Pamplemousse et Interactions Médicamenteuses

              PAMPLEMOUSSE et INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES

Corpsemeat-1 -800x600-

Les interactions ont été déjà signalées en News mais non détaillées,ces d’interactions  médicamenteuses avec le Pamplemousse sontt récurrentes,car malheureusement;la retour au naturel n’exclut pas la iatrogénèse surtout si les conditions permettent son irruption.

      ETAT DES LIEUX SUR LES INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES

Les populations exposées:

  • Femme enceinte:
  • age supérieur à 40 ans
  • danger foetal:
    • Les trois premiers mois:
    • Surtout les 15 premiers jours
    • à deux mois et demi;
    • néonatal, en fin de grossesse.(Voir.thème Grossesse et Plantes.)
  • Polymédications,seuil de risque fixé à 5 médicaments,hierarchiser les priorités
  • Insuffisance Rénale
  • Personne Agée: à lui seul un facteur de risque thérapeutique:automédication sous-estimée
  • Non respect des règles d’observance du traitement         durée, tolérance, efficacité, informations
  • Diabète
  • Enfant

    18

Les incidents et accidents généraux selon le Programe”Pharmavista(Fev.juillet 2004)

  • 5 % des prescriptions à l’hopital sont en cause
  • Aux urgences: 13 % de risques avec 2 médicaments
  • 82 % avec plus de 7 médicaments,le seuil de risque étant fixé à 5 médicaments
  • 1 % des prescrptions en ambulatoire
  • 200.000 prescriptions comprendraient une contre-indication absolue
  • Sur 46 millions de personnes traitées,374.000 sont exposées defaçon significative sur 25 mois.
  • La mortalité due à ces interactions varie en taux de 0,8 à 7 %( 4ème cause aux USA)

Le risque chez la personne agée a été détaillée(Médecine Factuelles.janvier 2011),sous le terme d’EIM,Effets Indésirables Médicamenteux:

  • Aux PAYS-BAS,sur 26 ans,361.760 EIM,dont les 2/3 de sujets de plus  de 60 ans.De 1981 à 2007,augmentation de 175%.les EiM augmentent quelque soit le sexe et de 162 % pour les personnes de plus de 90 ans.il l y a donc eu une augmentation en flèche des hosptilisations des perssonnes agées en rapport avec les EIM
  • En GRANDE-BRETAGNE,plus de de 40 % de 1000  patients étaient réhospitalisés  dans l’année qui suit l’hospitalisation initiale;20% en raison des EIM

Bibiographie:

  • Arch.Intern.med.2010;170;1648-54( Garfinkel,Mangin
  • PloS.2010.5e.13977.Harholt,Velde,Looman,Panneman,Beek
  • BR.J.Pharm.2010;70(15);749-55.Davies

Ces études sont donc une mise en garde valable pour toutes prescriptions  mais bien sûr automédications dont le médecin doit être informé. Le cas du MILLEPERTUIS est le cas type ,interactions avec Anticoagulant,Antidéprésseur type IRS,contraception,anti-viraux VIH).

                  LE PROBLEME DU JUS DE PAMPLEMOUSSE

Il faut donc anticiper et le piège est constant avec les JUS d’AGRUMES, puisque 21 % des ménages aux USA,consomment du Jus de Pamplemousse (Apport alimentaire,régime,anti-oxydant cardio-protecteur) .,les incidents possibles pour certains produits en brique ou bouteille ne sont pas formalisés.

Un grand verre de jus pamplemousse inhibe complètement le métabolisme intestinal du CYTOCHROME 3 A 3 pendant 24 -48 heures.Il n’est  pas question d’interdiction de boire un jus de Pamplemousse  mais une nécéssité d’encadrement s’incrivant dans une politique de prévention justifiant:

1)L’explication biochimique et interférence métabolique  du jus de Pamplemousse

2)Incidents et Interactions du Jus de Pamplemousse et Médicaments ,les nommer,en se référant en cas de nécéssité  à l’Agence du médicament,Vidal,Medline;Laboratoires, certaines informations demandent recoupement , rénovation réactualisation.

On considère l’inhibition du jus de pamplemousse peut-être de longue durée jusqu’à trois jours pour un seul verre:pamplemousse,pomelos,orange de Séville,Tangelos. Le jus d’orange n’entre pas dans le cadre de ces contre-indications,car il ne contient pas de Naringine(BCP.08/1998).L’université de Floride avait déjà déjà signalé les alléats du pamplemousse dès 1980 . Devant l’apparition des incidents imprévisibles et parfois dangereux ,une mise au point s’est avèrée nécessaire même si le courrier de l’Afssaps d’octobre 2008 limite les incidents avec les associations: Simvastatine (rhabdomyolyse), Immunosuppresseurs(néphrotoxicité), cisapride(torsades de pointes) et qu’il était difficile  d’extrapoler à d’autres médicaments ,n’existant pas encore de modèle reproductible(variabilité personnelle,sensibilité génétique ou non concordance des produits).Or ce n’est pas avec des médicaments d’exception que les incidents sont plus nombreux,imposant un écart de 72 h entre la prise de médicaments et la prise de pamplemousse.

33828455_655289344811336_3897763429066211328_o                          

  Le BANAL RATTRAPE LE PAMPLEMOUSSE

On vous propose un voyage merveileux en pays tropical ou lointain oû sévissent paludisme,gastro-entérite,infections pulmonaires communautaires (avion, air conditionné) et donc vous préparez une trousse médicale,et sur place vous aurez soif parfois très soif,on vous offre gentiement un jus de pamplemousse et vous ne respectez pas la rêgle d’écart de 72 h et apparaissent les incidents:

  • Benzodiazépine(pour supporter les 12 h d’avion,claustrophobie)-:type Apazolam ,Diazepam:Sédation Excessive
  • Anti-Histaminique  type  terfenadine:action cardiaque
  • Anti-paludique type Mefloquine, Chloroquine(Zone 3) Allongement de l’espace QT à l’electrocardiograme
  • Vous êtes hypertendu et vous prenez un inhibieur calcique (la tension est bonne) mais: Hypotension et tachycardie
  • Vous craignez les Turista et vous avez raison mais ne supporterez pas le Lopéramide (Imodium): inhibition de la Glycoprotéine P qui provoquent un phénomène de multiresistance
  • Caféine:Insomnie, Nervosisme
  • Eythromycine :inhibe le cytochrome CP3A4, d’où surdosage…

C’est pourquoi depuis l’Universite de Floride (octobre/2011) travaille sur la fabrication d’un hybride de pamplemousse en teneur faible de NARINGINE

Voir les publications de Mayo Clinic, University de Rochester Medical Centre,Déparrement de Floride(960/02/2002), Faculté d’Alabama(Strump)

afrique

                LE CAS DE L’HUILE DE PEPINS DE PAMPLEMOUSSE

Sur la base de travaux de Sacks(1977 et 1990),Herich ,il est cité des actions peu commune de l’HEP,qui contient:

Stérol

Tocophérol,Vitamine E,action anti-oxydante

Flanonoïdes

Vitamine C

Hydrobenzènediphénol à capacité antibiotique

Diosmine

Hesperidine

Cette huile de pépins de  pamplemousse est préparée à partir d’une dilution d’un tiers de 60% de pépins et 40 % de glycérine,considéré comme un antibiotique naturel,antimycosique,anti-viral.Parfois un composant est préparé à partir de l’huile de pépins et Pulpe de Pamplemousse.posant automatiquement le problème des interactions médicamenteuses

On  porte à l’HEP des actions nombreuses avec un manque  évident d’éléments bibiographiques et essais cliniques et pourtant des indication des HEP sont déclinées:allergie, angine, mycose, stomatite, muguet, bronchite, sinusite, infections car dit immunostimulant, Prévention de la grippe combiné avec l’echinacée. Bien que non explicitées ou decryptées totalement les interactions médicamenteuses  sont devinées et ressemblent étrangement à celles du jus de Pamplemousse et sont évoquées.L’huile de pépins de Pamplemousse pose donc la même problématique  non avouée du Jus de Pamplemousse.La prudence en terme d’associations médicamenteuses avec l’huile de pépins de pamplemousse doit être respectée dans les mêmes conditions que le jus de Pamplemousse jusqu’à parutions officielles de référentiels et d’indications référencées.

              1)Le Jus de Pamplemousse et le CYTOCHROME 450.

Le Cytochrome  est un enzyme,hémoprotéine ayant pour fonction de catalyser l’oxydation des composants organiques,c’est la voie de passage métabolique de nombreux médicaments (de découverte fortuite en 1991 comme masqueur de goût),le jus de pamplemousse intervient par une Furocoumarine,la NARAGENINE,entravant le passage des médicaments:

*pas de passage par voie trans-intestinale

*pas de passage hépatique.

Il n’existe pas de test de routine de dépistage d’oû difficulté de prévoir inéfficacité,tolérance,potentialisations positive ou négative des médicaments ,(avec conséquences et ses gravités) que le jus de pamplemousse soit industriel ou préssé à la maison.

Acta clinica belgica/51;254-260/1996

Lohezic/le Duvenat/Marigny/Doucet.Thérapie 2002

Infos Faculté de Bordeaux.mai 2000.N° 22
Folia pharmcothérapeutica.août 1999
Bulletin toxicologique du Quebec.juillet 1999.Vol.15.N° 3

Fait important,le cytochrome P 450,n’est pas unique,c’est une famille d’isoenzyme qui métabolise de façon préférentielle son type de médicament:

CYP1A2:caféine,théophilline,immipramine,clozapine

CYP2C9:Tolbutamine,Phényltoïne,Ibuprofène,Warfine(anti-coagulant)

CYP219:Oméprazole,Diazepam,Impipramine

CYP 208:Neuroleptiques,Béta-blocant

CYP3A:Terfenadine,erythromycine,ciclosporine,cortisol;progestérone,testostérone

Les médicaments passent par une phase d’oxydation avec le Cytochrome,puis une phase de Conjugaison avec l’acide Glucuronique comme la morphine,paracétamol

Il en résulte une diminution d’éfficacité du médicament.il n’est pas facile de prévoir et de faire un modèle de test d’autant qu’il existe un polymorphisme d’actions,surtout si il existe un taux bas d’hémoglobine.Ce polymorphisme est décrit pour:

CYP 1A2:pour théophilline,imipramine,clozapine

CYP 2B6:pour le Bupropin,ectasy,Clycophpsphamide

CYP 2D6:antidépresseur,opiacés,neuroleptique,béta-blocant.

CYP 2C9:Anti-coagulant,hypoglycémiant à type sulfamides,AINS,Phényltoïne(anti-convulsiviant)

CYP 2C8:antidibétiques type Repaglimide et Nosiglitazone,chloroquine;AINS,Cordarone,

CYP 3A 4:simvastatine(rhabdomyolyse) ,cisapride(torsade de pointes) ,immunosupprésseurs(néphrotoxicité)

Devant la difficulté de prévoir les interactions et le respect d’intervalle de 72 h.,

 

 

 

 Les Médicaments ne devant être pris avec le jus de pamplemousse (AVIS MEDICAL INDISPENSABLE) doit être respecté:

*Inhibiteurs Calciques Amlodipine,Nifédine,Felodipine:Oédème et Hypotension sévère

*Anti-Histaminique(terfénadine:torsade de pointe)

*Astemizole,Cisapride,Pimozine:Torsades de pointes

*Statines (Atorvastatine,Cerivastatine,Lovastatine;Myalgie,Rhabdomyollyse,insuffisance rénale aiguë

*Cyclosporine,Tacrolimus:immunosupression,hypertension artérielle

*Carbamazepine:Ataxie,Vertige,malaise,confusion

On  doit ajouter:

*Les Psychotropes:buspirone,Carbazepine,diazepam,midazolam,triazolam

*Methadone

*Sildénafil type Viagra

Conclusions

Un nombre important de consommateur de jus de pamplemousse( surtout si concenttré) peuvent être concerné par les interactions médicamenteuses qui sont nombreuses ,imprévisibles et variables par son expression et activité très variable d’un individu à l’autre.Demandez toujours un avis médical.

Cape Town - Kirstenbosch
Cape Town – Kirstenbosch
Retour