THÈMES

b

Bacopa et Centella,ne pas Confondre,plante cognitive

104fondphytob345          BACOPA MONNIERI,une Scrophulacée,confondue avec Centella Asiatica

Bien que différenciée dès les premiers écrits aurvédiques Susruta et Caraka,une confusion des deux plantes fut continue du 16 éme siècle au 20 ème siècle

Cette scrophulariacée appelée BRAAHMI ou SUVARCHALAA,dans le Susruta,alors que le Centellla un APIACEE est déjà différéncié avec le nom MAANDUUKI ou GOTU KOLA

BRAAHMI est spécifiquement utilisée pour les maladies mentales,epilepsie,tonique cérébral et fertilité.

Mode d’utilisation:toute la plante

En jus de 10 à 20 ml

Plante en poudre 3,5gr

Racine poudre de 500mgr à 1,5gr

 

 

BREVES SUR CENTELLA ASIATICA(Theme dans Docphytoplus)

 

<<< CENTELLA  ou GOTU KOLA  en INDE

Tonique Cérébral,anti-diarrhéique,Affections Respiratoires (Bronchite,Asthme)

;Baisse des la concentration des Béta-Amyloides hyppocampique/Utilisé dans la Cognition :Effet sur proteine Béta-Amyloide /Phyto.Res 2009/Dahmasekaram,Holcomb,Hitt,Poter,Yong,Manyam

Cognition,Stress Oxydatif/JEthno.2009/Kumar,Gupta et JEthno /2002 Cognition  et Apprentissage, Emotion.Whanathorn,Matar,Tongun:/Anxiolytique'(Dérivé Asiaticoside) Phytomed 2006.Wijveera,Koszycki,Merali

Utilisation dans MCI(Mild Cognitive Impairement )decembre 2008/Twari,Singh,Patwachahan,Geholt,Gambhir++++++++

 

<<<CENTELLA  ou  JI  XUË CÄO en CHINE

Anti-Age,Diarrhée,Calcul rénal,douleur urinaire,Dysenterie,Vieillissement,vomissement,memorisation,apprentissage

 

 

 

 

CHIMIE DE BACOPA,BRAAHMI

Saponines,saponosides,flavonoïdes dont la Baconine la plus importante,Stigmastérol,BétaSitostérol,Alcaloïdes dansfeuille:Herpestine

ESSAIS de laboratoire

Cardiotonique,Vasoconstricteur,tranquilisant,anxiolytique,augmente l’action des barbituriques,tonique nerveux,troubles psychiques et epilepsie.

Augmente la concentration en acide Glutamique et GABA cérébral

*Inhibition de l’ischémie et dommage cellulaires sur l’ADN des astrocytes sous Nitrite d’azote (NO),protection anti-dégénérative Lifie Sciences 08/2003:Russo;Borelli,Campis,Acquviva

Principales Données cliniques

1)Action anti-dépressive avec la Bacoside A:Sairam;Dorababu;Goel;Bhattacharya :Vol 9/2002 (3)207-11

2)Etudes non randomisée sur 39 patients avec 300mgr  de Bacopa,deux par jour sur 6 mois/Coswaini;saij;Kumar;Tiwan;Thawani Vol 4 Avril 2011

3)Effet Cognitif et Neuroprotecteur du Bacopa

Jour Eth Jan 2011;8(1) 117 Wabudir;Watranuthorm,Mucipapura

4)Comparaison entre Bacopa et Gingko Biloba:Activité Anti-cholinestérasiqe et cognition,sur 3 essais

1)Bacopa:300mgr/kg

2) Trois groupes Gingko 15 mgr/kg/30 mgr /kg/60mg/kg en addition de Bacoapa

Le résultat est significatif avec le groupe BACOPA 300 mgr avec GINGKO 30 mg avec inhibition de l’acétylcholinestérase de 40 à 80 %

5)Essai en Australie à Victoria avec 225 mg/jour.Données non communiquée en 2001

6)Conférence De Brain Research parle d’un essai court sur 6-10 jours (2001) et le Dr Oz en 2011 évoque un nouveau modèle thérapeutique

7)Stough et Llyod;Psychopharma.08.2001

8)Nathan et Tanner Neurospychology 03/2004

9)Nathan ,Clark Pyschology/06 2001

10)Stough et Downey Phythothe.12/2008

11)Calabrese,Gregory  07/2008

Le BACOPA a une action indiscutable sur les facultés cognitives et mémoire mais les essais présentés présentent souvent le même  defaut de randomisation,echantillonnage ; durée du traitement souvent trop courte et aussi sur la concentration en Bacopa variant de 20 à 50 %.Les résultats les plus probants sur la mémoire à court terme et des sujets normaux ont  été faits, avec des extrait à 50% ,soient 300mg de Bacopa/Sabinsa/Clinical trial USA 2001).

il faut considérer ces tests comme engageants mais,une radomisation s’impose avec des populations plus large et vieillisantes, des extraits de Bacopa normalisé  et sur des périodes plus longues permettant de donner un avis clair pour tous et permettant  ainsi d’inclure le Bacopa dans le traitement des troubles cognitifs et mémorisation.

 

BACOPA mise au Point sur Hyperactivité et Deficit Cérebral

phyto011Download-1 copie 10474672_10150721245055491_893736667_o

BACOPA  MONNIERI ,Scrophuliacée,appelée BRAHMI en sanscrit (Hysope aquatique),fait partie de plus plus haute antiquité ayuredique des plantes reconnues MEDHYA (troubles psychosomatiques et désordres psychiatriques) avant tout Nootropique,cognitive,dans le Charaka Shamita est prescrit,comme stimulant de la Memoire ,Retard mental en relation avec folie,efficacité dans anxiété,cognition faible et perte de concentration.BRAHMI est identifié dans BRAHMI GRHITA,qui est prescrit dans les affections de type UNMADA (FOLIE),ASPARAMARA(EPILEPSIE),GRADHAS ROJAS(MALADIES DUES AUX ESPRITS MALINS:Delire?)Hallucination?) PAPAVIKARAS( due au PECHE),ALAKSHMI( Attitude non Adaptée)

Le BRAHMI GRHITA  est composé dans le Charaka par:

BACOPA:   BRAHMI:Anxiété,Apprentissage,troubles de la Mémoire

ACORUS CALAMUS:   VACHA:Insomnie,Mélancolie,Nervosisme,perte de Mémoire,Fièvre récidivante

EVOLVULUS ALSINOIDS:     SHANKHAPAPUSHPI:Ameloire Apprentissage et Mémorisation

SAUSSUREA LAPPA:    KUSTHA,Anti-Inflammatoire

PURANA GRHITA:  Beurre de vache clarifiée:Memorisation,Anti-Convulsiviant,Anti-Inflammatoire

20080618072058_00030

Au cours des siècles,selon les manuscrits, les Préparations se sont différenciées,notamment formulations du Nord et Sud de l’Inde:

Charaka Shamita Ancien Manuscrit du Nord de l’Inde

Astang Hridya    Ancien manuscrit Origine Sud de l’Inde

Vaidyak Chintamani  Epoque médiévale Origine de Sud de l’Inde

Bhav Praksah   Epoque médiévale Origine Nord de l’Inde

Sahsrayogam  18éme siécle jusquà époque recente Origine Sud de l’Inde

Chakradatta  idem

Ayurvedique Pharmacopia of India,Moderne, même indication que Sahsrayogam.

 

Dans le SUSRUTA SHAMITA ,Chapitre 28 , CIKITSA STHANA,” MEDHAYUSKAMIYA RASAYANA” (Memorisation et Rajeunissement)

sous Chapitre “BRAHMI YOGA”est écrit que:

”  Avec l’ absorption  de Jus deux fois par jour accompagné de lait ou Gruau épais ,en   2 semaines le patient retrouve l’enthousiasme de relire et  se souvenir des choses oubliées;en 3 semaines  il est capable  de  retenir 100 mots exprimés seulement deux fois par jour.En 21 jours,il se débarrasse des mauvaises pensées de sorcellerie,de fantômes malins,la parole de dieu lui revient,et relit les textes sacrés védiques et se souvient d’eux et vit 500 ans”

 

HYPERACTIVITE et DEFICIT CEREBRAL

Cette notion n’apparait pas clairement dans les textes anciens,Seul le KAUMARABHRTYA(compoé de 8 livres,dont l’enfance,) note  “une petite intelligence”(Alpasatwa) prédominance des conditions VATA et PITTA soumis à un vice d’équilibre,

Prédominance Vata :Emotionnels,Tics,Phrasé rapide,convulsions

Predominance Pitta:Disruptif,Coléreux,ne tient pas en place.

Ce déficit de définition laisse libre cours aux interprétations ayurvediques revisitées

Download-3 copie

Tradition Ayurvedique

Brahmi est dit Amer,Doux,Rafraichissant,Sucré

Pour troubles nerveux,cardiotonique,anti-convulsif,anti-inflammatoire,antispasmodique,adaptogéne

la plante à 3,5 gr/j ou poudre de racine 500 à 1,5gr est destinée aux maladies mentales,épilepsie,tonique cérébral,Fertilité

 

Rappel Botanique

,Bacopa ou Brahmi a été confondu longtemps dans les textes védiques   avec Centella Asiatica  ou Gotu Kola ou Manullookarpum.cité par Arunadatta dans Astangahrdayam.La Bacopa ou Brahim,ou Jalnim,ou Nir Brahmi est utilsé dans le Bengale pour l’Epilepsie et Hystérie,stimuler le langage,le stress,.il faut rappeler que le Bacopa est cité dans le Susrura Shamita dans les compositions:

Brahmi Yoga :pour entre autre,Delire(Pensée de sorcellerie),Mémorisation

Brahmi Ghrita (Polypharmaque):Epilpsepsie,folie,pensées d’esprit malins

L’Epilepsie mérite d’être décryptée.car l’Hyperactivite cérébrale  pouvait dans sa forme hyperkinétique être  confondue avec l’épilepsie,notamment dans les descriptions européennes du XIX éme siècle(Bourneville,Still).Cette réalité permet de recadrer une indication que leurs ancêtres ayurvédiques ne feront qu’anticiper,en l’absence de nosographie de l’ADHD

 

 

CHIMIE DU BACOPA

 

Saponines:Bacoside A,B,Bacasaponines,D Mannitol Acide A moniierrine

Flavonoides:Apigenine,Luteonine

Alcaloides:Brahmine,Hespestine,hydrocotyline

Glycosides:Asiacosides,tanakunicide

Acide Betulique,Betulinique,wogonine,oroxindine,stigmastarol,Beta Stirol

Sapogenines:Jujubacogenine,Pseudojujubacogenine

Acide Brahminique,dérivé brahamoside et minoside;acide isobrahmique

 

 

PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES

 

 

Préliminaires:Bacopa est indissoçiable de son action nootropique dont l’essentiel sera développé.Ce bref rappel est nécessaire pour différencier Bacopa de Centella traité dans Docphytoplus et encadrer sa prescription

1)Action Anti-Asthmatique

Par action Béta-Adrénorecepteur et prostaglandine,action inhibitrice muscarinique..Effet Bronchodilatateur.Antagoniste calcique

Feuille active sur l’allergie

IMMUNOMODULATEUR:Gupta,Singh,Srivasati2011/Mathya,Ragu,Sychmid 2007/Prompottayhat,Patalur;Tanaka 2007,Yamada,Hung2011

Action sur activité des cellules mastocytaires.Samiulla,Prashanth ,Amit 2001

2)Anti-Cancer

Par réduction du stress oxydatif,action adrénergique.Chélateur de métaux type Cadmium,Chrome,Etain,Mercure

Elongovan,Gavindasamy 1995/Dabs,Kapoor,Digee,Padmaja 1995

3)Anti-Depresseur

De même type que Imipramine

Sairam,Dorababu;Goel 2002

4)Anti-Inflammatoire

Action des Terpenoides er Bacosides

Action inhibitrice sur 5 lipoxygenase,Cox 2

Viji,Helen Inhibition médiateurs  proinflammatoire.2000

Channa,Dar,Anjum 2006

 

Jain,Khanna,Threhan,Pend1999

5) Anti-Convulsif

Action Gabaergique

Shanmugasundaram 1991

Mathew 2007

Paulose 2008

6)Anti-Nociceptif

action Beta 1 Adrenergique et 5 HT récepteur

Abbas,Subhan,Mohami,Ruf 2001/Afjalus,Chakma,Rahman,Saluhudfdin 2012

Manju,Jagtap 2011

 

7)Anti-Oxydant

par inhibition de la peroxydation lipidique,SOD,Catalase,GPX

Action sur formation anion superoxyde réduisant la concentration en NO généré par les astrocytes,d’où son rôle dans la neurodégénérescence

Tripathi,Chaurasia,Upadhyay 1996

Viji,Hellen :inhibition cyclooxygenase 2 et lipoxygénase..2008

8)Anti-Stress

Adaptogéne/Bahra,Palit,Sigh 2003

Singh,Shanker,Patnaik 1996

9)Anti-Spasmodique

action sur calcium

Dar,Channa1999

10)Anxiolytique

Meilleur effet que lorazepam

Bahahacharya,Ghosal 1992

11) Cardiaque

Effet protecteur aortique et artère pulmonaire

Rashid,Lodhi,Amad 1990

Dar,Channa :Effet bronchodilatateur et cardiovasculaire1997

Dar,Channa 1999

12)Gastro-Protecteur

Anti–ulcéreux Sairan,Rao,Babbur,Goel 2011/+ Tavares,Raman 2003

13)Hepato-Protecteur

avec bacosideA

Gosh,Haity,Das 2007

14) Antibiotique

Azad,Awad,Aktar 2012

15) Anxiolytique

Bhahachya,Ghosal,1992

16) Antifertilité

Singh A et Sk.2009

 

 

MOLECULES ET FONCTIONS NEUROLOGIQUES de BACOPA MONNIERA

 

Le BACOPA la clé su système serotinergique et 5HT associée à la mémoire.

Le Bacopa agit par effet anti-oxydatif (donc neuro-protection) et agissent les neurotransmetteur 5 hydroxytryptamine( 5HT),dopamine (DA)Acetylcholine (ACh) acide Gamma–Aminobutyrique(GABA).Parmi ces neurotransmetteurs le  5HT  agit sur la neuroplasticité,substrat de la formation mémorielle

1)Induit une arborisation dendritique hippocampique et Amygdale basolatérale/Mathew,Gangadharan,Kiruvilla.Neuro.Res 2011/Vollala,Upadhya Nayak.2011

Ameloire Memorisation   de Travail spatial/Achliya,Brabde,Wadokar;Dork .Pharm.2004 /Joshi,Parle 2006/Kishore,Singh:bacoside et amnésie 2005

2) Extrait feuille Regule expression Tryptophane hydroxylase (TPH2) et Transporteur serotonine (SERT) impliqués dans la mémoire/Charles,Ambigapathy,Geraldine,Akbarsha .Ethno.2011

3)Attenue l’amnésie rétrograde et antérograde induite/Prabkakar,Saraf,Pandhi,Anand.Psychopharm 2008/et 2010/Thippeswamy,Rafiq,Viswantha2013

Inhibe phosphatase proteine /Dwivedi,Nagarajan,Hanif.2013 /et transaminase GABA/Sanddhya,Sowjanya.2012

4)Traverse la barrière  Sanguine cérébrale(BBB;Pardridge 1999et biodiffusion pharmaceutiques dont phénomènes de cascades.Chandra,Misra 2008

5)Action sur neurotransmetteurs par Bacoside:Acteylcholine(ACh),Serotonine (5HT),catecholamine,Acide  GammaAminobutyrique (GABA).5HT accru dans hippocampe,hypothalamus,cortex cérébral/Sheikh,Ahmad,Siripurapu.Ethopharm 2007/Charles, Ambigapathy.2011

Neurotransmetteurs cérébraux  et apprentissage et memorisation/Reis,Guatimosim,Paquet 2009

Inhibition des récepteurs GABA,Inhibition aceteylcholine/Tumer,Mokler,Luchke 2004/Dorostakar,Bochm.Neurochemistry 2007/Ramirez,Cenarruzabeitia .1999

6)Activation des Recepteurs 5 HTP et régulation synaptique

Meneses/Learning an Memoring 2003/2007,Harrel,Allan 2003;Finks,Gôthert Pharma.2003

Recepteur 5-HT3A regule système serotinergique;

Activité anti-cholinesterase de Bacopa  et accroit mémorisation/Campbell,Womer,Simon 1990/Alex ,Pehek 2007/Siddiki 1999

È)Activation des Protéines-Kinases   CREB /regulateur de la consolidation de la mémoire/Villarreal.Barea-Rodriguez 2006

Pretthy,Sigh,Charles,Rajan.2011

Il est suggéré que le Bacopa active le recepteur 5-HTP3A regulant la plasticité synaptique avec la protéine-kinase et réponse cAMP lié au signal proteique CREB

Davis,Vanhoutte,Pagés,Caboche.Jour of Neurosci 2000/Kandel 1999/Peng,Zhang,Wang,Ren Molecular Sci 2010

7)Activation par Bacopa de la Regulation CREB à travers le MicroRNA-124

Regulation des régulateurs de transcription pour mémoire à long terme/Baley;KandelNeuron.2004/Kelleher,Govindarajan,Tonegawa.Neuro.2004

Elevation du niveau  de synthèse de miRNA par Bacopa/Lugli,Larso,;Martone,Jones Neurochem.2005/Rajasethupathy,Fiumara,Sheridan Neuro.2009/Konopa;Kiryk,Novak 2010/Lonze,Ginty 2002

8)Phosphorylation de CERB régulé par Bacopa

Les protéines phospatases (PPs) régulent les événements de déphosphorations enzymatiques quand la cognition (apprentissage et mémoire)avec l’age décline,

L’inhibition de PPs stimule la mémoire/Genoux,Haditsch;Knobloch Nature 2002/Knobloch,Farinelli,Konietzko 2007

La Proteine Phosphatase 1 regule le code histone pour la mémoire à long terme/Koshibu,Graff,Beullens 2009

Le Bacopa réduit les niveaux de PP1Alpha et PP2A hippocampiques,avec action sur la mémoire /Pretthi,Singh,Venkataram,Rajan.2014:Le bacopa standardisé CDRI-08 ameloire la mémoire en régulant l’activité des histone acétylés et protéines kinases (PP1alpha,PP2A) dans l’hippocampe in Molecular Neurobio.2014

9)Modification de la CHROMATINE regulé par Bacopa par acétylation deacétylation de l’histone AcH3 et Ac-H4, hippocampique.Oliviera,Estevez,Hawk2011/Marek,Coelho,Sullivan 2011/Ogryzko,Schiltz,Russanova,Howard,Nakatami Cell 1996:McManus,Hendzel,2003

10)Le Bacopa active les protéines synaptiques induisant la plasticité synaptique

La libération des neurotransmetteurs est régulé par des proteines synaptiques synaptotagmine (SYT-1)sensible au Calcium Ca2++ et synaptophysine(SYP)L’extrait de Bacopa module le niveau de SYT-1 et SYP en agissant sur la communication synaptique et fonction synaptique.leur niveau est modulé possiblement par 5HT./Dulcy,Sigh,Prehtti,Rajan.Cellular et Molecular Neurobiologie 2014/Sturgill,Steiner,Czrvionke,Sabatini 2009/El-Husseini,Schenell;Chetkoovitch,Nicoll ,Bredt 2000; La :protéine pôst-synaptique PSD-95 doit être présente dans l’architecture des synapses activé par Bacopa/Sun,Duan,Wang 2009

L’extrait de Bacopa relance l’apprentissage à long terme dépendant de l’hippocampe par potentialisation synaptique:rôle dans l’apprentissage et mémoire/Neuroport.Nov 2017,828,(16)1031-1035/Promsuban,Limsuvan,Akarasereeenont,Tilokskulchai,Tapechum,Paktprot

 

BACOPA MONNIERI,BRAHMI , NOOTROPIQUE INCONTOURNABLE

L’essentiel du Bacopa  se  résume depuis des siècles à son usage dans les troubles Cognitifs et Memorisation,relayé par la tradition ayurvédique et repris  dés 1930 par Bose,Chopra 1956,Roi 2003,Wabadir 2001,Sabinsa 2001,,Gaublin 2003,Russo 2003,Seram 2002,Di 2005,Viji,Helen2011;William 2014,Barowski 2013,Stough 2013,Pase 2012,KonKeaw 2014,études débouchant sur les troubles cognitifs et mémorisation des sujets agés et particulièrement dans les neurodégérescences type Alheizemer,indication extrêmement particulière s’inscrivant dans le cadre d’un affection devenue au point de vue thérapeutique orpheline.Son indication dans les désordres d’hyperactivité et d’attention chez l’enfant  ADHD posent les problèmes complexes de l’équilibre neurosensoriel et des neurotransmetteurs dont il est dit que les extraits de Bacopa promotionne les radicaux libres,et protége les cellules du cortex pré-frontal,hippocampe et striatum,reduisant les dommages de l’ADN,réduit la peroxydation lipidique,accroit la peroxydase glutathione,et chelation du Fer,protége les neurones cholinergiques et reduit l’activité de l’anti-cholinestrase,réduit le dépôt de la substance amyloïde hippocampique et réduit le stress oxydatif subi par   l’hippocampe,neuroprotection due à la médiation NO contrôlant la vasodilation cérébrale.

Une publication résume à elle seule l’action cérébrale cognitive et neuroprotection du Bacopa

Le Bacopa ameloire la reconnaissance de nouveau objet,prolifération cellulaires,différentiation cellulaire,différentiation neuroblastique,réponse du facteur cérébral neurotrophique et reponse à la phosphorilation de cAMP élément  de lien protéique dans le gyrus dentale /Lab.Anim Res  Decembre 2018.34(4)239-247/Kwon,Jung,Hahn,Kim,Yoo,Yoon,Hwang

Elements physiologiques d’utilisation du Bacopa dans l’Alzheimer

Anti-Oxydant ,et Action sur Radicaux Libres

Simpson,Pase,Stough.2015/Russo,Izzo,Borelli,Renis,Vanelieri .2003/Shinomol,

Barath.Muralidhara 2012/Bhattacharya,Jumar,Ghosal 2000

Chelation du Fer:Rottkamp,Raina,Zhu,Gaier,Bush,Atwood.2001/Falangola,Lee,Nixon 2001

Action sur SOD,Catalase,GPX,GSH,peroxydation lipidique.Kapoor,Srivastava,Khakkar.2009

Action anticholinergique.Uabundit,Wattanathorn,Mucimapura,Ingkaninan 2010

Action sur apprentissage et MemoireRaghaw,Sigh,Dalal,Srivastava,Asthana 2006

Action cognitive .Stough,Llyod,Clarke,Downey,Hudchinson 2OO1/Morgan,Stevens,Does.2010

Vasodilatateur cerebral Kamkaew,Scholfield,Ingkaninan 2011

Action sur neurodégération hippocampique.Kumar,Saraswathi,Vijayaraghzavan 2015

Action sur expressión neuronale et plasticité gliale.Konar,Gautam,Thakur 2015

Action sur niveau peptides Beta Amyloide Holcomb;Dhanasekaran,Hiit,Yong.2006/Limpeanchob,Jaipan,Battanakaruna 2008

 

ESSAIS CLINIQUES sur MEMORISATION SUJETS AGES

*Morgan et Stevens 2009:Ameloirations significatives sur mémoire verbale,acquisition de la mémoire et mémoire de rappel

*Raghav 2006:Ameloiration du contrôle mental,memoire logique et apprentissage

*Pase,Kean,Sarris,Neale,Scholey,Stough J Alternat Med Juillet2012:

6 etudes sur 12 semaines avec 300 à 450 mg d’extrait par jour.ameloiration de mémoire de rappel(9 test cognitifs sur 17)

*Kongkeaw,Dilokthomsakul,Tanaragsarit,Limpeanchob,Schoffield/J Ethnopharm 2014/9 etudes sur Sur 12 semaines,incluant 518 sujets;Acton sur cognition en particulier sur réaction rapide  de l’attention

*McPhee,Downey,Noble,Stough Med Hypothesis Octobre 2016;résultats évidents sur rapidité et et mémorisation chez sujets agés.

Enfin de compte ,au vue des publications;l’action sur la cognitiondu BaCOPA est reconnu par les expérimentations de Neal(2001)Galabrese 2008),Raghav(2006)

Sur la démence,Alzheimer en particulier,les faits expérimentaux animaux se sont accumulés mais peu d’essais cliniques si ce n’est celle de Gaswami,Saogi,Kumar,Thawani,Timari Vol  3 N°4/2001 ,sur 39 alzheimer recevant 300 mg(45% de Bacosaponine) d’extrait pendant six mois ,a été noté amelioration du langage et ,écriture et attention selon les critères de Wilcoxom et MMSE,il existe un changement de comportement mais pas dans la cognition.

Par contre une publication récente ,sur 210 plantes et 21 composants étudiés,il a été constaté des performances avec BACOPA MONIERRI,WITHANIA SOMNIFERA,MORUS ALBA à potentiel anti-alzheimer,et en isolant des  3 composants contre trois cibles avec des mécanismes suivi de  Simulation Dynamique Moléculaire,en particulier MORUSINE (MRSN),WITHANONE (WTHN) et 27-HydroxyWithanolide B (HWTHN),agissant contre monoamine oxydase (MAOB),Béta-Sécrétase (BACE1) et Phosphodiesterase 4D/Comput Biol Chem Fevrier 2019.78,359-366.Borak,Shanna,Silla

 

 

Les Etudes Majeures sur ALzheimer et Extrait Bacopa

 

 

<<Kumar 2015:

Reduit le stress et neurodégérations Hippocampiques induit par le froid

<<Kamkeaw 2013:

Accroit le flux sanguin cérébral.Ameloiration experimentale de 25% de la fonction cognitive

<<Le :2013

ameloire le déficit mémoriel dans le bulbe ophtalmique

Relance plasticité synaptique,améliore reconnaissance et mémoire spatiale

<<Shinomol 2012

Neuromodulation: Action sur stress oxydatif induit par 3 NPA

<<Morgan et Stevens 2009

Ameloire performance mémoire verbale et acquisition  mémoire chez le sujet agé

<<Dhanasekaran 2007

Decroit lipooxygenase,et peroxydation lipidique,chelationdu Fer :mécanismes anti-démences.

<<Raghav 2006

Extrait ameloire la mémoire chez sujet agé. Effet remarquable sur mémoire et apprentissage en 12 semaines

 

DEFICIT DE L’ATTENTION    ET HYPERACTIVITE CEREBRALE CHEZ l’ENFANT (ADHD)

Ce syndrome est d’identification clinique recente,Ireland 1877,Demoor 1901,Bourneville :Instabilité Neuromotrice 1877,,en 1817,Blanchard publie l’histoire d’un” Touche à Tout”,thème repris par Hoffman dans son livre histoire de “Zapper-Phillip” et mettant en cause les lésions post-encephalitiques en 1922,les Aliénistes s’emparent de ce syndrôme avec Dagout 1822  Impulsivité irresistible,Esquirol 1838 Privation de fixer son attention,,Ribot 1899 Psychologie de l’Attention,Von Economo et Still ” Brain Damage System” 1922  ,Wallon  Enfant Turbulent 1925,Bradlley “Hyperkinésie”,Defaut d’inhibitionBarkkey 1977Case /defaut de flexibilité Mac Lean 2006,1950  met en cause des lésions cérébrales,en 1951 est évoqué cause familiale affective,Michaux en 1951 evoque cause constitutionnelle ou acquise,pour Taylor l’ADHD est culturelle,en 1950 Panizzon lance le concept thérapeutique amphétaminique avec le Méthylphedate.En fin de compte,il faudra attendre les années 1970 ,dont Trouble de l’attention 1970 jusqu’a nos jours et particulièrement études chez l’enfant de 3 ans et moins par Beitcham,Nekerde,Hood 1987:Campbel 1992/Lerner,Douglas 1985/Palfrey;Walker 1985 et pour affiner le diagnostic et son référencement par des classifications neurologiques type CM10 et DSMV

 

LES PILIERS DE l’ADHD

3 Fois plus les garçons que les filles.Prévalence:France ,3,5% (Lecendreux 2011)USA: 7à 9%.predominance garçon inattentif 45%

  1. Inattention:difficulté de hiérarchiser les informations avec formes dominantes
  2. Impulsivité:difficulté de relationnelle à contrôler
  3. Hyperactivité:difficulté comportementale,désorganisation,avec formes dominante
  4. Composantes Combinées et mixtes

Troubles de la conduite :de 30 à 50%;Inattention 30%,Implusivité 10%;Mixte 60%

Comorbidités:Emotionnels:Anxieux 25%,Depressif 10-40%

Troubles de l’Apprentissage :20 à30%

2/3 langage:10-40% Dyslexie,10-30%Dyspraxie,10-30%.Dyscolalie 10-25%

Opposition -Provocation 50%

Troubles du Sommeil 50%

Troubles Moteurs 50%

Les signes sont chroniques au-delà de 6 ans

Après 7 ans :anchrage avec retentissement

*Soçio-familial,école

*Cognitif Apprentissage

*Emotionnel:Descolarisation;disqualification

En l’absence de correction appropriée ,l’ADHD évolue au-delà de 17 ans,dans un ratio de 50 % chez l’adulte (Biederman,Faraone,Spencer 1993)

 

L’ADHD AVANT 3 ANS

Court avant de marcher

Difficulté,Hyperactif,Dort Mal;Agité,pleurs.

Se traine partout

Accident,n’appréhende pas le danger

 

 

EVOLUTION TEMPORELLE DU ADHD

 

1)Préscolaire:3-5 ans

:tempérament clinique,colérique,opposition,intolérance à la frustration,aggressivité

Retard du Langage 20%

Inhibition Motrice,chute

 

2)Puberté

Diminution de l’atonalité,Hyperactivité,impulsif 15à 20%

Persistance de l’inattention  30-50%

 

3)Adulte

Persistance des troubles 30à 60 %

 

Les FORMES NEUROPHYSIOLOGIQUES

Genetique:

Géne transporteur de la Dopamine,Gene Codeur Recepteur Dopaminergique D2

Neurochimique:

Hypofonctionnement système dopaminergique:motivation et et régulation motrice

Hypofonctionnement du système dopamine et Noradrenergique ::Eveil,Apprentissage,mémorisation,atteinte sélective

Facteur Neuro-Anatomique

Diminution du volume cortex pré-frontal

Hypoactivité fonctionnelle des lobes frontaux et ganglions du Striatum

Dysfonction Meso-Limbique(Bonifac 2011),Cubillo,Shaw 2005,Dicksten 2006:défaut d’activation frontale,cortex préfrontal,dorso-latéral;ventro-latéral,cortex cingulaire.

 

Modes Explicatifs du ADHD

 

1)Inhibition de la Reponse:Defaut d’Inhibition (Barkley 1997)Unified Theory of ADHD.explication cognitive de l’ADHD Mac Lean 2004:troubles de l’attention et mémoire exécutive  à court terme,memoire de travail exécutif..mais avant tout motivation humaine centrée sur le striato-paladium limbique activé sur deux boucles fronto-sous-corticale motrice et cognitive(Pessiglione 2007) et d’après Alexander et Crutcher.La région  cingalaise antérieure sous activée chez hyperactif (Dickstein 2006).Trouble ADHD et Troubles de la conduite dysfonction de la boucle orbito-frontale(Galvan 2006)

 

2) ADHD,forme Inattentive Pure

Troubles du comportement entrainant pertubations scolaires et familiales,la forme Inattentive Pure de ADHD représente un ratio de  45 % du total des ADHD,SANS MANIFESTATION COMPORTEMENTALE

Pingault 2011:prediction de l’avenir scolaire et académique.

Son incidence sur l’Apprentissage est majeure

 

3) Theorie Alternative :l”Aversion” pour le délai.(Delay Aversion)

Deficit du Contrôle inhibiteur avec dysregulation cognitive et comportementale ( Sonuga-Barke.2002-2003) par modulation de la tache:déficit des fonctions exécutives,voie motivationnelle,par dysfonction des mécanismes de récompenses  des circuits méso-limbiques.D’oû inattention,hyperactivité,impulsivité (Bioulac 2011)

 

4) Structures constitutives du réseau attentionnel Cingulo-Fronto-Pariétal (Bush 2010) sont le siége d’altérations en imagerie structurale ou fonctionnelle dans le ADHD .Sous- Activation des régions fronto-parieto-striales pendant les taches d’attention soutenue.(Cubillo,Rubia ,Smith 2009)

 

Le Trouble Deficit d’attention avec Hyperactivité ADHD,trouble neurologique majeur, s’ exprime par Agitation,Inattention,Impulsivité d’une grande hétérogénéité dont l’hypothèse pathogénique est un dysfonctionnement fondamental des systèmes sous-corticaux de la recompense (Striatum limbique ou ventral,Noyau Accubens.)

Donc ADHD  est le résultat du Circuit Meso-Limbique de la récompense.

La Difficulté majeure est soit de minorer soit surmédicaliser ,enfant sous influences socio-culturelle ,scolaire et familial majeure;C’est une tornade,un ouragan qu’il faut encadrer.

Enfant Examen Neuropsychiatrique,Audio-Visuel,Viscont,Trail MakingnStroop,TEAHTests neuropsychomoteur,EEG et IRM morphologiques et fonctionnelles dans des services hyperspéciailisés.l’enjeu est de taille.,pour éviter la spirale psychopathologique

Les Parents et Enseignants  sont soumis à la même vigilance,attentive et de soutien:Etudes de Conners ,dont test abrégé,Test WISC III,IV.Attention aux signes marquant une rupture dans le fonctionnement de l’enfant:évaluation des causes réactionnelles et causes secondaires.Despister avant 3 ans avec troubles d’attention souvent  d’origine constitutionnelle.

 

ADHD ET BACOPA

Brahmi est donc un modulateur  antique de la memoire,concentration,apprentissage

Son expression sur l’amélioration de la mémoire et apprentissage chez l’enfant ADHD ont été initié avant tout par des faits de laboratoire type Saraf Anand,Prabhakar ,Phandi ,Khanduja: Anti-Amnésique induite.Neuroscience 2008 ,Neurochemical Des 2010,Psychopharmaco 2008

Les recherches cliniques sont récentes surtout d’origine indienne,certains polpypharmarques ont été proposés composés de Bacopa  avec 24 plantes (produit type Modat)ou MN1 Granule Bacopa  avec Dix plantes,CHP de 6 plantes  ou Memomet Bacopa avec 2 plantes.Pour les formules MN1 et CHP,le poids de plantes n’est pas divulgués et le mode opératoire absent,donc études non recevables.Bien que nombreuse les plantes ont toutes en commun des effets neurologique:

:Withania : atrophie neuronale et perte synaptique

Evovulus Alsinodes :action amnesique  et sur neurodegeneration

Nardostachys Jatamansi:effet sédatif,depression,insomnie

Embelia Ribes :Cognitif

Tinospora Cordifolia :cognitif

Convolvulus Pluricaulis:Cognitif,Memoire et Intelligence

Mellisa Officinalis:anti-Stress et mémorisation,anxiolytique,hypnotique

Acorus Calamus:Sedatif,désordres nerveux;dépression

 

 

Essais cliniques avec BACOPA

 

 

1)Revue Systematique de Bacopa chez l’enfant et adolescents.Compl.Ther.Med 2016.Dec.29;56-62/Kean,Downey,Stough et Medecine Novembre 2017

9 études ,dont 6 éligibles.Ameloiration du comportement,Perception visuelle,cognition

 

2)Effets randomisée sur extrait Bacopa CDR108 sur ADHD Enfants et Adolescents BACHI Study Protocole ANZCTRN12612000827831/Kean,Kaufman,Lomas,Goh,Withe,Simpson,Scholey,

Singh,Sarris,Zangara,Stough/Nutrients Dec 20152,7,(12)9931-45

 

3)Metaanalyse d’essai cognitifs du Bacopa/Jour Ethopharmacol2015;15(1)528-35/Konkeaw,Dilokthornsakul,Thanarangsarit,Limpeeanchob,SchovieldJ Ethnopharm 2014,151(1)528-35

9 etudes,518 sujets .Ameloiration (437 éligibles)cognition avec attention et réaction plus rapide

 

4) Etude ouverte sur symptomes d’ADHD chez L’enfant/Adv Mind Body Med 2014 printemps,28(é)10-5/Dave,Dingankar,Saxena,Joseh,Bethapudi,Agrawal;Kudiganti

Sur 31 enfants de 2008 à 2010;âge de 6 à 12 ans,Reduction des impatiences de 93%,ameloirationdu self contrôle 89%;Deficit d’attention réduit de 85%.Apprentissage 78%,Impulsivité 67%.

 

5 )Medecines complémentaires et nutritionnelle dans ADHD /Compl.Ther.Med 08.2011/SarrisKean,Scheweitzer,Lake

 

6)Composant phytotherapique CHP dans le ADHD Chez l’enfant/J Atten Disor Novembre 2010/Katz,Levine;Kol-Degani,Kaz-Venaki

 

7) Ameloiration Cognitive sur 6 études,sur 12 semaines,avec 300-450mg /J d’extrait de bacopa.Ameloiration des performances cognitives de 9 tests sur 17 ,surtout sur mémoire de rappel libre./J Alternat Compl.Med Juillet 2012,18(7)647-52/Pase,Kr-ean,Sarris,Neale,Scholey,Stough.

 

9) Elucidation du mécanisme de Bacopa dans l’amélioration de la cognition (Produit Bacomind)/Pharmacogn.Med Juill2016.12(4)5482-87/Dethe,Deepak,Agarwal.

Inhibition de Trois enzymes Catechol-O-méthyl Tranférase (COMT),Propylendopeptidase (PEP) Poly(ADP-ribose)polymerase (PARP)

Augmente les effets antagonistes des recepteurs  5-HT6 et 5-HT2A .

 

 

10)Les essais avec formules polyphytotherapiques (Essai Mentat,CPL,Bacopa PL)

 

Nécessitent une sérieuse reconduction clinique et randomisation et dosage

*D’Sousa ,Chavda 1991(Mentat,Bacopa,Pl) Essais non déclaré

*Patel,Pereira 1991(Mentat,Bacopa Pl) Pas de dosage et randomisation

*Dave 1993 (Mentat,Bacopa,Pl) non déclaré

*Quadri 1993(Mentat,Bacopa,PL) action sur compotement

*Kalra 2002(Mentat,Bacopa,Pl) non déclaré

*Upadhyay 2002(N-Pl,P,Mentat,S-FPl,Rg Mentat ) non déclaré

*Ojha 2007.MNI,CPl,D-Pl, .bacopa dose inconnu.

 

Bactéries Orales et Préventions Phytothérapiques

12799098_1787503954794340_3102198749013558648_n1563_003tabeau monet        Preventions Phytotherapiques contre l’activité Bactérienne Orale

Sujet déjà abordé avec La Grenade qui demeure l’édifice angulaire de prévention dentaire,les infections orales et péridontales demeurent un défi mondial de santé publique,avec son incidence cardio-vasculaire.La bouche abrite près de 700 bactéries . Le caractère  de developper des caries sous dépendances des bactéries acidogéniques des bactéries Grampositif est connu;Mutans streptococci,lactibacillie,actinomycéte.De même les anaérobies; maladies péridontales sont liées avec les bactéries gram négatif ,Fusobactérium,Porphyromonas,Actinobacillus,Prevotella

L’incidence de la resistance des bactéries aux antibiotiques,le retentissement financiers des soins particulièrement lourds et touchant les personnes les plus modestes et pays en voie de dévellopement,ont obligé à trouver d’autres alternatives accessibles à tous et surtout effectifs.On considére que les maladies péridontales touchent 20% de la population mondiale.Ces chiffres nécessiterait une sérieuse revisitation,d’autant que l’on considére que la prévalence de la carie touche 90% des personnes dès leur scolarité;De plus,il  est parfaitement étonnant de connaitre l’impact de défauts de couvertures sociales touchant même les pays considérés comme  privilégiés ,ce qui apparait paradoxal lorsque que l’on voit que la médecine scolaire est devennue une parente pauvre et que des populations importantes se ruent dans des lieux de soins gratuits .

On doit se reporter aux études de la WHO de 2005.Pteersen,Bourgeois,Ogatawa,Estupinan-Day,Ndaye / Oral Health Report De 2003 WHO/Peterson;Chalenge of 21 century Burden of Oral disease.2005.WHO;Les etudes régionales répertorient les applications locale de prévention dentaire et représentant la première des priorités de préventions tradititionneles/Kim Jour.Of Ehtnopharm.Vom 100;2005/Cowan;Plants products as microbial agents.Clinical Microbiology Rev.Vol12.1999./Kalemba,Kunicka;Antibiotique ;Antifungique propriety of essentiels oils.Current Medicinal Chemistry;Vol 10;2003

La PlAQUE DENTAIRE BACTERIENNE est une spécialisation bactérienne de devevelloper un biofilm à la surface des dents à partir d’hydrate de carbone  avec pour résultats de formations de caries.

Idenditifications des plantes antibactéreiennes agisant sur Bactéries Orales/Saeki,Ito,Shibata Okuta,Takazoe/Bulletin Tokyo  Dental Colege.1989

Kim:Do not put too much value on conventional médecines .jour Of EthnoPharm.Vol 100.2005

  • Activité Antibactériennes des Plantes et de leurs Extraits

Drosera Peltata(Droseracée)

,les feuilles sont antibactériennes,validées par essais d’extraits chloroformiques sur Streptococus Mutans et Subrinus.La Plumbagine est l’agent actif/Didry,Dubreuil,Trotin,Pinkas.Jour Of Ethn Vol;1998

Tichy et Novak In complementary Medecine Vol 4.1998;ont isolé 27 plantes dont les extraits ont une action streptococcique;les plus connues sont:

Abies Candensis (Pinacée)

Albizia Julibrissim(fabacée)

Chelidonium virginia (Papavéracée)

Pinus Virginiana(Pinacée)

Rosemarinus Officinalis,(Labiée)

Sassafras albidum(Lauracée)

Tanacetum Vulgaree (Astéracée)

Thuja Plicata (Cupressacée)

Gingko Biloba (Ginkogocacée)

Autres plantes significativement actives

Azadirachta Indica:’Neem( Méliacée) Activité antiseptique sur gingivite et péridontose comparée à la chlorohexidine,les extraits de feuilles agissent sur la plaque dentaine(Action antibiotique de l’Azadarachidine).Chatterjee;Singh and Co J Ind.Sci.Endo .Octobre 2011/Ethomedecine.Application of Neem in Dentistry.Dent.Hypothe. 2012.3.112-4.Kausik A et M,Tanwar

Coptidis (Ranunclacée),plante chinoise active sur les bactéries causales de la périondonpathologie bactérienne.extrait à10 %.Hu,Takahashi,Yamada.Oral diseses Vol6N°5.2000/Iauk,Lo,Bue,Milazzo,Rapisarda,Blandino.Phyto.Res.Vol 17.N6 2003

Allium Sativum (Liliacée)

L’Allicine Agit spécifiquememnt sur les bactéries Gram négatif (mais moins sur les gram Positifs) ,tel Porphyromonas  Gingivalis/Bakhri,Douglas;archives of Oral biologyVol 50 N°7;2005

Harungana Madagascareinsis(Hypericacée)/Moular,Lboutoune,Chaumont and Co.Acta Odonto .Scandanivia Vol 64;N3,2006.actif sur Actinomyces,Fusobacterium,Lactobacillus,Pevotrella,Prophyrobacterium,et streptocoque

Pistacia Lentiscus(Anarcadiacée),

 agit sur le porphyromonas gingivalis plutôt en rinçage qu’application.agit sur le streptocoque/Stere.Jour.of Med Food.Vol9.2006

Piper Cuceba;(Piperacée) agit les bactéries cariogénes,pas d’élément sur les pérodontoses/Silva,Coimbra,Pereira.phytotherap.Res.2007

Breyni Nivosus (Euphorbiacée)*

Ageratum Comyzoides(Asteracée).* :Breyni et Ageratum agissent sur le streptocoque mutans/Amadi,Oyeka,Onyeaga,Ugbogo,Okoli.Jour.of Biological Sciences Vol 7.2007

Helichrysum Italicum:agit sur streptocoque mutans,sanguis,sobrinus/Nostro,Cannatelli,Crissafi,Musolino,Propiopio,Alonzo;Letters Inapplied Microbio.Vol 38.2004

Cocos Nucifera,Zizyphus,Ceasalpinia  Pyramidalis,Aristolochia Cymbifera ,4 plantes Brésiliènes ,mais ,il n’est pas spécifié si toxicité rénale ou cancérogéne de cette aristoloche.,et son extrait éthanolique est le plus actif/alvinoi,Diniz,Antonoilli;Procopi,Alonzo.Arch. of Oral Biol.2008

Annona Senegalis et Euclea Natalensis (Sud Afrique) semblent utilisables chez l’homme

  • La Propolis(Voir Thème dans Docphytoplus)

Agit sur les bactéries et l’adhésion des Streptocoques Mutans et Sobrinus.activité similaire à  la Chlorhexidine . Plus  actif que la girofle et la Sauge.En Chine un produit équivalent Nidus Vespae,venant de Polites Oilivaceous a les mêmes propriétés sur les streptocoques mutans.

Uzel,Sorkun and Co Microbio.Res.Vol 160;2005/Feres,Figueriedo,Barreto and co Jour.of Academ.of Perondontology.2005.mais les auteurs ne parlent  pas de possibilité de réaction allergique;

  • Actions Antibactériennes des composants pharmacologiques isolés;

Flavonoïdes et Polyphénols;type prénylflavone de Artocarpus Heterophyllus (Moracée):action sur streptocoque mutans,actinomycetes,lactilobacille/Sato Fijiwara;TuschyiaJour Ethno.1996/1994Experimentia

Flavovone(phytolaxine) de Sophora Exigua:inhibitions bactériennes nombreuses/Tsuchiya,Sato,Limuna;Experimentia Vol 50.1994

Erytrhina Variegata (légumineuse),isoflavones issues des racines polyaction bactérienne cariogénes/Sato,Tanaka Phytomed.2003

Morus Alba avec  son Kuwanon  issu de la racine agit sur le streptocoque mutans,comparable à la chlorhexidine.action identique avec le composant isopanduratine A isolé de Kaempfeira pandurate (Zingibéracée)/Hwang,Chung;Back,Park.International jour of antimicrobio.Agents.2004

Camelia Sinensis,Thé; Polyphénols action sur bactéries et adhésion/Hamilton-Miller.Jour of Med Microbio.2001

Feuilles en pate de Psidium Guajuva (Myrtacée):quercétine anti-streptocoque mutans,anti-adhérants de surface.Brighenti,Luppens Caries Res.vol 42.2008

Malvine ,extrait éthanolique de Alcea Longpedicellata;action sur streptocoque/Esmaelian,Kamrani and Co Inter.jour Of Pharm.2007

Macelignane de Myristica Fragans action sur streptocque mutans ,Sanguis,Viscosus comparable à la chlorhooexidine et supérieur à sanguinarine,eucalyptol,thymol,menthol/Rukuyadi,Kim,Hwang;PhytoRes.2008

Cucubine extrait de Piper Cueba action sur Gram positif et candica Albicans/Silva,Coimbra,Peirera.phytRes.Vol 21.2007

Naringine du Citron(Citrus) inhibition des peridontoses et actinobacillus,actinomycetmcomitans,Porph-Gingivalis/Tsui,Wong,Rabie.Phytotherapy Res.2008

Terpenes ,Bakuchiol(Chine)de Psoralea Coryfolia(fabacée)actif sur gram positif et négatif/Katsura,Tsukiyama,Susuki,Kobayashi.Antmicrobial agents and chemo.therapy.Vol45.2001

Curcuma Xanthorrhiza:Xanthorrhizol ,extrait de la racine actif sur streptocoque Hwang,Shim,Pyun.Fitoterapia.2000

Humulus Lupus;(Cannabacée)flavonoïde xanthohumol contre streptocoque mutans/Bhattacharya,Virani,Zvro,Haas.Economic Botany.2003

  • Inhibition de l’adhésion des bactéries Orales

Extrait ou plantes totales Vaccinum macrocarpon,Canneberge:anti-adhésion colibacille et Hélicobacter.Action du jus sur le streptocoque  mutans oral à 61-95%.prévention de la formation de la plaque dentaire.Action des procyanidines et flavonol./Johson,-White,Buqo,Zeinali Analycal  chemistry.2006/Koo,Nono,Guzman,Schobel,Vacca,Smith,Bowen.Caries Res.2005/Duarte,Gregoire,Singh.FEMS.2006/Steinberg,Feldman,Ofek,Weiss :Cranberry and dental biofilm;Jour of Antimicrobial Chemochemistry;Vol 54.2004

Des Anti-Adhesifs bactériens des verres  de rinçages buccaux et  de production de glucosyltransférase,réduction de l ‘hydrophobicité des surfaces cellulaires:

Heichrysum italicum,Mikania Laevigata,Polygonum Cuspidatum,le clou de Girofle Syrzygium Aromaticum,Piper Betel (le Betel à ne pas confondre avec la noix de betel avec la noix d’Arech,potentiellement cancérogéne buccal)/Yasuda,Rosalen,Cury.:Mikania genius.Jour Ethno.Vol97;2005/Plogunum Cuspidatum.Song,Kim,Chang,Han,Yi.Archive Oral Bio.Vol51.2006/Betel and psidium,Razak,Rahim.Jour.of Oral science Vol3.2007/Betel:Nalina at Rahim.American Jour Biochem and Biotechno.Vol3.2007

  • Huiles Essentielles contre l’Activité des Bactéries Orales

Connues pour leurs propriétés bactériennes;Surtout Melaleuca Alternifolia sur streptocoque mutans et lactobacillus rhamonosus.

L’huile d’Artemisia Lavanduaefolia agissant surtout sur les grams anaérobies.

Etude recente sur l’huile de Cryptomeria Japonica qui agit sur toutes les souches

*Artemisia/Cha,Jeong,Moon,Kim.Planta Med..2005/

*Cryptomeria/Cha,Jeong.Moon,Kill.Phyto.Res.Vol21.2007

Inhibition de l’adhésion  du streptocoque mutans au Verre à rincer ou salive par:Andrographis Paniculata,Cassia Alata,Camelia Sinensis,Psidium guava,Harrisonia Perforata

  • Tests In vivo des produits dentaires avec  dérivés chimiques  phytotherapiques

Extrait de feuilles de Streblus Asper (Moracée) ;réduction du streptocoque mutans salivaire.Etude de gel muco-adhésif avec Arzadirachta Indica (Méliacée:le Neem) action sur streptocoque mutans et lactobacillus ,meilleur résultat que chlorohexidine,et réduction de la plaque dentaire.

Streblus Asper:Tawechaisupapong,Wongkham and Co.Jour Of Ethno.Vol70.2000/Azadirachta indica:Pai,Acharaya,Udupa.essais sur 6 semaines.Jour of Ethno.Vol90.2004

Résultats identiques avec un bain de bouche d’Ail à 2,5%,Essais sur 3 semaines et revision des résultats deux semaines à distance surtout ici bon résultat résiduel/Groppo,Ramacciato,Motta and co.Interna.Jour Hygiene dental.Vol5.2007

Tiges de Salvadora Perrsica;Khalessi,Park,Thomson,Tomkins.Intern.Dent.Jour..2004:

Action sur bactéries cariogénes type actinomycetemcomitans

L’impact de grenade est connu,voir chapitre traité dans Docphytoplus:prévention de la plaque dentaire,réduction bactérienne;Streptocoque mutans,Sobrinus,mitis et candida albicans.Mezenes.Cordeiro,Jour Of Herbal Pharma.Vol6.2006

Nouveaux essais:

Phase 1 et 2 avec nouveaux produits de lavage de bouche avec Melalaleuca Alternifolia,Leptospermum Scoparium,Calendula Officinalis,Camelia Sinensis.En rêgle bien tolérés mais peu d’effets significatifs antibactériens.Etudes à prolonger../Lauten,Boyd,Hanson,Liiie,Gullion,Maiden.PhytoRes.Vol 19.2005

Groppo a repris toutes les études et produits relatant de l’action anti-bactérienne orale.. >>Groppo,De Casasica,Bergamashi,Cogo,Franz-Moutan,Motta,Andrade;Phythothera.Res. N 8.2008.L’intêrêt est donc de reprivilégier une alimentation plus adaptée,moins riche en sucres et apparentés,privilégier fruit,épices favorisant une bonne prévention contre l’adhésion bactérienne dentaire et diminuer tant faire se peut la plaque dentaire bactérienne,mais cette prévention ne doit pas faire oublier le passage en dentisterie , sous conditions que fondamentalement ces soins apparaissent et demeurent incontournables et reposant le problème de sa généralisation et facilité d’accès,en privilégiant  sans cesse  apprentissage et l’hygiène buccale scolaire.

Bad Trip des Hallucinogénes en Psychiatrie,l’Eternel Retour Dialectique Infondé

412322828_110477212657130_7312032312156596513_ologo plante                  Bad Trip des Hallucinogenes en Psychiatrie

Dans le Magazine du Monde du 14 mars 2015,il est décrit par Stéphanie Chayet:”Trips sur Ordonnance”.

Ce n’est pas la première fois qu’un tel article est publié,depuis l’apparition des premières tentatives de l’utilisation  des hallucinogénes en psychiatrie:Moreau de Tours,Freud,Rouhier,Michaux,Stoll,Hofman,Shulgin,Narango,Bastiaans.Peux-t-on justifiée la restitution des symptômes,canalisations dites intégrées avec  de telles méthodes, rien n’est moins sûr.Est-ce que le processus  “d’amélioration supposée de l’état de conscience modifié” est une équation pour résoudre troubles dépressifs sévères et choc traumatique,en l’absence de données raisonnables et consensuelles pharmacologiques de l’équilibre des échanges cérébraux  et données des pratiques traditionnelles  interprêtées en dehors de son contexte culturel oû souvent apparaissent un phénomène d’ordalie consensuelle,ritualisée et consentie et souvent dirigée.Si on se référe aux ouvrages de Castaneda (La Petite Fumée,L’Herbe du Diable),les observateurs sont  étonnés par ses  observations qui ,d’après des bibliographies, n’ont pû être vérifiées(Bouseiller 2005/Milles 1980) S’agit-t-il de faits d’observations ou d’expériences personnelles ou commantées ou plagiat universitaire,aucune réponse n’est apportée.

Il existe manifestement une perception des hallucinogénes discordantes,avec interprétation subjective flatteuse,trompeuse. Pourtant des auteurs ont, au fil des temps exprimé leurs doutes dans ce domaine,mais ont -ils été entendus:Beaudelaire sur le Haschish dans” les Paradis Artificiels”,Henri Michaux  en 1972 de son expérience négative de la mescaline dans ” Misérable Miracle” et dans l’Infini turbulent” il décrit  une réalité altérée.(1957).P.Dick, en 1977, dans “A Scanner Darkly”,(Substance Mort) reprend le Premier chapitre aux Corinthiens 13-12 de St Paul “Aujourd’hui nous voyons au moyen d’un miroir,d’une manière obscure”.

La narcoanalyse n’est pas une nouveauté et a toujours été controversée:affaire du LSD (1970-1974)Timothy Francis Leary aux USA (L’esprit est 8 circuits de  conscience),Utilisation du LSD  et Psylocybine par Bastiaans en Hollande jusqu’en 1985 pour les rescapés des camps de concentrations présentant le KZ syndrôme ,protocole décrit dans le livre K.Zetnik 135633 (  Yeheil De Nur/1989)

En FRANCE des narcoanalyses étaient parfois pratiquées dans les années 1968-69 pour raison diagnostique.,afin de dissocier les éléments relevant de la névrose ou de la psychose en cas d’échec des entretiens .C’est une manoeuvre intrusive manifeste avec l’association diazepam-amphétamine intraveineuse si doute d’interprétation en cas de suicide manifestement théatral et sans intention léthale,ou patients se livrant à des beuveries dangereuses sans support apparant .Cette méthode permettait de libérer un flot de paroles sous contrôle et dans l’espoir de cerner les protocoles thérapeutiques

aa0f961222876ed78664f74f985a4a19

 

Mise en Garde et Ethique

L’article se fonde sur des essais concernant le stress post-traumatique des anciens combattants de guerre récente (en particulier Moyen Orient,Afghanistan) et phobie soçiale des “autistes fonctionnels”,et addiction tabagique avec Le MDMA.Il est même décrit un suivi post MDMA assisté de Psylocybine et psychothérapie.Et in fine ,on apprend que des tests n’ont été pratiqués que sur 15 personnes,et que l’un deux a poursuivi sa quête spirituelle à St Jacques de Compostelle.Bref,c’est l’extase à tous les étages mais,n’est-il pas prématuré de publier ce genre d’informations avec une cohorte si faible et des explications physiopathologiques dite de de type Empathogéne,n’y aurait-il pas un complexe empathogéne d’une équipe enthousiaste acquis à cette méthodologie qui répétons -le a été maintefois trangréssée.,ce que démontre OFDT N°96 Dec 2014 et dispositif Trend  et Sintes oû non seulement l’usage s’est banalisé,paupérisé,de plus en plus utilisé avec l’alcool et inhalé en vapeur,les comprimés vendus ont augmentés en concentration passant de 10O mg à plus de 200mgr.Cette banalisation est inquiétante,dangereuse et irresponsable.L’apologie de méthode soit-disant avant gardiste  de traitement  par MDMA sur stress post -traumatique ou Autisme devrait être  inspirée par des études pharmacologiques s’échappant d’une logistique philosophique ou hédonique.,mais  un doute sérieux persiste devant un panel de publications de faible recrutement,inhomogéne et de méthodologie contestable.

MDMA ou ECTASY

Dérivé amphétaminique connu depuis 1914 à des fins militaires,fut synthétisée par Shulgin en 1976 et popularisée  et prohibée dans pratiquement tous les pays dès 1980.Des essais cliniques pour le stress pot-traumatique furent mises en place mais stoppés du fait des nouvelles régulations de prohibition.Malgré tout,dans les années 2000,des protocoles ont été dévellopés en Espagne et en Suisse.L’usage explosa  en 1990 dans les raves parties et fêtes techno,avec des accidents qui obligèrent à se pencher  sur les effets du MDMA et de contrôler les événements festifs avec des équipes d’encadrement,car la prise  MDMA n’est pas anodine.,

Stimulant et hallucinogéne selon la dose,le mode de prise,l’état psychologique.Usage per Os (parachute),sniff,fumé voire injecté.Son effet survient en 30 minutes et dure 6 à 8 heures

Effets Immédiats:

Empathie,désinhibition,sensation d’énergie,de bonheur,exacerbation des sens,euphorie,suivi souvent après le premier usage d’un bad Trip avec sequelles psychologiques.A haute dose hallucinogéne,hypertension,hyperthermie,neurotoxicité non négligeable(effet dose et fréquence de prise)

Le  Bad Trip ou Descente

Qui suit l’effet de l’etasy est due au manque de sérotonine du cerveau,car le MDMA agit sur la Serotonine,d’oû tendance à vouloir contrôler seul l’effet dépressif en consommant opiacée,anti-dépresseur,benzodiazépine

A long terme:

Irritabilité,anxiété,dépendance,troubles de la personnalité,insomnie,anomalies des valves cardiaques

Danger du Syndrôme Sérotinergique

Le MDMA agissant sur la sérotonine agit en conjonction avec drogues et médicaments qui peu-être mortel:coup de chaleur avec accident cardiaque et coma

Assoçiations Dangereuses

*L’alcool augmente l’effet de la MDMA et les IMAO

*Les Antidépresseurs type Inhibiteur de  recapture de la serotonine ISRSS d’action variable:Fluoxetine diminue l’effet,les inhibiteurs Serotonine-Noradrénaline ont aussi un effet réducteur,la Miansérine augmente l’effet

*Interactions néfastes avec les inhibiteurs de la Protease(VIH)

*Le Cannabis augmente l’effet du MDMA

*Le LSD augmente l’effet du MDMA

*Le danger permanent est la gestion solitaire du Bad Trip avec Opiacé ou Benzodiazépine

Bibliographie

Escapad.2011.OFDT

Biochemitry and Behavoir 2011,Weel Mohamed,Hamdi,Cassel,Jones

Developpement of Rational Scale to Assess The arm of Drugs  of potential misuse/ Lancet Mars 2007.Nut,King,Blakemore,Saulsbury

Méta-Analyses des Expérimentations.

Le problème récurrent est la référence à l’état d’empathie provoquée par la MDMA,et qui permettrait d’engager une psychothérapie consensuelle,mais il n’est pas dit que les résultats à long terme de cette empathie soit le moteur durable d’une réhabilitation psychologique,et de plus les cohortes sont faibles.La solution apparait ailleurs,sur la validité des effets pharmacologiques du MDMA sur le cerveau qui ont été sous-estimées depuis 25 ans,et surtout les critiques scientifiques se sont faites sur la valeur de l’assoçiation de la MDMA et psychothérapie,marqués sur la controverse de Parott(Mars 2014)et réfutation de la position de Dublin(2014).il apparait que très clairement les recherches empiriques sont ciblées,on pourrait

en effet se contenter de résultats flatteurs énoncés de façon enthousiaste par les patients faisant corps avec cette méthodologie,et ce phénomène est particulièrement net dans les études pratiqués par des instituts américains tels le MAPS (Avec les Pr de Neuropharmacy David Nut et Rick Dublin)

Le MAPS présente un” potentiel thérapeutique “de substances hallucinogénes pour le Stress Post- Traumatique,l’Autisme et le Parkinson,avec de bon retour cognitif.le MAPS fait référence aux études d’Espagne sur 29 cas de syndrôme post-traumatique,en 2000,12 cas en Suisse, 3  en Sud Caroline,essai de Tonny Macy sur des vétérans en 2008 et est décrit sommairement le modéle MDMA et Psychothérapie dite Transpersonnelle décrite par Humprey et Osmond ,qui incite par ces termes à une grande vigilance et analyse de modes de randomisation,s’il y eu randomisation.On peut s’interroger sur les modes opératoires qui déjà en 1964 in Quart Jour Stud Alcool/Smart,Storm pose le probléme de MMDA et lutte conte addiction d’alcool.Les suivis ne sont pas homogénes,les critères de recrutement non ou insuffisamment définis,temps de cure variant de 2 mois à 2 ans/Smith.12 malades améliorés sur 16/Mac Lean 46 malades améliorés sur 61 sur 6 à 17 mois/Later,Chwelos de 2 à 9 semaines,15 patients améliorés sur 16.Peu de suivi en post-cure,temps réel de guérison,modalités subjectives ou objectives,absence de comparaison avec un traitement standard.Ainsi 80% sont des études incontrôlées,25 % des études contrôlées sont améliorées.

De la Difficulté d’Analyse des Essais

Pour la plupart des publications,il est question de Naranjo 1985,Sanders 1994,ou Laing,la difficulté est contournée et biaisée par l’empathie ,ouverture et apaisement,crée par le MMDA,et agissant comme un “catalyseur,avec anesthésie de son identité”,avec peu de distorsions de perceptions et moins de réactions émotionnelles déformées,qui serait donc  une” expérience personnelle et familère”.En fait les nouvelles expérimentations temporisent ces affirmations,qui certes apparaissent dans certains état de syndrôme de choc traumatique,mais nécessitent un certain recul surtout en cas d’anxiété prononcée oû l’effet peut être inversé,nous y reviendrons.

Actions Pharmacologiques de l’Ectasy ou MDMA

Son absorption et presence plasmatique est rapide avec un pic en 2H.Son action est surtout nette sur le Cytochrome CYP2D6,d’oû son interaction importante avec les médicaments,on le surnomme un pauvre métaboliseur.Son action neuro-endocrienne est dose-dépendante augmentant l’ACTH,Cortisol,Prolactine pour des doses de 0,5mg à 0,7mg ,les taux répondeurs étant placés entre  0,25 MG/kg à 2,5mg Kg

 Action Cérébrale du MDMA

Elle  est certes Sérotinergique mais les recherches récentes ont permis de mieux comprendre son métabolisme est de ses possibles implications  neurotoxiques et actions amygdalienne et corticale.MDMA agissent préférentiellement  totalement ou partiellement sur les autorecepteurs 5HT du Raphé cérébral dorsal et recepteurs post-synaptiques sérotinergiques et nordarénergiques:

Hallucinogénes comme anti-dépresseurs :in The Ad Psychoparm.08-2014(4)116-69 Benmester ,Bern,Giarali,Torg,Agonda.Le système de neurotransmeteurs 5HT corticaux sont modulés par l’effet de la MDMA (Liechti 1999 et Meyer 1996),le taux  d’utilisation du glucose décroit dans le cortex frontal supérieur et préventral (Gouzoulis,Mayfrank 1999)

La MDMA agit sur les liens dopaminergiques et neurotransmission 5 HT.Prog Neurobiol.1996;08.49(5)455-79/White,Obradovic,Imel,Wheaton.L’altération de l’activité de cette neurotransmission est très importante.Cette altération permet de comprendre le lien provoqué par la déplétion sérotinergique ,sur le plan clinique,au début c’est l’euphorie puis quelque jours après dépression anormale,asociabilité,tristesse.et sur le plan cognitif sont préférentiellement touchés reconnaissance verbale et visuelle

Il a été précisé que la MDMA agit sur l’Oxytocine impliquée dans les comportements émotionnels et soçiabilité.Il semble que le MDMa accroit soçiabilité et sensations mais réduits les émotions négatives de l’environnement soçial.Neuropsychopharma Juin 2014.Kirkpatircick,Lee,Wardle,Jacob,de Wit

Mais dans une autre étude de PloS one Juin 2014 -9(6)e100719/Kuypers,de la Torre,Farre,Yubero-Lahoz,Dziobek,Van der Bos,Rameaker

Il n’a pas été mis en évidence que la MDMA induisait un relance de l’empathie émotionnelle en relation avec les niveaux de taux d’Oxytocine ou activation des recepteurs 5-HT1:essai sur 20 personnes en bonne santé avec 4 protocoles dont MDMA à 75 mg,Pindolol 20mg,Oxytocine spray 40 UI+16 UI,placebo

Imageries Cérébrales et Impacts de la MDMA

Lancet de 1998-252-14333-37 McCann,Szab,Scheffeh pose les bases tomographiques au Pet Scan de l’action du MDMA avec décroissance globale des 5HT transporteurs

In Psychiatry Res Neuroimagery.28 octobre 1999.Chang,Grob,Ernst,Ittli,Mishkin montrent sur 21 abstinants ,que le MDMA ,contrôlés par IRM et PetScan , après 3 semaines d’essais ,le debit sanguin artériel décroit au cortex frontal , cortex visuel,caudal,pariétal superolatéral,frontal dorso-latéral.Si la dose est importante,il existe une corrélation avec les débits artériels bas,à dose faible ,il n’y a pas  de changement notable.Chez les abstinants utilisateurs le débit artériel varie peu, de façon globale ou cérébrale régionale

En 2000,in Neuropharmacopharpacy.23-388-95.Gemna,Buck,Bertold and co concrétisent par le MDMA à 1,7 mg/kg chez 16 patients non addictifs,qu’au PEtscan,le Flux sanguin cérébral régional change (r CBF) d’intensité:

*flux sanguin accrut sur cortex frontal ventro-médian,occipital,lobe temporal inférieur et cerébelleux

.*Le flux sanguin décroit dans le cortex moteur et somato-sensorielle,temporal gauche,amygdale gauche,cortex cingulaire,Insula et thalamus

.*En même temps sont notés augmentation de l’éveil,extraversion mais léger écart avec le réel et troubles moyens de la perception.il est noté Hypertension artérielle,perte d’appétit,difficulté de concentration.,crispation des machoires

Deux expérimentations sont faites à deux semaines d’intervalle,qui confirme

*la décroissance de la circulation limbique,paralimbique,frontral central,temporal;

*Accroit le flux Pré-Frontal,Temporal inférieur,cortex cérébelleux.

La conclusion est sans appel:changement d’humeur,extraversion,dissolution de l’égo, intensification des perceptions sensorielles.

Cette expérimentation rappelle les faits antérieurs connus:

*Corrélation entre euphorie et stimulaion pr MDMA de l’amygdale Ketter 1996

* Corrélation entre amygdale  gauche et anxiété et tristesse.Schneider 1995,Ketter 1996,Kalin1997

*processus émotionnel et action ventrale George 1995,Ketter 196,Drevets 1994,Lane 1997,

*Action Dorsale Ketter 1995,Paradiso 1007,Cingulaire antérieur et cerebellum Volkow 1991,Paradiso 1997.

Enfin de compte l’hypothèse de régulation de l’émotion et humeur par George 1995 est confirmée;et  ainsi que l’action du MDMA sur les mécanismes sérotinergiques et régulations de l’humeur

 

Utilsation et Essais thérapeutiques du MDMA

56489b3abc59570ef80d51f5c7f0e5bb

 

Son utilisation est fortement contestée car souvent s’appuyant sur des recherches de types empiriques,que résume Parrott in Human Psychopharmacology juillet 2013 28(4)289-307.Etudes de 25 ans de pratiques.il apparait que l’usage de l’ectasy fait émerger des déficits neuropsychobiologiques:Augmentation de 800% des niveaux de cortisol,accroissement de la température du corps et induite par le stress,extrêment euphorisant avec des émotions négatives,cause d’apototose cellulaire,déficit de la mémoire,mémoire prospective,cognition,relation sociale réduite avec pauvre anticipation,apnée du sommiel,induction de troubles aociaux et d’agressivité.

Il réfute les indication de Doblin(2014) et propose de choisir des voies moins agressives sur le plan neurohormonal,cognition,mémoire,troubles du sommeil.il propose des co-drogues plus maniable type D-Cyclosérine ou Oxytocine qui apparait comme le régulateur par excellence de l’émotion applicable dans l’autisme et troubles émotionnels

Les effets de Oxytocine intranasal sont évoqués dans les processus émotionnel et sociaux;

avec de meilleur acroissement de la sociabilité et reconnaissance de l’expression façiale

In Neuropsychopharacology Jiun 2014.30(7)1654-63.Kirkpatricck;Lee;Wardke,Jacob de Wit

 

Le Probléme Thérapeutique du Choc Post-Traumatique

229594619_10158663459710749_268523954684758273_n

Sur la base pharmacologique de l’action sérotinergique de la MDMA et ses expérimentations empiriques empathiques et son action limbique,des essais éparts ont été pratiqués sur le choc post-traumatique type retour de guerre et troubles anxieux de même origine,action appelée en langue anglaise Post -traumatic stress disorder (PTSD).pour mémoire nous rappelons l’usage pratiqué pour les mêmes syndrômes des personnes revenant de camp de concentration(Expérience du Pr Baastians).il faut insister que les cohortes sont souvent faibles et que cette pratique est faite 18-20 ans après une longue épreuve et errance thérapeutique,tant ,il est difficile de communiquer l’indicible horreur.et se libérer d’un véritable spectre de l’angoisse,dépression ;asociabilité et surtout la particulère difficulté de communiquer ‘une expérience traumatisante et inhumaine

1)In Sage Publication 20 juillet 2010,citant le journal de psychopharmacology du 19 juillet 2010;Des essais sont décrits avec le MDMA chez des sujets souffrant de PTSD,étude en phase II de 20 patients souffrant des syndrômes post traumatiques depuis 19 ans.Une psychothérapie est associée. ,80% des sujets sont testés,20% sous placebo.les patients traités sont regroupés dans un lieu encadré pour 3-5 semaines,avec un suivi psychothérapique de deux fois 8 heures,avec des intervalles de 4 jours ,puis écart de 2 mois pour la deuxième session..Le résultat porte temporairement sur la réduction de la frayeur et  et accroit la croyance d’inhiber les émotions,spécialement  les émotions douloureuses.mais si les éléments vécus sont trop traumatisants,le fait de revisiter l’évenement,a peu d’effet malgré le soutien psychothérapique..L’étude de Doblin Association MAPS(Sud Caroline) a inspiré cette étude  Phase II de Mithoefer

Ainsi on doit estimer que l’écard type entre 10 sous MDMA et 7 sous placebo est faible.Les résultats sont temporaires et n’agissent que sur les  émotions douloureuses,plus la charge émotionnelle est forte plus les résultats sont  faibles.On comparant le groupe MDMA et Placebo avec psychothérapie le résultat est surperposable.Donc pourquoi prendre des risques inutilles?

2)Les mêmes principes ont été evoqué par Dr Carhant-Harris et et David Nutt,Imperial college London,in Biology psychiatry en 2012,publié in  Sciences daily 17,janvier 2014,oû il a été préamptés 20 patients ,montrant que la MDMA réduit l’activité du systéme limbique et et les structures impliquées dans l’émotion,communication réduite  entre le lobe temporal médian et cortex pré-frontal médian et accroit la communication entre amygdale et hypocampe,émotion est contrôlée;les régions touchées par le PTSD sont réduites par l’action de la MDMA

3)Anxiété et Ectasy

Selon Biology Psychiatry 2014 and Journal of Neuropharmacology2013,En ligne .20 01 2014.Etude sur 25 volontaires ,avec IRM,Ectasy,placebo

*Volontaires sains;MDMA atténue l’impact des souvenirs douloureux

*diminution activité limbique,et structures liés au plaisir et émotions,diminue conection lobe temporal médian et cortex préfrontal médian lié à l’émotion

*Augmente relation amygdale et hippocampe

*Effets inverses  à ceux constaté dans certaines anxiétés:Le premier effet est l’inverse observé que les anxieux et le dernier inverse que celui observé dans choc post-traumatique.Les essais ont été pratiqués dans l’anxiété et choc post-traumatique .Il est considéré que la MDMA est active dans le STPAD mais qu’il faut épauler sur le plan psychothérapique et que le patient ne doit pas être noyé par des émotions négatives,ce qui ne parait pas évident,et pour certain insuffisant voire nul,cela représente beaucoup d’incertitudes et d’alléas dont on voudrait bien connaitre la réalité..Référence psychiatry:DSMIV.TR

4)Durée de l’Amélioration des désordres du stress post traumatique sous MDMA et Psychothérapie

Mithiefer,Wagner,Jerme,Yazar-Klosinski,Michel;Brewerton,Doblin,Martin Jour.Psychopharacology.01.2012

Sur 19 patients avec MDMA sur 17-74 mois (16-19 patients)Echelle de valeur STPAD :CAPS.puis autres mesures Neuroticism Netroversion Oppeness Personnality Inventory-Revsides (NeD-PI-R)

Cette étude est  LA SEULE qui conclue   que le traitement par MDMA peut être donné de façon favorable sans risque,sans trouble cognitif ,sans addiction  et les auteurs expriment un rapport bénéfice /risque favorable sous condition d’être accompagné médicalement et de psychothérapie et avec de faible dose de MDMA

.26744101-27332644

Malgré tout,on doit considérer cette étude comme encore empathique  et est insuffisante en terme de qualité et procédure.et  thématique  “de sous condition” ne sont pas recevables

Il est dit que,le rôle de l’encadrement et de la psychothérapie apparaissent important.

La randomisation ne peut se permettre d’évaluation insuffisante ou approximative,l’historique,et profil du patient doivent être clairement définis,ce qui actuellement n’apparait pas ,pour éviter accidents et résultats empathiques sans lendemain.Ce genre d’expérimentation nécessiterait de plus  l’accord des autorités de tutelle et un agréement reposant sur des études rigoureuses ,elle n’est donc  pas à l’ordre du jour en 2015.

De plus dans cette étude est bien précisée que plus les symptômes sont durs et ancrés plus l’abord thérapeutique est difficile voire voué à un echec,la capacité de résilience d’un événement vécu ou suggéré est naturellement dépend du profil psychologique et culturel du patient,il ne faut pas oublier que des équipes de soutien psychologique sont souvent sur les lieux de catatrophe,guerre,accidents ,tout événement traumatisant nécessitant une prise en charge.et diminue les risques de syndrôme post-traumatique

De toute façon  les limites et profils psychologiques susceptibles d’être prise en charge par la méthode MDMA et Psychothérapie.ne sont pas formalisés Il apparait plus le traumatisme est ancien et insupportable plus  la thérapeutique est inéfficace.

De plus ,les faits sont tétus,d’après le dernier rapport de l’OEDT (4 juin 2015) en 2014,la concentration en MMDA s’est accrue sur le marché illicite augmentant les risques,et on comptabilise près de 101 produits dits psychostimulants( NSP) qui sont du bricolage moléculaire dangereux vendu illicitement et souvent assoçié avec d’autres molécules type benzodiazépine,voire assoçiée a d’autres drogues THC ou dérivé de cathinone

Cette étude est un rareté concernant le Stress Post-Taumatique ou PTSD  elle ne doit pas être considérée comme une fin en soi et un test thérapeutiique du PTSD. Le MDMA doit être considéré actuellement comme une substance illicite  et dangereuse,toute initiative ,si elle se précisait ,nécessiterait un changement radical dans l’exigence thérapeutique défini par l’Etat et Service de santé et encadrement médico-psychaitrique sans faille.,qui pour l’instant n’apparait pas et n’est guère convaincant.Les mouvements sectaires doivent être surveillés et toute thérapeutique hallucinogéne doit être proscrite.

Il doit être clair que les hallucinogénes appartiennent  à une classe  illicite et sous contrôle.Les références à la MDMA ; la mescaline,LSD,Psycolibine,Yague,Rue syrienne ,Sauge sacrée sont potentiellement dangereuses basées souvent sur des pensées de type holistique et pratiques schamaniques insuffisamment étudiées ou mal documentées

cda19_hs_opale_motifs_ancestraux-tt-width-970-height-545-fill-1-crop-0-bgcolor-ffffff

 

                Le chien qui se mord la queue 

 

 

Le Monde du 22 juillet 2015 écrit par François Séguin “L’Ectasy de retour dans le milieu festif” fait à partir des analyses de l’OFDT,qui dénombre la proportion de consommateurs d’ecatsy passant de 2010 à 2014 de 0,3 % à 0,9 % de la population des 18-64 ans.

Enquète Escapad 2014 :l’expérimentation de l’ectasy a doublé par rapport à 2011)Les volumes saisies par les douanes sont comparables à ceux de 1990.

Surtout apparaissent   “marketing déringardidé ,disponibilté,facilité d’usage,faible coût,pureté des produits élevés” et surtout complête banalisation de son usage,on parle de désinvolture,il faudrait surtout parler de méconnaissance et inconscience dangereuse.

Entre  2005 et 2013,on a comptabilisé 25 cas de décès par MMDA..L’ANSM selon l’article ,envisage de communiquer sur les risques du produit.

En terme clair,il doit s’agir de mobilisation générale,par médias,ecoles ,lycées,,sensibilisations parentales,ne pas parler de normalisation,d’un fait soçiétal  , d’une soçiété multiculturelle oû prime l’hédonisme,et l’absence d’avenir commun .

Une communication simple parait insuffisante pour combattre des idées fausses sur des produits promotionnés,revalorisés,des Chupa Chups ,des TAZ pour soirée techno.Encadrement certes,mais les messages paraissent noyés dans des incitations à consommer puisque des brochures Techno circulent avec des textes tout de même incitateur,”un TAZ utilisé comme un produit de lancement de la soirée”.Privilégier la perversion du plaisir et occulter les accidents ,curieuse façon de la faire la prévention.Curieuse éthique d’un produit dangereux promotionné  à 10 Euros,la vie n’aurait donc plus de prix

4d92aa3759dd4c2a6e11ba4180848df3

 

 

Le paradoxe franchit la barrière du temps,la Monde en  20 septembre 2019 ,page 12 du” monde des livres,”rapportant un interview d’Alain Finkielkraut par J Birnbuan,pour la sortie de son livre “A la Première Personne”.

On est surpris par la tonalité de ce face à à face.”A la première personne”  témoigne de sa tendresse passée pour le LSD,drogue que certains “jeunes amis”de Michel Foucault l’aurait invité ,un jour à venir consommer chez le philosophe,”(qui rappelons -le était un eminent conferencier au College de FRANCE) .

“Moi,je n’ai jamais cédé au romantisme de la toxicomanie,mais,à chaque fois que j’ai pu prendre de l’acide ,ce fut la délivrance .pour ma generation ,fumer un joint était une sorte de commandement,mais moi,j’étais souvent en rade.car je ne sais pas fumer un joint,je crapote…Avec le LSD,on était tous à égalité;on riait beaucoup,on avait des hallucinations douces.Je me souviens d’un voyage au Antilles avec une amie,j’étais allongé par terre,et les nuages prenaient des formes extraordinaires”

L’intervieweur précise” Nous sommes à la fin des années de 1970,le jeune Finkielkraut tente de se faire une place dans le monde des lettres,un peu plus haut  “j’ai traversé deux depressions assez sévéres le première en 2011 il y avait donc urgence   J’ai pris des anti-déprésseurs.Je crois beaucoup aux vertus de la chimie”

Il est tout à fait etrange qu’un academicien  associe “LSD et Délivrance”,évoque un pseudo-egalitarisme toxicomaniaque,hallucinations douces ,curieuse façon de banaliser  le LSD .    En pleine page,il fait part  d’une experience trés personnalisée et d’un effet de groupe en apparence maitrisé mais en fait nommé “commandé” ,donc péchant plutôt pour une dépendance naviguant dans un climat  collectif   de l’anti-psychiatrie de 1970  qui n’a pu effacer une souffrance cachée ou manifeste des  rappels et souvenirs de pénibles expériences de la  Banalisation du Mal de la SHOAH   vécues par des proches et millions de personnes  , l’effleurement  historique apparait masqué  par un impact .médiatique semblant hélas ou  faire oublier ou enfouir   des réalités pénibles   historisées  par le temps  .Ce n’est pas nouveau.

Bis Repitas Placent.,les Choses plaisantes Répétées Plaisent???!!!!!

 

On se retrouve dans une droite  ligne  de la philosophie de Fredische Nitzche'(1844-1900)”Dans la Douleur ,il y a autant de Sagesse que dans le Plaisir” souligné dans son essai

“Par delà Bien et Mal”

“Hedonisme,Pessimisme,Utilitarisme,Eudomisme,toutes ces philosophies qui mesurent la valeur des choses d’aprés le plaisir et la douleur,c’est d’après des phenomenes accessoires,sont des philosophies superficielles et donc des naivetés.”

Balanites Aegyptiaca,AntiPaludique,Anti-Douve et Schistosomiase

000142000133tabeau monet        Balanites Aegyptea,Dattier du désert,Myrrobolan Egyptien,

Un arbre important des regions arides

Le Dattier du désert,famille des Zygophyllacées,pouse dans de larges zones arides  Africaine surtout au Sénégal et Asie du Sud,particullèrement en Inde (Rajasthan,Gudjarat,Dekkan)

                                      Traditions

Hépatites,vers intestinalux,blessures,paludisme,épilepsie,diarrhée ou constipation,hémorroîdes;gastralgies,asthme,fièvre

*Extrait aqueux de fruit:spermicide vaginal:spermicide à 4 % en 30 secondes

*Abortif si mélangé avec Piper Bettle

*Asthme avec mélange avec Asa Foetida

*Graines:Expectorant,anti-bactérien,anti-fungique;fébrifuge

*Fruit :Toux,maladies cutanées dont leucodermie,hypoglycémique

*Mésocarpe du fruit:hépatite.Diarrhée et Constipation

*Ecorce spasmolytique,blessures

*Racine:paludisme,anthrax

                                   COMPOSANTS

Feuilles

Saponine,Fucocumarine;Quercetine 3 gluclcoside et  3 rutinoside,Rhamnogalactoside et mamnine

Fruit

Protéines,sucre,acide organique,rutinoside 3rhamnogalactoside et doisgénine et dérivés de type gluco-pyranosyl ou rhamnopyranosyl.Amande et mésocarpee:balanitoside et méthyldiosgénine

l’huile des Amande contient également acide palmitique,stéarique,oléique,acide linolénique.L’huile a une action anticancéreuse sur cellules souches du cancer poumon,hépatique et cérébral et action antimutagéne sur Schistosomia mansoni et Fasciola gigantea,donc action anti-helmintique de ces parasites hépatiques.Activité anti-Microbienne gram positif et négatif et candida

Racine

Saponine majeur:yamogénine et glycoppyranoside et rhamonopyranosyl

Ecorce:

Fucocumarine bergaptene et dihydrofucocumarine,D-Marmesine,deux alcaloïdes dérivés férulotyramines

                                     PHARMACOLOGIE

 

Cardioprotecteur

Agent anti-oxydant protecteur contre cardiotoxicité de l’adriamycine

Anti-Helmintique

Extrait aqueux de racine action dose-dépendante inhibitrice sur vers adultes.Action de 200mg/kg comparé au prizquantel,action identique sur schistosomia Mansoni;L’extrait de mésocarpe de fruit 9mg/kg avec Albizia antihelminticatie à 9mg/kg,agit de de façon significative contre Fasciola Gigantea comparé à l’Albendazole 20mg/kg).La Balantine -7 a une action anti-helminthique.action sur le Trichinella Spiralis chez le rat,et action sur les vecteurs,les gastéropodes Bilinus Globulus et Truncatus

Action Antibiotique

Extrait aqueux de feuilles de Balanites et Moringa Olifera action sur Salmonella thyphi/Balanites est plus efficace que Moringa.Activités des plantes comparées à ciprofloaxcine,chloramphénicol.L’action antibactérienne des antibiotiques est accrue avec les extraits de plantes et agissent en synergie.En laboratoire ,l’activité de Balanites extrait alcoolique avec extrait de Lobelia Nicotianfolia est le plus important sur staphylocoque aurerus comparé à extrait seul  et séparé de Balanites,Lawsonia Inernis Phyyllantus maderaspatana,Hiptis suaveolens;Leucas Aspera

Anti-Venin

Essai expérimental intra-musculaire sur rat sur effet de venin de vipère Echis Carinatus

Anti-Cancer

Avant tout, essais de laboratoire.

Mélange de saponines stéroïdiens Balanitine-6(28%)et Balanitine-7(72%) sur cellules souches cancer du poumon non à petites cellules A-549,glioblastome U373.Agit plus que Etoposide et oxaplatine mais moins actif que Taxol.

Anti-Inflammatoire et Analgésique

Essais comparés aux anti-inflammatoires et leucémie,et syndrôme douloureux dans le HIV

Extrait méthanolique et butanol à action anti-inflammatoire,antinociceptive dues aux saponines

Activite de Cicatrisation

Sur les blessures,action anti-oxydante par inhibition de la peroxydation lipidique

Action Anti-Cholesterol

Extrait de pulpes de fruit

Action Diurétique

Comparé au furosémide

Action Larvicide des extraits d’amande sur Anophéles

Essais sur larve Anophele Arabienisis,Culex Quinquefasciatus,Aegypti. Efficacité Arabiensis plus touche,puis Culex,enfin Aegypti.les saponines sont en cause.Pour l’action de Balanites sur Aegypti les extraits montrent que l’effet est dépendant de la concentration en saponines.

Action Hépatoprotectrice

action dose dépendante sur le niveau de bilirubine

Action Anti-Diabétique

Saponine et extait de pulpe comparé au Daonil

                                      Bibliographie

Antibiotique:

Doughari,Pukuma Afric.J Biotech.32007/Karuppusamy,Rajeskharan,Karmegam.EcotoxEnvir;Sci.2002

Compostion des graines:Samuel,Temple;Ladeji.Niger J;Biotech.1997

Larvicide ,anti-Plasmodium.

Chapagain,Saharan,Wiesman;Bioresour.Tech.2008/Wieman et Chapagain.Dengue Bull.2003/Journ of Parasitology.;mars 2011.Kusch,Denniger,Specht,Maniako,Pommereing,Lin,Hoerauf,Kaiser:action in vitro et in vivo des graines sur inhibition de l’aminopeptidase plasmidiale.

Saponine et Evaluation

.Dawidar,Fayez,Phytochemistry 1969/Saeed,Ibrahim,Bashandy,El-Gengaihai.Bull.Fac.Pharm Cairo Univer.1995

Cancer:

Gnoula,Megalizzi,de Neve,Sauvage,Ribaucour.Int.j.Onco.2008

Petit,Doubek,Herald.J Nat.prod.1991/Seida.Diss Abstr.Int.1979/

Journal of Applied Pharm.Sci.Vol3.juillet 2013;Rôle des saponines Diosgenyl ,Balantine 6 et 7 anti-tumoral et anti-oxydant.Sheika,Al-Ghannama,Ahmed,Zein,;Zahren

In Phytotherapia 2010,81-703-714,Man,Gao,Zhang,Huang ont repris les structures des saponines issus des plantes et ayant un rôle présumé dans le traitement du cancer.Il est admis que 100 espèces possédent des saponines.Les auteurs ont précisé les diffrentes saponines:Damnarane/Oleanane,/Furostane/Cycloartane.Les auteurs permettent d’espérer que certaines saponines pourraient agir comme potentiel médiateur anti-cancéreux et dans les problèmes de résistances des traitements,ouvrant de nouvelles voies de recherches.

Balintines et molluscocides.Tetrahedron.1982/

Source of Saponine.Saharan,Yadav,Weisman Curr.Biotica 2008

 

Anti-Inflammatoire et anti-nociceptif

.Speroni.Cervallati,Inocenti;JEthno.2008

 

Hypocholesterolémiant:

Abdel-Rahim,El-Saadany.Food Chem.1986

 Algies dans HiV et Leucemie

Hamid,Wahab,Abdu.Idris 2001/artcles/mi hb003/is 223/ai n2964067

Fruit anti-diabétique

Sraker 2005)Extrait aqueux du mésocarpe du fruit:Sarker,Jensen 2005/Kamel,Ohtani,Kurokawa,Assaf.Chem.Pharm Bull.1991

Hépatoprotecteur:

Abdel-Kader,Abdel-Rahim,Wasif.Food Chem.1986

Diurétique:

Wani,Kabade,Joshi,Patil.Int.J;Pharm.Res Dev.2010

Racines,Tiges,Ecorce,Fruit,Amande,action sur Schistosoimia Mansoni,et Fasciola Gigentea;Koko 2005

 

Abortif et antiseptique

Speroni 2005;Saponine stroïdien

Anti-Tumoral

Glycogénes stéroïdien et saponine diosgénine

Nat cancer /Taja,Metha.2009/Yadav,Manju 2010

Action larvicide Aedes aegyptiaca vecteur de la Dengue Weisman.Chapaganiv.Dengue Bull.2003:

Bambou:Anti-Arthrosique,Protecteur Vasculaire et Neurologique et Antibactérien

tabeau monetmdlt8                                      Le BAMBOU

Cette graminée,Bambusoideae,appartient à 80 genres et 1200 espèces.C’est un élément incontournable de la vie humaine en Asie(construction,support d’écritures ou alimentaires ou d’ustensiles ménagers) bénéficie de plusieurs qualités léguées par la tradition et interprétations poétiques ou  philosophiques pour sa perennité,souplesse,fidélité ou bienviellance.On peut sans difficulté associer l’aspect du Bambou avec son utilisation dans les phénomènes articulaires,selon la théorie des signatures.Pourtant,les recherches modernes confirmeront sa richesse en Silice  et donc son utilisation ,en faisant du Bambou un concurrent sérieux à la Prêle

bambou

toutefois se limiter à ces deux indications  apparaissant normalisées,allant de soi,est réducteur, en fait,les traditions chinoises et indiennes exposent des espèces  à actions fort différentiées, nous éloignant du coté buccolique du Panda se nourissant de plants de bambou,en particulier dans les domaines  immunitaire, anti-oxydant neuroprotecteur et .cardiaque

Panda

La TRADITION CHINOISE ET INDiENNE

TRADITION CHINOISE

Le PHYLLOSTACHYS NIGRA ou BAMBOU NOIR

Appelé selon la partie utilisée

ZHU LI

Seve de Bambou

ZHU RU

ou Bambou blaireau

ZHU YE

Feuilles

TIAN ZHU HANG

Concrétions de SILICE de bambou

                                      TRADITION INDIENNE

                           Le BAMBOUSA ARUNDINACAE ou BAMBOUSA

 

Appelé en:

 

Numériser 4

* Médecine Ayurvedique:

*VAMSHA

*DURARUHAA(Charaka)

*Manne de BAMBOU:VANSAROCHANA

*Medecine UNANI:

*QASAB                 

                        LE BAMBOU NOIR ou PHYLLOSTACHYS NIGRA

Son action est developpée dans la tradition chinoise

                                      1)ZHU LI,la SEVE

Considérée de saveur Doux et Froid

Agit sur les méridiens Coeur,Poumons, Estomac

Tradition Antique

Il agit sur

*le Phlegme Pulmonaire,Antipyrétique et Expectorant

*le phlegme du coeur et système berveux central

Indications traditionnelles

Donné à 30 à 60gr seul ou associé au Gingembre

*Infections Pulmonaires avec Expectorations purulentes(essais in Hospital Journ of Herbolog.1998)

*Convulsion(epilepsie!)sur convulsion fébriles chez l’enfant

*Perte de connaissance

*Stagnation du Qi:fièvre

*Etat congestif pulmonaire gorge et poumon

*Outre son action anti-convulsive chez l’enfant à la dose de 3-5 gr,il est décrit des traitements de méningites (d’origine non spécifiée),embolie cérébrale ôu le suc de bambou entre dans une composition regroupant 15 plantes

Il est décrit un traitement pour un équivalent de pré-délérium tremens  alcoolique assoçiant logorrhée,désorientation,agrsssivité.le suc de bambou est associé avec curcumine,concrétion de Silice de Bambou,Acore,Polygala,Cyperus,Hématite(soient 11 composants et plantes) à la dose de 30-50gr.Donc dans l’ensemble sédatif

Chimie de la SEVE

Apérine,Méthionine,Acide salycilique,leucine,Aminoacides,sucres.

                                        2) LE ZHU YE,LA FEUILLE

De Saveur douce et Froide

Agit sur les méridiens:Coeur,Poumon,Estomac

Donnée à la dose de 5 à 15 gr

Indications particulières de la feuille

La feuille contient des flavones anti-oxydants(Hu.2006) et hypolipidémiant

*Protecteur cardiaque(“eciaircit le coeur”),

*fébrifuge

*Rétention urinaire avec hématuries

*nervosité,agitations

*Epitaxsis

*Vomissements

Indications inhabituelles de l’utilisation de la Racine

Elle est peu décrite et recouvre les notions générales:astringente,fébrifuge,diurétique,aphrodisiaque (à préciser)

Biologie de PHYLLOSTACHYS NIGRA

-Le Bambou Noir est considéré comme :

,ANTI-OXYDANT,ANTIMICROBIEN,ANTITOXIQUE

contenant vitexine,orientine,Béta-stirol,uracile

Surtout ,il est ANTI-APTOTIQUE MYOCARDIQUE,s’oppose à l’ischémie cardiaque ou son hypoxie.L’aptose myocardique diminue.L’ORIENTINE (anti-aptotique)injectée agit avant l’hypoxie et favorise l’oxygénation myocardique.effet cardio-protecteur in Jour.Asian Natural product Resarch ,Fu,Wang M et L,Wang 2005-2008

La Luteoline 6 agit sur le stress oxydatif induiisant la mortalité des cellules ganglionnaire rétinienne.Il est donc considéré comme neuroprotecteur mais aussi anti-aggrégat plaquettaire.L’effet protecteur contre les dommages neuronaux et l’hémagglutination revient donc aux éléments pyrrolysates /Hong;Jung,Joo Youn,na,Lee,Park,Kang;Choi,Yeon; Jour.Ethn.Pharm.vol 128 ,N° 3/2010.Ces caractères antioxydant,immunoprotecteur,anti-aggrégat plaquettaire expliquent les cardio- cérébraux protections.

Dans la même voie anti-oxydative la variété EDULIS est anti-inflammatoire et agirait sur l’OBESITE et le DIABETE/Higa;Willim;Panei/Plos one 2012.De même on peut évoqué les recherches faites sur la variété SASA Argenteatriatus qui contient Flavonoïdes,triterpène phénoliques,donc anti-oxydants

La varitéé Henonis a été testé dans la différentiation de cellules leucémiques HL-60.ImmunoPharmaco.ImmunoTox( 2007 )Kim;Lee;Yoo

                       3)Le BAMBOU BLAIREAU ou ZHU RU

De saveur douce,légèrement fort

Actions:sur le phelgme et Coeur

Actions:Fébrifuge,convulsion,gastrite,saignement,vomissement.

Chimie:benzoguiname,benzaldéhyde,syringine aldéhyde,acide clrogénique,Iso-orientine;vixenine

Les Flavonoïdes Vitexine et Orientine sont anti-oxydant,anti-inflammatoire,active la circulation sanguine,anti-allergique

Le Zhu Ru contient de l’Acéthylcholine,neurotransmetteur

Il a des propriétés antibiotiques:staphylocoque doré,colibacille,salmonelle

Il est donné dans

*Nausées,vomissements par “déficience duCoeur et Estomac” associé avec Ginseng,Citrus Reticulata,Gingembre

*Nausées et vomissement de la grossesse;associé au Gingembre

*A 5-10 gr,donné pour Toux,fièvre,état de nervosité,irritabilité pendant un état fébrile

           4)CONCRETION DE SILICE DE BAMBOU ou TIAN ZHU HANG

de Saveur DOUX et FROID

Agit sue les méridiens:VESICULE, COEUR, FOIE

Traditionnellement il est dit”rafrachissant et actvant le Coeur,fait disparaitre le phlegme et stoppe les Convulsions

Chimie:Silice et hydroxyde de Potassium

Utilisation:3 à 6 gr en Décoction,0,6 à 1 gr en poudre

*Considéré comme ANALGESIQUE à 2 à 3gr par KG

*Anti-Convulsif chez l’enfant

*Effets vasculaires expérimentaux:Effet négatif Inotrope et Chronotrope sur le coeur de grenouille,vasodilatateur sur le coeur de lapin

Bibiographie:

*Effets du bambou Noir dans la prévention des  complications du Diabete,par inhibition de l’Aldolase Réductase et Glycogénèse .Rôle de la Luteoline 6-C/;National Products Resarch Center/Sang Hoon;Jun;Hee,Chul,Eun,Byung/03.2007( 36 références )

*Inhibition des concrétions de Silice de Bambou dans la sécrétion neuronale de Beta Amyloïdes Peptides,peptide neurodégénératif intervenant dans la maladie d’Alzhiemer/Neurochemical Resarch/12.2003,vol 28

*Evaluation antioxydantes  et activités prooxydantes du Phyllostachys Nigra varitéé Henonis.Jour.Agr.Foof Chem/08.2000 /48(8)3170-6:extrait contenant acide chlorogénique,acide caféique,lutéoline-7-glucoside

*Rôle du bambou dans le stress oxydatif du diabète et  sur élévation de la lipotoxicité/Jun Pans/Phytother;Res ,22;675-80/2008

*Effet de l’Orientine sur la perfusion en cas d’ischémie cardiaque/Jour;of Nat.asian products resaerch/Fu;Wang M et H,Li/2008/vol 28/265-272

*PD 1/Herbal préparation for treatement of brain disorders such Parkinson/04.06.2004/ MeSH / NCBI

                                   TRADITION INDIENNE

                    BAMBOUSA ARUNDINACAE ou BAMBOUSA

Il est utilsé:Racine,Feuilles,Fruits,Manne

Dose:décoctionde 50 -100 ml/Manne de Bambou 1 à 3 gr

Selon le Charaka:

*Décoction de feuille ou fruit pour Etat suppuratif,piqures d’Insectes,Helminthe,excàs de Poids

*Manne:bronchite

*Plante entière:hépatite,ulcères,maladies cutanées

Dans le texte Shaerangadhara Shamita ,la Manne est donnée pour la Toux,Coup de froid,Asthme

Il apparait des axes directionnels dans la médecine ayurvédique:

Propriétés (Guna):sec et incisif//Goût((Rasa):doux//Potentiel (Virya):Froid

*Feuilles,Tige,Racine:Astringent,Diurétique,laxatif

*Racine:arthrose et anti-tumoral

En médecine Unani:fébrifuge,maladies pulmonaires,nervosité

Tradition Populaire Indienne

1)Racine:astringent,rafraichissant,douleur articulaire,asthénie ou déficience physique

2)Feuilles:Stimule les règles et antalgique si règle douloureuse,antispamodique,tonique gastrique,anti-helminthique

*Les extraits éthanoliques des feuilles sont dits  antiartrhiques et antinociceptifs /International Journ. of natural Product Science 2011;3;1-7(Nazreen,Hamid,Kaur,Alam,Haider,Safi,Ali)

3)Jus:Ostéoporose et phénomènes inflammatoires articulaires,est dit agir sur le cartilage.

4)L’extrait éthanolique de la racine est ANTIHYPERGLYCEMIQUE /Rasayan J.Chem/Vol 5,N° 1 /01-03 2012( Sundeep Kumar;Raju,Dinda,Sahu),effet comparable au glibenclamide

         EFFETS GLOBAUX THERAPEUTIQUES DU BAMBOU ARUNDINACAE

* L’action Anti-Inflammatoire  est la plus usitée et Fébrifuge (feuille)

*Anti-Arthosique (racine)

*Anti-Oxydant (plante avec flavonoïdes phénoliques)

*Anti-Diabétique (feuilles)

*Laxatif (graine)

*Troubles Urinaires (graine),serait aphrodisiaque car tonique

*Maladie de Peau (Ecorce , Feuille signalée pour la lèpre)

*Emménagogue (Feuilles)

*Anti-Fertilité (feuilles )

*Bechique (feuille et manne)

*Toux et coup de froid (Manne:elle est donnée également dans les désordres neurologiques,Paralysie ?? non spécifié,faiblesse physique)..

*Diarrhée(silice)

*Antibotique et antiviral (flavones des feuilles)

*AntiDiabétique (feuille ):Int of Pharm.Res.03/2011/Marchala

*Hépatite et ulcères:(toute la plante)

*Toxicite (jeunes pousses :glucoside cyanogénique)

La manne apparait aux USA comme complément alimentaire : agent de prévention de maladie osseuse et articulaire lors de la Ménopause

                                   La Forme Arundinaria Japonica

Elle  est citée pour traiter:

*Asthme

*Toux

*Troubles prostatiques

CHIMIE

Sa chimie détermine ses actions sur le Cytochrome P 450 et Glycoprotéine P, globalement Anti-Inflammatoire,Anti-Ucéreux,Stérilité,Antibiotique,Hypoglycémiant,Détoxicant (non spécifié):

*Flavones,Phénols,Lactones,Coumarine,Anthaquinone,AminoAcides,Glucosides,Taxiphylllaïne

*Glucides Flavanoïdes des feuilles,Glucopyranoside ,est hypoglycémiant,comparé avec la glybenclamide

*Les flavones(des feuilles) contiennent des triterpène,glycosides stéroïdes:dont les actions sont anti-oxydants:anti-tussif,anti-viral,anti-microbien,protecteur vasculaire en favorisant résistance et perméabilité capillaire,préventif des maladies cardio-vasculaires,”anti-age”,photoprotecteur,protecteur capillaire,Tonique

*Acide oxalique (pousse et résine):Hypoglycémiant

*Vitexine et Orientine (Flavonoïdes) sont anti-Oxydants:Anti-Inflammatoire,Stimulant Circulatoire et Anti-Allergique

*Son SILICATE aide à la matrice du tissus conjonctif:donné dans diarrhée,flatulence,blessures,vers

*Secrétion Siliceuse: est dite rafraichissante,Aphrodisiaque,Tonique,anti-asthmatique

*Aminoacides:Anti-Mutagène

*Extrait de barbe de bambou:antibiotique sur staphyllocoque doré,colibacille,Aspergillus (champignon)

*Les PYROLYZATES ont un rôle important contre les Dommages Neuronaux et l’Hémaaggrégation,action très importante puisque s’oppose à l’aptose et mort cellulaire neuronale (promotion de l’activité des recepteurs antagonisites NMDA et N-Méthyl-daspartate ),de plus,action Anti-Plasmine,Anti-Fibrine,action sur les recepteurs glucocorticoïdes et Gabanergique et l’Héparine d’oû son application contre l’Ischémie

*Acide Oxalique (jeune pousse):Hypoglycémiante

*Vitexine et Orientine,Flavonoïdes Anti-Oxydants:anti-Inflammatoires,Stimulant  circulatoire,Anti-Allergique

*Action sur la FERTILITE,dose de 30mg/kg/j chez le rat,pendant 7 jours.Baisse de la fertilité de 15 à 25 % en 7 jours avec retour àla normale en 7 jours.Il a été noté avec les boutons de bambou une action sur la structure er fonctions de l’épidimyme./Jour;Ehtn,88/2003 Bhaduri;Ghose,Basu,Bise

Effets ANTI-ARTHROSIQUE et ANTI-NOCICEPTIF,dose dépendante.Rate à la dose de 100,200,300 mg/kg d’extrait méthanolique de feuilles comparées à 5 mg /kg pi de dexaméthasone,dimminution de l’érosion osseuse et baisse du facteur Rhumatoïde.Donc action de type Anti-Arhritique..Jour.of Drug Delivery and therapeutic 12/042012/Jaimik,Nimish,Ritesh;Nurudin;Laxaman,Vijay./Jof Drug Deli et Thera 02-2012

*AntiHelminthique:Asian Jour Pharm;Res 02/2012/Vaniathakuman,Manonayagi,Padnaa,Malini

*Combinaison possible pour maladies respiratoires:Bambou + Piper Longum+Cinnamomuum Camphora

                                    REACTIONS SECONDAIRES

Il n’a pas été resencé d’interaction entre plantes ,compléments et médicaments.

1)Les glucosides cyanogéniques sont similaires aux substances anti-thyroïdienne (jeune pousse)

2)Est Abortif(extrait feuilles),à ne pas donner chez la femme enceinte

3)Diminution de la Fertilité

                      INDICATIONS COMMUNES DU BAMBOU

DEMINERALISATION

INFLAMMATION:ANTI-ARTHRITIQUE

OSTEOPOROSE

CHEVEUX ET ONGLES CASSANT

ANTI-OXYDANT VASCULAIRE

HYPOGLYCEMIANT

PROTECTEUR DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL

ANTIBIOTIQUE ET ANTIFUNGIQUE

 

Bande Dessinée de Plantes Medicinales MEXICO 1973-1974

NumériserNumériser 1Numériser 2

Appuyer pour Voir la BD^ ^^

5 AOUT 2021

En 1973 et 1974,dans la “Coleccion  DUDA Semanal a publié dans la série 128 “EL YERBERITO ILUSTRADO” une bande illustrée grand public sur les plantes médicinales utilisées au Mexique.,livre lû en FRANCE ,dans le cadre de l’élargissement des connaissances populaires des cours de Phytotherapie en 1985 donnés à la Faculté PARIS-NORD.

Globalement ,il était logique que cette BD délivre,en plus des élements traditionnels, les connaissances enrichies par les anciennes pratiques Azteques. Mais ,en fait il faudra attendre 1985 et années suivantes sous la direction du Département des plantes mexicaines (Soit plus de 500 ans aprés la conquéte espagnoles)

Sous l’égide de Traviro, Lozoya,Heyden,Aguilera.il est apparu trés clairement que que Sur 69  plantes écrites en Nahuat par Sha Ha Gun(1560-1566) 39 été isolées ;.sur 118 propositions 8,5% ont une action effective 3,5 % ont une action incertaine .Il ne faut donc pas s’étonner que peu de plantes de pratiques azteques sont citées dans ‘El YERBERITO ILLUSTRADO”

Par contre,il est apparue étonnant,que  la Digitalline,l’Aconit  et Colchique sont seules affirmées comme toxiques.

Belladone;Bryone,Aristoloche,  Chenopodium ,Ricinus , Rue: sont  pas citées comme toxiques avec  restrictions therapeutiques,ce qui est surprenant pour une publication destinée au grand public.

Il est fait référence  à des plantes d’ usages inspirées ou présumées Aztéques:

Cafe,Acanto,Boldo,Chaparro,Chopalchi;Pollo;Tripa de Juda,Sordolobo,Nopal

Numériser 44 copie 2Numériser 44Numériser 44 copieNumériser 4Numériser 44 copie 3Numériser 4Numériser 1Numériser 44 copieNumériser 44 copie 11Numériser 44 copie 12Numériser 44 copie 9Numériser 44 copie 8Numériser 44 copie 6Numériser 44 copie 5Numériser 44 copie 4Numériser 44 copie 2Numériser 4Numériser 1

 

Appuyer pour voir la BD^^^

main-image8c1f573d68ffd6177a69049832e1466f

189285721_10158524656965749_863590690814677036_n198260988_10158561113960749_1231251550470267522_n215541863_10158616405185749_2921585369992299853_n

Baobab,Aliment ,anti-Asthmatique,Anti-Diarrhéique

2em surflogo plante1565_002                          BAOBAB ou ADANSONIA DIGITATA

Cette bombacacée est connue de longue date, traditionnellement comme anti-asthmatique et anti-diarrhéique,mais son caractère  important d’agent de lutte contre la dénutrition a été très tôt engagé,le lait de pulpe a été recommandé par la FAO  en  mai 1961 pour les femmes allaitantes .Il ne faut pas donc s’étonner que cette qualité fut  reprise et mise en valeur par une société française pour commercialiser en 2013,un lait de pulpe à vertue alimentaire .,réactualisation des travaux pharmacologiques des études sur les propriétés alimentaires de la pulpe du fruit ou pain de singe : Gaywe (1987),Paris;Moyse-Mignon,Kherharo,Loustelot,Pagan,Salet,Vincent;Sero.Le caractère alimentaire de la pulpe de fruit a été mis en valeur  particulièrement par Lunven,Adrian,Arnal-Peyrot conduisant à:

*Avis favorable comme aliment par Novel Food(2008)

*Avis favorable sur la pulpe déshydratée, par AFSSA (Septembre 2007)

LES UTILISATIONS TRADITIONNELLES

Surtout  décrites dans l’Afrique de l’OUEST(impotrant travail de  KHERAHO),zone sahélienne,Afrique du Sud  ( Van Wyk,Outshoorn,Gericke) et Madagascar(l’Arbre pharmacien)

Baobab de Madagacar

1)AFRIQUE du Sud (région du Nord)

Parties utilisées:pulpe de fruit séchée,ecorce,feuilles et graines plus rarement)

*Pris en boisson rafraichissante (pulpe):utilsée dans fièvre,diarrhées,hémpotysies (non précisées)

*Ecorce et feuilles:anti-inflammatoire,diarrhée,troubles urinaires,

*Feuilles fébrifuges,astringentes,réduit la transpiration.

*Ecorce:substitut de l’écorce de Quinquina

*la préparation est faite à partir de la pulpe ou pulpe en décoction avec l’écorce

Composants actifs

Pulpe:Acide citrique  (irritant)et tartrique.Flavonoïdes d’intérêt médical: dérivés de quercétine et pyranoside,triterpène

2)AFRIQUE de L’OUEST

Sénégal,Cote d’Ivoire,Burkina Fasso,Mali(traveaux de Bertaux,Keraho,Duke,Gaywe)

Usages Traditionnels

a)Ecorce:fébrifuge,anti-inflammatoire digestif,rachitisme,lumbago,,anti-hémorragique,asthme,

b)Racine:paludisme

c)Pulpe:fortifiant,diarrhée,cicatrisant.

d)Graines:galactagogue,gingivite,gastrite,carie dentaire,paludisme

e)séve et gomme:carie dentaire

f)fibre d’écorce:antihémorragique

g)Gomme(mucilage):dysenterie,diurétique,fièvre,colique,lombalgie,infection urinaire

e)feuilles par leur mucilage:digestion et assimilation alimentaire,la poudre de feuilles est anti-asthmatique,effet sur l’appétance.

Surtout par les études d’ADRIAN:rôle dans les défaut sde croissance,rachtisme,il est donné feuilles et céréales non blutées (rôle Fécès-moring).Avec feuille diminution fécale d’eau multipliée par 20 (Adrian/Arnal-Peyrol)

CHIMIE

On retrouve globalement les éléments connus en Afrique du Sud mais ils se précisent(Keraho):

*Racine et Ecorce:mucilage,pectine,flavonoïde (Adansonine),Alcaloïdes.

*Fibres de l’Ecorce:composé pectique,Tannin,oxalate de calcium

*Pulpe du Fruit:sutout vitamine B1(si mangé frais:vit.C),mucilage de calcium,phosphore

*Graines:protéines (31-38 mg/10 gr,produit un “lait” riche en Vitamine B1(1800mg/100gr)

*Feuille  fraiche:Calcium (260 mg/10),Phosphore ( 57mg) Vitamine C(42-48 mg/100),Vitamine B1,B2,PP,Cuivre,Zinc,fer,manganèes,Catéchine,Tannin,Flavonoïdes

Surtout taux élevè de Calcium:1180-3080 mgr/100gr

*le mucilage contient une forte concentration de calcium(rôle:plastique,coagualation,excitablité musculaire et cardiaque)

DOSAGE DU Calcium

*feuille:3,5

*Extrait aqueux total:2,3

*mucilage:3:

¨marc:3,3,le marc est source importante de calcium.Préparation  du marc à partir de feuilles homgénisées,centrifugées,redistillées,réhogénéisée et recentrifigée.le marc contient 12,30 soit 67 de la poudre de feuille totale

3) MADAGASCAR

Il est surnommé ARBRE PHARMACIEN,ayant globlement les mêmes usages,6 espèces protégées,réputé pour son action anti-oxydante appliqué en comestologie

Baobab

  CONCLUSION

INTERET DU CALCIUM CHEZ LA FEMME ALLAITTANTE

La ration de base d’un adulte est de 4-500mgr/j

*La femme allaitante a un besoin supplémentaire de :300 mgr/J

* Soi un Besoin total :800 MGR

*Ration de complément  journaller  en allaitement: est 1000-12000 Mgr/J de calcium

En résumé si le röle ant-asthmatique peut-être discuté (reponse non significative au broncho-spasme histaminique avec 5gr de feuilles/kg,(Paris;Moyse,Mignon)le rôle nutritionnel du mucilage,pulpe du fruit  et feuilles (Quantité de calcium d’extrait aqueux et muciiage )doit être retenu convenant au malnutri,retard de croissance,digestiblité alimentaire (mucilage des feuilles).Travaux de Lunven,Adrian,Arnal-Peyrot.

 

De plus même s’il existe une discordance entre fait traditionnel et expérimentation,la fleur du Baobab demeure anti-asthmatique,de plus les problèmes anti-allergiques ont été largement mis à contribution en Europe oû depuis 1980,la prévention de l’allergie surtout respiratoire  a toujours bien répondue à l’association:

 

*ÄDANSONIA DIGITATA

*PLANTAGO MAJOR

*VIOLA TRICOLOR

en teinture mère ou nébullisat

 

 

 

 

Fleur de Baobab Brésil

 

 

Bardane officinale,Arctium lappa,Action cutanée ,hépatoprotection,anti-oxydant,anti-prolifératif

                   Arctium Lappa ou Grande Bardane

Cette astéracée est trop longtemps restée sur le thème  générique dépuratif .Ses actions cutanées sont toujours d’actualité,mais les limites thérapeutiques fixées sont fort réduites.On peut s’ étonner,du défaut de prolongation d’essais cliniques alors que les tests in vivo et in vitro l’y invitent:Anti-oxydant,anti-inflammatoire,inhibiteur de la synthèse de la mélanogènèse,hépatoprotection contre les effets de l’alcool,anti-prolifératif (Mélanome,Ovaire,Poumon,Prostate,Rein),action sur le désir sexuel.

Il doit être clairement entendu que  si les tests de laboratoire n’engagent pas  nécessairement une application clinique, la teneur des résultats exposés surtout avec le composant  Arctiine et Arctigénine méritent à plus d’un titre une autre vision optimisée

Son activité contre les Radicaux libres demeure l’élément dominant bien que la Commission E allemande en 1990  ne donne pas de recommandation à orientation  thérapeutique.Il susbiste avant tout les indications traditionnelles cutanées:

Acnée

Eczema

Psoriasis

Ces indications cutanées sont la suite logique d’études de Bradley (1992) De Smet (1993) Van Hellememnont (1996).Dés 1998 Blaschek distingue l’usage de graines séchées en Europe et graines non matures séchées inclus dans la pharmacopée chinoises en 1995.

Bradley ( 1992) confirme les essais antibiotiques  anti-fungiques,antérieurement en 1980,Bezanger-Beauquène précise son utilisation Rhumatismale.

La racine de la Bardane fait partie de la pharmacopée française (Witchtl et Anton 2001) et  fait pariie des 150 plantes  libérées depuis 2008.;ce qui est en soi un petit paradoxe puisqu’il existe peu d’essais cliniques par contre,les tests in vivo et vitro de laboratoire montrent des actions élargies  et des réactions secondaires invitant à  des études randomisées.

 

Les Incidents et Précautions

1)La grossesse demeure une contre-indication (Barnes 2007)

2)Risque allergique non négligeable (dus au sesquiterpéne lactone):

*Dermite (Rodriguez 1995),Réactions oculaires (De Smet 1993),

*un cac de choc anaphyllactique a été décrit (Sasaku 2003),

*Granulomatose fibreuse linguale (De Smet 1993)

3)effet additif avec diurétique

4)On trouve des substitutions de la la Bardane avec Symphytum off et Rumex Obtusifolus

5)Une contamination avec la Belladone entrainant intoxication atropinique est décrite (Desmet 1993)

6)A propos de ESSIAC.C’est un protocole anticancéreux  (initialisé en 1970) qui ne repose pas sur des études ou bibliographie convaincantes.Cette formule existant depuis de nombreuse années associe:Arctium Lappa,Rhéum Palmata,Rumex Acetosella,Ulmus Rubras.Formule variable (Au moins 40) et indications controversées.,particulièrement cancer du sein.

7)Phase 1,sur Adenocarcinome Pancréatique avancé et chimioresistant (réfractère à la gencitabine);publié in Hightlights.Essai phase 1 du GBS-01

From the 2013 ASCO Annual Meeting.Chicago Mai-Juin 2013 par Strimpakos et Saif

Les essais  pré-cliniques s’appuient sur le caractère anticancérigène du composant  de l’Arctium Lappa:ARCTIGENINE

*Yang,Ma,Xiao,Li,Yang Activité de l’arctigénine sur cellules cancréeuses de la vessie T24 Anat.Rec.2012.august..295(8)1260-6;

*Ikeda,Sato,Mochizuki,Toyosaki,Fujioka.Phase 1 de GBS-01 sur cancer pancréatique réfractère à la gemcitabine.J.Clin.Onc.101331(Supp)

Cohortes de 15 pateints avec différents dosages d’arctigénine de 3 à 12 gr/J.Pas de toxicité

Réponses biologiques:augmentation des gamma-GT,Bilirubine Totale et Glycémie.;

La médiane des survivants est de 5 ,68 mois ,4 ont eu leur pathologie stablilisé;une réponse partielle,1,05 de mois de survies, réponses surtout avec la dose de 12gr.Dans les 4 semaines antérieures à l’essai ,il est vérifié que les paramètres hématologiques sont peu pertutrbés par la chimiothérapie.Il est émis l’hypothèse de l’influence du composant sur le relargage siRNA contre la mutation G12D-K-ras de ce cancer pancréatique.Il est clairement entendu que cet abord n’est qu’une ouverture vers d’autre recherche sur un cancer-tueur.Ces principes de bases tentent d’ être étendus au Mélanome.

 

Principales modalités immunologique et applications cutanées

 

 

A)ACTIONS ESSENTIELLES PHARMACOLOGIQUES EXPERIMENTALES

 

Pharmacologie

Cibles des actions

Modalités expérimentales

 

1)TSAI 2011:Arctigénine/Cellules LT et Macrophages/In vitro et vivo

2)SOHN 2011:extrait acoolique de racine/Cellules éosinophiles,LT et Mastocytes/in vitro

3)Huand 2010:Extrait plante entière/Souris modèle /in vitro et in vivo

4)ZHAO 2009:Arctigénine/Marcrophage/In vivo,voie orale

5)IWAKIMI 1992:Extrait aqueux plante entière:lignane;/Thrombocyte du lapin/in vitro

6)LIN 1996:Extrait de racine/Rat/in vivo,en sous-cutanée

7)LIN 2011:Extrait  de racine/Rat/in vivo,voie orale

8)MOSKALENKO 1986:Alkyamides/Bactérie/In vitro

 

B)PRINCIPALES ASSOCIATIONS MEDICINALES  ET MALADIES CUTANEES

 

1)Pyodermie superficielle chez l’homme jeune:Bardane et Ortie racine

2Pyodermie superficiellie chez femmes jeunes:B et Alchemille

3)Eczema Suintant et Acnée:B et Pensée Sauvage

4)Séborrhée grasse:B et Pensée sauvage et Prêle

5)Dermite Estivale :B et Fumetterre, et Plantain

6)Urticaire récidivant:B et Ortie racine et Fumeterre.

7)Alopécie Androgénique:B,et ortie feuille et ou raine

8)Infection et Staphylocoque cutanée:B et Echinacée et Pensée Sauvage

9)Pré-Traitement appelé Drainage cutané:B et Cassis,Ortie partie aérienne.

10)Phathologie cutanée dans les syndrômes métaboliques:B et Olivier

.

                    PRINCIPALES MOLECULES ACTIVES D’ARCTIUM LAPPA

 

1)POLYPHENOLS

Les lignanes le plus important l’Arctigénine dans fruit et graines TSAI 2001

Immunodépressive de l’immunité acquise,Anti-Inflammatoire,Anti-Oxydante (Faivre.2012)

Lactone sequiterpènes,Arctropicrine:Antibiotique et antifungique.(insitut Européen des Substances végétales 2012)

2)ACIDES PHENOLS (2à 3 % de la plante séche/Bruneton 1999)

Acide caféique,chlorogénique et iso,Hydrobenzoïque,p-coumarique.Wichtl,Anton 2001

dérivés verbascosile(Institut européen 2001),anti-Oxydant Wamine 2011,

Immunomodulateur,anti-oxydant (Wichtl,Anton 2001)

3)FLAVONOIDES

Rutoside et hyperoside (Institut européen 2012)

Anti-inflammatoire,Anti-Oxydant (Wichtl et Anton 2001).

Anti-allergique,Immunité cellulaire(Bruneton1999/Faivre 2012)

4)AKYLAMIDES(Wichtl-Anton2001)

Arctinal,nol,none (Bruneton1999) dérivé acétylpolyacétylène,Tridécadene (Wichtl,Anton 2001).Immunomodulateur:augmente les macrocytes,Action immunostimulatrice de l’immunité inné :phagocytose et système TNF et NO (Faivre 2011).

Anti-Inflammatoire antiCox 2,Diminution des cytokénes TNF et IFNY(Wamine 2011/Faivre.2010),Antibiotique et anti-Fungique (Faivre 2012)

 

               PRINCIPALES RECHERCHES ET POSSIBLES APPLICATIONS

 

1)L’extrait de fruit est anti-inflammatoire et hépatoprotecteur (inhibition  des lésions induite par CCl4).Action sur les radicaux libres

Duh 1998.Effet sur les racicaux libres,antioxydation.J.Am.Oil.Chem.Soc.75-455-61

Lin;Lu;Choi.1996;J.Chin.Med 24-127-37

2)Arctinine baisse les niveaux cholestérol et tryglicérides sur Cellule  Hépatique HePG2.baisse des tryglicérides hépatocytaires.Pas de réaction secondaire.Cho,Rhee,Choi.2004.Biofactors.

3)Inhibition de production du facteur nécrotique TNFalpha. avec l’arctigénine.Action sur différentiation des macrophages sans cytotoxicité;Atténuation de la stimulation des cellules T et B, par la concanavalin(effet dose-dépendante)Inhibition du relargage NO induit par IFN-gamma.Cho,Kim,Yoo,Baik,Park 1999.J;Pharm;51-1267-73

4)Activité neuroprotection  des cellules corticales contre les effets du glutame.Par Arctigénine et et arctinine.Jang,Kim,201-Planta.med.67-476-72

5)Arctigénine du fruit inhibant les liens des facteurs activateurs plaquettaires (PAF).même action avec le lappoleol A et C

Iwakami,Wu,Ebizuka,Sankawa.1992.Chem.Pharm.Bull.40-1196-98/Han 1995.

6)Effet antimutagène des polyphénols du fruit.Lin/Tang 1997;J.Nanjing.mde;Chin.17-143-45

7)Effet chimiopréventive sur induction des tumeur mamaires. et hépatocarcinogénèse..sur 48 semaines l’incidence des carcinomes mammaires n’est pas réduit mais mutiplication des cellules est significativement basse..Action de l’Arcitine réduit les cellules coliques abherrantes Action de l’articine sur l’induction de l’amine-hétérocyckique PhIp,Foie et Sein

Hirose,Yamaguchi,Lin,Kimoto and co 2000.Cancer lette.155-79-88:sein,colon,pancréas

Hirose,Nishikawa,Shibutani.2002.Envir.Mol.Mutag.39-271-78.Sein

8)Action anti-promotion carcinogénèse de l’arctinine,arctigénine.Cancer du Foie et tumeur cutanée,Pulmonaire.Pas de prévention sur Prolifération et non cytotoxique du cancer prostatique de l’arctinine.Réduit le nombre de cellules tumorale.

Huang,Guh,Chuch,Teng.2004.Proaste.59-260-7

Zeng,Yokuhira,Takeuchi,Saoo.2005.Cancer lett.222-145-51.prostate.

9)Action inhibiteur des cellules leucémiques promyélocytaires par arctigénine.Hitaro,Gotoh,Oka,1994.Life Scie.55-1061-69

10)Action Cytotoxique contre l’hépatome de l’Arctigénine et arctiine.Moritani,Nomura,Takeda,Miyamado 1996?Biol.Pharm.Bull.19-1515-17

11)Action dans l’hypertermie des traitements,(cellules mammaires;)Ishihara,Yamagishi,Satto,Takasaki and co.2006.Cells Stress.11-154-61

12 )Arctigénine antivirale et inhibition à 80 % de la réplication du HIV

Eich.1990.Z.Naturforsch.45-1215-21

Vlietinck,De Bruyne,Apers,Pieters.1998.Planta.Med.64-97-109

14)Transformation de l’arctine en substance oetrogénique et anti-oestrogénique par les bactéries humaines intestinales.Xie.Ahn,Akao. and co;Chem;Pharm.Bull;2003/51-378-84

Il doit être clair que les essais de laboratoire sont importants et imposent un regard beaucoup moins traditionnel et  conditionnent de nouvelles rondomisations d’ARCTIUM LAPPA oû se dégage l’effet anti-oxydant,hépatoprotecteur,immunostimulateur et nécessite une vérification et consolildation des faits et qu’en matière d’oncologie,la prudence reste de mise.

Bases de MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE Appliquées aux Plantes Européennes

10544660_902051703148344_2038111368263817460_n20080821_Viet_1655fondphytob3463502_10150721323730491_74049357_o

Prologue

Aborder la Médecine Traditionnelle Chinoise nécessite de décrypter des textes fondamentaux  souvent sont présentés comme émanent d’un Empereur mystique ou légendaire.La difficulté a été de traduire des textes anciens dont les termes transcrits peuvent être  inexacts,approximatifs,voire incompatibles avec la philosophie du temps,des reprises,remaniements souvent d’origine inconnue.des ajouts confortant la parution d’un  pharmacopée rénovée,un Pen Tsao .,tel l’édition de Sung du Shang Han Lun ,par Kao-Pao–hen et Lin I,Sun Chi en 1065. Il existe plus de 500 traductions japonaises du Shan Han Lun. Un parallélisme physiologique antique méditerranéen ,peut même  être  évoqué les Elements,les saveurs,les humeurs sur la base  d’existences d’ échanges commerciaux entre Rome et Chine au 1 er siècle avant JC sous l’empereur chinois   WOU TI, Une” Mer Asiatique Intérieure ” commerçiale  ,est évoquée par R.Grasset.ou Thomson. dans la région de Bactriane.Les Pr Zhang Wei Xing et Lucas Nickel ont découvert des indices de présence d’ouvriers et de sculpteurs grecs dans la région de XINJANG,lieu des armées de Terre cuite du 1er empire de Qin Shi Huang(259-210 avant JC)

Une ambassade Chinoise s’installe à Antioche en 97 (d’après Piganiol)..On ne doit donc  pas être surpris par des interprétations extrémements différenciés,d’autant plus que les textes sont dans un climat de pleine expansion du Taoisme et Confusianisme . ,c’est à dire 5éme siècle avant JC.,correspondant à la même époque à la parution des aphorismes d’Hippocrate et de l’extension du Boudhisme

LES CLASSIQUES MEDICAUX INCONTOURNABLESAcupuncture_chart_300px

1)Huang Ti Nei Ching ou “Classique de Medecine Interne de l’Empereur Jaune”

2)NAN CHING”Difficultés classiques” ou “Livre des Perplexicités Médicales”

référencé par PIEN-CH’IAO (410-310 avant JC) qui est originellement une explication de 81 passsages difficiles du NEI-CHING130828_300

3)SHEN   NUNG PEN T’SAO CHIN,mytique  pharmacopée de l’Empereur Shan  Nang (2838-2698 avant JC).Maintefois repris par des auteurs inconnus,il apparait clairement sous la dynastie des Han de l’Ouest ((206 avant JC- 25 après JC).TAO HUNG -CHING (452-536) édite une traduction avec 365 plantes suivi d’un supplément appelé MING I PIEH LU,sous le titre global ,Pen T”SAO CHING -CHI-CHU

4)SHAN HAN LUN  “TRAITE des MALADIES FEBRILES”

Sous la dynastie des TANG,Chang-CHUNG-CHING 762  publie le SHAN HAN LUN suivi de CHIN YAO LEYH,ils furent édités en un seul volume sous la dynastie SUNg (960-1279),par Shang Han Tsa et Ping Lun.

5)CHIN KUO YAO LUEH” PRESCRIPTIONS de LA CHAMBRE d’OR”DL04

Livre de 22 chapitres et 400 sections,230 formules médicinales ;

1er chapitre Les différents stades des maladies des organes solides et creux  et des méridiens,.

2émeChapitre  Spasmes et Palpitations d’or-igines nerveuses;

3 éme chapitre Abcés Pumonaires,Emphyséme,Toux,Malaria

4émeChapitre Digestif,Distension abdominale,indigestion,diarrhées,vomissement ,Affections cutanées infectieuse cutanées et contagieuses,Ascaris,Polydyspisie signes de maladies endocrinienne,suite de maladies febriles variole,tuberculose,grossesse et naissance.

 

HUANG TI NEI CHING

Edité sous la dysnastie des Hans,”Royaumes combatants”403-201 avant JC.nombreuses traductions et

tinterprétations .Synthése des concepts philosophiques et médicaux:Energie vitale,Acupuncture,moxibution,les 5 éléments,les méridiens,les 4 attitudes diagnostiques.

Le NEI CHING est édité après la mort de Confuçius(479 avant JC),réprésenté par deux groupes de rouleaux médicaux  SU WEN et LING SHU

<<<<<SU WEN:

391px-Acupuncture_chart_of_front_of_head,_17th_C._Chinese_woodcut_Wellcome_L0034707

Livre établi selon des Questions entre Huang DI et QI BO.A guidé tous les adeptes de la médecine traditionnelle chinoise et de l’acupuncture,avec traduction de Larre,Soulié de Morant,Niboyet,Duron,Laville-Mery,Chamfrault,Husson,Borsarello,Veith,Lu,Banever,Peacher et Hsu.

Loi du Yin et du Yang,source de toutes choses nature et homme.Le Yin conserve,le Yang irradie.:Base régie par une énergie de vie ,le CHI.C’est le principe de toute création,racine de la vie et la mort

.L’Eau est une accumulation de YANG,de nature masculine,force positive,energie nourricière.

La Terre est une accumulation de YIN.nature féminine,force négative,energie de défense

Le concept de l’Energie CHI est  une organisation:accumulation,Assimilation,Régulation,Préservation

Les Energies sont paramétrées ,Source Vitale  de 4 types

*Nourricière de base,somatique ,Yang,circule dans les méridiens

*Defense Wei  agit sur les aggressions extérieures;circule comme yang et sous la peau

*Ancestrale génétique,transmissible

*Energie Mentale ou Psychique,stockée dans le coeur

Les Energies sont véhiculées par des systémes de méridiens organiques yin et yang circulant selon un mode basique polaire,selon le modéle des 5 Eléments basiques de la nature:

*EAU:REIN

Energie Externe du YIN:Hiver,Son déficit détermine Peur,insomnie,faiblesse du corps,impuissance,douleurs articulaires lombaires et genoux,vieillissement précoce,Faiblesse morale et corporelle,refroidissement du corps;Saveur Salé

*BOIS: FOIE

,Nouvelle période d’activité,printemps,énergie irressistible;un mauvais Yin:déficit digestif engendré,irritabilité,colère,rage,lassitude.Saveur Surée

*FEU : COEUR;

Accumulation de Yang en pleine activité”,Eté,Déficit:Insomnie,Hypertension,attaques cardiaques,troubles nerveux,perte de mémoire,cauchemard,paranoia.Saveur Amère

*METAL:POUMONS

phase d’accumulation et de stockage et élimination,finalise le cycle énergétique du Feu.Action de relargage par énergie corporelle et mentale;Si déficit:Douleurs thoraciques,Troubles respiratoires,Sensibilité au froid et grippe,Saveur Epicée

*TERRE: RATE

;Centre et Equilibre,Pivot de toutes choses dites obscures;Si excessif:hypocondrie,troubles des rêgles,digestifs,et sanguins,Harmonisateur.Saveur Douce

dragon

ORGANES YIN

Foie,Rate,Coeur,Poumons,Reins

 

ORGANES YANG(Creux).Fou

Vésicule Bilaire,Gros Intestin,Estomac,Intestin gréle,Vessie.

 

 

MALADIES YANG

*YANG FORT :Pouls puissant,Céphalées,fiévre,frisson

*YANG FAIBLE :Bouche amère,Gorge séche Vomissement,Vertiges

*YANG LUMINEUX :Frisson,Sensible au vent,Constipation,ou Diarrhée

MALADIES YIN

*YIN FORT:Diarrhée,vomissement,dysenterie

*YIN FAIBLE ,Pouls voilent,Sensible au vent ou Frisson,Fatigues,Froideur des mains et pieds

*YIN ABSOLU:Soif ,Oligurie,Epuisement.

 

Ne pas oublier que les pandémies dramatiques  sévissaient sous la Chine Antique,Cholera,Typhus,Typhoïde,Hépatite,Tuberculose,MalariaChineseMedecine

Ainsi sont décrits:

Plénitude/Chaleur/Plénitude Yang représentant un syndrôme fébrile ou

infectieux toxique

Chaleur/vide de YIN:poussées fébriles nocturnes avec transpirations profuses type fiévre de Malte

Plénitude de Froid/Plénitude de YIN. Accès fébrile de type Palustre

Froid,Vide de YANG:Stade de défervescence d’un accès fébrile ,signe de fin de la pathologie infectieuse.

 

 

 

<<<<LING SHU “Classique de l’Acupuncture “ou “Porte Spirituelle”
version diffusée par Wang PING en 762

Dynamique Yin-Yang avec circulation ordonnée par le Qi ,Energie Vitale.Cette circulation s’effectue dans les Vaisseaux-Méridioens,avec support des points d’acupuncture qui sont le lieu d’échange entre extérieur et intérieur et endroit de régularisatiion du QI.

QUATORZE MERIDIENS et VAISSEAUX

*POUMONS

Draine et transporte l’Energie ,intervient dans les échanges énergétiques,e, Autonome,Mouvement Yang vers Yin

*ESTOMAC

Assimilation et Digestion des aliments pour Energie Yang de tous les méridiens.

*RATE et PANCREAS

Réserve et Distyributiondes Energies ,pour les tissus de soutiien.

*GROS INTESTIN

Elimination des Déchets

*COEUR

Regulateur du Sang et Energie,Organe Noble,Empereur;a Protéger

*GRELE

Organe Atelier ,Contracture,Spasmes

*VESSIE

Organe Atelier,Tonus Physique et Psychologique,Dépression.

REIN
Programmation de l’Energie Ancestrale,Hormone Surrénale

*TRIPLE RECHAUFFEUR

Entretien la vie programmée:poumons,digestifs,génito-urinaires

*MAITRE DU COEUR

Conditionne la circulation artérielle petite et grande circulation

*VESICULE BILIAIRE

Fonctions Biliaires,Douleurs,Courage

*FOIE

Energie et Métabolisme Hépatique,Energie des muscles ,tissus

*VAISSEAUX CONCEPTION

Surveillance et Dirige les Méridiens YING du Corps

*VAISSEAUX GOUVERNEURS

Fonction Energétique,Contrôle tous les YANG du corps

 

PRINCIPES THERAPEUTIQUES

Download-2Download-3

Sudorifique:Chasse l’Energie Perverse

Vomitif :Permet le passage des maladies YANG vers YIN

Purgatif :élimine les éléments non digérés

Calorifére;Renal et Oculaire

Réfrigérant

Tonifiant: Insuffisance de Yin et Yang

Dispersion :Disperser l’accumulation d’énergie des maladies chroniques

Regularisation:Harmonise Foie,Estomac,Sang

 

LES REMEDES

Souverain;Action Principale

Ministre: Potentialise le remède souverain

Conseiller:Réduit les effets secondaires

Ambassadeur:Auxilliaire et Canalise l’effet thérapeutique.

 

LES PLANTES EN APPLICATION TRADITIONNELLE CHINOISE

Agripaume

Feu,Tonifie Coeur,Intestin Gréle

Aubepine

Feu,Bois,Disperse ,tonifie Coeur et Intestin Grêle

Aunnée

Feu,Metal,Terre,Bois,Eau,Tonique Coeur,Intestin grêle,Poumons,Gros intestin,Rein,Vessie,Vesicule biliaire

Artichaud

Bois,Feu,Disperse Foie,Vésicule Biliaire,Coeur,Intestin Grêle,Triple Réchaufeur

Badane

Terre,Metal,Bois,Disperse Rate-Pancréas,Poumons,Gros intestin,Foie,Vesicule Biliaire

Basilic

Terre,Métal,Tonique Rate,Pancréas,Estomac,Poumons,Gros intestin

Boldo

Bois Disperse Foie et Vésicule bilioaire

Bouleau

Eau,Terre,Feu,Disperse Reins,Vessie,Triple Réchauffeur,Rate ,Pancréas,Estomac

Bourrache

Metal,ERau,Feu,Dosperse Poumons,Gros intestin,Rein,Vessie,Coeur,Intestin Grêle

Bruyère

Eau,Disperse Rein Vessie

Camomille romaine

Terre,tonifie Rate,Pancréas,Estomac

Cannelle

Terre,Metal,Tonifie Rate,Pancréas ,Poumons,Gros intestin

Carvi

Terre,Tonifie Rate,Pancréas,Estomac

Cassis

Eau,Terre Feu,Disperse Rein ;Vessie,Rate,Pancréas,Estomac,Coeur,Intestin grêle.

Citron

Terre,Bois ,Metal,Eau Disoperse Rate,Pancréas,Estomac,Regularise Foiue et Vésicule,Poumons et Gros Intestin Tonifie Reinet Vessie

Cypres

Bois,Terre,Metal,Tonifie Foie et Vésicule,Rate,Pancréas,Estomac,Poumons,Gros Intestin

Eucalyptus

Eau,Feu,Metal,Terre Disperse Poumons,Gros Intestin,Coeur,Intestin grêle,Rate,Pancréas,Estomac ,Rein,Vessie

Estragon

Bois,Terre,Tonifie Foie,et Vésicule ,Rate,Estomac

Fenouil

Terre,Bois,Tonifie Rate,Pancréas,Estomac,Poumons,Gros Intestin

Fumeterre

Terre,Bois,Feu Disperse Rate,Pancréas,Foie,Vésicule,Couer,Intestin Grêle

Gentiane

Terre,Metal,Tonifie Rate,Pancréas,Estomac ,Poumons,Gros Intestin

Geranium

Terre,Eau,Tonifie Rate,Pancréas,Rein,Vessie

Gingembre

Metal,Terre,Eau Tonifie Poumons,Gros intestin,Rate,Pancréas,Estomac,Rein,Vessie

Girofle

Eau,Metal Tonifie Rein,Vessie,Poumon;Gros Intestin

Guimauve

Metal,Disperse Poumons et Gros Intestin

Hysope

Eau,Metal,Terre;tonifie Vessie,Rein,Poumons,Gros Intestin,Rate-Pancréas,Estomac

Lavande

Feu,Tonifie ,régularise Coeur,Intestin Grêle,Rate-Pancréas,Estomac,Poumons,Gros Intestin,Maitre du Coeur,Vessie et Rein

Marrube

Metal,Eau,Feu,Disperse Poumons,Gros Intestin,Coeur,Intestin grêle,Rein,Vessie

Melilot

Feu,Eau,Bois ,disperse Foie,Vésicule Biliaire,Coeur,IntestinGrêle,Rate-Pancréas,Estomac

Menthe

Metal,Terre,Bois Tonifie Rate -Pancréas,Estomac,Foie,Vésicule Biliaire.

Myrtille

Terre,Eau Disperse  Rate-Pancréas,Estomac ,Rein,Vessie

Orange Amère

Feu,Bois;Disperse Coeur,Intestin Grêle,Fioie et Voie Biliaire

Ortie

Metal,Bois,Eau,Tonifie Poumons,Gros Intestin,Rein,Vessie,Foie et Vesicule Biliaire

Orthosiphon

Bois,Disperse Foie et Vesicule Biliaire,Coeur,IntestinGrêle,Reinet vessie

Passiflore

Bois ,Eau,Feu,Disperse Coeur ,Intestin Grêle,Vésiclue Biliaire,Foie,Rein et Vessie

Plantain

Bois Metal,Terre,Disperse et Regularise Foie,Vesicule Biliaire,Poumons,Gros Intestin

Pissenlit

Bois Eau Metal,Disperse Foie et Vesicule Biliaire,Disperse et régularise Rein,Vessie,Tonifie Pate-Pancréas,Poumons,Gros intestin

Romarin

Bois ,Feu,Metal,Eau,Tonifie et Régularise Foie vésicule Biliaire,Intestin Grêle,Tonifie Rein,Vessie,Poumons,Gros intestin

Sauge

Terre,Eau,Feu,Bois,Tonifie et Régularise Rate-Pancréas,Estomac, Rein,Vessie,Coeer,Intestin Grêle,Foie et Vésicule Biliaire

Soja

Dessimine les Effets du Foid,Meridiens Poumons,Estomac.maladies du Froid Frisson,Fiévre,Migraine,Agitation, Géne Thoracique.Souvent Assoçié avec Reglisse et Gardénia

Tilleul

Terre,Feu,Bois,Disperse Rate et Pancréas,Estomac,Coeur,Intestin Grêle,Foie et Vésicule Biliaire

Thym

Metal,Eau,Terre.Tonifie Poumons,Gros Intestin,Rein et Vessie,Estomac,Rate et Pancréas

Médecine en Chine-2 [640x480]

LAO-TSEU

<<TAO-TÖ-KING>>

“Le Sans Nom:l’origine du ciel et de la terre

L’ayant -nom,la Mère de tous les êtres

Ainsi c’est par le Néant Permanent que nous voulons contempler son secret

C’est par l’être permanent que nous voulons contempler son accès

L’Etre et le Néant s’engendrent l’un l’autre

Le Facile et le Néant s’engendrent l’un l’autre

Le Facile et le Difficile se parfaient

Le long et le court se forment l’un par l’autre

Le Haut et le Bas se touchent

La Voix et le Son s’harmonise

L’Avant et l’Après se suivent.”