Phyllantus:de l’Hepatite à Lithiase Rénale,Ouvertures Anti-Cancer,Anti-Oxydant,Anti-Viral,Anti-Diabétique

Download-3 copieDownload-1 copieThe Zoo of Zeus-10 -800x600-(4)Patouf-4 -800x600-(2)Download-1

Le PHYLLANTUS

Cette Euphorbiacée,déjà traité en Novembre  2015,avec plus de 700 especes et études de plus de 510 composants,lignines,triterpénoides,flavonoides,tannins,ont confirmé  son action antilithiasique urologique,immunologique et Anti-Fibrose Hépatitique B,ses actions  anti-oxydative,antalgique,anti-inflammatoire,anti-malarique ,anti-diabétique et anti-carcinologique ouvrent le champ à son extension thérapeutique .

Tournefort  citera l’euphorbe des marais utilisé comme poison anti-poisson et puissant purgatif des apothicaires,Rabelais le citera deux fois sous le nom de tithymale dans Pantagruel chapitre XXIV,la séve de tithymale  servait à fabriquer  l’encre invisible avec l’oignon et alun .Alfred Jarry dans “le Sur Male”(1901)le cite malicieusement durant un diner avec amis oû il cite Pline qui prétait au Tithymale une action aphrodisiaque qu’un indien aurait utilisé pour honorer son épouse au moins 70 fois par jour,le Dr Ubu devait connaitre sa fonction purgative….

Devant la multiplicité des especes et de leur éventuelle confusion sont apparues  de nombreuses traditions populaires nécessitant recherches permettant une  justification thérapeutique.

Ce qui est commun à cette espéce :

son SUC toxique nécessitant en cas de manipulations  port de gants et de lunettes:risque digestifs avec diarrhée,brulures et vomissement,brûlures cutanées si exposition prolongée,surtout si contact oculaire risque possible de cécité

 

Les Repères Traditionnels Incontournables

Download-3 copie 2

  1. En Inde,appelé groseille indienne ou “AMLA”, Phyllantus Emblica,surtout utilisée dans les hépatopathies., considérée comme astringente,amère,stomachique,diurétique,febrifuge,antiseptique.Quelques espéces ont été englobées dans le même nom générique” BHUIAMLKI “telles les espéces Niuri,Amarus,Fraternus,Debilis ou Maderaspatensis utilisée dans la jaunisse.

 

  1. En Chine appelée YEXIAZHU nommant le Phyllantus Urinaria antitoxique utilisée dans les hépatites,diarrhées.Les Espéces Niuri,Reticulatus sont utilisées en Ophalmologie,infection Urinaire,Inflammation ,Rhumatisme

 

  1. En Thailande Espece Amarus,Urinaria,Virgatus englobée dans le même nom “Look Tai Bai”,utilisée dans gonorhée,hépatopathie,diabète

 

  1. En Afrique,espéce Muellerianus utilisée dans PALUDISME ,fiévre et blessures.

 

  1. Amerique Latine espéce Tennelus au Brésil dans infection et lithiase urinaire,espéce Amarus au Pérou pour diabete ,jaunisse,sédatif,astringenT

 

Ce qu’il Faut Retenir:

Les espéces EMBLICA,/RETICULATUS/.NIURI/ sont les plus utilisées.

L’espéce NIURI est  la plus largement utilisée dans :Inflammation,Litiase urinaire,Fievre,Paludisme,Hépatites,Gonorrhée.

 

PRINCIPALES ACTIVITES REVENDIQUEES

1)Anti-Viral

Anti-HIV  Bothiraja ,Shinde avec Emblica,(2011)

Anti-HERPES ;Alvarez Del Barrio 2009 avec Emblica

HEPATITE C :Amarus /Ravikumar,Ray.2011)

2)BLESSURES

Espéce Emblica et Niuri/ Sumitra,Manikhandra,Gayatrhi 2009

3)ANTI-OXYDANT

Avec variétés Acidus,Polyphyllus,Fraternus,Jain,Singhai 2011,Chakraborty,Biplab 2012

4)ANTI-DIABETIQUE

Variétés Emblica,Niuri,Reticulatus :Giribabu,Rao,Kumar 2014/Shaber,Srivastava,Singh 2009/Sivajothi,Dey,Raikapoor  2008

5)ANTI-CANCER

Sur cellules souches Hep22,,HT29, MCF 7,SKOV3(Cancer Colon,Sein,Gynecologique,Foie) avec variétés Emblica,Urinaria,Polyphyllus/Ngamkitidechakul,Jalloy,Hamasakul 2010/Raijkapoor,Sankari,Sumithra 2007/ Poumons:Zhao,Liu,Mao 2015/Lee,Jaganath,Wang,Sekana 2011:antimetastase Poumon et sein

6)IMMUNITAIRE

Varités Amarus et Urinaria /Jantan,Bangkovan,Yuandi,Mohamad 2015

7) ANALGESIQUE

Variétés Niuri,Tennelus/Santos,Filho,Niero.2014/Santos ,Campos,Miguel 2000

8)ANTI-INFLAMMATOIRE

Variété Amarus,Simplex/Mali,Sinnathambi;Kapase 2011

9)ANTI-SPASMODIQUE

Variété Emblica/ Mehmoood,Siddiqi,Gilani 2011

10)HYPOTENSIF et HYPOLIPIDEMIQUE

Variétés Amarus et Reticulatus /Amaechina,Omoghai 2007

11)ANTI-PALUDIQUE

Variétés Amarus,Mullerianus/Appiah-Opong,Nyae-rko,Dodoo2011

12)ANTI-DEPRESSIF

Variétés Emblica/Dhingra,Joshi,Gupta,Chhillar 2012/Vasedevan,Parle 2007

13)ANTIBIOTIQUE et ANTIFUNGIQUE

Variétés Muellarius et Acuminatus Brussoti,Cesari,Giraldoni,2012/Goun,Cunnigham,Chu,Nguyen,Molis 2003

 

Download-8 copie

ESSAIS CLINIQUES

 

                                                       1)IMMUNOSTIMULANTS

 

 

*Tuberculose: Etudes de Raveinal 2003/Amin 2005/Halim et Saleh 2005/Radityawan 2005

*Candidose Vaginale: Prammayanti 2005

*Varicelle :Sarisetyaningtyas 2006

 

 

 

A)Tuberculose

Essai d’AMIN et 2005 et Radityawan 2005

Avec Phyllantus  Niuri à la dose de 50 mg  3 fois par jour  pendant 2 à 6 mois assoçié avec anti-tuberculeux classiques assoçiant Rifampicine,Ioniaside,Pyranamide,Ethambutol.

Pendant SIX mois de traitement antituberculeux

<<Elevation des niveaux de IFN-Gamma  au bout de 2 mois+++ de Phyllantus selon Radityawan sur 40 patients

> Elevation  mais au bout de 6 Mois +++du  même marqueur sur 67 patients par Amin 2005.Etude considérée comme non significative car il a été constaté qu’au bout de 2 mois l’élévation était visible dans le groupe placebo et groupe traitement anti-tuberculeux seul.De plus le niveau de IFN Gamma décroit sur 2 à 6 mois avec le Phyllantus.Toutefois le même auteur a identifié un decroissement insignifiant du marqueur TNF -Alpha au bout de deux mois puis une élévation de celuiçi au bout de 6 mois

<<<D’aprés l’etude de Halim et Salch 2005,sur 39 patients,que le Phyllantus Niuri agissait sur les lymphocytes 2 T Helper (Th2) avec une suppression modeste d’interleukine 10 secrété par Th2, et Facteur inhibiteur de synthese CSIF ,anti-inflammatoire produit par les monocytes ,influencé par le Phyllantus; donné à 50 Mg 3 fois par jour

Raveinal 2003 a démontré  avec 40 patients que le Phyllantus supprimait la secrétion de IL-10 facilitant la reaction inflammatoire necessaire à l’éradication microbienne;cette étude est une des rares qui montre l’effet favorable de Phyllantus sur IFN-Gamma,TNF -Alpha et IL-10,et accroit le pourcentage périphérique de CD4 et ratio de CD4/CD8.Les patients ayant une affection moins sévère présente un haut pourcentage de CD8 et et ratio bas de CD4/CD8

Dans les études préliminaires de Jones 1997 et Tsao 2002,il a été montré une decroissance du pourcentage de CD4 et accroissement du pourcentage de CD8,causant une décroissance du ratio CD4/CD8,phénoméne qui a été observé par Raveinal 2003 au bout de 4 semaines de traitement avec supplementation de Phyllantus

Malgré ces différentiations biologiques ,faits marquants les auteurs  Raveinal 2003/Amin2005/Halim et Saleh 2005/Radityawan 2005,avec l’adjonction de Phyllantus  en une  semaine montrent un AMELIORATION CLINIQUE ET RADIOLOGIQUE,qui selon Amin 2005 est de 52,9% pour Phyllantus et 39,4% pour le placebo.Il apparait clairement un action synergique favorable de type immunitaire  de Phyllantus + Traitement anti-Tuberculeux suggérant un moindre risque de transmission pendant cette bi-thérapie originale optimisée.

 

 

 

B)CANDIDOSE RECIDIVANTE

 

Pour Sobel (1997),Egan et Lipsky (2000) prés de 25% des récidives des candidoses vaginales ont pour origine une défaillance immunitaire et en particulier un défaut de production d’IFN-Alpha des T Lymphocytes prédisposant à la récidive (Corrigan 1998).Cette réponse spécifique  des T Lymphocytes ou Th-1,  protectrice anti-candidose a été mise en valeur par Ma’at (2001) conduisant Magliani (2002)à proposer une combinaison chimiothérapeutique anti-candidose et immunothérapique

Inspiré  par ces propositions Pramayanti (2006) a proposé  en cas de candidose vaginale,une assoçiation de Ketoconazole 200mgX2fois/j pendant 5 jours et Phyllantus Niuri 100mg X3  jour pendant 7 jours .Suivi de Trois mois.

,Il n’y a pas de changement significatif de  IFN-Gamma en 7 jours dans les sécrétions vaginales sans traitement de Phyllantus.Sur 30 patientes,à un mois ,3 mois le niveau IFN -Gamma est plus élevé dans le groupe assoçiant le Phyllantus

L’élévation du niveau de IFN-Gamma est assoçiée à l’activité augmentée des cellules immunitaires Th-1 et supprime la sécrétion de IL4 et IL_10(par les cellules Th-2),active les macrophages et erradique le candida vaginal (Witkin 2000).il n’y a pas de changement de IL 12 dans le groupe placebo(Pramayanti 2005).IL12 joue une rôle stimulant de la production de INF-Gamma par les cellules NK et T(Watford 2003) et promotionne la cytotoxicité des cellules NK

Ratio de bon résultats au bout de 7 jours 73,33%,ratio de recurrence basse de 18,2% à 45,5%

 

 

 

C)VARICELLE

 

Etude de Sarisetyaningtgyas (2006),sur 101 enfants de 2 ans à 14 ans,recevant Phyllantus Niuri 25mg/5ml de sirop X 3fois par jour.et  sur 4 jours sur progression des pustules et croutes.

En deux jours de traitement la fiévre  ne change pas sous Phyllantus,sans effet.Par contre un ratio de 43,1% traités voit  ses lesions séchées plus rapidement ,placebo 30%.Dans les faits l’extrait de Phyllantus racourcit la progession de la varicelle et la formation et morphologie des croutes.et diminuant la contagion

Le Phyllantus active les neutrophiles,macrophages/Monocytes et Lymphocytes T et B.Si Phyllantus Niuri est considéré comme immnunostimulant,(action sur Expresion de cytokine IFN-Gamma,TNF-Alpha,IL4,-6-7 ,suppression de  IL10)d’autres études élargies sont nécessaires pour confirmer son efficacité sur le genre Varicelle-Zona.

 

 

 

                                                                                     2)UROLITHIASE

 

Phyllantus Niuri,appelé au Brésil ,casseur de Pierre,Quebra pedra,identifié par Calixto (1998),dont les alcaloides sont antispamodique,conduisant à la relaxation musculaire urinaire.Le Phyllantus a un pouvoir inhibiteur d’adhésion de cristal  d’Oxalate de Calcium (CaOx) au niveau tubule rénal.M

Le Phyllantus reduit le calcium urinaire avec hypercalciurie (Campos et Shor 1999) et modéle de laboratoire (Barros 2003) ,modéle animal (Freitas 2002)

**Essai Nishiura (2004)sur 69 patients avec calcul rénal:Administration de 450mg de Phyllantus Niuri (lyophyllisé aqueux à 2%) X 3fois par jour:

<<Sur une courte période aucune modification de volume et douleurs

<<Cependant sur 3 mois  de Phyllantus reduction significative de la calciurie par 24 h,sur les patients présentant une hypercalciurie reduction formalisée de 29%,mais le taux de calciurie entre  placebos aux malades prétraités reste inchangé.Le nombre de calcul et leur taille ne changent pas fondamentalement avec le Phyllantus par rapport au placebo.LE BENEFICE SE révéle avant tout sur l’HYPERCALCIURIE,facteur de risque de formation de calcul

Essai de Micali (2006) et Shuler (2009)

Evaluation du Phyllantus sur  150 malades ayant subi une destruction de lithiase par lithotripsie par ultra-son(SWL):Calcul de taille de 25 mm,contenant oxalate de calcium.2 gr par jour de Phyllantus donnés aprés la lithotripsie pendant minimum 90 jours.A la fin du traitement de 180 jours est retenu les cas sans calcul  et sans fragment résiduel de moins de 3 mm,ratio de 88,5% à 76,4% patients,donc non significatif.Toutefois,une concentration faible de calcul caliçial est observé dans 41% des cas,33% groupe contrôle et on comptabilise 93,7% sans calcul  sous Phyllantus et 70,8 % pour les non traités

Cette étude rejoint les études préliminaires de Sorensen / Chandhoke (2002),et Pace( 2005)

Pour avoir une constante de résultat il faut que les calculs soient placés en situation basse calicielle,qui permet d’eviter une recristallisation du calcul.et accroitre la clearence calcique urinaire.Les etudes de Micali et Nishiura confortent la nécessité d’élargissement de randomisation.

 

 

                                                                                     3)DIABETE

 

Déjà évoqué dans la médecine ayurvédique par Nadkarmi (1993)

Essais pré-cliniques animaux:Ramakrishman 1982/Raphael 2002/Adeneye 2006/Kumar 2008

<Essai de Srividya et Periwal 1995:9 patients moyennement hypertendus 4 avec Diabéte 2:Pas de réaction secondaire.

*Diminution de volume urinaire et taux de Sodium urinaire.

*Diminution de l’Hypertension artérielle systolique

*Baisse de la Glycémie

<Essai Moshi 2001:sur 21 patients diabéte 2 ,non insulinodépendant

Procedure:

Arrêt antidiabétique,Une semaine Wash out,deux fois par jour 100ml d’extrait de 12,5 dr de poudre de parties aériennes de Phyllantus Amarus.Pas de résultat.en une semaine,glycemie post-prandiale(PPBG) et absorption rapide(FBG) non touchées.Donc procédure à revoir.

 

 

                                                                                                  4)ASTHME

 

Etude Sen (2009) sur 30 sujets avec Phyllantus Fraternus 500 mgX3 /j.la variété Fraternus est Anti-Histaminique(Misrha 1978).traitement sur 45 jours seul ou accompagné de Salbutamol ou Theophylline.Avec le Phyllantus Fraternus sensation de  meilleur appétit et energie,réduit Eosinophilie,Volume Expiratoire (FEV)améloiré.

Phyllantus meilleurs résultats cliniques que Salbutamol + Theophylline,mais ameloiration du Flux expiratoire, Peak Flow,PEFR si exposition aux 3 traitements

 

 

                                                                                           5)PHYLLANTUS  EMBLICA

Groseille Indien

Download-22

a)Essais cliniques:Lakshimipathi et Venugopala 1962/Misra 1970/Indira

1973/Misger 1977/Marya et Gulati 1978/Vaijayasarathy et Sharma 1981

Misger,Marya,Gulatti,Vijayasarathy,Sharma :HEMORROIDES

Avant tout anti-oxydant

 

 

b)Molecules du FRUIT à Caractéres ANTI-CANCER

Composants Phenoliques:anti-prolifératif et antitumoral

Acide Ellagique : Cellules lignes Cancer Colon,Prostate,Sein

Corilagin Cellules Souches cancer Ovarien,hépatique

Pyrragol Cellules Cancers Poumon,Estomac

Acide Chebulagique Retinoblastome,Colon,Sein,Prostate,Leucémie

Acide Gallique Sein,Poumon

Quercetine:nombreuses cellules souches ,sein.

c)Bibliographie sommaire

Protecteur dilmethylbenz(a)antracene /Banu Selvendiran ,Singh 2004/Chen,Lin,Chien ,Ho 2011

Prevention Baliga,Dsouza 2011/Wiart 2013

Antimetastase Sein Adams,PhungYee,Seeram 2010/Somasagara,Hedge,Chiruvella ,Musini 2012/Zhao,Sun,Del Rincon,Lovato 2014

Antiproliferation ovarienne Papasian,Hentges,Banergee,Haque 2013

Cancer du Col  Zhu,Wang,Ou,Han,Li 2013

 

 

Download-6

                                                       6)LES COMPOSITIONS  AVEC  PHYLLANTUS

 

 

a)PHYLLANTUS NIRURI ET  NIGELLA SATIVA

Traitement des Angines:Essai de Dirjomuljono 2008

Effet antalgique(Santos 1995) ,antibiotique,(Sunardi-Tanjdrawinata 2006)anti-inflammatoire(Dirjomuljono2006) PHYLLANTUS NIRURI plus NIGELLA SATIVA

Phyllantus 50 mg plus Nigella 360 mg 3 fois par jour pendant 7 jours

 

 

 

b)LE TRIPHALA

 

Composant Ayurvedique de TERMINALIA BELERICA,TERMINALIA CHEBULA,PHYLLANTUS EMBLICA

 

*<<<Action ANTIBIOTIQUE Gram positif et Negatif /Biradar;Jagatap,Khandelwal;Smita,Singhania /Evidence Based Complementary and Alternative Medecine Vol5,Issu 1,107-113.Septembre 2006

 

*<<<Accroit les Lymphocytes T Cytotoxiques (CD3 ,CD8)et Cellules Tueuses NK.(CD16 et CD56)Phase 1 essai.Possibilité de traitement adjuvant HIV /AIDS positif

Evidence Based Complementary and Alternative Med Vol 2012/Phetkate,Kummalue,U-Pratya,Kietinun

 

*<<< Activite ANTI-CATARACTE de Triphala Grhita

E Jour of Chem Vol 8,2010/Mahajan,Singhai,Vadnere

Effet protection et d’extension à la dose de 1080 mg

 

 

*<<<TRIPHALA CHOOMA

J Indian Soc Peridontol P

mars-avril 2014/Prakash,Shelke

Action ANTI-CARIES

Compositions

Flavones,Flavonoides,Flavonols Actionsur Vibrion cholérique,Shigella,Streptocoque mutans

Acide Gallique:Hépato-protecteur

Vitamine C 478,56 mg/100 ml Anti-oxydant

 

 

 

                                                     7)HEPATITE CHRONIQUE B et PHYLLANTUS

Des indications à clarifier

 

 

 

Phyllantus versus  Anti-Viraux,d’après Cochrane Library  30 avril 2013

.XIA,LUO,LIU,GLUUD

Travail important qui reprend les essais publiés(1952-2012).Sur 212 publications ,174 dupliquées  ont été exclues,33 ont été exclues comme”Characteristics of exclude studies.

Seules 5 études ont été élligibles avec 290 patients

Rappel:

*Hepatite B :c’est 3,2 millions de Français en contact avec le virus B,virus à ADN ,difficile à éradiquer car s’infiltre dans les cellules infectées

*Mode de contamination :accouchement,allaitement,rapport sexuel sans préservatif,utilisation de matériel non stérilisé(aiguille ,seringue etc),contact entourage infecté.30% sont porteur d’origine inconnue.Plus contagieux que le HIV(INSERM)

*Protection

Impératif de Vaccination HEPATITE B dés l’enfance et rappel .Voir nouveau calendierde vaccinations devenues obligatoires  HAS et WHO

Preservatif

*Marqueurs de l’Hepatite B:

Antigéne (AG) HBs et HBe

Anti-corps(AC) Anti-HBs et Anti-HBc

*Après infection au virus la maladie se manifeste en 1 à 6 semaines symptomatiques dans 40 % des cas, 1 % de formes aigues avec formes fuminantes trés graves , 90% guérissent  sans virus.

*280.000 évoluent  vers l’ hépatite chronique (Soit 8 à 15 %)se compliquant en cirrhose ou cancer hépatique avec 1000 décés par an (Source Pasteur,Inserm,INPS)

*Le traitement de l’Hépatite B chronique justifie l’avis specialisé hospitalier,oû sont initiés les  traitements de type Interferon Alpha,Lamivumir,Entecavir,Adefovir,selon la nature du genotype viral.

*Traiter par le genre  Phyllantus  l’Hepatite B Chronique invite à s’interroger en terme d’efficacité de morbidité et mortalité,la reponse thérapeutique est-elle conforme en terme de resistance virale et est-ce que le phyllantus intervient comme les traitements anti-viraux sur la seroconversion de HBsAg,HBV DNA ou HBeAG .

 

 

Etudes  INCLUSES

 

Download-5 copie 2

1)GE 2005

Sur 68 patients de 2001 à 2003

Phyllantus non precisé versus  Lamiduvine

Suivi 6 mois

 

 

2)HUANG 2004

Sur 60 patients de 1998 à 2002

Phyllantus non précisé 4 capsules /j pendant  52 semaines versus Lamivudine

 

 

3)LI 1998

Sur 55 patients  de 1996 à 1997

Phyllantus  non precisé 4 capsules sur 3 mois versus Interferon Alpha 1 b

 

 

4)OUYANG 1999

Sur 89 patients  pas d’année précisé

Phyllantus non précisé 5 capsules/j pendant  3 mois versus Thymosine

 

 

5)ZHU 2005

92 patients de 2003 à 2004

Phyllantus  non précisé 4 capsules/j pendant 24 semaines versus Thymosine

 

 

 

 

ETUDES EXCLUES CITEES

Cui 1998

GU 2005

HE 2008

HUANG 1993 et 1999

MA 1993

QIAN 2008

SU 2004

TIAN 2004

WANG 2000 et 2009

YAN 2008

ZHANG 2006 et 2009

ZHONG 2000

ZHU 1999

 

PHYLLANTUS VERSUS ANTI-VIRAUX DANS HEPATITE CHRONIQUE B

1)Des doutes généraux

manque d’homogénéité,biais de calcul,pas de description de l’évolution clinique ,pas de morbidité ou mortalité décrite,pas d’histologie hépatique,nombre de patients insuffisant.on ne sait pas si les traitement ont été arrêtés  dans les essais,Genre Phyllantus non spécifié

2)Un seul essai reporte des effets secondaires (GE :2005):signes gastro-intestinaux,douleurs articulaires,leucopénie ou thrombocytopénie,dépression.dans le groupe lamividine perte de sommeil.

3)La Qualité de vie n’est pas évoquée

4)Nombre de patients avec HBSAg détectable sérique :4 essais (HUANG 2004/LI1998/OUYANG 1999/ZHU 2005):Pas de différence entre phyllantus et traitement anti-viraux,particulièrement avec Lamivudine,Interferon Alpha,Thymosine

5) Nombre de patients avec HBV DNA détectable Serique:4 essais (GE 2005/HUANG 2004/LI 1998/ZHU 2005) avec HBV DNA en fin de traitement.GE(2005).pas de différence sur 6 mois de la clearance HBV DNA entre Phyllantus et Lamiduvine mais aussi pas de différence de clearence HBV DNA entre Phyllantus et Interferon Alpha ou Thymosine

6) Nombre de patients avec HBeAg détectable sérique

Dans les 5 essais :effet supérieur de la clearance HBeAg à la fin du traitement Phyllantus et anti-viraux,avec risque de reduction de 10%  entre Phyllantus et anti-viraux.Meilleur resultat de Phyllantus versus avec Lamiduvine.Pas de difference entre Phyllantus et Interferon Alpha ou Thymosine

Pas de différence significative dans l’essai GE 2005 sur 6 mois

7) Nombre de participants SANS seroconversion HBeAg

Une seule  seroconversion avec GE 2005.Pas de difference de séroconversion de HBeAG entre Phyllantus et Lamiduvine en fin de traitement.

 

CONCLUSIONS

Malgré doutes émis  et risque de biais d’études,on peut signaler cette métaanalyse de 290 patients  Hepatite Chronique B sous traitement Phyllantus versus Anti-viraux sur 3 à 6 mois.Le phyllantus semble avoir un effet supérieur sur la clearence de HBeAg en fin de traitement.Le bénéfice toutefois n’apparait pas clairement d’utiliser le Phyllantus dans l’Hepatite B Chronique.la comparaison avec le placebo doit être précisée.C’est pourquoi l’utilisation du Phyllantus necessite une reconduction des etudes randomisées Phyllantus-Anti-viraux-Placebo.Donc la prudence s’impose pour utiliser seul le phyllantus seul face aux AntiViraux +++++

 

Retour