THÈMES

r

Raisin et Vin,le Paradoxe Français

RAISIN ,VIN,Le PARADOXE FRANÇAIS

Mythe,Légende ou Paradoxe Conceptuel,le Résvésratrol devenant le cavalier d’un cheval de Troie d’un concept statistique ?
Raisin et Vin sont représentatifs immuables de la civilisation humaine,une injure au temps oû références religieuses ou médico-religieuses ,philosophiques mélant sacré et profane entrainent de facto une véritable lithurgie propice à la stigmatisation blasphématoire

Cana

Bref HISTORIQUE

Il n’existe pas de civilisation sans processus de fermentation alcoolique,au XX ième siècle ,seules les populations Arborigènes australiennes vivant comme à la préhistoire et certaines populations isolées du bassin Amazonien ne connurent pas ce procédé.
Les références ,non exhaustives,mettent toujours l’accent sur l’association Prospérité et Vigne et son lien sacré et profane.Cet anachronisme lithurgique fait passer le vin de caractère sacerdotal au zinc du comptoir,oû l’officiant,le cafetier, régule,conforte,confesse,écoute,reprenant à son compte les grandes fêtes Dyonisiaques.

banquet

La vigne sauvage appelée LAMBROUCHE a été très tôt domestiquée,certains parlent de 6000 ans avant JC,l’archéologie désigne OSIRIS,Dieu du Vin en Egypte Ancienne,en Mésopotamie,on la surnomme Mère-Cèpe de Vigne,la Grèce antique et la Phénicie propagent sa culture,les Romains ,400 avant JC,l’organise dans l’empire.
En Grèce Antique,des fêtes de printemps dédiés à Dyonisos s’instaurent,véritables bacchanales comme en Chine ancienne oû les enfants en âge de mariage étaient échangés(Granet).Au XVI ième siècle ,les missions espagnoles introduisent la vigne en Amérique du Sud.

Les ANECDOCTES historiques sont légions.

vin

L’impératrice LIVIE attribue ses 82 ans à l’usage exclusif du Pucin.
Auguste préférait le vin de Sétine.
Horace(Ode 11.l.3)vente le vin de Falerne sec à utiliser dans des belles occasions.
Lucullus de retour d’Asie distribua au peuple cent mille pièces de vin grec.
Cesar,Virgile comparait le vin de CHIO au nectar.
Appicius batit une école publique de gourmandise et compose un traité pour enseigner la manière d’irriter l’appétit.(de Gulae Irrirtamantes)
Platon interdit le vin aux enfants et pas avant 18 ans
L’ivrognerie est souvent blammée,mais peut servir d’arme redoutable,Alexandre le Macédonien,fait boire son armée toute une nuit et fait brûler Persépolis et assassine son ami Clitus,Néron ne sera pas plus glorieux

TRADITIONS CHINOISES

banquet

On parle d’un légendaire dieu du vin,TU KANG,une culture hédonique du vin est décrite sous la dynastie des WEI et TANG,et le vin est magnifié par le poête TAO-YUAN MING

En médecine traditionnelle(MTC)le vin est YANG à énergie CHAUDE ou TIEDE,PIQUANT ou DOUX,à effet thérapeutique de type de levage,agissant sur l’énergie vitale QI.
Le Levage étant considéré comme un déplacement de l’énergie du BAS vers les REGIONS SUPERIEURES.

Quatre mouvements sont dédiés à l’alimentation :levage,flottant,abaissant,naufrage(Lu.1986/Wang/Dan YI)
Le vin traditionnel de Chine est fait à partir des céréales riz et blé,avec deux étapes liqueur jaune ou claire (blanche)

TRADITIONS DU SUB-CONTINENT INDIEN

Le raisin est appelé DRAAKSHAA dans le Caraka et Susrhuta

Le fruit ou la boisson sont utilisés dans la toux,l’asthme,maladies cardiaques,états fébriles,troubles digestifs,affections urinaires

Le jus de fruit,la peau du raisin et la feuille sont utilisés dans les diarrhées chroniques

La cendre de bois de vigne est une prévention dans les lithiases de la vessie et hémorroïdes

vin

Dans le Yoga RATAJAKRA,on le cite :

Cardiotonique
Laxatif léger
Apéritif
Digestif
Convalescence

STATUT RELIGIEUX DU RAISIN ET VIN DANS LA BIBLE ET LE CORAN

1)l’EVANGILE du NOUVEAU TESTAMENT,

fixe le code religieux du vin,dans la CENE JESUS dit :
« Buvez en tous,car ceci est mon sang,le sang de l’Alliance qui va être répandu pour une multitude en rémission des péchés »
cités en 4 variantes :Marc 14/22.25 ;Mathieu 26/26.29 ;Luc 22/17.29 ;Actes des Apôtres Luc,Paul,Jean

2)La BIBLE ,ANCIEN TESTAMENT,THORA

On référence au moins 200 fois vin et vigne

La vigne est le symbôle de Rédemption dans la vision prophétique de l’aigle de Cordoue,MAIMONIDE,concernant les exilés se retrouvant sous leur vigne et leur figuier

Le vin sanctifie le CHABBAT,séparant le sacré et le profane,l’AHAVDALA
Le vin sanctifié est consacré,appelé BORE PERI HAETZ
Le vin ayant servi à l’accomplissement divin est appelé »vin permis » bû « entre amis »

Plusieurs citations sur le vin

Le vin égaie la vie/Ecclésiaste 10

Le vin réjouit le cœur de l’homme/Psaume 102

Le vin possède deux vertus :il rassasie et réjouit/Berahot 35

La première cause des guérisons,c’est le vin,la première cause de longévité/ B.BATIA .58

a) le RAISIN est cité dans :

Deutéronome,Lévitiques,Nombres,Josué ;Juges,Rois,Psaumes,Cantiques,Isaïe

b)le Vin est cité dans :

Génèse,Exode,Lévitique,Nombre,Job,Jérémie,Proverbes,Ecclésiastes,Joel,Maccabée,Zhakarie,Hosea

En contre partie de ses vertues,les effets néfastes sont décrits,comme

Le vin engendre la débauche/Bamidhar Rabba.20

Le vin est cause de lamentation dans le monde/Yoma.16

Le vin conduit au quatre péchés cardinaux :Idolatrie,Débauche,MédisanceMeurtre/Tamhou Chimini

vin

3)INDICATIONS PARTICULIERES A MAIMONIDE

Les RAISINS SECS

sont NOURISSANTS et SAINS.Ils favorisent le bon fonctionnement du FOIE

le VIN
fournit de l’ENERGIE,refait le sang nouveau

Calme les affres de la Boulimie

Il faut répéter qu’il est extrêment nocif aux organismes jeunes(rejoint les conseils de Platon).
On peut commencer à boire à partir de 80 ans et en petites quantités

4)LE CORAN

le coran

Le Raisin et Vin sont cités dans :

Sourtate II vers.26/ VI vers100/13 vers.4/26 vers.1/Sourates 17/18/23/36/70

Il est dit qu’il est anti-phlegmatique et améliore le teint

Le Sourate II,Vers.210 considère le vin comme mauvais et nuisible

Bien qu ‘il existe un Sourate entravant la prière en état d’ébriété,donc possiblité de rachat moral

Les VERSETS 30 et 91 formalisent la prohibition totale du vin

Les HADDITHS(Faits et gestes du Prophète MAHOMET)précise que le prophète buvait de l’eau oû avaient trempé la nuit,des raisins secs

Force est de constater que malgré un rempart théologique,un statut religieux et profane,Raisin et Vin ont été parfaitement analysés et qu’l n’existe aucune ambiguité médico-légale sur l’usage du vin.Même s’il s’avère difficile de séparer le bon grain de l’ivraie,il apparaît inopportun de minimiser des faits de santé publique même si des essais de laboratoire ouvrent quelques perspectives incontestables ,par la présence des flavonoïdes et Résvératrol

Les faits sont malheureusement tétus :en 1980,les français buvaient 30% de la production mondiale,soients 19 litres d’alcool pûr et par habitant,un café pour une moyenne de 270 habitants.Grace à une revisitation des facteurs de risque et de la prévention,la consommation est passé à 13 litres/an et par habitant dans les années 2000.Pourtant les modes d’addictions ont évolué voire se sont aggravé chez les jeunes,d’autant qu’interviennent d’autres facteurs aggravants type hépatite B ou C,Cannabis,l’incidence et pourcentage des cirrhoses sont toujours anormalement hautes et inquiétants,de même l’incidence psycho-sociale,déjà évoqués dans les thèmes « addiction », »alcoolisme » et « dépendance alcoolique ».

Il importe de montrer et décrypter l’usage du RAISIN ,VIN,RESVERATROL

peinture flamande

1)Le RAISIN

2)Le VIN

3)Le RESVERATROL,le PARADOXE FRANÇAIS

vin

Le RAISIN

La plupart des éléments anatomiques peuvent être utilisés

La RAFLE

de la Grappe du Raisin,charpente soutenant les grains

Chimie :80% d’eau,peu de sucre et acides organiques,surtout 3 % de tanins qui donne la Saveur Astrigente du vin(Apre)

La FEUILLE

Contient des pigments anthocyanidiques,astringent et augmentant la résistance capillaire
Dont la varité « teinturière »est utlisée dans les Saignements Utérins et la Ménopause associée à la Fumeterre et Marjolaine
Donc tonique veineux

La BAIE DE RAISIN

vin

1)la PELLICULE,enveloppe du Raisin,
contient pigments,tanins,glucosides

a)Pigments Rouges,Anthocyanes(flavonoïdes) :peu soluble dans l’eau et le moût,soluble dans l’alcool

b)Substances Aromatiques qui fournissent le caractère odorant ( muscat ou Risling),dont la concentration qui donne le goût du vin est variable selon l’année,le sol,climat,et la maturation fait disparaître son intensité

2)Pépins de Raisin
contenant 5 à 8 % d’eau et 10 à 18 % d’huiles riches en Acides Gras Polyinsaturées(Oméga 6,9,3),polyphénols,leucoanthocyanes,utilisée en cuisine et cosmétologie,hypocholestérolémiant

3)La PULPE
le plus important,représente 80 à 90% du poids,après foulage donne le moût (contient 150 à 250 g/l de sucres fermentiscibles)qui après fermentation donne le vin
Le moût est laxatif et diurétique

Chimie :sucres,(lévulose et glucose)acides organiques jouant un rôle dans l’élaboration et conservation du vin.
Les acides organiques(Tartrique,Malique,Acide Citrique) donnent du corps et fraicheur dau vin
Oligo-éléments :So4,PO 4,K,Ca,Mg,Fe
Matières Peptiques(Acide Galacturoniques) qui avec l’eau donne un aspect gélatineux,donne la qualité gustative et moellueux du vin,augmente avec la maturation.

4)Jus de Raisin

préconnisé par Dioscoride

contient enzymes et vitamines

Enzymes :hydrolase intervenant dans le métabolisme des levures
Vitamines :C,anti-oxygène,B,croissance de la levure

5)action physiologique du fruit

100 g de raisin donnent 90 calories

energétique,reminéralisant(K,Mn,Ca,Mg,Na,Fe,Si,I,As,vitamines A et B,peu de vitamine C

Cholagogue,diurétique,anti-arthrosique,anti-lithiasique,laxatif,anti-pléthorique,obésité

6)la cure UVEALE

En vogue au XIX et XX ième siècle en Suisse ,Italie ou en Allemagne consistait à manger 1 à 2 kg de raisins par jour,recommandé en 1921 par Rathery(cure de chasselas de Fontainebleau ou raisin Pineau),cure à Moissac et de 1840 à 1935 à la gare Saint-Lazare de Paris
Indications :laxatif,diurétique,uricolytique : consommer 1 à 2kg de fruits par jour ou 700 à 1400g de jus,
pour les obèses :pendant 2 à 10 jours 1,2kg de raisin/jour

7)l’alchimie du vin

vin

le vin rouge est obtenu à partir du raisin noir ;égrappé et écrasé.
Le moût est extrait du raisin par modération par pression modérée,mis dans une cuve de fermentation(13 à 21 jours)
Les levures(Botrytis Cinerea) transforment le glucose en alcool éthylique.le Sulfitage intervient pour détruire les microorganismes (bactéries et champignons)et éviter des fermentations non contrôlées.Pendant la fermentation ,on sépare pulpe et la masse de la peau qui flottent sur le jus et forme un chapeau ;le jus et produit de pressurage sont séparés,vinifiés séparémment en fin de fermentation .
On peut vinifier en vin rouge ou faire une vinification carbonique

7)L’ELOGE du VIN,selon JOSEPH ROQUES(PHYTOGRAPHIE MEDICALE/1825)

vin

Roques écrit »le VIN EST LE PREMIER DES CORDIAUX, »rejoignant Asclépiade,Maimonide,l’Ecclésiaste et résume ce que tous vignerons et hédonistes suivront :

« La FRANCE fournit toutes sortes de vins,c’est la terre promise pour l’homme doué d’un palais délicat,pour le gourmet privilégié »

Il décrit non seulement savamment les crûs mais donne des indications thérapeutiques du vin qui sont repris à la virgule près par les gourmets,guides touristiques,clubs rabelaisiens et groupes d’échançons et bons vivants .

Quelques exemples :

Le MADERE,XERES

Stomachique puissant,pour les tempéraments froids et lymphatiques,convalescents

BOURGOGNE

Pour les faibles peu mélancoliques
Le Meursaut frappé de glace :est plus énergique et incisif,réveille,diurétique,stimulant

VIN D’ALSACE(Acide et sec)

Il est comparé aux eaux minérales acidulées,pour les phlégmatiques,mélancolique,vieillard,stimulant cérébral,diurétique

VIN de BORDEAUX(Astringent et Tonique)

Médoc,Ambe,Saint-Emilion,Libourne
Nutritifs,Astringent,Stomachiques

Le VIN DE BORDEAUX

Le vin des Malades et des Médecins,les malades parce qu’il les corrobore après de longue souffrance,des médecins parce qu’il les soutient dans l’exercice pénible de leur art sans nuire à l’organe de la pensée
il donne du ton à l’estomac et aux appareils en laissant la bouche fraiche et la tête libre.C’est le le vin des Hommes de Lettres,des savants qui n’ont pas besoin de se tourmenter,de s’exciter pour penser ou écrire

LE CHAMPAGNE

(vin gazeux ou mousseux)

C’est une liqueur vive,charmante,réveille et agite les esprits des hommes froids,graves,savants, étonnés de se trouver aimables

LE RAISIN SEC

Cité par Maimonide et le Prophète Mahomet ,est à juste titre une alimentation avantageuse,facile à utiliser,raisin sec ou raisin séché ;grande production en Californie(USA),on connaît de réputation les raisins de Corinthe ou Smyrne(Izmir)

à index glycémique élevé :100 g = 277 calories

Considéré classiquement :comme adoucissante et pectorales,a été proposé pour l’obésité abdominale en Californie

Contient :

Vitamines B1,B6,B12,vitamine PP
Oligo-éléments :Fe,K,P,Cu,
Pouvoir oxydant élevé

vin

LE PARADOXE FRANÇAIS

Passé l’enthousiasme de Roques et les détails des vertus du Raisin et du Vin ,il pourrait paraître anachronique de mettre en doute le PARADOXE FRANÇAIS étant acquis que les limites raisonnables de consommation journalière du vin ne doivent dépasser deux verres par jour voire trois verres chez l’homme.Les nombreuses études expérimentales sur le RESVERATROL,études sur un flavonoïde ,élogieuses ne laissent planer en apparence aucun doute sur l’avenir protecteur du vin que ce se soient dans les maladies neurodégénératives,anti-virales,anti-cancéreuses,vieillessement,anti-inflammatoires,cardio-vasculaires.Etudes parues dès 1991 dans le Lancet et dernières en semptembre 2010 par l’INSERM U866,démontrant en laboratoire qu’un polyphénol alimentaire module l’expression de micro ARN impliqué dans la réponse inflammatoire et dans la naissance des cancers.Un étude antérieure faite sur une population du Gers montrait l’impact positif du vin sur le ratio des maladies cardio-vasculaires.
En fait si le concept de PARADOXE FRANÇAIS semblait acquis,notion favorable déjà entendu dès 1965,des méta-nalyses cliniques permmettents,non pas de critiquer les recherches faites et leurs possibles implications de prévention et thérapeutiques,mais de remettre à son juste niveau l’effet protecteur du vin par sa consommation raisonnable et situer exactement la place que doit tenir la PARADOXE FRANÇAIS ET LE VIN,l’OMS ayant même évoqué la réduction par son usage des risques cardio-vasculaires de 40%

Place des POLYPHENOLS et du RESVERATROL

vin

Passé la magie de la lecture de la chimie et du vin,l’impression globale est positive sur l’effet d’un polyphénol,de la classe des stiblènes,présent également dans les mures,cacahuettes,extrait dès 1939(Takaoa),décrypté en 1976 et valorisé par les publications de Renaud et De Lorgeril :The Lancet/1992-vin,alcool ;agrégation plaquettaire,Paradoxe Français et maladies Coronariennes / Klatsky :Epidemiology of coronary disease and alcool ;1999 ;-11-18/ Constant :Alcool and French Paradox.Cor.Art.Desa.1997,
Le Resveratrol est surtout en plus grande concentration dans les raisins de Bourgogne,mais sa concentration est variable selon cépage, exposition,sol,macération du vin

1)Les structures des polyphénols et de leur propriétés biologiques ont été diffusées in Bul.Soc.Pharm.Bordeaux (1998 -138 ;75-30) et donne leurs modes d’actions et leurs limites d’emploi en cas de compléments alimentaires,l’exemple le plus significatif étant la proposition du polyphénol en concentré dans la DMLA,la quantité de vin équivalente en dosage étant incompatible avec son usage(Apte/Am.Jour.of Path ;Juillet 2010)

2)L’INRA/UMR 1019/Université d’Auvergne

A recencé 60.000 données avec 500 polyphénols et 450 aliments étudiés,sur une étude de 13.000 publications
Ainsi est confirmé la présence de polyphénols dans ,
entre autre, les mûres,raisins,café,thé,ccahuettes,soja,chocolat

3)le Resveratrol est en taux variable,en forme trans,de 4,2 à6,6 mg-l,absorbé à 70% par l’intestin et le foie

Apport alimentaire en polyphénols :

1 g par jour pour des besoins évalués à 855mg par jour

Ces polyphénols peuvent être trouvés dans
– le vin=2g/l
-oignon ; pour 100g=100 à 200mg de flavonoïdes
-jus d’orange :un verre= 100 à 200mg d’hépéridine
-tomate pour 100g=81 à 130mg de polyphénols
-légumes secs :pour 100g=30à 1700mg
-baies :pour 100g=50 à 1200 mg

4)les essais de laboratoires étant nombreux,et l’extension clinique restant pour la plupart à formuler et à évaluer,

des SURDOSAGES en Resvératrol ont été répertoriés,avec des signes nécessitant une consultation médicale ,posent donc l’encadrement des pratiques et dosages ingérés :

a)Insomnie

b)Céphalées

c)Acouphènes

d)Palpitations

e)Troubles Visuels

5)Rôle Biochimique du Polyphénol,Le RESVERATROL,

une molécule d’ essais de laboratoires ;une ouverture thérapeutique

Essentiellement ,c’est un anti-oxydant,s’opposant aux radicaux libres,(Merillon,Fauconnier/Stilbène et activité anti-oxydante,1997), anti-neuro-dégénératif(type Parkinson et Alzheimer),intervenant sur cholestérol et LDL,donc protecteur cardio-vasculaire,anti-inflammatoire s’opposant à l’agrégation plaquettaire,l’athérosclérose,chélateur du cuivre ,action anti-cancéreuse ,toutes ces actions sont répertoriées en terme d’essais de laboratoire et publiés,nous citerons de manière non exhaustive, quelques essais :

-Inhibition de l’aggrégation plaquettaire (Pace,Ascial/1995),diminution de l’activité COX 2
-Prevention du diabète 2 et Obésité(Inserm 4476/INRA /1260 de Marseille)
-Modulation de l’ARN impliquée dans le cancer,INSERM/866/Latruffe
-Flavanoïdes et effets cardiaques(Cookes-Samsun/1996/journ.Nutr.Bio.
-Agreggation et Quercétine(1982 :Berety,Cazenave,Anton)
-Trans-révératrol et coronaires(Pace.A.Sciak/Clin.Chim.Act/1997)
-Resvératrol et bénéfice cardaiques(Penden ;Rao,St.trhomb.vasc.1999)
-Cancer et resvératrol(Jang ;Udami ;Slowand/Science 1997)
-Propriétés anti-cancers :sein,prostate,estomac,pancréas,ovaire,leucémie(Davis Howila/2003)
-Obésité (BMC/ physiology/2010)
-DMLA :Americ.journ,Path(07/2010)

On peut indéfiniement citer des expérimentations de laboratoire et on pourrait accepter et proposer des indications thérapeutiques dont la légimité demeure à etre fixée et modulée et tout particulièrement concernant le concept de Paradoxe Français,car enfin de compte,la prise en charge de la maladie coronarienne et tout particulièrement la prise en charge de l’infarctus du myocarde a totalement bouleversé positivement son pronostique et demeurent :

1)Prise en charge précoce,dans un figure d’urgence permettant une reperméabilité des artères

2)Le dosage de TROPONINE ;signe d’alerte et diagnostic plus rapide de l’infarctus

3)Le Diagnostique plus précoce ,donc baisse de la mortalité,grâce aux deux éléments sus-cités

LE PARADOXE FRANÇAIS ,CONCEPT ET RESULTATS

Il existe indiscutablement un facteur alimentaire,dont le Resvératrol (INRA /janvier 2010),intervenant sur la protection cardio-vasculaire mais des études multicentriques de 1994 à 1999(Hypertension Artérielle et Angor)ou rôle du tabac dans les études Baromètre Santé de 2004-2005,ont montré des éléments oû le facteur alimentaire n’étaient pas le seul et suffisant pour expliquer le ratio .d’accidents cardio-vasculaires et mortalité d’origine vasculaire.

L’ETUDE MONICA-OMS

vin

(Multinational Monitoring of Trends and Determinants of Cardio-Vasulaire Disease)

Etudes de INSERM U 744 de LILLE/Faculté de STRASBOURG/INSERM U 58 de Toulouse faites dans 21 pays et 4 continents de 1997 à 2002,l’Europe du Sud et la Chine étant les moins touchés

Globalement,incidents et accidents cardio-vasculaires sont causes de décès

-de 500.000 français

-de 7 millions de personnes dans le monde

-le quota de mortalité étant de 277 hommes pour 100.000 habitants,54 chez la femme,

-quelque soit le sexe,le gradiant de mortalité de 1985 à 1999 ,est toujours plus élévè dans les pays du Nord et diminue vers le Sud :Norvège :571/Suède :860/France :274/Espagne :210

Le taux de mortalité est toujours plus élevé à LILLE et STRASBOURG qu’à TOULOUSE(confirmant les premières constatations sur les populations du GERS,débouchant sur le concept du Paradoxe Français),les incidents sont 5 fois plus élevés chez l’homme,la mortalité 4 fois plus élevé chez l’homme que chez la femme.

Mais cette étude révèle globalement une baisse significative de la mortalité par Infarctus du Myocarde :2,7 % chez l’homme et 2,1% chez la femme .
Cette baisse constaté depuis 1970,démontre que bien sûr, les facteurs alimentaires interviennent(huiles végétales,fruits,légumes,céréales et les effets de un à deux verres de vin par jour=Etudes du Resveratrol de 1995),mais surtout la maitrise de prise en charge rentrant dans un ratio de 50 % sur l’évolution des maladies coronariennes et baisse de la mortalité .
.Cette prise en charge a fait baisser de moitié la mortalité dans la région Sud-Ouest,(région de Toulouse baisse de 30 %)un score supérieure aux USA et Grande-Bretagne.Il apparaît que la fréquence des maladies coronariennes est de même ordre dans les pays du Sud et de même Latitude

S’il existe indiscutablement fondamentalement des faits expérimentaux du rôle important des facteurs alimentaires de protection cardio-vasculaires,d’autres critères doivent être évoqués,facteurs fixes et modulables que l’etude MONICA-OMS a isolé :

vin

-GENETIQUE

-OBESITE

-ACIDES GRAS LIBRES CIRCULANTS

-HPERCHOLESTEROLEMIE

-POLLUTION

-TABAC

-STRESS et SYNDROME METABOLIQUE

-ACTIVITE PHYSIQUE(Qu’il faut surveiller si important)

L’etude MONICA montre que sur 20 ans le concept de Paradoxe Français doit être revisité,il apparaît très nettement que mortalité et consommation d’alcool excessive est liée,reprise par l’etude Physicians Health Study montrant un lien entre mortalité subite,Diabète,Obésité,Stress,la consommation d’alcool basse ou nulle baisse le taux de mortalité

Enfin de compte,la situation du Paradoxe Français n’est pas particulière à la France,le rôle du Resvératrol est insuffisant pour expliquer le concept du Paradoxe Français,même s’il apparaît de façon nette dans le GERS,s’il faut parler de risque coronarien il faut impérativement prendre en compte la rapidité de prise en charge de la maladie(amélioration pour 50%) et de la correction des facteurs de risques énoncés de la maladie coronarienne et de parler d’art de vivre,oû la différence Nord-Sud est encore nette et maintenir la consommation de vin dans des limites raisonnables,un à deux verres par jour.

Mythe,Légende ou Paradoxe Conceptuel,le Resvératrol devenant le cavalier d’un cheval de Troie d’un concept statistique d’un rêve inassouvi?

Recettes de Beauté d’une Matrone d’un ancien Harem

           Les recettes anciennes de Beauté d’une vieille Matrone d’Harem

Il me fut monter un vieux grimoire qui témoignait d’un savoir faire ancestral qui s’effaçait devant de la médecine moderne contre le rayonnement de la médecine andalouse.On s’était eloigné progressivement de l’enseignement d’Abou Sina (Les Canons de la Médecine)ou In El Beitar traduit par Lucien Leclerc ou des échanges entre Avoroes et Maïmonide,la feuille dOrdonnance du médecins était remplacée par des remèdes de matrone fiel de grenouille ou terre de cimetière,à caractère magique,mais qui  pour la plupart était un savoir authentique éloignés des apothicaires et des écrivains publics,les talba.Même ce savoir ne reflète pas les canons des maitres andalous ou juifs,le remède sera expliqué dans un langage profane et si par hasard il était sans effet ou  si la maladie s’aggravait,en toute âme et conscience il sera dit que c’était écrit dans le destin.Il sera cité des remèdes dont on peut souligner la pertinence et  leur modernité mais certains à éviter (utilisation du mercure, céruse ou plante toxique).Le  savoir des matrones des harems doit êre considéré comme un pan d’ histoire, en sachant que des pratiques identiques peuvent se retrouver dans des zones appauvries ou éloignées des grands axes commerciaux de plus en plus reduits.Ces formules datent des années 1920 ,certaines ont une forte signification symbolique ou  mystique.

 

Harem

Harem par Boulanger

Le Harem ou Sérail ou Gynécée n’est pas une specificité orientale,connu  en EGYPTE Ancienne,résidence  des femmes de la famille royale(lieu de pouvoir,éducation,plaisir)dans la Chine Impériale dans la Cité Interdite, avec ses Ennuques(au rôle politique non négligable).

Palais de Toptajki

Sous le Sultanat Ottoman de Soliman le Magnifique  le harem a le rôle d’assurer la descendance sous l’autorité de l’épouse du Sultan,HÜRREME(Rolexane) mais  a également un rôle politique.A Cordoue,en Espagne le harem comptait 5000 personnes.En Afrique Centrale le Roi Bangassou(mort en 1907) avait un harem de 500 à 1000 femmes

Harem

Harem de Rosati

                              LE BA-BA de la SEDUCTION

1)BLANCHIR LA PEAU

*Mâcher des amandes d’abricot,étendre la pate sur le visage et le passer toute la nuit.Lavage à grande eau le matin

*Macher du Blé avec du levain très dur,pendant 5 à 5 jours.lavage le matin

*Pâte avec du fénugrerc grillé

*Pâte avec première recolte d’orge,marcher et tétendre sur la peau

*Piler du safran,cannelle,grosse datte,pommade de “Ghalia”( musc de civette).Enduire le visage 7 jours

*Cervelle de Bouc,limaille de fer,dent de femme noire  en poudre.(récupérée chez le barbier),étendre sur le visage pendant 7 jours

*Piler coquille d’oeuf,morceau de poterie d’argile cassée,un grain de clou de girofle,lavande,benjoin noir,thuya,coriandre,harmel(rue sauvage),pavot..lier la pate avec du jus de citron

*Huile avec clous de girofle et safran

¨*Lentilles et jus de citron

*grains de genièvre pillés avec blanc d’oeuf

*avant d’enter au hammam,pommade composé de savon,jus de citron,fleur de cendre et carmin

2)FARD pour Rendre le VISAGE EBLOUISSANT

*faire fondre du beurre,ajouter céruse (toxique)carmin,benjoin blanc bois de Comari (bois d’Aloés)pilé.

*Pelures plilées de citron avec du café vert,ajouter du blanc d’oeuf

3)EMBELLIR les YEUX

*Piler de l’Alun avec du jus de citron,frotter les yeux,ajouter du Khôl.Irrite les yeux

*Nettoyer les yeux avec du savon,faire brûler du bois de Comari (bois d’aloés) dans un brule-parfum,avec la fumée dans les yeux.Appliquer du Khôl.

*faire cuire du miel avec des pelmure d’oignon,verser chaud sur les yeux !!!!!!!

*Soulever les paupières et frptter les yeux avec les pelures de radis

*Pour un éclat du regard insoutenable!!!!Pisse de chat avec de l’alun grillé,pilé,on y trempe un linge et on bande les yeux !!!!!

*carboniser un crapaud,le piler et noircir les yeux (mythe du crapaud lisant la pensée ,protégeant des maléfices)

 

4)Le KHÖL pour les Yeux

Le Khôl maison,le meilleur:clous de grofle,corail,noyaux d’olive noires,un grain de poivre noir,antimione,le tout piler par “7 filles non encore nubiles “ou “une femme dont l’heure est passée.”Le Khôl du souk est considéré comme insuffisant car les normes de piler ne sont pas faites!!!!!,fait avec antimione,poivre soudanais et noyaux d’olives noires.

5)BEAUTE des SOURCILS

Sourcils avec amandes amères carbonisées(allonge les sourcils)

7)BEAUTE des LEVRES  

*Cérumen d’oreile appliquer sur les lèvres

*Cendre et Savon mou frottés sur les lèvres devenant noires.

*Lèvre inférieure devenant noire avec l’écorce de noyer   

8)SOiNS  des  CHEVEUX

           1:Noircir les Cheveux Blancs

Ecorce de Grenade,hénné,salpétre dans de l’eau

            2:Faire pousser les cheveux:

*Couper un serpent en deux et l(emplir de grains de blés et l’enterrer.La pousse des cheveux suivra celle du blé

*oindre les cheveux avec huile et safran

*Etendre du goudron sur les cheveux,enduire d’huile oû a macéré l’atractatylis Gummifera (addad),du mercure (???!!!),tabac à priser

9)SOINS DES DENTS

             a)BLANCHIR LES DENTS

+Noix de galle,feuilles de chène-liège,alun,chauffer un morceau de viande et le rouler dans cette poudre

+Ecorce de noyer

+piler charbon de bois et sucre

+sable et cendre dans un chiffon de laine

               b)EMBELIR LES DENTS

Bouche emplie de thym pilé pendant 1 à 2 h

                c)LUTTE CONTRE LA CHUTE DES DENTS

+Cuire de la viande,trempée dans du sang et poudre d’Ortie,noix de galle,alun.Frotter les dents

+piler résine et benjoin blanc,ajouter jaune pondu le”jeudi”!!!!

10)REMEDES POUR EMPECHER DE VIEILLIR

Piler gingembre,clous de girofles,muscade du Sahara,raine de Galanga.Ajouter huile ou miel.Deux cuillères matin et soir

11)REMEDES POUR S’EPILER

*Cendre,savon,chaux dans de l’eau et ajouter rasoul jaune

*Epiler poils par poils et appliquer limaille et cervelle de bouc

12)REMEDES POUR ENGRAISSER

a)500 gr de farine avec et 500gr de lavande.faire cuire comme un coucous,manger pendant 40 jours

b)1/8 de livre de Sésame dans 1/3 de litre de lait

c)Pendant 7 jours tremper de la racine de férule et blé.laisser sécher,ajouter de l’anis;Prendre tous les matins pendant 40 jours

d)Faire cuire figues-mâles vertes avec miel et gingembre

e)Piler Cumin et Ail,boulettes à avaler pendant 7 jours

13)REMEDES POUR AUGMENTER  LA GROSSEUR DES SEINS

*Frotter les seins avec des Fèves

Chine

 

 

 

Recherches et Orientations sur Les PLANTES ANTI-HIV en 2017

17191451_432865490387057_6902659167307421794_n fondphytob3 72

Mise en Garde

<<<<<<LE BA-BA

Le Traitement c’est :Deux Inhibiteurs Nucléosidiques/Nucléotidiques de la Transcriptine Inverse et Inhibiteur de Protease boosté par le ritonavir ou inhibiteur non Nucléosidique de la Transcription  inverse

Le SIDA ,c’est TRITHERAPIE  ANTI-VIRALE

Assoçiation de TenofovirF/Emitricitabin (Préférence si Copies virales> 5 logs copies/ml) ou Abacavir/Lamivudine

Objectif :maintenir la charge virale plasmatique (CV) indétectable (<50 copies/ml)

Deux Traitements à prise unique:(Sans conflit d’intêrét)

*Eviplera :Emtricitabine+Tenofovir+Rilpivirine

*Atripia:Emtricitabine+Tenofovir+Efavirenz

 

Le temps de Sidaction rappelle l’urgence de mise en place de préventions éducatives,soçiales , médicales.,rappel des conduites à risques.

 

SIDA INFO SERVICE 0 800 840 800

 

Les services de dépistages gratuits et anonymes en laboratoire  CeGIDD ,PASS,COmede,CASO;rappellent constamment les conduites à suivre.Pourtant,malgré,des informations,des programmes épidémiologiques constamment remis à jour,on s’aperçoit que les diagnostics sont souvent tardifs et augmentés de 2008 à 2011 à 11%.

Un malade sur 2 ayant un CD4 <350mm3 ont une prise en charge trop tardive.Les règles élémentaires de protection par préservatifs ne sont pas suivi chez les lycéens et étudiants de 42% à  57% (Etude SMREP).

L’auto-Test VIH est encore peu utilisé,en vente dans les pharmacies depuis juillet 2015,Arrêté du 18 Aout 2016 ,préçisant le mode d’uilisation et habilitation.Le mode de transmission du VIH est parfois étrangement oublié ou trangressé. ou méconnu,ou mal informé(On évoque le moustique;ce qui est faux)On considére que 30.000 personnes en FRANCE ne connaissent pas leur séroposivité

 

TESTS

1)ELISA de 4 éme Génération:

 

*Detecte les anti-corps VIH 1 et 2 et combiné détectant l’antigéne P24 du virus permettant un dépistage des infections récentes.

*Test Elisa Négatif:pas de contamination,sous condition de non prise de risque 6 semaines avant l’examen.

*Test ELISA Positif:Faire un WESTERN BLOT de confirmation,dosage des anticorps dirigés contre le virus présent.

 

2) TROD

 

Test de Dépistage Rapide à Orientation Diagnostique.

*Lecture visuelle subjective en 30 minutes sur Sang,Fluide gingival,serum,plasma .Fait par professionnel

*Si Négatif à interpréter si non prise de risque il y a moins de Trois mois

*Test Positif :Faire Test ELISA

 

3) AUTO-TEST ADVIH

De Septembre 2015 à Septembre 2016 :90.000 autotests vendus.. novembre 2016 selon CNS:140.000 vendus

 

*Fait dans l’environnement domestique,résultat en Quinze minutes

*Positif Faire un Test Elisa

*Si Négatif sous condition de non prise de risque dans les moins de 3 mois.

 

 

<<<<EPIDEMIOLOGIE ELEMENTAIRE

 

Le PrEP:Prophylaxie Pré-Exposition ou  Pre-Exposure Prophylaxis,fait dans les hopitaux ou CeGIDD

<<<Un Rapport sexuel avec risques engage à une consultation en urgence ,maximum 48 heures, pour procéder à un Pré-Traitement,avec surveillance sérologique tous les 3 mois.

 

  • En FRANCE:
  • En 2015,5925 séropositifs,1600 seroposivité à un stade avancé
  • En 2016;153.000 patients HIV

*Existe-t-il un vaccin?

Pour l’instant  tests en attente de résultat concrêt:

RV 144 et HV1100

 

<<<<<<<<<<Pour référence,lire le rapport  2013 du PR MORLAT>>>>>>>>>

 

<<Mode de Contamination:

 

*Rapport non protégé:Pénétration vaginale,anale,buccale

 

*Contact avec sang contaminé:Echange d’aiguille chez le toxicomane,contact accidentel étendu par un professionnel.

Pour ONUSIDA 2016,c’est 36,7 millions vivants avec le VIH,avec de 2010 à 2015 augmentation de 36% de séroposivités chez les toxicomanes,augmentation de 12 % chez l’homosexuel.,c’est 2,1 millions de cas nouveaux par an et c’est hélas 1,1 millions de décés dont 150.000 enfants de moins de 15 ans.

En FRANCE c’est 6 à 8000 infections par an,1300 à 1700 décés  annuel,avec un chiffre prévisionnel de 200.000 séropositifs en 2020.En 2010,sur 149.000 contaminés; 121.000 diagnostiqués,112.000 sont en soins,90.100 sont sous Anti-Rétroviraux,et 77400 avec une charge virale indétectable.

Au Congrés AIDS 2016 à Durban, ,il est relevé une prévention de grande fragilité avec le Sida  cause première de mortalité chez les jeunes africains de 10 à19 ans

*Transmission de la mère à l’enfant ,par une mère sans traitement..Depuis 2010 les infections du nouveau-nés a chuté de 51% .Mais par défaut de prévention  en Afrique Sub-Saharienne le Sida demeure la première cause de mortalité chez l’adolescente de 15 à 19 ans (risque élevé d’infection,dépistage faible,faible observance du traitement)..Afrique su-Saharienne c’est 25,6 millions de personnes infectées en 2015 ,soient 70% des cas mondiaux

*Insister sur Prévention:Circoncision/Préservatif/Traitement Preventif (TASP)/PRé-Exposition Therapy(  PrEP)/Post Exposition Therapie (PEP)

L’Essentiel ; Projet ONUSIA 90.90.90.ayant pour objectif

<<90 % des porteurs de virus au courant de leur Séroposivité

<<90% Diagnostiqués Traités

<<90% Traités avec charge virale indétectable

 

 

<<<< PROBLEME DES ALTERNATIVES PHYTOTHERAPIQUES

 

Il est particulièrement troublant que la plupart des   recherches de laboratoire sont pratiqués dans des régions à haut risque de contamination,par défauts  de politique d’hygiène,de prévention,de précarité,désertification ou carence majeure d’accès aux soins(Migration massive,guerre,catastrophe naturelle) ou coût des traitements prohibitifs ou inacessibles à une population très précarisée et peu encadrée.Il existe une presomption de danger thérapeutique favorisant certes des alternatives peu chères mais inefficaces.Il faut rappeler,l’espérance que donna le Ginseng qui certes agissait sur les profils immunologiques et rapport CD4/CD 8 ,mais les resultats cliniques mirent fin rapidement aux espérances par rapport  aux premiers essais AZT.La tendance est de rechercher des alternatives de PrEP,ou TASP qui souvent sont du domaine de la recherche pure ,guidé par la difficulté d’accès à une thérapeutique et dépistages couteux mais aussi à l’apparition de resistance aux traitement rétroviraux.

.La seule problématique qui demeure est la voie générale de recherche expérimentale permettant une ouverture possible de renouvellement thérapeutique.,la tendance est de mettre en place des molécules intervenant sur le cycle viral(Activité Intégrase) et molécules ayant le profil d’action Anti-Reverse Transcriptase ,actions vérifiées in vitro,comparatives  et effectives in vivo sans interactions facheuses avec les classiques anti-rétro-viraux.Un évidence devra être retenue est l’inclusion et l’implication de la plante ou d’un  composant dans le processus thérapeutique dit HAART ou  Active Anti-Retro-Viral Therapy.

d’oû  rôle primordial des ONG,OMS,UNESCO,politiques de santé nationale ; regulations et consensus  internationaux des recherches de laboratoires.

Les principaux axes de Recherche

Pour l’essentiel ,sur la base des plantes utilisées traditionnellemment,il ressort de 1991 à 2010   des plantes à activité Anti-HIV faisant parties de 36 plantes avec 46 espéces ayant pour molécules actives

 

*Baicaline (Flavonoides)

*Calanolides Coumarine

*Acide Betulique Triterpene

*Polycitone A Alcaloïdes

*Acide Lithospermique. Polyphénol type Theaflavine du Thé noir inhibiteur HIV Fitoterapia Nov 2012 Yang,Li,Tan,Jin,Qiu,Miao,Xia,Jiang

*Epigallocatéchine Gallatte Inhibition HIV 1 Yamaguchi,Honda,Hara Anti-Viral Res Janv 2002

*Polysaccharides sulfates

*Protéines Cyanovirine-virineet Microvirine Lectines Algues Rouges microcide HIV  Huskens ,Schols Mar Drug Juillet 2012 Action cytotoxique et inhibition HIV1 des organismes marins de la Mer Rouge  activité HIV Protéase de Cassopia Andromeda et Galuxara Filamentosa BMC Compl Alternat Med Fvirier 2014;25,1477,Ellithey,Lall;Hussein,Meyer.

*Alpha Tricobitacine

 

D’après

Survey of Plants with Actives Compounds et Modes d’action

de Chisembun et Hemidi Medical Journal o f Zambia Vol 36Nombre 4 ,2009

Phytoth.Res 19.557-581 2005 Agents prometteurs Par Asres,Seydoun,Veereshram,Bucar,GibbonsJuillet 2005

 

 

La principale difficulté est d’obtenir des composants stables  et de relater des faits de randomisation recevable ce qui n’est pas le cas,tout particulièrement avec

La Carnolidine A: Singh ,Baharate,Buthani Current Science 200589(2)269-290

Dérivé de l’acide Betulique modifié essais sous le nom composé DSB (PA-457 en tests phase 2 inhibiteur de la maturation HIV ;Med Res Rev Janvier 2007(1)108-32 Yu,Morris-Natschke;Lee/pas de retour

Phase 1 d’essai su 13 patients avec l’Andrographolide :De 5mg/kg en 3 semaines puis Plus 10 mg en 3 semaines,enfin en3 semaines finales 20 mg/Kg chez HIV et Volontaires sains.Agissant effectivement sur l’elévations des lymphocytes CD4(+)et inhibition de la régulation du cycle de l’HIV ,sans changement des niveaux ARN Plasmatiques HIV,sur 6 semaines et surtout apparitions réactions secondaires dont particulièrement choc anaphylactique.l’essai a été interrompu définitivement.

Phyto Res 08 2000/Calabrese,Berman,Babish,Ma,Shionto,Dorr,Wells,Wenner,Standih

Les nombreux essais avec des composants de médecine traditionnelle chinoise ont certes montré des baisses de niveau d’ARN d’HIV et accroissement du taux des CD4,mais il n’apparait pas d’amelioration du HIV  ou diminution de charge virale,(but recherché),et surtout les traitements pour certains apparaissent comme une vois de secours pour traiter les affections iatrogénes dues aux AntiRetroviraux: et il apparait que la famille des Fabacées et Combétracées  sont utilisées dans les infections opportunistes avant tout dans affections cutanées,orales et diarrhées.

 

Principales  affections opportunistes traitées.

 

<Burack 1996 composant IGM -1,satisfaction d’observance mais taux CD4 inchangé et ne change pas le profil de la maladie

<Sangkitporn 2005composant SH plus ZDV Décroit le niveau d’ARN HIV

<Shi et Peng 2003  composant Qiankunning;Agit sur ARN HIV; agit sur les signes gastro-intestinaux

<Wang 2006 Préparation ZY-4,décroissance de CD4 mais pas de différence symptômatiques et sur évolution virale

<Weber 1999 Composant de 35 plantes;Aucun Effet

<Wang 2008 composant Anning (AG)plus d4T et ddI et NVP Pas d’action sur CD4 et 8;Il et charge virale;agit sur nausées et diarrhée

<Jiang 2009 Préparation XiaoMi et XMG plus Nystatine;Action sur candidose bucale

<Jiang 2011 Préparation Jingyankang (JC)plus AZT,ddI,NVP et Analogue Leucogéne;:accroit la concentration des leucocytes périphériques

<Xu 2011 Préparation Xielikang (XC) Action sur la diarrhée

<Xie 2008 Composant AIkang(AC) pas d’action

 

 

Depuis 1999,Matsuse and co et d’autres équipes  ont initié des travaux sur de nouveaux Reverse Transcriptase inhibiteur d’origine végétale ayant moins de toxicité et pouvant lutter efficacement sur l’émergence de la resistance virale,ainsi sont apparus:

 

 

ACALYPHA MACROSTRACHYs Euphorbiacée ((Diterpenodides) Matsuse 1999

CALLOPLYLLUM Clusacée Calaznolide Yadav 2009

COMBRETUM MOLLE Combrétacée (Glycosides iridoïdes ) Besong 2005

HYPTYS  LANTANIFOLIA Labiatée Acide Gallique Matsuse1999

TERMILNALIA CHEBULA  Combétracée  Réservératrol 3-0-D- Rutinusal Bessong 2005

TUBERIA LIGNOSA Cistacée Ellagitannins Bedoya 2001

MOMORDICA CHARANTIA Curcubitacée   Momordicine et curcubitacine Sing 2005 et Bot 2007

PHYLLANTUS MYRHFOLIUM Euphorbiacée Phyllamricine  Yadav 2009

PELARGONIUM  SIDOIDES racine inhibiteur HIV1,produit appelé EPS76-30/Kefer,Koppensteiner,Scheinder,Rosensburg,Forcisi,Muller Plos One Janvier 2014 ,29;9(1)e87897

 

 

Besson 2009,Bedova 2002,Rukmga 2002,ont montré que des extraits méthanoliques sont plus actifs que les extraits aqueux avec une action Anti-Reverse Transcriptase particulièrement ;action ART en % avec:

<Asystasia Gagantica 42%

<Bidens Piilosa 15%

<Cleome Triloba 31 %

<Ceratotheca Monophylla 58%

Dicrostachys Cinerea 82% +++

<sa catéchine inhibe la prolifération HIV in vivo  et inhibe le cycle de vie virale intracellulaire,reduit le stress oxydatif

Leonotis Leonorus 75%+++

 

Wiwat;Kwantravat ,Malhidol 2013 ont isolé des plantes inhibitrices à

96,93% avec Feuille ,racine d’ELEPHANTROPUS SCABER

97,25 % avec JATROPA CURCAS

 

 

<<Etudes Antibiotiques et ANTI-VIRALES HIV  des Plantes THAI

J Med Ass THAI Janvier 2012/Chunthong-Orn,Paathang

Dioscorea Bulbifera

Momordica Charanta

Carica Papaya

Phyllantus Amarus

Cnidium Asiaticum

Atractolydes Japonica

Clematis Heracleifolia

<<Le Lotus ,NELUMBO NUCIFERA

Biosci.Res Octobre 2011 Jiang,Ny;Liu;Wang,Li,Qin,Liua

Polysaccharides et gallocathechine à action Immunologique et Anti-HiV

 

 

 

DATABASE DES PLANTES SUSCEPTIBLES D’ACTIVITE ANTI-HIV

 

 

 

1990 sera l’année de l’ouverture de l’espérance thérapeutique du SIDA avec l’avénement progressif de multiples ANTI-RETROVIRAUX dont les indications requièrent une séquence thérapeutique dépendant du stade évolutif,du taux des lymphocytes T-CD4 et Charge virale.

Jusqu’à lors les multiples expérimentations phytothérapiques furent avant tout l’utilisation de plantes immunostimulante ,en particulier le PANAX GINSENG  avec sa variété Ginseng Rouge de Corée.avec de nombreuses parutions dont les premières Princeps  de Matsuda,Hesgawa,Huso 1985-87 : l’action du Ginseng Rouge et ses Polysaccharides sur les cellules NK.,action globale  immunostimulante et  macrophagiques Park 2001/Duo Xian 2008;Paul et Shin 2012;Kim 1990,Kim et Jung 1989.

Pour l’essentiel,les faits surtout de laboratoire montrérent amelioration des constantes immunitaires  et  des Lymphocytes CD 4 .mais les résultats thérapeutiques ne furent pas au rendez-vous,Il faudra attendre  une pharmacologie plus précise et surtout comparative in vitro avec les Anti-Retroviraux pour préciser les possibles ouvertures thérapeutiques liées aux résistances virales et réactions secondaires:

*Inhibiteur De la Transcriptase Inverse  qui empéche l’intégration du patrimoine génétique du VIH dans le génome Lymphocytaire

*Inhibiteur de la Protéase   qui altèrent les protéines virales pour créer des vibrions inactifs

*Inhibiteur de l’Integrase Empéchant le génome viral de s’intéger à la cellule cible.

*Inhibiteur de Fusion empéche l’action des virus dans les cellules cibles,au début du cycle de reproduction virale.Entrave la réplication virale.

Il va de soit qu’une action pharmacologique authentifiée antiHIV nécessite prudence et encadrement car le paradoxe est survenu brutalement,certes certaines plantes agissent sur des affections opportunistes mais pour l’essentiel,il apparait que la prise concomitantes de plantes et d’anti-rétroviraux entrainent,un mésusage et surtout le non respect ou oubli  de suivi de HAART, (AIDS Care 2007/Owen-Smith,Diclemente,Wingood)voire des interactions entravant  le suivi thérapeutique telles:

 

<Millepertuis Hypericum Perforatum

<Poivre Noir  Piper Nigrum

<Kava Kava ,Piper Methysticum

<Jus de Raisin

<Hypoxis Hemorocalides (Pomme de terre Africaine)

<Ail Allium Sativum

<Hydrastis Canadensis

L’action inhibitrice des traitements anti-rétroviraux est globalement expliquée par l’action des plantes  sur le Cytochrome P450 hépatique.

Inhibition du cytochrome CYP2B6  et interaction des plantes  Hyptis Suaveolens;Myrothamus Flabellifolius,Launaea Taraxacifolia;Boerhvia Diffusa ,Newbouldia Leavis  avec les Traitements HAART  l’Efavirenz  et Nevirapine .D’après Molécules Fevier 2016 ,16;21(2)Pli E E211 Thomford,Awiortwe;Dzobo;Adu;Chopera;Wonkam;Skelton;Blackhurst,Dandara.

Influence de l’Extrait d’ail vieilli sur le transport hépatique des HAART Saquinavir et Darunavir Drug Metab Pharmacokinet 2010;25 (3) 307-13 Bergin;Tronteli;Kristi

Le paradoxe des résultats inconstants du Panax Ginseng   a été expliqué par l’existence d’un Ginsenoside Rh1 qui élimine la cytoprotection macrophagique par inhibition de la pyruvate dehydrogénase lipoamide kinase isozyme 1 phosphotérasique macrophagique. Bio Pharm 2013/Jong;Kim.

Les études de complexes chinois assoçiant Ginseng Quinquefolium et Ziziphus  Jujuba appélé” Shen Zao Cha ” montrent certes  une augmentation des cellules T et augmentation des fonctions immunitaires et processus anti-oxydant .Yu;Xu;Lu;Zheng Chin Rev Fevier 2016.

De même  un Produit CKBM assoçiant Panax Ginseng,Schizandra chinensis,Fruit Crataegus ,Soja (Glycine Max),Levure ,donc dans l’ensemble  montre surtout action sur IL6 et TNF Alpha,effets immunodulateurs et production de cytokine Chen;Yip;Yung;Pang,Luk Phytother Res 2006

 

 

 

 

Plantes à Action HIV -REVERSE-TRANSCRIPTASE

 

 

*Schizandrine B et Deoxyschizandrine de Schizandra Chinensis

J Microbiol.Avril 2015 ,53(4)288-93/Xu;Grandi;Del Vecchio;Mandas;Corona,Piano;Esposito;Parolin,Tramontano

*CalloPhyllum Cordato-Oblongum

Dharmratme,Tan;Marasinghe,PezzetoPlanta Med 2002;68:86-97

Xu;Flavin,JentaCurrents opinions indrug discovery and deveveloppemnt.2000;3(2)155-166

Bokessch;pannel;,Cochran J Nat Prod 2001 ,64:249-250

*Combretum Molle

Bessong;Obi,Andreola,Rojas,Pouyesgu,Igumbor,Meyer,Quidreau;Litvak.Jour of Ethnopharm.2005;99(1)83-91

 

*Terminalia Chebula

Ahn Planta Med 2002;68;454-457

*Peltophorum Africanum

Bessong,Obi,Andreola,Rojas and co Jour of Ethnopharm.2005;99(1)83-91

*Swertia Franchesttana

Wang,Hou;Liu;Lin;Gill;CordellSwertia Franchetiana .Jour Nat Prod 1994;57;211-217

*Andrographis Paniculata

Otake,MoriUeba,Sutardjo,Kusumoto,Hattori,Namba Phytotherapy Res.1995;9;6-10

Calabrese A phase 1 trial Phytotherapy Res 2002;14;333-338

 

*Rhus Succedanae

Lin ;Anderson;Flavin;Pai;JNat Prod 1997;60:884-888

*Ancistrocladus Korupensis

Boyd;Halloock;Cardellina,Manfredi;Blunt and Co J Med Chem.1994,35(12)1740-45

*Garcinia Speciosa

Rukachaisrikul;Planta Med 2003;69:1141-46

*Myrothamus Flabellifolius

Moore;Lindsey;Farrant,Brandt Annals of Botany 2007;99;211-217

*Flammulina Velutipes

Wang.life Scie.2001;68;2151-58

*Detarium Microcarpum

Moore;Pizza;Biochem.1992;288-717-719

*Scutellaria Baicasenlis.

Cushnie;Lamb 2005Jour Antimicrob.26,343-56

*Rhus Succedanea

Lin,Anderson;FlavinJ Nat Prod 1997-60-884-888

*Withania Somnifera

Anuya,Ramkrishman 2010 Indian J Nat Prod Res 1-193-199

*Ocinum Sanctum

Anyua 2010

*Tinospora Cordifolia

Anuya,2010

*Euphorbia Hirta

Gyuris ,Szlavik;Minarovits 2009.InVivo 23-429-432

*Xanthoceras Sorbifolia

Kashiwada 1998J Nat Prod 61-1090

*Maprounea Africana

Pengsuparp;Cai;Fong,Kinghorn,Pezzuto;Wall.1994.J Nat Prod 57-415-418

*7-8 Dehydroflavone :extrait de feuilles de TRIDAX PROCUMBENS

*Galdmania Aesculifolia /Processeding of 6th IGRC 2017:Fadlilah;Fauri;Widianasyan

 

 

Plantes Coréennes Phyto.Res Sep 2001/Min,Kim;Tomiyama;Miyashiro

 

*Agrimonia Pilosa

*Cornus Kousa

*Limonum Tetragonum

*Mallototus Jasminae

 

 

 

 

Plantes à Action INHIBITRICE de la REPLICATION VIRALE

 

*Calendula  Officinalis

May et Wiulluhn 1978

Lee2000
Cushnie et Lamb 2005

*Rosa Damascena

Mahmood 1996

*Lisea Verticalla Hance

Amerci.Chin.Med 2016/4(2)275)50/Guan;Wang;Tan;Van Aung;Guong.

 

*Parties Aériennes d’extraits méthanoliques de  Carica  Papaya

Jour of Applied and Alternative Sciences 2013;1(3)49-53/tao;Luo;Zhang,Zheng

*Sennoside A dérivé de Rheum Palmatum et Officinale,en assoçiation d’d’HAART Reverse Transcriptase,(RT) ADN Polymerase (RDPP) Rbonuclésaes H (Rnase H) actions sur Replication virale mais aussi Mutation HIV RTs et Integrase (IN)

Phytomedecine Novembre 2016,15;23(12)1383-91/Esposito;Carli;Del Vecchio;Xu;Corona,Poiano,Maccioni;Distinto;Parolin,Ramontano

*Croton Megalobotrys Müll Arg et Vitex Doniana,inhibition virale dose dépendante.J Ethnopharm.Septembre 2016,191;331-40:Tieten;Gatonye,Namushe,Simonambanga,Muzila,Mwimanzi,Xiao

Fedida,Brumme;Brockman,Andrae-Marobela

*Inde.Reduction in vitro  de la production de virus dans les cellules infectées CEM-GFP par HIV -1NL4.3 avec Aegle Marmelos,Argemone Mexicana,Asparagus Racemosus,Coelus Forskohlii,Rubia Cordifolia/J Nat Med Juillet 201165(3-4)662-9/Sabde,Bodiwala,Karmase,Dehpande,Kaur,Ahmed,Chauthe,Brahmbhatt,Phadke,Mitra,Buthani,Singh

*Prunella Vulgaris

Yao,wainberg;Parniak 1992J Virol.187-56-62

*Andrographis Paniculata

Calabrese PhtyoRes 2002

*Polyalthia Suberosa

Lin ;Sun;Kashiwada;LeeJ Nat Prod 1993-56(7)1130-1133

*Lomatium Skosdorfii

Yu,Morris-Natshke,Lee Medcinal Res Rewiews 2007.27-(1)108-132

*Celastrus  Hindsii

Kou 1997 Phytochem.44-1275-81

*Arnebia Euchroma

Kashidawa,Nishizawada,Yamagishi 1995J Nat Prod -58-392-400

*Callophyllum Cordato-Oblongum

Dharmaratane;Tan;Marsinghe;Pezzuto;Planta Med 2002.68-86-87

Xu,Flavin;Jenta Current opinoins in Drug discovery and developpement 2000.3(2)155-166

*Vatica Astrotricha

Park;Han;Song;Green;Wang,Liu,Cen;Yang BMC  2009;9-29

*Siderritis Akmanii

Bruno;TRosseli;Piribi;Kilgore;Lee.J Prod Nat 2002-65-1584-97

*Stephania Cepharantha

Ma;Kakamura;Miyashiro;Hattori,Komatsu;Kawahata,Otake. PhtoTre Res 2002-16-186-89

*Tuberaria  Lignosa

Bedoya.Abad;Anchez-Palomino;Alcami,Bermejo 2010 Phyomed 7-69-74

Bedoya;Sanchez,Abad Ethnopharm.2001_77-113-16

*Calendula Officinalis

Kalvatchev;Walder;Garzaro 1997 Biomed.51-176-180

*Palicourea Condensate

Bokech;Pannel,Cochran 2001J NatProd 64-249-50

*Ancitrocladus Korupensis

Boyd,Hallock;Cardellina 1994 J Med Chem.37-1740-45

*Kadsura Lancilimba

Chen;Zang;Wang  1999J Nat Prod 62-94-97

*Acer Okamotoanum

Kim;Woo;ShinJ Nat Prod 1998.61-145-48

 

*Celastrus Hindsii

Kuo 1997Phytochem.44-1275-81

*Pinus Parviflora

Tamura;Lai;Bradley 1991PNAS 88-2249-53

*Arnebia Euchroma

Kashiwada;Nagao;Hzashimoto;Ikeshiro,Okabe,Cosentino,Lee J NatProducts .2000.63(12)1619-22

 

*Phyllantus Niruri

Ogata 1992 AIDS Res Human Retroviruses 8;1937-44

 

 

 

PLANTES A ACTION ANTI-HIV INTEGRASE

 

 

 

 

*Pometia Pinnata(Sapintacée) Feuilles .Pharm Biol Octobre 2013,51(10)1256-61/Suedee;Tewtrakul;Panichayupakaranant.

*Mimusops Elengi Feuilles (Sapotacée)/Pharm Biol Janvier 20145é(1)58-61/Suedee;Tewtrakul,Panichayupakaranant.

Achryrocline Satureoides

Zhu;Cordeiro;Atienta,Robinson,Chow 1999.jour Virology 73-(4)3309-16

*Acer Okamotoanum

Kim;Woo,Shin 1998

*Eclipsa Prostata

Tewtrakul;Subhadhirasakul;Cheenpracha.Phytother.2007;21-1092-95

*Xanthoceras Sorbifolia

Kashiwada;1998J Nat Prod 61-1090

 

 

 

PLANTES à INHIBITION PROTEASE HIV1-PR

 

 

Selon Curr HIVRes 2010/Filho;De Sousa;Batista and co

275 plantes regroupant 99 familles ont un effet HIV Protéase

 

Sud Afrique .*Extrait de Bulbines Alooides (Asphodelacée)et Leonotisleonorus(Lamiacée)

Jour Ethnopharm.Juillet 2009,15,124(2)182-8/Kmos;Van de Venter,MIlne,Traore,Meyer;Oosthuizen.

*Plantes Marines de Mer Rouge  Anti-HIV PR Corail Doux CNIDARIAN ANDROMEDA et algue rouge GALARUXA FILAMENTOSA

BMCCompl.AlternMed 2014 Fevrier,25,14-77/Ellithey;Lall;Hussein;Meyer

*Fraxinus Excelsior

Kim;Yu,Park 2002 Planta Med 68-1034-36

Kikiacharian 2002

*Geum Japonicum

Xu,Zeng;Wan;Sim 1996J Nat Prod 59-643-45

*Ganoderma Lucidum

El-Mekkawy,Nakamura;Kawashata 1998 Phyochem.49;1651-57

 

*Andrographis Paniculata

Otake,Mori and co Phytothr Res 1995;96-10

Calabrese Phyother.Res 2002 ;14-333-38

*Crateagus Pinatifada

Min ,Jung,Lee 1999 Planta Med 65-374-75

*Geum Japonicum

Xu,Zeng and Co 1996J Nat Prod

*Musa Acuminata

Swanson;Winter,Goldstein,Markovitz J of BioloChem 2010-285-8646-55

*Eclipta Prostata

Tewtrakul 2007

 

 

 

PLANTES INHIBIBANT LES EFFETS CYTOPATHIQUES DU HIV

 

 

*Humulus Lupullus

Wang;Ding;Liu;Zheng AntiviralRes 2004-64-189-194

*Callophyllym Cardio-Oblongum

Dharmaratne,Tan,Marasinghe,Pezuto;Planta Med 2002

Xu,Flavin;Jenta Current inDrug Discovery and develllopment.2000;68-86-87

*Marila Laxiflora

BoKesch;Pannel;CochranJ Nat Prod 2001

*Lentinus Edodes

Susuki,Okubo;Yamazaki, Mitsuya,Toda Biochem.Biophys.Res Com.1989;160-367-73

*Agardhieella Tenera

Witvrouw,Este,Mateu;Reymen;Andrei;Snoek;Ikeda,Pauwels,Bianchini;Desmyster,De Clercq 1994 Antiviral Chem.Chemoth.5-297-303

 

 

PERSPECTIVES D’AVENIR POUR LES PLANTES ANTI-HIV

 

Beaucoup d’études pharmacologiques ont été pratiquées sur des molécules isolées mais peu ont bénéficiées d’essais probants notamment Andrographis;Acide Betullique,et dérivés Calanoides.Seul le Ginseng Indien ou WITHANIA SOMNIFERA bénéficie d’un réel progrès sur la limitation du processus dégénératif amyloide cérébral et surtout retarde notablement les troubles neurocognitifs d’un HIV traité.

Pour l’essentiel ,les molécules étudiées sont

*BAICOLINE :une FLAVONOIDE

*ACIDE  LITHOSPERMIQUE: un POLYPHENOL

* POLYCITONE :un ALCALOIDE

* CALANOLIDE A: une COUMARINE

*ACIDE BETULIQUE,:un TRITERPENOIDE

*WITHANOLIDE :une LACTONE STEROIDIENNE

 

 

Principaux auteurs et recherches moléculaires Anti-HIV

 

A) COUMARINE:

 

 

Dharmatane 2002

Lee 1994

YU 2003

ZHOU 2000

 

 

B)      FLAVONOIDE

 

ORGAN 20190

OHATAKE 2004

KIM 1999LI 1994

HU  2000

WANG 2004

 

 

C)      TERPENE
KASHIWATA 1998

XU 1996

YAD HAUW,LI KIM 1997

LI 1993

CHEN 1999

 

 

D)   COMPOSANT PHENOLIQUE

 

Kashimata 1995

FULLER 1995

AHN2002

PARK 2002

OGATA 1992

LIM 1997

AB-ELAZAM 2002

 

 

E) XANTHONES
WANG 2000

GROWESS 2000

 

 

F)QUINONE

 

DECOSTARD 1993

MIN 2012

 

G) SAPONINE

SAKURA 2004

 

H)  LIGNANES

 

CHARLDER 1998

LIU,LI 19095

CHEN 1997

RIMANDI 1994

 

 

PRINCIPALES CIBLES DES MOLECULES ETUDIEES

 

A) CONTRE LE VIRUS

 

*Les Polysacharides Sulfatés :Witvrow,De Clerc 1995-1997

*Aminoacide agissant sur la glycoprotéine Gp12 de l’enveloppe virale

Luscher et Mattli 2000

*Les Flavones

Aromadendrite Mahmoud 1999

*Epigallocatéchine

Yamaguchi 2002

Kitamura 1994

Kim 1998

Xu 2000

 

 

B) ACTION SUR LA REVERSE TRANSCRIPTASE

 

La Calanolide A

Chan et Kim 1990

Jiuang 2001

Luscher et Mattli 2000

Essai clinique avec  Creagh 2001

 

 

C) ACTION INTEGRASE

 

Surtout bis-Cathecol

Lee et Huang 1998

Suri 2001

 

 

D) ACTION SUR TRANSCRIPTION

 

Avec Tannins et Tetradecanoylphorbol Uchiaumi 1985 et 2000

PolypeptideAmino-acide  Ptak 2012;Man et Frankel 1999

 

 

E) Action, sur Dégénérescence Amyloïde et neurodégénérescence

sur HIV avec WITHANIA SOMNIFERA

 

Mishra 2000

Kulkarni;Dir 2008

Kuboyan 2005

Sankar 2007

Seghal  2012

Kuparati 2013 et 2014.

 

 

QUELQUES ESSAIS

 

*d’après Front  Microbien. 12 Janvier 2016/Kurapah;Atluri;Samkkanum;Garcia;Nair

*BMC 2001/Bradeley;Afolayan,Omoguryl

BMC Avril 2012 Otang,Greison

Pour les auteurs ,la plupart des randomisations sont partielles,ou de faible densité;de recrutement insuffisant.Il apparait  des modifications positives sur les constantes immunologiques,mais sans réduction de la charge virale, et sans  amélioration clinique,surtout les études révélent l’importance des plantes dans le traitement alternatif des réactions secondaires ,telles vomissement ou diarrhées ou infections opportunistes le plus souvent candidose.

Pour l’essentiel,les premiers essais se sont appuyées sur des compositions complexes chinoises  “aux vertus anti-Cancéreuses et immunomodulatrices” et en particulier  avec la classique Formule FU ZHENG ou FU ZHENG THERAPY qui pour l’essentiel est composée de

Astragalus Immunostimulante

Atractolydes Augmentant les Cellules Lymphocytaire

Conodopsis Augmentant les Lignées Rouges

Ganoderma Agissant sur les Cellules T et Macrophages

Selon le profil clinique sont additionnées:

Ginseng Panax agissant sur HIV integrase et cellules NK

Ligustrum si baisse des anticorps.

 

<<FU ZHENG

 

Etudes de Wang 2009 sur 60 patients seropositifs Stade 1 et 2;à 8,75 g/j deux fois pae Jour,sur six cycles de Fu zheng 1 concécutifs sur 30 jours:apparition d’une amélioration des constantes immunitaires. Contrôle clinique exprimé.???

Eudes de Wang 2009 sur 180 HIV;Evaluation de Fu Zheng  1 et HAART thérapy,sur la reconstruction immunitaire.contrôle Clinique clinique ????

Etudes de Wang 2009 avec Fu Zheng 2 sur reconctition immunitaire d’HIV recevant HAART. contrôle clinique ????

 

<<ECHINACAE PURPUREA

 

Grand classique immunostimulant.

Etude Molto 2010 avec 15 patients Phase 4 prenant inhibiteur Protéase Darunavir et Ritonavir

Etude Fondacio Luluia 2011 Phase 1 avec 15 HIV sous Etravirine

Dans les deux cas interactions de l’Echinacée avec les Anti-Rétroviraux,ce que l’on s’avait déjà avec  la Cyclophosphamide.

Pour l’essentiel ,l’Echinacée doit être réservée pour les préventions des coups de froid et grippe et renforce l’action de la vaccination anti-Grippale

 

<<TRYPTERYGIUM Wilfordii

* évaluation de  l’action de la plante sur le reservoir d’HIV et interaction avec les Traitements HAART(Tenofovir / Lamivudine et Lopinavir /Ritonavir  après plus de  6 mois  traitement avec Tryptilode/ Li Phase 3./2014 sur  18 patients  en accès HIV

*Recrutement de 120 patients dans 4 centres AIDS avec 20 mg/j de Tryptelide pendant 24 semaines

*23 patients non répondeurs immunologiquement avec Trypterygium (19 patients avec 10mg/j)plus HAART et 4 seuls avec HAART pendant 12mois Murray 2010,Piconni 2011

Ce qu’l faut savoir sur le Trypterygium

*Essai de Triptolide appelé PG490 inhibe l’ecxpresion d’interleukine 2 es cellules T .Jour Bio.Chem. Mars1999;Qiu,Zhao,Aoki,Shi.

*Triptolide et Tripdiolide  Nouvel diterpénoide anti-leucémique J Am.Chem Sci 1972 Kupchau,Court-Dailly

*Prévention de rejet de greffe rénale avec Tripterygium . Transplant Prosc. /-Juin2006 Survie et fonctions rénales  Sur 5 ans .Ji;Wang;Chen;Sha,Liu;Li

*Trypterygium : Anti-Inflammation et immunosuppression.Rheum Dis Clin.Fev 2000;Tao;Lysky/Surtout dans Polyarhtrite rhumatoïde et Lupus Erythémateux

 

MORINGA OLEIFERA

 

Effet de feuilles  Moringa sur Neviparine et efavirenz ,effets avant et après ajout de Moringa/Sebit 2000

 

BETULA et SUTHERLANDIA FRUCTENSENS

 

19 patients de 22 à 50 ans Des Saponines Triterpenes abaissent la virémie de 47,41% à 13,9%Katerere;Eloff 2005 et Grieve 2013

Agit sur augmentation lymphocytes et CD4 et Cellules T Harnett et Eloff 2004.Surtout antibiotique et antifungique,plutôt donnees dans les infections opportunistes.Tschibangu 2004,Elmuataz 1995,Hernett  2012

GASTERIA BICOLOR et PITROSPORUM VIRIDIFLORUM  surtout dans infection mycosique du HIV BBC Avril 2012 Otang,Greison

 

TRICHOSANTHES KIRILOWII

 

Plante Cytotoxique,anti-tumorale,anti-leucémique (Zheng/Zhang 1995)agit sur le mélanome,avortement tardif  mais très allergisante ,choc anaphyllactique  d’oû arrêt définitif.Plante embryotoxique et Tératogéne++++

Essai en Intra-veineux stade précoce et 2

Sur 51 patients appartiion de 18 accidents neurologiques++++

Action sur antigéne P24 et CD4 et CD8;Essai avec  Zidovudine.

Byers,Balwin 1991/Taido 1994/Lee;Huang,Huang-Chi 1991;Zhang,Onyang,Huang 2005;Meyer;Sergio 1992;Khan;Ani,Aloss 1990

Beaucoup d’inperfections et réactions secondaires .A ne pas Utiliser.++++

 

 

Revue de Détails des plantes traditionnelles en ETHIOPIE

 

utilisées dans le HIV traités par Anti-Retroviraux AZT,3 TC;NVP;EFV;dans centres médico-religieux 41;22%;Traitement à domicile 32,82%;médecin traditionnels 16 %

300 malades de 36 à 45 ans Sida stade 1 à 4 évoluant de un à 3 ans;

CD 4 >250à <350.

etude Kloos 2014

/Evidence Based Complementary and Alternative Med Vol 2017

(2017/Article ID 1724583)/Gurmu;Teni;Tadesse

etude de Avril à Mai 2014

Plantes les plus utilisées:

*NIGELLA SATIVA :22,92%

*MORINGA OLEIFERA :20;83%

 

 

Extrait R019 d’extrait de KINKELIBA

,à la dose  d’une décoction d’un litre entre 8 h et 16 H,En AFRIQUE du SUD

Actions classiques :

Infection,Fièvre;Diarrhée;Troubles coliques: Kikiema 2004/Ogan 1972/Bassene 1981

Anti-viral :Ferrrera 2004/Pengsurparp 1995,Cohen 1996,

Anti-malarique;Antibiotique;Anti-inflammatoire Olajide 2003

*Action sur 32 HIV de 18 à 55 ans de mars 2009 à Janvier 2010/

CDT 4T de 200 à 500 répondant peu aux antirétroviraux .

Les CD4 passe de<350 à 387,84 en 90 jours;

la virémie baisse en 3 mois de 0,9,mais pas de  réponse de copies virales inférieures à 50

.En 90 jours amélioration du poids ;de l’indice corporel(BMI) et indice de Karnoswki.les fonctions rénales et Hépatiques ne sont pas touchées.

R019 :Meilleure tolérance que antiretroviraux Colza 2004/Arribas 2010

.Action microcide supérieure au Placebo Markoittz 2006

Résultats superposables comparatifs entre  groupe Lopinavir-Ritonavir et R019.Actions sur  géne C8-CD 4 Meynard 2010.

Incidents notés:Polyurie;stimule l’appétit,somnolence

Chimie:Tannin;Anthocyanides ;Leucoanthocyanides;Sucres réduits

Jour Of Applied Pharmaceutical Sciences 2012

02)02)2012/59-63/Allabi;Dossa,Danjo;Yombi,Biombo;Bigot.and co.

 

 

PANAX  GINSENG

Semi-sauvage Rouge de Corée

Ralentit  la Déplétion CD4 chez 68 HIVsur 11,Mois +ou – 31,3 Clin Drug Immuni Avril 2005 Sung;Kang;Lee;Kim;Che

Interaction avec Inhibiteur Protease Lopinavir-Ritronavir sur 12 HiV en 29,5 jours Phramacotherapy 24 novembre 2014/Calderon;Chairez;Gorlar;

Effet bénéfiques du Ginseng rouge avec anti-rétroviral de patients infectés Sur 46 patients Clin Vacc Immuno.08.2009 Sung,Jung,Cho:

Réponse Virale,resistance génétique de mutation virale nf,CD4 augmentées. sur 23 patients HAART plus Ginseng,5 patients sans changement copies virales

Accroit longévité ,survie (SD) ,décroissance CD4 significativement plus bas  Sur 252 HIV de 1985 à 2013 ,162 HIV avec Ginseng et HAART.J Ginseng Res Avril 2017 41(2)22-26 Cho ;Kim

Réduit les effets défecteux sur le géne viral nf intervenant à la progresion de la maladie.:Ginseng AART 7,8 % de réduction, du géne,groupe AART seul 6,8 %/jour Ginseng Res Avril 2017/cho;Kim;Min

Ginseng Traitement naturel antiviral J Ginseng Res Oct 2016 Im ;Kim;Min:virus syncytial,HIV,Influenza,Herpés ,Retrovirus; Hépatites.

Prevention du Stress Oxydatif dans maladies chroniques  Jour Ginseng Res Avril 2017/Lee;Yoon;Park,Song;,Yeum.

Gingenoside Rb1 et Milefosine agissent en synergie en abolissant la cytoprotection macrophagique de la cellules infectée par HIV/J Med Food 08 2014/Jeong;Kim

 

SCUTELLARIA BAICALENSIS

 

Flavovone Baicaline et Wogonine avant tout anti-cancéreuse ,inhibe cellule muyéloide et lymphoides;Actionsur Cancer du Poumon et Hépatites

Baicaline Anti-HIV comme Inhibition Reverve transcriptase (Zhao), Owo 1989 action de 2 Micromg/ml à 90%

S’oppose à l’entrée virale cellulaire et AntiHIV 1 Intregrase

Kitamura;Houda,Yoshiaki;1998 Baicailine anti-HIV

Li;Fo;Yao Flavonide et Baicaline BiophysiquePhys Res Com 2002

Declercq;Zhao;Zhang ;Chen,Natural product AntiHIV Med Res 2000

Lam,Au Life Sci 2000

Ono;Nakan;Fukushan Bioche.Boiphys.Res Com 1989

Ahn;Lee;Kim Moll Cell 2000

Wu,Atteli;Zawad America J Cli Med 2012

Wogonine et essai immunologique  J Of Immuno.27Dec 2016 Quing,Zhana ,Chen;Marha

 

JUSTICIA GENDARROSSA

AntiHIV de Dyphylline Glucoside de Justicia Phytochem Avril 2017 /Zhang,Rauschung,Guan,Liu;Wang,Li; N’ Guyen.

 

 

HIV ET INFECTIONS OPPORTUNISTES

 

 

71 Plantes et 28 familles

COMBETRACEE 14 %

ANARCADIACEE 8%

MIMOSACEE 8%

EBENACEE 7 %

Les Flavonoides sont anti–viraux

Terpenes (Myrtacée et Lamiacée) Actions  immunitaires

Actions répertoriées sur Diarrhée,Herpés;Toux,Meningite,Tuberculose,Zona,Paludisme,Candida,Maladie de Peau

Types de Plantes

ALOE ZEHRINE :<<<Herpes,Paludisme

LANNE Stuhmanni,CAPPARIS,SCLEROCCAYA<<<:Candida

SCLEROCCAYA Bierra;RHUS Reniuversis;CAPPARIS Tomentosa;COMBRETUM Apiculatum,PHYLLANTUS;ADANSONIA,MORINGA: <<<Diarrhée

Jour Ethnobiol .EthnoMed 2010-64 Chinsembu et Hedimbi(Nepad/Sanbas,Unam)NAMIBIE

 

 

Autres Plantes et Pathologies associées au HIV en AFRIQUE DU SUD

 

 

David,Blouws,Aboyade,Gibson,De Young,Klooster,Hugues / Jour of Ethnobiology and Ethnomedecine 25 decembre.2014

Enquète pratiquée au près de 21 % d’Herbalistes,71% de sorciers ou Devins,.Ces pratiques regroupent en AFRIQUE du SUD entre 200.0000 et 350.000 pratiquants Herbaliste sou Devins,de niveau de connaissance équivalent pour le primaire 31%,Secondaire 16%,tertiaire 2 %

Connaissance des pratiques phytotherapiques moyennes de 10 à 15 ans dont Expérience sur le SIDA 47%,connaissance uniquement sur les affections opportunistes du Sida 51%.

Score sur 17 plantes et 12 familles souvent assoçiées en composition de 5 Plantes

*URTICA DIOCA:Purgatif;Anti-Toxique

*LIPPIA JAVANICA :Fiévre,Paludisme;Infection pulmonaire

*LESSERA FRUCTENSENS Asthme,infection pulmonaire

*LEONOTIS LEONORUS:Douleurs thoracique et pulmonaire

*FOENICUM VULGARE:Toux et maladie Pulmonaire

*CUSSOMA SPICATA Immunostimulant

*HELICHRYSUM HERBACUM  Immunostimulant.

*MENTHA LONGIFLORA :Troubles digestifs.

 

****PLANTES réputés  ANTI-HIV:

 

*ASPARAGUS DENSIFLORUS;

*LESSERIA FRUCTENSENS

*HYPOXIS HEMEROCATHIDIS;

*ALOE FEROX

 

 

 

 

 

 

A

REGIMES,Limites ,Symphonie Héroïque

10449528_877586712261510_3769328199497893932_n 12573892_10156539118930094_5850483409850992141_n13048183_1688083094778416_8879211061898516247_o15055863_10211296471476510_9046070325670307327_n

Les encyclopédistes ont dés l’antiquité exprimé des régles alimentaires,qui pour majoritairement s’apparentent à un art de vivre et de prévention décliné avec une priorité essentielle à la modération mais aussi et surtout recommandant l’exercice physique

Hippocrate “Que ton aliment soit ta seule médecine”

Platon”que la diététique (Diata=Hygiéne de vie) soit la première médecine”

Avicenne  (Abou Sina) Boukhara 908-1017)dans le “Canon de la Médecine” Principe 821″ En été,reduis les quantités d’aliments,recherche les nourritures légéres”

Razi (Bagdad 852-932)”Le Guide du Medecin Nomade”les appétits font choisir des mets qui ne lui conviennent pas,et c’est vers le plaisir qu’ils le font pencher”

Maimonide (Le Ramdam) Cordoue 1135 -1204Egypte)”le Guide des Egarés”et “Traité des Aphorismes”.L’essentiel pour l’alimentation comme dans tous les domaines est de parvenir à l’équilibre et de s’y tenir…. et Avoir en vue le seul besoin de se nourrir et non la jouissance”

En Chine dans le SUWEN,Qi BO repond à l’empereur Jaune mythique ; moins 3500 ans avant JC; “Au manger et boire avait une limite,l’agir et le repos avaient une règle”

En Inde,pour  la Médecine Ayuvédique,la maladie est due à une hyperactivité ou ralentissement des 3 Trois humeurs,les TRIDHOSA (comparables à la médecine grecque)

Vata :Vent,Ether,Air:influencé par Aliments cuits digestes et peu cuits

Pitta :Bile,Eau ,Feu,agit sur nourritures grasses et boissons

Khapa :Phelgme ,Eau ;Terre influencé par légumes frais et fruits.

Pour l’essentiel le Vent est l’élément moteur d’assimilation et de transformation de l’alimentation

Dans l’introduction du Caraka Shamita,diffusé vers le 6 éme siécle avant JC;”la nourriture est le principal facteur contribuant à la force,aspect physique,vitalité (Ojas).La nourriture est faite de 6 goûts (Rasa)qui ne peuvent être indépendants”

La modération  sera la compagne de l’Hédonisme et Plaisir de table d’Apiccius et ,Lucullus de la Rome antique,le pape Grégoire 1 er au VI éme siècle contre-attaque,l’hédonisme fait partie des SEPT péchés capitaux oû figure la gourmandise “GULA” et dévellopée par Thomas d’Aquin au 13 éme siècle.

Avicenne et Maimonide seront les guides médicaux des étudiants de médecine en France jusqu’au XVII éme siecle.

 

15095111_10211296467076400_3790754262387104234_nAvertissement:Les régimes exposés sont des méthodologies alimentaires en vogue depuis de nombreuses années,souvent s’intégrant dans une vision personnalisée  ou mode ou choix  de  vie,voire ésotérique .

Par contre des régimes spécifiques régulant le diabète,régime de réadaptation cardio-vasculaire ,rénal,obésité importante, nécessitent avis et encadrement médical .

Les regimes d’Obédiance Religieuse ne seront pas abordés qu’ils soient Chretien,Casher , Allal, Hindhouiste ou divers Jeunes du Ramadan Mulsuman,Chrétien pour  la Passion,Juif pour Kippour

0001425 éme Avenue New York

.Les régimes sont cités .sans conflit d’intêrêt et transparence, certains régimes se recoupent dans leur schéma stratégique ;et certains  doivent retenir l’attention  sur leur possible dérive et  ou  exposition carentielle.Il n’existe pas de régime vertueux,il ne faut pas céder à la tyrannie et connaitre les limites raisonnables,et  recommnander un juste équilibre ,5 fruits et Légumes/ Jour dans la prévention des pathologies cardio-vasculaires,le régime Méditerranéen et Crêtois sont la réponse à ces critères,mais justifiant une éducation et message répétitif difficile à imposer dans un monde standardisé normalisé.

Il faut garder un poids de forme qui permettent de mener des activités normales et permettent de pratiquer le sport, sans perte de masse musculaire.

On peut se guider par deux mesures,en sachant quelles sont des valeurs statistiques

 

*IMC ou Index de Masse Corporelle:Poids/Taille  x 2=Kg/Metre x2:

*18,5-24,9 <<<Normalité

*30 <<<<<<<<Obésité

Ex:Poids 61KG,Taille 1,57m<< IMC :61/1x57x1,57=24 Normal

Ex  Poids 95 Kg Taille 1,81m/<<IMC:95/1,81×1,81=29 Kg/m2 surpoids

*Tour de Taille indice de risque Cardio-vasculaire,Diabète,Hypertension

Indice faible<94 :Homme/80:Femme

Indice Accru> 102/homme/88.Femme

 

1276323_720002534682894_1934396779_o

REGIME FRUCTIVORISTE(Cure de Fruits)

Pris Un à Deux fois par semaine,choix du fruit selon son critère de dominance

Proeolytique:Ananas;Laxatif Cerise et Figues,Constipant:Coing;Tonique:Orange avec eau ou Thé

Inconvéniants ;Régime alcalinisant,hyposodé,hypocalcémiant, avec possible carence protidique.a éviter si diabète,hypertriglycéridémie,pathologies digestives.

 

REGIME CRUDIVORISTE(Burcher)

Variante du régime végétarien,ovo-lacto-végétarien;seul est accepté le pain

Il est riche en Potassium et Hypocalorique

Inconvénients:Déséquilibré et hypoprotidique,entraine ballonements et flatulences(donc contre-indication digestive).Plutôt néfaste

A déconseiller aux adolescents et enfants.

 

REGIME VEGETARIEN

 

Bannit consommation d’animaux,sauf lait,oeufs,beurre,fromage

Protides apportés par céréales,légumes secs.Trois repas par jour.

Il est hypocalorique mais à long terme normocalorique.L’équilibre protidique est apporté par la consommation de lait et peufs,riche et fibres,cellulose ,sels minéraux et vitamines hydro-solubles.Le problème est de connaitre les variables et equivalences protidiques et caloriques ;justifiant un Encadrement Professionnel permettant de maintenir l’équilibre nutritionnel.Toutefois Dyspepsie induite ou intolérance à l’oeuf.

 

REGIME VEGETALIEN

 

Doctrine excluant tout produits ou sous-produits animaux.

Protéines venant de céréales:blé,avoine,orge,seigle,maïs,riz ou légumes secs:lentilles,pois chiches ou secs Oléagineux:Soja,Tournesol;Fruits:Amandes,Pistaches;Noix,arachides

Critiques:Multicarencé en vitamine s (Vi B12),protrides d’oû dénutrition,anémie,fontes musculaires,altération de l’état général troubles coliques(gaz,fermentations).A déconseiller

.Dangereux chez l’enfant

 

DIETE HYDRIQUE

 

Jeune intégral s’inscrivant dans un contexte particulier politique comme Ghandi. Toléré au début,devient Dangereux avec fonte musculaire,troubles psychiques,bouleversement biologiques et métaboliques avec décompensation organique

.A Bannir

 

DIETE OU JEUNE PROTIDIQUE

 

Absence d’apport protidique remplacé par des produits en poudre ou boisson,apport protidique:50 à 100 g /j ayant pour rôle d’agir sur la satiété.Une supplémentationvitaminique est nécessaire.Eau à volonté.

Inconvénients:apports protidiques faible entravant travail et vie soçiale,tolérance physique faible.A l’arrêt du régime le poids rebondit dés la reprise de l’alimentation.faite progressivement.Interdit aux cardiaques et maladies  psychologiques.

Le déséquilibre alimentaire est tel qu’une catastrophe médicale est hautement prévisible.

A déconseiller

 

REPAS UNIQUE
un Seul repas par jour,sans interdit alimentaire,rapidement frustrant,lipogénése pathogéne,hypoglycémiant,asthéniant,déséquilibre nutritionnel,RAPTUS alimentaire par Exacerbation de la faim

A déconseiller.

 

REGIME DISSOCIE (ANTOINE)

 

Alternance exclusive d’un seul type d’aliment (viandes,fruits)se fait par cure,boisson sans limite,globalement hypocalorique,fait apparaitre un phénomène d’auto-limitation de prises alimentaires,avec apparition de grignotage,tendance boulimique,déséquilibre alimentaire avec perte de poids avec carence globale des sucres,lipides,protides,vitamines,calciques;

Reprise du poids dés l’ arrêt de la cure

A deconseiller .Néfaste

 

REGIME MIXE LIQUEFIE ou LIQUIDE

 

 

Aucn aliment n’est apporté sous forme solide,régime de durée variable,est équilibré si il respecte l’équilibree de la composition alimentaire,Difficulté de mettre tout sous forme liquide,trop volumineux donc mal toléré.Si il est pratiqué doit être fait sur une période courte mais les  résultats sont  modestes ou médiocres et surtout contre-indiqué chez le cardiaque,insuffisant respiratoire et hernie hiatale

 

REGIME  DISSOCIE de type HYGIENISTE  (Shelton)

 

 

Les aliments sont classés sur des critères ne répondant pas à une composition alimentaire en 7 classes, demeurant un mystère

Clases1 Protides,

Classe II Glucides avec Amidon ou Farineux/Amidons légers ou petits Farineux;/Sirop et Sucres/Fruit Doux

Classe III:Graisses

Classes IV les Fruits acides

Classe V les Fruits mi-acides

Classes VI Légumes verts non farineux

Classe VII :les Melons

Des combinaisons sont interdites lors d’un même repas:Acide-Amidons/Proteines-Amidons/ Protéines -Amidon et Protéines -Acides/Graisses-Protéines,Sucres-Protéines/Sucre-Amidons,le melon doit être seul et lait également

On peut changer tous les jours ,assoçiant petit déjeuner de fruits,déjeuner amidon,diner de protéines.C’est un véritable gymnastique culinaire.Dans les faits c’est un véritable régime hypocalorique déguisé ,déséquilibré en vitamines,calcium,protides,et régime triste  monotone ;

A déconseiller

 

REGIME 60/20/20

 

On associe 60% de Fruits et Légumes,20% de Viande et Poisson,Fromage,Oeuf,20% de Céréales et Féculents,sans limitation quantitative,boisson non restreinte,nécessite d’être attentif à la composition alimentaire car régime :

Hypocalorique/Hypoglucidique/Hypolipidémique

N’apparait pas comme un avantage substantiel,et entraine colopathies et contre-indiqué si Diabète.

 

REGIME PROTIDO-LIPIDIQUE  d’ATKINS

 

C’est un régime sans hydrate de carbone et sans limite quantitative et fonction de l’appétit du sujet.Pendant les premières semaines,apport de glucides interdit(sucres,apéritif,vins,cidre)puis les glucides sont réintroduits progressivement par palier de 5 à 8 grammes

1)Sucres visibles et cachés interdits:

sucrerie,boissons,sucrées,pains farineux,légumes secs,fruits frais et secs,lait et laitage

2Autorisés:

Viandes,poissons,volailles,oeufs,charcuterie,sauces,fromages,beurre,huile,lard.

Avantages:Pas de frustation,absence de limitation quantitative,saturation directe par repas monotone et pas de sensationde faim

Inconvénients:Carences vitaminiques,apports indispensables,troubles du transit,régime déséquilibré GRAS facteur de déséquilibre du métabolisme lipidique

Contres-Indications:maladies cardio-vasculaires,Diabète,Hyperlipidémie et troubles digestifs dyspeptiques

 

REGIME ECO-ATKINS

C’est l’appelation du régime Atkins de 1970 revue par l’équipe canadienne de Dr Jenkins (Toronto/ Arch.Intern Med 08.06.2009),suggéré pour régime cardio-vasculaire.

C’est un régime Protido-Lipidique sans Hydrate de Carbone,il n’est pas riche en protéines animales mais exclusivement Végétalien,on y retrouve quelques éléments de base dans un ouvrage  de l’Institut de Lille “Manger Autrement”

Comparaison sur un mois

*Régime 26% d’Hydrate de carbone,31% de proteines vegétale,43% lipides

*Régime Sans v-ande,pauvre en lipides;25% de protéines animales (Lait et Oeuf) 15 à 18% d”hydrate de carbone

Dans les deux groupes:Perte de 4 kg,Baisse de LDL cholestérol et rapport Apolipoprotéine B/Apolipoprotéine A,et baisse de la tension

Questions  à résoudre:
*Faut-Il diminuer encore les hydrates de carbone?

*Quels est la répartition alimentaires permettant un équilibre optimal?

*Quel est l’effet du régime à long terme?

 

REGIME ZEN- MACROBIOTIQUE

 

Le régime Zen -Macrobiotique japonais est semblable à celui d’OHASAVA  SAKURAZAVA (1893-1966) qui fit diffuser des aides mémoires  de cours de philosophie et médecine extrême-orientale avec pour pierre angulaire la Macrobiotique

Sont décrits une diétéique de longévité et rajeunissement,de DETACHEMENT ou DE-DETACHEMENT,basé sur le choix des aliments,principalement céréales non décortiquées,assortissement des aliments contribuant à l’équilibre du Ying et Yang,un art sacré d’Ynisation et Yangisation,quantité nécessaire limitée d’eau et d’énergie calorique pour exister,le gérer soi-même,auto-auscultation(ne pas ressentir de fatigue,avoir bon appétit,bien dormir,bonne mémoire)

Le régime comprend:

70 à 90 % de céréales,avec éléments de bases Riz complet,sarrazin,blé,maïs,orge,millet,régime sans viande,sans oeuf ,sans poisson.

10 à 30% de légumes

Equilibre YING /YANG:

Yin:Sucre,Légumes aqueux ,salades,fruits

Yang Céréales,Blé,riz,soja,sarrazin,lentilles,huile d’olive,sésame,maïs

Boisson en quantité réduite:Thé

C’est avant tout un mode de vie,pas d’avantage nutritionnel.

Désavantages:carences calcique,fer,multivitaminiques surtout B12

Inconvénients:Anémie,Oligurie,hyponatrémie,constipation

10014880_10153792754936132_3751522210682790024_oDoit être surveillé ,a été mis à l’index par “Concil on food and Nutrition”

 

Vous Avez dit Bizarre mon cher Cousin?Je vous assure mon cher cousin

que vous avez dit Bizarre!

521827_10150644970729302_691674301_9503446_1761805731_n

 

REGIME ORTHOREXIQUE,Surnommé Les “Junkies de l’Alimentation Saine ”

 

L’Orthorexie est une lutte perpétuelle entre” les  bons et les mauvais aliments”,véritable désordre alimentaire collectif,véritable phobie des organismes génétiquement modifiés,aliments dans un environnement de conseils et d’interdits.le facteur santé est privilégié,premier critère de choix.L’Orthorexie est plus répandue que l’anorexie et boulimie

L’Orthorexique planifie ses repas plusieurs jours à l’avance,il emporte sur lui,au besoin,unnkit de survie( comme lait de soja pour son,café)

Etes Vous Orthorexique.?Selon le test de Steven Bratman=5 réponses  positives>>Orthorexie acquise.

1)Passez -vous plusieurs heures à réfléchir à votre alimentation?

2)Planifiez-vous vos repas des jours à l’avance?

3)La valeur nutritionelle des plats passe-t-elle avant le plaisir de les savourer?

4)Votre qualité de vie baisse-t-elle lorsque vous essaysez de manger sainement?

5)Etes-vous devenu plus strict avec vous dernièrement.?

6)Avez-vous renoncé à certains plats que vous aimez parce qu’ils n’étaient pas assez sains?

7)Eprouvez-vous le sentiment d’avoir une plus grande valeur lorsque vous mangez des aliments saints?

8)Vous sentez-vous coupable quand vous vous écartez de vos principes alimentaires?

9)Votre régime vous isole-t-il soçialement?

10)Eprouvez-vous un sentiment de paix et d’auto-contrôle lorsque vous mangez autrement.?

Health food Junkies /S.Bratman 2000

Dr Besona Penalusa (Genève)

Dr Bernard Wasyfeld

Betina Insenschimid

Impact Medecine 10/02/2010/Apheldorpher;Delphine Barrais

 

REGIME ALLELUIA dit de Malkmus

 

Basé sur un marketing se fondant sur le Chapitre 1 verset 29 de la Génése”Voiçi ,je vous ai donné toute plante portant semance,qui est sur la face de toute la terre,et tout arbre,dans lequel il y a fruit portant semence,celà vous sera pour nourriture” Régime végétarien banissant tout produit animal sauf le miel avec Légumes et Fruits crus à 85%!!!

On y dit que le ” le corps est le temple de Dieu.”Sans commentaire??!!!

 

 

REGIME DU CREATEUR

 

Basé sur la référence aux Lévitiques proposant fruit,légumes et céréales bis,sont tolérés certaines viandes,poissons,produits laitiers sous conditions d’être crus et non pasteurisés, magnifiant une   image positive du corps sur légitimation d’une motivation  divine.avec allusion à  Kenneth Rerraro 1998,estimant que le taux de surpoids était plus élevé chez les non -croyants!!!…..

Sans commentaire.???!!!!

 

 

REGIME AUX INSECTES ;ENTOMOPHAGIE

 

 

Les insectes font partie de l’alimentation humaine depuis sa création.L’homme cueilleur et ramasseur  des temps difficiles évoqué par Moise,recommandant dans l’Exode grillons,sauterelles et locustes.

La FAO considéré que 2,5 milliards d’hommes mangent des insectes,quoique cette tendance naturelle tend à regresser.Pour l’essentiel  17 00 insectes à 2000 sont utilisés(Dorst 2002 et Jungena 2008) et oû dominent SCOLYTES 31%,CHENILLES 18%,ABEILLES,GUEPES,FOURMIS 14 %;SAUTERELLES 13%.  /Sources d’après FAO 2013:Decary 1997/Defoliat 2002/Gefaud 1997/Seigonbas 1996/Mbata 1995/Malassi 1997/Hoare 2007/Romos 2009.

Universisté de Wageninger/Edible Insects 2013-FAO

Les insectes dans l’alimentation s’intégrent dans une vision économique et écologique:extension ,et déforestation des surfaces surexploitées en Soja,Maïs gourmande en eau et herbicides ,apprauvissement des sols,modification des procédures d’élevage(hormones,antibiotique) et Evaluation des apports energétiques protéiniques d’élevage et apports en protéines d’insectes en fonction de la consommation des cultures fourragères:

10 Kg de Nourriture c’est

<1 KG de Boeuf,

<3 kg de Porc,

<5 kg de Volailles,

<9 kg d ‘INSECTES

Scorpion b

Soient <<<<8 Gr DE VIANDE c’est 8 gr de nourriture,1 gr d’Insecte c’est 2 gr de Nourriture

6 mg de Fer c’est  pour 100 gr de Boeuf poids sec

8-20 mg de Fer c’est 100 gr  d’Insecte poids sec

10 kg de végétaux produit Un KILO de Viande et 9 KG d’INSECTES

 

Comparaison des Composants Viandes et Poissons et Insectes.

 

La valeur energétique de 20 gr de CRIQUETS est équivalent à 110 gr de viande.

Les insectes contiennent une variable d’acides gras de 20 à 30 %  type acide Oléique,Acide Linoléique,Alpha-Linoléique.

PROTIDES /LIPIDES/GLUCIDES:% /100gr

Chenille Crue 74 gr de Protides,/Criquet Crue 164 Gr de Protides/,Galette de Mouche  Protides 372 gr/ Termites Sechées 645 gr/Fourmies Volantes 100 gr

Punaise d’eau P:19,8% /L:8,3/G 12,1

Fourmi Rouge P: 13,9/L3,5/G 2,9

Charonçon de Palmier P: 7-35%

Ver de Farine P :14-25

Bombyx P 10-17%

Grillon P19,8 /L 8,4/G 5

Criquet P12,9/L 5,5/G5,1

Sauterelle P:20,6/L:6,1/G 3,9

Chenille 6,7

Termite 14,2

BOEUF P:27,7/L 8/G: O

CABILLAUD P:28,5L:O,5:G:0

Actuellement,il n’existe pas encore d’autorisation de mise sur le marché,il existe toutefois  des tolérances,La réglementation européenne ; le 15 avril 1997,et l’UE a classé l’insecte dans la catégorie 3 /Réglement 10 .1 UE N° 1069-2009 et saisine de ANES 2014 SA 0153.il est question de PAT les insectes ne sont pas des Protéines Transformées.

Le 9 avril 2015 l’ANAES  énonce son défaut d’informations objectives sur l’Entomophagie par manques de données Chimiques,Physiques,Allergiques,Microbiennes

Toutefois des projets sont mis en place avec des industriels et laboratoire Projet ANR DESIRABLE et PRO-telInsa-Kera.avec le ver de Farine et Mouche soldat.Van HAIS et Van Herbeckall  mettent en place en 2013 des procédures d’élevage d’insectes à grande échelle.Projet MICRONUTRIS depuis 2013 avec production de barres énergétiques .Selon les Echo du 14-15 fevrier 2013,prévision de production de transformation de 15 tonnes d’insectes

Les Pays Bas et Belgique (AFSCA)ont autorisé la commercialisation des plats d’alimentation à base d’insectes.:Grillon domestique et à ailes courtes,Criquet Africain et Américain,Ver de Farine,Ver Buffalo,Chenille ,Bombyx

Ainsi sont établi des goûts et saveurs Entomophagique:

Fourmi Amazonienne:Goût Citron

Charaçon Rouge des palmiers :de goût Bacon

Scorpion :de goût amer et poisson

Punaise d’Eau :de goût sucré,approchant le melon et banane.

Criquet sauce citronné au miel et sésame

Grillons au chocolat dans une coque de macaron.

Chrysalides de Bombyx au goût d’omelette aux pommes de terre.

Congrés 1993 Croque-Insectes Bernard Comby

Veronique Bize Cahier de l’Opei,N°106/Nutri New  N°70

Bernard Comby “Délicieux Insectes ,les protéines du futur “Genève 1990

Insectarium de Montréal “Des Insectes à Croquer “Recettes de Jean Lois Thémis 1997

 

 

REGIME APHRODISIAQUE

 

 

 

Dés l’émergence de  l’ecriture,proliférent manuels d’éducation sexuelle et d’alimentation aphrodisiaque type Kamasutra ou Ars Amatoria d’OVIDE ou du maitre chinois  Tong-Hsuan (7éme siécle) écrivant que  les jours pairs sont préjudiciables à l’acte sexuel,et les jours impairs propices ” et prescrit une formule appelée “Potion du Poulet Chauve” assoçiant Boschiniakia;Schizandra,Polygala;Cnidium;”potion réputée pour faire l’amour avec 40 femmes. ….Dans le le même livre il décrit une” potion de Corne de Daim.”Cette singularité s’apparentant à la théorie des signatures,est retrouvée en Normandie au XIX siècle et début XX éme oû il est conseillé Corne de cerf rapé et cuite,ou Testicules d’animaux grillés broyés ; mélangés à l’eau de vie,laitance,oeufs,pigeons,petits pois,cataire,livéche.

Anis Stimulant et, impuissance /Basilic Fecondité et passion/Bourrache :Luxure;

Aphrodisiaque naturellement  sujet à caution:

Fenugrec Aphrodisiaque et réves érotiques,Lavande,Gingembre,Safran,Poivre ,Sauge,Romarin

Chevre,Foie et Rognon de boeuf ou d’agneau,filet de buffle,testicule de singe,tortue,escargot,grenouille,

Datte,Figue,Poire,Prunes,Tomates,Noix de coco,,Banane,Coing,Orange;Mangue

Plats:Gaspacho Espagnol,Poire au Roquefort,Truite Farcie,Crevettes au Safran,Coq au Vin,Riz au lait

 

 

REGIME SEC

Basé sur privation liquidienne,avec apport calorique libre,seuls les aliments à faible densité d’eau sont conseillés;

Concept faux et éronné .Régime dangereux+++++

 

REGIME ANTI-REGIME

 

Apprentissage constant et autocritique:canalisation des grignotages,gourmandises,satiété,et dit souple,sans calcul calorique.Rarement hypocalorique,le sel-contrôle   devient normal et hypercalorique;Le régime ANTI-REGIME est en fait un régime sous contrôle qui se se veut pas s’exprimer

et nécessite surtout un encadrement médical surtout si surpoids avéré et fragilité psychologique.Un régime sans schéma précis n’a pas sa place,et est loin d’être modélisable

 

REGIME HYPOSODE

 

Basé sur le principe que le sel serait un facteur d’augmentation de l’appêtit,et que la suppression du sel provoquerait une restriction calorique indirecte

Régime en apparence libre avec autorisation viandes,poissons,légumes verts,fruits,pains et biscotte. sans sel.,matières grasse et lait

Ce régime n’est pas hypocalorique,non seulement la perte de poids est faible mais la perte de sel peut entrainer des désordres electrolytiques graves,hypotension,insuffisance surrénalienne

Regime dangereux A Ecarter.++++

 

 

REGIME DES NEURONES,PSYCHO-DIETETIQUE.

 

Principe qui a pris de l’ampleur en 1970 et sous la plume de Cheraskin et Ringdorf(1974) L’alimentation ,la clé de l’alimentation émotionnelle,le régime Optimal,basé sur les travaux de Linus Pauling et Williams,qui isolérent des pathologies émotionnelles ou psychiatiques en rapport avec un déficit alimentaire ou de compléments alimentaires.En fait,ces allégations ont été battues en brêche,mais réapparaissent sporadiquement .

Types:

Deficit en Thiamine :dépression;irritabilité,perte de memoire et concentration

Deficit en B3:Insomnie,nervosisme,dépression,irritabilité

Déficit en Riboflavine :dépression

Deficit en Vit B12 défaut de mémorisation et concentration ,agitation;manies

Cheraskin décrit des Pourcentages de changement positif de comportement en fonction des produits donnés;

Sujet fragilisés,se sous-estimant,irritables,renfermés>>>Vit.E,B1,B2,Fer,B3,B12

Sujet violent ,sensible,sous pression,difficultés décisionnelle>>>Vit E,D,B1,B2,A

 

 

PLACE A LA PREVENTION

 

 

 

En fait ,les modalité de prévention  alimentaire ont changé et surtout;est né le concept de précarité et défaut d’éducation intervenant sur les désordres alimentaires et fragilité médicales cardiaques ou cérébrales,il faut s’engager sur une prévention de masse 5 fruits et Légumes par jour et tenter de privilégier le régime méditerranéen ou crêtois.

 

Le regime crëtois demeure toujours la pierre angulaire de protection neuro-vasculaire et suppose de privilégier les circuits alimentaires basiques des grandes distributions.bien que localement,devant la mondialisation ce champ alimentaire s’est réduit. Toutefois,il faut espérer un juste retour à une alimentation saine;

 

Le REGIME CRETOIS

 

Il se caractérise par une forte consommation de fruits,légumes,poissons,céréales,huile d’olive (Ratio d’acide gras mono-insaturés /saturés élevés,)viandes,volailles ,produits laitiers que l’on dit moins consommé;ayant pour résultats:

>>>Reduction du Cholesterol Total et LDL Cholesterol (mauvais cholestérol)

>>>Augmentation de HDL Cholesterol (Bon cholestérol).

Protection cardio-vasculaire et selon Feart 2009 le régime aurait un effet protecteur maximal à la phase prodromale de la démence par diminution du stress oxydatif et inflammation.

De ces régimes ont été érigées des rêgles de prévention Cardiovasculaires et des cancers ,coliques en particulier .Il est est apparu une note discordante sur la protection carcinogéne de 5 fruits et légumes/J,le ratio de protection étant de 30 % et moindre chez la femme par contre la protection cardio-vasculaire est indéniable.il faut espérer que le regime crêtois ne cédera pas aux sirénes de l’alimentation mondialisée standardisée.

Toutefois ,il faut garder un optimisme serein en sachant que la Crête présente deux plantes Significatives:

 

*ERONDAS,plante de la jeunesse,plante miraculeuse des anciens le DICTAME,ORIGANUM DICTAMUS qui contient du thymol,Carvacrol;Pugenol.Agit sur la vésicule biliaire,bronchites ,accouchement,blessures,anti-asthénique,tonique et Aphrodisiaque

 

* Le POURPRIER ,PORTULACA OLEACERA;classique de la cuisine crétoise contient de l’OMEGA 3,Vitamine A, C,Magnesium,Fer ,Béta-Caroténe,Veritable plante anti-Oxydante

 

Le régime crétois est riche en Vitamine E et C,protecteur vasculaire,contient moins de protides que le régime méditerranéen,classiquement 35 gr de viande par semaine,Pintade,dinde,Oie,Lapins,Le classique ragout d’Escargots à l’ail (Hokhlii),contenant protéines,15 % de matières grasses et acide oléique,frits en apéritfs pouvant accompagner concombre ou tomates croqués au sel.La Fetta,fromage de chèvre  ou brebis (Mizithra) élément de base  de nombreuses préparations,Pain durçi et Aillé (Dakos).lentilles,soja,céreales (Orge,Blé)pois chiches,féves;purée de pois de gesse (fava);Chaussons (Pitas) de légumes fourrés aux légumes verts,feuilles d’amarante ou de Feta .Fruits dont la consommation est 4 fois supérieures aux autres pays méditerranéens.,représentant selon les publications (Dauchet,Amoyel 2008Nat/Hu Nowson 2002/Hung  2004/BMJ Card Nutr 2004) ,le modéle  de prévention des maladies cardio-vasculaires.

 

 

 

 

Reglisse, Bronchite,Hépatite,Gastrite

                         LA REGLISSE ou GLYCIRRHIZA GLABRA

C’est un grand classique de la médecine traditionnelle,natif des régions méditéranéennes et chinoises,sa racine de la famille des Fabacées., est globalement considérée comme tonique,antiphlogistique,expectorant,analgésique gastro-intestinal et traitement des maladies respiratoires. Sa place est importante dans la médecine chinoise (fait partie des 50 plantes majeures ),utilisé souvent pour diminuer la toxicité des préparations phytothérapiques.Les recherches modernes ont considérablement élargie ses perspectives d’avenir.La médecine indienne a également participé à cette promotion thérapeutique.Toutefois,la Commision Européenne réduit son champ d’application aux indications primaires toux,bronchite,gastrite.Il ne faut jamais oublier que la Réglisse doit toujours être surveillée pour sa rétention sodique,cause d’hypertension et maladies cardiaques aggravées et son interaction avec la digitalle.

La réglisse ou Racine sucrée des grecs est sans doute l’élément de saveur le plus répandu dans la nourriture,boissons,tabac.il est tellement banal qu’il est devenu et utilisé au fil des siècles pour:

*les maux de gorge,bronchite,toux,infections bactériennes ou virales

*Otséoarthrite,Lupus erythémateux,maladies hépatiques ou hépatites,paludismer,intoxication alimentaire,fatigue chronique.Parfois associé au Ginseng,Bupleurum falcatum comme stimulant des glandes adrénergiques.

*Une préparation japonaise appelée Shakuyaku-kanzo-to est donnée pour accroitre pour la fertilité féminine.

*Voire d’autres préparations pour le cancer prostatique,maladies cutanées type eczema,traiter les cheveux gras

Si certaines indications révèlent d’une panacée,les nouveautés pharmacologiques permettent  de restituer et d’élargir de possibles indications thérapeutiques.

 

               LES PRECAUTIONS d’USAGE DOIVENT ETRE PRIVILEGIEES

1)RESPECTER UN DELAI D’USAGE DE 4 SEMAINES

2)GROSSESSE et ALLAITEMENT

3)HYPERTENSION ARTERIELLE.Consommation de réglisse à éviter,accidents prévisibles si dose supérieure à 50 gr/J

4)Les Maladies  HORMONO-SENSIBLES

CANCER MAMAIRE,UTERIN,OVARIEN,ENDOMETRIOSE ou FIBROME.En fait ,toute affection concernant les OESTROGENES.

5)LES ETATS d’HYPERTONIES MUSCULAIRES

6)LES BAS NIVEAUX PLASMATIQUES DE POTASSIUM.la réglisse baisse le taux potassique

7)PROBLEME SEXUEL:La Réglisse abaisse plutöt  la libido

8)MALADIES RENALES

9)Avant tout acte de CHIRURGIE,attendre un délai de DEUX semaines; car interference avec le contrôle artériel.

 

                               LES INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES

1)ANTI-COAGULANT type WARFARINE

2)DIGOXINE;acentué par l’hypokaliémie

3)OESTROGENE:décroit l’effet des médicaments oestrogéniques

4)DIURETIQUE type FUROSEMINE,THIAZIDIQUE..Action sur le Potasium

5)MEDICAMENTS AGISSANT SUR LE CYTOCHROME Hépatique P450/CY P2 B6

Ketamine,Dérivé Barbituriques,Dexamethasone

6)MEDICAMENTS SUR LE CYTOCHROME Hépatique P 450/ CYP2C 9

Celexcoxib;Diclofenac,Sartan type Coozaar,Ibuproféne,Novaldex,Phénytoïne,Piroxicam;Warfarine,Tolbutamide

7)MEDICAMENTS AGISSANT SUR CYTOCHROME Hepatique P450/CYP 3A4
Lovastatine,Ketonazole,Fenadine,triazolam

8)MEDICAMENTS ANTI-HYPERTENSEURS

Sartan,Captopril,diltiazem,Amlodipine,hydrochlorothiazide,furosémide

9)ANTI-INFLAMMATOIRES

Corticoïdes diminuant le potassium

 

 

                               INTERACTIONS AVEC PLANTES

 

*DIGITALLE

* MUGUET ,SCILLE ou TOUTES PLANTES CONTENANT des GLUCOSIDES TONICARDIAQUES ,type  Adonis,Laurier Rose,Fusain,Strophantus ,elles sont non seulement OUBLIEES et doivent être absentes de l’automédication et INUTILISEES  CAR EMINEMENT TOXIQUES. Seule ,surtout, la DIGITALLE reste dans le champ thérapeutique mais à usage STRICTEMENT MEDICAL.

LAXATIF,agissent sur le Potassium:Cascara,Neprun,Bourdaine,Senné,Aloes,Rhubarbe,donc  toutes les plantes à Anthraquinones.

PAMPLEMOUSSE:nombreuses interactions; toujours attendre un délai de 12 à 24 h .Voir sur Thème  Site Docphytoplus.

Alimentation riche en Sel.La Réglisse accroit le taux de Sodium et rétention d’Eau,accroit la pression artérielle.

 

                                        DOSES A RESPECTER

*Ne pas dépasser 4 semaines de traitement,6 sont tolérées.

*Extrait fluide/2 ml à 4 ml

*Extrait sec de 300 à 500mgr trois fois par jour
*Extrait Déglycyrrhinisé à 380 mgr de DHL

 

                                       TRADITION INDIENNE

Appelé en médecine Ayurvédique Yashitumadhu  ou Madhuka ou médecine gréco-indienne Unani Asl-Us-Soos,la Réglisse se retrouve dans plusieurs composants multiples.Ces diverses compositions lieux à plusieurs confusions dénominatives et donc en espèce.Ainsi il est cité le Yashti(Suruta) composé de 16 huiles essentielles différentes donné pour Epilepsie,parlysie,rhumatisme,hémorragie,le Yashtimadhu avec ses 7 ingrédients est donné pour dysurie,ulcères,le Klitika pour fièvre avec convulsions.On peut donc en faisant référénce aux classiques faire face à des hautes différentiations thérapeutiques,toutefois les classiques  peuvent proposer des indications simples:

Susruta:réglisse avec miel pour anémie,/réglisse avec beurre clarifié:hémorroïdes/avec riz au lait:voix rauque coquelucheuse.Préparations pour ophtalmie.Dans de l’huile:contre la perte de cheveux et cheveux grisonnant,maladies de peau,tonique nervin.

Caraka:Réglisse , miel et lait:aphrodisiaque et tonique cérébral.

Médecine Unani:composants pour cathare,bronchite,asthme,ulcère,lymphoedème;migraine (préférence  donnée au réglisse turque et égyptien)

La tradition populaire utilise la racine de 3-5gr de saveur douce,réfrigérante

et les indications sont larges:soif,ulcère,anémie,troubles de l’état général(émaciation),tonique,aphrodisiaque,expectorant;augmente les fonctions intellectuelles,eménagogue,ophtalmie

 

                                        TRADITION CHINOISE

 

Appelé GANCAO

Considéré comme doux et d’action neutre

Agit sur les méridiens:Rate,Poumons,Estomac,Coeur,Foie

Régule la fonction Estomac,Tonifie l’Energie vitale(QI),Expectorant régulant la température,fébrifuge,détoxicant,anti-inflammatoire.Est un adjuvant harmonisateur et régulateur.

Indiqué dans:pharyngite,laryngite,toux,palpitations,Ulcère gastrique,anti-infectieux et maladies cutanées.Asthénie avec stomatite.

Il est considéré que le Gancao(racine et rhizôme) est:anti-phlogistique,mucolytique,expectorant,analgésique digestif,troubles respiratoires. Considéré comme agent anti-toxique,expérimentation avec Aconit Laterilis par Song;Hong,Je,and Co 2012.02;10(Pubmed) et Zhang,Guaujping,Zhu and co 2012.O1.08(Pubmed).Il est même indiqué des plantes agissant sur le surdosage de Réglisse:Alismatis Orientalis et Sclerote de Poria.nous considérons que dans tous les cas,il faut respecter les contre-indications et ne pas s’égarer dans des voies potentiellement facheuses.Le Gancao est proposé dans un préparation officielle Zhi Gancao d’action globalement superposable:tonique,anti-phlogistique,et troubles gastro-intestinaux.On se retrouve devant deux formes galéniques:extrait fluide et extrait sec à  actions déjà reconnues:laryngite,bronchite,asthme,anti-spamodique digestif,action minéralo-like adrénergique.

 

                                                CHIMIE


Les composants ont définis l’activité de la Reglisse,en sachant que pour l’essentiel les composant Saponines terpéniques les plus importants sont Acide Glycyrrhigique et glycéritine,la concentration dans la racine doit être de 1%,extrait fluide 1,2%;extrait sec 8,9%.La plupart des essais de laboratoire ou cliniques sont le reflet de ces molécules

Sont isolés par ailleurs

*Composés mineurs sapogéniques triterpéniques;;acide liqirihique,glabrique,uralenoside et dérivés.Saponines type Uralsaponine A et B.

Glycochalcones: type isoliquiritigénine

Flavones:liquirifinine,tinine à 1 %

Coumarine type liqcoumarine,Glycérol

Polysaccharides:glycyrrhizane .UA

Alcaloïdes:méthylquinolone.

 

                             Considération thérapeutique en INDE

 

La présence de l’Acide Glycyrrihetinique pose le problème de son incidence Kaliémique non négligeable.Il a été donc proposé notamment en Inde des produits Déglyrrhizinisé ou DGL. Des indications  ont donc été proposées selon la forme galénique

1)Préparation DHL jusqu’à 80 mgr pour Ulcère gastrique

2)Préparation avec l’Acide glycyrrhétinique pour:affections virales,coup de froid,hépatites virales,HIV,syndrôme pré-menstruel

3)Préparation topique,locale:eczema et Psoriasis

Les doses proposées sont en poudre 1 à 2 gr/Extrait fluide 2-4ml/Extrait Sec:250-500mg

Si grosso modo les indications recoupent celles de la tradition,il est important de voir l’évolution expérimentale chinoise de 1954 à 1979 et postérieure jusqu’ à 2007-2010 permettent d’aborder les indications de façon élargie mais aussi pour certaines être limitées à une seule vision purement expérimentale.

 

                          PHARMACOLOGIE CHINOISE de 1954 à 1979

1)Adrénocorticomimétique avec la Glyrrhizine en intra-musculaire/décroit l’hydro-cortisone,rétention hydrique,anti-diurétique,anti-inflammatoire.Zhang.1963/Huam Res.Chem.1975

2)Action MineraloCorticoïdes.Augmentation de la Dexoxycortisone-like.Pseudo-aldostéronisme avec oedème et hypertension.Liang 1975

3)Action Anti-Inflammatoire.Effet comparé entre hydrocortisone et acide glycyrrhizine (action supérieure)

4)Immuno-modulateur.Liang 1977/Chine Info 1979

5)Anti-Ulcéreux Gastrique:glycyrrizine à 250 mgr/kg comparé au traitement  du moment.Xu 1974/Zhang 1978

6)Anti-Spasmodique digestif avec extrait à 10 %.Zhang.1963

7)DETOXICANT:contre Pilocarpine,Scopolamine,Atropine,Antimoine,venin  de serpent.Zu 1964/Yen 1956/Kovatova 1967

8)Anti-Tussif:comparé à la codéine.Anderson 1961/Shangai.Med.Trad.College.1976

9)AntiCancer:Logeman.1960

10)Oestrogénique: potentialise à haute dose l’effet des oestrogénes.

11)Anti-Convulsif:en fait assoçiation Pivoine +Réglisse.Zhang.1979

12)Antibiotique et Parasitaire:Staphylocoque,Trichomonas,Eschérichia Coli,Amibe

13)Protection vestibulaire des antibiotiques type Streptomycine.Shangai.Res.Inter.College.1974

 

                       LES ESSAIS CLINIQUES CHINOIS DE 1954 à 1979

Ils sont importants car ils seront le prélude d’autres recherches in vitro et in vivo dépassant largement le cadre traditionnel ou référencé,et doivent être comprises dans le cadre thérapeutique de l’époque oû  vont exploser les découvetes scientifiques et thérapeutiques

1)Maladie d’Addison avec 15ml,effet sur la tension,électrolytes et pigmentation cutanée.Liu.1956/Lou fg.1956/Kak.1956/Zhong 1956

2)Diabète,mais faible cohorte à 5 gr/j sur près de 5 ans.Mo.1956

3)Ulcère Gastrique:100 cas dont 86  ne répondant pas au traitement habiuel.15 ml X4 sur 6 semaines..Effet positif à 90 %. Li.sm.1960

4)Hépatite:traitement de 13 jours avec 15-20 ml.Hangzhou.Hospital.1960

5)Conjonctivite dont kératite:Racine extrait 4 fois par jour (acide glyccyrinitine de 10 à 30 %). 56 cas. Li.hq.1969

6)Anti-Spasmodique intestinal.254 cas pendant 3-6 jours,avec 10-15 ml./Li.zr.1960

 

Nouveautés biologiques et Légitimation de la REGLISSE en pratique chinoise

 

Ce paragraphe est l’archétype d’une recherche accomplie.

*L’ingestion de 100mgr de Glycrrhizine chez l’homme sain montre  que celui-çi apparait dans le plasma,seul 10 à-25 % sont éliminés par voie urinaire.la variation de cete acide est sous la dépendance de l’aspartate amino-transférase,en cas d’hépatite chronique la concentration glyccirinique décline de façon monophasique:Yamamura;Tanaka,Santa;Kotak and co.1995.Biopharm.Drug

*Le composant du réglisse a une absorption réduite par des composants lipophiles.Sa biodisponibilité est donc plus grande par hydrophilie.Akao;2000.Biol.Pharm.Biol.23-1418-23

*Effet anti-Ulcéreux gastrique sigificatif avec une dose de 400mgr/kg et inhibition de la sécrétion gastrique.Fintelman 1991,Planta,med/Shin;Chet;Lee;Chang 1986/Pancreas

*Effet anti-Inflammatoire et Réduction oxydative.Zhang,Jia,Wang and co 1991.Chin.Trad;Herb.Drug

*Action anti-Thrombotique et Inhibe l’interleukine 8 et TNF Alpha.Francischetti,Montero,1999;Bioch.Bioph.Res/Kang;Kim;Choi;Park and co.Int.Jour.Mol.Med 2005

*Prevention Cirrhose Hépatique Shibayama 1989.Expo.Mol.Path

*Effet sur les radicaux libres.Nagai;Egashira,Yamanaka,2001.ARch.Env.Lant.Tox./protection sur radicaux libres anti-oxydatif dus aux composants phénoliques(licochalcone B et D)/Haraguchi.Ishikawa;Mizutani.1998.Bioorg.Med.Chem

*Action sur cytochrome P450 CY 2E1.Jeong;Yim;Park;Moon and co. 2002.Pharm.Res.

*Actions sur Hepatite .1988.Zenzem.Arch.med/Baisse des transaminase Hépatiques dans l’Hépatite virale chronique.Yoshikama,Matsui;Kawamoto. and co.1997.Jour.Gastr.HepT.

*HTA:affinite de l’acide glycyrrhitique pour recpteurs minéralocoticoïdes à hautes doses avec effet hypertensif,avec taux élevé de rénine plasmatique.Walker;Edward.1996.End.Med.Chin.

*Elévation du Cortisol urinaire.L’acide Glyccyrrhidique bloque la conversion du cortisol et Cortisone.Soma;Ikeda;EndRes.1994

*Diminution de 26 %du taux de TESTOSTERONE plasmatique.Armanini,Sartorato.2003.EXpe END.

*Action Irreversible antiviral sur Herpes simplex.Ikeda;Yokomizoo;Okawa;2005;Pharm.Bull.

*Activité in vitro sur Hepatite A.Crance,Lévèque;Biziavo and co 1994.Antiviral.Res.

*Lichen Oral chez le porteur d’hépatite C.Da Nagao;Sata;Suzuki.1996;Jur.Gastr.

*Etudes préliminaires sur HIV avec 7-31 mgr/kg. Etude sur faible cohorte et temps cours.Hattori;Boematsu;Kohu,Mada,Matasushita.Antiviral.Res.1989

*Actions sur Encéphalite Japonaise B (38 enfants/95% de guérison.)Yao,Fan;Zttang 1991/New DrugCHin.Rewieu

*Antimutagénèse en labo sur Salmonelle;cancer cutanée de la souris/Fu;Liu;Zhang 1995.Acta.Acad.Med .Sin

*Chimioprotection et tumeur cutanée Rhaman;Sultana.J.Eng.Int.2007

*Actions Anti-cancéreuses sur celules Hépatomes( HLE)/ Leucémie( HL60)/ Cancer Estomac (Kato 111):effet Apoptotique.Rossi.Castelli.Rubero and co 2003/Anticancer.Res.

*Polysaccharides Immunostimulants.1991/Tomoda;Shimizu;Kanari;Gonda /1991 Liu;Fang.

 

                   Indications de la REGLISSE DEGLYCYRRHIZINNEE ou DGL

 

Elle provient de la racine et du rhyzome,en préparation séchée surtout pour traiter les aphtes buccaux et ulcères buccaux;

Doses: selon Pizzorno et Murray 2006/Bruneton 1999/Das 1989,/Mc Intyre 2005/Bove 1996/Schilcher 1997:Rinçage de bouche jusqu’à 4 fois par jour.

Enfant de 2 à 4 ans: 132 à 760mgr/j McIntyre 200(/Schilcher 1997/Bove 1996

Enfant 5 à 9 ans:200 à 1140 mgr /j

Enfant de 10 à 14 ans: 400 à 2280 mgr/j

Adulte:800 à 4560 mgr/j (Pizzorno e Murray 3006 et Das 1989

 

                     FINALITES ET PREVISIONS THERAPEUTIQUE DE LA REGLISSE

 

Les Indications de la Comission E, De la Réglisse sur le systèeme respiratoire et digestifs sont naturelement à maintenir.Toutefois,le problème du rôle évolutif dans l’hépatite chronique n’est pas encore conclue,il faut passer du rôle hépatoprotecteur au blocage évolutif. Antiviral effects of Glyccyrrhia.Ficre;Eisenhult.Phyto.Res.2008.02/22(2)141-8

Les effets chimioprotecteur et anti-mutagène méritent plus d’informations.

L’effet HIV doit être considéré comme historique et à ne pas être réactualisé devant le peu d’informations.:Hattori;Buesmatsu. Antivir.Rew.1989.06-07/11(5-§)255-61.

L’effet psoriasique  est à retenir.Reuter;Merfort;Schempp.Am.J..Dermatologie 2010;.11(4)153-5

 et L’eczema et l’herpes simplex /Saeedi;Morteza-Semani.J;Derm.2003.Sep.14 (3)153-7/ Abramovits;Gover,Gupta,Skinen.2005.Nov.Dec.’5§)369.

Ne jamais oublier les risques hypertensif de la Réglisse   et risques d’accouchement prématuré chez la femme enceinte.Stranbreg;Anderson Am.J.Epid.2002.156 (9)803-5

 

 

                                                    

Régulation de plantes depuis le 30 avril 2011

PLANTES INDESIRABLES OU MALENTENDUS?                              

Lz Décret de 30 avril 2011 ,un cadre s’est donc instauré mais dont le contenu peut évoluer,s’allonger dépendant des recherches et des monographies non seulement de l’Escop,Commision Européenne,German Pharmcopee,Commission Reach,OMS mais aussi des informations des pharmacopées étrangères,la difficulté étant d’isoler des plantes considérées domme compléments alimentaires ou additifs alors que manifestement des études font apparaitre  des principes très actifs. .Certaines sont toxiques, ou dangereuses et peuvent apparaitre par confusion d’identification botanique ou de traduction,ou d’usage strictement médical,certains aromatisants nécéssitent un principe de précaution ,la référence à la tradition antique n’est pas une garantie d’inocuité. Le doute sur l’information;défaut d’étiquetage ou d’indications vagues,de défauts de traçabilité,ne peut laisser place à toute ambiguité.La levée de boucliers qui suivit était-telle justifée ,ou n’existe-t-il pas confusion ou incompréhension   sur le rôle de l’automédication. dont la place est loin d”être négligable  et un pas vers la réduction de la surconsommation médicamenteuse tout en respectant les référentiels médicaux

gavarni

Evolutions légales

*Décêt du 15 juin 1979:34 plantes libres de la pharmacopée on mélangées sauf pout Tilleul,Verveine,Camomille ,Menthe,Oranger, Cynorrondon,Hibiscus

*Directive du 31 mars 2001:enregistrement simplifié

*Ordonnance  du 30 avril 2007:date buttoir ,pour toute plante demande d’enregistrement, ,délai requis de 7 ans  par rapport à 2001 aux premières inscriptions,sinon nouvelle d’incription ou activation d’AMM

*décrêt 2008/939:148 plantes libérées plus les 34 antérieures

*Directive de l’EU du 30 avril 2011,Directive THMPD,donnant Trois catégories:

1)produits qui ont une licence et testés médicalement

2)produits qualifiés de traditionnels sous le régime THMPD et qui ont été éprouvés

3)produits qui ne qui revendiquent aucune vertu thérapeutique et qui ne sont pas utilisés à des fins médicales. Ainsi la qualification s’adresse à:

*Seuls les médicaments à base de plantes qui sont administrés par voie orale,externe ou inhalation sont appropriés.Tout médicament admisnistré par voie intra-veineuse n’est pas autorisé

*Seuls les médicaments à base de plantes qui sont destinées à être utilisee sans la surveillance d’un médecin sera autorisé  par cette directive

*l’utilisation prévue des plantes ne sera autorisée que sur la base d’utilisation traditionnelle eet ou toute organisations reconnues pharmacologiques et connaissant les propriétés des plantes

*vitamines et minéraux peuvent être ajoutés aux plantes sous condition que leur utilisation soit accessoire et l’ingrédient à base de plantes

*l’herboriste utilisant des ingrédiants actifs isolés à partir des plantes ne seront pas considérés comme des médicaments à base de plantes et n’ont donc pas d’AMM

gavarni

Problématiques

Il apparait que la référence à la tradition mérite d’être devellopée et explicitée ,elle ne se pose pas  pour exemple fenouil,calendula,eleutherocoque mais surtout pour des composants complexes de la Médecine traditionnelle chinoise et Ayurvédique oû apparaissent des résultats surprenants .Le problème sera toujours le même:définition botanique et composants actifs de éléments séparés, bonne définition référentielle clinique,randomisation clinique longue et couteuse.Les communications scientifiques sont donc nécesaires pour justifier des indications hors normes,cancérologie,cardiologie,immunologie.Il existe indicutablement un hiatus entre lectures des faits biologiques et cliniques des plantes ou de composants complexes,et l’étude d’une molécule  qui peut apparaitre plus simple.Une convergence est nécessaire,Le Japon  le fait avec la médecine traditionnelle  KAMPO,remboursée par la sécurité sociale et ses résultats sont revus tous les 5 ans.D’autre part le problème des compléments alimentaires avec plantes est loin d’être résolu et souvent en suspend.Enfin,s’il existe une mine d’or traditionnelle,li ne faut pas oublier qu’une plante peut déboucher sur de nouvelles molécules actives par le biais d’une pratique longue et onéreuse qu’est le Drug Design ou Chimie Combinatoire.

Il appartient aux professionnels de santé d’inspecter et de revaloriser des indications ou de les abroger,en reprenant en toute sérénité des matières médicales qui pourraient apparaitre ou dépassées ou surtout non réactualisées, donc justifiant toujours un encadrement.

Masque de medecin.

Régulation Ovarienne,Testiculaire et Phytothérapie

      LA REGULATION OESTRO-PROGESTATIVE OVARIENNE ET TESTICULAIRE

A la lumière des accidents publiés en 2013 sur la pilule de troisième génération,il semble légitime de revoir la régulation complexe Ovarienne et Hypophysaire de la Contraception.Si la contraception représente libération féminine et contrôle médical des naissances,il n’en demeure pas moins que le contexte d’encadrement médical doit d’être acquis et  pérénnisé.De plus,les problèmes sont pas aussi simples que l’on veut bien l’entendre sur:6 millions d’Ovocytes formés à l’embryogénèse,ils restent 400.0000 ovocytes entre la puberté et la ménopause ,et seuls 400 à 450 sont prêts à une éventuelle fécondation..

douce resistance

Dans le Monde du 16 janvier 2013,,Jean de Kervadoué et Didier Sicard posent le problème en terme de données de santé publique,et”en France,”quand un médicament est prescrit ,il est pratiquement toujours délivré,que la  prescription soit ou non approprié.” et  que se pose la culture de santé publique et mécanisme de contrôle mis en place aux USA et Grande Bretagne .Cette notion n’est pas d’ailleurs limitée aux médicaments ;puisque l’Ergotamine,reconnue potentiellement  toxique ( Fibrose rétropéritonéale) a été déremboursée en decembre 2012 mais toujours en vente libre.Cette indaquation  épidémoilogique est décrite dans le Figaro du 15 janvier 2013(Anna Jouan):Plus de neuf acidents sur dix ne sont pas déclarés,le Figaro s’est procuré une étude sur 800.0000 personnes,avec un chiffre de 47  accidents liés à la prise de la pilule en 14 ans (Embolies pulmonaires,thromboses veineuses profondes,accidents vasculaires cérébraux,dont 2 décès).Sur les 47 accidents seuls 6% ont été déclarées.il apparait une disparité dans les exigences de la prévention.une seule base de donnéees des hospitalisées par accidents liés à la pilule  est acessible,tenue par l’Etat et non par la sécurité sociale.Il faut se souvenir que la pilule est commercialisée depuis les années 1960,et rendue légale le 29/décembre 1967 (Loi Neuwirth ).Le Monde du 17 /01/2013  fait part d’une certaines paniques chez les utilisatrices,l’Express du 15/01/2013  évoque la défense des prescriptions des pilules de 3 ème génération (Pr Nissand ),alors que le Pr Kuttern dans le Figaro du 15/01/2013 a fait part d’alertes dès les années 1990.

Il apparait que l’hormologie est une discipline difficile nécessitant une intensification d’informations  d’enseignements médicaux  et scientifiques mals ,il n’en demeure pas moins que l’apport positif   est indiscutable des pilules dans la prévention des cancers de l’ovaire,utérus et protection des grosssesses.Il apparait naturellement toujours les mêmes dilemmes  Bénéfices-Risques,dans tous les cas ceux de la pilule doivent être constamment rappelés,le choix de la contraception n’est pas un effet de mode ou de commodité mais répond à des critères d’inclusions,du passé ,antécédents de la patiente, et le choix q’une pilule conditionne un acte de  prescription nécessitant un encadrement médical,d’autant que les incidents thrombotiques sont connus  depuis les premières pilules ,oestro-progestatives  devenues   plus synthètiques (dérivés de l’oestradiol et progestérone),pour diminuer les doses d’hormones et leurs incidents.L’éthique doit donc privilégier encadrement médical et connaissances  partagées des risques communs à toute thérapeutique,en sachant que globalement les molécules de synthèse oestro-progestative ont un métabolisme ralenti permettant leur éfficacité contraceptive mais ces molécules s’accumulent dans le foie lieu de Synthèse des facteurs de coagulation d’oû implications dans les thromboses.La procédure doit  donc rester dans champ médical  oû dialogues et échanges des connaissances doit être la rêgle.

Planche de DE VINCI

Il faut donc  essayer de préciser :

1)Rappeler les rêgles élémentaires d’exclusions et de surveillance de la Pilule

2)Contours de l’hormonogie sexuelle masculine et féminine

3)Les nouveautés en phytothérapie permettant un contraception  verte,en cas de contre-indication formelle des pilules.  Des Nouveautés sont prévisibles .

Les Rêgle élémentaires de surveillance des contraceptifs et évaluation des Risques

a)Avant 35 ans;

*Antécédents thrombo-emboliques

*Antécédents vasculaires famliaux

*Tabac:risque  vasculaire accru avec 15 cigarettes /jour ou plus

*Obésité

*Hypertension Artérielle

*Hyperglycémie et hypercholestérolémie

Naturellement,patch ou implantation brachiale contraceptifs voire pilules du lendemain exposent aux mêmes risqueS trhombotiques.Il faudra alors privilégier préservatif,diaphragme,gel spermicide,stérilet  et phytothérapie

b)Après 35 ans

Pillules et tabac multiplient les ratio d’infarctus du myocarde par 3, accidents vasculaires par 3,4, imposant une attitude plus rigoureuse,contraceptions mécaniques déjà cités et phytothérapie .La protection hormonale et surveillance des étas pré ou cancéreux sont du domaine médical    

de vinci

La Régulation de la fonction Reproductrice en 2013   

C’est une régulation-commnunications entre les appareils sexuels masculin et féminin et Régulations neuro-hormonales hypothalamiques et hypohysaire.il doit être entendu que les principes hormonaux énoncés et leurs possibles applications thérapeutiques ne sont pas simples ou définitivement acquis,chacun connait la particulière difficulté de traiter les stérilités et maintenant grossesses demandées tardives à risques potentiels.

Si on peut définir les contextes de facteurs de risque de la contraception,on ne pêut pas passer sous silence le déclin de la fertilité,tout au moins dans les pays dévellopés(Archives OMS,BEH,02/2012;Human REpred.2005) ,non seulement les grossesses tardives sont à prendre en compte,mais surtout le déclin de 50 % de la Spermatogénèse en 50 ans dont on a établi les facteurs dététerminant

1)Age (ovulation ou non,oligospermie,anomalies génétiques)

2)Tabac,Alcool

3)Obésité

5)Stress

4)MST

5)Surmenage et sport intensif

De VINCI

                                  Regulation chez l’homme

La TESTOSTERONE a une action permanente sur la Spermatogénèse.

1)La Testostérone est secrétée par les cellules de Lyedig testiculaires,elle est responsable:

a)des caractères sexuels primaires pendant l’embryogénèse

b)des caractères sexuuels secondaires au moment de la puberté

2)Le contrôle de sécrétion de la Testostérone passe par l’axe gonadotrope ,Hypothalamo-Hypophysaire,qui secrête une neurohormone,un gonadolibérine,GnRH.Le  Gn RH passe de  l’hypothalamus à l’Antéhypohyse par la tige Hypophysaire qui libère FSH (Folliculo-Stimulante) et LH (Luténéisante)

*La FSH:Stimule la Spermatogènése et active la Testostérone

*La LH stimule la sécrétion des cellules de  Leydig testiculaire

Ainsi,il est capital de connaitre cette régulation gonadotrophique testiculaire FSH et LH,car ces deux hormones hypophysaires et leur stimulation par plantes sont souvent décrites comme une exclusivité féminine.D’autre part,ces phénomènes sont régulés par un phénomène dit de Retro-Feeback ou Rétro-contrôle négatif:si le taux de testostérone st élevé,l’activité hypothalamique baisse,à l’inverse une testostérone basse entraine une négativation du rétro-contrôle négatif.D’autre part les structures hormomosécrétantes de l’homme sont permanentes,alors qu’elles sont variables chez

Planche anatomiquela femme

                              REGULATION CHEZ LA FEMME

Cycle de la Femme

                              REGULATION OVARIENNE

Le cycle ovarien,en moyenne de 28 jours, évolue en 2 phases séparées par l’ovulation (14 ème jour):

1)Phase Folliculaire (croissance folliculaire) avec prolifération épithéliale utérine

2)Phase Lutéale du Corps jaune,fonctions et disparition en fonction de la fécondité,avec secrétoin utérine

Sans dosage sanguin,on peut suivre ces phénomènes par la prise de température au réveil dès le premier jour des rêgles:première phase en plateau température variable entre 36/8 36/9 ou 37,avec un décrochage au 14 ème jour et température en plateau oscillant ,cette courbe n’est qu’une approche clinique  permettant de  supposer la survenue d’une ovulation

*La Phase Folliculaire avec secrétion d’oetrogène avec prolifération de l’endomêtre ,le taux d’oestrogène est rapidie

*Cycle de la glaire cervicale:Sérrée dans la première partie,fluide dans la second cycle:la perméabilité cervicale est sous dépendance hormonale.:sécrétion oestrogéno-dépendante,sous progestérone l’abondance de la glaire diminue

*Phase Lutéale par la thèque et cellules du Corps jaune:sécrétion d’oestrogène et progestérone,la  progestérone renforce l’action des oestrogènes sur la muqueuse utérine

*S’il n’y a pas de fécondation:chute des oestrogènes et progestérone.

                             REGULATION HYPOTHALAMIQUE

anatomie de l'encephale

La Gn RH stimule FSH et LH

*FSH:Stimule la croissance folliculaire donc l’oestrogénèse

*Le Follicule mature:pic de LH déclenchant l’ovulation

*Si ovocyte présent,migre dans le pavillon de la trompe utérine,le reste du corps jaune sécréte toujours de la progestérone

*Les varitaions des hormones hypophysaires et hormones ovariennes excerce un retro-feed-back hypothalamique :négatif au début du cycle,puis les oestrogénes augmentent progressivement.Vers le 13 ème valeur de seuil des oestrogènes,rétrocontrôle positif.La FSH et surtout LH augmente,décharge ovulante.Pendant la phase lutéale,progestérone et ostrogènes (du corps jaune)excercent un retrocontrôle négatif en fréinant la sécrétion de FSH et LH.En fin de cycle sans fécondation,chute des oestrogénes et progestérone avec retrocontrôle négatif avec augmentation des hormones gondaotropes,d’oû recrutement de follicules pour maturation.

EN RESUME:

*La maturation des follicules est sous la dépendance de FSH,s’élevant avant les rêgles et diminuant à l’ovulation

*Ovulation:Pic d’Oestradiol et de LH,et élévation modérée de FSH

*Ovulation:chute d’Oestradiol

*Sécrétion de Progestérone après le début du pic LH

*Taux croissant de Progestérone après l’ovulation(rétrocontrôle négatif sur LH)

*Phase post-Ovulatoire:transformation lutéinique de la la granulosa,entrainé par le taux de LH

*Phase Lutéale:sécrétion importante de progestérone et oestrogène

REGULATIONS HORMONALES PHYTOTHERAPIQUES et CLASSIFICATION

                  1)ACTION TESTOTERONIQUE STIMULANTE

ginseng

*AUNEE

*ALCHEMILLE

*ASPARAGUS ADENSCENS

*ASTRACANTHA LONGIFOLIA

*CITRON

*ELEUTHEROCOQUE

*GINSENG

*MUCANIA PUERENS

*SARIETTE

*SALSEPAREILLE

*SOUCI

*TRIBULUS TERERESTRE

*WITHANIA SOMNIFERA

            2)PLANTES AUGMENTANT LA CONCENTRATION EN SPERMATOZOIDES

ananas

Selon la tradition Indienne souvent traiter dans le chapitre stérilité

*AMANDE

*ANANAS

*ASLERACNTA LONGIFOLIA

*ASPARAGUS RECEMOSA

*BIDENS PILOSA

*CAROUBIER

*CORDYCEPS

*CUMIN NOIR

*GRAINES DE COURGE

*ELEUTHEOCOQUE

*GINSENG

*GOYAVE

*MUCANIA PURERANNA

*NARDOSTACHYS

*PUERIA TUBROSA

 

 

*TRIBULUS TERRESTRIS

*SIDA CORDIFOLIA

*WITHANIA

                                  3)Action OESTROGENIQUE

A)INHIBITEURS des OESTROGENES

*GATILLIER

*GREMIL

*CUMIN

B)STIMULANTS OETROGENIQUES

angelique

*ANGELIQUE

*AUNEE

*ACTEE

*ARMOISE

*CAJEPUT

*CARVI

*CYPRES

*GRENADIER

*LAVANDE

*LUZERNE

*LIERRE

*LIVECHE

*MOURON ROUGE

*POMMIER

*REGLISSE

*TREFLE ROUGE

*SOJA

*SOUCI

*SAULE

*SAUGE

C)HUILES ESSENTIELLES STIMULANTES OVARIENNES

*CYPRES

*ANGELIQUE

*PIN

*PERSIL

*SAUGE

*HYSOPE

*THYM

*ROMARIN

                          4)ACTION PROGESTATIVE

Sauge

A)STIMULANTES PROGESTATIVES

*ALCHEMILLE

*AGRIPAUME

*PEPIN de POMMIER

*GATTILIER

*SAUGE

*VERVEINE

*IF

CANTELLA

B)HUILES ESSENTIELLES STIMULANTES PROGESTATIVES

*SARIETTE

*GERANIUM

*SAUGE

*THYM

HYSOPE

               5)ACTION GONADOTHROPE HYPOTHALAMIQUE               

A)ACTION ANTI-PROLACTINE

Pervenche

La PROLACTINE est hormone hypohysaire dont les pôles d’action sont Testiculairee,Ovarien,Utérin.Un excès de prolactine est un frein à la conception

*ANIS VERT

*ANETH

*CARVI

*CERFEUIL

*CUMIN

*ERGOT DE SEIGLE

*FRAISIER

*MENTHE

*MILLEPERTUIS

*MELISSE

*PERSIL

*PERVENCHE

*PIMPRENELLE

B)REGULATEUR DE L’ANTE-HYPOPHYSE

Prele

*AUNEE

*PRÊLE

*FENOUIL

*FUCUS

*GATTILIER

*GIROFLE

*GINGEMBRE

*GINSENG

*RUBUS

*SAFRAN

C) REGULATEUR LH

*AUNEE

*ALCHEMILLE

*BASILIC

*FUCUS

*GINGEMBRE

*LYCIET

*LUZERNE

*MATRICAIRE

*PLANTAIN

*POMMIER

*REGLISSE

*SALSEPAREILLE

*RUBUS

C)STIMULANT FSH

*AUNEE

*AVOINE

*FENUGREC

*FUCUS

*GALEGA

*GINGEMBRE

*HOUBLON

*MATRICAIRE

*MELILOT

*PLANTAIN

*SAUGE

D)REGULATEUR FSH/LH

*GREMIL

*BUSSEROLE

*BOURRACHE

*CONSOUDE

*PULMONAIRE

E)STIMULATEUR HYPOTHALAMIQUE

*CAFE

*THE

*GENIEVRE

*GINSENG

*SARIETTE

F)INHIBITEUR GLOBAL DE L’HYPOPHYSE et HYPOTHALAMIQUE

*ANGELIQUE

*ESCHOLTZIA

*GREMIL

*BOURRACHE (toxique)

*CONSOUDE (toxique)

*PASSIFLORE

*VALERIANE

6 )LA REGULATION HORMONALE REPRODUCTIVE par le ZINC ET VITAMINE B6

A)LA VITAMINE B6

D’apport exogéne de 1,5-5 mgr/jour est un cofacteur du métabolisme des Acides Aminés,Protéine,absorbé par les globules Rouges,intervenant dans les phénomènes immunitaires et des neurotransmetteurs Dopamine,Sérotonine,Acide Gamma-Amiobutiryque.Elle est  interdépendante avec le Magnésium et l’absorption de la vitamine B12.La vitamine B6 est donc souvent associée au Magnésium  ou l’ONAGRE

Sa carence se retrouve surtout chez le vieillard et l’alcoolique.On considère qu’un apport  supplémentaire normal journalier est de  5 mgr /j.

Son apport dans la régulation hormonale fémine est relativement ancien,relaté par Sharaf et Gomma(1972)oû il est question d’action Progestérone-like de la vitamine B6 mais sans les effets escomptés  induits par la progestérone.Peu d’essais ont été pratiqués en cas de taux bas de progestérone  dans l’espoir de gestation avec de la vitamine B6 50 à 100mgr pendant tout le cycle.Les seuls éléments trouvés étant des dosages de 200 à 800 mgr /j dont les effets font baisser la Prolactine et Oestrogène et augmenter la Progestérone.25 études ont été pratiquées sur le syndrôme pré-menstruel,( 1999 ),sans qu’une action tangible de la vitamine B6 soit démontréé.Seules des études de 1995/2003/2004 ont vérifié que 10 à 30mgr/j de vitamine diminuaient les nausées de grossesse.

la femme

Principaux aliments riches en VITAMINE B6

Viandes,Choux-Fleur,Epinard,Cresson,Banane,Pomme de Terre

Interactions médicamenteuses:contraceptif,isoniazide,pénicillamine.

B)LE ZINC

Le zinc intervient sur la spermatogénèse,la croissance.Son apport journalier est de 15 mgr/j.Il est souvent associé au Cuivre er Fer.

La carence en Zinc augmente la durée du cycle féminin   

Apport en ZINC phytotherapique:

Tournesol

*AVOINE

*AMANDE

*CACAHUETTE

*FENUGREC

*FEVE

*LENTILLE

*POMME

*TOURNESOL 

LES MODELES THERAPEUTIQUES VERTS HORMONAUX  et MISES EN GARDE
                                             La plupart  des indications aborives ou contraceptives révélés par la tradition se révèlent dans l’ ensemble TOXIQUES et en particulier plantes Abortives,ce problème de société et éthique justifie un encadrement médical et en ce qui concerne l’accès aux plantes Abortives ne peut donc être acceptée en terme d’alternative possible.Le peu de plantes  restantes ayant cette  possible action n’a pas soulever un enthousaisme débordant.Elles doivent toutefois être citées,encadrées et incitent à la prudence et leur interdiction

                                       Les PLANTES ABORTIVES

Crocus Sativa

Les plantes toxiques sont suivies par  Tox, et plantes surlignées justifiant compléments d’études.

*Abrus Precatorius:Tox

*Alchillea Millefolium

*Adhatada Vasica:Tox

*Aloes Barbadensis

*Ananas Commosus

*Apocynum Cannabinum:Tox

*Artemisia:Tox par son huile essentielle cérébrotoxique

*Carica Papaya

*Camaranthus Roseus:Tox;cytotoxité (application cancer)

*Citrulus Coloquinthus:Tox

*Crocus Sativus

*Daphnee Mezream :Tox

*Foeniculum Vulgare:Tox par son HE seule

*Gloriosa Supberba ;source inductrielle de Colchicine:Tox

*Gossipium:le coton provoque azoopermie définitive,utilisation  anti-nidification à préciser:Tox

*Hedeima Pulgiodes:contient une huile essentielle à la menthe varité Plugenuim:Tox

*Jatropa Curcas:Tox

*Juniperus

*Laurus Nobilis

*Ledum Palustre:Tox

*Melia Azadrarictcha,le NEEM

*Momordica Charantia:Tox

*Myristica Fragens:HE hallucinogène:Tox

*Peganuim Harmala:Tox

*Pimpinella Anisum

*Piper Nigrum

*Ruta Graveolens:Tox

*Senecio Aureus:Tox

*Strychnos:Tox

*Tanacetum Parthenium

*Tevethia Peruviana :Tox

*Veratrum Viride:Tox

*Wthinania Somnifera

Aloes

                                              PLANTES CONTRACEPTIVES     

*Abrus Precatorius :Tox

*Alclillea Millefolium

*Apocynum Androsemilolium

*Agremonia Mexicana:Tox

*Ariseam Tripppihum

*Asclepias Syriaca

*Candophyllum Thalictoïdes

*Cicuta Maculata:Tox

*Cincoha

*Curcuma longa

*Coleus

*Consoude pour mémoire

*Diffenbedia:tox

*Dioscorea Composita

*Geranium Maculatum

*Gosssypum:tox

*Hedera Helix

*Hyocyanus Niger:Tox

*Jatropa Curcas:Tox

*Lawsonia Inersis

* Panax Ginseng  

*Ricinus Communis:Tox

*Rosemarinus oof

*Sclerocaya Caffra

*Trigonella

*Withania somnifera  

gr

                                 Nouveautés en contraception verte  

La racine du  COTON (études chinoise)provoque azoospermie définitive ,chez la femme empêche la nidificationn si in situ vaginal (études indiennes)comme il est pratiqué avec le Neem ou Arzarachtica indica  .Deux voies à suivre.Il ne faut escompter aucun effet contraceptif avec le LITHOSPERMUM OFFICINALE.Les seuls éléments disponibles sont ceux d’Amérique du Nord des Améridiens avec le LITHOSPERMUM RUDALAE

Enfin de compte,le problème récurrent est le traitement de la Sterilité et surtout de l’oligospermie

La therapeutique par Daumier

                

 

                        AMENNORHEE,REGLES IRREGULIERES                   

*Actée:toxicité hépatique

*Carotte

*Céleri

*Curcuma Longa

*Gattilier

*Mauve

                                     DOULEURS MENSTRUELLES

*Viburnum Pranifolium

*Angelica Sinensis

*Rubus Idaeus

*Vaccinum Myrtillus

*Vitex Agnus Castus:Gattilier

*Gingembre

*Kava :interdit

                     PREVENTION DES NAUSEES DE  GROSSESSE

Bien qu’il soit dit que le gingembre est une pratique habiiuelle,il n’est pas expllicité une contre-indication ou inocuité .En fait,bien que des plantes sont décrites,la prudence de ne pas donner de plantes  pendant la grossesse doit être la rêgle même,si les études ne l’ont pas formallisée,la toxiciié des plantes sur l’embryogénèse doit  être considérée comme toujours possible.il doit être clair que les plantes citées nécéssitent une vadilation ce qui est loin d’être acquise:

*Ballottte

*Brassica Oleacera

*Citron

*Gingembre

*Menthe

*Prunus Persica

*Rubus Idaeus

                       LES SYMPTOMES DE LA MENOPAUSE ET PLANTES

En particulier,Bouffées de Chaleur,troubles de l’humeurs,douleurs articulaires,lourdeurs de jambe.ici encore se pose le problème de l’apport en ostrogène ou de plante d’action oestrogéne-like.Il faudra toujours tenir compte des atécédant familiaux,cancers traités ou évolutif,cancer du sein:

*Actee

*Angelica Sinensis

*Réglisse

*Soja

*Houblon

*Luzerne :Medcago Sativa

*Trêfle rouge:Trifolium Pratense

*Vitex agnus castus:Gattilier

*Framboisier

Acessoirement:Pommier/Celeri/Dattte,/Fenugrec/Yam/Passion/Grenade/Sassafras

                           HUILES ESSENTIELLES ET MENOPAUSE

*Ocinum Basilicum

*Anthemis Nobilis

*Salvia Sclara

*Rosemaribus officinalis

*Cupressus semperviirens

*Alchillea Ligusta

*Helichrysum Italicum

*Inula Graveolens

                      PLANTES ET SYNDRÔME PRE-MENSTRUEL

*Actee

*ALCHEMILLE

*AVOINE

*ANGELIQUE

*BLE

*HOuBLON

*GERMANDREE

*GATTILIER

*GREMIL

*ONNAGRE

*PASSIFLORE

*SALVIA OFFICINALIS

*SOJA

*ASSOCIATION CLASSIQUE:Huile essentielle seule première partie du cycle avec ou sans ALCHEMILLE,deuxième partie du cycle:Association Gremil et Gattilier

*PRIMPRENELLE

 

                  HUILES ESSENTIELLES ET SYNDRÔME PRE-MENSTRUEL     

*LAVANDULA AUGUSTIFOLIA

*CITRUS AURANTIUM

*MENTHA PIPERATA

*ANTHEMIS NOBILIS

*CUPRESSUS SEMPERVIRENS

*SALVIA OFFICINALIS

*JUNIPERUS COMMUNIS

Toujoiurs penser au effets cumullatifs des huiles essentielles et qui pour la plupart sont Sédatives ,Antiseptiques (antibiotique,Antifungique) Anti-spasmodiques

LA PROBLEMATIQUE DE L’INDUCTION PHYTOTHERAPIQUE DE GROSSESSE

Emile Vernon

Il est est déjà extêmement difficile de traiter par les inducteurs modernes,il est encore plus difficile de faire la part des chose en phytothérapie.bien sûr,une correction d’une oligospermie est toujours possible,sous conditions d’un suivi médical et de principe de réalité et résultats tangibles.

L’hypothèse d’induction chez la femme est aussi problématique avec les inondations de vitamine E,B6 et Zinc;certains proposent Actée en première partie du cycle,Gatillier(progestatif) et Ginseng en seconde partie,au 13 ème l’huile d’Onagre pour activer la glaire cervicale,sans oublier le Yam progestatif,le framboisier pendant tout le cycle ou  depuis la phase lutéale.

Il existe même des associations proposées avec Germes de Blé,Aunée ,Yam,sans élément justificatif ou scientifique.

Des stimulations ovariennes sont décrites :

il est difficile d’énoncer leurs contours thérapeutiques et les essais,ceux sont

*Actée

*Alchemille

*Igname

*Fausse Licorne

*Ginseng

*Gattilier

*Maca du Pérou(Lepidium)

*Pivoine

*Sauge,salvia offf(Plante)

.il est difficile de cautionner de telles méthodes en dehors de tout encadrement médical et surtout de données fiables et incontestables..

L’expérience journalière prouve la grande difficulté du suivi des inductions médicales assistées:,FIV,,Insémination artificielle,CLomid,induction de l’ovulation par hormone HCG.L’infertilité ayant pour cause entre 10 à 20 % l’homme.Il faut considérer que cette pathologie de couples nécéssite surveillance,reprise en main,érradications des éléméments pathogènes(diabète,tabac,alcool),soutien psychologique,bilan hormonal voire endoscopique ou radiologique(échographie/hystéroscopie,/coeloiscopie/assistance robotique,).le chemin est souvent hardue et long  avant de conclure par  une venue d’un  petit être libérateur et salvateur .

.On ne peut donc pas proposer des traitements dont on ne peut définir le cadre.

L’hormonologie sexuelle et gonadique est du domaine médical,l’automédication phythothéraique doit être considérée comme une méthode complémentaire ponctuelle et dans tous les cas éviter la phytothérapie pendant une grossesse évolutive,époque oû tout champ thérapeutique est réduit.

Renouée Japonaise,Mauvaise Herbe,Anti-Oxydante,Anti-Inflammatoire,Anti-allergique,Antibiotique

                  RENOUEE du JAPON ou POLYGONUM CUSPIDATUM

Cette Polygonacée considérée comme une mauvaise herbe  invasive et tenace en Europe ,est dans la pharmacopée chinoise depuis 2005,appelée à un avenir thérapeutique que des essais doivent confirmer,  par  la présence de composés  phénoliques (stibènes,flavonoîdes,phénols)  et particulièrement le resvératrol.(source industielle,)et applications en compléments alimentaires et applications médicales et cosmétiques

Etudiée surtout depuis 1980,elle est fortement variable selon la région et extrême variabilité pharmacologiques,par exemple abscence d’Emodine et Physcione,et variabilité de concentration de Rhéine et Chrysophanol,anthrogycosides A et B (Yi 2007)

                                                Chimie

1)Stilbènes  (composés benzéniques):

a)Libre:trans-resveratrol présent dans le rhizome comme dans le raisin (la molécule du paradoxe français) et dérivé stilbène Trans Piccatannol

b)Glycosides:le  forme Trans-Polydatine,dérivé glycosyle du Résvérastrol,le trans-picéide(Huang) dans les racines de 0,16 à 1,6%. et resvératrol dans la racine de concentration variable de 0,01% à 2,18% (Wang 2008)

Les concentrations sont variables

selon la région:Résvératrol à 0,35 /100gr en Chine,0,29% aux USA,pour Piccatannol 0,12 % en Chine,0,18% aux USA (Vastano 2000),variabilité pour les stilbènes (Benova 2008)

La Polydatine et Resvératrol sont de concentration quasi identique.

Le Transresvératrol  du Polygonum est en concentration 1000 fois supérieures à celles du Raisin rouge  (Burns 2002)

2)ANTHRAQUINONE LIBRE

variation selon le mode d’extraction chimique:paraquinone purgatif genre Rhéine,Emodine,Aloe-Emodine(selon Yi),chrysophanol,physcione.

3)ANTHRAQUINONE GLYCOSILE.

Glycoside Emodine(Yang),anthraglycoside A et B ou O- Emodine-1-O-Béta.O-Glucopyrranoside,Glycosides Chrysophanol et Physcion.

4)FLAVONOIDES

Apigénine 7-O-Glucosides(Huang 2008) qui intervient dans coloration et protection de la plante aux UV.Quercétine 3-Glucoside et 3-OGlucoronide,Rhamoside

5)TANNIN,Acide GALLIQUE

dans la feuille 6,33%/100gr(Huang 2008).Acide procathéchique et D Cathéchique(Kimura 1983)

6)PHENOLS

Saccharides phénoliques (Hedge 2004)

Lignates sulfates 1 et 2.

7)TERPENES

Hexanal et dérivés.

8)NAPHTOQUINONE,CHROMONE,COUMARINE

 

             Dosages des marqueurs

 

Emodine 0,6% et Polydatine 0,15%

   

 

                                       ACTIONS PHARMACOLOGIQUES

1)ANTI-INFECTIEUX

Pariculièrement interessant car agit sur la virulence des bactéries en cause dans les caries dentaires (Song 2006),les gram Négatif sont plus sensibles type streptotocoque mutans.Effet supérieur au bain de bouche type chlorodexine.

2)ANTIBIOTIQUE

La racine méthanolique (Shan 2007) a une action sur Eschérichia coli,Staphylocoque aureus,salmonelle.

Le Polydatine,Resvératrol et Emodine,Physcione ont une activité plus nette sur Gram positif

Les Polysaccharides phénoliques inihibe l’ADN polyrmérase  du Colibacille (Hedges 2004)

La feuiles contient des composés volatiles agissant sur les bactéries pathogènes alimentaires:salmonelle,staphyllocoque auréus,colibacille.,voire listéria,salmonelle,bacillus céreus.(Kim)

3)ANTI-VIRAL

Avant tout Hépatite B in vitro Cheng (2005).surrout l’extrait méthanolique,inhibe l’ADN,dose-dépendante

4)HYPOLIPEMIANT

Polydatine abaisse lipides sanguins et LDL,augmente HDL(XING 2008).le Resvératrol agit sur Tryglicérides et phospholipides..Action de  Polydatine sur tryclglycéride dose-dépendante,action sur le rapport Cholesterol/Hdl.Le resvératrol inhibe l’acétyl.Co.A Cholesteol transférase dose dépendante

5)HEPATOPROTECTEUR 

*Effet dose -dépendante sur l’hépatite chronique virale,le HbAG est significativement élevé.Antiviral.Res.Vol .68,Avril 2005/Chang,Liu,Wang,Chen,Chiang,Han,Lin

6)Essais de laboratoire sur l’HEPATOME( surtout chinoise)

*Induction Anoikis in hépatoarcinoma Bel.740024/44.Action sur caspase 3 et 9 et clivage sur Poly-ADP-Ribose polymérase.Evidence Based Compl;Alterna.med;2012/Hu,An,Shen,Song,Deng.

*pour mémoire Potion hépatique japonaise avec 20 % de Renouée Japonaise,agissant sur la resistance au traitement et apparition de l’hépatome citée dans Carcinoma

*Synergie d’action synergique de la Curcumine et Resvératrol sur cellules hépatomes Hepa.1-6/Oncol.Rep;

05. 2013.29(5)1851-8/Du,Hu,Shen,Deng,Wei.

*Protection de la Renouée Japonaise sur lésions hépatiques induites par CCl4;Plos One 28 sepT;2012/Zhang,Yu,Jiang,He,Tang,Xin  

*Action sur Hépatome induit  du Resvératrol.Life sci.2002/Kuo,Chiang,Liang

*Action de Polygonum Cuspidatum sur l’invasion cellulaire des cellules cancéreuse hépatiques et métastases.Kozuki,Miura,Yagasaki.Cancer Lett.2001

*Effet du Resvératrol sur le cycle protéique de la cellule cancéreuse hépatique.Yu,Sun.World.J;Gastro.Oct.2003 et Park 1997.                

7)ANTI-INFLAMMATOIRE

Action topique sur inflammation de l’Oreille.Bradley,Greespan,Hargrove,Wickers,Hartle .Jour.Inflam.2008;5,57

Synergie d’action Resvératrol,Emodine,Quercétine:diminution de prostaglandine D2 et COX 2.(LEU 2008)

7)ACTIVITE ANTI-TYROSINASE

Action sur mélanocytose.La Physione inhibe la tyrosinase à 70%..Leu 2008

8)ANTI-ALLERGIQUE

Action sur mastocyte et dégranulation,action réversible,dose dépendante (LIM,Lee,Ko/Exp.Biol;Med 2007)

9)INHIBITEUR de l’HYPOXANTHINE OXYDASE

Utilisée dand la Goutte.Inhibition.Jour.Ethno.Pharm.2000/Kong,Cai,Huang,Cheng,Tan

10)NEUROPROTECTEUR

Action de la Polydatine :réduit le déficit ischémique proportionnellement à la dose utilisée (Cheng 2008).Anti-oxydation avec Emodine 8-0-Beta-9-Glucoside(Wang 2007)

11)ANTI-OXYDANT

Action anti-peroxydation lipidique par flanonoïdes et Phénol,protection de l’ADN.(Hsi 2007/Pan 2007).propostion d’utilisation alimentairea anti-oxydasique.(Pan)

12)ACTION OESTROGENIQUE

Applications in vitro avec l’ Emodine (Mastuda).Actions putôt modérée bien que test sur cellules mammaires positifs mais son action envisagée pour la  ménopause est insuffisante,l’extrait éthanolique est 100.000 fois d’action inférieure que Le 17 Béta-Ostradiol. Donc Application non retenue par l’Asfass en 2005

                                        APPLICATIONS THERAPEUTIQUES

 PARTIE UTILISEE :

Racine et Rhizome à 9-15 gr:J

1)DERMATOLOGIE et COSMETOLOGIE:surtout en Asie,poudre et crême, en cosmétologie:brûlures,agent blanchissant de la peau,dermite atopique,mycose en particulier le pied d’Althlète.Dermato.Used.Anthraquinone and Tyrosynase inhibiteur .Ku,Hwang,Hu,Feng.Phytother.Res.2008

2)Usage COREEN:Hygiène buccale et Allergie 

3)Usage JAPONAIS :

*”potion hépatique anti-carcinogéne”

*la tisane du Bien -être: Itadori-Kon.

*Psoriasis :Polygonum et Huile de Colza.

4)USAGES en CHINE:Anti-Bactérien,Dermite infectée,mycose cutanée cuir chevelu et pied d’athlète,toux avec expectoration et asthme(à certifier),MST,Hépatite bactérienne ou fungique,lotion capillaire pour alopécie et cheveux blancs,crême complexe à 10 % de polygonum,fièvre.

5)CARDIO-VASCULAIRES

Action anti-oxydante par action sur les radicaux libres et lipides par le Resvératrol,anti-athérogène.

6)ACTION ANTI-TUMORALE NON APPLIQUEE

Avant Tout recherches de laboratoires:

par inhibition de la Tyrosine -Kinase,angiogénèse et Apoptose;avec action sur recepteur caspase 8 ou 9 , P53 et céramide Oncol.1998,Stein Int.Jour.of Oncol.1998;Serrero,Lu  2001,Kim,Cho,Park.Carcinogenesis 2003.

*Action sur Cellules leucémique 172-60 (Yeh-1998)

*Action de la polydatine sur protéine Tyrosine Kinase Jayasurika 1992,et des Stlibénes (Jayaiilake 1993):emodine cis et trans

* In vitro action de Resveratrol sur métatases plumonaires,angiogénèse diminuée,volume diminué de 50%,apotose augmentée de 12 à 20 % (Kimura 2001).Action sur cancer du poumon de Lewis .J;Nat.2001

*Ding,Adrian:Inhibition prolifération et induction apoptotique dans cellules canéreuses pancréatiques

*Action sur cancer du sein induit.Banajee,Bueso-Ras/Cancer Res;2002

De nombreuse études ont été pratiqués sur la Renouée du Japon surtout dans le but de fournir des compléments alimentaires.Ce qu’il faut retenir,certaines études étant toujours en attente,l’essentiel est de connaitre les nombreuses études en laboratoire sur les fonctions anti-carcinogéniques du RESVERATROL,que Aggarwal a colligé dans”Resveratrol inhibits tumorogenesis,in Cancer Scien.2004/24.2363-40.

*Lymphome à cellule B.Billard;Izard.Leukemia Lymphome.2002

*Lymphome à Cellule T;Hayashibana,Nakayama,Yamana.Nutr.cancer.2002,Wieder,Prokop.leukemia2001

*Leucémie Myéloïde.Clement.Blood 98.1998

*Poumons:Kim,Chi,Lee,Park.Int;J.Oncol.2003;Mollerupi,Ovrbo,Haugen.Int.Jour.Cancer.2001

*Sein:Mgbonnyebi Oncol.1998,,Serreo,Lu.Antioxydant redox signal.2001;Pozo,Guisado,AlvareBariendos;and co.Biochem.Pharma.2002?Mim,Choi,Lee,Parl.Oncol.Rep.2004,Scarlatti,Sali,Somunzi.Faseb.J.17.2°°3

*Foie:Delmas,Jain,Maldin.Onco.Rep.2000;Koruki,Miura,Yagasaki.Cancer Lett.2001

*Pancréas:Ding,Adrian.Pancréas .2001

*Gastrique:Holian,Attar,Atten.Biochem.pharm.2001

*Prostate:Hisch,Wu.J.Uro.2002;Stewart,O’Grian Invest.New Drug.2004

*Melanome:Niles,McFerland.Cancer lett.2003/Larrosa,Espin.J.Agric.Prod.2003

*Thyroïde et céphaliques::Babish,Reishman.Tox.lett.1994:Boberi,Bradbury.Cancer Letter 2002

*Ovaire:Opipari,Tan,Boitano.Cancer.Res.2001;Yang,Mim,Oh,Wan,Cho,Coi,Rha.Ont.J.Oncol.3003

*Colon:Volter,Stein.Biopharm.Bull.2002

Les actions du Resveratrol peuvent globalement se manifester par:Suppression de l’activation de EgR1,NIB,AP1;MAK,Facteur de croissance,modulation de NO et NOS,du cycle des protéines,adhésions moléculaires,expression des cytokines,différentiation cellulaire,action oestrogénique,angiogénèse,action sur le cytochrome P 450.Toutes ses actions qui ont été etudiées ne peuvent en aucun cas justifier une utilisation de la Renouée du Japon en automédication anticarcinogène,ce serait une grave erreur,et elles ne peuvent à elles seules exprimer une ligne directrice anti-carcinogénétique.

Par sécurité,la Renouée Japonaise doit garder ses indications cosmétiques ,buccales et dermatologiques.La prévention cardio-vasculaire n’apparait  que comme une extension de faits biologiques bien établis mais les essais cliniques sont en souffrance.

Renouveau de la Médecine Aztèque

 Apport  et Mise au point de la Médecine Aztèque dans la médecine moderne

Il faudra presque 500 ans pour s’écarter du caractère magique ou alléatoire de la médecine Aztèque,le Mexique ayant au moins 3000 espèces médicinales.

Les études du siècle dernier sur le Datura et le Peyotl,ne furent enfin de compte que des comptes rendus fidèles de pratique shamanique:

*Rouhier 1923

*Forster 1953

*Wasson 1980

*Colson  1983

*Austin 1988

Le TOLOATZIN ou DATURA STRAMONIUM

Le PEYOTL ou LOPHOPHORA WILLIAMSIi,anciennement appelé Peyotl Zacatecensis,Anhalonium willimasii,Echinocactus jounaniasus,appellation laissant la porte ouverte à confusions et dérives.

azteque

La conquète espagnole de la Nouvelle Espagne fit disparaitre l’empire aztèque entre 1519 et 1521,après sa conquète CORTES tenta une assimilation culturelle mais  les sacrifices humains,la notion de dualité du monde de la pensée aztèque, amplifia le conflit culturel et l’incompréhension  avec le pape LEON X,mis en place l’inquisition avec autodafés avec l’envoi sur place de franscicains et dominicains zélés.Malgré une inquisition à marche forcée et destructions de nombreux écrits,il persista le Badianus Codex de 1552 avec sa version espagnole de 1629.(RIZ de ALACON).SHa Ha Gun(1560-1565) fit une version en langage locale,version NAHUATL,suivi par le Codex Florentine en 1577 et version de 1583 de HERNADEZ,ACOSTA,CRISTOBAL.La première traduction en anglais fut publiée en 1955.

Turbina

En France,le classique DALECHAMP (1550-1615) fait allusion aux plantes de NOUVELLE ESPAGNE.Il y décrit des textes de NICOLAS MONARD,”Traité des simples d’INDIE”,tel l’écorce d’arbre propre aux Catharres,de la Caragna,de la Gomme pour la Goutte,Soufre de Quito,,Liquidambar,Morpion ou Cohyne ou Maraka et Tamaraka,le Perebecenune.Les plantes relèvent surtout  d’usages rapportés et oû les espèces sont décrites de façon approximaive comme le Cohyne,ayant des feuilles comme le laurier et fruits gros comme une citrouille,de figure d’oeuf d’autruche.,le Tacamahaca ressemblant à un peuplier.(pour les “humeurs froides” et “contraint la matrice de retourner à sa place”., ou  la fleur de Mecioacan.

aztèque

Il faudra attendre les années 1980-1985 pour que les servives de santé mexicains fassent le point de la véracité de l’efficacité des plantes aztèques citées,travaux anticipés par TRAVIRO,LOZOYA,HEYDEN,AGUILERA.

ORTIZ MONTTELLANO isola 39 plantes sur 69 plantes citées par Sha Ha Gun, 60% ayant une action effective..Sur 118 propositions proposées 8,5% sont effectives,3,3% sont d’effet incertain.Ces informations ont conduit à une validation de certaines plantes aztèques en 1986 et ceci pour plusieurs raisons:

*Les composants sont insuffisamment étudiés

*L’espèce botanique citée  est incorrecte

*le mode de préparation est inconnue.

*Auquels on peut souligner le coté magique ou ordalique

Ainsi,il a été isolé des plantes validées pour leur action, comme par exemple,entres autres:

*Agave:hémostatique

*Aigremoine:conjonctivite

*Bidens Pilosa:bactériostatique,anti-heminthique,anti-amibienne

*Bixa:diarrhée,fébrifuge

*Casimora:sédative,hypotensive

*Chiramthodendron:impact cardiaque

*Heliantus:rhumatologie,fébrifuge

*Tomentosa:contraceptive

*Plumbago:antibiotique        

Ces mises au point permettront d’écarter des thérapeutiques  désuettes voire pratiques potentiellement dangereuses que n’évoque pas l’emploi de terme de traduction difficile parfois rassurant et de placer à sa juste place le renouveau ou réactualisation d’une médecine Aztèque oû apparaissent des pratiques folkloriques  ne permettaient pas d’évaluation. Il ne faut oublier que la pharmacopée en vigueur en 1970 était une copie conforme de celle du XIX ème siècle et oû apparaisent des usages européens (épisode français au Mexique sous Napoléon III ).       

Le choix des plantes indigènes sera exposé selon la tradition reconnue et leur réputation thérapeutique confirmées par les recherches modernes .Le choix est donc exaustif sachant qu’il existe près de 5000 espéces au Mexique,classement selon:

*les termes aztèques Nahuatl selon les codex et traductions existantes

codex florentina

 

*Propriétés thérapeutiques,biologie et extension.Les 14 premières plantes les souvent citées ou référencées  représentent avant tout inovations et pratiques ignorées des conquistarors.Toutefois,dans l’époque moderne ;il est important pour les plantes psychotropes de souligner l’abord descriptiif et expériences constaté mais contesté notamment dans la bibiographie de Castaneda oû se pose la véracité des manipulations shamaniques associant Datura et Champignon muscarinique.(Bourseiller.1998 ).Ce contexte en apparence expérimental ,ordalique mérite un recul et prudence évident,car dangereux.

Peyotl

  • *AUÄCATL. ou PERSEA AMERCICANA
  • *EPÂZOTL ou CHENOPODIUM AMBROSIOIDES
  • *IZTAUHYÂU ou ARTEMISIA espèce Mexicana
  • *PIPITZÂHUAC ou ACOURTIA
  • *CAPULIN ou PRUNUS SEROTINA
  • *TEXÔCOTL ou CRATEAGUS PUESCENS
  • *YOLLOXÔCHITL ou TALAUMU MEXICANA
  • *COCHITZÂPOTL ou CASIMORA EDULIS
  • *CHICÂLOTL ou AGREMONIA MEXICANA
  • *TZOMPANTLI ou ERYTHRINA AMERICANA
  • *CHIHUATLI  ou ZOAPTLE ou MOMENTONOA TOMMENTOSA
  1. *OLOLIUHQUI OU TURBINA CORYMBOSA
  1. *TOLOATZIN  OU DATURA STRAMONIUM
  1. *PÊYOTL  ou LOPHORA WILLIASII

Ces trois dernières étant des psychotropes.

datura

On distingue également d’autres espèces qui ont justifiées un réajustement thérapeutique et biologique

azteque

  • CALANCAPATL  ou SENECIO  VULNERIA
  • CHAKMUK ou RAUWOFIA
  • COSTICPATL ou THALICTRUM HERNADEZLI
  • CUACHALALATE ou JULIANA ASTRINGENS
  • CUACICHIC ou GARYA LAURIFOLIA
  • CUAUTECOMATE  ou CRESCIENTIA ALATA
  • CHILPANXOCHITL ou LOBELIA LAXIFLORA
  • HUIQUILITL ou INDIGOFERA SUFFRUCTICOSA
  • TLEPATL ou PLOMBAGO PULCHELLA
  • MISPATLE ou BUDDLEIA SESSI FLORA
  • NIXTAMALXOCHITL ou RANUNCULUS PETIOLARIS
  • OCOXOCHITL OU DIDYAMAE MEXICANA
  • PEXTO ou BRICJELLIAZ VERONICAEFOLIA
  • PYPITZAHUAC ou PEREZIA ADNATA
  • TEXOTL ou CRATEGUS MEXICANA
  • TEPEACUILOTE ou CORNUS EXCELSA
  • TEPOZAN ou BUDDLEIA CORDATA ou AMERICANA
  • TLACOPAQUE ou ARISTOCHIA MEXICANA
  • TLATANCUYA ou IRESINE CALEA
  • TLAXACAPA ou IPOMEA STANS CAV
  • YOLOCHICHI ou EUPATORIUM COLLINUM
  • ZACATECHICHI ou CALEA ZACATECHCHI

codex florentine

Le choix des plantes reconnues par l’usage aztèque font partie de la pharmacopée mexicaine  et jusqu’aux années 1980 les répertoires étaitent surtout des comptes rendues des usages traditionnels ou rapportés et d’études importantes d’ethonobotaniques et il faut insister que l’accent a été marqué par les pratiques chirugicales dont la trépanation,et l’usages ges plantes hallucinogènes,le texte de réfèrence étant celui de Rouhier.1929″La plante qui fait les yeux émerveillés”

Abord sommaire  bibiographiqe

Izquierdo:Botanique azrèque et notanique mexicaine moderne.1955

Jost Medecina Pré-Cortesiana.1952

Kesley.Pharmacologie du Peyotl1959

Landa.relcion de las cosaï de Yucatan.1566

Lafitau:Moeurs des sauvages Américains comparés aux moeurs des permiers temps.1724

Codex Fejervary-Meyer.Liverpool et Rome.1901

Lozoya Xavier Flora de Mexico 1982

Mac Douglas:ipomea Tricolor.Hallucinogenic Plant. of the Zapotecs .1960

Manzanilla:Préhipanic medecine in Mexico;1956

Nicolas Monardes Historia Medical de nuestras Indias Occodentales.1565

Osmond The ancient Aztec Narcotic.1955

Oviedo.Historia natural de las Indias.1526/1535

Roys:Ethnobotany of Maya

Sahagun;Historia geberal de las cosas de Nueva EspaNa.1829-1830

Steggerda:Remedies for diseases precribed par Maya Indian herb-doctors.1943

Martinez Javier:Thèes sur médecine précolombienne.1934

Martinez Maximo:Las plantas medicinales de Mexico.1959

Surtevant :Bibliographie on Amercina Indian medecine.1962

 

 

AUÂCATL

C’est l’avocat dont on connait les quaiités alimentaires riche en Béta sitostérol et acide Gamma butirique(Meynard .1949)).Nombreuse études par Martinez(1928)Sharma(1973)

*Les semences sont données pour les problèmes sexuels masculins et les MST et surtout considérées comme antibiotique:salmonelle,staphylocoque doré,shigelle,colibacille(Valeri.1954) et anti-mycosique,candida albicans

*Semences et feuilles en externe agissent sur l’inflammation et infection

*les feuilles agiraient sur les adéno-carcinomes(Abott.1966)

*L’écorce du fruit est antidysentérique et antiparasitaire intestinale,et agit sur les infections cutanées.

*il est decrit des actions Abortives et Eménagogue  et Anti-Paludiques pour les feuilles

CHAKMUK

La Rawolfia était utilisée par les Indiens contre l’épilepsie et désordres mentaux.on retrouve des indication dans l’ictère,lèpre,rhumatisme,émétique,abortif.Cette panacée est surtout connue pour son action anti-hypertensive utilisée jusqu’en 1975 mais les problèmes d’interactions médicamenteuses,ses réactions secondaires et ses interactions pendant une anesthésie,ont naturellement entrainés l’arrêt de sa commercialisation.de plus,l’ingestion de Rawolfia accidentelle est loin d’être anodine entrainant:hypotension,dépression,convulsion et décès.

rauwolfia

CHILPANXOCHITL

Cette lobélie,Lobelia Laxiflora est Toxique et Narcotique.Elle ne doit pas comme la Jusqiuame,Belladone ou Datura être utilisée

COSTICPATL

Renonculacée,Thalictrum Hernadezili,contient de la berberine.la tradition propose la racine comme diurétique et maladies rénales mais le toxicité des renonculacées et de ses études parcellaires ont concuit à ne pas mettre cette plante en utilisation médicale

EPÂZOTL

Le Chenopodium ou Ansérine vermifuge a un paradoxe:utilisé come légumes,son huile essentielle et graines sont neurotoxiques,signalé par JAMA en 1945(Lehman Guyton)

.Le décrêt du 03/2007 impose une vente de l’huile que par les pharmaciens.La l’huile essentielle est neurotoxiqsue et est formellement interdite chez la femme enceinte et le nourrison (limite que nous serions tentés d’étendre.

L’ascaradiol est actif sur l’Ascaris et le Chenopodium est considéré comme antidysenterique.

Les affections traitées traditionnellement sont nombreuses:asthme,Diarrhée,Anti-Tussif,anti-Rhumatismal,AntiSpamodique,Sudorifique,Diurétique

Mais l’essentiel est de retenir le potentiel dangereux de l’huile de Chénopode:hypotension,troubles neurologiques,vertiges,céphalées,surdité,déprsion générale;,la toxicité revenant surtout à l’Ascaridiol mais aussi Cymène,Camphre,Saponine,LImonème.La toxicité est d’autant plus imporatante si les fonctions rénales sont altérées.

Il existe 24 espèces de Chénopode dont pour mémoire la varité Chenopode Quinoa est utilisée comme antiparasitaire de la pomme de terre.

Bibliographie:Paget(1926)Kosova(1958) Arisawa(1971),Kzuyasu (1978 )Aguilar (1982) Ysunsa (1978)

chenopodium album

IZTAUHYÂTL

L’Artemisia Ludoviciana ou Mexicana est très populaire fleurs et feuilles servent à des boissons digestives.

Elle est Antispamodique,Anticolitique,anti-gastritique et agit sur l’Ascaris par la présence de Santonine. 

L’essentiel à retenir est que ses composants sont superposables à ceux de l’Artémisia Absthintum Europréenne donc neurotoxique par son huile essentielle.Les études de toxicité  ont été corroborrées  précocémment:Gonzäles 1889)Armendâriz.1914 et action digestive par le même auteur.postérieiurement,l’action toxique de la Santonine a été confirmée pour ses actions cérébrales,épileptiques,bradycardysante et toxicité de dérivés de la Tuyone antiheminthique et eménagogue.les autres variètés locales type Abronatum contiennent des dérivés coumariniques(Nieeschulz.1969),les variétés Cina et Maritima contiennent de la Santonine anti-helmintique mais toxique(mydriase,vertiges).Les études plus intérressantes ont été faites sur la variété Scoporia :hypotensive et tranquilisante(Thakur.1978)

masque de jade

HUIQUILITlL

L’Anil ou Indigofera Suffructicosa dont la racine est connue en Guyane comme anti-epileptique et traitement de l’ictère.

Les feuilles sont diurétiques,stomachique,purgative,fébrifuge,anti-spamodique.La plante entière est considérée comme un anti-dote contre l’empoisonnement à l’Arsenic ou Mercure.la plante écrasée est un poison de pêche

Le bois a une action androgénique et antibiotique.la tige a une action déprsive sur le système nerveux central,hypotensive,anti-androgéniques et anti-athéromateuse

PIPITZÂHUAC

L’Acoutia de synonyme  Perezia est signalé depuis la conquète espagnole comme fébrifuge,action hépatobiliaire et sa résine du tronc  de 1 à 2  gr  est purgative(Hernandez.1571,Ortega,1852,Hidalgo.1852).ces notions sont reprises par Perez(1890) et Ramirez(1894) introduite au XiX éme siècle dans la pharmacopée à la dose de 3 à 5g /j,contenant de l’acide Pipitzaôique(15 à 25 cg) à action vomiitive et purgative. Cette composée tire son intérêt sur le plan agricole  de repeulpler les terres arides.Les émulsions de la résine sont employées en ophtamologie (Taches Cornéennes  non précisées ).l’essence de fruits a été testée par voie parentérale(dose de 0,05gr )pour immunotismulation contre la tuberculose.Le décocté de feuilles est considérée comme anti-blénorragique.Elle a également une action stimulante de la fibre musculaire lisse intestinale.elle n’intrevient pas sur les parametres biologiques:numération,fonction hépatique et rénale

Acourtia

CALANCAPATLE

Composée,le Sénécio vulneria a été portée aux nues par les conquistadors pour son pouvoir de guérir les blessures:décoction de plante séchée en poudre sur la blessure il était même signalé des guérisons de chancre syphitique,notion qui demeure du champ historique.

OLOLIUHQI

Beaucoup d’inexatitudes planent sur cette Convolvulacée,appelé Turbina ou Rivea Corymbosa dont on utilise les graines pour ses propriétés hallucinatoires de type visuelle,rêve ou transe,pratique de shamanes dont peut douter de leurs connaissances pharmacologiques et surtout des pratiques rituelles incontrolées.La chimie:Ergine,Isoergine,Erometrine,Lysergol lui confèrent  au Turbina ses propriétés hallucinogènes.elle est d’autant plus dangereuse qu’il existe une synergie d’action avec les IMAO,Ephedrine,Amphétamine,Haschich,anti-dépresseurs tricycliques.il est difficile de comprendre ou de tenter d’expliquer les ventes de graines et de leurs promotions

PEYOTL

Champignon sacré hallucinogène,Lophophora Williamsi,a bénéficié de multiples études pharmacologiques,essais scientifiques ou de franc tireur parfois cautionnés par des cercles inspirés par l’exploration de l’âme et l’esprit.Son utilisation en psychiatrie a été fort limitée et dernier essai recencé a été cessé en 1988 en Hollande.Le peyotl doit être considéré comme un hallucinogène puissant et potentiellement dangereux.

TEJOCOTE

Les fruits de cette Rosacée ,Crataegus Mexicana données séchés sont utilisés en décotion pour la toux

TEPEACUILOTE

Cette cornacée,Cornus Excelsa dont la décoction d’écorce est fortifiante et astringente

TEPOZAN

Logoniacée appelée Buddleia cordata ou americana,a des des feuilles qui frottées sentent le camphre.Surtout la racine est utilisée:diurétique,nettoie les plaies.L’effet diurétique est du à un alcaloide,essais pratiqués avec un extrait hydro-alcoolique de 1 à 10 gr ou décoction à 5%

TLACOPAQUE

Aristolchia Mexicana dont la racine est utilisée, mériterait plus d’études approfondies étant donné la toxicité urologique connue des aristolochailes.La tradition la considère comme stimulant,anti-colitiques et anti-névralgie.Une évaluation s’impose.

TLATANCUYA

Cette Amantacée IRESINE CALEA IBANEZ est prise en décoction pour les fièvres tenaces et même le typhus est citée.Ces notions doivent être revues,n’était-elle pas tout simplement uniquemeent fébrifuge voire  peut-être anti-paludique

TOLOACHE

Le Datura Stramonium est connue pour ses utilisations shamniques.Cette Solonacée doit être hors de portée et non prescrite même si la tradition la minimise par son utilisation en cataplasmes antalgiques et antitumoral.Toxité Absolue

TLAXACAPA

Ipomea Stans est psychotrope,l’usage populaire recommandait la racine pour le traitement de la Danse de St Guy et l’Epilepsie.Cette dernière indication a été testée par le Dr J Ugalde dans l’asile “La Cataneda”avec une solution à 10%:epilepsie dite essentielle sans trouble mental.Plante à écarter

YOLOCHICHI

Eupatorium Colinum,cette composée est utile en cas d’ingestion ou dyspepsie atonique

ZACATECHICHI

Composée,Calea Zacarechichi a des feuilles très amères;Décoction de feuilles ,fébrifuge et apéritive

ZOAPATLE ou CIHAPATLE

Cette composée,MONONEA TOMENTOSA est contraceptive mais son composant est instable et ne peut-être transformé en médicament.Surtout elle provoque de fortes contraction utérines,stoppe les hémorragies de post-partum.il est utilisé à 1gr d’extrait ou 4 gr de poudre de feuilles.ZOAPATLE ne doit jamais être pris au cours d’une grossesse:troubles placentaires et d’évacuation foetale

ZAPOTE BLANCO ou IZTACZAPOTL

Cette rutacée,Casimiroa Edulis  a une action hypnotique.5 à 6 graines suffisent pour induire le sommeil.des essais ont été pratiqués avec deux cuillères d’extrait fluide.Les feuilles sont hypotensives

azteque

Renouveau Phytotherapique dans le Paludisme

                         Renouveau Phytotherapique dans le Paludisme

Le défaut de contrôle ou usage excessif de l’Artemisia Annua,a fait apparaitre des résistances du Plasmodium.L’Armoise Chinoise ou QINGHAO,est déconseillée en prise de première intention sans éléments cliniques ou biologiques acquis,ce qui est difficile d’appliquer dans certaines zones difficiles d’accès ou en désertification médicale.Toutefois des études récentes permettent de promouvoir des plantes communémment utilisées et facile d’accès.

Bien que  la mortalité soit en régression selon l’OMS de 40 % entre 2000 et 2012,il n’en demeure pas moins que la situation reste préocupante en Afrique Sub-Saharienne,touchant surtout les enfants.

Le Journal Lancet estimait le nombre de décès à 1.200.000 en 2010.Le nombre de cas de paludisme est estimé à 207 millions en 2012 . l’OMS,estime en 2012  le nombre de décès dû au paludisme à 627.000 décès.la lutte contre le paludisme demeure un problème de coût ,moustiquaire,utilisation de repelant,rapidité de prise en charge

De plus,un paludisme dangereux émerge en Malaisie ,Bornéo,Philipinnes,révélé  de nouveau par la Société Americaine de Medecine Tropicale et d’Hygiéne (ASTMH) le 5 novembre 2014 (Nouvelle Orleans /USA).le paludisme Knowlesi  se révèle 3 fois plus dangereux que le Plasmodium Falcifarum.,et représente 68% des cas diagnostiqués.(Balbir Singh /chercheur à l’université de Sarawak/le Monde 7 novembre 2014).La particularité c’est que l’épidémie est véhiculée du singe à l’homme par le moustique Anopheles Leucosphyrus,ce processus s’accèlère sous l’effet de la déforestation et proximité des plantations,selon la revue Science 2013.Il faut rappeler que ce mode de transmission était déjà connu pour la fièvre jaune..En 2013,2000 patients ont été hospitalisés en Malaisie.Un projet MONKEYBAR,London school of hygiene and Tropical Hygiene avec un des co-acteurs Jonathan Cox a été mis en place:mouvement des populations,anthropologues,entomologistes,vétérinaires,car bien que moins importante que la dangue ,la progression rapide de la maladie pose des inquiétudes.

Des travaux antérieurs ont été pratiqués sur ce Paludisme isolé en 1932 par Knowles.

Considéré comme le 5ème agent du paludisme humain,dit émergeant à Bornéo,Thailande,Vietnam,Myanmar,Phillipines, a   fait une intrusion à Bornéo en 2004

L’IFMT /MS Paludisme 2011 a publié 56 cas hospitalisés en 2 ans à Kota Kinabalu (Borneo),ave 40 % de fomes graves,11% de décès.Les formes graves passent dans les services d’urgence USI,ou en Hemodialyse ou assistance respiratoire

Le Pr RAPP le 9 fevrier 2012(Hopital Begin) donnent les protocoles en vigueur pour le paludisme Knowlesi:

*Formes sensibles aux dérivés Artémisines (Armoise Chinoise)

*Formes simples sensibles à la Chloroquine

*Formes graves  traitées comme le Plasmodium falcliparum

Il apparait clairement que dans un proche immédiat apparaitrons des resistances puisque le traitement de Knowlesi est apparenté au plasmodium et la tentation pessimiste sera grande pour les populations menacées de faire appel sans contrôle à  l’artémisine et dérivés.,posant de fait le problème de lutte,de prévention et unité de traitement de proximité

Enfin,puisqu’il existe un mouvement écologique  pour la  régulation des énergies de la planète,réchauffement climatique,  dont il faut souligner la difficulté et éccueils de la régulation . fait important le réchauffement n’est pas un vain môt,prédisant montée des eaux et pollutions , et  proximité  des maladies tropicales qui apparaissent sur des territoires tempérés;Dengue ,Chinckingunya et certains paludismes d’importation avec acclimatation de vecteur ,type moustique Tigre.Il est ébauché une évidence  rassurante décrite en Afrique oû l’alimentation apparait être un facteur de défense,résistances ou de prévention du paludisme;(Steven   Maranz The Scientific World Journal Volume 2012,Octobre 2011)

Originalité des Plantes Africaines

L’artémisine a pris le pas sur des thérapies locales.,pourtant elles  existent nombreuses,pour la plupart testé in vitro comparées  avec la Quinine et l’Artémisine.sur 220 plantes de l’Afrique du Sud,6 Composés ont été isolés dont un ayant une activité 10 fois moindre que l’Artémisine

En Afrique de l’Ouest ,sur 100 plantes une seule avec son composant la GENUDINE(plante de la famille Mahogany),a été considéré comme comparable à l’artémisine.

 

Par ailleurs,des études épidémiologiques ont montré qu’il existait une immunité acquise qui protégeait l’enfant  dans la période intiale si la mère était immunisé,puis cette période est suivie rapidement par un paludisme sévère chez le jeune enfant,immunité qui décline dans l’enfance.l’acquisition d’un ilmmunité passagère est d’autant plus rapide que le ratio de transmissionde la maladie est important et même si le ratio est faible .Il s’est donc posé deux probèmes:problème de la fabrication d’un vaccin,et la réponse immunitaire est-elle influencée par d’autres paramètres.Si le ratio de paludisme est important dans les régions subsahariennes,il existe des indices d’acquisition d’immunité induites par les thérapies traditionnelles mais qui n’a pas été scientifiquement expliquée.Il existe des traits génétiques humains particuliers avec un lien avec les glucosides amers cyanogénique du CASSAVA au Liberia et la frequence de l’anémie cellulaire drépanocytaire.Au contraire,il existe une relation entre les cyanides alimentaires et la fréquence de l’hémoglobine S au Libéria qui suggére que le  dérivé glycogénique cyanogénique du Cassava peut remplacer l’effet anti-paludique de l’hémoglobine S..Les Cyanate Sodique modifie l’hémoglobine S,accroissant  la survie et la capacité de transport d’oxygéne des érythrocytes drépanocytaires

Des études étendues à l’Afrique de l’Ouest ont permis de faire le lien entre apport de l’amertume alimentaire végétale et aires touchées par le paludisme.Il apparait une tolérance meilleure dans les populations consommant NOIX de COCO et Tomate Amère(SOLANUM INCANUM) ou fruits de BALANYTES AEGYPTIACA,DRAYODES EDULIS,BORASSUS AETHIPUM.Des expériences sur le singe ont montré que les flavones des feuilles ou des fruits de Balanites Aegyptae réduit ou supprime le paludisme

Campbell,Tiskoff;African genetic diversity and disease.Annual Review Of genomics et humans génétic.2008

Acquired Imunity to Malaria Doolan,Dobano.Clinic Microbioloy Reviews.2009

Maranz,Deitsh.plasmodicidal drugs vs immunogénic compond:the potential of dietary flavonoïdes to atenuate malarai infections.Preceedigs of anual Meeting .Nov 2010

Hillocks,Cassava in Africa.2002Biologyproduction and utilisation

Lien entre alimentation cyanogénique,hémoglobine,paludisme

Jacksons.1991/Jacksons,Oseguerra,Medrano,Kim;Biochemical Med.1998

A study  in Bad tast.Wooding,Current biology 2005

Recherche sur un Vaccin anti-Paludique

Il existe 20 projets en cours

1)0,5 % du génone du plasmodium est potentiellement candidat au conditionnement d’un vaccin;Un panel de 19 antigénes du pré-érythrocytes ont été identifié et associé avec l’immunité protectrie iduite sur le sporocyte.MolCel Proeome Sept 2011/Tren,Kayala,Burk,Molina,BAldi and co

2)Vaccin avec Apical Membrane Antigene AMA1Vaccin 2008;18;08;266(35)74526-35

3)L’OMS,rapporte un vaccin RTS/SASO1 qui après essais de 18 mois pourrait être mis sur le marché en 2015.Publication de l’OMS le 25 juillet 2014

L’Avenir de la lutte contre  le Paludisme

L’installation d’une campagne de vaccination va être longue ,onéreuse,et les états devront centraliser leurs moyens.En attendant la finalité d’une éradication souhaitée,on se heurte aux problèmes d’hygiène et résistance aux traitements classiques dont l’Artemisine,et le réchauffement climatique fait craindre une extension des zones pathogénes.

La tendance est d’étendre les études pour rechercher de nouvelles pistes phytothérapiques menées de concert par de nombreux pays.

           A)    En Inde,au Tamil Nadu:

Bagawan,Rahuman,Kaushik,Sahal in Parasitolo.Res;2011-108-15-22,ont isolé 10 plantes ,extrait acétate et méthanolique antimalarique,et connues pour leur action chloroquinoresistante ou active.

Acryranthes Aspera:Larvicide:Zahir 2009/Bagavan 2008

Annona Squamosa,Crassiflora et Senegalis actif sur  chloroquinoresistant/(Fall 2008)Liu 1999,Bermejo 2005,De Mesquita 2007

Agelica Pururea :Chung 2010

Amaranthus Spinosus:Hilou 2006

Bupleurum Montanum :Laoure 2009

Ferula Oopoda :Esmaeilli 2009

Seratia Magaphylla :Okokon 2007

Mukia Maseraspatensis :Bagavan 2009

Momordica Foetida :Waako 2005

Curcubita Maxima :Amorim 1991/Cogniauxia Podolaena :Banzouri 2008

Phyllantus Amarus,Emblica,Niruri:Rani,Khullar 2004/Zhang 2004/Liu 2009/Sapper 2007/Mustofa 2007:Subeki 2005

Syzygium aromaticum :Chaieb 2007/Kumar,Singh 2006/Cheng 1994/El-Hag 1999.

Nauclea Orientalis:Schaem 2010/Abrus Precatotius :Songsiang 2009

Ertythrina Fusca :Koemek 2008

Tidax Procucembs,Mayatenus Senagalis,Acacia Nilocata:Clarkson 2004

De Toutes ces études émergent Deux plantes hautement anti-plasmodium;agissant sur le plasmodium chloroquinoresistant et sensible.

  •  Phyllantus Emblica

  •   Syzygium Aromaticum

                       B)Au Yemen

Trois plantes emergent in vitro

  • Acalypha Fructicosa:Euphorbiacée
  • Azadiarachta Indica:Méliacée:déjà connu,en Inde(le Neem);En fait très grande plante ,étude conjointe de l’Azadirachta et Guiera Senegalis agissant sur  le devellopement des sporocytes de plasmodium;Parasitol .Vectors Avril 2014/Yerbanga,Lucantoni,Ouédraogo,Da,Tao,Yaméogo,Chercher and co.Les  extraits de Méliacées sont connus pour leurs effets anti-paludiques et des dérivés Genudine:essais avec feuilles de Aradiarachta et bois de Cedrata Odorata qui contiennent tout deux une genudine limonoïde.Seul le composant Genudine  a une mellieure activité des plasmodium chloroquinoresistants.Jour.Prod.Avril 1007/Marckinson,Durst,Arnason,Angerhofer,Pezzuto and co
  • Dendosicyos Socotrana:Curcurbitacée

Ces plantes ont été comparées avec d’autes plantes utilisées par l’usage:Cissaa Rotundifolia,Echium Rauwalfi,Boswellia Emongata,qui ont elles une activité modeste;

Alshawsh,Moyhana,Al-Shamahy,Alsllami,Lindequist;Advence Acces Publication 22 Octobre 2007.eCAM2009-6(4)453-456

En 2007/15 mars,sur 41 espèces,Wright,Kantamreddi;isole le Diopyros Melanoylon;et sutout Sylvatica agissant sur la forme chloroquinoresistante..En 2004,Ganapaty,isole de la variée Sylvatica: lupeol,bétuline,acide bétulique,plumbagine,diospyrine.plumbagine et Chopyrine sont anti-plasmodiques

                          C)En Iran

In Jour Of Ethnopharmac.Vol 121,Issue 3,30 Janvier 2009:/Esmamelli,Naghibi,Ghafari;ont testé Buxus Hyrcanca,Ferula Oopda,mais surtout ,reconnaissqance pour la première fois de l’action in vitro et in vivo anti-plasmodium de la réglisse,Glycyrrhiza Glabra

Action de l’extrait méthanolique de l’huile essentielle de Myrtus Communis,action anti-plasmodium in vitro;action en 4 jours  baisse plasmatique du Plasmdium Berghei

Bio;Med Res;Inern.29 Avril 2013/Nagibi Esmaeli,Nateghpou Tagvas;Mosaddegh,Kamkar

                            D)Au Cameroun

Réputé pour son paludisme dangereux dans la partie ouest;In Malaria Res;And Traitement;22Sept.2010,Vol2011/Zofou,Tane,TiTanji,Tene

29.Avril 2013BioMed.Res Intern/Naghibi Esmasili,Kambar,Taghvas,Nateghpou

*Cuviera Longiflora

*Dacryodes Edulis

*Eucalyptus Globulus

*Kotschya Sepiocoisa

*Coula Edulis

*Vernonia Amygdalina

*Vismia Guinensis

 les tests ont classeé par ordre croissant  les plus antiplamodium

1)Dacryodes Edulis++++

2)Vernonia Amygdalina++++(etudié par Challand etr Willcox Jour Altern Compl;Nov 2009

3)Coula Edulis

4)Edulis globulus

                           E)Au Nigeria

 

in Nigeria Paludism.25 avril 2013(Nnauzoma,Dappa)

isolent plusieurs plantes anti-paludiques

*Anarcadium Occidentale

*Papaya

*Mangifera Indica

*Cajanus Cajin feuilles Jour.Paras.Res 2013/Ajaleyoda,Ogbole,Abiodun

Paradoxe des Usages Traditionnels

La tentation est grande  d’associer acclimatation géographique de plantes anti-malariques et action automatique anti-Paludique.L’étude de KN.NGBLUA(République du Congo)in In.J.Bio.Chem.ScI.5(5)1797-1804-2011,montre au contraire,l’importance des écosystémes et des possibles interactions entre plantes faussant les résultats

Il a été comparé des plantes de la même espèce de la République du Congo et Madagascar,sur des critères biologiques et comparés à la la chloroquine:

*Apocynacée :Cathanrathus Roseus :Congo et Madagascar

*Meliacée:Entandrophragma Palustre du Congo et Neobeguea Mahafalienis de Madagascar

*Mimosacée :Senna Occidentalis du Congo et Madagascar.

Les plantes au Congo sont plus actives IN VITRO, qu’in vivo Les Plantes,à Madagascar sont plus ACTIVES In VIVO qu’in vitro

 

Dans le Malaria Journal Wilcox estime qu’entre 2001 à 2010,1200 plantes  sont considérées comme antipaludique,,s’il existe indicustablement des plantes actives comme Bidens Pilosa  et Croton macrostachys et Acokanthera Schinpri agissant dose-dépendant BMC /Erlo;2014;cependant la simpicité guiderait les recherches vers une thérapeutique simplifiée obtenu par les Méliacées,la GENUDINE.Dans la même perspective un aute méliacée autorise à concurencer la quinine,clhoroquinine et artélmisine,l’Anthecol  dérivé de KHAYA ANTHOTHECA(Phytomedecine Juin 2008.15(6-7)533-5/Lee,Kim,Takeo,Park