Yam ou Dioscorea,source de Stéroïdes

                       LE YAM  OU IGNAME SAUVAGE ou DIOSCOREA VILLOSA

La Racine  et Bulbe contiennent  DIOSGENINE ,  Sapogénine Stéroïdienne,source industrielle de Stéroïdes tye Progestérone, mise en valeur par Marker (1930), ;mais l’organisme humain est dans l’incapacité de transformer cette Sapogénine en Progestérone .Ses utilisations dans le syndrôme préménopausique et ménopause ,rhumatologique sont citées surtout dans la tradition Aztèque,au Mexique.L’American Journal of Obtstétric and Gynecology(1999)  sur la base d’études du Yam mexicain  statut de l’abscence d’effet dans la ménopause,et pose donc le problème de possibles  compléments additionnels.De plus sur une cohorte faible ,il n’a pas été noté de modification clinique mais aussi hormonale pars  la Diosgénine(Komesaroff,Black ;06/2001)

Le seul fait positif  pour le Yam est son caractère ant-oxydant:

(Araghiniknam,Chung (Life Sci.1996)

Racine et Tubercules sont utilisés 

contiennent:

 Saponine Diosgénine,phytostérol,alcaloïdes,tannins,Amidon.

Certaines études suggérent par son métabolisme hépatique,  une possible action tonique et sexuelle.Le caractère Oestrogénique est loin d’être démontré,bien qu’il soit dit qu’il ait une action oestrogéne-like (Wu;Ly/ 08.2005)

Etant donné son caractère anti-oxydant les indications les plus recevables seraient:

Troubles,intestinaux (tannin)Troubles biliaires,Douleur Rhumatismale,Tonique

  • Il apparait si on se référe à la NIH ou  le Service de Santé Canadienne que les preuves cliniques manquent mais toutefois dans le doute oestrogénique,il est conseillé d’eviter le Yam durant la Grossesse,les cancers hormonaux dépendants (Sein,Endomètre,Ovaire) ou endométriose et fibrome.
  • De même,il est conseiller prudence si troubles de la coagulation ou maladie de système type Lupus Eythémateux
  • Les bouffées de chaleur traitées par le Yam ne changent pas avec du Yam en crème
  • Les implications des oestrogénes  suggérés duYAM sont insuffisantes pour traiter:Sécheresse vaginale post-ménopausique,syndrôme prémenstruel;ostéoporose,troubles sexuels et stéritiité,troubles menstruels,arthroses de type inflammatoire.

Il est certain que l’action du Yam se projetterait plutôt sur le vieillisement,protection vasculaire et lipidique par son action  anti-oxydante,mais les  contrôles des échantillons de Yam ,définition de l’effet ostrogène-like et cohorte randomisée de patients permettraient plus de lisibilité.

Retour