Zombi:une Ordalie botanique

fondphytob313413057_1773029662912200_7224767541530670697_n13323639_1701138230139569_6782148299514082320_o10425470_903961979623983_9217776805788042977_n                                    LES ZOMBIS

 A propos d’une Ordalie Haïtienne,la potion BOKOR

A la suite d’une observation scientifique sur le cas de Zombification de Narcisse Clairvius par   WADE DAVIs  ,dans le cadre de la religion Vaudou ,syncrétisme de culture africaine et catholique,née de la grande Terre, prenant sa source au Bénin mais aussi,Togo et Dahomey,et étendue à l’Amérique du Sud,Cuba,Haiti.Cette religion est née dans des conditions très particulières de l’esclavage.Cette zombification est bien sûr est une des caractèristiques  de la religion Vaudou mais fait partie des pratiques intégrantes anciennes shamaniques régulant la vie sociale depuis la naissance de l’homme,donc non spécifique. au Vaudou.

persezombie

La principale difficulté est de déterminer les composants nécessaires à la zombification,certaines  plantes justifient un réajustement et une claire identification.et déterminer clairement sur quels concepts cet acte ordalique  sont pratiqués.

Relèvent-t-ils d’une seule régulation sociale,quelles sont les conditions psychologiques requises,sont-elles induites par les drogues ou d’un désordre psychique permettant la manipulation par les drogues de type hallucinogènes.,les rites et mythes de la religion Vaudou n’étant pas en cause.

S’il faut résumer la religion Vaudou;avec leurs prêtres,les Hougans,elle est donc une synthèse de religion animiste africaine et catholique.Le monde  des esprits de la terre des morts est vivace,avec Baptème,pratiques d’extases de chants et de danses ,permettent d’enter d’entrer en transes et de communiquer avec les mortss.Cette pratique n’est pas un nouveauté et ne relève pas de la sorcellerie mais d’un fort anchrage millénaire du culte des ancètres,du shamnisme et représentation du monde commnunicant avec les puissances tutellaires du ciel et les morts sous terre,parfaitement évoqué par Mircae Eliade.Cette communication se fait la plupart du temps avec des drogues hallucinogènes,Peyotl chez les Aztèques ou Anamite Muscrainique chez les Bouriates sibériens.La pratique de l’Ordalie par des hallucinogènes fut combatue par les missions catholiques et protestantes,certes pour des raisons de proséléthisme mais aussi pour leur toxcité,certaines ordalies se révélant comme des chatiments voire un crime déguisé.La zombification est donc un fait parfaitement intégré et culturellement décrypté.

zombie

*L’étude E.WADE DAVIS(Nord -Coraline-USA) en collaboration avec le DR DOUYON LAMARQUE( Centre Psychiatrique de Port au Prince.Haïti)

Journal of Ethnopharmacology octobre 1983)

zombie

1)Le  CAS CLARISSE

2)ETUDE BIOCHIMIQUE DE LA POTION BOKOR

3)EXTENSION ET CAS SIMILAIRES DE MORPHOZOMBIFICATION

4)LES PLANTES HALLUCINATOIRES PAYS

Bien que de caractère exemplaire,cette étude n’est pas la seule mais  elle fut le support de parutions non conformes à la zombification et de ses impliciations et consequences,l’aventure de Narcisse Clairvius est l’archétype de l’interprétation de faits sociologiques,botaniques et ordaliques qui nous entrainent au premier fondement des pratiques shamaniques.

zombie

LES MESAVENTURES DE CLARISSE ET SES IMPLICATIONS

En 1962,Clalrisse a un problème d’Héritage avec son frère.Clarisse meurt oportunement et enterré.Dix huit ans après,”il réapparait “chez sa soeur,son frère est mort.C’est donc traditionnellement un mort-vivant,un Zombie.Ce statut Juridique de Zombie est présent dans” l’article 77 du Code Civil Haïtien”,pourvu que le certificat de décès soit fait par un officier de l’Etat civil et “deux Témoins de la famille”.Clarisse est confus,on évoque une schizophrénie.Pourtant,il a des souvenirs,le méchant Bokor la pris comme esclave dans une plantation avec centaine d’individus,sans doute également drogués Il ne s’agit plus de tradition  vaudou mais bien d’un acte délictueux,peut-être avec l’aide de son frère,Il a profité que le Bokor ait oublié de lui donner sa potion pour s’enfuir;donc acte délictueux sur personne en état de grave faiblesse cognitif avéré.

Par le passé le Bokor avait deux possiblités:

1)Possibilité de réabilité le morphosé avec une solution salé,devenant son esclave,le sorcier capture l’âme du Zombi.

2)Ou lui donner une fois pour toute la potion,le renvoie à l’état de morphozombie,le Zombie est enterré,ses assistants le déterrent deux à trois jours après,en lui donnant un contre-poison,cette manoeuvre n’est pas toujours couronnée de succès.

3)Lorsque le Zombie réapparait,il est fort,stupide,infatigable,obéissant,bref il est drogué.

Ce fait divers permis  à WADE DAVIS d’entreprendre des recherches sur des produits non encore spécifiés mais dont les effets étaient connus depuis la colonisation du XVI ème siècle.

QUELS SONT LES FAITS REPROCHES AU FUTUR ZOMBIE?

Il a été précisé qu’il représente un fait social,un jugement dernier ou de recours pour écarter géneurs ou malfaisants ,sont ainsi visés:

*DIFFAMATION

*ENLEVEMENT D’UNE FEMME D’UN AUTRE HOMME

*QUERELLE D’HERITAGE

*AMBITION EXCESSIVE .

donc problématiques éternelles d’une société:

 sexe, argent ,envie ,pouvoirfolie

zombie

OBSERVATIONS DE DAVIS WADE

Sur les fondements traditionnels et compte -rendus ethnographiques,il publie dès 1983 dans “Ethonopharmacology” et pense avoir isolé les composants de la potion Bokor:

*Deux lézards morts

*Carcasse de crapeaux

*Un poisson souffleur ou Tetradrodon

*Des os humains

*Une Saponine identifié comme Abizzia

*Poudre à Canon et vésicule biliaire,sans intérêt.

TENTATIVES D’IDENTIFICATION CHIMIQUE  DE LA POTION BOKOR

La formule est un mélange des genres:théorie des signatures et produits efficaces:

1)Corps de lézards sans intêrêt;

2)Os humains,valeur symbolique de la mort.

3)LE TETRADODON par sa TETRADOTOXINE est l’élément clé toxique entrainant ralentissement des grandes fonctions,paralysie,hypothermie,hypotension,coma et mort.

Le début des symtômes est significatif:diificulté respiratoire,paralysie Faciale,Fixité du Regard.

Les faits sont parlants,la toxine disparait à une forte cuisson.Entre 1974 et 1984 on a relevé  au JAPON 646 intoxications au poisson-soufleur dont 179 cas mortels.

4)Une SAPONINE, sans doute provenant de l’ABIZZIA,dont l’écorce est antalgique,tranquilisante,sédative,inducteur du sommiel.

Les saponines sont en règle déprssive respiratoire et cardiaque.

5)Caracasses de CRAPAUD,

il fait partie de la mythologie traditionnelle et la forme BUFO BUFO malgré son toxique cutané ,amine biogène,BUFOTOXINE,d’action supérieure à la cocaïne.Même si il est ingéré,il n’est pas toxique.Seule sa forme injectable est toxique.La tradition chinoise utilise la Bufotoxine  pour :les  maux de gorge,palpitations et même anti-cancéreux.

6)Le ver POLYCETE,urticant Toxique,entrainant sensations de brülures internes.Sans doute artfice pour masquer les délires provoqués ou tromper le zombi sur la nature de l’action de la potion

7)le lézard est sans doute à la fois un principe religieux (rappel du Dragon chinois) et relation avec les morts.

*Publications:

-Chem.matter.10/1987

-University North Caroline Press.1988

-Quotidien du médecin du 27/10/1983

zombie

LE REVEIL DU ZOMBIE

Il est fort probable que nombre de morphozombie sont passés de vis à trépas par les tentatives de réanimation traditionnelle.

Au deuxième ou troisième jour le Zombi est exhumé et une pâte est donnée avec force,pâte composée de

*DATURA :,toxicité,dangereux;Vente Interdite:

contient Atropine,Hyoscyamine,Scopolamine.

il entraine une perte de mémoire permanente récente,perte du réel,délire,paralysie et mort.

La scopolamine est considérée calmante et désoriante.

Sile Zombie survit

il est noté Amnèsie,Confusion,Stuppeur,Bizzareries,symptômes que présentaient Clarisse et posaient naturellement le diagnostic de schizophrénie.

*IGNAME ou DISCOREA

dont il n’est pas précisé l’espèce .pour mémoire il faut savoir que la variété SEDIFLORA est utilisée dans les brûlures gastriques,brûlures,furoncles et plaies infectées.Il n’est pas signalé  les formes toxiques communes puisqu’il a été relaté le 15/12/2011 à Baluola,à l’ouest de Kisangani 5 intoxications d’enfants et un décès.Les Ignames toxiques les plus connus sont les espèces SANSIBARENSIS,BULBIFERA,ANTALY.

zombie

PROBLEMES A RESOUDRE

Dès 1997, a été évoqué l’usage d’une ALGUE CORALIENNE,le CIGUEATERA.Il est assez commun et vit accroché sur les poissons sans communiquer sa toxicité.Seule l’algue,par la CIGUATOXINE est toxique.Elle entraine diarrhées,Vomissements,sensations de chaud et froid,picotements général,faiblesse générale,s’intégrant bien dans ce contexte d’ordalie.De plus les signes s’aggravent avec l’alcool.Les signes apparaissent en 1 à 2 heures et peuvent persister quelques mois.

Ces observations bien sûr firent le bonheur des cinématographes et publications dont la plus connue”Le Serpent et l’Arc en Ciel”,rendant difficile la césure entre mythes et réalités.Pourtant en mai 2001,un prêtre Hougan,Adelin Sein fut victime et décéda après l’absorption d’une potion Clairin,ingestion faisant suite à une visite d’un ami pour un problème d’argent.

zombie

LES PROBLEMES PSYCHIATRIQUES FAVORISENT-ILS LA MORPHIZOMBISATION ?

Cette relation fut évoquée dès 1948 pae le DR HARLOW,faisant référence à un traumatisme cranien ,victime  ayant changé totalement de personnalité,bien sûr,un syndrôme frontal,dont les applications futures permirent d’envisager la facheuse lobotomie qui ne fut pas très heureuse et éthique.

Le LANCET du 1er octobre 1987,( DR LITTELEWOOD et CHAVANNES ) permis d’isoler les cas zombies très suspects:

1)Le 1er Zombi était un Schizophrène Catatonique

2)Le 2ème Zombi avait des lésions Cérébrales et des Crises d’Epilepsie

3)Le 3 ème, Zombi avait un retard mental (d’origine alccolo-foetal)

Enfin La Presse de Montréal du 1er octobre 1997,confirme encore la présence des désordres psychiatriques ou cérébraux chez des Zombis.

Le Zombi est donc un drogué ou un sujet fragilisé attiré par les drogues comme le sont les schizophrènes pour le Cannabis..Il a été écrit que Clarisse avait été séparé de sa mère,malade mentale.Il a été constaté qu’à l’ingestion de la potion ,le sujet présentait des troubles visuels et de l’équilibre.

S’il existe un doute  sérieux à la réalité du mythe zombie,l’ordalie ne fait aucun doute et est du règne de la manipulation collective.Par ailleurs,il semble curieux que la focalisation se concentre  sur certains   produits limités ou dangereux  alors qu’existent des produits -pays extremement communs parfois moins toxiques et hallucinogènes.

zombie

LES PLANTES HALLUCINOGENES -PAYS

Bien que peu évoquées ,elles font parties des possibilités thérapeutiques shamaniques,d’autant que les routes maritimes coloniales

espagnoles ont obligatoirement influencer les populations caraibes et importer des procédures différenciiées.

     PSYCHODYSLEPTIQUES ET   HALLUCINOGENES.

On peut évoquer des champignons:

1)PSYLOCYBE SEMILANCEAT:champignon du rève

*LYCOERTON :narcotique ,champignon de la divinité

*INOCYBE,contient de la Psilolocibine,mais beaucoup d’espèces sont toxiques

*GYMNOPILNUS:hallucinogène mais toxique

2)ATROPA BELLADONA:BELLADONE:Hallucination de type Ectasy,

avec troubles visuels,perte de sommeil,convulsions,accidents cérébraux,décompensation cardiaque.

*3HYOCYANNUS NIGER:Psychoactive dangereuse hallucinations ,délires.

*4)LATUA PUBIFLORA contient de la Scopolamine et Hyoscyamine:Hallucinations,Délires,Troubles Mentaux

5)*CANNABIS:Action Biphasique:Relaxation puis Euphorie,troubles dépendant de la concentration en Tetracannabinoïdes.Entraine troubles Cognitifs,Anxiété,Paranoïa

6)*PIPER MYRISTICUM,Le KAWA,INTERDIT à la Vente,accidents hépatiques et Délires,était une catastrophe dans les Iles du Pacifique oû se faisait la fête du” Grand Kawa “,en présence d’Elsabeth II.

7)*SOLANUM:Alcaloïde Tropane et Saponine pour magie vengeresse.Narcotique et Sédative

8)*CALONGA NIGRA:traite les mauvaises gens

           PLANTES A EFFETS  AMPHETAMINIQUES

Le problème posé : absence apparente comme stimulant ,l’utilisation du Datura par son aspect hallucinogène est illogique dans les procédures de réveil des sorciers.

MYRYSTICUM FRAGENS est de ceux-là avec une action amplifiée par l’ephédrine et caféine.

Ces plantes sont souvent associées au MDMA ou servent de précursseur de synthèses des amphétaminiques ,on peut citer:

*Sauge Rouge divinatoire:hallucinatoire

*Girofle,

*Paulinia,

*Angélique,

*Pivoine,

*Hydrocotyle

*Yohimine

Cet abord pose le problème de traditions répétives dangereuses et non contrôlées par l’expérience,car il parait illogigue de réveiller “un mort-vivant “par une drogue qui augmente les risques respiratoires ,cardiaques ou neurologiques..Ces risques furent constatés fin XIX sièccle  et début XX ème siécle entre autre en Centre-Afrique,l’ordalie pour certaines tribus étant considérée comme une regulation définitive et radicale. mais injuste.

                        PLANTES A BETA- CARBOLINE

Leurs alcaloïde HARMALINE et HARMANE potentialise le LSD:

*ACACIA

*ARUNDA DONA

*MUCANA PRURIENS

*ANAMITE MUSCARINIQUE:grand classique ordalique shamanique de l’Asie Centrale et  Sibérienne ;apparenté au Soma de la tradition Ayurvédique.

Un cas particulier:

Le PEGANUM HARMALA,ou RUE SYRIENNE Utilisée comme analogue de l’AYALHUASCA ou VIGNE de l’ESPRIT(BANISTERIOPSIS CAPSIS),

plante dangereuse, Interdite;sédative et narcotique,dangereuse chez le shizophrène.,essais malencontreux sur des toxicomanes :troubles cardiaques et décès.

Le Peganum est stimulant du système nerveux central,agit sur les IMAO,

Etait donnée contre le mauvais oeil.

                                    CONCLUSIONS

La zombification est du domaine de la manipulation collective,une ordalie,masquée par les rites et mythes religieux conforme à une stabilité morale du monde.Bien que de pratique ancestrale  faisant  partie de la culture humaine ,trop souvent l’accès aux drogues met en danger adolescents et sujets psychotiques ou border-lines,posant une vision manichéenne et surtout témoignant de pratiques qui sont dans les faits des actions délictueuses dans un contexte d’abus de faiblesse.Il ne s’agit pas d’ordre moral mais d’une juste protection des fragilisés et l’utilisation de plantes hallucinogènes se révèlent toujours dangereuse et inappropriée d’autant qu’ elles sont souvent évoquées  brièvement ou  des plantes encore mal définies.Informez vous et ne pas se laisser abuser par les sirènes mystiques.L’espace des drogues hallucinogènes n’est pas un jeu d’enfants ou le témoin d’acte rebelle  incontrôlé associal ou dit sociétal..

 

 

Retour