tramadol présente dans la racine de Nauclea Latifolia. (0,4 à 3,9% ) Cette molécule a tendance à remplacer la morphine par son type d’action analgésique centrale par action  sur les recepteurs opîodes et MAO inhibiteur de la Noradrénaline et Sérotine. Bien que moins toxique que la morphine,elle entraine dépendance et incidents secondaires non négligeables.Ce qui pose comme question de la validité de l’ utilisation  de la racine de la plante sans contrôle, cette Rubiacée très utilisée dans les régions Sub-sahariennes,dont le  caractère antalgique ne semble  pas etre la priorité des tradipraticiens,jusqu’à ce jour.Mais progressivement les études pharmacolgiques ont mis en valeur le caractère fébrifuge,anti-paludique,anti-bactérien,anti-inflammatoire et antalgique du pêcher Africain.

L’étude princeps est un travail de cotutelle internationnale entre Unviversité de Grenoble et Genève,Thése d ‘Université du 3O novembre 2011 présenté par Romain Haurecoeur,dirigé par  Hacene Boumendjel, Catherine Bell,Pierre-André  Carrupt:

          Pharmacologie des aurones par la modulation des enzymes:

les Aurones sont une exclusivité végétale,isomères des flavones,.

.Iwashina (2000) . a isolé 18 types d’aurones présents dans les plantes :Anacardiacée,Astéracée,Genériacée,légumineuses,Oxalidacée,Plumbaginacée,Rubiacée,Rhamnacée,Plantaginacée,Cypéracée

Le rôle des aurones est connu depuis longtemps comme agents  protecteurs  anti-pourissement du bois intérieur,anti-fungique,anti-appétant contre insectes.

Le Nuclea Latifolia,Rubiacée,les Rubiacée font parties de 650 groupes dont 1300 espèces.En zone sub-Sahérienne,existent 60 espèces avec 70 Indications différentes:Paludisme,hépatite,eczéma,toux,hypertension,diabète,faiblesse sexuelle,anti-inflammatoires dont les supports pharmacologiques communs sont Alcaloïdes Indoles,Terpénoïdes,Anthraquinone.Les espéces les plus représentatives sont Nauclea Latifolia (Naucléamide A,C,D,E/dont une dizaine de même espèce en AFRIQUE)Morinda Lucifa,Motrigyna Inermis,Crossopteryy febricica.

Les caractères essentiels du Nauclea Latifolia sont connus :Anti-Amibien (Tona;2000), Anti-Malarique (Benoit-Vical 1998),Antibiotique (Kubmarawa 2007/Okowoni 2008 /Iweogbu,Okoli,2004),Action neuropharmacologique (Amos.2005)

L’important,c’est que l’étude princeps a extrait dans l’écorce le Tramadol en version racémique, isolement de 2 isomomères du Tramadol racémique.Une explication  a été formulée sur la biosynthèse du Tramadol ,à partir d’alcaloïdes quinolizidiniques,L-lysine suivi par une chaine de transformation cadavérine,imine,double cyclisation et formation du noyau quinolidiziique.Le type de l’alcaloïde de base n’est pas encore isolé,toutefois on peut dire que cette étude princeps est importante par l’isolement d’un tramadol végétal,alors que la molécule synthétisée avait été pratiquée en 1977 par la société Grumenthal.

Fait important 20 gr de racine de Nuclea Latifolia correspond à un comprimé de tramadol

.Dans la pratique des tradipraticens on note au Burkina Fasso 30 gr d’écorce de racine /Litre pour paludisme et Ictère,pour les diarrhées,on conseille 5 feuilles/l d’eau ou 20 gr de feuilles ou  un verre d’écorce en décocté ou une à deux cuillières à café de poudre d’écorce trois fois par jour,ou deux cuillères de poudre d’écorce deux fois par jour.

Donc si les prescriptions sont respectées ,elles devraient correspondre à l’équivalent  maximum de DEUX comprimés de Tramadol/Jour , dosé à 5O mgr  (Le dosage d’un comprimé varie de 50, 100, 300mg de Chlorydrate de Tramamadol).Les pharmacopées sont peu prolixes sur compositions multiples et posologie du Nauclea.Les doses sont elles respectées?.Les incidents ne sont peu exprimés.

Bibiographies essentielles

Dalziel 1957

Watt,Beter,Bradwick 1965

Zhang,Esshly/Alacoloïdes.2001

Jansen,Mignot,Sur le Brurkina 1986

Oliver Bever Wet Africa 1986

Kilawole:Antibiotique/1990

Souraba:Gastro-entérite infantile.1990

SU,Luo;Malaria;2008

Di Gorgio,Lamidi.Leshmaniose/2008

Kehrao,Adam/Senegal et cote d’Ivoire 1974

Adjanohoun.Mali,Congo 1981/1988.ACTT

Tona, Kambu,Ngimbi/Amibiase Congo.2000

Iza,Zhang Paludisme,2005

Thése Mamadou Batiaga.Bamako.Juillet. 2012

              Intêrêts et Problématiques du NaucLea ou Pêcher Africain

Cette Rubiacée a un intêret multiple : anti-paludique,antibiotique,anti-leischmanoise,hépatite.Son caractère antalgique avec le Tramadol pose la garantie de source industrielle mais surtout ,sa présence en nature ne garantie l’inocuité de son usage,même s’il est dit que 20 gr de raicne représénte une pilule de Tramadol.Les contre-indications et interactions du Tramadol doivent être rappelées.Certains incidents sont prévisibles d’autres liés  aux surdosages inérant à un produit d’action de type morphinique

              a)Associations contre-Indiquées:

*Antidépresseurs IRSS et IMAO

 

*Hypnotiques

 

*Alcool

 

*Benzodiazépine

 

*Carbamazepine

 

*Buprénorphine et Naltroxone.

                  b)Contre-Indications Cliniques

*Grossesse(Foetoxicité),Allaitement

*Troubles respiratoires et Insuffisance Hépatique.

                    c)EFFETS INDESIRABLES

*Neurologique:

 Surtout chez le sujet agé,confusion,hallucination,délire,convulsion

Céphalée,Somnolence,vertiges,troubles de l’attention (conduite automobile)

*Cardiaques:Hypotension artérielle

*Réaction Allergique,Rash,oedème de Quincke,choc

*Dépendance avec les problèmes cliniques du sevrage.

L’alcaloïde entrant dans la génèse du tramadol  n’étant pas encore identifiée,la sagesse devrait inciter à encadrer le pêcher Africain,par contre,sous réserve de cette mesure élémentaire,il faut faire le point sur les études pharmacologiques issues de tradition,notamment études au Mali,Nigéria,Gabon

                                                TRADITIONS

Rubiacé poussant en Zone sahélienne,forêts séches du pays Dogon,Mali,Burkina Fasso,Sénégal,Bénin,Nigéria,Cameroun donc !’Afrique de l’Ouest jusqu’au Congo.Sont utilisés:Feuilles ,Ecorce, Feuilles,,Séve de tige,Fruits (comestibles)

Les tradipraticiens la considérent active pour les les maladies graves,surtout Paludisme,Fièvre,Diabète,Hypertension Artérielle,Douleurs abdominales.

*SEVE de TIGE:Affection oculaire(conjonctivite,Taie,)

*TIGE et RACINE:Paludisme en Cote d’Ivoire

*FRUIT :comestible,Donné séchée dans la dysenterie,sinon le fruit frais en tranche est donné pour Furoncle,Gonococcie,constipation,Ictère,problème rénal et Cutanés.Fruit hypocholestérolémiant

*Feuilles avec Fruits de Balanites Aegypie:Paludisme

*ECORCE Tronc et Racine:Amibiase;Analgésique,Nématodes,au Nigéria, Antibiotique.

Gabon:leischmaniose

*Extrait aqueux ecorce  :Sédatif et augmente le sommeil,Anti-Convulsif,Sédatif comparable au diazépam, anti-inflammatoire,antidépresseur,Hypoglycémiant

*Extrait alcoolique ecorce  :Antibiotique Staphylocoque doré,shiguelle,Pseudomonas,Klebsielle,Leischmaniose

*Ecorce au Burkina:  Maladie hépatique,fébrifuge, paludisme,laxatif,gonococcie,parasite,nématodes,ictères,otite,lombalgie.Au Congo, l’extrait de racine décroit l’activité motrice et prolonge le sommeil barbiturique

Fortifiant des dents,leucorhée

*ECORCE et FEUILLES  au Nigeria:gastralgie

*RACINE:maladie hépatique,gastro-intestinale,plaies

*FEUILLES :fébrifuge,laxatif,purgatif,parasite,Filaire

*FEUILLES  et RACINE : Hémostatique,Stérilité,Gonococcie.

La Caractère Antalgique apparait dans les indications céphalées et lombalgies

CARACTERISTIQUES GENERIQUES PHARMACOLGIQUES (Selon Batiaga Juillet 2012)

Alcaloïdes:Ecorce,Racine

Tannins Catéchique et Galiique:Feuilles

Flavonoïdes libres et Leucoanthocianes:Feuilles et Racines

Anthracène:Racine,Feuilles

Carotéonoïdes:Feuilles,Racine

Coumarines:Feuilles et Racine

Hétérosides cardiotonique:Feuilles et Racine

Holosides et Mucilages:Feuilles et Racine

ESSAIS EXPERIMENTAUX DES ALCALOIDES (Batiaga)

1)ANTI-CANCEREUX:sur les cellules cancéreuses mamaires MCF 7,comparé au Tamixofène

Effet Anti-Prolifératif pour des doses d’extrait alcaloïdes inférieures à 30 microgr/ml.

L’effet des extraits d’Ecorce est supérieur aux extraits de feuilles  et racine

2)ANTALGIQUE,extrait de feuilles,écorce,racine,posologie à 5 mg.Comparé à la Morphine.

Extraits de feuilles résultats inégaux mais nette pour  les Céphalées

Extrait racine active sur Douleur Abdominale

Extrait d’Ecorce agit sur Douleurs viscérales.

Principaux Résultats Experimentaux Selon l’ Eude Princeps INSERM Grenoble/Genève(2011)

Extrait Aqueux:

80 mg/kg augmente par 5 le Sommeil

1500 Mg/kg sont Anti-Inflammatoire

160 MG/Kg action antidépréssive et Myorelaxant

Hypoglycémiante à 2OOmg/kg à 44%(comparé à Glibencamide)

Essai avec Extrait alcoolique de racine et Diabète:Owolobi,Nworgu;Odushu Oct.2011.

Fruit à 400mg/kg Hypocholestérémiant
Racine décoction:1 microgr/ml:anti-Plamodium (developpement au Nigéria avec le N1prd-AM1)

Extrait Racine:Anti-Nématode avec 1,6g/kg

Extrait Alcoolique Racine à 0,7mg/ml; Action Antibiotique :staphylocoque Auréus,Pseudomonas,Shigella,Klebsielle

Action Hypotension artérielle. Nwogu 2008.Surtanler 2009

Antagonisite de la contracture utérine.Anti-Abortif Owolasi,Nworgu,Athomah 2010

Anti-Nématode :Adenola,Fagbeni,Idowa,2007

                                 

Le Pécher AFRICAIN montre des résultats allant au-devant des esprérances surtout dans les maladies endémiques  du conitinent Africain paludisme,Leishmaniose,gastro-entértite,antibiotique,la présence de Tramadol ,antalgique central,dérivé opiacé incite à une grande vigilance,afin d’éviter des surdosages,limites que les traditipraticiens respectent.Mais,le problème subsistant est de pouvoir comparer les résultats selon la formulation,partie de plante utilisée,posologie,comparaison devant être concordante et superposable aux essais expérimentaux.C’est de toutes les façons un message important pour le devellopement agricole africaine de la phytothérapie accessible à tous.

 

Retour