THÈMES

t

Tisanes du Docteur-Feuilles:Contraception en Haïti

Un héritage des racines africaines et concept haîtien:la Contraception phytothérapique en Haïti

Les consultations des Haïtiens de métropole,nous apprirent leur intégration parfaite au concept moderne de la contraception mais aussi aux moyens peu orthodoxe ouvert à la modernité,dont l’évidence était le partage de connaissances et de pratiques inacessibles à une population durement touché par la catastrophe,le séisme de 12 janvier 2010.Il fallu s’interroger sur l’état des lieux dans ces circonstances et la surprise fut de taille en sachant que les”les marchand-feuilles”,les docteurs-feuilles et les Hougans,”pretres Vaudou” avaient étendu leur action depuis cette catastrophe.

haiti

Les travaux peu nombreux oublient que Haïti resencent 5000 espèces botaniques.

Sous l’égide de l’ONU en 2000 une collaboration s’est établi,comme le fit dès 1986 le Pr B.Wiger de la Faculté d’Haîti,ainsi furent isolées et étudiées quatre plantes les plus utilisées:

*”CHAPEAU CARRE“:Casearia Ilicifolia Vent;Flacourtiacées

*”ECHALOTE MARRON”:Eleutherine bulbosa Urb;Liliacée

*”FEUILLES SAINT-JOSEPH” ou Boule de Mars:Rhoco Spathacea Sw;Commélininacée.

connue pour contracter l’utérus expérimentalement et expliquant l’interruption de grossesse.

*”TROIS HOMMES FORTS“:Stemodia Durantifolia Sw;Scrophulacée.

Le plus souvent ces plantes sont données seules ou composés sous forme de “thé” ou décoction aqueuse avec du sel ,absorbé à jeun ou des sirops ou des” trempés”

haiti

ESPECES CONNUES:PRESOMPTION DE GROSSESSE

*Feuilles SAINT-JOSEPH/Rhoco Spathacea;Commélinacée:ABORTIVE

*CHAPEAU-CARRE /Casaria Ilifolia:ABORTIVE,PROVOQUE les REGLES,allonge le cycle ovarien,réduit la fécondité expérimentale.

*ECHALOTE-MARRON/Eleuthérine bulbosa;Iridacée:ABORTIVE,d’utilisation dangereuse(toxicité hépatique)

*SANDRAGOU DES ANTILLES,BOIS PALE/Légumineuse;Pterocarpus:ABORTIVE

*CORAIL-FEUILLES CORAIL/Rubiacée;Amelia patens:ABORTIVE

haiti

ESPECES D’UTILiSATION RESTREINTE,ANTI-FECONDITE,SOUVENT ASSOCIEES

*HERBE à CHIQUE,Tournefortia Bicolor,:Borraginacée:

ABORTIVE,EMENAGOGUE,contracte l’utérus

ABSINTHE;Artémisia Absintum;Composée:

ABORTIVE,EMENAGOGUE

CAMOMILLLE;Gnaphalium Viscosum

EMENAGOGUE,ABORTIVE

CASE-SEC,ROSE MARRON;Samida Rosea;Flacoutiacée

ANTIGRIPPALE

FEUILLE-HARENG/Rhytidophyllum;Génériacée,

ANTIRHUMARISMALE et ANTIDOULEUR

BOIS CAMPECHE ou BOIS DE SANG/Haematoxylon Campechianum,LEGUMINEUSE

ABORTIVE

FEULLES ROUX CITRONELLES/Ruta Chapensis;Rutacée

ANTI-BRONCHiQUE et EMENAGOGUE

TROIS HOMMES FORTS-/Stemodia Durantifolia;Srofulariacée

TOIQUE,ANTI-INFECTIEUX;EMENAGOGUE

haiti

CITATION DES PLANTES A INDICATION ANTI-FECONDITE RARE donneés en association avec d’autres espèces,expectorante,anti-heminthique ou antispasmodique,donc d’indicationvariée et gynecologique alléatoire;

*BOIS COCHON(TETRAGASTRIS BALSAMIFERA):tonique,fébrifuge,rhume,aprhrodisiaque

*LANGUE CHATTE(EUPATORUIM ODORATUM):expectorant,apéritive

*COULANTE(Erynguim Feotidum):Calmante,anti-vénérienne,féfrifuge

 

*NANDHIROBA Cacorne Zombi(Fevila Cordifllia):anti-helminthique,anti-ictérique

*DERIERE DOS(Phyllantus Nirrurl):fébrifuge,antispamodique

*POIS PIANTE(Cassia Occidentalis):antiasthmatique,antimigraineux

Les plus exposées  et logiques gynécologiques mais toxiques :

*ASSOROSSI YESQUIN(MOMORDICA):abortive et toxique foetale

*LALOI;ALOE VERA;LILIACEE:Contraction utérine à haute dose

*COTONNIER;GOSSYPUM BARDADENSE,Mavacée;Abortif,Contracte l’utérus,Toxicité foetale

*PATE CHEVAL/Cissampelos;Menispermacée:Toxicité foetale

Et nous disons aux Haîtiens Qué bim raide et pas molli ,relevez le défi.

 

 

Toilette du Visage au Naturel

                                  Toilette du Visage au Naturel

Le recours au naturel s’appuit souvent sur les études de Cerbelaud(1920),Gattefossé(1950) ou Gastou(1932),les préparations proposées nécessitent l’aide indispensable du pharmacien,car dans tous les cas,il faudra éliminer ou tester les terpènes  ou plantes potentiellement allergisantes

                 Alcoolé de nettoyage de visage

Teinture de savon 20gr

Alcoolat de lavande 10 gr

Alcool à 90°40gr

Eau de rose 250gr

                Mixtures pour Peau acnéique

Essence de Lavande XX goutes

Soufre précipité 15 gr

Glycérine neutre 40gr

Teinture de Quillaya 10gr

Alcool Camphré 100gr

Talc et  Eau de Rose, QSP 310Gr

                Mixture astringente pour Rides,Couperose,Peau flasque

Alcoolat de lavande 10gr

Alcoollat de Romarin 10gr

Teinture de Noix Vomique 2gr

Alcoolalt de zestes de citron 20gr

dissoudre séparément et ajouter

Extrait de Rathania 1gr

Borate de Soude 10gr

Eau de Rose 150 gr.Filtrer et mélanger

                        Lotion astringente pour peau flasque

Tannin 3gr

Alcool de verveine 300gr

Eau de Cologne 300gr

                          Eau de Cologne(Formule Guillot)

Musc artificiel 2gr

Heliotropine 4gr

Essence de Néroli 4gr

Essence de Lavande 10gr

Essence de Cedrat 10gr

Essence de Bergamote 20gr

Essence de Citron 20gr

Glycérine à 30° 80gr

Teinture de Benjoin 150 gr

                              Crême Rafraichissante

Huile de Vaseline10gr

Huile d’Amande Douce 10gr

Essence de Romarin 1gr

Essence de Lavande 1 gr

Carbonate de magnésie  et Talc QSP

                                       Lotion Peau Humide,et Bouffissures

Tannin 5gr

Eau distillée de menthe 300gr

                                      Lotion Peaux Irritables

Lait d’Amandes 300gr

Eau de Laurier-Cerise 20gr

                                         Lotion contre les rides

Alun 5gr

Eau de Laurier-Cerise 10gr

Eau distillée de Rose 50gr

Eau distillée de Cannelle 50gr

Eau distillée de Laitue

                                  Lotion por Séborrhée grasse

Lait d’amande Douce 100gr

Eau de Laitue 100gr

Eau de Rose 100gr

Teinture de Quillaya XX gouttes

Borate de Soude 5gr

Teinture de Benjoin et Camphre ää 1gr

                                   Lotion Astringente pour rides et peau Flasque

Alun 6gr

Eau distillée de Rose 300gr

                                      Eau de Lavande Ambrée

Essence de Lavande 25 gr

Essence de Bergamote 10gr

Essence de Sauge Sclarée 1gr

Essence de Santal 1gr

Infusion d’Iris 50gr

Infusionb de Styrax 40gr

Infusion de Tolu 5gr

Infusion du Pérou 3gr

Infusion d’Ambre Gris 3gr

Infusion de Civette 2gr

Infusion de Musc 5gr

Pour un litre d’alcool mélé à l’eau de Rose

                                   Eau de Lavande de Cerbelaud

Essence de Lavande Fine 50gr

Absolue Liquide de  lavande 1gr

Essence de Romarin 9,5gr

Essence de Neroli 0,5gr

Essence de Geranium de Grasse 0,5gr

Musc Cétonique 1gr

Teinture de Benjoin au 10° pour un litre d’alcool.

Enfin,pour les puristes du mouchoir,un extrait à note masculine assoçiant:

Essence de Santal 100gr

Santalène 200gr

Essence de Lavande 300gr

Essence de Bergamote 100gr

Essence de Carvi 20gr

Essence de Vetyver 35 gr

Essence de Geranium 30 gr

Esence de Rose Maroc 8gr

Essence de bois de Rose 32 gr

Heliotropine 75 gr

Teinture de Civette 100gr

Eau de Cologne recommandée par Gattefossé et Man Winter(Die Modern Parfumerie)

Neroli Bigarade 4gr

Essence Petit Grain 1gr

Essence Bergamote10gr

Essence de Citron 5gr

Essence du Portugal 5gr

Essence de Romarin 2,5gr

Essence de Lavande ,5gr

Teinture de Benjoin 5gr

Teiture de Musc 1gr

Teinture d’Iris 2gr

Essence de Rose Bulgare 0,1gr

Essence d’Ylang 0,05gr

Il faut insister que ces formules sont extrêmement variables et que souvent pour l’essentiel les formules sont jalousement gardées,il est toujours possible de faire sa petite cuisine hygiènique mais avec l’aide d’un pharmacien,et pour des raisons évidentes de sécurité mieux vaut s’approcher de produits finis dont la composiion est fort éloignée des préparations classiques datant un peu.

 

TOP 10 des PLANTES CHINOISES UTILISEES DANS LE CANCER

0_c7390_96577d2a_orig[1]broderie-peinture-chinoise-z505c56_40f1f1c679e6424bac06c0d11ec6733d~mv2

 

Mise en garde

De nombreuses expérimentations  In Vitro sur cellules souches et Experimentale In VIVO ,ont été pratiquées.et forme l’abécédaire de toute incursion des états pré-cliniques

Dans l’ensemble peu d’essais cliniques ou insuffisantes ont été publiés,pourtant particuliérement net avec la Panax Ginseng,traditionnellement tonique et ouvert à de nombreuses indications  avec  particuliérement le composant essentiel Gingenoside R1,et la formulation Shengmai ,assoçiant Ginseng Rouge,Magnolia Fruit,Les randomisations sont ou  insuffisantes et manque de détails,et  de descriptions .

Donc  insuffisance globale de demontrer les benefices du Panax Ginseng  grand classique pourtant connu et  mais avec sur peu d’études et souvent incomplêtes

medecinechinoise

Le TOP TEN des Plantes Chinoises  anti-cancéreuses et précisions a été publiée le 15 Septembre 2019,par Liu,Wei,Yang,Binbin,Luyu,Kaur,Jessoj,Fadhil,Ni,Liu,,Xao,Song,Nosasaixb,Yi-Wei,

Toutefois malgré une volonté manifeste d’éclaircir ,il manque l’indispensable des comparaisons therapeutiques ,cliniques et son corollaire une projection à long terme avec consensus ,de survie,de tolérance et de compatibilité fonctionnelle,et progrés.avec ciblages organiques

Cet aspect se retrouve à quelques investigations proches   dans les exemples des plantes avec d’essais cliniques  pour  investir sur une potentielle  therapeutique n’ayant pas encore ouvert la voie désirée.

 

Les Exemples  Insuffisants demandant plus d’investigations.

 

 

<<Chen,Gao,Zhang,Son,Li  2000 /dans cancer du poumon à non petites cellules

 

<<Yan,Guo,Yi, 2004/Shenmai injection pour éviter les plébites

 

<<Z;Zhao,Lian,H.Zhao 2005/Shenmai injection avec chimiothérapie dans les

cancers gastrique avancés

 

<<Lo,Y;Chen,T.Chen,Lee,Chang 2012 /Shenmai San avec radiotherapie et chimiotherapie

 

<<Liu,,Sun,Zhao 2000,Phase 2 de cancer du sein traité par Shengyl.

 

<<Sun,Zhu,.y-h,Zhu.Y 2006 Vinorelbine plus cisplastine avec Gingenoside R3 dans cancer avancé du poumon à non petites cellules

 

<<Huang ,Sun,Fan,Zhang 2009;Shenyl plus gemiticibine et cisplastine  avec Rg3

 

D”Aprés pubication  10 Avril 2014 ” Combinaisons de Ginseng et Drogues anti-cancers pour   améloirer la chimiotherapie:

Revue critique/Chen,Wan,Huanh,O’Barr,Won,Yeung,Chow

 

 

2011_046_bambous_0703

 

LES PLANTES CHINOISES  CLASSIQUES ANTI-CANCEREUSES

 

 

TOP DIX

th

 

 

Il doit être clair que le nombre de plantes anticancéreuses chinoises  est considerable.Nous engageons à examiner  quelques les plantes chinoises évoquées dans World.Docphytoplus.

 

 

A)OLDENLENDIA DIFFUSA

 

 

BAI HUA SCHE CAO

Composant actifs:Acide Vanilique,2-Hydroxy-3-MethylAnthraquinnone,1-Formaldehyde-4-Hydroxyl-Anthraquininone

Souvent assoçié avec Scutellaria Barbata

Apoptose Cancer Prostatique

Action sur cancers Colique,Col Utérin,Gastrique

Reduit Proliferation et Metastases Cancer Hepatique

Inhibe Invasion du Cancer du Sein

Apoptose du Cancer de la Vessie

Choi,Lee Cancer Sein 2017

Zhou,Zhao Cancer Renal 2018

Nan,Yu,Tian,Cancer Vessie 2018

ea10fb97

 

B)CURCUMA LONGA

 

 

JIANG HUANG

Agit sur Apoptose , Migration et Proliferation cancer du Col Utérin

Apoptose sur Gliome,et Cancer Pancréatique

Action sur cancer Thyroide en inhibant Cycline,B1,Apoptose avec BCl1

Action sur Cancer Oral et Digestif

Zhang Cancer Cervical  2014

Liu,Hepatome 2017

Su,Zhou,Yin Cancer Pancréas 2017

IMG_20181126_164406

 

C) ASTRAGALUS MENBRACEUS

 

 

HUANG QI

 

Polysaccharide,Astragoloside composants actifs

Immunostimulant,anti-viral

Apoptose Cancer OVAIRE ,avec action caspase3,9,proportionne Bax/BCl2

Inhibe Cancer du Sein

Apoptose du Cancer Pulmonaire à non petites cellules

Fait partie d’une composition connue Buzhong Yiqu

Qu,Zeng,Yao Cancer Cervical 2018 et Li,Kang,Meng 2018

Zhang ,Liu,Wang Cancer Ovaire 2018

Zhou,Chen,Wen,Xu Cancer Sein 2018

th

 

D)PANAX GINSENG

 

 

REN SHEN

<<Les Gingenosides Rh 2 stimule la production de l’activité oxygenée des mitochondries et induit apoptose des cellules cancereuses cervicales ,par inhibition du transfert electronique mitochondriale des chaines complexes

<<Anti-Proliferation des Gingenosides Rn2ou MCF-7des cellules souches du cancer du sein

<<Gingenosides Rh2 font la mediation des changements de l’expression microARN du profil des cellules non petites cellules du cancer du poumon A549

<<Les Gingenosides Rh2 inhibent la proliferation AT72 Gliome  (proliferation)et induit arrêt cycle cellulaire par modulation de la voie AKt

<<Gingenosides Rh2 attenue inflammation allergique respiratoire par modulation de l’activation facteur X-Bactinate modele souris nitrée

 

Sun,Du /Cancer Sein 2018

Li,liu,Zou,/ Gingenoside Rg5 /Cancer Estomac 2018

Zhou,Xiang Gingenoside Rg3 Cancer Poumon  2018

voigt2

E) GANODERMA LUCIDUM

 

 

LING ZI

Action Anti-Diabétique,Anti-Aggregat Plaquettaire et Cardio-Vasculaire

Agent actif:Polysaccharide ;acide Dexoyribonucléique,DND et RAN,

Composant Effectif :GL Immunostimulant

Triterpenes :action sur activite cancer Prostatique et ses Métastases

Reduit Cancer du Sein ,Cellules BCSGS

Zolj,Smith,Goines Cancer Poumon 2018

Qu,Zhuo,Chen,Guo Cancer Prostate 2017

Su,Li,Chu Cancer Sein 2014

rare-grande-peinture-tissu-portrait-dignitaire-chinois-mandarin-femme-xixe

F)ANGELICA SINENSIS

 

 

DANG GU

Action Cardiaque,Analgésique,Anti-Inflammatoire

Composant majeur:Zhingustrine anti-cancéreux et Immunostimulant

Apoptose cancer de la Vessie et Metastases Cancer Vessie

Accroit la sensibilité du Cisplastine

Action sur Cancer du Sein en reponse de CAMP

Action sur Metastases du Cancer Pulmonaire,Inhihibe MMP2,9,TGF1,Baisse Cycline,Bcl2,Regule Bax,Caspase 3

Action sur Gliome

Chiu,Huang Cancer Vessie 2017

Zhou,Wang,Hu Cancer Sein 2015

Gao,Zhang,Zhou Cancer Poumon 2012

 

peinture-chinoise-broderie-sur-soie-paysage-papillons-et-fleurs-dl-14296-2

G)GLYCYRRHIZA URALENSIS

 

 

GAN CAO

Composant actif:Acide Glycyrrhiridique

Action Antibiotique,Anti-Viral,Anti-Inflammatoire,Anti-Cancer

Action Apopototique,proteine anti-age LC3,

Agit sur Vie cellulaire et Mort cellulaire

Action sur cancer Oral,accroit ratio Bax/Bcl2,augmente Caspase3,9 et PARS

Agit contre Metastases et Invasion Cancer Gastrique,en decroissant MMM29         et Vimutine et augmente C-Cathenine

Cancer du Sein:Agit sur l’action du Cisplastine

 

Sun,Wong Cancer Colon  2017

Lin,Chi,Loi Cancer Sein2018

Shen-Zeng,Sun Cancer Oral 2015

Khagari-Moradia,Hamkim Cancer digestif  2017

IMG_7081

H)SALVIA MILTIORRHIZA

 

 

DAN SHI

Composants Actifs:Phenanthraquinone,Tanshinone

SALVIA MILTIORRHIZA Souvent Associée avec ASTRAGALUS

Tanshinone:inhibe cellules Adenocarcinomes Gastriques

Action sur Cancer Prostatique,Sein,Cancer colique,Adenocarcinome du Poumon

Sur Cancer du Sein agit  sur Invasion et ses Métastases

Kim,Noh,Song Cancer du Sein 2017

Cao,Huang,/Gliome 2017

Leu,Choi,Keum /Cancer Prostate 2017

AnticStore-Large-Ref-69694_06

G) SCUTELLARIA BARBATA

 

 

BAN ZHI LIAN

Anti-Tumoral,anti-Viral,Anti-Oxydant

Composants Flavonoides,Diterpenoides,Polysaccharides

Surtout Scutellarine +++représente 10 % des flavonoides

Action sur cancer OVAIRE en baissant partition Bcl2 et Augmentation Caspase 3; 9

Apoptose du Cancer du Poumon et baisse densité capillaire

Action sur Cancer du Colon en baissant Bax,Bal Protéine,E-Catherine,Apoptose,éleve niveau proteine Bcl2

Assoçiation citée de Scutellaria,Oldenlandia,

 

Cancers Gynecologique,Poumons,Vessie

 

Zhang,Ren Cancer Ovaire  2017

Shiau,Shen,Hsich Cancer Poumon 2014

 

cnag221005

H)PANAX NOTOGINSENG

 

 

SAN QI

Saponine Gingenoside Rb1,Rd3j,Rc,Rc,Rd,PNSRR1

E-Catherine

Regularise Polarisation de Macrophage M1

Induit Apoptose du Cancer Pulmonaire,en augmentant proteine Apoptotique Caspase 3/9

 

Immunostimulant

Effet sur Cancers du Colon,Sein et Poumon

Wang,Cui,Du, Cancer Sein2014

Yong,Wang,Cui,Chui  Cancer Poumon 2016

Action sur sur Cisplatine /Yu,Zhang,Tan,Tong.2012

 

 

Top 50 des incidents par les plantes


            LE TOP 50 DES INCIDENTS par les plantes médicinales

Selon l’article le Prescrire de juillet 2008 et annales anesthésiologique (Baillard 2007) un malade sur cinq prend des plantes sans le dire au médecin et gare aux accidents qui se révèlent,ces plantes cachées peuvent se révéler redoutables

CANNABIS

Le Cannabis trop souvent minoré fumé avant un acte opératoire décrit au Canada par Mallat :

Processsus inflamatoire de la luette,uvulite aigue nécessitant corticothérapie et oxygénothérapie

Action de potentialisation hypnotique avec l’alcool,barbiturique,opïoïdes,benzodiazépines

Provocation d’un laryngospasme voire des crises convulsives à l’induction,sans oublier les variations du débit cardiaque,tachycardie voire à haute dose bradycardie et hypotension

Les autres plantes en apparence banale font apparaître des incidents notoires :

ECHINACEE

Provoque un déficit immunitaire ou au contraire provoque des allergies

EPHEDRA

Variation tensionnelle avec possibles accidents cardiaques ou cérébraux

GINGKO

Qui allonge le temps de saigement

Comme

L’AIL

et La SAUGE variété chinoise Multirrohza

Millepertuis et Valériane qui interfèrent entre autre avec les anesthésiques généraux et il faut se souvenir des interactions nombreuses du Millepertuis avec les antidépresseurs,digoxine,,contraceptif,thérapie du VIH

Le GINSENG provoque des hypoglycémies

Le RAISIN est également cité

La liste n’est pas limitative et justifie un dialogue clair et constamment encadré sur l’usage des plantes médicinales,un conseil prévenez toujours le professionnel

de santé en cas de prise de plantes médicinales même en aparence anodine,chapitre évoqué dans Interactions des plantes et médicaments,et entre plantes.Ce travail fait à l’échelon mondial est considérable et nécessairement modifiera les indications de certaines plantes traditionnellemnt recommandées.

 

 

Toxicomanies et Statistiques:Simple Algorithme Médical?

Toxicomanie et Statistiques

Les journaux font état du rapport annuel 2011 de l’Observatoire Européen des Drogues et Toxicomanies(OEDT):le Parisien et le Monde du 16/11/2011,le Quotidien du Médecin du 17/11/2011.Si les chiffres sont impressionnants,il est tout à fait surprenant de constater un décalage d’observations relaté,puiqu’il est écrit “un nouveau phénomène”,” autrefois urbain”et concernant l’héroïne “le monde rural n’est pas épargné”.Les consultations journalières le plus souvent engagées en médecine générale permettent de souligner que ce phénomène était perceptible dès les années 2000-2001,on peut certes évoquer l’extension de réseaux de ventes,trafic et connexions,plus de 600 sites référencés vendant des euphorisants(Le Quotidien),mais il n’est pas sûr que ces réseaux soient apparus de façon uniquement opportunistes(économie parralléle,certes vérifiée).

Il a été constaté un changement radical dans le rapport à l’autre,une banalisation du mal,une violence inappropriée aux seins de même groupe ou de même fratrie,la virtualisation de l’autre est un constat constant,”les amis” des groupes sociaux internet.

22

Que s’est-t-il passé?

L’absence de la référence ,d’identification de l’autre,sa virtualisation,le défaut de projection de son image à l’autre ont été une constante observation des réseaux sociaux ou psychiatriques.Malheureusement,il est constaté un défaut majeur de couverture territoriale médicale mais aussi psychiatrique,l’accès au CMP ou réseaux des grands frères ou des médiateurs devenant difficiles.Le refus de souffrance,de voir l’autre ont entrainé des comportements inhabituels,souvent délictueux avec une réponse partielle judiciaire faute de réseaux en amont,sans oublier une situation totalement schizophrénique oû le territoire délimite l’identité,les racines sociales disparaissent ,le voisin devient l’étranger de l’autre et s’il revient à ses propres origines,il est renié et renvoyé à ses origines de lieu de naissance.

Les réseaux opportunistes de trafic ont sû s’adapter à une véritable demande correspondant à un malaise profond de mal être,justifié ou non,un profond appel à l’hédonisme oû la souffrance ou contradiction n’a pas sa place(je suis harcelé),déjà annoncé il ya plus de 20 ans par l’occultation de la mort,décès le plus souvent en milieu hospitalier et volonté manifeste d’effacer ce spectre de la maison,même si c’est un proche.L’absence de contact générationnel,défaut de transmissions culturelles ou familiaux ou au contraire sa radicalisation ont généré des populations gérées par le plaisir sans entrave et coute que coute,car comment expliquer ses beuveuries à mort,appelées “Binge Drinking “en phénomène s’étendant à tous pays et touchant les tranches d’age de 18 à 35 ans “Annual Total Binge Drinks consummed by US adults 2015″Am J Prev Med 2018:Kenny,Naimi,Liu,Lu,Brewer.

Download-8

Ce mal existentiel suppose une régulation singulière,l’utilisateur naviguant entre psychotimulants(140 psychotimulants en 2010-Le Quotidien) ou drogues Speed type amphétamines ,cocaïne,ectasy,Kat et dérivés,écrasement et sédation par l’héroïne et benzodiazépines.Naturellement la gestion personnalisée est un leurre avec les accidents de surdosages,accidents psychiatriques,violences,agressions,incivilités,le tout conduisant à la dépendance avec son impact social,familial,médical(tout particulièment HIV;Hépatite B ou C).Le cas singulier du cannabis qui est banalisé  pour les utilisateurs remplacent les benzodiazépines car dit “naturel” et “sociétal”….

tox

Quelques Chiffres

*D’après le rapport de l’OEDT,la prévalence des cas de Sida est plus élevée dans les pays à contexte économique de récéssion(le Monde),les cas de Sida sont en relation directe avec la pratique de l’injection d’héroïne(Estonie/Lituanie/Lettonie/Portugal) ,risque de cette pratique confirmé par Lancet de juillet 2010

*EWS a identifié 39 substances nouvelles(141 en 2009).plus de 150 substances sont surveillées.

*Population Européene touchée dans les 12 mois précédant novembre 2011:

*2,5 millions de personnes ont consommé l’ectasy

*2 millions de personnes ont consommé des amphétamines

*1,3 millions de personnes sous opiacés:dont 7500 surdoses mortelles,10.000 à 20.000 personne”à problèmes”:décès par surdosage ou suicides,maladies,traumatismes.

tox

En FRANCE(Quotidien du médecin.N° 9043/17/11/2011)

Prévalence de la consommation de Drogues des 12 derniers mois chez les sujets de 15 à 34 ans

*Cannabis:16,7%

*Ectasy:3,7%

*Cocaïne:1,2%

*Amphétamines:0,2%

D’après le Parisien du 16/11/2011,les centres d’observation s’inquiètent et constatent que les” utilisateurs ont oublié les surdoses en série” et le CEID de Bordeaux (Dr Delile) s’inquiète de la mode de l’héroïne et du passage de sujets “qui sautent d’un stupéfiant à l’autre”,problèmatique d’autant plus grande que les consommateurs ont affaire à des micro-réseaux qui cassent les prix,phénomènes déjà constaté en Amérique du Sud et que les USA n’ont pas réussi de réguler,on parle même d’échec.

 

*Le CRACK,la Fumée du Diable (Sur 150 cas en 199O aux USA)

Cette cocaïne base fumable ,touche les sujets les plus fragilisés,marginaux,du fait de son prix ,entrainant un effet euphorique immédiat suivi d’un crash dysphorique conduisant à multiplier les doses,avec une dépendance dsespérante,avec hyperthermie,attaques cérébrales (7%)infarctus du myocarde et angor,arythmie;états d’angoisse avec hallucinations tactiles,psychoses parnoïaques avec violence (31%)tentative de suicide (18%),congestion pulùmonaire,mort subite.Attaques cérébrales et mort sont en relation directe avec  la répétition des doses.le Sevrage est extrêmement difficile.

*La MEPHEDRONE

C’est une drogue de synthése proche de l’Ectasy et Amphétamines,stimulante de la famille des Cathinones   dont un seul composé issu des feuilles de Khat est classé comme stupéfiant en FRANCE(11/06/2010), ,entrainant un effet euphorisant en 2-3 heures,avec un retour dramatique sur plusieurs jours avec angoisse,paranoïa,céphalées,sensations de décharge électriques,voire over dose mortelle..Cette drogue désespérante s’ajoute à 24 nouvelles drogues pyschoactives en 2010.En fait en 2016,les chiffres progressent dépassant 40 et 150 sont surveillés.

Cette inflation dangereuse profite d’un marché opaque par internet,Alias M-Cat,Meow -Meow,Designer Drug,Party Pills,Legal Highs,Plant Food

17191206_430552637285009_1224073415706296274_n

Faut-il Conclure?

Il semble que les niveaux d’observations sont très en dessous de la réalité.Le Cannabis est consommé dès le lycée et une des causes des violences incontrolées et illégitimes.Les parents ignorent les actes de leurs enfants,voire en profitent(le père étant déconsidéré,le chouf de 15 ans gagne plus que son père),ou sont totalement dépassés par leur mission,ayant surtout le souci journalier de survivre et de supporter la difficile promiscuité des familles dont certaines vivent de manière endogamique,mariées entre cousins ou cousines,ou sous-louant à leur parenté dans des conditions dificilement acceptables et sources de tensions.La tranche d’âge des 35-40 ans est occultée,or,elle représente un pourcentage non négligeable des doubles vies,qui “gèrent” la course à l’emploi,à la performance,la gagne coco , ces consommateurs  sont anonymes et n’appartiennent pas aux statistiques,échappent au contrôle de routine d’embauche ou périodique.Une proportion inhabituelle de sans domiciles fixes dans les banlieux,en situation admistrative précaire navigue entre benzodiazépine,crack,cocaïne,dérivés morphiniques dans un cortège de suites judiciaires ou psychiatriques sans fin,ils n’ont pas de suivi authentiquent psychiatrique,sauf sous contrainte judiciaire.Oû sont les réseaux sociaux ou psychiatriques?Que peut faire un médecin accablé par une tache trop lourde et demandes hors du commun?

L’heure des statistiques doit être dépassée,certes bases de départ nécessaires,mais fondations et passages obligés pour réglementations et de confrontations de moyens oû doivent figurer protection des enfants et retour à une saine communication et non à l’abstraction ou virtualisation.

 

Tradition Andine près du lac TITICACA

1512409_10203290960212351_663005543_n1964962_10203290962052397_4323987_n1382902_10203253546797039_820118444_ntabeau monet                                   TRADITION ANDINE près du Lac Titicaca

Le point le plus abouti est sans doute la tradition péruvienne,qui sera une synthèse complexe des pratiques Incas,pratiques des peuples de la forét Amazonienne,la médecine européenne amenée par les conquistadors espagnols avec Pizzare (1532),sans oublier les guérisseurs itinérants les Kallawaya décrits par Louis Girault (1984),dont la culture survie malgré des phénomènes d’aculturations répétées,action d’évangélisation au XVII ème,guerre du Chaco et guerre civile en 1952,assimilation de la langue Quechua,les chroniques disent que cette population descendrait des  seigneurs Tinanaki,parlant le pukina,mais fait important des descendants non pas renié leur culture et certains se sont inscrits en faculté de médecine et pratiquent médecine traditionnelle longtemps combattue et médecine moderne.

Aborder les Plantes andines c’est aborder la biodiversité de 35.000 espéces mais hélas dans un contexte de désersification , de sururbanisation(Plus de 75 %),déforestation,phénomènes qui hélas ne sont pas l’apanage de ce territoire.On ne doit pas oublier   l’épopée des Empires des 4 régions des Incas avec leur capitales Cuzco,Cajamarca,Canaris,Aymaoc,Quecha ;des périodes impériales  Chimu de 900 à 1410 et Inca de 1200 à 1532,avec les Incas Pachacuitec,Yupanqui,Capac.il ne fallut que 45 ans pour réduire la population de 11 millions à 1 mllions

A cette catastrophe humaine s’ajoute une climatologie peu hospitalière:Une zone cotiére ouest pacifique 10% du territoire,avec plaines fertiles humides alternant avec zone aride(Subtropical et Aride),une Sierra de montagne de superficie de 30 % ,avec au mileu du pays,la Cordilière des Andes avec vallées subtopicales et  ses hauts plateaux ,glacial,à l’Est la forêt Amazoniene et fleuves  occupant 60 % du territoire;au Sud le lac TITICACA à l’altitude de 3600 à 4100 mètres drainant 4 bassins de 140.OOO ha(80 % au Pérou,le reste en Bolivie)

La végétation est dans la Sierra faite d’Eucalyptus et Cactus,en moyenne altitude ,arbrisseaux,cactus et coton sauvage ,de 2400 m à 3000 m :forêt naine avec pommiers et fraisiers,la puna:steppe d’altitude oû poussent lupin et une variété d’ananas (puyas).Le maïs pousse jusqu’à 3500 mètres.Sur les plateaux altiplano oriental et occidental sont cultivés pomme de terre,blé,orge.Les cultures nationales regroupent;mais,orge,quinoa,thé,café.

Les difficultés à contourner.

Contrairement à la conquête espagnole des Azteques, au Mexique ,les chroniqueurs accompagnant les conquistadors du Pérou donnérent des informations parcellaires de la médecine Inca,on considére que les ouvrages de réfèrences sont ceux  de COBO(Historia del nuevo mundo 1964 et Inca religion and customs 1990) et LOSA AVILA y PALOMARES (De los,arborles,frutos,plantas aves y de otras cosas medicinale 1983).il apparait une connaissance des médecins incas appelés Hampicamayok mais de façon pardoxale,dans les publications nombreuses apparaissent  des expériences vécues  souvent d’aspect shamanique ;pratique et usage de plantes rituelles divinatoires,toutes interdites:

*Datura,Mescaline,Yahuasca(vigne de l’esprit)

dont il faut signaler leur dangerosité. ,que  certains minimisent,dans des pratiques dites de cosmovision ou de  traitement de la dépendance aux opiacées,et diffusées

sans principe de précaution.

Toutefois,il ne faut pas nier la permanence de la pensée shamanique  antique  commune à la pensée humaine d’organisation du monde et de l’équilibre santé-nature,l’analyse raisonnée permettra de circonvenir les plantes utiles et communes aux pratiques andines.Mais,encore dans ce domaine les botanistes et les chercheurs se sont heurtés à la désignation des plantes soit en espagnol ou en quechua,ou encore un nom pouvait varier  et attribuer à son espèce surtout pour des analogies morphologiques type Culcitium et Seneçio ou nom groupant une variété type Matico pour le groupe Piper (Mission de Friberg 1952).Cette différentiation se base souvent sur des observations antérieures ou rapports de guérisseurs livrés dans les écrits de Yacovleff et Herbera(1934) ou Vadizan et Maldunado (1922).Les travaux de qualité ont été entrepris devant le danger de la disparition du savoir traditionnel avec le concours de l’état péruvien,les auteurs Weddel,MacBride,Herrera ,Vargas,El Centro de Medecina Andina CMA de Couzco,le dispositif MCNSA.Contribution duMissouri Botanical Garden,Natural History of Chicago.Aborder la médecine traditionnelle  des Andes c’est évoquer Louis Girault;Kallawaya,Guerisseurs itinérants des Andes/ Orstom1984,les plantes médicinales du Sud Pérou de Roerch 1994(Koeltz).tous les auteurs insistent sur la particulière difficulté de rassembler des informations cohérentes,botaniques ou pharmacologiques,d’autant que se greffent des études découvertes à visées shamaniques qui requièrent rigueur et bases physio-chimiques. rénovées.Nous verrons,en particulier des indications traditionnelles qui certes montrent un savoir-faire mais quelques discordances avec les faits réactualisés.demandant une étude élargie.

References bibiographiques

*Coba Bernabé 1654:Historia del Nuevo Mundo

*Delgar Martin:Therapeutique Bolivienne Indigéne 1954

*Estete Miguel:Noticia del Peru 1534

*Irrulble,Nicann,Guirault:Classification des plantes des Kallawaya 1889

*Friedberg:Ethnobotanique du Pérou.1960

*Nordenskjöld.Recettes magiques et médicinales du Pérou et Bolivie.1907

*Valdizan,Hermilio,Maldonado.traditions populaires péruviennes.1922

*Weberbauer Monde végétal des Andes Péruviennes 1943

*Usefuls plants of Upper Amazone.Castner,Timme,Duke1998

*Amazone Etnobotany;Duke,Vasques 1994

*Rain forest Remediies Arvigo,Balock 1993

*Healming Forest.Schultes,Raftauf 1990

*Plantes utiles de l’Amazonie Pruvienne.Rutter 1990

*Medicinal and Magical Plants in northen Peruvian Andes .De Feo.1992

Médecines  Andines : la Médecine Inca  ou Médecines Traditionnelles Originales ?

En se référant à l’histoire,l’empire inca couvrait le Pérou,,l’Equateur,La Bolivie,le nord de l’Argentine et le Chili,sous un gouvernement de type pyramidal dominé par le fils du soleil ou l’Inca,maitre absolu et de son lignage,considérant le monde comme son organisation impériale:monde du dessus,monde d’içi,monde du dessous.Sous sa hierachie noblesse de provinces et groupes territoriaux.les prêtres sont de lignage impérial;Le peuple est corveable,les artisans au service de l’inca et aussi à leur profit,et le peuple des déportés.

Le dieu soleil est l’ancêtre de la dynastie donc adorer l’un se confond avec l’autre.Le panthéon inca distingue ainsi:Viracocha Dieu Créateur(hommes,monde),:Varacocha a crée le ciel et la terre peuplée d’hommes dans les ténèbres.puis dieu a inventé le Soliel,lune et étoile,sorti du lac Titicaca.en cas de malfaçon ,c’est une action malfaisante d’un dieu maléfique Tiguapica (fils de Viracocha; Mamacocha son épouse,déesse de la pluie,Inti Dieu soleil fondateur de la dynsatie impréiale,Pachacama ame du monde;Khuno dieu de la neige et tempêtes;Contraya dieu de l’agricultue,Acsumama déesse pomme de terre.Fait important les populations sous tutelles peuvent pratiquer leur religion mais doivent respecter celle du roi Inca.Il est donc aisé de comprendre que certaine autonomies culturelles et linguistique fut maintenues malgré tout la langue principale de communication fut celle du vainqueur,le Quecha.parlé à Cusco la capitale.Bien que dominante la cosmogonie inca ne put effacer les particularités des populations soumises,fait important puisque gardant leur caractère originel  de la construction de l’homme et du monde ,leur modélisation médicale sera péréenne,même si globalement,divinations,,magies,sorciers,shamanes furent des points communs

Mais,pour les peuples de la forêt animistes ou de médecins itinérants ,la méthologie thérapeutique sera nettement différenciée et personnalisée;particulèrement net pour les guérisseurs itinérants Kallawaya ou des populations Amazonnienes du Haut Pérou  des  Yanesha. Les therapeutiques seront le reflet d’une intrication de connaissance et l’herboriste de Cusco parlant en Quecha ou Espagnol,délivrera des plantes locales mais aussi   d’importation telle la Boldo du Chili.

On peut même affirmer une originalité  syncrétique thérapeutique;mais sur le plan alimentaire  nous verrons des points communs  d’origine Inca oû les problèmes de survie sont communs,mettant en pratique des cultures  rentables à des altitudes et températures inhabituelles ainsi que la pratique de plantes divinatoires qui n’est pas spécifique aux Incas mais tout groupe pratiquant magie et shamanisme depuis la plus haute antiquité,ce qui en soi n’est pas une originalité régionale,sauf pour l’usage du tabac et de la feuille de coca.”Mère-Coca” demeure toujours comme une plante adaptogéne à l’altitude,prévention du mal d’altitude et façilitation de l’effort utilisée par “les messagers de l’Inca.”

Il faut parler dans les pays andins de biopiraterie,cetaines plantes  sont considérées avec juste raison comme une propriété culturelle;Il faut dire qu’il est relativement simple de s’approprier une connaissance cachée par une forêt tropicale dense.C’est le cas de Yacöm et Sacha Inchi

1)Le Yacon;surnommée la pomme de la terre est apparentée au Tournesol.Feuilles et tubercules Smallanthus Sonchifollus  sont riches en Pré-biotique et antioxydant:Fructioligosaccharides,inuline et composés phénols.Action sur le métabolisme bactérien intervenant sur le Cholestérol et immunité.Aplications récentes:anti-inflammatoire et anti-diabétique.

2)Sacha Inchi,Plukaetia volubilis ,Cacahuette des Incas ,riche en huile concentrée en Oméga 3,6 et 9.Huile appliquée en cosmétologie et comme anti-oxydant..Huile anti-prurigineuse,protecteur cutanée ,active la microcirculation capillaire

La pratique des Yanesha

Vivant dans  la haute amazonie périvieunne,ne parlant pas le quecha mais l’arqwak a été étudiée par C.Valadeau (These du 17-12-2012,)l’herbier local Hoda,Bourdy Valdeau,Aban Castillo,(2008),etude de la langue par Gaigneault et Anna Louisa (Mai 2010 )oû apparaissent plus de 300 plantes sur un terrain évoluant en forêt tropicale à moins de 200m,sub-tropical à 300-700m,forêts humides nuageux à 7 00 à-2000m

Les cultures pratiquées par essertage comme au nord du Cambodge,regroupent en bas niveau haricot,arachide,plaine inondée Mais, Terres humides le Xanthosoma,une aracée qui est utilisée pour reboiser et dont les tubercules sont bouillies comme la pomme de terre,Terres hautes Manioc et banane,sans oublier  cueillette du palmier péche,et jardins avec plantes tinctoriales.Pour l’intant,cette zone est protégée,projet COFYAL.Mais au vue des photos ,il existe une nette impression d’influence de la modernité,enfants avec tee-Shirt etc,donnant la même impression des tribus visitées  par Docphytoplus au Vénézuela  ou Colombie vivant manifestement de la mâne touristique qui progressivement grignote pensée et art de vivre .L’intêrêt de l’étude de cette popuilation est d’apercevoir des concepts animistes et des pratiques médicales  basée sur une conception du monde et de l’homme fort éloigné des pratiques dites Inca.Essentiellement basée sur le souffle,l’énergie vitale qui est insufllée au corps pour donner vie..le corps est le support vers lequel diffuse le principe vital et se projette sur le sol,son ombre.Les maladies sont d’origines extérieures;Humaines par des mauvaise pensées ou non humaines non visibles.On se retrouve donc dans un schéma classique de shamanisme superposable aux Bouriates de Sibérie

Le principe vital immatériel;,souffle vital ,est insufflé par le Dieu YOS au corps inerte,et dès l’age foetal,soufle vital donné par Yos.Il a la capacité de diffuser le corps de l’être ou de s’en éloigner.Pendant l’enfance le principe vital est consolidé et autonome,si on lui donne une plante,elle renforce sa capacité de diffusion et sa personnalité.,la plante représente donc personnalité de l’enfance .Durant la grossesse deux plantes permettent de choisir ,selon la tradition,le sexe par exemple Pilea diversifolia et Cylanthus bipartutus pour un garçon.des bains sont donnés au nourrisson pour sa capacité de diffusion du principe vital ,Vismia pozuzoencis et lyscianthes anatitlanensis,pour la tranquilité  ;Psychotria Maregrad(hallucinogéne);pour rendre les femmes tranquilles,on donne Igname Doiscorea Tryphztle,pour l’obéissance;Costus ,pour mémorisation:Cyperus,fortifiant des jennes filles Guriana Lobass.

La non réintégration du souffle conduit à des états graves,mortel.Après la mort, le fliude immatériel et repris par le dieu Yaro Yos.Enfin de compte,il faudrait savoir si ce concept de résurrection du principe vital n’est pas le reflet de l’enseignement ancien des missionnaires franciscains, sur le concept de l’âme.Fluide qui anime le corps,les sensations et émotions.En cas de divinité Maléfique,l’ombre est projeté au sol.L’ombre porté sur le sol représente la visibilité de l’inconscient.Si cette ombre est infligée par le dieu maléfique Yompor Ret,c’est le chaos,assassinat.L’ombre a un rôle de stockage et refoulement des sentiments malsains.A la mort l’ombre portée sur le sol est soit en dehors du corps et peut devenir une ombre errante

La femme a un enfant qu’à la venue des Divinites jumelles notre Père le Soleil et Mère la Lune,le soufle vital doté au foetus par Tos.l’enfant a un principe initial de consolidation et d’autonomie et un corps avec principe primordial,l’ombre..On serait donc tenter de poser la dualité du monde mais exprimé simplement le caractère universel de la création et des innés et acquis nécessaires à  l’enfant.

Le Shamane ne sera qu’un intermédiare dit preneur de tabac , chef spirituel  ; initié dès le plus jeune age ou par révélation mystique  dont la fonction est de diffuser le principe immatériel,incorporel capable de diffuser partiéllement sur le corps ritualisé  par  le Grand Père Tabac (Ya To’ Yemat Norha) dont le sein allaitant est inbibé  en concentration  variable selon l’âge.

les plantes données sont pour la reconstruction corporelle,médicinales et magiques agissant sur l’homme.On se soigne avec les plantes qui ont reçu le principe vital du père le soleil(Yompor Ror).les plantes sont des états de transformations des temps mythiques que furent les divinités ou ancètres;état en entier des divinités ou pertes d’identité du monde non visible,ancètres transformés. ayant un rapport avec dieu.donc principe des avatars et de résurrection des ancètres qui sont rappelés par les plantes poussant  sutout autour de la maison`

Il est évoqué une classification des plantes selon un ordre hiarachique généalogique type  YA Yos le Plus élevé ,notre Grand père Tabac,divinité de second ordre et ancètres sociaux supérieurs qui tranforme une partie du corps ou productivité corporelle,théorie des senblables,le reméde préparé ressemble à celles des secrétions originnelles,urine,sang,lait, de rang de troisième ordre et ancétre ordinaire;aspect physique non transformé du ou d’une partie du végétal rappelant une caractéristique physique ou comportementale de l’ancètre.En ce sens le shamane est une mémoire vivante de la société oû conscience de soi et des autres est appliquées à la lettre,on retrouve la théorie des signatures et gràce au shaman la société garde son identité et la mémoire des générations antérieures permettant de résister à une nature particulièrement hostile.Si on revoit les anciens films éthnographiques,on est extrêmement frappé par des périodes de grande tritesse lors du rappel du deuil des ancêtres certes ritualisé mais dont le souvenir et l’absence n’ est pas oublié et source d’une grande détresse.Cette unicité des peuples animistes a été remarqublement montré lors de films de voyages ethnographiques en Papousie dans les années 1930,oû les équipes européennes étaient accompagnées par des porteurs noirs et  certains aborigénes pensaient reconnaitre un cher disparu et ils fondaient en larmes.

L’usage fortement utilisé  du tabac ritualisé n’est pas un spécificité de la région puisque souffler le tabac était  aussi un usage amérindien en Amérique du Nord.Grand Pere tabac permet de façon imagée de supplémenter en principe vital,tabac devient alors immatériel,incorporel ,capable de diffuser du corps,.le Tabac se fume et est donné en décoction évaporée .Il permet en assoçiant Nicotianum tabacum,Coca,Chaux et Lussa Hyacinthia d’obtenir un effet de concentration.Sur le plan religieux,il ne faut oublier le caractère symbolique de la fumée qui s’élève vers les dieux tutellaires.et pour se référer à l’antiquité européene,il faut se souvenir,que la crémation des corps chez les grecs n’était pas une simple action de funérailles,mais la crémation était censée   libérer l’âme vers les cieux,considérée comme une  véritable expiration de l’âme.,une élévation.(Les Origines de la pensée européenne de Richard Broxton Onians/Seuil 1999)

Concordance  et Réalité entre symbolique et valeurs thérapeutiques des plantes Yanesha,.

Aborder  le mode de pensée et d’applications thérapeutique des Yanesha c’est préciser les conceptions de l’homme dans ses attributions d’humanité.Nous sommes face aux Mythes des  Origines de l’homme,enseignés par Claude Lévy-Strauss,en ce sens le travail accompli  est remarquable dans un monde voué à disparaitre.Il apparait très clairement des plantes de Soins,Utiles et Comestibles,plantes qui sont prescrites de première intention spécifique à l’affection ou générique,des plantes à action globale sans étiologie précise,plantes utiles à traiter à des états de souffrance avec étiologie.

Ce qui est troublant:

*La nécessité étiologique n’est pas une nécessité pour donner une plante,premier paradoxe.

*Le deuxième paradoxe c’est qu’il établi des connaissances claires et  les indications de plantes notamment dans  paludisme,parasite type leischmaniose.

*Trosième paradoxe,nous sommes confrontés à une connaissance teinté de mythologie et de son incidence thérapeutique empirique,contraire aux faits.Ce paradoxe apparait dans la conception de l’enfance oû le foetus reçoit le souffle vital du Dieu Yato’S Yos dans la mère.Le foetus est alors considéré comme animé et un être vivant.Le principe vital primordial qui anime l’être foetal est appelé la période ANCELLTO.

Dans cette période les auteurs notent que le shaman indique que la diffusion de l’Ancellto du nouveau né vers le corps,l’adhésion du principe vital est déterminé par deux plantes Virola dite fortifiante et Psychiatric Marcgraviella dite calmante , la vigne de l’esprit,Yuhuasca ou Banesteropsis,or toutes les deux sont hallucinogénes.

Il nous apparait important de vérifier s’il existe une concordance  entre thérapeutique et la classification thérapeutiques traditionnelles fondée sur cohérence théorique de l’homme et sa place dans l’humanité,sous l’influence des plantes énoncées.

  • *Visma Prozuzoensis considéré comme fortifiant et adhésion de l’enfant au principe vital ;plante  à rapprocher de Visma Augusta qui agit sur les plaies,blessures,mycose et herpes
  • *Costus Conicus censée agir sur la comportement du nourrisson,il existe 3 Costus ou Canagra,forme Lassisus hémostatique en cas de blessure de flêche ,  Costus Scabier;fébrifuge,bronchite,bain de bouche sédatif avec le jus de Plante,Costus  Afer,Ker Anti-hyperglycémique.
  • *Clusia Amazonica agirait sur la croissance, gutiffare ,son fruit est durétique et sa résine antalgique dentaire
  • *Baccaris Salisofolia ,astéracée donnée pour la croissance.Sa cendre  contient du sodium sert à faire un soda,en bain si coup de froid.Son huile essentielle est antibiotique Gram Plus et Antinématode fort.La plante  sert à laver les yeux
  • *Phoradendron grassiflora,appartient à la famille du Gui.citée pour la croissance du nourisson..C’est un anti-herpétique,cytotoxique à action gastrique comparable à l’atropine,essai sur HIV in vitro par Palomeo et Abad 2002.
  • *Cyperus agirait sur les traits comportementaux,la forme laxus agit sur les blépharites et corps étrangers oculaires,forme Scariosis anti-nociceptive,anti-hyperglycémique
  • *Clematis Guadeloupe renonculacée toxique donnée pour la croissance dent en particulier.dans les faits elle est cytotoxique,anti-inflammatoire,antibiotique,donnée dans migraine et rhumatisme
  • *Dioscorea Triphalla considéré comme tranquilisant.Il faut savoir que les Yam sauvages peuvent être toxiques.La forme alimentaire de son tubercule est représentée par la forme Allata,Oppposita.La forme mexicana est anti-rhumatismale,analgésique,la forme Villosa est antispamodique (colopathie de l’enfant) et anti-asthmatique.
  • *Ruellia Riuzana, pour ne pas sentir la fatique,cette Acanthacée est  anti-oxydante,anti-diabétique,anti-hypertensive
  • *Urera Baccifera,donnée pour vitalité de la jeune fille :anti-inflammatoire,analgésique,paludisme.

Cette brève incursion sur le la tradition péruvienne  YANESHA permet d’insister sur le caractère symbolique d’une vision de la création et de la place de l’homme dans un contexte thérapeutique élaborée mais hautement mystique.Les traditions ont été comparées aux nouvelles données diffusées par German library,le CRC,le World Wilde Sciences,DOAJ,il ne faut pas s’étonner non pas de la différentiation culturelle mais du profond changement positif en matière pharmacologique et botanique elargissant le champ thérapeutique.De façon paradoxale ,l’incursion dans des régions protégées ouvrent la porte à la mondialisation de la connaissance,et ne la protège plus.,mais il souligne le besoin urgent de continuer ce travail de fond exemplaire sur la tradition,mémoire de l’humanité.L’exemple le plus caractéristique est la découverte d’une action larvicide et anti-vecteur contre la Filariose et le vecteur du paludisme avec Cassia Fistula au Pérou.De même,en Guyane Française,Cassia Tora a été identifié come un agent efficace contre le vecteur moustique du paludisme.

Tradition  Péruvienne Rénovée

Il s’agit d’un choix  exhaustif  de plantes à action authentifiée,il faut de nouveau insister que les plantes péruviennes regroupent 35.000 espèces.Il ne sera pas traité vigne de l’esprit ou Yuhusca,et la Virola,leurs caractères hallucinnogénes nécessitent un principe de précaution élémentaire,il faut particulièrement insister sur les soit-disant connaissances en cosmopsychologie qui naviguent du Datura à la Mescaline,s’apparentant à une manipulation collective,une ordalie potentiellement dangereuse.Cette tendance à privilégier l’empirisme et le retour à l’antique cache enfin de compte un savoir-faire qui demande explorations et publications souvent en devenir ,privilégier le shamanisme apparait insuffisant en regard à de véritable connaissance botaniques et thérapeutiques qui demandent extension.Les faits sont tétus,en se référant au centre médicinal de Cuzco

et les centres médicaux sous contrôle d’état,il apparait que les pathologes des régions sud englobant,Cuzco,Apurimac,Puno avec le lac Titiccaca,sont pour 38% d’orignes respiratoires,digestives et diarrhée 14 %,rhumatisme 8 %,anémie 7 % (témoin indirect de malnutrition )que les études transforment en ratio de mortalité de 1987 à 1988,mortalité d’origine respiratoire 38,7%,13,7 % pour les affections digestives et diarrhées(les hépatites ne sont pas précisées),de même les états fébriles ne précisent pas le paludisme.Les conditions rigoureuses conditionent l’épidémiologie:Forêt tropicale à 500-2500 m;Sierra 2500-3800 m,Altiplano à plus de 38OO m.Les plantes retrouvées chez l’herboriste à Couzco représenterons les pathologies les plus fréquentes:

Classées par nom Vernaculaire et nom latin.Si on se réfère au centre Médicinal de Couzco et  centres botaniques gouvernementaux,il  est exprimé d’un manque de publications et d’études pharmacologiques,la tache est d’autant plus  difficile que le centre regroupe 4000 espèces.

                                     Respiratoires

  • Alfaalfa:Medicago Sativa
  • Alqokiskia:Xanthium Cathatticum
  • Cacao;Thoebroma Cacao
  • Chim chir koma:Qinchamaltim procumbens
  • Chinckirkoma:Musisia Hirsuta
  • Molle:Schinus Molle
  • Negro Negro:Erygium Rautianum
  • Llaulli:Barnadesia Horrida
  • Origa :Urtica Ucus
  • Panti:Cosmos Peucdanifoluis
  • Sauco;Sambucus Peruviana
  • Qalawala:Polypodium Pynocarpon
  • Tijllay WARMI:Senecio Rhizomtus
  • Violeta:Voila Odorata
  • Wira-Wira:Gnaphajjium Dombeyanum

                                          Rhumatismales

  • Camalonga:Thevetia Peruviana
  • Clavo Huasca:Stynnanthus Panurusis
  • Insira Amarilla:Marclura Tinctotia
  • Markhu:Ambrosi Peruvianza
  • Molle:Shinus Molle
  • Otiga:Pilea Cera
  • Pino:Pinus
  • Renaquilla:Clusia Rosea
  • Pan Del Arbol:Artocarpus Altilis

 

                                                    Hépatiites

  • Achiote:Bixa Orellana
  • Algodon:Gossypium
  • Amor Seo:Bidens Alba
  • Chanca Piedra:Phyllantus Ninuri/variété du continent sub-indien  identique
  • Chiric Sanango:Brunfelsia Grundifloria
  • Pona:Socratea Eorrhizo
  • Palta:Persea Americana
  • Verdolaga:Porulada Oleacera
  • Castana:Bertholletia

                                                     Diarrhées

  • Araqua Paiqo:Chenopodium Ambrosoïdes;Toxique
  • Arroz:Oriza Sativa
  • Banano:Musa Acuminata
  • Chachakonia:Senecio Graveolens
  • Esculera de Mono:Bauhinia Guinensis:Anti-Amibien
  • Kuluca:Hedeoma Mandonianum
  • Limo:Citrus Limon
  • Misiku:Bidens Pilosa
  • Muna:Minthostachys Andina
  • Palta:Persea Americana
  • Wakatay:Tagetes Minuta
  • Znahoria:Daucus Carrota

                                                 Fievre

  • Angela Sisa:Caesalpinia Pulcherrina

 

  • Amasica:Erythrina Fusca
  • Chichicara:Lepidium Chchicara
  • Chincki:Elodea Potamogeton
  • Girondella:Cestrum Cortaceum

 

                                                  Paludisme

Plutôt exprimée dans le le Nord Est Amazonien dans la région de Loreto,doit bénéficier d’un chapitre spécifique dans un cadre traditionnel.

Cause des maladies

1)Causes sensibles dite Unkuy (froid,humide,chaleur) sensibles aux plantes,absence de gravité.les plantes sont données selon leur saveur,leur provenance et pour leurs effets

2)La vengeance de type Animiste,Kutipa

3)Mauvais sort,Warutihi ,sorcellerie:accès palustre ,non sensible aux plantes.Intervention du shamane qui recherche le responsable de l’envoutement.

Organisation Fonctionnelle:

*Foie et Coeur:Reflexion,Intelligence,Humeur

*Moelle épiniaire et  occiput:vigilance

*Sommet du crane:associe souffle de l’individu et l’âme.Le curanderro souffle le tabac sur le sommet du crâne du malade qui a perdu son souffle.

Les plantes sont des plantes nommées en Quechua.Seules deux ne sont pas quechua(Duke 1992):Mikania Congesta et Pagamea Guyanasis

Plantes les Plus sélectives sur le Paludisme***

***Abuta Rufescens :Puncha Muca/cova 1975/Arevalo 1994/Steele 2002

  • Cassia Lorensis :Waranka/iglesias 1989/Rutter 1990. pas de chimie connue

***Cyphomandra Hartwegii :Asna Panka/Bertoni 1990/Boyes 1997 pas de chimie connue

***Eryngium Yaceaefolium :Sacha Kulantro/Pino 1997/Garcia 1998/Cardoro 2004/Eyres 2005

  • Grias Neuberthii :Pitun/ San Sebastian 1995/Ceron 1998:De Soreti 2003

***Laciistema Aggregatum :Kapawari muyu /Rutter 1990

Mikanin Congesta :Yanka Anku/Herz 1970

***Pagamea Guaneusis :Tollinche Hallucinogéne/De Smet 1985

  • Pithecellobium Lectum:Sirimpachi/leonard 1987.pas de chimie connue
  • Roucheria Punctatata: Puma Kasni/Duke 1994.pas de chimie connue

***Sabiccea Villosa:Curihjau/duke 1994.pas de chimie connu

  • Verbena Litoris:Pirpina/Iglesias 1989/Mejia 1996/Li 2003

***Virola Clophylla:Yura Wapa:psychotrope/Hallucinogénes/Miles 1977/Constanza 1986/Lopes 1997

  • Zygia Latifolia:Yutsu/Rutter 1990 .probables alcaloïdes

                                 Les particularités Andines

  • Le TABAC

Connu sur le continent  des Amériques ,depuis 8000 ans,l’archéologie a trouvé des pipes à tabac de 3000 avant JC,on a retrouvé des incides que les Incas prisaient le Tabac

Considéré avant l’arrivée des espagnols comme une drogue magique ,analgésique,L’Anuzil péruvien décrit par Gérard en 1597 et le Franciscain Thévet en 1555.en langue Inca Quechua appelé Kavallanta,à Couzco .Nicotiana Tabacum se décline en plusieurs espéces ,Tomentosa ( Cuzco,)Longifera (Altiplano),Rustica,Glauca,Sylvestris,Undulata sont rélatés.Le Tabac  peut se fumer dans les bractées du Maïs; le Chala de Maïs.

Appelée plante Maitresse au Pérou,fortement concentré,le Tabac est hallucinogène mais se pose toujours la question des plantes additionnelles appelées de façon générique tabac  blanc ou noir,ainsi Shutes signale le Ya-Kee composé de Tabac,poudre de Virola Hallucinogéne et poudre de Cacao sauvage.On signale les graines de Piptadenia Pergrina,le Parica,qui entraine un état d’extase désignant le coupable ou les ennemis qui ont envoyé la maladies par les airs (Allen/1994)

Médicalement la fumée est donnée pour l’asthme,en application pour les piqures d’insectes,tisane pour troubles digestifs ,refroidissement,fièvres,affections nerveuses et urinaires.Dans des tombes ont été trouvé des échantillons dosé à 18% de nicotine pouvant causer hallucinations et catatonie.

En médecine shamanique ,la Tabac  est souvent utilisé sur le même mode:

*Expirer la fumée de tabac guérit la maladie ou nourrit les esprits surnaturels.la fumée simule l’âme du tabac(Von Germet 1992).Inhalation ou insufflation de la poudre de tabac entraine transpiration,sensation de froid,excitation,perte d’équilibre

*Mangé le tabac pour entrer en Transe,la décoction de feuilles provoque excitation.Mangé , diminue soif et appétit.

Le shamane peut associe  Tabac à l’Ayahuasca (Yagué,vigne de l’esprit,) qui est potentialisé par le tabac,le tabac ouvre la vision du médecin qui déchiffre l’invisible,lui ouvre la connaissance.Le tabac provoque l’extase shamanique.Le tabac  en pipe peut être assoçié au Yagué ou Datura,Coca,le tabac est donc considéré comme agent de purification du mal et esprits serviteurs,le shamane peut les voir avec le Yague et influencé par le tabac.(Baer 1969/Ferrero 1967/Fernandez Distel 1978).D’autres assoçiations sont décrites Psychotria Veridis(rutacée),Diploterys Cabnana(Celui qui enmène loin),Clusia(Baton du Diable) mais il existe une extrême variabilité selon les populations ,l’insuffluation nasale du tabac est devenue rare

  • La COCA:Erytroxylon Coca

Mére Coca  (250 espèces)est naturellement la plante emblématique des pays andins:analeptique respiratoire,permet de s’adapter à l’altitude et améliore la resistance physique.,diminue sensation de faim,était utilisée par les messagers de l’Inca.Remarquée très tôt par les conquistadors,étudiée chimiquement par  Niemman 1860; Mortimer(1901),Taylor (1949).Mais la coca n’est pas toujours chiquée seule,Une pâte UUCTA associe Quinoa(Chenopodium Quinoa),Céreus Hankennus,Cleitocastus Herzogianus qui agit sur la mémoire et concentration,donc action psychodysleptique..La culture de la Coca est soumis à régulation depuis 1961(ONU;Convention.Art.49 et modifié en 1972).En janvier 2012 ,tentative de légalisation  par l’état bolivien de la mastication des feuilles de Coca, appelée Aculico.

  • La CHICHA

Originaire du Pérou,Bolivie,Colombie,Equateur,c’est une boisson fermentée faite à partir des graines de mais machées.Selon De Oviedo la Chicha serait originaire Arawak(1955).Le Chicha de Muku,Del Muko de Maïs est la plus appréciée.La fermentation ne peut se faire en altitude.Si Del Muko Bolivienne est appréciée,le type Huillkaparu de même mais sa préparation est différente; contient Shinus Molle,Molle ou Sneçio Clivicolu,Hayca.Pour changer le goût insipe du début sont ajoutées des graines d’Opontia Schrensii et fruits murs de Crescentia Cujele.Sont citées les Chicha d’Algarrobo Tteko,Chicha de Tusk,Lévy-Straus citait des chicha avec Ananas et Anarcadium Occidentale.

Le problème d’usage considéré des chichas  comme immodéré fut rapporté par les Jésuites dans les chroniques annuelles “Cartas Annas” et dans “Missiones de Guancabelier a infiels “en 1613 oû il n’est question que  d’inclination naturelle des incas à l’ivrognerie appelée “Borracheras.

.Devant les incidences  socio-médicales du tabac,alcool et problème d’alimentation a été mis en place un programme de financement de régulation des ces trois problèmes sous le sigle PMNT de juillet 2011 à Decembre 2013,programme concernant tous les pays émergeants dont le Pérou.

 

Le Problème des Plantes Psychodysleptiques et Hallucinogénes.

Elle ne sont pas la spécificité du Pérou mais de toutes cultures traditionnelles oû l’équilibre de l’homme et nature s’intrique avec  souffles, energies,l’intervention des esprits,des ancêtres bons ou mauvais, la sorcellerie oû le shamane apparait comme un médecin mais aussi un agent régulateur du groupe,c’est le principe de l’Ordalie:Vaudou en Haiti,Iboga en Afrique,Peyotl au Mexique,anamite muscarinique en Inde et Sibérie,Datura,Yagué,mescaiine en Amérique du Sud.

Une mise en garde doit être faite devant la tendance à un retour d’un certain mysticisme basé sur des concepts artificiels oû l’agent psychotrope apparait comme le lien ou le moteur,ce que les faits récusent.Les effets recencés laissent apparaitre des incidents,accidents souvent imprévisibles oû fragilité et réponses sont  hautement variables et dépendant en partie de l’empathie du groupe,ou de l’initiateur.Ces problèmes sont apparus dans les tentatives de traitement de la dépendance aux morphiniques,et par ailleurs,il est aquis que l’imagination créatitrice n’a pas de support avec les plantes hallucinogénes (l’Imaginaire des Drogues./Max Milner).les plantes narcotiques du Pérou seront donc citées sans dévellopement:,trop souvent minimisée, ou exorcisée “plante qui enseigne le Sacré”,”liane de l”Ame” ou “liane avec une âme”

 

*Piptadenia Macrocarpia :Villa Del Peru,Semillas de Curupau

*Trichocereus Panacol:Achuma 0 Huachuma

*Passiflora Quadeangularis:Tumbo

*Ocinum Micranthum :Picana Albaca

*Maquira Coriacea:Capinuri

*Bragmasa Suavenlens:Toe

*Virola Calophylla :Yura Wapa

*Banisteropsis Caapi :Ayahuasca ,Yague

*Datura Stramonium:Metel

*Brugmensia Sanguina:Marena ces deus dernières plantes sont souvent confondues

*Psychotria Viridis

*Diploteris Cabnana

 

                                   Heritage Alimentaire INCA

  • Tarwi   Lupinum Mutabilis,riche en lysine,resiste au foid.mixé avec l’arachide.En soupe et pop corn
  • Oca   Oxalys Tuberosa Molina
  • Pomme de Terre  Solanum Tuberosum,Agaruna,Moy Papa

 

  • Maca Lepidium  Meyenni:donné dans problème de stérilité et aphrodisiaque (Gonzales 2001),voire ménopause.
  • Huile d’Inca  Plukenrtia Volubilis Inca Inchi:anti-oxydant,cosmetologie,prurit,microcirculation
  • Quinoa  Chenopodium Quinoa:Ca,Mg,Fer deux fois plus que riz,pas de Gluten
  •  Ciagu  Cyclantera Pedata:fruits dans salades ou nature,avec viande hachée
  •  Baies des Incas  Physialis  Peruviana Baie d’Agaymeto:carotène et bétacarotène,vit B et C,Anti-oxydant
  • Spiruline  Algues des Incas Arthrospira Platensis:intêret en malnutrition,55-70% de protéines (8 acides Aminés),Phycocyanine 15% immunostimulant.Anti-oxydant,acide gamma-linoléique donné pour la peau sensible.une poignée de Spiruline=35 gr de viande Ca=3 verres de lait,Fer=3bols d’épinards,Béta-Carotène=18 carottes,Vit.B12=500 gr de Steak
  • Aramante  Amarantus Caudatus:La farine contient fer et lysine,protéines en concentration supérieure au blé et quinoa,ne contient pas de gluten
  • Yacon Samallanthuss Sonchifolium:anti-inflammatoire,diabète,immunologie
  • Begonia Begonia  Semperflerens:fleurs et feuilles cuites avec du  beurrre
  • Fraise Du Perou Grenadille,Frutille
  • Manioc Manihot Ulssman amer et Opi doux:;Alimentaire ,donné contre diarrhée et gastragie conjonctivite
  • Zea Mais,Sara,Chopillo
  • Patate Douce:Pomea Batatas:tubercule comme pomme de trre,farine,acides phénoliques immunitaires,feuilles comestibles comme épinard
  • Arachide;Arachis Hypopea,Inchik
  • Pois chiche/Fève,/Poivron
  • Calebasse,Courge du Pérou;Laguneria vulgaris:Zapallo
  • Cacao Cacao Theobroma:Pérou 2 ème producteur du monde.beurre de cacao:anti-oxydant par vit.E et polyphénol;Contient théobromine:pour toux,lypolytique,vasodilatateur et broncho-dilatateur
  • Banane ,Musa Paradisium,Pokkochi
  • Ananas ,Ananas Sativus,Achupalla

 

  • Haricot  Phaseolous vulgarus et Lunatus,Hurayo
  • Physialis Peruviana Top Topo,pour sauces,viandes,poisson
  • Ullucus Tuberosus Papa Lisa,Uluco;tubercule avec vit.C23 mg/100g,Orotéu-ine 15%
  • Poutera Lucama ,Lucuma:boisson,gateaux avec farine.VitC,A et Fer
  • Annona Cheimda,Chiimoya.perle ds andes.Sucre,thiamne,riboflavine,niacine,Ca,O
  • Erythrina Edulis,Basul,Arbre haricot des Andes,nedoit  pas être mangé crû.Bouilli avecdu sel et mélagé avec fromage

 

Les Medecins Itinérants Kallawa,Heritier de la Médecine Inca ?

Les herboristes-médecinsou sorciers médecins Kallawaya apparaissent comme un héritage multiculturelle inca,migratoires,,espagnole,connaissance locales integrées et syncrétiques,par un faible nombre venant de la vallée bolivienne de Charazani,et pratiquant une médecin itinérante hors frontière dont le Pérou,Equateur.Cette population semble être issue d’ une”chefferie”  au nord-est du lac Titicaca,sous domination probable Inca.Les évenements agaires,administratifs et conflits régionaux conduisirent à un exode rural vers La Paz.il apparait que l’originalité des sorciers-médecins prit sont essort au 18 et 19 ème siècle,et qu’actuellement,malgré l’acculturation et exode renait une methodologie Kallawaya repris par les decendants devenus des médecins à part entière,réactivant le savoir ancestral.

La région était d’une importance stratégique de  passage de l’inca pour combattre les peuples de la forêt amazonienne et intêret économique (Or et Coca),cette colaboration donnerènt des privilèges par l’Inca de Couzco (Portage officiel de la litière   impériale)

Les pratiques médicales sont souvent un art de la divination  (Entrailles du cochon,d’Inde)mais avec une connaissance botanique et scientifques des plantes (834 Espèces),les plantes sont classées selon le mode d’expression de la maladie:

*Caliente:Sacar el Color cause de la maladie ou douleur,fièvre importante

*Fresco: maladies de l’Estomac,reins,vessies

*El aire:affections dues à l’air,changements de températures:vertiges,migraines,ophtalmie,rhumatismes,problème cardiaque et pulmonaire.

Les plantes sont classées selon leur aspects floristiques,écologéographique,couleur,goût,particularités extérieures(mou,collant,crevassé),,nom générique sans signification,genres exprimés  surtout en Quecha et peu en espagnol,nom s’apparentant aux signatures langue de vache,démon,oreille de cerf,très velu,fleur d’or;testicule.

Les plantes citées ne sont pas exhaustives et représentent   les plantes les plus communes,et fait important,les indications reflètent pour la plupart l’expression d’une pensée influencée par l’immigration,influence espagnole,traditions de proximité et globalement les indications citées sont hautement prévisibles comparées à la tradition européenne.En fait la dfférentiation se fait par l’urbanisation et  la modélisation des traditions,on peut sans exagerer dire qu’il subsiste une médecine  originale de la forêt incisive et nécessitant plus de recherche,la médecine dite Inca ne serait plus qu’un reliquat d’une fusion multiculturelle exprimée par la pratique des médecins itinérants survivants.

  • Inkilta Populus Nigra

Ecorce pour fièvre et palidisme.en fait la présence salicylique ne lui confère qu’un rôle fébrifuge

  • Mankarasa Zingiber

Donnée dans douleurs gastriques et troubles nerveux,action reconnue anti-nauséeux

  • Hayak Paura Aloe

feuilles:cicatrisant,Abcès,migraine,jus purgatif.Indications limitative fort éloigné des indications actualisées ou même de la tradition aztèque mexicaine du Docteur-Aloes

  • Asnak Pulla Allium Sativa

Bulbe:dartre,refroidissement,otalgies,douleurs dentaires.Avec vignaire pour pique de moustique.fort éloigné du principe  antique  grecque de la “thériaque du pauvre”

  • Achu Palla Ananas Sativus

Jus e tfeuilles:MST,calculs biliaires,fièvre

  • Sara,Chopillo ,ZEA Mais

Graines:migraine,abcès

Epis secs avec Sambucus Peruviana,Sauco,Khojla:catarrhe,douleurs abdominales

Barbes d’épis:diurétique

  • Khara Huma Hordeum Vulgaris

La graine avec le Clusia Linata,Miskki Aswak(purgatif,désinfection):Troubles menstruels,avec riz,melon,amande douce:fièvre typhoïde(indication dépassée)

  • Hi KUS Ficus carica

Fuit dand huile d’amande douce;abcès,laxatif chez l’enfant.Avec le vinaigre:verrues

  • Achita,Quinoa,Chenopodium quinoa

Feuilles avecvinaigre:angine

En décoction:laxatif.Base de cataplasme pour consolidation de fractures

  • CHUCHU Kora Beta Vulgaris

Racine:diurétique et malladies hépatiqes,concvordance thérapeutique

  • Kich ka Jattako Amarantus Spinosa

Feuilles:orchites et congestions,Tige:laxatif

  • Mokko Moko Equisetum  Xylochanetum

Plante entière;fièvre,infection urinaire,calcul urinaire

  • Jipi Jipi Equisetum Giganteus

Angine et congestion

  • Pinku Pinku Ephedra Americana

Tiges;flatulence ,dysenterie.En fait plante à Ephédrine toxique

  • Miski Wiru Saccharum Off;Canne à sucre

Tige:toux et asthme;Racine:MST

  • Chui Phaseolus Vulgaris

Graines cuites:abcès.Avec Lusia (Miskki Asnakh):fracture et MST

  • Inchik Arachis Hypopea

Graines :MST,avec miel:angine

  • Tarwi Lupinus Mutabilis

Feuilles:abcès,Fleurs plus feuilles:abortif;Fruit dans Chicha:antiseptique

  • Paltay Persea Americana

Feuilles:indigestion,gastralgies,en application:migraine.Pulpe du Fruit avec blanc d’Oeuf:hémorroïdes et Rhumatismes.Avec Plantago Major (Sakkna )et Noyau d’avocat:dysenterie

  • Tuska Fumaria Muralis

Feuilles:gastralgies,fébrifuge,chute de cheveux,Hépatite

  • Pptakullu Nymphea Alba

Feuilles;en aplication pour arrêt lactation,fleurs:ecchymose,aphrodisiaque.Rhizome,feuilles;fleurs :dysenterie

  • Pikaway Magnolia Grandifloria

Feuilles:vermifuges,Fleur:anti-anémique,coliques,toux.Feuilles et Fleurs dans vin rouge:tonique gastrique

  • Kallwa Pampa Chelidonium Majus

feuilles:plaies puriulentes,graines:purgatif,jus de racine:vers

  • Chakapari Chrysanthenum Parthenium

Recoupe les indicationde la camomille,très répandue en Amerique centrale,avant tout

antimigraineuse

  • Ruru Chinchi Chinchi Physialis Peruviana

Le coqueret péruvien.fruit somnifère à dose forte,Feuilles:abcès,Feuille ave tige et graisse:entorse.jus de fruit :conjonctivite, fruit sec;fièvre,dans du vin;gastrite

Feuilles,Fleurs:maldigestion,gastralgie,palpitations cardiaques,fleurs;plaies purulentes

  • Sairi Nicotiana Tabacum

Feuilles:antiseptiques,anti-inflammatoire.en infusion;lavage de cheveux,Aspiration nasale:migraine

  • Orkki Paikko Chenopdium Ambrosoïdes

Grande plante Azrèque mais toxicité neurologique importante de son huile essentielle

Feuilles dans vinaigre:piqure d’insecte

Feuilles et tige;flatulence

Racine:diarrhée /Graines;augmente la mémoire

  • Pacha Okka Oxais Bipartita

Racine :dysenterie

  • Ppunu Okka Oxalis Coralleoides

Feuilles avec la Chicha:narcotique

Feuille et fruit en local:rhumatisme,Fruit:purgatif.plante à éviter

  • Pokkochi Musa Paradisiaca: la banane a des applications identiques en Inde.Feuilles:Hémorroïdes.Fruit:Dysenterie

Le  choix de type alléatoire de plantes des médecins itinérants,fait apparaitre une methodologie minimaliste de l’usage des plantes.il est rarement exprimé le caractère hallucinogéne ou toxique qui apparait comme découlant d’usage habituel de la divination de ces régions.Même si la tradition Kallawaya s’apparente à celle de l’application thérapeutique des médecins aux pieds nus de la Chine des années 1960-70,il apparait une connaissance élémentaire pour traiter les affections les plus courantes et surtout s’éloignant des pratiques shamniques des forêts amazoniennes,il s’agit içi d’un progrès culturel mais par assimilation des cultures médicales importées dont européennes espagnoles de type Galénique et de Dioscoride qui ont influencé l’Europe jusqu’au 19 ème siècle.Il a été fait l’impasse sur le rituel des amulettes qui pour beaucoup d’auteurs dont Giraullt ont ouvert une brêche au chalartanisme.Les médecins-intinérants Kallawaya demeurent un exemple de communication de la connaissance et de son enseignement qui permis à des populations vivant dans des conditions dificiles d’aborder un système de santé souvent le seul recours,c’est donc  un message d’espoir et une incitation à élargir les études locales.

Tradition Cambodgienne

                                            TRADITION CAMBODGIENNE

 La médecine Traditionnelle Cambodgienne est une médecine Indienne sous influence du Boudisme MAHÂYANA,puis THERRADA mais la doctrine médicale appliquée n’est pas une doctrine propre au Boudhisme.Sa source est avant tout issue du ATHARVEDA SHAMITA qui montre ce que reprèsente le fondement éthique boudhique (non-vioience,interdits alimentaires ,le karman) mais  sur les spéculations philosophiques ,physiologiques et nécessités factuelles de la médecine Ayurvédique.

Sujets qui ont été traités  par Jean FILLIOZAT (1975) :”Medecine Soçiale et Charitable dans l’Inde Ancienne” et “Médecine Indienne et Expansion Boudique en Extrême-Orient”Le modélé charitable Indien est analogue à celui du Cambodge,Japon,Sri Lanka(Ceylan)..

Les textes boudiques sont avant tout traités dans les “Canons Pali” le VINAYA détruits avec massacre  de masse de la population et des moines,autodafés sous le régime Pol Pot en 1970-75 .Les Canons PALi sont utilisées comme formules magiques chez les bonzes actuellement mais ne reflètent pas toujours les originaux utilisés au Sri Lanka(Ceylan)

La représentation de la médecine cambodgienne ou Kmère est la digne fille des Rois fondateurs du Cambodge et des hopitaux et remèdes. dont les principes sont inscrits sur des stèles:

1)La stèle du IX ème siècle du Roi Yaçovarman (884-990) ” qui est a pour essence la vertu,médecin unique,il guérit ses sujets ,même pour l’autre monde”

2) 17 stéles de fondations d’hopitaux du roi Jayavrman (1181-1212),dont la stéle de TA Prohom oû son ciités 102 hôpitaux,un établissement de SAY-FONG (1116 )sous le patronnage de BHAISAIYAGURU,le Boudhâ médecin.

Sur toutes les stéles commence le texte suivant:

“Le mal du corps des hommes devenait pour lui mal de l’âme,bien plus affligeant car c’est la douleur de leurs sujets qui fait la douleur  des rois et non qui fait la douleur des rois et non par leur propre douleur”

C’est Jayavarman  7 qui introdduit le boudhisme THERRADA( Voie de anciens ou Petit véhicule) ,ordre de Charité qui remplacera progressivement le Brahmanisme indien et le le boudhisme Mehayana (Grand Véhicule; ,le boudisme étant initialement introduit 250 ans avant JC.Le grand problème introduit par le boudhisme pourtant principe de dualité,est son hérésie anti-féministe,avec son code de disciplie le BHikshuni.,code qui apparait lors de la mort de Boudha , transmis par Ananda qui  lui reproche l’admission des nones,code d’aspect négatif oû est exprimé que les femmes ne peuvent prétendent au 1er degré de l’éveil spiriruel.Alors que pour l’essentiel les grands principes  boudhiques reposent sur un monde de souffrance,impermanent et impersonnel,sans divintié passée ou future,et la souffrance est l’agent de destruction du désir.Non propriété , chasteté,ne pas tuer,ne pas voler ou mentir.Malgré tout au fil des siècles les mesures s’assouplissent si on fait référence  à ”  Quelques Ermitages et centre de méditation bouddhique du Cambodge”; De l’école d’Extrême Orient Française N°56 ‘André Bareau en 1969.L’intêret de ce bulletin est de décrire un ermitage femme de PHNOM SAMPON avec ses 22 jeunes filles et 4 vieilles nones.Leurs présences n’est pas contraintes et peuvent partir seules ou sous les désirs des parents qui les nourissent,sinon,le quotidien est assuré par la Mère supérieure.Un chef religieux vient du centre monastique important voisin de Vat Kompay, tous les cinq jours pour enseignement et méditation .Il existe même un abrégé de l’enseignement de Concentration.Les jeunes sont sencées d’observer 8 rêgles,les vieilles 10 commandements comme les moines.Au bout de 3 ans un examen concours est pratiqué sur:Vie de Boudha,Son enseignement,l’enseignement qui na pas encore eu lieu,le Samadhi.Cette évocation permet d’anticiper sur la liberté et hérésie relative  sur les femmes qui peuvent sortir d’un centre monastique et diffuser leur connaissance religieuse mais aussi médicale

Quelles sont les bases théoriques de la médecine traditionnelle cambodgienne?

1)Théorie indienne des 4 éléments: Eau,Fer,Terre,Vent

2)Théorie  des  Trois humeurs: bile et vent,mucus gastrique

3)Les 19 âmes (la 19 ème étant la mort):de causes naturelles et surnaturelles (intervention extérieure des esprits mauvais et sorciers).
Il faut situé les pratiques médicales dans un contexte d’une population à majorité paysane à 80 %  avec 60 % d’agriculteurs oû la stabilité du groupe et obligations de liens est importante,avec une grande tradition orale oû paradoxalement le rôle de la femmes est minoré alors qu’actuellement sur les marchés de Pnom Pen la majorité des boutiques d’herboristerie sont tenu par les femmes,alors que traditionnellement elles n’ont pas accès à la connaissance traditionnelle:ordination monastique ou apprentissage auprès d’un GRU.Malgré la modernisation une empreinte traditionnelle est apparente:concept des ancètres et des génis locaux(Nea Pat) esprits,pouvoir magiques qui peuvent provoquer la mort,en 1998,60% des soins passent par l’automédication.Ainsi malgré l’apport des médecines modernes,seront retrouvés des schéma de voie thérapeutique:

1)Evaluation clinique traditionnelle,pris en charge pour une large part par les guérisseurs et Bonzes.Choleau 1988,Lantman 1999,Bizot”le Figuier à 5 branches”Hiegel et Landrer 1978.thèse.

2)Divination,Médium

4)Appel au médecin Traditionnel:avec KRU remèdes KATHNAM ,cracheurs ou Gratteurs.:KRU KMERCOMGNSEM qui lit la maladie et traite avec remèdes magiques KRO MAAKUM et Remèdes Cracheurs  et Soufleurs :remèdes KRU THAM

5))Les Bonzes qui pratiquent le Bain lustral et Bain collectif,récite des écritures sacrées PALI.

6)Si les femmes interviennent  dans le cadre de procédure  du GRATTAGE du VENT KUS KFIYAL,avec une cullière trempée dans l’huile ou en enroulé dans une feulile de BETEL une rondelle d’Arech

 Devant la paupérisation de la population,mortalité infantile l’état cambodgien a repris en mains le système médical traditionnel pour l’étoffer de rêgles d’hygiène et anatomie.sous l’égide   du CNMTC regroupant les médecins traditionnels et aide de Nippon Fondation,avec Kong Sokdina,chef du Projet CaTMo.Depuis le 17. 08. 2008,les guérisseurs participent à un enseignement d’hygiene et anatomie sur 5 mois.Près de 400 guérisseurs ont suivi cette formation.Toutefois bien que les boutiques d’herboristerie soient regroupées sous l’egide du CNMT,sur 96 boutiques 50 travaillent sans licence,ces boutiques vendent des médecines traditionnelles dont 22 vietnamiennes et chinoise,et cambodgienne.Le problème est avant tout un marché paralléle qui fait disparaitre des espèces connues et réputées telle Plou Kgouk antivieillisement .Il faut donc faire face  à une demande croissante et peu onéreuse qui est capitale pour certaines population puisque pour l’OMS,il existe un appauvrissement écologique (Neomi,Watson David Asher 17.08.2008),mais aussi en terme d’accès à la sante sur 6 milliards d’habitants sur terre ,2 milliards n’ont que 1à 3 dollars par jour,et certain médicament se vende à l’unité.Enfin,il ne faut pas oublier l’héritage de la forêt qui était l’endroit oû tout se confond ” le  Prey “,formant la puissance des êtres,et le pays khemrs” le Srok”(Le Cambodge des Contes:Solange Thierry).Mais cette héritage disparait depuis des millénaires(cultures et brûlages) et surtout déforestation d’une forët initiale de 8,8 millions d’hectares et disparition  depuis 1998 de  420.000 ha par an;justifiant planifications d’état d’exploltation avec concessions  contrôlées de 25 ans.

Ces notions et héritages imposent rénovations avec :

1)devoir d’expertise et contrôle qualité des plantes vendues

2)Informations,normes et modéles de santé primaires

3)Information normalisée et qualité première

4)Information couplée, à des cours universitaire

5)Méthodologie:efficacité,incuité,traçabilité,stockage

6)Programe d’information locale,les principes de bases

7)Conférence et relais interrégionaux.Mises en place au Cambogde par loi en 1998,monographies en 1996,1997,2000,enregistrement de 48 plantes.Cela change des principes de Pol Pot  de 1975 oû il était dit “votre bèche est votre stylo,votre rizière vote papier”.

Pour l’OMS,la médecine GRU Kmère représentait 4 % de la stratégie des soins en 1998,en fait le virage a été repris par les femmes qui utilisent 40 espèces,Les médecins Gru 80 espèces.L’adjonction des jardins potagers a enrichi la palette thérapeutique telles; feuille de Jujubier pour la rougeole,Aubergine pour les dartes,ecorce de Tamarin comme vermifuge,Goyave pour les diarrhées.,Mimosa pour les dermatoses,Tabac Antiseptique.

Le profil de médecine traditionnelle cambodgienne est la traduction de l’environnement géographique et climatique.Climat de type tropical de 10 à 38 degrés ,avec zone forestière importante qui malheureusement est en proie à une  déforestation difficile à maitriser malgré une reprise en main étatique,un fleuve gigantesque à l’est le Mékong traversant un grand Lac Ton Le Sap et une zone cotière à l’Ouest du golfe de Thaïlande.Cet environnement avec une saison de moussons permet de prévoir les calamités naturelles dues au moustique Aedes Aegypti Paludisme, Chikigunnia ,Dengue(Projet Baril,et Denfrane) et Encephalite Japonaise avec son vecteur le Culex Gelidis d’un virus Flavirus  dont le porteur est l’oiseau.

 Les problèmes  de l’eau lié au péril fécal.:   hépatite,typhoïde.gastroenterites.les problème de l’exploitation des rizières bilharziose et le fléau du Rat, avec  la Leptospirose

C’est deux fléaux engagent de nouvelles politiques d’hygiène nationale.La médecine traditionnelle sera une parente pauvre malgré des plantes nombreuses proposées pour les diarrhées,hépatites,fièvre ,traitements cutanées,(l’humidité  ralentissant  la cicatrisation des plaies) et paludisme oû la nature sera içi généreusement efficace.Les plans d’aide ont considérablement changé la donne.Selon l’UNICEF en 2012 l’amélioration de l’eau potable s’est amélioré de 86,7% en milieu rural,85% pour les sources potables,améliorations des sanitaires de 45,3% en,rural,74% en villes,Alors que les chiffres de mai 2008  de l’UNICEF étaient peu engageants puisqu’on estimait l’accès à l’assaininement de l’eau à 16%  et 65% à l’eau salubre en milieu rural. Donc progrès considérables.

Il faut traiter la médecine traditionnelle cambogienne sur deux plans:

1)Son héritage de l’esprit de la forêt et de la tradition et bien sûr avec ses Plantes Rituelles,Magiques ou faisant l’objet d’un interdit tellles   chez les BROU,occupant le nord -est de la province de Ratanakiri entre deux grandes rivières Sésan et Srépok,région fort pluvieuse de 2000 à 2500 mm par an,avec saison très sèche de mai à novembre.,les Brou habitent sur des plateaux  traversés de ruisseaux avec champs fertiles,la partie de la forêt claire est déserte..iIs pratiquent les champs sur brûlis.

3)Son abord par la modernité ,long héritage des études de Dournes,(Plantes des Sré) Condominas,Haudricourt (Essais sur Mnong-Gar)t,Petelot(Plantes médicales du Vietnam,Cambodge,Laos),Vidal ( Plantes du Laos ) Matras et Martin (Eudes  des Brou,Provine de Ratanakiri) et rénovation sur les plantes du Laos,Camboge et Vietnam par Nguyen Van Dong

Les traditions chez l’herboriste

1 )Plantes antiseptiques pour les blessures

*Agave Americana ,Nil Pisey/Cicas ,Moeum Prang

*Agranosma Marginale

*Andrographis Paniculata

*Amnenisa Argans

2)Conjonctivites:le manque d’hygiène des yeux  des enfants avec le Trachome était une malédiction

*Préparation toxique appelée Angkrang assoçiant Abrus Precatorius,Tamarin,Murier, et Plomb.N’a plus sa place :Toxicité de l’Abrus et Plomb

*Ch Hoem em,Solanum Dulcamara:le bois

*Mon; :feuilles de Morus Nigra

3)Les Maladies de peau

* Gâle :Ampil:Tamarindus indica feuilles 

* Herpes:Angkol:Garcinia Lannessanii ecorce/Cassia Alta:Ganghet,feuilles

*Zona :Huile de Coco nucifera ,Daung/Pramoi Damrey,Héliotropum Indicum racines et feuilles

* Furoncles :Banly Amomonum curcuma / KHehhey,Zingiber off/Longo:Sesame indicus/Ciocas Circinalis Moeum Prang,tubercule

*Suc de fleurs de Jasminuim Lauriflorium,Milch

4)Les fièvres

*Santalum Album,Chansa

*Euphorbia Antiquorius,Chanlat Day,coeur  de plante

*Aquilaria Agalloda:Krasna

*Polygonum Odoratum Tom Hom,tiges,feuilles

*Eugenia malaccencis,Chomph Krahau;fruit

*Gossypum herbaceum:Krabas,plante entière

*Jasminium Lauriflorium; Mlich ,fleur

*Ocinum Basilicum,Mreas Preum,plante entière

*Curcuma Longa,Romiet,feuilles

*Terminalia Chebula ,Srama ,fruit

5)Plantes anti-Paludiques selon la tradition

*Tinospora crispas,Bandaul Paeh,tige

*Aquillaria Agallocha,Krasna  coeur du bois

*Bix  Orellana Chompuh Chralok,feuilles

*Bruguiera Fyminonhiza ,Kong Kang Ecorce

*Agave Americana,Nil Pisey,coeur

*Zea mais,Paut

*Phyllantus Urinaria ,Prak Phle ,plante entière

*Aradirachta indica ,Sao:écorce de 30-40 gr pillée et macérée pendant 2 h,dans 2-300 cc

d’eau

*Raudia Densiflora,Chandonea,coeur du bois

*Cyperus Rotondus,Kraval Chruk,racine

6)Plantes anti-Paludiques vérifiées expérimentalement et par la tradition

*Aradirachta Shar 1998,Isah 2003

*Bixa Orchana Deharo 2001

*Brucea Javanicae Mur Niglish 2005

*Eucomenia Longifolia Chan 2004

7)Extraits de plantes antipaludiques actives sur souche résistante à la Chloroquinine

*Brucea Javanica

*Eucycoma Logifolia

*Phyllantus Urinaria

*Stephania Rotoïde

*Aradirachta indica

8)Plantes Répulsives des Moustiques

Herbe citronnelle(Thym,verveine,mélisse,basilic)aurone,aspérule odorante,geranium ,tabac,lavande.

Le produit le plus efficace sur la moustiquaire le DEET, la molécule 35-/35 est neurotoxique, interdit durant la grossesse et enfant de moins de 12 ans,dosé à 50 %.Icaridine alternative pour jeune enfant.Avis médical recommandé.,consulter l’institut Pasteur de Pnomh Pen

L’eucalyptus citrodora PMD interdit durant grossesse et enfant de moins de 6 ans.

Les huiles essentielles ou leurs mélanges sont surtout actives dans les pays tempérés donc ne concerne pas le Cambodge

Suivre les directives de BEH du 4 juin 2013:moustiquaire et insecticide,aux fenêtres moustiquaire grillagée,répulsif cutané et sur les vêtements.

Journée mondiale de la Dengue ,Paludisme,Chikigungunya /IRD OMS 7 avril 2014

Projet Economique,institut Pasteur de 1853-Mars 2013 sur VIL,Tuberculose,Grippe Dengue ,Chikigunnya

Vaccin contre Encephalite japonaise à J 0 et J 28

Traitement anti-paludique:Mefloquine et Doxycycline/arthmether Lumifotone,Dihydro-Artémisine-Piperazine

Projet Denfraneet Baril sur Dengue :2005-2008

9)Plantes Anti-Diarrhéiques

 Important:Se laver les mains diminue de  40 % les diarrhées et diminue de 10 % la mortalité infantile .

*Seve de Combretum Triflotatum,Tras

*Saccharum Off,Ampeou:diarrhée de l’enfant.le Saccharum est souvent associé en decoction avec Imperia cylindrica pour les fièvres comme rafraichissant,soif et diurétique

*Tamarindus Indica ,Ampil,ecorce

*Pterocarpus Cambdodiana,Thnong

*Amonum Crcuma,Banley,tubercule;diarrhée de l’enfant

*Myrtica Fragans,Bok Kek

*Euphorbia antiquorium,Chanlat Day

*Banane,Musa Sapientum,Chek Pheh

*Garcinia Harmandi,Kram Romeas,ecorce,Garcinia Mancostana ,Mong Khut coque de fruit

*Ficus Carica Lovea ,SiPhle;latex,écorce

*Piper nigrum,MRech,fruit

*Casia Fistula ;Reach Chhpus,bois,écorce

*Areca Catechu,Sla,la noix d’Arech était donné avec l’opuim(législation et interdit)

*Mangifera Indica,suc résine,Soai

*Anona Squamosa; Tiep Srok écorce

*Punica Granatum,Totim,fruit

*Psidium Guivia ,Trabet Srok,écorce,fruit

10)Les Ictères

*Tamarindus Indica,Amplil,Bois

*Garcinia Lanessanii,Angkol,racine

*Citrus,racine et Fruits vertys,Krauch Chhmar

*Aegle Marmelos ,Phneou,Fruit

11)les Bizarreries traditionelles d’utilisations animalières

*Crottes de Chat :Chruk:asthme

*Sang de Porc,Chru:asthme

*Eléphant;Damrey:os pour fièvre,ivoire paludisme,Bile:hoquet

*Queue de Paon:Kangok:plaie ulcéré

*Crapaud,King KOk:furoncles et adénites

*Buffle:Krabey bile de buffle albinos,anorexie,hoquet,/sabot de Buffle Sauvage:dysenterie,astringent

*Crocodile,Krapeu:dent:fièvre

*Python,Thlan,bile: paludisme,os :fièvre,ancienne formule avec Tricosanthes pour la variole!!!,maladie grave  éradiquée par la vaccination

*Cheval Blanc,bile;Seh:hoquet

*Rhinocéros;Romeas,peau plus corne :fièvre

*Tigre Royal,Khla Thom:bile :anorexie,canine:fièvre

*Crotte de Pigeon,Preap,cataplasme pour rétention d’urine

Sont utilisées Raie,Calao,Hirondelle.on doit considérer ces formulations folkloriques et d’utilités plus que douteuses ,inutiles et heureusement les espèces sont protégées (éléphant,tigre,rhinocéros)

L’USAGE TRADITIONNEL CHEZ LES BRU

Les Bru apparentés aux Lao sont dans la région de Ratanakiri,pratiquant l’essartage dans des zones forestières difficiles d’accès,cultivant le ziz pluvial.En principe les surfaces cultivées sont utilisées sur 3 ans.Matras et Martin en 1972,Taillard  en 1984 ont détaillé leurs pratiques.La modernisation a fait venir  des migrants des plaines,et il semble bien que cette province soit moins isolée,et avec les nouvelles techniques agricoles font craindre la disparition d’une tradition et un changement radical des structures familiiales et soçiales oû le sorcier sacrifiait un buffle pour espérer la guérison d’un malade,et la présence de femme médium est évoquée.Peu de plantes avec leurs effets médicinaux  sont citées.Imperata  racine est donnée pour lutter contre les excès d’alcool.les poisons de chasse et pêche sont signalés.Ces études et herbier sont consultables au Muséem d’Histoire naturelle.L’effort est avant tout botanique,agricole et peu médicinal,pourtant le milieu forestier s’y prêtait,mais pour l’essentiel,les auteurs préssentaient sans doute une acculturation d’une région forestière longtemps isolée et se modernisant.,dommage,pour une connaissance médicinale pourtant vivace.Cette acculturation est évoquée dans “l’Invisible Guérison.Crochet.2000”.et “Essartage chez les Brou au Cambodge”2003.Matras et Troubetzkoy.Une étude prospective soçiale et agricole est pratiqué sur  le village Tachorn.Bourdier.2012

BILAN REACTUALISE SCIENTIFIQUE DES PLANTES CAMBODGIENNES

Des matiéres médicales revues ;seules seront abordées les plantes les plus utilisées en relation avec la climatologie et troubles de l’eco-système

1)Analgésiques

Angelica Dhura Bach Ci:Migraine,stimulant douleurs menstruelles;Racine:4-8gr/j

Clematis sinesis  Day ruôt gâ :racine diurétique et rhumatisme
Paeonia suffructicosa Mâu Don:racine 5)10gr:fivèvre,troubles menstruels,arhtrose

Artemisia vulgaris

Dipsacus  japonicus

Commiphora myyrha

Erythrina Indica                                

Ixora nigricans

Lichis sinsensis

Sambucus javanica

Melaleuca leucadendron

Solanum Nigrum

Urena lobata

Vitex negundo

2)Anti-rhumatismales

Acantus ilicifolius

Acorus calamus

Acorus gramineus

Alisma Plantago-aquatica                      

Alpinia galanga

Angelica sinensis

Capiscum annum

Clematitis sinensis

Disparus JapinicusEpidemium Grandiflrum

Eurycomia logiflora

Justicia  gendarussa

Mimosa pudica

Myristicafragans

Piper longum

Polygunum mutltiflorum

Plumbago zeylanica

Securinega virosa

Stephania tetendra

Solanum dulcamara

Tinospora  Sinensis

Tribulus terrestris

3)Ebriété                                              

Canarium Album

Ceiba Pendrata

Eurycoma longifolia

Phrynium parviflorum

Pearia Thomsoni

Solanum procumbens

4)Anti-diarrhéiques

Albizia lebbeck

Alpinia galenga

Ammonum villosum

Bombax malabaricum

Ceasalpinia sappan

Camelliasinsensis

Cpotis Tecta

Demodium  cephalotes

Diocorea persimilis

Euphorbia  Thimifolia                   

Eurycoma longifolia

Ixora nigricans

Mahonia bealei

Momosapudica

Moringa olicifera

Paederia tomentosa

Phyllantus Uranius

Terminalia chebula

Sophora flavescens

Stephania rotunda

Urena lobata

5)Antibiotique,antiseptique,anti-fungique

Acorus calamus

Arctim lappa

Azadirachta indica

Cinnamomum camphora

Cocos nuciféra

Coptis teeta

Jasùinium subtrilinerve

Kalankoe  pinnata

Lantana camara

Lawsonia inersis

Magnolia off

Melaleuca leucadendron

Melia azedrach

Messua Ferrea

Momordica charentia

Morinda citrofolia

Piper betel

Piper longum

Plumbago zeylanica

Syringuim formosanum         

Vitex negondo

Xanthium strumarium

5)Anti-Allergique

Ageratum conyzoides

Oroxylum indicum

Sauropus rostratus

Syriygium formosum

6)Asthme,Dyspnée

Acantus ilicifolius

Aegle marmelos

Bacopa moninieri

Calotropis gigentea

Canga odorata

Epherda sinca

Euphorbia pilulilefera

Frittillaria roylei                                

Imperata cylindrica

Magnolia off

Morus alba

Myrica rubra

Phyllantus reticulatus

Pinellia ternata

Schizandra sinsis

Solanum melongena

Stephania retonda

Tphonium tribolatum

7)Piqures d’insectes,serpents,morsures

Mise en garde:de nombreuses traditions font référence à l’action des plantes agissant contre les effets de la morsure de serpent.Nous vous engageons à une très grande prudence,et à se référer aux études du continent sub-Indien (voire thème Morsure de Serpent),aucunes formulations tradiiionnelles ou issues des livres classiques n’ont  permis le moindre effet contre la morsure du cobra.En cas de voyage inopinée en zone forestière,même pour un court séjour,prendre une prévention contre le paludisme et s’informer auprès de l’Institut Pasteur de Pnomh Pen sur la nécessité d’emporter un sérum spécifique et apprendre les preceptes à respecter en cas de morsure.La morsure de chien en zone rurale expose à la rage,ce problème doit être egalement évoqué.Natutellement le carnet de vaccinations doit être à jour:Typhim;DTpolio,Hépatite A et B,voir pour l’opportunite contre l’encéphalite japonaise

Alertnanthera sessilis

Cleus ambionicus

Commenalia communis

Diospyros decandra                                  

Hypericum japonicum

Marsiliea Quadrifolia

Paris Polypphylla

Pleione Bulbocodioides

Thumbergia granfiflora

8)Action sur le systeme nerveux central

  • ANTIDEPRESSEUR

Indigo Tinctoria

Jasminum Sambuc

Litsea glutinosa

Mesua Ferrea

Nelumbo Nucifera

Nymphea Stellata

Plumeria Actifolia

Psoralea corylifolia

  • STIMULANT     :   Lactuca Sativa    et Piper longum

 

  • SEDATIFS

Acorus calamus et Gramineus

Anni-ona Muricata

Aquila crassna

Caesalpinia mimax

Ertythina indica

Demodium giganticum

Gradenia jasminoides

Ixora nigricans

Jasminium sambrac

Lilium brownii

Mimosa pudica

Nelumbo nucifera

Polygala ternifolia

Poria Cocos

Stephania rotonda

Zyziphus  Jujuba

 

Tradition CORSE


DSCN0773DSC_0093

TRADITION CORSE

Un modèle de périnisation des savoirs traditionnels

DSCN0626

L’histoire de la Corse est très mouvementée au cours des siècles ,située à 177km des cötes méditéranéenes continentales et a payé un lourd tribut pour sauvegarder sa culture et ses originalités;C’est bien sûr Paoli et Napoléeon,mais surtout une population forgée par une terre ingrate sur une ile riche en réserves naturelles protégées ,juste prix d’un travail acharné dans des régions montagneuses et de maquis.Il suffit de s’écarter des routes et plonger dans l’univers du maquis oû subsiste encore le travail des anciens:bergerie,plantation de vignes,de verger,de maisons avec pressoir à huile d’olive,des pacages de bovins en apparence isolée,chataigneraies.Les torrents de montagnes peu profonds  permettent des pêches fructueuses en truites de montagne et anguilles.C’est dire que les traditions culinaires sont  non seulement originales ,mais fortes et entretenues.On ne peut pas être insensible à cette originalité de La Corse et de ses habitants.L’impression est quasi sensuelle est la meilleure impression est l’abord de la Corse par voie maritime oû dès que la brume  se libère de l’ile au matin,une effluve d’essences aromatiques vous enveloppent et ne vous lache plus,c’est celà la CorseDSCN0766

Traditions Populaires

Elles font appel surtout au caractère essentiel thérapeutique ,ces traditions sont le témoignage de pratiques élémentaires de première intention d’un patrimoine culturel qui ,il faut bien avouer, s’est étiolé avec la modernité et un maquis beaucoup moins fréquenté et déserté par les anciens,et le maquis est rude et se mérite.Les usages traditionnels sont simples et reflètent l’état d’esprit des  traitements anciens  dit “de Bona Famma”

DSC_0058

Aubépine Albaspina  /U prunu Albellu

Fleurs et feuilles palpitations et stimulant circulatoire

Fruits:inflammations buccales

Genêt Corse /A Cori/,U Croiulu

Fleur :désinfection des plaies

Ronce /A Lamaghja/U  Rovu

Jeunes tiges et feuilles en gargarisme pour pharingite,tisane mélangée avec miel et citron

Desinfections cutanées ,abcédation;feuilles de ronce

Eglantier/ A Rosula Salvitica,Canina

fruits :Rougeole des enfants

Bouleau blanc/U Vitugliu

Troisième écorce avec huile en emplâtre pour brûlures

Sureau Noir/U Sambucu,U Sambulgu

Fleurs en tisane pur conjonctivites,Fumigations

Fruits mûr pour érutions cutanées et infections urinaires

Chêne Blanc/U Quaciu

Glands :algies dentaires

Ecorce; dans du vin :diarrhées et fièvre

Feuilles en local pour blessures

Pin Maritime et Pin Laricio/U Pinu Marittimu et U Larice

Resine chauffée comme antalgique rhumatismal

Eucalyptus /L’Ocalitu,U Calitu/U Calipu

En  bains de pieds pour circulation veineuse

Tisane avec Noyer et génévrier:Diabète

Fumigations:Rhume et affections pulmonaires

Noyer/A Noce/U Nociu

Huile de noix :Enurésie  de l’enfant et incontinence du vieillard

Tisane de feuilles de Noyer et Eucalyptus :Diabète

Bains de feuilles pour métrorrhagies,engelures,coloration des cheveux

Feuilles  pour algie dentaire

Peuplier /A Lattuca

Feuilles et écorce:douleurs abdominales

Frêne Elevé/ U Frassu

Feuilles :rhumatismes,dépuratif

Figuier de Barbarie /A Fica Moresca

Fleurs pour diarrhée

DSCN0654

Olivier /L’Olivia

Grande valeur commerçiale, partage entre propriétaire,le moulin et cueilleurs:

Partage au Quart:1/5 huile pour le moulin/1/4cueilleurs/3/4 propriétaire .

Partage au Tiers:2/3 propriétaire/1/3 cueilleurs

Huile:laxatif et mangé sur pain frotté d’ail

Laurier Noble,/L’Alloru,U Loriu

Tisane digestive et gastralgie

Myrte: A Morta ,A Murta

Alcool et jus de fruits.traditionnellementla myrtre était symbôle de mort,le buis celui,  celui des vivants.en fait très grande plante protégée,riche en essence ,pariculièrement efficace dans grippe et bronchite

Chataigne: U Castagnu

C’est un incontounable de la cuisine corse,en particulier la FARINE( Arbre à pain) avec son appelation contrôlée Farina Castagnina Corsica certificat d’origine AOC.Peut se préparer bouillie et grillée. 9 décalitres de chataignes fraches=3 décalitres de chataignes séches=15kg de farine

DSCN0790

On retrouve une grande conotation religieuse dans l’utilisation des plantes,le jeudi Saint de la crucifixition du Christ,beignets à la menthe,calament nepeta,le vendredi gateaux à la matricaire et chicorée,diner aux féves ;l’asphodéle la plante du royaume des ombres et des rêves,herbe de Saturne;les sépultures peuvent être ornées de plats de blé ou de lentilles germées.il est décrit des  actes incantatoires lorsque les enfants étaient malades:branches d’olivier  brûlées,avec feuilles de palmier,encens et cierge.Saint Roch, la Vierge  MARIE sont particulièrement honorés.

DSCN0615

Naturellement,les indications ont beaucoup évoluées et se sont modernisées,les marchés sont riches en produits régionaux de plantes aromatiques;cosmétiques,distillerie, et  des produits certifiés Corse sont mis en valeur et prennent une part du marché des plantes officinales

.Organismes et Filaires concernés:

PPAM,ADEC,OEC,ODARC,DEFR,Collectivité Territoriale de Corse,Conservatoire Botanique Naturel de Corse

 

Tradition du CACHEMIRE

                                Traditions du CACHEMIRE 

L’histoire du Cachemire est tumultueuse,partition depuis l’indépendance de l’Inde(1947) avec partage entre Inde(Jamu-Cachemire au Sud),Pakistan(Région Azid au Nord ouest) et Chine(Région Aksai,Nord Est).voigt2

L’histoire antique est également mouvementée:domination de l’empereur Açoka(303-232 Avant JC) avec pour capitale Srinagar,le IV ème siècle est le rayonnement  du moine boudhiste  Kumärajival,puis suit une période musulmane tolérante soufiste,suivi par une periode rigoureuse musulmane surtout au XIV siècle(ShidanKar Butiskan),Periode Moghole de Babur et Akbar(1526-1707) ,les Afghans prendront le pouvoir jusqu’en 1819,puis les Siks jusqu’en 1846,enfin dysnastie des Maradjah des Dogrât jusqu’en 1952.

iI faut se souvenir que sur le plan médical l’influence sera avant tout indienne Auyrvedique et arabe la médecine Unani ( Greco-arabe).Les savoirs sont donc détenus par les Hakims et Vaids pratiquant des actes à bon marché désignés comme la médecine commune aux hommes (médecine populaire) oû apparait souvent le concept de formules à activité synergique.

Sans entrer dans les arcanes diplomatiques toujours d’actualité,les séjours sur place doivent être encadrés et il faut se mettre en rapport avec les ambassades pour tester l’ambiance locale,il fut une époque que nous avons connus ôu l’important étaiet de pouvoir s’acclimater au climat et altitude.pour l’essentiel:

Régions du Nord Himalayenne peu peuplées  avec des cols à 3500m voir plus;la vallée de l’Indus présente des terrains plutôt secs et le Kanokoma montre des massifs à plus de 8000 mètres,ce ne sont pas des régions à proprement parler d’herborisaion et demandant des conditions physiques adaptées,de plus l’altitude amène la neige pendant près de 6 mois.et gros écardde température.en fait le Cachemire d’herbirisation est celui accessible toutefois en altitudes avec deux régions basses ,piémont de l’Himalaya avec les pentes de Siwalik avec conifères et son climat tropical en été et pluies d’hiver,la région de Jamu et Poonch avec ses cultures d’orge et millet,et à l’intérieur la vallée du Cachemire à 1500 m avec ses lacs dont le Lac Dai à Srinagar,présentant des cultures identiques à l’inde du nord,arbres fruitiers (les pommes de Sopore) et rizière.Le climat l’été est tropical chaud et humide,les montagnes bien que hautes apparaissent écrasées de Srinagar. Fait l’essentiel   le Cachemire est une véritable réserve d’eau himalayenne.Le climat humide peut être oublié par la  fraicheur  des promenades à cheval conduisant des colonnes de touristes vers des fermes de montagnes aux facades ouvragées ,situées dans des prairies oû des laies de tissus de cachemire de 10 m sont tissées avec des vieux rouets.

Les plantes citées seront celles de marchands herboristes ,médecins traditionnels de Srinagar et régions accesibles et réputées par leurs usages.Les plantes représentent pour l’essentiel les espèces poussant sur le versant sud des contre-forts de l’Himalya entre les Zanskar et Pirpanjal:

régions près de Sonamarg;Kitshtwar,Srinagar;Karna,Lobab,,Gurez,Karil,

Plantes les plus citées et mais  ne sont pas exhaustives

En sachant que certaines plantes sont un héritage direct de la tradition mais pour certaines demeurant des plantes dangereuses,ne seront citées que pour valeur historique;par contre,apparaissent des plantes hautement originales Picrorrhiza Kurroa hépatoprotecrtrice et immunomodulatrice,Podophyllum Hexandrum et Taxus Baccata à propriétés anticancéreuses,la variété Taxus est connue pour son utilisation actuelle dans le cancer mammaire

IMG_7081

P:espéce protégée

Aconitum Heterophyllum

Ne devrait pas apparaitre dans les pratiques bien que considérée comme,amer tonique fébrifuge,anti-diarrhéique.Trop de risques de confusions botaniquevaec les variétés toxiques Napellus,Rotundifolium et Violaceum.

Arnebia Benthamii:P

Artemisia Absintium:Anti-Helmintique

Artemisia  Maritima:P/anti-helmintique

Atropa acuminata:P-Toxicité

Berberis Lycium:antibactérienne et anti-inflamatoire

Berberis Aristica:antibactérien,anti-inflammatoire

Corydalys Adiantifollia,Toxique,Variété Goviana:Racine anti-inflammatoire externe

Datura Stramonium:A retiter ,Toxique,hallucinogéne.Interditeen France

Delphinium Denudatum:Subsitut de l’aconit;Racine stimulante,tonique,algie dentaire, varité Elatum :insecticide,éruptions cutanée

Discorea deltoidae anti-inflammatoire,homonale,anti-stérilité

Ephedra Geradiana:P.Toxicité identique à la sa varité chinois Ma-Huang.Interdite en France

Equisetum Arvense:dyspepsie,troubles urinaiires,diabète

Euphorbia Helioscopia:Antiseptique

Feruala Jaeckeana:Anti-septique

Frittallaria roylei:P.considérées comme protecteurs cardiaques

Heracleum Candicans:P

Inula Racemosa:p

Jurinea Macrocephala:céphalées;douleurs lombaires,colique néphrétique,constipation,hyptensinartérielle

Lavatera Cashmeriana:P

Morina Coulteriana:parasites intestinaux

Nelumbo nucifera: fleurs :snti-diarréhique,hépatites,cardio-tonique/garine,vomisselent,diurétique,maladies cutanées,antidote de poisons,Racine;hémoroïdes ,dirrhées,affections cutanées et parasites ontestinaux

Nymphea Stellata:fleurs palpitations.racine diarrhées et hémorroïdes,tiges MST

Peganum Harmala,ou Rue Syrienne.Hallucinogéne:Feuilles rhumatismes,Graines NARCOTIQUES,utilisée dans les cérémonies religieuse pour ecarter le’esprit malin,la plante:aphrodisiaque,abotive,anti-amibe

Physochlaina Praelata:Feuilles NARCOTIQUES et MYDRIASE des pupilles.Considéree comme toxique,contient alcaloïde comme Hyosamine.

Phytolaca Acinosa:Plante NARCOTIQUE,Huile de racine pour douleur articulaire.Elément toxique dans la graine:phytolaccatoxine.

Picrorhiza Kurroa:plante importante pour troubles dyspeptiques biliaires,stomachique et laxative.protecteur hépatique et Immunostimulant.anti-diarrhéique et anti-asthmatique,accroit sécrétion gastrique et bradycardisant.

Podophyllum Emodi:P

Polygonum Hydropiper:racine tonique stimulant,dfiurétiquecarminative,antihelmintique.possibilité d’allergie dermatologique et hépatotooxicité.extyrait utilisé comme contraceptif,et troubles utérins et hémostaique

Prangos  Päbularia:racine en externe pur démangeaisons,infusion pour troubles de rêgles,fruit:stimulant carminatif,diurétique,agit sur le travail des acouchement.CONTIENT MYRCÉNE APLA-PININÉNE ET COUMARINE

Rhem Emodi:Racine purgatif,interditencas de goutte,rhumatisme et épilpepsie.poudre de racine:active la guérisondes plaies.

Saussura Lappa:P.fumée considérée comme un substitut de l’opium;huile de raine pour douleurs ariculaires,Utilisé pour toux et asthme

Taxus Baccata:P:Taxol anti-cancer extrait de l’écorce et feuilles

 

Tribulus Terrestris:Racine apéritive et tonique,Feuilles:stomachoique,et calcul de la vessie

Valeriana Wallichi:Racine tonique,stimulant,antiseptique,anti-émpleptique,sédative

.cnag221005

Sources

OMS

Phamarcopia of India

Blatter 1929

Chopra Nayar 1959 et 1965

Dhar 1972

Kaul  Sharma,Singh1986 1991

Kirtikar 1933

Maheshwari 1964

Mani 1977

Polunin,Staiton 1989

Singh,Kachroo 1976

Kaul MK Medicinal Plants of Kasmir and Ladakh.indus Publishiong Compagny 1997

Tradition Phytotherapique en Arabie Saoudite

1441486_10204565067754927_5494341579981709501_nAfondphytob3                      Tradition Phytothérapique en Arabie Saoudite

L’Arabie Saoudite  ,avec ses 13 provinces ,fait 2 millions de km2, avec desert de zone subpropicale,avec forte insolation (variable de 10 à 45°)et de zones d’hyperaridité.

Quatre régions géographiques:Nord :Al- Shamal,Centre: Al Najd,Sud :Al-Janoud,Ouest :Al-Hijaz,Est :Al-Sharp .

L’ouest près de la Mer Rouge subtropicale,le centre avec La Mecque et Jeddah à été chaud et humide.La région de l’AIz est soumise aux moussons de l’océan indien.,A l’Ouest le Tihmasa et sa chaine  Jabal Al Heijaz avec son plateau central Nejad,,Région de l’Asir montagneux chaud et frais. et son  Sud montagneux à 3000m plus froid,l’Est rocailleux et sableux dont le désert Rub AbKhah(superficie de la FRANCE)i et à son sud le golfe Persique.Bordé au Nord par Jordanie,Syrie,Irak, au Sud  le Yemen et Emirats arabes du Goif et Oman.La bande cotière de la mer Rouge au Golfe Persique fait 2640 Km

Donc  l’Arabie est majorativement une zone aride et semi-aride peuplée par des populations semi-nomades bédouines que le gouvernement a incité à se sédentariser de 1992 à 2000.

Bien avant l’expansion de l’Islam,La Mecque a toujours été considéré comme un centre commercial  prospère et important avec lieu d’échange entre Syrie ,Perse,Mésopotamie,Inde,Mer Rouge,Golfe Persique,Egypte,et bien sûr  la route de l’encens partant du Yemen;La MECQUE était déjà un centre important de pélerinage de toutes les confessions se réunissant autour de la pierre Noire,la Khaaba considérée comme la maison de Dieu.,devenu le  lieu saint de l’Islam.

Avant 632,l’Arabie se composait de plusieurs régions:

*Le Nord:Royaume de Petra,des Lakhuides et de Palmyre

*Le Centre;bédouines avec La Mecque,Al Taif et Yambou

*Le Sud,”l’Arabie Heureuse” ,le Yemen avec la Myrrhe et l’encens.

 Début du prophétisme  et Révélation vers 610 à l’âge de 40 ans,en 632,à la mort du Prophète Mohamed(570-632),la conquète de l’islam pris un essort extraordinaire puisque le territoire s’étendit rapidement en Asie Centrale 712 ,  les années 711 à New Dehli(Inde)et 711-712 Espagne Andalouse,Magrheb 711.

li s’est établi un syncrêtisme culturel fulgurant ;la civilisation musulmane dévellopa les héritages grec,perse,egyptien mésopotamien.Le 8 et 9 éme siécles virent l’extension de lieux sacrés, des mosquées ,d’enseignements,bibiothèques,hopitaux.L’Arabie est alors une zone tampon entre la Perse et Byzance.L’arabe devient la langue scientifique et particulièrement  de la posésie et l’art oratoire fut  des moyens de communication permettant entre autre de communiquer la médecine ,la géographie et l’astronomie.

La quète du savoir est assimilé au devoir religieux.L’astronomie (Al Sufi 925) permit à déterminer l’heure,le jour du Ramadan,la direction de la Mecque ,le Calendrier.La carte terrestre de Plotémée (2ème siècle) fut traduite au 8 éme .Du 8 ème au 9 ème sièlce traduction d’ouvrages d’Algébre (Al Khwariami)et Trigonométrie (Al Bahani)

En 751,bataille de Talis,des prisonniers chinois délivrent les secrets de fabrication du papier.la Route de la connaissance et échange religeux fut facilitée:bibliothèques publiques Médressa,Mosquées.Premier Moulin à Papier à Samarkande.Au 12 ème siècle le papier est en Europe,Espagne et Italie.Le papier permet la diffusion de matières médicales tel ouvrages traduits du sancrits,latin ou grec de Dioscorides part le grand encyclopédiste Al Biruni “Le livre des Simples”

Etant donné le contexte climatique seront abordés

1)Les Espèces des plantes botaniques  des terres Arides dont celle d’Arabie Saoudite

2)Les Plantes Médicinales traditionnelles de l’Arabie Saoudite.

                       Specificité Botanique des ZONES ARIDES

  • L’arbre essentiel de l’Arabie Saoudite est le le Palmier Dattier ,Phoenix Dactilefera,faisant de ce pays  un des principaux producteurs de dattes au monde. avec l’Egypte,Emirats Arabes,Irak,Algerie,Pakistan.
  • Depuis 1956 et mise en route en 1960 ,l’UNESCO,sous la direction de Chopra,Abrol,Handa,Paris,Dilleman, étudiérent et firent le recensement des plantes poussant en zones arides ,sachant que ces zones représentent dans le monde la moitié des zones immergées;pour l’ONU la désertification est passé de 44 % en 1977 à 63 % en 2000.Si les variations climatiques naturelles ,couche d’ozone,pollutions athmosphériques ,le phénomène du NiNÖ peuvent expliquer l’extension de la sécheresse ,l’oeuvre humaine est loin d’être néglgeable  par ses cultures intensives gourmandes d’eau,surexploitation , paturages non gérés,déforestation,défaut d’irrigation et sursage d’engrais  entrainant la salinisation de la terre,le tout témoignant un défaut de gestions des écosystèmes
  • La connaissance des espèces botaniques permet de gérer l’érosion,la désertification ou promotionner des cultures utiles pour le reboisement et restitution de terrains devenus semi-arides.En Arabie Saoudite, La direction de l’environnement,en 1981,en respect de l’article 31 du Royaume , a établi une réglementation de la distribution des terres cultivées,terres non cultivées, la gestion de l’eau potable,gestion des nappes souterraines,réglement des forêts  et paccages,transformation de l’eau de mer en eau consommable.,lacs artificiels et réseau d’irrigation

  •  RÔLES  des PLANTES DES TERRAINS ARIDES

 *Limitant les pertes d’eau

Figuier de barbarie ou Opontia

Pinus

Carpobrotus Edulis

Amnophila

*Stockage d’Eau

Bryophyllum

Caulanthus

Raphionacme

*Prise d’Eau

Acacia:racine profonde

Nerum Oleander:accès au nappe préahtique

Tillandsa :humidité de l’air

Pour l’essentiel les huiles essentielles ont un rôle de protection contre la sécheresse,les mucilages ont un rôle de rétention d’eau

                                        Caractéristiques des plantes des pays arides

Elles sont le lot commun des pays arides,pour l’ensemble en Arabie Saoudite végétations de petits arbustes,petites herbes, exception faite de la régionde l’Asir et des palmiers dattiers déjà cités.Pour l’essentiel,les plantes des terrains arides et semi-arides regroupent:

*Des Solonacées type Datura ou Hyocymine

*Plantes à Alcaloïdes;Papaver Somnifereum,Ephedra,Pregularia,Peganum harmala(Rue syrienne)Citrullus colocynthus

*Plantes à huiles essentielles:

*Légumineuse:Acacia,Cassia augustifolia,Réglisse,Balanites Aegyptae,Ztzyphus,Tamaris

*Ombellifère:Foenicum vulgare,Pimpinella anisum,Amni Visnaga et Majus

*Labiées:Romarin,Lavande,Sauge

*Liliacée:Aloes,Scille

*Composée:Artemisia

*Euphorbiacée:Hirta,Antiquarm,Trigonia

*Asclepiadacée:Galoptropis Gigantea

         Place des Plantes génériques dans la lutte contre l’aridité

 Acacia Arabica

Ces graines sont ramassées dans les parc à moutons.on tire du tronc une gomme médicinale ,Gomme Babull:pour les diarrhées,dysenterie,diabète.Cette arbre nécessite lumière et humidité , sol meuble et sans herbe.On lui préfère l’espèce Senegal qui est beaucoup pus rustique et résistant d’un plus grand intêrêt commerçial

AGAVE

Importé du Mexique,plante de transition des zones arides des zones semi-arides.intêrêt commerçial pour extraction de saponoside stéroïdien précurseur d’hormones stéroïdiennes

ALOES

S’adapte au Sol les plus pauvres,Espèce Peidys abondante :stomachique,hépatite et hémorroïdes

 AMNI MAJUS et ViISNAGA

S’adapte au climat sub-tropical,justifie une culture soigneuse mais peut pousser spontanèment

ARTEMISIA ABSINTHUM,ANNUA  et surtout ABA et CiNNA pour les régions semi-désertiques.A visée industrielle

BALANITES AEGYPICAE

Régions séches ou arides ,pousse seul ou accompagné de ZYZYPUS et TAMARIX.les fruits du ZYZYPHUS ont une valeur importante nutritive dans les zones subdésertiques

BUTEA MONOSPERMA l

légumineuse

Amende les sols salins,utilisé pour reboisement

Les BURSERACEES:BOSWELLIA et COMMIPHORA  MUKUL,

avec leur gomme résine.arbres subdésertiques.Gomme astringente antiseptique,expectirant,en inhalation allergie et rhumes.Gomme de Commiphora Opobalsarum ou baume de la Mecque

CASSIA AUGUSTIFOLIA

légulmineuse justifiant terrain sec et peu irrigué..mais soleil et humidité nécessaire

Autre Légumineuse toxique pour les moutons et chameaux:Lotus Jolyiigi et Phaseolus Lutea.

CALOTROPIS GIGANTEA

Cette asclépiédiacée doit être connu car ses fleurs sont odorantes mais son latex est irritant et contient des composants cardiotoniques.la Racine etait utilisée comme l’Ipeca,c’est anecdotique.Doit être considéré comme un Toxique

CITRULUS COLOCINTHIS

Curcubitacée

Pulpe drastique et dangereuse. ,est vivace région chaude aride et sabloneuse.

CHENOPODIACEE:ANABIS APHYLLA et SALSOLA ARUSCULA

.se développent sur de ssols salins et sols arides et semi-arides.ANABIS insecticide.riche en alcaloïdes

EUPHORBIACEE

le RICIN très resistant à la sécheresse,dans zone aride et semi-aride.toxique humain.usage industriel.

toxique.

HiIRTA antipaludique ,antispasmodique et affections respiratoirespousse sur terres incultes et régions chaudes.le genre Tricalli utilisédans régions chaudes pour faire des haies. son latex est toxique sur les rats.

HYOCYAMUS, JUSQIUAME MUTICUS pousse dans le désert,toxique comme la Belladone et Datura

FERULA ASA FOETIDA

La gomme-résine est donnée pour constipation,flatulence,anti-sapsmodique et hypotensif expérimental, et anti-ulcéreux gastriqueexpériental Al Yahya,Al Qa Soiumi,Al QUa-Dosar and co Pharma.2011Le galbanum est l’archétype de la plante d’Orient des régions sèches.

PIMPINELLA ANISUM

réclame un climat chaud,un sol drainé et sabloneux

ROSEMARINUS,ROMARIN

pousse sur terrain calcaire et pentes montagneuses arides et ensoleillées.

Sa présence n’est pas anedectotique ,connue pour son utilisation médicinale mais surtout avec la Matricare variétée Pubescens  ont une activité anti-microbienne et anti-fungique utilisée comme anti-oxydant pour conserver le beurre et les dattes.la Plante ou l’huile essentielle de romariin abaisse l’humidité,le PH,augmente l’acidité et baisse la concentration de la flore microbienne( Hamiche 2006 et Bellakhdar 1997.)

ZYGOPHYLIACE type LARREA en zone Aride,espèce Divaricata antirhumatismal et maladies cutanées (Inde).Le Zygophyllum Cornutum remède empirique du diabète.

Les RHAMANACEES type ALTERNUS,dans région aride et semi-aride peut remplacer la  Bourdaine

     PLANTES MEDICINALES DE L’ARABIE SAOUDITE:Régulation et Faits Majeurs

L’enregistrement des produits médicinaux et pharmaceutiques sont légiférés par l’Art.44.50 de la loi sur l’exercice de la pharmacie et du commerce.L’enregistrement des produits médicinaux est obligatoire et toute demande doit être homologuée par la Direction Générale des Licences :homologation du produit,de son origine,de son action favorable pour la santé,supplémentations alimentaires,tout produit à prétention médicinale.Toute modification d’indication nécessite une homogation:spécificité,méthodes d’extraction ,de fabrication,indications,emballage.Réexamen de l’homologation tous les 3 ans ou selon la fréquence jugée opportune.Regulation for Registration of Herbal Popular Kingdom of Saadi Arabia

La régulation des plantes médicinales est rigoureuse,reflétant les études scientifiques modernes laissant peu d’espace  pour la tradition.En effet,si on recoupe les publications il existe une nette différentiation entre études modernes ,  médecine arabe traditionnelle, Médecine appelée islamique ou Médecine Prophétique.

Pour l’essentiel ,la Médecine Arabe fait référence à son syncrétisme historique:

***de la médecine Greque  à sa transcription et interprétation arabe

***arabe son essort purement arabe,

*** la traduction de textes arabes en Latin

Des grands noms apparaissent

*Al Tabbari 838-870

*Al RAZI 846-893:synthèse philosophique et médicale

*Al Zahrawi 930-1013:avec ses équipements chirugicaux

*AVICENNE,Abou Sina 930-1037:Les Canons de la Médecine,pilier fondamental,déclinant sous forme de poésie,les bases thérapeutiques apprises jusqu’au 17 ème siècle en FRANCE

*IBN Al NAFERS 1213-1288

*IBN KHALDUM 1332-1395

*Les Anesthésiques par IBN HAYAV

*le Compilateur IBN EL ABTAR Le Livre des Simples.(traduction de Lucien Leclerc en français)

*L’école de SALERNE crée par Charlemagne,avec grande influence Greco-Arabe

*La médecine Greco-Arabe ou UNANI,pratiquée au Yemen et en INDE actuellement reposant sur le principe des humeurs et éléments d’Hippocrate

Il ne faut pas s’étonner de retrouver des formulations anciennes de ABU MUSA JABIR BEN HAYYAN et citées par Saad ,Azaireh,Said,Abu Hijleli (Safety of Traditional .Arab Herbal Medecine.7/09/2006) sur poisons et contre-poisons,dont on peut légitimement contester la valeur thérapeutique:

Intoxication au Plomb: mélange de Ficus Carica,Apium Graveoiens,Anethum Graveolens puis administration de Smilax off,Triticum Vulgare,Hyssopus Off.

Intoxication au Mercure:Smilax off avec miel

Intoxication au Fer:Rosa canina,Viola Odorata dans du vinaigre

Intoxication au laurier Nerum Oleandum:Raisin,Dattes,Figue Verte

La Medecine Prophétique ,AL TIBB AL NABAWI

Souvent citée est un ensemble de textes rassemblant plantes,règles d’hygiène,diétiétique,d’exercice

Le concept de maladie et bien être est fondé sur l‘UNITE de DIEU ou TAWIHID

L’homme est considéré comme le MICROSCOSME.Le corps humain est un cosmos en miniature (AL ALAN).Ainsi l’être vivant est à la fois une entité biologique et spirituelle.,le tout sur la base fondamentale  de la Révélation Divine,par le prophéte MAHOMET.

Les textes montrent souvent une parfaite similtude avec les notions des éléments et humeurs. hippocratiques mais ne représentent pas une exacte interprétation des Faits et Gestes du PROPHETE

LES HADDITHS,FAITS et GESTES du PROPHETE

Dans le Coran, 26 plantes sont citées mais seuls Nigelle noire”guérit tout sauf la mort” et le miel sont des références médicalisées.Surtout les régles d’hygiène(Interdiction de l’Alcool,Protectionde l’eau) et transmission de la peste seront clairement dictée.Le HADDITH de EL BUKHARI permet de connaitre les proches du PROPHETE MAHOMET qui notèrent avec soins  les Faits et Gestes guidant l’Islam mais aussi les principes médicinaux pratiqués :Pointe de feu,NiIGELLE,DATTE,,COSTUS,MIEL,LAIT de Chamelle,VENTOUSE.

On peut considérer que la lecture de tous les Haddiths permet de connaitre les usages fondamentaux médicinaux du PROPHETE et de son temps.

                      LES PLANTES MEDICINALES D’ARABIE SAOUDITE

Plantes et Bibliographie ne sont pas exhaustives mais se veulent un témoignage d’une tradition bien établie.

  • ALBIIZZIA LEBB:Legumineuse,contient saponine et tannin;Ecorce et graines asrtingent,:hémorroïdes,diarrhée,gonorrhée,.Feuilles:troubles viuels nocturnes;Fleurs:furoncles,brûlures,Graines;ophtalmie
  • ALOE VERA:Liliacée:aloïne,Antharquinone,Aloe-émodine’Anci-cancer),acide chrysophanique.Feuilles;aphrodisaique,stomachiue,emménagogue,hépatite.Constiaption,fièvres,MST,rhumatisme
  • ASPHODELUS FISTOLOSUS:Liliacée:plante à anthraquinone,aminoacide et huile.Graines diurétique,en application:ulcères et inflammation
  • AGRIMONIA MEXICANA.Papavérace,contient berberine,protopine,cpotisine;graines:sanguinarine et composés phénoliques argémextine,chromone dérivé hesperidoside;Jus de plante:Diurétique,hypnotique.Graines:laxative,émétique.Huile et graines:purgatif drastique.sédative,expectorant.en fait plantes à Alcaloïdes avec accidents toxiques
  • ANASTAFICA HIEROCHUNTICA.Cruicifére;Glucosinosolate(gluciberine) et flavone dérivé de Vitexine et quercétine,rutine.Accouchement : travail difficile,Hémoragie utérine
  • ALGHAGI MARORUN:Légumineuse,laxative,diurétique,expectorant,sa manne:aphrodisaique,apéritive,expectorant,jus de plante:cataracte,migraine
  • ACACIA SEYAL.Légumineuse.la gomme:coup de froid,ophtalmie,diarrhée,hémorragie.Emolient et Astringent
  • ASPLENIUM TRICHOMAS.Aspleniacée.dérivé Kampferol,quercetine-3 rutoside.Anti-hélmintique,laatif,expectorant
  • AVICENNIA MARINA ou OFFICINALIS,Avicénacée:Racine aphrodisiaque.Graines :suppuration et abcés.
  • BALANITES AEGYPTEA.Balanitacée.Contient saponisucres,mucilage,diosgénine dans fruit et graines. et Bergapptene(furanocoumarine)/Fruit et graines:hépatites.Huiles de graines:brulures.Ecorce de fruit non mur:purgatif et anti-helminthique
  • BOERHVIA REPENS;Nyctaginacée.Alcaloïdes et Acides gras.Plante Amère,laxative,diurétique,expectorant,émétique.Racine:purgative,stomachique,anti-helmintique,antispamodique dans l’asthme,expectorant,traditionnelement pour cardiopathie et maladies rénales .Jus de.Feuille:Hépatite.
  • CADDA FARINOSA.Capparacée.Dans feuilles alcaloïdes..Utilisé comme antidote des empisement(nonspécifié).Feuilles:coup de froid,fiévre,diarrhée.Feuilles et fleurs:stimulant,anti-scorbutique,purgative,emménagogue,anti-phlogistique,anti-helmintique.
  • CAPPARIS SPINOSA:Capparacée.Flavonoïde de type rutine,acide pectique,saponine.Ecorce de racine:apéritf,toique,expectorant,anti-helmintique,analgésique(arhrose et sequelles de paralysie).feuilles en loal pour cris de goutte.
  • CASSIA OCCIDENTALIS:Légmineuse.Feuilles:Anthaquinoe,Emodine,Toxalbumine,Catratine.Graine:morpholine,vchrysarobine.racine  et graines purgatives.Racine anti-périodique et toux.Racine antidote d’empisement.Graines grillées:substitut de café.Feuilles ppour hépatites.
  • CASSIA SENNA:LégumineuseFeuilles sennosides purgatif
    • CITRULUS COLOCYNTHES,Cuccurbitacée.Fruit avec  glycoside cucrbine E .Hydragogue drastique et cathartique.Aforte doeémétiques et irritant intestinal.doit être considéré comme dangereux.,;même s’il l’usage populaire le classe comme purgatif et traitant l’hépatite,troubles uinaires et rhumatisme

 

 

  • CISSUS QUADRANLARIS.Vitidacée.Carotéb-ne,Vitamence C,Tannins,stéroïdes.Jus detige:otorrhée,irrégularité des rêgles;troubles urinaires
  • CHENOPODIUM AMBROSOIDES:Chenopiiacée Surtout huile essentielle (ascaridole,cymène,turpenene)Vermifuge,abortive,stomachique.surtout huile potentlellement dangereuse
  • CHENOPDIUM ALBUM:Chenopiidiacée Feuille huile essentielle Sels potassiques,carotènesvit.C,Racine:ecdystéroïdes.Concentration d’oxalate et nitrates potentiellemnt toxiqe.Laxative et anti-helmintique
  • CLEOME VISCOSA.Cleomacée.contient dérivé rhamnopyranoside et glucopyranoside,diterpène.grine:acide viscosique,stérols,tannins,acides gras,saponine.Ecorece:Rubéfiante et vésicante.Graine:carminatif,antiseptique et anti-helmintique.feuilles pour abcédation;jus de feuilles:otites
  • CLITORIA TERNATEA:Légumineuse.L’ecorce de racine:tannins,résine.graines:huile et résine;fleur:anthocyanine,delphinine..Racine cathartique et émétique,laxatif.Jus de feuilles:Bronchite,expectorant..Inflammation de la vessie et uréthrite.
  • CALOTROPIS PROCERA.Asclépiadacée.Même si l’usage populaire donne la racine comme expectorant,émétique,latex ,irritant,abortif ,rrubéfiant purgatif et anti-rhumatismal Fleurs digestive,tonique,anti-asthmatique,cette plante doit être considérée comme dangereuse par la présence d’un cardiotonique
  • CONVOLVULUS ARVENSIS.Convulvulacée. Racine Avant tout cathartique,et feuilles,racine,tige ont des propriétés anticoagulantes.A écarter.
  • CYNODON DACTYLON.Graminée.contient cynodine,tricine,acide hydrocyanique.utilisé dans les hématuries,vomissement,diurétique.la Racine dans les saignements hémorroïdaires.Jus de Pante sur blessures
  • CRESSA CRETICA.Convolvulacée.Alcaloïde N-octacosanol,Béta-stirol,acide gras.Tonique,Aphrodisiaque,expectorant,biliaire
  • COMIPHORA AFRICANA/Burseracée.Exsudat de résine antispamodique et fébrifuge,insesticide,ecorce lavée avec du sel pour morsure de serpent et stomachique
  • COTONEASTER NUMMULARIA/Rosacée.Hraines contenant acide cyanidrique;Apéritive,epectorant,stomachique
  • CORCHARUS OLITORUM/Tilaicée,glucosides corchorine,graine:sapoines.Feuilles:tonique,diurétique et cystite.graines:laxative.Fry-uit contiennent Vit.C
  • CYPERUS ROTUNDUS/Cypéracée. Tubercule avec sesquiterpènes Diurétique,emenagogue,atringent,stimulant,gastite et colopathie,diarrhée,antihelmintique
    • DODONACA VISCOSA/Sapindacée.feuilles avec alcaloïdes,gomme-résine,glycoside,flavonoïdes,tannins,saponines.He:pinnène,dérivé terpenol,caryophylline,bisaboléne,eudosmol..Altérative,fébrifuge,tonique,sudorifique.en emplâre pour blessures.Anesthésique
    • ELEUSINE CORACEA/graminée.Le Millet  contient Protéines,minéraux(Fe,Ca,,Zn,P) Vit.A et B,acide nicotinique,acides aminés leucine,argine,cystine,méthionine,globuline et albumie.Nutritif et aliment de soutien.Graines rafrachissantes easrtringente et tonique.Utilisé dans troubles biliaires.Jus de feuilles pour enfant.
    • EUPHORBIA DRACUNLIODES/euphorbiacée.betastirol,acide palmitique,acide stéarique.Fruits contre la gâle
    • EUPHORBIA PEPLIS/toxique et irritant ,Hypotensif

 

  • EUPHORBIA HELIOSCOPOIA/Toxique,Cathartique.
  • ERUCA CICUTACUM/Crucifère, avec Thioglucides,phytostérol,alcaloïdes,He,Sucres.graines  utilisées comme la moutarde.Feuilles stimulantes,stomachique,diurétique
  • FARSETIA AEGYPTIA/Crucififère,glucosinolate,Anti-rumatismal,et rafraichissant.
  • HELIOTROPIUM EUROPEAUM/:Boraginacée Hépatotoxique
  • HELIOTROPIUM STRIGOSUM:/Boraginacée,huile et acide gras.Laxative et diurétique
  • LAUNAEA NUDICAULIS/Composé;Glycosides,Boisson rafrachissante
  • LOLUIM TEULENTUM/Graminée.Alcaloïdes loliine,termlentine,perlotine.Considéré en local comme sédatif.decoctionhémostatique ettroubles urinaires.graines pour la ménopause.
  • NIGELLA SATIVA/renonculacée.graines digestives,stimulantes,carminative,romatique,stomachique,emenagogue,orexigéne,anti-pyrétique,antidiarrhéique.Stimule les contractions utérines.
  • PHALARIS CONARIENSIS/Graminée.Protéine,fibre,Ca,P,Huile,Béta-stirol.Graine:Acide oxalique.Graine:diurétique et maladies de la vessie
  • RHAZYA STRICTA.Apocynacée.avec Alcaloïdes indole type vallesiacholine,polyneuridine.fruit et fruits pour éruttions cutanées.Pousse antimicrobien contre salmonelle,proteus,cholera,schigelle,pseudomona
  • SONCHUS OLEARACEUS/Composée.Flavonoïdes ,Stérols et Vit.c. Feuilleset racine tonique et fébrifuge.Gomme cathartique.Donnée dans les hépatites et troubleshépato-biliaires.
  • TRICHODESMA AFRICANUM/Boraginacée Hépatotoxique,considérée comme émolliante et diurétique.A éviter
  • VERONIA CINEREA/Compsée.Flavonoïde type lactone sesquiterpène et alcaloïdes.Antihelmintique,tonique amer,alératif,facikite transpirationdans état fébrile.Fleurspour conjonctivite.racine;diurétique et anti-helminthique.(comme lesgraines).Traitement cutané por leucodermie,psoriasis,eczema.Jus de plantes en applications  sur hémorroïdes.Est donné en Asie du Sud Est (Malaisie) pour le paludisme
  • XANTHIUM BRASILICUM ou STRUMARIUM/Composée.Glucoside,Huile,Acide oxalique et hydroquinone.Sédative,sudoriifique,sialagogue.Donnée dans le Paludisme.Fruit:maladies cutanées et rafraichissant.Toxique pour le bétail.

                          BIBLIOGRAPHIE

Flora of Saudi Arabia.Migahid 1978

Symposium on Medicinal Plants of Saudi Arabia.Al-Meshal,Al-Yahya,Hammouda 1981

Watt.Plants of Southern et Eastern Africa.1962

Chopra :Plants of India 1956 -1982)

Al-Yaha Contribution of medicinal plants of Saud Arabia to Islamic Medecine1984

Saudi Arabian medicinal plants: Ezmirly,Chang,Wilson 1979

Dastur: Medicinal Plants of India and Pakistan.1977

Mossa,Al-Yahya,Al-Meshal.Medicinal plants of Saudi Arabia 1987