THÈMES

z

Zombi:une Ordalie botanique

fondphytob313413057_1773029662912200_7224767541530670697_n13323639_1701138230139569_6782148299514082320_o10425470_903961979623983_9217776805788042977_n                                    LES ZOMBIS

 A propos d’une Ordalie Haïtienne,la potion BOKOR

A la suite d’une observation scientifique sur le cas de Zombification de Narcisse Clairvius par   WADE DAVIs  ,dans le cadre de la religion Vaudou ,syncrétisme de culture africaine et catholique,née de la grande Terre, prenant sa source au Bénin mais aussi,Togo et Dahomey,et étendue à l’Amérique du Sud,Cuba,Haiti.Cette religion est née dans des conditions très particulières de l’esclavage.Cette zombification est bien sûr est une des caractèristiques  de la religion Vaudou mais fait partie des pratiques intégrantes anciennes shamaniques régulant la vie sociale depuis la naissance de l’homme,donc non spécifique. au Vaudou.

persezombie

La principale difficulté est de déterminer les composants nécessaires à la zombification,certaines  plantes justifient un réajustement et une claire identification.et déterminer clairement sur quels concepts cet acte ordalique  sont pratiqués.

Relèvent-t-ils d’une seule régulation sociale,quelles sont les conditions psychologiques requises,sont-elles induites par les drogues ou d’un désordre psychique permettant la manipulation par les drogues de type hallucinogènes.,les rites et mythes de la religion Vaudou n’étant pas en cause.

S’il faut résumer la religion Vaudou;avec leurs prêtres,les Hougans,elle est donc une synthèse de religion animiste africaine et catholique.Le monde  des esprits de la terre des morts est vivace,avec Baptème,pratiques d’extases de chants et de danses ,permettent d’enter d’entrer en transes et de communiquer avec les mortss.Cette pratique n’est pas un nouveauté et ne relève pas de la sorcellerie mais d’un fort anchrage millénaire du culte des ancètres,du shamnisme et représentation du monde commnunicant avec les puissances tutellaires du ciel et les morts sous terre,parfaitement évoqué par Mircae Eliade.Cette communication se fait la plupart du temps avec des drogues hallucinogènes,Peyotl chez les Aztèques ou Anamite Muscrainique chez les Bouriates sibériens.La pratique de l’Ordalie par des hallucinogènes fut combatue par les missions catholiques et protestantes,certes pour des raisons de proséléthisme mais aussi pour leur toxcité,certaines ordalies se révélant comme des chatiments voire un crime déguisé.La zombification est donc un fait parfaitement intégré et culturellement décrypté.

zombie

*L’étude E.WADE DAVIS(Nord -Coraline-USA) en collaboration avec le DR DOUYON LAMARQUE( Centre Psychiatrique de Port au Prince.Haïti)

Journal of Ethnopharmacology octobre 1983)

zombie

1)Le  CAS CLARISSE

2)ETUDE BIOCHIMIQUE DE LA POTION BOKOR

3)EXTENSION ET CAS SIMILAIRES DE MORPHOZOMBIFICATION

4)LES PLANTES HALLUCINATOIRES PAYS

Bien que de caractère exemplaire,cette étude n’est pas la seule mais  elle fut le support de parutions non conformes à la zombification et de ses impliciations et consequences,l’aventure de Narcisse Clairvius est l’archétype de l’interprétation de faits sociologiques,botaniques et ordaliques qui nous entrainent au premier fondement des pratiques shamaniques.

zombie

LES MESAVENTURES DE CLARISSE ET SES IMPLICATIONS

En 1962,Clalrisse a un problème d’Héritage avec son frère.Clarisse meurt oportunement et enterré.Dix huit ans après,”il réapparait “chez sa soeur,son frère est mort.C’est donc traditionnellement un mort-vivant,un Zombie.Ce statut Juridique de Zombie est présent dans” l’article 77 du Code Civil Haïtien”,pourvu que le certificat de décès soit fait par un officier de l’Etat civil et “deux Témoins de la famille”.Clarisse est confus,on évoque une schizophrénie.Pourtant,il a des souvenirs,le méchant Bokor la pris comme esclave dans une plantation avec centaine d’individus,sans doute également drogués Il ne s’agit plus de tradition  vaudou mais bien d’un acte délictueux,peut-être avec l’aide de son frère,Il a profité que le Bokor ait oublié de lui donner sa potion pour s’enfuir;donc acte délictueux sur personne en état de grave faiblesse cognitif avéré.

Par le passé le Bokor avait deux possiblités:

1)Possibilité de réabilité le morphosé avec une solution salé,devenant son esclave,le sorcier capture l’âme du Zombi.

2)Ou lui donner une fois pour toute la potion,le renvoie à l’état de morphozombie,le Zombie est enterré,ses assistants le déterrent deux à trois jours après,en lui donnant un contre-poison,cette manoeuvre n’est pas toujours couronnée de succès.

3)Lorsque le Zombie réapparait,il est fort,stupide,infatigable,obéissant,bref il est drogué.

Ce fait divers permis  à WADE DAVIS d’entreprendre des recherches sur des produits non encore spécifiés mais dont les effets étaient connus depuis la colonisation du XVI ème siècle.

QUELS SONT LES FAITS REPROCHES AU FUTUR ZOMBIE?

Il a été précisé qu’il représente un fait social,un jugement dernier ou de recours pour écarter géneurs ou malfaisants ,sont ainsi visés:

*DIFFAMATION

*ENLEVEMENT D’UNE FEMME D’UN AUTRE HOMME

*QUERELLE D’HERITAGE

*AMBITION EXCESSIVE .

donc problématiques éternelles d’une société:

 sexe, argent ,envie ,pouvoirfolie

zombie

OBSERVATIONS DE DAVIS WADE

Sur les fondements traditionnels et compte -rendus ethnographiques,il publie dès 1983 dans “Ethonopharmacology” et pense avoir isolé les composants de la potion Bokor:

*Deux lézards morts

*Carcasse de crapeaux

*Un poisson souffleur ou Tetradrodon

*Des os humains

*Une Saponine identifié comme Abizzia

*Poudre à Canon et vésicule biliaire,sans intérêt.

TENTATIVES D’IDENTIFICATION CHIMIQUE  DE LA POTION BOKOR

La formule est un mélange des genres:théorie des signatures et produits efficaces:

1)Corps de lézards sans intêrêt;

2)Os humains,valeur symbolique de la mort.

3)LE TETRADODON par sa TETRADOTOXINE est l’élément clé toxique entrainant ralentissement des grandes fonctions,paralysie,hypothermie,hypotension,coma et mort.

Le début des symtômes est significatif:diificulté respiratoire,paralysie Faciale,Fixité du Regard.

Les faits sont parlants,la toxine disparait à une forte cuisson.Entre 1974 et 1984 on a relevé  au JAPON 646 intoxications au poisson-soufleur dont 179 cas mortels.

4)Une SAPONINE, sans doute provenant de l’ABIZZIA,dont l’écorce est antalgique,tranquilisante,sédative,inducteur du sommiel.

Les saponines sont en règle déprssive respiratoire et cardiaque.

5)Caracasses de CRAPAUD,

il fait partie de la mythologie traditionnelle et la forme BUFO BUFO malgré son toxique cutané ,amine biogène,BUFOTOXINE,d’action supérieure à la cocaïne.Même si il est ingéré,il n’est pas toxique.Seule sa forme injectable est toxique.La tradition chinoise utilise la Bufotoxine  pour :les  maux de gorge,palpitations et même anti-cancéreux.

6)Le ver POLYCETE,urticant Toxique,entrainant sensations de brülures internes.Sans doute artfice pour masquer les délires provoqués ou tromper le zombi sur la nature de l’action de la potion

7)le lézard est sans doute à la fois un principe religieux (rappel du Dragon chinois) et relation avec les morts.

*Publications:

-Chem.matter.10/1987

-University North Caroline Press.1988

-Quotidien du médecin du 27/10/1983

zombie

LE REVEIL DU ZOMBIE

Il est fort probable que nombre de morphozombie sont passés de vis à trépas par les tentatives de réanimation traditionnelle.

Au deuxième ou troisième jour le Zombi est exhumé et une pâte est donnée avec force,pâte composée de

*DATURA :,toxicité,dangereux;Vente Interdite:

contient Atropine,Hyoscyamine,Scopolamine.

il entraine une perte de mémoire permanente récente,perte du réel,délire,paralysie et mort.

La scopolamine est considérée calmante et désoriante.

Sile Zombie survit

il est noté Amnèsie,Confusion,Stuppeur,Bizzareries,symptômes que présentaient Clarisse et posaient naturellement le diagnostic de schizophrénie.

*IGNAME ou DISCOREA

dont il n’est pas précisé l’espèce .pour mémoire il faut savoir que la variété SEDIFLORA est utilisée dans les brûlures gastriques,brûlures,furoncles et plaies infectées.Il n’est pas signalé  les formes toxiques communes puisqu’il a été relaté le 15/12/2011 à Baluola,à l’ouest de Kisangani 5 intoxications d’enfants et un décès.Les Ignames toxiques les plus connus sont les espèces SANSIBARENSIS,BULBIFERA,ANTALY.

zombie

PROBLEMES A RESOUDRE

Dès 1997, a été évoqué l’usage d’une ALGUE CORALIENNE,le CIGUEATERA.Il est assez commun et vit accroché sur les poissons sans communiquer sa toxicité.Seule l’algue,par la CIGUATOXINE est toxique.Elle entraine diarrhées,Vomissements,sensations de chaud et froid,picotements général,faiblesse générale,s’intégrant bien dans ce contexte d’ordalie.De plus les signes s’aggravent avec l’alcool.Les signes apparaissent en 1 à 2 heures et peuvent persister quelques mois.

Ces observations bien sûr firent le bonheur des cinématographes et publications dont la plus connue”Le Serpent et l’Arc en Ciel”,rendant difficile la césure entre mythes et réalités.Pourtant en mai 2001,un prêtre Hougan,Adelin Sein fut victime et décéda après l’absorption d’une potion Clairin,ingestion faisant suite à une visite d’un ami pour un problème d’argent.

zombie

LES PROBLEMES PSYCHIATRIQUES FAVORISENT-ILS LA MORPHIZOMBISATION ?

Cette relation fut évoquée dès 1948 pae le DR HARLOW,faisant référence à un traumatisme cranien ,victime  ayant changé totalement de personnalité,bien sûr,un syndrôme frontal,dont les applications futures permirent d’envisager la facheuse lobotomie qui ne fut pas très heureuse et éthique.

Le LANCET du 1er octobre 1987,( DR LITTELEWOOD et CHAVANNES ) permis d’isoler les cas zombies très suspects:

1)Le 1er Zombi était un Schizophrène Catatonique

2)Le 2ème Zombi avait des lésions Cérébrales et des Crises d’Epilepsie

3)Le 3 ème, Zombi avait un retard mental (d’origine alccolo-foetal)

Enfin La Presse de Montréal du 1er octobre 1997,confirme encore la présence des désordres psychiatriques ou cérébraux chez des Zombis.

Le Zombi est donc un drogué ou un sujet fragilisé attiré par les drogues comme le sont les schizophrènes pour le Cannabis..Il a été écrit que Clarisse avait été séparé de sa mère,malade mentale.Il a été constaté qu’à l’ingestion de la potion ,le sujet présentait des troubles visuels et de l’équilibre.

S’il existe un doute  sérieux à la réalité du mythe zombie,l’ordalie ne fait aucun doute et est du règne de la manipulation collective.Par ailleurs,il semble curieux que la focalisation se concentre  sur certains   produits limités ou dangereux  alors qu’existent des produits -pays extremement communs parfois moins toxiques et hallucinogènes.

zombie

LES PLANTES HALLUCINOGENES -PAYS

Bien que peu évoquées ,elles font parties des possibilités thérapeutiques shamaniques,d’autant que les routes maritimes coloniales

espagnoles ont obligatoirement influencer les populations caraibes et importer des procédures différenciiées.

     PSYCHODYSLEPTIQUES ET   HALLUCINOGENES.

On peut évoquer des champignons:

1)PSYLOCYBE SEMILANCEAT:champignon du rève

*LYCOERTON :narcotique ,champignon de la divinité

*INOCYBE,contient de la Psilolocibine,mais beaucoup d’espèces sont toxiques

*GYMNOPILNUS:hallucinogène mais toxique

2)ATROPA BELLADONA:BELLADONE:Hallucination de type Ectasy,

avec troubles visuels,perte de sommeil,convulsions,accidents cérébraux,décompensation cardiaque.

*3HYOCYANNUS NIGER:Psychoactive dangereuse hallucinations ,délires.

*4)LATUA PUBIFLORA contient de la Scopolamine et Hyoscyamine:Hallucinations,Délires,Troubles Mentaux

5)*CANNABIS:Action Biphasique:Relaxation puis Euphorie,troubles dépendant de la concentration en Tetracannabinoïdes.Entraine troubles Cognitifs,Anxiété,Paranoïa

6)*PIPER MYRISTICUM,Le KAWA,INTERDIT à la Vente,accidents hépatiques et Délires,était une catastrophe dans les Iles du Pacifique oû se faisait la fête du” Grand Kawa “,en présence d’Elsabeth II.

7)*SOLANUM:Alcaloïde Tropane et Saponine pour magie vengeresse.Narcotique et Sédative

8)*CALONGA NIGRA:traite les mauvaises gens

           PLANTES A EFFETS  AMPHETAMINIQUES

Le problème posé : absence apparente comme stimulant ,l’utilisation du Datura par son aspect hallucinogène est illogique dans les procédures de réveil des sorciers.

MYRYSTICUM FRAGENS est de ceux-là avec une action amplifiée par l’ephédrine et caféine.

Ces plantes sont souvent associées au MDMA ou servent de précursseur de synthèses des amphétaminiques ,on peut citer:

*Sauge Rouge divinatoire:hallucinatoire

*Girofle,

*Paulinia,

*Angélique,

*Pivoine,

*Hydrocotyle

*Yohimine

Cet abord pose le problème de traditions répétives dangereuses et non contrôlées par l’expérience,car il parait illogigue de réveiller “un mort-vivant “par une drogue qui augmente les risques respiratoires ,cardiaques ou neurologiques..Ces risques furent constatés fin XIX sièccle  et début XX ème siécle entre autre en Centre-Afrique,l’ordalie pour certaines tribus étant considérée comme une regulation définitive et radicale. mais injuste.

                        PLANTES A BETA- CARBOLINE

Leurs alcaloïde HARMALINE et HARMANE potentialise le LSD:

*ACACIA

*ARUNDA DONA

*MUCANA PRURIENS

*ANAMITE MUSCARINIQUE:grand classique ordalique shamanique de l’Asie Centrale et  Sibérienne ;apparenté au Soma de la tradition Ayurvédique.

Un cas particulier:

Le PEGANUM HARMALA,ou RUE SYRIENNE Utilisée comme analogue de l’AYALHUASCA ou VIGNE de l’ESPRIT(BANISTERIOPSIS CAPSIS),

plante dangereuse, Interdite;sédative et narcotique,dangereuse chez le shizophrène.,essais malencontreux sur des toxicomanes :troubles cardiaques et décès.

Le Peganum est stimulant du système nerveux central,agit sur les IMAO,

Etait donnée contre le mauvais oeil.

                                    CONCLUSIONS

La zombification est du domaine de la manipulation collective,une ordalie,masquée par les rites et mythes religieux conforme à une stabilité morale du monde.Bien que de pratique ancestrale  faisant  partie de la culture humaine ,trop souvent l’accès aux drogues met en danger adolescents et sujets psychotiques ou border-lines,posant une vision manichéenne et surtout témoignant de pratiques qui sont dans les faits des actions délictueuses dans un contexte d’abus de faiblesse.Il ne s’agit pas d’ordre moral mais d’une juste protection des fragilisés et l’utilisation de plantes hallucinogènes se révèlent toujours dangereuse et inappropriée d’autant qu’ elles sont souvent évoquées  brièvement ou  des plantes encore mal définies.Informez vous et ne pas se laisser abuser par les sirènes mystiques.L’espace des drogues hallucinogènes n’est pas un jeu d’enfants ou le témoin d’acte rebelle  incontrôlé associal ou dit sociétal..

 

 

Zona

zona

 

 

C’est une maladie infectieuse aigue dont l’identité du virus de la varicelle et du zona est bien établie. Ayant une topographie radiculaire unilatérale (Territoire d’un dermatome) et dont les séquelles douloureuses sont fréquentes chez un sujet âgé, particulièrement si le zona a un siège céphalique.

 

Le zona est une maladie touchant préférentiellement le vieillard et les patients en age d’être infectés par le VIH, patients atteint d’affections maligne ou traités par des immunodépresseurs ou des corticoïdes qui dans tous les cas justifieront une hospitalisation.

 

Le zona est une éruption à type de vésicules se développant sur un placard érythémateux et persistant pendant 8 à 15 jours. Il se dessèche en 5 à 7 jours et disparaît en 20 à 30 jours.

 

 

Critère d’urgence du zona

 

  1. Sujet immunodéprimé

  2. Atteint de 5 à 6 métamères, voir zona généralisé chez l’immunodéprimé

  3. Complication neurologique : myélite

  4. Localisation ophtalmique a redouter qui justifie une hospitalisation

  5. Chez le vieillard dont le zona a un caractère extrêmement douloureux

 

 

Quelles sont les recommandations à tenir en présence d’un zona ?

 

  1. Un sujet ayant la varicelle ne doit pas être en contact avec un sujet immunodéprimé et une femme enceinte qui n’a pas eu la maladie.

 

  1. Il faut traiter les douleurs rapidement pour éviter les séquelles douloureuses et la possibilité d’anesthésie ou d’hyperesthésie en bande.

 

Le traitement à visée antivirale est du domaine médical et se discute en fonction de la gravité et de la localisation, et de l’étendu et du terrain touché par le zona.

 

Les traitements disponibles sont l’Aciclovir ou le Valaciclovir.

L’urgence du traitement du zona justifie un avis médical pour proposition thérapeutique.

 

 

Place du traitement phytothérapique dans le zona

 

Il est classique de dire qu’en phase érythémateuse c’est-à-dire dés le début de l’infection, l’aromathérapie locale permettrait de réduire les suites secondaires douloureuses du zona.

 

On propose alors en local une association;

 

  • d’huile essentielle d’origan 9g

  • l’huile essentielle de lavande 9g

  • l’huile essentielle de géranium 5g

  • l’huile essentielle de romarin 5g

  • l’huile essentielle de sarriette 5g

    • Que l’on peut associer dans de l’huile de maïs pour 30cc ou dans la teinture mère de propolis

 

On peut également proposer;

 

  • l’huile essentielle de sauge

  • l’huile essentielle de thym

  • l’huile essentielle de cyprès

  • l’huile essentielle de basilic

  • l’huile essentielle de myrthe

    • Toute à 2.5g mélangé en application en traitement local, et ce traitement peut être prolongé sur une période de 2 mois

 

A ce traitement local peut être associé un traitement général à base d’huile essentielle, on propose;

  •  
    •  
      • l’huile essentielle d’origan d’Espagne

      • l’huile essentielle de sarrette de Provence

      • l’huile essentielle de thym

      • l’huile essentielle de géranium Robert

        • Le tout associé à 0.04g pour une gélule, 6 gélules par jour

 

On sait que ce genre de traitement doit être fait de façon discontinue car les huiles essentielles ont une action cumulative.

 

Par ailleurs pour terminer sur le zona en phase de début, on décrit un traitement local qui utilise la Gourde, le Charbon de gourde en pâte mélangé à l’eau à 50% (Luffa Cylindrica).

 

Certains ont proposé en cas de douleurs une association ;

 

  • Aconitum en teinture mère

  • Gelsenium en teinture mère

    • 3 fois 10 gouttes, 20 jours par mois

 

Cette association ne doit pas être pratiquée et elle ne devrait pas être mise en vigueur, et mise sous surveillance.

 

On pourra choisir selon l’effet des plantes à obtenir;

 

  • le sureau à action antalgique

  • le millepertuis à action antalgique et anti-inflammatoire

  • le bouleau à action antalgique

  • la saponaire à action antianalgésique et anti-inflammatoire

 

On peut allier ces plantes à des plantes stimulantes et à action corticosurrenale stimulantes telles que;

  • le cassis

  • le romarin

  • et la sarriette

Les séquelles douloureuses du zona ne sont en général pas sensibles à la phytothérapie, mais l’usage permet de revoir cet aspect négligé.

 

 

Traitement propose dans le traitement du zona par la phytothérapie

 

  1. La mélisse Melissa Officinalis

 

Plante antivirale on propose une crème à la mélisse avec 700mg d’extrait, on peut prendre une infusion 2 cuillères à café par tasse et l’appliquer cette infusion en local.

 

  1. On peut appliquer sur le zona une association ;

 

  • de mélisse

  • d’hysope

  • de menthe

  • d’origan

  • de romarin

  • de sauge

  • et de thym

Que l’on peut alterner, à ces plantes, on peut additionner une tisane de réglisse.

 

  1. Le pigment rouge Capsicum

 

Dont l’action est antalgique dans les algies post zostériennes.

Il est utilisé en poudre ou lotion, il est très allergisant et il ne faut jamais le mettre en contact de l’œil.

 

  1. L’angélique de chine

 

Qui est utilisé en teinture ou en tisane et qui est interdit chez la femme enceinte.

 

  1. La passiflore

 

Qui a une action sur les algies post zostérienne que l’on prendre en infusion associée avec la mélisse et la réglisse.

 

  1. La réglisse

 

Que l’ont avons vu que, l’on peut mettre en association avec différentes plantes labiées, mais que l’on peut également faire en pâte en locale ou en infusion si elle est peu concentrée.

 

  1. La bergamote Citrus Bergamotia

 

Le géranium, le citron, l’eucalyptus, la lavande ont également une action dans le zona mais ces plantes ont une tendance à donner des allergies, il faudra donc les tester.

 

 

 

 

Enfin pour conclure, on peut proposer, la levure de bière qui est un excellent composant multi vitaminique riche en oligoéléments, antibactérien, antibactéricide particulièrement actif dans les problèmes antinévritiques, dans les crampes, nervosisme, insomnie et spasmophilie.

 

Il a une valeur alimentaire sûr, il doit être donné en poudre 3 cuillères à café que l’on met sur des crudités, 3 fois par jour.

 

Mais il doit être donner en cure discontinue car sa richesse en base purique peut entraîner l’augmentation d’acide urique voir des crises de goutte.

 

Levure de Bière Saccharomyces Cerevisiae

 

Culture

  • Levure Haute : beaucoup d’alcool

  • Levure basse : Moins d’alcool

Poudre jaune beige.

 

Composition

 

  • Sèche : 8% d’eau

  • Matières minérales, phosphate

  • 30% glucides : Tréhalose, Polyose

  • 2 à 3% de lipides : ergostérol, lécithine, zymostérol, glycérides phosphorées

  • Protides : glutathion, aminoacides, chaîne protéique

  • Vitamine PP, A4, M1, M2

  • Groupe B

  • L1, L2 (lactation)

Antibactérien – Bactéricide

 

Complément de traitement

 

  • Furoncle, dermite, externe ou interne

  • Antianémique

  • Vieillard dénutri

  • Enfant en croissance

  • Femme enceinte et allaitante, cure discontinue

  • Antinévritique

  • Crampe, nervosisme, spasmophilie

  • Insomnie

  • Antipellagreux

  • Impétigo, anthrax, orgelet

 

Toxicologie

  • Formation d’alcool à partir des sucres – discontinue en cure

  • Richesse en bases puriques, pas dans la goutte

Posologie

  • 3 cuillères à café sur des crudités, 3 fois par jour

  • 3 cuillères a café dans de l’eau plate, 3 fois par jour

Zoom sur la Gueule de Bois en 2014

11fotopiratefondphytob3                      Zoom Sur LA GUEULE de BOIS En 2014

Lendemain de Fêtes et Gueule de Bois:Rappel des plantes utiles

Bien sûr celà fait plus de 50 ans que vous attendez le Pére Noêl, à défaut,une bonne table vous incitera à l’oublier mais,vous êtes d’un âge respectable:modérez votre appétit,éviter les mélanges explosifs et les alcools durs,le cerveau y est très sensible.

Normalement,l’alcool d’un verre,soient 10 gr,est éliminé en 9 heures.

La GDB ou Mal au Cheveu touche 75 % des petits ou moyens buveurs,apparaissant après absorption en moyenne de 5 verres,mais variable en fonction de l’age,qualité (Rouge,Blanc,Champagne),peut apparaitre avec un verre,signes apparaissant  en 5-6 heures dépendant de facteurs non encore élucidés:déhydratation,dégradation de l’alcool en Acétaldéhyde Toxique cérébral augmentant la glutamine,hypoglycémie et composants dépendants de facteurs de fermentation contenus dans la boisson alcoolisée.Certains préconnisent un jogging post-GDB,c’est une erreur,la GDB s’accompagne de deshydratation:se réhydrater ,repos;la sagesse sans Pére Noel..

 

                            Principaux signes de la Gueule de Bois

*Bouche sèche,Asthénie,sensation de faiblesse,difficultés de concentration,bouche sèche,nausées,céphalées,déhydratation, signe très important induit pat l’inhibition de l’ADH par l’Alcool,l’alcool stimule le Glutamate,le niveau  de la Glutamine cérébrale est accrue.

 

                             Principaux traitement traditionnels

 

*Persil,Milk-Shake de Banane;Le Choux,L’Amande Amère,Absinthe,Menthe poivrée,baies de Genièvre,Angélique,Alchilée,Centaurée,Thym,Reine des prés,Radis,jus de Citron avec Persil,Aunée,Astragale,voire  mélange de Cornichon,+clou de Girogle+Ail+Poivre,un verre de Choucroute.,soda sucré,Miel(expérience de Onyesom.Ann.Nutr.Metan.2005=réduction de 5% des symptômes).Le miel accèlère l’élimination d’alcool de 30%.Peu de randomisation.Jus de Tomate,Jus de Citron,jus de Pamplemousse,jus d’Orange,.Infusion de Vigne fraiches avec Millepertuis.préparation est peu commune, oû est est mis en valeur l’effet Anti-dépresseur du Millepertuis(à revoir).

Dans l’ensemble  les pharmacopées asiatiques il est utilisée les graines de raisin pour leurs propriétés anti-oxydantes(Eventz.2004/Ligpiz 2004/Lu.2004/Gu 2007)

Artichaut: Cynara Scolymus et Syllibum Marianum:Chardon Marie),

plantes hépatotropes de la même famille et sont proposées mais avec peu d’étude:

*le Chardon Marie est utilisé à 140-210mg d’extrait (à 70-80%),avant tout  protecteur expérimental contre les toxiques hépatiques dont l’alcool.

*Essai de l’Artichaut sur la GDB/CMAJ.2003.Dec.9,169(12)1269-73/Pittler,White,Stevinson,Ernst:

*15 Volontaires de 18-65 ans recevant 3 capsules par jour d’extrait d’artichaut.Avec un Wash-out de 7 jours.Scores testés une heure avant la cure et 10 heures après. ingestion d’alcool 0,2 gr/kg.Résultats:Pas de résultat effectif de prévention de la gueule de bois,et recrutememnt insuffisant ..A revoir.

*Réactions secondaires:Dermatites

Le Problème des Etudes péchent toujours par leur recrutement et méthodologies,une métaanalyse a été pratiquée par Pittler,Verster,Ernst dans BMJ 24.12.2005;331,7531/1515-18.Sur la base du Medline de 1951 à janvier 2005/Embase 1974 à 205/AME Dde 1985 à 2005/Cochrane 2005/National register UK.2005.15 essais identifiés,7 publications,8 études randomisées sur:Propanolol,Tropisetron,Acide Tolfenamique,Fructose et Glucose,Artichaut,Borago Off (Attention hépato-toxique),Nopal.Etudes en double aveugle.Les études n’ont pas permis de dégager une intervention efficace sur la base des données fournies.Toutefois cette étude a permis d’anticiper sur le mode d’action du Nopal ou Opuntia Ficus Indica agissant sur la synthèse des prostaglandines et cytokines;

La seule Hépatotrope qui mérite sa place est le CHRYSANTELLUM AMERICANUM,qui agit expérimentalement sur la dépendance Alcoolique,vasculotrope,hypotryglycérémiant.,Son usage en boisson de remplacement journalière est primordial

BETA VULGARIS par sa Bétaïne doit être comprise dans les hépatoprotecteurs,encore faut-il accepter le gout de la Betterave Rouge

 

                     Quelques Formulations Etrangères contre la GDB

 

                                           1)Inde

a)Assoçiant:Gingembre/Plumbago et Piccorrhiza (hépatoprotecteur),/Bacopa/Nard/Groseille à maquereau//Bacopa et Nard = action neurologique,sédative.

b)Assoçiant:Caparis Spinosa+Solanum Nigrum+Tamarix Gallica+Chicorée+Cassia Occidentalis+Alchillea

c)Le PICRORHIRIZA KURRUOA , Chardon de lait indien,appelé Kutki,Katki,Katuka est retrouvé dans des formules complexes contre la gueule de bois,Il est également cité seul pour son action protectrice hépatique conte l’alcool (Rastogi.1996/Sarastwat.1999) et anti-Oxydant (Rajikhumar 2011)

 

                                           2)Chinoise

a)Assoçiant Ginseng,Porio Cocos,Atractylodes

b)Andrographus+Extrait de Raisin+EmbelicaOff+Chicorée+Phyllantus Amarus

 

                                          3) au Zimbabwe Afrique Australe

BIDENS PILOSA(Astéracée)

Ses polyacétylènes sont anti-Paludiques et anti-microbiens,flavonoïdes (aurones et chalcone)anti-inflammatoires.Immunopharm.Pereira,Ibrahim,Luchetti and co.1999./Benhura,Chitsiku;le Guku.1992/Burkill Useful plants of West Tropical Africa.1985

 

                         Principales Plantes pour la GUEULE DE BOIS

 

1)GINSENG :PANAX GINSENG

Le Ginseng donné à de 1 à 3 gr avant l’ingestion d’alcool,baisse la concentration sanguine d’alcool de 35% en une heure

*Lee,Fo,Park.Clinical et Exp.Pharm.1987.14(6)543-48/

*Yu,Kim,Koo Essai avec Saponine du Ginseng.1982.2.287-304.

Les gingénosides interviennent en inhibant MAO,AUGMENTE  la clearance  rénale de l’Alcool.les gingénosides inhibent le cytochrome hépatique CYP.3A4.

Sur 14 volontaires 40 minutes après l’ingestion d’alcool, 3 gr de Ginseng/65kg et 7gr d’alcool/65 kg.L’alcoolémie baisse de 35 % .Sur 10 sujets sur 14, le pourcentage de réduction varie de 32 à 51 %

*Etude de Lee,Jeon,Seo,Mi-Hyang,Kwak and co.in Food and Fonction; 10 octobre 2013.

Etude du Ginseng Rouge sur 25 personnes en bonne santé.De 0 à 2 semaines,100ml de Wisky(40% d’alcool),comparé à 10O ml d’eau et 10O ml d’eau avec 0,321 mgr/ml de ginseng Rouge..prise de sang pratiquée 240 minutes après..Effets positifs sur les effets de la Gueule de bois sous Ginseng Rouge.,avec baisse de l’alcoolémie en 30,45,60 minutes..Le taux d’alcool éliminé par la respiration est significativement bas en 30 et 60 minutes..les taux d’Acétaldéhyde baissent de façon modérée alors que les signes de gueules de bois sont nettement améliorés.Donc action postive du Ginseng Rouge sur la GDB

Réactions secondaires au Panax Ginseng:Diarrhée,Insomnie,Dermite,Nervosité,dépression dépendant souvent des doses prises  trop importantes

 

2)KUDZU:PUERIA LOBATA

Cette plante Chinoise est sans doute la référence dans l’addiction alcoolique(Voir le théme spécifique).Daidzine,Daidzeine et Puerarine sont les composants actifs.

*Etudes par Mississipy Inventory.Jun.2005 et Mac Gregor 2002.

*Drug Alcool Depend.2012.11.Penetar,Tola,Farmer,Lie;Liu.:10 personnes avec 120mg/j de Puerarine

*Alcool;Chin.Exp;Res.2005 May.29(5)766-63.Lukas,Penetar,Berko,Vicens and Co

Essai sur 7 jours;Sur des grands buveurs de bière.Réduction sgnificative de la consommation de bière.

*Psychopharmaco.Mars 2013.226(1)66-73/Avec 250 mgr j d’isoflavone. sur 15 personnes;pendant 4 semaines..Boissons de 27 à + ou -6 /par semmaine.Lukas.Penetar.

 

3)NOPAL,OPUNTIA FICUS INDICA

Essai fait sur 64 patients en double aveugle,recevant 100O Unités d’Opuntia Ficus,ou un placebo 5 heures avant l’ingestion d’alcool(1,75gr d’alcool/Kg).9 symptômes notés cotés de 0 à 6.;Examen de Sang et Urine le lendemain matin.Deux semaines plus tard,inversion des sujets Nopal-Placebo.

Nausée,Bouche séche,Anrexie réduits avec Nopal de 2,7 points.

Réduction des signes sévères reduits de moitié.

L’élévation de la protéine C-Reactive qui suit la gravité des symtômes est réduite de moitié.L’élévation de la C-Protéine est plus élevée de 40% avec le placebo.

Les symptômes de gueule de bois sont dues à l’activation de l’inflammation.Opuntia Ficus Indica a un effet modéré sur les symptômes en inhibant les médiateurs inflammatoires.

Arch.Intern.Med 2004.Jun;28;164(12)-1334-40/Wiese,McPherson,Odden,ShlipaK.

Réaction secondaires au Nopal:

Urticaire,Diarrhée,Nausée,Ballonement,Céphalées.

 

4)L’HIBISCUS:HIBISCUS SABDBARRIFA

L’expérience montre que l’Hibiscus DIMINUE l’absorption de l’Alcool et DIMINUE ses effets..C’est une plante accessible facile de préparation ,elle est à tord minoré,c’est une véritable boisson de santé et doit faire partie de la même nécessité  d’utilisation que le CHRYSANTELLUM.

 

5)Le RHAPONTICUM CARTHAMOIDES

Appelée en Russie LEUZA est un classique du traitement de la gueule de bois et surtout la periode dépressive suivant “le mal aux cheveux”,cité par Tourova en 1985.

Des études plus récentes seraient utiles

 

                                     PLANTES ANTI-STRESS

 

A choisir en fonction des médicaments en cours et terrain neuropsychiatrique antérieur

1)RHODIOLA ROSEA:Rhodiola

Agit sur le Stress,Dépression,Asthénie à donner en gélule à 100-300mgr dosé à 3 % de Rosavine

 

2)ELEUTHEROCOCUS SENTICOSUS:Eleutherocoque

Anti-Stress,améliore les performances psychomotrices,stimulant du systéme nerveux central.

 

3)WITHANIA SOMNIFERA:Ginseng des Indes.ou Ashwagandhaa

Hépatoprotecteur,Anti-inflammatoire,Adaptogéne et Anxiolytique

 

4)SCHIZANDRA SINENSIS

Sédatif (Schizandrol A) et hépatoprotecteur (Schizandrol B) contre l’alcool

 

                             PREVOIR  ACTION SUR l’ADDICTION

Avec BERBERIS VULGARIS /INULA ELENIUM/HYDRASTIS CANADENSIS:il faut rappeler que ces trois plantes ont des composants de type spatial morphinique qui agissent sur les recepteurs morphiniques encéphaliques (Expérience de Brissemoret et Challamel et Dr LARIVE)