THÈMES

q

QUINOA,Regulateur Glycémique, anti-Anémique,Sans Gluten,anti-Oxydant

tabeau monet12095230_999037203449793_381483849978289903_oChantefables-21 -800x600-

QUINOA

CHENOPODIUM QUINOA,

Longtemps considérée comme une pseudo-céréale,alors que faisant partie de la famille des Betterave et Epinard .Cette graine de Chenopodiacée est  depuis 7000 ans  l’alimentation de base des plateaux andins,surnommé”mère des graines”  chez les Incas,découvert par les conquistadors

Il a  été progressivement négligé au profit d’autres céréales;il faudra attendre la moitié du Vingtième siècle pour que  le Quinoa s’impose en Occident, au delà de la Bolivie redevenue producteur avec les aides agricoles extérieures,mais  d’aliment de base il est passé à un produit de luxe délaissé par les jeunes  dans des zones de production et oû il  faut faire  face au paradoxe de sous-alimentation et à de nouvelles incitations de programmes nationaux alimentaires  et agricoles   .(D’après l’article du New York Times du 19 mars 2011″Quinoa’s Global Success Creates Quandary At Home”).

Le Quinoa et ses hybrides est cultivé dans 20 pays en 2015 ,principalement USA et Canada.En FRANCE,le val de Loire produit en 2010,216 tonnes de Quinoa.

Son caractère alimentaire est toujours essentiel,et surtout  sont apparues des individualités :

*tel absence de Gluten,en faisant un produit de régime pour la maladie Coeliaque,

*sa farine non panifiable apparait dans les compléments alimentaires et programme de alimentaire(Taux de 30 % pour le pain,60% pour les gateaux);mais sa composition d’éléments essentiels en concentration demeurent variables,surtout plus élévé en Bolivie,Chili,Italie dépendant des conditions de drainage des sols et de l’ensoleillement.La variable en protéines est de 9,1-15,5,Lipides 4,7,6,Fibres 8,8-14,17

.Novak,Du,Charrondienne.Food Chemistryy.2016 .

Cette variable en protéines influe sur les modes de production alimentaire  de protides.Comparaison de protides produits par   plantains Musa Acuminata,Champignon Pleorotus Osteatis,Pelure d’Ananas,Pisum Sativum,Cicer Araitinum,Oryza Sativa,Zea mais;Quinoa.

le taux produit en protéine est plus élevé pour Pisum  28,82%et Champignon 21,02%;

Ananas,Pisum,Maïs sont les plus riches en Zinc.

Ces taux permettent de prévoir des compositions à anticiper sur le marché.Food Sci.Tech.Sc.Avril 2016.Lopera-Gardona,Gallardo,Umafia-Gallego..la production de protides à l’hectare intervient également sur le choix de l’espèce.dans Crut.Rev.food Sci Nut Juillet 2002,il a été démontré que le niveau de production en protéines étaient plus prometteurs avec Pisum,Medicago(Luzerne)

Plantes Lolum,Festuca,Lupin,Pomme de terre ,quinoa viennent loin derrière sur le plan rentabilité protéique.

Composition de Pâte avec VICIA FABA 3 %,Zea Maïs;20% de Quinoa,qui augmente le taux de protéine mais baisse sa digestibilité.

Tous ces problémes technologiques et alimentaires permettent de cadrer l’état fonctionnel et des bénéfices alimentaire de la Pseudo-céréale,le Quinoa.

Le Quinoa apporte non seulement  une variable protéique de 14,8 gr/100gr

mais ausssi

surtout des acides aminés essentiels Tyrosine,phenylalanine,methionine;Cystine,Thréonine,Lysine

.Les fibres alimentaires sont 6,64gr.

Lipides 5,04gr avec courtes chaines:Acide Gras Polyinsaturés

Glucides 58,5g /100GR

Vit B1 et B2,PP,et forte concentration en vitamine E

Huile de graine:Acide Oléique et Alpha-Linoléique.

Dans l’ensemble Quinoa n’affecte pas l’énergie mais effet sur satiété

Breti.Risop BrJ.Nat Nov 2000

Expérimentation  animale sur mélange farine de Quinoa et Amaranthe (Mithila,Kaum J Food;Sci;Ther.Oct.2015):action sur le la satiété,poids,réponse glycémique.action plus efficace de l’Amaranthe sur le taux plasmatique des acides gras,sur la Glycémie action de 15% par l’Amarante,5 % pour le Quinoa.

Oligoéléments:Na 0,6,Magnésium 276;Phosphore 328,calcium 80,Potassium 804 mg,Fer 8 non hémique(utilisable pour l’anémie)

Saponine:Aglycone et Sucres qui ne jouent pas de rôle nutritionnel,intervient sur le métabolisme du fer.Les saponines sont éliminés par lavage,(conférent au Quinoa son amertume).Les Saponines sont un complexe de glycosides triterpènes dont 7 aglycones (acide oléanique,dérivés Oléanes,Arabinose,Glucose,Galactose)

Les saponines agissent expérimentalement comme hémolytique,anti-inflammatoire,anti-cancerogéne,antibiotique,anti-Viral,anti-fungique.La quantité en saponines augmentent avec plus d’ensoleillement et faible irrigation.(Chili,Italie,Bolivie).Les saponines font partie d’un large groupe de 100 familles de plantes et dont 150 produits anti-cancéreux expérimentaux.

Présence de tannins non nutritionnels.

Action anti-oxydant et immunorégulateur des polysaccharides de Quinoa Int.J;Mol.Sci.Oct.2014: Yao,Shi,antimicrobien,anti-inflammatoire,anti-cholestérol

Phytoecdysteroïdes du Quinoa anti-diabétique .Graf;Poulev,Grace ,Khun Food Chem Nov 2014

 

Isoflavone(Phytooestrogéne) Diadziéine,Genistéine anti-oxydants vasculaires:composants retrouvés également dans le Soja,Haricot ;Pois Chiche,Arachide,Luzerne,Trêfle des prés (Trifolium),Pueria lobata(Kudzu)

Phytoeostrogenes type lignan et stanol ; stérol,polyphénol.interviennent sur la prise de poids,baisse de lipides et glycémie (agit sur la réponse insulinique)Slavia.Proc.Nat.Sci Fev 2013

Son utilisation s’est étendue à l’anti-oxydation,immunocompétence,protection cardiovasculaire et digestive.

Une métaanalsyse a été pratiqué sur l’impact alimentaire  de toutes les graines entières sur la mortalité cardio-vasculaire et cancer in Circulation Juin 2016 Zong,Gao,Hu,Sun (Medline,Embase,NHASN):14 études retenues soient 786.076 participants avec 97.867 décés (Cardio-vasculaire 23.958,/Cancer:37.492).les auteurs concluent que la graine entière a une protection cardio-vasculaire et conseillent la prise de graines 3 fois par jour,rejoignant ainsi le principe déjà connu en terme de prévention vasculaire 5 fruits et légumes par jour.

Bien que connu depuis des millénaires,les études sur le QUINOA ne sont pas encore complétes.Il apparait indiscutable que le Quinoa doit s’intéger dans l’alimentation moderne,régulant la réponse insulinique,le poids,et son caractère anti-oxydant cardio-vasculaire  nécessite une valorisation..L’extension de son exploitation  permettra de revaloriser son apport alimentaire et de le classer comme un indispensable dans la disparition de la sous-alimentation.

QUINQUINA,son Epopée et Contrôle du Paludisme

1logo plante43

L’Herbe de Jésuites introduit en Europe en 1633,garde une aura historique particulière par la guérison , grace à Talbot ,de la fièvre tierce du Dauphin,fils de Louis XIV.Toutefois malgré son succés ,on dira que le prescripteur avait exagéré ses vertus et ,on fit une comédie satirique en 3 actes “le remède anglois ou Arlequin ,Prince de Quinquina”.En 1735,le comte de Provence édicta un arrêt royal sur l’interdiction d’importer le Faux Quinquina.

Helvétius,le 12 juillet 1743,donne sa prescription pour traiter la fièvre :”si la fièvre au contraire ne quitte point après deux purgations ,il faudra avoir recours au KINKINA,”on en donnera une prise de 3 heures en 3 heures et une heure et  demi après un bouillon (fait à partir de  3 roelles de veau,une demi-volaille,une demi- livre de boeuf,une cuillère de riz,3 pintes d’eau,mesure de PARIS”,réduit de moitié à laquelle on ajoute”une tisane de KINKINA”:”une once de KINKINA en morceaux;Faire bouillir avec 5 sétiers d’eau réduit à une pinte.Prendre une once de semonces de melon.verser peu à peu KINKINA,repasser; en tout six prises”

Son alcaloïde est isolé en 1820 par Pelletier et Caventou.En 1826 il était produit 12 tonnes d’extrait industriel de quinine

Il faudra attendre le 11 avril 1944 pour poser les bases de la synthése de  l’alcaloïde la QUININE par Woodword,et Eggers Doering(Seront posés Problèmes de cout et de contrôle des cultures indonésiennes  de Quinquina pendant la guerre du Pacifique Americano-Japonaise 1940-1945);en 2001  Gilbert Stork pose la problématique de sa synthése totale dite stéréo-sélective de la Quinine.

Originaire de la Cordillère des Andes,la poudre de la Comtesse (l’épouse du vice -roi du Pérou)ou “poudre des Pères ou Jésuitique” était utilisée pour fièvre,stimulant de l’appétit en décoction à 0,5 gr ,ou en décoction à 30 gr pour lavages d’escarres.La culture du Quinquina fut répandu en exportant les graines notamment en AFRIQUE.Il fut introduit en 1902 au Zaire,et les publications de l’état Zairois en 1984 montrent que ce pays était devenu le premier producteur mondial d’écorce de quinquina.Sa production sera sollicitée par la demande particulièrement importante entre 1965-1970 par les USA pour couvrir les besoins militaires  durant la guerre americano-vietnamienne

 

 

Action classique: de CINCHONA SUCCIRUNDA,OFFICINALIS,une Rubiacée.

 

Surnommé “arbre Anti-Fièvre”

Antipyrétique,analgésique,mais avant tout anti-paludique

 

CHIMIE

Acides Organiques,Tannins catéchiques,principe amer terpénique,saponosides,huile essentielle avec 30 à 60 % d’alcaloïde:la quinine.

 

 

Le Problème primordial est de garder un message essentiel médical,la Quinine s’intégrant dans la lutte contre le Paludisme essentiellement due au PLasmodium Falcifarum mais aussi Vivax.

 

DANS TOUS LES CAS LA QUININE N’EST PAS UN TRAITEMENT PREVENTIF MAIS CURATIF

.Devant l’extrême gravité de cette maladie chez l’enfant et femme enceinte,l’automédication n’est pas recommandée,ce que les études des régions durement touchées démontrent,les organismes de santé dont la FDA excluent les achats à distance,en ligne,posant toujours le problème de substitut,des réactions secondaires ou interactions médicamenteuses et pathologies qui appartiennent à la sphére médicale.(Accés Palustre avec chimiorésistance;la Quinine agit sur les formes intra-érythrocytaires du plasmodium et empêche sa reproduction)

Le traitement du Paludisme ne s’improvise pas et demeure dans le champ médical.

 

C’est une tueuse,

 

On estime à 3,2 milliards les personnes exposées.

 

200 Millions ont contracté la maladie.

 

600.000 sont décédés du Paludisme en 2015, dont 90% en l’Afrique Sub-Sahérienne

 

Sur 88 % des cas 98% des cas sont dans la région sub-sahérienne (OMS/2015).Ce lourd tribu met en cause les insuffisances de diagnostic, d’accès aux soins,les programmes d’éradication.

il faut rappeler les protections élémentaires,moustiquaires imprégnées d’insecticide,insecticide pulvérisé dans l’habition (protection de 3 à 6 mois),rêgle d’hygiène environementale(Eaux stagnantes,eradication des foyers de larves),diagnostic en un quart d’heure par pratique de la goutte épaisse.

 

L’OMS rappelle le but des campagnes anti-paludiques:

 

*Accès universel :au diagnostic,aux soins,à la prévention (pêchant par defaut d’enseignement,monographie,zones endémiques de sécheresse,de déficit alimentaire,de conflit,de migrations massives)

 

*Accéler les efforts vers l’élimination des zones impaludées.Mais apparition de plasmodium resistant à la Chloroquine,Sulfadoxine-Pyriméthaine,en Afrique ; au Cambodge,Vietnam,Thailande,Myammar,vallée de Mékong apparition de résistance à l’artémisine . En terme éthique,l’abord plus facile par le modeste coût de l’Artemisia pose le problème d’un  automédication mal maitrisée favorisant la résistance médicamenteuse.De toutes les façons,il faut sans cesse le répéter,la Quinine n’est pas du domaine de l’automédication et chimio-prévention du paludisme mais de son traitement(Voir mise à jour des médicaments  de l’OMS Avril 2013,et Protocoles en ligne in Drug Safety 4 janvier 2015)

 

*Surveillance et définition de zones de certfication telles récentes:Maroc,Turkmenistan,Arménie,Emirats arabes,Maldives

 

Pourtant d’après l’OMS,globalement le taux de mortalité a baissé de 60% pour tout age confondu et 65% pour les enfants agé de moins de 5 ans.La femme enceinte impaludée pose le problème récurrent des Anémies et naissance d’enfant de petit poids.

 

Rappel des Moyens de Prevention

 

1)La chimioprévention

Toujours s’informer auprés des servives hospitaliers des maladies infectieuses et parasitologiques,Institut Pasteur,service internationaux de vaccination et médicaux  des unités portuaires ou aéroport,médecin de proximité .Rechercher les zones impaludées Zones sensibles de 1 à 3 et zone à Chlroquinorésistance voire artémisine

 

Les PLASMODIUMS

 

*Falciparum:Afrique,Amérique du Sud,Asie

*Falciparum et Vivax coexistant partout même en zones tempérées

*Ovale:Afrique de l’Ouest,non mortel , récidivant

*Malarie:de disribution inégale,non mortel,récidivant.

 

Les MEDICAMENTS

*Nivaquine

*Malarone

*Lariam

*Monohydrate de Doxycycline (age supérieur à 8 ans)

Même si le séjour est court,ne jamais oublier le traitement préventif,il faut rapeller que 3560 cas sont importés en FRANCE(source InVS),notamment de Guyane,Brésil.Afrique de l’Ouest.

 

2)Port de vêtement large imprégnés de produit repellant,durée d’action en rêgle de 2 à 5 Heures

 

3)Les insecticides  pulvérisées protecteurs dans les habitations ,protection de 3 à 6 mois

 

4) Moutiquaires imbibées d’insecticides: Deltamethane ou Perméthane

 

LES SIGNES PALUDIQUES A CONNAITRE

 

Après infestation plasmodium par le vecteur anophéle,apparition  en 8 à 30 jours. de

*FIEVRE

*Céphalées

*Douleurs musculaires

*Affaiblissement

*Vomissement

*Diarrhée

*Toux

 

Avec accès palustre cyclique,alternant FIEVRE,Tremblement avec Sueurs Froides,Transpiration Intense.Impose consultation en centre médical ou urgence hospitalière,

confirmation biologique par goutte épaisse(diagnostic en 15 mn);Amplication en chaine par Polymérase pour détecter les plasmodium inhabituels (Malareia,Knowlei),Antigéne parasitaire Test de Diagnostic rapide.Naturellement,il suppose une logistique d’enseignement et contrôle.

La clinique et tests permettent d’Intervenir rapidement car selon le plasmodium apparition rapide  d’anémie et surtout le grave accès pernicieux avec neuropaludisme(confusion et coma)

 

 

LES SIGNES DE PALUDISME SEVERE (Sources  OMS 4 Janvier 2015)

 

*Perte de Conscience ou Coma,convulsions,Incapacité de se Nourrir,prostation ,respiration avec échange  acido-basique de type acide prédominant,collapsus,hépatite avec jaunisse,dysfonctions des organes vitaux,hemoglobinurie,saignement spontanée,oédeme pulmonaire

Hypoglycémie

Acidose Métabolique

Sévère anémie normocytaire,Hemoglobinurie

Hyperparasitémie (>2%/100.000 microl en basse transmission ou >5%/250000 en transmission haute),

Perturbation  Rénale (Créatinine :265)

 

Le TRAITEMENT CLASSIQUE Du PALUDISME NON COMPLIQUE

 

,sous surveillance médicale : équipe formée médicalisée

QUININE Per Os

Plasmodium  non resistant

Adulte 500mg (600mg de sulfate déhydrate de Quinnie) pour un Adulte.Toutes les 8 heures ,pendant 3 jour,7  jour,ou 10éme jour:

Enfant:Quinine Base 8 mg/kg (10 mg de sulfate Déhydrate de quinine)toutes les 8 heures pendant 5 – 7 -10jours

La durée du traitement dépend de la sensibilité du plasmodium et peut-être assoçié ou non avec Pyriméthane-Sulfadoxine ou Tetracycline

 

CHLOROQUINE

Shéma thérapeutique du Bénin

10 mg/kg/jour pendant 2 jours puis 5 mg /kg 3 éme jour .

Enfant de 5 kg:5mg à J1 et J2,25 mg à J3

Enfant de 20kg:200mg à J1 et J2.100 mg à J3

Enfant 40 kg :400mg J1et J2;200mg à J3

 

TRAITEMENT RENOVE du PALUDISME GRAVE

 

ARTENUSATE 2,4 Mg/kg en intra-veineux ou intra-musculaire dés l’admission  puis 12 heures et 24 heures plus tard et une fois par jour même si le malade peut prendre le traitement per os:Administration parentérale minimale  de durée de 24 heures

Si pas d’Artesnusate  Injectable utiliser Arthemeter et Quinine

Arthemether 3,2 mg/kg ,à l’admission puis 1,6 mg/kg/jour

Ou

DiCHLOROHYDRATE QUININE 20 mg de sel de  Quinine /kg .dose de charge à l’admission puis 10 mg/kg toutes les  8 heures

Dose en  intraveineuse dans 10 ml/kg de soluté isotonique à passer  en 2   et 4 heure.Ne pas dépasser 5 mg de sel de Quinine/kg/heure

 

TRAITEMENT de PRE- TRANSFERT

 

*Artenusate Rectale 10 mg/kg/Im 2,4 mg/kg

*Arthemeter en IM 3,2 mg/kg

*Sel de QUININE en IM 20 mg/kg, à répartir 10 mg/kg pour chaque cuisse

 

 

RELAIS per OS

 

*ARTHEMTER plus LUMEFANTINE

*ARTENUSATE plus AMODIAQUINE

*ARTENUSATE plus MEFLOQUINE

*ARTENUSATE Plus Pyrimethane-Sulfadoxine

*DIHYDROARTHEMISINE plus PIPERAQUINE

 

 

GROSSESSE  et PALUDISME

 

Les risques du paludisme sont parfaitement identifiés

1)Chez la femme,Décès et Anémie

2)Chez le Nouveau -né :Mortalité de 3 à 8 %;Prématurité 8 à 14 %

 

le Traitement préventif conseillé par l’OMS est le  Sulfadoxine-Pyrimethane

En cas de Paludisme avéré,se manifeste les grandes lignes thérapeutiques:

A l’exceptions de la Quinine et Artemisine les médicaments anti-paludéens sont contre-indiquées pendant le Premier Trimestre.Mais ,la Quinine ne peut être prescrite qu’après avis médical  à une femme enceinte si elle est atteinte d’un paludisme grave , sa vie etant menacée (Fiche OMS de 1997 et Medisource Canada 2016).

Nosten,Mc Gready;d’Alessandro:Anti-malarial drugs in pregnancy Curr.Drug Saf.2006.

les effets concernent surtout l’atteinte congénitale du nerf auditf,mais les publications sur la  prescription de Chloroquine durant le premier trimestre de la grossesse,il n’a pas été noté d’anomalie

.Mais les auteurs montrent la mauvaise tolérance de la quinine intraveineuse comparée à l’artenusate intraveineux et le risque non négligeable d’accidents hémolytiques,hémoglobinemie,hémoglobinurie.L’OMS recommande plutôt assoçiation Quinine avec Clindamycine dans le premier trimestre.

Poespoprodjo,Fobia,Kenagalem .:

*Resistant plasmodium falcifarum and vivax with Dihydroartemisine-piperaquine during pregnancyPlOs one 2014-9:e84976

*Adverses pregnancy outcomes in an area where multidrug-resistant plasmodium vivax and falcifarum are endemic.Clin.Infect.Dis 2008.

*Chloroquine against vivax malaria in pregnancy.

<Villegas,McGready,HtWay.TropMed Int Health.2007

<Rijken,Boel;Russel.Malar J.2011-10-113

La Mefoquine est autorisée entre le 2 et 3 éme Trimestre

Atavaquine-Proguanil peut être donné pendant toute la grossesse

 

Ces indications très particulières de la Quinine durant la grossesse ,conforte une position ferme ne privigiliant pas son ‘automédication,d’autant plus que le paludisme grave peut être associé à une hypoglycémie sévère.

 

Il doit être clair que le traitement du paludisme ne s’improvise pas et demande le secours d’équipe formée et une proximité médicale,ce qui n’est pas toujours une évidence dans les zones sub-sahériennes.C’est pourqoi,la prévention demeure la pierre angulaire de la lutte anti-paludique,et  les voyages transatlantiques nécessitent toujours un précieux conseil médical préventif.Ces conseils sont d’autant plus nécessaire que la multiplicité des accès en apparence anodin sur la Quinine,doivent interpeller et justifie un rappel des incidents,interactions et contre-indications de la QUININE qui ne devrait pas demeurer dans le champ de l’automédication

 

 

Les Contre-Indications formalisées

 

 

*Allergie à la Quinine

*Trouble du Rythme cardiaque avec allongement de l’onde QT

*Déficience en enzyme Glucose -6 Phosphate désyhdrogénase

*Myasthénie Avérée

*Névrite Optique

*Maladies Rénales et Hépatiques

*Hypoplaquettose

*Hypokaliémie

 

 

INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES

 

Methadone

Millepertuis

Antiboitique:Clarithromycine et dérivés,tétracycline,Floxacine,

Antifungique:type Ketoconazole

Anti-Dépresseur et tricycliques,venlafaxine,Chlorpromazine,haldol,clozapine

Anti-convulsiviant:phenobarbital,carbamazepine

Anti-acide:Cimétidine,Ranitidine

Immunomodulateur Anti-HIV type efavirenz,indinaviret HEPATITE C:Telaprevir

Anti-nauséeux

.Traitement cardiaque;Digoxine-,verapamil,flecaine,amiodarone,metoprolol

Anti-Cholestérol Simvastatine.

Anti-Tuberculeux:Rifampine

 

LES REACTIONS SECONDAIRES

 

Céphalées ,acouphénes,troubles visuels apparaissent en rêgle au 3 éme jour.

Fivévre,douleurs musculaires,epistaxis,céphalées,fatigabilité,probléme de vision (amblyopie) bourdonnement d’oreille,hypoglycémie,allergie cutanée,rash cutané allergique,hématurie.,hypotension,tachycardie,vertiges,hypoglycémie.Au dessus de 3 gr dose dangereuse.

Limites d’age d’Utilisation 8 ans.,maximum 8,3 mg de quinine Base/kg 3 fois par jour pendant 3 à 7 jours.

 

Il apparait très clairement que l’automédication surtout nette dans les pays à haute incidence paludique,nécessite un réajustement des informations et enseignements médico-sociaux

.Une étude citée in JTrop Med 2016 Kabongo Kamitalu,Aloni /université de Kinshasa,faite de janvier 2008 à Avril 2008,montre que le traitement le plus utilisé est Artémisine,souvent en combinaison CAT et relevant de l’automédication,mais l’étude montre que dans 19,9% des cas la quinine est associée.On ne trouve pas de prise d’artesunate-arthemeter.les auteurs insistent sur le coté irrationnel de l’automédication en terme de durée et dose de traitement.

L’usage de la quinine devrait nécessiter un réajustement pour corriger des protocoles en apparence insuffisant.Une étude hospitalière et de centres médicalisés a montré également .qu’il était difficile de comparé les résultats sur 350 patients traités par Quinine et Artenusate,ce dernier apparait d’usage plus pratique et moins couteux;

Mal J Mai 2015 Ferrrari,Ntku,Burri,Duparc,Mitembo,Ross The Matias Study dans la Republique du Congo.

 

In JourInfectDey Ctries Mai 2014 Abdallahj,Elmardii,Elhassan and co hopital Kassala Soudan

Comparaison entre Artesunate et quinine pour traiter le paludisme sévère à plasmodium falcifarum,montre que les résultats sont meilleur avec artenusate sur la parasitémie et fièvre;Par contre,il n’y a pas de différence dans les résultats de la résolution des états comateux

On retrouve les mêmes écueils dans le traitement des grossesses paludiques traitées en Uganda sur 241 grossesses ,traitement donné par des boutiques d’herboristerie (70,5%),24,5% cliniques Privées,5% pharmacies,le plus souvent  sans prendre en considération la date de grossesse une monothérapie sulfadoxine-pyrimethalmine(le plus fréquent) et quinine.

Les meilleurs résultats sont obtenus quand ,il existe un bon  reseau de communication.notamment dans les organismes privés.Mal Jour Avril 2016.Mbonye,Buregyaya,Clarke,Lal and co

Au niveau du traitement des enfants avec troubles plaquettaires on retrouve cette même discordance ente les patients traités par la quinine et l’artenusate.

les résultats sont nettement significatifs avec l’artemisine.Etude sur 6 mois sur 100 enfants.Peaditr.Int Chil.Health.Juillet2016 Gupta,Narang,Gomber,Saha.

Il faut donc insister que le Paludisme est un problème de santé publique majeur,bien qu’un vaccin(vaccin PFSPZ ,résultats dits encourageants) soit en préparation,la tache élémentaire demeure toujours préventive,en insistant sur le fait que le Quiquina s’inscrit dans un protocole curatif du Paludisme donc médicalisé et qu’il ne peut se concevoir dans le cadre de l’automédication.

 

Bibliographie

WHO Malaria Report 2012

WHO Guidelines for the traitement of malaria .2/2010

Centers for disease control and prevention 2013 .Traitment of malaria(Guidelines for clinicians)

Miller;Glew;Wyler;Evaluation of clindamycin in combination with quinine againts multiresistants strains of Plasmodium falcifarum/.Am Jour.Trop.Med Hyg.1974

Vinh;Huong,Ha.Severe and complicated malaria treated with artemisine,artesunate or arthemeter in Vietnam.Trans R Soc.Trop.Med .Hyg.1997

Phu,Tuan,Day Randomised trial of artesunate or artemeter in Vietnam adults with severe falcifarum malaria.Malar.Jour 2010

Colley,Edwards,Heywood,Purser.Toxicity studies with quine hydrochloride.Toxicology 1989

Karbang,Tin,Riichala.Comparaison of arthemeter and quinine in Vietnam adults with severe falcifarum malaria in Southeast Thailande.Trans.R .Soc.Trop.Med.Hyg.1995

Myint;Tan;Shwe Tin.A conytrolled trial of arthemeter versus quinine in complicatedans severe falcifarum malaria.Trans.R.Soc.Trop.Med .Hyg.1987

Jones;Donegan;Isba;Lallo;Artesunate versus quinine for treating severe malaria Cochrane Database Syst.Rev 2007

Baird;HoffmanPrimaquine therapy for malaria Clin.Infect.Dis.2004

Dondorp,Nosten,Stepniewska.Artesunate versus quinine for treatement of severe falcifarum malaria.a randomised Trial.Lancet 2005

Sauders;Vanachayangkul,Lon,Us Army Malaria Res,CNM,Royal cambodian Air Force .Dihydroartemisine-piperaquine failure in Cambodia NEng.J;Med 371-484-485/2014

Tinto,Diallo,Zongo,Guiraud,Valea,Kazienga,Kpoda,Sorgho and co 2014 Trop Med In.Health.19-469-475/Effectiveness of artesunate-amodiaquine versus arthemeter-lumefantrine for the  traitement of uncomplicated in falcifarum malaria in Burkina-Fasso

Kamya,Yeka,Burkirwa;Lugenwa,Rwakimari,Staedke,Talisuma; and co Arhemter-Lumefantrine versus dihydroartémisine-piperaquine for treatement of malaria.Randomized Tial Plos One Cli.trials 2:e202007

Zongo;Dorsey,Roumba,Dokomajilar,Sere;Rosenthal;Ouedraogo Randomized  comparaison of amodiaquine plus sulfadoxine-pyrimethamine,arthemter-lumefantrine,et dihydroartesmisine-piperaquine for traitment of plasmodium falcifarum malaria in Burkina-Fasso Clin.Infect.Dis 2007/45-1455-1466.

Laufer,Thesing;Dzinjamala;Nyirenda,Masonga,Laurens,Stokes-Riner,Taylor,Plwe Longitidinal trial comparing chloroquine as monotherzapy or in combination with artesunate,azithromycine;or atovaquone-proguanil totreat malaria Plos One 7e 42284/2012

 

 

 

 

LE PROBLEME DU VACCIN PALUDIQUE en 2016

A propos du vaccin RTS,S/AS01E (Mosquirix,la revue Prescrire Octobre 2016 ,Tome 36 N°396/page 725;écrit <<“efficacité mineure et risques encore mal cernés”>>>

Il est dit que depuis 2016  plus de 30 vaccins contre la paludisme à Plasmodium Falcifarum sont en phase d’évaluation clinique ou pré-clinique avancée (OMS Tables of malaria vaccine projects globaly www.who.int/vaccine_research/lo,ks/rainbow/en/index.html.

Difficultés Rencontrées.

le parasite passe successivement par plusieurs stades,avec morphologie differente et une multitude d’antigénes différents à chacun des stades.  Les mécanismes d’acquisition d’une immunité naturelle contre le paludisme est encore mal connus