THÈMES

u

Ulcère gastrique et ulcère duodénal

Ulcère gastrique et ulcère duodénal


Renvoi vers symptôme

Le rôle pathogène de la bactérie helicobacter pylori agissant sur la muqueuse gastrique et son implication dans la maladie ulcéreuse gastro-duodénale a totalement transformé la physiopathologie et le traitement de la maladie.

 

L’helicobacter pylori est une bactérie transmise par voie humaine et qui colonise la muqueuse antrale (sortie de l’estomac) entraînant une gastrite aigue, chronique puis atrophique.

L’helicobacter pylori est retrouvé dans l’entre gastrique dans 90% des cas d’ulcère gastrique et 75% des cas des ulcère duodénaux.

 

L’helicobacter pylori infecte 80% des populations défavorisées. 10% des Américains sans ulcère déclaré sont colonisés par les helicobacter.

 

Particularité de l’helicobacter pylori ;

 

  1. L’helicobacter pylori se développe surtout dans les pays sous développés

  2. L’helicobacter pylori est concentrer surtout dans les zones a surpopulation ou dans les foyers

  3. Il est lié à l’insalubrité

  4. Seule compagnon des aliments et des eaux impropres à la consommation

  5. Il se transmet de personne à personne par voie orale ou fécale

  6. 10 à 15% des personnes infectés par l’helicobacter développe un ulcère

 

L’ulcère est ces complications sont responsable des 15 000 décès par an aux Etats-Unis.

20 à 25% des adultes en France sont infectés par l’helicobacter.

 

L’helicobacter pylori cité par la revue « Nature » le 7 février 2007, a démontré sa présence dans l’estomac de 80 à 95% des personnes vivant dans un pays en voie de développement et 1/3 dans les pays industrialisés.

 

L’helicobacter est le compagnon clandestin du passager de l’homme depuis 60 000 an. L’helicobacter se niche dans l’estomac depuis 60 000 an et suit l’homme dans sa migration, partant de l’Afrique pour se répandre en Europe, en Asie et en Amérique (Travaux de Linz).

 

Classiquement la typologie de la gastralgie témoigne de la localisation de l’ulcère même dans la chronicité. Typiquement la douleur est rythmée par les repas (post prandiale et nocturne) et périodique (printemps et automne).

 

Le caractère capricieux de l’expression de la gastralgie mais surtout l’obligation de demander une imagerie gastrique et surtout une fibroscopie qui permet de localiser l’ulcère, d’isoler l’helicobacter, car outre le danger évolutif propre à l’ulcère, la différenciation cancéreuse est toujours d’origine gastrique, voire gastrique, voire gastrique haute (bas œsophage).

 

Le test respiratoire à l’urée et une sérologie de l’helicobacter peuvent aider au diagnostic mais dans tous les cas, il faudra imposer et accepter l’usage de la fibroscopie qui seule permettra de faire la différence et d’imposer un traitement de sept jours associant un inhibiteur de la pompe à protons et deux antibiotiques type amoxcycilline et clarethomycine.

 

Ce traitement fait passer le taux de récidive à un an de 75% à 5%. L’ulcère gastrique doit toujours être surveillé pour éliminer un cancer.

Dans les phases creuses on pourra s’aider par d’autres traitements type phytothérapique qui éviteront une certaines iatrogènes thérapeutiques, personne ne pourra le nier.

 

 

Evolution et coup du tabac de l’ulcère

 

  1. La rechute

 

Il faut toujours éliminer un cancer. L’infection chronique de l’helicobacter entraînant gastrite atrophique, dysplasie cellulaire et cancer doit toujours être présente à l’esprit et qui impose le réflexe de la fibroscopie.

 

Réflexe d’autant plus important si l’on sait que le cancer du tiers inférieur de l’œsophage peut se manifester de la même manière qu’un ulcère gastrique.

Le piège essentiel est de savoir que 50% des cancers du tiers inférieur de l’œsophage sont des adénocarcinomes qui se comportent cliniquement comme un cancer gastrique.

 

Le diagnostic précoce par la fibroscopie peut sauver chirurgicalement un tiers des patients ayant des cancers distaux (gastrique et oesophagien).

 

 

  1. L’hémorragie

 

Qui peut être un mode d’entrée de l’ulcère véritable urgence souvent induite par un anti-inflammatoire qui provoque un ulcère dans 3 à 4 % des cas. L’hémorragie ulcéreuse due aux anti-inflammatoires étant de 1.5% des cas.

 

 

  1. La perforation d’ulcère

 

Urgence chirurgicale.

 

 

  1. La sténose du pylore

 

Rare et tardive survenant sur des ulcères négligés ou récidivent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Facteurs de risques gastro-toxique inducteur d’accident

 

  1. Anti-inflammatoire

  2. Aspirine

  3. Anticoagulant

 

Et d’autant plus que l’on s’adresse a une personne de plus de 60 ans sans protecteur d’antiacide.

 

 

Facteurs favorisants de l’ulcère

 

  1. Alcool

  2. Café

  3. Epices

  4. Tabac

  5. Stress, tension psychique (Ulcère de contrainte)

 

Facteurs qu’il faudra corriger.

 

 

Phytothérapiques de l’ulcère gastrique et de la gastrite

 

  1. Plantes antispasmodiques gastritiques

 

  1.  
    • La mélisse

 

Dont on utilise la tige feuillée antispasmodique, carminative et sédative.

Utilisé en infusion et en teinture mère 50 gouttes 3 fois par jour.

 

  • Citronnelle Cymbopogon

 

Que l’on utilise en infusion ou en teinture mère.

 

  • La marjolaine Origanum majorana

 

Dont on utilise l’huile essentielle 3 à 9 gouttes par jour ou les sommités fleurie qui sont sédatifs, spasmolytique que l’on utilise en infusion.

 

  • Le basilic Ocimum basilicum

 

Dont on utilise les sommités fleurie sédatif et spasmolytique.

Il faut savoir que le basilic contient des huiles essentielles dans ses sommités fleuries variant de 0.02 à 1.5% de plante sèche.

 

On lui connaît quatre chemotypes ;

  • le basilic méditerranéen : riche en linalole et estragole

  • le basilic de Bulgarie ; riche en estragole et linaole et dérivés méthyle synamate

  • le basilic de Java ; riche en eugénol ressemblant alors à la girofle

  • le basilic de la Réunion ; qui par ses composant ressemble à l’estragon

Le basilic est donc connu pour ses propriétés antispasmodique, eupeptique. La poudre de basilic est utilisée comme dans le coryza chronique son huile essentielle est antimicrobienne.

 

  • Le mélilot

 

Dont on utilise les sommités fleurie qui a les mêmes actions que le basilic, que l’on utilise en tenture mère et en infusion.

 

  • L’aspérule odorante Asperula Odorata

 

Dont on utilise les sommités fleurie est qui a une action superposable a celle du mélilot.

 

  • La passiflore Passiflora incarnata

 

Dont on utilise la teinture mère 80 gouttes, 3 fois par jour ou l’infusion.

 

  • L’oranger amer ou bigaradier

 

Dont les fleur sont antispasmodique, sédative et hypnotique.

On utilise l’huile essentielle de néroli 3 à 9 gouttes par jour.

 

  • La ballote fétide Ballota fetida

 

Dont on utilise la tige et la feuille qui est antispasmodique et sédative.

 

Quelques formules que l’on peut proposer comme antispasmodique ;

 

  • Teinture mère de mélisse

  • Teinture mère de mélilot

  • Teinture mère de ballote

    • 50 gouttes 3 fois par jour

  •  
    •  
      • Huile essentielle de marjolaine

      • Huile essentielle de basilic

      • Huile essentielle de néroli

  • Pour une gélule dosé a 0.015

 

  1. Phytothérapie de type pansement gastrique

 

  • Le peuplier Populus nigra

 

Dont on utilise le charbon en poudre jusqu’à 20g par jour.

 

  • La pomme de terre Solanum tuberosum

 

Dont le suc a un pouvoir tampon de type atropinique, on prend ½ verre 3 fois par jour.

 

 

 

  • Le bouillon blanc Verbascum thapsus

 

Emollient par ses mucilages et par ses saponosides il est anti-inflammatoire.

On utilise les fleurs en infusion ou un décocter de feuille et de racine 30g par litre.

 

  • Le lin Linum usitatissinum

 

Qui a une caractère émollient qui contient un mucilage uronique qui est laxatif 3 cuillères a soupe par tasse.

 

  • La mousse d’Irlande ou Carrhagheen

 

Qui est antiseptique est antiulcéreuse, on donne une cuillère a soupe par litre.

 

On peut utiliser dans la même indication la pulpe d’orange et le citron.

 

 

  1. Les plantes anti-inflammatoires gastriques

 

  • La griffe du diable Harpagophytum procombens

 

Utilisé en décoction 3 à 9 g par jour.

 

  • La guimauve Althea Officinalis

 

Dont on utilise la poudre de racine 1 à 3g par jour ou fleur et feuille en infusion une cuillère à dessert par jour.

 

  • La camomille romaine Anthemis nobilis

 

Dont on utilise les capitules qui sont antispasmodique par les poly phénols et anti-inflammatoire par le chamzuléne.

On utilise cinq têtes par tasses en infusion. L’huile essentielle peut être utilisée jusqu’à 12 gouttes par jour.

 

On sait que la camomille est un tonique amère et antispasmodique elle est utile dans les crampe d’estomac, les spasmes intestinaux, les coliques, la migraine, la névralgie faciale, la grippe et la conjonctivite.

 

D’autres plantes sont utilisées comme anti-inflammatoire gastrique ;

 

  • La pivoine

  • Le bouillon blanc

  • Le millefeuille

  • La tormentille

  • La matricaire

 

La matricaire est utilisé comme antispasmodique et a un pouvoir antimicrobien et antifongique.

Elle est cholérétique léger, elle a une action anti-inflammatoire et agit sur l’ulcère gastrique.

On peut l’utiliser en infusion 1 à 3 cuillères à café pour 100cc d’eau en poudre, en nébulisât.

Une formule est utile dans l’ulcère gastrique combinant ;

 

  • le nébulisât de matricaire à 0.30g

  • et le nébulisât de réglisse à 0.10g

    • Pour une gélule 2 gélules, 3 fois par jour

 

  1. Les plantes anesthésiques de contact qui agissent sur la muqueuse gastrique

 

  • La menthe poivrée

 

Dont on utilise les sommités fleuris l’huile essentielle est anesthésique les composant flavonïque sont antispasmodique.

On l’utilise en infusion, en nébulisât et en huile essentielle 3 à 6 gouttes par jour.

 

Dans le même état d’esprit comme anesthésique de contact on peut utiliser ;

  • la pivoine

  • la matricaire,

  • la griffe du diable

 

  1. Les plantes cicatrisantes gastriques

 

  • Le millefeuille Alchillea Millfeolium

 

On utilise les sommités fleuries en infusion 30 g par litre, c’est un antispasmodique, cicatrisant et anti-inflammatoire.

 

  • Le millepertuis Hypericum perforatum

 

Dont on utilise les sommités fleuries qui a une action astringente, sédative, cicatrisante et on connaît son pouvoir antidépresseur.

 

  • Le souci Calendula officinalis

 

Dont on utilise les fleurs en infusion 30g par litre comme cicatrisant et antispasmodique.

 

On cite comme plante cicatrisante l’aristoloche mais qu’il vaut mieux ne pas utiliser.

 

Une formule est utilisée dans l’ulcère gastro-duodénal ;

 

  • Ficus carica en bourgeon macériné à 1D

    • 50 gouttes à 100 gouttes par jour

 

  • Salicaria en teinture mère

    • 50 gouttes à 60 gouttes par jour

 

  • Fragia vesca en teinture mère

    • 25 gouttes à 50 gouttes par jour

 

 

S’il existe une gastrite associée et dyspepsies on peut associer ;

 

  • Ficus carica en bourgeon macériné à 1D

    • Dés le réveil 50 goutte le matin

 

Une composition antispasmodique associant ;

 

  • Le saule en teinture mère

  • 25 à 50 gouttes par jour

  • Et l’origan en teinture mère

  • 25 à 50 gouttes par jour

 

Le soir on peut donner ;

 

  •  
    • Le cethranthe Centrantus ruber en teinture mère

      • 25 à 50 gouttes le soir

 

Des plantes stimulantes associant ;

 

  •  
    • Melissa officinalé en teinture mère

    • L’hysope en teinture mère

  • 25 gouttes à midi

 

En cas de lenteur digestive on peut remplacer l’hysope par le ményanthe en teinture mère

Et en cas de repas copieux on peut donner ;

 

  • Ananassa sativa en teinture mère

    • 50 gouttes

 

En cas de gastrite surtout s’il existe des nausées, vomissement et une mal digestion ;

 

  • La menthe Mentha piperata

 

Dont on utilise la feuille. Qui a une action moins importante que la camomille a plutôt une action par son huile essentielle antalgique et légèrement désinfectante, elle est spasmolytique et carminative.

Mais la menthe ne doit pas être utilisé s’il il existe une colopathie associé.

 

  • La mélisse Melissa officinalis

 

Elle est souvent donnée dans les troubles digestifs divers de plus elle aide a dormir, elle soulage les palpitations, elle enlève les flatulences c’est la plante des nerveux roteurs et péteurs. C’est le tranquillisant des nerveux dyspeptique.

 

Associé à la menthe la mélisse augmente l’action de la menthe par ses effets sédatifs qu’il faut donner en deux parties égales avant de dormir.

 

 

 

 

La plante anti-inflammatoire, antispasmodique qui réduit les flatulences et ces gênes occasionnées demeure la camomille romaine Anthémis nobilis.

 

Cette plante a une action rapide sur les plaintes d’origine gastrique et les spasmes intestinaux. C’est le traitement par excellence des douleurs aigues et chronique gastrique qui persiste en durée car elle s’attaque directement au processus inflammatoire.

C’est une plante qui a un apport important dans l’ulcère gastrique accompagné de gastrite.

 

On sait que la camomille romaine a une action particulièrement nette sur les toxines bactériennes. Le caractère bactéricides et antispasmodique de cette plante en font un traitement adapté aux infections des voies aériennes supérieures et des colites.

 

  • Le thé Camellia sinensis

 

Est souvent cité comme stimulant, antibactérien, diurétique, antidiarrhéique et agissant sur la gastrite. On donne 3g 3 fois par jour.

 

De même le gingembre Zingiber officinalis dont on utilise le rhizome 0.7 à 4g, 3 fois par jour qui agit sur la perte d’appétit, les nausées et les vomissements.

Mais il faut savoir que le gingembre a une interaction médicamenteuse avec ;

 

  • Les anticoagulants

  • Les traitements cardiaques

  • Les traitements diabétiques

 

Le gingembre a une contre-indication formelle chez;

 

  • Femme enceinte

  • Enfant de moins de 6 ans

  • Risque ou également calcul biliaire

 

 

  1. Les plantes stimulant la sécrétion gastrique

 

  • La gentiane jaune Gentiana lutea

 

Dont on utilise la racine qui augmente la sécrétion et la mobilité gastrique, elle est légèrement irritant.

On utilise la poudre à 1g et le nébulisât 0.05g par gélule. Il décrit des réactions hépatiques avec la gentiane.

 

  • La petite centaurée Erythraea centaurium

 

Qui a une action identique à la gentiane mais de plus est laxative. On l’utilise en infusion.

 

 

 

 

 

 

  1. Les plantes antiulcéreuses

 

  • La matricaire Matricaria Chamomilla

 

Dont les capitules sont riche en chamazulène qui ont un effets cicatrisant. L’huile essentielle est anesthésique, spasmolytique et sédative.

Elle doit être donnée entre les repas en infusion ou en huile essentielle.

 

  • La réglisse Glycirriza glabra

 

Dont on utilise la racine qui accélère la sécrétion du mucus gastrique et qui diminue la sécrétion en pepsinogéne.

 

La réglisse fait partie des 50 plantes majeures Chinoise. Son composant essentielle est la glyrrhizine.

Les études pharmacologique ont montrée que son action est efficace a plus de 70% sur l’hépatite chronique.

 

La réglisse a une action ;

 

  1. De protection hépatique, elle s’oppose à la ballonisation de la cellule hépatique est restaure rapidement les zones nécrotiques et abaisse le taux des transaminases.

 

  1. C’est un anti-inflammatoire et un antiallergique.

 

Sa pharmacologie est parfaitement connue ;

 

  1. La réglisse a une action de type adrenocorticoïde ;

  • Elle agit comme la dehydrocortisone

  • Réduit le sodium et augmente les ion potassium

  • Elle a donc une action de type glucocorticoïde qui accroît et prolonge l’action de la cortisone

 

  1. Action anti-inflammatoire et anti-anaphylactique ;

  • La réglisse a une action similaire à la cortisone

  • Elle inhibe la perméabilité des capillaires

  • Elle a une action de type antihistaminique

 

  1. Action digestive ;

  • La réglisse s’oppose à la formation de l’ulcère gastrique

  • Elle abaisse la sécrétion acide gastrique

  • C’est un antispasmodique qui inhibe l’action de l’acétylcholine ou de l’histamine

 

  1. Elle a une action de détoxication ;

  • Elle neutralise la toxine diphtérique et tétanique

 

 

 

 

  1. La réglisse a une action sur le métabolisme des lipides ;

  • Sur le sujet normal, elle n’a aucune action

  • Sur le sujet hypertendu, elle abaisse le taux de cholestérol

 

  1. La réglisse a une action cholagogue ;

  • Elle augmente la sécrétion de la bile

  • Elle diminue la bilirubine sanguine et augmente sa sécrétion urinaire

 

  1. La réglisse a une action pulmonaire

  • Antitussive et diminue la sécrétion du mucus

 

En conclusion, la réglisse est donc une plante anti-inflammatoire qui a une action remarquable sur l’ulcère gastrique, et son action anti-hépatotoxique de la glycyrrhizine n’est pas expliqué par son action de type corticostéroïde, mais par une action anti-oxydative.

 

Il faut rappeler le risque important d’intoxication par la réglisse qui peut être utilisé de façon inconsidéré provoquant une hypokaliémie liée à la cumulation intra rénale de cortisone.

Il existe parfois une hypertension artérielle mais qui régresse à l’arrêt de la réglisse.

En cas d’intoxication avère par la réglisse, l’hypertension artérielle n’est pas constante mais l’hypokaliémie elle est constante.

 

On a décrit des hypokaliémies sévères ne s’accompagnant pas d’hypertension artérielle, il faut dans tous les cas arrêter définitivement la prise de réglisse.

En 15 jours d’arrêt de cette intoxication, l’activité enzymatique qui règle le métabolisme du cortisol sérique va se normaliser et hypokaliémie va régresser. Mais cette régression du potassique est toujours lente et peut prendre plusieurs semaines ou mois.

Il est parfois nécessaire de faire des apports potassiques par voie orale pendant plusieurs mois.

 

 

Autres plantes antiulcéreuses ;

 

  • La pivoine

 

Dont on utilise la racine qui est riche en poenol qui est antispasmodique, anti-inflammatoire, analgésique et qui inhibe la sécrétion d’acidité.

Elle peut être associé avec la réglisse en poudre ou en teinture mère.

 

  • Le chou Brassica Oleacea

 

On utilise le jus de choux cru.

 

  • Tomentille Potentilla tomentilla

 

Dont on utilise les racines riches en polyphénol et en tanin.

 

  • L’aristoloche Aristolochia clematitis

 

Dont on utilise le rhizome qui a un pouvoir cicatrisant mais dont il ne vaut mieux pas utiliser cette plante.

  • Le petit boucage Pimpinella saxifraga

 

Dont on utilise la racine.

 

  • La mousse d’Irlande

 

Dont on a déjà vu le mode d’action.

 

Certaines formules sont adaptées à certains types de patient ;

 

  1. Le nerveux gastritique

 

Où on associe ;

 

  • Menthe feuille à 20g

  • Mélisse feuille à 20g

  • Plus un extrait fluide de camomille 20 gouttes

 

  1. Les tabagiques alcooliques avec gastrique chronique

 

Où on associer ;

 

  • Le fenouil graine

  • La menthe feuille

  • La mélisse feuille

  • Le calamus racine

  1.  
    • 20g de chaque

 

  1. La gastrite simple

 

Avec son intolérance aux sucres, aux sauces, aux acides, on donne alors ;

 

  • Camomille fleur 50g par jour

 

  1. En cas de douleur gastrique aigue

 

Outre la matricaire déjà vue on peut utiliser ;

 

  • Le thé noir pendant 1 ou 2 jours

 

Où on peut associer ;

 

  • Le thé feuille

  • La centaurée herbe

  • L’absinthe en plante entière

  • 50g de chaque

.

 

 

  1. En cas de gastroentérite avec problème vésiculaire

 

On peut proposer ;

 

  • Carum carvi en graine 10g

  • Fenouil graine 10g

  • La menthe feuille 30g

  • La camomille fleur 10g

  1.  
    • Le tout en décoction

 

  1. En cas de flatulence avec gastroentérite ou colite spasmodique

 

On peut associer ;

 

  • Carum carvi graine

  • Fenouil graine

  • Camomille fleur

  • 10g de chaque pour une décoction

Ulcus Gastrique et Plantes Anti-Helico-Bacter

phyto031fondphytob3baobablarge         

  Plantes Anti-Ulcéreuses à action Anti-Helico-Bacter Pylori

Mise en Garde

Les plantes citées reposent sur des tests in vitro  démontrant l’action anti-Hélicobacter et la normalistion des tests respiratoires à l’urée  et sérologiques.De façon paradoxale,la référence aux résultats endoscopiques avec histotologie n’apparait pas. Le danger majeur de l’ulcus gastrique est sa cancérisation avec pour lit l’Hélicobacter Pylori,or,il apparait peu d’étude permettant de savoir si la disparition de l’Hélicobacter Pylori est comparable au traitement référencé assoçiant Inhibiteur de la Pompe à Proton,Claritromycine et Clamoxyl,et si disparition  ou guérison de l’ulcère avec l’hélicobacter par le composant phytothérapique est-il également une garantie de protection  contre la cancérisation de l’ulcus gastrique?

.Devant cette problématique,on doit considérer pour l’instant,l’utilisation  des plantes dans l’ulcère gastrique comme une alternative courte et n’exonère pas l’ulcus gastrique d’un traitement référencé,après avis médical et d’une surveillance endoscopique.Si l’on considére que les composants phytothérapiques ont une action protectrice ulcère dans 80%, des cas (Jainu,Mohan,Devi.indian J;Med Res;2006-123-799-806)cet optimisme affiché doit être corroboré par des faits endoscopiques.L’argumentation des effets secondaires des médicaments est insuffisant  vis à vis des dangers de la cancérisation de l’ulcère mais   les études in vitro et animales sont une base normale de validité des usages   la voie de normalisation  et de validation pharmacologique d’un traitement.:pariculièrement études faites en Chine,Inde,Brésil,Iran,Indonésie,Japon

Il faut surtout reconnaitre l’action importante de la Réglisse sur l’Hélicobacter,en utilisant la forme atoxique Deglycyrénisée.Il a été confirmé  une action sur l’ADN de l’Hélicobacter,avec inhibition de sa synthése protéique,et réduction de la réductase folique (etude de Puram,Suh,Kim,Joseph,Agarwal,Kudiganti,Bethapudi.Fevrier 2013).L’etude de la réglisse antibacter pylori est quasi généralisée et rassemble tous les suffrages expérimentaux et applications cliniques

LA REGLISSE,UN CAS DECOLE

l’etude faite sur la réglisse demeure la plus importante et prometteuse.Etude issue de la tradition Kampo au Japon,la Réglisse s’est révèlée une voie de recherche à poursuivre

Contenant des flavonoïdes agissant contre l’Helicobacter:Glabridine,glabrene(espèce Glycyrrhaza glabra)licochalcone A (espéce Inflata),Licoricidine,isoflavone B (espèce Uralensis).Ces flavonoïdes agissent sur l’Hélicobacter resistant à l’assoçiation Amoxicilline et clarithromycine.Parmi 15 favonoïdes,le3-arylcoumarine,pterocarpane,isoflavane avec  gangaonol A-C,sont isolés.

Vetilol,licoricone,1-méthoxyphaseolline et ganconol C ont une activité la plus importante sur l’hélicobacter resistant aux antibiotiques

Fukai,Marumo,Kanda,Tarada,Nomura,Lifes sciences Vol 71.9 aout 2009.1449-1463

Le problème de la Réglisse est son action à long terme hypertensive et agissant sur la kaliémie.,des extraits de réglise Deglycyrrhinisée ont été testés ,ayant la  même action antibactérienne anti gram négatif et positif (dont l’hélicobacter).

Les tests ont été pratiqués sur 215 personnes agés de 18-45 ans (100 patients isolés)  avec 150 mg d’extrait /j pendant 60 jours avec test sanguins ApSa antigéne helicobacter et test de l’urée C.UBT.tests mesurés à J O, J 30; J 60;.Régularisation des tests CUBT et APSA en 30-60 jours.:Test CUBT négatif à 48% et Négativation du Test Sanguin HPSa à 56%.

Fukai,Marumo,Kaito Life Sciences 2002

Gupta,Fatima,Faridi Jour of EthnO;Vol 116.2008

Larkworrhy,Holgate sur 32 patients .Practionner 1975

Bennet,Clrak-Wibberly.jour of Pharm.Vol 32 1980

Inhibition  l’adhésion menbranaire de l’hélicobacter par la réglisse/Witcher,Faller,Hensel Jour of Ethno.Vol 125.2009

Zhang;Yanli,Lin,Experimentation de l’action des flavanoïdes du réglisse sur le cancer in vivo Jour Of Tongji Univers;2011

Rarendra,Jayachandra,Sririvasa.etude randomisée,double aveugle de la réglisse.2012

Effect of GutGard in the management of Helicobacter.Fev 2013;Alternative and Complementaray Medecine.Puram,Suh,Kim,Bethapudi,Joseph,Agarwal,Kudiganti:rappels de l’action antibacter pylori,et anti-microbienne de la réglisse.action hépatoprotectrice,anti-oxydant,antiviral,expectorant,anti-cancéreux,anti-ulcéreux,anxiolytique.Effet positif sur l’Helicobacter à 73,2% ou 3,73 fois plus que le placebo

                                    Etudes en  Chine

A propos de 30 plantes à action anti-ulcéreuse Par Xu,Zhang,Liu,Tang/Jour Of Therapie 25 Avril 2005.Vol 98

Trois plantes émergent pour leur action anti-Ulcéreuse sur la base des tests classiques de positivation de l’Hélicobacter,action de type forte à faible concentraion de l’ordre de 40Microgr/ml:

Abrus Cantoneinsis (Fabacée)

Saussura Lappa (Astéracée)

Eugenia Caryophhyllata (Myrtacée)

9 plantes ont une action anti-pylori mais moins forte et à des concentrations plus élévées de l’ordre de 60 microgr:

Hypophae Rhamonoides

Friltilaria Thumbergii

Buplerum Chinensis

,Ligustrum Chuanxiong

Magnolia Officinalis

Schisendra chinensis

Corydalis Yanshuo

Citrus Reticultata

                                 Etudes Saoudiennes

1)Comparaison de Nigella Sativa et Trithérapapie conventionnelle.Salem.Yar,Bamosa.Saoudi Jour Of Gastro.2010

2)Eude conjointe Malaisie et Arabie Saoudite

Zaidi,Yamada,Kadowaki,Usmanghani,Sugiyama /Plants Antibacterian in Gastro-intestinal diseases contre Hélicobacter jour  of EthnoPharm;Vol 121;Janvier 2009-266-291

Comparaison des extraits hydo-alcooliques à 70% de

Curcuma Ama

Mallototus Philipensis

Myristica Fragens

Psorelea Corylifolia

Le Mallototus se révèle le plus important sur le plan antibacterien helicobacter

3)Feuilles de Muntingia Calabura contre ulcère induit par l’alcool.Réduit la surface et l’extension de l’Ulcère,action anti-sécrétoire et cytoprotecteur dus aux saponines et flavonoïdes/Ibrahim,Abdulla,Abdewahab,Al-Bayalt,Majid /Clin Exp.Pharam.2012.considéré comme  un agent préventif anti-ulcéreux.

4)Etude de l’extrait NS-EA 51 des graines de Nigella sativa sur ulcus induit expérimentalement,par indomethacine,stress ou ligature pylorique du rat.Rôle sur l’action anti-histaminique de l’inflammation gastrique:action anti-sécrétoire et anti-ulcéreuse/Zamar,A Khtar,Khan.jour.of Pharm.Res.Janvier 2013.Vol 13

                                Etudes Brésiliennes

Etudes de Dix extraits de plantes,traitant gastrite et ulcus.recherche de l’inbition de l’helicobacrer par chiolmoiumunescence/Bonacorsi,Radi,De Fonseca.intern.Jour Pf Mol.scie.2012

Plantes type Qualea Parviflora,Anarcadium,Denha,Byrsonima.

Seule le Byrsonima Intermedia  inhibe à 80 % l’helicobacter,à 100 mocrogr/ml.Pour les autres inhibition à 50%.Le rôle et concentration de Flavane-3-01 est déteminant pour cete plante de la famille des Malpighiacées.

                     Plantes Anti-Ulcéreuses du Continent Sub-Indien

Acaccia Arabica(Mimosacée)

Gomme:Action de protection anti-inflammatoire des phénols,tanninsn;flavonoïdes/Nadkarni Materia Medica 1976

Adansonia Digitata(Baobab)Malvacée;

La pulpe du fruit contient gomme,phobaphénes,mucilage,glucose,selde potassium..fueuille:glucose,sels,gomme,dérivés albuminoïdes/Nadkarni 1976

Aegle Marmelos(Rutacée)

Fruit:Flavonoïde,tannins et sapnines.Graine:Purocoumarine actif.(Goel;Maiti,Manickam,Ray Indian Jour Exp. Biol.1997

Havarasan,Monideen,Vijayalakshmi.Ancient Science of Life.2002

Allium Sativum (Liliacée)

Huile essentielle,alline ,allicine,expérimentalemnt anti-ulcéreux.préventif./Azamthulla,Asad,Prasad.Saudi Pharma;Jour.Vol 17.2009

Aloe Vera(Liliacée)

Aloine,isobarbaloine,émodine.Expérimentalement poudre d’Aloe avec gomme d’Acacia,action préventive contre ulcus par indométhacine./Bora,Lagisetty,Mallela.African Jour of Pharm.2011

Annona Squamosa(Annonacée)

Les tannins des extrait aqueus de feuilles protége cotre ulcus induit/Sleem;Kumar;Madhuri,Sravanti,Sarala,Priyanka.Internat.Jour Of Res in phytochelistry.2012

Azadirachta Indica(Meliacée)

Huile:Nimbidine des graines Divakar,Rao,Nair,Hismam Jour of Medicinal and aromatic plants..Vol 23.2001

 

Bauhinia Varigate(Caesalpiniacée)

Extrait aqueux et ethanolique de racine:anti-ulcéreux et anti-sécrétoire.Kumar,Rajani;Intern Jour of Pharm.2011

 

 

Careya Arborea(Myrtacée)

Ecocce de tige,tannins et saponines.Guérison rapide de l’ulcère./kumar,Mruthunjaya,Mythereyi.Intern Cuurent Pharm Jour.2013

Carica Papaya

Nadharkani Indian Materia Medica 1976/graine de fruits et fruit non murKhottaimutju Ethno Leaflets 2008.Chimopapaïne et papaïne

Euphorbia Nriifolia

Nadhrakani 1976

Ficus Religiosa

Nadharkani 197§:flovonoÎdes,sapines et tannins actifs/extrait hydoalcoolique de feuilles à 250mg à 500 mg/kg

Hibiscus Rosa Sinensis

Kumari Subitha,Ayyar.internat. Res Jour Plant Sci 2011:flavonoïdes,anthocyanines,quercétine,rutine

Hydrocotyle Asiatica

Feuilles :valerine,résine,gomme,tannins,alcaloïdes.Nadhakarni 1976

Indigo Tinctoria

Nadhakarni 1976

Lawsonia Alba

Nadharkani 1976

Mangifera Indica  

Feuilles extraits et fleurs de 250mg à 1000 mg/kg,action  dose dépendante.Neelima,Suddakar,patil,laksghmi Internant.Jour of Pharm and phytopharm.2012

Mimosa Pudica

Extrait éthanolique de feuilles,action dose-dépendante.action d’un alcaloïde mimosine/Vodothapoosahan,Sundar;Res Jour Of Pharm biolgical and Chem sSi.2010

 

Momordica Charantia

Extraits alcoolique et aqueux de fruits à  200-400mg/kg;Action des flavonoïdes,Saponines,Stérols.Rao,Venu,Sowlya,Reddy Jour of Pharm and Biolo Sci 2011

Moringa Oleifera

Extraits de feuilles alcooliques de 125 mg à 500 mg/kg:Action arquercétine,Béta-stirol,Beta-caroténe.Verna,Singh,Saxena.Intern Res Jour of Pharm.2002

 

Myrtus Communis

décoction de fruits;Extrait alccoliques des fruits anti-ulcéreux,actionde l’huile essentielle Sumbul,Ahmad,Asif,Saad,Akhtar;Human and Experiment toxicology.2010

Ocinum Sanctum

Oryza Sativa

Peucedanum Grande

Phyllantus Niruri

Plantago Ispagula

Psidium Guyava

Rhus  Coriara

Sesbania Grandiflora

Shoera Robusta

Tamarindus Indica

Terminalia Chebula

 

                        Etudes Iraniennes sur Plantes et Epices

 

                     1)Plantes Anti-Bacter Pylori

Amygdalis Communis

 

Cornus Controversa

 

Cydonia  Vulgaris

 

Malus Domestica

 

Morus Alba

 

Oriza Sativa

 

Phoenix Dactlifera

 

Punica Granatum

Rhus Coriaiea

Vitis Vinifera

 

    2)Plantes Anti-Ulcéreuses induites par ligature pylorique,alcool,indométacine

 

Amygdalus Comunis

 

Berberis  Vulgaris

 

Cornus Macrophylla

 

Curcubita Pepo

 

Cydonia Vulgaris

 

 Malus domestica

 

Morus Alba

Myristica Fragans

 

Phoenix Dactilifera

 

Phyllantus Emblica

 

Punica Granatum
Vitis Vinifera

3 )Etudes sur 20 plantes , seules 8 plantes à action antiPylori :Laurus Nobilis;Nigella Sativa,Angelica Archengelica,Acorus Calamus,Allium Sativum;Curcuma Longa;Citrus Aurentium.

Resultats les plus positifs par ordre dégressif  par inhibition de l’Uréase:

Zingiber Officinalis,Laurus Nobilis;Nigella Sativa

Iran J.Pharm.Res.2014;Winter

Bliger;Sufi;Bagherzadeh;Amnion;Molab

4)In Global Journal of Pharma 5(3)176-180 /2011Mahbboobeh Nakhaci Moghaddan

Etudes sur Satueria Hortensis,Artemisia Draculuncus,Apium Graveolens,Citrus Sinensis;Carthamus Tinctotius,Punica Granatum

Seules les Extraits :Butanolique De Punica Granatum,et Chloroforme de Carthame ont une forte action sur le bacille Hélico-Bacter Pylori.Essais sur 28 cas cliniques.

 

Uncaria Rhynophylla,Gou-Teng,Chotoko,Grand neurorégulateur

         Uncaria Rhinophilla ,de la famille des Rubiacées

Gou-Teng,Chotoko

C’est  une plante entrant dans des compositions à visée neurologique au Japon et Chine,dans des formulations type Yokukansan utilisée pour les agitations des personnes agées et en particulier démences.la plante apparait neuroprotectrice,anti-convulsive et anti-spychotique apparentés au Aripiprazole..Dans la médecine traditionnelle japonaise Kampo,outre les traitements d’agitation sont traités convulsions,migraines,vertiges,fébrifuges et anti-hypertenseur.

En Chine,Gou-Teng est réservé aux étourdissements,céphalées,hypertension,épilepsie .

La varité Rhinophilla ne doit pas être confondue avec la variété Uncaria Tomentosa ou Griffe du Chat.,liane péruvienne,Anti-Rhumatismale,Immunostimulante (Action anti-cancéreuse,anti-virale,anti-inflammatoire par  ses alcaloïdes)

Les formules utilsées sont différentes

  • Yokukansan ou Choto-San:

Uncaria Rhinophillla,Atractylodes,Poria Cocos,Cnidium Officinale,Angelica Acutiloba,Bupleurum Falcatum,Glycirriza Uralensis:

pour Hyperactivité de l’enfant et Agitation dans la démence

  • Chotoko

Gypsum Fibrosum,Uncaria Rhinophilla,Gingembre,Chrysanthenum,Aurentium Nobilis,Ophiopogonis,Ginseng,Ledeborellia,Glycciriza ,Pinella,Poria

Pour déclins cognitifs et Démences,mais fait important le Pinellia contient de l’EPHEDRINE,il apparait donc une contradiction non pas dans les effets mais dans l’usage qui de fait se trouve restreinte voire interdite selon la législation européenne et USA

Chimie

Les concentrations sont souvent plus élevées dans les crochets de la plante que les feuilles

Hirsutine et son isomère GEISSOSCHIZINE(0,08%)/Corynoxeine (0,4 à 2,7%)et dérivés ;Ciscocoryxeine,Rhinochophyline 0,5_2,22%) et isorhincophylline,Procyanide,Vioncosise (Glycoside alalcaliodes),catéchine,acide chlorogénique et dérivés,trans anethol et oestragole.Rhynchophylline et dérivé Iso,corynoxenine sont des Alcaloïdes oxyindole ,geissoschizine et hirsutine sont des alcaloïdes indoliques..les alcaloïdes indole et oxyindole , dérivés geissoschizine sont les composants majeurs.Branches et crochets contiennent alcaloïdes indole et oxindole,les feuilles contiennent des plus haut niveaux de glycosides alcaloïdes.

la Rhynchophilline bloque le voltage de canaux calciques en réponse à la caféine;Hirsutine supprime le flux calcique induit par la noradrénaline et potassium,l’inhibition des canaux potassiques n’est pas encore explicitée.

le problème étant que les effets directs des molécules sont reflet direct des essais de la formule Yokukansan,comme par exemple l’effet de 1-4gr de Yokukasan comprenant 150-600 mg d’Uncaria.Expérimentalement le pic d’absorption de 37,5Mg/kg  chez le rat est atteint en 3 heures et les taux se normalisent en 8 heures.L’absorption de la molécule est facilitée par la Réglisse et Poivre Noir.

ln vitro le geissoschizine méthyl augmente la perméabilité de la barrière cérébrale sanguine de façon plus importante que les autres alcaloïdes,et les concentrations cérébrales d’hirsutine,crynoxenine,geissoschizine sont présentent en 3 heures.,la rhynophilline en faible concentration

Effets vasculaires

Isorhynchophylline ;anti-arythmique cardiaque (Gan 2006)

Hirsutine anti-hypoxique des cellelus myocardiques,par stimulation de la superoxyde dismutase.Nakazawa 2006

Extrait d’uncariia agit sur la relaxation endothéliale provoqué par la noradrénaline.Action superposable avec le méthyl Gessoschizine.Imamura 2011

Les alcaloïdes sont hypotenseurs Horie 1992

La Corynoxeine réduit la prolifération des cellules musculaires lisses vasculaires

Uncaria a des Propriéts anti-oxydantes ,réduit la peroxydation lipidique des globules rouges

Neurologie

Les alcaloïdes n’ ont  pas d’ affinité avec recepteurs NDMA (anti-glutamate),pas d’action sur la neurotransmission gabaergique. L’extrait uncaria inhibe l’acétylcholinestérase.(action du Trans Anéthole),

Action identique avec la gessoschizine.donc action sur la fonction cognitive.,et action sur les recepteurs 5HT 1 A recepteurs serotinergiques.Corynoexine et forme iso et rhynchophylline interagissent avec les 5HT1A recepteurs,mais n’agit pas sur les recepteurs 5HTA2

75-150 mg d’Uncaria agit de façon dose-dépendante sur l’agressivité des rats de laboratoire équivalent à 500-1000mg/kg de Yokukansan mais action en 2 semaines

Les  Neuro-recepteurs  adrénergiques sont inhibés  par la Gesoschizine. et Hirsutine et homologue..de même la Méthyl Gessoschizine a une affinité avec les recepteurs D2,et partiellement agoniste.

Effets Neuro-Protecteurs de l’Uncaria sur la toxicité de la NDMA;effets synergique de la réglisse et Uncaria.

Hirsutine hirsutéine,gessoschizine,rhynchophylline atténuent les effets neuronal du glutamate

Hirsutine supprime l’inflammation hipocampique.

Dans les microglies ,rhinophylline et composant iso suppriment l’activation des liposaccharides:Donc diminution de la neuroinflammation..Rynchophilline,et iso et isocoryxeine  neuroprotecteurs contre glutamate

          POSSIBLES Orientations Futures de l’UNCARIA RHYCHNOPHYLLA

1)ANXIETE et STRESS:la geissoschizine a une action anxiolytique comparable à la buspirone

2)APPRENTISSAGE et MEMORISATION :le Trans-Anethole a une action similaire à la tacrine

3)EPILEPSIE et CONVULSIONS,l’uncaria a une action similaire au valproate

4)ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX ET ISCHEMIE CEREBRALE:agit sur la préservation inflammatoire de l’hippocampe

5)ADDICTION:Yukukansan ou Geissoschizine atténue les symptômes physiques de sevrage de morphine.

6)ALLERGIE :Réduit l’accroissement des Ige et IL-4,et prévient l’accroissement des INF-gamma                                     


7)POSSIBLES ACTIONS DANS LE CANCER:Uncaria est angiogénique,et inhibe la prolifération des cellules HT29 et cellules cancéreuse coliques HCT-15

8)IMPLICATIONS DANS L’ALZHEIMER et PARKINSON:Uncaria inhibe la formation des fibrilles des protéines Béta-Amyloïde,41-42,L’isorhynchophilline a un effet protecteur dose-dépendante dontre l’A -Beta25-35 des cellules PC12.Uncaria à 5mg/kg réduit les symptômes parkinsoniens induits par l’apomorphine

9)IMPLICATIONS DANS LA PSYCHOSE TYPE SCHIZOPHRENIE:La Geissoschizine a un effet identique antipsychotique que l’Aripriprazole

Bibligraphie

Actions pharmacologiques Shi 2003/pharmacopée Chinoise

Angiogénése Choi 2005

Alzhiemer:Kuonn 2011 Shin 2013/Griffin 1995:Xiang 2012:Tang 2010/Suk 2002/Kang 2006/Shimada 1999/Zhou 2009

Anxiété Jung 2006/Nishi 1994/Anti-convulsif Raedt 2009

Anti-oxydant Mahukunakom 204

Cancer du Colon Noh 1994/Jo 2008/cytotoxicité et Apopotose:Jo 2008/Triterpene et cancer Umeyama2010

Diabéte He.2011/Jin  2010

Relaxant vasculaire;Kwan 2004

Geissoshiz ine  antipsychotique et action sur recpeteur sérotonine.Ueda 2011/Takahashi 2011/Kanno soical behavoir , dépendance morphine.2009 Neuroprotecteur et inhibition inflammation neurologique/2011.Kawakami /jung 2013

HTA:Lang 2005/Kwan 2004/Greeway 2011.Luo 2010

Parkinson BLum 2005

Urinelle, necessité ou mode,et Quelle Hygiène ?

                                   P-Mate,Stand Up,Urinelle,Pisse-Debout

Cette nouvelle diffusée par voie de presse,Libération  du 6 Octobre 2014,fait un rédactionnel  d’un entonnoir en carton plié comme un Origami,se rangeant dans un sac ,les poches,un tiroir de voiture ,mis en fonction depuis 1990,étudié par des féministes et des sociologues comme Marie-Laure Boursier(Université Lille -III),permettant à une femme à faire pipi debout.Est-ce une mode,une nécessité,et quelles sont les mesures d’hygiènes envisagées,ou n’est-ce qu’un feu de paille de probléme de socièté,rien n’est moins sûr.

Quel est l’Argumentaire

*Interminables queues devant les toilettes pour dames

*Dans les villes il ya plus d’urinoir qe de toilettes assisses

*Contribution de contester les toilettes actuelles et de s’approprier un espace de confort

*Un abord contourné d’aborder l’inégalité femmes-homnes;une nouvelle théorie du genre?

Extension des P-Mat

Plutôt présente au Canada  et Europe du Nord

30.000 ont été vendus en  2013 et 40.000 en 2014 en FRANCE

Derrière le principe d’ égalité avancé,certains suggérent d’inciter les hommes à s’asseoir et la nécessité de conserver les urinoirs,situation examinée en Suéde dans la région de Sotermanland en 2013

Bref pour le rédactionnel,un choix  reste à conclure: homme assis ou femme debout

 Les problèmes d’hygiène ne sont même pas évoqués:

Oû vont les origami utilisés en carton jetables?

Quelles sont les solutions pour les malhabiles,sujets agéee ;ou avec tremblememnt

Les WC seront-ils un lieu protégé des bactéries ,Mycoses et MST,qui s’occupera de l’état sanitaire des lieux;modalité du lavage des mains?Déjà l’état des wc de certains établissements publics ou privés ne sont guère brillants,soulevant quelques doutes.

Si miction  d’une fille comme  un garçon c’est possible,les écueils sanitaires et socio-culturels sont loin d’être résolus,peut-être ce procédé demeurera marginal,un urinoir , une latrine pour tous  ?L’avenir nous le dira.

Urologie ,dysfonctions : Rôle de la Grenade

  REGULATIONS UROLOGIQUES ,DYSFONCTIONS,CANCER DE LA PROSTATE

                                 RÖLE DE LA GRENADE

 

Les preuves s’accumulent sur le rôle des oligoéléments et polyphénols du soja,thé vert,légumes et fruits tel la grenade dans la modulation del ‘inflammation,hypoxie,stress oxydatif impliqués dans les troubles de l’érection,hypertrophie bénigne prostatique et cancer prostatique.Il existe de fortes preuves presomptives de l’action de la grenade dans les tests précliniques in vitro et in vivo,mais des preuves cliniques sont nécessaires pour entériner les résultats pré-cliniques du cancer prostatique.

Les éléments anti-oxydatifs  et anti-inflammatoires de la Grenade ont été étudié par

*Arivam,Dornfeld Rosenbblat:modificationde l’aggégat hulmaine,athérogénése et LDL chez l’homme par la grenade/American ournal of clinical Nutrition Vol71,N9;1062-76.2000 *Rettig,Heber Inhibition inhibition de la croissance du cancer de la prostate et facteur kB/Molec Cancer Therap.Vol 7?N9,2662-71.2008

Les Intervention physiopathologies de la Grenade

1)Action sur l’inflammation par modulation de NF et Transmission Aplha Béta,et Réduction des cytokines proinflammatoires

2)Accroit la concentration de No avec relaxation du musle lisse,par transmission No/CGMP qui semble jouer un rôle essentiel

3)Accroissement du flux sanguin ( diminue l’hypoxie,)par protection des cellules endothéliales artériolaires

4)Réduction de la Superoxydismutase

Jeremy,Jones,Kouppparis;Prophylaxie des anti-oxydants sur la dysfonction érectile.Jiurn of Urolo .Vol19-N1-2006

Khan,Thompson,Mumatz Effet du No et peroxyde Nitrique sur le muscle caverneux.World Jour.Urol.Vol 19;N3 2001

Gacci,Corona Salvi : Revue  systématique des inhibiteurs des 5/phosphodiesterase.seuls  ou combinaison avec Alpha-blocqueurs.dans

l’ hypertrophie prostatique bégnine.Europ.Urology.Vo l61.2012

Eléments Pré-Cliniques de l’Action de la Grenade

 

Cancer de la Prostate

Les éléments les plus significatifs ont été étudié par Adhami ,Siddiqui,Syed,Lall,Mukhtar.Inhibition de la carcinogénèse prostatique par l’extrait de fruit sur le modéle souris Tramp.Carcinogensis Vol 33;644-51.2002

Supplément de jus à 0,1% à 0,2% d’extraits de grenade(comparable à 250ml et 500 ml de jus de fruit).dans le groupe témoin de souris ,100% développe une tumeur en 24 semaines,dans le groupe avec extrait à 0,1% developpent dans 30 % une tumeur,avec 0,2% augmentation de 20%.La survie est de 43/73/92 semaines dans les groupes O,1% et 0,2%.Dans le groupe traité par la grenade aucun ne développe de métastase.Cette étude conforte les études in vitro avec inhibition significative de la transmission IGF-I/Akt/mTOR

Les extraits sont capable d’inhiber la prolifération tumorale,la migration et invasion cellulaire,et  induire une apoptose;.il suffit de 70microgr/ml pour supprimer par 50% la croissance des cellulules cancéreuse prostatiques LNCaP.Albrecht,Jiang,Kumi-Diaka .Journ; Of Medicinal Food Vol 7,N°3;274-83-2004

Dans la publication de Kroeger,Belldegrun,Pentuck Dept d’oncology de Calfornie Los Angeles,Evidence Based Complementary and Alternatie Medecine Vol 2013.fevrier 2013; citent les essais :

Augmentation de l’éjaculat spermatique et moins de formes anormales des spermatozoïdes.Octobre 2012

Etude de Récidive prostatique cancéreuse avec le jus.Evaluation tous les 3 mois sur 18 mois.Dec 2013

Etudes versus placebo avec dosage PSA sur 48 mois.Résultats en 2015

PSA, Jus de Grenade  après  le traitement primaire du cancer.Résultats en 2015
une cohorte de 104 patients a été étudiée sur la base de PSA et le score Gleason.Il ‘a été conclu  d’ évidences et la baisse de PSA dans 13 % des cas, n’est pas un élément suffisant.70% ont été traités sur 12mois et jugés encore sur le PSA.Une reprise d’étude sur une cohorte de 180 personnes.sur l’hypertrophie bégigine et cancer  a  montré qu’il y avait une inversion inverse entre les niveaux d’Urolithine A(dans la grenade) et dommage  ADN oxydatif(8-OHdG).es résultats ont été critiqués (période trop courte)et il a été exprimé le besoin d’autres tests comparatifs et d’essais avec d’autres inflammatoires type celexobib,rosiglitazone(ASCO meeting 2012)

Dans l’ensemble,il existe de fortes présomptions  d’efficacité  des premiers tests du jus de grenade dans le cancer de la prostate mais demandant une méthodologie différente,des tests non contestables et des critères d’homogénéité et périodes plus longues.

Le jus de Grenade contient des acide Ellagique et Urolithine A qui sont des polyphénols à action chimiopréventive contre le cancer de la prostate.l’acide Ellagique a une une actionanti-proliférative dose dépendante.les deux composants agissent de façon synergique inhibibant la croissance cekllulaire Anfrogénodépendante mais par des cycles de contrôles différents et apoptotique.la transformation des tannins ellagiques hydrolysés enacide ellagique sont sous la dépendance métabolique du microbiote intestinal:transformation de l’acide ellagique en Urothilline,qui permet au jus de grenade d’entre dans la circulation.cette étude confirme la prévention des métabolites de la grenade contre la la récidive de la récurrence des cancers prostatiques sous l’influence de la flore intestinale

Vicinanza,Zhang,Henning,Heber/UCLa.LA Evidence Based Complementary  and Alternative medecine.Vol2013/19 fevrier 2013

Dysfonction Erectile

Une étude a été pratiquée sur 60 personnes (de 21 à 70 ans).la periode d’essai a été jugée trop courte et la cohorte,toutefois ,il a été noté(systéme cross-over,placebo)une amélioration dans les dysfonctions de moyenne dégradation.L’intêrêt de cette étude est d’avoir inclus des hypertendus et le pouvoir de la grenade d’inhiber  l’enzyme de conversion angiotensine.il faut rappeler que l’impuissance est un signe cardinal des maladies cardio-vasculaires notamment coronariens

Forest;Padma-Nathan,Liker.jus de grenade et dysfonction érectile.international Journ.of Impotence Res.Vol 10;N°6,564-67/2002

Stowe :Effet du jus de grenade sur l’hypertension.Complementary Therapies in Clinical Practic Vol 17N2;113-15-201.

Hypertrophie Prostatique Benigne

Une étude péliminaire en Phase II a été pratiqué par  Pantik,Leppert,Zomorodian inClinical Cancer Res Vol12.2006,relevant l’effet anti-oxydatif de la grenade,élevan t de 25% les métablotes Nitreux sur 9mois.L’accroissement des niveaux de NO apparaissent comme la clé de relaxationdu muscle lisse permettant une miction améliorée(transmission NO/cGMP),toutefois une étude randomisée,placebo-cpntrôle et double aveugle est nécessaire pour confirmation exprimée par les auteurs

                            Conclusions au 17 novembre 2014

Le systeme  des polyphénenols , dérivés  des tannins ellagiques,,métabolisés par es bactéries intestinales est un processus long.Les Tannins ellagiques ne sont pas limités à la Grenade mais,aussi  Framboise,Fraise, Mures ,Raisin,Noix.Les tests recents permtetent   de prouver les essais péliminaires  anti-inflammatoire,anti-cancéreux,anti-oxydant,régulateur glycémique ,anti-microbien de l’Urolithine Les effets thérapeutiques sont la conjugaison d’action de l’acide ellagique et urolithine.Toutefois les essais cliniques sont de faible envergure mais invitent à privilégier les dérivés Tannins ellagique de la Grenade dans les pathogies urinaires

Espin,Larossa,Garcia-Conesa,Tomas-Barbarin;Avril 2013 CEBAS-CSIC/Madrid Evidence-Based Complementary and Alternative medecine Vol 2013,Art.ID270418