Recherches et Orientations sur Les PLANTES ANTI-HIV en 2017

17191451_432865490387057_6902659167307421794_n fondphytob3 72

Mise en Garde

<<<<<<LE BA-BA

Le Traitement c’est :Deux Inhibiteurs Nucléosidiques/Nucléotidiques de la Transcriptine Inverse et Inhibiteur de Protease boosté par le ritonavir ou inhibiteur non Nucléosidique de la Transcription  inverse

Le SIDA ,c’est TRITHERAPIE  ANTI-VIRALE

Assoçiation de TenofovirF/Emitricitabin (Préférence si Copies virales> 5 logs copies/ml) ou Abacavir/Lamivudine

Objectif :maintenir la charge virale plasmatique (CV) indétectable (<50 copies/ml)

Traitements à prise unique:(Sans conflit d’intêrét)

*Eviplera :Emtricitabine+Tenofovir+Rilpivirine

*Atripia:Emtricitabine+Tenofovir+Efavirenz

*La Prophylaxie Pré-Exposition au VIH (PrEP) téléchargeable sur le site www.cespharm.fr / à l’onglet “catalogue”(Depuis Mars 2018):

Personnes non infectées par HIV ayant des pratiques sexuelles à risque,prise de l’assoçiation emtricitabine+ténofovir disoproxil.reduit de façon notable ,sans l’annuler,le risque d’infection par le HIV./Cespharm/Publications AIDES;AIDES et Cepharm oû sont abordés:Modalités de dépistage du HIV,Ciblage des personnes concernés,Place de PerP en prévention,Schema de prise continu ou intermittent;Suivi,Prise en charge        945274_10153591571125749_5731311389299122602_n

 

Le temps de Sidaction rappelle l’urgence de mise en place de préventions éducatives,soçiales , médicales.,rappel des conduites à risques.

 

SIDA INFO SERVICE 0 800 840 800

 

Les services de dépistages gratuits et anonymes en laboratoire  CeGIDD ,PASS,COmede,CASO;rappellent constamment les conduites à suivre.Pourtant,malgré,des informations,des programmes épidémiologiques constamment remis à jour,on s’aperçoit que les diagnostics sont souvent tardifs et augmentés de 2008 à 2011 à 11%.

Un malade sur 2 ayant un CD4 <350mm3 ont une prise en charge trop tardive.Les règles élémentaires de protection par préservatifs ne sont pas suivi chez les lycéens et étudiants de 42% à  57% (Etude SMREP).

L’auto-Test VIH est encore peu utilisé,en vente dans les pharmacies depuis juillet 2015,Arrêté du 18 Aout 2016 ,préçisant le mode d’uilisation et habilitation.Le mode de transmission du VIH est parfois étrangement oublié ou trangressé. ou méconnu,ou mal informé(On évoque le moustique;ce qui est faux)On considére que 30.000 personnes en FRANCE ne connaissent pas leur séroposivité

 

TESTS

1)ELISA de 4 éme Génération:

 

*Detecte les anti-corps VIH 1 et 2 et combiné détectant l’antigéne P24 du virus permettant un dépistage des infections récentes.

*Test Elisa Négatif:pas de contamination,sous condition de non prise de risque 6 semaines avant l’examen.

*Test ELISA Positif:Faire un WESTERN BLOT de confirmation,dosage des anticorps dirigés contre le virus présent.

 

2) TROD

 

Test de Dépistage Rapide à Orientation Diagnostique.

*Lecture visuelle subjective en 30 minutes sur Sang,Fluide gingival,serum,plasma .Fait par professionnel

*Si Négatif à interpréter si non prise de risque il y a moins de Trois mois

*Test Positif :Faire Test ELISA

 

3) AUTO-TEST ADVIH

De Septembre 2015 à Septembre 2016 :90.000 autotests vendus.. novembre 2016 selon CNS:140.000 vendus

 

*Fait dans l’environnement domestique,résultat en Quinze minutes

*Positif Faire un Test Elisa

*Si Négatif sous condition de non prise de risque dans les moins de 3 mois.

 

 

<<<<EPIDEMIOLOGIE ELEMENTAIRE

 

Le PrEP:Prophylaxie Pré-Exposition ou  Pre-Exposure Prophylaxis,fait dans les hopitaux ou CeGIDD

<<<Un Rapport sexuel avec risques engage à une consultation en urgence ,maximum 48 heures, pour procéder à un Pré-Traitement,avec surveillance sérologique tous les 3 mois.

 

  • En FRANCE:
  • En 2015,5925 séropositifs,1600 seroposivité à un stade avancé
  • En 2016;153.000 patients HIV

*Existe-t-il un vaccin?

Pour l’instant  tests en attente de résultat concrêt:

RV 144 et HV1100

 

<<<<<<<<<<Pour référence,lire le rapport  2013 du PR MORLAT>>>>>>>>>

 

<<Mode de Contamination:

 

*Rapport non protégé:Pénétration vaginale,anale,buccale

 

*Contact avec sang contaminé:Echange d’aiguille chez le toxicomane,contact accidentel étendu par un professionnel.

Pour ONUSIDA 2016,c’est 36,7 millions vivants avec le VIH,avec de 2010 à 2015 augmentation de 36% de séroposivités chez les toxicomanes,augmentation de 12 % chez l’homosexuel.,c’est 2,1 millions de cas nouveaux par an et c’est hélas 1,1 millions de décés dont 150.000 enfants de moins de 15 ans.

En FRANCE c’est 6 à 8000 infections par an,1300 à 1700 décés  annuel,avec un chiffre prévisionnel de 200.000 séropositifs en 2020.En 2010,sur 149.000 contaminés; 121.000 diagnostiqués,112.000 sont en soins,90.100 sont sous Anti-Rétroviraux,et 77400 avec une charge virale indétectable.

Au Congrés AIDS 2016 à Durban, ,il est relevé une prévention de grande fragilité avec le Sida  cause première de mortalité chez les jeunes africains de 10 à19 ans

*Transmission de la mère à l’enfant ,par une mère sans traitement..Depuis 2010 les infections du nouveau-nés a chuté de 51% .Mais par défaut de prévention  en Afrique Sub-Saharienne le Sida demeure la première cause de mortalité chez l’adolescente de 15 à 19 ans (risque élevé d’infection,dépistage faible,faible observance du traitement)..Afrique su-Saharienne c’est 25,6 millions de personnes infectées en 2015 ,soient 70% des cas mondiaux

*Insister sur Prévention:Circoncision/Préservatif/Traitement Preventif (TASP)/PRé-Exposition Therapy(  PrEP)/Post Exposition Therapie (PEP)

L’Essentiel ; Projet ONUSIA 90.90.90.ayant pour objectif

<<90 % des porteurs de virus au courant de leur Séroposivité

<<90% Diagnostiqués Traités

<<90% Traités avec charge virale indétectable

 

 

<<<< PROBLEME DES ALTERNATIVES PHYTOTHERAPIQUES

 

Il est particulièrement troublant que la plupart des   recherches de laboratoire sont pratiqués dans des régions à haut risque de contamination,par défauts  de politique d’hygiène,de prévention,de précarité,désertification ou carence majeure d’accès aux soins(Migration massive,guerre,catastrophe naturelle) ou coût des traitements prohibitifs ou inacessibles à une population très précarisée et peu encadrée.Il existe une presomption de danger thérapeutique favorisant certes des alternatives peu chères mais inefficaces.Il faut rappeler,l’espérance que donna le Ginseng qui certes agissait sur les profils immunologiques et rapport CD4/CD 8 ,mais les resultats cliniques mirent fin rapidement aux espérances par rapport  aux premiers essais AZT.La tendance est de rechercher des alternatives de PrEP,ou TASP qui souvent sont du domaine de la recherche pure ,guidé par la difficulté d’accès à une thérapeutique et dépistages couteux mais aussi à l’apparition de resistance aux traitement rétroviraux.

.La seule problématique qui demeure est la voie générale de recherche expérimentale permettant une ouverture possible de renouvellement thérapeutique.,la tendance est de mettre en place des molécules intervenant sur le cycle viral(Activité Intégrase) et molécules ayant le profil d’action Anti-Reverse Transcriptase ,actions vérifiées in vitro,comparatives  et effectives in vivo sans interactions facheuses avec les classiques anti-rétro-viraux.Un évidence devra être retenue est l’inclusion et l’implication de la plante ou d’un  composant dans le processus thérapeutique dit HAART ou  Active Anti-Retro-Viral Therapy.

d’oû  rôle primordial des ONG,OMS,UNESCO,politiques de santé nationale ; regulations et consensus  internationaux des recherches de laboratoires.

Les principaux axes de Recherche

Pour l’essentiel ,sur la base des plantes utilisées traditionnellemment,il ressort de 1991 à 2010   des plantes à activité Anti-HIV faisant parties de 36 plantes avec 46 espéces ayant pour molécules actives

 

*Baicaline (Flavonoides)

*Calanolides Coumarine

*Acide Betulique Triterpene

*Polycitone A Alcaloïdes

*Acide Lithospermique. Polyphénol type Theaflavine du Thé noir inhibiteur HIV Fitoterapia Nov 2012 Yang,Li,Tan,Jin,Qiu,Miao,Xia,Jiang

*Epigallocatéchine Gallatte Inhibition HIV 1 Yamaguchi,Honda,Hara Anti-Viral Res Janv 2002

*Polysaccharides sulfates

*Protéines Cyanovirine-virineet Microvirine Lectines Algues Rouges microcide HIV  Huskens ,Schols Mar Drug Juillet 2012 Action cytotoxique et inhibition HIV1 des organismes marins de la Mer Rouge  activité HIV Protéase de Cassopia Andromeda et Galuxara Filamentosa BMC Compl Alternat Med Fvirier 2014;25,1477,Ellithey,Lall;Hussein,Meyer.

*Alpha Tricobitacine

 

D’après

Survey of Plants with Actives Compounds et Modes d’action

de Chisembun et Hemidi Medical Journal o f Zambia Vol 36Nombre 4 ,2009

Phytoth.Res 19.557-581 2005 Agents prometteurs Par Asres,Seydoun,Veereshram,Bucar,GibbonsJuillet 2005

 

 

La principale difficulté est d’obtenir des composants stables  et de relater des faits de randomisation recevable ce qui n’est pas le cas,tout particulièrement avec

La Carnolidine A: Singh ,Baharate,Buthani Current Science 200589(2)269-290

Dérivé de l’acide Betulique modifié essais sous le nom composé DSB (PA-457 en tests phase 2 inhibiteur de la maturation HIV ;Med Res Rev Janvier 2007(1)108-32 Yu,Morris-Natschke;Lee/pas de retour

Phase 1 d’essai su 13 patients avec l’Andrographolide :De 5mg/kg en 3 semaines puis Plus 10 mg en 3 semaines,enfin en3 semaines finales 20 mg/Kg chez HIV et Volontaires sains.Agissant effectivement sur l’elévations des lymphocytes CD4(+)et inhibition de la régulation du cycle de l’HIV ,sans changement des niveaux ARN Plasmatiques HIV,sur 6 semaines et surtout apparitions réactions secondaires dont particulièrement choc anaphylactique.l’essai a été interrompu définitivement.

Phyto Res 08 2000/Calabrese,Berman,Babish,Ma,Shionto,Dorr,Wells,Wenner,Standih

Les nombreux essais avec des composants de médecine traditionnelle chinoise ont certes montré des baisses de niveau d’ARN d’HIV et accroissement du taux des CD4,mais il n’apparait pas d’amelioration du HIV  ou diminution de charge virale,(but recherché),et surtout les traitements pour certains apparaissent comme une vois de secours pour traiter les affections iatrogénes dues aux AntiRetroviraux: et il apparait que la famille des Fabacées et Combétracées  sont utilisées dans les infections opportunistes avant tout dans affections cutanées,orales et diarrhées.

 

Principales  affections opportunistes traitées.

 

<Burack 1996 composant IGM -1,satisfaction d’observance mais taux CD4 inchangé et ne change pas le profil de la maladie

<Sangkitporn 2005composant SH plus ZDV Décroit le niveau d’ARN HIV

<Shi et Peng 2003  composant Qiankunning;Agit sur ARN HIV; agit sur les signes gastro-intestinaux

<Wang 2006 Préparation ZY-4,décroissance de CD4 mais pas de différence symptômatiques et sur évolution virale

<Weber 1999 Composant de 35 plantes;Aucun Effet

<Wang 2008 composant Anning (AG)plus d4T et ddI et NVP Pas d’action sur CD4 et 8;Il et charge virale;agit sur nausées et diarrhée

<Jiang 2009 Préparation XiaoMi et XMG plus Nystatine;Action sur candidose bucale

<Jiang 2011 Préparation Jingyankang (JC)plus AZT,ddI,NVP et Analogue Leucogéne;:accroit la concentration des leucocytes périphériques

<Xu 2011 Préparation Xielikang (XC) Action sur la diarrhée

<Xie 2008 Composant AIkang(AC) pas d’action

 

 

Depuis 1999,Matsuse and co et d’autres équipes  ont initié des travaux sur de nouveaux Reverse Transcriptase inhibiteur d’origine végétale ayant moins de toxicité et pouvant lutter efficacement sur l’émergence de la resistance virale,ainsi sont apparus:

 

 

ACALYPHA MACROSTRACHYs Euphorbiacée ((Diterpenodides) Matsuse 1999

CALLOPLYLLUM Clusacée Calaznolide Yadav 2009

COMBRETUM MOLLE Combrétacée (Glycosides iridoïdes ) Besong 2005

HYPTYS  LANTANIFOLIA Labiatée Acide Gallique Matsuse1999

TERMILNALIA CHEBULA  Combétracée  Réservératrol 3-0-D- Rutinusal Bessong 2005

TUBERIA LIGNOSA Cistacée Ellagitannins Bedoya 2001

MOMORDICA CHARANTIA Curcubitacée   Momordicine et curcubitacine Sing 2005 et Bot 2007

PHYLLANTUS MYRHFOLIUM Euphorbiacée Phyllamricine  Yadav 2009

PELARGONIUM  SIDOIDES racine inhibiteur HIV1,produit appelé EPS76-30/Kefer,Koppensteiner,Scheinder,Rosensburg,Forcisi,Muller Plos One Janvier 2014 ,29;9(1)e87897

 

 

Besson 2009,Bedova 2002,Rukmga 2002,ont montré que des extraits méthanoliques sont plus actifs que les extraits aqueux avec une action Anti-Reverse Transcriptase particulièrement ;action ART en % avec:

<Asystasia Gagantica 42%

<Bidens Piilosa 15%

<Cleome Triloba 31 %

<Ceratotheca Monophylla 58%

Dicrostachys Cinerea 82% +++

<sa catéchine inhibe la prolifération HIV in vivo  et inhibe le cycle de vie virale intracellulaire,reduit le stress oxydatif

Leonotis Leonorus 75%+++

 

Wiwat;Kwantravat ,Malhidol 2013 ont isolé des plantes inhibitrices à

96,93% avec Feuille ,racine d’ELEPHANTROPUS SCABER

97,25 % avec JATROPA CURCAS

 

 

<<Etudes Antibiotiques et ANTI-VIRALES HIV  des Plantes THAI

J Med Ass THAI Janvier 2012/Chunthong-Orn,Paathang

Dioscorea Bulbifera

Momordica Charanta

Carica Papaya

Phyllantus Amarus

Cnidium Asiaticum

Atractolydes Japonica

Clematis Heracleifolia

<<Le Lotus ,NELUMBO NUCIFERA

Biosci.Res Octobre 2011 Jiang,Ny;Liu;Wang,Li,Qin,Liua

Polysaccharides et gallocathechine à action Immunologique et Anti-HiV

 

 

 

DATABASE DES PLANTES SUSCEPTIBLES D’ACTIVITE ANTI-HIV

 

 

 

1990 sera l’année de l’ouverture de l’espérance thérapeutique du SIDA avec l’avénement progressif de multiples ANTI-RETROVIRAUX dont les indications requièrent une séquence thérapeutique dépendant du stade évolutif,du taux des lymphocytes T-CD4 et Charge virale.

Jusqu’à lors les multiples expérimentations phytothérapiques furent avant tout l’utilisation de plantes immunostimulante ,en particulier le PANAX GINSENG  avec sa variété Ginseng Rouge de Corée.avec de nombreuses parutions dont les premières Princeps  de Matsuda,Hesgawa,Huso 1985-87 : l’action du Ginseng Rouge et ses Polysaccharides sur les cellules NK.,action globale  immunostimulante et  macrophagiques Park 2001/Duo Xian 2008;Paul et Shin 2012;Kim 1990,Kim et Jung 1989.

Pour l’essentiel,les faits surtout de laboratoire montrérent amelioration des constantes immunitaires  et  des Lymphocytes CD 4 .mais les résultats thérapeutiques ne furent pas au rendez-vous,Il faudra attendre  une pharmacologie plus précise et surtout comparative in vitro avec les Anti-Retroviraux pour préciser les possibles ouvertures thérapeutiques liées aux résistances virales et réactions secondaires:

*Inhibiteur De la Transcriptase Inverse  qui empéche l’intégration du patrimoine génétique du VIH dans le génome Lymphocytaire

*Inhibiteur de la Protéase   qui altèrent les protéines virales pour créer des vibrions inactifs

*Inhibiteur de l’Integrase Empéchant le génome viral de s’intéger à la cellule cible.

*Inhibiteur de Fusion empéche l’action des virus dans les cellules cibles,au début du cycle de reproduction virale.Entrave la réplication virale.

Il va de soit qu’une action pharmacologique authentifiée antiHIV nécessite prudence et encadrement car le paradoxe est survenu brutalement,certes certaines plantes agissent sur des affections opportunistes mais pour l’essentiel,il apparait que la prise concomitantes de plantes et d’anti-rétroviraux entrainent,un mésusage et surtout le non respect ou oubli  de suivi de HAART, (AIDS Care 2007/Owen-Smith,Diclemente,Wingood)voire des interactions entravant  le suivi thérapeutique telles:

 

<Millepertuis Hypericum Perforatum

<Poivre Noir  Piper Nigrum

<Kava Kava ,Piper Methysticum

<Jus de Raisin

<Hypoxis Hemorocalides (Pomme de terre Africaine)

<Ail Allium Sativum

<Hydrastis Canadensis

L’action inhibitrice des traitements anti-rétroviraux est globalement expliquée par l’action des plantes  sur le Cytochrome P450 hépatique.

Inhibition du cytochrome CYP2B6  et interaction des plantes  Hyptis Suaveolens;Myrothamus Flabellifolius,Launaea Taraxacifolia;Boerhvia Diffusa ,Newbouldia Leavis  avec les Traitements HAART  l’Efavirenz  et Nevirapine .D’après Molécules Fevier 2016 ,16;21(2)Pli E E211 Thomford,Awiortwe;Dzobo;Adu;Chopera;Wonkam;Skelton;Blackhurst,Dandara.

Influence de l’Extrait d’ail vieilli sur le transport hépatique des HAART Saquinavir et Darunavir Drug Metab Pharmacokinet 2010;25 (3) 307-13 Bergin;Tronteli;Kristi

Le paradoxe des résultats inconstants du Panax Ginseng   a été expliqué par l’existence d’un Ginsenoside Rh1 qui élimine la cytoprotection macrophagique par inhibition de la pyruvate dehydrogénase lipoamide kinase isozyme 1 phosphotérasique macrophagique. Bio Pharm 2013/Jong;Kim.

Les études de complexes chinois assoçiant Ginseng Quinquefolium et Ziziphus  Jujuba appélé” Shen Zao Cha ” montrent certes  une augmentation des cellules T et augmentation des fonctions immunitaires et processus anti-oxydant .Yu;Xu;Lu;Zheng Chin Rev Fevier 2016.

De même  un Produit CKBM assoçiant Panax Ginseng,Schizandra chinensis,Fruit Crataegus ,Soja (Glycine Max),Levure ,donc dans l’ensemble  montre surtout action sur IL6 et TNF Alpha,effets immunodulateurs et production de cytokine Chen;Yip;Yung;Pang,Luk Phytother Res 2006

 

 

 

 

Plantes à Action HIV -REVERSE-TRANSCRIPTASE

 

 

*Schizandrine B et Deoxyschizandrine de Schizandra Chinensis

J Microbiol.Avril 2015 ,53(4)288-93/Xu;Grandi;Del Vecchio;Mandas;Corona,Piano;Esposito;Parolin,Tramontano

*CalloPhyllum Cordato-Oblongum

Dharmratme,Tan;Marasinghe,PezzetoPlanta Med 2002;68:86-97

Xu;Flavin,JentaCurrents opinions indrug discovery and deveveloppemnt.2000;3(2)155-166

Bokessch;pannel;,Cochran J Nat Prod 2001 ,64:249-250

*Combretum Molle

Bessong;Obi,Andreola,Rojas,Pouyesgu,Igumbor,Meyer,Quidreau;Litvak.Jour of Ethnopharm.2005;99(1)83-91

 

*Terminalia Chebula

Ahn Planta Med 2002;68;454-457

*Peltophorum Africanum

Bessong,Obi,Andreola,Rojas and co Jour of Ethnopharm.2005;99(1)83-91

*Swertia Franchesttana

Wang,Hou;Liu;Lin;Gill;CordellSwertia Franchetiana .Jour Nat Prod 1994;57;211-217

*Andrographis Paniculata

Otake,MoriUeba,Sutardjo,Kusumoto,Hattori,Namba Phytotherapy Res.1995;9;6-10

Calabrese A phase 1 trial Phytotherapy Res 2002;14;333-338

 

*Rhus Succedanae

Lin ;Anderson;Flavin;Pai;JNat Prod 1997;60:884-888

*Ancistrocladus Korupensis

Boyd;Halloock;Cardellina,Manfredi;Blunt and Co J Med Chem.1994,35(12)1740-45

*Garcinia Speciosa

Rukachaisrikul;Planta Med 2003;69:1141-46

*Myrothamus Flabellifolius

Moore;Lindsey;Farrant,Brandt Annals of Botany 2007;99;211-217

*Flammulina Velutipes

Wang.life Scie.2001;68;2151-58

*Detarium Microcarpum

Moore;Pizza;Biochem.1992;288-717-719

*Scutellaria Baicasenlis.

Cushnie;Lamb 2005Jour Antimicrob.26,343-56

*Rhus Succedanea

Lin,Anderson;FlavinJ Nat Prod 1997-60-884-888

*Withania Somnifera

Anuya,Ramkrishman 2010 Indian J Nat Prod Res 1-193-199

*Ocinum Sanctum

Anyua 2010

*Tinospora Cordifolia

Anuya,2010

*Euphorbia Hirta

Gyuris ,Szlavik;Minarovits 2009.InVivo 23-429-432

*Xanthoceras Sorbifolia

Kashiwada 1998J Nat Prod 61-1090

*Maprounea Africana

Pengsuparp;Cai;Fong,Kinghorn,Pezzuto;Wall.1994.J Nat Prod 57-415-418

*7-8 Dehydroflavone :extrait de feuilles de TRIDAX PROCUMBENS

*Galdmania Aesculifolia /Processeding of 6th IGRC 2017:Fadlilah;Fauri;Widianasyan

 

 

Plantes Coréennes Phyto.Res Sep 2001/Min,Kim;Tomiyama;Miyashiro

 

*Agrimonia Pilosa

*Cornus Kousa

*Limonum Tetragonum

*Mallototus Jasminae

 

 

 

 

Plantes à Action INHIBITRICE de la REPLICATION VIRALE

 

*Calendula  Officinalis

May et Wiulluhn 1978

Lee2000
Cushnie et Lamb 2005

*Rosa Damascena

Mahmood 1996

*Lisea Verticalla Hance

Amerci.Chin.Med 2016/4(2)275)50/Guan;Wang;Tan;Van Aung;Guong.

 

*Parties Aériennes d’extraits méthanoliques de  Carica  Papaya

Jour of Applied and Alternative Sciences 2013;1(3)49-53/tao;Luo;Zhang,Zheng

*Sennoside A dérivé de Rheum Palmatum et Officinale,en assoçiation d’d’HAART Reverse Transcriptase,(RT) ADN Polymerase (RDPP) Rbonuclésaes H (Rnase H) actions sur Replication virale mais aussi Mutation HIV RTs et Integrase (IN)

Phytomedecine Novembre 2016,15;23(12)1383-91/Esposito;Carli;Del Vecchio;Xu;Corona,Poiano,Maccioni;Distinto;Parolin,Ramontano

*Croton Megalobotrys Müll Arg et Vitex Doniana,inhibition virale dose dépendante.J Ethnopharm.Septembre 2016,191;331-40:Tieten;Gatonye,Namushe,Simonambanga,Muzila,Mwimanzi,Xiao

Fedida,Brumme;Brockman,Andrae-Marobela

*Inde.Reduction in vitro  de la production de virus dans les cellules infectées CEM-GFP par HIV -1NL4.3 avec Aegle Marmelos,Argemone Mexicana,Asparagus Racemosus,Coelus Forskohlii,Rubia Cordifolia/J Nat Med Juillet 201165(3-4)662-9/Sabde,Bodiwala,Karmase,Dehpande,Kaur,Ahmed,Chauthe,Brahmbhatt,Phadke,Mitra,Buthani,Singh

*Prunella Vulgaris

Yao,wainberg;Parniak 1992J Virol.187-56-62

*Andrographis Paniculata

Calabrese PhtyoRes 2002

*Polyalthia Suberosa

Lin ;Sun;Kashiwada;LeeJ Nat Prod 1993-56(7)1130-1133

*Lomatium Skosdorfii

Yu,Morris-Natshke,Lee Medcinal Res Rewiews 2007.27-(1)108-132

*Celastrus  Hindsii

Kou 1997 Phytochem.44-1275-81

*Arnebia Euchroma

Kashidawa,Nishizawada,Yamagishi 1995J Nat Prod -58-392-400

*Callophyllum Cordato-Oblongum

Dharmaratane;Tan;Marsinghe;Pezzuto;Planta Med 2002.68-86-87

Xu,Flavin;Jenta Current opinoins in Drug discovery and developpement 2000.3(2)155-166

*Vatica Astrotricha

Park;Han;Song;Green;Wang,Liu,Cen;Yang BMC  2009;9-29

*Siderritis Akmanii

Bruno;TRosseli;Piribi;Kilgore;Lee.J Prod Nat 2002-65-1584-97

*Stephania Cepharantha

Ma;Kakamura;Miyashiro;Hattori,Komatsu;Kawahata,Otake. PhtoTre Res 2002-16-186-89

*Tuberaria  Lignosa

Bedoya.Abad;Anchez-Palomino;Alcami,Bermejo 2010 Phyomed 7-69-74

Bedoya;Sanchez,Abad Ethnopharm.2001_77-113-16

*Calendula Officinalis

Kalvatchev;Walder;Garzaro 1997 Biomed.51-176-180

*Palicourea Condensate

Bokech;Pannel,Cochran 2001J NatProd 64-249-50

*Ancitrocladus Korupensis

Boyd,Hallock;Cardellina 1994 J Med Chem.37-1740-45

*Kadsura Lancilimba

Chen;Zang;Wang  1999J Nat Prod 62-94-97

*Acer Okamotoanum

Kim;Woo;ShinJ Nat Prod 1998.61-145-48

 

*Celastrus Hindsii

Kuo 1997Phytochem.44-1275-81

*Pinus Parviflora

Tamura;Lai;Bradley 1991PNAS 88-2249-53

*Arnebia Euchroma

Kashiwada;Nagao;Hzashimoto;Ikeshiro,Okabe,Cosentino,Lee J NatProducts .2000.63(12)1619-22

 

*Phyllantus Niruri

Ogata 1992 AIDS Res Human Retroviruses 8;1937-44

 

 

 

PLANTES A ACTION ANTI-HIV INTEGRASE

 

 

 

 

*Pometia Pinnata(Sapintacée) Feuilles .Pharm Biol Octobre 2013,51(10)1256-61/Suedee;Tewtrakul;Panichayupakaranant.

*Mimusops Elengi Feuilles (Sapotacée)/Pharm Biol Janvier 20145é(1)58-61/Suedee;Tewtrakul,Panichayupakaranant.

Achryrocline Satureoides

Zhu;Cordeiro;Atienta,Robinson,Chow 1999.jour Virology 73-(4)3309-16

*Acer Okamotoanum

Kim;Woo,Shin 1998

*Eclipsa Prostata

Tewtrakul;Subhadhirasakul;Cheenpracha.Phytother.2007;21-1092-95

*Xanthoceras Sorbifolia

Kashiwada;1998J Nat Prod 61-1090

 

 

 

PLANTES à INHIBITION PROTEASE HIV1-PR

 

 

Selon Curr HIVRes 2010/Filho;De Sousa;Batista and co

275 plantes regroupant 99 familles ont un effet HIV Protéase

 

Sud Afrique .*Extrait de Bulbines Alooides (Asphodelacée)et Leonotisleonorus(Lamiacée)

Jour Ethnopharm.Juillet 2009,15,124(2)182-8/Kmos;Van de Venter,MIlne,Traore,Meyer;Oosthuizen.

*Plantes Marines de Mer Rouge  Anti-HIV PR Corail Doux CNIDARIAN ANDROMEDA et algue rouge GALARUXA FILAMENTOSA

BMCCompl.AlternMed 2014 Fevrier,25,14-77/Ellithey;Lall;Hussein;Meyer

*Fraxinus Excelsior

Kim;Yu,Park 2002 Planta Med 68-1034-36

Kikiacharian 2002

*Geum Japonicum

Xu,Zeng;Wan;Sim 1996J Nat Prod 59-643-45

*Ganoderma Lucidum

El-Mekkawy,Nakamura;Kawashata 1998 Phyochem.49;1651-57

 

*Andrographis Paniculata

Otake,Mori and co Phytothr Res 1995;96-10

Calabrese Phyother.Res 2002 ;14-333-38

*Crateagus Pinatifada

Min ,Jung,Lee 1999 Planta Med 65-374-75

*Geum Japonicum

Xu,Zeng and Co 1996J Nat Prod

*Musa Acuminata

Swanson;Winter,Goldstein,Markovitz J of BioloChem 2010-285-8646-55

*Eclipta Prostata

Tewtrakul 2007

 

 

 

PLANTES INHIBIBANT LES EFFETS CYTOPATHIQUES DU HIV

 

 

*Humulus Lupullus

Wang;Ding;Liu;Zheng AntiviralRes 2004-64-189-194

*Callophyllym Cardio-Oblongum

Dharmaratne,Tan,Marasinghe,Pezuto;Planta Med 2002

Xu,Flavin;Jenta Current inDrug Discovery and develllopment.2000;68-86-87

*Marila Laxiflora

BoKesch;Pannel;CochranJ Nat Prod 2001

*Lentinus Edodes

Susuki,Okubo;Yamazaki, Mitsuya,Toda Biochem.Biophys.Res Com.1989;160-367-73

*Agardhieella Tenera

Witvrouw,Este,Mateu;Reymen;Andrei;Snoek;Ikeda,Pauwels,Bianchini;Desmyster,De Clercq 1994 Antiviral Chem.Chemoth.5-297-303

 

 

PERSPECTIVES D’AVENIR POUR LES PLANTES ANTI-HIV

 

Beaucoup d’études pharmacologiques ont été pratiquées sur des molécules isolées mais peu ont bénéficiées d’essais probants notamment Andrographis;Acide Betullique,et dérivés Calanoides.Seul le Ginseng Indien ou WITHANIA SOMNIFERA bénéficie d’un réel progrès sur la limitation du processus dégénératif amyloide cérébral et surtout retarde notablement les troubles neurocognitifs d’un HIV traité.

Pour l’essentiel ,les molécules étudiées sont

*BAICOLINE :une FLAVONOIDE

*ACIDE  LITHOSPERMIQUE: un POLYPHENOL

* POLYCITONE :un ALCALOIDE

* CALANOLIDE A: une COUMARINE

*ACIDE BETULIQUE,:un TRITERPENOIDE

*WITHANOLIDE :une LACTONE STEROIDIENNE

 

 

Principaux auteurs et recherches moléculaires Anti-HIV

 

A) COUMARINE:

 

 

Dharmatane 2002

Lee 1994

YU 2003

ZHOU 2000

 

 

B)      FLAVONOIDE

 

ORGAN 20190

OHATAKE 2004

KIM 1999LI 1994

HU  2000

WANG 2004

 

 

C)      TERPENE
KASHIWATA 1998

XU 1996

YAD HAUW,LI KIM 1997

LI 1993

CHEN 1999

 

 

D)   COMPOSANT PHENOLIQUE

 

Kashimata 1995

FULLER 1995

AHN2002

PARK 2002

OGATA 1992

LIM 1997

AB-ELAZAM 2002

 

 

E) XANTHONES
WANG 2000

GROWESS 2000

 

 

F)QUINONE

 

DECOSTARD 1993

MIN 2012

 

G) SAPONINE

SAKURA 2004

 

H)  LIGNANES

 

CHARLDER 1998

LIU,LI 19095

CHEN 1997

RIMANDI 1994

 

 

PRINCIPALES CIBLES DES MOLECULES ETUDIEES

 

A) CONTRE LE VIRUS

 

*Les Polysacharides Sulfatés :Witvrow,De Clerc 1995-1997

*Aminoacide agissant sur la glycoprotéine Gp12 de l’enveloppe virale

Luscher et Mattli 2000

*Les Flavones

Aromadendrite Mahmoud 1999

*Epigallocatéchine

Yamaguchi 2002

Kitamura 1994

Kim 1998

Xu 2000

 

 

B) ACTION SUR LA REVERSE TRANSCRIPTASE

 

La Calanolide A

Chan et Kim 1990

Jiuang 2001

Luscher et Mattli 2000

Essai clinique avec  Creagh 2001

 

 

C) ACTION INTEGRASE

 

Surtout bis-Cathecol

Lee et Huang 1998

Suri 2001

 

 

D) ACTION SUR TRANSCRIPTION

 

Avec Tannins et Tetradecanoylphorbol Uchiaumi 1985 et 2000

PolypeptideAmino-acide  Ptak 2012;Man et Frankel 1999

 

 

E) Action, sur Dégénérescence Amyloïde et neurodégénérescence

sur HIV avec WITHANIA SOMNIFERA

 

Mishra 2000

Kulkarni;Dir 2008

Kuboyan 2005

Sankar 2007

Seghal  2012

Kuparati 2013 et 2014.

 

 

QUELQUES ESSAIS

 

*d’après Front  Microbien. 12 Janvier 2016/Kurapah;Atluri;Samkkanum;Garcia;Nair

*BMC 2001/Bradeley;Afolayan,Omoguryl

BMC Avril 2012 Otang,Greison

Pour les auteurs ,la plupart des randomisations sont partielles,ou de faible densité;de recrutement insuffisant.Il apparait  des modifications positives sur les constantes immunologiques,mais sans réduction de la charge virale, et sans  amélioration clinique,surtout les études révélent l’importance des plantes dans le traitement alternatif des réactions secondaires ,telles vomissement ou diarrhées ou infections opportunistes le plus souvent candidose.

Pour l’essentiel,les premiers essais se sont appuyées sur des compositions complexes chinoises  “aux vertus anti-Cancéreuses et immunomodulatrices” et en particulier  avec la classique Formule FU ZHENG ou FU ZHENG THERAPY qui pour l’essentiel est composée de

Astragalus Immunostimulante

Atractolydes Augmentant les Cellules Lymphocytaire

Conodopsis Augmentant les Lignées Rouges

Ganoderma Agissant sur les Cellules T et Macrophages

Selon le profil clinique sont additionnées:

Ginseng Panax agissant sur HIV integrase et cellules NK

Ligustrum si baisse des anticorps.

 

<<FU ZHENG

 

Etudes de Wang 2009 sur 60 patients seropositifs Stade 1 et 2;à 8,75 g/j deux fois pae Jour,sur six cycles de Fu zheng 1 concécutifs sur 30 jours:apparition d’une amélioration des constantes immunitaires. Contrôle clinique exprimé.???

Eudes de Wang 2009 sur 180 HIV;Evaluation de Fu Zheng  1 et HAART thérapy,sur la reconstruction immunitaire.contrôle Clinique clinique ????

Etudes de Wang 2009 avec Fu Zheng 2 sur reconctition immunitaire d’HIV recevant HAART. contrôle clinique ????

 

<<ECHINACAE PURPUREA

 

Grand classique immunostimulant.

Etude Molto 2010 avec 15 patients Phase 4 prenant inhibiteur Protéase Darunavir et Ritonavir

Etude Fondacio Luluia 2011 Phase 1 avec 15 HIV sous Etravirine

Dans les deux cas interactions de l’Echinacée avec les Anti-Rétroviraux,ce que l’on s’avait déjà avec  la Cyclophosphamide.

Pour l’essentiel ,l’Echinacée doit être réservée pour les préventions des coups de froid et grippe et renforce l’action de la vaccination anti-Grippale

 

<<TRYPTERYGIUM Wilfordii

* évaluation de  l’action de la plante sur le reservoir d’HIV et interaction avec les Traitements HAART(Tenofovir / Lamivudine et Lopinavir /Ritonavir  après plus de  6 mois  traitement avec Tryptilode/ Li Phase 3./2014 sur  18 patients  en accès HIV

*Recrutement de 120 patients dans 4 centres AIDS avec 20 mg/j de Tryptelide pendant 24 semaines

*23 patients non répondeurs immunologiquement avec Trypterygium (19 patients avec 10mg/j)plus HAART et 4 seuls avec HAART pendant 12mois Murray 2010,Piconni 2011

Ce qu’l faut savoir sur le Trypterygium

*Essai de Triptolide appelé PG490 inhibe l’ecxpresion d’interleukine 2 es cellules T .Jour Bio.Chem. Mars1999;Qiu,Zhao,Aoki,Shi.

*Triptolide et Tripdiolide  Nouvel diterpénoide anti-leucémique J Am.Chem Sci 1972 Kupchau,Court-Dailly

*Prévention de rejet de greffe rénale avec Tripterygium . Transplant Prosc. /-Juin2006 Survie et fonctions rénales  Sur 5 ans .Ji;Wang;Chen;Sha,Liu;Li

*Trypterygium : Anti-Inflammation et immunosuppression.Rheum Dis Clin.Fev 2000;Tao;Lysky/Surtout dans Polyarhtrite rhumatoïde et Lupus Erythémateux

 

MORINGA OLEIFERA

 

Effet de feuilles  Moringa sur Neviparine et efavirenz ,effets avant et après ajout de Moringa/Sebit 2000

 

BETULA et SUTHERLANDIA FRUCTENSENS

 

19 patients de 22 à 50 ans Des Saponines Triterpenes abaissent la virémie de 47,41% à 13,9%Katerere;Eloff 2005 et Grieve 2013

Agit sur augmentation lymphocytes et CD4 et Cellules T Harnett et Eloff 2004.Surtout antibiotique et antifungique,plutôt donnees dans les infections opportunistes.Tschibangu 2004,Elmuataz 1995,Hernett  2012

GASTERIA BICOLOR et PITROSPORUM VIRIDIFLORUM  surtout dans infection mycosique du HIV BBC Avril 2012 Otang,Greison

 

TRICHOSANTHES KIRILOWII

 

Plante Cytotoxique,anti-tumorale,anti-leucémique (Zheng/Zhang 1995)agit sur le mélanome,avortement tardif  mais très allergisante ,choc anaphyllactique  d’oû arrêt définitif.Plante embryotoxique et Tératogéne++++

Essai en Intra-veineux stade précoce et 2

Sur 51 patients appartiion de 18 accidents neurologiques++++

Action sur antigéne P24 et CD4 et CD8;Essai avec  Zidovudine.

Byers,Balwin 1991/Taido 1994/Lee;Huang,Huang-Chi 1991;Zhang,Onyang,Huang 2005;Meyer;Sergio 1992;Khan;Ani,Aloss 1990

Beaucoup d’inperfections et réactions secondaires .A ne pas Utiliser.++++

 

 

Revue de Détails des plantes traditionnelles en ETHIOPIE

 

utilisées dans le HIV traités par Anti-Retroviraux AZT,3 TC;NVP;EFV;dans centres médico-religieux 41;22%;Traitement à domicile 32,82%;médecin traditionnels 16 %

300 malades de 36 à 45 ans Sida stade 1 à 4 évoluant de un à 3 ans;

CD 4 >250à <350.

etude Kloos 2014

/Evidence Based Complementary and Alternative Med Vol 2017

(2017/Article ID 1724583)/Gurmu;Teni;Tadesse

etude de Avril à Mai 2014

Plantes les plus utilisées:

*NIGELLA SATIVA :22,92%

*MORINGA OLEIFERA :20;83%

 

 

Extrait R019 d’extrait de KINKELIBA

,à la dose  d’une décoction d’un litre entre 8 h et 16 H,En AFRIQUE du SUD

Actions classiques :

Infection,Fièvre;Diarrhée;Troubles coliques: Kikiema 2004/Ogan 1972/Bassene 1981

Anti-viral :Ferrrera 2004/Pengsurparp 1995,Cohen 1996,

Anti-malarique;Antibiotique;Anti-inflammatoire Olajide 2003

*Action sur 32 HIV de 18 à 55 ans de mars 2009 à Janvier 2010/

CDT 4T de 200 à 500 répondant peu aux antirétroviraux .

Les CD4 passe de<350 à 387,84 en 90 jours;

la virémie baisse en 3 mois de 0,9,mais pas de  réponse de copies virales inférieures à 50

.En 90 jours amélioration du poids ;de l’indice corporel(BMI) et indice de Karnoswki.les fonctions rénales et Hépatiques ne sont pas touchées.

R019 :Meilleure tolérance que antiretroviraux Colza 2004/Arribas 2010

.Action microcide supérieure au Placebo Markoittz 2006

Résultats superposables comparatifs entre  groupe Lopinavir-Ritonavir et R019.Actions sur  géne C8-CD 4 Meynard 2010.

Incidents notés:Polyurie;stimule l’appétit,somnolence

Chimie:Tannin;Anthocyanides ;Leucoanthocyanides;Sucres réduits

Jour Of Applied Pharmaceutical Sciences 2012

02)02)2012/59-63/Allabi;Dossa,Danjo;Yombi,Biombo;Bigot.and co.

 

 

PANAX  GINSENG

Semi-sauvage Rouge de Corée

Ralentit  la Déplétion CD4 chez 68 HIVsur 11,Mois +ou – 31,3 Clin Drug Immuni Avril 2005 Sung;Kang;Lee;Kim;Che

Interaction avec Inhibiteur Protease Lopinavir-Ritronavir sur 12 HiV en 29,5 jours Phramacotherapy 24 novembre 2014/Calderon;Chairez;Gorlar;

Effet bénéfiques du Ginseng rouge avec anti-rétroviral de patients infectés Sur 46 patients Clin Vacc Immuno.08.2009 Sung,Jung,Cho:

Réponse Virale,resistance génétique de mutation virale nf,CD4 augmentées. sur 23 patients HAART plus Ginseng,5 patients sans changement copies virales

Accroit longévité ,survie (SD) ,décroissance CD4 significativement plus bas  Sur 252 HIV de 1985 à 2013 ,162 HIV avec Ginseng et HAART.J Ginseng Res Avril 2017 41(2)22-26 Cho ;Kim

Réduit les effets défecteux sur le géne viral nf intervenant à la progresion de la maladie.:Ginseng AART 7,8 % de réduction, du géne,groupe AART seul 6,8 %/jour Ginseng Res Avril 2017/cho;Kim;Min

Ginseng Traitement naturel antiviral J Ginseng Res Oct 2016 Im ;Kim;Min:virus syncytial,HIV,Influenza,Herpés ,Retrovirus; Hépatites.

Prevention du Stress Oxydatif dans maladies chroniques  Jour Ginseng Res Avril 2017/Lee;Yoon;Park,Song;,Yeum.

Gingenoside Rb1 et Milefosine agissent en synergie en abolissant la cytoprotection macrophagique de la cellules infectée par HIV/J Med Food 08 2014/Jeong;Kim

 

SCUTELLARIA BAICALENSIS

 

Flavovone Baicaline et Wogonine avant tout anti-cancéreuse ,inhibe cellule muyéloide et lymphoides;Actionsur Cancer du Poumon et Hépatites

Baicaline Anti-HIV comme Inhibition Reverve transcriptase (Zhao), Owo 1989 action de 2 Micromg/ml à 90%

S’oppose à l’entrée virale cellulaire et AntiHIV 1 Intregrase

Kitamura;Houda,Yoshiaki;1998 Baicailine anti-HIV

Li;Fo;Yao Flavonide et Baicaline BiophysiquePhys Res Com 2002

Declercq;Zhao;Zhang ;Chen,Natural product AntiHIV Med Res 2000

Lam,Au Life Sci 2000

Ono;Nakan;Fukushan Bioche.Boiphys.Res Com 1989

Ahn;Lee;Kim Moll Cell 2000

Wu,Atteli;Zawad America J Cli Med 2012

Wogonine et essai immunologique  J Of Immuno.27Dec 2016 Quing,Zhana ,Chen;Marha

 

JUSTICIA GENDARROSSA

AntiHIV de Dyphylline Glucoside de Justicia Phytochem Avril 2017 /Zhang,Rauschung,Guan,Liu;Wang,Li; N’ Guyen.

 

 

HIV ET INFECTIONS OPPORTUNISTES

 

 

71 Plantes et 28 familles

COMBETRACEE 14 %

ANARCADIACEE 8%

MIMOSACEE 8%

EBENACEE 7 %

Les Flavonoides sont anti–viraux

Terpenes (Myrtacée et Lamiacée) Actions  immunitaires

Actions répertoriées sur Diarrhée,Herpés;Toux,Meningite,Tuberculose,Zona,Paludisme,Candida,Maladie de Peau

Types de Plantes

ALOE ZEHRINE :<<<Herpes,Paludisme

LANNE Stuhmanni,CAPPARIS,SCLEROCCAYA<<<:Candida

SCLEROCCAYA Bierra;RHUS Reniuversis;CAPPARIS Tomentosa;COMBRETUM Apiculatum,PHYLLANTUS;ADANSONIA,MORINGA: <<<Diarrhée

Jour Ethnobiol .EthnoMed 2010-64 Chinsembu et Hedimbi(Nepad/Sanbas,Unam)NAMIBIE

 

 

Autres Plantes et Pathologies associées au HIV en AFRIQUE DU SUD

 

 

David,Blouws,Aboyade,Gibson,De Young,Klooster,Hugues / Jour of Ethnobiology and Ethnomedecine 25 decembre.2014

Enquète pratiquée au près de 21 % d’Herbalistes,71% de sorciers ou Devins,.Ces pratiques regroupent en AFRIQUE du SUD entre 200.0000 et 350.000 pratiquants Herbaliste sou Devins,de niveau de connaissance équivalent pour le primaire 31%,Secondaire 16%,tertiaire 2 %

Connaissance des pratiques phytotherapiques moyennes de 10 à 15 ans dont Expérience sur le SIDA 47%,connaissance uniquement sur les affections opportunistes du Sida 51%.

Score sur 17 plantes et 12 familles souvent assoçiées en composition de 5 Plantes

*URTICA DIOCA:Purgatif;Anti-Toxique

*LIPPIA JAVANICA :Fiévre,Paludisme;Infection pulmonaire

*LESSERA FRUCTENSENS Asthme,infection pulmonaire

*LEONOTIS LEONORUS:Douleurs thoracique et pulmonaire

*FOENICUM VULGARE:Toux et maladie Pulmonaire

*CUSSOMA SPICATA Immunostimulant

*HELICHRYSUM HERBACUM  Immunostimulant.

*MENTHA LONGIFLORA :Troubles digestifs.

 

****PLANTES réputés  ANTI-HIV:

 

*ASPARAGUS DENSIFLORUS;

*LESSERIA FRUCTENSENS

*HYPOXIS HEMEROCATHIDIS;

*ALOE FEROX

 

 

 

 

 

 

A

Retour