THÈMES

g

Grenade,Antibiotique et Protecteur Bucco-Dentaire

phyto0241563_003fondphytob3                          La Grenade,Propriétés Antibiotiques

Protecteur buccal et dentaire insoupçonné.

 

La Grenade  contient un polyphénol Anti-Oxydant,la Punnicalagine,à  action originale d’inhibition de la croissance du Clostridium ,Saphylocoques Aureus,Pseudomonas aeriginosa et les Ellagotannins interfèrant sur le métabolisme du Microbiote Intestinal.

Si les polyphénols ne sont pas une spécificité de la Grenade,mais de ratio important comparé autres fruits et légumes ,leurs actions et métabolismes ont permis de constater une excellente bioviabilité des Ellagotannins de la Grenade,que ce soit en jus ,extrait liquidien,poudre,avec des niveaux dosables plasmatiques d ‘acide ellagique et de produit de dégradaion urinaire Uroloithine A et B.Sur des essais sur  sujets sains,l’ingestion de capsule d’extrait de grenade à 800 mg .(Punicalagine 330,4 mg/et 21,6 mg d’acide Ellagique),en une heure augmentation de la capacité anti-oxydante de 0,5 et 1,et en 2 heures après ingestion., les tests  évoquent le rôle fondamental de la colonie microbienne intestinale.

La pelure de la Grenade et d’extraits de fruits de la Grenade sont de véritables Anti-Inflamatoires et anti-Infectieux révélés par une étude systématique bibliographique via PubMed,Web of Science and Google Scholar publié in J.Ethonopharmacol.Sep.2012,143(2)397-65 Isamail .T,Sestili,Akhtar S.

 Pathologie dentaire et Impact sur la Santé

La maladie des gencives ,inflammation,dont la cause principale est la Plaque Dentaire Bactérienne,se manifeste par saignement au brossage,sensibilité au toucher,puis dents bougeant,déchaussement et infections,abcès.Le BMJ(Oliviera,Watt,Haner) de mai 2011 montre que par mauvaise hygiéne dentaire sur 11869 patients sur 8 ans ,70% feront potentiellemnt un accident cardio-vasculaire.Le Brossage régulier et le détartrage permet de diminuer de 24 % les accidents cardio-vasculaires et 13 % des accidents cérébraux sur 100.OOO personnes à Taïwan(Dr Chen),dans le même congrès d’Orlando (AFP du 14/11/20011),sur 8000 patients en Suède, 53% feront un accident cardiaque par infection dentaire,les patients ayant peu de dents feront une insuffisance cardiaque multipliée par 2,5,et si saignement de gencives des Accidents cérébraux seront multipliés par 2,1

Cibles de l’Infection Dentaire:EJEIL 2004 et CHARDIN 2006

1)Sinus Maxillaire

2Localisation cérébrale

3)Prothèse Articulaire

4)Le Coeur,et particulèrement dangereux en cas de pathologie pré-existante particulèrement endocardite infectieuse sur pathologie valvulaire.

Selon Chardin,la déssimination bactérienne peut toucher en plus :peau,poumon,rein,oeil,tube digestif.

Facteurs Favorisants

Tabagisme

Alcool et Drogue

Hérédité

Changements hormonaux féminins:Puberté,Ménopause et Grossesse

Déficit en Vitamine C et Calcium

Diabète

Deficit immunitaire,VIH,Chimiothérapie anti-cancéreuse,hémopathie type leucémie

La présence bactérienne dite commensale est normale dans la bouche (Mouton/1994) ,cette flore est compatible avec l’état de santé buccal et dentaire (Kerner 2005).Elle peut se modifier,devenir pathogéne,elle est dite opportuniste

ANES/HAS 2002

Assoçiation Française de Dentisterie.ADF.2014

NHS Angleterre.2014

On trouve de bacille Gram plus: Streptococcus Gemmella,Micrococcus staphylococcus,Gram négatif;Necesseria,/Bacille gram positif Actinomyces,Proprionibactérium/Anaérobie Pravotella,Porphytmonas

Qui dit infection dit Bactériémie

Ejeil 2004 a évalué le risque de bactériémie en cas de soins dentaires:18 à 85% si extraction dentaire,60-90% en cas de chirurgie parodontale,détartrage de 7 à 50%.Pour tous les auteurs la dissémination bactérienne est de courte durée ,mais conjonction de  la bactérie et toxine conditionnent  les accidents parfois dramatiques.Ne jamais oublier avant tout acte  de dentisterie selon les critères énoncés,de prendre un antibiotique,type Amoxicilline 1 gr X3 une heure avant un detartrage .Si Problème de prothèse hanche,genou,diabète,grossesse ,cardiopathie,valvulopathie toujours consultation médicale,une gingivite, ou une maladie parodontale n’est jamais une affection anodine.,et se faire suivre régulièrement et préventivement en dentisterie

Processus de Formation de la Plaque Dentaire

La plaque dentaire représente une spécialisation bactérienne de dévelloper un biofilm à la surface des dents,restaurations dentaires,prothèses.le biofilm est un produit d’un conglomérat  bactérien developpé à partir des hydrates de carbones avec pour résultats formations de caries.Pour l’essentiel la voie est de developper des produits de prévention à l’adsorption ou adhésion des bactéries de surfaces,ou prévenir la synthèse d’une couche insoluble de polysaccharides (fructanes et glucanse)avec dépendance de l’activité fructosyltransférase et glucosyltransférase des bactéries.Par principe,,il est  privilégié des composants d’anti-adhésion  plus qu’ anti-bactérien et s’opposant à la croissance de colonie bactérienne;

Loesche.infections Diseases Clinics of North America 2007.Vol21.N2-471-502

Chung,Choo,Lee,Anticarciogenic of Maceglican of Myristica fragans.Phytomede.Vol 13 N4-261-66.myristrica fragans :Lee.Kim;Jung.Tox.lett.2005/Sohn,Han,Kim,Biophatm;2008

Steinberg,Feldman,Ofek,Weiss. 2004/Jour Of An,timicrobial Chemochemistry(Component cranberry and constituant

dental microfilm.Vol54,N1.86°89 A suivre

La grenade est pour l’essentiel anti-inflammatoire et anti-microbienne et surtout agit en synergie avec les antibiotiques type choramphénicol,tétracycline,ampicilline ,oxacilline et staphylocoque  aureus résistant à la methicilline.Concernant la  plaque bactérienne la Grenade est donc un moyen de choix puisque agissant en synergie avec les antibiotiques et particulèrement l’Ampicilline qui demeure un traitement  de première intention en dentisterie

Composants Pharmacologiques de la Grenade

*Preventive and Prophyllactic Mecanisms of Action Of Pomegranate Bioactive Constiutants:Viladomiu,Hontecellias,Lu,Bassaganya-Reira.Evidence-based Complementary and Anlternztive medecine.Vol 2013,Art,ID 789764.publication Mars 2013

*Pomegranate:effets on bacteriea and Virures that influences Huam Health.HowelD.SouzaVol 2013 Art.ID 606212

1)Minéraux dans le jus de Grenade

Fer,Cuivre,Sodium,Potassium,Phosphore,Calcium,Zinc,Manganèse,Magnésium

2)Anthocyaniine,Tannins,Phénols du Fruit

Anthocyanine:dérivés glucosides de Cyanidine(anti-oxydant),Delphinidine,Pelargonide(Anti-Bactérien,Anti-Viral)

Tannins:Punicaline,:Antioxydant,anti-HiV,anti-hyperglycémique

Punicalagine,:anti-oxydant,anti-hypertenseur,anti-hyperglycémique

Acide Ellagique ,tannin galloyl:anti-néoplasique,blanchit la peau

Phénols:Acide Gallique (anti-mutagène,anti-inflammatoire,anti-viral,anti-oxydant),Caféique,Catéchine(Anti-néoplasique)

3)Anti-Oxydant du Fruit:

Vitamine E,Vitamine C

4)Sucres:

Glucose,Fructose,Sucrose,Sorbitol

5)Acides Organiques:

Acide citrique,malique,tartrique,isocitrique

5)Acides Gras du Fruit

Acide Punique,linoléique,Alpha-linoléique,Gamma-linoléique,Stéarique,Palmitique,oléique,dérives d’acide Catalpoique,laurique,myristique,gadoléique,béhénique,aracidique

                                      Les effets Antibactériens de la Grenade

Connu depuis depuis les temps bibliques et médecine pharaonique,l’effet antibiotique a surtout été étudié avec les extraits méthanoliques de la pelure de la Grenade,la sensibilté antibactérienne change en fonction de la variété du fruit.Pour l’essentiel les tannins hydrolysables Punicaline et Punicalagine,ellagotannins,acide gallique,un produit riche en  tannin hydrolysable,POMx a une action de préservation et de relance du métabolisme des bactéries Probiotiques

                                       Principaux type d’action

  • Bacilles Intestinaux Pathogénes:extrait de pelure

Eschericia coli,Salmonella Typhi,Vibrio Cholerae,Yersinia Enterocolitica,Shigelle,Listeria  monocytogénes(Pelure,poudre de jus de fruit),Staphylocoque doré(Pelure,Jus et POMx),Clostridium(POMx)

  • Bactéries Pro-Biotiques

Le produit POMx permet de maintenir préservation et relance de pro-biotiques pour maintenir un équilibre de santé intestinale

  • Infections des blessures par Pelure:

Pseudomonas(pelure et fleurs),Staphylocoque doré,escherichia coli,klebsellia,Salmonella,Streptococus pneumoniae

  • Reduction de l’infection Orale par pelure

Staphylocoque doré,epidermidis,streptocoque mutans,mitis;sanguis,porphyromonas gingivalis, Aggregatibacter actinomytemcomitans,prevoletta;proteus

  • Bactéries Antibiorésistantes

Staphylocoque  doré methicilline resistant,Acinetobacter,Helicobacter pylori

Melendez,Capriles.Phytomedecine 2006/Aquil;Khan,Owais,Ahmad,Jour;of Basic Microbiology.2005/Su,Howell,D’Sousa.Foodborn of Ehtn;2005/Gould,Fielder,Kelly,Naughton.Complementary and Alternative Med.2009

Applications  Implicites de la Grenade

  • Infections intestinales:Voravuthichunchai,Lortheeranuwat,Jeeguand co.Jour of Ethopharm  2004/Perzez,anesini.Lour of Ethonpharm.1995/Rani,Khullar.Phytother.Res.2004/Guevarra,Chumpitas,Valencia;Revision de gastroenterolgy. del Peru 1994
  • Préservations bactériennes de l’alimentation:Shan,Cai,Brookes ,Corkes Natural preservative cheese.2011Jour.Of Med Food Vol 14,N 3-284-290/Lucas,Were,Anti-listeria and round Beef.Jour of Food Protection.Vol 72;N12_2508-2516.2009/Tayel,El-Tras,Moussa,El-Sabbag;Meat Steaks and plants extracts. nautral prservative.Foodborne Pathogenens ans disesase.2012.Vol 9.N8-755-61/Conservation de poulet cuit tet réfrigé,ey extrait e grenade.Vaitiyanathan,Navena,Muthuikumar,Girish;Ko,dalah.Meat Sci.Vol 86.N 3.-40914.2011/Inhibition du processus de rancissement de sauces oar la grenade.Intern.Karabiyikli,Kisha.Intren.Jour.of Food Microbiobiol.2012.Vol155,-211-16
  • Guérison des Plaies:Hayouni,Mlied,Boubaker.Phytomedecine 2011/Pirbalouti,Sharzad,Abed,Hamedi.Acata Plonia Pharm.2010
  • Bon Equilibre du Microbiote Intestinal:Bialonska,Rammani,Kasimsetty,Muntha,Gibson,Ferreira.Inter.Jour.of FoodMicribio.2010.Même auteur+Schadre,.Jour.Of Agricul.and Food chemistry.2009
  • Santé Orale:Aldollazadeh;;Mashoui,Mortazavi.Jour of Dentistery.2011//Vaconcelos,Correia,Brazilian dental journ;2006/Rosas-Pinon,Mejiaa,Dias-Ruiz;Jour.Of Ethno.2012/Bhadhade,Achraya,Rodrigues,Thakur.Quintescence International.2011/Menezes,Cordeiro,Viana.Jour Of herbal Pharm.2006

RESULTATS CLINIQUES DE PREVENTION DE PLAQUE DENTAIRE

L’accumulation des plaques est mesurée et comparaison sur 30 personnes en bonne santé :extrait de Grenade,Chlorhexidine,solution placebo..en 5 jours la plaque est moins importante avec la grenade qu’avec le placebo,et protège mieux que la chlorhexidine.

Rôle pressenti de l’Ellagitannins et Punicalagine

Menezes,Cordeiro,Viana.Jour.Of Herbal Pharmacology.Vol 6N°6-79-92/2006

Bhadhade,Acharya,Rodrigues,Thakur.Quintescence International.2011.Vol 42.N 2.-29-36

RESULTATS CLINIQUES DE PREVENTION DE GINGIVITES

40 sujet avec gingivites chroniques  sur 7 jours.résultats significatifs avec gel de Grenade.32 patients avec comparaison extrait de grenade en bain de bouche et rinçage placebo sur 4 semaines.Reductions totales de la protéine associée avec la plaque formée par la bactérie

Sumu,Ravindra,Ajith.Jour.of Auyrveda and Integrative Med.20122.Vol 3.N2-85_90

DiSilvestro Ra et DJ.Phytotherapy Res;Vol 23.N8-1123-1127.2009

RESULTATS CLINIQUES SUR LES PERIODONTOSES

Extrait de pelures de Grenade dans un implant type chips biodégradables,comparé à chips placebo.Sur 20 patients.Mesures: bactérienne,saignement,index de plaque et gingival mesurés à 3 mois et six mois..En 3 mois décroissance des plaques dentaires , des poches gingivales et colonie bactérienne.le marqueur Il -1beta est abaisse en 3 mois et 6 mois.

Sastravaha,Gassman,Sangtherapitikul.,Grimm.Jour.Of  the international academy of periodontology.2005/Vol 7.N 3-70-79

Griffe du Chat,Uncaria Tomentosa,anti-Inflammatoire et Immunostimulante

10172858_10203469740441745_7789413882498847029_n1959440_10203469738961708_5323960417171399991_n

  Griffe du Chat,Uncaria Tomentosa

Une Rubiacée amazonienne protégée par le Pérou.Uncaria Tomentosa.,appélée anciennement  Nauclea Aculaea dont l’ancien  nom est homonyme  mais n’a rein à voir avec une rubiacée le Nauclae Latifolia, ou Sarcocephalus latifolius ,le pêche africain, rubiacee   source deTramadol

La partie utiisée  de cette liane est la partie interne de l’écorce

Les indications répertoriées  sont rhumatismale et immunitaire.

Son coté anti-cancéreux,cytotoxique anti-mutagéne est avant tout  le reflet d ‘études de laboratoires.Son dosage utile et préparations sont  le reflet de l’utilisation traditionnelle. Les decoctions d’écorce varie de  1 gr à 25 gr de poudre dans 1/4 de litre d’eau .

Les dosages n’étant pas normalisés,on s’appuie sur des produits contenant 3 % d’alcaloïdes ou 1,3 % d’oxindoles pentacycliques qui seront réétudiés en pharmacologie

Ces différences de dosages d’extraits ouvrent la porte au polémique comme par exemple  les dosages de TETRACYCLIC  ALCALOIDES,posant le probléme d’éfficacité,de toxicité avec “des bons et mauvais alcaloïdes “et des espéces utilisées.Le probléme récurrent est le dosage des indoles alcaloïdes,justifiant des organismes indépendants de surveillance (Whole World Botanicals 2007-The POA-TOA Controversy and the true beneficit of Uncaria Tomentosa).Ce problème est récurrent et non encore réglé..Cependant jusqu’à ce jour 12 janvier 2014,les études toxiques ont  montré chez la souris  une augmentation du poids rénal mais sans mortalité au dose standard, (Keplinger 1998) seules les hautes doses sont toxiques (Heitzman 2004).il a été décrit par Muller(2011) des interactions  médicamenteuses in vitro .Une interaction potentielle inhibitrice sur la protéase et transcriptase est possible..

Les études de Klaus Keplinger (1970-1980) montrent les caractères immunostimulants   d’Uncaria Tomentosa.il faut de nouveau rappeler connaitre que  la Rosacée Griffe du Chat ou Nauclae  Aculata du Pérou a  une plante avec homonyme ancien,Nauclea Latifolia ou Sarcocéphalus Latifolius,rubiacée pêcher Africain ,source de TramadoL.Naturellement ces deux espèces ne sont pas semblables thérapeutiquement.

Pour mémoire,il faut citer l’espèce Uncaria Gambir ou Gambier,rubiacée qui en Indonésie et Malaysie est un agent de teinture et astringent,utilisée  dans les diarrhées,brûlures,et spasmolytique.Chimiquement il se rapproche d’Uncaria Tomentosa avec  cathechutannin,et alcaloïdes identiques (Voir Health of India et Dictionnary of médecine chinese) et surtout  Gambirtannine ayant le même squelette pharmacologique que  celui de la yohimbine.Sa feuille était machée avec le betel en Malaysie.

L’etude pharmacologique s’impose car depuis les années 1980 sont apparues des indications souvent d’obédience de recherches:

Ulcéres gastriques,,immunostimulation,,antiviral,hypotensive,anti-aggrégat plaquettaire,anti-oxydant,Analgésique,cytotoxique,anti-tumorale,Maladies d’Alzheimer.Une mise au point s’impose.

Les essais de laboratoires ne peuvent dicter des lois générales thérapeutiques surtout que les essais sont de faible envergure :contraception,polyarthrite rhumatoïde,prévention des effets secondaires de la chimiothérapie cancéreuse.Deux voies futures de recherches semblent se profiler:Diabète et Alzheimer

1920323_10203469741001759_6090163205483468390_n

La Tradition de Uncaria Tomentosa

d’après Keplinger 1998 et Taylor 2004

1)Colombie

Dysenterie,gonoccocie

2)Gyuane Française

Dysenterie

3)Surinam

Dysenterie,Troubles intestinaux,blessures

4)Pérou

Abcès,HIV,Cancer,Arhrite ,Asthme,Antalgique,troubles des règles, cirrhose,fièvre,diarrhée,herpes,inflammation,troubles prostatiques,ulcus gastrique,maladies cutanées,blessures,contraception..

Principaux Constituants et localisations

*Feuilles et Tige

Alcaloïdes majeurs:Iso et Rhynchphylline

Alcaloïdes mineurs:Hirsutine,Hirsuléine,dihydrocoryanthine ,

Iso et Mitraphylline,iso et rotudifoline

*Ecorce

Iso et pteropodine,speciophylline,uncarine et isomitraphylline

*Racine

Six alcaloïdes indole pentacycliques

*Ecorce de racine

8 types d’Acide glycosides quinonique,4 types de plyhydrotriterpène et un dérivé  alcaloïde de type stretosidine,acide Ursolique et linoléinique

Caractéristiques

1)On trouve également,des Flavonoïdes,Glucosinolate,Stérols,acide gras polyinsaturé,acide quinonique.Ces produits sont dans l’ensemble anti-inflammatoire et anti-tumoral (Keplinger 1991 et Taylor 2004)

2)Le Stérol est anti-oxydant et anti-inflammatoire (Rinner 2009 et Taylor 2004)

3)Les acides glycosides quininique sont anti-viraux .Aquino. ,de Simone,Pizza.Jour.of Nat.Prid.1989;Vol 52 N° 4

4)Les alcaloïdes pentacycliques oxindole sont immunostimulants et anti-inflammatoires.L’Isopteropodine est hautement immunostimulant.les Pteropodine,isométraphylline et isorhynchophilline sont moins immunostimulants

L’immunostimulation est le concours de l’activation des IL1 et 6,inhibition du TNF Alpha,augmentation des cellules B,T,NK et phagocytose.

Il a été décrit une amélioration des scores de la vaccination anti-pneumococcique par Lamm;Sheng,Peng/Phytomed 201Juil.6(4)267-74

Caractère anti-inflammatoire et anti-oxydant:Piscoya,Rodriguez,Miller.Inlam.Res.2001.09.50191-442-81601026_10203469739401719_4571828633247946425_n

Tests de Laboratoire

1)Anti-Cancer

*Alcaloides  Pentacycliques agissant sur cellules souches leucémiques HL60 et U937

*Uncarine F plus efficace et sélectionne   le coté pathogéne ou non (Keplinger 1998)

*Action sur les cellules pro-myéloïdes (Farias 2011)

*Induction apoptosique sur cellule HL60

*Chimioprévention:Cheng 2007 et Heitzman 2004

*Action sur le carcinome médullaire thyroïdien avec l’isopterodine et pteropodine.Rinner 2009.

*Action de chimioprévention  adjuvant sur le cancer du sein.Carcinoma de type invasif Dental de stade 2.Sur 40 patients,en 2 groupes traités en 6 cycles par Fluouracil,doxorubicine,cyclophosphamide. un groupe de 30 est  sous traitement plus uncaria  à 300mgr/j ,un groupe chimoithérapie classique.:Rétablie la neutropénie induite et restauration de l’ADN cellulaire..Hopital Chimie et Pharm Santa Maria Brazil;Base Compl.and Altern.Med;Vol 2012/2012/Id 676984/Arajo,Farias,Guttiriez,Cruz and Co

*Action anti-néoplasique sur tumeur Walker 256 par modulation du stress oxydatif.Dreyffus,Gomes,Furma,Acco;PlOs.2013-8(2)e54618

*Action de l’extrait hydro-alcoolique sur un modèle de carcinosarcome:antitumoral et antioxydant.J;Ethn.Pharm;2010.07/613-(11)127-33.Deyffus,Riveiro,Acco and co.

2)Anti-Inflammatoire

*Baisse de 33% chez la souris de la douleur (Keplinger 1998) avec dérivé d’acide quinovique.Mais effet plus important avec la mitraphyline (Rojas-Duran2012)

*Pro-anthacyanidine et acide phénolique anti-oxydant et anti-inflammatoire et action sur les radicaux libres.Goncalvez,Batista.Phytochemistry.2005.01/68(1)89-98

*Baisse de l’inflammation de l’osteoarthrite:inhibiteur TNF alpha et anti-oxydant /Compl.Ther.Chin.Prod.Hardin.Fev.2007

*Mur.double blind trial uncaria and rheumatoid artritis.Jour.Rheumatol.2002.Avril.29(4)678-81

3)Anti-Viral

avec l’acide quinovique glycosides sur rhinovirus 1B (Heitzman 2004).Action anti-ARN(Keplinger 1998).Action anti-oxydante des  pro-anthocyanidines  et cinchocine sur cellules B,T,NK et granulocytes (Heitzman 2006).Relation entre immunologie et diabète avec l’extrait hydro-alcoolique(Dominguez 2011)

4)Anti-Mutagéne:Heitzman 2004

5)Contraception

Essai sur rat à 32mg/ml sur 14 jours.Effet sur l’Endométriose.Nogueira 2011

 

6)Action sur la régénération cellulaire neuronale

*L’acide Quinonique augmente la réparation de l’ADN endommagé,et protecteur neuronal;Zhang 2001.Projection sur l’Alzheimer

*avril 1999,présentation par le Dr Snow(Washington.USA) d’un composant multiple à action in vitro sur une modélisation de l’alzheimer:Ginko Biloba,Uncaria Tomentosa,Romarin; Centella Asiatica (Gotu Kola,) avec meilleurs résultats que Uncaria seul. Snow: Application parkison,Diabète 2,Alzheimer.US Patent.N°7-514 avril 2009

* Lien entre l’Alcaloïde Indole et Protéine Béta-Amyloïde .Binding of an oxindole alkaloid to amyloide protein ABETA1-40/Frack,Bacek,Roman,Zbikowska,Giensk,Fecka,Cisowoski Z.Nat.2008;Nov.-Dec.6161(11-12)821-6.Une stratégie pour l’Alzheimer de la Mitraphilline et lien avec l’ABETA1-40 proteine est posée.

*Rhynchophyllline réduit l’activité motrice de la souris et augmente l’effet hypnotique et sédatif des barbituriques.Augmente la concentration cérébrale en sérotonine et dopamine

*Jurgensen.Involvent of 5HT2 receptors in the antinociceptive effetc.Pharm.Biochim.Behav.2005 07/8153°466-77

*Zhogguo Yao Li Xue Ba/1993.14(2)114-7/Shi,Huang,Wu,Ren,Xu.

*Castillo;Inhibition de la Beta-Amyloïde .US;Patent.N°7,029,710,18.Avril 2006 et 16-8-2005

*Mohamed.Effets sur l’amnésie des alcaloïdes.J.Pharm.2001.52(12)1553-611544326_10203469742241790_5694234276960475400_n

                                           APPLICATIONS CLINIQUES

Elles se caractérisent toutes par leur échantillon réduit et donc non généralisable,et malgré des tests de laboratoire engageant.

1)Rhumatisme Rhumatoïde:réduit de 53% la douleur (Heitzman.20o4) mais pour Rinner (2009)échantillon insuffisant et résultats immunologiques sanguins insuffisants.

2)Cancer du Sein: nécessite plus d’étude,la lutte contre la neutropénie induite parait insuffisante

3)Essai sur les fumeurs sur 15 jours.Baisse de la mutagénèse dans les urines;Rizzi 1993

 Contre-indications

Devant le peu d’essais et données  clinniques,les principes de précaution doivent être respectés chez:

Grossesse,enfant,hypotension artérielle,maladies auto-immunes et greffés d’organe.

Interactions Médicamenteuses

1)Diazepam:Phytotherapie Res.2012.Mar.26(3)458-61/Quilez

2Troubles moteurs réversibles dans le Parkinson.Clin.Neuropharm.2008.09-10/Consentino

3)Atazanavir,rironavir,Saquinavir.Eur.J.Clin.Pharm.2008.64(12)1235-36/Lopez-Galera

4)Pertechnetate de Na.Braz.J.Med.Bio.Res.2007.40(&)77-80./Moreno

Reactions secondaires

1004830_10203290964452457_721326248_n

Migraines

Vertiges

Vomissement

Interfère avec la tension artérielle avant et après intervention

 

 

Griffonia Simplicifolia, Fibromyalgie et Anti- Dépresseur ?

Le GRIFFONIA SIMPLICIFOLIA

Les Allégations thérapeutiques dans la dépression et fibromyalgie du GRIFFONIA a conduit tout naturellement de vérifier le bien fondé de ces affirmations d’un produit considéré comme complément alimentaire ,sans autorisation de mise sur le marché et qui est toujours sous surveillance sanitaire aux USA et Canada

afrique

GRIFFONIA SIMPLICIFOLIA

C’est une légumineuse de l’Afrique de l’Ouest dont la description a été faite par :

-DALZIEL :.1937

-KEY.1958

-HALL et SWAN.1981

-WHILE :1981

De son fruit est extrait le 5 HYDROXYTRYPTOPHANE(retrouvé dans la NOIX de CAJOU et

CHOCOLAT NOIR) précurseur du 5 HYDROXYTRYPTAMINE,précurseur des neurotransmetteurs

Serotinergiques,dont le rôle a été étudié par :

INOM/1957

BURKHALTER et FRICK/1984

FREIRE-MAIA/1971

FREYBUR/1992

MUTSCHLER et DERENDORF/1995

afrique

Pharmacologie

Le 5HTP intervient sur les échanges neurologiques de l’organisme et extraneuronal,dans

beaucoup de tissus incluant le Système Nerveux Central.Son rôle est important dans le Cerveau

et le Tube Digestif.Mais la molécule a des actions variables et contradictoires,dépendant des

espèces animales testées,les organes et les doses.

Il agit globalement comme vaso-constricteur chez l’homme,excepté les muscles squelettiques et

le cœur.Au niveau coronarien agit sur le flux coronarien,vasodilatateur

Comme l’HISTAMINE ,il s’oppose aux réponses à la douleur et aux démangeaisons(piqures

de plantes ou d’insectes).Il est dit de toxicité bassse,ce qui est inexact,augmente le cortisol et la

prolactine et ceci  de façon dose dépendante

L’hypothèse la plus répandue est que le 5 HTP augmente la synthèse des neurotransmetteurs

et bloque la capture et les structures enzymatiques sérotinergiques.La parution la plus

documentée se trouve dans « Serotine à la Carte » de Turner in Pharmacology et

Therapeutic(2006)

tassili

Etudes et Résultats

De part son action serotinergique ou considéré comme indispensable à la neurotransmission des

indications ont vues le jour dont il faut discuter de la pertinence

-Migraine(Fironi/1996 ,Titus/1996))

-Dépression(Pöldinger/1991 et Ribeiro)

-Fibromyalgie(Caruso/1990)

-Troubles du Sommeil(Shaw/.2002,Bruni/2004,Schneider et Hemut/1986))

-Régulateur de la Satiété,donc prise de poids(Ceci/1991,Cangiano/1991,Wurtman/1966)

-Troubles déficitaires de l’attention

-Syndrôme dysphorique prémenstruel

-Anxiété(Kahn,Weslenberg,Verhoeven,Gispen)

Des prescriptions et esssais ont été pratiqués entre 1960 et 1980.En 1994,sa commercialisation

comme complément alimentaire est autorisée aux USA et Canada ,mais avec un encadrement

stricte et pour deux raisons :

samburu

1)Apparition en 1989 de 1500 myalgies éosinophiles avec 5 décès,dont la pathogénie n’a pas

encore été expliquée :rôle du 5HTP ou d’une molécule Peak X(Clinque Mayo.Dr

Sabelian /1998)

2)Méthologies expérimentales ou échantillons insuffisants :30 études sur 990 sujets.11 etudes

sans placebo.5 essais comparatifs à faible méthode randomisée

RESULTATS

1)POSSIBLE IMPACT POSITIF

-DEPRESSION ave essai comparatif avec IMAO et Fluorexine(Prozac)

-FIBROMYALGIE

2)RESULTATS NON VALIDES

-Migraine,essai comparatif avec dérivé de l’Ergotamine
-Perte de poids
-Anxiété
-Syndrôme prémenstruel
-Syndrôme dysphorique Prémenstruel
-Désordre d’hyperactivité

L’indication chez l’enfant ne semble pas indiqué tant que le problème musculaire n’est pas

Résolu

REACTIONS SECONDAIRES du 5 HTP

-Troubles digestifs :vomissement,nausées

-Somnolence

-Syndrôme sérotinergique :Hypertension

artérielle,Hyperthermie,Rougeur,Désorientation,Myoclonie ;Hyperréflexie,Vertiges

tassili


LES ASSOCIATIONS A EVITER

Certains associent GRIFFONIA et MILLEPERTUIS,ce qui n’est pas judicieux devant le risque

Sérotinergique

Il en est de même avec les anti-dépresseurs :
IMAO ;
IRSS,
TRICYCLIQUE

Tryptan

Tramadol

Alcool

 Antiparkinsonien :

type L-DOPA(certains ont voulu traiter l’ataxie par le 5HTP)

tassili

LES ASSOCIATIONS FORMELLEMENT CONTRE-INDIQUEES

-Les antalgiques centraux type Dextromethorphine,

la Périactine(Mépiridine)

-Contraception

-Anxiolytique

-Beta-Bloquant

-Lithium

-Toute thérapeutique ayant un risque musculaire type Statine ou Fibrate

-Methygoside

CONTRE-INDICATIONS CLINIQUES

-Grossesse et Allaitement

-Trisomie(risque épileptique)

Hypetension

Angor

Conclusions provisoires

S’il faut se référer au Medline et NIH des USA,le principe de précaution est de mise oû il est

écrit UNSAFE donc potentiellement dangereux.On souligne les  études,trop anciennes et non révisées

 Seule une note d’optimisme concerne son action dans la DEPRESSION et son indication est

équivalente au MILLEPERTUIS,mais la DEPRESSION demande un avis médical.

Références du 5 HTP et Dépression

-Van Hiel.1980
-Praag ;Kon-Dols ;Shit.1972
-Zmilacher,Baltegz,Gastpar.1986
-Soulairac.1998
-Nogueira,Whybrow,Coppen.1972
-Blalkwell.2005

La saga du 5HTP ne ferait que commencer ?

Une réponse Partielle et prudente ,déjà évoquée, est donnée dans:

tassili

La SEROTONINE A LA CARTE

D’après Turner,Loftis,Blackwell:Pharmacologie et Thérapeutique ,109(2006)325-338

Ces auteurs analysent les études et évidences des essais précliniques et cliniques de la 5-HTP dans la dépression ,maladie maniaco-dépressive(dite unipolaire ou bipolaire) 1963 à 1991 avec la molécule 5.HTP,poudre de Griffonia (considérée comme compléments alimentaires)en pilule dosée à 25,50,100mg,et une association avec le Cardidopa.

Cette synthèse confirme:

1)les effets secondaires du 5.HTP sur la sphère digestives(nausées,vomisements,diarrhée)et à moindre degré céphalée,insomnie,tachycardie.Ces effets sont doses dépendantes et diminuent si dosage moindre(Byerley.1987)

2)Syndrôme myalgique Eosinophile

sur 1500 personnes,dont 38 décès(FDA.1998/Das.2004/Michelson.1994/Williamson.1998)

3)Syndrôme Sérotinergique ,déjà décrit,associant Hypertension Artérielle,Hyperthermie,Rougeurs

Hyperréflexies,Vertiges ,Désorientation,Myoclonie:Sterbach.1991/Lane et Baldwin.1997/Mills.1995

Notamment si associations avec IRSS,Fluoxetine:Meltzer.1997/Clomipramine:Nardini.1983/IMAO:Alino.1976/Kline.1980/Nicolodi.1996,

par contre l’association de 5HTP avec le Tryptophane ne donne pas de syndröme sérotinergique(Quadbeck.1994)

Il est mis en valeur”la Règle de TROIS” par Hanley et Lippand-Hand(1983) avec  870 patients oû il n’a pas été observé de syndrôme sérotinergique sous condition de respecter le dosage de 5 HTP à 3/n=3/870=0,34 %

Conclusions

Les auteurs remarquent que le 5 HTP mis sur le marché comme compléments alimentaires devrait en cas de prescription dans la dépression être prescrit et encadré par les professionnels de santé et que pour l’instant il semble prématuré de libérer une telle prescription dans la dépression tant qu’avantages et inconvénients

ne sont pas définitivement clairement établis . Une prescription de 5HTP  formulée, devrait être sous contrôle médical,la situation du Griffonia peut donc se poser dans les mêmes termes de principes de précautions.

La réponse est apportée par l’EFAS en2012,n’autorisant pas la commerçialisation du 5 OH Tryptophane comme complémments alimentaires,surtout ne valident pas son indication dans:

*Augmentation de la concentration mentale et réduction de l’hyperactivité*

*Amelioration de l’Humeur*

*Contrôle du poids*

Privilégier plutôt l’apport alimentaire trouvé dans Banane;Tomate;Prune;Avocat;Aubergine;Noix;Ananas.EFSA 2012.

tassili

 

Grippe H1N1 et Plantes Chinoises

 Le Point sur les traitements traditionnels Chinois dans la grippe H1N1

Apparue dès 2009 au Mexique,la grippe porcine est un réajustement du virus  porcin,aviaire et humaine (Source Inserm),en Juin 2009 passage à la phase 6 de la pandémie grippale par l’OMS , et a été reconnue Pandémie en 2011 par Dandegi et Byahatti.Ce virus s’exprime comme une grippe  mais avant tout avec un impact respiratoire,pouvant atteindre gravement les personnes agées ou fragilisées (cardiaques ou respiratoires)..En FRANCE 13 à 23 % de H1NI a touché de la population,alors que le chiffre de la grippe saisonniére n’était que de 3-8 %.(Inserm;Janvier 2012)

Elle est fortement contagieuse,contagion à partir du sujet malade du 1 er jour au 5 éme jour,par gouttellettes respiratoires ou contact .Très rapidement s’est posé le problème de la mutation du virus A H1N1 avec ses sous-groupes,et la vaccin a dû être modifiée,les vaccins traditionnels venant des souches B,A H1N1,H3 N2

.Pour toutes informations évolutives s’informer sur  le site Grippenet.fr ,Epidémiologie AnsV,HAS,ANSS;HCSP,INPS,Infovac..

Quoique qu’en pensent certains ;le vaccin demeure la pierre angulaire  et la meilleure protection de masse ,avec lavage des mains et éviter le contact avec les patients malades car très contagieux,port de masque..En cas de grippe avérée,consulter un professionnel de santé,et en cas de signes inhabituels ou terrain fragilisé consulter les services de maladies infectieuses.Les traitements symptômatiques sont souvent suffisants mais ,les complications respiratoires ou infectieuses doivent être dépistées.Les traitements viraux type  Oseltamivir(Tamiflu) ou autre ne donne pas toujours les effets escomptés.Bien qu’il soit présenté des alternatives phytothérapiques chinoises ,il doit être clairement dits  que les traitements proposés sont surtout significatifs sur la réduction de la fièvre et action sur le virus,mais les essais ne démontrent pas significativement une amélioration respiratoire.surtout certains essais ne dévoilent pas la posologie et origines des plantes utilisées et surtout s’appuyant sur le concept antique du syndrôme Fei (des Vents chauds )traité par Jinhua Qinggan,conception établi sous la dynastie des Ming,des maladies du Chaud,conception de la chaleur de l’été,chaud entre dans le corps par la bouche et orifices.The innvation of warm disease Theory in the Ming dynasty before Wen Yi Lun on Pestilence/ Zhang/Zhonggha Yi Shi Za Zi 2008.Oct.38(4)195-9.

1)Ce principe antique a été pratiqué sur les pateints grippés,136 patients présentant le syndrôme Vent-Chaud Fei (WHAFS) par les granules Jinhua Qinggan:44 cas de grippes avec le traitement Jinhua ,10 gr/j,45 à dose plus faible 5 gr avec 5 gr de placebo,et47 placebo à 10gr,Traitement 3 fois par jour sur 5 jours:

* La Fièvre disparait en 32,8 heures avec le dosage de 10 gr de Jiunhua,26 heures avec les doses de Jiinhua à 5gr,39,5 heures avec le placebo

*la guérison apparait surtout avec les doses de 5 gr,les réactions secondaires sont superposables dans les 3 groupes

Li Go,Zhao,Tu,Li,Shi,Miao,Liu,Long and co /Zhongguo Zhong Xi Yi Jie He Za Zhi 2013 decem.33(12)1631-5

*La formule Jinhua Qinggan surnommée Fleur Rosée associe :Forsythia,Bambou,Réglisse,Chevrefeuille

2)Essai de la formule Maxingghogan-Yingi Asan dans 11 hopitaux et 4 provinces en 2009;parution dans Annale of Intern Med 16 Aôt 2011 /Wang,Cao,Liu,Zou,Liang,Dung,Li and co;.Formule comparée au Tamiflu(75mg X 2/j)

Formule Maxingshingan

Ephedra 6 gr

Amenarrhae  10 gr

Artemisia Annua 15 gr

Gypsum Fibrosum 30gr

Lonicera Japonica 15 gr

Scutellaria 15 gr

Armeniarea Amarum 15gr

Forsythia fruit 15gr

Forsythia Fleur 6 gr

Fritillaria Thubergii 15gr

Arctii Tosum 15 gr

Glycizzhiza Glabra 10 gr

Donné seul  (200 ml de décoction 4 fois par jour)ou en association avec le Tamiflu:Réduction significative de la fièvre.

A noter usage de l’Ephedra,donc à surveiller,voire à supprimer.

2 )formules utilsées en 2009 par l’Hopital de Guanndong (Canton).Résultats non communiqués

Prescriptions pour maux de gorge et Fièvre

Fleur de Chevrefeuille 15 gr:anti-inflammatoire,anti-oxydant,Fébrifuge

Fleur Forsythia 15gr Antibiotique et Antiviral

Mentha Piperata  feuilles10 gr;Antiviral,antibiotique

Spica Schizonepeta  Fruit,10gr Febrifuge

Bardane commune 15 gr immunomodulateur

Platycodon racine 10gr anti-allergique

Roseau; rhizome 15 gr Bronchite

Reglisse  Racine 5 gr:antioxydant,antiviral

Prescriptions pour Toux et Fièvre

Feuilles de Murier 15 gr

Fleur de Chrysantheme 15 gr

Mentha Piperata 10 gr

Forsythia 15 gr

Rhizome de Roseau 15 gr

Platycodon racine 10gr

Abricot Amer noyau;10 gr

Reglisse Racine 5 gr

3)La Formule Gan Mao Ling

C’est la formiule la plus fréquente considérée comme anti-virale,à 75 % contient le plus souvent Ilex Aspearia,Evoda Lepta,Isatis,Lonicera

Diversement,depuis le dédut de l’épidémie des stockages de plantes ont été pratiqués en Chine et particulièrement gousse d’Ail,dont malgré son caractère antiseptique,son action anti H1N1 n’est pas acquise.(Chen 2009:2 à 5gr /j voire 10-15 gr frit).On cite Oignon vert,Moutarde,et gingembre.

Bien qu’assis sur la théorie des maladies dues aux chauds ou WEN-BING XUE,décrit dans les classiques Shang Han Lun et Synopsis de la Chambre Dorée,les références cliniques apparaissent insuffisantes et demanderaient clarifications et véritable randomisation.Le débat  reste ouvert mais ne dispense pas des rêgles d’hygiène élémentaire et la vaccination de masse..

Grippe saisonnière

La grippe saisonnière

 

 

La grippe est une maladie respiratoire aigue due a une infection par les virus influenza A, B et C se distinguant par le caractère antigéniques de leur noyau et protidique de leur matière.

 

Le virus B à des vecteurs animaux, la A de vecteur et humain, il est en particulièrement l’enfant. On sait que actuellement la grippe aviaire pousse d’énormes problèmes sociaux économiques dans la mesure où elle ressemble à la grande pandémie de 1918, 1919.

 

L’infection virale touche les voies respiratoires hautes associé ou non aux voies respiratoires basses. Les infections évoluent par épidémie survenant tous les ans ou les trois ans, et parfois par des pandémies dramatiques tel celle de 1918 – 1919 qui causa un minimum de 20 millions de mort en Europe.

 

C’est pourquoi la grippe aviaire actuellement isolée et étudiée cause d’énorme problème et de frayeur non injustifiée. Pourtant les travaux concernant la sortie de vaccin luttant contre la grippe aviaire sont en route, et des résultats sont très encouragent. Et plus de 40 essaies clinique sont en court (Panorama du Médecin 26 février 2007).

 

Le virus A est le plus incisif, de plus ce virus présente une variation antigénique, appelé sauts antigéniques qui est un véritable mutant que guettent les scientifiques et les laboratoires, pour anticiper les campagnes de vaccination, seule arme de prévention de la grippe saisonnière. Il faut savoir que le virus B ne présente pas de sauts génétiques.

 

Les épidémies de grippe saisonnières évoluent en règle sur 2 à 3 semaines et peuvent durer 2 à 3 mois.

C’est dire que l’impact socio-économique de la grippe est important. Puisque 3.4% des consultations des médecins sont consacrés au syndrome grippal (Insern Med. Mal. Infect. 2005), entraînant en moyenne entre 4 jours et 7 jours d’arrêt de travail, plus des jours d’arrêt parentaux pour garder les enfants malades, 20 jours pour 100 enfants.

 

En 2007, on a décompte sur 5 semaines d’épidémie 1 700 000 personnes touchés, l’efficacité de la vaccination a été estimé à 65% (Sentiweb – Hebdo – Reseau sentinelles Insern 12. 18.02.007).

 

Outre l’impact économique de la grippe sa gravité doit être soulignée chez l’enfant et s’exprimer dans la tranche d’âge de 1 à 4 ans souvent par une somnolence dans 50% des cas. Ou des troubles gastro-intestinaux dans 40% des cas.

 

Par ailleurs, chez les malades chronique cardiaque ou pulmonaire ou les sujets âgés la grippe met ses sujets en danger. La grippe a toujours était considérée comme une tueuse dans un service de cardiologie.

 

C’est dire que dans la grippe saisonnière des mesures préventives doivent être incité ;

 

  1. La vaccination de masse

 

  1. Eviter les contacts avec les personnes malades, ou sinon en cas de nécessité se laver les mains pendant ou moins 30 secondes. Il ne faut pas partager les effets personnels (couvert, verres, etc.)

 

  1. Faire porter un masque chirurgical par le sujet malade

 

  1. Utiliser des mouchoirs jetables (toutes ces informations sont diffusés par l’INPES)

 

 

Principal complication de la grippe saisonnière chez l’enfant

 

L’enfant demeure le principal réservoir viral contagieux. Plus de sept jours après le début des symptômes.

 

  1. Otite moyenne aigue

  2. Exacerbation d’un asthme

  3. Bronchite et pneumonie

  4. 1% des enfants de moins de 14 ans un hospitalisation

(New. Engl. J. Med. 2000)

 

 

Les complications chez les sujets âgés sont importantes. La grippe saisonnière peut entraîner une décompensation d’une maladie cardiaque ou pulmonaire.

 

En dehors de ces catastrophes grippales, la grippe peut se manifeste ;

 

  • Par la dyspnée

  • Troubles digestifs avec déshydratation

  • Perte d’appétit

  • Confusion mentale voire chute

(Médecine et maladie infectieuses Vol. 35 n°4 2005).

 

Les complications respiratoires de la grippe doivent être connue et ont été étudié sur 141 293 cas (Paru dans Eur. J. Clin. Microbiol. Infect. Dis 2000 par Meir. Cr et Coll)

 

  • Bronchite 1.4%

  • Pneumonie 0.3%

  • Asthme 0.9%

  • Otite moyenne aigue 1.05%

  • Infection non spécifique des voies respiratoire 5.51%

  • Croup 0.03%

  • Sinusite 0.05%

 

Ainsi les réactions « ce n’est qu’une grippe » ou du viel adage, que la grippe se passe ou bout de 7 jours avec médecin et 8 jours sans médecin et donc faux.

Les complications de la grippe chez le sujet de plus de 65 ans pourtant une pathologie cardiaque pulmonaire, diabétique, insuffisance rénale, voire immunodéprimé nécessite une vigilance médicale, d’autant plus que les pandémies antérieure incite à la surveillance des femmes enceintes, particulièrement vulnérable et touchées par la pneumonie.

Par ailleurs, les autres sujets peuvent être touchés par des greffes bactériennes de type pneumonique ou hemophilus.

Ces complications justifient la prépondérance de campagne de vaccination, protection assurée de 50 à 80% des antiviraux qui sont mis à disposition et prescrit par le médecin ce sont des antiviraux de type ; Amantadine ou Rimantidine, inhibiteurs de la neuraminidase dont l’efficacité de protection et de 70 à 100%.

 

Un vaccin en spray est utilisée dans les pays anglo-saxons et permettrait de réduire la possibilité d’infection chez les enfants âgés de 5 à 12 ans de 55% (New England Journal of Medecine 14 février 2007).

 

 

Place de la phytothérapie dans le traitement la grippe saisonnier

 

Nous avons vu que dans tous les cas il faut être très vigilant chez la femme enceinte, le sujet âgé ou le sujet présentant des pathologies cardiaques ou pulmonaires.

 

Nous avons vu que la principale complication peut se révéler chez l’adulte ou le vieillard par une déshydratation, on peut donc donner des boissons de réhydratation ;

 

  • L’hibiscus

  • Le cassis

Véritable boisson de santé, dont il faut rappeler leur richesse en vitamine C.

 

On propose également une préparation de sarriette ;

 

  • Sommités fleuris 20g

  • Ecorce de cannelle 10g

  • Girofle 4 clous

Dans 250cc d’eau, pour une tasse 2 fois par jour

 

Plantes favorisant la transpiration

 

Deux plantes sont considérées comme efficace ;

 

  • La primevers Primula officinalis

  • Et la bourrache Bourrago officinalis

    • Que l’on peut donner soit en teinture mère associée, 3 fois 70 gouttes par jour ou associer en nébulisât

 

Plantes antivirales utile dans la grippe saisonnière

 

  1. Les plantes antivirales accessoires

 

Ces plantes sont souvent citées mais elles ont un rôle mineur, ce sont ;

 

  • L’aigremoine

  • L’aunée

  • L’eupatoire

  • L’hysope

  • La marjolaine

  • La sarriette

  • Le serpolet

  • Le thym

 

On echinacé de faite cette plante est surtout connue pour son action immunostimulante.

 

  1. Les plantes antivirales dont l’efficacité est avérées mais plus ou moins vérifiées

 

  1.  
    • Le souci

    • La chélidoine

    • La mélisse

    • La menthe

 

  1.  
    • Le souci Calendula officinalis

 

Dont on utilise les fleurs mondées qui contiennent des huiles essentielles, des flavonoïdes, des tritérpeniques, des caroténoïdes, de l’acide salicylique, des tanins.

C’est un antivirale il a une action antibiotique par ses composés alcoolique et terpéniques.

 

On l’utilise en infusion 10g par litre pour ½ litre d’eau par jour ou en teinture mère 20 gouttes, 3 fois par jour.

 

 

  • La chélidoine Chelidonium majus

 

On utilise la plante entière ou le suc frais ou latex, qui contient des alcaloïdes, isoquinoleiques, de la chelidonine, de la protopine de la berbérine et de l’acide chélidonique.

Il faut savoir que son latex est très toxique, il est connu pour son efficacité sur les verrues. La chélidoine est connue pour agir sur le virus de l’herpès et le virus de la grippe.

 

Il est prescrit en alcoolature à 20 gouttes par jour, 3 fois par jour, la poudre 2 à 3g par jour mais à forte dose il peut entraîner des somnolences.

 

Il faut savoir que la plante fraîche est beaucoup plus toxique que la plante sèche car la toxicité est due aux alcaloïdes.

Par ailleurs, la chélidoine contient de la sanguinarine dont on ne connaît pas encore parfaitement le rôle dans la cancérogenèse.

 

 

  • La mélisse Mélissa officinale

 

Dont on utilise les tiges, les feuilles fraîches ou sèches qui contiennent de l’acide phénol, l’acide caféique, l’acide rosmarinique, des triterpenes, de l’huile essentielle en faible quantité et des tanins catéchiques.

Elle a une propriété antivirale surtout contre l’herpès ses dérivés terpénique sont bactériostatiques. A forte dose la mélisse peut entraîner également une lassitude, sommeil et endormissement.

Elle est utilisée en infusion à 5g par litre, il faut boire ½ litre par jour.

  • La menthe Mentha piperata

 

Dont on utilise la feuille est les sommités fleuries qui contiennent des huiles essentielles, un principe amer, des flavonoïdes et lutéolol, de l’acide phénol.

Le polyphénol et les tanins ont une propriété antivirale, l’huile essentielle contenant du menthol et antiseptique et bactéricide. Elle ne doit pas être donné à l’enfant de moins de 6 ans.

 

On l’utilise en infusion 20g par litre 2 à 3 tasses par jour, l’huile essentielle chez l’adulte peut être donnée 2 à 10 gouttes par jour, en nébulisât peu utilisé mais on peut donner 3g par jour.

 

Enfin on peut citer ;

 

  • Le melaleuca Alternifolia

 

Dont l’huile essentielle est antifongique, antibactérienne et antiviral mais son caractère allergisant incite à la prudence et cette huile essentielle est contre-indiqué chez la femme enceinte.

 

Si les signes pulmonaires grippaux sont dominants il faut citer ;

 

  • La myrte Mytus Communis

 

Qui est une espèce protégée dont la feuille contient une huile essentielle qui est mucolytique et désodorisante. Elle est riche en pinène, en limone, en linalol, en géraniol et cinéol.

Les bourgeons de pins ne sont pas a négliger.

 

  • L’eucalyptus Eucalyptus globulus

 

Dont la feuille est antipyrétique, astringente et tonifiante et antiseptique. Son huile essentielle et bactériostatique, antiviral et hypotensive.

On utilise la feuille 3g pour 100cc d’eau, boire 3 à 6 tasses par jour, l’huile essentielle peut être donnée en gélule 0.1 à 0.2 g par gélules, 2 à 6 gélules par jour.

 

 

Traitement général de stimulation cellulaire dans la grippe saisonnière

 

On peut proposer ;

 

  • La saponaire en teinture mère

  • Tussilage en teinture mère

  • Chardon marie en teinture mère

    • Le tout dans 125cc, 70 gouttes, 3 fois par jour

 

Rappelons que l’echinacée a une action non négligeable dans la prévention des grippes par son action immunostimulante.

 

 

 

En cas d’angine virale associé on peut proposer ;

 

  • Harpagophytum teinture mère

  • Buis teinture mère

  • Primevère teinture

  • Le tout à 125cc, 70 gouttes 3 fois par jour

 

Deuxième formule ;

 

  • Bouleau teinture mère

  • Buis teinture mère

  • Primevère teinture mère

    • Le tout à 125cc, 70 gouttes 3 fois par jour

 

Autres formules ;

 

  • Harpagophytum nébulisât 0.150

  • Reins des près nébulisât 0.1

  • Lotier nébulisât 0.05

  • Hysope poudre 0.05

    • Pour une gélules, 4 gélules par jour

 

En cas de pharyngite on peut proposer des huiles essentielles ;

 

  • Origan

  • Thym

  • Sarriette

  • Girofle

    • Le tout à 5g dans de la propolis en teinture mère à 150cc, 50 gouttes

3 fois par jour

 

Rhinite et sinusite sont proposés les formules suivantes ;

 

  • Reine des près nébulisât 0.15g

  • Harpagophytum nébulisât 0.5g

  • Bourgeons pin poudre 0.05g

    • Pour une gélule, 4 fois par jour

 

On peut associer ;

 

  • Prêle nébulisât 0.15g

  • Saule nébulisât 0.1g

  • Scabieuse poudre 0.1g

    • Pour une gélule, 4 fois par jour

 

Ou des composants en huile essentielle, en gélules ;

 

  • Huile essentielle d’origan

  • Huile essentielle de sarriette

  • Huile essentielle de pin

  • Huile essentielle d’eucalyptus

    • Le tout à 0.02 pour une gélule 4 fois par jour

 

Ou une autres association ;

 

  • Huile essentielle d’origan

  • Huile essentielle de thym

  • Huile essentielle de sarriette

  • Huile essentielle de girofle

    • Le tout à 0.02 pour une gélule, 4 gélules par jour

 

En cas de sinusite on peut associer ;

 

  • Harpagophytum en nébulisât 0.2

  • Scabieuse poudre 0.05

  • Prêle en nébulisât 0.10

  • Saule en nébulisât 0.25

  • Scabieuse poudre 0.01

    • Pour une gélule, 2 gélules 4 fois par jour

 

Ou association ;

  • Huile essentielle d’origan

  • Huile essentielle de sarriette

  • Huile essentielle de pin

  • Huile essentielle d’eucalyptus

    • Le tout à 0.01 pour une gélule 4 fois par jour

 

  • La reine des prés en nébulisât à 0.15g

  • L’harpagophytum nébulisât 0.5g

  • Le bourgeon pin poudre 0.05g

    • En gélule, 4 fois par jour est également proposées en cas de sinusite

 

Deux formules sont proposées pour l’asthénie post grippale

 

  • La prêle en teinture mère

  • Cassis en teinture mère

  • Hibiscus en teinture mère

    • Le tout à 125cc, 70 gouttes 3 fois par jour

  • Laminaire en teinture mère

  • Fumeterre en teinture mère

  • Garance en teinture mère

    • Le tout à 125cc, 70 gouttes 3 fois par jour

 

 

 

 

 

 

Dans tous les cas, en période grippale on peut proposer deux plantes qui par leurs actions immunostimulantes ont une action de prévention dans le comptage de la grippe saisonnière.

 

  1. L’echinacée

 

Partie utilisée et la racine elle contient de l’echinacoside qui a une action bactériostatique, des huiles essentielles de liluline, des flavonoïdes qui auraient une efficacité dans la bactéricide.

Il faut savoir que ses composant chimique passe par une augmentation de concentration par les polysaccharides et les liluline surtout en autonome et en hiver rendant ainsi une raison de plus de donner cette plante et de la récolter en fin d’année.

L’echinacée contient également des tanins agissant sur l’infection.

 

L’étude immunostimulante des polysaccharides de l’echinacée a été étudié par une équipe allemande par Hildebert Vagner (université de Munich) ces études ont permis non seulement d’étudier le caractère immunostimulant de l’echinacée, mais aussi a tester d’autres plantes ayant la même fonction telle que l’eupatoire Eupatorium perfoliatum, Arnica montana, deux plantes chinoise apparenté à l’eleutherocoque Acanthopanax et également une autre plante chinoise Memebranaceus.

 

Il ressort de ces études et de l’usage médical que la racine stimule la sécrétion de la salive et de la transpiration. Son action prophylactique contre les infections virales, grippe saisonnière est confirmée et elle accroît les défenses de l’organisme dans les infections aigue ou chronique. On la considère comme une plante utile dans la prophylaxie des refroidissements et des grippes.

 

Par ailleurs la racine d’echinacée agit positivement sur la circulation sanguine, elle est connue également pour ses propriétés antiseptique, utile dans les infections de la peau et les surinfections des blessures. On ne lui connaît pas de réaction secondaire toxique aux doses thérapeutique.

 

Dans sa variété purpurea mais qu’il existe aussi dans sa forme Angustifolia, qui est connu en Amérique du Nord par les indiens et considéré comme une plante sacrée qui était utilisée pour ses caractère de prévention de grippe ou caractère anti-infectieux et que l’on utilisait soit en racine, en décoction, soit en herbe en tisane.

 

Des études Allemande ont mis en évidence dans la variété echinacea purpurea dans l’herbe et la racine des polysaccharides a action immunostimulante et dont la spécificité et que leurs concentration devient plus importante en automne et en hiver.

Des études faites en 1999 par Vorberg, Schneider, Dorn ont montrés que l’echinacea écourte la durée et les symptômes de la grippe en proposant de l’echinacea en gélule à 250mg, 2 gélules 3 fois par jour.

 

Certains proposent d’autre préparation associant soit la racine ou les graines sèches en décoction à 20g de chaque dans ¾ de litre d’eau réduit à 500cc d’eau soit racine ou graine fraîche à 40g dans les mêmes condition.

 

 

 

 

On proposer également une préparation associant ;

 

  • 3 parts de racines d’echinacée,

  • une part de feuille de menthe,

  • une pincée de poivre de Cayenne

    • Le tout une cuillère à café par tasse, 4 tasses par jour.

 

Autre formule ;

  •  
    •  
      • 4 parts d’echinacée

      • 2 parts de feuille d’alchillée,

      • 2 parts de fleur de sureau,

      • une part de feuille de menthe.

 

  1. L’eleutherocoque Eleutherococus senticosus

 

A une action immunostimulante reconnue au niveau du système immunitaire et de la glande surrénale. On sait que cette plante protége contre l’hyprothermis. Il existe des

contre-indications de principe de l’usage de l’eleutherocoque ou appelé ginseng de Sibérie ;

 

  • la tachycardie

  • les extrasystoles,

  • l’hypertension artérielle,

  • et l’insomnie.

 

Eleutherocoque

 

Eleutherococus Senticosus da la famille des arialaceae.

 

Ce buisson, appelé « le piquant disponible » a 2 à 5 m de haut avec des racines fortement développées, une écorce jaune clair pourvue de nombreuses épines fines et inclinées vers le bois. Les feuilles à long pédoncule sont digitées (de type 5). Les fleurs petites sont groupées en ombrelle au bout de tiges longues et minces.

 

Les fruits sont des baies arrondies, noires à maturité, de 7 à 10 cm de long avec 5 noyaux agglomérés. Elle fleurit à partir de la seconde moitié de juillet jusqu’en août, et elle est à maturité en septembre, époque ou il est recommandé de ramasser les raines (12ème partie de septembre).

 

L’Eleuthérocoque est répandu en Extrême – Orient dans la région de Khabarowsk, l’amour, le sud de Sakhalin. Il pousse également dans la région de Vostok dans le nord-ouest de la Chine, la Corée du Nord et au Japon, appartient aux arialacée comme le Ginseng, surnommé abusiment le Ginseng du pauvre.

 

Chimie:

Cette plante a été introduite dès 1962 dans la pharmacopée Russe. On sait que les racines et les tiges contiennent des dérivés de la coumarine (la tige en moindre quantité), les fleurs et les feuilles des dérivés des flavonoides.

On a extrait plus de 7 Eleuthérosides.

 

 

Drogue:

Les racines de plantes adultes bien développées et cueillies dans la deuxième moitié de septembre. On utilise l’extrait fluide d’Eleuthérocoque dosé à 50 en donnant 40 à 50 gouttes, 3 fois par jour.

 

Indications thérapeutiques:

Il stimule le système nerveux, permet de travailler sans effort, améliore la vue, réadapte l’organisme, améliore l’appétit et est hypoglycémiant.

 

On le donne dans les suites de traumatisme, de toxi-infection, d’agression somatique de malades sous insuline. En règle la cure est de 2 mois.

Des essaie thérapeutiques ont été faits chez des diabétiques sévères pendant 10 à 14 semaines. Des personnes de 53 à 72 ans, soumis à des épreuves sportives, ont pu persévérer dans leurs efforts. Des tests aux extraits pendants 12 jours ont et soumis à des personnes à qui ont faisait avaler 50 à 70 g de sucre et des polivitamines.

Cette plante représente le fleuron de la phytothérapie russe.

 

 

Ginseng

 

Le Ginseng qui est de la famille des arialaceaes appelé PANAX ginseng, se trouve en Chine et Corée et Amérique boréale: (variété quinquefolium).

 

Pousse en foret au Népal, en Mandchourie, en Corée, en Sibérie orientale, au Japon.

  • Culture monopole d’Etat. Plante repiquée. Il faut 6 à 7 ans pour l’utiliser. Si sauvage de 10 ans supérieur en action.

  • Arraché, c’est rouge. Séché au soleil devient blanche.

 

Falsifications

 

Racine d’ombellifère, carotte, angélique.

 

Tradition : plante de la jeunesse

 

Jin shen: homme plante

Pei si: cuisse d’homme

 

Introduction IXe siècle par les arabes.

 

  • Est présenté à Louis XIV

  • Au XVIIIe vendu à un prix prohibitif

  • En 1974, introduit dans la pharmacopée française

 

Chimie :

 

  • Contient des stéréols

  • Vitamines B1 – B2 – B12

  • Substances hormonales à effet d’hormone sexuelle, en particulier oestrogénique.

Utilisation :

 

Nébulisât 0.4g 4 fois par jour.

Respecter les dosages, la dose traditionnelle de racine séchée étant de 9g par jour.

 

Pharmacologie :

 

Stimulant cellulaire et du cortex cérébral, adaptogène et anti-stress:

 

 

Adaptogène:

 

  • Anti-stresse et anti-fatigue

 

Cardiologie:

 

  • Abaisse la pression artérielle, régulateur des muscles lisses.

  • Régulateur de la tension artérielle et abaissant la réabsorption intestinale du cholestérol et des glycérides.

 

  •  
    • Plutôt hypoglycémique

    • Hépato – protecteur

    • Augmente la synthèse des protéines

    • Anti tumorale et protection (panaxinol) contre radiations ionisantes

    • Stimulant du cortex cérébral: plante excellente chez l’homme vieillissant.

 

Utilisation:

 

  • Défatiguant, antianémique, trouble de la sénescence (Ginseng Anti-Age)

  • Aphrodisiaque

  • Stress

  • Hypertension artérielle

  • Potentialise l’action de l’insuline donc hypoglycémiant

  • Adaptogène: prépare à l’effort et endurance

 

Traitement:

  • Extrait sec de Ginseng à 10% de panaxénol 200 à 800 mg par jour ou en association

  • Extrait de Ginseng à 10% de panaxénol,

  • associé à l’Eleutherocoque 0.4

  • 2 × 3

 

Certains proposent une soupe de ginseng de Sibérie considérant que cette soupe a une action de prévention dans les périodes grippaux.

 

  • Dans un litre d’eau mettre 25g de racine d’eleutherocoque râpée + 25g de pommes de terre et de carotte,

  • un champignon le shiitake (dont on connaît les réactions immunostimulante)

  • une gousse d’ail,

  • du thym ou de la marjolaine.

 

 

La myrte

 

 

La chimie de la myrte ;

 

On utilise les rameaux ou la feuille riche en tanin et résine. Les feuilles fraîches contiennent de la vitamine C, la feuille contient de l’huile essentielle à 0.3% riche en cynéol, en pinène, en borneole, en géraniol, en érol, en irténol.

 

Cette huile essentielle a une action bronchique et sur le système nerveux centrale. L’huile essentielle de la myrte est préférée à l’huile essentielle d’eucalyptus mais chacun sait que la myrte est une espèce protégée et que la feuille est non inscrite à la pharmacopée et surtout qu’elle peut être confondus avec d’autres plantes.

 

Le fruit de la myrte contient des tanins. On sait que l’huile essentielle présente 70 cyanotypes identifiées.

 

Traditionnellement la feuille de myrte est utilisée car elle est riche par ses tanins. Son huile essentielle est antiseptique et désinfectante, c’est un stimulant digestif. La myrte est hémostatique.

La plante entière, la feuille de myrte était proposée pour provoquer les accouchements.

Elle à une action expérimentale sur l’utérus de cobaye comparable a celle de l’ergot de seigle.

Son caractère astringent a été étudié et remarqué dans l’efficacité pour le traitement des diarrhées.

 

On l’utilise en infusion comme désinfectant et astringent, on l’utilise également en inhalation.

 

La myrte contient des myrtocumulane A et B qui ont un caractère unique dans cette espèce qui agissent comme bactéricide sur les germes Grame +.

La myrte est soit utilisée en infusion ou en huile essentielle pour le traitement des sinusites des bronchites, des cystites, des diarrhée et des hémorroïdes. En traitement local, en compresse diluée on peut l’utiliser pour entraver les suppurations des ulcères de jambe.

 

En cas de bronchite, on peut utiliser la poudre de feuille jusqu’à 2 g par 24 heures, une pincée de feuille c’est-à-dire 5g pour une tasse d’eau bouillante.

 

Les plaies et les dermatoses infectées, on peut utiliser la poudre de feuille.

 

La teinture de myrte est utilisée jusqu’à 4g par 24 heures, l’huile essentielle est tiré des feuilles et des tiges et dont la dose thérapeutique ne doit pas dépasser 15cg par 24 heures.

 

 

Grosssesse et Constipation,Permis et Interdit

   GROSSESSE ET CONSTIPATION

La constipation durant la grossesse est d’une grande banalité survenant surtout au premier et troisième trimestre.

Les causes de la constipation durant la grossesse sont liée à plusieurs causes:

1)Diètiétiques: communes à tout constipé:défaut d’alimentation riche en fibres végétales,fruits,légumes;boisson insuffisante ,défaut de discipline d’exonération des selles

2)Lié à la grossesse:transit intestinal ralenti par le bouleversement hormonal,apport de fer.

a)Options thérapeutiques .

1)Laxatifs de lest:Son de Blé,Ispaghul,Psyllium,,gomme Guar,Carrhagenate,Scutelaria.

2)Laxatifs osmotiques(Sucrés et Macrogol),si inefficacite ou intolérance des laxatifs de lest:Lactulose,lactitol,sorbitol

3)Laxatif rectaux ,à usage modéré

b)Options selon la période de la grossessse.

  • Premier Trimestre

1)Son de Blé premier trimestre

en fait toute la durée de la grossesse.L’ispaghul. peut être donné.

Les graines de LIN  noir ou jaune sont citées mais il faut connaitre son action enménagogue,donc à éviter dans les premiers trimestres

Comme le son de blé,il expose à ballonements ,douleurs abdominales,doivent être pris avec beaucoup d’eau car risque d’obstruction,on cite bézoards,hypersensibilité et défaut d’absorption du fer apporté.

  • Effet biologique

LIN: a des lignanes à structure oestrogénique,pas de lien foetoxique cité.,le Lin a une action hypoglycémiante

PSYLLIUM: a une action sur l’Hemoglobine HB A,hypoglycémie

2)Si echec,laxatifs osmotiques

  • Deuxième et Troisième Trimestre:laxatifs osmotiques et macrogiol:attention à son usage intempestif:désyhdratation et troubles électrolytiques

3)3ème Trimestre:laxatif rectaux (lglycérine)à usage modéré surtout si hémorroïdes et irritation anale

c)Le cas de de l’huile de Paraffine

A déconseiller formellement reduisant absorption vitamine A,D,E,K

 

d)Les laxatifs à Anthraquinone:interdits dans la grossesse

Commun:A usage prolongé effet hypokaliéiment et cancérogénèse colique,n’ont pas leur place dans la grossesse.,crampes,diarrhée,déshydratation,coloration des urines pour le sénné.

Aloes;Senne,Cascara,Rhubarbe,Neprun.;Interdites

L’aloes est considéré comme stimulant utérin

Le Sénné est mutagène,foetoxoxique,stimulant utérin,provoque de accidents néo-nataux

e)L’Huile de Ricin

Est interdite durant la grossesse:Enmenagogue,stimulant utérin,abortif.

Durant la grossesse,il faut privilégier la simplicité ,méthode comportementale,rééquilibrage alimentaire et hydrique, ne s’en tenir qu’à des produits atoxiques type SON de BLE

 

 

 

 

A Connaitre:

 

 

REACTIONS ALLERGIQUES CHEZ LES SOIGNANTS APRES INHALATION  DE POUDRE  D’ISPAGHUL LORS DE LA PREPARATION DES DOSES

 

L’Ispaghul ,genre Plantago est disponible en poudre à diluer ou en granulés

Rapport de l’EMA de 31 cas des réactions allergiques en lien avec une exposition à de la poudre d’Ispaghul,particulièrement en Inhalation.

25 cas lors de la manipulation de la poudre,avec problemes respiratoires graves dont Asthme.Prévalence de 9 % de réactions allergiques chez les soignants régulièrement exposés à l’Ispaghul.

Revue Prescrire 2015/36-386 Supp

EMA 28 Juillet 2011

Bernedo /J Investig Allerg;Clin Immuno 2008-18(3)181-189

Modifications des RCP des spécialités  avec mises en garde décrites .29 septembre 2016

Préférer la forme granulé et manipuler avec un masque pour personne exposée et asthmatiques.

 

Bibiographie

SNFGE 2009

WGO 2007

NHS 2012

HAS Avril 2005

LIn et Ispaghul( Vidal et Has 2013)

Centre Cchrane Français 2013

AFSSAPS Juin2009

Transiped HASmai 2006

Guérisseur et Quimboiseur aux Caraïbes

Guerisseur et Quimboiseur

Sur le Roi Grande avec James en Jamaïque

IL peut paraitre paradoxal dans un monde submergé par l’information qui file comme une comète et la bulle internet que des pratiques ou croyances persistent tels Quimboiseurs,sorciers professionnels,les”Forts”,”les Vaillants” ou “Mentors travaillant indifféremment avec le diable,Belzebuth ou Lucifer ou avec un Saint,un Archange comme Saint-Michel.En fait ce phénomène témoignent de liens forts de cohésions sociales  et aux racines culturelles oû l’individu malheureux est entrainé par ses souffrances dans un engrennage d’attaque et de riposte en sorcellerie ,oû seules sont recevables les plaintes dirigées contre celui qu’on imagine être un persécuteur.

Le Quimboiseur ou Séancier ou Gadézafé veille sur le Soucougan,le Dorlis,agit sur le morphoisé qui se transforme en animal,il barre les mauvais esprits,l’esprit des morts,les zombies,”Zombi baré moins” (célèbre chanson guadeloupéenne),pour lequel il donnera un philtre de protection.

 

Ce symptôme ne fait que traduire l’immense solitude ou détresse d’individus oû progressivement les liens sociaux ou racines se sont dilués ou  devenus évanescents,comme l’écrit Melman dans “l’Homme sans gravité” et oû la référence à l’autre est devenue dangereusement virtuelle.En ce sens, “le Quimboiseur” reprend sa place prépondérante  de son lien social,ce qu’exprimait Paul PARIN en 1968 dans la régulation sociale des malades psychiatriques  en pays DOGON “Les Blancs pensent trop”.on peut retrouver des éléments sur les Quimboiseurs dans:

*Bougerol:Médecine Populaire à la Guadeloupe.ED.Kharthala.1983

*Henry-Valmore S:Une figure de l’imaginaire antillais,le Quimboiseur.Les temps Modernes.04.05.1983

Le QUIMBOISEUR,confectionne des “protégements”et des “talismans”,il intervient pour favoriser la chance de son client,amour,travail,paris sur les combats de coqs,avec formules récitées,gestes,manipulations appelés le”travail”.Il donne surtout des prescriptions qui doivent être scrupulement suivies,plantes choisies et nommées “qui vivra verra” ou “qui mourra saura” ou”qui aura voudra”,plantes justifiant une evaluation et encadrement  édifiés par le TRAMIL dès 1988 et surtout de recommandations et classifications des plantes censées être actives:

quimboiseur

1)Catégorie A:Plantes toxiques à déconseiller

2)Catégorie B:Plantes à indice d’efficacité mais à informations scientifiques insuffisantes

3)Catégorie C:Plantes d’utilisations fréquentes avec indications avec validations scientifiques.De cette catégorie des plantes sont aussi connues pour leur innocuité,parfois assimilées à un placebo.

 

 CLASSE A

Pour des raisons évidentes de sécurité,elles ne sont que citées,étant clairement entendu que leur formulation thérapeutique représente un réel danger.

*Argemone Mexicana

*Calocarpum Sapota

*Cameria Latifolia

*Chenopodium Ambrosoïdes:

On la classe dans la classe B ce qui n’est pas légitime,neurotoxique

*Datura

*Jatropa Curcas

*Ricin

guadeloupe

CLASSE B

*ACALYPHA ALOPECUROÏDES

Appelé dégonfle,les feuilles contiennent terpénpïdes,flavonoïdes,saponosides,tannins,polyphénols.

Indication retenue:Flatulences

*ANONA MORICATA

Le Korosol est considéré comme sédatif,anti-migraineux et agissant  dans les chocs émotionnels.L’activité sédative n’a pas été démontrée.L’inérêt est la présence d’un alcaloïde,la Coreximine stimulant respiratoire

*ANONA RETICULATA

le kochima,dont les feuilles sont données dans les chocs émotionnels.Les tanins et résine sont insecticides.L’activité neurologique et anti-bactérienne n’ont pas été retrouvées.il est anti-spamodique.Le probléme est l’identification des alcaloïdes dont la réticaline agissant sur le système nerveux central et comme antibactérien

*BIXA ORELLANA

Le woukun:Traditions:asthénie,traumatisme,brulures,faiblesse

Usage retenu:Eménagogue

*CAJANUS CAJUN

Le pwakongo riche en phytostérol,triterpènes,est hypoglycémiant

Indications retenues:Algies dentaires,rhumatismes

*CANAVATA ENSIFORMIS

Le puwa maldyok est reconnu comme Hépatotrope,dans les Brulures et Cicatrisant.

*CARICA PAPAYA

Papay est classiquement donné dans:Hypertension artérille,uréthrite,furoncle.

Son latex est protéolytique,sa troplolamine bactéricide,le xylitol anti-hémolytique

Usages reconnues

-Classe B:Hypertension artérielle,urétrhite

-Classe C:furoncle

*CISSUS SYCOÏDES

Cette vitacée,appelé”lyann mol”est traditionnelement utilisée dans les rhumes,abcès,inflammation ganglionnaire(non précisé)

-Expérimental l’extrait alcoolique des feuilles est antibactérien

-Expérimental l’extrait aqueux des feuilles est stimulant utérin et dépresseur du système nerveux central.

Indications retenues:abcès,grippe,furoncle,inflammation ganglionnaire

*CHRYSOPOGON ZIZANIOÏDES

Tradition:parasitose,douleurs abdominales,gastralgie.Son huile est complexe,caustique et occasionne une hypersensibilité

Indications retenues:Parasitoses intestinales,douleurs abdominales,gastralgies

*CHIIOCOCCA ALBA

Apelée Kok souri,traditions :uréthrites,inflammation ganglionnaire(origine ?).In vitro,antibiotique,l’extrait alcoolique de racine est toxique.

*CHRYSANTHENUM PARTHENIUM

Connue pour les migraines en Europe.Traditionnellement:parasitoses,eménagogue,gastralgie.Son huile essentielle contient camphre et bornéol donc allergisante,mais est anti-inflamatoire,anti-bactérienne et analgésique,les feuilles et tiges sont considérées comme anti-tumorales.

Indication retenue:parasitose intestinale

*CHAMISSOA ALTISSIMA

Lyann panye,traditions:Asthénie,faiblesse,uréthrite

Indications retenues:Asthénie,faiblesse

*CATALPA LUNGISSIMA

Le bwa dhen,traditions:Fièvre,gastralgie,uréthrite,aménorrhée

L’extrait de feuilles relache les muscles utérins

classé en deux catégories:

C:Eménagogue

B:Fièvre et gastralgie

quimboiseur

CLASSE C

*ALLIUM SATIVUM

L’ail est un grand classique dont on connait le dérivé soufré l’allicine antibiotique et antimycosique,;anti-hypertenseur,fibrinolytique,antiaggrégat plaquettaire

Traditionnelement on retrouve les indications classiques telles:parasites,abcès,affection cutanée,algie dentaire,problèmes digestifs

*AMBROSIA PANICULATA

Le lanni est traditionnellemt eménagogue,antigastralgique(le plus reconnu)anti-grippal,antibactérien et antiviral.

*ANETHUM GRAVEOLENS

Classique dans ses indications:gaz,gastralgies,douleurs abdominales,antimycosique et antibiotique par son huile essentielle riche en terpène,carvone,limonène,phéllandrène,myristine

Utilisations retenues:brûlures,antirhumatismal,gastralgies

*BETA VULGARIS

Le betrouj est reconnu dans les faiblesses,asthénie,le jus comme antibactérien et antimycosique,l’action sur l’asthénie est dû à la glutamine ,son action lipotrope et hépatique à la bétaïne

*CAPSICUM FRUTESCENS

Piman est donné dans les furoncles,inflammation ganglionnaire,comme eménagogue,la capsine le rend rubéfiant.expérimentalement on lui reconnait une action antibactérienne et antimycosique,stimulant gastrique et vasculotrope

*CINNAMOMUM ZEILANICUM

La cannelle est un classique utilisée dans les diarrhées,vomissements,carminatif.l’écorce a une action stupéfiante,antifungique,antibactérienne,anesthésique local

Usages reconnus:Diarrhées et Vomissements.

*COCO NUCIFERA

koko est utilisé dans les parasitoses,brûlures,furoncles,asthme,toux,rhumes.On sait que l’eau du fruit vert est stérile.

-Classse B:L’huile est utilisée dans l’asthénie,la décoction de coprah comme vermifuge

-Classe C:Brûlures,furoncles,grippe

*CURCUBITA MOSCHATA

Le Jiroumon est utilsié dans l’ictère,brulures,asthénie

En fait,ses données cytotoxiques la classe surtout en B

*CURCUMA LONGA

Son huile essentielle est protectrice hépatique,anti-tumorale,immunostimulante,particulèrement à proposer dans les ictères,hépatites.

*CYMBOPOGON CITRATUS

Safran connu pour l’ictère,troubles hépatiques,antiscorbutique

Son huile essentielle(géraniol,nérinol,triterpène) est hypotensive et déprésseur du système nerveux central

caractère C :pour la grippe,fièvre,gastralgie

*DIOSCORERA BULBIFERA

Les saponosides de Masoko,et ses triterpènes, classe C pour  les Abcès,inflammations ganglionnaires

*ERYGIUM FOETIDUM

Koulant est connu pour traiter les HTA,gastralgie,paludisme,flatulences

classé C pour son action fébrifuge,anti-hypertenseur,flatulences

*EUPATORIUM ODORATUM

Lang chat est utilisée dans les rhumes,toux,grippe,furoncle

Ses qualités antibiotiques sont indiscutables mais hépatotoxique,antispamodique,donc malgré l’action anti-grippale et antifuronculose est classée B

*FOENICULUM VULGARE

ANNI est connue pour traiter otalgies,douleurs abdominales,stomachique,anti-septique.Son action est de type C comme antigastralgique,coliques,otalgies

*HAMELIA PATENS

Kok souris est réputé comme antimigraineux,eménagogue,sédatif,antidiarrhéique

Son action C est gardé pour les céphalées,mais B pour aménorrhée,sédatif,anémie.

*MUSA  X PARADISIACA

Considéré comme hybride de banane et banane plantain, à activité antibiotique donné dans grippe,toux,diarrhée,asthénie,blessures,rhumatismes,inflammation donc C

*NICOTIANA TABACCUM

Tabak est avant tout indiqué dans les pédiculloses,don C,son action externe pour les inflammations ganglionnaires la classe B

OCINUM GRATISSINUM

Bonbazenest connu pour les douleurs abdominales,rhumatisme,flatulence,vermifuge.Contient de l’huile essentielle(thymol,citral,eugénol),alcaloïes,terpène,saponoside,flavonoïdes,quinones,font du basilic une place C pour flatulences,douleurs abdominales,rhumatisme.

PERSEA AMERICANA

L’avocat est connu comme eménagogue,dans les ophtalmies,grippe?Son huile esentielle contient:Estragol,Alpha-Pinène,terpène,flavonoïde?La classe C est reconnue pour le fruit et feuilles dans l’Aménorrhée.

PSIDIUM GUAJAVA

Le jus de Goyave est donné pour les diarrhées.Les feuilles pour les choc émotionnel;vomisements,vertiges.En laboratoire,Dose-Dépendante,on obtient sédation,diminution du transit intestinal et est antibactérien.La classe C pour:Choc émotionnel,vertiges,vomissement,diarrhées

SACCHARUM OFFICINARUM

Le compagnon fidèle des Caraïbes,les feuilles sont utilsées pour l’hypertension artérielle,choc émotionnel,uréthrite.Bien sûr,Canne dit Sucre mais aussi tannins et anthocyanes?L’action antihypertensive est de type C,choc émotionnel ey uréthrite de type B

SYZYGIUM AROMATICUM

Les boutons floraux du Clou de Girofle par leur action antalgique dentaire sont classés C.Mais attention l’huile essentielle antibiotique et antifungique est toxique à 3 gr

TAMARINDUS INDICA

Le tamarin agit dans l’ictère,antalgique et laxatif.in vitro ,il est Hépatoprotecteur et son extrait alcoolique a une action antibiotique.La pulpe est laxative,diurétique,anti-infectieux urinaire.Classé C comme Anti-Bactérien

ZEA MAYS

Le Maïs est réputé en local pour les réductions de fractures,les oedèmes.En fait bien qu’il soit dit que les stigmates soient classés C pour leur action sur l’oedème,douleurs de reins,il recoupe l’action diurétique bien répertoriée.En laboratoire,activité hypotensive et stimulant utérin,voire une action immunostimulante.

quimboiseur

Conclusion Provisoire

L’étude de la médecine traditionnelle des Caraïbes nécéssitent un travail rationnel et appuyé sur des études croisées scientifiques.S’il existe des pratiques traditionnelles indiscutables et efficaces,il faut dans tous les cas s’entourer d’une élémentaire précaution en sachant pouvoir reconnaitre les plantes et authentifier si leur actions citées soient réellement fondées et justifiant une traçabilité scientifique.

 

Guggul,Hypocholestérolémiant et Anti-Rhumatismal

                              GUGGUL : Commiphora Mukul

  • Une gomme-résine,GUGGLU,PUR,MUQUIL ou en sanscrit Devadhoopa,Kaushika,,un ,gomme tirée de la tige d’une Burseracée ,Hypocholestérolémiant indien et anti-inflammatoire,une voie thérapeutique moderne, son caractère hypocholsetérolémiant est souvent principalement présenté comme une alternative de statines ,alors que le Guggul a des applications multiples.
  • La logique thérapeutique du GUGGUL s’inscrit dans le choix des  alternatives alléguées  hypolipidémiantes et comparées aux Statines:
  • ARTICHAUD

 

  • LEVURE DE RIZ ROUGE
  • Huile de POISSON(Oméga 3)
  • PHYTOSTEROL
  • PSYLLIUM
  • SOJA

 

TRADITIONS AYURVEDIQUES

india

 

  • Le Guggul est un modèle d’application de la médecine Ayurvédique avec validation à la médecine moderne,définition des espèces et des composants chimiques.On dit du Guggul qu’il agit sur les états aggravés Pitta,Sara,Kashaya,Katu,Katttu-Vipaka,Ruksha,Laghu.il apaise les états Vata,Kapha.(voir Thème Susruta)
  • Le Susruta Shamita (écrit 600 ans avant JC et textes définitifs au 12 ème siècle après JC)décrit  les indications:
  • 1)de la gomme Guggul  comme Tonique et Détoxicant et précise ses indications générales:obésité,désordres intestinaux et hépatiques,troubles sanguins,sinusites,oédème,tumeurs cancéreuses,éruptions cutanées,prurit,paralysie et crise d’épilepsie
  • 2)jeunes feuilles :tonique et anti-age
  • Les indications données par Susruta délimitent les applications thérapeutques réactualisées fort éloignées des indications  apparantant le GUGGUL à une panacée,car la difficulté vient surtout de multiples traductions faisant état des principes en Hindi,Sanscrit,Tamoul,Bengali.

*Panacée selon Asima Chatterjee et Pakrastari(1994):

  1. altératif,anti-inflammatoire,anti-septique,anti-spamodique,anti-suppuratif,aphrodisiaque,oréxigène,astringent,carminatif,diaphorétique,diurétique,eménagogue,expectorant,aménorrhée,,anémie
  2. endométriose,leucorrhée,ménorrhagie,troubles nerveuxaffections cutanées(surtout ulcères atones,plaies torpides.,hyperlidémie,troubles urinaires,obésité,enfant chétif,rhumatisme rhumathoïde,en fumigations pour la broncite chronique,catarrhe nasal,laryngite,tuberculose(non précisée)

*Panacée selon Araya Vaida Sala(1994):

  • La gomme est considérée comme acide,astringente,termogénique,aromatique,expectorant,digestive,anti-helmintique,anti-inflammatoire,vulnéraire,anti-septique,tonique nervin,aphrodisiaque,stimulant,tonique hépatique,détergent,ant-)spamodique,eménagogue,hématopoiètique,diurétique,lithitritique,rajeunissant,tonique fénéral,gouute,sciatique,paralysie faciale,diplégie,hémiplégie,lèpre,leucodermie,dyspepsie,anti-helmintique,toux,astme,bronchite,,désordres pulmonaires et hépatiques,otorrhée,épilepsie,fébrifuge,ménorrhagie,aménorrgée,hémorroïde,blessures et ulcères,troubles cardiques dont l’angor,anémie,stomatite,pharyngite,calcul urinaire,diabète,maladies cutanées(mycoses)
  • Les différences ne sont pas notables mais la biochimie permettra avec ses essais de laboratoire de préciser  et d’élargir les actions du Guggul ,ne le limiatnt pas aux seuls  troubles lipidiques,arthosiques ou bronchiques mais aussi vasculaire cardiaque,cérébral,urologique,psoriasis,obésité,polyratrhite rhumatoïde.

APPLICATIONS THERAPEUTIQUES ACTUELLES  AYURVEDIQUES  DU GUGGUL

  • Il est identifié et qualifié car des substitutions d’espèces sont rencontrées:Boswellia Serata,ou Commiphera Myrrha ou Roxyburghii.Il est d’odeur balsamique,de goût acide,amère et aromatique.

Les Indications  ayurvédiques sur le Sub-Continent indien:

  • Aménorrhée,Arthrose en poussée,Diabète,Toux,Dyspepsie,Epilepsie,affections Utérines.
  • Le Guggul se retrouve dans des formulations telles:Yogaraja Guggul,Kaisor Guggul,ou Gokshuraadi Guggul.
  • En fait dans la tradition, Guggul apparait dans des compositions complexes dont le type est le TRIPHALA qui associe:Guggul(125 mg),Embélica Officinalis( 4 fruits),Terminalia Chebula(un fruit),Poivre long,Terminalia Bellica(14 fruits) donné entre autre,pour l’obésité,laxatif,digestif,amélioration visuelle,intellectuelle,tonicité,immunologique,longévité.Triphala intervient dans au moins dix autres formules données dans les gingivites,affections occulaires,digestives.Si on analyse l’action de Terminalia Chebula on observe une action purgative,régulateur des fonctions,vomissements,hépatites,toux,alors que Guggul est constipant.L’action de Terminalia Belica s’additionne à celle du Guggul:Anti-histaminique,asthme,toux chronique,antibiotique.
  • Une formule pour l’Obésité est cité associant :Guggul,Tyrosine,Citrate d’un produit appelé Guggulipide dont les études disent que ce produit accroit le métabolisme d’oû perte de poids
  • Une autre proposition a été faite pour l’acnée avec des gélules à 500 mg( 2 fois par j) considérée supérieure à l’action des tétracyclines.

De plus la concentration des produits à base de Guggul varie de 15 ou 35 ou 57,6mg

  • rendant difficile la lisiblité des essais et par leurs méthologies,faible recrutement et de leurs valeurs face aux normes référentielles.

AUTRES FORMULES AU GUGGUL SELON LA TRADITION ACTUELLE

  • Gokschuvaadi Guggulu donnée comme:diurétique,altératif,spermaturie,brûlures urinaires,leucorrhées,albuminurie,enurésie
  • Laakshaadi Guggulu donné comme anti-septique,fébrifuge,antiseptique,consolidation de fractures
  • Sinhannaad Guggulu donné pour:dyspepsie,indigestion,rhumatisme,goutte,paralysie,paraplégie
  • Une formule simple associant:Guggul et Inula Racémosa donnée pour l’angor

La Posologie standardisée du Guggul est:

  1. En tradition de 500 mg à 1 g de gomme par jour
  2. En vente,avec exrait de de 5 % de Guggulstérone,en gélules de 500 mg 3 fois par jour voire 1000 mg 3 fois par jour

 LE GUGGUL :UNE NECESSAIRE REMISE A JOUR

  • Ces indications modernes sont qualifiées par les composants chimiques:
  • *Les Guggulstérone Z et E,I et V:les variétés Z et E sont hypocholestérolémiant
  • *Les Ditterpènes à base de Centrene A,Mukakol,
  • Myrcène,Dymercène .Les composants majeurs sont issues de la fraction A et B qui abaisse le risque d’infarctus avec baisse du Cholestérol,phospholipides,triglycérides.La fraction B est moins efficace,la fraction A protège contre un infarctus induit par l’isoprénaline d’oû ses implications directes cardiaques et lipidiques
    • GUGGUL ET CHOLESTEROL

  • La Guggulstérone se fixe sur le recepteur Farnesoïde(FXR) et inhibe son activation par les sels biliaires(base de l’action hypolipémiante).En cas d’hypercholestérolomie nette Guggul avec Statines ont un effet net mais il existe des interactions médiamenteuses qui on obligé l’arrêt des essais(Dr Moore).La pharmacopée indienne demande une concentration de Guggustérone à  4 -6 %.
  • La Guggulstérone abaisse le cholestérol de 24 % et HDL cholestérol,16%Comparativement Lovastatine abaisse  le cholestérol à 34 %,fibrate 1%.45% de la fraction soluble du Guggul est hypocholestérolémiant et anti-inflammatoire.La partie insoluble,55 %,est toxique.la plupart des produits sont dosés à 25 mg de Guggulstérone,25 mg 3 fois par jour.
  • Si on compare avec des produits à action similaire:
  • *Soja 25 g/j baisse les lipides et HDL cholestérol
  • *Phyostérol:4% de baisse de HDL cholestérol.Si les phytostérols sont associés aux statines l’action est hypocholestérolémiante.
  • *Psyllium 15 mg hypocholestérolémiant équivalent à 10 mg de simvastatine.
  • *La levure de riz rouge doit être mise sous surveillance(équivalent aux statines)
  1. GUGGUL ET INFLAMMATION

  • Il a une action supérieure à l’Hydrocortisone et égale à l’ibuprophène ou phénylbutazone
  • Un produit appelé Shunti Guggul est testé dans la polyyarthrite rhumatoïde.
  1. CARACTERISTIQUES DU GUGGUL

  • *La Guggulstérol et ses isomères se trouvent en même concentration dans la gomme fraiche est HYPOCHOLESTEROLEMIANTE
  • *La Myrrhanol a A et B est ANTI-INFLAMMATOIRE; et ANTI-ALLERGIQUE ,a une action adjuvante avec les anti-coagulants
  • *L’acide Ferulique est ANTI-TUMORAL
  • Autres Composants du GUGGUL

  • Souvent cités mais dont les actions devraient rénover le Guggul:
  • *Acide Stéarique,Palmitique,Linoléiqie,oléique,Béta-Stirol
  • *Acides aminés essentiels:Alanine,Arginine,Cystine,Leucine,lysine,Tyrosine,Proline,Thréonine pouvant expliquer son aspect tonique
  1. EFFETS SECONDAIRES DU GUGGUL

  • *Rash urticarien
  • *Irrégularité des règles
  • *Diarrhé
  • *Toux coquelucheuse
  • *Sensation d’inconfort
  • *Plénitude gastrique
  • *Difficulté de se reposer
  • *A haute dose:toxicité hépatique

INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES et CONTRE-INDICATIONS

1)Contre-indications

  1. La grossesse toujours.
  2. Maladie hépatique
  3. Colopathie et Diarrhées

2)INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES

  • *Abaisse le taux de Diltiazem et Propanolol
  • *Augmente la Iodine et médicaments thyroïdiens,l’action de l’aspirine,les anti-inflammatoires*Eudes comparées avec Le PROPANOLOL et NIFEDIPINE;le Guggul protège contre l’Infarctus(Kapoor.1989/Cha

nder.2003)

  • *Le FERULATE in vitro est cytotoxique:cellulles Tumorales,métastases,Cancer de la prostate,maladie cardiaque(Majeul.2001)
  • EFFETS A LONG TERME DU GUGGUL
  • Hormis grossesse et toxicité hépatique si haute dose il n’a pas été noté de toxicité:cytotoxicité,tératogénèse,aucune action sur fonctions reproductrices,pas de cancérogénèse,mpas d’mmminotoxicité ou génotoxicité.

INDICATIONS THERAPEUTIQUES DU GUGGUL VALIDEES EN INDE

L’ETAT INDIEN sous l’égide de la CCRAS valide  les indicaions suivantes

  • 1)HYPOCHOLESTEROLEMIANT
  • 2)HYPOLIPIDEMIQUE
  • 3)ANTI-ALLERGIQUE
  • 4)ANTI-ARTHRITIQUE et ANTI-INFLAMMATOIRE(Etudes en cours sur la Polyarhrite rhumatoïde)
  • 5)STIMULANT THYROIDIEN
  • 6)CARDIO-PROTECTEUR

 

 

 

Gymnastique Respiratoire et Bronchopathies

    CONSEILS PRATIQUES DE GYMASTIQUE RESPIRATOIRE

LE BABA de LA BRONCHITE CHRONIQUE ET BRONCHOPHATHIES

DYSPNEISANTES .

description de l'image

La gymnastique respiratoire demeure une partie du traitement des maladies respiratoires,le moins couteux et le moins toxique des traitements.la Gymastique respiratoire agissent sur trois mécanismes:

1)Le Souflet de la cage thoracique,

fermée en haut et constiuée par un fond mobile,le diaphragme.il est mobile et fonctionne comme le piston d’une seringue

b)La Tuyauterie amenant l’air:

trachée,deux grosses bronches et petites bronches profondes

c)L’Echangeur Gazeux,l’Alvéole (plusieurs milions) avec une paroi entourée d’un vaisseau sanguin pour les échanges Gaz carbonique et Oxygène

Ce n’est pas une pathologie de forge,beaucoup plus complexe,mais qui pour notre propos se résume à une maladie de tuyau:inflammation,infection(bronchite chronique et asthme);. et finalement une maladie de soufflet et d’échangeur l’emphysème (concept anatomique)d’un stade aggravé ou tardif d’un diaphragme inopérant et d’alvéoles détruites(Signe radiologique:dilatation thoracique,clarté des clichés,bulles d’emphysèmes,gril costal horizontal).l’emphysème n’est donc pas un concept clinique mais anatomique.

tabac drogue

PREMIERES RECOMMANDATIONS

1)Arrêt définitif du tabac, à faire au calme,de préférence pendant les vacances.(voir les méthodes les pus simples:patch,entretien psychothérapique,acupuncture,voire Avoine ou Valériane,avec avis

professionnel)

tabac

2)Eviter tout effort intempestif,séjour en altitude(éviter au-desus de 1500 m) et pratiques de

jokking par temps chaud ou trop froid.Se protéger des variations brutales de tempéraures (chaud ou froid)

4)Dès l’apparition d’un rhume,nez bouché,se soigner.Lavages:nez,gorge,arrière gorge avec un sérum physiologique(avis professionnel).Videz une narine par narine en une seule fois,à la fréquence de 3

lavages par narine,4 à 6 fois par jour,jusqu’à sensation de nez dégagé

5)Soignez caries dentaires et Sinusites(facteur de surinfections bronchiques)

6)Eviter les anti-tussifs(avis médical)

7)Ne pas utiliser climatisateur ou humidificateur sauf si,variation hautes (vague de chaleur)et sous surveillance médicale(Canicule de 2004),boire abondamment

8)Se couvrir en Hiver

5)Vaccination contre la grippe et Pneumocoque

6)Eviter Pollution,Poussières,Fumées,Vapeurs,Brouillard,Humidité

9)Tenter les excercices faciles:marche,vélo,natation,ne recherchez pas la performance,SANS ETRE ESSOUFLE

10)PERDRE du POIDS(Avis médical)

poumon

          LES SIGNES D’APPELS AU MEDECIN

*Crachats épaix et jaunâtres

*Ongles bleuissant

*Somnolence ou énervement anormal,insomnie

*Douleur dans la poitrine

*Brusque gène respîratoire (ou aggravation de la dyspnée )

*Céphalées.

poumon

LES EXERCISES RESPIRATOIRES POUR  EVACUER   LES SECRETIONS BRONCHIQUES

La fréquence des exercices se font bien sûr en fonction de leur tolérance et se font en règle générale :

1)La matin au Réveil et Soir au coucher

2)Séances courtes de 5 à 6 minutes en évitant la fatigue.il faut se reposer une minute après 2 ou 3 exercices consecutifs.

3)Ne pas oublier un conseil médical

PROTOCOLE DE LA GYMNASTIQUE RESPIRATOIRE

Il existe un exercice simple mais qui est plutôt d’usage hospitalier.Une bouteiile remplie d’eau dans laquelle on souffle par un embout plastique puis inspiration par les narines,ce n’est pas toujours facile.

Vous  êtes à la maison

Vous êtes Assis le plus près d’une glace pour contrôler les mouvemets du tronc et de la tête

1)*Ce qui ne faut pas faire:

Vous ne respirez pas par la bouche,ne gonfler par la poitrine en rentrant le ventre et en haussant les épaules.cette position du “matamore” n’est pas adéquate et ne souffler pas en rentrant le ventre

2)*Ce qu’il faut faire:la gymnastique du soufflet

* Inspirez par le nez sans hausser les épaules

*Expirer donc et Faire sortir lentement l’air des poumons en contractant en même temps les muscles du thorax.Le volume du thorax diminue en hauteur,largeur et épaisseur.On peut provoquer une expiration plus complête en tenant et serrant les deux extrémités d’une sangle qui passe derrière la base de la poitrine déjà évoqué et croise devant,on peut s’aider des bras..Naturellement,on relache des deux extrémités à l’inspiration pour gonfler la poitrine.Cet apprentissage doit devenir automatique.

poumon

 

* Vous devez faire sortir le plus d’air possible par la bouche entre-ouverte et entendre un HHAA,très faiblement murmuré..ainsi une très légère buée sur la glace montrera que ce mouvement est bien fait

c)*La Gymnastique de la Tuyauterie:bien Tousser et cracher

* Ce qu’il ne faut pas faire:

+S’épuiser par des quintes de toux prolongées,non productives et fatiguantes

+Retenir la la toux ou prendre des anti-tussifs

I*Il faut donc commencer par décoller les crachats,en respirant à fond par mouvements expirations et inspirations succsessives.les crachats évacués peuvent être évacués de 3 façons:

1)Expiration forcée profonde et prolongée  en comprimanr la base du thorax par les bras ou sangle

2)Ramonnage avec un effort de toux,bouche ouverte

3)Halétement imitant un chien qui a soif (efficace pour les petites bronches)

Donc ,dans tous les cas,Economiser ses efforts pour cracher en ne pratiquant que des mouvements efficaces évacuateurs des bronches

poumon

Le BABA de la GYMANSTIQUE RESPIRATOIRE n’est pas si facile à faire mais bien maitrisé demeure un moyen efficace d’aide aux bronchites chroniques,asthmes,encombrements post-opératoires.

Gymnema,Edulcorant et Hypoglycémiant Indien

fondphytob3463502_10150721323730491_74049357_o550738_10150644983769302_1359838742_n                                             GYMNEMA SYLVESTRIS

Asclépiadacée indienne,Edulcorant et Hypoglycémiant,ces indications ancestrales ayurvédiques,laissent prévoir  plutôt les implications  métaboliques  reflétant les conséquences néfastes du diabète en particulier oculaires,bien qu’il soit question du diabète  ou “Madhu” en médecine Ayurvédique,il apparait que les textes référencés font appel à des indications plus élargies. L’identification anti-diabétique sera relativement tardive par Charpurey en 1926 (réduction de la glucosuirie ) ,comparaison entre Gymenema et Coccina Indica (Gupta 1996) l’étude complète se fera en 2009 par Palival/Kathari/Upadyhay.

Dans les matières médicales phytothérapiques  ayurvédiques appelées Dravyaguna il sera écrit que le Gymemna est amer,aggrave les mouvements biologiques Doshas, Vata (mouvement,air,espace),avec dyspnée,toux, et perturbation de Khapa(stabilité et structure de la matière);et troubles ophtalmiques,troubles cutanés et ulcères.le fruit de Gymenema est considéré également comme amer,pour les maladies cutanées,polyurie,perturbation de Khapa,stimulant gastrique,anti-tussif,antihelminique et anti-ulcéreux cutanés.il apparait des symptômes en relation avec le diabète:cutané,urinaire,ophtalmiques.

Les classiques:utilisent de préférence la poudre de racine à 3 à 5 gr

Susruta:Appelé Meshashringi

Caraka:Meshavalli ou Vishaanikaa

Indications du Susruta:

Migraine,Abcédation,Hépatite,troubles urinaires et cutanés,perte de vision et cataracte,souvent préparé avec le beurre clarifié (Ghee ),troubles respiratoires,troubles digestifs,parasites

Indications du Caraka

La racine est purgative,mélangé avec le GHEE,stimulant de la mémoire et intelligence et croissance des enfants

Usages Populaires:

Utilisation de :Plante entière,graines,feuilles,racine

*plante Entière:stoppe les rêgles,diurétique,stomachique

*Feuilles:Toux,Fièvre,diabète  de la maturité

*Racine:Astringent,émétique,expectorant,réfrigérant,stomachique et tonique

*nombreuse préparations ayurvédiques anti-diabétiques et huile de massage avec poudre de gymnema et huile de ricin  (toxique ) en applications externes pour problèmes ganglionnaires.et spléniques.

CHIMIE ET APPLICATIONS

Hexatricontane et dérivés,,anthraquinones dans les feuilles ,conduritol A,,agent hypoglycémiant (1993)sigmastérol,acide butyrique,gymnamosaponise,gimnemasides ou génine,l’acide gymnemique principe antiglycémiant constant ,5 saponines de type glycosides hypoglycémiant.les Saponines Gymenemiques abaissent l’exprssion de la sensation de sucré au niveau lingual

CIRS 1958:Chem.INd ;London 1972-1992/Tetrahedon Lett 1989;1991/Chem.pharm.Bul 1992/Acta Hotr.1988/Helvet.Chem.Act 1969:Physiochemistry 1992

Applications

1)ANTI-OBESITE:

Pierce 1999/Nimomiya;Imito 1995/Preuss;Baghi,Rao;Dey 2004

2)ANTI-DIABETIQUE:

Paliwwal,Kathori;Upadhyay 2009

3)HYPOLIPIDEMIQUE

Bishaeyee,Chatterjee 1994

4)ANTI-MICROBIEN

Sur Salmonelle,Pseudomonas,Stapllycoque doré

Paul/Jayapriya 2009

5)ANTI-INFLAMMATOIRE (200 à 500 mg/kg)

Malik;Manvi;Alagawadi,Nvoli 2008

6)ANTI-OXYDANT

Ohomori;Inamato;Tago 2005

PRECAUTIONS :

Diminuer  de principe hypoglycémiant et hypolipidémiant

CONFUSIONS POSSIBLES

Pergalaria Extensia