THÈMES

g

Ginseng Chinois et Coréen type Panax,libérée,panacée ,à  revoir en encadrement

Panax Ginseng,Une Arailacee Immunostimulante,Cognitif,Tonique,Panacée

Trop souvent banalisé,le Ginseng justifie plus d’attention,non seulement pour ses effets multiples mais causes d’interactions médicamenteuses et d’effets secondaires insoupçonnés

Grande panacée ,Li CHE TCHEN (1518-1593) le décrit dans sa matière médicale le PEN TSAO KUM MU, en 52 volumes avec planches , 1892 produits médicinaux de toute nature.Cette  oeuvre monumentale fut publiée après sa mort.

Li Che Tchen classe le Ginseng surnommé “essence de vie” dans les plantes de Montagne  “Chan Tsao”de Classe supérieure qui tonifie les cinq viscères,calme les esprits,équilibre l’âme supérieure et inférieure,stoppe les frayeurs,appréhension,chasse les souffles malins,éclairçi la vue,allège le coeur,bénéfique pour l’intelligence. donc Drogue de longue vie.

Le grand compilateur Li Tche Chen a donné les bases thérapeutiques  fondamentales du Ginseng.En reprenant d’autre traductions modernes telles celles de Roy ,Mig Wong,Read,ou traduction de la matière médicale  du “Divin Mari”,on s’aperçoit que le Ginseng,n’apparait pas dans les principes des 50 plantes chinoises   majeures à vertus thérapeutiques mais comme une plante Tonique de l’Energie QI .En ce sens les traducteurs se  font l’ écho inconsciemment des prescriptions modernes efficaces qui bouleversèrent le siècle: hygiene ,vaccinations,antibiothérapie. et en fin de compte si on reprend les thèmes de Li Tchi Chen,le Ginseng apparait plutôt comme une panacée préventive  garantissant une vie meilleure.

La physiopathologie ancienne demeure lnchangée pour les adeptes de la MTC et  il est dit que le Ginseng ou Ren Shen agit sur les méridiens Poumons et Rate ( organes déficients Yin)

arcimboldo4

Sont décrits les signes de défiences Qi

*Rate:Léthargie,fatigue des jambes,perte d’appétit,douleurs abdominales,diarrhée mobilise les fluides et les structures corporelles

*Poumons:respiration courte,difficulté respiratoire(dyspnée),petite voix,paleur,transpiration

Le Ginseng devient alors par ses :

Fonctions caractéristiques:tonique du Qi des 5 organes,nourrit le Yin,stoppe les hémorragies et collapsus

Usages gobaux:Choc et Prostration,Diarrhée,perte d’appétit,déshydratation,diabète,palpitations,insomnie,oubli,asthénie,épuisement.

S’il fallait résumer l’emploi du Ginseng:

*la Tendance du parcours actuel :Action sur le Systéme Nerveux Central,Endocrinien,et Immunitaire

*La Commission E n’a retenu que : Action Tonique,Fatigue,Baisse de performance et de Concentration

Pour l’essentiel,il y a un demi-pas à franchir entre les indications traditionnelles et indications réactualisées.Il existe indiscutablement des écarts d’interprétations et surtout une méthodologie des essais cliniques prettant à confusion et indications optimistes;ce qui fut le cas en immunologie,mais on ne peut pas ignorer la vague de publications  de 1985 à 1990 dont celle de Matsuda 1985-Japon) qui isola une action du ginseng sur les cellules NK.Une partie des confusions viennent du fait que le Ginseng est rarement utilisé seul mais associé dans les formules appelées  Decoction des 4 Jeunes Gens, des 6 Jeunes Gens;la décoction du Tigre Blanc dont les indications ne sont pas superposables

Formulations traditionnelles utilisant le Ginseng:

*G+Rehmania:perte de sang

*G+Atractylodes:anorexie,diarrhée,asthénie,nausées.

*G+Gecko:Troubles respiratoires

*G+Trichosanthes et Asparagus:soif

*Pillule de l’empereur du ciel:Rehmania,platycladon:insomnie,tonique cardiaque

*Pilules des 4 jeunes gens:Ginseng,Poria;Arctylodes:vomissement

*Pillule du Tigre blanc:Ginseng,Gypse,Amenarrhia;fièvre,irritabilité,soif,sueurs

*G+Schizandra,Ophiopogonis:troubles dû à la chaleur et soif.

*formilues Cognitives Coréennes

+ Kuong-O-KO(KOK):G,Rhemania,Poria,Kydcium,Aquilaria,Apis

+Jamg Wonhwan LM KO;:G,Poria,angélica.

¨

 

Quels types de Ginseng s’agit-t-il:

Le Panax Ginseng ou Ginseng Blanc qui  a toutes les caracteristiques pharmacolgiques connus.

Le Ginseng Rouge,qui procède d’une préparation différente(mitonnage) il est dit que ses actions sont superposables,en fait,les études chinoises et sud-coréennes montrent la primauté  ,dans la racine rouge ,de terpénoïdes et gingénosides à actions remarquées immunologiques.

Le Cou de Ginseng Emétique si goinferie,indigestion

La feuille de Ginseng(Ren Shen Lû):pour les coups de chaleur avec soif,toux rauque,intoxication alcoolique.

Posologie

traditionnellement 3 à 10 gr de racine par jour,si nécessité en cas d’urgence ,il peut-être prescrit  à 30gr./j

Le Ginseng étant libéré,il faut toujours craindre de possible excès de posologie,exçés qui ont été décrit lors du Congres international du Ginseng à Hong Kong (1985) sur une population chinoise vivant à San Francisco (USA) et les résultats sont fort évocateurs:

C’est une étude ouverte de 133 sujets prenant des extraits en gélules,décoction,poudre de racine oû la simple question est:Qu’a apporté le Ginseng:

Actions positives:

1)Stimulation: quasi immédiate  pour tous

2)Sensastion de bien être en 3 jours /95 personnes

3)Efficacité sur la Cognition :en 2 jours /84 personnes

4)Performance Sexuelle: en 2 jours/9 personnes

5)Euphorie:en moins de 7 jours/18 personnes.

Réactions secondaires

1)Amenorhée: en 18 jours/ 4 personnes

2)Diarrhée matinale :en 3 jours/47 personnes

3)Sensation désagréable pharyngée:Immédiate/26 sujets

4)Perte de Sommeil: en 3 jours/28 personnes.

5)Nervosité:en un jour/25 personnes

6)Hypertension Artérielle :en 13 jours/22 personnes

7)Oedèmes:en 2 jours/14 personnes

8)Perte d’appétit :en  1 jour/7 personnes

9)Dépréssion:en 24 jours/6 personnes

10)Hypotension artérielle:en 3 jours/5 personnes.

Dans cette étude,il n’est pas dit dans quel contexte a été pris le ginseng et dans quel environnement psycho-médical,si les effets secondaires sont des effets doses ce que prévoit la tradition en préconisant 30 gr de racine dans des critères d’urgence,sont-ils neurologiques ou vasculaires justifiés.Les surdosages ne sont ils pas liés  aux interactions médicamenteuse ou au défauts d’interprétation clinique et d’évaluation.?

Une étude systématique des effets a été revus globalement dans Panax Ginseng;An overview of the clinical Evidence JCR Res 2010.Vol 34.N°4.259-263.par Edzar Ernst

ETUDES

*Vogler 1999:pas de condition requise/10 études/pas d’éfficacité établie

*Coleman 2003:Qualité de vie/9 études/Effet incertain

*Buettner 2006,Facteurs de risque vascualires/14 étude/Effets inconstants

*Jang 2008:Trouble de l’Erection/7 études/Evidences suggestives

*Lee 2009:Alzheimer /2 études/Evidences non conclues:

++Toutefois l’étude de Heo,Lee,Oh,Park,Chu;Jim in Ginseng Res.Nov.2011 35(4)457)461 montre une étude positive sur 24 semaines,et sur un suivi de 2 ans avec le Ginseng Rouge Coréen,évaluation des fonctions cognitives toutes les 12 semaines..le score MMSE s’améliore sans déclin en 48 et 96 semaines,avec un effet pic à 24 semaines.

++ l’étude de Juillet-Aout 2008 /volume 22,issue 3.222-226.lee,Chu,Sim,Heo,Kim. sur 58 alzheimers et 39 de groupes contrôles,dose de poudre 4-5gr/J.améloiration des fonctions cognitives sur 12 semaines.

*Seida 2009:Coup de froid/5 études/Racourcissement de la durée des symptômes

*Barrke 2009:Améloiration des performances sportives./Eudes non clarifiées/Effets incertains.En fait,le problème est toujours de la modélisation,du contrôle des extraits.il existe des indices sérieux de meilleure récupération et moindre fatigabilité.

*Kim 2010:Diabète type 2/6 études/’évidence Négative..

*Huh 2010: Hypertension /5 études/ Effet incertain

.470920_10150721236230491_2100267614_o

MALADIES

*Cancer:toujours en recherche  Helmes 2004

*Asthènie dans le cancer./Pas d’effet recensé/.Barton,Soori,Bauer,Sloan,Johnson and co. NCCTG trial NO3 CA.Support Care Cancer 2010;18179-187

*Symptömes de Ménopause./.pas d’évidence/ Huntley,Ernst.Menopause .2003.10.465-476

*Myocardites virales/.Effets significatifs./Lin;Yang;Du .Cochrane Database Syst.Rev.2004(3)CD 003711

CRITIQUES DES ETUDES RECENCEES.

La critique essentielle est qu’il n’est pas tenu compte des interactions médicamenteuses (NIH,Blumenthal) et que le profil médical est peu recencé.

*Alcool:le ginseng accroit l’absorption de l’alcool

*Caféine,augmente l’effet tonique nerveux

*Décroissance possible de l’action du Furosémide

*Modifie l’action de l’Insuline,ginseng hypoglycémiant et additionnel avec antidiabétiques type glimepiride,glipizide,rosiglitazone

*actions sur Cytochrome P 450 hépatique en diminuant le métabolisme des médicaments:Amitriptyline,Clozapine,donezil,flécaïne,fluoxéine,bétablocant type lopressor,olanzapine,tramadol

*Accoit le systéme immunitaire,décroit les médicaments immunodeprésseurs;cyclosporine;corticoïdes,tracolimus,basiliximab,daclizumad

*Accroit les antidépresseurs MAO:

Wazquez,Aguera-Ortis /jActaScand.Psychiatry.2002.105-76-77

Jones et Runikis 1987

*Abaisse le temps de Coagualation,ne pas associer avec warfarine,clopidogrel,ibuproféne.

*ne pas associer avec dérivés type pseudoéphédrine

*Orange Amère:troubles du rythme

*Ephedra (usage Interdit)

*plantes hypoglycémiantes:melon amer,gingembre,rue (interdit)fénugrec,ecorce de saule,Kudzu.

*augmente l’effet du café,thé,guarana

 Principaux agents actifs

Pour l’essentiel les composants actifs du ginseng sont 36 gingénosides dont la principale difficulté est leur isolement et déterminer leur action spécifique.,il est estimé à 4 % de pourcentage de gingénosides dans la racine.,mais aussi huille essentielle avec sesquiterpènes,glucose et dérivés d’hydrates de carbone (frucose,saccharose),acides phénoliques,acides aminés,bases nucléiques,lipides,vitamines.

Si on se réfère à Chang et But(1986 à 2001) les gingénosides sont identifiés en 2 classes aglycones avec acide oleanolique et dammarane.Ro,Ra,Rb1,2c,d,d,fg11,g2,g3,B1,2,3 et R2a .Il est estimé que les rg1  sont stimulants et hypertensifs,Rb1,inhibiteur du système nerveux central,Ra accroit l’effort physique et intellectuel,Radioprotection contre les radiations ionisantes,stimulation de l’ADN,Re,tonicardique,dépressif,Rg1 stimulant nerveux et ADN

Les gingénosides hydrolysés donnent des panaxydiol et ol,et saponosides panoxisides

Les gingénosides et rb4 sont tranquilisants,sédatifs et anti-convulsifs; expérimental.l’extrait aqueux augmente la dopamine et neosineprine,baisse le 5HT et c AMP

Rb1,2c,d,efg1 abaissent le rythme cardiaque.l’action sur la tension artériélle est biphasique,et augmente la circulation coronarienne

Il est décrit un ation sur le choc anaphyllactique avec un composant Shen mai San(Poudre de stimulation du pouls) composé de ginseng,ophoiopogonine,schizandra

Le Rb1 a une action sur les leucocytes et globules rouges

Le ginseng accroit la synthèse de cortisol,glycoside et polysachharides protègent contre les radiations ionisantes

Action de type adrénergique,

Sa fraction GN3 et 4 accroit le métabolisme protidique et acides nucléiques La fraction GNA augmente la fonction testiculaire et ovarienne,action de type gonadotropique

Pour Kun-Ying-Yen(1992) fait une différence nette entre les composants du ginseng panax dit blanc et la racine Rouge sont identiques  sauf pour:les triterpénoîdes(saponines):Ra1,a2,B1,2,3,c,D,E,F,g1,g2,g3,h3,H2,s2,20 gingesosides S et 20 R,notogingénosides,gingenoside Rf,Ro;composants identiques au CONODOPSITIS(Dandg Sheng) avec action sur l’appétit,force,soif,diarrhée.

Les essais cliniques exprimés par Chang et  But (1986-2001) sont peu nombreux et les cohortes sont peu denses,sont évoqués:

1)Action sur collapsus hémorragique avec le composant Du Shen Tang(assoçiant Ginseng et Aconit (??!!)

2)Hypotension et hypertension

3)Diabète 2 en 2 semaines,assoçié à Rehmania glutinosa.

4)Problèmes psychiatriques peu préçis,on évoque psychose,neurasthénie,anorexique et lassitude sans élément clinique clairement identifié et même séquelles de poliomyélite avec du ginseng en injection.Cet élément peu devellopé invite à  explorer les études concernant Gingénosides et traumatisme spinal.(voir chapitre suivant).

5)Stimulant sécrétoire des gastrites

6)La feuilles dans la maladie d’Addison;non justifié

7)enfin ,il est évoqué un produit appelé Protisol  (non précisé)dans les cancers gastro-intestinaux et. qui a disparu des champs thérapeutiques

On peut considérer ces faits comme insuffisamment documentés et non conformes à ce jour

Par contre les nouvelles recherches de laboratoire permettent une ouverture inovante du ginseng en cancérologie et neurologie ,encore faut-il confirmer les tests de laboaratoires;

IMMUNO-CANCEROLOGIE

1)Action des saponines Protopanaxadiol anti-métastatiques par action sur les métabolites  M1 bactériens intestinaux/Oncol.Res.1999(8)411-7 Wakabayashi,Hasegawa,Luruta,Saiki:inihibition des métastases pulmonaires,inhibition migration et invasion.

2)Revue des bases de chimioprévention et chimiothérapie avec les Gingenosides.Int.J.Mol;Med 2013 dec.(6)1227-38/Choi;Chun,Kundu:modulation des signaux cellulaires:stress oxydatif,inflammation,prolifération cellulaire,apoptose,angiogénèse,métastase.

3)Les Gingenosides comme Agents Anti-Cancéreux(in vivo et in vitro)Relations entre activites structurelles et mécanismes d’action:Front Pharmcol.2012.Fev;28.3.25/Nag,Qin;Wang,W,MH,H,Zhang: Régulations des médiateurs de prolifération cellulaire (CDKs et cyclines)facteurs de croissance(c-myc,EGFR,facteur de croissance vasculaire),suppresseurs tumoraux (p53 et 21),oncogénes (MDM2)Médiateurs de mort cellulaire(bcl2,Bcl-xl,XIAP,caspase,recepteurs de mortalité)réponses inflammatoires ( NF-kB,Cox-2) protéines kinases (JNK,AKt,AMP activateur kinase)

4)Cancer Gastrique Stade 3.Am;J;Chin..Med 2002.30(4)283-94/So,Kroh,Kim,Joh,Cho

42 patients opérés avec chimiothérapie.5 ans de suivi.Activation CD4 et CD3.Contrôle de survie avec ginseng rouge positif à 76,4 % contre versus 68,2%

NEUROLOGIE

1)Front Physiol.2014.Mars.19(5)98;Nah Pharmacologie des Gingenosides sur le systéme nerveux:accroissement de la régulation des canaux ioniques et des recepteurs.Régulation du voltages des canaux ioniques Ca,K et Na et les  recepteurs de ligands des canaux ioniques:Gaba A,5HT3,Acétylcholine nicotinique,N-méthyl-D Aspartate (NMDA).Rg3 stabilse l’excitation des cellules en bloquant l’influx du Ca++ ou Na+ ou relance Cl-.Donc neuroprotection.

2)Protection des Gingenosides Rb1 et Rg1 sur les cultures de neurones hippocampiques;Yao Xue Xue Bao.1995.30(9)674-8/Liu.Zhang.Action contre l’effet excitotoxique du glutamate (même à haute concentration).Blocage du flux intraneuronal du calcium.

3)Effets neuroprotecteurs contre l’altération due au Calcium de l’hippocampe soumis à une radiofréquence 855 mga Hertz et 900;Biomed.Res.Int.2013.Maskey,Kina La et in Brain 2009:Ucol;Bas,Odaci,Kaplan,Acer,Colakoglu

4)Exp;Neurol;2002.fevrier 173(2)224-34.:Liao,Newmark,Zhou ,Neuroprotection des saponines totales du ginseng et gingenosides Rb1 et Rg1 sur lésion médullulaire in vitro.Neuro-protection dose dépendante,avec potentielle ouverture thérapeutique sur les lésions traumatiques spinales.

5)Neuroprotectiondes Gingenoside;Atténue les facteurs de mort cellulaire et toxines environnementales,toxicité glutamique et concentration de calcium cellulaire.Rauch;Liu;Gille,Radad.Acta.neurobio.Exp 2001

6)J;Ginseng.Res.Oct.2012/Kang,Min:actions sur macrophages,cellules K,Cellules dendiritiques,cellules T et B

7)Rb1 et Rg3 protège les cellules corticales du rat contre la neurodégénération glutamique.J;Neur.Res;8;1998;Kim,Markelonis,Oh

8)Action des saponosides totaux et gingenosides Rb1 et Rg1 sur les neurones spinaux.Liao,Newark,Zhou;Exp;Neuro.Fev 2002.

9)Régulation des gingenosides sur les liens lignand et canaux ioniques venant de l’extérieur.Gingenosides regulate lignand-gated ion channels from the outside.Mol Cells 2004 .08.31.18(1)115-21.Lee,Jeong;Ha,Park,KimHanKo,Nah and co..Regulation de Rg3 et M4 sur ligand-canaux ioniques.

10)Amélioration des déficits cognitifs dans l’Alzheimer avec traitememnt long de Ginseng Rouge.J.Ginseng Res.2011.Nov35(4)457_61Heo,Lee,Oh,Park,Shim,Chu,Kim.24 semaines d’essais.Suivi de 2 ans.Doses de ginseng Rouge 4,5gr ou 9gr/j.efficacité au bout de 24 semaines et maintient des scores MMSE sur 2ans

11)Effet du Ginseng Americain ,Panax Quinquefolius sur les fonctions cogntives,randamisation,double aveugle,placebo.psychopharmacology(Berl)2010 Oct.,212(3)345-56/Sholey,Ossoukhova,Ibarra,Pipingas,He,Roller,Syough

32 sujets en bonne santé,avec Ginseng Quinquefolius dosé à 10,65% de gingénosides.Effet de calme à partir de 100 mg de Ginseng(essais avec 100,200,400 mgr).les résultats dépendent surtout du profil du patient dont la cocognition est fragile

On peut consider que le terme Panacée du Ginseng et le manque d’explications de formules complexes ont compliqué la compréhension pharmacologique du ginseng et de ses composants,toutefois,il apparait un regain immunologique et neurologique qui devrait restituer cette arialacée à sa juste place,continum d’études nombreuses. Par contre,nous insistons une fois de plus que les recherches sur le VIH ont conduit a des indices  immunologiques de laboratoire que les fais cliniques ont récusés;Il doit être clairement entendu que le VIH est le champ carré de la  trithérapie.Le regain neurologique et immunologique n’est  encore qu’ une possible ouverture thérapeutique mais certains indices de la laboratoire demeurent en suspend,ainsi en terme de prévention, par le Ginseng, les confirmations sont une absolue  nécessicité et doivent être justifiées.

Ce qu’il ne faut  pas oublier

La grossesse demeure une contre-indication du Ginseng :risque d’Hirsustisme du Foetus

 

Ginseng Sibérien, Eleutherocoque, Renouveau en 2013

DSCN0253DSCN0228fondphytob3                    GINSENG SIBERIEN ou ELEUTHEROCOCCUS SENTICOSUS

Mise au point de Mai 2013

Classé comme adaptogéne et utilisé dans les problèmes vasculaires,tensionnel,athérosclérose,problèmes neurologique type alzhiemer,syndrôme d’hyeractivité, et prévention de grippe,bronchite chronique et corrigeant les effets secondaires de la chimiohérapie cancéreuse,toutes ces indications sont plus qu’attirantes mais elles nécéssitent quelques correctifs car le Ginseng sibérien a des interactions médicamenteuses et parfois certains résultats sont biasés par des plantes ou mal identifiées faussant les résultats,la confusion peut venir de 30 espèces d’eleuthérocoque d’actions différenciées , on peut  donc comprendre certaines confusions par des novices.,d’autant qu”elle a été libérée.Au vues de ses performances et interactions ,l’eleutherocoque devrait être une plante-médicament à part entière   elargissant son contrôle par chromatographie ou spectométrie ,ou toutes méthodes permettant d’identifiéer les composants de la racine   . La  difficulté pour toutes plantes libérées est souvent le risque de confusion oû apparaissent des publications passant de l’eleutheorocoque au ginseng,la différentiation par les racines est parfois difficile alors  que la plante physique  en état est nettement particulière aux deux genres.,ou confondre des genres de l’espèce Eleutherocus Senticosus ou Gracillistylus. qui n’ont pas les mêmes indications ,confusion qui peut s’étendre puisqu’il existe 30 espèces dont la plupart ne sont que des plantes ornementales

Les nouvelles études confirment la validité des principales indications,toutefois,cette plante qui a un intêtet certain sur l’amélioration de la vie,sociaibilité et améliorations des performances intellectuelles de la personne agée,justifirait des études plus élargies et sur des périodes plus longues,la tendance étant souvent des protocoles courts oû apparait un épuisemement thérapeutique car le ginseng sibérien ne saurait se limiter qu’à une simple prévention saisonnière des états grippaux

.16991672_402985240053134_1031940069658757586_o

                                     Ce quil faut se souvenir

L’ELEUTHEROROQUE SENTICOSUS est le Ginseng Sibérien ,appelé également ACANTHOPANAX SENTICOSUS,caractérisé par la présence d’Eleutheorocosides, polysaccharides, composants essentiels actifs

                               Ce qu’ii ne faut pas confondre

                                 Acanthopanax Gracilistylus

Appelé en Chinois Wu  Jia  Pi alors que la variété Senticosus s’appelle CI WU JIU

On donne l’écorce de racine de 4,5à 15 gr/j

De saveur Chaud,Epicée,Amer

Agissant sur les Méridiens:Rein,Foie

Il est considéré comme Tonique,agissant dans les rhumatismes,,problèmes hépatiques avec faiblesse et algie lombaire et souvent donné en association multiples tel clematite,angélique,gui,arequier

Sa chimie ressemble à son homologue:Syringine,Eleutheroside B,Stigmastérol,bétasitostérol,acide stéarique et palmitique,sésamine

Il doit être éviter dans le cas de Yin Déficient ,( YinXu) associant diversemement:état fébrile,sécheresse des lèvres, lange rouge,blancheur prématurée des cheveux,faiblesse des membres inférieurs

 

          Principales indications modernes de la varitété Graciistylus

Connu  traditionnellement dans les maladies Autotismulantes et anti-cancéréux (LI XY 1991,86;154-64),on lui reconnait une action anti-inflammatoire (Diterpènes des racines/Tang;Ma;Li, 1995;20;231-53).Surtout Shan,Yoshita,Sugiura,Yamashita (Clin;Exp;Immu. 19 1999) ont trouvé expérimentalement que la variété Gracilistylus agissait sur l’activité des celules T et B en supprimant la production  d’interféron-gamma et immunoglobuline,ouvrant la voie à  des applications thérapeutiques dans les maladies auto-immunes et allergiques.

DSCN0151

Il a été décrit une toxicité de cette plante,en fait il s’agit encore d’une confusion du vin d’Acanthopanax Gracillstylus avec le Gang Liu Pi surnommé Wu Jia Pi du Nord ,vin d’une Sclépiadiacée ,qui lui est toxique (Vertiges,troubles visuels,migraines voire décès)

                              L’EUTHEROCOQUE SENTICOSUS En Chine

Appelé  CI WU JIU

On donne la racine séchée de 2 à 4gr/1500CC ou racine en poudre en géllules de 0,5gr X 3 à 4 fois /j

La cure est donnée sur 6 semaines à 12 semaines

                                        L’ELEUTHEROCOQUE en EUROPE

Plante libéré en 2008,est reconnue par la Comission E et Oms coomme Tonique,Stimulation de l’organisme,Fatigue,troubles de la concentration et augmente les capacités de travail.Posologie:1-2ml extrait fluide/Teinture mère à 40 %/Extrait sec de 65-195mg/Racine séchée:2-3gr

                 1)Pharmacologies resencées

  • Immunomodulation sur la phagocytose (Polyssacharide en cause)
  • Anti-viral:rhinovirus,syncytial,inflenzae A
  • Anti-prolifératif cellules leucémiques L1210
  • Augmente l’ACTH et LH,la syringine augmente les corticostéroïdes en 3 mois
  • Hépatoprotecteur à 100-500 mg/j

                     2)Contre-Indications

Hypertension,Diabète,Grossesse,Enfant

                     3)ESSAIS CLINIQUES

DSCN0520-001

  • AUGMENTATION DES LEUCOCYTES,CELLULES B ET T LYPMHOCYTES,CELLULES NK/Bohn;Nebe 1998/Kupin;Srokin 1986/Schmolz,Sacher 2001,avec test sur 28 j avec 6gr et Extrait fluide 30 gouttes pendant 75 jours
  • Resistance au Stress:Haute température (1Oml pendant 10 jours )ou contre les UV :exposition 2,5mn /Dardynov,Busdyshen 1966
  • Amélioration psychomotrice et cognitif/Gubchenko,Fermentov 1986
  • Performance physique:4ml/j /Asano;Takashahi,Miyashita 1986
  • Etude cognitive comparées au Gingko/ à 1,25 gr/Winther;Ranlov;Rein;Mehlsen 1997
  • Effet psychomoteur et cognitif/Strokina 1967
  • Stress nociceptif sur 2100 personnes/Fransworth,kinghorn;1985
  • Viris infleuzae sur 1276 personnes ,sur 3 mois,,moins de complications/Shadin;Kushkova;Belolovkina 1980
  • Sur herpes HS II,baisse de fréquence et intensité /Williams 1995:400mg d’extrait sec

                            4)INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES

  • Alcool:Sédation
  • Digoxine:effet tachycardysant inverse
  • Lithium:accru
  • Accroit :l’action par Cytochrome P450 1A2:Clozapine,Fluvoxamine,haldol,imipramine,propanolol,triptan
  • Baisse l’action,sur Cytochrome P450 2C9:Amitriptyline,diazepam,diclofenac;warfarine,losartan;tamoxifène,oestradiol,verapamil
  • ANTI-DIABETIQUE:décroit leurs actions:glimepiride,glipizide;insuline
  • Abaisse le temps de Coaglation:Aspirine,plavix,diclofénac,ibuprofène,naprosyne,héparine,warfarine
  • Potentialise antidépresseurs,clonazepam,phenobarbital

                             5)INTERACTIONS AVEC PLANTESDSCN0256

  • Plantes anti-diabétiques:melon amer,gingembre,fenugrec,kudzu,gymena
  • Plantes anti-plaquettaires:angélique,clou de girofle,ail,gingembre,ginseng,curcuma
  • Plantes sedatives ou hypnotiques:ezcholotzia,camomile allemande,Centella,houblon,sauge,millepertuis,valériane ,acore

AVIS DE LA NIH (USA

  • Confirme l’action sur l’herpès,coup de froifd,grippe mais cite une association avec l’Andrographis qui agit en 72 heures.
  • Ces avis ne font que confirmer les notables différences de méthodologie,de dosage,de temps de prise de la plante et aussi sa possible substitution par confusion botanique,donc  avec des effets non trouvés et voulus

 

  • Il cite les preuves insuffisantes pour:troubles de mémoire,syndrome d’hyperactivité et troubles de l’attention,fatigue,performance sportive,qualité de vie,Alzheimer,fibromyalgie

                                          SITUATION ACTUELLE

Les nouvelles recherches et preuves de laboratoires ne font que confirmer ce qu’écrivait Tourova en 1985.le problème récurrent étant toujours:methodologie,dose prescrite et le temps de prescriptions,les lots de plantes sonti-ils vérifiés,homogènes et leur qualité pharmacologique et dosages exposées?

                                   RESULTATS EN NEUROLOGIE

  • Regulation des niveaux de Nordadrénaline et Dopamine cérébrale/Fijikawa 2002
  • Prévention de la Bradykynésie et troubles dépressifs chez le Parkinsonsien (Fujikawa 2005)
  • Remaniement dendritiques neuronal et contre mort neuronale (Borchorov 2008)
  • Action sur athrophie neuronale et mort cellulaire provoquées par la protéine BETA-AMYLOIDE(Tohda 2008)
  • Action sur la memoire et apprentissage expérimental:accroissement de l’activité SuperOxyDismutase,inbition de anti-cholinestérasique,baisse des neurotransmeteurs MDA/Scient.ResearS.Fondation ,Etat Chinois ministère de l’Education/2005-383
  • Eleutheroside B ou E relance l’Apprentissage  et mémoires.Activation dose dépendante sur l’Acetylcholine de l’Eleutheroside B et E,hausse de l’activité cholinestérasique de l’hippocampe.Effet simmilaire de l’extrait la plante antialzheimer  chinoise Huperzine A.Neural Regeneration, Res, Vol 8;12 Avril 2013/Huang;Hu;Yu
  • Amelioration sur la Qualité de vie  et Santé mentale de l’homme vieillissant avec l’Eleutherocoque:4 semaines de traitement /Cicero;Derosa,Brillante,Bernardi ,Nascetti,Gaddi/Arch.Geron.Geriar.Suppl 2004(9) 69-73

Giroflier,Digestif,carminatif,antibiotique,anti-Aptosique

                              GIROFLIER

                                   LE CLOU DE GIROFLE :fleurs non épanouies

                                     EUGENIA CARYOPHYLLATA

Cette myrtacée est un grand classique anesthésique  dentaire par son huile essentielle majeure,condimentaire,à actions digestives,nausées,vomissement,diarrhée,antibiotique  et application vasculaire et antimitotique  

Par l’action bactéricide de son huile essentielle  à Eugénol fait partie des  6 huiles Majeures Bactéricides:

*Girofle

*Origan

*Sarriette

*Cannelle de Ceylan

*Thym

*Cajeput

                                    TRADITION EUROPEENNE

Depuis le XIX  et  début XX ème siècles sont répertoriées les actions de l’huile essentielle  de la girofle:lutte contre les contagions(le classique Ail et Girofle pour la peste)Fumigation,lavage et conservation de corps de  décédés.l’Aspect anesthésique fut mis en valeur pour des faibles doses et à dose élevée 0,45 gr pour un chien de 8 Kg, anesthésie presque complête en 4-6 mn.Chez l’homme à 1 gr,apparition de troubles visuels,céphalées,endormissement,au-dessus de 2gr troubles cérébraux graves.Un chapitre spécifique sera consacré à la toxicité de l’Eugénol

Les indications thérapeutiques ont classiques:action digestive ,stomachique,système nerveux,appareil circulatoire,comparées à celles du Gingembre et fébrifuge.Considéré comme un adjuvant de l’Opium

Ancienne formule de bain de bain de Bouche:

He Girofie 2gr

Badiane 2gr

Cannelle 2gr

Menthe 8gr

Teinture de Benjoin 8gr

Teinture de Cochenille 20gr

Teinture de Gaiac 8gr

Teinture de Pyrètre 8gr Dans alccool à 80 °,1000gr,20 gouttes dans un 1/2 verre d’eau

Formule Antalgique,antalgique et antiseptique

Huile de Girofle 2 gr+ Alcool camphré 10 gr+Solution alcoolique ou glycérinée à 50 %:Maximum 50 goutes.Deux éléments irritant voire toxique(camphre)

                                           TRADITION CHINOISE

le DING XIANG

De Saveur piquante,Tiède

Agit sur les méridiens  Rate,Estomac,Reins,parfois,il est noté Poumons,renforce le Yang.

Donné à 2-5 gr /j.

 Il est dit de ne pas l’associer avec Curcuma

*Rechauffe le Centre donc contre le Hoquet,diarrhée,vomissement ,perte d’appétit

*Aphrodisiaque (vide de Yang des Reins):en fait ,on trouve surtout des crèmes “à vertue aphrodisiaque” oû sont associés  entre autre Ginseng,Tordilis,Angélique,Cinnamone,action locale rubéfiante de la Girofle prédominante ??

*Crevasse des seins,mélange avec l’huile de sésame

                                  TRADITION INDIENNE AYURVEDIQUE

Appelé:Lavanga en sanscrit,Laung en Hindi.

Utilsation:clou de girofle séché

Dose:1-3gr

Surtout cité dans Charaka:avec usage de fleurs séchées ou dans des hulles médicinales pour:Toux,vomissement,inflammation de la bouche et gorge.L’extrait aqueux est donné pour nausées,indigestion,colique,toux, coqueluches.Indications superposables dans le Susruta Shamita

En médecine Unani ,appelé Quaranfull comme tonique

Il est dit bénéfique en opthamologie,stimulant digestif,apéritif,agit sur les déséquilibres Pitta et Kapha,soif,vomissement,gaz,colique;toux dont coqueluche,gène respiratoire

*Les clous de Girofle :Antispasmodique,Aromatique,Carminatif,nti-colitique,dyspepsie,gastrite,maux de gorge,soif.En pâte en externe:coryza,migraine

*Huile essentielle:anti-septique;anesthésique local;rubéfiant .En externe;lombago,rhumatisme,douleurs neurologiques,algies dentaires

                                                         CHIMIE

* Huile Essentielle de 16 à 20 % avec une concentration variant de 37 à 73%.Dans le commerce les feuilles peuvent contenir jusquà 90% d’Eugénol.Par analyse chromatographique la fleur contient 11 % et le fruit 0,65 % d’eugénol.On établi les normes de 70 à 95 % d’Eugénol et forme Acétylé de 10 à 15 %.

L’huile contient  également:Bétacryophyllène,humulène,Carvacrol,thymol,cinnaldéhyde

*Flavonoïdes:Qurecetol,Campférol

*Tannins galliques

*Acides terpéniques

*Glucosides:Sitostérol

*Minéraux :5 à 6 %

*Glucide et lipides:6 à 10 %

                                              PHARMACOLOGIQUE

De 1960 à 1980 sont mis en place les éléments déjà reconnus

L’huile essentielle:Hypothermisante rapide et éphèmère 1(960),Activité contre le Clostriduim(Philadelphie 1980),pouvoir anti-histaminique,anti-spasmodique musculotrope,anti-bactérien majeur (Furher),anti-fungique(:cancdda et tricophyton/Mazureh et Corbeli 1971)),en 1975 San  Paulo,Brésil): anesthésique,Hypothermisante,myorelaxante,anti-convulsiviante,En 1980,Paris confirme le caractère ,stimulant aromatique ,bactéricide et analgésique et  la différence irritante entre une solution huileuse à 2 % et20%.

Applications des années 1960-1980:

Aromate,Stomachique,Carminatif,Fébrifuge,anti-Septique,antibactérien,anti-fungique

Sedatif des crampes d’estomac,céphalées d’origine digestive,Liliment pour Rhumatisme

                                                 REACTUALISATIONS

a)TOXICITE DE L’EUGENOL:

la liste des incidents n’est pas limitative imposant surveillance pour eviter acciodent par surdosage ou malveillance,les huiles essentielles ont un effet cumulatif.En principe, une goutte d’huile dans 125  cc  d’alcool à 60°(30 à 50 gouttes par jour).La DL50:est fixée pour l’extrait sec:5000 mg/kg;Poudre 2 à 3 gr par jour.la DL 50 de l’huile essentielle est de 2000 mg:Kg  ,la dose parait surévaluée.Une toxicité hépatique a été reportée pour un adolescent de 15 ans avec 15ml d’huile de Girofle.Il faut donc  toujours formaliser:

b) CONTRE-INDICATIONS de l’huile essentielle de Girofle:

*Grossesse et Allaitement

*Allergie

*Enfant de moins de 12 ans

*Anticoagulants

c)Etudes sur la toxicité hépatique:

*Eugénol(1998) Tompsom et Barhoumi

*Mizutani,Satoh,Nomura (1991) atoxicité qui s’accroit avec le lien avec le gluthation en 90  jours

*Essais humains sur des non fumeurs à 150 mg/j pendant 7 jours,pas de différence significative  des paramètres sanguins entre girofle et placébo au 8 ème jour,24 ème jours

d)Effets SECONDAIRES de l’EUGENOL

*Hypersalivation:en dentisterie est rapporté irritation,hypersensibilité et cytotoxicité,son action dans l’extraction dentaire n’est pas significative

*Troubles respiratoires et possibilités d’hémpotysies(pathologie sous-jacente non précisée ou médication,car l’ Eugénol est anti-aggrégat plaquettaire)

*Hématuries et difficulté urinaires

*Brûlures de la Bouche et Gorge

*Douleur abdominale (alors qu’antispamodique),diarrhée,toxicité hépatique,nausées et vomissement (bien qu’une action antigastritique est acquise)

*Tachycardie

*Vertiges,Troubles de la conscience,coma

e)Effets ANESTHESIQUES

*Effet anesthésique en intra-veineuse chez le rat,dose-dépendante et réversible/Guenette,Baudry,Vachon,Marié (2006)

*Effet Anti-inflammatoire et anesthésique local:Reddy/Lokesh(1994)

*Inhibition des PROSTAGLANDINES PGE2 et ANTI-COX 2:Kim;Oh;Mn;Park;Kim (2003) et Lee;Yang;Hung (2007)/Shavena,Srivastana,Gan(1994)

f)Effets LIPIDIQUES et VASCULAIRES

*Effet Méditateur sur le Facteur Nucléaire Kb,ANTI-OXYDANT,inhibe la peroxydation lipidique dose-dépandante.Ogata;Hoshi;Urano;Audo(2000) et interfère avec les acides gras

*Agit sur les musles lisses,inhibition artérielle (aorte) par haute concentration extracellulaire du Potassium,histamine;nordadrénaline;dose-dépendante,et inhibition du Calcium intracellulaire:Nishijima;Uchida;Kawahami;Kitamura (1992)

*Inbhibition anti-plaquettaire dose dépendante ,action induite par collagène et adrénaline

*Eugénol et Caryophylline;action inotrope négative cardiaque

g))Action GASTRIQUE

de 10 à 10 0mg/kg action anti-ulcéreuse chez le rat,ulcère ou gastrite induits par l’ALCOOL,dose dépendante de 10 à 100 mg/Kg.Influe sur  la fréquence et la gravité des ulcères /Capaso;Pinto;Vuotto;Di Carlo (2000)

h)Action CELLULAIRE

*N’est pas mutagène

*Prévention des effets secondaires du Cyclophosphamide ,huile dosé à 0,4%

*Dosé à 0,8% en intrapéritoneal chez le rat,action sur le NEPHROBLASTOME en Deux semaines/ShuKumaran;Unmikrishman;Kuttan( 1992)

*Inhibe la GENOTOXICITE induite par Carbazine et Uréthane /Abraham (2004)

*Protection contre les rayons Gamma de 50 à 50 mg/kg /Abraham;Ti Ku (2004)

*Anti-Aptosique contre les cellules cancéreuses du colon HT 29

*Anti-Aptosique sur leucémie HL 60.

 in  Yoo;Han;Cho;Ha;Park (2005)

i)Confirmations des actions ANTI-BACTERIENNES et ANTI-VIRALES

*Staphylocoque,Mycobactérie,Enterobacter

*Herpès type HSV1 et Génital HSV2(essai sur cochon d’Inde)

                          Interactions Médicamenteuses

Agissant sur l’aggrégation plaquettaire ,il faut éviter l’association de la GIROFLE avec l’aspirine,Palvix,Diclofénac,Ibuprofène,Naproxène et anti-coagulants soit par voie orale Warfarine ou injectable type Lovenox ou Héparine

                             Interactions avec les plantes

De la même façon,il ne faut pas associer pour le  même problème plaquettaire,les plantes ayant le même pôle d’action:Ginseng,Angélique,Cistanches,Tordilis,,Cinnamomum,voire Salvia multiflorium.

                               PERSPECTIVES POUR LE CLOU DE GIROFLE

Confirmations des actions anesthésiques,antioxydatives,antibiotique et anti-viralesl,ses actions anti-aptosiques ,anti-ulcéreux et protecteur vascualire imposent des études élargies et coordonées.Ne jamais oublier son potentiel allergisant et action anti-plaquettaire.

 

Glomérulonephrite Chronique,Impact médicinal,Principes de précautions et limites

la mortLE REIN20080823_Viet_1937tabeau monet Les Glomerulonephrites et maladies Chroniques Rénales et Plantes Médicinales

Ce Chapitre est du dommaine médical et de la néphrologie,et il serait dangereux de prendre pour de de l’argent comptant tout traitement phytothérapique pour insuffissance rénale fonctionnelle liée à l’âge ou un défaut de surveillance d’un diurétique ou l’impact néfaste d’un diabète  ou hypertension artérielle négligés ou une iatrogénèse  avec lithiase urique ou calcique à répétition.On peut affirmer que les essais pratiqués notamment en Chine montrent avant tout des investigations sur des maladies différentes,et chacun s’accorde et exprime leur extrême reserve quant aux résultats justifiant randomisation,l’évaluation de la maladie rénale et des composants de plantes qui auraient une réponse scientifique pour des maladies qui malheureusement s’est longtemps appuyée sur l’empirisme et la physologie antique.

Les essais sont de faible envergure et ne peuvent pas être considérés comme un rëgle;les recherches ont permis toutefois  d’étendre les études et isoler des plantes néphrotoxiques et de poser les limites d’utilisation des plantes chez les porteurs de greffes rénales.Le problème récurrent est que l’élément toxique rénal a un impact hautement variable et difficilement prédictible.Il engage à traiter rapidement l’agent causal toxique et impose la nécessité de ne pas exposer un patient  à des risques thérapeutiques non nécessaires ou insuffisants.(Dikow 2009;Polanco 2010) même si les glomérulonéphrties chroniques ont un support menbranaire(MN) et immunologique,néphropathies à immunoglobine A (IgAN),donc en apparence sensibles à des plantes à action sur l’immunomodulation,

Dans tous les cas,il ne s’agit pas de mode ou de choix lié à une quelconque croyance sur une alternative thérapeutique d’une pathologie contraignante.,l’important est de respecter les normes scientifiques et l’intêrêt du malade,et si la preuve est insuffisante,elle doit être écartée.L’étude CARI Guideline( Australie:Nutrition and Growth in Kindney disease /Decembre 2005. de David Voss)fait apparaitre des critères de non recommandations (Australienne,Anglaise,Européenne,,Canadienne),dans l’utilisation de plantes dans des  situations de pré-dialyse. Si il existe des présomptions d’amélioration ou prévention des maladies rénales (Dahl 2001),il apparait indiscutablement des aggravations des maladies rénales et sévères anémies avec les plantes chinoises (Nortier et Vanherweghen 2002).Ces résultats qui seront analysés sont le reflet de faible valeur des randomisations et de la disparité des cas choisis sans critères histologiques.La baisse de protéinurie n’est pas une fin en soi, et s’accompagne-t-elle d’ une amélioration parenchymateuse ?

L’augmentation de la diuérèse n’est pas non plus un critère même si les plantes apparaissent en apparence  anodine::artichaud,aigremoine,pissenlit,busserole,noni,Kola,citron,palmier nain.Les troubles électrolytes provoquées ne sont pas  anodins chez un patient aux fonctions rénales fragilisées.

Plantes Non Recommandables en Pré-Dialyse

1)Aristoloche :Néphropathie de Fanconi,Cancerogéne sévère en Belgique (100 cas),Interdite

Sacks 2001/De Nichola 2004/Mailloux,Levey 1998,Brady et Hasbragen 1998

2)Tung Shueh pills:néphropathie intersticielle

composants complexes ,exemple type de formulation difficile à doser,contrôler,

de  curcuma,homalomena,chaenomelis,psoralae,plastrum,

angelica,cinnamone,frakincence,myrre,auckenlandie,

bencassae,morinda,eucomenia,corydalys,dispaci,achyranthis,carthame

Pitts 1988

3)Réglisse:Syndrôme de Fanconi

Mailloux,Levey 1992

4)Jus de Noni: (Morinda)Hypokaliémie et diurétique

Garibotto 1992

5)Uncaria Tomentosa (Griffe de Chat)Insuffisance rénale,interdite si allogreffe et hypertenseur

Mailloux et Levey 1998/Ballmer 1995

6)Taxus Celebica:Insuffisance rénale,hémolyse.

Mailloux et Levey 1998

7)Yohimbine:Syndrôme de type lupus et progresion de la maladie rénale

Mailloux et Levey 1998

8)Saule Blanc,Salicine:

Ballmer 1995

Mais on peut évoquer La Reine des prés ,l’aspirine végétale.En fait il apparait un rôle important de l’aspirine seule ,acide salycilique qui en dose importante diminue la fonction rénale mais cette action  est réversible.Par contre l’assoçiation de l’acide salycilique et Acétaminophéne ou un AINS,donc deux analgésiques ont une action directe sur la fonction rénale.

9)Rumex Acetosa:dommage oxalique

Ballner 1995

10)Rhubarbe;Oxalyse et hypokaliémie si longue utilisation

Ballner 1995

11)Ail;Action de rejet des allogreffes

Ballner 1995

12) ESSIAC (Préparation assoçiant Arctium lappa,Rheum,Rumex acetosa,Ulvis rubra,Ulvis fulva:)Oxalyse et Hypokaliémie

Ballner 1995 et voir effet rhubarbe

13)Ephedra:Interdit;Hypertension et rétention urinaire

Ballner 1995

14)Huile essentielle de menthe :Néphrite interstielle

Mollitoris 1989

15)Grande Ortie:Oedème

Molitoris 1989

                                           Bref rappel clinique

                        1)Insuffisance Rénale

Correspond à l’altération des fonctions des deux reins ne filtrant plus le sang.Elle augmente avec l’age:9,4% dans la poulation américaine de 1999 -2000.En 2009, en FRANCE  Total :36.000 insuffisances rénales et 33.000 greffes rénales.2800 gréffés en 2009.

 

Prévalence avec l’age et le diabète et HTA :81% des insuffisants rénaux sont hypertendus.Il faut maintenir la tension à 13/8,corriger le diabète,maintenir par le régime peu salé et moins protéiné une protéinurie <0,5gr/j

L’insuffisance rénale se présente par:

a)Insuffisance Aigue: baisse de presion artérielle brutale (hémorragie,choc septique)médicament toxique,obstruction des voies urinaires:prostate,calcul

b)Insufficance chronique qui ne régresse pas induite par diabète,hypertension souvent avec lésions vasculaires associées.Trouble Calcique et Phosphorique

Si mauvaise correction du diabète,hypertension,arrêt du tabac,cholestérol si assoçiations vasculaires,l’insuffisance rénale progresse de 12% par an

                          2)Glomerulonéphrite ou Glomérulite

a)Affection touchant l’unité foncionnelle:le glomérule.

Peut se manifester

*silençieusement ou avec hématurie et protéinurie

* Aigue d’origine infectieuse(streptocoque)virus,autoimmune.Généralement,avec traitemement guérison à 95 %.50 % des glomérulonéprites non guéries sont causes d’insuffisance rénale

b)Evolution vers chronicité (diagnostique biopsique):et syndrôme néphrotique;glomérulonéphtrite extramenbraneuse,menbraneuse proliférative,extra-menbraneuse,segmentaire ou focale,maladie de Berger (25 % des glomérulonéphtrites,avec dépot d’IGA)

c)Rôle majeur immunitaire

d)coagulation intravasculaire en supplément ou et avec  problème immunologiue

e)Atteinte dégénérative avec fibrose dominante.

 

De toutes les façons ces problèmes sont spécfiquement du domaine médical et si les plantes sont abordées en partie  pour montrer  le problème immunologique ,vasculaire,fibrose pris en charge par les plantes chinoises et qu’ il ne serait question d’intervenir  sans l’avis d’un service néphrologique et rappeler que ces études nécéssitent une serieuse randomisation et un sévère encadrement

     

              METAANALYSE DES PLANTES CHINOIS  UTILISEES

                             DANS  l’INSUFFISANCE  RENALE           

Cette métaanalyse ne constitue pas un vademecum d’utilisation des plantes dans les glomérulonéphrites chroniques.L’analyse se heurte à l’évaluation clinique et histologiques des maladies,et de considérer si le passage de l’expérimentation animale aux essais humains est possible et si les plantes utilisées ne présentent pas par elle-même une toxicité insuffisamment mise à jour et de connaitre si leur utilisation au long cours ne compromettent pas l’immunologie des patients qui en cours de ces affections rénales présenteraient des infections ou pathologies cancéreuses intercurrentes

.

Cette randomisation est la pierre angulaire de toutes thérapeutiques et en dehors de tout conflit d’intêret.Plusieurs plantes ont été testées en CHINE dans les glomérulobéphrites chroniques,avec des résultats  différentiés donc non généralisables ou avec des réactions secondaires.Une bibliographie permettra de cadrer les publications et leur réalité à long terme et leur légitimé.

 

                      1)ASTRAGALUS MENBRANACEUS ou  DONG QUAI

 

Cette fabacée présente flavonoïdes,polysaccharides,glycosides triterpéniques,astragalosides,saponines,amino-acides (Zhang 2001).Il stimule le système immunitaire,la diurése,anti-oxydant,anti-inflammatoire,son composant Astragaloside IV inhibe l’influx clacique,vasodilatateur,anti-thrombotique,immunomodulateur,anti-inflammatoire .(Zhao,Yang,li,Astragaloside and myocardic injury.PLoS One 2012,7e44938

a)Essais in vitro et modélisations

*Monocytes de patients ayant un Lupus:L’Astragale rétabli l’activité des cellules NK(Zhao 1992)

*Elévation des interleukines et facteur nécrotique TNF Alpha sur rein néphrotique de l’enfant,avec predisone et Astragale (Yu 2001)

*rein ischémié ou fibrose.Effet de l’Astragale sur cytokine.Réduction de la protéinurie sur syndrome néphrotique induit par adriamycine (.SU 2000)

*Syndrôme néphrotique induit par puromycine:Astragalus et Angélique retarde la fibrose.Astragalus et Enalapril reduit l’expression du collagène 3 ,4 et fibronectine,laminine des fibrose rénale.(Wang 2002 et 2004)

*Astragalus plus Angélique action supérieure sur la fibrose que Enaiipril, et fibrose induite par puromycine ou uropathie obstructive(Wojcikowski 2010/Min2003/Yu 2000)

*Astragaloside IV accroit prolifération lymphocyte T et B. et anticorps (Wang 2002) invivo et vitro

*Nephroprotection de la nephropathie diabétique.Zhang 2009

*Néphropathie diabétique et protection des polysaccharides de l’Astragalus.Zhang,Wu,Deng,J,Of Ethno.pharma.12-2007

*Astragale atténue l’infiltration des cellules inflammatoires induite par l’ischémie (Chen 2000,Jang 2003,CAI 2001).Action activée avec l’Angélique(Wang 2004)

*Astragale + Angélique atténue la protéinurie (modèle rat 5/6 néphrectomisé) mieux que l’enalapril et améliore l’insuffisance microvasculaire (Song 2009)

*Combinaison astragale et angélique réduit les dépots sur la matrice rénale extracellulaire (EGM:collagène 3 et 4,fibronectine,laminine aussi bien que l’expression des m.ARN et proteine TGF.Béta dans les tubules V et glomérules soumis à un syndrome nephrotique induit par la puromycine (Ding 1998)

*Inhibition de l’activation des myofibroblastes:néphroprotection de l’astragale (Zuo 2009)

Etudes Cliniques sur l’Astragale

Il est surtout question de la diminution de la proéinurie dans les syndrômes néphrotiques. avec injection de 40gr/j d’astragale sur 3 semaines sur 30 patients présentant des affections différentes glomérulaires  :mesangioproliférative (IgAN nephropathie) N=21 IGAN,Focales et segmentaires n=8 FSGS,menbraneuse MN=1.

*La protéinurie est réduite globalement de 2328 + ou – 3157 à 1017 à + ou  – 765 mg/j:Shi 2002

*Amélioration de la dyslipidémie dans le syndrôme néphrotique.Wang 2009

*Influence de 32gr d’astragale en IV par j sur la créatine et  sa clearance:Créatine de 244= ou -51 à 162 +ou – 63 mmol/l.Clerance de 37 =ou -6,2 à 53,4 + ou – 5,3 ml/mn (Zhao 2000.A) dose plus élévée 40 mg/j effet supérieur à 75 mg/j de Captopril (Yang 1997)

*Un seul cas de syndrôme néphrotique s’améliorant avec 15 mg/j.après echec  de clyclosporine, et inhibiteur d’angiotensine.A l’arrêt de l’astragale réapparition des symptômes,à la reprise de l’astragale rémission complête (Ahmed 2007)

Apès études éliminants effets toxiques,résultats hasardeux,expérimentations,la dose préconnisé par Yu (2007) est de 0,5g/kg,cependant il a été reporté un effet foeto-toxique chez le rat à dose élevée..il est recommandé malgré des expérimentations contradictoires d’eviter de donner de l’Astragaloside en intraveineuse durant la grossesse;Jiangbo (2009)

Evaluation de L’Astragale

Il est considéré par les auteurs qur l’astragale aurait un potentiel d’utilisation dans les glomérulonéprites actives.mais l’ écueils majeur apparait,l’Astragale n’est pas utilisée seul et souvent avec le Ligustrum.

L’évaluation sur la protéinurie ne semble pas un critère suffisant,d’autant plus que les critères histologiques sont hétérogénes et que les temps d’inclusion sont insuffisants. et on sait que si les glomoérulonéphrites  aigues sont traitées à temps et dans les règles,elles guérissent à 95 %.

.Shi en 2002 rapporte des essais sur uniquement 3 semaines.

L’intêrêt de travaux à prolonger  sur l’Astragale  semble porter sur son action sur la fibrose  et de savoir s’il peut être conçu comme un agent complémentaire utile ????

 

                              2)ANGELICA SINENSIS ou HUANGQI

 

Bien que citée,il n’existe pas d’étude redondante sur cette plante en néphrologie.Elle est souvent associée avec l’Astragale  et doit être donc être séparée .Surtout elle est Anti-coagulante et oestrogénique.

L’assoçiation astragalus et angelica sinensis sont des séries de faibles cohortes et les études n’ont permis que de mettre une faible incidence sur la néphropathie diabétique

Les assoçiations ont été surtout positive expérimentalement  sur la fibrose des néphropathies induites par la puromycine et obstruction urétérale unilatérale.

Wang,Li,Yu,Zhao,Zong.Life Sciec.13 fevier 2004

Assoçiations,prévention de la fibose induite par l’ischémie.Meng,Qu,Tang,Ca,Wang.Li Vascular.Parm.08-09.2007

 

                             3)TRIPTERYGIUM WILFORDII ou LEI GONG TENG

 

Son extrait le Triptolide PG490 est connu depuis plus de 30 ans en Chine pour trairer les  glomérulonéphrites et avec des effets importants sur la protéinurie.

Cette Celestracée est connu comme anti-inflammatoire agissant dans le rhumatisme rhumathoïde (Gu 1995).ces composants associent:diterpernoïdes:triptolide,tripdiolide,alcaloïdes,glycosydes et tritoquiniones (Gu 1995 ,Ma 100&,Kupchan 1971).le composant diterpène Triepoxide tripolide est l’élément majeur.On le considére comme immnunodépreseur,anti-inflammatoire voire potentiel agent anti-cancéreux

Essais in vitro et modélisation

*Le composant Triptolide a surtout été étudié dans  la polyarthite:action des polysaccharides sur encodage des génes des macrophages engagés dans  les pro-inflammatoires cytokines,TNf Alpha,inhibition des PGE 2,Cox 2 (Lin 2001).Essai au Canada avec bons résultats (Cibère 2003).A suivre et à confirmer..

*Un seul cas est cité traitant une glomerulonephrite membraneuse assoçiant,Triptolide et Emodine (issue de la Rhubarbe chinoise (DaI 2000)

*des études ont été pratiquées sur le caractère immnosuppreseur du Triptolidine et son éventuel application dans les processus de transplantation.

*Evaluation de Dai 1993,modification des phénomènes de rejet et apoptose (Yang 1998),atténuation des facteur Kappa.B(Li2002).Action supérieure à la cyclosporine (Hong 2002) sur l’inhibition des cellules tubulaires proximales humaines.

*réduction des réactions générées par l’oxygénation et activation protéine kinase mitogéne (Zhou, 2008).

*Amélioration des Glomérulonéphrites de souris ayant un Lupus (Tao 2008)

*Induction de relarge calcique sur PC2 dépendante calcique,d’oû restauration du calcium, une voie de recherche pour traiter les maladies Polykystiques Rénales dominantes autosomales selon Leueronroth 2007.

La plante entraine des troubles gastro-intestinaux,toxicité hépatique ,stérilite et troubles de l’hématopoièse.Même s’il est dit qu’elle n’est pas néphrotoxique,ce qui est la moindre des choses dans ces indications,le peu d’informations et d’essais  nécessitent une prudence élémentaire.,d’autant que son effet immunodépresseur nécessite plus d’études pour apllications.

ESSAIS CLINIQUES

A)15-18 pateints atteints de synfrôme néphrotique avec 2mgr/j pendant 4 semaines.6 cas avec changements minimes, diminution de la protéinurie de 2,24 à 0,5 G/J.

Faible cohorte avec une baisse de la protéinurie dans les glomérulonéphrites mésangiales prolifératives.(Rong 1998). ou autre non spécifié histologiquement (Quin:1981 et Wang:1991)

B)Etudes sur 12 mois de 79 Allo-greffes traité par cyclosporine,azathioprine et Triptolide  1 ou 2mgr/jour,meilleurs résultats avec taux de rejet plus bas qu’avec le traitement standard.(Ji 1998)

 

                                     4)RHEUM PALMATUM ou DAHUANG

 

Classique  laxatif de la médecine chinoise ,contient Deux  ANTHRAQUINONES EMODINE et RHEIN,dont il faut rappeler le caractète potentiel cancérigéne colique remis à l’ordre du jour pour toute plante contenant des anthraquinones Aloes,Bourdaine,Sénné,Cascara,Nerprun

On rencontre la Rhubarbe de Chine dans beaucoup de formulations et son tannin aurait un lien avec ses effets rénaux.

*En fait,l’Emodine (Li 1996) est le composant agisant au niveau rénal inhiibant l’expression des polysaccharides et baisse de TNF alpha et interleukine 6 au niveau cellulaire tubulaire .Zhu,Wang,Yang Suppresion of liposaccharide-induced upregulation of toll-like receptor 4 by Emodine.Mol.MedRep.2012;6;493-500.

*L’émodine decroit la glucogénèse tubulaire et des adénosides phosphates épithéliales,suppression de production de cytokines macrophagiques (Li. 1996).Retard du cycle cellulaire (Liu 1996).Donc effet global néphroprotecteur par inhibition de l’activité TGF-béta.

*La Rhein accroit les transporteurs 1 pour métabolisme glucidique cellulaire et décroit l’hypertrophie mesangiale cellulaire et synthèse de la matrice extracellulaire.Zheng,Zhu,LiBr.J;Pharm;2008;153,1456-64.Retarde la progression de la néphropathie diabétique 5jia 2007),améliore l’hyperlipidémie et suppression de la productionde TGF.Béta (Guo.2001;Zhang 1999)

Essais in vitro et expérimentaux

*Essai sur rein de Rat réduit au 5/6.Au bout de 16 semaines 75% des rats survivent. ave la rhubarbe..Comparaison avec Enapril.71 % de survivants..Amélioration des fonctions rénales et protéinurie dans les 2 groupes.(Yang 1994/Zhang et El Nahas 1996)

*Les Tannins de la rhubarbe réduitent la toxicité urémique et améliore la fonction rénale (Yokozawa et Fujiko 1991/Yokozawa 1997)

*Antagonisme de la Rhein sur l’effet TGF Béta1 des cellules mesangiales(Guo 2001) et atténue l’hypertrophie épithéliale tubulaire et accumulation de la matrice extracellulaire (Guo 2001/Zhu 2003),protection de la fonction endothéliale (Zhu 2003)

*Protection des tubules rénaux proximaux du segments S2 contre les sels de Cadnium , sel de Mercure et Gentamycine avec Rheum Emodi;Jour.Ethiop.Janvier 2005/Alam,Javed,Jafri

Essais Cliniques

151 patients avec une créatinine initiale à 328 mmol/l +ou –  92.Groupe rhubarbe 25,9%,Groupe Captopril 54,3%,Groupe régime 13,1%.Sur 32,5 mois.Le groupe Rhubarbe plus efficace que groupe Captopril plus long à agir..Meilleurs résultats si assoçiation Rhubarbe plus Captopril(Li 1996/Yu 1995).Etude similaire avec 10 patients par groupe.,le bénéfice est meilleur dans les deux groupes avec rhubarbe (Zhang 1995)

Métaanalyse sur 9 Etudes.Le groupe rhubarbe a des résultats meilleurs que Sans traitememnt mais pas de résultats supérieurs à Captopril.Les auteurs concluent de la la faible qualité des essais et notent les effets secondaires majeures pouvant intervenir sur les électrolytes et les fonctions hépatiques:nausée,vomissement,diarrhées,douleurs abdominales.Phénomènes observés avec 3gr de Rhubarbe.

Effets secondaires de rheum.Yang.2012;China.pract.Med.7;230-131

Donc recrutement insuffisant,éléments biologiques insuffisants;le problème posé par Yu (1995) est la standardisation de l’extrait de rhubarbe.Mais devant la discordance des essais et l”absence de faits histologiques,la randomisation des essais comparatifs rhubarbe-Captopril nécéssitent une révision avant l’hypothèse d’une future application.

Cochrane data base;Rhem and Chronic kidney disease 2012;7,CD;008000.Wang,Song,Yue

Li:Rhem off:a new lead in preventing of chronique faileure;Chin.Med.J.1996;109;35-37

Donc Rhuem et insuffisance rénale en attente de randomisation perrmettant de justifier son utilisation,pour l’instant prématurée

 

                           5)LIGUSTICUM WALLICHII ou CHUANXIONG

 

Apiacée pour ischémie,thrombose,troubles sanguins.Composants:Alcaloïdes,Tetraméthylpyrazine appelé Ligustrazine,acide férulique,chrysophanol,acide sedanoique,huile essentielle (1 à 2 %)

Essais In-vitro et expérimentaux

Tetramethylpyrazineanti-oxydant prévention de la maladie rénale chez la souris .n’est pas un modèle représentatif pour l’homme.(Liu 2002).

Essai du Ferulate sur nephrectomie 5/6:amélioration clearance de la créatinine (Liu 2002) et action histologique.Réduction de la protéinurie sur syndrôme néphrotique induit. (Liu 2002).Action sur l’expression anormale endothéliale induite par TNF.béta (Wang 2003 et inhibition de l’expression de e-selectine (Zhao 2003),antagoniste de l’activité endothéline (Wang 1999)

 

Essais Cliniques

*Ligustrazine ralentie la maladie rénale,Essais sur 45 patients avec biopsie montrant une prolifération des cellules mesangiales..Comparaisons avec groupe sous stéroïdes,cyclophosphamide,losartan,dipyridamole,ou ligustrazine.(80mg 2 fois par jour),sur 3 semaines.

Patients sous ligustrazine:augmentation du débit urinaire,clearance de la créatinine Tang 2003

*Prevention pour néphrotoxicite de la gentamycine chez l’enfant (Yang et Ren 1994).acide Férulique protecteur contre la néphropathie diabétique (Zheng 2001)

*Evaluation sur 82 patients (Ren 2001).Le composé férulique est considéré comme hypotensif et baissant urée et créatinine.

*67 patients sous captopril et férulate de sodium,sur 30 jours:réduction de l’urée et créatinine (Zhou et Yuan 2003)

*Réactions secondaires en haute dose;vomissement et vertiges (Steven 1998)

C’est une des rares plantes référencées pour les maladies rénales et chez l’enfant.Son homologation n’est pas acquise bien que pour une fois les modes d’action sont connus:antagoniste de l’activité de l’endothéline.

 

 

 

                       6)PERILLA FRUCTESCENS ou SHISO ou SAIREI-TO

 

Labiée utilisée comme épice.,connus traditionnellement pour traiter les maladies rénales.mais il est rarement seul,en combiaisons comme le TJ114 avec 12 plantes,le Sairei-to.il fait partie des complexes japonais Kampo appelé Saiboku-to.Sairei-to est donné classiquement pour traiter les maladies du collagène,oedème dans le syndrôme néphrotique.

 

Essais in vitro et expérimentaux

On se heurte naturellement à la complexité de la formulation de Sairei-to:Jujube,Buplereum,Scutellaria,Poria.,Cinnamomum;Plypore,Réglisse,Gingembre,Ginseng,Pinella,Alisma,Artractyloïdes;

Ces effets secondaires sont loin d’être anodins

A)

Hypersensibilité;rash,urticiare

*Digestifs;Anorexie,nausée,vomissement,diarrhée

*Urinaire:pollakiurie,miction douloureuse,hématurie

*malaise

B)

pneumopathie intersticielle si associée avec interféron Alpha

Pseudo-Aldostéronisme,Myopathie,Hépatite.

Expérimentalement,inhibition plaquettaire,baisse les IgA,la protéinurie,accroit le developpement cellulaire glomérulaire.(Makino 2002),antimésangial prolifération (Onon 1998-2005/Awazu 2002,interférence avec prostaglandine (Suzuki 1997),

Prévention avec accroissement des IL2 avec Sairei-to et saikosaponine D (dérive de Beuplerum)

 

Essais cliniques

 

La formule japonaise Kampo TJ-96 a un effet sur les infections associée avec Ig AN (Ono 1992).Même essai chez 101 enfants avec IgAn avec biopsie ;pendant Deux ans.46 % des enfants n’ ont pas de protéinurie et hématurie comparé à 10  % d’enfants non traités (Yoshikawa .1997)

 

Critiques

On évoque le caractère  de guérison spontanée de ce genre d’affection.La difficulté de connaitre l’agent actif est à souligner et laisse la porte ouverte à controverses et analyses contradictoires.En ce qui concerne Perilla un seul essai positif a été décrit.C’est peu,les accidents de la formulation sont loin d’être neutres et malgré tout, l’indication de la formule Kampo. chez l’enfant justifierait plus de retenues.

 

 

                               7)SALVIA MULTIORRHIZA ou DANSHEN

 

Cette labiée est réputée pour son action dans l’angor,maladies vasculaires cérébrales,troubles du sommeil,hépatite,cirrhose,dysménorrhée et maladie rénale chronique depuis 30 ans.Le constiutant majeur est le lithospermate magnésien (Yokozawa 1999).Attention elle est anti-coagulante.

 

Essais in Vitro et Experimentaux

Le lithospermate  B et autres constituants augmentent le débit plasmatique rénal et filtration glomérulaire.anti-oxydant améliorant ischémie et perfusion sanguine (Kang 2004 et Guan 2009)

 

Essais Cliniques

 

*Xue (1003) rapporte des dialyses péritonéales faites avec  Danshen : amélioration urée,créatinine,clerance et acide urique

*Avant 1980,Dansen était donné pour prévenir les rejets de greffes d’organes.Etudes pharmacologiques faites par Zhuang (1988) et métaanalyse en 2004 par Zhang.une étude sur 81 transplants aurait été publiée sur 14  jours comparant groupe Danshen et groupe méthylprednisolone.Il n’est pas dit si Danshen aurait un effet favorable,les effets anti-rejets sont prouvées expérimentalement mais les critères cliniques et méthodes sont insuffisantes pour élargir cette indication,de plus le temps d’études est extrêmement court.,et ne jamais oublier son caractère anti-coagulant et possible effet immunosuppresseur additionnel.

 

                                         8)ARCTIUM LAPPA ou NIUBANZI

 

Cette composée connue pour ses actions cutanées,anti-microbienne et ani-mycosique;son arctiine et arctigénine sont les composants essentiels:immunostimulant,cytotoxique,anti-inflammatoire,immunomodulateur,anti-mutagène,inhibiteur plaquettaire,anti-allergique

 

Essais  in  vitro et expérimentaux

*L’Arctigénine désactive les polysaccharides (LPS)stimulateurs NO et Cytokines THF Apha et IL6 macrophagiques,donc anti-inflammatoires (Zhao 2009).L’Arctiine agit sur les lésions rénales et production des pro-inflammatoires cytokines (Interleukine et TNFAlpha),et sur la superoxydismutase.L’arctiine améliore paramètres et lésions histologiques:effet bénéfique sur la glomeronéphrite par suppresion de l’activation de  NF-KappaB et translocation nucléaire.(WU.2009)

Comparaison entre Uva Ursi,Equisetum,,Arctium lappa,Verbena off,Taraxum off,sont cencés agir sur la variation des citrates,calciurie,phosphaturie,ph,diurèse ;les saponines interviennent sur la dégradation des suspensions des microprotéines.En fait, il existent peu de différence entre les plantes,International urology and nephrology Graces,Mellero,Prieto;and co;1994

*Amélioration expérimentale  effective  de l’ Arctiine (Arctium lappa) sur les glomerulonéphrites induites.Phytomedecine 2009.Nov.16(&&)1037-41.Wu,Sun,Han,Ye:suppresion de l’action NF Kappa.Beta et Cytokines.

 

Essais cliniques

malgré des essais de laboratoire prometteurs aucune donnée clinique n’est disponible

 

                     9)CORDYCEPS SINENSIS ou Dong chongxiacao

                                   et son composant H1-A

 

Cordyceps est un dérivé mycosique parasitant la larve Lepideptora;ces composants peptides cycliques sont connus traditionnellement pour  les troubles urinaires et oédème,l’impact rénal est un élément théorique de la medecine traditionnelle

Les  composant du Cordyceps sont  anti-oxydants .les extraits inhibent la prolifération des cellules mésangiales Lin,Ku,KuoJ.Lab.Clin.Med 1999;133-55-63/Yagamuchi,Katota,Nakamura.Phyto.res.2000;14-647-49/Yang,Huang,Hisch,2003-Jlab.Clin.med.141-74-83

 

Essais de laboratoire

Protection rénale sur modèle ischémique et reperfusion Shahed..Kim,Shoskes.2003.Transplant Proc.2001-33;2986-87

Effet  sur maladie auto-immune.Yang,Chen,Kuo,J.Lab,Clin.Med 1999_13′-142-43

Effet sur la therapie immunosupressive dans la transplantation rénale.2009/Transplant.Proc.41-1565-69

 

Essais cliniques

Dimunution de la toxicité de la Cyclosporine chez 69 transplantations/Xu,Huang,Jiang/Nephrology Dial Transplant 1995-10-142-43

Applications clinique du Cordyceps dans la thérapie immnunosuppressive de la transplantation rénale.Li,Xue,Tian.2009.Transplant Proc.2009-41-1565-69

Effets du Cordyceps sur la fonction rénale des pateints sous allogreffes.2011;Urolog.Int.86-298-301/Zhang,Wang,

 

Effets secondaires

Bouche sèche,nausée,troubles gastriques.

 

                                                   

                     10)BUPLEURUM SINENSI ou Bei Chaihu,Shi-Ho

Cette racine de plante fait partie du composant de 12 plantes évoqué dans le Pirella avec le complexe SAIREITO;L’élément principal du Buplueurum est la Saikosaponine et son épimère saikonine d,saponine trirepernoïdes anti-inflammatoire.

Revue de détails phytochmique du Buplereum.Ashour,Wink.J.pharm.2011-63-305-21

Il fait partie de la composition japonaise Shai-Saito-To TJ9 (composé de 7 plantes) utilisée pour prévenir l’évolution vers la chronicité de l’hépatite B et surtout dans l’hépatite C

*Négativation de 50 % de l’AgHBe de 14 enfants ayant une hépatie B sur une période  de 0,2 à 0,9 mois.Taijifi.Am;J;Chin.Med 1991

*Prévention sur l’évolution vers la cirrhose sur 260 patients.Suivi de 5 ans.L’effet est sigificatif chez les patients sans Antigène HBs,survie plus longue.Considéré comme une chimioprotection contre l’hépatome..Oka,Yamamoto,Khuroki.29 juin 2006.

 

Essais de laboratoire

Prévention de la prolifération des cellules mésangiales d’une glomérulonéphrtie.Ono,Liu,Makino.Bepri-on Exp;Nephrol.2005/100-e132-e143.

Baisse de la protéinurie chez un rat subtotal néphrectomisé.Miumra,Ogowa,Tojo/Am.J.Chin.Med.1990-18-167-74

Temps de survie comparaison Enalapril et Saireiro-To /Satoh,Kancko,Omori./Nihon Jinzo Gakkai Shi 1995-37-112-18

 

Essais Cliniques

Efficacite de Sairerto-to sur néphropathie IgA  de 101  enfants sur 2 ans:Excrétion proteine et hématurie significativement diminuées..46 % des traités normalisé,10 % non traités non normalisés/Yoshikawa,Ro,Sakai/1997.Nihon Jinzo Gakkai Shi-39-503-06

 

Effets secondaires avec le Bupleurum

Pneumonie intersticielle/hépatite,/élévation des test hépatiques,/oedéme,/hypertension,cystite,/troubles gastro-intestinaux (nausée,diarrhée,vomissement)mais ausi immunodéficience/,ulcère gastrique,:ostéopoprose si assoçié avec corticoïdes.

Devant de telles réactions secondaires Bupleurum et Saireito ne semble la réfèrence à privilégier .

                               11)WITHANIA SOMNIFERA

Nephroprotection contre Gentamycine.Effet dose dépendante.Dose,250 mg:500 mg/750 mg.500 mg dose éfficace.REN.Fail 2009.Jeyanthi,Suburamana

        Les Plantes sont-t-elles à privilégier en cas de Glomérulonéphrites ?

Sur le plan théorique deux plantes semblent rassembler les critères de sélection de randomisation pour prévention contre la FIBROSE et lutte contre le processus MESANGIAL :ASTRAGALE et LIGUSTRICUM. Si il y a progrès et service rendu et un avis positif des services de néphrologie,il est possible  de prévoir des phases  randomisées sévèrement encadrées,pour l’instant,en 2014, pas de concensus favorable.

Le problème des plantes TRYPTERYGIUM et CORDYCEPS IMMUNODEPRESSIVES ne paraissent plus adapées face aux nouvelles thérapeutiques modernes et engagées dans les services hospitaliers.Le risque est trop grand et le bénéfice est faible et surtout date puisque ces pratiques sont répertoriées  dès 1980.Les Allogreffes sont un progrès considérable et toute plante utilisée doit faire poser ces questions en 2014:est-telle néphrotoxique et son caractère immunomodulateur n’interviendrait-il pas sur un rein fonctionnel et protégé et traité ,enfin vérifier les réactions secondaires qui font le lit des troubles électrolytiques qui n’ont pas leur place en néphrologie.(plantes diurétiques ou avec anthraquinones)

 

Gloriosa Superba et Colchique

                             La GLORIOSA SUPERBA

C’est un exemple type de modèle industriel de source médicamenteuse remplaçant la Colchique,étant clairement entendu que la colchicine ne relève pas de l’auto-médication mais de prescriptions médicales.L’intérêt de cet exposé est de comprendre que les réserves de plantes ne sont pas inépuisables,puisque qu’en 1980 l’industrie pharmaceutique européenne nécessitait le traitement de 180 tonnes de semences de colchique provenant de 130 millions de plantes(tributaire de l’importation) alors que dans les semences mûres de Gloriosa Superba,les concentrations de composés actifs sont nettement supérieures à celles isolées dans les graines de la colchique,colchicum autumnale.Il doit être bien entendu que la toxicité de la Colchique surtout chez la personne agée a fait modifier sa prescription aux profits des anti-inflammatoires,ce problème est donc du domaine médical.

Gloriosa Superba

C’est une liliacée surnommée Liliacée de Malabar,appelée par Linné”La Glorieuse”,introduite au XIX ème en Asie tropicale,(moitié Inde du Sud)et Afrique du Sud,au port de liane avec fleurs rose orangée,se developpant en 5 et 6 ans,fournit 15 à 18 graines par plante adulte.

Elle fournit les mêmes substances majeures de la Colchique:colchicine,déméthyl-3 colchicine,colchicoside et homologues N.formylés .Dans les semences mures de Gloriosa les substances colchiniques sont en proportion supérieure  à celle contenue dans la colchique.

Cet exemple industriel est le témoignage de recherches intensives mais ne doivent en aucun favoriser une automédication de plantes potentiellement dangereuses,il faut toutefois remarquer s’il est satisfaisant de diversifier les sources d’une molécule,les méthodes ont considérablement évolué en modifiant le procédé de recherche par le Drug Design ou Chimie Combinatoire

.Toutefois le décryptage des plantes ayant des vertues thérapeutiques traditiionnelles est toujours d’actualité,fait par l’équipe de Julie Hawkings sur 20.000 plantes,1500 ont été isolées,plantes du Népal,Nouvelle Zélande,Sud de l’Afrique(Proc Natl Acad Sci /Usa/ 2012)

Rabelais

On retrouve un usage traditionnel en Inde notamment dans le Caraka Shamita oû la racine tubéreuse de Gloriosa est donnée à 3-6gr pour prurit,laxatif,dermatoses,abortif,douleurs pendant le travail de la grossesse.

Les études récentes ont confirmé le caractère stimulant utérin et antibiotique de Gloriosa.Mais ,sont soulignées les réactions secondaires  irritatives digestives :vomissement,purgation.De toutes les façons Gloriosa Superba ne doit pas  être pris en automédication du fait de ses composants colchiciques,donc du domaine exclusif médical

Gou Teng,Uncaria Rinchophylla,Arythmique,Hypotenseur,Anti-épileptique,protectrice cérébrale

Download Download copie 2Download-1 copie 2                    

UNCARIA Rinchophylla,Gou Teng

Une etonnante plante à action cérébrales et cardio-vasulaires, et un grand classique  traditionnel de traitement antiepileptique chinois et japonais.

Les Rubiacées chinoises sont classiquement  d’action antipyrétique,anti-convulsiviante,

anti-migraineuse,anti-hypertensive.

Globalement ces actions regroupent celles des UNCARIA de type Rhynchophilla,Macrophylla,Hirsuta,Sinensis,les crochets de liane sont utitlisées

 

Le point commun est la présence d’alcaloïdes  Iso et Rhynchophilline,Hirsutine à actions cardio-vasculaires et cérébrales.Traditionnellement Uncaria Rhynchophylla est utilisée traditionnellement dans les épilepsies,migraines,vertiges,antypyrétique et anti-hypertensive.,étourdissement.Dans la médecine  japonaise YOKUKASAN ou CHOTO,ou chinoise Yi-GAN-SAN sont des composants de type multipharmaque avec Uncaria utilisé pour chez enfants hyperactifs et dans  les troubles cognitifs dans la démence du sujet agé.Neuroprotecteur,Il est même envisagé des actions anti-psychotiques.et une action sur le syndrôme de manque morphinique.,action préventive et thérapeutique de l’Alzheimer.

Il faut insister que l’espèce péruvienne,Griffe du Chat,Uncaria Tomentosa, a des actions fort éloignées des variétés chinoises,et ne doit en aucun cas être confondue avec elles.

Les Formules  Traditionnelles Classiques

 

CHOTO-San ou YOKUKANSAN :contient:Uncaria Rhynophylla 3gr,Atractylodes lancea 4gr,Poria Cocos 4gr,Cnidium officinale 3gr,Angelica Acutiloba 3gr,Bupleurum Falcatum 2gr,Glycyrrhhiza Uralensis 1,5gr.

Donnée dans l’agitation des démences et hyperactivité de l’enfant.

CHOTO-KO ,autre formule assoçiant:Uncarai Rhynchophylla,Gypse,Gingembre,Chrysantenum,pericarpe d’Aurentium Nobilis,Ophiopogonis,Ginseng,Hoelen,Pinellia,Glycyrrhiza Uralensis

.Donnée pour déclin cognitif et démence.

CHIMIE

1)Avant tout des alcaloïdes oxyindoles tétraycliques ,la rhynchophyllie est le composant majeur (mais absent des feuilles)r.Mais d’autres isomères sont présents:isorhynchophylline,Corynoexine et sa forme iso.Dans l’ensemble les crochets de tige d’uncaria contiennent un total de 97% d’alcaloïdes de type corynoxane:rhynchophylline,iso-rhynnchophylline,corynoxine,et sa forme B,corynoxeine et forme iso.

2)Des Alcaloïdes Indoles:Hirsutine,Corynantheine, et forme dihydro,geissoschizine méthyl ether,vallesiachotamine,akuammigine.

3)Triterpenes:Acides uncariniques A,B,C,D,E

4)Epicathechine et Cathéchine,sutout trouvé dans l’extrait méthanolique et d’action neurologique,mais à démontrer .

PHARMACOLOGIE

a)Avant tout action cérébrale,

oû deux molécules apparaissent primordiales:Rhynchophylline et Gessioschchizine,composant extrait du traitement traditionnel Yokukansan.

1)Rhynchophylline

Inhibe directement les canaux calciques et faible activation des des canaux potassiques extracellulaire,intrevention par les cytochrome P450 CYP1A1/P2D/P2C.Faible concentration cérébrale

2)Isorhynychophylline:activité anti-arythmique

3)Hirsutine:action cardio-protectrice contre l’hypoxie

4)Gessoschizine:action de relaxation endothéliale après induction adrenaline.Baisse de la Tension Artérielle.

5)Corynoxeine:réduit la prolifération des muscle lisses,en agissant sur le facteur de croissance PDGF et synthèse de l’ADN,donc action Anti-Atherosclerosique.

6)Reduction de la peroxydation lipidique de la membrane du globule rouge

7)Action Sur la Neurotransmission GLUTAMINERGIQUE de Rhynchophylline et forme iso:Inhibitionsur le flux calcique,donc inhibition des recepteurs NMDA

8)L’uncaria ne modifie pas la neurotransmission GABAergique.

9)Action inhibitrice de l’acéthylchlinostérase par Geissoschizine.,action non-compétitive.Corynoexine et isorhynchophylline,vallesiachotamine sans actionanti-cholinestérasique.:donc action cognitive.,atténue l’amnésie

9)Action sur Neurotransmission Serotinergique par Geissoschizine,action sur les recepteurs 5-HT1 A.Hirsutine et hirsuteine ont une faible influence sur les 5 HT.

10)Action sur la neurotransmission Adrénergique:Affinité de la gessososchizine sur les recepteurs adrénergigique Alpha 1;de même rhynchophylline et orynoexine,la tamsulosine est inhibitrice.

11)Action sur Neurotransmission Dopaminergique avec la Gessioschizine. affinité pour les recepteurs D2,il semble avoir une action anti-psychotique similaire à l’aripiprazole

 

12) Action neuroprotectrice contre la mort neuronale induite par glutamate avec Hirsutine,Hirsutéine,Geissoschizine.

13)Neuroinflammation;Hirsutine antiinflamatoire hypocampique,action sur microglie.effet sur les recepteurs kénates.

14)Locomotion:Geissoschizine à haute dose supprime l’activité motrice.,convulsions.

15)Action anxiolytique comparable à la buspirone ,activation de de la 5-HT1A par gleissoschizinne.

16)Action sur Memorisation et Apprentissage par Rhynchophylline.

17)Attenuation des signes d’épilepsie comparable au vallaproate.avec Rhynchophylline.Atténuation de la mort cellulaire et prolifération gliale dans l’hippocampe.

18)Action anti-ischémique et protection contre l’AVC de la rhynochophylline évoqué,non dose-dépendante,à prouver.

19)Action Anti-Addictive. sur syndrôme de manque,plante ou Gessoscchizine.,effet sur recepteurs alpha 2 adrénergique.

b)Action anti-inflammatoire et Immunitaire

1)Action sur macrophages en supprimant l’activation NF-kB

2)L’acide Uncarinique augmente l’expresion des CD1a,38,40,54,80,86,HLA-Dr,action de surface sur les recepteurs dendritiques.

3)Action de l’acide Uncarinique sur les cellules T des cellules dendritiques.

3)Action anti-Allergique sur action dermtose atopique,hyperactivité des cellules Th1.

c)Anti-Oxydation

*Supérieure à la vit.E

*Réductionde la superoxyde

*Inhibition des Radicaux Hydroxyles.

*Diminutue peroxydation lipidique.

d)Action anti-Cancéreuse;

Les acides uncarinique C et E inihbent la phopholipase C gamma 1 .:anti-prolifératif et médiateur;

*Action sur Angiogénèse. et prolifération en expérimentation sur cellules de cancer Colique HCT-15,Sein MCF-7,Vessie HT-1197

e)Extension possible en Neurologie

A)ALZHEIMER :action anti-fibrillaire et neuroprotection de la rhynchophylline et ses isomères. contre les protéines ABéta Amyloïdes 25-35

B)Modelisation d’action anti-dopaminergique et anti-oxydartive dans le PARKINSON

C)Action anti-Psychotique dans la SCHIZOPHRENIE avec Gessioschizine comparé à l’Aripirazole.

L’Uncaria Rhynophylla peut-être considérée comme une plante à action exclusive neurologique,mais,il existe toutefois un problème à résoudre différencier l’action de la plante entière,de ses composants majeurs et des préparations traditionnelles dont la tendance est de rapprocher son action globale à un composant simple ce qui est inexact voire trompeur car souvent les plantes associées ont des actions comparables,sont-elles additionnelles ou cumulatives, qu’il serait souhatble de clarifier une presciption devenant alors une véritable assoçiation. de type neuroleptique.

Bibliographie

Action vasodilatatrice de l’extrait ethanolique JMed Food 2017/Loh

Ameloiration ischemie myocardique ; apotose de la rhynchophylline/Mol Med Rep Avril 2019Qui,Cui,Li,Wang,Zhang

Rhynchoplylline Atténue asthme bronchique Exp Ther Med Janvier 2019/Wang,Zhao,Zhou

Action anti-depressive par flavonol,catechine ciblant les recepteurs melatoniques/J ethnoPharm.Mars 2019/Geng,Yang,Ma,Zhang

Action contre depot proteine Beta-Amyloides/Neurochem Int.Dec 2018/Shin,Jeong,Kim,Lee,Choi

Rhynchophylline action sur Abeta 42 agissant sur cognition spatiale./Neuropharm Juin 2018/Yang,J,Zhu and co

Ameloiration du parkinson par inhibition expression HSP29/Celle Physio Biochem 2018/Lan,Zhou,Liu,Huo,wang and co

Hirsutine action sur cellules cancéreuses pulmonaires par voie ROCK/PTEN/PI3K/GSK3béta/Celle Death Dis Mai 2018/Zhang,Li,Tang,Huang,Liu

Isorhynchophilline ,apoptotique et contre métastase cancer hepato-cellulaire /Int Mol ScI Mai 2017/Lee,Baek,Kim,Ko

Hirsutine et Dengue /Front Microbio.Aout 2017/Hishi,Kato,Tajima

Protoanthocyanides de Uncarai et apoptose cancer sein MDA-MB-231 relance l’actionde la 5 fluouracil/Food Chem Tox Sep 2017/Chen,Leung;Zhang,Xiao,Lao

Gessoschizine Methyl ether N-Oxyde AntiCholinestrasique/Nat Prod.Res 2015/Jiang,Su,Wu,He,Peng,Cheng,Zhao

Rhynchophylline contre depot hippocampique des Amyloides-Béta/Neur Res.Nov 2015/Shao,Mi,Zhang,Ren

Gastrodia et Uncaria Anti-oxydative et effets anti-apoptotiques contre ischémie cérébrale.Chin Med Mai 2016/Xian,Choi,Lau,Leung

Antiepileptique Uncaria et Rhynchophylline/Evid.Compl;Aternat Med 2013/Hsu,Tang,Liu,Hseih

Isorhynchophylline Augmente apprentissage et memoire/Neuro Int Oct 2014/Xian,Su,Chen,Lai

Isorhynchophylline protége contre Hypertension pulmonaire Arterielle/Biochem.Biophys.Res Com Juil 2014/Guo,Zhang,Cui,Deng,Xu

Alcaloides de Uncaria et effets neuroprotecteurs /J Asian,Nat Prod Res 2014/Qi,Yue,Sun,Simpkins

Effets antidepresseurs de Isorhynchophylline/Neurochem Res Fvier 2017/Xian,Fan,Mao,Lin

Alcaloides Indole  Antinematodes /Nat Prod Res Juin 2014/Kong,Ma,Huang,Yang,Fu,Zhou,Dai,Yu,Zhao

Effet inhibiteur de  Rhynchophylline sur la contraction arteriollaire endotheliale cerebrale/JEthno.Aout 2014/Hao,Liu,Yan,Pan,Wang,Fan

 

 

 

 

 

GOUTTE

12439240_1715887625293071_6324765781989905332_n11054802_939309796092918_8643648698737495708_o

La Goutte

C’est une maladie inflammatoire,une fluxion articulaire et par  des dépots d’urate de sodium dans les tissus,due à un excès d’acide urique sanguin,les risque de goutte survient pour des valeurs supérieures à 70 Mg/l.Sa Prévalence est de 1,4%  à 7% chez l’homme de plus de 65 ans,augmentation des ratio  due au vieillissement et consommation de soda riche en fructose,facteur d’hyperuricémie..Dans 95 % des cas ,elle est primitive par défaut d’excrétion tubulaire rénal de l’acide urique,d’origine héréditaire dans 1/3 des cas,les causes alimentaires sont classiques.: excès Alcool type bière,Abats,Triperie,Alimentation à base purique,Fruit de mer.

. Hippocrate  dépeint  une pathologie douloureuse  cédant au chant du coq,et Sydenham en 1685 décrit l’accès goutteux dans le “Traité de la Podagre”

 

Connu pour son caractère douloureux et impotence fonctionnelle

,elle doit bénéficier un regard médical particulier par son impact rénal avec 20 % de lithiase Urique , et ses complications  rénales  et vasculaires  sous-estimées; le traitement de la crise   , particulièrement la Colchicine ;nécessite surveillance médicale étroite.et règles strictes.

La Crise de Goutte

fondphytob3

Classiquement  touche le gros orteil dans 10 à 20 % des cas:douleur atroce,exacerbée par le contact des draps,cloue le malade au lit,nbe peut pas dormir.L’orteil est rouge,rouge pivoine,chaud,dilaté,peau séche en pelure d’oignon,fiévre modérée.Sans traitement l’accès dure 5 à 10 jours.Avec la Colchicine à 4mg/j la crise céde en 48 heures.

Critères d’inclusion Classique de la Goutte

*Deux accès de crise sur une articulation à début brusque.

*Accès typique du Gros orteil

*Présence de Tophus (concrétion de dépot uratique sous la peau,souvent apparition tardive au bout de 10 ans(Pavillon de l’ Oreille,Coude,Doigts,Orteils)

*Réponse à la Colchcine

Traitement Habituel

*Crise

Repos et Glace,Antalgique,AINS ,Colchicine (Toujours sur Avis médical)

*Hypouricémiant

Maintenir un taux d’acide Urique à moins de 60 mg.l ou  360 microml

Allopurinol

Probénécide

Benzbrome

Febuxat

Lisinurad

Peg -Uricase

12095230_999037203449793_381483849978289903_o

LA COLCHICINE

Dérivé Alcaloide de COLCHICUM AUTOMALE est un poison cellulaire redoutable ,anti-mitotique ,poison du fuseau, pénétre à travers les lipides des membranes cellulaires,diminue l’afflux  des polynucléaires et lymphocytes ,inhibe la phagocytose de micro-cristaux d’urate et freine la production d’acide lactique en maintenant le PH local à un taux normal .Action toxique aussi sur les cellules intestinales,musculaires,nerveuses et cardiaques.Longtemps traitement référencé de la crise de goutte  sont apparus des indications expérimentales dans:

*Recidive de la péricardite aiguê

*Cirrhose hépatique

*Porphyrie

*Maladie périodique

*Amylose

 

La tendance est de moins prescrire en première intention cette molécule particulèrement toxique;(Principes cités dans BMJ  2005 et 2003 NHG en langue anglo-saxone)  accidents dose-dépendantes , augmentant avec l’age et polymédication et insuffisance rénale.Souvent ,avec la colchicine ,la crise cesse en 48 heures mais aussi apparaissent les premiers signes d’intolérance et d’alertes :la Diarrhée.

Accidents:

Agranulocytose,Neuromusculopathie,néphropathie,troubles neurologiques.Les accidents peuvent intervenir même en dehors de toute affection d’organe,mais surviennent préférentiellemnt chez les patients sous Inhibiteur Calçique type verapamil

<<<<<<<1 mg dose thérapeutique/Commencer  par 1/2  MG par jour

10 mg:dose toxique+++

40 mg:dose mortelle+

 

INTERACTIONS  MEDICAMENTEUSES

Amidarone,Diltiazam;Verapamil,Macrolides,Anti-coagulant,Statine

Interdiction pendant la grossesse..

 

REGULATION DE LA DIATHESE URIQUE  PAR LA PHYTOTHERAPIE

Il faut considérer que la Colchicine est uniquement d’indication médicale ..Les plantes ne sont pas efficaces dans la crise aigue.Le but essentiel est de donner des plantes Uricolytiques,inhibant la Xanthine Oxydase,espaçant les crises et de prescrire des plantes antalgiques et anti-inflammatoires permettant de diminuer la prescription d’anti-inflammatoires.

 

 

LES GRANS CLASSIQUES

 

A)URICOLYTIQUES

 

 

 

PILOSELLE

 

CASSIS

FRENE

GENEVRIER

 

ORTIE

 

VERGERETTE DU CANADA

Astéracée contient Linalol,Terpinéol;Citronellol;Esters et flavonoïdes;Donée soit en décocté à 150 g/l(3verres /j),nébulisat à 50-200 mg par gélule;Peut être asociée avec

*Harpagophytum+Cassis+Vergerette

*Vergerette(Plante)+ Pariétaire(Feuilles)+Sureau(Fleurs)

 

ORTHOSIPHON

 

SIMLAX RIPARIA:anti-hyperucémique et accroit l’effet de l’allopurinol/J of Ethpârm 13 mars 2015/Wu;Wang,Chung,Anderson,Mia,He

 

Feuilles SPARATTOSPERMA LEUCANTYM :actionsur -acide urique et genou goutteux  J Ethono.Fev 2015/Ferrari,de Sousa;Ferrera,Boulos

 

Lippia Nodiflora

Nat Prod Com Juin 2015/Cheng,Murogaiyah,Chen

Baisse acide urique

 

RHODODEDRON  Aldhami BMG Compl Dec 2015/Tung,Lin;Lu,Ho

Baisse uricémie

 

PIMENTA PSEUDOCORYPHYLLUM

Anti-inflammatoire et baisse uricémie /J Ethno Mars 2016 Ferrari,Lemas,Schminth,Brons

 

DIOSCOREA les Saponines baissent l’acide  Urique/Chen,Zhu,Na Juillet 2014

 

 

B)PLANTES A ASPIRINE

 

 

 

 

GAULTHERIE:Huile essentielle de salicylate de méthyl Analgésique et anti-inflammatoire.,anti-prostaglandine,et anti-cox1 et 2

 

 

BOULEAU:Betula Pendula et Platyphylla Ecorce;Anti-inflammatoire,anti-arthrosique

 

SAULE

 

PEUPLIER

 

REINE DES PRES

 

 

C) ANTI-INFLAMMATOIRES

 

 

 

 

HARPAGOPHYTUM PROCUNBENS;

Pediélacée,la Griffe du Diable  :Harpagoside ganglioplégique,Iridoïdes anti-Histaminique et Inhibiteur sur les structures intestinales cholinergiques.Bétastriol anti-inflammatoire.Hypouricémiant et hypoglycémiant

Gélule dosée à 2,5 % d’Harpagoside.

Wegner ,Lupke PhytoRes 2003.75 partients avec gonaligie ;45% baisse de la douleur,35% limitation mouvement,25,4 % impotents;harpagoside à 50 mg  Phyto Res2009.Grant,McBean;analgésique et anti-inflammatoire

 

 

VERGETTE DU CANADA:Action AINS,TNF alpha;Interleukine 4 et 1 béta

Annal Met 2009/Show,Ko;Ho

 

 

AULNE GLUTINEUX:

 

Héterosides et Anthaquinone:Emodine antalgique et bAnti-infmammatoire

Par tannin et composants phénoliques inhibent COX 2;;PGE2,TNF Alpha,Interleukine 6 et 8,métalloprotéines

 

`

GINGEMBRE:

Modéle pour rhumatisme inflammatoire avec Extrait rhizome de Gingembre et Curcuma  Int.J Rhum.Dis Avril 2013.Ramadan,El-Menttshany

extrait rhizome Zingiber Cassumar :abaisse l’expression génétique des érosions articulaires des fibroblastes synoviaux. /Afr J Food Comp Chaiwonga;Ongcha/0ctobre 2010

 

 

CASSIS:Karlsen 2007/Lyall 2009;Horst 2010;Gatbacki 2005

 

 

 

LA Classification doit dans les faits répondre aux résultats Pharmaco-biologiques

 

1)ASPIRINE

Acide Salicilique agit en inhibibant la synthése des Prostaglandines,; à partir de l’acide Arachidonique.prostaglandine: endoperoxydase et synthétase Cyclogénase COX.L’Aspirine est antalgique,anti-inflmmatoire,analgésique,anti-aggrégat plaquettaire

 

 

 

2)ANTI-INFLAMMATOIRE

par Inhibition des Médiateurs  Pro-inflammatoires Interleukine 6 et 8 ,TNF Alpha,PROSTAGLANDINE 2 et COX 2.et inbibition  NO

Saule;

Reine des Prés

 

Saule et Reine des prés Abaisse NO,TNF alfa,Interleukine 6 et NF kapa B

 

Harpagophytum Procumbens Inhibition NO,LPS,EL 1,6 et TNF alpha

 

Vergerette du Canada Erigeron Canadensis:An Nut Med 2009 Show,Ko;Oh

 

GINGEMBRE Sequiterpene Zingiberone,Farnéséne Anti-Inflammatoire et Pinène et nerinone Anti-cox 2

 

CUMIN monoterpéne,pinéne anti-inflammatoire et paramycéne antalgique

Anti-inflammatoire ,anti-oxydant inhibe NO,LPS,TNF et PGE2

 

CASSIS

Flavonoides:Quercetol,Kaempferol,Myrcétol,catechol :antalgique et analgésique périphérique

Pro-anthacyanoside:protecteur radicaux libre et inhibition NO:anti-inflammatoire IL 6,4,TNF AlphaFeuilles extrait comparé à l’indocétamine 1989 Declume,Garback 2002

Prodelfinine:Anti-inflammatoire anti-cox 2 et PGE2

 

CAMOMILLE ROMAINE

Sesquiterpène Anti-inflammatoire/Alpha Bisabolol,Chamazuléne;Inbition Cox 2 et abaisse exitabilité nerveuse.ActionANTI_GABA et Anti-aggregat plaquettaire.

 

 

GERANIUM Wilfordi,Erodium Stephanrium;GERANIUM Craolianum

Action sur Cytokine TNF Alfa Dec 2014 BMJ Yao;Huang,Chang,Ng,Yu,Wen

 

 

3)ANTI-OXYDANT et ANTI-INFLAMMATOIRE

 

Par les composants phénoliques et flavonoïdes

Scutellaria Baicalensis

Taxilus Chinensis

Sophora Japonica

Mahonia Fortunea

Sophora Flavescens

<Action  par inhibition de production No et TNF Alpha/J Agr Food Chem.Dec 2011 Zhang,Raupati,Koyyalamudi,Jeong,Reddy

 

 

4)INHIBITION NO et Action sur Radicaux Libres

Cnidium Asiaticum

Cloeame Viscosa

Dyptes Roxyburghi

Piper Longum

Piper Nigrum

Plumbago Zeylanicum

Alpinia Galenga

Curcuma Afosmat

Globas Anadeceum

Zingiber montanum

<Actionsur Osteoarthrite du genou

J Med Ass Thai 08.2014/Annathagengkun,Itharat.

 

 

 

5)INHIBITEUR DE LA XANTHINE OXYDASE

 

.

Etudes sue 122 plantesJ Ethno.08/2000/Hung ,Chang,Tang,Kang,Cai.:

Cinnamomum Cassia

ChrysanthenumIndicum

Lycopus Europaeum

Polygonum Cuspactum

 

Iran J Pharm Res/¨rintemps 2014/Harinam;Se Won Park

Asparagus Racemosus

Withania Somnifera

Vitex Negundo

Plumbago Zeylanica

Butea Monosperma

Thepharsia Purpurea

 

Food Chem Tox 08.2014/Liu;Cheng,Ho,Lee,Chen,Ho

Action anti-oxydant et anti- Acide urique par Phenol et flavonoïdes

Euonymus Laxiflora

Rubia Lanceolata

Gardenia Jasmonoides

 

 

 

6) Reduction de l’Interleukine Béta ;libération de la matrice et augmentation de la

Metalloprotéinase 3

Etudes sur 37 plantes,,6 sont identifiées

Ra;Chung Lee,Kia Septembre2010

Artemisia Capillaris

Bambousa Caulis

Schizoneêtza Spica

Cassia  Sene

Leonori Herba

 

HUILES ESSENTIELLES EN APPLICATION LOCALE

 

CORIANDRE

LAVANDULA AUGUSTIFOLIA:linalol;acétate de linalyle :Antalgique et décontracturant

GIROFLE Eugénol antalgique,anti-nociceptif,anti-inflammatoire;action sur recepteurs glutamates

NEROLI BIGARADE

EUCALYPTUS Eucalyptol Anti-inflammatoire

GENEVRIER Béta-Pinéne et Alpha-Pinéne Anti-inflammatoire.

Lemon Grass Cymbopogon  monoterpénes type citral actionsur NFKappa Béta et Anti-Cox 2

ROMARIN:Eucalpyptol Anti-inflammatoire et camphre  même action que menthol

MENTHE Menthol dépresseur thermorecepteur,renforcé par 1-8 cinéol.les TRPM8 ,recepteurs opioïdes.

HELICHRYSUM ITALICUM ou Helydryse peut remplacer l’arnica

Goyave :Antibiotique , Antimutagène,Anti-Oxydant Vasculaire

                                          GOYAVE

                                         PSIDIUM GUAJAVA

Cette Myrtacée source alimentaire,fruit et boisson est originaire f’Amerique du Sud.il est cultivé en Amerique centrale,du Sud,Brésil,Martinique,Guyane,Réunion,Inde,Chine,Thaïlande.la moyenne d’exploitation est de 20 à 40 tonnes par Ha.Il existe 133 familles et 3800 espèces du genre GOYAVE ou GUAVA,son rendement est de 20 à 40 tonnes par ha.

Goyave de Chine

UTILISATIONS TRADITIONNELLES EXPRIMEES:

Souvent ,elles sont extêment limitatives et ne reflètent pas ce que représente la GOYAVE

1)Feuilles:Diarrhée avec une gélule contenant 1 mgr/500 mr de Quercétine de feuille séchée

2)Antispamodique pour les coliques

3)Gastrites

CHIMIE

Les feuilles contiennent

*flavonoïdes: Antibiotique et Antispasmodique (quercétine des deuilles /Lozoya/2002)

*Triterpènes:antispamodique

*Action sédative de type morphine-like de la Quercétine sur le muscle lisse intestinal et anti-diarrhéique(Lozoya/1994;1990-Tona;2000)

*Tannins

*Caroténoïdes,alpha et béta carotène,lutéine,zeaxantine

*lycopènes anti-oxydant pour maladies cardiovaculaires et anti-cancéreux

*Huiles essentielles

*Fibres et Pectine

*Oligoéléments:Fe,Ca,Zn,Cu

*Alcool sesquiterpènes

Goyave

 

Les caractéristiques médicales de la Goyave ont été révisées par Aguilar( 1994 ) et Lozoya (2002).La pratique traditionnelle mexicaine isolait les indications populaires :surdité,diarrhée,prurit,gâle,gastrite,ballonement,vers,blessures,conjonctivite,toux,indications qui seront retrouvées pour la plupart expérimentalement

L’effet antibiotique agit sur staphylocoque,shigelle,salmonelle,colibacille,pseudomonas,clostridium

En fait,la GOYAVE,surnommée en INDE,POMME DU PAUVRE, a permis avec des études multidiscipilnaires de mettre en valeur des indications jusqu’à lors insoupçonnées.

La tentation d’isoler les composants et oligoéléments tendent à reduire  ou d’isoler les possibles indications comme le caractère antioxydant des caroténïdes et Luteine,Lycopène,flavones anti-cancéreuses,protecteur vasculaire.le fruit garde son pouvoir de séduction gustative mais pour l’essentiel les fonctions pharmacologiques sont du ressort  surtout des FEUILLES, puis ECORCE et FLEURS.Un des exemples significatifs est l’effet ANTIPROLIFERATIF des FEUILLES 4,76 fois plus important que la VINCRISTINE (Manostrol/2006).A plus d’un titre la Goyave est unique.Les extraits de feuiles sont anti-mutagéniques contre le Colibacile(Matsuo/1996),salmonelle(Grover/1993),mais aussi Streptocoque,staphylocoque,shigelle,salomelle,pseudomonas,clostridium(Abdelrahim202/Mimsong/2004),.De plus action anti-inflammatoire dans l’acnée(Qadan/2005)

 

Composants chimiques

*Sels minéraux:Potassium(2 Bmg/100 gr,Fer (0;8mg/100gr),Zinc,Cuivre,calcium(Deo/Shastin 2003

*pectines  pouvant être transformée en geléeet fibres(6gr/100gr)

*Vitamine C,5 fois plus que dans l’orange

*Carotéoïnes antioxydants et immunostimulants ocolaire et vasculaires, apha et beta carotène) .Le lycopène(150 % dans la tige) dont expérimentalement agit sur les cellulles cancéreuses prostatique,sein,30 mg de lycopène agit en 8 semaines sur les cellules cancéreuses du colon. Lycopènes,Zeaxantine,lutéine (Hopert/Hatze 1998.Outre les polyphénols anti-oxydants,sont isolés Humuline,linolinque,linolénique,arabinose,alcaloïdes,stéroîdes,flavono¨des,saponines,sequiterpènes alccol Smith 1975/Wilson Shaw 1997/Begum 2002

Cho2003/Narayana 2001/Geidana 2007

*Polysaccharose et huile essentielle(Smith,Swatiban 1979/Mac leod et Traconi 1975)

*Une action anti-virale pour les extraits de feuilles:virus IHNV;OMV;YHV(Direkbusarakom/1997) et l’entérite à Rotavirus (Wei/2000)

*Action reportée sur les cellules du cancer du col de l’utérus (joseph/2001)

*Les polyphénols sont anti-oxydants:humuline,acide ursolique,linoléique,arabinose

UTILISATIONS TRADITIONNELLES

*feuille et écorce;désinfectant,antiseptique,plaies

*décoction de feuilles ou jus :algies dentaires

*feuilles fraiches diarrhée,vomisement

*fleurs:bronchite,troubles oculaires

*poudre de feuilles:rhumatisme

*Fruit:hypotensif,hypoglycémiant et hypocholestérolémiant,laxatif,saignement de nez.A 0,5-1 gr/kg/j pendant 4 semaines réduit le risque cardiaque de 18%

*Ecorce:également considérée comme protecteur cardiaque,pour l’acnée et règles douloureuses

*feuilles:obésité et diabète mai ausi inhibe les fibres musculaires lisses

*La Goyave augmente la Spermatogénèse,

*Goyave pour la”gueule de bois” 

*Problème prostatique et in vitro anticancéreux

*Il est évoqué une action dans la Dangue

*-Fibres:hypotensif,hypocholestérolémiant,hypoglycémiant

*maladie cutanées:crème et gel

*enterite à Rotavirus,guérison en 3 jours(Wei;2000)

*Huille essentielle et terpène,essais sur cellule cancéreuse du col utérin Joseph.2010

*Graines:laxatif,anti-microbien,action gastro-intestinale,anti-allergique et anti-carcinogène

l’effet anti-oxydant de la GOYAVE est obtenu avec 500mg/ d’extrait /100gr,comparé aux prunes:330 mgr,comparé à la grenade:125 mg /100gr

Goyave

RESUME DES ETUDES PHARMACOLOGIQUES

*Anti-Oxydant:Wang 2007

*Anti-Tussif::Chulasri 19886/le jus de fruit immature serait plus efficace alors que les feuilles n’on pas cette action

*Anti-Diabétique :Muktar 2004/2006

*Antibacterien:Adelharim 2002/Arima,Danno 2002/Sato 2000/Prabu 2006

*Hepatoprotecteur:Roy:2006

*Protecteur de la Spermatogénèse:Akinola 2007

*Antimutagéne:Grover;Bala 1993

*Effet inotropique cardiaque dépresseur:Garcia 2003

*Spasmolytique:Lozoya 1994

*Contre le Rotavirus Infantile:Wei,2000

*Anticancer PROSTATIQUE et COL UTERIN (action supposée des huiles essentielles et terpénoïdes):Chen 2010/Joseph 2010

*Extrait de branche de goyave:cytotoxique agissant sur les cellules HT 29,possibilité d’une nouvelle voie thérapeutique

*Analgésique et Anti-inflammatoire:Ojewole 2006/Shaheen 2000

*Immunomdulateur:Jaleh 2007

*Immudomodulateur et Hémostatique:Lakssham;Sduhar (2002) /Lee;Park 2010

*Acnée:Oadan 2005

*Antiprolifératif (inhibition de la prostaglandine):Kawakami 2009

*Effet contractile aortique:(effet apha-adrenorecpteur/effet dose-dépendante))Olatunji-Bello 2007

*Hypotensif(effets cholinergiques):Ojewole 2005;effet dose-dépendante surtout en intra-veineuse(150-80 mg/kg)

*Anti-Malarique et prophylaxie:Nundkumar et Ojewole 2002:feuille et écorce de tige

*Soins dentaires:Okwu,Ekeke;2003

*Protecteur du SYSTEME NERVEUX CENTRAL:Ticzon et Romeo 2007:décoction de feuilles pour spasmes,épilepsies.Activité dépressive du système nerveux central par l’oxyde-caryophylléne et béta-selimene.(Meckes) avec effet anti-nociceptif dose dépendante.Il prolonge l’action d’endormissement du phénobarbital(Shahee/Olajide).il est décrit des action sur épilepsie,chorée,et maladies neurodégéraratives de type troubles spatsiques du corps et membres(Quisumbing)

*Conjonctivite:Ayensu.1978

*Troubles vaginaux(saignements,pertes):Tixzon et Romeo 1997

*Rhumatisme:Ayensu 1978

*Febrifuge:Olajide 1999

*Anti-Tumoral et Chimiopréventif,Antigiogénèse et Anti-Migration cellulaires :Peng 2010

RESENCEMENTS DES EFFETS CLINIQUES DE LA GOYAVE

La tradition et les essais de laboratoire montrent des orientations thérapeutiques de la Goyave,oû le fruit prend une faible part,inteerssant pour ses qualités gustatives,anti-oxydantes et riche en vitamines (vitamine C).Les partie communes utilisées sont les feuilles et l’écorce de tige.Bien que contenant des composant extrèmements actifs ou potentiellement actifs,il faut pondérer certaines indications dont une préparation à base de 17 plantes thaï utilisée dans le cancer buccal ou les feuilles agissant sur les cellules leucémiques.

 THERAPEUTIQUES DE LA GOYAVE

*Antidiarrhéique

*Anti-Bactérien et anti-Viral(Rotavirus)

*Hypotension par action sur les adrénorecepteurs

*Hypoglycémiant et Hypocholestérolémiant(baisse de LDL-Cholsetérol)

*Les caractères anticancéreux prostatique et du col utérin demandent à être précisés avec des études concordantes.Si les Caroténoïdes sont anti-cancéreux (type lycopène), Lutéine et leur caractères immunomodulateurs sur les vaisseaux oculaires ou cérébraux exigent un élargissement des recherches.

* Le caractère protecteur coronariens des alcaloïdes de la goyave présentent également un principe de précaution et référentiel

*Anti-Tussif et Expectorant

*Les fruits seraient plutôt utiles comme hypotenseur,tonique,laxatif,hypocholétérolémiant,gingivorrhagie,il est décrit un effet protecteur cardiaque avec une diminution de 18 % des facteurs de risque des maladies vasculaires ,à la dose de 0,5-1 gr/kg pendant 4 semaines.mais il n’est pas dit ce qu’il revient aux caractères anti-oxydants ou de l’action de alcaloïdes.Il est décrit un augmentation de la Gluthatine Peroxydase GPX pour 2 gr de fruit par kg

*Il est décrit des utilsation des feuilles dans l’obésité,dont l’argumentation est loin d’être éclairçi.Les bases de cette utilisation est en partie fondée sur des études publiées par Gui Wang/Du Yang/Song Hua Can in Food Chemistry N° 123/2010:un extrait ethanolique des feuilles,avec isolement de deux composants(fractions solubles de n BuOh et EP UAc) inhibant l’activité de l’Alpha-Glucosidase et Alpha-Amylase.Physiologiquement l’Amylase agit sur la digestion de l’amidon et dextrine d’oû proposition thérapeutique pour faciliter la digestion ,proposition retrouvée pour la Papaye ou l’Ananas.Cette explication est-t-elle suffisante? Affaire à suivre.

Dans tous les cas ,tradition et recherhes de laboratoire engagent à considerer la Goyave aux multilpes applications concordantes.

Psidium Guajava

 

 

GRAVOLIA,Corrosol,Iatrogéne Parkinsonien,Anti-Cancéreux à  Vérifier

                                               COROSSOL

Le COROSSOLIER ,GRAVOLIA,Annonacée dont l’espèce la plus commune est Gravolia Muricata, originaire d’Afrique et Amérique du Sud,se distingue par deux statuts ,son emploi comme agent anticancérogène dont il faut fixer les limites  et la description de ses effets iatrogéniques de Parkinson Atypique ,non sensible aux molécules Lévo-Dopa, prévalence anormale de Parkinsons observée en Guadeloupe (Sleele 2002/Capaross-Lefevre 2002) avec une atteinte particulière frontale  marquée identifièe à l’IRM. (Chandhuri-2000/Steele 2005/Kuzuhara 2005),lié à une consommation  de feuilles en infusion et fruit; toutefois,cette pathologie n’est pas limitée aux Antilles Françaises et se pose la validité des efets iatrogènes du Crossol et des problèmes liés à des facteurs additionnels type pesticides ou Aluminium. Parkinson Induit:Roman  Curr.Op.Neur.11-539-544.1998/Acad.Press 2009.Schauss.Badre

Il n’en demeure pas moins qu’in vitro son composant l’Annonine est un inhibiteur

toxique neurologique agissant sur les zones mésencéphaliques dopaminergiques.Neur. Sci. 2003 (2) 287-91, inhibiteur lipolipidique du complexe 1 mitochondrial, d’oû neurodégénération des neurones dopaminergiques de

la substance Noire et Striatum.Neuro .Ch.2004/ janv;88-1-3-9.les lésions

expérimentales sont identiques histologiquement à celles d’un Parkinson atypique.Toutefois,les composants du Corossol ,métabolisme et absorption intestinale

et passage de la barrière hémato-encéphaliques  ne sont pas encore tous établis,mais soupçonnnés.

 

APPLICATIONS TRADITIONNELLES

 

sont nombreuses mais,il apparait des faits fondamentaux:

 

Feuille,Ecorce,Tige dont l’extrait éthanolique contenant de l’Acetogénine est Anti-Herpétique,agit sur la Leshmanoise,le mollusque véhiculant la Schistosomiase

Antiparasitaire , anti-spamodique, antidiarrhéique, anti-ulcéreux,sédative,analgésique, hypotensif, vermifuge

 

CHIMIE

 

1)FEUILLES :acetogenine,annopentocines,trans-annomururicine,goniothalamicine, arainacine, javoricine:ANTI-CANCER

Quercetine :ANTI-DIABETIQUE et ANTI-OXYDANT

 

 

2)FRUIT:annonaine,norfciferine,asilobine:ANTI-DEPRESSEUR

 

3)GRAINES:muricatetrocine ,longifolicire, corrosline,  uvarigrandine, bullatacine,squamotatine ,actions anti-cancéreuses.

 

4)Cyclosquamosine,quercetine,cyclosquamine,,des graines:Vasorelaxant ,Anti-thyroïdien, Anti-inflammatoire

 

5)TiGES:Feruloyltyramine, son dérivé coumarinique et ses dérivés caféiques, lignans,syringaresinol, béta-stirol:ANTI-PLAQUETTAIRE

 

6)ECORCE:Copaene, patchoulene, azulène:action excitatrice centrale et analgésique, anti-inflammatoire

 

Les Alcaloïdes sont ant-dépressifs, stimulants sérotinergiques.Son extrait s’additionne à l’effet anti-cancéreux  de la doxorubine dans  l’adéno- carcinome mammaire.Cette aspect Cytotoxique, Aptotosique est largement décliné.

 

LES ANNONACEES et le PARKINSON ATYPIQUE

 

 

Un travail important a été publié en Fevier 2013,Pharmacognosie,par CNRS.UMR.80-76., comparant 15 produits commercialisés,venant de Guyane,Brésil,Pérou, produits vendus sous formes de Nectar, Jus, Purée, Brique de Jus, Confiture, Bonbons,Compléments alimentaires.

 

Les observations de Capparos-Lefevbre(2006) en Guadeloupe d’apparition de Parkinson Atypique dans un ratio de 2/3 consommant du Corossol  ont conduit  à étudier les impacts réels sur des bases bio-pathologiques.,car non seulement le ratio de Parkinson atypique est important,ne répond pas aux médicaments classiques,mais aussi d’un pronostic défavorable.Le facteur environnemental du Parkinson par consommation d’Annonacée (contenant de l’Annonacine),Fruit et jus a été etudié par Lannuzel(2007) oû l’arrêt de la consommation des produits entrainent stablisation ou amélioration des lésions mais des sequelles de type instabilité posturale sont notées, surtout avec l’espèce Annona Muricata.

 

Ces mêmes effets ont été noté dans l’ile de Guam,(Steele 2002/ Parkinson atypique, Démence,Sclérose Latérale Amyotrophique ):il est évoqué une conjonction neutoxique entre un méthyl-Amino-i-Alanine produit par une bactérie du Faux Palmier ,en Nouvelle Calédonie (2004),les indiens ou Caraïbes à Londres (Chaudhars 2000) consommant des produits importés.Capparos-Lefevbre 2OO6

 

Les difficultés sont le fait de nombreuses molécules,à identifier, connaitre leur biodisponibilité, assimilation, passage ou non des barrières intestinale et hémato-encéphalique et bien sûr leur potentiel toxique neurologique.

 

La référence neuro-pathologique a été mis en pararelle avec l’effet neuro-toxique des pesticides naturels et chimique,INHIBIEUR du COMPLEXE 1 de la MITOCHONDRIE:

*MMP commercialisé depuis 1961

*ROTONEOÏDE (racine de Fabacée Derris,Milleha,Lonchocarpus) le pus impliqué dans la neurotoxicité, interdit depuis avril 2006

*PARQUAL, interdit en Europe en 2007 de structure proche du MMP,dont les études  de MMP ne sont pas encore complêtes

 

ACTION des ALCALOIDES

 

Les Alcaloïdes d’ANNONA MURICATA, isoquinoliéiques et benzo-quinoléiques sont toxiques sur les neurones dopaminergiques in vitro (Lannuzel 2003).

 

les Alcaloïdes ont une action sur les neurones dopaminergiques de la substance Noire mésencéphalique, effet dose-dépendante parkinsonienne..Action neurodégénérative étendue:Noyaux bas, Thalamus;Mésencéphale.Baisse des neurones Dopaminergiques de la Substance Noire, Baisse des Neurones Cholinergiques et Gabinergiques du Striatum.Les lésions histologiques expérimentales sont identiques à celles des malades. Les auteurs concluent à une synergie entre facteur génétique et environnemental

 

Particulièrement,La RETICULINE et COREXIMINE agissent sur la perte des neurones et du système Gaba:action par induction spécifique du transporteur pré-synaptique de la Dopamine. Cette action n’est pas considérée come sélective,la neurotoxicité est surtout un effet sur le Complexe 1 mitochondrial;et les alcaloïdes de la varitéé MURICATA peuvent altérer la transmission dopaminergique  et provoquer la mort cellulaire des cellules mésencéphaliques.Mais les métabolites neuro-toxiques ne sont pas les seuls à être neurodégénérateurs (Capparos-Lefbnvre2002/ Collins 1998).les ACETOGENINES,dont l’ANONACINE sont des inhibiteurs puissants du Complex 1 (Cavé.1997/Degli-Espoli 1996)

 

L’Anonacine  agit par inhibition du complexe 1 mitochondrial qui provoque une redistributoin des protéines TAU in vitro.Cette neuro-toxicité place l’Anonacine comme un agent toxique de premier rang bien qu’il existe peu d’informations sur la biodisponibilité de l’Anonacine et Acétogénes.

 

Les FRUITS et FEUILLES de la variété MURICANA contiennent les alcaloïdes Isoquinoléine, Aporphine, Reticuline majoritaires (Champy.2005/Kohebe 2004)

 

Etude chimique princeps de Le VER (2011)l sur la teinture mère de feuilles .

 

Le Nectar  de la varité Muricata contient 190 ACETOGENES

 

L’Espèce CHERIMOLIA (base de composant d’alcool) contient 80 ACETOGENES (son étude est complête et ne semble pas toxique.)

 

L’ANONACINE est majoritaire dans la variété Muricata et Cherimolia

 

Le probléme essentiel est de connaitre la différence de concentration en alcaloïdes selon les parties de la plante utilisée et sa provenance,les propriétés physico-chimiques favorables à sa distribution à travers la barrière intestinale et hémato-encéphalique.

 

*Fruit:Anonacine:70-100mg/Kg

*Jus:17mg/l

*Feuilles-Tiges:1 mgr/gélules

*Bonbons:18,6mg pour 100 bonbons

*Etudes de modéle d’induction de Taupathie par Hoglinger

*Propriétés neurotoxiques in vivo (Yamdas)

 

CANCEROLOGIE

 

1)Eude Thaïlandaise (Rachani,Suheshi Int.Jour.of Appl.ScI;Vol 2 .1.Janvier 2012:Etude sur cancer mammaire K39-22

 

*Feuilles connues pour ses effets cytotoxiques,apotose,sur cancer du sein type T470

*Améliore l’action de la Doxorubine dans adéno-carcinome du Sein.

 

 

2) 94 cas en stade terminal traités par des capsules de 12,5mg; Chimiothérapie,radiothérapie conservées.

 

Harrisson.Mac.Laughan.1997

 

*3 volontaires Cancers de l’OVAIRE dose de 12,5mgX4/jSur un An.Baisse des marqueurs CA 125 de 66%

*20 cancers sur 18mois

*13 survivants: diminution de taille des tumeurs du Sein,Colon,Prostate,Mélanome,Lymphome.mais Durée de survie NON précisée.

Effets secondaires:Nausées,Vomissement,Urticaire

 

Cas  Cités dans la série

 

*Une tumeur Osseuse

*5 Cancers du Sein

*Un cancer du Poumon (CEA abaissé)

*Un mélonome

*Deux cancers de la Prostate (baisse du PSA,mais n’est pas un indice fiable)

 

Le grand problème qui demeure est la faiblesse de ces indices médicaux,hormonaux dépendances,degré d’évolution et stade initial  co-morbidité et enfin de compte peu d’éléments exploitables,peut-on comparer un stade terminal à  non réponse thérapeutique standardet au Graviola dont la standardisation et dose  n’étaient pas encore légitimement acquise   et donc cet publication est-t-elle légitime?

 

Dans les faits,il faudra attendre 2002 au Japon. pour avoir un aperçu de l’action de l’Acetogénine et Annonacine dosées à 10mg/kg agissant avec survie comparée à l’Adryamycine chez la  souris présentant un cancer du Poumon.

Chen in J;EthnoPharm Juillet2012 confirmera l’effet anti-tumoral de l’Acetogénine contenu dans les graines de l’ANNNONA SAQUAMOSA.et KO confirmera l’action de l’Anonacine sur un cycle cellulaire dépendant avec arrêt de croissance et apoptose des cellules MCF7 à recepteurs Oestrogéne.

 

Une étude de grande envergure informatique s’est attachée à réunir tous les composants agissant sur les cellules souches cancéreuses HeLA et PC3.ilsera admis que les molécules les plus représentatives et   hautement actives sont Annanamin et Kaempferol./75 microgramme de feuilles fraiches agissent à 80% sur les cellules souches citées,donc une piste à suivre./Paul,Gnaman,Jayadeepa,Arul/Curr.Top.Med .Chem 2013

En Septembre 2014 in Asian Pacific J.TropMed/

Gavamukulya,Abou-Eella-Wamninyakal,Ael-Shemi

monteront que l’extrait alccolique et aqueux de feuilles de ANNONA MURICANA sont anti-oxydantes et potentiellement anti-cancéreuses

 

POTENTIEL CHIMIOPREVENTIF

 

avec complément éthanolique de feuilles/ Amizah,Sulaiman, Roslida, Ferzast, Tan,  Ton Asian Pacif. Cancer PreV, Protection contre papillome/Lifes Sciences 9mai 2003

 

CYTOTOXYCITE de la feuilles par lactone sur carcinome du Poumons, tumeur de Lewis,avec Annona Montana

 

CYTOTOXYCITE sélective de la SQUAMOCINE sur tumeur T 24 de la VESSIE/ Yang;Chang;Chen, Kuo, Kiau, Su, Wu Life Scie.17.01.2006

 

*Cytotoxicité in vitro sur Cancer Poumon A 549: HeLa, Cancer col utérus,Hépatome HeG2,Adéno-gastrique MKN 45

 

*ANENONA Squamosa :(extrait de graine uvagrigrandine, Bulllatacine, spamostatine) cytotoxique, immunosuppresif ,pesticide, anti-parasitaire, inhibiteur HIF1 par blocage hypoxique de l’induction nucléane-protéine.Jour.of Nat.Prod.Chen,Li; 08.2011

 

*ANENONA  Atemoya:bullatacine anti-tumoral;Apoptose;Action sur Hépatome 2-2-15/ Ciu,Chih, Hsian,Tseng/ Boich.Pharm 02.2013.Action dose dépendante.Inhibe antigène de surface hépatite B sur cellule hépatome Hep C2./Janvier 2013./ Formagloi, Santos,Cardoso,Fogloi,Carcahlo and Co Jour of Med.Food 16(1)20-25

 

*ANONA Sylvatica :sesquiterpène à 0,5mg/kg,inhib. Cancer cellule G1 50

 

*ANONA MURICATA extrait aqueux de feuilles,action anti-proliférative sur le Cancer Prostatique BPH-1 et réduit la taille de la prostate.Integrative Cancer.Thera.Janvier 2015.Asare,Afrivie,Ngla,Abutite,Doku,Mahmood,Rahman

 

*Inhibition Sélective de la Croissance des cellules humaines de Cancer du Sein par l’extrait de fruit in vitro et in  vivo en agissant sur l’expression de géne EGFR.Nutr.Cancer 2011;63;(5)795-801/Day,Hogan,Schmetz,Ju,Canning,Zhou.

 

*ANNONA MURICATA extrait inhibe tumorogénése et Métastases  des cellules du  Cancer Pancréatique (cytotoxicité par nécrose,avec hypoxie et glycolyse des cellules.).

Cancer Letter.Oct 2012/Torres,Rachagani,Purohit,Pandey,Joshi,Moore,Johansson,Singh,Ganti,Batra.

 

AUTRES ACTIONS RENCENCEES

 

1)Feuille:Anti-HIV,Anti-Parasitaire,Anti-Diarrhéique,Rhumatologie,Neurologique

 

INFUSION FEUILLES/Anti-Plasmodium, Astringent, Anti-gastritique, Diabète,Hépatite, Maladie Rénale.A haute dose  pour maladie rénale,à base dose: Hypoglycémiant et Hypolipémiant

Hépato-Protecteur;Ccl4 et Paracétamol

 

 

ANTI-OXYDANT,ANTI-BACTERIEN,HEPATOPROTECTEUR ,par l’extrait aqueux contenant:Saponine,Tannin,Flavonoïdes et Glucosides

 

Effet NOCICEPTIF:dérivés feuilles méthanoliques /Islam;Rhman,Ahmed;Kabir, Adv In Nat.Sci;2012Vol 6

Pain Killer/Rel; Carissa, Carandas:effet antalgique ulcéreux

 

PROBLEMATIQUES

Le problème de l’ANNONACINE est le caractère de sa biodisponibilité orale,son métabolisme,sa toxicité à long terme. et qu’actuellement il est difficile de s’appuyer uniquement seulement sur les variations quantitatives mais surtout son mode de préparations

Selon,l’AFSSA ,il n’est pas possible d’affirmer que le syndrôme atypique parkinsonien n’est pas lié  à la consommation  du  COROSSOl,et  PARKINSON ATYPIQUE Incite,dans le doute légitime,  un principe de précaution absolu.et d’attendre les conclusions definitives des études épidémiologiques et pharmacologiques.il en découle tout naturellement que toute indication notammement cytotoxique et neurologique sont conditionnées à la sécurité de l’emploi du Corossol

Sur le plan cancérologique ne pas oublier que la plupart des tests sont des faits de laboratoire et que sur les essais cliniques thaïlandais et de Harrison relatés manquent de sérieuses  données  évolutives , histologie,traitement suivi, réalités cliniques.Les dernières données pharmacologiques de 2013 et 2014  ouvrent la voie à une recherche sur des données tangibles et élligibles par tous.Le COROSSOL ne peut être libéré sans contrôle,et la cancérologie demeure le domaine d’équipe multidisciplinaire et sur des protocoles planifiées ce que la tradition et études non conformes n’exprimaient pas

 

 

 

Grenade, Anti-oxydant, Protecteur vasculaire, Possible Anti-carcinogene

phyto0161565_002fondphytob32em surf       LA GRENADE,PUNICA GRANATUM,UN ANTI-OXYDANT INCONTOURNABLE

 

Cette Punicacée est connue depuis la haute antiquité,d’originaire d’Iran,Afghnistan et Belouchistan,avec  des références religieuses  connues de tous:

BIBLE:Nombre 12-23/Salomon 4-13/Exode 26-33 ou dans Nehémie et Jérémie

CORAN:Sourate 6,verset 100 et 143/Sourate 55 verset 68

oû apparaissent surtout valeur alimentaire et  rafraichissement,symbôle de fertilité.Le paradoxe est de constater que traditionnellement,il apparait régulièrement des attitudes thérapeutiques banales telles   lenteur digestive,diarrhée,parasitose,alors que la GRENADE est un ANTI–OXYDANT de premier ordre,avec des implications  expérimentales dans les maladies cardio-vasculaires et cancers  buccal,colique et prostatique.

UNE TOXICITE A NE PAS OUBLIER

L’Ecorce grillée de Racine et Graines de la Grenade contiennent des alcaloïdes Toxiques (Brinker) en sachant que 80 gr de poudre peut être fatal et les effets abortifs sont loin d’être anodin.(donc interdit durant la grossesse.)

L’alcaloïde contenu dans le péricarpe entraine nausées,vomissement,diarrhée,douleurs abdominales.En cas de surdosage apparaissent :vertiges,migraine,troubles visuels,douleurs musculaires,asthénie,spasmes musculaires,trémulation.A haute dose :troubles du comportement avec convulsions,troubles  respiratoires et décès.

Il faut donc scinder les connaissances:

1)Celles apportées par la tradition: Marocaine,Indienne et Chinoise

2)L’apport de l’Anti-Oxydant de la Grenade,prévention et  anticipations des thérapeutiques modernes en 2014

                                            TRADITIONS

                                  1)TRADITION MAROCAINE

On l’a retrouve dans le traité des simples de Ibn El Beihtar

*Poudre  de racine pour lenteur digestive,dyspepsie,diarrhée

*Ecorce de Grenade avec Chêne,Fénugrec,Hénné:pour douleurs abdominales

*En tampon vaginal por les pertes vaginales.

*Formulation de base avec ecorce de Grenade,Henné,Chêne,Myrte:pour les soins des cheveux

*Fruit:Pectoral et Astringent

*Fleur:maladies gastro-intestinales,diarrhées

*Feuilles:anti-diarrhéique

*En Sirop de fruit naturel ou additionné de fleur d’Oranger avec un zeste de Citron

                                 2)TRADITION INDIENNE          

Appele DÂDIMAH ou ANÄR

Partie utilisée:Pelure de fruit,feuilles,écorce de racine

Selon le Susruta et Caraka:Jus de fruit seul ou associé pour diarrhée,oedeme,toux,vomissement,anorexie,avec la pelure de fruit du Cyperus Rotundus dans saignements hémorroïdaires.le Caraka signale anémie,hépatite,dyspepsie

Posologie traditionnelle:Décoction d’Ecorce de 40ml -80ml,Poudre d’Ecorce de Racine ou Graines grillées:325mg à 1,8gr

a)USAGES TRADITIONNELS POPULAIRES

*Racine,Ecorce,Tige:Astringent,Refroidissement,Anti-helmnitique,veinotonique

*Fleurs:Vomissement,troubles Ophtalmiques,Ulcères,Pharyngite,Epistaxis,les troubles “Pitta”

*Fruit:astringent,rafraichissant,tonique,aphrodisiaque,stomachique,bronchite,anémie,otite,dyspepsie et troubles respiratoires

*Pelure du fruit:diarrhée,gastralgie

*Graines:astringence,stomachique,diurétique,vomissement,troubles ophtalmiques,gale,hépatite,troubles Pitta

*Jus de fruit rappé avec boutons floraux,Fleurs en pate mékée au mile,jus de fruit rapé seul,decoction de pelure:pour diarrhées et hémorragie

*Mention spéciale:la pelure fraiche dans du lait,pour les taches de rousseur

*dans la médecine Unani en association , Anaar Shiren:pour diarrhée,vomissement,trouble hépato-biliaires.Les fleurs du grenadier mâle,Qrs-e-Gulnaar est donné pour hémorragies,hémoptysie

Donc dans l’ensemble astringence hémostatique,troubles digestifs et respiratoire

b)CHIMIE:

Pelure de fruit:Ellagatannin,malvidine

Ecorce:alcaloïdes pelleticrine,isopelliticrine(toxicité) isoquercétine,mannitol,oestrone

Fleur;pelargonine,Diglucoside,sitostérol,acide ursolique,acide asiatique,béta-stirol,acide gallique

Graines:malvidine

Feuilles:Elligatannin

Fruit:Résine,mannitol,sucres,gomme,inuline,mucilage,tannin (Pulpe:26%/pelure,ecorce tige:de 20 à 25%,écorce racine:28 %),acide gallique,pectine 0,27 % quand le fruit est rapé devient soluble.Protides1,6%,lipide 0,1%,glucide 14 %,minéraux 0,7 %:Ca,Mg,P,Fe,Na K(133),Cu,S,Thiamine,riboflavine,acide nicitinique,vitamineC 14 mg/&00gr

Surtout la Grenade est un des fruits les plus riche en Anti-oxydants:flavonoïdes,anthocyanides,procyanides d’oû son impact cardio-vasculaire.

c)Applications Indiennes référencées

1)Diarrhée avec l’extrait aqueux ou alcoolique de pelure

2) Diarrhée Microbienne(plus efficace que le Berbeis,Cotton,Muscade):pour diarrhée à Shigelle et Colibacille

3)Anti-Amibien  avec 40 mg/ml et 20 mg/ml d’extrait de pelure ou 5mg/ml de fleur.Disparition des trypanosome après traitement,sans séquelle muqueuse résiduelle.

4)Huile essentielle anti-salmonelle et klebsielle

5)Extrait de pelure,Fleur,Feuilles,ecorce tige:contre le le bacille Charbon (Anthracis)choléra,salmonelle

6)Extrait acétonique:Fungicide

7)Extrait alcoolique:anti-Helmintique

                           3)TRADITION CHINOISE

La pelure  de fruit non mur est appelée SHI LIÛ

Posologie:3-9gr

Saveur:sucré,astringent,chaud,toxique

Actions sur les méridiens:Estomac,Gros Intestin

Indications traditionnelles

Diarrhée,Anti-spasmodique intestinal,arrêt de métrorrhagies, et pertes vaginales

Pour les diarrhées souvent associé avec Chebula,Coptidis,Phellodendron,Astragale,Cimmicifuga

Le Pericaroe à 9-10 gr dans de la soupede riz est donné pour la diarrhée.

Li- Chi Chen le cite pour les affections pulmonaires et dentaires.

La toxicité  des alcaloïdes est naturellement citée et ainsi que  les références aux flavonoïdes

La RACINE appelée SHI LIU  GËN PI est donnée pour les parasitose intestinales

                LES APPLICATIONS EN 2013-2014 DE LA GRENADE,ANTI-OXYDANT

                             1)Le Cancer de La PROSTATE

*Faits expérimentaux

Sur les bases d’essais préliminaire avec les polyphénols,il a été montré in vitro que les extraits de grenade inhibaient la prolifération des cellules cancéreuses de ” lignées LNCa P,,LNCaP-Ar,DU-145″ avec les polyphenols Punicalagine et Acide Ellagique et un extrait de grenade contenant ces deux composants:Hong;Seeram,Heber (J.Nutr;Bioch.2008)/Koyama,Cobb,Metha(growth Horm IGF Res.2010) /Malik,Afaq,Sarfazad.(Proc.Nat.Acad.Sci Usa.2005)/Adhami,Siddiqi,Syed.(Carcinogénesis 2012)

                                  *Etudes Humaines

Une première étude a été faite en 2006 sur des patients opérés ou radiothérapés et suivi de la PSA.48 patients recevant pendant 33 mois ,buvant 8 onces (O,354 once = 1 gr )de jus par jour soit 570 mg d’acide Gallique par jour.Les résultats histologiques ont montré in vitro une baisse de croissance cellulaire et un accroissement de l’aptose cellulaire  .(Pantuk,Leppert,Zomorodian Clin;Cancer Res2006).Une étude en phase 2 a été faite sur 104 malades avec PSA élévée et traités intialement pour un cancer localisé.En 6 mois,il a été constaté que les chiffres de PSA  étaient significativement bas et que les résultats furent supérieurs.(Paler;Ye,Wozniak.Prostate Cancer Dis.2013)Un étude pilote avait été faite sur des personnes saines mais avec baisse des fonctions érectiles en 2007(Forest,Padma-Nathan,Liker;Inter.J;Impot.Res 11-12-2007

Le problème qui se pose est avant tout un problème de méthode.Si la Grenade agit effectivemement in vitro sur la mort cellulaire et l’accroissement des cellules cancéreuses prostatiques,la surveillance ne peut-pas être que le reflet du niveau des PSA car un cancer évolué peut avoir des tests normaux.On ne peut donc pas considérer la Grenade comme un traitement curatif mais préventif et cet élément doit être pris en compte chez le sujet agé oû le cancer prostatique est fréquent et justifiant un encadrement médical.La Grenade doit par ses propriétes anti-oxydantes faire partie de l’alimentation préventive urologique

               2)CANCERS BUCCAUX,COLIQUES et PROSTATIQUES

Une étude in vitro faite par L’UC Los Angeles Prevouis Published Work de 01/01/2005 a étudié les effets anti-prolifératif,aptotique,anti-oxydant de la Punicalagine,Acide Ellagique et Tannins de la Grenade sur le cancer Buccal KB,CAL 27,Colon HT-29,HT118,SW480,SW620 et Prostate RWPE-1,22Rv1

Les composants sont aptotiques à 100mg/Ml et Anti-oxydant à la dose de 10 mg/ml.Il existe une différence significative entre les concentrations des composants et l’extrait de grenade,faisant penser qu’il existe des actions synergiques non élucidés.Exemple:Grenade,Adide Ellagique,Punicilagine induisent l’aptose des cellules colique HT29 mais pour la forme HCT116,la grenade n’induit pas d’aptose.

Les concentrations en punicalagine inhibe la prolifération cellulaire de 30 à 10 % pour des dosage de 12,5 à 10 micro-gr/ml.

*Dans le Cancer oral inhibition par l’acide Ellagique va de 45 à 88 %,pour la punicalagine de 0 à 42 %..

*Sur le cancer du colon  SW480 la sensibilté varie de l’acide ellagique de 49 à 76 % et Punicalagine de 1 à 65 %.En cas de cancer du colon métastatique SW620 la sensibilité est de 14 à 35 % pour l’acide Ellagique et de 0 à 57% pour la punicaligine.

*Pour la cellule prostatique RWPE-1,la sensibilité antiproliférative varie de 78% à 92 % pour l’acide Ellagique ,est 64 à 94 % pour la punicalagine.En cas de métastases prostatiques 22-Rv1,l’inihbition est de 43 à 94 % pour l’acide Ellagique et de 68 à 90 % pour la punicalagine.

Ainsi  les résultats dépendent des concentrations des produits présentés mais surtout ,ils montrent que le fruit de la Grenade a des résultats supérieurs  aux composants polyphénoliques actifs ,acide Ellagique et Punicalagine pour induire l’aptose.Cette action est  également la conjonction de plusieurs  composants agissant en synergie et ou de façon additionnelle tels Proanthocyanidine,anthocyanine(Delphidine,peonidine,cyanudine) et glucoside flavonoïdes.

De fait se pose le problème de compléments alimentaires qui devront respecter l’espérance escomptée et donc dosage,la Grenade reste dans tous les cas le fruit de référénce antioxydant valorisant l’alimentation préventive des cancers colique,prostatique et oraux.

Bibliographie

Kim,Mehta,Neeman and Co /Breast Cancer Res and Punica Granatum.2002

Khanduja,gandhi,Pathania and co/ .Food Cem.Tox 1999

Castonhuay,Gali-Mushtasib,Gao,Perchellet/Intl J;Onc.1997

HU,Younes,Karchesy,El-Sabban/.Nutr.Cancer 2000

Albbrecht,Jiang,Kumi-Diaka,Lansky and co/Med Food 2004

Kawaii,Lansky/.J,Med,Food 2004

Hora,Maydew,Ladsky/J.Med.Food 2003

                 3)LA GRENADE ET LES MALADIES CARDIO-VASCULAIRES

Les polyphénols de la Grenade sont un ratio le  important des fruits et légumes.Kzlawa,Anantharayan 2004/Wang 2004/Xu 2009

Le haut pouvoir antioxydant des polyphenols du jus de grenade avec son incidence sur l’atherogénèse,hypertension(action sur l’angiotensine),diabètes,anti-peroxydation lipidique est annoncé dans Nutr.Rev.01.2009/Basu;Penugonda

L’impact  sur l’atherogénèse,inbition de l’oxydation des  lipoprotéines LDL;oxydation macrophagique par des polyphénols flavonoïdes  interviennent sur la morbidité,mortalité  des acidents ischémiques coronariens ou cérébraux vasculaires.

*Fuhrman,Aviram/Current opinion on lipidology(Vol12/2001)/ et Handbook of Antioxydants.Bioch.Nutri.Clin/2001

*Rosenblat,Belinsky,Vaya/Journ.of  Bioch.Chemistry(vol 274/1999)

*Hertog,Kombrout,Aravanis/Arch.of Int.Med (vol155;1995).Flavonoïdes , coronaire et cancer

*Aviram/Current international  cardiology report(Vol1,1999)

*Hayek,Fuhrman,vaya/Arteriosclerosis,thrombosis and vascular biology(vol.17.1997)

Inihibition  de l’atherosclerose par les polyphenols du jus de Grenade

L’acide Ellagique et ellagitinine protègent contre l’atherogénèse.La punicaliganine est le composant majeur elligotannin ,antioxydant.Si on administre 180ml de jus de grenade à un patient(contenant 25 mg d’acide ellagique et 318 mg d’ellagitannin hydrolysable:la punicalagine),une heure après l’ingestion on dose 32 mg/ml d’acide ellagique,4 heures après,il est totalement éliminé.La bioviabilité est donc rapide et passe à 29% par voie digestive.

Les Fleurs de Grenade:sont antilipidémique,antiperoxydasique lipdique.Food and Chemistry Tox.Janv.2009.Bagri,Ali,Aeri,Bohwaik,Sultana,Mohd

                                           Essais humains

Sur 73 patients avec 240 ml /l de jus de grenade. et son implication sur le système artériel.45 patients avec insuffisance coronarienne sur 3 mois.L’ischémie du au stress est nettement diminuée chez les patients sous jus de grenade.de 3,6,9,12 mois le ratio de risque coronarien a diminué respectivement de 13,22,26,35 %.une étude a été pratiqué sur des patients ayant un facteur de risque avec 240 ml de jus/j (145 sous jus/comparé à 143 sans jus ).Si le facteur de risque est mineur le jus de grenade intervient peu(risque d’insuffisance coronarienne modérée),il intervient surtout chez les personnes exposées au stress oxydatif et taux élevé en triglycérides ou  riche en HDL-Lipoprotéine

Baisse de l’enzyme angiotensine de conversion et pression artérielle systolique chez l’hypertendu.Arivan,Dornfeld 2001

Baisse de l’oxydation LDL,athérosclérose et tension systolique chez le patients avec sténose carotidienne.Arivanm 2004

Bibliographie

*Arivam.Polyphenol from pomegrate juce and lipid oxydation/11ème  meeting of free radical/Medimond (07.2002).

*Arivam,Furhman,Rosenblat/Free Radical resarch(vol.2002)

*Cerda,Llorach,Ceron,Espin,Tomas-Barberans/Europ.Journ.of Nutr.(vol 42.2003

*Summer,Eller,Weider/ Jus de grenade et ischemie coronarienne/AmeriC.Jour.Card.(vol.96.2005)

*Arivam,Dornfeld,Rosenblat/Jus et Atherogénèse,Aggrégation,stress oxydatif/Amer.Jour.Of Clin.(vol 71.2000)

*Kaplan,Hayek,Raz/Jour.of Nutr.(vol131.2001

*Davidson,Maki,Dicklin (Jus et intima carotidienne)Amer.Journ.Cardio.Vol 104.2009

Polyphénols Anti-Athérogénes.seeram 2005

                                    Articles significatifs

*Action du jus de grenade pendant 3 ans sur la réduction des artères carotidiennes,baisse de la tension artérielle et oxydation du LDL/Clin.NUTYR,06.2004 (Aviram,Rosenblat,Gaitini,Nitecki,Hoffman,Domfeld,Volokova,Presser,Attias,Liker,Hayet)

*Reduction du stress oxydatif,atherogénèse,modification du LDL,études humaaines et atherosclerose de la souris Apolipoprotéine E/Am.J;Clin.Nut?05.2000(Arivam;dornfeld,Rosenblat,Volokova,Kaplan,Coleman,Hayek;Presser,Fuhrman

*Effets des flavonoïdes du jus de grenade sur l’inhibition de l’oxydation des lipoprotéines et maladies cardiques(Essais sur souris et Homme)/Drugs Exp.Clin,Res 2002(Arivam,Kaplan,Gaitini;Coleman,Nitecki,Hofman,Volokova,Presser,Attias,Hayek,Fuhrman)

*Effet sur la tension artérielle et le coeur/Compl.Ther.Clin.Pract.05.2011 (Stowe)

*Effet sur l’intima carotidienne chez lhomme et femme à riques coronarien modérés/An.jour.Card.10.2009(Davidson,Maki,Dcklin,Feinstein,Witchger,Bell,Liker,Provost,Arivam,McGuire

*Effet du Jus de grenade sur la tension artérielle et le rythme valvulaire chez des sujets sains/Plants.Food.Hum.Nutr.09.2012./John Hopkins University/Sur 51 adultes,330ml/j pendant 4 semaines.Action hypotensive sur un court terme ( inhibition de l’angiotensine)

                    4)Les Effets NEUROLOGIQUES de la Grenade

Cet effet est sans doute promis à de grande espérence,les maladies neurodégératives donnant une place privilégiée à l’inflammation

La Grenade présente un polyphénol,PUNICALAGINE,tannin hydrolysable qui inhibe la réponse inflammatoire dans les microglies activées par  liposasaccharide stimulé pro-inflammatoire(LPSI) avec interérence avec la protéine NK-kB/Olajide,Kumar,Velgapudi,Oktj,Fiebich/Molecules Nutrition Food Res 28 juillet 2014

Les auteurs ont montré sur les tests de laboratoire que La PUNICALAGINE réduit TNF-Alpha,Il 6 et Prostaglandine E2  dans l’hippocampe.

Le jus de Grenade décroit le dépot des plaques amyloïdes et solution de protéine A -Béta42,avec amélioration du comportement de modèle souris Alzheimer./Hartman,Shan,Fagan,Parsadamam,,Finn,Schulman Neurology of Disease242006-505-515

Protection contre lésions cognitives induites par la scopolamine des graines de la grenade;KumarSing,Maheshwen.AfriQ.Jour.Int.Med 2009

Action de l’extrait de grenade et vitamine C sur peroxydation lipidique,et gluthation cérébrale Shroeder 2000/Stocker 1994,Clausen,Nielsen 1989

Les extraits de grenade protège contre les lésions ischémiques cérébrales et préservent l’intégrité de l’ADN cérébral .Lifes Sci.08.2014,110(2)61-9.Ahmed.MA,El-Morsy;Ahmed AA:effet dose-dépendante neuroprotecteur de type anti-oxydatif,anti-inflammatoire,anti-Apoptotique et stimulant de l’ATP .

                               INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES

*Accroit l’effet de la carbamazine(tegretol)

*Interactions avec le Cytochrome P450/ 2C9:Baisse l’Action de la WARFARINe(anti-coagulant)diclofenac,fluvastatine,ibuprpfène,les hypertenseurs Sratans  (Coozar),tamixofène,piroxicam

*interactions avec le Cytochrome P450 /2D6:Decoit l’Imipramine,prozac,tramadol

*Interactions avec le Cytochrome P450/3A4:Décroit l’action des inhibiteurs calciques,verapamil,Immunosupreurs(nelfinavir,rifonavir,saquinavir,midazolam,propanol

*Effets hypotenseurs additionnels:captopril , enalapril,lisinopril,Amlopidine,diltiazem,chlorothiazide

* Attention se souvenir:Decroit Rosuvastin (Crestor), Tolbutamide, Warfarine

*                  Interactions avec les plantes hypotensives:

Gingembre,Ginseng,Curcuma,Valeriane,Salvia Miltiorrhiza  ou sauge rouge ou danshen (qui abaisse aussi le temps de coagulation)