Vaudou,des Dieux et des Arbres

Depuis la catastrophe ,séisme du 12 janvier 2010 ,subie par le peuple haïtien,il a été noté une résurgence du Vaudou,héritage animiste d’une religion africaine ayant résisté à l’arrachement de la “Grande Terre”,d’origine traditionnelle du Dahomé.Les Dieux sont effectivement tombé sur la tête,qu’exprime le Vaudou,un rapport étroit avec Dieux et les Diables.Mais ,sur le plan historique,le Vaudou fut l’élément moteur de la libération haïtienne face aux troupes napoléonniennes.il est fortement ancré dans la culture oû il a subi peu d’influence étrangère religieuse comme en Afrique(Islam et Christianisme)

10953398_10204821009937632_7928958365392900488_n 1915962_1739975109550989_7505692025888066667_nfondphytob313147875_1757687904446376_7273131605124786449_o

CEREMONIE

Sa caractéristique essentielle est la prise de possessions,au cours de danses,l’être humain est envahi par un des invités présents”loas”.La prise de possession pour l’être humain,homme ou femme,est particulière,car il devient”dieu”se transformant physiquement ,mentalement,prophétise et devient insensible à la douleur,Sur le sol est dessiné à la farine de maïs un”vévé”,armoiries du dieu invité,plusieurs hommes jouent du tambour,trois,”papa”,”maman”,”enfant”symbolisant le soleil,la terre,la lune.Un autel est présent emplie d’objets,de grains,fioles,croix noires et sabre représentant Damballah,le dieu-serpent.Une grande croix avec chapeau haut de forme et redingote représente le Baron Samedi,chef de l’empire des morts,apparenté à Mercure et Pluton.Sur le sol des pierres noires allongées,”pierre de lune” servent à la préparation des traitements médicinaux.Une hutte est dans un coin,la”cage zombie”le feu Marinetto,déesse antagoniste de la “maitresse Erzulie”déesse de l’amour.Le prètre,Hougan dirige la cérémonie,avec son coq et des colombes objets de sacrifices.Pour calmer des “loas “non invités,les “guédés”dieux de l’amour et de l’amour sont préparés des corbeilles de fruits.On peut assister à un culte des marassas,culte des jumeaux,les possédés redeviennent des enfants.Plus tard,un Ogoun,Ougoun-Férraille,dieu de la guerre,bondit et crie,il est comparé à Saint-Jacques Majeur que le Hougan questionne et lui promène sur lui l’attribue de son pouvoir,l’açon(calebasse entourée de vertêbres de serpents )et sonnette;le possédé revient à lui et rejoint le groupe.

Cette cérémonie doit être différenciée des cérémonies d’ordalie qui régularisent les  groupes ou individus indésirables perturbateurs de la cohésion sociale,cérémonie décrite en 1970 oû sont utilisées des plantes et poissons neurotoxiques(le retour de l’envouté des pays des morts).Enfin de compte,on ne se trouve pas entre dieux et le diable mais dans un véritable décors naturel oû l’homme garde sa place légitime.

 

L’Arbre

Il ne faut pas s’étonner de la place prépondérante de l’Arbre et de ses sortilèges:arbre-temple,refuge,arbre-punition des dieux:donc valeur symbolique de la vie.

La nature est considérée comme un temple et chacun de ses éléments est habité par une divinité protectrice.Il existe”un Grand Maitre” créateur de l’univers mais il délègue sa puissance à l’eau,le feu,la terre,l’amour et la mort,régulant le quotidien et le code social.Arbre et Vaudou sont donc un art de vivre,l’homme étant le gestionnaire de cette délégation,arbres,forêt,mer,lune ou soleil ne peuvent être contrôlés par l’homme.Les plantes ont également des”forces” faisant partie du culte de la vie du vaudou.

Deux arbres,Habitat des Ancètres;

IROCO,FROMAGER,MAPOU,LOCO,Céiba Pantrandra L

Il protège les autres arbres.C’est le symbole des prêtres”Hougans”.On l’apelle le dieu guérisseur qui protège “les docteurs-feuilles”,l’esprit de la végétation qui donne aux feuilles leurs propriétés thérapeutiques.

Le MOMBIN FRANC,Spondia Mombin

Pousse au bord de l’eau,massif,avec des fruits aigres doux nourrissant les porcs domestiques et pouvant être distillé pour son alcool.

Usages:

*Les fruits antidiarrhéiques.

*Ecorce,Tige,Racine,décoction de feuilles:gargarismes pour pharyngites

*Action vulnéraire en lotion ou compresse

*ecorce de tiges:uréthrites

*Feuilles:fébrifuge,décongestives,données dans le paludisme.

vaudou

La Gadoue-Thérapie

Enfin,on ne peut passer sous slience la Gadoue-thérapie,le Bain de Chance qui régénère le corps,qui met en présence le “ti bon-ange”de l’individu,composante spirituelle de l’individu.le “Ti Bon-Ange siège dans le sang.L’état d’une personne reflète celui de son “Ti bon-Ange”.Lors des bains de boues,dirigés par le Hogou,Papaticorne ,prêtre-haugou ,des feuilles sont mises ,se libérant elles-mêmes de leur “Ti Bon-Ange” et  le transmettent à une personne.Un possédé se libère,en transe et plonge dans les eaux boueuses,puis se réveille épuisé,ayant partagé les forces du puissant guerrier qu’est haugou.

S’investir dans le Vaudou n’est pas sans difficulté,tous les messages et en particulier l’usage des plantes médicinales demandent une recherche précise,car il serait dommage de se cantonner à l’expression d’une croyance de type holistique alors que tous les éléments prouvent un savoir-faire indéniable qu’il faut encadrer.Docteur-Feuilles.

Retour