THÈMES

f

Facteurs de Risque Vasculaire selon étude ASCOT

DSC_001156Corpsemeat-1 -800x600-            Prevention des Evénements Cardiovasculaires

     chez un Hypertendu avec 3  Facteurs de  risques assoçiés

1)Sexe MASCULIN

2)AGE > 55 ans chez l’homme et  >65  ans hez la femme

3)TABAGISME

4)DIABETE

5) Antécédent de CORONOPATHIE  chez un parent au 1 ER degré

6)CT/HDL>6

7)ARTERIOPATHIE PERIPHERIQUE

8)HYPERTROPHIE VENTRICULAIRE GAUCHE

9)ANTECEDENT D’ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL

10)ANOMALIES A L’ECG Spécifiques

11)PROTEINURIE/ALBUMINURIE

L’essentiel à connaitre pour prévenir et identifier un danger potentiel,une constante en cardiologie pour initier un traitement.D’après Lancet 2003;36;1149-58,toujours d’actualité en 2014

Fée Verte,Mythe et Réalités de l’Absinthe

2fondphytob313 copie                       Mythes et Réalites de l’ABSINTHE ,la Fée Verte

 

Le 6/7septembre 2014,le Journal Libération sort un article de  4 pages , intitulé  ,”l’Absinthe ,  Honorée,”véritable voyage intiatique  de la fée verte,du correspondant Durand, en Jura Français et Suisse ; en Val-de -Travers,terroir de culture et de distillation de l’ABSINTHE en Suisse,boisson surnommée “la bleue”,”la couetche”,tiaffe”,”boueuse”,”lait de chèvre”,lait de tigre”;”lait du Jura”,extrait”,interdite en SUISSE en 1910 et réautorisée en 2005 ,interdite aux USA en 1909 réintroduite en 2007,interdite en FRANCE en 1915 et réautorisée en 2011.Il apparait un intêret historique plutôt bienvieillant,et in fine  une formule  sommaire est délivrée

,éloignée des principes de formulation élémentaire de fabrication,qui sommes toutes,soit-disant secrete,ce que la législation ne permet pas,son secret est un secrêt de polichinelle.

L’auteur est conscient de son degrée d’alcool et de ses effets,il  écrit “après réglage à la sortie de l’alambic,les impétrantes peuvent titrer jusqu’à 77 degrés.Ce qui fait,que même avec l’ajout de quelques volumes d’eau,on a intêrêt à se rendre à pied aux Six communes pour éponger l’alcool avec un savoureux plat d’atriaux,sorte de caillette suisse à base de porc”.On peut donc reconnaitre que le conteur connait les limites et effets de l’alcool en cause, conclusion  qui s’oppose au développement précédant  intitulé “Bal des faux Culs”

.Le problème posé est enfin de compte de tout autre nature,sans entrée dans les problèmes de conflit d’intêrêt,il est légitime de s’interroger et savoir si l’interdiction et reintroduction sont légitimes, dans le cadre de législation de l’addiction alcoolique et ayant toujours en mémoire les peintures de Degas,De Van Goh,Manet ,les crises d’épilepsie de Van Goh,le chemin du Golgotha de Gervaise dans l’Assomoir d’Emile Zola.Surtout le 19éme siècle fut marqué par les essais expérimentaux avec l’huile d’Absinthe sur l’Epilepsie et Délérium, d’Auguste Molet 1859,et Magan faisant la distinction entre Alcoolisme et Absinthisme en 1864 et 1874,études qui firent le lit des combats des batailles de tranchées  juridiques et législatives sur la fée bleue.Que représente réellement l’impact de la Thuyone de l’Absinthe ? Le danger est-il limité à l’abus  de tout d’alcool ou est-il mixte avec la thyuone un danger cérébral? L’article ne permet pas en tout cas de conclure du fait de son caractère rédactionnel et ethnographique.Bien sûr c’est la saga de la région de Pontarlier,L’elixir du Dr Ordinaire et famille Pernod,la reprise de la formule pour usage militaire du Major Dubied

Le pic de consommation passe de 700.000 litres/an en 1870 à 30 millions de litres /an en 1910.SI les ligues anti-alcoliques et pourfendeurs de l’absinthe l’accusent de tous les maux ,on ne peut nier que misère soçiale,précarisation,violence soçiale n’est  pas le seul fait de l’Absinthe mais bien étant  également un lien direct  additionnel dans les processus d’ alcoolisation.il ne faut oublier qu’au début du  XX ème siècle  du vin était servi à la cantine des enfants dans certaines régions de France, le petit déjeuner était café arrosé avec Calva.Les nourrisses augmentaient leur lactation en buvant de la bière.Si il est exact que l’absinthe  peut apparaitre comme un bouc émissaire,elle fait de toute façon  partie intégrante de l’alcoolisme sociaL;En 1980 le taux d’alcool par habitant était de 19 litres/an et par habitant,il est devenu aux alentours de 12 litres.iI est utile de rappeler les beuveries à mort des jeunes fort préoccupantes avec des alcools forts (Binje Drinking).Si l’Absinthe n’est pas en cause on peut légitimement comparés les effets d’un extrait au titre à 55/77 degrée et des alcools type Whisky ou Vodka titré à 40 degrés.Il n’est pas sûr que l’exemple donné dans l’article soit un exemple à suivre:”L’absinthe,c’est comme une jolie fille:faut la surprendre,mais pas la brusquer.pas de glaçon,ça casse le goût”.Mais 57 degrées est-ce que cela ne casse pas les neurones,nous y reviendrons.,notamment avec la Thuyone Alpha.

Quelques chiffres selon InVs 02/01/2014,Avec plan mis en Place par la préfecture;

59% des jeunes  1 ère consommation excessive de l’alcool dès la 6 ème

7 % arrivent ivres au lycée

68 % des adolescents ont connu l’Ivresse

17 % vont aux urgences pour des intoxications alcooliques (age de 15-24 Ans)

Il est nécessaire de prendre une certaine distance sur  un rédactionnel  enthousiaste et rabelaisien,mais un message de modération parait justifié devant l’impact des alcools sous toutes ses formes,la part de l’hédonisme, justification du plaisir ne peut être nié encore faut-il y mettre les formes.

L’Evolution de l’Absinthe

En 1794 apparait une formule  de fabrication assoçiant

Eau de vie 34 li

un bouquet de Grande Absinthe

Un peu de Menthe

2 poignées de Melisse

2 poignées d’Anis vert

Un peu de Fenouil

Un peu de Calamus

Pour colororation etdistillation

Artemisia pontica

Hysope

Le terme” un peu “permet de modifier les formules et on  retrouve alors,

                    selon Villon,La Nature N°1105,4 aout 1894

1)Absinthe Ordinaire:

Hysope fleurs 500 gr

Grande Absinthe 2000gr

Mélisse Citronnée 500 gr

Anis vert 2000 gr

Alcool à 95° 16litres

2)Absinthe Fine

Grande Absinthe 3000 gr

Anis Vert 550 gr

Fenouil 55à gr

Badiane 10 gr

Alcool à 95°,95 litres

Coloration et distillation

Petit Absinthe 500 gr

Hysope 600 gr

Mélisse 800gr

Essence de Badiane 50 gr

Dissolution de Gaïac 50 gr

Réglisse 20 gr

3) Absinthe Extra-Fine

Grande Absinthe 5000 gr

Anis Vert 500 gr

Fenouil 5000 gr

Carvi 125 gr

Badiane 500gr

Angélique 70gr

Alcool 95°/95 litres

Macération et distillation dans alcool à 80° avec

Petite Absinthe 900 gr

Hysope 900 gr

Mélisse 900 gr

Menthe 100 gr

Après coloration

Essence de Badiane 50gr

Essence d’Anis 50gr

              Formulations actuelles à partir des essences dans l’alcool

1)Absinthe Ordinaire

Essence Grande Absinthe 30gr

Essence Petite Absinthe 30gr

Essence de Badiane 50gr

Essence d’Anis 10gr

Essence de Fenouil doux 10gr

Alcool à 90° 51 litres

Eau 49litres

Titre alcool;40°

2)Absinthe Fine

Essence d’Absinthe 20gr

Essence Petite Absinthe10gr

Essence Badiane 75 gr

Esesnce d’Anis 75 gr

Essence de Fenouil doux 25 gr

Essence d’Hysope 15gr

Essnce de Mélisse 15 gr

Acool à 70° 7 litres

Eau 25 litres

Titre alcool 65

Dans l’Absinthe dite Demi-Fine  sont ajoutées Menthe poivrée et Angélique

3)Absinthe Suisse

Essence d’Absinthe 20gr

Essence de Badiane 10gr

Essence d’Anis 30gr

Essence Fenouil doux 10gr

Alcool à 90°,50 litres

Eau:50 litres

Titrage 45°

Il doit être compris que ces formulations ne sont pas envisageables en fabrication dite personnelle ,les huilles essentielles étant soumis à législation,et il ne saurait question d’y déroger.,la fraude et la falsification  en matière d’Absinthe n’est pas rare et permet d’expliquer les accidents neurologiques.,en particulier par l’usage de méthanol extrêmement dangereux et pénalement condamnable.

LA THUYONE,ANETHOL,FANCHONE,PINOCAMPHONE  ,TOXICITE et LEGISLATION

Comme il a été dit la différentiation entre alcoolisme et Absinthisme a troublé les débats.Même dans les années 1980-1990 l’estimation moyenne de la ThYUONE était  anormalement située à 260mg/L dans les absinthes.,confortant la différentiation physiopathologique.Il faudra attendre la publication in Journ.Of Agriculture and Food  Chemistry,de Lachenmler,Braux,Sohanius,Shigetel,Kubala,Nathan-Maiter pour trouver une concentration moyenne sur” 13 échantiillons d’époque “un dosage  moyen de THYUONE de 33,3mg/l.Ces chiffres ont conforté la primauté des signes d’alcoolisme,.toutefois,il est parfois diificile d’identifier les  causalités surtout si crises convulsives et hallucinatons décrites dans les pré-délérium tremens ,ou les stades évolutif des syndrômes de Korsakoff ou Wernicke.et on sait d’autre part que la Thyuone provoque Convulsions et Hallucinations que l’ on aurait tord de minimiser.

Le caractère neurotoxique a été tôt relevée conduisant à l’encadrement des huiles essentielles produisant la THYUONE,Grande Absinthe,Petite Absinthe,Hysope officinalis,Entrant dans la liste A ,par décret du 4 Août 2007 du Code de Santé publique D  4211-13,modifiant le 4311/3

Le Codex Alimentarius fixa en 1985 les normes de 15 mg/kg de Thyuone pour les boissons alcoolisée à 25 % d’alcool et 35 mg/kg pour les apéritifs amers.En sachant que la vente était interdite bien qu’existaient des dérogations spéciales .

Encadrée par le Code de Santé publique L3322 puis

En 2011,sont déteminés composants et quantité

Artemisia Absintum

Artemisua Ponticum

Pimpinella Anisum

Foenicum Vulgare

Hysopus Officinalis

Mentha Piperata

Volume en Alcool 40%

THUYONE Alpha 5 mg et THUYONE BETA 35 mg/l

Athénol 0,5 mg/L

Sucre Inverti 50gr/l

Mais il faut souligner des faits importants, à ne pas minorer;

1)Les Huiles essentielles ont un effet cumulatif

2)Les huiles essentielles ont un effet synergique

3)Les huiles essentielles sont lipophiles

Caractères obligeant à un principe de précaution.de plus

‘L Anethol,de l’Absinthe,Anis vert,Badiane,Fenouil a une action convulsive voire hallucinatoire:O,5 gr L sont autorisés.

La Thuyone de l’Absinthe,Hysope,Armoise,Armoise ,Sauge,avec son isomère Alpha a une action neurotoxique,inhibitrice des recepteurs de l’Acide Gamma Butyrique ou GABA A,Entrainant incohérence,Agitation ,perte de contrôle de motricité,Désorientation,voire convulsions Tonico-cloniques avec rabdhomyolyse avec insuffisance rénale.Dose maximale de thyuone Alpha 5mg/kg

L’hysope contient un pinocamphone neurotoxique :Limite 10 mg/l.

Le  2 nov 1998 Fanchone  et Pinocamphone neurotoxique du Fenouil  :limite à supérieure de 5 mg/l le  Pinocamphone:10 mg/l;Fanchone 5 mg/l

Le 11 mars 2010 le taux de Fanchome n’est plus limité,modifiant le décrêt de 1998(Thyone à 5mg/l,Alcool 21%,Fanchone 5mg,Pino-camphone 2Omg:L).

Le Journ Nat Prod 2012 of American Chemical par Sczot,Czyzewstava,Wkaayslauw,montre que l’Alpha Thyone et Dihydroumbellumine  modulent  l’action synaptique GABA,inhibition des recepteurs GABA avec action psychologique

Projections

Dans les Echos de 06/01/2014 par Vialatte, parle de  ciblage de l’impact de consommateur.Si on prend la production de Thuir la production d’absinthe en 2013 est de 60.000 litres  avec prévision de 100.000 litres pour 2015.On révèle que que le passage de l’absinthe de 75,2 volumes à 68,9 fait baisser les taux de Thuyone et Fanchone

A Marseille les boissons anisées représente  en production le deuxième groupe mondial avec 12.8 millions de litres dont 87% pour les principales marques connues anisées,l’absinthe ne représente que 0,2%.La consommation en absinthe est de 10% ,donc faible,chez les 18-35 ans,39%, des  50-64 ans;60-75 ans 26%,la tendance marketing est de représentér les consommateurs  des 30-45 ans avec ciblage de bars branchés.(LSA 12-2012 .)En Suisse en 2012 la production interne en distillation et fabrication  spiritueux est globalement à 19.889 hectolitres  d’alcool,la production d’Absinthe est de 12.115 hectolitres en 2012

Avenir

Sans enter dans les ordres,l’ascèse et mettre la bure,on peut toutefois se réjouir de l’éveil de la tradition et de retour à des cultures raisonnées mais cet éveil a un prix.Si on considére pour l’essentiel que l’alcoolisme est prédominant face à l’absinthisme,il est légitime de poser les termes de prévention des populations précarisées,vieillisantes et présentant des facteurs de fragilité oû l’alcool représente un facteur majeur d’aggravation

Bien que les  actions de  la Thyone ,Anéthole Fanchone soient amorties,il apparait toutefois des messages clairement établies

1)Le caractète neurotoxique de l’Alpha-Thyuone,Anéthole,Fancone et pino-camphone;

2)Les effets sont certes doses dépendantes mais sutout Cumulatif et agissant en Synergie.

3)Existe-til une parade? les études Suisses de Neuchatel (Terboux,Hoestehman) montrent que les méthodes ont changées  et même dans les pratiques clandestines les absinthes contiennent moins de Thyuone  .

Deux raisons peuvent être invoquées:

*Préférence de production naturelle en culture plutôt qu’en serre (venant des pays de l’Est) oû les teneurs en thuyone sont toujours supérieures.

*Surtout,différents auteurs,dont Bruneton,évoquent des chemotypes ayant moins de thyuone,dont la variété italienne d’Absinthe contenant de la  Béta-Thuyone,ou une Hysope sans thyuone,chémotypes qu’ils faudraient privilégiés

Il n’en demeure pas moins que la protection et règles de santé publique doivent être respectées et sans cesse répétées,l’absinthe demeurant dans le champ de la consommation d’alcool,et le problème des chémotypes avec des Thyuone,Anethol ou Fanchone moins neurotoxiques est toujours à l ‘ordre du jour.

 

FENOUIL un Condiment Digestif,Anti-Inflammatoire,Analgésique,Anti-Oxydant,Anti-Mutagéne

13260050_10209850049907592_7891673357892720941_n12513908_1674682952785097_1635902410148526779_ofondphytob3

Le Fenouil,Foeniculum Vulgare,Apiacée, est utilisé comme condiments et traitement de troubles gastro-intestinaux

Le fruit est avant tout connu pour son huile essentielle qui doit être en concentration à 1,5%.,dont la fragance est appréciée dans l’alimentation

 

CHIMIE

 

Les composants majeurs sont l’ANENETHOL et ANISALDEHYDE qui définissent l’activité du Fenouil.

Sont aussi présents  FANCHOL et FANCHONE.des GLYCOSIDES FLAVONOÏDES
anti-oxydants :quercétine-3 -Glucoronide,Iso-quercétine,Rutine,Quercétine -3-Arabinoside,Kaempferol-3-Glucuronide,Kaempferol-3-Arabinoside.

 

USAGES

 

1)Les graines condimentaires sont utilisées dans les problémes digestifs,moyennement anti-spamodiques

 

2)Inflammations des voies Aériennes Supérieures

EMA 2008

Directive 2001/83/EC

 

3)Problémes digestifs de l’enfant

Perry 2011

Crotteau 2008

 

La présence d’Alkylbenzéne Oestrol ou OESTRAGOLE (EFSA 2012 )dont l’expérimentation a montré un aspect  génotoxique et carcinologique ( Etude carcinologique hépatique sur la souris:EFSA 2008/Miller 1993/ Raffo 2011),une régulation européenne a été publié N°1334/2008;le 18/12/2008;

Le caractère génotoxique de l’Oestragole est considéré comme faible aux doses prescrites (Se référer à EMEA/HMPC/137212/2005)

L’usage chez l’enfant est fixé au-dessus de 4 ans-12 ans  et pour une période n’excèdant pas 1 à 2 semaines, 3,5gr de graines /jour en 3 fois ,  graine  contenant 0,4 à 133,4 microgramme d’Oestragol pour 25 ml infusion

Chez l’adulte 1,5 gr à 2,5 gr graines en infusion  3 fois par jour.

Il n’y a pas eu de fait enregistré concernant ses effets secondaires durant la grossesse et lactation, mais devant l’absence d’information clinique et les faits expérimentaux; son usage n’est donc pas recommandé durant la  grossesse et lactation.

Des études ont été largement menées sur l’Oestragole et selon EFSA 2009,on considére la possibilité de prendre 4,5 gr à 7,5, gr/jour,le fruit contenant 5 % d’huile essentielle avec 3,5 à 12 % d’Oestragol.

L’Huile essentielle est de concentration variable (Smith 2002/Dadalioglu et Evrendilek 2004/Murraldi 1999/Ruberto 2000) et dès l’ouverture des sachets -doses la concentration d’huile essentielle baisse de 4 à 10% en 30 jours.

 

De même on admet la présence de Trans-Anéthole de 0,2 mg/Kg/jour

EFSA 2012/JEEFA 1999.pour Ziller et Rychlik 2006 préconisent:

1,5-2 ,5gr de graines /jour,contenant 77-120 micro-gramme /jour de Trans-Anethol pour une personne de 70kg

 

REACTIONS SECONDAIRES

 

Avant tout HYPERSENSIBILITE aux graines ou l’anéthol qui est commune à tous les Apiacées :Celeri,Coriandre,Aneth,Fenouil,Anis

 

LE FENOUIL  en INDE

 

 

En Ayurveda Appelé SHATAAHVAA,ou Mishreya,Misi,Madhurikaa

En Medecine Unani BAADIYAN,souvent donné pour amoindrir l’effet  des plantes purgatives

 

Parties Utilisées

 

Graines, en poudre 3-5 gr

Huile=5 à 10 goouttes

Racine poudre 3-5 gr

Extrait fluide 20-40ml

 

USAGES TRADITIONNELS

Selon Dhanvantari Nighantu et textes du XVI éme :Coliques,Vomissements,Flatulence,Troubles Biliaires,Anorexie.Apéritif,Carminatif,Spasmolytique,Expectorant,Galactagogue

 

PHARMACOLOGIE

Huile Essentielle 1 à 4 %:Anéthole 60%,Fenchone 10 à  30%,Falvonoïdes,coumarines,Tannins,Stigmastérol

 

ACTIONS

 

Graines et Huile stimulent la mobilité gastrique,anti-spamodique à haute concentration.

Expérimentalement Anethole et Fenchone action de stimulation sécrétoire respiratoire.l’extrait aqueux agit sur la mobilité mucocilaire et l’épithélium respiratoire.

Isoméres de l’anéthole,doanéthole action oestrogénique.Action de type Sympathomimétique de type Ephédrine,et amphétamine-like (action sur l’appétit)

Action Lactogénique par inhibition de la prolactine

Huile:action anti-microbienne

Sirop de Fenouil et Miel de Fenouil:catarrhe des voies aériennes chez l’enfant

Infusion de Graines:gargarisme,et composant aqueux pour lavage des yeux et conjonctivites

Graines : pour perdre du poids

Réactions secondaires par l’huile per os:nausées,vomissement

L’Usage du continent Sub-Indien recoupe donc les indications européennes

 

 

LE FENOUIL EN CHINE

 

La Graine séchée rapée est appelée XIAOHUIXIANG

 

Globalement son usage est classique :Epice et troubles gastro-intestinaux.mais dans les faits,expérimentations et essais cliniques ont élargis les indications  thérapeutiques:

Anti-Inflammatoire,Analgésique,Anti-oxydant,Dysménorrhéique;anti-Mutagéne,Cytotoxique,Potentialisation de la mélanogénése.

 

 

PHARMACOLOGIE

 

*Le fruit est anti-Inflammatoire,Analgésique,Anti-Oxydant

 

*L’Extrait méthanolique inhibe  les réactions allergiques de type IV,et augmente l’effet analgésique central,et concentration plasmatique de la superoxydismutase ,activités catalase,à haut niveau des lipoprotéines

 

*L’Extrait acétonique décroit chez le rat mâle la concentration protéiques des testicules,canaux déférents,mais augmentent le taux protéique des vésicules séminales et prostatique

 

*L’extrait chez la femelle modification le cycle oestral et  à faible dose accroit le poids des glandes mammaires,à haute dose dose accroit l’oviducte,l’endométre ,épithélium utérin,cervical et vaginal,donc action  de type oestrogénique.l’Huile de Fenouil réduit les contractions induites par l’oxytocine et prostaglandine E2

 

 

*L’ANISALDEHYDE

* il a une activité ascaricidal et contre les mites de poussières de maison(Dermatophagoides farinae et pteronyssinus).Cette activité est plus importante que les produits synthétiques (type benzyl benzoate )

 

*Activité antimutagéne et génotoxique de l’Anisaldéhyde contre Escherichia Coli,et Salmonella typhimurinum,réduit les mutations induites par 6-Thioguanine,et aberrations chromosomiques induites par UV ou X -Ray. ou rupture des chaines de l’ADN

 

*Anisaldehyde a un potentiel sur la  Mélanogénése.,accompagné de mélanotoxicité dose -dépendante.la Mélanine augmente en concentration cellulaire.

 

*L’ANETHOLE

*a une action contre Tyrophagus Putrescens,(mite alimentaire),antiBactérienne , antimycosique et contre les blattes type Blatella germanica

 

*Effet contractile et relaxant de l’anethole sur aorte isolée  avec endothélium intact.mais l’action dépend de la dose importante quelque soit l’état de l’endothélium.:Induction de contraction à basse concentration par action sur canaux Calcium dépendants..Effets relaxants à dose importante.

 

*L’huile Essentielle et l’Anéthole inhibent l’aggrégation plaquettaire induite par le collagéne et acide arachidonique:Effet anti-Thrombotique,Mais sans  d’effet prohémorragique secondaire.

 

*L’Anethole en intraveineuse,a un effet en deux phases hypotenseur (par vaso-constriction par inhibition de la production NO endothéliale)  bradycardie dose-dépendante,suivi d’un effet sur la pression et bradycardie plus basse ,par action médiatrice cholinergique

 

*l’Anéthole a une action chimio-préventive en bloquant l’Inflammation (par action inhibitrice sur le médiateur TNF )et la  carcinogénése,.

 

*L’Anéthole abroge l’Apopotose induite par TNF et baisse  la Peroxydation Lipidique

 

*L’Anéthole  n’affecte pas la prolifération cellulaire.A hautes concentrations l’Anéthole  par biotransformations est cytotoxique sur les cellules hépatiques du rat,.

 

*L’Anéthole a un effet oestrogénique à faible dose sur des cellules MCF-7 de cancers mammaires

 

Bibliographie

Actions Anti-oxydation,anti-inflammatoire,analgésique des fruits de fenouil/Choi.Hwang Phytotherapia.2004/75-557-565

Action des graines sur Col et Vagin   des  rats femelles ovariomectisées.Annusuya;Vanithakumari,Megala/Indian.Med Res.1998

Huile Essentielle  du fenouil et effets sur contraction utérine,dysménorrhée.Ethnopharm.2001.76-299-304/Ostad,Soodi;Shariffzadeh;Khorshidi;Marzban

Acyions de l’Anisaldehyde  de l’huile essentielle de feunouil sur les mites alimentaire /Lee  /JFood Prod  2005et J Agr.Food Chem 2004

Action antibactérienne et contre les blattes:De,Sen,Baberjee Phytother Res 2002 et Chang,Ahn Pest Mang 2002

Inhibition sur la mutagénèse des agents de saveurs.Ohta,Watanabe,Shirasu,Kada /Food Chem Tox 1986 et Sasaki,Imanishi,Ohta,Shirasu /Muta Res 1987

Action sur la resistance des mutations des cellules V79 Imanishi;Sasaki;Matsumoto;Watanabe;Ohta,Shirasu,Tutikawa.1990 Mut Res

Suptression des aberrhations chromosomiques induit par UV et X Ray.Sasaki,Imanishi;Obta;Shirasu Muta Res.1990

Anisaldehyde ,a melanogenesis potentiel.Nitoda,Fa,;Kobo 2007.Naturforcsh

Effet  Protecteur anti-Thrombotique de l’huile essentielle du fenouil et anéthol.Tognolini;Ballabeni;Bertoni,Bruni.Pharm.Res 2007

Oestragole et effets cardiovasculaires.de Siqueira;Magalhaes;Leal-Cardoso;Duarte,Lahmou.Life Sci.2006

Anethole et reponse NFalpha et Apoptose.Chainy;Manna,Chaturvedi;Oncogene 2000

Anti-genotoxicity du Trans-anethole Abraham Food Chem Tox 2001

Trans-anetole,Cytotoxicité et cellules MCF -7 du cancer du sein;Nakagawa;Suzuki. biochem.Pharmacol.2003

 

 

 

Fertilité, Contraception,Aphrodisiaque : les Plantes du Vietnam,Laos ,Cambodge

 Stérilité,Impuissance ,Contraception Verte

 par les plantes du Cambogde,Laos ,Vietnam

                              APHRODISIAQUE

  •                ALISMA PLANTAGO-AQUATIQUA
  • Alismatacée:
  •  Trach Tâ

le rhizome est utilisé comme diurétique,lithiase urinaire à 5-15 gr par jour

et lithiase de la vessie .

En Chine considérée comme tonique,antiarthtique,stomachique,galactogue,astringent et

 plante Aphrodisiaque féminine.

  •                        CELEOSIA ARGENTEA
  •  Aramanthacée
  •  Dok day
  • les graines 
  • sont astringent et hémostatique:donné dans diarrhées et épistaxis,aphrodisiaque aux Philipines(Guerrero)

 

  •                         CNIDIUM MONNIERI
  • Ombellifrère;
  • le Cay Xa Sang
  • Les fruits 4 à 12 gr/j sont antirhumatismal,stimulant des fonctions rénales et aphrodisiaque

                                                    

  •                         CURCULIGO ORCHIODES
  • Amaryllidacée,
  • Le Sâm Cau,
  • le tubercule est tonique 5-10 gr/j,
  • tonique,arthose,analeptique,diurétique,Aphrodisiaque aux Phillipines.Sa pharmacologie le montre comme adaptogéne,anti-inflammatoire,sédatif,anti-convulsif,androgène,immunostimulant.

  •                           CUSCUTA CHINENSIS
  • Convolvulacée
  • le Miên Tû  
  •  Graines,plantes avec fleurs,fruits sont utilisés.Surtout les graines sont données contre les impuissances,tonique,incontinence urinaire,et Aphrodisiaque                        
  •                           EPIDEMIUM GRANDIFLORUM
  • Berberidacée,
  • Le Dâm Durong,
  • toute la plante utilisée pour asthénie,lombalgie,troubles sexuels,affections occulaires et aphrodisiaque.
  •                                  MIMOSA PUDICA
  • Mimosacée,
  • Cây mâc cô,
  • Feuilles et racine utilsées comme sédatif,somnifère,
  • racine :diarrhée,dysménorrhée,arthrose,aphrodisiaque
  •                                PSORALEA CORYLIFOLIA
  • Papillionacée,
  • Le Bô Côt Chi,
  • Graines utilsées comme tonique uinaires et sexuels,aphrodisiaque,incontinence urinaire,
  • vitiligo,leucodermie par ses furocoumarines.
  • Extrait aqueux de graines antibiotique contre staphylocoque auréus,colibacille,steptococoque pathogéne,pseudomonas,salmonelle
  • Huile essentielle antifungique:aspergillus,trichophyton,micropsorum
  •                                STRYCHNOS  GAUTHEIERANA
  •  le Hôang Nan,
  • Toxique par sa brucine et strychine n’a aucune raison d’être considérée comme aphrodisiaque car  pratique dangereuse et inutile+++

                               CONTRACEPTIF

  •                                   ABRUS PRECATORIUS:
  • Papillionacée
  • Ang Krang
  • Il est considéré dans beaucoup de pays comme traitement des conjonctivites,et en particulier pour le taitement du trachome;il est mélangé avec Tamarin,Murier et étain,souvent substiué à la Réglisse.mais l’action de son composant l’Abrine est incontrolable,toxique+++,il ne doit jamais être utilisé,les graines ont méritées le surnom de Pater Noster
  • Expérimentalement abortif antigénique et tératogéne,son huile est stérilisante.bien trop dangereux+++
  •                                          AZADIRACHTA INDICA 
  • Méliacée,
  • Xoan Dao,Salien,
  • un grand classique indien,le “dispensaire du village”,le “NEEM”Tonique,Anti-paludique,(Feuilles)anti-rhumatismal,diabète(Ecorce)  Sa Nimbidine est insecticide et anti-repellant,anti-plasmodial,
  • Spermicide  
  • Anti-pyrétique et anti-inflammatoire ,feuille et racine expérimentalement antitumoral (sarcome)               
  •                                         LAWSONIA INERMIS
  • Lythracée,
  • Kaprin,Chi Giap hoale
  • le Hénné est un grand classique de la médecine arabe,Feuilles et racines sont utilisées.Les feuilles sont utilisées dans les hépatites et MST,troubles cutanés
  • Surtout effet Abortif et eménagogue reportées en Afrique
  • Propriétés de la Lawasone eménagogue et oxytocique et ses extraits de feilles sont antibactériennes sur staphylocoque auréeus,coliibacille,vibrion cholérique,salmonelle
  •                                          PLUMBAGO ZEYLANICA
  • Plumbaginacée,
  • Xich Hoa Xâ
  •  Feuilles et racine utilisées
  • Caractère rubéfiant et vésicant pour les rhumatismes,utilisée pour lésions cutanées
  • Racine abortive en Inde
  • Son composant la plumbagine est antibiotique:staphylocoque doré,salmonelle,colibacille,et antifungique sur Trychophyton,Microsporum.
  • La plumbagine s’oppose à l’inplantation de l’oeuf et est abortif.,il détruit expérimentalement les tissus testiculaires.Activité antimitotique comparable à la colchicine

                                  STERILITE

  •                         POLYGONUM MULTIFLORUM 
  •  Polygonacée
  • Giao Dang
  • est donné dans l’asthénie,transpiration nocturne,défaut de vision,grisonnement des cheveux,insomnie,vertiges.
  • La racine est surtout utilisée en Chine comme anti-tumoral,hémorroîdes,troubles menstruels,diarrhée,coupe de froid,STERILITE              
  • SECURINEGA VIROSA
  • Euphorbiacée
  • Cay Nô
  • Racine utilisée
  • Fièvre et paludisme,blessures
  • Au Sénégal:maladies rénales (calcul) et hépatiques,rhuamtisme,MST,STERILITE et Impuissance

                                             BIBLIOGRAPHIE

Plantes chinoises de Binski;2002

Plantes du  Cambodge Laos,Vietnam Peteliot 1952-1954

Plantes d’Asie du Sud Est Lily Perry.1985

Pharmacopée Chinoise

Monographies de la WHO

Pharmacopée Indienne Nadarkarni 1976

Perrot et Hurrier Pharmacopée sinno-annamite 1907

The flora of Vietnam Pham Hoang Ho 1991-1993

Roi :Plantes chinoises 1955

Chopra Plants of India 1958

 

Medicinal plants of Vietnam,Cambodia,Laos .Nuguyen Van Duong 1993

Ferula,AsaFoetida,Merde du Diable,aux actions pharmacologiques insoupçonnées.

10000139fondphytob3                        FERULA,ASA FOETIDA,une gomme-résine

Ombillifère ou Apiacée ,originaire de l’Asie Centrale,(Iran , Afghanistan,et Pakistan) connue sous le nom de mastic ou désobligeamment merde du Diable,est utlisée depuis plus de 2000 ans en Europe,la légende faisant d’Alexandre le Grand son importateur lors de ses conquètes,notamment en Bactriane.Sa gomme-résine connue également sous le nom de Galbanum est non seulement utilisée comme encens et aussi malgré son odeur désagréable ( préparation:La cuisson de résine dans huile chaude,fait disparaitre son odeur) fait partie des condiments alimentaires remplaçant ail et oignon,en Asie ,Moyen Orient et utilisée comme conservateur des mets délicats dès la Rôme antique.(Asafeotida dissoute dans huile chaude et noix de pignons dans des jarres avec l’aliment à conserver)

Utilisations traditionnelles

Considéré comme épice ou agent de saveur,usage  populaire pour”crise de nerf”,sédative,bronchite,asthme,flatulence,anti-spamodique,eménagogue,et traitement de dépendance aux opiacées.,anti-helmintique

Chimie

La réine est composé de ferutal asaresotannol,acide ferulique,,franesrisol A,B,C,umbelliferone,une lactone de l’acide umbellique,,sucres(galactose,L.arabinose,L rhamnose,acide glucuronique et huile essentielle avec disulfides (butyl-propyldisulfide,monoterpénes,Alpha et Béta-Pinène).la mauvaise odeur vient des disulphiides..Minéraux:Ca,P,Fe, et Caroténe,riboflavine,niacine

    Usages Régionaux

              1)Pays de culture Musulmane

Egypte

en local tampon contraceptif..Racine extrait aqueux:antispamodique,diurétique,vermifuge,analgésique

Afghanistan

exportateur d’au moins 500 tonnes /an.

Gomme en extrait aqueux:troubles nerveux,toux coquelucheuse,ulcéres.

Maroc

Anti-Epileptique

Arabie saoudite

Toux coquelucheuse,asthme,bronchite.

                     2)Asie du Sud Est

Chine

             Appelé Wei

Usage dans la région de Xinjiang.

De saveur:chaude,amer,acide,atoxique

Méridiens:Foie,Rate,Estomac

Utilisation:  Vers .Maldigestion,douleur abdominale et cardiaque.Paludisme,dysenterie

Dose:0,5 à 1,5gr

vermifuge

Népal

Vermifuge

Malaisie

Amenorrhée

Inde

                     Appelée HINGU

Les textes anciens Caraka et Susruta le prescrivent dans :indigestion,douleur colique,otite,catharre,orexigéne.Est signalé une indication récurrente:Epilepsie,tonique nerveux,et crise de nerfs.Le Caraka signale les fruits comme laxatif,toux,dysurie,revigorant,troubles cutanés

D’autres textes ayurvédiques élargissent les indications:

Ashtaaga Hridaya:laxatif,digestif,apéritif,anti-helminthique,anti-inflammatoire intestinal.

Bhaishajya Ratnnaavali:aménorrhée,désinfectant urogénital,troubles de rêgles.

La Médecine Unani(Gréco-arabe)confirme son usage dans les troubles digestifs,anorexie,indigestion et troubles gynécologiques type aménorrhée.

                                                PHARMACOLOGIE

La plupart des effets sont le reflet d’essais de laboratoire.

1)Effets gastro-intestinaux :Protecteur contre ulcus gastrique(azu-ulène).Antipasmodique intestinal(Azulène,Alpha-pinène,luoline,ombelliferone,acide vannilique),action sur flatulence,accroit l’activité de la lipase,amylase et chymotrypsine pancréatique,action anti-inflammatoire colique(Azulène,Acide fréulique,Béta-pinéne,acide férulique,ombelliferone,lutéonie)

2)Action anti-carcinogénique aux anthracènes et huile de croton.

*Cytotoxique contre papillome.

*antileucémique:Lutéonine,

*Anti-cancer:Apla-pininène,Alpa-Terpinéol,dérivés sulfides,acide férulique,vanilline;lutéonine,ombelliferone;Apototique:lutoline

*Inhibition de la synthèse de l’ADN.

*Action de protection contre le cancer mammaire induit/Malikarjuna,Dahlakshmi,Rao,Raisuddin.CancerRes.2003

3)Action gynécologiques et hormonales:Abortive,travail d’accouchemet difficile,rêgles douloureuses,leucorhées.Donné à 12 gr de gomme,120 gr de lait de chèvre et une cuillère de miel.. Contraceptif:composant mixte d’Embella Ribes,Piper longum,Borax,Gomme de Ferula,Piper Betel,Polianthes tuberosa,Xucre non raffiné:Action anti-Implantation.

Post coïtal anti-infertility acivity de ferula.Kesher,Lakshmi,Singh,Kamboj.Pharm.Biol.1999

 4)Baisse la spermatogénèse.,action génétique

Walia Effect on mouse spermatocytes.Cytologia 1973

Genotoxicity.Abraham,Kasavan.MutaRes.1984

5)Antioxydant,agit sur la peroxydation lipidique:Acide férulique,vanillique,lutéone,immunostimulant:Disulfides et acide frérulique,Action sur peroxydation:lutéonine,umbelliferone.

6)Action Hypotensive et vasodilatation.,effet dépresseur cardiaque./Paheudra,Bisht.Pharmacology Revue.Juillet 2012/Fetehi Farifethi.Jour.Ethno.2004

7)*Action anti-Fungique Trichophyton,Aspergillus,Inhibition de l’Aflatoxine Soni.Rajan.Kuttan Mycotoxin.Res.1993 mais aussi Trichomonas.Ramadan,Al-Khdrawy.J.Egypt.Soc.Paras.2003

,*Bacille clostridium+++.Garg,Banerjea,Verna Ind.J.Microb.1980

*Antiviral:Alpha pinène,Disulfide,Acide férulique,vaniline.

*Antibiotique:Apla-pinène,Apla-terpineol,azulène,disulfides,umbeliferone,acide ferulique.

*Anti-HIV:Disulfides et lutéonine

8)Action allergique cutanée:dermatite.antiprostaglandine:umbelliferone,anti-hyaluronidase;lutéonine

*.Immunostimulant:Disulfides et acide férulique.

9)Hypocholestérémiant,mais résultats plus probant si assoçiation Nigella Sativa,Commiphora Myrrha,Asafoetida,Aloe Vera,Boswellia Serrata/Kamanna,Chandrasekhara

10)Hépato-Protecteur:Acide férulique,lutéonine

11)Action sur systéme nerveux central:

*Tranqulisant:alpa-pinène,acide valerique

*Sedatif:Alpa-pinène,Alpa-terpineol,acide valérique

12 )action sur Glycémie avec Asafoetida,Aloe vera,Mrrhys dorata,Nigella Sativa.

Béta-glucorinadase inhibiteur:Luteonine.Al-Awadi,Khattar,Guman.Diabtologia 1985/Al-Awawadi;Shoukri.Acta.Diabet.1998

13)Action anti-Mutagéne :expérimentation sur Salmonella.lutéonine/Umnnikrishn,Kuttman,Nutr.Cancer.1988

14)Action sur la capacité Olfactive

15,)Action fibrinolytique et Anti-Coagulant:Acide férulique.Heck,Dewitt,Lukes/Am.J;Health. Syst.Pharm.2000

16)Améloire les neuropathies périphériques Jour.Ethn.Pharm 28 mai 2014/Moghadam,Dehghan,Zarepur,Dehlavi and co

17)Action dose-dépendante Cytotoxique et anti-Convulsiviante/Bagheri,Sahbkavi,Ghohari PharM.Bio Mars2010

18)Anti-Nociceptif et Anti-Infllammatoire/Bagheri,Morshi Res.In Pharm;Sci H- Juin20011:action des terpénoïdes et Alcaloïdes;Acide féruilique anti-oxydant,sesquiterpéne anti-inflammatoire. et in vitro agissent sur le virus H1N1

                                   Contre-Indications

Traitement Anti-Coagulant.Heck,DeWitt,Lukes.Am.Jour.Health Syst.Pharm.2000

Grossesse:Action oestrogénique et Abortive

Enfant:Risque de Methémoglobinémie.Kelly,Neu,Honing,Camitta.Pediatric 1989

                           Ouvrages consultés non exhaustifs

Duke et Aynesu Plantes Chinoises 1985

Plantes du Maroc.Belhakdar,Claisse,Fleurentin.1991

Plantes Indiennes Kamboj.1988/Pharmacopée Indienne

Mahran,El-Alty.Huile essentielle de Ferula. d’Afghanistan.Pharm Caire University1973,et gomme résine en Afganistan.1975

Subrahmanyan.Satry Asafoetida.1954.

Joshi.Antihelmintique d’Inde.1991

Gimlette.Medecine de Malaisie.1939

Escop 2013

Pharmacopee Française 2013.gomme-Résine usge traditionnelle.Tableau A

Codex Français 1839

American Botanical Concil 2O14

Ayurveda Formulary of India (2003) et Pharmacology (2004)

Natural  Medical Database 2007

USDA Planta Data Base 2007

Wealth of India 2001 et 2003

Publication de la WHO.

 

Fibromyalgie

LA fibromyalgie

C’est une maladie fréquente, un syndrome musculo-tendineux d’origine et d’étiologie encore mal déterminée qui se caractérise par des douleurs musculo-squelettiques diffuses avec raideur, cohabitant avec une fatigabilité chronique un sommeil non réparateur et une asthénie.

La fibromyalgie touche neuf femmes pour un homme avec un ratio de 3.4% chez la femme.

Elle touche la femme de 30 à 50 ans avec un point d’orgue après la ménopause et entre 70 à 80 ans.

La fibromyalgie est en rhumatologie ce qu’était la spasmophilie en médecine générale.

L’explication physiopathologique de cette affection n’est pas encore éclaircie.

Toutefois, on peut s’appuyer sur plusieurs hypothèses;

  1. Le trouble du sommeil pierre angulaire de l’affection, puisqu’on retrouve des troubles du sommeil enregistré de la phase quatre.

  1. On a suggéré des troubles de la régulation de la sérotonine.

  1. Des troubles de la régulation de l’hormone de croissance.

  1. Des troubles de la régulation du cortisol.

  1. Il existe une perturbation du système sympathique et neurovasculaire, cause d’hypotension artérielle orthostatique que l’on retrouve au changement de position appeler « Tilt Test »

Ces perturbations neurovasculaire outre l’hypotension artérielle, favorisent une sensibilité au froid avec une note particulière pour le syndrome de Raynaud.

Sur le plan psychologique, il est difficile de différencier ce qui revient de la souffrance du trouble psychologique sous-jacent, d’autant plus qu’il existe souvent des dépressions, un état anxieux, une somatisation voire une hypocondrie.

Il existe donc bien une souffrance généralisée avec raideur matinale, état de fatigabilité, épuisement, trouble du sommeil, migraine, syndrome dépressif; symptôme aggraver par le stress voire les temps humide et froid.

Certains assimilent le syndrome de fatigue chronique à la fibromyalgie.

En fait, l’évolution du handicap de la maladie est fortement controversée car difficile d’appréciation et le traitement de l’affection n’est pas toujours évident sur les bases physiopathologiques difficiles à contrôler et où la thérapie comportementale prend une place sérieuse.

Bien que la fibromyalgie puisse peuplé les services de rhumatologie à près de 20% de la population de personnes hospitalisées, il faut définir des points communs à cette affection qui doit regrouper des points essentiels qui sont;

  1. 18 points sensibles repartie sur le corps en général symétrique avec douleur provoquée à la pression

  2. Trouble du sommeil

  3. Stress

  4. Sédentarité

Bien que les troubles du sommeil présentent une clé de voûte de la physiopathologie de la fibromyalgie, il n’en demeure pas moins qu’il faut;

  1. Faire retrouver le sommeil

  2. Donner des sédatifs

  3. Donner des produits a types anti-inflammatoires pour les douleurs

  4. Limiter le stress, avec les techniques de régulations par relaxations, massage, Yoga ou thérapie comportementale

Bien qu’il existe une note physiopathologique concernant la sérotonine, les antidépresseurs de type IRS ont une action inconstante.

La phytothérapie devra donc dans la fibromyalgie:

  1. Améliorer le sommeil

  2. Traiter le terrain dépressif ou anxieux

  3. Lever le stress

  4. Traiter la douleur

  5. Activer la corticosurrénale

  6. Réduire la fatigabilité et l’hypotension artérielle l’accompagnant

Plantes intervenantes dans le sommeil

Elles sont nombreuses, l’aubépine, les plantes aux actions sédatives du système nerveux et quatre grands sédatifs qui sont ballote fétide, valériane, passiflore et lotier.

L’aubépine est un équilibrant expérimenté dans le système nerveux autonome.

Il a une action hypotensive et surtout il agit lorsqu’il existe des états de fatigue, de stress de surmenages avec douleurs rhumatismales, éréthisme cardiaque, insomnie.

L’aubépine peut être donnée, associée à la passiflore, on peut la donner soit en nébulisât ou en extrait fluide ou en teinture mère ou en infusion.

  • Pour l’aubépine une cuillère à café de fleur pour une tasse, 3 fois par jours

Certains ont proposés la morelle noire Solanum nigrum, cette plante qui est jugé peu toxique a un effet narcotique léger et agit sur les douleurs.

Cette plante perd son action en séchant ainsi certains la proposaient;

  • en alcoolature fraîchement préparé 5 à 10 g par jour

  • ou en plante fraîche 30g environ

  • ou en décoction de feuille qui été utiliser en cas de douleur en application

Les autres plantes qui agissent sur le système nerveux autonome doivent être bannis de la panoplie thérapeutique, c’est-à-dire la belladone, la jusquiame, le datura (retirer de la pharmacopée).

D’autres plantes odoriférantes ont une action sédative sur le système nerveux.

La lavande qui à dose élevée et excitante voir toxique au dose habituelle à 5g de fleur par tasse, elle a une action qui émousse la sensibilité douloureuse.

L’onagre bisannuel Oenothera biennis, est un sédatif du parasympathique agit surtout en cas de toux ou de colopathie avec diarrhée.

La marjolaine Origanum majorana a une action sédative.

Le serpolet et le thym qui ont des actions très similaires, apéritives, et agissent aussi sur des terrains colopathes.

L’oranger connu pour ses fleurs comme léger sédatif avec les fleurs de tilleul, par contre les feuilles d’oranger avec celle du tilleul et de la laitue peuvent être utilisées comme narcotique léger et antispasmodique.

Autres plantes communes ayant une action sédative avéree

Anémone pulsatille (Anemona pulsitana) appelé aussi fleur de pâque qui est surtout utilisée en cas de colopathie voire de spasme utérin.

D’utilisation difficile, il est utilisé en alcoolature souvent associer au lupulin (houblon) ou à l’aubépine.

Les menthes, le calaman, les infusions de menthe ou de calaman 2g à 3g de feuilles et de fleurs dans une tasse sont tonique, apéritif, digestif et antispasmodique.

La camomille Matricaria chamomilla, elle est considérée comme une plante digestive par excès. Cette action digestive est moindre que l’effet apéritif de l’infusé, pris à jeun ½ heure avant le repas.

Par ailleurs, la camomille agit sur les céphalées, les courbatures, et les colopathies. C’est un sédatif des douleurs faciales et des douleurs dentaires.

Il peut être utilisé donc une cuillère à soupe de fleur et de feuille dans une tasse d’eau ou en poudre 50 g de feuilles avec 50g de sucre et on donne 10 à 20g de mélange dans la journée.

Il faut savoir que la camomille a un effet allergisant.

Le pêcher par ses infusion de fleurs et de feuilles 30 g pour ½ litre d’eau et connu pour ses effets sédatifs mais surtout utilisé dans la toux et la coqueluche.

Le tilleul déjà répertorié est un sédatif antispasmodique et agit sur les troubles du sommeil.

Donc quatre plantes sont considérées comme des grands sédatifs:

  1. L’aubépine, déjà vu

  1. La ballote fétide marrube noir dont les sommités fleuries sont antispasmodique et narcotique.

La ballote est souvent associée à l’aubépine où a l’anémone.

Bien que de mauvais goût, la ballote peut être prise en infusion et a une action vérifiée.

  1. Une plante voisine pour les mêmes actions l’épiaire Stachys palustris a une action hypnotique et sédative au niveau des spasmes gynécologiques.

  1. La valériane est connue comme sédative important mais son action est mal connue et les seules formes actives qui persistent sont celles que l’on prépare à partir de la plante stabilisée en extrait mou, en extrait fluide, en intrait et en alcoolature.

On peut utiliser la racine non séché en macération, macération en contact pendant 10 heures, 10g de racines dans un verre d’eau froide qu’il faut absorber sucré après avoir aromatisé avec de la fleur d’oranger ou de l’essence de menthe.

La valériane agit surtout comme sédatif dans les états de surmenage et d’excitation, elle est hypnotique et sédative et aurait une action sur les pensés récurrentes.

Il semble également que la valériane soit utile dans le traitement d’éréthismes et des palpitations cardiaques puissent qu’elle agit sur le rythme cardiaque.

Par contre, il faut savoir que cette plante a un potentiel hépatotoxique reconnu.

  1. On peut utiliser à la place de la valériane, la cataire Nepeta cataria appelé aussi « herbe au chat » qui est un sédatif mineur dont la particularité et de pouvoir calmer certains hoquets.

  1. La passiflore Passiflora incarnata, fleur de la passion, est une plante sédative aide a retrouver le sommeil, calme les nerveux, elle est anxiolytique, elle est particulièrement indiqué en cas de stress de terrain angoissé ou surmené.

On la donne en infusion de fleur 20g pour 1 litre d’eau.

  1. Le lotier corniculé a les mêmes propriétés que la passiflore.

On peut le donner en infusion concentrée à 100 g par litre en donnant une à deux tasses au coucher.

Traitement de la dépression ou des états dépressifs

En premier lieu, il faut parler du millepertuis dont on connaît les actions et les interactions médicamenteuses.

Cette plante devenue a la mode agit sur les états dépressifs légers mais il faudra toujours respecter les contre-indications de cette plante que sont:

  • l’association avec les antidépresseurs type IRS

  • les anticoagulants

  • les traitements du sida

On peut alors préférer pour des raisons de manipulation plus aisée, des plantes qui ont été classés en quatre grands groupes:

  1. les sédatifs de l’imagination

  2. les sédatifs de la douleur musculaire

  3. les sédatifs nocturnes

  4. et les stimulants

  1. Les sédatifs de l’imagination

C’est le saule blanc, le houblon, la laitue.

Le saule blanc

A des actions stimulantes apéritives, toniques, digestives. Son écorce a une action sédative sur les douleurs. Le saule blanc a une action non seulement sédative mais également équilibrante et fait retrouver le sommeil.

Dans ce cas on utilise plutôt les chatons en nébulisât ou en extrait fluide, l’extrait fluide étant pris le soir.

Le houblon

On utilise donc la poudre de fleur (cône vert), on peut associer les fleurs de houblon 15g avec les chatons de saule blanc 20g dans un litre d’eau bouillante ou on peut prendre également 1 g de lupulin, 4 fois par jour.

La laitue

Peut être prise en salade cuite ou crue où on peut demander une préparation au pharmacien qui associe dans un sirop appelé, sirop de lactucarium simple du codex, extrait de lactucarium 0.05g, lupulin 0.10g pour une pilule 2 à 6 le soir.

  1. Les sédatifs des douleurs musculaires

Le bourgeon de peupliers: il peut être pris en infusion 15 g pour un litre d’eau.

La feuille de tremble: 20 à 30 g pour un litre d’eau qui peut être associé aux bourgeons des peupliers

La reine des près: 100g de feuilles fraîches dans un litre d’eau bouillante, 2 à 4 tasses par jour.

On peut ajouter à ces trois plantes agissent sur la douleurs:

La griffe du diable : Harpagophytum procumbens qui a une action qui permet de diminuer les anti-inflammatoires,

La vergerette du Canada: qui est souvent associée en nébulisât avec la griffe du diable.

  1. Les sédatifs nocturnes

Dans ce groupe on peut citer la passiflore, la valériane, la ballote et le nénuphar.

On considère la passiflore comme hypnotique (sédatif nocturne) qui agit sur l’insomnie et induit une détente pendant le sommeil.

Pour que ce traitement soit efficace, il faut le donner dans la journée à petite dose par exemple, matin midi et soir, au dîner, puis à l’heure du coucher, en associant la passiflore et l’aubépine en teinture mère ou en nébulisât.

A midi on peut donner une association extrait de laitue lactarium, 0.20g ou extrait de nénuphar 0.20g

Le soir, on peut associer ballote, valériane et passiflore soit en teinture mère, 2 fois 50 gouttes soit en nébulisât associés.

  1. Les plantes stimulantes

Que l’on peut donner dans la journée qui ont pour effet d’atténuer les effets sédatifs des plantes précédemment citées.

On peut citer, la menthe qui peut être prise en fait de repas à midi et qui permet de ne pas dormir après le repas

Le calaman servi de la même façon et à le même usage.

Le thym et le serpolet sont également des stimulants.

Le quinquina mais surtout la petite centaurée « quinquina français » peut être donnée en infusion.

Certains proposent la fleur centaurée a 50g dans du vin blanc sucré un litre que l’on fait macérer pendant 12 heures que l’on filtre et on prend ½ verre, 2 fois par jour.

La sauge a un effet tonique, elle supprime les sueurs les transpirations, elle se prend en infusion 5g de feuilles dans un litre d’eau, 3 à 4 tasses par jour.

On sait que la sauge en l’huile essentielle a aussi une action ostrogénique, tonique mais elle est toxique par la présence de sa thuyone sur le plan cérébral.

Plantes agissent sur l’équilibre hormonal

Les plantes stimulantes de l’hypothalamus;

  1. L’anis

  2. L’aunée

  3. La réglisse qui stimule l’hypothalamus en augmentant la sécrétion d’ACTH et stimule également la surrénale

On doit connaître également les actions frénatrices de l’hypothalamus, du chaton de bouleau, du lithospermum (le grémil), le gattilier (Vitex agnus castus)

Les plantes stimulantes de la corticosurrénale;

  1. Avant tout le romarin Rosmarinus officinalis qui stimule les sécrétions hydroxy corticoïde

  2. Le cassis Ribes nigrum stimule les onze hydroxy corticoïdes

On sait également que outre la réglisse qui stimule la surrénale, l’églantier Rosa canina et le chêne Quercus pedonculatus ont un même site d’action.

Les huiles essentielles de basilic, de pin, de sarriette, de thym ont également une action stimulantes au niveau corticosurrenalien mais il faut être très prudent en matière d’huile essentielle sachant leurs pouvoirs potentiellement épileptogènes.

Par ailleurs, certaines huiles essentielles sont des huiles essentielles reconstituées qui ne possèdent pas la même action que l’huile essentielle naturelle (ne sont pas à la pharmacopée).

Par principe l’huile essentielle de romarin ne doit pas dépasser 2 à 5 gouttes, 3 fois par jour car elle a un potentiel épileptisant. Cette même dose sera respectée pour la sarriette et l’anis.

L’anis par son huile essentielle peut également provoquer des crises d’épilepsies.

Pour mémoire, il faut savoir que la législation interdit la vente libre de certaines huiles essentielles que sont:

  1. L’absinthe

  2. L’anis

  3. La badiane

  4. Le fenouil

  5. L’hysope

  6. Le chenopodium

  7. Mirbane

  8. La rue

  9. Le sassafras

  10. La moutarde

  11. Cèdre

  12. Cyprès

Le camphre fait partie également d’une législation spéciale puisqu’il n’existe plus dans les préparations pour enfant.

L’huile essentielle de sauge, doit être considéré comme toxique et par la présence de la thuyone pouvant provoquer des convulsions, il faudra donc dans tous les cas user de pondération.

Enfin, pour terminer sur les plantes stimulantes des glandes corticosurrenales, il faut citer:

Le séquoia gigantea, qui agit sur les dix sept seto corticostéroïde.

Enfin certaines plantes sont frénatrices de la glande corticosurrenale se sont:

  • L’angélique

  • La verveine

  • Le ylang-ylang (à utiliser avec précaution)

Pour terminer donc il faut savoir que différentes plantes agissent sur la surrénale ou figure en bonne place les plantes dites labiées on peut citer:

  • Le basilic

  • La lavande

  • Le thym

  • La sarriette

  • La sauge

  • Le romarin

  • L’’origan

Il faut savoir que la sauge est a évitée chez les gens qui sont plutôt excites et le thym s’il existe un glaucome au niveau oculaire.

Deux plantes dites adaptogènes méritent une place particulière dans la thérapeutique du stress c’est:

  • L’eleuthérocoque

  • Le ginseng

L’eleuthérocoque est connu comme stimulant du système central améliorant les performances à l’effort qui réadapte l’organisme, améliore l’appétit. Il est particulièrement net dans certaines agressions ou dans des périodes dite de convalescence, il peut se donner pendant des cures pendant 2 mois.

C’est une plante dont le caractère adaptogène est particulièrement net et mise en valeur dans des conditions de vie climatique difficile en particulier dans les régions froides du cercle polaire ou les travailleurs sont moins sensibles aux maladies de refroidissement et ou ils sont moins sensibles au grippe.

Par ailleurs l’eleuthérocoque par ses études confirment une augmentation des résistances aux maladies et aide à mieux supporter le froid et les écarts de chaleurs.

Il est considérée comme un intermédiaire entre remède et nourriture et cette plante est considéré comme un outil indispensable dans la résolution des maladies chroniques et pourrait être considéré et donner comme un additif alimentaire dans les boissons non alcoolisées ou le thé.

Outre son caractère adaptogène et tonique, il faut savoir que l’eleuthérocoque améliore l’acuité visuelle.

Le ginseng et l’eleuthérocoque peuvent être associés en nébulisât.

Par ailleurs tout en rappelant l’action anti-dépressive du millepertuis, il faut savoir que, le millepertuis ainsi que la gentiane ont une action imao-like agissant sur la zone limbique cérébrale ces plantes en association ou seul agissant sur le stress et la dystonie neurovégétative.

Une place spéciale doit être réservé aux plantes sédatives du pneumogastrique puisque la belladone, le datura et la jusquiame sont exclus du champ de l’automédication.

C’est le nénuphar blanc nymphea alba que l’on peut donner en infusion de fleur à raison de 5g par litre, le lys des étangs est un sédatif nerveux et hypotenseur, l’extrait alcoolique du rhizome a une action également anti-spasmodique, modérateur du parasympathique, tonique cardiaque respiratoire et améliore le sommeil.

Mais ce nénuphar prise en fleur en infusion à des effets calmant à faible dose, mais à forte dose il peut devenir excitant. Donc il ne faudra jamais dépasser 3 à 4g par litre de fleur par tasse.

Traitement de la douleur par la phytothérapie

Nous avons déjà eu un aperçu des traitements concernant la douleur qui peuvent se résumer par des plantes riches en acide salicylique (aspirine végétal)

  • le bouleau,

  • le peuplier,

  • le saule,

  • la reine des prés.

Les plantes majeures traitant la douleur:

  • l’harpagophytum procumbens griffe du diable,

  • vergerette du Canada, Erigeron canadensis

  • le cassis ribes nigrum.

Toutes ces plantes citées doivent être associer ou plantes aspirine seul ou associer saule, bouleau et reine des près, l’harpagophytum et vergerette du canada ou vergerette du canada et cassis ou les trois associés en nébulisât ou en teinture mère.

Réduire la fatigabilité par la phytothérapie

Toujours penser dans ces problèmes aux plantes adaptogènes que sont l’eleuthérocoque, le ginseng et également le cassis.

D’autres plantes doivent être proposé comme tonique cérébraux et physique qui stimulent:

  1. La kola Kola nitida

Il faut savoir que la kola fraîche est connue pour ses propriétés toniques cérébrales et stimulantes sans effet cumulatif, elle peut empêcher le sommeil. La Kola fraîche augmente l’aptitude au travail intellectuel et physique.

En ce qui concerne la kola sèche elle se distingue de la Kola fraîche par sa présence de caféine 2.5% mais cette caféine est peu toxique comparée à la vrai caféine contenu dans le café.

Ce produit appelé kolatine augmente la pression artérielle et est un tonique cardiaque.

C’est donc une plante utilisée pour l’effort.

  1. Le quinquina Cinchona officinalis

Dont on extrait un alcaloïde de l’écorce mais aussi la quinidine qui a une action antiarithmique et cardiaque.

La poudre de quinquina est utilisée comme tonique.

Chez l’homme sain ou en apparence sain, elle éleve la pression artérielle et a une propriété importante dans les situations d’effort soutenu physique ou intellectuel.

  1. La gentiane Gentiana lutea

Dont on utilise la racine, elle a une action donc eupeptique par son principe amer et stimule la mobilité gastrique.

Cette plante peut être associée avec le quinquina mais il faut savoir que la gentiane a un potentiel hépatotoxique.

  1. La cannelle Cinnamomum zeylanicum

Dont on utilise l’écorce et dont l’huile essentielle a une action bactéricide majeure.

Cette huile essentielle est stimulante et augmente la circulation respiratoire et provoque une vasoconstriction, donc c’est une plante intéressante dans l’effort.

Mais elle a une contre indication majeure par ses capacités d’augmenter les contractions utérines donc contre indiquée chez la femme enceinte.

D’autre part, l’huile essentielle de cannelle peut provoquer des irritations intestinales avec diarrhée.

D’autres compléments alimentaires peuvent être utilisés pour leurs propriétés antiasthéniques et anti-stress;

  1. La levure de bière

Qui contient 30% de glucides, 3% de lipides dont l’ergostérol et la lécithine.

Elle agit par le gluthatione, la levure est également riche en vitamine PP et des groupes B. C’est donc un produit a propriété antibactérienne, antianémique, antiasthénique, adaptée au problème de croissance et au nervosisme.

Mais les cures se feront toujours de façon discontinue 2 à 3 fois par an, sachant que les goutteux ou les obèses ne devront pas en prendre du fait de la richesse en base purique de la levure.

  1. Le pollen

La composition du pollen confère des indications qui conviennent à un homme stressé, surmené, vieillissant et se nourrissant mal. C’est le produit de l’homme vieillissant et athéroscléreux.

Le pollen est riche en acide aminé essentiel que ce soit la lysine le tryptophane, la leucine, la valine.

Il contient des oligoéléments en quantité non négligeable ainsi que des vitamines A, C, D, E et du groupe B.

On peut prendre 2 cuillères à café par jour le matin pendant 2 à 3 mois, 2 à 3 cures par an.

Par ailleurs, il faut savoir que l’étude chimique du pollen montre une variation en fonction de ses origines en particulier, on peut trouver des pollens riches en rutine qui augmente la résistance capillaire particulièrement élevée dans les pollens d’arbre fruitier, le coquelicot ou le pissenlit.

  1. Les algues

Elle recouvre en parti les indications du pollen mais c’est surtout la spiruline qui contient 76% d’acide aminés assimilables qui met en avant le caractère de complément alimentaire des algues.

Effet important, les protides contenus dans la laminaire sont mobilisateur de graisse et de cholestérol. Les algues présente également des propriétés s’apparentant à celle de l’héparine donc concurrant à une fluidification du sang.

Ces algues sont également hypotensives et hypoglycémiant.

  1. La betterave Beta vulgaris

Qui est connu depuis longue date par la tradition pour traiter les constipations et les crises hémorroïdaires.

La chimie moderne a mis en valeur les composés suivant:

    • la glutamine qui est un activateur cérébral

    • la choline que est cytostatique

    • la bétaine qui est lipotrope stimulant et générateur de la cellule hépatique

    • des pigments de type bétacyanine qui sont solubles, des générateurs de la cellule hépatique.

Il a été décrit une action cytostatique de la betterave en particulier par l’équipe du docteur Fereezi qui a décrit des améliorations de certains cancers en donnant un traitement de substitution avec un litre de jus frais de betterave par jour mais ces études demande à être confirmées.

D’autres auteurs comme Schnidt et Thiack ont également montré des résultats analogues.

Enfin pour compléter le problème de la fatigue et des compléments alimentaires, il faudra naturellement savoir si l’alimentation est bien équilibrée en particulier avec la vitamine A que l’on trouve dont surtout dans la plupart des fruits et des légumes, la vitamine E présente dans l’huile de germe de blé, l’huile de soja, les bananes, les choux, les salades.

La vitamine A peut se retrouver également dans le persil et les carottes, la vitamine C dans le citron, le cynorrhodon, le paprika, le kiwi qui contient 300mg de vitamine C pour 100g de kiwi.

La vitamine D dans le cacao et le soja.

La vitamine B6 contenu dans les légumes, les fruits, bananes, cacahuètes, farine de blé. Mais ainsi que dans la viandes, le lait et le foie de veau.

La vitamine B12 folate contenu dans les carottes, le choux, le concombre, les haricots vert, les épinards, les asperges, les pommes de terre mais également dans les œufs, viande et foie.

Il faut connaître les plantes riches en vitamine C qui ont été en parti citées, il faut insister sur;

  • Le cassis Ribes nigrum, dont on peut utiliser le jus de cassis et ou le nébulisât 1 à 3g par jour

  • L’hibiscus dont on utilise la sépale qui est riche en vitamine A et vitamine C et vitamine B1 et B2 qui est utilisé comme stimulante et antiasthénique qui est une véritable boisson de santé.

  • L’églantier Rosa canina dont on utilise le cynorhodon qui est riche en vitamine C, A et B particulièrement efficace dans les fatigue et les convalescants. Utilisé soit en décoction soit à 5 à 10 g par litre ou en nébulisât 1 à 3 g par jour.

  • L’argousier dont on utilise le fruit riche en vitamine C que l’on peut donner en sirop ou en confiture.

  • La patience, appelé Rumex dont on utilise la racine elle est antianémique et riche en fer.

On peut l’utiliser dans un traitement long elle a un mauvais goût, il faut donc ajouter du miel dans la décoction faite avec 30g de racines pour un litre d’eau.

Il faut combattre également l’hypotension artérielle qui fait parti du tableau.

On peut associer 0.1g de grain de poivre avec 9 à 15 g par jour de bourse à pasteur Capsella bursa-pastoris.

Certains proposent en cas de sympathicotonie réactionnelle sur fond vagotonique, une association de mélisse, de carvi, de romarin en teinture mère ou en nébulisât.

On peut proposer la formule suivante associant:

  • mélisse teinture mère

  • romarin teinture mère

  • pour 50ml avec de l’huile essentielle de carvi 1 g, 3 fois 30 gouttes par jour

  • le nébulisât de mélisse à 0.2g

  • le romarin à 0.1g

  • l’aubépine à 0.80g

    • 3 gélules par jour

Sur les terrains dits de sympathicotonie dù à une insuffisance vagale, donc ce sont des plantes riches en choline qui augmente et fortifie l’action du parasympatholytique.

C’est la ballote, le marrube et l’origan.

On peut associer:

  • la ballote et le marrube en teinture mère

  • pour 100cc d’eau, en donnant 3 fois 50 gouttes par jour

Dans les terrains dits de sympathicotonie vraie, on peut associer, l’aubépine, la ballote, la lavande, la valériane, le lotier, le gattilier, l’agripaume.

On peut associer:

  • l’aubépine en nébulisât 0.1g,

  • ballote 0.150g

  • lotier, 0.150g

    • pour une gélule 3 fois par jour.

  • L’aubépine teinture mère

  • Ballote teinture mère

  • Lavande teinture mère

    • Pour 100cc, 60 gouttes, 3 fois par jour.

Une mention spéciale doit être faite pour la lavande qui de façon paradoxale est connue par son huile essentielle. Mais souvent par défaut d’information, il faut savoir que l’action de l’huile essentielle ne se recoupe pas avec celle de la plante entière.

En effet l’huile essentielle est bactéricide, hypotensive, augmente la contraction des fibres musculaires utérines.

Les sommités fleuries sont utilisées surtout dans le nervosisme, la toux comme antispasmodique et cholagogue.

Fibroses Hépatiques et Protections phytothérapiques

                Fibroses Hépatiques et  Préventions Phytothérapiques

La prévention de la cirrhose Alcoolique et évolution chronique des Hépatites B et C,et de la Stéatose hépatique est grand programme de politique de santé.

Cette prévention inclue

*luttes contre  l’alcool

*l’épidémiologie et lutte contre l’Hépatite B , C et D

* Stéatose hépatique ayant comme pilier la lutte contre l’Obésité

  • L’Alcool

.L’alcool demeure la 2 ème cause de mortalité en France avec 10 -15 % de cirrhose touchant les alcooliques.La Cirrhose hépatique survient chez les hommes buvant 60-100grJ (Plus de 8 verres), chez les femmes  40gr/J (5 à 6 verres).la Cirrhose est cause de 4000 décés par an.S’il survient une hépatite alcoolique sévère ,la greffe d’une cirrhose  entraine une survie moyenne de 2 à 5 ans ,dans 20 à 60 % des cas.

  • La Stéatose Hépatique

 La Stéatose ,Foie Graisseux,Non Alcoolique,appelée NAFLD,touche 30% de la population américaine,des .5 % des NAFLD  80% evolueront vers la cirrhose,70% en syndrôme métabolique (Obésité,hypertension Artérielle,élévation des Triglycérides et Glycémie);60-70% seront victimes d’accidents cardio-vascuialres.Selon Cohen(2011)l’obésité représente un risque indéniable de cirrhose (20%) et cancer hépato-cellulaire et risque cardio-vascualaire élevè

  • L’Hépatite B,C,D

Selon l’ANRS ,l’hépatite chronique touche 350 millions de personnes dans le monde. Dans l’Hépatite B ,le ratio allant vers chronicite est de 1 à 10;pour l’hépatite C le ratio passe de 8 à 10,20 % evolueront vers la cirrhose ,et dont 15 à 20% évolueront vers le cancer hépato-cellulaire.

Mais fait important  45 % des Hépatites B n’ont pas connaissance de leur séroposivité le chiffre grimpe à 59 % pour l’Hépatite C.Ces chiffres rappellent l’importance des campagnes de vaccination pour l’ hépatite B et sérologie généralisé et anonyme chez les sujets à risque (Foyers d’immigration,comportement sexuel,toxicomanie).Rappel et campagnes d’informations des modes de contamination de L’Hépatite B,(Sexuel,seringue) C(Sexuel;toxicomanie),régulation drastique de dons de sang.Le Virus de l’Hépatite D se dévellope à partir de l’envellope du virus de l’hépatite B,donc des porteurs de l’hepatite B.

Le problème de la fibrose hépatique

En règle générale le foie aggréssé réagit par des processus de régénerations cellulaires,remplaçant les cellules apoptosiques et nécrosées,processus associant réponse inflammatoire,et limitant la production et perméabilité des protéines de la matrice cellulaire.quand l’agression persiste,les réponses  de defenses baissent,et les hépatocytes sont substitués par une protéine de la matrice cellulaire composée de Collagène,fibronectine,elastine,proteoglycanes formés par les cellules stellaires hépatiques.Le principe de prévention de la fibrose hépatique repose sur l’inhibition de cellules stellaires et réduction de dépot des protéines de la matrice cellulaire

1) Resolution des plantes Médicinales de la fibrose hépatiqe par Induction de 

cellules Stellaires Hepatiques

 

Cellules hépatiques dites de Kupfer 

*Curcuma Longa

*Salvia Miltirrhiza

*Glyccirrhiza Glabra            

*Bupleurum  Falcatum

*Panax NotoGingseng

 

2)Mécanismes de protection des Hépatocytes contre l’Apoptose

 

*Curcuma Longa

*Sylibum Marianum

*Gingko Biloba

*Salvia Miltoirrhiza                  

*Glycyrrhizina Glabra

*Scutellaria Baicalensis

*Phyllantus Amarus

*Berberis Aristata

*Piccrhosera Kurroa

*Ginseng Panax                      

*Andrographis Paniculata

A SUIVRE

Ficus Benghasilis et congénères:boites à  Pharmacie?

20080822_Viet_1770fondphytob3P1000354_R2                  FICUS BENGHASILIS,RELIGIOSA,RACEMOSA,MACROCARPA

Chacun connait le fruit de Ficus Papaya,Papayer,mais le règne Ficus comprend au moins 800 espéces dont 4 espéces sont classées  comme sacrées et à plus values médicinales sous la nomination ayurvédique NALPAMARA, rassemblant les espéces ,Benghasilis, Racemosa, Microcarpa,Religiosa dont l’action commune de l’ecorce est gynécologique

.Le plus fréquent  mis en décoration à domicile supportant bien les écarts de température  est la forme Benjamina  qui se rapproche de l’espèce Benghasilis et il présente comme les autres espèces une toxicité de sa sève:séve irritante.La feuille du Ficus benjamina est surtout ingérée parr l’enfant entrainant:brûlures buccales,nausées,vomissement,douleurs abdominales.267 cas  ont été recencés au centre Anti-Poison de Lille de 1995 à 2002.En cas de doute toujours appeler le 15.Il peut également provoquer conjonctivites , rhinites allergiques et crises d’asthme.

Dans l’ensemble la tradition aurait tendance à regrouper les indications communes:hémorragies,ulcères,diabète,maladies cutanées,hépatoprotecteur,antibiotique immunostimulation et maux de dents, mais les études pharmacologiques ont surtout  montré un lien commun,la présence de flavonoïdes anti-oxydants,toutefois,des différentiations apparaitrons comme notamment dans la forme Microcarpa ou Banyan Chinoise ou malaysienne:toxicité à l’ingestion de feuilles et latex (retrouvé pour la forme benghanlensis) et surtout son intêret écologique a été démontré comme détoxicant à domicile car il absorbe les peintures,colles,solvants(études USA/NSA:1980).

La plupart des espèces majeures sont d’utilisations traditionnelles surtout Ayurvédique et Unani prescrites localement.Peu d’études randomisées sont référencées par contre les faits de laboratoires sont nombreux invitant à un regard et applications modernes.

Principaux auteurs consultés:Gupta,Bayan Dash,Usman et Patil,CP.KARE,Chopra,Warrier;Sivarajan et Balachandran;Dictionnary of Indian medicinal Plants .Lucknow 2002;Council of Scientific and Industrial research.New Dehli.1999.;Pharmacopia of India

 

 

                                         FICUS BENGHASILIS 

                             NYAGRODHA (sanscrit)ou Vatah ou Bat(hindi)

Cette  arbtre toujours vert,,Moracée,au 750 espèces poussant sur tout le continent Sub-indien est un classique de la médecine traditionnelle indienne,(ayurvedique,siddha,Unani )indiqué dans diabètes,dysenterie,diarrhée,leucocrhééée,ménorriafies,sésordre nerveux(on parle même de schizophénie;mais non définie),tonique astrinent.la phytochimie moderne a montré des propriétés anti-oxydantes,anti-caneceuse,anti-inflammatoire,féfibrifuge,voire sur la fertilité.Bref le le Figiuer Baman de l’inde qui a trouvé sa place décortaive des appartements européens pourrait être considéré comme une pharmacie,un arbre pharmacien à domicile,toute ces parties sont utilisées traditionnellement:écorce,feuilles,fruits ,latex,écorce de tide,racine,parues aériennes

Tradition Ayurvedique :Centre Arya Vaiadya Sala/Kottklal./Inde/1993

Signalé dans des  compositions dans le Caraka avec sucre et miel et bourgeons de feuilles pour la diarrhée,hémorragies ou hémorroïdes et tampon vaginal associant feuiiles de ficus et huile de sésame.

1)Racine Aérienne:

Emétique,Leucorhée,ostéomalacie  lombaire(non précisée)

2)Ecorce:

Sensation de brûlure,hémorragies,diarrhée,dysenterie,diabète,ulcéré,énurésie,maladies   cutanées,MST,leucorrhée.l’Ecorce fait partie d’une formulation Ayurvédique

Nalpamaram,pour maladies cutanées.

3)Feuilles:Ulccères,allergie cutanée,abcédation

4)Bourgeons:Diarrhée,dysenterie

5)Fruit :réfrigérant,tonique

6)Latex:Douleurs neurologiques,rhumatisme,lombago,patologies dentaires,rûlures urinaires,MST,Inflammation,allergie cutanée,crevasses plantaires,aphrodisiaque

Pharmacologie du Ficus Benghasilis

Ecorce:

Leucopélargonine 3-0 Alpha-L.rhamnoside,leuconidine gallactolyl cellubioside,glycoside,pentatriacontane,sitostero-Dglucose.le leucopelargonidine est hypoglycémiante.

Feuilles

Carbonate,rutine,psoralène,bergaptene,Béta-stirol,quercétine,leucodelphinidine,bengalenoside,leucopelargoline

Latex

Caoutchouc,résine,albumine,cérine,sucre,acide malique.

Bibilio.Augusti.Daniel;Cherian,Sheela,Nair.étude sur diabète et leucopelargoline.1994.J.Med .Ind ReS. et Kumau Augusti 1994Jour Of Biochem.

Principaux essais  de laboratoires de FICUS BENGHASILIS

1)Anti-Inflammatoire:extrait ethanol et ether de pétrole,comparé à l’indométacine/Patil,Pimprikar.Pharmagnosy 2009

 

2)Anti-Helminthique:extrait aqueux et méthanol.AswarWuthar,Vyas,Wagh,Gujar UPG2008

 

3)Analgésique et Fébrifuge: extrait d’écorce action analgésique comparé à l’aspirine,due aux falvonoïdes et phénols/Vikas;Patil;Narkhede;Jawle.2010 Internat.Jour. Of Pharm.Res.2010/Thakare,Anupama;Despande,Naik/jour.of Exp.bioL;2010

 

4)Anti-Bactérien:Mosa,Vuorela;Kirviranta;Wahab J.ethn Egypte .1994

 

5)Anti-Oxydant:extrait aqueux/Gupta.Int.J;Bio.Chem 2012;Preethi;Vimal devanathan,Loganathan.Foods Advances Res.2010

 

6)Anntiumoral:extrait du fruit in vitro,pas d’effet antifungique,effet cutné et respiratoire/Shulkla,Gupta,Gambir,Murthy.Jour.Ethn.2004

 

7)Hypolipémiant:extrait aqueux/Shukla,Gupta;Gambir,Prabhu;Murthy.J.Eth.2004

 

8)Action Glycémique et amélioration des scores./extrait aqueux sur enzyme glycidytique./Mahalingam;Gayathi Kannabriran Ind.Jour.Chem 2009/Augusti avec Bengalenoside.Ind.Phar.1973/Augusti,Daniel,CherianSheela,Nair.1993 Jmed.Res/Kumar,Augusti .1994.Ind.Jour;Biochem and biophysics.

 

9)Action sur Fertilité:Extrait éthanolique de feuilles à 500mgr/kg de poids pendant 35 jours.:altérations  sévères des tubules séminifaires.,arrêt de la spermatogénèse,mobilité et formes alérées dans  l’épidydime caudal DOSE-DEPENDANTE et SANS LESION hépatique,rénale,cortico-surrénalienne,pas d’impact sur la libido/Prakash Chandra Gupta Int.J.Phar.TecH;Res.2012

 

 

 

                                      FICUS RACEMOSA

                               GULAR (hindi),UDUMBARAH (sanscrit)

Il est considéré comme l’arbre le plus ancient signalé dans les traités ayurvédiques.considéré comme une des 5 écorces actives au niveau cutané.Le Susruta le mentionne comme facilitant la consolidation des fractures,régulant l’obésité,troubles vaginaux.La Caraka le classe plutôt comme astringent,traitant pertes vaginales ,diarrhée et hémorragie.

Toutes les parties sont utilisées

Principales indications Ayurvédiques

Racine:diarrhée

Ecorce;astringent,antidiabétique,réfrigérant,désinfections des plaies  (Feuilles même action),ANTI-ABORTIF et INFECTIONS URINAIRES.

Poudre de feuilles avec miel pour les “troubles PITTA”  et de même les fruits jeunes.:diarrhée,dyspepsies,hémorragies

Fruit rapé:Astringent,stomachique,réfrigérant,carminatif,ménorrhagies.

Latex:Aphrodisiaque,hémorroïdes et diarrhées.

  CHIMIE-PHARMACOLOGIE

HYPOGLYCEMIANT

Ahmed;Urooj,sur l’ecorce de tige/Jof Sci..Food and AGRIC.2010

Jahan;Nahar;Mosihuzzaman;Rokeya. avec les fruits/Nat.Prod.Res.2009

ANTI-OXYDANT:Antiperoxydation lipidique,protectionrayonss radioactive,inhibition cytokinétique avec extrait Ethanolique et AqueuxVeerapar;Prabhakar;Paribar and co/Nat.prouct.Res 2009

Anti-DIARRHEIQUE:Extrait éthanolique feuilles dose dépendante (essais avec 400mg/kg et 600 mg/kgPatil,Bhangale;Chaudharhi/Jour Of Intreg.Chines Med.2012+++

AMELIORE la MEMOIRE++++

Faiyaaz,Manjunath/Pharmacogn.Res.2011/Extrait aqueux du Ficus Recemosa ,un Plus pour l’Alzheimer?

ANTI-CHOLINESTERASIQUE:++++

avec extrait chaud et froid aqueux et ecorce de tige (in vitro action contre acétyl cholinestérase )

Action dose dépendante contre  l’acéthylcholinestérase/ AHmod;Urooj PharamC.Maga .2010

ANTI-INfLAMMATOIRE:comparé à la phénylbutazone,extrait feuilles à 400mg/kg/LI;Myers,Leach;Lin.planta.med.2004

ANTI-BACTERIEN:feuilles en poudre,séchées et réduite à 50% de 0,08 mg/ml à O,1mg/ml

Shaiikh,Rub,Bihise,Pimprikar,Sufiyan/J.Pharma.Scie Res.2010

ANTI-DIURETIQUE dose  décorce de feiuelles e 250/500/1000mg/kg.Absorption en une heure,pic en 3 h.accroit l’osmoralité urinaire./Rastamasooriya;Jayakody;Nadarajah/Act.Biol Hung.2003

FEBRIFUGE:Extrait méthanolique ecorce de tige,dose 100;200;300mgr/kg.Action dose dépendante/Verapur;Prabhakar,Parihar;Kandadi and co/Evidence based complémetary and Alternative Med.2009

HYPOLIPIDEMIANT:extrait d’écorce.Rao;Anupama,Swaroop and co.Phyto.med 2002

ANTIFILAIRE:extrait alcoolique ou aqueux du fruit de 250 à 50microgr/ml/dose moyenne de 21-35 pour extrait alcoolique,27-42 extrait Aqueux/action sur le Setaria Cervi/Mishra; Khan;Singhal/Ind.Jour.of exp.Biol. 2005

HEPATOPROTECTEUR:Toxicité réversible contre CCl4 Avec extrait ethanolique de feuilles.Channabasavaraj;Badami;Bhojraj.J;Nat.Med 2008

CARDIOPROTECTEUR:action protectrice contre Doxorubicine avec extrait  acétonique d’écorce/Ahmed;Urooj/Pharm.Biol.2012

LARVICIDE des MOUSTIQUES: Extrait feuilles acétoniqique et méthanolique;Effet en 24 H.DC larvaire des Culex quiquefasciatus,extension à l’Aedes aegypti/Rhaman;Venkatesan,Geetha and co/Parasit.Res.2008 +++

PROTECTEUR GASTRIQUE:Extrait éthanolique à 50%.Effet sur Ulcus gastrique induit.Rao;Verma;Rastogi;Vijayakumar/2008.Jour.of Ethn./Patel;Vasavada.Bull.Med.Ethn.Res.1985++++

ANTI-CANCEREUX RENAL:Chimioprotection de produits néphrotoxiques/Khan;Sultana;Life Scie.2005 et Cell Proliferation Reponse basic. Clin.Pharm.tox.2005 ++++

ANTI-TUSSIF:extrait methanolique d’écorce de tige à 200mg/kg/Bhaskara;Murugesan,Saha,Mandal/Phyto.res.2003

TRAIEMENT des BLESSURES;Extrait éthanolique d’ecorce de tige/Biwas;Mukkerjee Plants médecines of Indian oorigin for wond healing activity.2003

ACTIVITE ANTI-CANCEREUSE:Avant tout Cancer cutané. (Lala.2005)++++Mais les autres espèces sont étudiées.Moussa,Vuorela;Kiviranta;Hiltohen.Jour Ethn.Pharm.1994.Lala reporte surtout l’action in vitro sur le cancer cutané des espèces Glomurata et Racemosa

 

 

 

                                               FICUS RELIGIOSA

                    PIPPAL,PIPLI (Hindi),ou PIPPALAH ou ASVATTHAH (sanscrit)

Parties utilisées:ecorce;feuilles;jeunes pousses;fruit;graines,latex.

Reconnaissable par sa grande taille (30m) et la couleur du tronc noir ou blanc,appelé arbre BO sous lequel Boudha  eut accès à la “reconnaissance  des Vérités”.PIPAL est le reflet de tradition indioenne:anti-ulcéreux,anti-bactérien,anti-diabétique,gonnorrhée et maladies cutanées.On lui rapprte au moins 50 indications

Indications traditionnelles Ayurvediques

‘°Ecorce:astringente,douce,rafraichissante,aphrodisiaque et l’extrait aqueux anti-bactérien,MST,diarrhée(Amibe),gastrites,hémorroïdes

Pate d’Ecorce:brûlures et absorption des inflammations

Feuilles et jeunes pousses:purgatif;blessures;brulures,dysmnérrhorées

Fruit:laxatif et digestif/Fruit sec en poudre:Asthme

Graines:réfrigérante,laxative

Latex:douleurs neurologiques,inflammation,saignement

CHIMIE

Ecorce de Tige:Phénol,stéroïdes,alcaloïdes,flavonoïdes,Béta-sito-D Glucosides,Vit.K,octacosanol,oléonate,stigmatérol,lanostérol,dirivé lupène.Le constituant essentiel de l’ecorce de la racine  est le Béta-Sitostéryl-D-Glucoside (hypoglycémique)

Fruits: Protéines (4,9%):Amino-acides,isoleucine,phénylalaline..Flavonols:kaempeferol;quercétine,myricetine;Phénols

Graines:Phytostéroline,bétasitostérol,glucosie,carbonate,acides gras,caoutchouc(0,7-5,1%)

Feuilles:carbonate,protéines,lipides,oligoéléments (Na;K,P)

Extrait Aqueux d’Ecorce grillée:phytostérol,flavoloïdes,tannins,furanocoumarinesBergapten,bergpatol

                        PHYTOPHARMACOLOGIE de FICUS RELIGIOSA

Feuilles

Extrait aqueux ou Alcooliques de feuilles:Anti-bactérien  contre Staphylococque Doré,Salmonelle,Shigelle,Psedomonas,Exchechia coli

Extrait chloroformique des fruits:bacillus cereus,klebseille,strectocoque feccalis

Extrait Ethanoloique Feuilles:Antimycosique sur Candida Albicans et Aspergillus Flavus

Extrait methanolique et chloroformique des feuilles: action anti-bactérienne moins importante qu’extrait aqueux

Ecorce:

Extrait methanoloque 100% lethal pour les vers type Heamonchus contortus

Extrait ecorc eet tige:action sur l’Ascaride

Effet immunomdolateur des extraits alcooliques,amélioration des réponses allergiques

Action anti-oxydative de l’écorce et fruit:Effet sur Diabètei induit type 2,béta-oxydation des tissus adipeux et perte de poids de la souris,perte de poids chez les rats diabétiques..modulation de la superoxydismutase.

Latex:

Il est décrit d’autres ficus à action parasitaire (Insida,Carica),mais la forme méthanolique ddu latex Religiosa estégalement anti-helminthique

Action neurologique:

*Les extraits méthanoliques inhibe la production de NO(Oxyde Nirtique) et cytokines proinflammatoires en lipopolyssacharide sttimulant la microglie.l’extrait a un fort effet sur l’activation des propriétés anti-inflammatoires des microglies. et action inhibitrice sur l’activité anti-cholinestérasique

*Effet anti-Amnésique sur amnésie antérograde et rétrograde induite par la scopolamine (dose dépendante).Action de type Serotinergique..Kaur.Singh.Goel/Pharm.Biol.Fev.2010.48(2)243-40

*Effet anti-convulsiviant dose-dépendante..Essais avec 25-50-100mg/kg.La dose de 100mgr est équivalente à la phénitoïne.

Autres Actions

*Effets sur les Blessures par l’extrait hydro-alcoolique,dose-dépendante (formulation avec une concentration de 5 à 10%).

*effet des régimes avec fibres,Religiosa contient cellulose et lignine,induisant une résistance à l’hyperlidémie,baisse du cholestérol hépatique avec concentration fécales.D’oû possible indication dans les régimes hypolipémiants,hypertriglyciridiques et phospholipidiques.

*Beta-SitostérolD-Glucoside extrait de l’écorce de racine:hypoglycémiant.Essai avec racine 25-50-100mg/kg  sur diabète induit.Effet net à 50-100 mgr:baisse del’insulinémie,tryglicérides et cholestérol total

Action Anti-cancéreuse:

*effet in vitro de l’extrait aqueux sur cellules du cancer du col,mamaire et Papillome HPV.18 /Choudari;Suryavandi;Kaul-Ghanekere/Plos.one 8(7)e70127/2013

*Essai in vitro avec feuilles : Hemaïswarya et Anzhgan .Plant.Arch.2008

Bibiographie

Ayurvedique pharmacopiia of India 2001 New Dehli

Chopra.indigenous drugs of India 1958

Khare.CP.Encyclopedia of Indian plants 2004

Pharmacopia of India

Shetal;Bagul Evaluations de l’activité sur les radicaux libres des formulation ayurvédiques.Ind.J;Pharm.Sci 2008

Bushra;Flaooq:Les flavonols des fruits,végétaux,plantes médicinale.Food.Chem.2008

Swani;Bisht:constiutants du Ficus Religiosa.J.ind.Chem.Soc.1996

Farrukh,Iqbal:activité antibiotiques et antifungiques des plantes médicinales d’Inde.World J;MicroB.Biotech.2003

De Amorin,Borba,Carcuta,Lopes,Kaplan;action anti-helminthique.du latex.J.EthnPharm.1999/Hasson,Veliz;Naquira;Amren;Arryo,Arevalo.Antihemintique.J;Ethn.pharm.1986

Mallurva,Patak.Immudomodulation IndianJ.Pharm.Ed res.2008

Bushra,Muhraf.Effet anyi-oxydant .Indian Pharm.Edec.Res 2008

Kirana,Agrawal,Srivasan.Ind.J.Exp.Biol.2009

Hyo;Hye;Young.Cytokines et Microglie.Phytot.Res 2008

Vinutha,Prashanth,Salma,Inhibition acétylcholinestérase.EthnPharm.2007

Damanprett,Rajesh;Anticonvulsiviant.J.Ethon.pharm.2009

Naira;Rohini,Seyed,Amit.Blessures.Intern?J;Altern.Med 2009

Panit,Phadke,Jagtap.Diabète.Ethnopharm.2010

 

                                                FICUS MICROCARPA

                                                       ou Malaysien

                                     KAMARÜP (hindi),PLAKSAK (Sanscrit)

Parties utilisées:racine;ecorce,feuilles

Utilisation traditionnelle ayurvédique

Partie aérienne de racine:caries dentaires et algies dentaires

Ecorce et Feuilles:astringent;réfrigérant,acide ,stomachique:blessures,flatulence,troubles hépatiques,diarrhée,diabète,sensation de brûlure,saignement,infections cutanées(erysipèle),stomatite,troubles psychologiques (non précisés) rectorrhagie,leucorrhée

Les composants pharmacologiques de cette plante traditionnelle sont connus depuis quelque années:flavonoïdes,terpénoïdes;dérivés stéroïdiens,composé alliphatiques.La connaissance pharmacologique a permis de mettre sur le marché chinois un composant actif sur l’asthme et la bronchite chronique.Il n’en demeure pas moins que des indications coronarienne,neurodégénérative,thrombose cérébrale,anti-microbienne voire anti-cancéreuse de Ficus Microcarpa sont à l’étude.

CHIMIE

Dictionnary of Chinese Medecine Jiangsu New  Medical College 1988

National bureau of Traditional Chinese Medecine;Materia Medica 1999

Flavonoïdes dans les feuilles (Chau.Zhang.Chuan-Van/Food Res.2002/Suo-Yi-Huang.Liu Hua

Composés Alliphatiques.;Lupine,Sétroïdes,Friedline,glutinol,taraxarol.,Acide oléanique Higa Matsutake,Seiichi;Kozo/Univ.Ruykyus.1987

Beta-Amyrine,dérive acude ursolique,acide oléanique,béta-sitostérol, acide dihydrophénylacétique/Higa.Matsutake;Keijiro;Kazuhito.Univ.Ryukus.1996

Isoflavones,terpénoïdes,composés phénoliques;(1998-2000:)Kuo Li;J;Prod.Nat 1997 et Phytochemistry.1998

Cusesquilignane,cusolide.Li Kuo.Chem.PharM.bull.2000

Triterpenes parties  racines aériennes/Chiang;Kuo. Jour.Org.Chem.2002/Yi-Ming Chiang et Yueh Hsiung Kuo 2002

Tocophéroïdes dans racine aérienne.Chiang;Kuo/Tetrahedron.2003

Alpha-Tocospiros A et B et tocopherol/Yi-Ming-Chiang et Yuch Hsiung  Kuo 2003

Triterpènes cytotoxiques des parties aériennes  de racine.2005/Chiang;Chang;Kuo and co .J;Org.Chem.

Composé phénoliques (Catéchine)de l’Ecorce Anti-oxydant et HEPATOPROTECTEUR/jour.of Nat.med/Kalaskar;Suruna.Juill.2011

Composés Sapinofiable et insaponifiables des feuilles:action hypolipidémiante et anti-oxydante chez le rat hypercholestérémique.Nat.Prod Res.2011 Juil.25(12)1202-7 Awad;Seuda;Hamed;Elbatanony.

APPLICATIONS

1)Antitussif,Expectorant,Anti-Asthmatique Wei Jin Bin;Huang Renbin;Lin Jun.Guangxi traditional med.2006

Anti-Asthmatique Liu et Wang 30 juillet 2009

Avec extrait aqueux et alcoolique (d’action plus puissante)

2)Rôle Anti-Tumoral

Par action des composés bétuliniques,ursolique et acide echinocystique.Potentiel anti-tumoral et Anti-HIV/Baglin;Mitaine-O-er and co .mini.Rev.Med.Chem.2003

Chang;Kuo;Action des oléane triterpénes sur cellules humaines anéreuses.J.Nat.Pod.2004

3)Action Anti-Plaquettaire des Flavonoïdes

/Action anti-cancéreuse et cérébrales./Baglin and co 2003/Yi-ming-Chiang,Chang;Kuo 2005/Chang;Kuo 2004.

L’action des flavonoïdes est étendue Anti-onflamatoire,analgésique,immunorégulateur,hypoglycémiant,anti-bactérien,anti-oxydant,anti-radiation  sont reportés dans Hua Guang Jun,Guo Yong/Guangdong medecine 1999 et Huang,Ma,Zhiwu.Flavanoïdes Pharm.Res.2000

4)Action Analgésique et Anti-Inflammatoire

des extraits de feuilles

Shripad;Abhijeet,Nema,Inayat/Asian jour?of Pram. and Clin.Res.Vol.5 SuppL.4.2012

Essais comparables au Diclofenac.Doses:50-100-200mg/kg d’animal.

5)Anti-Diabétique

;Extrait méthanolique des feuilles / International ofpharmcy and pharmacology .Paarakh /Vol 5.Janv 2013

Mais baisse également les SGOT,Triglycérides,Cholestérol,

augmente le niveau d’Insuline

 

Les FiCUS ont indéniablement un intêret thérapeutique large,métabolique,anti-oxydant,respiratoire,immunologique ,voire neurologique mais les indications nécessitent un élargissement des études comparées et randomisées.Les critères sont sutout traditionnels et clarifiés par les études de laboratoire  mais qui pour l’instant justifient un encadrement médical.

 

 

 

 

Flavonoïdes et Protection anti-Atheromateuse

 

                        Flavonoïdes et propriétés anti-Athéromateuses

Les flavonoïdes sont présents dans plus de 4000 familles botaniques ,basé sur  des éudes in vitro et vivo .Ces composants  rédusient les risques de l’athérosclérose ,et il est acquis que l’allmentation riche en flavonoïdes est anti-oxydante,anti-thrombotique,anti-inflammatoire,anti-atheroscléreux et protecteurs cardiaques justifiant l’apport journalier de 5 Fruits et Légumes.,réduisant les risques cardiovasculaires de 20% sur les cohortes étudiées.

Une difficulté demeure est la pérénnité des messages diffusés,l’acessibilité des alimentations recommandées et leur coüt.La tendance est la simplication pour isoler les composants actifs et préventifs en sachant que l’effort d’améliorer et diversifier l’alimentation demeure toujours d’actualité.

               Principaux Flavonoïdes                                   

 

Gossypetine et Herbacetine.Harbone 1969

QUERCETINE

Anti-inflammatoire,Morus Alba

Anti-Hypertensif;:Camelia Chinensis

Vasodilatateur,Allium Fistulosum

Anti-obésité,Moringa Oleifera

Anticholestérémiant,Centella Asiatica

Antiatherogéne. Hypericum Perforatum

KAEMPFEROL

Vasolrelaxation endothéliale .Moringa Oleifera

Protectetion contre les dommages endothéliaux Centella Asiatica/Gingko Bilioba,Equisetum .;Tilia

Reduit le stress oxydatif :SophoraJaponica,Proplis,Euonymus Alatus

Anti-athéromateux et Antilipidique:Kaempferia Galanga

MYRCETINE

AntiAggregat plaquettire,effet cytoprotecteur:Calamus Scipronum,Moringa Oleifra,Aloe Vera

Anti-Hypertensive:Ampelopsis Cantonienis

Anti-obesité etA ntilipidique:Myrica Cerifera Chrysobalanus Icao (Antiatheromateux)

RUTINE

ANTi-Inflammatoire,potecteur capillaire,antihypertensif Domorphandra Mollis,fleur d’Hippocastani

Reduction stress oxyfdatif Ruta graveolens

Antistress et antiobésité:Rhus Cotinus et Phyllantus Amarus (Antiatheomateux et Hypocholestérémiant)

AntiCholestérol:Typha Angustata,Solanum Lycospermum,Fruits Citrus

NARINGENINE

AntiAtherogene,  et Anti-Obésité Menthe et Citurs Aurentium

Anti-inflammatoire Acacia Podalyrriifolioa

Anti-Aggrégat et anti-infllamatoire  Camelia Siensis

Effets cardioprotecteurs/Betala punescens et pendula,Cocpo Nucifera,Argania Spinosa

Anticholesterol;Argania et Cassia Fistula (anti-hypertensif)

FISETINE

Anti-Oxydatif,Anti_inflammatoire Butea Fondosa,Gleditsia Triacanthos et Quebracho

Anti-Prolifératif Curcuma Munga

AntiObesité Rhus Verniciflua

Anti-atheroscléreux Acacia Greggi et Berlandirreri

GOSSYPETINE

Supression oxydation LDL Hibiscus Sabdarrifa et esculentus,Empetrum,Acacia Constricta

 Reduit stress Oxydatif  et anti-lipidémie:Hibiscus rosa-sinensis, Chiranthodendron;Fremontia californica,Thesdpesia,Fagonia Cretica (Anti-atheroscléreux)

Bibliographie

Auger,Tessdre,Guérainles carhechines phenoliques des vins quercetine et resveratrol. et cholestérol. Jour of Agri. and Foofd Chem 2005

Loke ,Proudfoot,Hodgson Polyphénols and atherosclerosis  2010Atherosclerosis,thrombosis ans vascular biology.

SkergetKotnok,HadolinPhenol proanthocyanidins,flavones and antioxidant activities.2005

Havsteen Flavonoïds and High pharamaceutical potency.1983

Hertog,Kromhout,Aravanis.Flavonoïds and coronary eand cancer risk in Seven Country.1995

Manach,Mazr Polyphenol and preventionof cardiovascular diseases  2005

Kleeman,Verschuren,Morrisson.Quercetine and anti-oxydant and anti-proliferaive and antiatherosclserois in Human 2011

Quercetine and experilmental renovascular hypertension Garcia Saura,Galisteo,Villar.2005

Effet de la Quercetine sur le risque cardiovasulaire des fumeurs.Lee;Park,2011

Quercetine ans LDL receptor.Enkhmaa,Shiwaku,Katsube 2005

Quercetine et regressionde l’atherosclerose.Baskar,Kumar,Krishman,Antony.2013

Quercetine et regulationde l’oxydation des LDL.Baskar,Shalini,Helen 2011

Quyercetine inhibiteur MAO Chimenti,Cottigklia,Bonsigni-ore.2006/Silvza,Oliviera,Dias,Malva Quercetine,Karmpferol,Biapigenine for hypericumm neuroprotecteu cont traumatisme d’excitation.2008

Xu,Yeung,Man .Keampferol et protectioncoronarienne,relaxationendothéliale.2006/Xiao,Lu,Chen,Sun 2009

Actionde la myricetine sur la tensionartérielle et protection contre la carcinogénèse cutanée.Kang,JungLee.2011/Godge,Mohan,Kasture.2010

Role of tea and flavonoïds Tea in cardiovascular health.Stangi.Dreger,Stangl,Lorenz.2007

Naringine et dimoinutionde l’atheroscletose.Mulvihill,Assini,Sutherland 2010

Ruh,Zacharewsski,Connor;Naringine,bioflavonoides oestrogénique.2010

Naringine MAO inhibiteur Olsen,Stafford,van Staden,Christinsen 2008

Tea consomption and cardiovascular disease .Vita.2003

Plants anti-inflammatoires avec Rutine,Quercetine,Hesperi-dine. antiarthtrique.Guarda,Rotelli,Juarez.2001

Composé phénolique à rutine et obésité.Hsu,Wu,Huang,Yen.2009

Action hypolipidemique de naringine,nrutine,acide nicotinique.Santos.Oliviera.Nagem,Pinto.1999

Flavonoïds contents of US fruits vegetavbles and nuts Harnly,Doherty,Beecher 2006

Gossypetine et atheosclrose.Chen.Tsai.Wang.lin.2013

Myrcetine et HTA,et Diabète.Li,Ding 2012/Godge,MohanKasture 2010 (Tension)

Myricetyine et LDL.Ha.Thuang,Than.2007

Kamferol et protectionvasculaire.Xiao,Lu,Chen,Sun,2009

Fusetinn inhibant l’inflammation d’angiogénèse.Lee,Hub,Jeon2009

Kampferol et protectionvasculaire et anticholesterol.Kong,Luo,Zhou;He.2013

Moringa olifera a pré-clinc rteport for hyperlipidemia.Rajanandh,Satishkumar,Suresh.201é

Flavonoïdes et Ratio du Cancer en relation avec le Tabagisme

                  La Supplementation en FLAVONOÏDES

             diminue-t-elle les risques cancéreux dus au Tabac?

Une étude sur les BETA-CAROTENES et  son abscence de prévention du cancer pulmonaire du fumeur,voire son aggravation,ont incité les recherches à modifier le profil des modèles de prévention et de savoir si les  flavonoïdes et leurs sous-classes. avaient un incidence significative sur les ratio de cancers. De plus,l’indidence du tabac est carcinogénètique  non seulement pulmonaire mais  est étendue par les études épidémiologiques à la vessie,col de l’utérus,vessie,sein.C’est dire que la prévention flavonoïde sur les effets néfastes tabagiques est loin d’être  simple, acquise et tranchée.

L’évidence qui doit être inscrite en lettre d’or est le caractère carcinogéne du tabac actif ou passif.

*il faut 11 cigarettes par jour et sur 2O ans pour dévelloper un cancer du poumons.Plus le début de l’addiction est jeune plus le risque potentiel est grand,(Risque de 2 à 2,5)le risque relatif du cancer chez le fumeur comparé au non fumeur est de 23,9. (Etude 2013 /10  études et 6 états:7609 cancers et 10.431 témoins).Pour l’IARC (2008) doubler la dose double les risques,doubler la durée augmente le risque de 20 fois.

*Fumer augmente le risque de cancer de la vessie de 4 fois (Jama 2001),diminuer  le tabac ,fait régrésser les risque de 40-60%.(Lancet 2009.Kaufman,Shipley,Feldman).

*pour le pancréas le risque est multiplié par 1,7 et 3,8

*.Pour le col de l’utérus,risque à 15 cigarettes par jour.

*Tabac et alcool augmentent par 8,8 le risque du cancer colo-rectal

DES ETUDES SONT CONTRADICTOIRES

Elles reflètent avant tout l’hétérogénéité des études et du problème récurrent de la biodisponobilite des flavonoïdes (hydro ou liposoluble) métabolisés par l’organisme et notamment  leurs actions adversives contradictoires,les flavonoïdes sont inversement associé avec le risque de cancer chez le fumeur,alors que  l’assoçiation n’est pas significative chez les non fumeurs.

Les facteurs alimentaires équilibrés et diversifiés,assoçiés avec activités physiques pourraient diminuer de 1/ 3 le ratio de cancer,en sachant que l’incidence de cancer progresse par an de 1,2% chez l’homme,et 1,4% chez la femme.

1)WCRF et AICR en 2007 ont isolé les facteurs concordants favorisant les cancers:

*Béta-Carotène et cancer du Poumon

*Adiposité abdominale:cancer du colon

*Viande rouge et charcuterie,acide gras trans:cancer du colon

*Boisson alcoolisée:Oesophage,pharynx,Sein,Colon

*Allaitement et acide gras trans:Cancer du sein

*Activité Physique réduite  :Cancers de l’ Oesophage,Pancréas,Colon,Sein,Endomètre.

2)Composants  et aliments  actifs  sur la cancérogénèse (Crozier 2006/ Sarni-Machado 2006,d’Ardino 2007)

               *Polyphénol:Fait très important la colonisation bactérienne du colon ou “Microbiote” ou “le second cerveau” (Collins et Erlisch 2014) intervient sur l’activité des polyphénols et oestrogénes des isoflavones (Humblot.2007)

+++ Acides phénoliques;Fruits,légumes,Céréales,pomme de terre

+++Flavonoïdes(Flavonol,Flavanol,Flavane -3-Ol :Fruit,légumes,Baies,raisin,Oignon,Brocolis,persil,Agrume,celeri,pomme

+++ Isoflavone:soja et haricot

+++ Tannins:Baie,noix,fraise, pomme de terre

++++Lignane:Lin,lentilles

+++Saponines:Soja,Haricot,épinard

+++ Phytostérol:Graines oléagineuses

                   *Caroténoïdes:

+++ Lycopène,Alpha et Béta Carotène,Luteine:Tomate,poivron,carotte,goyave,melon,mangue,abricot,orange,maïs

                     *Groupes Soufrés:

Ail,Choux,Radis

3)MECANISMES PROTECTEURS DES MOLECULES

Essais en mlieux cellulaires et animaux,ne peuvent être considérés  comme des modèles expérimentaux  applicables à l’homme.D’après Johson 2001,Pai 2001,De Santi 2002,Wadyanathan,Wall.2002,Kauffman 2003 ;Chen,Kong 2005,Mathers,Aggrawal,Shidolodia 2006.

+++ Piegeage des Radicaux libres:Polyphénols,Caroténoïdes,Vit.E

+++ Inhibition des métabolisme des Xenobiotiques:Polyphénol,Carotènoïde

+++Arrêt de la Multiplication cellulaire:Polyphénol,Caroténoïde

+++ Activation de l’Apopotose;Phyto-oestrogéne.Polyphénol

+++ Communication intercellulaire:Vitamine A et D,Phyto-oestrogénes,Polyphénols;

+++ Différentiation cellulaire:Vitamine A et D,Phyto-oestrogénes

+++ Angiogénèse et activation cellulaire:Polyphénols.

4)Etude EPIC De Rivoli et Gonzales (2006)confirme que la consommation des fruits interviennent sur les ratio de cancers de l’estomac,larynx,vessie,poumon,oesphage mais de façon moins évidente pour le cancer du sein et colon.La supplémentation en anti-oxydant est bénéfique uniquement aux hommes.

5)Le Rapport IMRC 2008 sur 22.000 publications sur 5 ans montrent que l’alcool  a un rôle prédominant sur le cancer de l’oro-pharynx,sein et colo-rectal.

il n’y  a pas d’assoçiation entre végétaux,fruits et cancer du poumons,effet positf de l’arrêt du tabac.Epic 2004.Int .Jour.Cancer 2004:sur 293 cancers du poumon.

Fibres alimentaires et poissons sont bénéfiques pour les risques de cancer du colon (confirmation du risque de la viande rouge).Il n’y a pas d’assoçiation entre fruits et végétaux et diminution du risque de cancer du sein et prostate.Etudes sur 24.185 cancers.(Epic Gonzales 2006)

Dans l’ensemble,il apparait que le régime Fruits et légumes serait bénéfique au plus à 5 % des cancers.L’étude Walter Billet de 1992-2000 montre que l’incidence alimentaire fruit-légumes a une incidence sur les ratio de cancers de 3,6% chez l’homme,2,27% chez la femme.Mais,il importe de souligner que les modes alimentaires ont changé,particulièrement suppression des nitrosamines en diminuant les viandes et poissons fumés,et modification des processus de fabrication des bières,et ne pas oubler que l’éradication du cancer de l’estomac a pour pierre angulaire  le traitement de l’Hélicobacter Pylori de l’ulcère de l’estomac par bithérapie antibiotique et inhibeurs de le pompe à protons..

 

A)*L’analyse Cochrane Database Syst.Rev/03.2012 CD OO7176/Beilakovic,Nokolova,Gluud,Simonetti

concernant une étude globale sur la supplementation  en Anti-Oxydant Beta Carotène,Vit.A,Vit.E,.Selenium à des sujets sains et malades permet d’exprimer un doute  raisonnable sur la supplémentation journalière d’anti-Oxydants.Puisque sur 78 essais avec 296.707 personnes incluant 56 essais de 244.086 personnes à bas risque,80.807 Pathologies variées,36 essais de 215.900 sujets en bonne santé,la mortalité globale n’est pas diminuée de façon significative.De plus Béta-Carotène et Vitamine E semble ACCROITRE la mortalité ainsi que le vit.A à Haute dose

  B*)Lam,Rotunno,Lubin,Wacholder,Consonni,Pesaton,Bertazzi,Chanock,Burdette,

Goldstein,Subar,Lanti,,Tucker,Caporaso,

in Carcinogenesis 2010,31(4)634-642

 a permis de déterminer qu’un régime à base de Quercétine,interaction du géne-quercétine et l’expression metabolique génétique intervenait sur le tissu pulmonaire et poumons à risque cancéreux,avec notamment une stimulation de GSTM1,GSTM2,GSTTP2 et 1 et baisse du géne du cytochrome 450 chez les fumeurs de plus de 20 cigarettes/jour et que l’association régime quercétine et risque de cancer était inverse, pemettant d’espérer une extension d’étude.

 

C)*Hae Dong Woo et Jeongseon Kim dans PLOs one du 19 septembre 2013,

ont pratiqué une métanalyse sur 35 études incluant  19 cas contrôles (9525 cas et 15.835 contrôles) et 15 cohortes de 998.082 sujets et 8562 cas..Les Flavonoïdes et surtout les sous-classes de flavonoïdes sont inversement associés avec les sous-groupes par site de cancer,association sginificative avec les formes aéro-digestives et pulmonaire associé avec un ratio de risque de cancer aérodigestif ( OR:0,062,95%.CL:O,54-0,83) associé marginalement avec le cancer pulmonaire tabagique.La prise de flavonoïdes totaux,flavonols,flavonal,kampferol est associé significativement avec une baisse du ratio du cancer chez le fumeur,surtout avec flavonones.Les sous-classes de flavonoïdes touchent surtout le cancer aéro-digestif.Woo,Mim.2013.dietary Flavonoïd Intake and Smoking-Related Cancer RISk.a meta-analysis.

On peut considérer que cette étude ne reflète pas une métananlyse mais d’études de cohortes dissemblables:durée du tabagisme ,dose journalière de tabac ne sont pas mentionnés,début du tabagisme,problémes soçio-alimentaires (alcool;,malnutrition) ,climat hormonal chez la femme,antécédants familiaux et génétique ,toutes ces variables  ont une influence importante.il apparait cependant  devant une telle hétérogénéité,une constante visualisée:le rôle spécifique de la Quercétine sur le métabolisme génétique induit par le tabac sur le tissu pulmonaire.Dans un contexte global Quercetine,Kaempfrol sont des assoçiations à action significative,mais Flavonol,quercétine,keampferol;myrcétine montrent des résultats diférents selon le statut du fumeur.Le cancer du pharynx et oesophage est assoçié inversement avec les sous classes de flavonoïdes mais pas avec le flavonol.Mais pour ces deux cancers l’alcool a un rôle considérable,que devient-il,par quel biais cette étude est-elle positive?.les flavonoïdes agissent marginalement sur le cancer du poumons.Les flavonoïdes pourrait être inclus dans la prévention du cancer colo-rectal.

Dans l’ensemble Flavonal et Flavonol ,Quercetine seraient les agents les plus bénèfiques chez les fumeurs.Il apparait que l’apport en flavonoïdes alimentaires serait plus efficace  globalement que les   flavonoïdes spécifiques.,cependant l’assoçiation de sous-classe de flavonoïdes chez le fumeur apparaitrait comme une alternative interessante.

Il apparait donc des modes de calcul alléatoire,et surtout non homogéne,et les cohortes ne rassemblent pas tous les facteurs de risques favorisant le cancer,et les critères rassemblés sont eux aussi hétérogénes.Dans cette modélisation on ne peut pas comparer cancer du sein et colo-rectal sauf sur les problèmes  de co-facteurs; l’obésité et des acide gras trans.

Il doit rester fondamental que la lutte contre l’alcoolisme et tabagisme reste la priorité.Il faut encadrer la jeunesse qui  doit toujours être informée,soutenue;Il faut reprendre jour après jour l’information,et répéter que le risque du cancer grandit avec le début du tabagisme.Si est posé le problème psycho-soçiologique du cannabis,il doit être compris que le risque cancer du poumon est inclus dans une trop bienviellante banalisation  des risques d’ un tabagisme avec usage du cannabis  précoce.On aurait tord de l’oublier.Alimentation équilibrée et diétiétique c’est bien, en favorisant flavonoïdes  avec fruit et légumes mais surtout sans alcool et tabac. et promovoir activité physique,c’est mieux.Il faut considérer que les études alimentaires doivent impérativement être de nouveau randomisées en tenant compte des facteurs de risques avérés et des actions métaboliques des composants alimentaires distinctes et certifiés et leurs possibles extensions à l’homme.S’il existe des faits troublants  de résultats concernant quercétine,keampferol,ils ne peuvent pour l’instant être considérés comme un modèle préventif à généraliser,par contre les flavonoïdes d’une alimentation fruits et légumes équilibrée peut être considérée comme une bonne rêgle de conduite alimentaire.