THÈMES

l

L’Axe Systéme Nerveux Central – Microbiote Intestinal

PROLOGUE

 

En  Novembre 2015,Docphytoplus a abordé le théme du Microbiote,”L’Intestin Deuxieme Cerveau”.Le Microbiote est étudié depuis plus de Dix ans,. Les parutions et études de Cohortes ont précisé  le rôle fondamental de l’alimentation dans la génése des maladies et le juste retour à la raison ,l’alimentation-Bio et le dogme 5 fruits et légumes par jour.Pourtant un interface le microbiote intestinal a été mis en valeur entre environnement propre à chaque individu et déséquilibres ou déréglements  impactant les grandes fonctions de l’organisme,sujet majeur entre relation de l’hote et microbiote intestinal.

Le microbiote est un écosystéme unique formé dés la naissance au contact de la flore vaginale ou au contact des micro-organismes de l’environnement en cas de naissance par césarienne .La colonisation se fait de manière progressive et de façon hiérachique,premières bactéries consommant l’oxygéne (Aréobies,entérocoques,staphylocoque).en consommant l’oxygéne intra-intestinal;  les bactéries favorisent l’implantation de bactéries anaérobies,(clostridium ou bifibacterium) .Le microbiote inclue  bactéries,protozoaires,virus,éléments fongiques ouvrant la voie à la compréhension sur les mécanismes compétitifs de l’homéostasie et de  sa rupture permettant d’analyser et d’anticiper  les pathologies chroniques dépendant du microbiote et de prevoir dans l’avenir des stratégies alimentaires et thérapeutiques adaptées  à l’individu..Le microbiote évolue qualitativement et quantativement sous l’influence de la diversification alimentaire,génétique,hygiéne,environnement,climat hormonal sexuel,traitement.en cours.

Le microbiote localisé dans l’intestin grêle et colon est composé de 100.000   milliards de bactéries ,dont il faut définir l’espéce et le rôle,ainsi depuis 2010 Dusko Erlich définit 3 Phénotypes dont un groupe particulier spécifique à l’immunité humaine.

 

 

MICROBIOTE ET SANTE ,UNE PISTE EN DEVENIR

 

 

 

 

 

INSERM 25 Octobre 2015 Cell Metabolism:D”après Fetissov InSERM /Rouen:les bactéries intestinales informent le cerveau lorsqu’elles sont rassasiées ,d’oû régulation de la quantité de nourriture.
> La Composition du Microbiote intestinal prédit l’éfficacité et la tolérance de l’immunité du Mélalone avec métastases  Annals Of Oncology 4 avril 2017(Pr Carbonnel et Robert)

Le Microbiote Intestinal est nécessaire à la croissance post-natale optimale et contribution à la détermination de la taille de l’individu ,notammant en cas de sous-alimentation;élément clé :Facteur de croissance Insuline-Like Growth Factor 1 IGF1 dont la production et activité est contrôlé par le microbiote en particulier avec Lactobacillus Plantarum./CNRS /en ligne  et Car Man et BF21/InsERM 19/02/2016> Concentration fécale de Bacterioides plus haute chez homme que femme obése ,réduction de feacacolibacterium Prausnitzil  chez l’Homme ( D’après Eurp J Of Clin Nutr Septembre 2017/Most,Penders;Luscchers;Goosens,Blank

 

Concentrations bacteriennes et Régimes

 

Bacterioides assoçié avec Régime de protéines animales

Prevotella assoçié avec Carbohydrate et sucres type régime agraire

Framicutes et Bacteriodetes ,Obésité

Bifibacterium ;Escherichia coli et Enterobacter.associé avec régime végétarien.

Infllammation chronique intestinal et baisse en concentration de Faecalibactreium Pruastzii Sci Report 18 01 206

Baisse de la toxicité Hépatique  de l’Alcool et microbiote Inserm 7  decembre 2015 on line.Orsay.

Biblio.Turnbaugh,Ridaura ,Faith 2009/ Wu,Chen ,Hoffman  2011/Zimmer,Lang,Frick 2012./Ismael,Ragas,ElBady2010

 

 

 

 

Depuis Octobre 2013,selon Cron,Caron,Harper  le dysrégulation du microbiote  ou dysbiose est  compatible avec le syndrôme métabolique ,le syndrôme  du colon irritable,le diabéte,maladies cardio-vasculaires,ou hépatiques,obésité,troubles de l’humeur voire anxiété et dépression,cancer et Alzheimer.lien avec maladie de Crohn et Rectolite hémorragique .L’Inserm 1408/Fournel/ Dec 2015 a montré une communication entre inflammation de l’intestin et cerveau via l’APELINE,régulateur de la glycémie.les contractions agissent sur l’action des neurones de l’hypothalamus freinant l’utilisation du glucose par les muscles.Des arguments sont avancés pour impliquer le microbiote dans l’inflammation cérébrale neurodégénérative dans l’Alzheimer,l’autisme, maladies bipolaires,voire maladie de parkinson avec concentration particulière d’entérobactériesn,élément prédictif de reponse de traitement anticancéreux type immunitaire,en particulier dans le mélanome

Cani envisage des tests avec des pré-biotiques en prévention de l’obésité et diabète.Toutes ces notions sont décrites en Janvier 2014 par Neunlist,Collins,Goshon,Erlish,Cani,Sheman..l s’agit donc de rechercher les stigmates spécifiques de l’équilibre de l’eubiose et dysbiose,premier impact sur la fonctions de l’hote et réponse à des traitements..Ces signatures moléculaires et comportements physiologiques sont  sous influence de l’environnement,alimentation,stress et bien sûr la possible présence de pathologies intercurrentes orales,respiratoires ou gynécologiques , connaitre leur influence et comment est maintenu l’équilibre,l’immunité intestinale  locale  et l’ élément pathogéne  intervient-il directement ou indirectement sur la défense innée de l’hote.

`Neulnist  en 2000 évoque la notion de l’Intestin Deuxiéme Cerveau,sécrétant 80% de sérotonine de l’Organisme.et 20% pour le cerveau.:Sérotonine impliquée dans la thermorégulation,comportement,émotion,régulation sexuelle;veille

 

Il apparait de plus en plus clairement que la psychologie  est liée à un axe Microbiote-Cerveau (Soc Personnal Psychol Compass )Avril 2017,11(4):e12309/Allen,Dinan,Clarke,Cryan.

Toutes les faits  énoncées ouvrent la porte à de nouvelles investigations et surtout une épopée pré-diagnostique et de prévention permettant de lutter contre les maladies chroniques. On s’éloigne de plus en plus des régimes standardisés qui certes ont toujours leur place en cardiologie;diabète ou néphrologie,mais surtout revisiteront les régimes “vertueux “et “miraculeux ” diversement cités dans la prévention  problematique en  oncologie. La Relation  Microbiote-Cerveau nécessite une clarification bien que des faits expérimentaux notent une participation dans l’angoisse,dépression voire l’autisme (The Gut Microbiote and Autism Discorders/Li,Han,Belle,Randi,Hagerman/28 Avril 2017.)

 

Il existe indiscutablement un lien  entre hypersensibilité alimentaire et patients anxieux et dépréssif,retrouve dans le cadre syndrôme du colon irritable .Mais dans tous les cas,pour que l’axe Cerveau-Microbiote soit pérénisé ,il faut exposer les problèmes sous-jacents:

 

*Comment la Composition et fonction du microbiote impactent les performances cognitives?

 

 

*Que font les neuro-transmetteurs produits par le microbiote et leurs impacts sur le stress et cognition?Et que se passe-t-il si ceux-çi ne peuvent pas franchir la barrière sanguine cérébrale?

 

 

*Comment les troubles assoçiés viscéraux avec  le tractus gastro-intestinal agissent sur le stress et cognition?

 

 

La composition et Fonction du Microbiote agissent -ils sur le comportement soçial,sachant que le microbiote est dépendant de l’environnement dés la naissance.?

 

Existe-il une interaction soçiale sur le microbiote?

 

 

Est-ce que la représentation culturelle de la maladie et son traitement intervient sur l’axe Cerveau-Microbiote.?

 

La composition et fonction altérées du Microbiote est sous l’impulsion des désordres psychologiques?

 

Les Interventions sur  le dysrégulation du microbiote peut-il intervenir sur le mieux être psychologique.?

 

 

Comment interviennent  dysfonctions digestives et interactions avec cognition,émotion,stress.Est-ce uniquement un problème psychosomatique.?

 

<Terminologie :

 

 

 

<<<<<INTESTIN DEUXIEME CERVEAU OU AXE MICROBIOTE/CERVEAU?
<L’Axe Microbiote Intestinal /Cerveau est la définition la plus conforme à la symbiose de l’organisme et flore intestinale.L’étude MétaHIT depuis 2008 coordonnée par l’INRA,a en partie identifié  une ébauche des interactions reliant metagénome et santé.de l’ensemble des génomes intestinaux (Métagénome) par séquençage haut débit.

Sont prépertoriés 3,3 millions de gènes différents appartenant à 1000 especes différentes en majorité d’origine bactérienne.Chaque individu porte environ 540.000 génes microbiens (soient 160 espéces.)

Le microbiote intestinal est propre à chaque individu  avec un socle commun de 15 à 20 espéces dont il est  discuté  3 groupes  ou ENTEROTYPES bactéroides,prevotella et clostridiales ,mais aussi virus infectant les bactéries,virome et microbiote fongique (levures et champignons)

 

 

 

 

SEROTONINE,/5HTP /TUBE DIGESTIF

 

 

 

Classiquement,les cellules Enteroendocrines sont considérées comme des capteurs  sensitivo -barométriques  qui sécrètent du 5HTP  initiant les réflexes peristaltiques intestinaux.Les études récentes montrent que le 5HTP neuronal est plus important sur le péristaltisme que celui des cellules enteroendocrines(Cellules entérochromaffines).Le 5HTP neuronal promotionne la dévellopement et maintenance de la muqueuse comme la neurogénése.

Le 5HTP des cellules enteroendocrines est  le composant essentiel de la génése de la réponse inflammatoire intestinal.D’autre part ,le 5HTP doit être considéré comme une hormone qui inhibe la prolifération des osteoblastes (rôle dans l’osteoporose) et favorise la régénération  hépatique

<Gross,Gerhson,Margolis Neuronal serotonine regulates of the intestinal mucosa.Gastroenterolgy 2012

<Li,Gjia,Wang Serotonine activates dendritic cell fonction in the contexte of gut inflammation.Am J Path 2011.

<Ahern /5HTP and the immune Systeme Curr Opin Pharm.2011.Chabbi,-Achengli,Coudert,Callebert  Decreased Osteoclastogenesis in seronine deficient miceProv-c Nat Acad Sci USA 2012

<Rizzoli,Cooper,Anttidepressant medications and osteporosis/Bone 2012

<Padimas,Tzirogiannis,Panoutsopoulos Effect of serotonine receptor 2 blockage on liver regeneration after partial hepatectomy.Liver.Int 2006

<Murata,Ohkohchi,Matsuo Platelets promote liver regenerationWorld J Surg 2007

 

L’AXE MICROBIOTE-CERVEAU

 

,Les Elements de recherche de l’Equilibre Comportemental,Emotionnel et Stress.Possibles incidences futures sur la régulation de l’Anxiété,Dépression et certaines Psychoses

Le microbiote joue un rôle incluant fonctions physiologiques ,digestion,préservation de l’integrité de la barrière intestinale (Grenham;Clarke,Cryan;Dinnan 2011).

Le tube digestif contient un systéme nerveux entérique et interconnections neuronales,similaire en nombre aux neurones de la moelle épinière (Sasseli,Pachnis,Burns 2012.)

Le Cerveau adresse des signaux au microbiote avec ses impacts sur fonctions sécrétoires et sensorielles,en retour le microbiote reçoit  l’information viscérale (Grenham 2011;Monteil-Castro,Bravo-Ruiseco,Pacheco-Lopez 2013 )

Un grand nombre d’informations interoceptives  est envoyé  du microbiote au cerveau et beaucoup ne sont pas ressenties de façon consciente (Mayer 2011).

En relatant l’information du systéme nerveux central le microbiote apparait comme une clé de marqueurs somatiques (Diamsio,Everut,Bishop 1996/Reiman et Bechara 2010).il existe une communication bidirectionnelle entre le microbiote et le cerveau et le systéme nerveux autonome (Cryan,Dinan2012/Clarke et Shinning 2014) avec les effets endocrines du microbiote et des bactéries qui peuvent produire des neurotransmetteurs   retouvés dans le systéme nerveux central (Watt 2014) comme par exemple le Lactobacillus brevis produisant des GABA  (Braeett,Ross,O’Tool,Gritzgerald,Stanton 2012) ou monoamine jouant un rôle clé de signalisation dans l’axe Microbiote-Cerveau(Lyte 2013) incluant la Serotonine (O’Mahony;Clarke,Borre,Dinan,Cryan 2015) intervenant dans le traitement de certaines psychoses.La particularité différentielle des neurotransmetteurs peut être faite par l’analyse des bactéries en relation avec la structure cérébrale (Fernandez-Reat/2015) et relation avec le stress  (De Palma,Collins,Beriek,Verdu 2014) ou cognition (Gareau 2014)

 

LES AXES DE RECHERCHE

1)Relation entre STRESS et MICROBIOTE

*Impact du Stress sur Microbiote:Luczynski,Neufeld,2016 Clark 2013

*Variabilité du Microbiote et reflet sur anxiété  Crumeyrolle-Arias 2014,De Palma 2015

*Accroissement de l’activité de l’axe hypothalamique ,pituitaire et adrénergique et en cas de stress en réponse à l’activité déficiente  du microbiote  Luiczynski,Neufeld 2016

Difference du niveau de stress en fonction du microbiote peut expliquer le changement dendritique neuronal de l’hippocampe et amygdale (Luczynski,Velan 2016

Axes de recherches sur Microbiote et psychologie humaine Novakowski 2016,depression Jiang 205,Kelly,Borre 2016,Naseribafrouei 2014

2)COGNITION et MICROBIOTE

*Reduction de l’anxiété et profil microbien avec changements des recepteurs NMDA amygdalien et accroit le facteur de croissance de neurogénése hippocampique  Neufeld,Kang,Bienenstock,Foster 2011

*L’administration de bactéries agit de façon expérimentale sur l’hippocampe  avec action sur reconnaisance à court terme et memoire du travail Gareau 2010

Microbiote  et troubles comportements altérés Arensten,Raith,Qian,Forssberg,Diaz-Herjtz 2015,Desbonnet;Clarke,Shanahan,Dian,Cryan 2014

Un régime gras peut intervenir sur comportement soçial avec l’instillation de Lactobactillus .Reuteri Burttington 2016

Myelinisation du cortex pré-frontal Hoban 2016

Impact du microbiote sur comportement  et cognition ,spécifiquement avec Bifidobacterium longum Savignac,Tramullas;Kiely,Dinan,Cryan 2014 .Observation et application humaine avec psychobiotique Allen,Hutch 2016,Bravo 2011 et Cognition chez sujets jeunes en bonne santé.Chang 2014

Intervention sur le microbiote avec antibiotiques  :influence le comportement Loewenstein 1996 et Slovic,Finucane,Peters,Mac Gregor 2007

 

3)MICROBIOTE ET DEVELOPEMENT PSYCHOLOGIQUE

Devellopement et fonctions psychologiques  Kunt,Conboy,Padden,Nelson,Pruitt 2005,Werker,Tees 2005,Adlerberth 2006,Hill 2017,Adlerberth,Wold 2009,Clarke,0’Mahony,Dinan,Cryan 2014

Microbiote moins diversifié en cas de vie communautaire Claesson 2012,Yonennas 2014,baisse de concentration en cas de sujet border line et démence Prince 2015,Allen,Curran 2017,Etters,Goiodall,Harrison 2008

Projet de prolongation génétique séquentielle du microbiote Mardi,2008,Reuter,Spaeck,Snyder 2015

Autisme et désordre du microbiote Finegold 2010,Wang 2011,Jasarsma,Wefin 2012,possible action anti-inflammatoire avec induction de cytokine Dantzer,O’Connor,Freud,Johson,Kelley 2008,action de type immunologique Slavich,Irwin 2014.

Regime Acides Gras Polyinsaturés  agissant sur cognition et activité de l’axe Microbiote-Cerveau  Roberston 2017 et Yu 2014.

Réemplantation de microbiote Fécal dans état dépressif et anxiété

:Kelly,Borre 2016/Zheng 206

 

3)IMPACTS  DES PSYCHOBIOTIQUES

Diminution du stress aigu Allen,Hutch 2016,assoçiation avec motricité electrique encephalographique frontal et mémoire d’apprentissage

les probiotiques peuvent accroitrent effets immunitaires,activation du nerf Vague,metabolisme du tryptothane.Les probiotiques peuvent accroitrent la production de sérotonine Yano 2015 et GABA Barett 2012

Bien que les esais exppérimentaux et cliniques se soient multipliés on ne peut pas en 2017 définir une procédure typique influançant le micobiote humain avec améloiration du  statut comportemental ou emotionnel.

4 )les ORIENTATIONS

*Les facteurs psychologiques cognition et stress peuvent être modifiés  en diminuant le caractère pathogéne du microbiote Glick-Baer,Yen 2014

*Un régime riche en matières grasses est assoçié une altération du microbiote,donc si correction  diminution des risques et l’inflammation/Murphy,Velasquez,Herbert 2015

Le Microbiote apparait de plus en plus comme l’agent clé intervenant sur l’équilibre  mentale et physique/ Sandhu 2017,Sarris 2015

Transplantation de microbiote fécal : une méthode utilisée avec Clostridium difficile (Kassam,Lee,,Yuan,Hunt 2013)

5)TRAVAUX SIGNIFICATIFS  CLINIQUES Bréve bibliographie

Claesson,Jeffrey,Conde,Power 0’Connor and co : composition du  Microbiote chez l’homme agé et relation avec le régime et etat de sante/Molecular Psychiatry.2012

Clarke,Greham,Scully and co Axe microbiote-Cerveau au premier age et régulation sexe-dépendant de la serotonine hippocampiqueMolecular Psychiatry 2013 et Régulation dés le premier age par microbiote sur physiologie,cerveau,comportement Acta Pediatrica / Clarke,O’Mahomy,Dinan,Cryan2014

Conlon ,Bird 2015/ Nututrients.impact du régime et art de vie par le  Microbiote sur   la sante

Wall,Cryan,Ross ,Fritzgerakd and Co le microbiote santé et maladie 2014 Microbial endocrinology.

Tillisch ,Effets du microbiote sur les fonctions cérébrales Gut Microbes 2014

Tillissch,Labus,Kilpatrick,Jiang and co 2013 Effet du lait fermenté  producteur de probiotic sur l’activité cérébrale

Wall,Cryan,RossnFritzgerald,Dinan,Stanton  Les composants neuroactifs produits par les psychobioticsMicrobiology Endocrinology.2014.

Morteimans,Wang-Joanning  Apmis.2016 Role des retro-virus dans le devellopement cerebral et ses fonctions.

Lin,huang,Su   Compositions en Acide gras polyinsaturés  chez le patient dépressif  Biological Psychiatry 2010

Martinez,Stegen and co  2015Microbiote compositions ,diversité chez papoux rurauxNouvelle Guinée. .

Sarris ,Logan,Akbaraly,Amminger and Co 2015 Nutrition et impact psychiatrique The Lancet Psychiatric 2015

Smits,Bouter,de Vos,Brody Transplantation de microbiote eti mpacts  thérapeutiques/Gastroenterology 2013

Akkasheh,Kashani-Poor,Tajabadi-Ebrahimi,Jafari ,Akkari and co Action du Probiotique chez les patients dépressifs maje-urs. Nutrition 2016

Hanski,Von Hertzen,Fyhrquist,Koskinen,Torppa,Laatikamen  Microboite ,biodiversité et allergie  Proceedings of National academy of sciences 2012

Huang,Wang,Hu Effet des probiotiques sur la dépression 2016

Kelly,Allen,Temko,Hutch,Kennedy,Farid ,Clarke 2017 Britain Behavoir .Potentielle action de Lactobacillus rhamnosus sur stress et cognition.

Messaoudi,Lalonde,Violle,Javelot and co 2011 Formulationde probiotique Lactobacillus Helveticus et Bifidumbacterium longum et propriétés psychotropes.British Jour of Nutrition

Parracho,Gibson,Knott,Bosscher and co  Enfant autiste et Probiotique  International jour of Probiotic and Prébiotic 2010

Oriach,Roberston,Stanton,Cryan,Dian Alimentationet Pensée Rôle de l’alimentation  sur l’axe Microbiote-cerveau/Clinical Nutrition Experimental 2016

La Banane:Energétique,Adrénergique et Anti-Bactérien

  1.                         La BANANE  

  • LA banane originaire de l’Extrême -Orient,Malaisie,Philippines est le QUATRIEME produit agricole produit dans le monde apès le Riz,le Blé,le Soja,100 millions de tonnes sont cultivées dont 5,2  millions sont consommés en Europe.Les pays producteurs sont  l’Equateur,le Colombie,Antilles,Philippines,Cameroun,Cote d’Ivoire.IL existe 1000 variétés de bananes.
  • Elle était connue par les Grecs 3 siècles avant JC,l’Inde ancienne le considérait comme le fruit défendu,au Sri Lanka apprenté au Paradis.Au Népal,elle participe aux rites religieux(Dieux Durga).
  • Son statut alimentaire est très important :énergétique et digeste.Les problémes de sous-alimentation ont conduit de nombeux pays d’inclure la banane en farine avec la farine soja(Supplémentation de l’enfant/Giraldo.2000) ou projet d’utiliser 15-20 % des produits invendus à des fins alimentaires humaines et animales(farine,boisson)-Projet aux Antilles/INRA et Grands Moulins,prévention des déficit en Vitamine A(Public Health Nutrition.2003).
  • A la valeur alimentaire s’ajoute une valeur indicutable médicinale de la banane,chez toutes les populations pratiquant sa culture,il s’agit de essentielllement deux espèces bananes de même origine géographique mais d’usage alimentaire différent.
  • aon apport indicutable pour les déficist alimentairescomme Le Soja) pose le problème de sa culture intensive avec des pesticides type Chlordecone intervenant en causalité de cancer de la prostate(rapport de Belpomme.17/09/2007) nécéssitant une juste révaluation des risques de ces produits.
  • haiti

 

 

  •      MUSA SAPIENTA ,BANANE PLANTAIN        BANANE A COCHON

  • Originaire d’Asie tropicale,est florissante en Amérique du Sud
  • *Jus de feuilles:en bain de bouche pour l’herpès(Guatémala)
  • *Sève vulnéraire
  • Le PLANTAIN doit être mangé cuit,comme les infloresences et le fruit vert.
  • Le plantain par ses féculents a une valeur alimentaire identique que la pomme de terre
  • On élabore:pain de banane,riz à la banane,banane au lait de Coco,lait à la banane,poisson au Plantain
  • haiti

            MUSA SAPIENTUM  ou    BANANE-FIGUE ou  BANANE SUCREE

D’origine d’Asie du Sud-Est

Aux Antilles:antidiarrhéeiques,ou dysentériques,contusion,brûlures,régime des maladies rénales.En, Afrique au Ruwanda les jeunes plantules sont aussi anti-diarrhéiques et anti-cholériques.

Sutout aliment énergétique et utilisé dans les sevrages de nourrissons.

LA BANANE VERTE

Contient,Amidon,K,Saccharrose,fructose,tannin d’oû laxative.

banane

 

 

                 LES USAGES ASIATIQUES

 

Ils posent de fait les espèces étudiées,s’il existe une convergence thérapeutique,l’unanimité n’est pas toujours acquise sur l’espèce.L’applicaion thérapeutique apparait  malgré tout dans l’excellente matière médicale du PAKISTAN  de S.R.BAQUAR(1989)

 

                     1)USAGES PAKISTANAIS

 

 

 

Il décrit une variéé MUSA SAPIENTIUM L;dit synonyme Paradisiaca variété Sapienta.

Apppelé Kella en Urdu,toute la plante est utilisée.

  • *Tige et Racine
  • :Tonique et Anti-Scorbutique,maladies sanguines(non spécifiées)
  • *Fruit non rapé
  • en combinaisons:Diabète
  • *Fruit Rapé:
  • anti-scorbutique,astringent,diétiétique des diarrhéiques;
  • *Bourgeons des tiges:
  • affections nerveuses:Hystérie,Epilepsie,soif des diarrhéiques.
  • *Jeunes feuilles:
  • Brûlures.
  • banane

 

 

 

 

 

       2)LES USAGES DU SUB-CONTINENT INDIEN

 

 

  • On décrit les actions de la variété PARADISIACA ou appelé SAPIENTIUM,sans faire la distinction.

  • Appelé KADALI ou KELA

 

  • RACINES,FEUILES,TIGES,FRUITS sont utilisés
  • Racine:
  • Anti-Helmintiqsue,Anti-Scorbutique,Dépurative,Maladies Vénériennes,Colites,Maladies Cutanées et Faiblesse morale

 

  • Feuiles Jeunes
  • Inflammation,Gâle,Ophtalmies,Brûlures.

 

  • Fruits:
  • Sucré,Astringent,Emollient,Rafraichissant,Anti-Helmintique,Aphrodisiaque,Anti-Scorbutique,Tonique

 

                                      En Terme Auyvédique

india

 

 

  • *le FRUIT est donné pour:
  • Les troubles PITTA,Dyspepsie,Vers,Prurit,Gâle,Bronchite,Pharyngite,Néphropathies(non précisée),Etat de Faiblesse générale

 

  • *CENDRE de La Plante:
  • Anti-helmintique,Anti-scorbutique,Stomachique,Colite
  • *FLEURS:
  • Dysenterie,Ascite
  • *INFLORESCENCE de Tige:
  • Maladies Rénales,Calcul Biliares

En règle on donne 10 à 20ml de Jus

 

  • Dans le CARAKA:
  • Bulbe,Racine frementée et cendres Alcoolisée pour les Hémorroïdes,Maladies Urinaires,Douleur Abdominale,Hématurie,Dermatose.

 

Dans le SUSRUTA:

  • *Fruit: antitoxique,Antiseptique,Astringent.Diarrhée Chronique.
  • *Pulpe rapée séchée:maladies cutanées.
  • sadou

 

 

 

                   CHIMIE D’APRES LA PHARMACOLOGIE INDIENNE

 

 

 

* Peau Séchée:

 

 

  • 5 OH;Tryptophane (Sérotonine+++)/Nor-Epinéphine agissant sur le nerveux autonome,donc Stimule les fibres musculaires lisses et Vasoconstricteur.
  • D’oû aplications:Contipation,maladie Caeliaque,Ulcère Gastrique(Test de la laboratoire avec Butazolidine,Ulcère de Stress)

 

*Fleurs;

 

  • Tannin,Saponides,Stérols,Acides Gras.Action Hypoglycémique.

 

 

 

*Pulpe Séchée:

  • Contre Ulcus induit par Aspirine ou Indométacine
  • 2 ampôules/j de de 500 mg de poudre de banane sauvage guérisse l’ulcère en
  • 6 à 12 semaines.
  • haiti

 

 

 

 

     LA TRADITION DE LA BANANE SERA  SOUVENT:

 

 

 

 

 

haiti

 

 

 

 

                                  UU COMPLEMENT ALIMENTAIRE INDISPENSABLE DE REGIME

 

haiti

 

 

 

 

 

 

 

banane

 

 

 

 

 

 

       

UN ANTI-DIARRHEIQUE

 

 

                                                  

haiti

 

 

 

 

 

                                             UN

haiti

HYPOCHOLESTEROLEMIANT

haiti

 

 

 

 

 

                                                                                 HYPOGLYCEMIANT

 

haiti

 

 

 

 

 

 

                                                                       UN

   

    ANTI-MICROBIEN

hhttp://www.collectif-haiti.fr/data/image/tablo_expo.jpg

 

 

 

                                                                          UN

PROTECTEUR VASCULAIRE

banane

haiti

 

 

Quelque soit le pays  concerné de l’usage traditionnel de la BANANE est concordant;l’impact cancéreux nécéssite une sérieuse étude épidémiologique

MAIS SOUVENT ALLERGIE ORALE REPERTORIEE avec ALLERGIE CROISEE:

NOIX,KIWI,AVOCAT.LATEX.Blanco.2003

3)LES USAGES CHINOIS

 

Les éléments les plus connus:

  • La peau contient Noradrénaline et Sérotonine,est séchée au soleil et donnée en décoction pour:Dysenterie,douleurs abdominales,,Hémororroïdes,même le choléra,en extérieur en application pour les piqures d’insectes.en 1970-1972 ,il a été signalé la prise de jus de banane(1 L à 1,5 L/j)  pour traiter les Encéphalites B;

  • Il est décrit des infusion froides de racine ou extrait fluide à donner toutes les 10 à 20 mn pour traiter les états d’ébriétés et Jus d’Ecorce et de Feuilles pour traiter les overdoses d’opium.

 

            *XIANG JIAO ou DAO JIAO en Chine

XIANG JIAO est la Banane Fragante

  • Dao Jiao est la Grosse Banane
  • Traditions Chinoises
  • *Saveur:Suave,de nature froide,Sucrée,Plaisante,Astringente
  • *Il est dit qu’elle lubrifie les intestins,débarasse le corps des poisons.la banane Sauvage est considérée comme toxique et ne pas prendre lontemps en cas d’astme et maladies Pulmonaires.

 

 

                 USAGES COMMUNS EN CHINE

  • Adoucissante
  • *Si Blette:Laxative
  • *Feuilles:Diurétiques
  • *Séve:Astringente et Diurétique
  • *Pulpe:esacrre des Talons
  • *Racine Astringente
  • *Jus de plante:maladies cutanées

                    

 

 

                  TRADITIONS ANTILLAISES

 

         

 

1)BANANE PLANTAIN OU PARDISIACA

 

  • Se mange cuite ou buillie carriche en amidon
  • Composition:94 calories,Protides 1g,Lipides0,4 pour 100 gr,24 g de glidies pour 100gr,Vitamine A et K.Sa vitamie A a été préconnisée pour les déficit en Vitamine Amicronisée(Public Health Nutritio.2002)
  • Jus de fruit:Herpès buccal

 

 

2)BANANE SAPIENTUM OU BANANE FIGUE,BANANE SUCREE

 

  • Contient 105 calorie,Protides 1,2,Lipides ,glucides 29 dr pour 100 g,vitamine A et K
  • Utilisations:Diarrhée,dysenterie,ulcrères de l’estomac,contusion;régimes des insuffisances rénales
  • *Fruit écrasé:Constipation
  • *Jus de boutons floraux:Estomac fragilisé du sujet agé et enfant chétif
  • *Fruit rapé:Asthme et Bronchite
  • *Poudre de peau:paie infectée.

3)LA BANANE VERTE

Contient Potassium,Amidon,Saccharose,fructose;Tannin donc laxat

                        

LA BANANE EN PRATIQUE et RESULTATS                

*Ses anti-oxydants à impacts cardiovasulaires et cancers

*Flavoïdes protecteur ulcéreux

*Béta-Carotènes et Alpha-carotènes se transformant en Vitamine A,fait qui à été utilisé pour la prevention  de déficit en Vitamine A,par la Vitamine A micronisé.(Public Health,Nutition.2003)

*Amidon,protégeant le colon(amidon)

ont ouvert un boulevad d’!ndications thérapeutiques avec une bibiographie abondante mais il faut retenir les plus grandes indications de la banane néccéssitant des précisions

 

 

RESULTATS ET PROSPECTIVES THERAPEUTIQUES DE LA BANANE

*Cancer colo-rectal et rénal

*Diarrhée

*Maladies Cardio-vasculaires

*Diabète de type 2

*Hypolipidémiant en abaissant le HDL-Cholestérol.

 

Que faut-il retenir ,selon les faits expérimentaux mais non seulement sur les qualités intrinsèques rassurantes  pariculières d’un fruit anti-oxydant et ses flavonoïdes ;Ces Qualités intinsèques ne doivent pas égarer face à des pathologies sévères et oû le contexte alimentaire est certes un axe d’attaque important mais insuffisant si on ne tient pas compte des facteurs annexes: tabac,alcool,obésité,sédentarité,facteurs génétiques ou environementaux.  .

           

 

             LES FAITS INCONTESTES DE LA BANANE

 

1)Fruit de REGIME

 

pour les OBESES,Hypercholesterolémie,régime peu SALE,il apporte 400 mg de potassium/100 gr de pulpe,peu de lipides,convenant pour l’Obése et le Vielilard

 

2)Protecteur DE L’ESTOMAC

 

Dunjic;Scan.gasro.10/1993 et Phytor.Res.08/2001

 

3)ACTIONS CARDIO-VASCULAIRES

Sa concentration en Sérotonine élevée agit sur les fibbres cariaques(Foy-Parrat.1965).

La sérotonine augmente l’Angiotensine 2 inhibitrice,d’oû effet hyptenseur avec vasoconstriction.Deux bananes par jour abaissent de 10% les chiffres de la tension artérielle(Annon.1999)

 

Abaisse le HDL Cholestérol

4)ANTI-PEPTIQUE

par ses Flavonoïdes,les Béta-Carotène protège contre l’aspirine.

 

5)INCIDENCES SUR LES CANCERS  REIN ET COLON

in Int.Cancer Jour./Rashidkhnani.2005;S’intégret-ils dans le problème des Phytostérols ou incidence alimentaire marquée?

 

BIBLIOGRAPHIES

 

1)Effets hypoglycémiques:++++

*Singh;Kesari.2007

*Oke,Achife.2004

*PARI.2000/1999

*Goel;Guptan,Shankar.1998

Danabal.2006

Jain.1968

Gonatry.1989

2)Anti-Ulcéreux gastrique:++++

-Rk Goel.2002

-Mukhopadhayaa.1987

3)ANTIBIOTIQUE

Agarwal,Singh2009

Goel, Sariram.2010

Scott,Mac Kay 1949

Ugoji,Adenipekun.2010

4)Cytotoxicite:

Okonoji,Duangrat.2007

5)Hypocholestérolémiant

Harigomi;Sagaguchi.1992

6)Etudes Dopamanine

Kalimutha2010

7)Etudes Nordrenaline:Foy.1960

8)Etudes Catécholamines:Kulma.1987

9)Favonoïdes:Lewis.1999(Action gastrique)

10)Phytostérol:Knapp.1971

11)Propriétés anticancéreuses peu documentées

*Deno.-Pelligrini,De Stefani.1996.s’intrêgue dans une alimentation équilibé(15 fruits et légumes)

*Sun,Chu.1/12/2000.

12)Effets Anti-ULcéreux de MUSA SAPIENTUM ++++

a)Effet antipeptique ulcéreux avec la banane plantain nonrapé ,séchée.groupe comparé avec Indométacine et esoméprazole et groupe musa avec banane,extrait asqueux ,avec indométacine.Action par flavonoïdes ,la leucicyanide.Pharmacognost Res.2011;Oct.3(14)232-8/Prabha,Karpagam,Varalasksmi,Packiavathy.

2)Essais anti-ulcéreux avec la peau de Musa Sapientum,extrait méthanolique.efft dose-dépendant:efet anti-sécrétoire et cytoptrotecteur

Pharmacognosy.Res.2013 .juil.5(13)173-8/Onasanwo;Emikpe;Elufioye.

3)Rôle anti-oxydant et antiactivité de l’Hélicobacter Pylori avec l’extrait méthanolique de la banane, Musa Sapiens,variété Paradisiaca/Indian.J.Exp.BioL;Juil.2001.30(7).719-22/Goel;Sairam;Rao

 

 

 

La Rue, Plante Dangereuse, Fausse apparentée au Soma Indien

                                        La RUE,RUTA GRAVEOLENS

Plante toxique,Abortive,Rutacée qui tua la fille de TITUS,Julia est interdite à la culture en France depuis 1921.,

Encadrée par le code de santé publique d’août 2007,au tableau A

Considérée coomme une panacée depuis l’époque Hipocratique,donnée dans les troubles menstruels,affections respiratoires sévères,toux rebelles,goutte,gastralgies,spasmes,épilpepsie,en local pour otite,dans l’huile en liliment pour les rhumatismes.

Elle entrait dans la composition du vinaigre des quatre voleurs pour traiter la peste au Moyen Age,maladie qui dévasta 1/3 de la population de Marseiille au XIX ème siècle

.Son rappel est indispensable , car son aura biblique est faussement rassurante et on retrouve  des préparations orientales (gynecologiques particulièrement) et des traductions du Susruta Shamita  apportant  confusions sur la définition du Soma (bénéfiçiant d’une honorabilité ayurvédique) qui est par définition est une plante psychodysleptique ,donc interdite à l’emploi.

Cette confusion avec la Rue  doit de facto faire référence à son aspect neurotoxique et abortif et son interdiction définie par le code de Santé publique d’Août 2007.,son huile essentielle était déjà considérée comme toxique dès 1982 par le Martindale.

Les doses prescrites étaient d’une cuiilère à café,soit 1 à 2gr/j dans 250CC d’eau,mais les errances de préparations et de dosages ont fait apparaitre des accidents sévères,d’oû son classement dans le tableau A,plante interdite dans la grossesse et l’enfant.

La confusion est d’autant entretenue non seulement par les errances botaniques mais  aussi le  quasi mysticisme  autour de cette plante,plante magique de la longévité et contre la mort!!!!!!!!,dont la réalité nous éloigne fortement.La confusion se retrouve dans l’antique livre ayurvédique le SUSRUTA SHAMITA oû le SOMA,est soit la Rue,le Datura (Neurotoxique),Cannabis(hallucinogène),Ephedra (tonique  dopant) ou Periploca(Tonique,cardiaque),Dioscorea(tonique,sédatif,anti-inflammatoire ) ,Peganum Harmala (hallucinogène),dans tous les cas le Susruta   décrit ses effets: “accès à l’immortalité,la connaissance,l’énergie,le retour à la jeunesse et rendant la force comme mille éléphants en furie”.il faudra attendre 1996 pour définir le Soma,sur la base des traductions de Muller (1885),Wah (1890) Ganapathy et Satry (1940),travail de Karmik-Deth (1996).il décrit une plante jaune,plutôt sombre,sans feuille,de tige blanche et coiffé d’un chapeau,aimant l’ombre,avec un suc laiteux.Le soleil couchant l’habille d’une auréole rouge flamboyant tirant sur le jaune ou Or.Il s’agit donc d’un champignon,de type Amanita Muscaria,très utilisé par les ARYAS de L’Inde du Gange mais aussi shamanes de l’Asie Centrale.On connait ses effets:Etat de sédation puis logorrhée,hallucicinations visuelles et excitations.

On est donc fort loin de la Rue,dont il faut connaitre la Chimie

CHIMIE de  RUTA GRAVEOLENS

Huile Essentielle:neurotoxique et abortive:Méthyl nonyl-cétone,provoque des hémorragies utérines.Anti-épileptique,anti-helmintique,emménagogue.

Flavonoïdes:Rutoside

Alcaloïdes

Fucomarine très photoxique et mutagène ,hépatotoxique et néphrotoxique.

Glabalement spamolytique:bergaptène,xanthonine mais Psoralène Hépatotoxique et photosensibilisant

MUTAGENE,GENOTOXIQUE avec MALFORMATIONS;CANCERIGENE

+++++A la dose de 5 gr:Troubles digestifs avec vomissements et douleurs,hypersalivation,Choc avec Hypotension,Troubles cardiaques et Convulsions

Son utilisation en médecine traditionnelle indienne UNANI ,appelé Sudaab ,demeure incompréhensible:Stimulant du système nerveux central et utérus,voire désordres nerveux ,nervosismes .Feuilles pour composants antalgiques:otalgie,coxalgie,douleurs musculaires.

En Europe,il est signalé des usages  pour tristesse,troubles du sommeil,anti-spamodique,feuilles pour gastrite et colite rapporté par la German Commission E.Aux vues des ses bénéfices-risques,l’usage de la RUE n’est plus justifié et ne devrait plus apparaitre ,tout au moins dans les livres d’histoire de la médecine antique, la RUE ne répondant plus aux critères de référencements thérapeutiques modernes.,et il existe trop d’imprévus dus aux defauts de préparations ou surdosage ou d’erreurs botaniques.

Laryngite

La laryngite

 

 

C’est un état inflammatoire du larynx souvent d’origine infectieuse, d’origine virale ;

 

  • Rhinovirus

  • Influenza

  • Para influenza

  • Adénovirus

 

La laryngite est parfois d’origine bactérienne a streptocoque A et C. La laryngite se manifeste par de la fièvre douleur de la gorge souvent dans un temps très court avec des signes généraux et des signes d’obstructions de voies aériennes enrouement, toux, congestion nasale.

 

L’intervention médicale peut s’avérer urgente justifiant en outre un repos de la voie et humidification et mise sous antibiotique.

Le problème de la laryngite est de poser surtout le diagnostic d’une épiglotitte entraînant une détresse respiratoire rapide nécessitant une intervention médicale urgente. S’il existe un stridor, c’est-à-dire une gêne respiratoire avec sifflement ce n’est pas une laryngite, il faut appeler les urgences.

 

L’origine batracienne du streptocoque A et C et la généralisation du vaccin DT polio et pentavalent avec HIB a fait disparaître l’incidence pédiatrique de cette épiglotitte particulièrement inquiétante.

 

 

Traitement phytothérapique de la laryngite

 

Il est souvent indiqué dans les traités de matière médicale l’aconite et le diplotaxe dans le traitement de la laryngite.

 

Il ne faut pas suivre ces indications l’aconite ou Aconitum Napellus est une plante hautement toxique qui est parfois utilisée en teinture mère extrait des feuilles.

Mais sa particulière instabilité dans une solution aqueuse quelque soit la préparation font de cette plante, une plante dangereuse inscrite au tableau A.

 

L’aconitine contenue dans cette plante est particulièrement toxique et cette plante ne doit dans un aucun cas si elle est reconnue et souvent confondue dans la nature être utilisée.

 

On peut proposer des aérosols en connaissant le caractère allergisant de certaines huiles essentielles, aérosol associant ;

 

  • Huile essentielle de lavande 4g

  • Huile essentielle d’origan 1g

  • Huile essentielle de citron 1g

    • Dans de l’alcool à 60° 100cc

 

 

 

Une formule anti-inflammatoire qui agit sur l’œdème de laryngite, on peut utiliser de façon diverse;

 

  • L’harpagophytum procombens

  • Vergerette du Canada

  • L’ulmaire

  • Le saule

  • Le cassis

  • L’ananas

 

Des gargarismes peuvent être pratiqué avec ;

 

  • Du plantain

  • De la ronce

    • Le tout en 10g ajouté à ;

  • Violette en fleur

  • Guimauve fleur

    • Le tout en 50g

      • Le tout mélangé une cuillère à soupe par tasse avec du jus de citron et du miel

 

Des infusions de type émolliente et astringente son proposé associant ;

 

  • Bouillon blanc

  • Coquelicot

  • Guimauve

  • Mauve

  • Pied de chat

  • Tussilage

  • Violette

    • 3 cuillères à soupe par jour

 

Dans la laryngite on pourra utiliser des plantes expectorantes et antitussives et des plantes émolliente et astringente respiratoire.

 

  1. Plantes expectorantes et antitussives

 

Il faut donc rappeler que l’aconite doit être bannis dans son utilisation.

 

  • L’aunée Inula helenium

 

Qui est un sédative de la toux, c’est un tonique agit sur la toux quinteuse.

On l’utilise en infusion de racine 20g par jour dont on boit 500cc par jour, ou poudre 2g à 4g par jour ou en alcoolature 50 gouttes par jour.

 

  • La capillaire de Montpellier Adiantum capillus-veneris

 

Dont on utilise les feuilles qui est béchique et surtout réservé aux infections bénignes des voies respiratoires.

On l’utilise en infusion à 10g par litre on boit 500cc par jour.

  • Le drosera Drosera rotundifolia

 

Qui est antispasmodique, antibactérien qui agit sur les toux de type spasmodique et la coqueluche mais a forte dose, elle irrite les muqueuses intestinales.

On l’utilise en teinture officinale à 0.5g à 2g par jour et on peut aller jusqu’à 10g par jour.

Par le passé on l’utilisait chez l’enfant à raison de 10 gouttes par alésage et par jour.

 

 

  • L’erysimum Sisymbrium officinalis

 

Qui contient une huile essentielle sulfurée qui est béchique et expectorant. Elle est utile dans l’enrouement, dans l’aphonie et dans la laryngite. Elle est expectorante.

On l’utilise en infusion de sommités fleuries 15 à 20g par litre dont on boit 500cc par jour. En teinture officinale 0.5g à 4g par jour, en poudre 2g à 6g par jour.

 

 

  • Le lierre grimpant Hedera helix

 

Qui contient des saponoside et des triterpéniques et de la marrubine qui est un antispasmodique agit dans les toux quinteuse et la coqueluche.

On utilise les feuilles fraîches en teinture officinale ou en alcoolature 15g à 20g par jour.

 

 

  • L’hysope Hysopus officinalis

 

Qui contient également de la marrubine mais l’huile essentielle est toxique par la présence de la thuyone. Elle est expectorante et fluidifiante bien quelle soit utile dans l’expectoration des affections bronchiques, il faudra se méfier de son huile essentielle qui est sous prescription médicale.

On peut utiliser l’infuser de sommités fleuries à 50g par litre.

 

 

  • Le marrube Marrubium vulgare

 

Dont on utilise les feuilles et les sommités fleuries qui contiennent également de la marrubine, c’est un fluidifiant des sécrétions bronchiques, expectorant et antitussif.

On utilise l’infusé de feuille ou de sommités fleuries 20 à 50g par litre dont on prend 250cc par jour. Mais le résultat et meilleure en utilisant l’alcoolature à 30 gouttes 3 fois par jour.

 

 

  • L’origan Origanum vulgare

 

Dont l’huile essentielle contient du carvacrole et du thymole agissant comme sédatif des toux spasmodique sans diminuer la sécrétion bronchique on l’utilise en infusion de sommités fleuries 10g par litre en buvant 500cc par jour.

 

 

 

 

 

  • Le polygala Polygala celica

 

Dont l’huile essentielle contient des saponosides, c’est un expectorant, sudorifique utile dans les bronchites chroniques.

On utilise les racines et le rhizome en infusé 10g par litre 250cc par jour, en teinture officinale 20 gouttes 3 fois par jour, en poudre 0.5 à 2g par jour, mais a dose élevé il est vomitif.

 

  • La primevère Primula Officinalis

 

La racine de primevère est un succédané du polygala, c’est un expectorant utile dans les bronchites et la coqueluche.

On l’utilise en décoction 20g à 30g par litre dont on boit 500cc par jour.

 

 

  • Le thym Thymus vulgaris

 

Dont les sommités fleuries contiennent de l’huile essentielle riche en thymole et carvacrole ainsi que des saponosides et des flavonoïdes. C’est un antispasmodique des muscles lisses, un antibactérien, le thym agit sur les toux quinteuses et c’est un expectorant.

 

On utilise l’infusé de sommités fleuries 5g à 10g par litre dont on boit 500cc par jour ou en nébulisât 0.1g à 1g par jour.

 

 

  • Le tussilage Tussilago farfara

 

Qui peut être hépatotoxique a forte dose. Il est antitussif, antispasmodique donné plutôt dans les bronchite chronique mais aussi dans les laryngites.

On utilise son infusé à 10g par litre en buvant 250 à 500cc par jour. Son caractère hépatotoxique devra dont faire surveiller cette plante.

On peut donner également en nébulisât jusqu’à 1g par jour.

 

 

  • La violette Viola tricolor

 

Dont on utilise la fleur et la racine qui est riche en huile essentielle et en saponosides.

La fleur est émolliente et antitussive, la racine est expectorante. A forte dose la violette est émétique.

La fleur en infusé est utilisée à 10g par litre dont on boit 500cc par jour, la racine décoction 10g par litre on boit 250cc par jour.

 

  1. Les plantes émolliente et astringente respiratoire

 

 

  1.  
    • Le bouillon blanc Verbascum thapsus

 

Dont on utilise la fleur mondée et la feuille qui est riche en mucilage, flavonoïdes, saponosides, et harpagosides. C’est émollient, sédatif, anti-inflammatoire, actif dans les rhinopharyngites, dans la toux et l’enrouement.

 

On l’utilise en infusé de fleur à 10g par litre, on utilise 200 à 500cc par jour mais il faut filtré l’infuser car il contient des poils.

 

 

  • La bourrache Borago officinalis

 

Dont on utilise les feuilles et les fleurs qui contient des mucilages et de l’allantoïne.

Elle a une action émolliente, antitussive et sudorifique.

On l’utilise en infusé 10g par litre dont on boit 250 à 500cc par jour. La fleur est plutôt pectorale et la feuille plutôt émolliente.

 

 

  • Le chêne Quercus robur

 

Dont on utilise l’écorce des jeunes rameaux. Le chêne est riche en tanin qui est astringent utilisé surtout en gargarisme en décocté de 50g par litre.

 

 

  • Le coquelicot Papaver rhoeas

 

Dont on utilise les pétales qui contiennent des alcaloïdes et des mucilage ainsi que des flavonoïdes. C’est un antitussif, spasmolytique, sédatif, et hypnotique.

Il est surtout utile dans la toux de l’enfant et le sujet âgé. A forte dose il peut entraîner somnolence et diarrhée.

 

On l’utilise en infusé 20g par litre dont on boit 250 à 500cc par jour.

 

 

  • La guimauve Althaea officinalis

 

La racine est calmante, la fleur est pectorale, la feuille est béchique. Les caractères de la guimauve sont d’être béchique, émolliente et anti-inflammatoire.

 

On utilise l’infusé de fleur ou décoction de racine à 10g par litre dont on boit 500cc par jour, la décoction est plutôt réserver aux gargarismes.

 

 

 

 

 

 

  • La mauve Malva sylvestris

 

Dont on utilise la fleur et la feuille. La fleur ainsi que la feuille contient des mucilages, la fleur contient de plus des anthocyanosides. La mauve est béchique légèrement anti-inflammatoire, elle agit dans la toux, l’enrouement et la laryngite

 

On utilise l’infusé de fleur à 10 g par litre et on peut l’utiliser en gargarisme à la dose de 40g par litre.

 

 

  • Le noyer Juglans regia

 

Dont on utilise la feuille qui contient des tanins gallique et catéchétique. C’est un astringent et antiseptique qui est utilisé en décocter à 50g par jour en gargarisme.

 

 

  • La rose de France Rosa gallica

 

Dont on utilise la racine qui contient de l’acide gallique, des hétérosides, c’est un astringent et antiseptique. On peut l’utiliser en gargarisme.

Le Cannabis ou l’art d’enfoncer des portes ouvertes

    Le CANNABIS ou l’Art d’enfoncer des portes ouvertes.

A intervalles réguliers,les médias,faits divers (accidents,voilences,déscolarisation ,psychiatrisation),débats sur les problèmes pénaux , sociétaux,légisilations traduisent une évidente  banalisation de la consommation de Cannabis.On ne peut que constater qu’une progression de sa consommation du cannabis et d’un manque  de solutions  fiables et coordonnées à long terme.

Avec le retour en force au concept d’un homme de nature, qui “dixtit régule” ses pulsions et sa perversion du plaisir,sans être St François d’Assise ,le père NoÊL,ou un homme vertueux,on ne peut que constater une situation d’échec noyée dans une mer de “Discours sur la Méthode ” ou diffusions d’ arts de vivre bucoliques et sans danger….

hallcination

.On est en droit de penser que les problèmes de prévention entrainent des débats biaisés  vaporisés de bonne conscience et juin 2012 a été le fleuron de combats à fleurets mouchetés par média interposés mais parlent-t-ils d’une même chose,oû se situe la prévention de maladies allant bien au delà des addictions,n’y aurait-il pas erreur sur le ciblage,sachant que depuis la nuit des temps les conduites addictives sont permanentes en commençant par l’alcool (pas de civilisation sans processus de fermentation) conduites orgiaques de type dyonisiaque relayées par les réseaux sociaux ou ordalie structurée ou canalisant un groupe (LSD,Datura,dérivés morphiniques ou muscariniques ) par des shamanes dont on peut  discuter  la légitimité.L’addiction n’est pas une fatalité ou l’expression d’un mal être,une fatigue d’être soi.

Outre le problème addictif du cannabis n’y aurait t’il pas d’autres facteurs de risque type cancer,car jusqu’à plus ample informé,le cannabis se fume avec du tabac,le chicon pris très jeune,nécéssite un autre regard,l’ espace temps est  largement suffisant pour la cancérogénèse pour les usagers du cannabis :augmentation de ratio de cancer du poumon de 8 %.Le débat est-il  compréhensible ;est-il compris ,la question ou les questions  ont ils  été vraiment posées,rien n’est moins sûr

Petits florilèges de juin 2012:

le fou

Le Monde ( 1er juin 2012  )confirme que la FRANCE détient le 1er rang de consommation du cannabis en Europe(Source OFDF/ESPAD/MILDT) soit 24 %

Libération:02/06/2012:Le cannabis de la paix et / 07/06:débat empoisonné

Le Figaro (06/06/2012 ) relate d’une proposition politique de dépénalisation,qui a entrainé une levée de boucliers

Le Courrier International (14/06-2012) écrit “de Bogota à Stockolm les nouvelles solutions pour lutter contre le trafic” “Drogue libre ? ” Débat fumeux et Houleux en Suède ” “La grande Illusion de la légalisation ” etc ,bref,en évoquant des filiaires ,toujours renouvellables et identifiables ,le constat d’échec est chiffré (déjà évoqué dans le Monde),avec les chiffres d’augmentation de consommation du Cannabis:

hallicination

FRANCE:21%

Grande Bretagne:21 %

Danemark:18,9%

Allemagne:21,3%

Espagne:23 %

Ces chiffres ne sont que des indicateurs et semblent sous évalués.

Chacun connait l’impact médical du Cannabis:

*Dépression,Anxiété,Paranoïa,schizophrénie ou propension à des conduites addictives de ces patients

hallicination

*Régulation du centre de satiété (anti-nauséeux dans les chimiothérapies)

*Neuro-régulateur anti-convulsif et spasmes musculaires de la Sclérose en plaque

*Aggrave la Fibrose de l’Hépatite C

*Tachycardie et artérite

*Atteinte de la reproduction (Testicule et Ovaire )

*Traitement du Glaucome

*Infection respiratoire

Les indications du cannabis comme anti-nauséeux ,satiété (Sida et Cancer ),sclérose en plaque,ne sont pas encore toutes validées en Europe et particulièrement en France.

cannabis

                     PROBLEMATIQUES DU CANNABIS

Il pose de fait l’usage concommitant du Cannabis et Tabac,ce fait est étrangement occulté ou oublié,or il s’impose.

Deux impacts du Tabac doivent être rappelés:

1)La DEPENDANCE  PHYSIQUE à la NICOTINE

La Nicotine est un stimulant adrénergique augmentant la fréquence cardiaque et la tension artérille.Cet effet agit sur la Thrombose et spasme Artériel.

De plus,la fumée contient du monoxyde d’Azote (NO )qui lui aussi est pro-athérogène et Prothrombotique,avec constriction des vaisseaux sanguins.

Le SEVRAGE en Nicotine entraine:

Céphalées,Anxiété,Difficulté de Concentration,Insomnie,Faim

psy

2)CANCEROGENESE DU TABAC

schizoprenie

Selon le CICR,IARC,la fummée du tabac contient 60 produits cancérogènes type Radon,Nitrosamine,Hydrocarbure(Benzopyrène)

Selon ,l’étude du CIRR/INSERM 627,fumer 10 cigattes par jour par intervalle de 10 jours pendant 30 ans est aussi dangereux que fumer 20 cigarettes /j pendant 15 ans

La PROGRESSION des FUMEURS suit:

*Adolescents:filles 30%,garçon 22,5%

*Homme:42 %/ .Un fumeur sur Cinq aura un Cancer (Risque multiplié par 25 s’il fume un paquet par jour )   .Impuissance multiplée par 37

Femmes :39 % ;Une fumeuse sur SEPT aura un Cancer

Le CANCER est certes la deuxième cause de mortalité en FRANCE mais on oublie trop souvent que le tabac est un co-facteur cancérogène important  chez la femme,et on aurait tord de l’oublier.le tabagisme est passé de 2011 à 2012 de 30% à 38 %.La France est le 6 ème consommateur de tabac en Europe.

*15 ans de tabagisme augmente le risque de cancer du SEIN de 34%

*Multlipie par 3,6,le Cancer du Col de l’Utérus

*Multiplie par 2 le cancer de la Vessie

*DMLA multiplié par 3

*Accidents vasculaires cérébraux multipliés par 3

*90 % pour les Artérites

*Cancer du Poumon multilpié par 4%

*Risque d’infarctus du myocarde multilpié par 5,5 avec 25 cigarettes par jour

* Cancer des Voie aériennes supérieures multiplié par 3

hallucination

 

QUELLES SOLUTIONS

La régulation et légalisation du cannabis est pour l’instant une pure illusion,ce que l’expérience journalière prouve,comme l’est la régulation du Tabac et Echec total,selon l’ONU pour la Cocaïne.Certains suggèrent que certains consommateurs pourraient posséder une petite quantité à usage personnel.il n’est pas précisé ce qu’est une petite quantité, et de la caractéristique psychologique de l’utilisateur autorisant cette démarche,l’addiction est-elle contrôlable et quels sont les moyens de préventions,les encadrements sociaux,familiaux,les suivis dans une désertification médicale?L’ONU compte  en 2009,entre 125 à 230 millions de consommateurs de cannabis mais combien auront un cancer?et combien seront psychiatrisés?.Dépénalsation,Régulation ou encadrement nécessitent un partage des responsabilités,pour l’instant évanescent ,justifiant protection d’un “Homme sans gravité” (Melhman).Une gageure dans un monde sans limite et oû apparait  abstraction de l’action et de la responsabilité collective.

hallucination

UNE PUBLICATION QUI PEUT CHANGER LA DONNE DE REGULATION DU CANNABIS

Sur une cohorte de 1037 enfants nés en 1972 des tests scientifiques ont été faits ;Etude de Dudenin (Nouvelle Zélande),université de DUKE(USA),King’College de LONDRES et ont confirmé la perte de QI de 8 points,troubles de mémoire et d’attention ,la vulnérabilité du cerveau à la neurotoxicité du cerveau au cannabis est donc précisée et établie(déjà antérieurement  explicitée).La perte du QI est d’autant plus grande que la pratique se fait jeune(comparaison avec des non fumeurs) et ces sequelles sont irréversibles.Pr John Churwell(2010.Utah),Behavioural Brain Research(2011).Eude publiée par le Figaro Du 28 août 2012.le Monde du 8/09/2012 reprend cette information dans “Cannabis:le QI en fumée”,toute fois il est noté une prudence d’interprétation des résultats par l’inserm(Paris sud et Paris-Descartes/JL Martinot directeur de recherche.)et on insite sur les dégats cérébraux induits par l’alccol(connus par depuis des lustres,l’acool étant le pourvoyeur des hospitalisations psychatriques) Une proposition de projet européen a été mis en place pour rechercher les liens entre facteurs biologiques,environnement et addiction des jeunes influançant la santé mentale(oû sont les écrits de Moreau de Tours,Beaudelaire,Loo ou Delay?).Bien qu’il soit écrit que le cerveau était jusqu’à lors “terra incognita” et que l’accent soit mis sur les dégats cérébraux de l’alccol par des pratiques hors normes chez l’adolescents de “cuite express ou binge drinking”,et qu’il soit dit encore  que les jeunes français sont les premiers consommateurs en Europe,il est émis un doute sur  l’application et résultats de la loi 2005 concernant les scéances d’information en collèges et lycées, le problème serait encore en gestation,il apparait très clairement que les messages ne soient pas passés encore faut-il les identifier et qu’un axiome se répéte tout le temps jusqu’à sa compréhension:l’usage prolongé de cannabis sur un encéphale en maturation se traduit par une baisse marquée du Qi irréversible.

L’heure n’est donc plus à l’expectase et la contemplation  mais bien à la prévention avec un enseignement scolaire  répétitif,si possible médicalisé,introduction des neurosciences,communications rejoignant la prévention de l’alcoolisme de l’adolescent qui est apparu sous un angle dangereux d’autant plus que souvent associé à la consommation du cannabis.

Le Cèdre de Coree,une Sacrée aventure

LE CEDRE DE COREE,

logo plantepremenstrueldsc_0317

SON HUILE ESSENTIELLE ,FIN D’UNE SAGA PEU ORDINAIRE FINALISEE LE 04/02/2008

coree

 

En 2007,un laboratoire,nous confie un audit concernant un composé d’huiles essentielles en pulvérisation contenant de l’huile de Cèdre de Corée,censé servir à désinfecter les chambres de maison de retraite,la demande était noble mais nous avez été étonnés d’une telle demande  qui trouve sa solution dans toutes les bibiographies: Le code de Santé publique apporta une réponse rapide et sans appel.Il faut souligner que certaines huiles essentielles sont hautement épileptogènes et allergisantes,le Code le rappelle sans cesse.

Il s’est posé d’emblée trois problèmes:

1)Identification du Cèdre de Corée

2)Ces composants,nature et effets avec le problème particulier de “L’huile Vierge de Pignon de Pin”

3)Les restrictions de l’usage de l’huile essentielle du Cèdre de Corée codification par l’article du Code de Santé,version mis en vigueur le 04/02/2011.

coree

Le CEDRE DE COREE,THYUA KORAENENSIS NAKAI

Le Cedre Coéren,parfois appelé pin coréen,est cité dans la pharmacopée chinoise en 1989.On l’appele aussi Pinus-Pent-Aphylla en Corée,Japon ,Sibérie et Mandchourie.En chinois le pin coréen est appelé Haî Song Zî.La nom de variété apparait en Russie sous le nom d’Abiès Meyryana qui n’apparait pas en Chine.Le seul élément tangible récent éthymologiquement est l’expression Pinus,utilisé en langage chinois dit vulgaire ou mandarin de 1880 à nos jours.La seule espèce approchante est Pinus Massonia Lam,appelé Sông Jié

coree

Utilisations traditionnelles en Chine:

*Feuilles:en décocté pour les parasites et rhumatismes

*Pollens:Cardiotonique et “Tonique” pulmonaire,Astringent

Il était utilisé dans les fièvres purpuréales dites de post-partum et les furoncles

*Tiges:Rhumatisme,maux de dents

*Résine:Analgésique,Diurétique,Coupde froid,Nausées.

*Ecorce de Tige:Astringent ,vulnéraire,parasicide

*Tiges et Feuilles:Coup de froid,nausée,Rhumatisme,infections cutanées

Dans la Pharmacopée Chinoise de 1989,le Pin Coréen appelé Pinus Koraiensis Siebold et Zucc,soit en chinois,Haî Sông Zî et d’après le Dictionary Chinese Traditionnal Medecine de 1979 du Jiangsu New medical college:

L’écorce des tiges est utilisée pour les brûlures et allergie cutanée.

Dans la Pharmacopée Coréenne de 1998,le Cédre est appelé Jat-No-Mou,

La tradition cite les graines comme:

*Anti-otoalgique(otites)

*Galatogogue

*Epistaxis

 

En principe il nécéssite 15 ans de culture mais il est utilisé au bout 6 ou 7 ans,le pin est commun en Corée,Japon,Nord de la Chine et son habitat est en haute altitude sur des massifs boisés.

 

ACTIONS THERAPEUTIQUES COREENNES

1)Inhibition de la formation de la TXB2 par le Picéide

2)Hypolipidémiant par la Picéide

3)Analgésique

4)Anti-inflammatoire

5)Anti-bactérien

CHIMIE DU CEDRE COREEN

*Acide Ester-oléique

*Acide Ester Linolénique

*Huile essentielle composée de:

-Monoterpène

-Sesqiterpène

-Diterpène

Il est donc aisé de prévoir des actions neurotoxique :thuyone,dérivé du camphre

et allergique par les terpènes et ses dérivés.

coree

Il faut rappeler le caractère toxique des éléments que composent les huiles esentielles,il faut les citer:

*Neurotoxicité:

-Cétone

-Thyuone

-Camphre

-Pinocamphre

-Lactone

-Menthol

-Eucalyptol

*Allergie

-Terpène

-Eugénol

-Cinnaldehyde

-Causticité cutanée du Phénol

-Toxicité gastrique et intestinale:Cinnaldehyde,phénol(Thymol,Carvacrol,Eugénol)

*Hepatoxicité

-Coumarine

-Pulgénine

-Composés du poivre et du pigment

*Cancérigéne

-Estragol

-Methylchavicol

-Safrol

-Pulgénine

-Béta-Asarone

*Les effets de L’ingestion ou inhalation des huiles essentielles sont ou mal connus ou sous-estimés

-Lavande

-Niaouli

-Thym

-Citronnelle

-Pin

*Contre-Indications formelles

-Femmes enceintes et allaitantes

-Jeunes enfants(Convulsions avec l’eucalyptol)

-Personnes agées,fragilisées psychiatriquement.

la Corée collabore avec le Canada oû apparaissent encore les noms déjà cités:Pinus-Pent-Aphylla

La Corée a établi quelques thérapeutiques sur l’utilisation du Cèdre de Corée,qui mériteraient plus d’éléments fiables:

*Désinfection générale:terme générique non précisé agissant sur le foie,estomac,et reins

*Insecticide:Punaises et Moustiques

*Surtout* Hypertention Artérielle

*Bronchite

*Refroidissement

dsc_0317tabeau monetsl270916

L’HUILE ESSENTIELLE DE PIGNON

Elle mérite que l’on s’y attarde puisque quelle contient jusquà 20 % de THEREBENTINE,donc loin d’être anodine considérée comme antiseptique,antiirritant,diurétique,vermifuge,anti-infectieux urinaire,les rhumes,bronchites,plaies cutanées et brûlures.En friction en rhumatologie.Le 24 avril 2006,l’huile de noix de pin a eu une tentative de promotion comme coupe-faim,controversée(agirait sur les centres de la satiété)

L’huile de PIGNON de PIN a été étudiée du 13 mars 2008 au 31 janvier 2010 par l’organisme CAPTV de Strasbourg sur 4551 cas agés de 30 à 39 ans.

Il est apparu une DYSGEUSIE-AGEUSIE dans les 24 h dans 84 % des cas,94 % en 48 heures.La quantité ingérée était en moyenne de 30 g/j (avec 15 marques différentes).les espèces les plus rencontrées étaient:Pinus Amandi et Massoniana.

L’huile vierge contient:

-Vitamine E:92%

-Acide gras:30,4%

-Acide Linoléique:59,2%

-Acide linolenique:0,5 %

L’huile contient des composés cétoniques,donc à usage externe.

RESULTATS GLOBAUX

L’ageusie est une sensation d’amertume et de goût metallique.les résultats montrent:

-Dysgeusie:3111 soient 91,4%

-Nausées:101 soient 3 %

-Céphalées: 84 soient 2,5 %

-Diarrhées:64 soient 1,9 %

-Douleurs gastriques:64 soient 1,9 %

Vomissements:25 soient 0,7 %

Il existe des susceptibilité variables mais les femmes sont plus sensibles,les symptômes disparaissent entre 3 et 45 jours(durée moyenne 45 jours).L’AFSSA a étudié ce problème en septembre 2002 et a noté que les pins coréens et chinois(études italiennes et norvégiennes) étaient le plus souvent en cause.Il existe un lien directe entre la dose ingérée de pignon et les troubles digestifs.Un possible lien neuro-toxique du Pignon a été évoqué.

Bibliographie:

-Chi-Hji 1986

-Kimura 1983

-Jiang Xi 1988

-Sakagami 1992

-San Feliciano 1988

La thérebenthine,les Cétones(à usage souvent mal contrôlés),les Terpènes,l’Ageusie,une incidence neuro-toxique font du Cedre de Corée une place préférentielle dans son encadrement et surveillance journalière et sa limitation d’utilisation  justifiée par le décret du 4 février 2011

 

 

Le GUI,Viscum Album,Limites et Encadrement Thérapeutique.

Le Gui,Loranthacée est une plante semi-parasitaire du Chêne,Saule,Pommier,Pin,Peuplier,Prunier ,pouvant varier en composition selon l’espéce (Hänsel 1994)

 

 

Utilisé depuis l’antiquité ::Persépone se servait du Gui pour ouvrir les portes de l’enfer,pour les Celtes le Gui protège des sortilèges et maléfices,Pline et Hippocrate la recommandait pour l’épilepsie,vertiges et tumeurs.Celsus en 150 après JC le prescrira dans l’epilepsie,usage qui subsistera jusqu’au 18 éme siècle.

 

 

Tradition

Le gui  se retrouve dans le traitement  traditionnel des :

neuralgie,épilepsie,rhumatisme,asthme,diabète,crampes,gastralgies,

,calculs rénaux,hypertension artérielle,bouffées de chaleur de la ménopause,diurétique,antispamodique intestinal et cardiaque

Classiquement il était proposé 40 gr de feuilles fraiches macérées dans un litre de vin blanc,filtrer,et donner à 100gr /jour

Il a été proposé 2 à 6 gr de feuilles ,3 fois par jour

2 cuillères de feuilles séchées dans 500 CC d’eau froide,macération de 10 à 12 h,filtration,dose deux Tasses par jour.

Teinture mère à 0,5 était proposée à 10 à 60 gouttes par jour

 

 

Il apparait de façon récurrente défauts de standardisation et concentration en lectine,et  les effets secondaires ne sont pas anodins

*Troubles Electrolytiques et Leucocytaires

*Hépatite

*Désordres Psychiatriques à type de Délires et Hallucinations

*Crises convulsives;

*Bradycardie

*Hypotension et Hypertension

*Déshydratation

*Fièvre

*Vomissements

*Nausées

*Myosis

 

INTERDICTION de PRESCRIPTIONS

Femme Enceinte et Allaitante

Allergique

 

 

TOXICITE

Anon/Lancet 1982

Harvey;Colin-Jones BMJ 1981

Surtout Baies de Gui du Pommier,l’Enfant est particulièrement vulnérable

2 à 3 baies:

Irritation digestive,Douleur Abdominale;Vomissements,diarrhées sanglantes

15 baies:

Leucopénie;Bradycardie,Tachycardie;Vasodilatation;FibrillationVentriculaire,

Arrêt cardiaque,Dépression Neuro-musculaire,Paralysie,Décès.

 

 

CHIMIE

Lectine (ML1,ML 2 et 3),glycoprotéine liée au Galactose,flavonoides,Amines type Tyramine,Acide caféique,Saponides,Alcool terpeniques dérivés de l’Oléane,alcaloïdes,Tannins

Surtout lectine ;concentré en Décembre(Urech.2006)

Viscotoxine(Avec 46 acides aminés) cardiotoxique et neurotoxique,très concentré en  Juin (Urech.2006)

Dose léthale DL 50:32 mg/kg de plante séche pour une souris.

 

 

 

PHARMACOLOGIE

 

:

*APOPTOTIQUE et CYTOTOXIQUE:

Viscotoxine,Lectine,Triterpéne

 

*ANTI-OXYDANT,ANTI-INFLAMMATOIRE,HYPOTENSEUR

Acide Phénolique,Phénylpropanoïdes,Flavonoïdes.

 

<<<<<<<<<<Nzazuk/Orrkowski /Nat.prod Res.2016-30(4)373-85

 

*ANTI-OXYDANT,ANTI-NOCICEPTIF,ANTI-DEPRESSEUR

Action du Polyphenol de feuilles de Viscum Orientale(utilisé traditionnellement pour la douleur,troubles neurospyschiques,anti-tumoral)

Front.Pharm.Juin2016 /29-7-176/Khatun,Rahman; MM et M;Hossain,Jahan,Nesa

*SEDATIF,ANTI-EPILEPTIQUE,ANTI-PSYCHOTIQUE

Effets du Viscum Album sur Souris et Rats.il est suggéré une réduction de l’activité motrice facilitée par la transmission Gabaergique et blocage des canaux Sodium NA +,ou ouvrant les canaux Chlore Cl- ou stimulation des systemes Gabaergiques.Au niveau comportemental,activité de type anti-dopaminergique.

Jour.Ethnopharmacol.Juin2012,14-141(3)810-6/Gupta;Kamzi;Afzal;Rahman,Salem;Ashraf;Kusroo;Nazeer; AHmed S;Muleeb;Ahmed.Z;Anwaer

 

 

 

La Legislation Européenne

Il faudra attendre  la directive  2001/83/EC pour statuer sur la nature et qualités  des principales indications récurrentes du GUI:

 

 

<<<<<<<<<Cardio-vasculaire Hypertension artérielle en particulier

Principales Références

 

*Boericke 1901

*Leclerc H.1966

*Delfosse 1998

*Duke James1985

*Van Hellemont 1985

*Barnes 2007

*Bisset 1994

*Hänsel 1994

*Rote List 2010-2011

*Henriette Herbal 2011

 

 

 

<<<<<<<<<<Oncologique

Principales Références

 

*Barnes;Anderson,Philipson 2007

*Bussing 2000

*Hänsel,Keller,Rimpler,Schneider 1994

*Kienle;Kiene 2003

 

 

On se heurte

 

 

  •  HYPERTENSION:

 

 

  • <<<<Au faible recrutement et critères d’inclusion ,résultats  momentanés ,et variables ,préparations très différentiées

 

  • ONCOLOGIE:

 

  • <<<avec methode de production de produits n’étant pas du domaine public;
  • <<<<qualité et quantité de composants variables souvent non communiquées et surtout extrêment différenciées ou selon leur origine.
  • <<<<Défaut de standardisation avec peu d’ indice de prescription clinique .

Ces faits oncologiques ont été initiées par Rudolf Steiner en 1921 avec son Jus Fermenté de Gui (Iscador).essais thérapeutiques qui ont été rapporté par Morton effet inhibiteur tumoral (1975) et par Duke  qui se référe à Wealth of India de 1948 à 1976,parle de molécule complexe dosée à 0,006 à 0,0 5mg/kg;le gui est présenté comme anti-tumoral indépendamment de sa toxicité,cancéro-statique,inducteur d’anti-corps.(  1985)

Les faits de laboratoires  confirmeront des hypothèses thérapeutiques mais ne seront pas corrhoborés par les essais cliniques récents,s’adressant le  plus souvent à des phases avancées de pathologie oû il est difficile de situer le bénéfice réel en terme de temps de survie et d’efficacité,particulièrement dans les cancers pancréatiques,ou vessie avancés ;tumeur osseuse d’Ewing., mélanome.

Une mise au point  s’avère indispensable.en sachant que la plupart des pays d’Europe présentent des produits non superposables et certains n’adhérent pas à ces indications,notamment la FRANCE,Belgique,Hollande,Danemark,Irlande,Portugal,Malte,Finlande,Italie.

 

 

LES INDICATIONS CARDIO-VASCULAIRES

 

 

Si on référére   à des ouvrages tels que  Boericke( 1976 )ou Henriette Herbal ( 2011) on est en droit en 2016 de poser le bien fondé des indication vasculaires du GUI,d’autant qu’il est fait référence à une indication d’Ellingwood ( 1908) totalement dépassée.Il est question d’hypertrophie cardiaque avec insuffisance valvulaire,dyspnée de décubitus,oédeme,pouls faible ou petit;bref toutes ces indications requièrent un avis de cardiologie et on ne saurait traiter une insuffisance cardiaque par un tel traitement nettement insuffisant.Pourtant ,on retrouve l’indication du Gui comme hypotenseur  dans les pharmacopée diverses Martindale 1999/Techcoslovaque 1994,Allemande 1995,Anglaise 1996

Dans tous les cas ,Il apparait que l’effet vasculaire est dépendant du mode de préparation,et  de plus dans l’ensemble les critères d’inclusions et nombres de patients sont limités.

La posologie proposée est de à 1 gr de poudre,action évaluée,sur une période de 7 à 14 jours,oû il est dit ” que dans quelques cas la tension baisse sur quelques mois”,en faisant disparaitre vertiges;troubles visuels,céphalées en 3-5 jours (Hänsel .1994).Sur un étude de 120 patients d’hypertension modérée 1-3,la tension  passe de 187-180 à 165-150 avec 0,6 -2,8 gr de Gui par jour Avec disparitions des signes accompagnateurs déjà cités(Hänsel.1994/ Wichtl 1994/Henriette 2011).enfinde compte l’effet est modeste ,si on tiend compte des nouvelles obligations de sauvegarde et maintient à des chiffres bien inférieur permettant de protéger le patient d’incidents cérébraux ou coronariens.Les essais avec le Gui sont peu documentés sur les effets à long terme avec véritable randomisation et protection vasculaire.

Les indications hypotensives seront étudiées de nombreuse fois entre début 20 éme siècle et 1958.Il est surtout noté des indications dans l’hypertension et athérosclérose,rapporté dans les ouvrages de Leclerc (1966) et Henriette (2011),oû on insiste surtout l’action anti-spasmodique.;action attribuée à l’acéthylcholine,histamine,acide gamma-amino-butyrique,tyramine et flavones (Henriette 2011/Duke 1985:Barnes 2007) avec action de stimulation parasympathique avec vasodilatation vasculaire (Van Hellemont 1985);toutefois l’action anti-hypertensive est modeste avec un ratio de baisse de 20 % de la tension(Van Hellemont 1985).une action biphasique Hypotensive et hypertensive a été noté par Barnes(2007).Un essai chinois avec le Gui appelé HUJISHENG en  une solution alcoolique à 20% donné à 20 à 40 gouttes ; 2 à 3 fois par jour sur 100 patients a montré des effets peu significatifs (Zhang 1954 Modern Chin.Mater Med et Pekov 1979.)Dans le Chang et But de 2000 on souligne que l’effet hypotensif est surtout noté avec l’association du Gui,des fruits d’Aubépine,Ail,Feuille de  Clerodendron Trichotomum(Zou 1957)

L’effet myorelaxant vasculaire et intestinal de viscum album  a été prouvé in Vitro,par action inhibitrice des canaux calciques comme le verapamil.donc action Anti-Spasmodique et Anti-hypertenseur.BMC Compl.Alternt.Med 2016.juillet.27-16251/Khan;Ali;Quyyun;Hussain;Shah,Wahhit.Toutefois,il n’est pas apparu d’essai comparatif.

INTERACTIONS  MEDICAMENTEUSES

*Le Gui potentialise les Hypertenseurs,Anti-dépresseurs,Béta-Blocant cardiaque

 

 

 

LE GUI EN ONCOLOGIE

 

 

Souvent citée,la Directive 2001/83/EC stipule que ,l’action oncologique du Gui n’est pas validée fautes de critères de randomisation et de standardisation des produits et comparaisons thérapeutiques.

Il est confirmé que les Lectines et Viscotoxines sont cytotoxiques et immunomodulateur Kienle et Kiene (2003) et Tabiasco(2002);mais les critères d’évaluation ne sont pas communiqués.

De même,les études oncologiques de Lange-Lindberg (2006);Keinle et Kiene 2007;Horneber 2008;Ziegler et Grossarth-Maticek 2010;Melzer et Saller2009;Osterman 2009,Kienle t Kiene 2010;Bussing 2012;Hamre 2006;Stoss 1999;Goebell 2002;Kleeberg 2004;Piao2004;Semiglasov 2004 et2006,Steuer-Vogt 2001,sont publiées mais pour les autorités européennes considérent que ces études sont hors évaluation commune en cancérologie,standartisation des produits,mode de rondomisation,nombre de patients et choix des pathologies

Sans conflit d’intêrêt,des publications peuvent être citées mais doivent être analysées avec rigueur,dans le respect de données thérapeutiques réactualisees.Il ne peut être question d’accorder le blanc seing à une thérapeutique n’ayant pas encore reçue l’agrément ou AMM.

*Utilisation avec peu de réactions secondaires d’ application intratumorale de Viscum Album.Sur 132 cancers recevant des injections de 862 IT(préparations d’Abdona,Hilixor et Iscunine)de2007 à 2013  ;observation de fièvre et inflammation au point d’injection.les auteurs pensent à recommander cette méthode et de procéder à une études prospective

Integr Cancer Ther.Mars 2015-14(2)-140-8/Steele;Axtner;Kröz;Matthes;Shad

*Traitement du Cancer de VESSIE Récidivant;Haute dose de GUI Sur 8 cas  entre 2006 et 2012.28 rémissions,avec surveillance moyenne de 48,5 mois.Dans l’ensemble bonne tolérance mais prospective préventive de récidive non encore cernée.

Perm.J.2015;Fall.19(4)76-83/von Schoen-Angerer,Wilkens;Kienle;Liene;Vagedes

*Etude de Viscum Fraxini 2 sur HEPATOCARCINOME AVANCE

Sur 23 patients ,médiane de temps de survie 6,5 mois.pas d’action hématologique  ou toxique légére:17,4 % douleur;Fièvre 34,8 %,erytheme au point d’injecton  13,1%.Avant tout activité anti-tumorale et profil toxique bas mais pas d’études avec les traitements actualisés standardisés

Br J Cancer Janvier 2004-12-90(1)65-9/Mabed;El-Helw;Shamaa

*Soins Palliatifs sur 240 patients avec CANCER PANCREATIQUE STADE IV dépassé.

74 % avec traitement de Viscum album,et 64 % en assoçiation avec chimiothérapie.Temps de survie de 5,4 mois avec le Viscum Album seul.

BMC Cancer 2016 Aout/2-16-579/Axtner;Steele;Kröz;Spahn;Matthes,Schad

Cette étude difficile à analyser doit être précisée,sur une procédure éventuelle future.

*Etude versus Epotoside et Viscum Album dans les OSTEOSARCOMES

Sur 20 patients .Médiane de survie avec Epotoside 4mois,Temps médian pour Viscum album 39 mois.Donc prolongation de survie et toxicité faible et meilleure qualité de vie.Cette étude doit être analysée avec rigueur mais les auteurs demandent un élargissement d’études

Evid Based.Compl.Med 2014–2014-210198/Longhi;Reif;Mariani;Ferrari.

*Action Synergique des composants de Viscum Album sur  le SARCOME d’EWING

Action convergente de l’action du viscum album dans cette pathologie très grave

Action anticancéreuse des Acides Terpéniques, Lectines et Viscotoxines.pour le Sarcome l’extrait utilisé est sans Triterpene.ActionAnti-Apoptotique et anti-tumorale sur cellules souches et modéle sopuris.Processus considéré comme un  adjuvant utile dans le sarcome d’Ewing

PloS one Septembre 2016/2-11(9)e0159749/Twardzick;Kliensimon;Rolff;Jäger;Eggert;Seifert;Delinbinski

*Résulats final de EORTC /18871/DKG80-1 enphase 3 Avec rLFN-Alpha2b versus RlFN-Gamma Versus Iscador sur MELANOME à haut risque primaire opéré (Epaisseur >3 mm) ou présence de métastase ganglionnaire

Pas de bénéfice clinique pour les traitement adjuvant avec dose faible de rlFN-Alpha2B ou rlFN-gamma ou Iscador M chez les patients à mélanome à haut risque

Europ.J Cancer Fevrier 2004/(3)390-402/Kleeberg;Suciu;Bröcker,Ruiter,Chartier ;Lienard,Marsden;Schadendorf,Eggermont.

*A propos d’une thérapeutique intraveineuse De VISCUM Album,étude sur 4695 patients avec cancers de 2003 à 2013..2805 recoivent le Gui sous des préparations différentes,478 en voie intraveineuse.(Iscador,Helixor,Abdona viscum Fraxini)

Peu de réactions secondaires 4,6 % avec Viscum , versus chimiothérapie 1,6 %,.

Voie intra-veineuse mieux tolérée que vois sous-cutanée.Abdona et Helixor mieux toléré qu’Iscador

Evide.Based Compl.and Alternat Med/Vol 2014(2014)Article ID 236310/Megan;Steele;Axtner;Happe;Kröz;Matthes;Schad

Conclusions Temporaires  en 2016

*L’utilisation du GUI en cardiologie en regard du bénéfice -risques et des réactions secondaires,son utilisation dans l’Hypertension Artérielle justifie une nécessaire encadrement et ne répond plus aux critères modernes réactualisées.

*En matière d’Oncologie,il n’existe pas de traitement en franc tireur,il ne faut pas s’aventurer,c’est une obligation de s’adresser à de services compétents,si le Gui pêrmet d’améliorer la qualité de vie,il faut faire des randomisations,et il est encore prématuré de définir une stratégie sans essais encadrés et maladies parfaitement définies  de pathologies graves et complexes qui ont bénéficiées de nouvelles technologies;ne pas retarder  un traitement bénéfique et il faut s’adresser à des services en top niveau..

 

Le Lichen d’Islande

                             LE LICHEN D’ISLANDE

                            CETRARIA ISLANDICA

Un Anti-Asthenique , digestif ou Simple complément Alimentaire?

 

Le ton est donné dans le formulaire de Dujardin-Beaumetz d’Août 1887,qui livre les indications générales:

*Analeptique ,Pectoral;Mal de Mer

et surtout

*Le CHOCOLAT au LICHEN(Tapie) assoçiant

*SUCRE en Pain :3500 gr

*CACAO Caraque:3000 gr

*CANNELLE de Ceylan:50 gr

*Extrait de LICHEN sec,privé d’amertume:390 gr

*Gelée de LICHEN:500 gr

Donc sont posées très tôt les valeurs essentielles du LICHEN:alimentaires et thérapeutiques.

Les LICHENS sont de la famille des FUNGI,particulièrement resistant aux variations climatiques,avec 20.000 espèces

Leur applications des Lichens sont classiques:

1)Alimentaires:pain et gateaux dchez les populations du Nord.Attention la forme VULPINA est TOXIQUE

2)Industrielles:Teinturerie et Parfumerie

3)Médicales:

*Antibiotique

*Nutritif

*Antidiarrhéique

*Trombolytique(Lichen Umbelicaria ciculenta)

*Anti-Inflammatoire

*Insecticide

PROBLEMATIQUE DE L’ACIDE USNIQUE(valeur antibiotique)

Trouvé dans les espèces Ramila Cetraria,Alectoria,Usnee Barabata(utilisé en comestologie)

L’acide usnique est actif sur les bacilles gram poistif,surtout il est toxique par voie parentérale et cette acide appartient au benzofurane et benzothiophène dérivés du 5.Methobenzofurane trouvé dans les fucocoumarines oû se trouvent  Acide Usnique. et  l’AFLATOXINE(Cancérogénèse hépatique ).l’acide usnique est surtout efficace en externe.En 1989 une action anti-tumorale et anti-VIH a té isolé pour cet acide.

On retrouve des dérivés benzofuranes chez une Astéracée,Microglossa Pyrifolia utilisée au Sénégal comme décongestif pelvien,blénnorrhagie,diurétique,purgatif,donc d’action éloignée des classiques du Lichen d’islande

 

                                 LICHEN D’ISLANDE

                                 CETRARIA ISLANDICA

CHIMIE

*Principe Amer:acide cetrarique soluble dans l’eau froide.

*Acide Usnique

*Acide Protolichestrique

*LICHENINE:Non dégradée par l’estomac,elle gonfle dans l’eau chaude:utilisée comme gel.,ce gel est un composant mucilagineux glucidique transformé par l’eau est de tradition ancienne ‘analeptique,pectoral et antiémétique

La posologie classique est:

Lichen avec amertume,non lavée:5gr/jour /soient 3 tasses apr jour

Lichen apêrès lavage sans cétrarine:10 gr/litre pour un poids de 70 kg

                          LICHEN AVEC CETRARINE

*Excitant de motricité stomacale et intestinale:

d’oû indications pour:

*Perte d’Appétit chez le vieillard et l’Enfant: 5 gr/litre .Eventuellement associé avec

Gentiane 0,1/Eleutheorocoque 0,1/Hibiscus 0,1/Eglantier 0,1 pour une gélule 4 fois /j

*Constipation

*Stimule production globles rouges et leucocyte

:anémie post-infectieuse(stimulation des globules rouges et leucocytes)

*ANTI- NAUSEEUX de la femme enceinte

*OXYUROSE surtout,et ascaridiose:5 gr/litre en alternance avec huile essentielle d’Ail deux gélules dosée à 1cgr ou gentiane à 0,02 d’extrait sec,3/j,ou alterner avec Artemisia Absintium 10 gr et ecorce Kousso 3 gr pour un litre.

*Toux diverses

 

                                LICHEN SANS CETRARINE

1)Adoucissant:Ulcus gastrique et colites.

2)ANTI-DIARRHEIQUE

Cetraria sans cetrarine 10 gr/litre associé éventuellement avec

*Vergerette du Canada 0,15 et Vaccium Myrtillus 0,15 pour une gélule,4 /jour

3)NUTRITIF:

pour enfant et vieillard

4)ANTI-TUSSIF:

*Plante sans cetrarine :5gr/litre associé éventuellement avec:

Tussilago Farfara 0,05/Cupressus sempervirens 0,20/Thymus Vulgaris 0,2 pour une gélule 4 fois par jour.

Si infection penser aux huile sessenielles:Origan+Girofle+Sarieette à  1 cg de chaque,pour une gélule,3/j

 

INCURSION SUR LES LICHENS DU CONTINENT SUB-INDIEN

Dans les matières médicales de renom,apparait la difficulté de différencier les espèces de lichens,oû sont citer surtout citer ceux des montagnes et particulièrement:

PARMELIA

Dans le livre antique CARAKA,il est appelé SHAILEYA dont l’indication est limitée aux états dits toxiques et Anémie

La tradition populaire est plus explicite et recouvre les indications déjà connues:

*Dyspepsie,Diarrhée,Spermatorrhée,Aménorrhée,Blessure.

La référence en un terme générique CHHAIELAA,englobe Algue et Champignon.On considère toutefois que ce terme désignerait le PARMELIA dont la chimie est déclinée:

Linchenine,Protéines,Vitamine C,Riboflavine,Atranorine,Acides Salazine.

Les indications semblent plus conformes :Astringent,Résolutive,Activité Bactérienne sur bacilles Gram .plus(Hémophylus et Pneumocoque).

L’espèce USNEE est évoquée avec son acide Barbatique,hémolytique.Il existe manifestement non pas une confusion mais une difficulté de choix d’espèces que la tradition pourtant définit par ses choix thérapeutiques.et que les recherches doivent préciser.

APPORTS DU LICHEN

 

Le LICHEN fait partie de d’alimentation humaine et animale depuis des millénaires mais il faut souligner le rôle très particulier de l’acide Usnique proche des Fucocoumarines et qui justiferait une clarification.D’autant plus que certains auteurs ont relaté l’HEPATOXICITE de l’Acide USNIQUE ce que l’indice analogique biochimique devrait inspirer.S’il est incontestable que LICHEN fait partie de l’histoire humaine,il importe d’approfonfir ce problème et se référer à:

*Hsu-Huang-Chang-Fy.Jour.Gastr.Hepato.2005

*Lee-Durazo-Lassian-Han.Am;Jour.Of Gast.05/004

*Sanchez.Mayo Clinic Proc.2006

Le LICHEN demeure un indice de la pollution et de la régulation de résidus toxiques et son caractère positif digestif,stimulant érythrocytaires et leucocytaires demeurent et son apport comme complément alimentaire sont loin d’être négligeables.

 

Le VIN à usage MEDICINAL,Pourquoi persiste son emploi récurrent ,héritage de la civilisation humaine?

2fondphytob3cirrhoseLe VIN à USAGE MEDICINAL

Notre propos est ne pas faire l’apologie du vin mais d’essayer de comprendre que son usage fait partie de la civilisation humaine,et de clarifier des indications qui dans l’ensemble sont obsolètes ,inadaptées  voire totalement éronnées.

 

Un fait est inaliénable:il n’existe pas de civilisation humaine sans processus de fermentation.

 

Son ancrage culturel explique pour une large part les difficultés d’aborder sa régulation,et aborder cet ancrage c’est faire référence souvent à un déni culturel,  et naturellement aux incidences soçio-économiques.solidement implantées, n’etant pas le pré -carré des pays producteurs.,mais bien de l’espèce humaine.

Quelque soit le continent la vigne et l’usage du vin se perd dans la nuit des temps,seules les populations aborigénes australiennes et certaines populations de la forêt amazonienne ne connurent pas le processus de fermentation sous entendant donc une connaissance élaborée des processus chimiques de transformation de l’amidon ou tout autre matière permettant certes de pratiquer l’alcoolisation mais ouvrant la voie aux procédés de conservations et protection de la nourriture en prévision des changements climatiques ou catastrophes naturelles brutaux.Malgré tout,si ces populations ne connaissaient pas le vin,ils pratiquaient des ordalies avec d’autres produits type datura,yague,mescal,mais ces procédures initiatiques ne semblent pas élargir le champ des connaissances ,mais en ces  termes l’ordalie  limite arbitrairement et définissant l’univers oû l’homme se conçoit comme un équilibre ,une symbiose (microscome),un échange immuable entre nature , environnement et stabilité soçiale.

 

Classiquement,la vigne est censée être cultivée vers 6000-7000 avant JC

au Proche -Orient et Mésopotamie.

 

En fait,il est acquis que la variété sauvage Vitis Sylvestris existait au Néolithique voire le Paleolitique et que pour des raisons évidentes climatiques glaciaires (4éme glaciation,de Wûrm) l’expansion  de la vigne sauvage naturellement se fit sur le pourtour méditerranéen,mais aucun indice tangible ne permet de déterminer le début et les modes  d’exploitation de la vigne.Si la fermentation du jus de raisin est acquise ,sa conservation et aromatisation est dû à la présence de résine de Terébinthe empêchant le vin de tourner en vinaigre(Labaste:Les vins grecs.Annales de Géographie.48/1939/Pline :Pis Liquida et Crapula)

Il apparait toute fois une sacralisation précoce de la vigne ,mère-cep de vigne(Mésopotamie),utilisation sacerdotale,l’apparition de la bière est liée à l’exploitation céréalière demande une invention et nouveauté dans le processus d’alcoolisation.

 

Le caractère économique apparut assez tôt,on relate l’incursion des Gaulois (bien avant la conquète de la Gaule par Jules Cesar) dans les plaines du Pô  d’Italie , ramenant des sarments de vignes en Provence,Dauphiné,Narbonne,Auvergne.

La culture de la vigne eut un tel succès dans le Sud que Domitien,craignant  pour l’expansion du blé ,ordonna d’arracher les vignes.

Probus rétablit la liberté de culture des vignes favorisant ainsi son expansion sur les coteaux du Rhône,Dijon,Cher,Marne,Moselle mais aussi Languedoc,Gascogne,Guyenne,Orléannais,Ile de FRANCE.;au temps de Pline on compte 80 variétés de vigne.

 

 

Du  Paradoxe Français au Réalisme médical.

 

Le parcours historique du Vin est unique,car référencée  sur des millénaires en terme symbolique religieux,philosophique,d’art de vivre, thérapeutique,on passe du médicament, un euphorisant,”un dompteur d’homme”,voire un aliment et bien sûr un toxique.

 

Dans la Bible symbôle de Redemption,sanctifie le Shabath,

Egaie la vie Ecclésiaste 10,réjouit le coeur des hommes Psaume 102,

Premiere cause de guérisons c’est le vin,la première cause de longévité /B.Batia 58,

Engendre la débauche Bamidhar Rabba 20,

Cause de lamentation dans le monde Yoma 16,

Conduit aux quatre péchés cardinaux :idolatrie,débauche,médisance,meurtre;Tambou Chimini.

Grande symbolique du Sang de Jésus et du Vin dans les Evangiles,(Jean et Mathieu)Discours de la Cène(Eucharistie)

Dans le Coran Sourate II vers 26./VI vers 100/13 vers 4 oû il est dit améliorant le teint et anti-phlegmatique,par contre les versets 30 et 91 formalisent sa prohibition.

Platon dit qu’en usage modéré le vin réchauffe l’âme et le coeur.Pline surenchérit :nourrit le sang,réjouit l’estomac,amortit chagrin et souçis.

L’ecole de Salerne crée sous Charlemagne,avec son corpus médical en poésie,fait l’éloge du vin pour le regain de la jeunesse chez le vieillard,tonifiant le cerveau ,l’esprit et l’oreille fine

Saint-Benoit parle de Breuvage Divin et préconise un quart de litre par jour pour conserver la forme

Helvetius au XVIII éme,médecin du régent fait au moins 60 ordonnances oû apparait 20 références au vin.Au XIX ém siècle Magendie le prescrit contre le choléra,Rambuteau en 1886 le propose  ajouté dans l’eau pour lutter contre la même pathologie.Le XIX siècle est la grande époque des vins médicinaux:Gentiane(digestion)Quinine(fiévre).La pharmacopée française de 1840 recence 160 préparations à base de vin.

 

Le début du XX iéme siècle montre de sérieux dérapages:

 

 

*En 1904,Gauthier parle d’aliment précieux si utilisé à 1g d’alcool/Kg.jour qui représente une dose importante soit:un litre de vin pour un sujet de 80 kg

 

*Tardieu en 1931,promotionne allégrement le vin:un litre de vin de 10° est comparé à 900 gr de lait,ou 370gr de Pain,ou 5 oeufs.

 

 

Il faudra attendre les années 1954 sous le mandat de Mendes-France pour que les biéres ou vin soient supprimés dans les cantines des écoles.

 

 

11 decembre 1990,Loi Evin encadrant la publicité des alcools <<<Impact positif sur la consommation globale d’alcool de 1990 à 2000 avec baisse de 20%

 

 

11 juin 2015, Amendement de la loi Evin distinguant Informations et Publicité sur l’Alcool.

 

C’est dire que l’ancrage est si profond qu’une réglementation des consommations d’alcool demeure problématique.Il ne faut donc pas s’étonner de nombreuses publications élogieuses , récurentes sur le vin et sans préjuger des impacts de consommation et conflits d’intêrêt :

Vin et Santé en 2011,Boire Mieux pour vivre vieux 2009;Bacchus sur Ordonnance 2006,Alcool,Vin et Santé 2007.La liste est considérable passant de la santé,guides de terroir,guides de cuisine,nombreuses publications des productions avec leur spécificité.

Sans précher l’Acése ou la Burre ,avant de décrypter les crus et indications que l’on trouve écrite de façon élégante dans PHYTOGRAPHIE MEDICALE de Joseph ROQUES( 1835):”le vin est le Premier des Cordiaux” et fait l’éloge mérité de notre pays “La FRANCE fournit  toutes sortes de vins,c’est la terre promise pour l’homme doué d’un palais délicat,pour le gourmet privilégié”,il demeure indispensable de réviser le concept du PARADOXE FRANCAIS,concernant la consommation du vin et prévention des maladies et en particulier cardio-vasculaires;concept qui a été longtemps conforté par la présence de polyphénol,le RESVERATROL,( étude  en 1991 dans Lancet et par l’INSERM en septembre 2010.)

 

Le Paradoxe Français étudié dans le Gers a montré que la consommation modérée  de vin par jour  diminuait la mortalité par infarctus du Myocarde

..In.Multinational Monitoring of Trends and Determinants Causes Cardio-Vasculaires Diseases de 1997-2002  /Inserm U 744- Lille,/Faculté de Strasbourg /Inserm U 58 de Toulouse:

Baisse significative de mortalité par Infarctus du Myocarde de 2,7% chez l’homme et 2,1% chez la femme.

Taux de mortalité plus élevé à Lille et Strasbourg et ratio de mortalité plus bas à Toulouse,confirmant  les études du GERS.

 

L’INRA  en janvier 2010 a démontré le rôle positif du Resvératrol intervenant sur la protection cardio-vasculaire.

Mais en fait déjà les études multicentriques de 1994 à 1999 et Baromètre Santé de 2004-2005 ont montré que le facteur alimentaire n’était pas le seul élément de prévention.

Pour l’OMS une consommation modérée est de un à deux verres de vin par jour.

 

Deux points à souligner:

 

*La prise en charge rapide et précoce des accidents coronariens diminue de 50 % le ratio de mortalité.

 

*La comparaison de sujets sous Resveratrol et pratiquant un exercice physique montre que l’exercice physique programmé était de loin le plus significatif et bénéfique.

 

Les études in vitro,in vivo,et chez l’homme depuis 2014,démontre et confirme que l’exercice physique demeure la pierre angulaire de la sauvegarde cardio-vasculaire.

 

 

Grands Axes de Recherche Comparative Vasculaire  Resveratrol et Exercice Physique

 

 

A)Place du PARADOXE FRANCAIS et DU REVESRATROL

 

 

Depuis que le concept du Paradoxe français est en place, l’OMS prend le relais et évoque avec optimisme une réduction de 40 % des risques cardio-vasculaires avec le vin

 

1)Les recherches de laboratoire ne font qu’à cette époque reprendre le flambeau

*Lancet 1992 Vin,Alcool,Paradoxe français et maladies coronariennes Renaud.De Lorgeril

*Epidemiology of coronary disease and alcool.Klatsky.1999

*Alcool and French Paradox.Constant 1997

 

2)Les Essais de laboratoires du Polyphenol,RESVERATROL(en concentration variable surtout élévé dans le vin de Bourgogne) ,conforte son action anti-oxydante,s’opposant aux radicaux libres

*Stilbéne et activité anti-oxydante.Merillon,Fauconnier.1997

*Inhibition de l’Aggrégation plaquettaire.Pace,Ascial 1995

*Prévention du Diabète 2 et Obésité Inserm 4476,INRA 12660 .Marseille

*Modulation de l’ARN impliqué dans le cancer Latruffe.Inserm866

*Flavonoïdes et effets cardiaques.Cookes-Samsun 1996

*Trans-Revesrarol et Coronaires .Pace;Sciak 1997

*l’INRA en janvier 2010 conforte le facteur alimentaire dont le Resveratrol de protection cardiovasculaire,suite logique de l’Etude 5 fruits et 5 légumes réduisant globalement les risques coronariens.

*Etude DART Réduction de mortalité de 30%/ /Etude GISSI-Prévention Diminution de ratio mortalité de 20%

 

 

3) Déjà évoquée ,les Etudes INSERM De Lille,INSERM U744,Faculté de Strasbourg INSERM U58 de Toulouse sur 21 pays et 4 continents de 1997 à 2002 montrent que l’Europe du Sud et Chine sont moins touchés.

Quelque soit le sexe le gradiant de mortalité de 1985 à 1999 est plus élevé dans les pays du Nord(Norvége,Suéde,France).la mortalité est toujours plus élévée à Lille et Strasbourg qu’à Toulouse,recoupant ainsi les études  du Gers.

S’il existe un facteur alimentaire préventif indéniable , fait très important ,l’accent est mis sur la maitrise et prise en charge précoce de la maladie coronarienne qui diminue de 50% le ratio de mortalité.

 

4 )l’Etude MONICA-OMS démontre que les critères alimentaires de protection cardio-vasculaire ne sont pas les seuls, d’autres apparaissent comme facteurs fixes et modulables

 

*GENETIQUE

 

*OBESITE

 

*ACIDES GRAS LIBRES CIRCULANTS

 

 

*HYPERCHOLESTEROLEMIE

 

*POLLUTION

 

*TABAC (déjà évoqué par Baromètre-Santé de 2004-2005)

 

*STRESS et SYNDROME METABOLIQUE

 

 

*ACTIVITE PHYSIQUE

 

 

 

5) RÖLES DE L’ EXERCICE PHYSIQUE et  RESVERATROL.

 

 

Il apparait de plus en plus comme un facteur déterminant de protection cardio-vasculaire et protège le sujet vieillissant.et doit être non seulement être encadré mais modulé en fonction de la physiologie,la pathologie,et antécédants.

 

<<<<<<L’Etude d’aout 2014 in Exp.Gerontol./Gu,Wang,Zhang,Liu démontre avec force ce que peut apporter l’effort physique comparé à l’apport de Resveratrol en terme de protection du systéme vasculaire du sujet agé;

Il a été observé qu’in vitro,modélisation animale, que l’exercice et Resveratrol agissent de façon identique de bioviabiliité sur les mêmes voies

 

*Equilibre d’oxydo-réduction

*Bioviabilité du NO

*Profils Lipidiques

 

Cependant,il a été remarqué que l’apport de Resveratrol chez l’homme avait un effet plus faible sur les coordonnées citées mais ses effets étaient superposables aux autres anti-oxydants :trouvés dans oignon,jus d’orange,tomate,légumes secs,baies,Chocolat,Café,cacahuettes,soja.:.il a été trouve que le Resveratrol pouvait s’opposer aux effets positifs de l’effort.Enfin de compte,en terme de prévention vasculaire l’exercice physique demeure essentiel.Le Resveratrol ou autre stilbène ne peuvent être considéré que comme un des facteurs complémentaires de prévention inclus dans les coordonnées citées par l’étude MONICA.

 

On considére que l’apport journalier en polyphénols alimentaires est de 1 gr par jour pour un besoin évalué à 855 Mg/j

 

 

<<<<<<< Les Exercices MODULENT le Stress Oxydatif et INFLAMMATION dans le Vieillissement et Maladies Cardio-Vasculaires

In Oxid.Med Cell;Longev. dec .2016.Salam,Laher

 

Les auteurs insistent quil faut tenir compte du type d’exercice,sa fréquence,son intensité et sa durée.Donc,il s’agit d’une programmation d’exercice personnalisé.

 

<<<<< Dans Free Rad Biol Med decembre 2013.El Assar,Angulo,Rodriguez-Manas

 

Les auteurs insistent sur le lien existant sur le Stress Oxydatif et Inflammation vasculaire liée à l’Age.Donc l’art de vivre peut restreindre les effets de l’oxydation (ROS) et vasodilation vasculaire due à le monooxyde  d’azote (NO),donc diminuer le risque cardio-vasculaire.

 

<<<<<Dans Obes Rev Avril 2016.Amoit,Riva,Vinet,il est abordé l’action diététique des polyphénols sur le syndrôme métabolique qui associe:

 

Diabète 2,Obésité,Hypertension artérielle.les polyphénols agissent à hautes doses sur les constantes dysplidémiques,glycémiques.sont cités:

 

 

Thé vert diminuant masse corporelle , glycémie,lipidémie.

 

 

 

Isoflavone de Soja,composant du Citrus Hesperidine,Quercetine agissent sur le métabolisme lipidique;le Cinnamone réduit la glycémie.

 

Le Chocolat réduit la pression artérielle.

 

le Chocolat et Anthocyanine des baies,Hesperidine,Resveratrol agissent sur l’endothélium vasculaire

 

 

Les auteurs concluent que les polyphenols peuvent s’inscrire dans une stratégie nutritionnelle de santé mais dans de nombreux cas la supplémentation en polyphénols ont une action peu significative sur oxydation et inflammation,mais en contre-partie apparait le rôle important d’une alimentation préférentielle de type méditerranéen.,les polyphenols s’incluant alors de façon naturelle et non en supplémentation.Ces résultats posent naturellement la validité de supplémentation alimentaire en polyphénol,d’autant que des surdosages  en Resveratrol avec réactions secondaires sont connues:

Insomnie,Céphalées,Acouphénes,Palpitations,Troubles visuels.

 

Une réglementation s’impose donc mais  est-t-il légitime de séparer le Resveratrol,sans   sa source ,le vin dont il ne faut pas dépasser 1 verre par jour.La légitimation de l’usage du vin peut-elle être différencier de l’action de l’alcool;Il est acquis que l’Ethanol a des effets sur les facteurs de coagulation et HDL-Cholestérol;mais on ne sait pas si l’ action de l’éthanol agit en synergie avec l’effet protecteur du vin.

 

Serge Renaud “le père du Paradoxe Français”au Centre de Médecine Préventive de NANCY a étudié une cohorte de 36.000 personnes,agés de 40 à 60 ans et montré :Une diminution des accidents cardio-vasculaires chez les personnes consommant régulièrement et modérement du vin par raport à celles qui s’en abstiennent,et surtout on constate une diminution globale de la mortalité,toutes causes confondues et le ratio est significatif chez l’homme.Si la consommation dépasse 5 à 6 verres par jour,les effets délétères de l’alcool apparaissent.D’autre part,il a été constaté que la consommation de bière a un effet nul,alors que l’effet bénéfique apparait chez ceux qui ne consomment que du vin.il apparait que cette protection soit assoçiée à la consommation de vin et non de l’alcool en général

Le Pr Stocklet CNRS-INSERM Strasbourg,démontre que le vin contient plusieurs polyphénols,dont certains non encore définis pharmacologiquement,mais pour l’essentiel outre le caractère anti-oxdant des polyphénols,d’autres actions indépendantes sont notées  sur l’endothélium vasculaire,et le Pr Stocklet montre que les flavonoïdes agissant sur l’expression des génes et ses conséquences pour la protection des maladies neuro-dégénératives.

Les Flavonoides alimentaires du VIN ROUGE ou THE VERT,et REGIME MEDITERANEEN diminuent les risques cardio-coronariens et cérébraux.Les Polyphénols sont vasoprotecteurs,réduisent l’oxydation des lipoprotéines de faible densité,anti-AGGREGAT Plaquettaire,entravent la Migration et Proliferation des cellules musculaires lisses et la Réponse Inflammatoire:Par Action Directe  et SOUTENUE sur MONOXYDE d’AZOTE ( NO ) et FACTEUR  POLARISANT dérivé de l’Endothélium (EDHF).Les polyphénols du vin sont métabolisés par les bactéries intestinales et in vitro l’alcool et glycérol du vin agissent sur l’Absportion des composants du vin .Mais pour Drouet,Stocklet,Schini-Kert,disent devant l’Académie de Pharmacie que la plupart des faits sont des résultats de laboratoire,et que les faits épidémiologiques et cohortes ne permettent pas d’affirmer que l’usage d’un verre de vin par jour peut être une règle générale.

Pourtant des fait apparaissent,;le Pr Broustet relate une étude comparative finlandaise sur 25.000 personnes de 50-69 ans,qu’avec soit du VIN ou Soit des FLAVONOÏDES ,le ratio de mortalité cardio-vasculaire diminuait de 18%.le même auteur cite une étude antérieure oû 30mg/j de flavonoïdes baissent de 30% la mortalité;.cette dose  de Flavonoïdes correspond à 15 ml de Vin Rouge

Tout ces faits ont repris globalement dans les travaux parlementaires du Sénat,consulté le 23 avril 2016,J;P;Rossi chef du Departement Hématologie-Oncologie CHU Lapeyronie.Montpelleier(Alimentation,comportement alimentaire et voire aliment fonctionnel/Ludovic Drouet Chef de Service Hématologie ,Hopital Lariboisière,Mythes et Réalité” des Effets du vin sur la Santé.Guy Risa INRA

Dix cohortes ont été déployées dont

*Cohorte EPIC

500.000 adultes de 1993-1999:assoçiant alcool,viande rouge et Acide Gras Trans

*Cohorte NUTRIANT à partir de 2009 sur 5ans regroupant au minimum 200.000 personnes,avec nombre espéré 500.000

*Cohorte E3N sur 100.000 femmes,facteur alimentatire,sous traitement hormonal substitutif (THS) avec impact sur Cancer du Sein et Colo-Rectal.

Lorgeril,Beliveau,Servan-Scheiber s’opposent aux prévisions de la cohorte d’Oxford et INCA (cancerogénèse de l’alcool)dans le Monde du 21 /3/2009,et restent sur l’impact protecteur d’un verre de vin par jour.A la même époque  le Pr Joyeux ecrit qu’un verre de vin  facilite la digestion,prévient les infections urinaires  et est laxatif en activant la motricité intestinale.

Il apparait très clairement que le bénéfice à long terme cardio-vasculaire associe REGIME MEDITERRANEEN et UN VERRE DE VIN,pourtant si on se refère aux théses exposées au Sénat (23 avril 2016)et Académie de Pharmacie (20/01/2010),la prudence est de mise car la plupart des études multiplient les facteurs de risques et les preuves sont avant tout expérimentales et non exploitables sur des modéles cellulaires et  non applicables à l’homme.Bien que la consommation globale d’alcool soit passé en 20 ans de 19 litres à 1O Iitre/An et par habitant,la consommation du vin s’est globalisé au dépend de la bière,mais les études n’ont pas clairement définit les bénéfices-risques Vin-Bière,et la notion globale d’alcool en quantité ne préjuge pas de la précarité,facteurs de risque additionnels pathologiques,du temps de consommation et de la spécificité de l’alcool ingéré,et tenir compte des erreurs alimentaires avec acide gras trans,Sucre,Obésité,tabagisme,Sédentarité.Par contre les risques d’exposition et quantité d’alcool sont clairement identifiés dans la carcinogénèse,cirrhose,maladies cardio-vasculaires et cérébrales,maladies glucido-lipidique,maladies psychiatriques.

Si une règle de prévention  cardio-vasculaire doit être dictée Un verre de Vin par jour doit s’inscrire dans une alimentation variée de type méditerranéen.;encore faut-il que les recherches soient concordantes et basées sur des chiffres inaliénables ce que semble apporter l’étude finlandaise et de Nancy,C’est aux épidémiologistes et organismes de préventions médicalisés d’ apporter la réponse,mais La Conférence sur VIn et Santé à Santiago du Chili,les experts n’ont pas réussi à trouver une motion générale pouvant définir les critères des effets bénéfiques d’une consommation régulière de vin. (Conférence Sénat 23 Avril 2016)

 

Des règles intangibles:

 

Pas de vin durant grossesse et allaitement:risque cognitif et alcoolisme foetal.

 

 

La dépendance selon la formule de SHADE. :

 

40 gr à 50 gr d’alcool /jour (4 à 5 verres de vin/jour) pendant 3-4 semaines induit une dépendance à l’Alcool

 

<<<<<<<Selon variabilité Individuelle

 

*R=ExVxP

 

*R:Risque individuelle de Toxicomanie

 

*V:Vulnérabilité,

 

*E:Exposition aux débits de boissons

 

 

*P:facteur lié au Toxique

 

Depuis l’Amendement 2015 de la loi EVIN,c’est une levée de bouclier ,surtout,depuis la diffusion par Vin et Société le 9/12/2015″‘Aimer le Vin,c’est aussi avoir un grain de raison”.Des chiffres de consommations sont affichés,2,3,4 verres/jour  qui pour l’HAS représente des seuils d’alerte.et le rejet de cette proposition est exprimé par la Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et Addiction MILACCA,qui considére ces seuils comme obsolétes.Le Pr Hercherg (5 fruits et 5 légumes) pense que le risque de cancer existe même si l’apport l’alcool  est faible.

L’HAS en decembre 2014 diffuse auprès des médecins des monographies d’aide au contrôle de consommations à risque d’alcool.

Les conduites à Risque:

*Hommes :3 verres de vin par jour,soient 21 verres par semaine

*Femmes:2 verres par jour,soient 14 verres par semaines

*Tableau de calcul des risques avec le questionnaire :FACE

 

Si nous partageons les réticences sur les  risques inconsidérés que de tels messages pourraient comporter,la consommation d’un verre de vin avec une alimentation méditerranéenne devrait être revue et avec des règles de calculs ,facteurs de risques additionnels,de randomisations permettant enfin de clarifier la limite de prévention cardio-vasculaire,car pour l’essentiel les composants phénoliques interviennent globalement  pour une  part dans la prévention du cancer et co-carcinogénése,on aurait tord d’oublier tabac et obésité intervenant dans la génèse des cancers du sein,colique ou col utérus.Le débat dans la limite d’une alimentation contrôlée reste donc toujours d’actualité.

 

 

B)TOUR DE FRANCE DES CRUS

 

 

La plupart des traités  des vins à orientations médicinales sont fortement orientés par des reprises de traités du XIX ième siècle.il faut bien être clair la prevention des maladies cardio-vasculaires et cancers demeurent encore avec le retour en force du Paradoxe Français, des études coordonées demeurent nécessaires et il faut entre autre connaitre si  les fondements de la la carcinogénése du vin est fondés sur avec un verre/jour et si  les facteurs additionnels mode de vie et alimentaire deviennent alors prioritaires.

Il apparait que la PHYTOGRAPHIE MEDICALE DE  JOSEPH ROQUES 1835,demeure toujours un guide incontournable,nous y verrons des Crus et des Indications qui pour l’essentiel se résume au retour à l’empathie et soçiabilité et hédonisme non dissimulé.

 

 

1)Les Vins Riches en ALCOOL,ou dit Alcoolisés

 

 

Les vins des Pyrénées Orientales  :Perpignan,Collioure,le Roussillon;le Tavel

Ils ne doivent pas être donnés aux coléreux (les personnes dites sanguines,ardentes),provoquent  rapidement céphalées,longue ivresse,et réveillent les gastralgiques.Ils doivent être évités chez les dépressifs,les souffreteux hypochondriaques

 

 

 

 

2)Les VINS  ALCOOLIQUES TEMPERES

 

 

 

a)Avant tout les vins de Bourgogne,les plus riches en REVESRATROL

Ne doit être confondu avec le vin de MACON,de Moulin-à Vent,Fleury qui sont considéré comme agréable,à bouquet fin,et il est dit qu’ils jouissent d’une réputation de bons vins ordinaires

Les Vins de BASSE-BOURGONE d’Auxerre,Avallon,Coulanges,Irancy,Givry sont considérés comme salutaires,agréables,corsés

 

 

Les Vins de COTE-D’OR les vins les plus délicats:

Beaune Chaleureux,Pommard Franc,Léger Volnay,Vigoureux Corton,Delicat et Rutilant Chambertain,Clos-Vougeot Parfumé,Romanée brillant comme un rubis,de bouquet et finesse incomparable

Roques conclue sur une aubade peu commune”Tous ces vins délicats,d’un arôme enchanteur,ont une action rapide sur nos sens,existent nos organes,les réchauffent,les stimulent,dissipent nos ennuis,recréent l’âme,font naitre les plaisirs,l’allégresse,réveillent nos affections,nous entourent de prestiges,mais prévient sur les excés entrainant troubles cérébraux,agitation avec perte de sommeil,pâleur et vertiges,et inaptitude au travail.Enfin de compte,Roques résume le coté festif et soçial du vin de Bourgogne et son indication pour les personnes faibles et mélancoliques d’action rapide.

On insiste sur des Bourgognes très-distingués Chablis,Mont-Rachet,Meursault:

Le Meursault frappé de glace devient agréable,incisif,energique,et délayé apaise la soif,stimule,diurétique,plutôt stimulant nerveux,à ne pas donner en cas de flatulences et gastralgies,reflux gastriques

 

 

 

b)Les CHAMPAGNES

 

Avant tout vins d’AÏ,Saint-Thierry,Bouzy,Verzy,Verzenay,Mailly

Epernay:Légers et délicats,doux

Pierry:plus secs et plus sprititueux,goût de pierre à fusil

Vin d’Aï et de Mareuil;fins et de qualité spiritueuses

Sillery,Vin Blanc ;saveur piquante,austére,incisive;Il tient la bouche fraiche et excite l’estomac

 

Les champagnes rompent la monotonie et l’ennui de certains repas.leur parfum,mousse pétillante,excitent les sens,donne une sorte d’hilarité qui se communique rapidement comme l’étincelle électrique,les convives engourdis se réveillent,cette liqueur vive,éthérée,charmante,agite tous les esprits,les hommes froids graves,savants sont étonnés de se trouver aimables

 

 

3)VINS ACIDES ou SECS

 

 

Avant tout vins d’ALSACE,secs,légers,austères,ont de la séve et bouquet aromatique agréable.:Guebwiller,Turcheim,Riquewir,Ribauvillé.

Il réconforte l’organisme,réveille”la chaleur naturelle”,chez le vieillard,atténue les gastralgies,tonique cérébral,apaise la soif,n’est pas céphalgique ,action urologique,donne de la vigueur et agilité,et donné aux fébriles ajouté d’eau.

Vins de MOSELLE secs,legers,acidulés,agréable.se rapprochant du vin de Graves

 

 

4)VINS ASTRINGENTS ET TONIQUES

 

Vins de la région de Bordeaux avec grande diversité en crus et qualité

 

Les vins les plus connus ou utilisés:Médoc,Ambès,Palus de la  Garonne

,Bourg-sur-Mer,Montferrand,St-Emilion,Libourne,Cantenac,Panillac,

St-Estéphe,Leoville,Larose-Balguerie,Pichon-Longueville,

Branne-Mouton,Rauzan,Durfourt

Les plus réputés:

Chateau-Lafitte,Chateau-Margaux,Chateau-Latour,Chateau Haut-Brion

“Le vin de Bordeaux est le vin des malades et des médecins;parce qu’il les corhoborre après de longues souffrances,des médecins parce qu’il les soutient dans l’exercice pénible de leur art,sans nuire à l’organe de la pensée” et le vin de Bordeaux “donne du ton à l’estomac “et aux autres appareils,en laissant la bouche fraiche et la tête libre”.”C’est aussi le vin des hommes de lettre,des savants qui n’ont pas besoin de se tourmenter,de s’exciter pour penser et écrire”

 

 

5)VINS AROMATIQUES ou MUSCATS

 

Le principe sucré domine ,mais  à un principe aromatique et l’alcool.ils sont doux,mucilagineux,pateux à la bouche,de gout délicat et parfum suave

Ceux sont les vins des Pyrénées Orientales:RIVESALTES,FRONTIGNAN,LUNEL

On connait également les vins de Roquevaire,Cassis,La Ciotat,muscat de Baume(Vaucluse),Montbasin (Herault),de Beziers,de Bassan,Sauvian,Maranssan.

Ces vins sont délicats,restauratifs,digestifs,stomachiques,hatent la convalescence après les maladies fébriles,

 

 

6) VINS LIQUOREUX et SUCRES

 

Se rapproche du groupe précédent mais sans leur goût.

C’est le VIN de PAILLE du HAUT-RHIN à COLMAR et département de CORREZE,DRÖME,et JURA

Sur le plan goût,ils imitent ceux de Malaga ou Tokay de Hongrie.le vin de l’Hermitage du Jura semble selon l’auteur de qualité supérieure.

Roques fait du Vin l’Eloge en s’appuyant naturellement sur l’histoire qui regorge d’anecdoctes positives:Homère parlant avec enthousiasme du divin nectar,les célébres Caton le sévère et Sénèque prétendaient que des excès de table renouvellaient la vigueur de l’âme.Pythagore condamne son usage mais le permet après le  souper pour ses disciples.Socrate buvait jusqu’à l’ivresse.Platon défend de boire avant 18 ans,jusqu’à 30 ans modérément,mais à 40 ans il permet de s’enivrer:”le vin adoucit et amollit les passions de l’âme,comme le fer s’amollit par le feu”

 

En contre-partie ,il sonne la charge  aux excès qui avillissent l’homme,.Alexandre le Grand qui ennivre ses soldats  et détruisent Persépolis,et tuant de sa propre main Clitus sous l’effet de l’ivresse.Tibère l’empereur romain grand buveur était surnommé BIBERIUS MERO au lieu de TIBERIUS NERO.Caligula est connu pour sa cruauté et disant à Canus Julius au cours d’une conversation:

“A propos,savez-vous que j’ai donné l’ordre de votre supplice”.

L’histoire de Claude et Messaline,livrés au vin ,signant un contrat de mariage de Silius avec sa propre femme.Néron n’est pas non plus une oie blanche,à la mort de sa mère,il demande à boire.Marc-Antoine fait apporter à table la tête de ses principaux sénateurs

 

 

Quelques FORMULES employant VINS et ALCOOL

 

 

Selon le Formulaire Pratique de Dujardin-Beaumetz .et P.Yvon.1887

 

Naturellement ces formules sont à ranger dans les armoires de l’histoire.

L’alcool ou Esprit de Vin  sont soumis à des aphorismes fort éloignés des principes thérapeutiques réactualisés:

 

A l’Exterieur:Anti-Fermentescible,Anti-Putride,Irritant,Stimulant

Per OS:Empêche la dénutition,Stimulant du Systéme Nerveux Central,Tonique

 

<<<<<<Lavement Stimulant:

Vin Blanc:ââ

Eau de Vie:ââ

Eau Chaude  ââ         pour 100cc

 

 

<<<<<Potion Alcoolique de Jaccoud

Vin Rouge 100gr

Alcool de Cannelle 8 gr

Extrait aqueux  de Quinquina 3 à 4 gr

Cognac  30 à 100 gr

Ecorce d’orange  30gr

 

 

<<<<<<< Potion Cordiale

Banyuls 110gr

Ecorce d’orange 40gr

Teinture de Cannelle  50 gr

 

 

<<<<< Potion de Peter

Extrait de Quinquina 4 gr

Cognac 40gr

Julep 100gr

 

 

<<<<< Potion de Todd

Rhum 40gr

Sirop simple 38 gr

Teinture de Cannelle 3 gr

Eau distillée 75 gr

 

 

<<<<<Potion Alcoolique de Trastour

Eau 100gr

Eau de vie de Cognac 80gr

Sirop de Quinquina 30gr

 

 

L’ivresse ou action sous l’influence d’alcool est malheureusement connu,et reprise par l’OFDT  en JUIN 2015 avec homicides,accidents de la voies publiques,violences conjugales ou soçiales.,mortalité accrue,psychiatrisation.

La FRANCE en 2012 est le premier Producteur et premier consommateurs de vin mondial,, le vin représentant 58% des quantités d’alcool totaux

Bien que depuis 1960 la réduction de consommation soit réduite de 50%,en 2013 la consommation par habitant de plus de 15 ans est de 2,6 verres par jour (Un verre=10gr d’alcool)

Dans l’étude Escapad de 2014,pour les sujets de plus de 17 ans l’alcool est la substance psychoactive la plus utilisée soient 8 jeunes sur 10 (56,7% femmes,76,2 %Hommes)

En 2005,le VIn est en 6 éme position terme de consommation soient 28%

Le Test AUDIT.C en 2014

37% des 18-75 ans représentent les buveurs sans risque occasionnel

11% buveurs sans risque régulier

31% buveurs à risque potentiel

8% de buveurs à Risques chroniques.

 

,Mortalite par l’Alcool en terme de co-morbité représente en 2009 :

49.000 personnes dont:

* 1/3 par cancers

*1/4 par maladie cardio-vasvulaire

*17% par accidents ou incidents

*16% pour maladies digestives

*11% autres causes (Diabète,Encéphalopathie,maladies mentales)

*L’alcool entraine des risques de précatisation multipliée par 2,en 2001,un hospitalisé sans emploi liée à l’alcool représente un risque de 2,7

*En 2011:150.500 condanmation pour conduite en état d’ivresse

*Sur 700 affaires de violences conjugales 28% sont dues à l’absorption d’alcool (avec correctif:19% alcool,10% usage de drogue)

*De 2008 à 2011 sur les victimes physiques en dehors du ménage 292 sont liées à l’Alcool

*Pour les violences physiques ou sexuels en ménage 34% sont sous influence d’alcool et drogue.

 

Quel avenir pour le Paradoxe Français et Légitimation d’un verre de vin par jour

 

 

Si on accepte les  études de Nancy et Finlandaise on est en droit de poser non pas une question mais plusieurs:

 

 

1)N’ayant pas de différence flagrante ente exercice physique et usage du Réserveratrol,il apparait que la supplementation en Polyphenols n’apparait pas indispensable,par contre le régime méditerranéen ou crêtois engagent à élargir le concept 5 fruits et Légumes.,en respectant l’apport journalier en polyphénol soit 1 gr jour maximum..Donc le régime Méditerranéen est le facteur prioritaire en terme de prevention cardio-vasculaire.

 

 

2)L’Exercice Physique personnalisé se révèle à moindre frais un avantage en terme de prévention cardio-vasculaire assoçié au régime méditerranéen

 

 

3)Les Etudes concernant le Revesratrol ou un verre de vin par jour sont insuffisamment documentées pour prendre une orientation nette.Pourtant ,il apparait que les Polyphénols  agissent non seulement sur l’oxydation mais bien différencié également sur la vasodilatation et action anti-hypertensive (action endothéliale) de l’action anti-oxydante du Révesratrol.

 

Il manque indiscutablement des études nettes, tenant compte des facteurs de risque additionnels :pathogénes:obésité,tabac,sédentarité,hypertension,hpyerglycémie.

 

Isoler l’action d’un verre de vin est-elle alors recevable et peut-elle être alors  une généralisation s’incluant dans un message de prévention des maladies cardio-vasculaires.;le vin ayant deux composantes actives des polyphénols :

anti-oxydantes et vasorelaxantes.

 

 

4)Quel est le seuil de cancérogénése d’un verre de vin sachant que l’alcool agit sur le rythme circadien cellulaire et modifie la perméabilité intercellulaire favorisant l’entrée de composants potentiellement cancerogénes.

 

Ces trois remarques légitiment une reprise simple des cohortes déjà étudiées faisant la part réelle du Resveratrol,d’un verre de vin,Exercice physique couplée avec un régime méditerranéen.

 

Choix de Prevention Cardio-Vasculaires:

 

1)Resveratrol+Exercice Physique+Régime Méditerranéen

 

OU

 

2)Un verre de Vin Rouge+Exercice Physique+Régime Méditerranéen.

Legumes:Valeurs diétiétiques et de Prévention

IMG_1752107tabeau monetLES LEGUMES

Chacun a vû dans les médias,la diffusion de »la santé en mangeant et bougeant www.mangerbouger.fr, diffusé sous le patronage du Ministère de la santé,Institut de veille sanitaire,agence Française de Sécurité alimentaire,assurance Maladie(.2006) et les bases jetées de prévention par l’étude SUVIMAX,5 fruits et légumes par jour.
Il est formellement prouvé qu’un régime de telle nature,réduit de 30 % les accidents vasculaires mais en ce qui concerne le ratio des cancers ,il apparaît une différence notable moindre chez les femmes.Cette différence peut s’expliquer par des cofacteurs qui ont été sans doute minorés alcool et surtout le tabagisme,le tabac apparaissant comme un cofacteur incontournable dans les cancers du sein et du col utérin.

legumesLes conseils sont clairs
-3 repas par jour
-5 fruits et légumes par jour
-lait et produits laitiers :3 à 4 fois par jour
-limiter matières grasses et produits sucrés,au moins un litre d’eau/jour,limiter le sel
En fait on se heurte très nettement à rompre les habitudes,l’introduction des légumes n’est pas acquise et pour plusieurs raisons

1)problèmes des circuits d’alimentation et des modes de conservation des légumes

2)la difficulté d’inclure la notion d’alimédicaments que certains contestent pourtant de nouvelles études remettent au gout du jour la notion d’alimédicaments.Deux exemples :

-Les femmes qui ont bû 5 à 15 g d’alcool par jour(1/3 à 1 verre par jour) à l’age mûr,ont environ 20% de chances supplémentaires d’être en bonne santé après 70 ans.etude faite sur 120.000 personnes depuis 1976.Plos.Medicine.Quotidien du médecin du 08/09/2011/.Retour sur leparadoxe français du Gers?
Qi Sun,Harvard,USA
-les aliments à effet hypolipémiant sont plus efficaces (baisse de LDL Cholestérol de 13 à 14 %)que les régimes classiques(baise de 3% de HDL cholestérol),avec risque coronarien réduit de 23 % ;concept validé par la FDA/impact Médecine N°370.08/09/2011.

legumes

-Cette étude s’oppose à la vertu des phytooestrogénes enrichissant l’alimentation et considérés comme”thérapeutique”.Réduisant en moyenne de 10% de HDL Cholestérol/Vergès/Dijon.Médecine des Maladies Métaboliques ( decembre 2009),écrit”nous ne disposons d’aucune étude clinique n’ayant fait la preuve de l’éfficacité des phytostérols pour réduire le risque cardiovasculaire”il conteste donc le terme thérapeutique pour les phytostérols.

Sont isolés par la FDA :margarine enrichie en stérol,psyllium,soja,pois,haricots,lentilles ;Journal of American Medical association du 24/08/2011.

De même,la revue Prescrire de novembre 2005.tome 25.n°266,conseille d’éviter les phytostérols chez la femme enceinte,en distinguant nettement Omega 3 et Phytostérol.

Les effets secondaires sont décrits:anorexie,crampes,diarrhée,constipation,allergies.

Il n’est évoqué d’éfficacité clinique.mais les essais cités sont de faible envergure ( 4 essais avec faible cohorte) et sur des périodes relativement courtes.Cette disparité ne fait que confirmer la valeur d’études longues,homogènes,étant clairement entendu que les statines ont un rôle majeur de protection coronarienne mais il s’agit déjà de malades,le problème étant de définir une ligne de conduite de prévention prenant en compte l’alimentation sur une longue période et tenir compte des facteurs toujours incontournables:

obésité,hérédité,alcool,tabac,sédentarité.Les compléments alimentaires sont minorés et ont leur place,encore faut-il définir pharmacologiquement leur cible.

legumes

On peut dand la même lignée , revoir les études préliminaires du défaut de prévention des cancers et maladies cardio-vasculaires par le Béta-carotène et vitamine A et seul effet positif avec la vitamie E.New England Journal of Medecine du 02/05/1996. Hennekens/Omnen/Kushi/Roth ;voir le paradoxe du bétacarotène cocarcinogéne pulmonaire .Nature.29/04/1999.Paolini
Enfin devant une concurrence rude se pose le problème des circuits et usages des pesticides , l’état français a mis en place un plan pour aider les producteurs donc qui profitera aux consommateurs par la qualité.Les Echos.08/09/2011. .Un plan de surveillance et d’études a été pratiqué sur un herbicide ,utilisé depuis 1992,le Roundup,contenant du glyphosphate,utilisé pour le soja,maïs et coton,bien que non classé non carcinogéne on le suspecte tératogéne,et des incidences sur le lymphome non hodgkinien.le Monde 09/09/2011.
-L’indice fraicheur,bio,proximité conditionne achats et stockage et modes de cuissons.

legumes

Il faut considérer jusqu’à plus ample informé que certains légumes peuvent être considérés comme des alimédicaments,s’il faut une clarification,il importe de comprendre que l’accès à l’alimentation est parfaitement inégal voire totalement discordant,si par exemple des extraits de spiriline ou d’oméga 3 sont sur le marché,il semble tout à fait légitime de garder un tel concept devant l’existence de populations à alimentation déséquilibrée voire carencée alors que les circuits commerciaux permettraient de revenir à une certaine cohérence alimentaire ce que l’expérience journalère ne prouve pas.Le message de l’ANSES(Pr Irène Margarantis) du 26 mai 2011 est clair:les aliments anticancers n’existent pas , priviligie une réduction de l’alcool,activité physique,alimentation équilibrée et diversifiée.Le Pr Khayat”ne veux en rien entrer dans la polémique” et s’aligne sur la position de l’ANASES.Il faut tout de même garder une certaine cohérence,car il faut bien admettre un écart net entre bassin industriel,déserts médicaux,population vieillissante.il serait dommageable que ces voeux légitimes ne soient pas accompagnés par un véritable réglementation,régulation alimentaire accessible à tous,ce qui n’est pas encore le cas.Une étude en ilgne du British Journal of Medecine(Quotidien du Médecin du 11/04/2011) montre qu’environ un nouveau cancer sur 10 chez les hommes et 3 cancers sur 100 chez les femmes seraient liés à la consommation d’alcool( 8 pays Européens dont la France)sur des données de 363.988 des 520.000 hommes et femmes de 35 à 70 ans de la cohorte EPIC de 1992 à 2000.Bien qu’il soit dit que l’alimentation anti-cancer n’existe pas,il faut noter des contextes alimentaires avec des dominantes telles soja,cumin,brocolis qui justifient une revisitation multifactorielle de l’alimentation oû apparaissent tout de même de éléments clés ; brocolis (cancer pulmonaire) ou noix(cancer prostatique),si ces éléments ne sont pas certes isolés,ils apparaissent comme des éléments boosters,car c’est sur ce genre d’observation et études étendues qu’apparaitra une certaine verité.Ceci est également valable pour les recherches de molécules actives dans le cancer,il faut méditer sur la remarque du toxicologue belge,Robert Kriss,commençant par une boutade de sa nièce”Pourquoi dans les cimetières les lapins ne mangent-ils pas les jonquilles” qui fut le point de départ de recherche d’un extrait anti-cancéreux la Narciclasine,alors qu’il figurait déjà comme substance à intérêt pharmacologique dès 1960 dans les données de la NCI(National Cancer Insitute.USA).Le Monde.05/03/2011.

cuisinier

Des métanalyses(25 études) rassurantes apparaissent (Dagfin et Col. GB et Wageningen.Pays-Bas;in BMJ du 10/11/2011,et montrent que la consommation de céréales complètes réduisent le risque de cancer rectal,diminution de ratio de risque du cancer colo-rectal de 10 %,mais les causes de ce bénéfice restent à élucider.

legumes

Problématiques du Légume

Il est clairement entendu que le désir d’avoir des produits frais ou sans usage de produit phytosanitaire s’est fait connaitre et étendu,en particulier,par la progression de la chaine Bio devant répondre également aux impératifs d’hygiène élémentaire et l’interdiction de procédures dites naturelles pouvant  être contaminantes bactériennes.

Selon le journal les Echos du 05/10/2011,les chaines alimentaires ont depuis 5 ans mis en place des fermes modèles sans gros tracteur,charrue et réduction massive de 45 % des produits chimiques phytosanitaires.Le réseau Terre’Avenir regroupe 150 fermes,un plan Ecophyto 2018 sous le patronnage d’une association d’agronomes,Agrotransfert.La chambre d’agriculture de Picardie a mobilisé 633 exploitations depuis 2007 et les grandes firmes telle Bonduelle consommant 10 % de la production française se sont associées pour aboutir à l’objectif Grenelle de 2018.But:Faire évoluer les pratiques agricoles notamment réduire de 20% d’içi 3 ans les produits sanitaires,en sachant que les légumes ne représentent que 15 % des surfaces agricoles françaises.

Malgré tous ces efforts de normalisation,les légumes sont bien sûr accessibles et des procédures de conservations demeurent pour une raison bien particulière aux légumes: altération rapide par oxydation enzymatique de ses contituants contribuant à l’auto-destruction des tissus du légume et également par une pollution microbienne,altérant encore plus les tissus végétaux.

Procedures de Stockage

1)Si les les légumes sont consommés frais

le légume doit être séparé de ses racines et de son milieu naturel.Tout chocs ou meurtissures provoquent éclatement des parois cellulaires et la sortie des enzymes.Il faut donc le manipuler avec douceur et leur stockage ne pourra pas être long et sa manipulation nécéssite un lavage soigneux des mains et  des récipients aseptiques spécifiques.L’entreposage fait en règle chuter le taux en vitamine C,et plus la chaleur est élevée plus la dégration est rapide,les sels minéraux et carotènes sont peu touchés .La teneur en Vitamine C est le témoin du temps de stockage:un séjour en frigidaire de 48 heures ne fait pas bouger son taux,les petits pois perdent 50% de viatamine C en 4 jours et température ambiante,10 % à la température de O°,pour les haricots la perte est de 72 % à température ambiante et 12% à O°.(Hohl/Chappel/Frédérico/Flynn d’après Lererer;Faculté de Louvain.1971)

legumes

2)Conserves Appertisées:

Son but est destruction par la chaleur des enzymes et bactéries,produits maintenus dans des récipient hermétiquement fermés et à l’abri de l’air .

La vitamine C et Carotène sont conservés,pas de perte d’acides aminés,la teneur en vitamine B1 dépend de la manutention et du temps de conservation:destruction de vitamine B1 de 54 % pour les asperges,46 % pour les haricots;28 à 38 % pour les pois,38 % pour les flageolets ou 30 % pour les épinards après 24 mois de stockage.Le taux en Vitamine B 2 dépend du taux de fraicheur au moment de l’appertisation.La vitamine PP est résistante à la chaleur.Il est prouvé que les légumes subissant l’appertisation contiennent plus de vitamine C que ceux préparés par la ménagère.

3)La Refrigeration

Elle conserve les aliments entre 2 et 5 degrés sous condition que les légumes soient lavés et égoutés et ainsi peuvent être conservés 2 à 3 jours.

legumes

4)La Congélation.

Refroidissement progressif à moins 20° d’aliments préalablement emballés.Rend les légumes défraichis.Le mode de congélation dépend du produit.

4)La Surgélation:Consiste à refroidir les aliments à moins 40° rapidement.

Mode alimentaire incourtounable de la préparation journalière sous condition de respecter la chaine du froid et que les produits délivrés aux consommateurs soient maintenus au-dessous de moins 20°.Les plats cuisinés surgelés ont fait un bon prodigieux en faisant toute fois attention aux apports en sucres,graisses ou sel incompatibles avec une affection évolutive cardiaque ou autre.

Le blanchiement préalable a pour rôle de se débarasser des impuretés,insectes et de stabiliser les transformations enzymatiques.Les emballages de ces produits ayant pour but d’éviter l’oxydation et de communiquer le goût à d’autres produits stockés.

legumes

Devenir des composants surgelés:

-Intervention faible sur la valeur alimentaire des légumes et fruits

-L’hydrolyse des glucides est favorisée

-Les sels minéraux ne sont pas touchés

-Le taux de Vitamine B1 est touché,mais est fonction du blanchiement préalable.Le stockage à moins 18° ne  fait varier le taux que  de 2 à 3%

-La vitamine PP n’est pas influencée,dépendant du procédé de surgélationet du blanchiement.

-La  perte en vitamine C varie en fonction du temps de congélation et du temps de stockage,par exemple:

Petits pois:J-1=-22%/j-6 mois=44 %

Haricot:J-1=50%/j-9 mois=23 %

Choux fleur:j-1=19 %/j-9 mois=70%

Epinard:j-1=35 %/j-9 mois=70%

legumes

5)Dessication et Lyophilisation

Les expériences spatiales nous ont fait connnaitre les plats lyophilisés des cosmonautes et l’industrie alimentaire met à disposition champignons ou algues déshydratés

Il existe une différence entre les deux procédés

-Déshydratation:

Accessible,peu couteux,d’éfficacité moyene,le produit final change souvent de goût,de texture et de couleur,le temps de réhydratation dans l’eau très chaude prend plusieurs minutes,durée de conservation de quelques mois.

-Lyophilisation:

Moins accessible,plus couteux,d’éfficacité assez bonne,durée de conservation de plusieurs années,aspect ,goût et texture très proches du produit final,temps de réhydratation dans de l’eau tiède quelques minutes,la réfrigération n’est pas nécessaire pour conserver les aliments traités,le poids des aliments est diminué

Modifications physio-chimiques par la Déshydratation:

-Perte modérée en Glucides et Protides mais plus sensible pour les sels minéraux et vitamines.

-Carotène perte maximale jusqu’à 24 % pour le Brocolis,Chou-Vert,Chou-Rouge

-Vitamine B1,perte variable pour les mêmes produits allant de 20 à 40%

-Vitamine B2,non touchée

-Vitamine C,perte variable selon le processus de blanchiement préalable.pour l’épinard la rétention de la vitamine C sur 8 mois peut aller jusqu’à 15 %

-Biblio:Caldmell/Morris/Wilsteadt/Morgan/Roux(Faculté de Louvain.Belgique/Faculté de Laval.Canada)

legumes

AIL/ALLIUM SATIVUM

Chimie;huile volatile de sulfure et oxyde d’allyle/Soufre/Silicium/Mn,Zn/Vit.A.C et B

2 antibiotiques:Allicine et garlicine

Actions du fruit composé:Avant tout vasculaire antiagreggat plaquettaire et hypotenseur,antiseptique intestinal et pulmonaire,hypourécémiant,carminatif,antiarthrosique,vermifuges

En externe:corricide,vulnéraire,antalgique,résolutif,anti-parasitaire

cuisinier

ARTICHAUD/CYNARA SCOLYMUS

Les feuilles avant tout hépatoprotecteur

Chimie:polyphénols;cynarine,flavoïdes,dérivés du lutéol,sucres type inuline

Actions:Stimulant,apéritif,Cholérétique et cholagogue(donc dit détoxiquant),hypocholestérémiant et hypourécémiant,diurétique

indications:hépatologie;régimes,rhumatologie

ASPARAGUS/ASPARAGUS OFFICINALIS

Les racines et rhizome contiennent Vitamine A;B1,B2,C,Mn,Fe,P,K,Cu,Iode et Fluor

Considérée comme diurétique,reminéralisante,cholagogue,,ballast intestinal, ne pas donner en cas d’infection urinaire

AUBERGINE/SOLANUM MELONGENA

Le fruit contient des acides organiques,composés azotés,anthocyanides

Cinquième colonne (origaire d’Asie)de la ratatouille provençale composée de:aubergine,courgette,poivron,tomate,oignon

Doit être consommée bien mûre.

Introduite en France au XVII ème en France,Aidée par la Révolution en 1789 puis passée du Sud de la France au Nord.Il faudra 5 siècles pour qu’elle s’introduise en Europe jusqu’à être consommée sous le Directoire.

Actions:Diurétique,hypocholestérémiant,cholagogue

En cataplasmes les feuilles:abécédation,hémorroïdes

cuisinier

AVOCAT/PERSEA AMERICANA

Le fruit adoucissant largement utilisé en cosmétologie(crême,pommade) contient:

Sucres:2 à 10 %,Zn,Cu,Mg,Vitamines A,B,C,Acides gras:acide oléique( 42 à 63 %)Acide Palmitique(17 à 30 %)Acide Oléique( jusqu’à 16%)

Ses insaponifiables agissent sur les processus dégénératifs.Il est hypocholestérolémiant(surtout HDL.Cholestérol)

Utilisé en souchi,Guacamolé,dessert.

Aux antilles,les feuilles sont utilisées dans l’asthénie,diabète,troubles des rêgles

le noyau entre dans la composition d’un aphrodisiaque.

AVOINE/AVENA SATIVA

Le fruit ou Gruau est riches en lipides et celluloses,K,Ca,Mg,P,Na,Fe,une hormone proche de la folliculine.Vitamine:B1,B2,D,Carotène,PP

Utiliser pour sa valeur alimentaire,energétique,asthénie physique et intellectuelle:richesse en fibres solubles (80% sont des Béta.Glucanes)avec un bon éqilibre glucides-protides(11g/100g),à donner en flocons d’avoine au petit déjeuner

Les Béta-Glucanes réduisent le cholestérol total et le HDL.Cholsetérol,agit peu sur les triglycérides,les produits pour être hypocholesrolémiants doivent apporter 3g/j de béta-glucanes.Rispin.1992/Brown.1999/Katz.2001

Le son est utilisé dans les constipations.On dit l’avoine diurétique,hypoglycémiante,

stimulant thyroïdien.La teinture mère d’Avoine est donnée pour l’insomnie et anti-asthénique.

BETTERAVE/BETA VULGARIS

La racine de la betterave rouge est par essence hépatoprotectrice par la Bétaïne

Chimie:saccharose,Bétaïne,Glutamine,sucres en grande quantité,Vitamines:A,B,C,PP;Sels:K(le deuxième rang en quantité de potassium dans les végétaux),Mg,P,Silicium,dérivés calciques,fere,Cu,Br,

le pigment rouge,colorant naturel,a également une fonction anti-cancéreuse testé dans le sarcome.On préconise de boire un litre de jus de betterave/jour.(études italiennes)

Indications générales

nutritive,énergétique,apéritive,digestible,rafraichissante,convalescence,

anémies,déminéralisations,fatigabilité et stress.

BLE/TRITICUM AESTICUM

Le grain,source de vie,le pain,originaire de Mésopotamie,contient amidon,protides(gluten dans les blés durs)Sitostérol,Ca,Mg,Na,K,Cl,Soufre,.Le son contient de l’insitophosphate de calcium et magnésium(Phytine)

Le Germe de Blé bien placé dans les boutiques bio ou nature est utilisé dans les déminéralisation,anémie,asthénie,ie,croissance,grossesse,allaitement,la germination entraine des changements importants en concentration des oligoéléments:

le Phosphore passe du grain au germe de 423 mg% à 1050 mg%,Magnésium du grain 133 mg% au germe 342 mg%,Calcium de 45 mg% à 71mg%.

Le son de blé avec ses fibres cellulosiques agit sur l’hypercholestérolémie.Le son micronisé est utilisé en complément alimentaire avec diastases(permettant les actions enzymatiques gastriques) et vitamines.les protéases du son de blé ont une action supérieure à la papaïne,pousse l’hydrolyse jusqu’au stade des acides aminés.

La phytine est Reconstituante,le Sitostérol est hypolipémiant.

BROCOLIS/BRASSICA OLEARACEA

Ce fruit peu énergétique contient Ca,P,Fe,Mg,Soufre(143mg/100g)Béta-Carotène(929 mg/100g),vitamine A,B9,B2,C(deux fois plus que l’epinard,et Citron,K(1370/100mg)

-Une étude de Yuesheng Zhang.USA,a montré une action préventive des isocyanates

en extrait 600 fois concentrés contre le cancer de la vessie(Cancer Research.01/03/2008)

et American Association for Cancer Research;Cancer Prevention Research(06/04/2009)

a montré que 70 g de brocolis frais(équivalent à une dose équivalente de luzerne),le taux d’infection à Helicobacter Pilori était plus bas en huit semaines aux tests respiratoires,sanguins et coprologiques;Donc une piste pour le cancer gastrique

-La consommation de brocolis crus réduirait le risque de cancer du poumon chez les anciens fumeurs,dans une fourchette de 20 à 55 % selon le type de Brocolis consommés.il est dit que ceux qui arrêteraient de fumer pouraient tirer avantage de la consommation de choux ou d’autre cucifères(Colza,Cresson,radis,Navet).Li Tang.( le Quotidien du Médecin /10/11/2008).

cuisinier

CELERI/ANTRHISCUS CEREFOLIUM

Partie utilisée:La plante entière

Elle contient une huile essentielle,estragol(instable) un hétéroside,apoiside(flavonoïde),fer,vitamines.

Actions:  stimulant,apéritif,anti-septique respiratoire,antigalactogéne,diurétique

Bien que cité pour l’arthrose,goutte ou lithiase rénale,on retrouve surtout l’usage du jus de cefeuil en compresses pour affections oculaires et soins des peaux grasses ou ridées.

CELERI/Ou ACHE cultivée des Jardins/APIUM GRAVEOLENS

Partie utlisée:Racine et feuille

Chimie:Huile essentiele riche en limonène,Apioside(flavonoïde),dérivé de l’Apigénol

Actions:Eupeptique,apéritif,stomachique,tonique,antiseptique,il a même été évoqué une action dans les régimes amaigrissants(!?!)

Usages limités

Cicatrisant,avec le jus en lotion ou compresses pour plaies et ulcères,gargarisme voire engelure(?)

carotte

CAROTTE/DAUCUS CAROTTA

Partie utilisée:racine.il est dit qu’il faut utiliser la racine en la brossant pour des raisons de préservation des vitamines ou oligoéléments.C’est prendre beaucoup de risques avec bactéries , pesticides ou nitrites.

D’autre part,il est évoqué une action protectrice coronarienne de la carotte depuis plus de vingt ans, relayé par une publication d’avril 2010,Archives of Internal Médecine.Il semble disproportionné face aux nouvelles références thérapeutiques médicales d’insister sur la protection coronarienne de la carotte,car dans les faits il s’agit avant tout d’un comportement alimentaire type régime méditérranéen dont on connait l’impact positif cardio-vasculaire.

Chimie:

Pectine,Polygalacturonique,Lévulose et dextrose,

Carotène,Provitamine A,Vitamines A,B,C,

Sels minéraux(Fer,Ca,P,Na,K,Mg,As,Mn,S,Cu,Br),

Essences types caroténe,asparagine,daucarine(considérée comme vaso-dilatateurs coronariens).Une action oestrogénique a été évoquée.

Physiologie:

-Pectine antidiarrhéique,antiputride,pansement intestinal

-Carotène et Vitamine A agit sur dermatoses,diminution de l’acuité visuelle

-Tonique,reminéralisant(oligoéléments)

-Antianémique,augmente les erythrocytes,facteur de croissance,agit sur les phénomènes de vieillissement

Usages:

Diarrhées avec soupe de carotte pour un litre d’eau salée

En externe:cicatrisant,eczéma,engelures,brûlures

*Les fanes de carottes  en bouillon sont citées comme reminéralisant.les *semences:stimulantes,apéritives,diurétiques,voire galactogéne

CHOUX/BRASSICA OLERACEA

Le chouchou de la médecine traditionnellle depuis 4000 ans,Hippocrate le disait cholagogue,Galien antilépreux,Aristote et médecins l’utilisent contre l’ivresse et de sa prévention,Pline dans la goutte,en cataplasme anti-douleurs(Arthrite chronique du genou,la goutte.Martin-Lauzier.1848),la teigne (Hufeland),scrobut(Rochefort),laxatif par son suc(Hoffman).C’est longtemps une panacée que résume Caton l’Ancien”le choux remplace la médecine et les médecins “”qu’il haissait plus que Carthage”

L’aura du chou est-tel que la présence indiscutable de vitamines et oligoéléments lui confère un statut d’alimédicament mais dont il faut tempérer l’extension,l’expérimentation étant surtout des tests de laboratoire.Le chou préconisé dans les cures d’amaigrissements en est un exemple.Que reste-t’il du Chouchou?

Chimie

*Eau(92%),cellulose(1%),Glucides(15%),lipides(0,2%),protides(1%)

*oligoéléments:As,Ca,Cl,Cu,I,Mg,P,Na.K;S,Zn,en fait,l’essentiel à retenir sont la présence du FER intervenant sur le métabolisme des globules rouges avec la réaction conjointe de la chlorophylle et le MANGANESE intervenant sur les radicaux libres.L’iode(dans les Glucocianates) doit être évoqué dans le probléme d’une hypothètique action thyroïdienne mais n’a pas été retrouvé dans les études.

*Les vitamines,A,B,PP,C,E,Caroténoïdes interviennent globalement dans les phénomènes d’antioxydations(dues aux composants phénoliques) et retarde les complications cardio-vascualaires,propriétés communes à l’association légumes-fruits.(Bazzano-Serdula-Lu.Nov.2003)

*Il apparait de façon récurrente le problème de diminution du ration des cancers avec la consommation du chou mais cette propriété est commune à tous les Crucifères,et sont cités cancer du poumons,ovaire,pancréas.En fait , des tests de laboratoires  in vitro(Lancet.octobre 2005.HU.Mao).Deux composants semblent entrer en jeux:Glucocinolate se transformant dans l’intestin en Isocyanathes,Sirigine La Cyanidine du choux rouge a une action anti-oxydante à action vasculaire;l’ action anti-oxydante est aussi sous contrôle de la Vitamine C.

*La vitamine B1,intervient dans le métabolisme glucidique.

*La vitamine B6,intervient dans le problème protéique.

*La vitamine K est présente 39-65 micro-gramme pour une demi-tasse de chou.Besoin journalier de 90à 120 micro-gramme de vitamine K.Une précaution de principe doit être justifiée en cas de prise simultanée d’anti-coagulants.L’usage quotidien du chou ,de faible cout,est moins fréquent et demande une préparation particulière pour son problème de tolérance intestinale.

Que reste-t’il sur le plan thérapeutique?

Alcalinisant,Nutritif,Energétique,Reminéralisant(oligoéléments),Désinfectant(isocyanate)

Prévention de maladies infectieuses et vasculaires communes aux légumes.

Les indications préconisées dans les cancers,cure d’amaigrissement,lithiases urinaires,cirrhoses,voire états dépressifs nécessitent une sérieuse revisitation.Le traitement local des plaies,brûlure,eczema,furoncle par la feuille de chou,le masque de beauté appartiennent à l’histoire.

legumes

CITROUILLE/CURCUBITA PEPO

De très nombreuses variétés de courges(l’ancienne citroulle) cultivées depuis 8 ou 10.000 ans ,originaire d’Amérique Centrale ,ses fruits et graines(semences de courges) sont utilisées.

Le caractère antihelminthique des semences doit rester anectodique,surtout dans la façon  administrée:30à 50g de semences pilées,suivi une heure après d’une tisane laxative de Bourdaine et folioles de Séné,de même l’orgeat de santé  des anciens aux “vertus anaphrodisiaques”des 4 semences froides Concombre,Melon,Potiron,semences de Citrouille.

La chimie succinte expliquait en partie son utilisation comme nutititif,rafraichissant,émolliant,laxatif:Acides aminés,Vitamine B,Provitamine A et Vitamine P.

La chimie réactulisée permet d’anticiper ses indications:

*Béta-Carotène:action Anti-oxydant vasculaire et anticancéreux

*Lutéine et Zaxanthène:à action antioxydante agissant sur la Macula et la Rétine

*Vitamine A:agissant sur la croissance osseuse et dentaire

*Magnésium:agissant sur l’immunité,l’os,les muscles

*Fer ,Cuivre et Manganèse,vitamine E: antioxydatifs

*Vitamine B2:agit sur l’énergie cellulaire

*PHYTOSTEROL contenu dans les graines(contenant de la pyrrolidine,la curcubine)

-Actif sans l‘Hypertrophie Prostatique et la Vessie Intolérante ou de Lutte

legumes

EPINARD/SPINACIA OLEACERA

Les épinards ont pris un regain alimentaire par les aventures de Popeye et Olive des dessins animés d’avant 1945,sa composition chimique explique en partie son effet tonique:

*Na,(1500mg%)K(1375%)Ca(149 %),mais aussi:P,Mg,S,Mn,Zn,Cu,As,Fer(de 2 à 5mg %)

*Vitamine B,C,Acide Folique,Chlorophylle,Arginine,Lysine,Spinacine,mucilages

On le considère comme un grand REMINERALISANT,anti-anémique

Il est contre-indiqué dans les rhumatismes en poussées,gastrites et colopathies,action délétaire des oxalate de potassium et calcium,le goutteux doit diminuer les quantités ingérées

De la famille de l’EPINARD,Chénopodiacée

,le QUINOA,le “Riz des Incas”

Il est cultivé depuis 3000 ans sur les plateaux arides des hauts plateaux andins(Bolivie et Pérou),supporte les sols pauvres et arides,interdit par les espagnols au XVI ème siècle,réintroduit au XXème siècle,le Quinoa a envahi l’espace bio,en BOLIVIE le Quinoa est remplacé par le Riz type Oryza

Le QUINOA/CHENOPODIUM QUINOA

Il est riche en protéines(16 à 18 %) avec des acides aminés soufrés.On trouve des fibres,Magnésium,Potassium,Cuivre,Fer,et Calcium.il est très digeste,ne contient pas de gluten.

Sa graine ronde , petite et translucide ressemble au millet,il est récolté après maturation de la fleur.

Sa composition entraine de facto les recommandations diététiques:

*Antioxydant :protecteur vasculaire

*Action dans le diabète 2

*Les fibres agissent dans la prévention du cancer du colon

Le Quinoa est donc promu à un bel avenir,plante des incas est devenue un légume d’exportation

legumes

CONCOMBRE/CUCUMIS SATIVUS

Mis en valeur dans le Coran,comme rafraichissant et prévention des coups de chaleurs,riche en eau,le concombre a une faible valeur nutritive

Le fruit contient:Mucilage,calcium,Manganèse,Soufre,Vitamine A,B,C

Traditionnellement utilisé comme rafraichissant,dans la diathèse goutteuse,,poussées d’arthrose,voire infection urinaire à colibacilles,surtout on lui reconnait une efficacité en cosmétologie,soins de peau(masque),peaux grasses

*Surtout,il contient des composants phénoliques anti-oxydants,à actions sur les radicaux libres à protection cardio-vasculaire(les composés phénoliques se retrouvent dans le brocolis,épinard,carotte,chou,céleri,laitue,pomme de terre,oignon).(Bazzano,Serdula,Liu/Nov.2003)

*Le cuivre est dans le fruit crû,donc également anti-oxydant,contre les radicaux libres

*La pelure du concombre:

contient de la vitamine K et surtout une PEROXYDASE(de même nature que cele du Raifort)qui abaisse le cholestérol,les triglycérides et la glycémie.

Wilcox,Ash,Castagnari/2004

Wang;Wu,02/2002

Effet secondaire:allergie buccale

CHICOREE/ CICHORIUM INTYBUS

PU:Feuillee et Racine

Chimie:Oligoéléments:Ca,K,P,Na,Fer,magnésium,Manganèse,cuivre,

           Vitamines:B,C,K,PP,Acides aminés libres,protides,lipides,amidon

Dans la feuille:acide chinorénique

Racine:Inuline

Physiologie:Eupeptique,apéritif,stomachique,diurétique,arthritisme(dont la goutte)constipation,problème biliaire

La racine torréfiée remplace le café dans le Nord

Donnée en infusion de feuilles ou décoction de racine

Suc:5à à 25o g/j

Actions:Tonique,laxatif,apéritif,suites d’hépatite

CRESSON/NASTURNIUM OFFICINALE

Classique antiscorbutique

Pu:Plante

Chimie:Hétéroside azoté(gloconasturtoside),Essence sulfurée(Phényléthylsénénol)

Minéraux:Fe,P,Mn,Cu,Zn,I,Ca200 mg %)

Vitamines: C 140 mg%,,A,B,PP,E,Carotène

PHysiologie:Dépuratif,Diurétique,antidote de la Nicotide(?),vieille conception d’anticancéreux

Utilisation:Suc 60 à 150 g/j pour”désintoxication” et beauté,Alopécie

La présence de Soufre(comme Chou,Raifort,Radis Noir) lui confère une action hépatique,tégumentaires et articulaiires

légumes

FENOUIL/FOENICUM OFFICINALE

PU:Bulbe,Feuilles,Semances,Racines

Chimie:Huile essentielle riche en Anéthol (A forte dose épileptisante)et Terpènes:,sinon eupeptique et carminative

 * Vitamines:A,B,

  * Minéraux:Ca,P,K,S,Fe

Physiologie:Tonique,Anti-spamodique,Eménagogue,Carminatif,Gaz intestinaux

Partie utilisée:Bulbe cru ou cuit,

Feuilles(digestion en infusion(130 G/l,après repas)Les semences ont même action

Decoction de racine pour règles douloureuses

HARICOT*/PHASEAOLUS VULGARIS

PU:On utilise la gousse immature ,la graine et cosses d’haricot

Chimie

Dans le haricot vert:Insitol,chlorophylle,Hydrates de Carbone

Minéraux:P,S,Ca,Ni,Cu,Co

Vitamines:A,B,C

La graine contient de la phytotoxine qui serait  un facteur de proilfération des lymphocytes

Propriétés:Haricot vert reconstituant,dépuratif,les graines nutritives et énergétiques

 anti-diabétique(Strack Blocker) ,ainsi seraient conseillées dans les régimes amaigrissants, de O,5 à 2 g/j dosées par gélule

De même on prête au FIL de Haricot une action anti-hypertensive.Ces trois derniers concepts doivent être vérifiés.(diabète,régime,HTA)

HELIANTHE ou TOURNESOL/HELIANTHUS ANNUS

Pu:Akènes

Pa:Huile en 1ère pression à froid,riche en acides gras insaturés(90%)mono et polyinsaturés(avec des stérols)

Huile de Régime,dans les hyperlipidémies,antiathéromateuse,nutritive

En Chine:Acouphènes et troubles hypertensifs

LA LAITUE/LACTA SATIVA

Deux espèces sur 100:Sativa cultivée,Virosa sauvage à activité toxique

PU:Tiges,Feuilles,Semences

De la tige:Le LACTACARUIM du suc laiteux d’action comparable à l’opium sans ses inconvénients

Chimie:

*Vit:A,B,,C(17,7mg/100g),E(une u pour 50g),Carotène

*Oligoéléments:Fe,Ca,P,I,Mn,P,Zn,Cu,As,Mg,K,Na,Cl

Physiologie:alcalinisant,rafraichissant,reminéralisant,sédatif,on l’appelait “la plante des Ennuques”(Pythagorre);Surtout était proposé un hydrolat antispamodique,anti-éréthisme nerveux,les insomnies associant:

*Hyd; de Laitue

*Hyd. de Valériane

*Hyd. de Tilleul

*Hyd. de Marjolaine

le tout ââ 20gr, 1 à 2 cuillères à soupe le soir

legumes

LENTILLE/LENS CULINARIS

Pu:graine

Chimie:Amidon,Fe,Ca,Na,K,Mn;Vitamine B et C

Très nutritif,on le dit aliment complet des travailleurs de force,remplace souvent le pain.on le dit galactogène

MAIS/ZEA MAIS

Intervient dans tous les secteurs alimentaires,est devenu un leader comme le blé,riz,soja,huile alimentaire antiathéromateuse

Pu:Fruit(grain)stigmates,huile antiathéromateuse

Chimie:

*Glucides,protides:la Zeine,Vit.E,B,lipides.L’huile de germe de maïs est riche en glycérides,acides gras insaturés,vitamine E

*Sels de K dans les stigmates donc DIURETIQUE

*L’insaponifiable de l’huile est active sur les gencives et pyorrhées

*Graines:Nutritifs,Energétiques,reconstituants,il frênerait l’action thyroïdienne

NAVET/BRASSICA RAPA

Pu:racines,feuilles

Chimie:

sels:Ca,P,K,Mg,S,I,As,une essence sulfo-azotée,Fe et Cu dans les feuilles

Sucres(7,4%)

Vitamines:A,B,C

Physiologie:

Diurétique,Dissolvant,hypourécémiant,calcul urinaire,reminéralisant,pectoral,bronchite,toux

Se prend:cru rapé;cuit;en décoction

MILLET/PANICUM FILLACUM/ou ELEUSINE CORACANA

Aliment de base comme le blé ou riz,connu sous le terme de SORGHO poussant sur des terres pauvres.

Chimie:lipides,protides,acides aminés indispensables,acide silicique.P,Mg,Fe,Vit.A

Le millet est nutritif,revitalisant.

legumes

OIGNON/ALLIUM CEPA

PU:Bulbe,Tunique,

Chimie

:Allicine comme l’Ail:disulfure d’allyl propyle

Vit:A,B,C

Huile volatile

Fuctosanes,Flavonoïdes,

Sels:Na,K,P,Fe,S,I,Si

On tretrouve toutes les actions de l’Ail:

*Stimulant,Acidifiant,Anti-athéromateuse,Diurétique puissant,agit sur la circulation du petit bassin(augmente le flux menstruel),aphrodisiaque

*Anti-infectieux(Staphylococoque),anti-septique respiratoire;anti-putride,intestinal

*Hypnotique et Antidiabétique

*Nitrate calcaire

*47 calories/100g

OLIVIER/OLEA EUROPEA

A fait la richesse des pays du Sud,Provence ,Italie,Espagne,Magrehb,Pays d’Orient

Pu:feuille,fruit(Olive),l’huile

Chimie:

Feuilles:Glucoside et Oleuropéside:Hypotensive et Diurétique

Huile:Acide Oléique,faible pourcentage d’acides gras polyinsaturés,donc cholaguogue,laxative,alimentaire(hypocholestélomiante),Calories:900 calories/100g

Fruit:Acide oléique,glycérides/P,S,K,Mg,Ca,Fe,Cu,Mn,Caroténe,Vit:A,B,C;E,F

Calorique:224 calories/100g

Pulpes:Glycerides et acide oléique 10 à 35 %

Noyau:Acide oléique(25 à 50%)

ORGE/HORDEUM VULGARE

S’acclimate à tous les climats

Pu:

*Fruit (grain ou semance)Mondé(sans enveloppe) ou Perlé(sans tégument)

*Gruau:farine brute séchée

*Flocon d’Orge

*Malt germé;pour les brasseries,riche en amylase.le germe contient un alcaloïde l’Hordénine:sympathomimétique,inhibitrice de la motricité intestinale,antidiarrhéique,hypotenseur(par vasoconstriction)

Action:Emolliant,Nutritif,laxatif,diétiétique par sa distase.Intêrêt:enfants,asthénie,vieillard,convalescence.Malt: 20g/j

En externe:cataplasme pour inflammations cutanées,décoction pour gargarisme.

Alimentaire,digestibilité,reconstituant,rafrachissant,émolliant

Chimie:Amidon,P,Ca,Fe,K,Mg

legumes

POIREAU/ALLIUM PORUM

De la même famille que l’ail et l’oignon

PU:plante et radicelles

Chimie:essence sulfo-azotée,mucilages,Vitamines B,C/Minéraux:Fe,Ca,P,Mg,Mn,S,K,Si ,Zn

Actions:tonique nervin,très digestif,laxatif(le balai de l’intestin),alcalinisant

Radicelles:vermifuge

PERSIL/PETROELINUM SATIVUM

Pu:plante entière,semences,racine

Chimie:Ether de phénol,l’Apiol,principes oestrogènes eménagogues

Vitamines:A,BC(14 fois plus que l’orange)Chlorophylle,diastases

Minéraux:fe,ca,p,Mg,Na,Mn,Cu,I,K,S

Huile essentielle:pinène,terpène ,apiol(camphre de persil)

Actions:dépuratif,stomachique,stimule l’appétit,hypouérécimiant,Stimule les fibres des muscles lisses(intestin,urologique,biliaire,utérin)

En externe les feuilles sont anti-septiques et cicatrisant

semences: eménagogues,stimulant

Toxicité de l’Apiol surtout à haute dose et frelaté:toxicité rénale,sensation de malaises,fébrifuge

RADIS NOIR/RAPHANUS NIGER

Pu:racine pivotante

Chimie:Essence sulfureuse le Sévénol

Sels:Ca,Si,Cu,Fe,I,Mg,P,K,S,Zn

Vit:B,C,Tocophérol

Actions:

Cholagogue et cholécystokinétique,anti-spamodique

Utilisations:

Stimule la cellule Hépatique,tonique,antiallergique,diurétique,désinfections respiratoires,classique anti-scorbut

Se fait ou en sirop pour la toux ou en jus frais pour pour la lithiase biliaire

RADIS ROSE/RAPHANUS SATIVUS

Par son Raphanol recoupe les actions du Radis Noir comme draineur hépatique et Rénal,affections pulmonaires

Chimie I,Mg,S,Raphanol,Vit:A,C,PP

RAIFORT/RAPHANUS RUSTICANUS

Son Glucoside Sulfuré lui confère le surnom de Moutarde des Capucins

Chimie

Composé sulfuré,myrosine,huile volatile,acide chloridrique et sulfurique,sylicique,carbonique

Sels;Ca,Mg,Ba,K,Fe

Actions:

Stimulant,apéritif,expectorant,diurétique et lithiase urinaire,rubéfiant,vésicant

Etait prescrit comme le Sirop du Codex antiscorbutique associant:Raifort,Cochléaire,Cresson,Ményanthe.Des vins de même nature était composé avec en plus les semences de moutarde

legumes

RIZ/ORIZA SATIVA

*Voir le chapitre Riz Blanc et Rouge

Pus de 3000 variétés,en fait panel agricole de 50 espèces   ,plus productives en diminuant la sensibilité  au sel  et  avec une chlorophylle modifiée.

Pu;le fruit ou “paddy”,On conseille de manger le RIZ COMPLET(car Perte Vit.B par polissage)

*-Le riz “cargo”:riz débarassée de sa première enveloppe(80% du riz paddy)

*Le  riz demi-complet:75 % du riz paddy

*riz blanc:75 % du riz Paddy

Chimie:

*glucides en quantité importante

*Minéraux:Ca,P,Fe,K,Na,S,Mg,Cl,I,Zn,F,As

*Vitamine:A,B1++,B2,B6

Naturellement grande valeur alimentaire vitaminique,énergétique,voire hypotenseur

Si diarrhée:20à 25 g/litre d’eau

SARRAZIN/FAGOPYRUM ESCULATUM

Graminée se contentant de terres pauvres

Graines:Acides aminés,Vitamine P,Rutine(Protecteur vacsulaire)

Minéraux:Ca(plus que le blé),P,Mg

Actions:Energétique,nutritif,protecteur vasculaire.

 

SEIGLE/SCECALE CEREALE

CE graminée,fait partie de l’univers basique alimentaire,sur terrain pauvre

La graine contient:Hydrate de carbone,matières azotées

Minéraux:Fer,Ca

Actions:Energétique,nutritif,Fludifiant sanguin(donc action évoquée dans les affections vasculaires),rafraichissant,émollient,laxatif(Decoction de 30 g/litre)

legumes

SOJA/Glycine Max

Réputé et renommé comme le riz,blé,orge,millet,la soja  a une place importante alimentaire,industrielle,agricole et dans l’élevage(Tourteaux de Soja).Son impact alimentaire militaire a été mis à profit lors de le guerre 1914-1918

Sa graine contient:

Protides:40%(viande de 156 à 20%) hydrolisable en acides aminés tel l’acide Glutamique

Lipides:12 à 25 %(viande:1 à 4 %)

Glucides:10 à 15 %

Lécithine,Diatases

Sels minéraux:Ca,Fe,Mg,P,K,Na,S

Vitamines:A,B1,B2,D,E,F

Ainsi on ne pourait parler que d’un aliment incontournable énergétique puissant(Protide et Phosphore) , sa farine remplaçant le blé(plus riche eu azote ,20 fois pus riche en matière grasse) reminéralisant ,sans oublier les incontournables extraits de soja pour régime ou les lait de soja pour les nourrissons allergiques au lait,les préparations fermentées type Natto,Tempeh ou les Tofou,en fait les nouveautés ont propulsé le soja,dont l’huile étant connue pour ses acides gras insaturés,acide rachidonique,et lui conférant  une propriété hypocholestérémiante.

L’ISOFLAVONE(dérivé Oestrogénique),le produit phare du Soja.

1)Depuis 1995,est acquis une action hypocholestérolémiante donc protectrice cardio-vasculaire. Des études en cours étudient l’impact véritable de l’Isoflavone sur les fonctions cognitives(études faites avec des composés dosé de 60 à 160mg d’isoflavone/j)dont pour les problèmes de vieillissements cérébraux.

2)Sa protection dans le cancer du Sein et Prostate pour une dose moyenne d’Isoflavone de 80 à 10mg/jour.

Il est signalé des cohortes protégées par une alimentation à 2O

mg/j d’isoflavone.En fait ne sont pas pris en compte les éléments de mode de vie:tabac,alcool,obésité,date de la première grossesse.D’autre part,l’Isoflavone,composé Oestrogénique est contre-indiqué chez les femmes ayant ou un cancer mamaire ou  des antécédents familiaux de même type.

3)Le problème de l’Ostéoporose améliorée:il n’a pas été constaté sur des grandes cohortes des preuves tangibles;et ce n’est pas le seul produit.

4)l’effet sur les bouffées de chaleur de ménopause serait modeste;peut-être plus en pré-ménopause.

5)Le problème du Cancer de la Prostate.Les produits du Soja en causes sont :généstéine et diadzéine.

De toutes les façons ISOFLAVONE SA CONTRE-INDICATION est  le CANCER du SEIN

* Sur le plan thérapeutique le SOJA INTERVIENT(intercations médicamenteuses) sur:

*Le Tamoxifène++++

*Métabolisme des hormones thyroïdiennes

*Absorbtion des antibiotiques

Intolérances rares au Soja:ballonement,nausées,allergie,constipation.

Le Soja n’est pas la seule source d’Isoflavone on doit citer:

*Avant tout le Trêfle Violet

* puis Arachide,Lentille,Thé Vert,Haricot Noir,Seigle

legumes

TOMATE/LYCOSPERSICON ESCULENTUM

Venant du Pérou,Sa teneur en lycopène (Caroténoïde hypocholestolémiant)l’a propulsé comme agent préventif du cancer de la Prostate,au même titre que la Goyave,Pamplemousse Rouge,

Chimie:eau 90%

*,glucides 4%,protides 1%;lpides 0,3%;22 calories pour 100g

*acides organique:malique,pectique,citrique

*Minéraux:Ca,P,Mg,K,S,Zn,Fe,Br,I

*Vitamines:A,B1,B2,B6,C,PP,E,K

Actions:Alcalanisant,rafraichissant,reminéralisan(arthroses)t,urycolytique,laxatif(donc intéressant dans certains régimes),mélangé au Céleri,il est dit reconstiuant.Facilte la digestion des féculants et amidon.

*En externe:Acnée,piqure d’insecte

rabelais

POIS/PISUM SATIVUM

La graine de cette plante herbacée contient:

*Amidon,Sucre,acide urique(150mg/100g),ce taux est compatible pour les goutteux

*Minéraux:P,Fe,K

Actions:Energétique, modérément laxatif mais très digeste.

 

POIS CHICHE/CICER ARIELIUM

Herbacée d’origine d’Asie

Pu:Graine

Chimie:

*lipides,substances azotées,amidon,sucres

*vit:C,B

*Minéraux:P,,K,Mg,Ca,Na,Si,Oxyde de fer,As

Actions:Energétique,diurétique,hypouécémiant

Ancienne potion diurétique de H.Leclerc associant:

*Pois chiche:100g

*Orge perlé:150g

*Persil:50g

rabelais

POMME DE TERRE/SOLANUM TUBEROSUM

On parle souvent de Parmentier,en fait mis en place par la Faculté de Besançon sous Louis XVI.Vient du Pérou ,en Bolivie on trouve plus de 50 espèces,le climat rude permet de les conserver désséchées.A fait le bonheur de campagnes mais aussi leur malheur,particulièrement en Irlande(Le Mildiou) et sans oublier l’insecte ravageur le Doryphore

pu:Rhizome et fécule(amidon)

Chimie:

*Glucides:22%

*Protides:1,887%

*lipides:0,14%

*Sels:1,06%;variant selon les sols.Na,Ca,mg,P;Fe,Mn,Cu,S

*Vitamines:C et K en faible quantité/complexe vita.B-B1_B6,Ac.panthoténique,acide Folique

*Oxydase(agit sur la muqueuse gastrique)

*Solanine,alcaloïde analogue à l’Atropine(Germes,parties vertes,toxique) mais dispariat à la cuisson)

Actions:Alimentaire,digeste,alcanisant.permis au diabétique et régime

Usages traditionnels:

*Jus crue pour ulcères gastro-duodénaux(1/2 verre 4 fois/jour)

*fécule émoliente pour plaies,ulcères,gerçure.

legumes

 

POURPIER/PORTULACCA OLEACERA

Considérée comme une plante vulgaire,génante,c’est en fait la plante de la Jeunesse Crétoise,aux propriétés anti-oxydantes,donc à protection cardio-vasculaires.Elle ne fait que commencer à parler d’elle pourtant sacrée pendant l’antiquité crétoise.

Pu:Feuilles

Chimie:

*mucilages

*Vita.B,C

Actions:Emollient, rafraichissant,problème respiratoire,digestif,urologiques),dépuratif;diurétique,abaisse le taux de coagualation

Propriétés cardio-vasculaires à revaloriser.

Si on est en droit de reprendre la “terminologie d’alimédicaments”,on est également en devoir  d’anticiper et il semble de toute façon raisonnable de légitimer des recherches sur les thèmes Radicaux libres, Resvératrol (notre Paradoxe Français), lycopène,isoflavone ou l’histoire singuliaire du Pourpier de Crête ,permettant de remettre en cause l’équilibre alimentaire conditionnant l’état de bonne santé ou la prévention des maladies,le thème 5 fruits et légumes faisant partie de cette logique qui de toute façon débouchera sur des qualifications alimentaires de tout autre nature ou plus affinées.

 Les études en cours sont loin d’être concordantes et terminées;lien avec les fonctions antioxydantes de la Vitamine E(Etudes de Losonczy,Lin xin(Vita E et Selenium),Knek,Kushi,Hudis,Motoyana,Neunfentel,Mabile,rôle des phytostérols et Phytostanol sur le Cholestérol,dont le Courrier sur l’Alcool de 01-03/2001 de l’Inserm de la Pitié,rôle respectif des vitamines B9,B2,B6 sur la régulation de l’homocystéine.

Les légumes ont donc un avenir en devenir.

noel