THÈMES

Obésité

fondphytob3ginette3L’OBÉSITÉ

C’est une épidémie mondiale puisqu’on évalue 200 à 300 millions d’obèses.

Son impact sur la santé publique est capital puisque l’obésité entraîne une mortalité précoce d’origine cardiovasculaire, métabolique ou cancer en particulier cancer hormono-dépendants et cancer du colon.

L’impact sur l’hypertension artérielle, le diabète, maladies ostéo-articulaires est élevé dans l’obésité.

Qu’est ce que l’obésité?

L’obésité est un excès absolu et relatif des graisses de réserve stockées dans .1563_004

les tissus adipeux

C’est une altération de la structure corporelle, elle est liée à la sédentarité, mauvaise alimentation évoluant dans un contexte culturel, sociologique et économique.

L’obésité, l’excès de poids se calcule:

Poids dépassent de 20% le poids idéal par l’index de masse corporelle supérieur à 30% (Indice de Quintelet).

Mode de calcul de l’index de masse corporelle:

Index: Poids en kilos ² (mètre)

2

Normalité:

  • Homme 20 à 25

  • Femme 19 à 24

Obésité: supérieur à 30

Il se calcule également par la valeur maximale du pli cutané à la face postérieure du bras pour les non obèses:

  • 20mm pour l’homme

  • 30mm pour la femme

L’obésité touche la femme en milieu avec une prévalence de 15%

(Baromètre santé 2000) 1% présente un index de masse corporelle supérieur ou égale à 40%.

L’obésité augmente avec l’age jusqu’à 70 ans, cette affection touche en France le quart Nord-est et sur une diagonale allant de la Champagne Ardenne au Nord de l’Aquitaine

.1563_001

Le Grand Ouest est marqué par une faible prévalence d’obésité, chez l’homme la même prévalence est noté mais marqué au Nord-est et Sud-ouest.

La prévalence globale de l’obésité varie de 9.6% à 39% chez l’adulte.

La prévalence globale de l’obésité chez les jeunes de 2 à 17 ans varie de 2.4% à 13.3%, et chez les jeunes de 17 à 25 ans cette prévalence est forte dans le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie.

La prévention doit se fixer sur l’enfant qui constitue un groupe à risque ou l’on note une prévalence de 16.5% chez les filles et chez les garçons de 12.4%, touchant principalement les régions Pyrénées, Garonne, Est, Finistère, Méditerranée.

La prévention est particulièrement difficile à instaurer et a appliquer car les habitudes sont tenaces: habitudes de grignotages, petit repas mangé devant la télévision ou

Fast-food ou autre alimentation rapide.

Le célèbre équilibre méditerranéen connu également sous le terme générique régime crétois est abandonné par les jeunes de 20 à 34 ans.

On a confirmé l’index de risque cardiovasculaire avec l’adiposité abdominale en mesurant le rapport tour de taille sur tour de hanche (RTH) définissant l’adiposité androïde:

  • supérieur à 0.85 pour les femmes

  • supérieur à 1 pour les hommes

Le taux de prévalence augmente avec l’age chez la femme quelque soit l’age.

Il faut insister que la carte de prévalence de l’obésité se superpose à celle de 1563_006-1

la mortalité cardiovasculaire.

Dans tous les cas, il faudra éliminer en diagnostic différentiel:

  1. les hypothyroïdies

  2. des maladies psychologiques provoquant anorexie et boulimie

  3. un surpoids induit par un traitement neuroleptique

Le problème important dans l’obésité est de corriger les facteurs de risque qui mettront en danger ou aggravants l’avenir ce sont:

    1. Le diabète

    2. L’hyperlipidémie

    3. L’alcool

    4. Le tabac

    5. Les affections cardiovasculaires

    6. L’hypertension artérielle

    7. Les troubles respiratoires aggravés par l’obésité ou concomitant.

Il ne faut pas oublier l’apnée du sommeil qui est un symptôme pronostic sentinelle de l’avenir cardiovasculaire.

    1. Corriger les discordes des dystonies neuro-végétatives et hormonales de la

pré-ménopause et de la ménopause époque où les poids s’accroissent de façon importante.

    1. Il faut corriger les facteurs arthrosiques qui gène la fonction locomotrice et favorisent le surpoids.

Tout ces facteurs aggravant peuvent être corriger par la phytothérapie, il faudra donc ce référer à tout ces neufs ithèmes au ithèmes de traitement par les plantes concernant ces maladies.

Obésité est phytothérapie

On privilégie les plantes agissant sur les organes cibles:

  1. La piloselle, l’orthosiphon, les stigmates de maïs, le pissenlit.

Ces plantes augmentent la diurèse mais leurs actions sera momentanées.

La perte initiale de 2 kg par eau ne sera qu’un petit coup de pouce psychologique et permettra un petit succès d’estime.

  1. Les hépatoprotecteurs qui sont toujours utile en France:

    • l’artichaut hépatoprotecteurs, cholagogue et hypocholestérolémiant

    • la fumeterre, antiallergique et qui régularise le flux biliaire

    • le chrysantellum américanum qui à une action hépato protectrice, vasodilatatrice et hypolipidémiante.

    • Le chardon marie qui à une action également hépato protectrice

  1. Les stimulants pancréatiques

  • La bardane

  • La fumeterre

  1. Les syndromes œdémateux, jambes gonflés, la fameuse rétention d’eau souvent en relation chez la femme avec des dysrégulations hormonale.

Le sirop des cinq racines est toujours d’actualité dans ce genre de syndrome œdémateux ce sirop associe:

  • Ache

  • Asperge

  • Fenouil

  • Persil

  • Petit Houx

    • En décoction de 20g par litre

Les coupes faims verts

Ce sont bien sûr des leurres pour empêcher de manger plus.

  1. Le carragheen (chondrus criipus) dont on utilise le thalle il a un effet laxatif et son effet et contrôlé par le caroube qui a un effet astringent.

  1. Le caroubier (Ceratonia siliqua) on utilise le fruit en particulier la pulpe du fruit la gomme de caroube agit comme un ballast intestinal.

  1. La gomme de Guar appelé cyamopsis tetragonolobus, il prend du volume en absorbent 20 à 50 fois sont volume d’eau

  1. L’olivier dont la feuille est hypotensive et diurétique et dans l’huile est laxative.

Le fucus, fucus vesiculosus ou varech

Il est connu depuis de nombreuse années, il apporte de l’Iode, il peut être donné en teinture mère, en extrait sec, il a toujours garanti une perte de 3 à 4 kilos.

Il est souvent associer à l’orthosiphon en feuille.

Devant un poids qui ne chute pas un sujet en surpoids peut s’irriter et donc il demandera un soutien phytothérapique nervin on peut donner chez la femme une association:

  • Ballote en teinture mère

  • Passiflore en teinture mère

  • Houblon en teinture mère

  • Valériane en teinture mère

    • Pour 125cc d’eau, 3 fois 40 gouttes par jour

Chez l’homme on peut donner l’association:

  • Ballote en teinture mère

  • Passiflore en teinture mère

  • Agripaume en teinture mère

  • Valériane en teinture mère

    • Pour 125cc d’eau, 3 fois 40 gouttes par jour

On peut éventuellement modifier cette formule en ajoutant le lotier cornicule.

La cellulite

Elle répond en règle générale aux associations:

  • De piloselle

  • De ruscus

  • De reine des prés

  • Et pariétaire

On peut également proposer une préparation associant:

  • Le pissenlit

  • Ulmaire

  • Maïs

  • Cassis

Ayant un activité de drainage et d’élimination et dont l’intérêt serait un adjuvant des régimes amaigrissemant par leur action cholérétique et sur la lipolyse.

On propose d’autre traitement de fond de l’obésité associant:

  • La bourdaine Rhamnus frangula, 5cc

  • L’artichaut Cynara scolymus, 15cc

  • Le petit houx Ruscus, 15cc

  • Le varech Fucus, 25cc

  • Le tout en teinture mère, 2 fois 40 gouttes par jour

Toutefois toujours ce méfier de la bourdaine qui a un effet laxatif et on sait et cela à déjà été évoqué, le problème des anthraquinones que contiennent cette plante et qui on un potentiel cancérigène sur le colon.

On peut également donner du:

  • Frêne 10g

  • Vigne rouge 10g

  • Romarin 10g

  • Fucus 30g

  • Globulaire 4g

    • 2 cuillères à soupe pour ½ litre d’eau par jour

Enfin il ne faut pas oublier l’ananas, ananas comosus qui est donc un fruit riche en glucide en vitamine A, B et C en sels minéraux en acide organique et de la broméline.

Ces produits sont anti-inflammatoires et ont une action fibrinolytique.

Traditionnellement l’ananas est diurétique agit dans les œdèmes et dans l’obésité.

En Inde l’ananas est utilisé dans les intoxications alimentaires et dans les problèmes d’intoxication médicamenteuse également dans les diarrhées, cystite, contraception.

Il est classiquement donné dans les régimes amaigrissements sur la base de son action protéolytique puisqu’il scinde 100 fois le poids de protéine par son absorbation.

En fait on peut surtout le considérés comme un inhibiteur de l’appétit qui agit sur les corps gras et a donc une action dans la athérosclérose, il peut être donné en état mais aussi en nébulisât 1g à 2 g par jour.

Pour mémoire, il faut savoir que la feuille est le fruit vert et les rhizomes de l’ananas ont été testés dans les problèmes de fertilité en Inde naturellement chez la souris et à une activité anticonceptionnelle chez la souris.

La racine a également une activité anticonceptionnelle, la cire des déchets a une activité oestrogénique chez les rats.

On sait par expérience que les alimentation sucré augmente l’appétit et naturellement la gourmandise. Un aliment naturel de l’Inde semble intéressent dans le contrôle de la saveur sucré et le contrôle de la saveur du sucre, c’est le gymnema sylvestre.

D’après les études pharmacologiques le gymnema contrôle l’absorption du sucre diminue la sécrétion de l’insuline et aurait donc une action préventive dans le diabète.

Ces études qui ont été faite en novembre 1993 nécessite une justification clinique quoi qu’il en soit cette plante a un intérêt certain qui contrôle la saveur sucrée.

Enfin une bonne nouvelle: traiter l’obesite par le sommeil

L’université de Chicago (Etats-Unis) a démontré qu’en privant les volontaires de sommeil limité, à 4 heures, le taux de leptine transmetteur du signal de satiété et la ghréline, hormone stimulant l’appétit. Le taux de lepine est de 18% et la Ghréline de 28%.

Les volontaires se sont retrouvés épuisés et se sont tournés vers les gâteaux, chips, biscuits, bref la privation de sommeil augmente l’appétit.

S’il s’avère qu’il faut changer les habitudes de sommeil chez l’enfant devenant obèse, véritable épidémie mondiale, faite dormir une demi-heure de plus votre bambin, il sera peut être moins gros.

Cliff Sapper- Arne Astrup courrier International 26/10/2006

Prévention du cancer du col de l’utérus

  PREVENTION DU CANCER DU COL DE l’UTERUS

La prévention du cancer est un problème récurrent dans les disciplines alternatives comme la phytothérapie particulièrement décrit dans le traité d’HARTWEL comme nous connaissons les vertus du régime méditerranéen sur le plan vasculaire et cancer.Pourtant,des recommandations phytothérapiques citées par FOSTER et WHITE pour le cancer du col ,éditées en 2001,plantes dont on ne peut nier leurs valeurs incontestées et valeurs ajoutées,révélent une certaine distorsion en terme d’ impératifs thérapeutiques,épidémiologiques et de prévention du cancer du col utérin.

LE CANCER DU COL DE L’UTERUS

Il tue 1000 françaises par an,est le deuxième cancer féminin après le cancer du Sein,sa difficulté majeure n’est pas son identification mais de rassembler les différents éléments épidémiologiques et de dépistage faisant le lit des défauts d ‘appréciation et d’induction thérapeutique.

Le Frottis Cervical demeure l’élément primordial de dépistage mais :

1)La spécialité de gynécologie disparaît progressivement,le dépistage devient

l’apanage des médecins généralistes,laboratoires ou service hospitialier public ou privé.

2)le dépistage se heurte de façon paradoxale à un certain désengagement de la conscience du danger pour certaines femmes ,la ménopause devient une période synonyme de fin de cycle de vie,une certaine mortification avec ralentissement de la vie sexuelle et justification de tout arrêt de surveillance gynécologique

3)La spécifité de la génèse des cancers du Col de l’Utérus :

A)Les dyplasies épithéliales du col de l’Utérus peuvent se cancériser,imposant

La généralisation du frottis cervical

B)Le rôle des virus PAPILLOMAVIRUS sexuellement transmissible est définitivement reconnu dans la génése du cancer du col, ayant justifié la mise en service de deux vaccins dès novembre 2006 :GARDASIL et CERVARIX

C)Rôle du tabac qui intervient sur la modification de l’ADN des cellules du col de l’utérus,qui multiplie par QUATRE le ratio du cancer du col chez les fumeuses,rôle mutagène démontré depuis mai 1993.

Le rôle cancérogène du tabac devient de plus en plus le problème de santé publique puisque le CIRC a ajouté son rôle dans la génése des cancers de l’ovaire,colon et rectaux(Le généraliste/13 nov.2009)

D)Il existerait un rôle de cancérogénèse avec la chlamydiae de sérotype G

DEUX AXES DE PREVENTION :

LE FROTTIS DE DEPISTAGE et la VACCINATION

1)Le Frottis que l’on fixe dès l’age de 25 ans,sachant que les dysplasies touchent 1 à 5 % des femmes de 25 à 30 ans.Mais cette limite d’âge peut paraître arbitraire les rapports et contraception étant plus précoce surtout dans les zones urbaines et grandes métropoles.

On conseille un dépistage deux ans de suite, en cas de normalité tous les trois ans,mais la cancérogènèse et en particulier du tabac autorise une vigilance accrue.

Tout saignement,métrorragies en dehors des règles,lors d’un rapport ou spontanée lors de la ménopause impose un frottis de dépistage,qui selon résultat impose colposcopie,biopsie et bilan loco-régional.Surveillance et dépistage repose sur des codifications du système BETHESDA de 2001 et CNGOF de decembre 2007

On distingue les dysplasies de bas et haut grade :CN I/2/3,le stade CN1 est le plus fréquent et régresse spontanèment en 1 à 2 ans mais peut évoluer en haut grade entre 2 à 13%.En cas de dysplasie différenciée cancéreuse conduisant à une intervention par laser ou conisation la surveillance se fera à trois mois,six mois et un an.

2)La vaccination des jeunes filles en devenir de rapport sexuel ,vaccination dès 14 ans

a)Le Gardasil agissant sur la prévention des dysplasies par le Papillomavirus Humain de type 6/11/16/18.Mais son AMM d’évaluations d’éfficacité se limitent à 4,5ans.

b)Le Cervarix agissant sur le Papillomavirus de type 16/18 et son action ne peut être étendue à  celle du Gardasil.

Il a été démontré dans les deux cas une immunogénécité induite avec des anti-corps anti-HPV stable sur 4/5ans

PROBLEMES POSES PAR LA VACCINATION

Il s’est posé la possibilité de pathologies induites par ces vaccins

D’après la Revue Prescrire JUIN 2016 Tome 36 N° 392

1)Risques de THYROÏDITE

Il a été recencés 359 cas de Thyroïdites sur un cohorte  en FRANCE soit 14  cas par an avec le vaccin 16-18 pour 100.000 vaccinées et 6 cas par an sur 100.000 personnes non vaccinées.En Grande Bretagne,il n’a pas été noté de Thyroïdite sur 65.000 personnes vaccinées par le vaccin 16-18.l’épidémiologie 2015 n’a pas montré de lien notable ente thyroïdite et vaccin 6,11,16,18.Il est évoqué le rôle de l’adjuvant A SO4 du vaccin 16,18,mais les essais incluant 68.512 personnes(depuis 2007 incluant vaccin 16-18/Hepatite B/Herpés) n’ont pas permis de noter une différence significative.Pas de lien depuis 2016 avec le vaccin 6,11,16,18

2)Risques de SYNDROME DE GUILLAIN-BARRE

Maladie neurologique auto-immune de ratio 1 à 2 cas pour 100.000 par an  touchant les nerfs périphériques.Une étude depuis 2016 pensent plausible d’exposer de 1à 2 cas de Guillain-Barré pour 100.000 vaccinées par an.L’estimation repose sur une étude estimant 19 cas de maladies de Guillain-Barré sur 840.000 vaccinées.

Il persiste des doutes sur la réalité de ce risque,estimé à plausible,nécessitant d’analyser clairement le bénéfice du vaccin (de toutes les façons à long terme) et le risque neurologique,dont il est dit plausible,terme sur lequel il faut insister .Il faut donc considérer cet acte de prévention avec rigueur et peser les risques de façon objective.

3)Les problémes posés en 2018 par les vaccins ,

d’après HAS  13 septembre 2017 et revue Prescrire /page 170,Mars 2018 ,Tome 38 .N* 413

HAS:09/2017

“Compte tenu de l’efficacité de Gardasil dans la prevention des lésions précancéreuses de haut grade dues aux HPV-6,11,16,18,du faible surcroit d’efficacité de Gardasil 9 par rapport à Gardasil,limlté aux HPV additionnels 31,33,45,52 et 58,des incercitudes concernant l’efficacité en terme de prevention des cancers qui seront obtenus dans les populations recommandées en FRANCE ,la Commission considére que Gardasil 9 n’apporte pas d’améloiration du service médical rendu (ASMRV)par rapport a Gardasil”

Revue Prescrire:Mars 2018

“Début 2018,l’efficacité des vaccins papillomavirus en prévention du col de l’utérus reste hypothétique.Compte tenu du délai moyen de 30 ans entre les premières infections par un papillomavirus et l’apparition d’un carcinome invasif de de l’utérus,un eventuel effetsur ce ce critère des vaccins Gardasil (4 valences dont HPV-16,18 ) et Cervarix (valences HPV -16 et 18)commerçialisés à la fin des années 2000 ne sera mis en evidence avant des années.

Ajouter d’autres génotypes à haut potentiel cancerogéne au vaccin Gardasil n’apporte au mieux qu’un gain modéré ,car leur implication dans les cancers est moindre que celle des HPV 16 et 18. Vacciner avec Gardasil 9 (9 valences) plutôt que qu’avec Gardasil semblle éviter seulement une quinzaine de dysplasies de haut gradedu col de l’utérus supplémentaire par an.

D’autre part le Gardasil provoque une réaction qualifiée de sévère au site d’injection dans les 5 jours après l’injection (Une réaction pour 40 vaccinations).Avec le Gardasil 9 il est prévisible que ce nombre de réactions soit augmenté.et il apparait qu’augmenter le nombre de génotypes à haut potentiel cancerogéne dans le vaccin papilomavirus évite quelques dysplasies de haut grade supplémentaire par rapport au vaccin contenant les génotypes HPV 16-18. aux prix de réactions sévères au point d’injection

Ainsi devant de telles ambiguités,et de latence  des résultats des vaccinations à long terme,pouvant entrainer une réticence au vaccin ,il faut resserer le dépistage du cancer du col en facilitant la pratique de frottis et permettre de traiter préventivement. (AMP Depistage  du Cancer du Col  de l’Utérus Janvier 2018)

Avis sur vaccinations par

HAS;10 fevier 2017/13 septembre 2017,

FDA 10 12 2014.

EMA 20mars 2015

PLANTES MEDICINALES DYSPLASIE et PAPILLOMAVIRUS

Il faut insister sur des propositions médicinales qui reposent en partie sur la tradition et surtout d’essais de laboratoires n’ayant pas de valeur universelle

DYSPLASIES 

:

1)BARDANE(Arctium Lappa) :anti-tumoral et anti-mutagène à la dose de six gelules de racine dosée à 500mg

2)La TOMATE

Dont le composant le lycopène de 1 à 5 mg/jour est recommandé en complément alimentaire,déjà proposé dans le cancer prostatique

3)RUMEX(Rumex Crispus)

donné en gélule à 500mg ,4 fois par jour,traitement traditionnel non validé ,interdit pendant la grossesse

4)Chardon Marie(Syllibum Marianum) dont la syllimarine est dite agissant sur les radicaux libres avec des gélules dosée à 140mg de Syllimarine.Mais quel est le bénéfice réel ?

5)CURCUMA(Curcuma Longa)

La curcumine intervient sur la mutagénèse ,donnéé en gélule dosée à 250 à 500 mg,3 fois par jour.la Curcumine inhibe le developpement et croissance des cellules cancéreuses,inhibe la transcription du virus papiloma HPV .E6 et E7 en 6 h.Supprime les oncoprotéines du papillomavirus,restores P 53,rb,ptpp13 protéines,accroit l’expression de mIRNA21/Maher,Bell,O;Connel , Nov 2012Gupta.S’oppose à l’effet de prolifération de l’Oestradiol et induit l’apoptose des cellules cancéreuse du cols /Fevrier 2016 /Zamman,Yallupu: NanoFormation Curcumine et Cancer du Col/ Misha,Das 17.08.2015:anticancer du col et anti-papilloma virus.

6)GINGEMBRE (Zingiber officinalis)

donné en gélule dosee à 600 mg,6 à 8 gélules par jour,cité dans la tradition chinoise mais non explicitée.Anti-inflamatoire,anti-oxydant et action anti-cancéreuse in vitro.

7)TREFLE (Trifolium Pratense)

riche en phyoestrogènes,agirait en bloquant les recepteurs à ostrogènes,ce qu’il faut démonter.

8)ECHINACEE

Immunostimulante reconnue pour les états grippaux,mais cette plante peut facheusement intervenir sur les désordres immunitaires de maladies type lupus ou HIV voire sur les traitements actifs dans les lymphomes,donc à éviter

9)ASTRAGALUS MEMBRANACEUM(en medecine traditionnelle chinoise)

Immunostimulante souvent associée dans diverses formules avec en autre LIGUSTRUM LUCIDUM.A démontrer

10)Les Champigons IMMUNOSTIMULANTS

REISHI (GADORDENA LUCIDUM)

Antioxydant et immunostimulant , on utilise 1,5 à 9 gr de poudre par jour, des études montrent des résultats disparatres sur l’amélioration de cancer du poumon,sein et prostate,mais les méthodologies sont insuffisantes.Attention

Le Reishi est hypotenseur et il abaisserait le taux de coagulation,donc attention aux interactions médicamenteuses chez le sénoir

SHIITAKE (LENTINULA EDODES)

Immunostimulant donné à 8 gr par jour ,une seule étude justifiant contrôle montre une action dans le cancer de la prostate.

11) Etude in Vitro d’un traitement traditionnel THAI du post-partum:

le SA -TRI-LHUNG-KLOT assoçiant Caesalpinia Sappan,Mamaea Siamensis ,Curcuma Comosa

Action  cytotoxique in vitro  sur cancer ovarien et Cancer du Col.Investigations des extraits pour recherche complémentaire

J Med Assoc Thai;Aout 2014/97.Suppl 8 S.149-55/Impresit,Ruamgnoo,Itharat.

PAPILLOMAVIRUS,HPV

Il est citée TROIS plantes:

CURCUMINE (Extrait de Curcuma Longa)

En Gelules à 250 mg Trois par jour,produit de loin le plus intéressant à confirmer par randomisation.Dernier essai positif en  Fevrier 2016.Chimioprévention et  Chimioadditionelle dans traitement résistant.

AIL

à 3 gélules par jour,dosée à 500mgr

MILLEPERTUIS

A 2 gélules par jour dosée à 450mg.

Ces propositions en regard du bénéfice ,imposent une certaine distance et surtout une surveillance régulière et stricte(Frottis régulier,traitement des Cervicites).Le problème de la vaccination justifie une épidémiologie sérrée et régulière à long terme;puisque qu’il est évoqué un risque dit  plausible de Guillain-Barré  au 30 mai 2016.et probléme de tolérance Mars 2018 et Problématiquues des résultats à long terme

Dans tous les cas ne pas faiblir et étendre le dépistage par frottis cervical.

Eau de Noix de Coco : boisson de Santé

    EAU DE NOIX de COCO

DSC_1775

L’eau de Coco est issue de la  jeune noix de Coco verte,Coco Nucifera,Aeracée

Rappel

La Noix de Coco a un impact industriel et agroalimentaire croissant.Surnommé “Arbre de vie “(Manisha ,Shyamada 2011),la”cococulture “touche 10 millions de personnes.Dans les faits son exploitation a considérablement évolué, référence aux chiffres de la FAO de 2003-2004;la production mondiale de 53.2998 millions de tonnes (Avec premiers producteurs Indonésie,Phillipine,Inde,Brésil).Sont utilisés:

*Pulpe de coco  gélatineuse collée à la paroi de noix fraiche comestible

*Noix de Coco Mure:riche à 80% de lipides acides gras insaturés et monosaturés:industrie alimentaire.Séché appelé COPRAH

*Huile de Coco,issue de la la chair de coco ou Coprah.riche en acides gras insaturés;Industrie alimentaire,cosmétologie.

.*Lait de Coco:qui est PREPARE,rapée à partir de la  chair blanche pour alimentation  contient lipides 21,3g/210 Kcal (alors que la Crême entière issue du lait contient 34,1 gr/100ml et 331 Kcal)

*Crême de Coco préparé non pas avec l’eau mais du lait.Pour alimentation

*Tourteaux aliments pour animaux

*Fibres imputrescibles:pour habitation,industriel,horticulture.

Deux éléments à surveiller:l’apport en acide gras polyinsaturés agissant sur le taux de cholestérol et sulfites allergisants.

*EAU DE COCO du Fruit vert (Un demi-litre par Noix):boisson douce,stérile isotonique,rafrachissante. énergisante,hydratante dont la teneur à été étudiée par Kumar (Nadanasapathy.1999).en médecine Ayurvédique sont citées propriétés anti-émétiques,anti-diarrhéique,déshydratation,Hypertension artérielle

.tarzan


CARACTERISTIQUES DE L’EAU DE COCO.

L’étude Tramil rapporte les utilisations traditionnelles antillaises:Diurétique ,Rafraichissante,Stomachique,Anti-scorbutique,Colique Néphrétique,Leucorrhée,Oedéme en fin de grossesse.Ces indications se retouvent en Polynésie,indonésie, Asie du Sud Est.

FAIT très Important

L’eau de COCO est STERILE,APYOGENE,ISOTONIQUE,mais doit être consommée rapidement car elle est soumise à fermentation.La FAO  a mis au point  en 1997 un procédé de réfrigération qui permet de stocker l’eau de Coco et afin d’etre conservée sans perte de goût et de propriétés (bouteille,cannette de carton ou métal.), et permettant sa commerçialisation.Il n’y a pas eu de brevet déposé.

COMPOSITION DE l’EAU DE COCO

Eau :93,5%

Lévulose: 3,9%

Glucose: 2%

Inuline: 0,15 %

Protéine :0,15 %

Facteur de Croissance (Pousset1992)

Na: O,Img

Ca :24 mg

Mg :25 mg

K :250 mg

Fibres:1,1 mg

Viamines:2,4 unités

Calories:10Kcal

D’après USDA National Nutrical. Database 2010

Il a été évoqué une formulation proche du plasma sanguin engageant certains à utiliser l’eau de Coco dans des critères d’urgence de guerre ,en remplacement du sérum physiologique.

Cette similutude est inexacte

*Protéines:Sang=68%//Eau de Coco: Traces

*Minéraux :Sang 0,8 % // Eau de Coco 0,3%

*Glucides :Sang O,1 % //Eau de Coco 2%

*Eau :sang 92%//Eau de Coco 93,%

Cette  pratique est cité sans référence durant la guerre du Vietnam.,on évoque cette pratique par

*Andrianjarovo-Ravisoa à Tananarive en perfusion avec l’eau de Coco de 7 mois.L’auteur cite l’utilisation durant la guerre du Pacifique et quelques sources:Fernandez ,Calderin 1942/Brito et Dreiss 1940-44/Mojumbar 1957

*Campbell-Flak,Thomas,Tutuo,Clem.Perfusion sur courte durée.American Jour.of Emergency Med.Vol.18.2000

*Quang Thien Luong / 1993

Naturellement cette pratique demeure du domaine médical et justifie plus amples informations. et réels détails biopharmacologiques et médicaux.

                                           Indications de l’EAU de COCO

1)Propriétés diurétiques dues aux sel de Potassium et action de l’inuline qui inhibe la résorption tubulaire du Sodium.

2)Hypocholestéolémiant et stimulant respiratoire /Caceres.1983

3)l’Eau de Coco est un bon facteur de réhydratation indiscutable ; à donner chez le sportif

4)Son caractère isotonique et faible  en Energie en fait

                         une boisson idéale chez le diabétique, hypercholestérolémique, hypertension, et maladies rénales

13260050_10209850049907592_7891673357892720941_n-1