THÈMES

o

Obésité

fondphytob3ginette31563_004L’OBÉSITÉ

C’est une épidémie mondiale puisqu’on évalue 200 à 300 millions d’obèses.

Son impact sur la santé publique est capital puisque l’obésité entraîne une mortalité précoce d’origine cardiovasculaire, métabolique ou cancer en particulier cancer hormono-dépendants et cancer du colon.

L’impact sur l’hypertension artérielle, le diabète, maladies ostéo-articulaires est élevé dans l’obésité.

Qu’est ce que l’obésité?

L’obésité est un excès absolu et relatif des graisses de réserve stockées dans les tissus adipeux.

C’est une altération de la structure corporelle, elle est liée à la sédentarité, mauvaise alimentation évoluant dans un contexte culturel, sociologique et économique.

L’obésité, l’excès de poids se calcule:

Poids dépassent de 20% le poids idéal par l’index de masse corporelle supérieur à 30% (Indice de Quintelet).

Mode de calcul de l’index de masse corporelle:

Index: Poids en kilos ² (mètre)

2

Normalité:

  • Homme 20 à 25

  • Femme 19 à 24

Obésité: supérieur à 30

Il se calcule également par la valeur maximale du pli cutané à la face postérieure du bras pour les non obèses:

  • 20mm pour l’homme

  • 30mm pour la femme

L’obésité touche la femme en milieu avec une prévalence de 15%

(Baromètre santé 2000) 1% présente un index de masse corporelle supérieur ou égale à 40%.

L’obésité augmente avec l’age jusqu’à 70 ans, cette affection touche en France le quart Nord-est et sur une diagonale allant de la Champagne Ardenne au Nord de l’Aquitaine.

Le Grand Ouest est marqué par une faible prévalence d’obésité, chez l’homme la même prévalence est noté mais marqué au Nord-est et Sud-ouest.

La prévalence globale de l’obésité varie de 9.6% à 39% chez l’adulte.

La prévalence globale de l’obésité chez les jeunes de 2 à 17 ans varie de 2.4% à 13.3%, et chez les jeunes de 17 à 25 ans cette prévalence est forte dans le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie.

La prévention doit se fixer sur l’enfant qui constitue un groupe à risque ou l’on note une prévalence de 16.5% chez les filles et chez les garçons de 12.4%, touchant principalement les régions Pyrénées, Garonne, Est, Finistère, Méditerranée.

La prévention est particulièrement difficile à instaurer et a appliquer car les habitudes sont tenaces: habitudes de grignotages, petit repas mangé devant la télévision ou

Fast-food ou autre alimentation rapide.

Le célèbre équilibre méditerranéen connu également sous le terme générique régime crétois est abandonné par les jeunes de 20 à 34 ans.

On a confirmé l’index de risque cardiovasculaire avec l’adiposité abdominale en mesurant le rapport tour de taille sur tour de hanche (RTH) définissant l’adiposité androïde:

  • supérieur à 0.85 pour les femmes

  • supérieur à 1 pour les hommes

Le taux de prévalence augmente avec l’age chez la femme quelque soit l’age.

Il faut insister que la carte de prévalence de l’obésité se superpose à celle de la mortalité cardiovasculaire.

Dans tous les cas, il faudra éliminer en diagnostic différentiel:

  1. les hypothyroïdies

  2. des maladies psychologiques provoquant anorexie et boulimie

  3. un surpoids induit par un traitement neuroleptique

Le problème important dans l’obésité est de corriger les facteurs de risque qui mettront en danger ou aggravants l’avenir ce sont:

    1. Le diabète

    2. L’hyperlipidémie

    3. L’alcool

    4. Le tabac

    5. Les affections cardiovasculaires

    6. L’hypertension artérielle

    7. Les troubles respiratoires aggravés par l’obésité ou concomitant.

Il ne faut pas oublier l’apnée du sommeil qui est un symptôme pronostic sentinelle de l’avenir cardiovasculaire.

    1. Corriger les discordes des dystonies neuro-végétatives et hormonales de la

pré-ménopause et de la ménopause époque où les poids s’accroissent de façon importante.

    1. Il faut corriger les facteurs arthrosiques qui gène la fonction locomotrice et favorisent le surpoids.

Tout ces facteurs aggravant peuvent être corriger par la phytothérapie, il faudra donc ce référer à tout ces neufs ithèmes au ithèmes de traitement par les plantes concernant ces maladies.

Obésité est phytothérapie

On privilégie les plantes agissant sur les organes cibles:

  1. La piloselle, l’orthosiphon, les stigmates de maïs, le pissenlit.

Ces plantes augmentent la diurèse mais leurs actions sera momentanées.

La perte initiale de 2 kg par eau ne sera qu’un petit coup de pouce psychologique et permettra un petit succès d’estime.

  1. Les hépatoprotecteurs qui sont toujours utile en France:

    • l’artichaut hépatoprotecteurs, cholagogue et hypocholestérolémiant

    • la fumeterre, antiallergique et qui régularise le flux biliaire

    • le chrysantellum américanum qui à une action hépato protectrice, vasodilatatrice et hypolipidémiante.

    • Le chardon marie qui à une action également hépato protectrice

  1. Les stimulants pancréatiques

  • La bardane

  • La fumeterre

  1. Les syndromes œdémateux, jambes gonflés, la fameuse rétention d’eau souvent en relation chez la femme avec des dysrégulations hormonale.

Le sirop des cinq racines est toujours d’actualité dans ce genre de syndrome œdémateux ce sirop associe:

  • Ache

  • Asperge

  • Fenouil

  • Persil

  • Petit Houx

    • En décoction de 20g par litre

Les coupes faims verts

Ce sont bien sûr des leurres pour empêcher de manger plus.

  1. Le carragheen (chondrus criipus) dont on utilise le thalle il a un effet laxatif et son effet et contrôlé par le caroube qui a un effet astringent.

  1. Le caroubier (Ceratonia siliqua) on utilise le fruit en particulier la pulpe du fruit la gomme de caroube agit comme un ballast intestinal.

  1. La gomme de Guar appelé cyamopsis tetragonolobus, il prend du volume en absorbent 20 à 50 fois sont volume d’eau

  1. L’olivier dont la feuille est hypotensive et diurétique et dans l’huile est laxative.

Le fucus, fucus vesiculosus ou varech

Il est connu depuis de nombreuse années, il apporte de l’Iode, il peut être donné en teinture mère, en extrait sec, il a toujours garanti une perte de 3 à 4 kilos.

Il est souvent associer à l’orthosiphon en feuille.

Devant un poids qui ne chute pas un sujet en surpoids peut s’irriter et donc il demandera un soutien phytothérapique nervin on peut donner chez la femme une association:

  • Ballote en teinture mère

  • Passiflore en teinture mère

  • Houblon en teinture mère

  • Valériane en teinture mère

    • Pour 125cc d’eau, 3 fois 40 gouttes par jour

Chez l’homme on peut donner l’association:

  • Ballote en teinture mère

  • Passiflore en teinture mère

  • Agripaume en teinture mère

  • Valériane en teinture mère

    • Pour 125cc d’eau, 3 fois 40 gouttes par jour

On peut éventuellement modifier cette formule en ajoutant le lotier cornicule.

La cellulite

Elle répond en règle générale aux associations:

  • De piloselle

  • De ruscus

  • De reine des prés

  • Et pariétaire

On peut également proposer une préparation associant:

  • Le pissenlit

  • Ulmaire

  • Maïs

  • Cassis

Ayant un activité de drainage et d’élimination et dont l’intérêt serait un adjuvant des régimes amaigrissemant par leur action cholérétique et sur la lipolyse.

On propose d’autre traitement de fond de l’obésité associant:

  • La bourdaine Rhamnus frangula, 5cc

  • L’artichaut Cynara scolymus, 15cc

  • Le petit houx Ruscus, 15cc

  • Le varech Fucus, 25cc

  • Le tout en teinture mère, 2 fois 40 gouttes par jour

Toutefois toujours ce méfier de la bourdaine qui a un effet laxatif et on sait et cela à déjà été évoqué, le problème des anthraquinones que contiennent cette plante et qui on un potentiel cancérigène sur le colon.

On peut également donner du:

  • Frêne 10g

  • Vigne rouge 10g

  • Romarin 10g

  • Fucus 30g

  • Globulaire 4g

    • 2 cuillères à soupe pour ½ litre d’eau par jour

Enfin il ne faut pas oublier l’ananas, ananas comosus qui est donc un fruit riche en glucide en vitamine A, B et C en sels minéraux en acide organique et de la broméline.

Ces produits sont anti-inflammatoires et ont une action fibrinolytique.

Traditionnellement l’ananas est diurétique agit dans les œdèmes et dans l’obésité.

En Inde l’ananas est utilisé dans les intoxications alimentaires et dans les problèmes d’intoxication médicamenteuse également dans les diarrhées, cystite, contraception.

Il est classiquement donné dans les régimes amaigrissements sur la base de son action protéolytique puisqu’il scinde 100 fois le poids de protéine par son absorbation.

En fait on peut surtout le considérés comme un inhibiteur de l’appétit qui agit sur les corps gras et a donc une action dans la athérosclérose, il peut être donné en état mais aussi en nébulisât 1g à 2 g par jour.

Pour mémoire, il faut savoir que la feuille est le fruit vert et les rhizomes de l’ananas ont été testés dans les problèmes de fertilité en Inde naturellement chez la souris et à une activité anticonceptionnelle chez la souris.

La racine a également une activité anticonceptionnelle, la cire des déchets a une activité oestrogénique chez les rats.

On sait par expérience que les alimentation sucré augmente l’appétit et naturellement la gourmandise. Un aliment naturel de l’Inde semble intéressent dans le contrôle de la saveur sucré et le contrôle de la saveur du sucre, c’est le gymnema sylvestre.

D’après les études pharmacologiques le gymnema contrôle l’absorption du sucre diminue la sécrétion de l’insuline et aurait donc une action préventive dans le diabète.

Ces études qui ont été faite en novembre 1993 nécessite une justification clinique quoi qu’il en soit cette plante a un intérêt certain qui contrôle la saveur sucrée.

Enfin une bonne nouvelle: traiter l’obesite par le sommeil

L’université de Chicago (Etats-Unis) a démontré qu’en privant les volontaires de sommeil limité, à 4 heures, le taux de leptine transmetteur du signal de satiété et la ghréline, hormone stimulant l’appétit. Le taux de lepine est de 18% et la Ghréline de 28%.

Les volontaires se sont retrouvés épuisés et se sont tournés vers les gâteaux, chips, biscuits, bref la privation de sommeil augmente l’appétit.

S’il s’avère qu’il faut changer les habitudes de sommeil chez l’enfant devenant obèse, véritable épidémie mondiale, faite dormir une demi-heure de plus votre bambin, il sera peut être moins gros.

Cliff Sapper- Arne Astrup courrier International 26/10/2006

Obésité et Carum Carvi

contraceptionfondphytob31563_006              Expérimentation du Carum Carvi dans l’Obésité

Cette Etude sur 70 femmes adultes sur 90 jours ,étude randomisée,en triple aveugle,et contrôle placebo avec un extrait de Carum Carvi,est une rareté comparé aux nombreuses indications prétées au Carvi.Toutefois,Abou Sina,Avicenne,dans son Canon de la Médecine (10éme siècle) ,traduit en latin par de Cremone ( 1150-1187)récité en vers jusqu’au 17 éme siècle par  les étudiants de Montpellier,signale cette action sur le surpoids.

Si les études modernes confirment son action sur la perte de poids et masse graisseuse combinée avec l’exercice,son mode physiologique demande encore des justifications puisque les auteurs insistent sur son action sur le biotope bactérien intestinal;le mode d’expression génétique,anti-oxydation,action sur l’adipogénèse (lypolyse des adipocytes,apoptose des pré-adipocytes,)anti-inflammatoire

Cette Apiacée mérite plus qu’une réfèrence à son modéle traditionnel culinaire et digestif (flatulence et colon irritable),du fait des huiles essentielles et flavonoïdes ,un juste rappel doit être fait,car le Carvi possède une incidence biopharmacologique étendue ,justifiant encadrement et limites d’utilisation.

Traditions

Les graines de Carvi sont utilisées de l’Asie, à  l’Orient et l’Europe comme stimulant,carminatif,astringent,diarrhée,flatulence,maladies respiratoires,gastro-intestinales dont perte d’appétit et troubles gynécologiques et galactagogue

Chimie

Les graines sont riches en fibre (38G/100gr),jouant un rôle dans la régulation du transit et absorption des LDL Cholestérol,des huiles essentielles anti-spasmodiques, digestives et bronchiques,anti-bactériennes,stimulant cérébral,,flavonoïdes anti-oxydant,sources de minéraux(fer,potassium,cuivre),et vitamines A,E,C,B et particulièrement niacine

  • Glucides :49,90gr/100gr (triacyglycerol,polysaccharides,lignine)/Protéine 19,77gr/100gr/Acide gras 14,59gr/100G
  • Monoterpenes,sesquiterpénes oxygéné ou hydrocarboné.
  • Vitamines:Folate 10 MicroG;Niacine ,3,60 mg/100G/Riboflavine 0,379,Thiamine 0,360,Vitamne A 363 U,Vitamine C21 Mg,Vit E,2,5
  • Electrolytes et minéraux:Na 17 mg,Potassium  1351mg,Ca 669mg,Cu 6,9,Fe 16,Mg 258,Mn 13OO,phosphore 568,Zn 5,5
  • Flavonoïdes;Caroténe,Crypto-xanthine,Lutéine-Zeaxanthine.,composés polyacetylnique
  • Huiles essentielles:carvacrol,carvone,alpha-pinéne,limonene,linalool,carvenone,P-cymène

Pharmacologie

1)Anti-Oxydant

action sur les radicaux libres et lipides peroxydés.Cette action est attribuée au  alcool monoterpéné,linalool,carvacrol,anethol,oestragole,flavonoïdes  ;composants polyphenolique.Le caractère anti-oxydant  du Carvi est considéré comme le lien pharmacologique expliquant son action anti-microbienne,anti-diabétique,anticarcinogénique et anti-mutagène,anti-stress ou anti-ulcerogéne.

Matsumara,Ishikawa,Kitazima.Phytochemistry 2002 et Chem Pharm Bull 2002/Nadja,Dyduch,Brzozwski.Veg .crops;Res Bull.2008/Rodov,Vinoku,Gogia Geargian Med News.2010/Thippeswamy,Naidu Eur.Food Res.Techno.2005

2)Caractère anti-Microbien

Action sur les bactéries gram Positif et négatif et action antifungique atttribué aux carvone,limonene,linalool.Le Carvacrol a une action anti-fungique actif sur les milieux humains,animaux ou alimentaire incluant les dermatophytes ,le vibrion,les producteurs d’aflatoxine et mcotoxines,très actif sur Penicillium Citrinum.

Singh,Kapor,Pandey Singh.Phyo.Res 2002/Vicuda-Martos,Ruiz,-Navajas and co Int.Food Sci.Techno.2008/Farag,Dauw,Hewedi,El Baroty JFood Prot.1989/Kim,Marshall,Wei;J Agr.Food Chem 1995/Boyaz,Ozcan InT;J Food Microbiol.2004

3)Action anti-carcinogéne et antimutagène

Essai expérimental sur cancer du colon induit (par 12-diethylhydrazine) avec un supplément de Carvi et Cumin.En comparaison le carvi a seul la même action préventive,agissant sur le ratio cholesterol/Phospholipide et reduction de l’activité de la methyl-glutaryl COA -réductase.L’action protectrice contre les benzopyrénes et methylcholantrene a été démontrée.Cette action anticarcinogéne est le reflet de l’action du Carvone,anethofurane et limonene.les extraits aqueux de Carvi ont montré une protection contre les mutagénèses induites par methylazoloxymethanol acetate et N-Nitroguanidine (MNNG),sur le Salmonella Typhimurium,action attribuée au Carvone

Zheng,Kenney.Lamn Chemoprevention.Planta Med 1992/Nalini,Manju,Menon Etude sur Carcinigénese colique.J Med Food 2006/Aruna,Sriramakrishman Food Chem Tox 1992/Aderi-Kalali;Allamech and co Toxico.In vitro 2005/Effet dose répones sur cancer coique Expériment..Kamaleeswari,Nalini.J Pharm.2006/Hgashimoto,Purintrapiban,Kataoka and co. Pharm Bio.2002/Deepta,Kamaleeshwari,Nailini Tox Appl Pharm.2006 and New drugs 2006

4)Action Anti-Diabétique

Test expérimental à la tolerance au glucose.Huile Essentielle de Carvi améliore l’activité anti-diabétique chez le rat soumis à un diabète par Alloxane.Il semble que cette action soit indépendante de la sécrétion d’insuline.L’extrait aqueux est hypotriglycirédémique et hypocholestérolémique/Srinivasan;Plants foods and diabete.2005/Kumar,Reddy,Srinavas 2009/Jagpat,Patil;2010/Willatgamuva,Platel;Srawathi;1998.Enne,Nwankwo,Samdi 2007./Eddouks,Lemhadri,Michel Capre et carvi dans le diabète.J Eth.2004

5)Action Diurétique

.Les niveaux urinaires  de sodium de sodium et potassium montent,sans affecter les concentrations plasmatiques.Pas de toxicité rénale.Lalhlou,Tarahoui,Israili.Jour Ethn.pharm.2007

6)Action Oestrogénique et Anti-Ostéoporotique.

les extraits de carvi agissent sur la reproductivité,due à la presence d’isoflavonoïdes,lutueoline et apigénine.Cette action est expliquée par la stimulation des FSH et LH mais le niveau d’oestrogéne reste élevèe.,l’ovulation est bloquée.Takur,Bawara,Dubex,Nardini Phyto Res 2009.A dose importante l’huile de Carvi est abortive.La tonicité et contraction utérines sont inhibées.En rêgle générale,les phytooestrogénes montrent un effet anti-ostéoporotique,phénomène surtout étudiés pour le Cumin:Shirke,Jadahav Methanolic extract of cuminum cyminum inhibit ovarioectomy-induced bone loss in rats Exp.bio.med 2008

7)Action neurologique

Bien que la neurotoxicité soit connue à partir de 4 gr d’huile essentielle(Céphalée,vertiges et délire),il est légitime

d’insister sur l’action adaptogéne et Nootropique de l’extrait aqueux(Koppula,Koppalli,Australian J of Herbalism.2000.  Elsherbiny(2003) et le CSIR of India ont évalué l’incidence anti-stress,meilleure acquision de la cognition(inhibition de l’acétyl choline ACHG( Szwaigici,Browiec .EJPAU 2012.)

La carvone se révèle anti-nociceptive et diminue l’excitabilité périphérique,mais comme toute cétone elle est neurotoxique,epileptinogéne et stupéfiante

Le problème récurrent est le variation des concentrations en huiles essentielles selon région,lot ou mode d’extraction:la carvone varie de 50 à 65%,pour le limonéne de 5 à 45%.il apparait de façon recurrente neurotoxicité et hépatotoxicité avec les carvones à forte dose.Ces risques imposent de ne pas donner d’huile de Carvi aux femmes enceintes ,allaitantes et enfants.il est fixé age de 6 ans,en fait l’age devrait être à 12 ans,et les vieillards polymédiqués doivent être concernés.

Selon le mode d’extraction hydrodistallation simple,présence de Na Cl ou induction electromagnétique,les taux des composants varient.Avec NaCl  bas,la carvone passe de 75% à 55 %,le limonene passe de 20 à 40%.Ces variations imposent un cahier des charges et identification précises.(hydrodistallation en pilote Tournaire /these de Luciata Lagunez Riveria.Juillet 2006 Toulouse.Mode d’extraction des huiles essentielles  dont l’Induction Thermo-Magnétique)

Les dérivés Alpha-Béta EpoxyCarvone sont antinoceptif,dépressif central,anti-oxydant,baisse l’activité motrice,action anti-convulsive .Da Rocha,Oliviera,Santos J Nat.Med 2013/Goncalvez,Oliveira,Benedito.Bio.pharm.Bull 2008

Le Linalool(Re 2000) est anti-convulsiviant (Elisabetsky 1995/Brum 2001),Anti-Nociceptif (Peana 2004) avec action sur les recepteurs opoïdes centraux et Dopaminergique D1et D2.Selon Paasos,Arbo,Rate,Poser in Pharmacognosy 2009 les terpénoïdes sont gabergiques et agissent sur les recepteurs opoïdes:anti-nociceptif,anti-convulsiviant,hallucinogéne.

8)Caractère Allergisant

Signalé par ESCOP 2003 et Brincker 2001.A éviter de façon impérative chez les allergiques,asthmatiques.

9)Interactions  du Carvi

Il a été montré une possible hépatoprotection du Carvi agissant sur les enzymes glutathion-S -Transférase,Glutathione peroxydase et niveau de glutathione GSH

Un extrait butanolique de Carvi augmente  in vitro la concentration des traitements anti-tuberculeux:Rifampicine,Pyrazinamide,Isoniazide

                                 CARVI et SURPOIDS

D’après Antiobesity Effect of Carway Extract on overweight and obese women/Kazemipoor,Jasmah,Radzi,Halifari,Haerian,Mosadgeah,Condel/Evid.Based Compl.Altern.Med 10 NOv 2013

Utilisation d’un distillat de 1Kg de graines de Carvi avec 10 litres d’eau correspondant à une concentration à 10%. avec comme composants:Limonéne,Gamma-Terpinéne,Trans-carveol,Carvone,Thymol,Carvacrol.

Sur 110 femmes ,54 % sont considérées comme en surpoids,46 % comme obéses.Age de 37,11 +- 8,6,années,Poids 75,43 5+- 11,7%) IMC à 29,82 Kg/m2,circonférence abdominale:> 88cm.

Seules 70 sujets ont été retenues considérées comme obéses ou surpoids avec un IMC> 25 Kg/m2.-39,9kg/m2,recrutées dans un fitnees club,participant à une activité physique modérée 180 Mn/par semaine,correspondant à une dépense d’energie de 1000-1200kcal/7 jours.,sur une période de 3 mois.Un goupe  35 placebo,un groupe   Carvi de 35 recevant 30 ML/j d’extrait de Carvi.Il existe une baisse significative du poids par rapport au placebo,L’IMC et le poids de Masse Graisseuse sont significativement diminué .L”explication, donnée est que l’extrait de Carvi aide la digestion et favorise l’homeostasie intestinale et module son expresion génétique donc le métabolisme du biotope intestinal (appelé Gut Micicrobiome ou GM);le carvacrol inhibe les bactéries pathogénes.Il en résulte une augmentation de l’efficacité du biotope intestinal (GM).Les bactéries sont activées dans le processus du métabolisme des lipides en inhibant l’inflammation et l’adipogénèse..Il existe une interruption de la chaine de transformation entre pré-adipocytes et adipocytes, lypolyse dans les adipocytes.,donc relance de l’oxydation des acides gras conduisant à la lipolyse et perte de matière grasse.Cette recherche est une première en matière de traitement de l’obésité,en sachant que l’extrait de Carvi est considéré comme un pro-biotique influançant la transformation du biotope intestinal ou GUT MICROBIOME,et  que cette action est un prologue à d’autres études métaboliques,physiopathologiques oû l’intestin,le deuxième cerveau(selon Erlich),montrant le rôle capital du biotope intestinal dans les pathologies et équilibre des systémes fondamentaux immunitaires et biologiques de l’économie fonctionnelle humaine

Cette voie n’est donc pas une unique réponse à l’obésité mais pose le problème de la régulation des echanges biologiques et influence sur les pathologies des transformations subies par le biotope intestinal ou GUT MICROBIOME.,et de l’influence alimentaire dont les flavonoïdes ,acide phénoliques ou carvacrol/Cani,Delzemme Gut microbiome as a therapeutic tarjet 2011/Flavonoïdes et Acide Phénoliques sur l’inhibition de l’adipogénése.Hsu,Yen 2007/HSu;Yen Composés phénoliques et Obésité.2008/Backed Programming of host metabolism by the Gut micriobiota.2011

Odeurs corporelles

Les odeurs corporelles

 

 

Certaines odeurs corporelles peuvent être désagréable, il faut toujours en rechercher les causes;

  • Les carences en zinc

  • Le diabète

  • La cirrhose

  • Les séquelles d’hépatite

  • Les constipations chroniques

 

Il faut si possible s’attacher a traité les causes en sachant que la guérison ou le traitement de l’affection tel cirrhose, diabète ou constipation ne constitueront en aucun cas une solution définitive à la disparition des odeurs corporelles.

 

 

Plantes agissant localement sur les bactéries cutanées

 

Les bactéries cutanées étant la cause des odeurs corporelles des plantes a action antibactériennes seront utiles telles que :

 

  • La coriandre

  • La réglisse

  • L’origan

  • Le thym

  • Le romarin

  • Le gingembre

  • La cannelle

  • Le cumin

  • Le poivre

  • Le laurier noble

  •  

On peut choisir des tisanes ou des décoctions de ces plantes et les appliquer sur les aisselles. En particulier le décocter de alcoolisée de sauge est souvent proposé en sachant qu’une allergie à ce produit est toujours possible.

Et il ne faut pas oublier que la tisane de sauge a une bonne action dans les transpirations.

 

 

Pour les transpirations des mains et des pieds on peut appliquer en local;

 

  • La teinture de sauge

  • La teinture de prêle

 

On peut proposer sans préjuger les causes chez les personnes ayant un petit diabète, un foie légèrement agressé par l’alcool et souvent stressé plusieurs association de plantes permettant d’amoindrir les causes d’odeurs corporelles.

 

Par exemple en cas de trouble affectif, on peut associer;

 

  • La ballote en teinture mère

  • Passiflore teinture mère

  • Houblon teinture mère

  • Valériane en macérât glycériné en 1D

  • Le tout 40 gouttes, 3 fois par jour

 

En cas de problème hépatique, on peut associer;

 

  • le chardon marie plante entière 50g

  • le pissenlit racine 20g

  • le eupatoire racine 20g

  • la fumeterre partie aérienne 10g

  • en décoction ½ cuillères à soupe pour un bol matin et soir

 

Sans oublier le chrysantellum americanum qui non seulement agit au niveau hépatique, au

niveau vasculaire et sur les triglycérides.

 

S’il existe un petit diabète, on peut proposer;

 

  • le géranium robert 30g

  • noyer feuille 30g

  • solidago 20g

  • pissenlit racine 10g

  • 2 cuillères à soupe dans un litre d’eau à faire bouillir et faire boire dans une journée

 

On peut également proposer;

 

  • la feuille de myrtille 30g

  • la gousse de haricots 15g

  • les feuilles de noyer 30g

  • la racine de colombo 20g

  • la racine de chicorée sauvage 10g

    • 2 cuillère à soupe dans ½ litre d’eau et faire boire, 2 tasses par jour

 

On peut naturellement donner la myrtille vaccinium myrtillus, qui est une excellente plante non seulement antiseptique, antibiotique et hypoglycémiant.

La myrtilline qui se trouve dans la feuille est le principe hypoglycémiant.

Oeuf:La poule aux Oeufs d’or

Pinocchio-Sgrilli-3 [800x600]Buffon des enfants-1-2 -800x600-(3)fondphytob3 Blanc et

Coquille d’oeuf:une engageante  thérapeutique Polonaise

La poule aux oeufs d'or

Dobre Dien Polska

La Gazeta Wyborcza (Varsovie),d’après le Courier internationnal du  27-03- 2013,le Pr Tadeusz Triszka,le Pr Szuba ,Pr Polanowski ont  isolé des composants thérapeutiques à partir du Jaune et coquille d’oeuf.(Projet OVOCURA)

20992900_10213957471799855_3666480379463620840_n

PHARMACOLOGIE ET COMPOSANTS DE L’OEUF

1)CAROTENOÏDES:dans le jaune LUETINE et ZEAXANTHINE

*Ces molécules sont anti-oxydantes,prévention du vieillissement,cardiovasulaire (Kohlmer,Hastings 1995),cancers

* Anti-oxydants:Frazer,Bramley.Prog.lip.Res 2004

*Prévention cancer du Sein:ZHANG,Hunter,Forman .1999

                         *Action de Prévention de la Dégénérescence Maculaire et Cataracte:Moller,Jasques,Blumberg.2000

                  2)PROTEINE:nutitionnel et entre dans l’économie de construction et métabolisme cellulaire.Apport Calorique:78 Kcal/50gr,Protéines:6gr,Lipides:5,3gr(dont 216 mgr de cholestérol),Glucides:0,6 gr

                  3)CHOLINE:rôle dans le devellopement et fonctionnement cérébral,mémoire particulièrement.Zeisel .2000.

                   4)APPORTS VITAMINIQUES

Vitamines:  B2,B12,B6 (Folates),B5 (acide panthothénique),A,D,E

                     5)OLIGOELEMENTS

Selénium,Zinc,Phosphore

Wroclaw

Les chercheurs ont travaillé  4 ans sur l’ oeuf d’une poule de race expérimentale,la poule Lohmam Brown  ( lot de 30.0000 poules) au régime  non divulgué à base d’Algues,Huile de lin

Principes

a)Le Jaune contient des composants ralentissant le devellopement des maladies neurovégétatives,

ces substances  préparé à partir du jaune d’oeuf qui bloque le dépôt des plaques amyloïdes  telle la maladie d’Alzhiemer,études demandant confirmations

B)Une phospholipide,une léciihine;un super OMEGA 3,agirait sur le dépression,hépatoproptecteur,améliorations des performance cérebrales;

Donc dans l’ensemble processus anti-oydant,capture de radicaux libres,protection neuronale et anti-inflammatoire .Prevision de mise sur le marché  en 2013.:Complément alimentaire ou médicament à part entière ?

Il existe déjà sur les marché des oeuf à OMEFA 3,de poule nourrie aux graines de lin,fournissant 25 à 30 % des besoins en oméga 3

C)Une protéine ,la Cystatine,qui en laboratoire agirait sur certains cancers:sarcome,mélanome,Cancer du Sein)

D)Substances antibiotique et antioxydante, et un composé qui avec un enzyme de la citrouille à action tensionnelle

5)Une préparation de calcium tiré de la coquille d’oeuf:études sur la membrane tapissant la face interne de la coquille,avec un collagène ,régérateur de peau

6)Un biocomposite transparent,fin, produit à partir de polysaccarhides végétaux,argent et lysosime:Antibiotique et Atoxique

                                                     AVENIR

1)Seuls les tests en laboratoire ont été terminé.qu’il faudrait publié

2)Les tests animaux se sont pas encore  pratiqués avec validation

3)Les procédures humaines ne sont pas en place Phase 1, 2  etc

LA poule est peut être la poule aux oeufs d’or et,il faut raisonnablement penser que  pour 2013 la lécithine sera du domaine du complément alimentaire.Intéressant

Oligoéléments

fondphytob3vague copie21015817_10214524073035249_8964181335662956468_oLES OLIGOELEMENTS

Intervenant dans toutes les économies cellulaires et de transformations enzymatiques, phénomènes primordiaux de la vie cellulaire que ce soit en terme de gain ou de perte d’énergie(phénomènes d’oxydoréductions),la tendance de prevoir que ces systèmes soient ou défaillants ou déficitaires permet de comprendre que vitamines et oligoéléments puissent être apportés en supplémentation pour prévenir les grandes pathologies vasculaires,métaboliques voire cancéreuses ou autres ce que les expérimentations et certains faits cliniques démontrent.

Très tôt est né le concept de supplémentations appelé ou compléments alimentaires ou alimédicaments qui peuvent ou soit être ajoutés d’office ou au cas par cas selon qu’ une alimentation soit déficitaire ou déréglée chez les populations déshéritées,pauvres ou vieillissante ou abandonnée ou à risques

La supplémentation peut se faire en l’étât :oligoéléments , vitaminiques ou compléments alimentaires ou par plantes médicinales.

Si l’intention est louable et s’incrit dans une politique globale de prévention ,il n’est pas toujours aisée d’isoler les facteurs déterminants de la génése des maladies qui souvent s’inscrivent dans une perspective multifactorielle complexe.Ainsi,Les BETA-CAROTENES

qui étaient considérés comme des agents protecteurs contre le cancer bronchique ont donné

dans des études de grandes envergures des résultats contradictoires,ce qui ne veut pas dire que

les BETA-CAROTENES n’ont pas d’effet protecteur mais l’élément tabac certes cancérigène doit être associé à d’autres facteurs de risques multiples que se soient conditions de vie,pollution,alcool pour ne citer que les plus apparents.C’est pourquoi ce chapitre important

justifie une revisitation nécessitant un réajustement par des études à grande échelle isolant les pathologies,facteurs de risques et rôle exact des oligoéléments dans la pathogénie de

ces affections :Compléments alimentaires et alimédicaments ont des beaux jours devant eux.

Bien que les déficits rencontrés sont ceux de la vitamine C,E,Beta Carotène,Zinc et Sélénium une méthodologie de fixation des quantités maximales a été mise en place ,suite à la Directive européenne 2002/46/CE et par décret du 25 mars 2006 complété par l’arrété du 9 mai 2006.

Les vitamines et minéraux sont classés en trois catégories en fonction de la nécessité de recommandations strictes sur la quantité de vitamines ou minéraux contenus dans les compléments alimentaires :

Catégorie A :pas de limite fixée sans iatrogénéité :Vitamines B1,B2 ,B5,B8,B12,Potassium,Chrome

Catégorie B :à risque faible mais avec plafond de sécurité :Vitamine B3, B6,B9,C,E,Phosphore,Magnésium,Molybdène,Sélénium

Catégorie C :avec risque potentiel en cas d’apport excessif :Vitamine A,Beta-Carotène,Calcium,Cuivre,Fer,Fluor,Iode,Manganèse,Zinc

Oligospermie et Ayurveda,à  propos d’une métanalyse

Singapour 993fondphytob3images copie                            OLIGOSPERMIE et PLANTES AYURVEDIQUES

Cette métaanalyse est une interprétation d’une étude de 1999 de L’IPGT& RA ,en Inde  de JAMNAGAR,Gujurat Ayurveda University,oû il a été constaté un ratio avoisinant  8 à 12 %,l’infertilité touchant aussi bien les citadins que les campagnards.L’oligospermie touche dans le cadre du couple dans 30 à 40 % de stérilité,et dans 90% est la cause des cas des stérilités vient de l’homme,et dans 30 à 40 % des cas on ne décèie pas de maladie causale.il est évoqué des facteurs génétiques,de pollution (pesticides ou autre )médicamenteux et hormonaux qui ne sont pas clairement définis.En fait si les critères hormonaux n’apparaissent pas,on se garde bien d’évoquer l’art de vivre oû la population indienne ayant rejoint la “modernité” oû tabac,alcool ,stress et déséquilibre alimentaire entrent pour une large part au phénomène d’oligospermie ,il est classique de constater que la suppression de l’alcool et tabac en éxcès normalise souvent les fonctions endocrines testiculaires.

La discipline  ayurvédique traitant cette affection s’apelle VAJIKARANA,plus de 120 travaux ont été répertoriés,,mais pour des raisons évidentes de compréhension même s’il existe une morale sous-jacente de l’homme sain à qui on veut préserver son potentiel sexuel et de reproduction,l’essentiel est de présenter des essais authentiques basés sur la prescription de médecine ayurvédique souvent sous le mode comparatif et qu’il faudra décrypter et trouver le noeud gorgien chimique qui permet d’augmenter la concentration et la mobilité des spermatozoïdes.Certaines plantes ou compositions Ayurvédiques sont en devenir,il sera difficile de se limiter à une explication antique  et  par ailleurs certaines dénominations de plantes posent le problème de leur identification ( par homonymie,synonimie,traduction fidéle) ) et donc de leurs réelles compositions chimiques actives  prévisibles toniques,hormonales ou métaboliques.

Sur la totalités de travaux 30 ont été exclus,considérant que le seuil d’oligospermie étant de 20 millions/ml,l’Université Ayuvédique du Gujarat a exclu 12 recherches.

Khadjurao

Les études les plus significatives retenues concernent 8 plantes:

1)MUCUNA PRURIENS:KAPIKACCHU

La Graine est aphrodisiaque,stimulante,est considéré comme le meilleur aphrodisiaque préparé avec du beurre,sucre,miel

On trouve;tryptamine,phénylallanine(intervenant sur la L Dopa),mucine,acide stéarique,palmitique,oléique,myristique,arachidique,choline,tyrosine,stérol

2)PUERIA TUBEROSA:VIDARIGANGHA

C’est aussi le Kudzu chinois aggissant sur la gueule de bois et addiction alcoolique,hypoglycémiante,fébrifuge,diarrhée,douleur oculaire,piqures d’inescte et sepents,anti-oxydants vasculaires (hypertension,angor,infarctus),ménopause.Actions dues aux Isoflavones en particulier Pureanine,Daidzéine,Diadzine

3)WITHNANIA SOMNIFERA:ASVAGANGHA ( le Ginseng des indes)

Fruit,graine,feuilles,racine contenant stérol,acide oléique,stéarique,palmitique

La racine est considérée comme Adaptogène,Aphrodisiaque,asthéniante

Souvent mélange: racine en poudre avec miel,petit lait(Ghee)

4)ASTERACANTHA LONGIFOLIA:KOKILASSHA

On ultilise racine,feuilles,graines de cette Acanthacée

*La racine est diurétique,fébrifuge,analgésique, arthrose ,hématopoïétique,hépatoprotectrice (hépatite,calcul biliaire, dyspepsies) ,tonique,anti-diarrhéique,infections urinaires

*La feuille:hématopoïétique,hépatoprotectrice,anti-oxydant,analgésique,antidiabétique,stomachique,rhumatisme,dysurie,anti-diabétique,tonique nervin et stimulant

*graines:diarrhée

5)NARDOSTACHYS JATAMANSI:JATAMAMSI

Le NARD ,Valérianacée,cité dans la Bible est un substitut de la Valériane avec des actions superposables,mais moins toxiques:Anti-spamodique,Palpitation cardiaque,Insomnie,Migraine,Accroit la croissance des cellules neuronales,hypolipidémiant,dysménorrhées,ménopause,Tension nerveuse,insuffisance sexuelle.Une étude coréenne en laboratoire  a fait paraitre des résultats comme remède stomacal,cutané,pancréatique/Pancréas/05.2010/Bae,Park,Kim;Song

On utilise surtout la racine séchée en poudre 3 gr x j

Chimie: huile essentielle (spinakard oil ) citée depuis les temps anciens;résine,sucre,kétone et dérivés,jatamansmine et dérivés,lupéol,terpène coumarinique /Amatya;Sthapid /02.1992

*La variété CHNENSIS est antalgique,e donnée pour les douleurs de poitrines et abdominales

6)ASPARAGUS ADSCENDENS:SWETAMUSLI:certains textes font part d’une certaine ambiguité puisque l’on parle de  Viagra végétal,Safed Musli alors qu’ils existent plusieurs types d’espèces ,en particulier:

* 6 Chlrophytum dont les espèces sont ou Lliliacée ou de la famille des Agaves:Borivllaum,Aundinaceum,tuberceum,Mallabeitrum,brevicaperum

* 2 Asparagus Filicinus et Gonochads

Les actions thérapeutiques sont identiques:Diabète,Arthrose,Asthénie,Spermatogénétique,immunistimulantion,impuissance sexuelle,avec une action de type inflammatoire cytokinique et élevant le taux de cortisol induite par le stress (Phytothe.Res 10/2010/Kanwar et Bhutani).Ces actions sont retrouvées dans Asparagus Adcendes.in  Phytotherapy vol 24/10/2010 on cite;27 alcaloïdes,Saponides Stéroïdes Polysaccharides,Glycolsides (action sexuelle).On s’accorde à définir les potentiels thérapeutiques de la racine:Diarrhée,dysenterie,anti-filiaire,nutritif,tonique,galactagogue,faiblesse extrême.d’autre part ,il est noté une chimioprohylaxie contre papillomatose gastrique et cutanée (Europ.Jour.Canc.Prevent./05/2011 donc anti-oxydant(Singh,Mangu,Durendra,Kali)

Asparagus Adscendens intervient sur la stimulation et sécrétion de l’Insuline .in British.Jour of Nutr./Mars 2006 vol 95 /Shweta,Musali

7)ASPARAGUS RACEMOSUS:SATAVARI:comme la variété Adcendes,elle contient les mêmes composants:Saponides,glucosides Stigmastérol,alcaloïdes Polycycliques,Isoflavones,Phénanhrène.Les actions  de la racine recoupent celles d’Ascendens:Diarrhée,nutritif,toux,diurétique,tonique,galactagogue, immunologique mais sutout  différences  nettes:abortif,oestrogénique,anti-ulcéreux duodénal et dyspepsie,désordre nerveux.

On considère en Médecine Indienne que Clorophyllum Arundinaceum,Asparagus Adscendens,Asparagus Racemosus sont des Toniques globaux de l’état général et Immnostimulateurs lors de désordres immunitaires.(Kanwar/Bhutani/Phyto-Res.10/2010

Dans l’ensemble leur actions sont communes:

*inhibiteur du système pro-inflammatoire cytokine (système interleukine 2 )

*Inhibition du système nécrotique tumoral INF

*Elevations des corticoïdes et des glandes adrénergiques qui conditionnent le caractère tonique endrocrinologique sexuel et anti-asthéniant(et indirectement serait aphrodisiaque)

*Le caractère Adaptogéne serait due aux Saponines nécessitant confirmations

8)IPOMEA DIGITATA:KSHIRA VIDARI

On utilise toute la plante et racine comme psychotonique et anti-asthénique

Contient acide linoléique,oléique,palmitique dérivé lysergique,béta-sitostérrol,scopolétine,béta-carotène,glutamine,riboflavine,arginine

Sont décrit des mélanges:

*Jus de racine,sucre,cumin

*Jus de racine,coriandre,fénugrec

Quelques travaux ont été pratiqués avec des formulations complexes bien que censées efficaces,telles Vajikarana Yoga,Stavaryadi Yoga,Kokilikshadi Curna,Amalaki Rasayana Bhallataka Phalamajjadi Avaleha,Narasimsha Curna,elles ne seront pas décryptées car la multplicité des composés chimiques rendent compte de la difficulté d’une rondomisation efficace et pérénéenne.

Principales Etudes Repertoriées

Elles ont comme particularité leur inhomogénéité,le mélange stastisque ou considéré comme tel comparant des résultats de formules complexes et de plantes isolées référencées.,d’oû une difficultée  de validation.

Dongarwar 1987

le produit référentiel est le KOKILASKA qui associe:

*Hydrophyla Auriculata

*Lactua Scariola

*Mucania Pueriens

Sulfide Stannique

Il est dit d’effet positif sur l’oligospermie  mais insiste sur la valeur du NARD(qui n’est pas dans la formulation) agissant sur l’anxiété,l’anogarsmie et insomnie.Par contre,il indique que le Mucania Pueriens agit sur anxiétié et libido

BHAT MAMLESH 1990

Etudes avec plante simple:Asparagus Racemusus comparé à Uttangan Curma associant Laportia Crenulata et Blepharis Edulis sur 90 jours .Bon résultats sur mobilité et volume spermatique

AHUJA 1992

Trois séries traiteés par trois composés différents dont

*Chlorophyllum Tuberosum,Withania, Aspasragus :sur 14 patients

*Semen carpus Anarcadium,Embelica off,Yogourt,sucre de canne,Ghee:sur 6 patients

il est dit que la mobilité des spermatozoïdes est augmenté de près de 30 %.il est dit curieusement que les résultats sont meilleur avec l’asscoiation de Nardsimba cura:Papaver Somnifera,Ghee,Scre,lait de vache et de chèvre,musc,camphre,ghee

GothatWar 1995

Il utilise une formule appêlé Svarna bashma contenant 6 produits dont de l’or!!!!.il est comapré au composé Atamagupta Curna plus significatif , produits évoqués dans  Narasimba.Ces deux composant sont classés en médecine ayuvédique pour améliorer le poids

RAO NIRANJAN 1997

A étudié 3 groupes avec trois combinaisons

*Assoçiant:

1)*EMBELICA OFF
*MUCANIA PUEARIA

*MUCUNIA PRURIENS

 

2)*MYRICA ESCULANTA

*SALVIA TITIFOLIA

*ACACIA CATECHU

 

 

 

* 3)Comparé à la cominaison Svarna Bhasma cette dernière étant plus efficace

 

 

THAKAR 2000

A comparé un groupe avec Svarna Bhsma et un groupe  MUSALI CURNA.On distingue  4 types de composants Musali,un composant a acquis ce statut assoçiant:

*Chlorophyllum  Tuberosum

*Tinospora Corfifolia

*Mucuna Pueriens

*Tribulus Terrestis

*Salmalia Malabarica

*Embelica off

*Sucre

Indian Journ Of Trad.Octobre 2012/Rastogi/Melttorra /Paudey /Rawar/Lantoo

Les groupes Withania et Asthecantha Longifolia ont été comparés

Résultats:

*Groupe Svarna meilleure performance en volume spermatique,

*Asthecantha meilleure mobliité des spermatozoîdes,

*Withania accroissement du désir sexuel

D’autre études ont été pratiquées:

RAGHURAM1998

REDDY 1999

GIRISH 2006

YANSHAWANT 2009

La difficulté principale est la comparaison de compositions complexes avec des plantes isolées,du faible recrutement,et abscence de résultats croisés

Le résultat le plus constant et le plus fidèle semble l’utilisation de BASTI PUTAK(déjà signalé dans Caraka et Susruta) ,études cliniques et biologiques faites part TAKKAR.et JUNJA/  Avril 2010

Sans entrer dans les explications physiologiques antiques toujours citées et que certains peuvent contester,il semble plus logique de donner des faits biologiques modernes que ces études ont permis d’établir:

1)Le Withania est anti-oxydatif et agit sur ses mécanismes,augmente le taux de Testostérone,LH,FSH et PRL,bons indicateurs de la qualité spermatique

2)Le Mucania Prueriens est riche en L-Dopa.Elève le taux de Dopamine cérébral et éléve la testorolémie.il régularise la glande pituitaire donc éléve la Gb RH, et également régularise FSH et LH.Améliore le stress et son anti-oxydation agit sur le sperme.

3)Astracantha Longifolia par le biais du taux des fructoses agit sur les vésicules séminales.

4)Svarna Bhasma:anti-oxydant agissant sur la super oxyde dismutase et catalase(essais de laboratoire),envoie des signaux centraux et régions périphériques cérébrales;Donné de 100mgr à 250 mg/j

MISE AU POINT SUR SWARA BHASMA

Il correspond à l’utilisation d’or purifié( shodhana) et calciné,réduit en cendres (maradana ).L’opération BHASMA est citée depuis le 8 ème siècle avant JC.Cette préparation n’est pas spécifique à l’or mais peut être appliquée à tout produit inorganique ou organique type corne,métaux  ou minéraux non métalliques.Bien que dégradé,il faut se souvenir que les sels d’or étaient utilisés pour traiter la polyarhtrite rhumatoïde et que sa prescription a été stoppée du fait de sa toxicité.

Bien qu’il soit dit que le processus de préparation de l’or le rende atoxique,il faut formuler quelques réverves malgré les indications léguées par la tradition ayurvédique:Surtout immnunitaire non spécifique,anti-anémiant,anti-oxydant.

La tradition considère Swara Bhasman comme :tonique,cardio-stimulant,hépatotrope,anti-inflammatoire,anti-asthmatique,anti-arthrosique,tonique nervin.il faut considérer que pour la plupart des éléments pathologiques sont surtout du domaine symbolique.il n’est donc pas sûr que SWARA BHASMAN soit un traitement de référence à garder dans une pharmacopée.il faut considérer à plus ample imformé que ce processus relève d’un abord alchimiste,écrit initialement dans l’ouvrage RASATATA SAMUCHCHYA.

 

Oméga 3 : L’essentiel

OMEGA TROIS

ONAGRE/HUILES VEGETALES,HUILES de POISSON

 

Les OMEGA 3 reviennent de manière récurrente dans les problèmes de prévention et compléments alimentaires,sa vulgarisation a masqué les éléments clés révélès par l’usage des huiles de poissons type saumon,des huiles végétales et en particulier l’usage de l’huile pressée à froid de l’ONAGRE

 

DEFINITION DES ACIDES GRAS POLYINSATURES

 

Les OMEGA TROIS et OMEGA SIX font partie des ACIDES GRAS POLYINSATURES :

 

Facteurs Nutritionnels Essentiels qui ne sont pas synthétisés par l’organisme,

 

 

1)LA famille LINOLEIQUE ou OMEGA 6 :

 

a)Acide LINOLEIQUE (12OMEGA 6)

Besoins quotidiens :3à4gr par jour

C’est un précursseur des PROSTAGLANDINES,régulateur hormonal des OESTROGENES,facilite la libération des NEUROTRANSMETTEURS CEREBRAUX

 

b)Acide ARACHIDONIQUE :4 OMEGA 6 qui vient de la transformation de l’acide LINOLEIQUE.Si cet acide LINOLEIQUE est absent de l’alimentation,l’acide ARACHIDONIQUE devient indispensable

L’ACIDE ARACHIDONIQUE est source d’énergie cellulaire,agit sur les neuromédiateurs,l’inflammation,l’allergie,la fecondité, sensible à l’ischémie cérébrale et a un rôle messager au niveau de la cellule cardiaque

 

2)La famille LINOLENIQUE OMEGA 3 :l’acide alpha LINOLENIQUE ( 3 OMEGA 3)

 

Globalement ces deux familles ont plusieurs fonctions :

ENERGETIQUE :1gr de lipide=9kcal

SYNTHESE des STEROIDES,VITAMINES,PROSTAGLANDINES :rôle comme médiateur cellulaire,vasoconstricteur et agregation plaquettaire(thrombokinase),allergie,

bronchoconstriction,vasodilatation(prostacycline)

ARCHITECTURE des membranes cellulaires

Les PLAQUES d’ATHEROME sont constituées de dépôt lipidique

 

SOURCES DES OMEGA 3

 

Les ALGUES

POISSONS GRAS :HARENG ,ANCHOIS ,MAQUEREAU frais,SAUMON

CRUSTACES :Crevettes et Moules fraiches

LIN

HUILE DE COLZA

HUILE DE SOJA

HUILES ALIMENTAIRES

NOIX
LEGUMES VERTS :Mache ou Choux(contre-indiqué si prise d’anti-coagulant)

ONAGRE

 

ONAGRE OENETHERA BIENNIS

 

On utilise l’huile des semences extraite à froid contenant l’acide LINOLENIQUE,l’acide LINOLEIQUE,acide OLEIQUE(OMEGA 9)

 

INDICATIONS THERAPEUTIQUES DE L’ONAGRE

 

1)Syndrôme prémenstruel en particulier les douleurs mammaires

2)Action trophique CUTANEE et des PHANERES(cheveux et ongles)

ACNEE

ECZEMA

3)NEUROPATHIES d’origine DIABETIQUE

4)Les indications neurologiques ou neuropsychiatriques mériteraient une évaluation méthodologique scientifique et encadrée surtout lorsqu’il s’agit de traiter des enfants hyperactifs,des dépressions ou schizophrénie oû on note une relation entre cette affection et les prostaglandines(Am.Med.PSYCH141-189)

 

On peut maintenir sans arrière pensée les 3 premières indications,par contre le rôle des OMEGA 3 dans le domaine cardio-vasculaire est primordial et doit être retenu

 

1)Effet ANTI-ATHEROMATEUX via leur action ANTI-INFLAMATOIRE

 

2)ANTI-THROMBOTIQUE par leur action VASO-DILATATRICE et ANTI-AGREGAT PLAQUETTAIRE

 

3)ANTI-ARYTHMIQUE qui légitime son utilisation dans l’ANGOR.

Théoriquement les OMEGA 3 ont un effet cardioprotecteur chez les malades présentant un angor.Dans les études apparaît clairement que les régimes riche en OMEGA3 ou en complémentation réduisent la mortalité cardiovasculaire et la mortalité totale mais cette supplémentation ne diminue pas l’incidence d’accidents cardiovasculaires ou vasculo-cérébraux non fatals

 

L’indication officielle et essentielle des OMEGA 3(AMM2001) est la supplémentation en POST-INFARCTUS.Il ne prévient pas les récidives d’infarctus du myocarde mais les TROUBLES DU RYTHME CARDIAQUE SECONDAIRES à l’INFARCTUS DU MYOCARDE

AHA STATEMENT 2002/ESC 2003

La dose journalière préconisée est de 1 gr par jour d’OMEGA 3 ou EPA-DHA ou AGPI n-3

 

CONTRE-INDICATIONS des OMEGA 3 et particulièrement l’huile d’ONAGRE

Crise d’EPILEPSIE

Troubles DIGESTIFS

 

PRECAUTIONS D’UTILISATIONS

 

HYPOGLYCEMIANT

ABAISSE LE TAUX DE COAGULATION(attention si prise d’anti-coagulant et éviter le CHOUX)

ELEVE le taux du CHOLESTEROL-LDL ,mais globalement hypocholestérolémiant

Abaisse les réponses immunitaires(surtout les OMEGA 6) et inflammatoires.On conseille alors la prise d’huile d’olive

ELEVE les taux des enzymes hépatiques SGOT et SGPT

 

 

Ces précautions d’utilsations connues on peut donc proposer chez les sujets à risque une prévention primaire et si on veut minimiser ou éviter les réactions secondaires on conseille en cas d’usage d’huile végétale en cas d’association OMEGA 3 et OMEGA 6 de respecter le rapport suivant

OMEGA 6/ OMEGA 3=6

 

Oméga 3 en 2008

LES OMEGA TROIS en 2008

 

PROBLEMES POSES PAR LA SUPPLEMENTATION EN OMEGA TROIS

Nous avons démontré les limites exactes de la supplémentation en OMEGA trois dans le post-infarctus.Il est clairement entendu qu’il s’agit de prévention

Secondaire de prévention des troubles du rythmes.

La presse se fait l’écho de la prévention des OMEGA TROIS en terme de DEPRESSION NERVEUSE(Figaro du 28 mai 2008 ) et des HYPERTRIGLYCERIDEMIE((IMPACTMEDECIN n°246,29mai 2008)

Ces deux articles posent le fait du caractère inédit généralisé de supplémentations complémentaires et posant le problème récurrent de l’efficacité des ALICAMENTS qui ne peuvent se concevoir que dans un critère de prévention générale oû habitudes alimentaires,mode de vie,activité sportive,facteurs génétiques,prises de médicaments ou de conduites addictives médicamenteuses,alcoolique ou autres ,critères dont il sera difficile de déterminer le facteur favorisant ou esssentiel.Ainsi,chez le sénior isolé et pourtant socialisé il n’est pas râre d’être face à de véritables problèmes de malnutritions oû l’usage d’alcool même en apparence modérée induisent des troubles de comportement ayant pour support des carences vitaminiques véritables comme la VITAMINE B12.

 

1)L’étude de l’INSERM de BORDEAUX(in American journal of Clinical Nutrition du 13 /05/2008) a étudié l’impact du statut nutritionnel en acide gras et en anti-oxydants sur le vieillissement cérébral et troubles de l’humeur sur 1390

Personnes de 75 ans,sur l’argumentaire qu’un OMEGA 3 à chaine longue(acide EICOSAPENTAENOIQUE) à des taux sériques élevés serait associé à une moins grande fréquence de syndrômes dépréssifs dans cette cohorte d’individus,à l’inverse les déprimés ont des taux inférieurs.Faut-il en conclure que la prévention de la dépression justifie la supplémentation en OMEGA 3,et justifierait cette attitude car les OMEGA 3 entre dans la composition des membranes cellulaires cérébrales et faciliterait les échanges cellulaires cérébraux et le métabolisme de la SEROTONINE.

L’organisme PNNS préconise l’adjonction de saumon deux fois par semaine à

L’alimentation mais il est clairement dit que pour l’instant rien ne pouvait permettre de conclure ,cette recommandation s’inclut dans le cadre de recommendation de l’équilibre alimentaire chez la personne agé,vœux pieux

Comme celui de l’institution du régime crétois bénéfique au niveau cardio-vasculaire que la modernité et nouvelles modes alimentaires ont fait disparaître

 

2)L’HYPERTRIGLYCERIDEMIE

Il est clairement écrit que les régimes efficaces sont souvent suffisants pour faire baisser les triglycérides en une dizaine de jours et surtout la biologie permet de connaître l’alimentation à cibler et à contrôler.

Les OMEGA 3 font baisser indiscutablement les triglycérides mais la supplémentation d’OMEGA 3 suppose le contrôle alimentaire et de rectifier les erreurs :alcool,sucres rapides,graisses alimentaires type charcuteries,fromages,viandes grasses(mouton,agneau).Si ce contrôle n’est pas fait l’adjonction d’OMEGA 3 ne sera qu’un facteur additionnel aux graissses alimentaires.

 

 

 

Oméga 3 en 2009

LES OMEGA TROIS EN juin 2009,

Ou un parcours réussi du concept de l’alimédicament

 

Les études épidémiologiques et expérimentales ont permis de constater

1)diminution de la morbidité cardio-vasculaire selon le mode alimentaire des esquimaux,de japonais ou des crétois oû apparait une richesse en OMEGA 3,type légumineuses,huile de noix ou de colza,légumes verts,poissons gras et escargots.Cet effet protecteur cardio-vasculaire a été mis en valeur par les études de Lyon,Leren,Gissi,Health professionnal study ,et il a été admis que

l’effet protecteur est accru en optimisant le rapport Omege3 et Omega 6.

L’aspect restrictif est de constater des choix et des modes alimentaires qui sont pour le moins anecdotiques ,le régime crétois critère de référence étant dans le bassin méditérranéen en quasi

régression face à des modes alimentaires de masse et dites modernes.Pourtant l’American Heart Association préconise un apport jounalier d’OMEGA 3 de 900mg/jour chez les patients coronariens et 600mg/jour chez le sujet en apparence sain.

Le Lancet en mars 2009 montre qu’une supplémentation en Omega3 améliore légérement les insuffisances cardiaques.

Sur le marché nous connaissons la prescription remboursée d’Omega 3 dans le post-infarctus pour prévenir les troubles du rythmes.Il existe donc une différentiation en terme de marché or la cible des Omega 3 est bien inhibition des facteurs thrombotiques,aggrégation plaquettaire,anti-inflamatoires

 

2)Omege 3 dépression,et Alzheimer.

Cette affirmation repose sur des éléments de laboratoire montrant un lien entre concentration d’Omega 3 et Dopamine,la carence en Oméga 3 augmente les recepteurs chargés de recevoir la sérotonine(Surarez./Psychosom.2003) et le Dr Bruce Hobs écrit que les Omega 3 chez l’enfant à 19 mg/jour favorise sociabilité et cognitivité(Omega3 Institut).En terme de prévention ces affirmations necessitent des études élargies car que fait-on de l’environnement et des processus sociaux,quels types de référentiels sont utilisés pour définir la dépression ?En terme de prévention s’il faut revoir le statut alimentaire d’un Alzheimer,quel est ce statut et dans quelle mesure anti-Oxydants et Oméga 3 peuvent-ils ralentir une affection qui demeure sévère ,ce qui peut également être discuté dans la supplémentation phytothérapique en GINGKO et MYRTILLE.

 

3)La DMLA ou dégénèrescence maculaire liée à l’age

L’adjonction d’Omega3 en prévention de cette maladie oculaire repose sur un fait physiologique :l’association d’une longue chaine d’Omega3 et d’acide Docosahexaenoic fait partie des neurones de la rétine.Un régime riche en Omega 3 réduirait cette déficience d’association et donc permettrait la régénérescence neuronale.

Etude publiée en mai 2007 à Melbourne(Australie) par les équipes Chong,/Kreis/Andreas

Sur 88974 patients dont 3203 présentaient une DMLA,un régime riche en OMEGA3 réduit le risque de DMLA de 38% et le fait de manger deux fois du poisson par semaine réduit ce même risque

Une voie pour l’avenir :Takeda et coll.in Nature du 15 juin 2009 ont identifié un marqueur spécifique de la néovascularisation liée à la DMLA :recepteur chimiokine CCR3 avec une thérapie anticorps anti-CCR3,sur un modèle souris.

 

4)Le developpement du nourrisson.

Faut-il donner systématiquement des Omega 3 à la femme enceinte et au nourrisson ?

Les études de l’hopital Saint-Vincent-de Paul /in Health Food de fevrier 2006 ont permis de confirmer le rôle des Omega 3 dans le developpement de la maturation du système nerveux du nourrisson.

Chez l’animal le déficit en Omega 3 est responsable des altérations de la vision et de l’apprentissage.

Il a été démontré que les nourrissons recevant le lait maternel ou du lait artificiel enrichi en longue chaine d’Oméga 3,AGPI-LC ,avaient un développement supérieur aux enfants recevant un lait dépourvu de ces mêmes acides gras insaturés.

Il est ainsi confirmé le rôle fondamental du lait maternel et que l’alimentation artificielle du nourisson devait être enrichi en AGI-LC Omega 3 et Omega 6 surtout chez le PREMATURE et

RETARD DE CROISSANCE IN UTERO

 

5)le POISSON :Source essentielle des OMEGA 3

Poissons gras :saumon,thon,sardine,hareng,maquereau,anchois

Poissons maigres ;raie,lotte,limande,morue,aiglefin,turbot

Poissons prédateurs :espadon,thon,roussette,bar(loup),

dorade,fletan,anguille,lotte,esturgeon,congre

 

6) Les Poissons Prédateurs,une régulation chez la femme enceinte

Les poissons prédateurs contiennent du METHYLMERCURE qui est toxique pour le système nerveux central en particulier pendant le developpement du fœtus in utero et dans la petite enfance.

La dose tolérable fixée par l’OMS est de 1,6ug par kg de poids par semaine

En France l’AFSSA recommande pour les femmes enceintes(surtout au 2ème et 3ème trimestre,de grossesse)allaitantes,enfants de moins de trente mois d’éviter les poissons les plus contaminés de la chaine alimentaire :espadon,marlin,siki(requin),limiter les autres à 150g/par semaine pour femmes enceintes et allaitantes,60g/semaine pour les enfants de moins de 30 mois

Omega 3,Réalité ou Mythe de Prévention Cardio-Vasculaire

11935147_177712405902368_8948832517210488202_o-1111fondphytob3                          Réalités et Résultats sur les OMEGA 3

Les années passent et ne ressemblent pas.Il était clairement entendu à grand renfort de messages multimédia qu’un régime 5 fruits et Légumes ou type Méditéranéen ou Crêtois riche en Oméga 3,diminuaient l’incidence  des accidents cardio-vasculaires.Le problème qui se  posait  était le ratio d’incidence de cancers digestifs femme/Homme qui n’a pas encore de réponse.(voir Référénce du DR Herberg)

D’après la revue Prescrire N° 355,Volume 33,Mai 2013;sur la base d’une métanalyse de 20.485 patients,études sur deux ans,etudes versus placébo et Eicosapentaenic et acide Doco-hexaenoïque (Huile de Chair de poisson gras)/Kwak /Arch.Intern Med 2012.la supplémentation d’oméga 3 n’a pas réduit la mortalité globale ,fréquence des infarctus,ischémies cérébrales,coronopathies.

Cette méta-analyse se différencie nettement des études de juin 2009,oû selon Lyon,Leren,Giss,Health Profession,Study.,l’effet protecteur cardio-vasculaire est optimisé par le rapport Omega 3 et Omega 6 et sur la base d’études alimentaires et diminution des affections cardio-vasculaires par la  richesse en Omega 3,Légumineuses,huile de Noix ou Colza,poissons gras et escargots,notammement sur les modes alimentaires des Esquimaux et Crétois.L’American Heart Association préconisait un apport journalier d’Oméga 3 de 900 mg /j chez le coronarien et 600mg/j chez les sujets en apparence sain.En France l’apport journalier  de ce même produit était préconisé dans le post-Infarctus pour prévenir les troubles du Rythme.

Pharmacologiquement,il est clairement établi  que la famille LINOLENIQUE OMEGA 3 ou Acide Alpha-Linolénique 3 Oméga 3 intervient:

*Sur la Structure des membranes cellulaires

*Intervient sur l’Athérome constitué par les dépots lipidiques:Cette Action est de type anti-Inflammatoire et Anti-Aggrégat Plaquettaire (Abaisse le temps de saignement )

La conclusion était:les Oméga 3 réduisent la mortalité cardio-vasculaire et globale mais ne réduit pas l’incidence des accidents cardio-vasculaires non fatal.

Cette nuance justifie un droit de regard qui globalement justifie un apport ,en oméga 3,se serait pure illusion de penser que le régime méditréranéen ou crétois sont devenus une habitude alimentaire bien au contraire,les alimentations se sont diversifiées et modifiées surtout dans leur modernité (fast-food de toute nature,alimentation carnée et sucrée),l’obésité est devenue une véritable épidémie touchant les plus déshérités et oû la logique d’équilibre  alimentaire est fort éloignée  des logiques diététiques mais surtout se font l’écho d’approvisionnement ou de coût ou de précarisation

Par ailleurs,quels sont les facteurs de risques associés dans ces études:Obésité,Diabète,,Hypertension,Sédentarisme,Tabac ,Alcool,Hérédité ?