THÈMES

i

INSOMNIE

11

L’insomnie

C’est une plainte concernant la qualité du sommeil,occasionnelle ou récidivante,survenant plusieurs jours par semaine ou par mois.

Il peut s’agir:

*Endormissement difficile

*Réveil fréquent

*Réveil précoce

*Cauchemars,sensation de sommeil de mauvaise qualité

g043

L’insomnie peut exprimer une problématique sous-jacente,angoisse,dépression,anxiété,épuisement professionnel  avec causes favorisantes burn out,(Saturation intellectuelle,décrochage professionnel),alcool,stress émotionnel ou  au bruit,perturbation du rythme cicardien par un travail posté.

Cette problématique demande de déterminer la préoccupation réelle de l’insomniaque,ou considéré comme tel.cette détermination nécessite un réciprocité délicate des relations patient-professionnel de sante,qui selon Douméne (1994)cette attente n’est pas toujours partagée,citant sur plus de 200 consultations que cette attente est méconnue dans 12,6% des cas ou perçue à tord dans 18,6 %des cas.(Revue Pratique Médicale Gen 1994-260-41-8).Ce phénoméne est également décrit dans British Medical Journal 1999-316-2-77::la demande exprimée  comme qualité du sommeil;n’est ni la seule,si souvent sa principale préoccupation,ce qu’on appelle “Agenda Caché” du patient.Ce probléme de communication est favorisé par l’accès facilité aux médicaments efficaces mais aussi à l’exigence d’efficacité et obligation de résultats qui se sont apparues dans des nouvelles préoccupations soçiales non écrites,avec selon Melman (L’Homme sans Gravité) ;avidité de jouissance parfaite et sans limite.Ces données non écrites  de difficulté de communication entrainent des mécanismes de surconsommation de psychotropes que les technostructures ont stigmatisés en particulier lors de l’évaluation de l’office parlementaire d’évaluation des politiques de santé(20juin 2006)et préconisant l’usage de méthodes alternatives,dont la phytothérapie.; le  rapport du Dr Giordannella (Decembre 2006) préconise une relecture d’évaluations des co-facteurs engendrant troubles du sommeil ou de son dysfontionnement,compréhension de la consommation des hypnotiques par la population française,et études multidisciplinaires scientifiques dont les neurosciences.

Il apparait clairement une difficulté d’appréciation des contre-mesures en prenant compte du sommeil,la sieste,prise de café et resynchronisation de l’insomniaque débouchant sur une thérapeutique adaptée.Cette appréciation épidémiologique a montré

1)L’impact de l’Insomnie en FRANCE

 

2)Sa classification:Classification ECSD 2005

 

****Insomnie:

Le Pr Paquereau cite

Somnolence diurne excessive 6 %

Mauvais sommeil 20 à 30% dont 15 à 20% d’insomnie modérée,9à 10% d’insomnie sévère

Syndrôme des jambes sans repos touchant 5 à 7 % de la population générale dont 15% sont agés de plus de 75 ans.

 

****Troubles respiratoires au cours du sommeil

 

****Trouble du Rythme Circadien

 

****Parasomnie (Type somnanbulisme)

 

****Mouvements anormaux en relation avec le sommeil

 

****Hypersomnie d’origine centrale sans troubles du sommeil,troubles circadiens du sommeil ou troubles du sommeil

 

3)Son intrication multifactorielle médicale  avec étude transversale du sommeil:neurologique;cardiaque;pulmonaire,chronobiologique:

 

4)L’Epidémiologie du Sommeil permettrait selon le Drt Depinoy d’adapter un traitement sélectif,le but final étant de reduire la consommation de psychotrope en accord avec l’amelioration de la qualité de sommeil.

 

 

Rapport Giordannella

 

 

1)10% des français justifient d’un traitement hypnotique

2)Un somnolence diurne touche 2,5 millions de français responsable directe d’accident de lavoie publique,accident du travail et domestique,nécessitant contre-mesures,sieste,priser de café,resynchronisationdu sommeil

3)La majorité des français dorment 8 heures

4)Il existent des longs dormeurs de 9 à 10 heures et des petits dormeurs de 6 à 3 à4 heures.

43641525_1996438607046088_5341912664421433344_n

 

ETES-VOUS DU SOIR OU DU MATIN?Oiseau de Jour ou de Nuit ?

<<<<<<<<<<<L’AGENDA CACHE:>>>>>>>>>

Vous êtes irritable,fatigué,manque de cohésion soçiale ou dans le travail

<<A quelle heure vous endormez-vous

<< A quelle heure vous réveillez-vous

<<Combien de temps dormez-vous

<< cette durée est-elle suffisante

<<Etes -vous satisfait de votre sommeil

<<Avez vous du mal à vous lever le matin

<<Avez vous du mal à vous endormir le soir

<<Pensez vous que les horaires de travail sont compatibles avec vos horaires de sommeil

<<Votre sommeil est-t-il satisfaisant pendant les vacances (satisfaisant,plus long ou plus court)

<< Vous considérez vous comme un insomniaque

<<Prenez-vous des hypnotiques

<<Etes vous en forme toute la journée

<<Faites vous la sieste

<<Somnolez-vous durant la journée

<<Ressentez-vous une envie irresistible de dormir

<<Etes vous sensible au changement d’horaires(Hiver-Eté)

 

 

QU’EXPRIME L’INSOMNIE?

 

*Une Angoisse

*Une Anxiété

*Un Epuisement professionnel,Burn Out,Ruminations

*Une Depression .C’est un des piliers de l’affection

*S’integrant dans  une humeur dépressive suivie

*Réaction à une situation pénible,choquante,éprouvante

 

 

“Reveille-Toi Réveille-Toi

Et sois mon Compagnon

Papillon qui Dort”

Bashö(1644-1666)

 

 

LES CAUSES FAVORISANTES

 

*Stress émotionnel ,Surmenage,Burn Out ,

* Perturbation du rythme circadien:Travail de nuit ou posté;Jet lag

*Activité physique avant de se coucher

*Repas lourds,Epicés

*Alcool,Café,Chocolat

*Stupefiants type amphétamine,ectasy,Crack,cocaïne,cannabis

*Prise de Médicaments type Levothyrox,certains antidepresseurs type IRSS;Sympathocomimétiques (Attention aux médicaments en vente libre  pour les rhumes avec  dérivé pseudoEphédrine ou apparentés)

*Affections associées:Cardiaque,pulmonaire ou neurologique

 

LE SYNDRÔME D’APNEE DU SOMMEIL

 

15 % des Insomniaques sont atteints su SAOS,syndrôme d’apnée obstructive du sommeil,se définissant par une obstruction complête ou ponctuelle des voies aériennes supérieures ayant pour impact:

*Sommeil non réparateur

*Somnolence diurne excessive

*Ronflement sonore et irrégulier

*Troubles de Concentration ou assoupissement au volant

*Impression d’Etouffement de courte durée

*Céphalées matinales

Son incidence et traitement est impératif et le SAOS doit être repéré et en particulier par le score d’Epworth d’endormissement.

*Assis en Lisant

*Regarder la TV

*Assis inactif au spectacle

*S’allonger pour faire la sieste l’après-midi

*Assis tranquillement après repas sans alcool

*Au volant avec quelques minutes d’arrêt lors d’un embouteillage

 

 

<<0:Pas de risque de s’assoupir

<<1 Une Chance de s’assoupir

<<2 possiblité majeure de s’assoupir

<<3 grande possibilité de s’assoupir

Si > à 15 consulter la cause et traiter

 

 

Comorbidités et SAOS

 

 

a)Causes ORL:

Obstruction nasale,Grosses amygdales,tour de cou supérieur à 42

 

b)Neuropsychiatrique

 

**** 30 à 50 %des insomniaques présentent des troubles anxio-dépressifs

****30 % des Apnéiques et Hypersomniaques primaires souffrent des troubles de l’humeur

 

c)Age

 

***** 32 à 47% des personnes agées de plus de 70 ans présentent des apnées non prise en charge

 

d)Hypertension Artérielle

 

****HTA et SAOS

30 à 40 % des hypertendus présentent une SAOS

50 %des SAOS présentent une Hypertension

 

 

e)Maladie Coronarienne

**** 30 à 37% des Coronariens presentent un SAOS

****Apnée assoçiée à ischémie nocturne et troubles du rythmes.

 

f)Maladies Pulmonaires

SAOS est un élément prédictif dans  l’Asthme et Bronchite Chronique Obstructive

 

g)Rechercher les médicaments exposant aux SAOS

Analyse du Centre de pharmacovigilance de Toulouse (CRVP) sur 5000 observations de 1995 à 2015,avec données exploitables sur 3325 patients d’âge moyen de 51 ans,montrant surtout les médicaments les plus impliqués:

Neuroleptiques,(type quétiapine,clozapine,Oxybate de sodium);Opioïdes,Anti-dépresseurs,Benzodiazépines.

Revue Prescrire  Novembre 2016-Tome 36;N°397/page 829

 

 

DONC SAOS est un facteur de risque Vasculaires cérébral,hypertensif,coronarien souvent aggravé par la prise inappropriée de psychotropes qu’il faut traquer,réduire les benzodiazépine (SAOS  présent dans 22 % des patients prenant des benzodiazépines:Etude Canadienne ESCC 2002).

Il faut traiter la cause et proposer au  patient appareil à pression positive continue ou pose d’un orthése d’avancée mandibulaire,propostions qui seront faites après mesures hospitalières du sommeil.

 

Il faut insister sur le rôle fondamental du recadrage Psycho-soçial de l’insomniaque avec un travail coordonnée médico-soçial avec  gestion du travail,psychothérapie dont thérapie comportementale,Lux thérapie,Relaxation, participation positive  du patient-acteur définissant un réajustement de son art de vivre en réduisant les facteurs de risque,réduction du stress,combattre l’alcoolisme,canalyser les risques de décrochages soçiaux .

La mise en place d’une thérapeutique doit accorder la priorité à réduire la surconsommation médicamenteuse avec ses risques de dépendance et d’action facheuse sur la cognition.il va de soi que toute formulation nécéssitera dialogue constructif et  le parcours peut être  semé d’embuches .,”La fatigue d’être soi” justifiant réajustement et accompagnement.Il doit être clair que le schéma thérapeutique avec ces critères de réponses ;est un processus d’évaluation permanente guidée par l’appréciation du profil psychologique ,facteurs de fragilités,correction des facteurs de précarités soçiales et professionnelles (pénibilité,travail de nuit,transport,décrochages par défaut de formation ou inadaptation)

 

 

 

*APPROCHES  DE LA NEUROTRANSMISSION un Science en constante mutation

La connaissance des circuits cérébraux et molécules-clés ,impliqués dans la l’anxiété,dépression,régulation du sommeil, a beaucoup évolué.

Serotonine et Gaba principales molécules messagères neurotransmetteurs de l’anxiété ,mais nouvelles données de susceptibilité individuelle,vulnérabilité  génétique avec dépendance à l’environnement intervenant sur le géne codant pour le transporteur de serotonine,facteur essentiel à la prolifération,différentiation,survie des neurones (Brain Derived Neurotrophic Factor)ou BDNF  fortement diminué par l’élévation du cortisol(hormone du stress).

Cette élévation anormale du cortisol est potentiellement neurotoxique avec altération ,désorganisation neuronale de l’Amygdale du systeme limbique,point névralgique des pathologies anxieuses et centre créateur des émotions (inserm 866 Bordeaux Aout 2014/Pr  Aouirezata)),alors que l’hippocampe du méme systéme limbique a une fonction de memorisation et rappel.

Il est rappélé le rôle clé de la Sérotonine dans la  dépression et les évenements de la vie (Humeur,agressivitté,impulsion;sommeil;appetit,température,douleur).

La sérotonine,5HT 1 A, est couplée dans les processus anxiolytiques ou anxiogénes avec l’axe corticoHypothalamo-Hypophysaire(diminution de la régulation de réponse au stress),Mélatonine(Cycles circadiens:Jour/Nuit),Noradrenaline(Réaction de Fuite;régulation du sommeil,humeur),Cholescystokine,Gaba(Principal neurotrasmetteur inhibiteur,en l’absence de Gaba la fixation des benzodiazépines sur le recepteur GABa n’a pas d’effet;favorise la relaxation et sommeil,contribue à prévenir la surexcitabilité),CRH,Neuropetide Y

Inserm 1198-266/Montpellier Dr Bartolami.

Présence de nouveaux recepteurs GABA b neuronaux ,véritable spécialisation de neurones à sérotonine contrôlée par différents facteurs et localisation (Noyau du Raphé et cellules entérochrommaffines du tube digestif).Projet Dezanx(Juin 2012-Gaspar/Bratsch)et réagissant à d’autres molécules que les benzodiazepines,(agissent sur les recepteurs GABA a.)Le blocage des recepteurs Gaba B réduit la dépression.

.Lien établi entre Depression et plasticité cérébrale et  avec environnement.Lien établi entre dépressions à rechutes et réduction des taches cognitives courantes attention ;concentration,rapidité .la dépression est neurotoxique.Inserm 864 Gorwood Oct.2014.

Les Enzymes Monoamines Oxydases MAO,impliqués dans la dégradation de la Sérotonine;Noradrénaline et Dopamine

Inserm UMR 5819/Mamelli,Lecca.Nouveau processus de régulation des désordres de l’humeur en agissant sur la réduction de la fonction de 2 protéines membranaires GABA/B et GIRK2. Action de phosphatase PP2 dans  le circuit cérébral de  Habenula lateral

Jour Nature Med .25 janvier2016.

Dérégulation du sommeil;L’insomnie est un déréglement de la bascule Vielle-Sommeil par:

**Hyperactivité du systéme d’éveil par activation des systémes d’ HYPOCRETINE et DOPAMINE

**Hypoactivité des systemes d’endormissement par déficit de GABA,Galanine,Adénosine et 5 HT 1 A

 

 

 

<<<<<UTILISATIONS BASIQUES  PHYTOTHERAPIQUES DANS l’INSOMNIE>>>>>

 

 

 

1)Ne pas utiliser des plantes entrainant dépendance ou troubles neuropharmacologiques.

2)Respecter les Indications pharmacologiques Action sur Recepteurs Benzodiazepines,GABA,Serotonine,MAO.,Si sevrage médicamenteux  envisagé,toujours respecter un temps long surtout si sujet agé ou prise ancienne .ne pas hésiter à revoir la position thérapeutique,observer si la réponse est effective et péréenne.en respectant les données scientifiques rénovées

3)S’assurer de l’inocuité de la plante

4)Respecter les contre-indications

5)Vérifier les interactions médicamenteuses

6)Eviter de cumuler des plantes à actions surperposables.

<<Au Maximum 3:Une active principale ,une seconde modératrice ou agissant sur un organe fragilisé ou précarisé ,une troisième neutralisant le gout si tisane ou décoction.Un exemple simple:Femme ménopausée avec tachycardie et troubles du sommeil,privilégier un Béta-Blocant végétal:l’Aubépine.Essayer de cumuler un plante  cumulant Sédation et Hypnotique et une plante adaptogene antistress et neuroprotectrice

7)Les problémes des traitements de substitutions phytothérapeutiques

Les études de grande envergure,Méta-Analyse et Etudes de DataBase Cochrane ou MedLine,Pubmed,(Plantes et Dépression 4061 publications,Plantes et Insomnie 364 publications,Plantes et Anxiété 1615 publications)pointent ,malgré les plantes citées,référencées et  utilisées depuis de longue date,des biais de recherche ou études insuffisantes ou hétérogénes,des essais pré-cliniques non suivies d’études humaines,des études de faible recrutement non suivies de contre-analyse,de faible valeur  (randomisation-Double Aveugle,placebo),signes nosologiques neurologiques non superposables ou insuffisamment évalués,défaut comparatif avec des traitements éprouvés en connaissant la difficulté d’avoir une convergence de la régulation de la neurotransmission,et de de se prononcer sur la concordance pharmacologique entre action pharmacologique d’une plante ou son composant actif comparé à une molécule référencée  et ceci malgré une volonté commune de proposer des alternatives atoxiques face à la surconsommation des psychotropes

Mise en Garde:Arrête de commerçialisation de PIPIER METHISTICUM ou KAWA KAWApar Decrèt du 26 mars 2003,sauf pour forme homéopathique.Interdit en Grande Bretagne et Suisse en 2002.Beaucoup de divergeance selon pays.A résoudre le problème de toxicité Hépatique et dépendance.

8)Quelques Publications significatives.

 

***Le SAFRAN Crocus Sativus

<<Une Etude systématique cliniques  et explication des modes d’action

Hum Psychopharmacol.Nov 2014 Nov ,29(6)517-27/Lopresti;Drummond

Six etudes sur Safran /Comparaison avec Placebo dans les dépressions majeures.comparées au traitement anti-dépresseur.Safran anti-dépressif  sur dépression moyenne et modérée ,action de type Serotinergique,anti-oxydant,anti-inflammatoire,effet  neuro-protecteur et neuro-endocrinien

 

<<La Crocine,composant majeur du Safran,comme traitement adjuvant des dépressions majeures

Etude pilote sur 40 patients de 24-50 ans.de Mars 2013 à Decembre 2013

Groupe Crocine 30 mg / Fluoextine 20 mg/Sertraline 50 mg ou Citalopram 20 mg/,Placebo .Etudes cliniques sur 4 semaines  sur échelle BAI ;MDQ;GHQ

Résultats significatifs de la Crocine comparé au placebo.Malgré l’action confirmée les auteurs insistent sur la faible compliance des patients et de la courte période et petit échantillon,et tests psychologiques nécéssitant une reconductiondes essais

Jour Affect Disord.Mars 2015,15-174-51/Talaei;Hassanpour Moghadam,Tabassi;Mohaieri.

 

 

*** MILLEPERTUIS,Hyperycum Perforatum

 

<<Etude en double-aveugle,randomisée ,avec Millepertuis(900 mg);Fluoxetine 20 mg,Placebo

dans la dépression majeure,avec tests Hamilton HAMD17,sur 135 patients ,essai précédé d’unwash-out d’une semaine.

Les tests HAMD  plus bas avec Millepertuis comparé avec Fluoextine,et ratio de rémission élevé à 38%,Remision Fuoextine 30%,Placebo 21%;Lemillepertuis est bien toléré sans réaction secondaire.

Jour.Clin Psychopharmacol 2005 Octobre ;25-(5)441-7/Fava;Alpert;Nierenberg,Mischoulon,Otto;Zajekza,Murck;Rosenbaum

<<< Effet du Millepertuis sur régulation des neurotransmetteurs B Adrénergiques,Recepteur Gaba,et conductance des canaux ioniques.

Wien Med Wochensdr Juin 2015 /Schmidt;Butterwecke

<<Action sur cytochrome P450,CY PP3A4 et P Glycoprotéine transporteur Pqp

Curr.drug Metabol.Juin 2008/Zhou;Lai

 

**** Action Anti-Dépressive des Polyphénols et acides gras OMEGA 3 provenant de la pelure de Grenade et Graine de Lin .Exp Sur Sourris exposée au strees cronique

comparé à l’Imipramine

Lin

Baisse de MAO Aet B et surpeoxydismutase.

La Grenade

agit sur la peroxydation lipidique et reduit activité enzymatique et homonale (cortisol)

Psychitry Clin NeuroSci Novembre 2013-67(7)501-8/Naveen,Singsit;Khanum Siddaligaswmy

 

**** PISSENLIT Taraxacum Dens Leonis

Extrait aqueux de Feuilles et racine Anti-Dépressif

Avec augmentation de CRF (corticotrophine),ACTH,Corticostéroïdes.

Pharm Biolog 08 2013/Li;Shen;Huang

 

 

***Soja

<<Effets des antidepresseurs et Soja chez les femmes dépréssives ménopausées

40 patients sur 3 mois,en 4 groupes:de 10:

*/Sertraline 50 mg/Soja 100 mg/,groupe Sertraline 50Mg/,Sertraline 50 avec Soja 100mg

*Test Hamilton et Depression de Zung

L’effet clinique Soja plus Sertraline est le plus efficace comparé aux autres.

Selon tests Hamilton meilleur résulat de l’association Soja-Sertraline;que Sertraline seul.

L’assoçiation du Soja avecv Sertraline accroit son action anti-dépressive.

Acta Pol Pharm.2014 Mars-Avril 71(2)323-7/Estrella;Landa;Lahuente;Gargiolo

 

 

*** Carthame,Carthamus Tinctorius

Pétales de Carthame:Action sur l’Anxiété et dépression

Action comparée au Diazepam et Nortriptyline

Pak.J;Pharm .Sci Mai 2015

Qazi;Khan;Riznani.

 

 

*** SAMBUCUS

<<Action anti-dépressive de Sambucus Ebulus et Nigra

Extraits feuilles comparé à l’Imipramine;Actionsur Noradrénaline et Gaba

Europ Rev Med Pharm Bio Csi.Nov 2014

Mamhoudi;Ebrahimandah;Doushan;Arimi;Ghasemi;Fathiazach.

 

 

*** Groupe Citrus

Composants Hesperidine et Hesperitine :action anti-dépressive;neuroprotecteur et action sur mémoire

Interaction avec Atenolol;Diltaziem;Felodipine;Verapamil.

Life Sci Sept 2014/Roohbakhsh;Parhiz,Soltani; Iranshahi.

 

 

*** Etude Danoise

J Ethnopharm Février 2013,13-145(3)822-5

Jäger;Gauguin;Andresen;Adsersen;Gudiksen

Traitement traditionnel de la dépression et anxiété avec affinité du transporteur sérotonique et inhibition de MAO-A

Etudes d’extraits alcooliques et aqueux de  17 plantes

Les plantes les plus actives sur la fonction MAO-A:

Extrait alcoolique de graines de Trigonella-Feonum-Greacum;

Extrait alcoolique de feuilles d’APIUM Graveolens

Extrait aqueux des fleurs de Canulla Vulgaris

 

** Derivés Naturels pour le traitement de la Dépression et mode d’action

Etudes Pubmed,Sciences Direct;Scopus,Chocrane de 1966 à Octobre 2013

Rev Neuro Sci 2015,26(3)305-21

Farahani;Bahramansoltani,Farzaei;Abdollahi;Rahimini

Hypericum:Normalise le niveau de sérotonine cérébrale

Glycyrrhiza Uralensis;avec composants Liquiritin;Isoliquiritine action noradrénergique

Rosmarinus Off et Curcumine de Curcuma Longa interagit avec recepteurs D 1 et Dé Gamma-Amonobutyrique et recepteurs N-Méthyl-D -Aspartate;élévent la dopamine

Aconit Carmichealmli (Toxicité++++) agit sur facteur neurotrophique

Psoralea Coryfolia avec psoralidine module l’axe hypothalomo-pituitaire-adrenergique

Pivoine Peania Lactiflora ,ses glycosides inhibe les MaO oxydase

Polygala Tenuifolia avec 3-6 Di -0-sinamoyl-sucrose et tenuifoliside effet cytoprotecteur neuronal

 

*** Plantes pour Depression,Anxiété et Insomnie:revue psychopharmacologique et evidences cliniques

Europ Neuropsychopharmacol.Dec 2011-21(12)641-60

Sarris,Panossian,Stough,Soholey

Etude depuis Fevier 2011 sur Pubmed,CINAHL,PsyclNFO,Chocrane database

Evaluation de 21 plantes actives avec haut niveau d’Evidence:Hypericum pour dépression majeure et Piper Methysticum pour désordres anxieux(Toutefois le Kawa  Kawa a été en Europe   interdit à l’usage du fait de son HEPATOTOXICITE ,rappelons que la BALOTTE  représente les mêmes effets hépatiques)

<<Essais prélimnaires positifs dans la Dépression

Echium Amoenum

Crocus Sativus

Rhodiola Rosea

<<Essais Préliminaires positifs dans l’Anxiété

Matricaria Reticutita

Ginkgo Biloba

Passiflora Incarnata

Echium Amoenum

Scutellaria Laterifloria: Wogoline actionde type benzodiazepine sur site GABA

Les auteurs insistent sur la nécessité de prolonger les études pour confirmer les résultats positifs obtenus in vitro et in vivo.

 

*** Produits Naturels préventifs et curatifs dans la Depression

Psychiatr Pol 2015 Mai -Juin 49(3)435-33

Muszyriska;Kojeswski,Rojowxski,Opoka,Sulkowsja-Ziaja

Prévention et traitement Effectifs sur Déprerssion

Bacopa Monierrie

Crocus Sativus

Eleutherococus Senticosus

Griffolia Simplicifolia

Hypericum Perforatum

Sceletium Tortuosum

Piper Methysticum

Rhodiola Rosea

Asphalathus Linearis

Camellia Sinensis

Ficus Carica

Lycium Chinense

Cuminum Cymimum;

Panax Ginseng

<<<Addiditifs à Effet positif en prévention

5 Hydroxy-L-Tryptophane :Champignon

L-Tryptophane (précursseur de la sérotonine):Champignon

Acide Gras acides OMEGA 3(Poisson,Noix,Soja,pois,Protéine d’Oeuf

Acide Anthranilique (Vitamine L1)

 

*** Plantes dans les troubles Psychiatriques

Phytothera.Res 2007 Aout-2&(8)703-10

Sarris

<Potentiels antidépressifs;

Rhodiola

Crocus Sativus

<Potentiels  anxiolytiques

Passiflora Incarnata

Scutellaria Laterifloria

Zizyphus Jujuba

<Etats de Paniques et syndrôme compulsif-obssesionnel.

Piper Methysticum

Une attention particulière est rapporté par l’auteur  au Piper Methysticum et HypericumPerforatum

 

*** Plantes Pour les Desordres Anxieux .Une Etude Pré-clinique;

Partie I

CNS Drugs 2013;Mars ;27(3)207-19

Sarris;Mcinctyre,Camfielf

Sur 1525 publications ,53 plantes isolées,parmi lesquels 21 ont des incidences cliniques évidentes et 32 evidences pré-cliniques.

Etudes Pré-Cliniques

Albiziaa Julibrissin

Sonchus Oleraceus

Uncaria Rhynchophylla

Satchys Lavandulifolia

Cropia Glaeiuoi

Magnolia

Escholotzia Californica

Erythrina Effusus

Annona

Rubus Brasilensis

Apocynum Venetum

Nauclea Latifolia

Equisetum Arvense

Tiila

Securidaca longepedunculata

Alchillea Millefolium

Leea Indica

Juncus Effusus

Coriandrum Sativum

Eurycoma Longifolia

Tumera Diffusa

Euphorbia Hirta

Justica

Corcus Sativus

Aloysia Polystachya

Abies Pindrow

Casimoroea Edulis

Davilla Rugosa

Gastrodia Elata

Spaerathus indicus

Zizyphus Jujuba

Panax Ginseng

Actions communes;accroit l’action GABA,action sur  canaux ioniques,modulation de la membrane cellulaire,alignement des effets monoaminergiques et modulation des recepteurs cannabonoides.,inibition de Gaba Transaminase ou Acide Glutamique decarboxylase.

 

***Plantes pour les Désordres Anxieux,Revue des etudes cliniques avec support des études pré-cliniques

Part 2

CNS Drugs 2013 Avril;27-(4)301-19

Sarris;Mcintyre,Camfield

 

 

Piper Methisticum

Matricaria Recutita

Gingko Biloba

Scutellaria Lareifolia

Sylibum Marianum

Passiflora Incarnata

Withania Somnifera

Glaphimia Glauca

Centella Asitica

Rhodiola Rosrea

Echinacea

Melissa Off

Echium Amoemum;

<Anxiété généralisée:;à réétudier

*Hypericum perforatum

*Valeriane off:

 

<Action sur Anxiolyse verifiée

Centella Asiatica

Salvia

Melissa

Passiflora

Citrus Aurtentium

Bacopa Monierreri

 

***  NENUPHAR

Action Serotinergique anti-dépressif -like des alcaloïdes Bibenzyliqionoléines et linensinine et analogues de l’Embryon de Graine de NELUMBO NUCIFERA

J Pharm .Pharmacol.Dec 2015/Sugimito,Nisghima,Itoth;Tanashashi; and co

Alcaloides des Feuilles de Lotus Sedatif et Hypnotique  et anxilytique par actionsur GABA recepteurs.Les alcaloïdes accroit la concentrationde Serotonine (5HT) et 5 Hydroxyindoleacetique (5HIAA) et Dopamine

J Agric Food Chem. Octobre 2015-28;6″(42)9277-85/Yan;Chang;Zheng,Xiao,Feng;Cao;Pan;Liaop and co

 

*** ALBIZIA Julibrissim et REGLISSE  actions sédative et hypnotique,avec modulation Gaba A et 5 HT2 c Recepteur

J Of Ethnopharm. Vol132.25/10/2010/Cho;Shimieu;Lee;Han;Jeung,Jo-Kim.

 

****Reglisse GLYCYRRHIZA URASENLIS

Activités anti-dépressive  et protections neurologiques des Flavonoïdes ,decroit le corticostérone sériques etaccroit groupes cellulaires neutronales  de la zone subgranulaire du Gyrus de l’hippocampe

Yao Xue Xue Bao Dec 2012 47(12)1621-7/Fan;Zhao;Guo;Cheng ,Yang and co

 

*** HIBISCUS

Activité anti-dépressive des Anthocyanidines (flavopnoïdes) des fleurs d’Hibiscus-Rosa-Sinensis avec stimulationdes Monoamines

Indian J Pharm./2012-Juillet-Aout-44-(4)454-7/Shewale;Patil;Hirav

Activité anti-Depressive des extraits méthanoliques Feuilles et Graines d’Hibiscus

Europ.Rev.Pharmacol.Sci 2013 Octobre/17-(19)2609-12/Ebrahimzadeh;Nabavi;

 

***  TRIGONELLA

Action anti-dépressive des extraits ethanoliques de graines de Trigonella Foenum Graecum avec inhibition de l’activité de MAO A et B.

Pak J Pharm.Sci Sept;2014/27-1419-25

Kursheed,Rizwani;Sultana;Ahmed;Kamil.

 

*** PEONIA Alba

Son Albiflorine est anti-dépressive accroit l’expression de BDNF dans l’hippocampe et sérotonine,5 HTP,5 HTAA,Nordadrenaline

J Ethnopharm.Fev 2016/Wang;Hu;Chiu,Qu;Zho;Yu

 

*** GINSENG

Les Saponines GTS antidépressif accroit les MAO,et favorise l’expression des BDNF

Prog Neuropsych. BioChem.Psyc.Novembre 2009 /Dang;Chen;Liu;Wang;Jin; and co

 

****  CURCUMA

Le composant dégradé de la curclmine ,Dehydroezingerone,DZG ;action anti-oxydante,anti-dépressif,anti-métastatique;anti-fungique

Biorg Med Chem Fevier 2016/Hampannavak;Karpoormath,Pake;Saihsh

Curcumine reduction les concentration des neurotransmetteurs synaptiques .Comparaison entre Curcumine et Curcumine plus Piperine /PhytoRes Fevier 2016 Al.Karani;Al-Mamooori;Tayyar.

 

*** MACA,Lepidium Meyenii

Action anti-dépressive d’un extrait d’ether sur souris /J Med Food Mai 2014/Ai;Cheng;Yu;Jin;

Reduction des -niveaux de cortisol sérique et accroit les niveaux cérébraux de noradrenaline et dopamine,avec actionanti-dépressive .les réactions oxydatives sont inhibées.Les taux de Sérotonine ne changent pas.

 

 

 

 

 

SCHEMAS PHYTOTHERAPIQUES DE L’INSOMNIE

 

A)**********ACTION SUR RECEPTEUR BENZODIAPINE ET SYSTEME GABA*******

 

AUBEPINE    CRATAEGUS OXYCANTHA

ACORE     ACORUS CALAMUS

CAMOMILLE ALLEMANDE:Anthemis Chamomilla

ESCHOLTOZIA     ESCHOLOTZIA CALIFORNICA

HYDROCOTYLE  CENTELLA ASIATICA:action sur cognition++

HOUBLON sédative,action oestrogénique

GINSENG    PANAX GINSENG:hypotenseur,stimulant cérébral,anti-stress,hypoglycémiant,adaptogéne,hépatoprotecteur,augmente la synthése des protéines,anti-anémique

PASSIFLORE   PASSIFLORA INCARNATA

SAFRAN CROCUS SATIVUS

SCUTELLAIRE  SCUTELLARIA BIACALENSIS

VALERIANE  VALERIANA OFFICINALIS

WITHANIA  WITHANIA SOMNIFERA

 

B)**********ACTION INHIBITRICE SEROTINERGIQUE*************

 

MAGNOLIA MAGNOLIA OFFICINALIS

MILLEPERTUIS  HYPERICUM PERFORATUM

MUCANIA  MUCANIA PUERIENS

SAFRAN  CROCUS SATIVUS

 

C)********ACTION SUR SYSTEME MAO************

 

ACORE  ACORUS CALAMUS:son apigenine régule le recepteur  serotonine,5HT 1A et MAO;action sur recepteur benzodiazépine

 

ESCHOLOTZIA  ESCHOLTOZIA CALIFORNICA

 

SAFRAN CROCUS SATIVUS

`

 

 

 

ORIENTATIONS GLOBALES ,

Pas de Schéma Figé,toujours se réferer au profil,environnement,antécédents psychologiques,la liste présentée est celle la plus commune .

Toujours rester sur des assoçiations simples,par exemple:

1)Anxiolyse;le plus simple:Passiflore ou Melisse

2)Combattre le Stress:Ginseng ou Rhodiola

3)Sommeil Valeriane ou mieux Centhrante (pas de toxicité hépatique)

ou Escholtzia ou Aubepine si nervosisme,tachycardie.

 

 

 

1)<<<<<<<ACTION SUR L’INSOMNIE

 

 

AUBEPINE

BIGARADIER

CENTHRANTE

COQUELICOT

ESCHLOTZIA

MATRICAIRE

PASSIFLORE

PIVOINE

SAULE

TILLEUL

VALERIANE

 

SCHEMA  POUR INSOMNIE DEUXIEME PARTIE DE LA NUIT

*Aubépine hypnotique,anti-tachycardique,hypotensive

*Ballotte attention hépatotoxicité,pourtant était idéale dans la période de ménopause

*Bigaradier

*Coquelicot

*Feuilles et Fleur d’Oranger

*Lavande sédative et anti-dépressive,améliore la cognition

*Lierre Terrestre

*Melisse:anxiolytique et hypnotique

*Nenuphar:antispasmodique,modérateur du pneumogastrique,hypnotique,hypotenseur,tonique cardiaque

*Passiflore

*Pêcher

*si echec certains ont proposé Valériane voire dans des parutions anciennes Laurier -Cerise; (ce qui est déraisonnable, le laurier -cerise étant toxique,et c’est le même problème pour l’Anémone pulsatille ;toutes deux sont à écarter) ou  plus simplement assoçiation Camomille+Tilleul+Saule

 

 

2)<<<<<<<ACTION ANTI-STRESS

 

ELEUTHROCOQUE ELEUTHEROCOCUS SENTICOCUS

GINSENG  PANAX GINSENG

RHODIOLA RHODIOLA ROSEA

SCHIZANDRA SCHIZANDRA CHINENSIS

 

**** Schizandra Chinensis et Rhodiola Rosea

Action Anti-Stress avec action sur l’ace Hypothalamus-Pituitaire-Adrénergique et réduction de l’expression hypothalamique c-Fos:avec élévation de la Corticotrophine CRF et Corticoïdes périphériques

Exp.Ther.Med Janvier 2016-11(1)353-359

Xia;Li;Wang; and co

Rhodiola Rosea,Schizandra Sinensis ,Eleutherocoque Senticosus

Evaluation des molécules HsP72 et Neuropeptide Y comme marqueurs de l’activité adaptogéne de Rhodiola,Eleutherocoque et Schizandra.

Evaluation in vitro non significative pour  Ginseng et Withania

Phytomed  Novembre 2013/nivembre/15-20(14)1323-9

Asea;Kaur;Panossian;Wikman.

Ginseng :Gingenoside Rb1n$,actionGABA;Actions sur recpteurs benzodiazépines ou HTP 5 Car;Bekku;Yoshimura 2006/Sarris,Mac Intyre;Camfield 2013/Park,Cha;Seo;Hong,Han;Oh 2005

 

3)<<<<<<<<<<<<<ACTION ANTI-DEPRESSIVE

CENTHRANTHE

KUDZU PUERIA LOBATA

MUCANIA

PASSIFLORE

SAFRAN CROCUS SATIVUS

 

 

4)<<<<<<<<<<<<<<ACTION SUR ANXIETE GENERALISEE

 

ACORE ACORE CALAMUS

ANGELIQUE Angelica  Archangelica

ASPERULE ODORANTE

COQUELICOT

GATTILIER

HOUBLON

LAVANDE Lavandula off

MELISSE Mellissa off

MELILOT

NENUPHAR

NIGELLA  NOIRE  NIGELLA SATIVA

PASSIFLORE

VALERIANE Valeriana Off

VERVEiNE ODORANTE

 

 

Insuffisance Coronarienne

INSUFFISANCE CORONARIENNE

 

Angine de poitrineCoronariteAngor

 

 

La méthodologie, les explorations, les traitements médicaux et traitements invasifs ou chirurgicaux ont considérablement modifié l’attitude interventionniste médicale et le pronostic de cette affection.

 

La vigilance est la règle afin de dépister un infarctus dés le début, un angor instable

(Angor crescendo avec douleur au repas prolongée) justifiant l’appel au SAMU, le 15 et l’hospitalisation dans un centre de réanimation cardiaque.

 

Les signes d’appel peuvent être typiques s’expriment:

 

  1. par une douleur rétro sternale thoracique antérieur,

  2. constructive,

  3. déclenché par l’effort,

  4. et ne cèdent pas au repas en moins de 15 minutes.

 

Les signes d’appel atypique:

 

  1. qui sont déclenchés par l’effort

  2. calmé par la trinitrine ou le natispray sinon calmé en moins de 3 minutes, elle justifie une attitude interventionniste par les urgences.

 

Les pièges de l’angor sont nombreux en particulier:

 

  • le caractère silencieux chez le diabétique,

  • se laisser abuser par les douleurs thoraciques de type sterno-costale,

(Syndrome de Tietze) hernie hiatale, poussée ulcéreuse, sujet anxieux,

  • il faut rechercher une cause favorisante tel que l’anémie,

  • et dans un suivi de valvuloplastie aortique.

 

La stratégie c’est l’hospitalisation en service de préférence en réanimation cardiaque en ayant au préalable:

 

  1. doser la tropine et fait un électrocardiogramme de base

  2. un traitement d’urgence associant oxygène, dérivé nitrés et anticoagulant.

  3. bilan complet dont découleront les arbres décisionnels médicaux invasifs ou chirurgicaux tel:

  • électrocardiogramme d’effort

  • scintigraphie d’effort

  • holter

  • échocardiographie

  • coronographie conditionnent l’avenir thérapeutique

(Stents, Pontage coronarien)

 

 

 

Les facteurs favorisant de l’angor sont le pré carré de la médecine et des professionnels de santé qui sont:

 

  1. le tabagisme

  2. le diabète

  3. dyslipidémie

  4. Et en particulier le LDL cholestérol.

 

Le LDL cholestérol étant l’ennemi public numéro 1, le tyran des artères qui concours aux risques cardiovasculaires globaux, auquel il faut ajouter:

 

  • l’age,

  • le diabète,

  • l’hypertension,

  • le tabagisme,

  • les antécédents familiaux

  • et les complications de la athérosclérose.

 

Sans oublier l’obésité la prédominance masculine et les fréquences plus élevé dans le Nord-est et l’Est de la France.

 

Ces facteurs imposent de fait des mesures de santé publique que sont:

 

  1. L’auto mesure de la glycémie

  2. L’auto mesure de l’hypertension artérielle

  3. Campagne antitabac ciblée avec dosage de monoxyde de carbone.

Les globules blancs augmenté entre de 10 à 11000 signe une intolérance à l’abus du tabac.

  1. Campagne anti-alcool ciblé

  2. Campagne alimentaire orientant sur des régimes ne favorisant pas l’athérome.

Dont l’objectif sera toujours le même diminuer le risque vasculaire en diminuant le LDL cholestérol.

 

En sachant que si le LDL est inférieur à 2.2g par litre, le risque est nul et si le LDL cholestérol est inférieur à 1g par litre le risque est très élevé.

 

Ces campagnes de santé publique ne sont pas toujours aisées à promouvoir et surtout dans la durée car tous les messages doivent être pour être retenues doivent être répétés.

 

La chasse de l’ennemi publique numéro 1 qui est le LDL cholestérol justifie une cartographie de la France cholestérol.

Car on distingue au niveau alimentaire en France quatre types de consommations d’éléments alimentaires comportant du cholestérol.

Cité dans Espace Santé territoire en 2005.

 

  1. La France de la margarine

 

Qui touche le tiers du Nord, du pays du Nord Ou Pays Nantais et comportant deux fois la moyenne nationale.

 

  1. La France du beurre

 

Englobant:

  1.  
    • la Bretagne

    • la Haute Normandie

    • le Nord Picardie

    • le Nord-Pas-de-calais

 

  1. La France de la graisse du canard

 

Qui englobe le quart Sud-ouest, des Pyrénées à l’Atlantique

 

  1. La France des huiles végétales

 

Superposant le Sud-ouest, une partie méridionale de la France.

 

Le poisson est un élément protecteur vasculaire important

 

Ce sont des zones qui ont toujours résisté à la modernité elles vont de la Manche au Pays Basque

 

Les fruits et les légumes

 

Ont un impact important dans le taux de cholestérol dans l’alimentation. Sa faible consommation se rapproche étrangement à celle de la mortalité que l’on rencontre dans un axe allant du Nord à la Bretagne et à la Franche Comté avec une enclave encadré entre les Pays de Loire et Rhône-Alpes.

 

 

Il doit être clairement entendu que l’angor justifie une attitude spécifiquement médicale et qu’il ne serait être dérogé à la règle associant un anti-acétylsalicylique type aspirine, un anti-cholestérol type statine et protecteur cardiaque type bêtabloquant ou inhibiteur de l’enzyme de conversion.

 

Toutes les études concours a démontré la protection majeure des statines dans la prévention des événements vasculaires graves.

Toutefois la phytothérapie a sa place dans la prévention de l’angor mais elle ne constitue pas dans tous les cas un traitement de première intention.

 

On devra ce prémunir de toutes les précaution concernant ces patients en tenant compte des événements clinique et chirurgicaux ainsi que des réactions secondaires, les interactions médicamenteuses.

 

 

 

Quelles sont les plantes utilisées dans l’angor en phytothérapie ?

 

  1. La myrtille (Vaccinium myrtillus)

 

Par ces composés anthocyaniques, elle a une action hypocholestérolémiante, elle est vasodilatatrice coronarienne, hypotensive, a une protection antiplaquettaire.

 

Les anthocyanes qui ont une action anti-cholestérol existent également dans les mûres, les merises, le cassis, les raisins rouges et les framboises.

 

  1. Le pourpier (Portulaca Oleeracea)

 

Est considéré comme un produit anti-oxydatif contenant des huiles oméga 3 et plutôt considère comme un traitement de fond et serait anti-arythmique.

 

  1. Le saule

 

Par sa composition en acide acétylsalicylique ce présente comme un traitement de prévention agrégat plaquettaire. On utilise alors l’écorce en acide salicylique.

 

  1. Le lin

 

A une prévention vasculaire par son acide Alpha linoléique.

 

  1. La livèche du Sichuan (Lingustinum)

 

C’est un anti-agrégat plaquettaire qui agit de la même façon que l’angélique.

 

  1. L’onagre

 

Contient de l’acide de gamma linoléique, c’est un hypocholestérolémiant et un hypotenseur, il a une protection vasculaire du même type que le lin.

 

Les nouveautés en angor

 

Elles sont en nombres de quatre, l’angélique, le gingembre, le khella, le kudzu.

 

  1. L’angélique (angelica archangelica)

 

C’est un anti-arythmique il a les mêmes effets, les effets identiques que les antagonistes du calcium. Il est apparenté à la famille de la carotte, on retrouve les mêmes substances antagonistes du calcium dans les plantes de la même famille, c’est-à-dire carotte, céleri, fenouil et panais

 

  1. Le gingembre (Zingiber officinalis)

 

Il est utilisé dans les préventions des crises d’angor (étude Israélienne).

On prend une demi cuillère à café par jour c’est un cardiotonique, antioxydant vasculaire avec une protection anti-cholestérol.

 

  1. Le kudzu (Pueraria Lobato)

 

On utilise 10g à 15g d’extrait de racines par jour, c’est un vasodilatateur coronarien, anti-arythmique, hypotenseur, il augmente le flux coronarien.

 

  1. Khella (Amnis Visnaga)

 

Son composant actif est la chromone. Il est connu comme vasodilatateur coronarien il agit sur la crise d’angor en prenant 30mg de Khelline on utilise généralement 250mg à 300mg d’extrait par jour contenant 12% de Khelline.

 

Il faut savoir que ces effets sont moins marqués que les dérivés médicamenteux de type nitré, il faut plutôt le donner entre les crises d’angor il n’a pas d’effets hypotenseur.

On peut l’associé avec un traitement hypotenseur, on peut également l’associé avec un anticoagulant voire la digitale.

 

Nous avons vu que l’on pouvait l’utiliser en extrait de 250 mg à 300 mg par jour mais aussi on peut l’utilisé en fruits 5g d’infusé par tasses, soit 3 tasses par jour.

En teinture mère, on peut également l’utiliser soit 15 gouttes 3 fois par jour.

A dose élevée il faut savoir qu’il provoque des nausées, des vertiges et une hypotension.

 

En conclusion pour traiter l’angor, il faut valider un outil qui exprime le risque cardiovasculaire. L’évaluation du risque cardiovasculaire est aujourd’hui essentielle et module la prise en charge des dyslépidémies de hypertension artérielle.

Il faut impérativement toujours se poser la question de savoir quelles sont:

 

  • les antécédents familiaux d’angine de poitrine,

  • antécédent du tabagisme actuel ou arrêt de moins de 3 ans

  • une hypertension permanente traité ou non,

  • un diabète de type 2 traité ou non

  • un HDL cholestérol inférieur à 0.40g.

 

Quelle que soit le modèle retenu et la méthode retenue, il faut toujours être fidèle au modèle choisi pour avoir des résultats à distance et maintenu.

 

Cela permettra de mieux situer le risque de chaque patients par rapport à une population donnée et de mieux apprécier et surtout d’évaluer le risque en cours du temps et de pouvoir modifier la prise en charge thérapeutique, quelle soit ou médicale ou phytothérapique.

Insuffisances Rénales,Dialyse,Plantes à  Eviter

10953398_10204821009937632_7928958365392900488_nLE REIN logo plante vague       Plantes à Eviter en cas d’Insuffisances Rénales et Dialyses

Ce chapitre n’aborde pas les plantes néphrotoxiques (Telle l’Aristoloche)déjà traitées dans le site Docphytoplus,seront isolées les plantes riches en Potassium et Phosphore pouvant intervenir sur l’équilibre de la fonction rénale et particulèrement les patients sous dialyses ou futurs candidats à cette technique..il faut citer ces plantes car lees apparaissent dans le large marché des compléments alimentaires oû rarement,les principes de précaution ne sont pas légitimement cités.,sinon il faut consulter au moindre doute,les services de néphrologie et toxicologie.

On estime en 2014:

60.000 insuffisants rénaux en stade terminal, 31¨000 bénéficient de la dialyse,avec 8000 cas nouveaux par an d’age moyen de 70 ans,la complication  biologique la plus commune est l’hyperphosphatémie.

Les plantes Riches en POTASSIUM

Alfaalfa

Melon Amer(Fruit,Feuille):Momordica Charantia

Chicorée

Coriandre feuille

Pissenlit

Ail feuille

Centella asiatica(Gotu Kola)

Citronnelle,Cymbopogon

Noni (Morinda Citrifolia)

Papaye ,feuille,fruit

Tournesol fleur

Sassafras

Scutellaria

Curcuma Longa

Ginseng Quinquifoluim

Tanacetum Parthenium

Lotus;Nymphea Alba

Moutarde noire:Brassica Nigra feuille

Cnicus Benedictus,Chardon béni

Angelica Dahurica:Bai Zhi

Algue Rouge

Puearia montana(Kudzu)

Bourse à Pasteur,Capssella Pastoris

Onagre

Genippapa Americana ,ou Jagua,en marmelade

Artemisia Vulgaris

Lycium :feuille

Chevrefeuille Japonais(Lonicifera)

Ortie  Urtica Urens feuilles

Pourprier Rouge

Plantes Riches en PHOSPHORE

Bourache Borrago feuilles

Onagre

Melon Amer

Coriandre

Buchu:(Agothosma Betulina)

Ginseng Americain

Tanacetum Parthenium

Lin graines

Pourprier Rouge

Oignon feuille

Cincus Benedictus,Chardon Marie

Ortie feuille

Oxalis Corniculata

Bourse à Pasteur

Tournesol graines

Lotus

Curcuma Longa

Aifort

Bombax Ceiba graines

Phytolacca Americana

Download-1 copie 8

Vous êtes sur la liste des futurs greffés,

renseignez -vous,parlez et ne prenez jamais ces plantes

Astragalus

Ail

Prêle

Reglisse

Persil racine

Busserole ,Uva Ursi

Puearia Montana(Kudzu)

Ortie

Yohimbine

The de Java (Orthosiphon)

La Rue ,Ruta Graveolens

Mahonia Aquifolium

Mentha Pulgenium

Berberis

Uncaria Tomentosa

Solidago Canadensis

Bibliographie:Inker;Astor;Fox/KDOOI US Commentary on the 2012 KDIGO Clinical Practice Guideline for the Evaluation and Management of CKD Kideney Disease 16 mars 2014

Interactions des plantes et Anti-Hypertenseurs

         Interactions des Plantes et Traitements Anti-Hypertenseurs

Devant le vieillissement croissant de la population la tentation est grande de se cacher derrière le paravent de la iatrogènèse qui est une réalité.Toutefois,l’hypertension artérielle avec ses répercussions cardiaques,cérébrales et rénales, nécéssite une révision attentive puisqu’il est estimé que 30 % des hypertendus sont en déficit thérapeutique .Il serait regrettable que l’ouverture à l’automédication laisse la porte ouverte à des accidents évitables et d’oublier que la fonction rénale s’altérant avec l’âge ouvre la porte à des incidents électrolytiques prévisibles.

Il doit être rappelé que l’hypertension artérielle est associé avec des facteurs de risques aggravant:age;tabac,alcool,contraception,diabète,sédentarité ,stress dont les associations définissent le Grade de Gravité de l’hypertension:

*Grade 1:Hypertension isolée de 140-159/9-99

*Grade 2:Hypertension à 160-179/1I0-109 avec un ou deux facteurs de risques assoçiés

*Grade 3:180/11 et supérieur, avec  3 ou plus facteurs assoçiés aggravants.

Devant de telles chiffres il n’est pas raisonnable de proposer Ail,Aubépine,Olivier, Orthosiphon,Piloselle qui classeront les sujets en déficit thérapeutique donc en risques cardio-rénaux et cérébraux non négligeables.

Sources

HAS,ANAES

ESCOP

Pharmacopée,Canadienne,Chinoise,Européenne,Française

D’aprés,Amercinan Botanical Concil, Quebec Pharmacie:Interactions Naturelles.1999,et Blumenthal.2000,Complete German Commission E 1998,WHO 1998

Les recommandation  la HAS de Juillet 2005 ont été suspendues(basées sur études Pratik,Espoir,Phare,IHPAI,PRESIHI)

En janvier 2013,la Société Française de l’Hypertension Artérielle a publié ses recommandations oû apparait en exergue la prise de la tension,en dehors du cabinet médical.La SFHTA recommande:

1)Confirmer l’hypertension artérielle supérieure ou égale à 14/9

2)S’assurer que les mesures hygyéno-diététiques sont effectives et suivies

3)Faire un bilan biologique et en particulier glucido-rénal. et faire un ECG de base

4)Faire une consultation à visée informative et éducative

Les résultats doivent être jugés :

1)Confirmer dans les 6 premiers mois que la tension est à 130/9 ou inférieure

2) tenir compte des traitements par ordre d’ancienneté:Diurétique Thiazidique(N°1);Bétablocant(N°2);Antagoniste Calcique(N°3);Inhibiteur d’enzyme de conversion (N°4);Antagoniste angiotensine2(N°5)

3)Les traitement doivent être individualisés selon chiffres et antécédants

;Avec les Béta-blocant:plus d’AVC,

Avec Béta-blocant plus diurétique :plus de diabète.

4)Si possible associer une bithérapie fixe,si monothérapie insuffisante

5)Apprécier la tolérance du traitement: biologique, glycémique ou rénale;et selon l’âge,hypotension orthostatique.

L’Hypertension Artérlèlle même si l’automesure est entrée dans les moeurs ne dispense pas d’un avis médical,bien au contraire.

                  INTERACTIONS AVEC LES ANTI-HYPERTENSEURS

1)EFFET DIURETIQUE,HYPOVOLEMIE,HYPOTENSION. et INSTABILITE THERAPEUTIQUE

Adonis Vernalis avant tout très toxique

Acorus Calamus:Acore

Agrimonia Eupatoria

Aloe VERA:Aloes,attention à son anthaquinone

Artichaud,Cynara scolymus

Arctium Lappa:Bardane

 Boldo,Pneumus Boldo,+ toxicité neurologique

Carotte sauage,Daucus carotta

Cascara variété Rhamuns Purshiana,toxicité si insuffisance rénale

Cheildoine:Chelidonium Majus +Toxicité neurologique

Fleurs de Sureau:Sambucus Nigra

Gaillet,Gallium  Aparine,qui est hypotensive et hépatoprotectrice à ne pas confondre avec le Gallium Odoratum ou Aspérule Odorante qui est hypnotique et anti-coagulante.

Genet:Cytisus scoparlus+toxicité cardiqaue

Hortensia type Arborescens

Genevier,Juniperus communis
Mlllepertuis,Hyricum perforatum +nombreuses interactions:Anticoagulant,digoxine,contraceptif,antidépresseur IRSS,Anti-viraux

Pensée sauvage Viola Tricolor

Oseille,Oxalis Acetosella

Ortie:Utrica dioica:attention en cas de surdosage et de “régimes orties”,risque gastritique,allergique,éviter si insuffisance rénale chronique;Interactions connues avec:Anti-coagulant,Antiaggrégat plaquettaire (Plavix,Aspirine),Captopril,bétablocant type aténolol,pronalolol,furosémide,Inhiniteur de l’enzyme de conversion,inhiniteur calcique type Aminolipidine

Palmier nain:Serenoa Repens

Persil,surtout toxicité graine et racine hépatique et  Insuffisance rénale

Pissenlit:Taraxacum Dens leonis

Prêle Equisetum arvense.,toxicité de type anti-Thiamine aux USA;Allergique,à haute dose toxicité chez l’enfant comme la nicotine,toxique si insuffisance rénale

Sassafras:contient du Safrol,cancérogénéité potentielle.

Seneçon +toxicité hépatique

2)S’OPPPOSE A L’ANTI-HYPERTENSEUR,et ELEVATION DE LA TENSION ARTERIELLE

Amarante

Corydalis

Ephedra:interdite, dopante ,trop d’inconvénient.,surtout si ansethésie

Murier Blanc

Panax Ginseng, Ginseng Plutôt hypertenseur ,diminuer les dose et prises prolongées

Valeriane +toxicité hépatique

Scutellaria Baicalensis

Uncaria Rinchophylla :arthymique.

Reglisse;Glycyrriza:limiter les doses en temps court,intervention sur le Potassium et interaction avec diurétique,digoxine.L’Hypertension provoquée regresse en 15 jours 3 semaines dès l’arrêt de la réglisse.

Plantes à Cafeine:Kola,Maté,Café,Thé. L’Effet ne se conçoit que si abus. et,pour la Kola prendre la variété séchée.

Yohimbe,trop d’inconvénient et interactions.A oublier

3)AUGMENTATION DE L’EFFET HYPERTENSIF et HYPOTENSION

Actée:Cimicifuga;toxicité hépatique

Ail:en fait action modeste,surtout interaction avec anti-coagulant.

Aubépine,Crategus Oxycantha.Effet hypotenseur modeste surtout action coronarienne classique pour les sujets agés  selon l’usage aux USA, stade 1 et 2 ,mais indication à revoir éloignée des nouvelles recommandations.

Carthame,Carthamus Tinctorius.

Centella Asiatica ou Hydrocotyle;Gotu Kola

Griffe de chat,Uncaria Tomentosa

Griffe du Diable,Harpagophytum,attention aux anti-coagulants.

Gui.Viscum Album,hépatotoxicité et effet hypotenseur surestimé,à revoir

Rawolfia,à éliminer,trop d’interaction dangereuses,si anesthésie,effet retard

Veratre,Hellebore,plante Toxique à éliminer

Yohimbine à éliminer.

La liste des plantes agissant en interactions avec les hypertensions n’est pa limitative,en cas de polypharmaque contenant entre 2 à 3 plantes,il faut être vigilant et surtout en présence de plantes étrangères n’appartenant pas à la pharmacopée européenne et Française.Il apparait des terminologies étrangères,en particulier le MA-HUANG Chinois,Ephédra Sinensis qui présente les inconvénients décrits pour l’espèce européenne.les informations doivent être claires,nom utilisé dans le pays d’origine,sa traduction exacte et sa définition pharmacologique officillement monographiée.il faut encore insister qu’une formulation phytothérapique doit être simple et ne pas dépasser 3 plantes:Une plante à action cardinale,éventuellement une secondaire d’action complémentaire additive,un troisième de préférence neutre changeant le gout et couleur si prescriptions en decoction ou tisane.

 

 

Interactions des Plantes et Médicaments Post-Greffes

             INTERACTIONS ET PLANTES et MEDICAMENTS POST-GREFFES

Nous connaissons l’impact de la phytothérapie dans la population,incluant plantes mais aussi compléments alimentaires,le marché européen est leader en FRANCE 49% /Robinson 2011)et En Allemagne(variable de 80 à 50 %en 2011).On estime que la population des pays développés utilise 33% de phytothérapie,les pays en voie de developpement 80 %. (Tsai 2012).Sans entrer dans les raisons  d’accès aux médecines Alernatives appelées MAC,l’automédication par les plantes peut réellement être un besoin:difficulté d’accès aux médicaments,son prix,Prés de 300.000 tradipraticiens en Afrique du Sud mais ausi art de vivre,retour “à la nature”,mieux vivre et plus longtemps,s’éloigner de pratiques  dites agressives pour certains ou d’ incompréhension, ou état d’esprit de maitriser sa santé,sans  toutefois renier son médecin généraliste.Ce phénomène est quasi généralisé:Australie 48%;USA 42%,Grande Bretagne 37 %

S’il existe pour certains un effet de mode,il n’en demeure pas moins que des études de plus en fines et pharmacologiques ont permis de préciser si cette méthodologie était raisonnable et efficace. Mais Il apparait encore ,  certains ouvrages basés sur des connaissances antiques  et des  pratiques franchissaient allégrement le rubicond obligeant encadrement et de sécurisation de l’automédication.Cette sécurisation est indispensable pour respecter les impératifs et référentiels réactualisés de la médecine moderne,étant clairement entendu qu’une thérapeutique s’incrit dans une démarche de bénéfice pour le patient et que toute incursion non conforme risque de faire perdre une garantie de chance pour le patient,voire retarder un traitement nécéssaire.

Il est apparu que les GREFFES du REIN et FOIE prenaient des médecines alternatives ou MAC dont 45 % de plantes dans la proportion de 19 à 58 %:Teckierhoff 2006/Foroncewicz 2011/Neff 2004.Des accidents sont apparus. Déjà ce fait avait été signalé chez les anesthésistes,la prise de plantes n’étant pas avouée (Hoger,Baillard,Brazier) comme l’Ail,Gingko ou Ginseng.Ces faits sont d’autant plus graves que certaines plantes associées aux traitements protecteurs anti-rejets type Cyclosporine ne sont plus efficaces conduisant jusqu’au rejet de l’organe ou sa destruction par sa toxicité hépatique ou rénale.Bien que ces incidents ne sont pas généralisés mais s’adressent à des pathologies graves  très ciblées Docphytoplus  met en valeur ce principe élémentaire de précaution oû apparaitrons des plantes en apparence anodines à effets secondaires insoupçonnés.Nous engageons tout candidat à une greffe à s’engager dans la voie de la raison.

Il apparait anormal que des patients ayant subis des greffes rénales et hépatiques puissent être encore victime de telle pratique,alors que les informations sont largemement diffusées ou publiées.

Sources: OMS,WHO, Produits de Santé,NIH,NCCAM,RSP,ANSM,Natural Comprehensive Database,Maryland Medical Center et l’indispensable dictaticiel HEDRINE

Les modes d’interactions ou actions des plantes chez les greffés sont globalement expliqués par des actions différentes: Intervention sur Transport plasmatique protéiques des molécules,absorption gastrique,Interaction sur les Cytochrome P 450 hépatiques (type pamplemousse oû il faut un intervalle entre 12 et 24 heures entre prise des médicaments et prise du jus de pamplemouse/cF.Thème Spécifique du Site),Transporteur De la Glycoprotéine P,ABC,Elimination rénale,le Dp Gluronisyltransférase,Polypeptide anionique organique transporteur.Certaines définitions pharmacologiques sont ou des hypothèses de travail,parfois les recherches ne sont pas  encore abouties.Toutefois,dans tous les cas les plantes citées même sur sur des bases incomplêtes ne doivent jamais être prises en automédication par les gréffés rénaux et hépatiques.Le principe de précaution absolu doit être toujours respecté.

IMMUNOSUPRESSEURS POUR PREVENTION DE REJET DES ALLOGREFFES

*CICLOSPORINE:pour COEUR,POUMONS,REINS,PEAU;PANCREAS,INTESTIN GRELE

*TRACOLIMUS  :HEPATO et NEPHROTOXIQUE,PREVENTION DE REJET DES ALLOGREFFES

HEPATIQUE,ETENDU AU REIN,COEUR,POUMONS,PANCREAS,TRACHEE,PEAU,CORNEE

*SIROLIMUS action de même type que TRACOLIMUS mais effets secondaires non négligeables:Thrombopénie,Infertilité,Pneumopathies intersticielles.

*EPOETINE:‘ANEMIE,INSUFFISANCE RENALE,STIMULATION ERYTHROPOIETIQUE

*AUTRES IMMUNOSUPRESSEURS:GLUCOCORTICOIDES,CYTOSTATIQUE,ANTI-CORPS POLYCLONAUX,INTERFERON

Résultats receuillis par Teckirhoff 2006,Foroncewicz 2011,Neff 2004,information devant être connue car les plantes sont d’une extrême banalité voire libérées

                                       CYCLOSPORINE

MILLEPERTUIS:dû à lhyperforine,(Rejet cardiaque,hépatique et rénal) Nowack 2008/Rahimi2012,Baronne 2001

BENOITE:Augmente brutalement la cyclosporine /Izzo 2005

GINGKO BILOBA:action par quercétine,dimune cyclosporine/Novack 2008;Tarirai 2010,Hsiu 2002;Yang 2011

AIL :Action de la quercétine,abaisse a la Cyclosporine/Novack 2008

POMELO ou CITRUS PARADISI:due à furocoumarine./Burnchontavakul 2013,Coltato 2011.Effet indésirables et atteint  l’action de la cyclosporine/Kiani 2007

PAMPLEMOUSSE:même action :Tachjian 2010/Tariirai 2010,Novack 2008

SCHIZANDRA:Augmente l’action de la cyclosporine.Xue 2002

CAMOMILLE ALLEMANDE ou ROMAINE:augmente concentration de le la cyclosporine./Goldslew 2007;Novack 2008;Williamson 2007

THE;Action sur cytochrome/. Podalski 2013;Colatto 2010,Williamson 2005

CHARDON MARIE:action sur cytochrome,abaisse cyclosporine./Pal 2006/SHi 2012

REGLISSE;abaisse la cyclosporine /TU 2010;Williamson 2005

ROMARIN:augmente la cyclosporine/Beaulieu 2001

POIVRE NOIR:Augmente la cyclosporine et efftes secondaires/Zhou 2003;Bhardwaj 2002

MENTHE OFFICINALIS:abaisse la cyclosporine/Posadaki 2013;Ulbricht,2006

HYDRATIS CANADENSIS;due à berberine et hydrastinine,Augmente cyclosporine/Toccafondo 2012,Gurley 2012,Hermann 2012;Kennedy 2011;Novack 2008

COPTIS CHINENSIS;Effets indésirable et cyclosporine augmentés.WU.205

RIZ ROUGE ( Riz fermenté avec Champignon)Surdosage de monacoline,rabdomyolyse/Izzo2005;2013,Petitet,2011;Tsai 2012

SOPHORA JAPONICA ;due à quercétine diminue cyclosporine/Tariai 2010

                                            TRACOLIMUS

MILLEPERTUIS risque de rejet/Novack2002;Rahimi 2012;Izzo 2012,Liu 20II

PAMPLEMOUSSE   due à fucocoumarine Abaisse le taux des médicaments/Novack 2008;Tairai 2010

POMELO:augmente l’action des médicaments/Kennedy 2010;Xin 2011/Sachas 2003


CURCUMA LONGA
:Augmente l’effet du traitemement /Willaimson 2005

GINGEMBRE:augmente l’effet des médicaments/Egashira 2012

 

                                                 SIROLIMUS

MILLEPERTUIS,diminue l’effet du médicament/Novack 2008;Tsai 2012

POMELO:augmente l’effet médicamenteux eteffets secondaires/Novack2008;

                                                   EPOETINE

Les résultats ne sont pas toujours  concordants ou indentiques mais il faut citer

Ail

ANGELIQUE CHINOISE

GINGKO BILOBA

GINSENG genre PANAX

SAUGE Chinoise Miltrirozza

BOLDO

FENUGREC

CAMOMILLE

                                               


                     IMMUNOSUPRESSEURS/Data noté selon les auteurs

ECHINACEE;Risque de rejet/Barnes 2003;Barret 2003

GOJI Risque de rejet/Fasimu 2012;Izzo 2202

GINSENG PANAX;risque rejet Gurley 2012,Shin2000,He 2010,Zadoyan 2012

GINSENG AMERICAIN,QUINQUEFOLIUM/Kennedy 2010;Wang 2001

Ail;effet type rejet/Chen 2011,Choi 2011

SAUGE CHINOISE Risque additif He 2010,HU,2002;Kang 2000

GINGEMBRE;Effet contraire/He 2010;Ulbkitch 2006

THE:risque de rejet/Zadoyan 2012

EULEUTHEROCOQUE:effet secondaires/Fasimu 2012

PELARGONIUM:effets secondaires /Kennedy 2010

GUI ;Rejet/Posadaki 2013;Boerk 2012

ASTRAGALUS MENBRANACEUS,Rejet /Willamson,2005,Ulbritcht 2006

REGLISSE:rejet,effet secondaires/Izzo 2012;Williamson 2005

HYDROCOTYLE(CENTELLA)Rejet,effet indésirables/Ulbricht 2006,Williamson 2005

HYDRASTIS:Effets contraire,Rejet/Ulbricht.2006

LUZERNE:rejet,effet seondaires/Vilesrumee.2002

                                       PLANTES HYPOKALIEMANTES

REGLISSE

ALOES

BOURDAINE

SENNE

CASCARA

GINSENG

                                         PLANTES HEPATOTOXIQUES

CHELIDOINE:Maro 2009

GERMANDRE PETIT CHENE Interdit:Gori 2011

Kava Kava,Interdit absolu:Zadoyan2012,Teschkle 2012

EPHEDRA :interdit ABSOLU Sokalis 2005

GUI:interdiction à réviser/Teschke2012;2013,Ulbricht 2006

THE :Gloro 2005;Verhust2008

HYDOCOTYLE(CENTELLA):/Chituri 2008

BOURRACHE:/Asif 2012

SENECON:Asif 2012,Bunchorntavakul 2013;Fasinu2012,TeschKE.2012

TUSSILAGE:Burchoratavakuri 2013

GRANDE COUSOUDE:/Tova;2012;Fasimu 2012

ACTEE: Toxicité acquise /Naser 2011,Posalski2013,Shi 2012,Buchartavakul 2013

NONI:Millonig 2005;Stadibauer 2005

MENTHE PIPERATA:Ulnricht.2010

CHARDON MARIE:Chen 2011,preuves incomplête

JASMIN du CAP:Buchorntakul 2013

DIOSCOREA BULBIFERI/Chen 2011

POLYGONUM MULTIFLORUM:Bunchortavakul 2013;Bae 2010

MENTHA PULGENIUM à ELIMINER IMPERATIVEMENT

                                         PLANTES NEPHROTOXIQUES

CREOSOTIER:Asif 2012;Gaberti 2007

YOHIMBINE:Gaberdi 2007

EPHEDRa:interdit/Asif 2002

CANNEBERGE:Gabordi 2007

LES plantes qui ne devraient JAMAIS apparaitre ches les TRANSPLANTES:

CHARDON à GLUE, RUE,MENTHE PULGENIUM,EPHREDRA,THEVETIA du PEROU,KAVA-KAVA,ARISTOLOCHE;ACORE,RHUBARBE,STEPHANIA confondue avec ARISTOLOCHE(accidents des années 1990),GUI à revoir(dosages non superposables,essais à randomiser,hépatotoxiocité).

L’evidence est de définitivement faire circuler des informations claires chez les futurs transplantés,informations hospitalières, médecine de ville ,service Hépatologie et Néphrologie,la conception de plantes libérées nécessite un regard plus important sur leur iatrogénéité ou non ,interactions et réactions secondaires,l’enjeu est majeur en terme de prévention et de santé publique.

 

 

Intoxications accidentelles de l’enfant

tabeau monetg027g032LES INTOXICATIONS ACCIDENTELLES DE L’ENFANT

Ce chapitre bien que d’usage typiquement professionnel justifie néanmoins d’être abordé car il faut connaître que un traitement extrêmement utile qui est le sirop d’Ipeca dont les intoxications accidentelles de l’enfant qui sont extrêmement fréquentes.

Les chiffres communiqués par le centre antipoison de Lille publié déjà en Octobre 1989 sont tout à fait éloquent :

  1. les enfants de 1 à 5 ans sont concernés dans 50% à 60% par une intoxication d’origine médicamenteuse.

Les 30% à 40% des autres toxiques sont les produits domestiques, l’oxyde de carbone (poil à charbon, chauffage à eau, à gaz brûlant la nuit) les produits industriels, les plantes.

  1. Sur 15500 appels, 57% concernent les enfants un quart des appels sont suivie d’une consultation médicale. Sur 2 ans 310 enfants ont été admis en service de réanimation pour évacuation toxique.

Dans 77% des cas, l’examen clinique est normal ce qui donne à penser que les enfants auraient pu être traité à domicile.

Les intoxications aux psychotropes et aux benzodiazépines sont les plus fréquents, les antidépresseurs tricycliques et certains antihistaminiques peuvent se révéler très dangereux voir mortels.

Les équipes médicales dûment averties prennent en charge en priorité les intoxications

  1. par les antidépresseurs

le paracétamol (risque d’insuffisance hépatique au 4e jours)

la théophylline

la digitale

les morphiniques type codéine dans les sirop antitussifs

  1. les lessives, les soudes caustiques, les déboucheurs d’évier, qu’il ne faut pas faire vomir, et impose hospitalisation et endoscopie.

Le toxique identifié est sans risque, le sirop d’ipeca peut être administré à 1ml par kilos de poids (soit au maximum 25ml) additionné d’un peu d’eau.

Si il est inefficace, une deuxième dose est donnée 20 à 30 minutes plus tard.

L’ipeca fait vomir 90% des enfants en moins de 30 minutes.

Cette méthode d’évacuation est faite aux Etats Unis dans 55% des cas à domicile.

L’action émétisante peut durer 2 à 3 heures, il faut savoir que le sirop d’ipeca délivré par l’hôpital est donné aux Etats-Unis de façon beaucoup plu élargie et est donné en flacon de 30ml qui peut se conserver 5 ans.

Les contre indication du sirop d’ipeca sont évidente car les signes justifient alors l’hospitalisation en réanimation, c’est-à-dire:

  1. quand il y a des troubles de la conscience

  2. convulsion

  3. intoxication par les caustiques, agents moussants et solvants.478539_10150721382005491_637960490_11773904_1051588502_o

Pour mémoire l’ipeca, qui est une rubiacée appelée Cephaelis Ipecacanhua est une plante qui pousse au Brésil et en Amérique Centrale.

On utilise la racine qui contient un alcaloïde l’émétine, qui agit comme

anti diarrhéique dans les amibiases.

Cette action anti amibiase demeure du règne historique de même que son action à faible dose expectorante qui n’est plus utilisé.

L’Ipeca était fourni à l’hôpital sous la forme de sirop, le sirop de Desessartz et la teinture d’Ipeca

Enfin pour terminer, il faut rappeler que les enfants sont victime des accidents de la vie courante et qui demeure une des premières cause de mortalité mais les taux de décès on considérablement chutés au court des vingt dernières années grâce au campagne de prévention et au réglementation des produits toxique au contact des enfants

Source BEH n°42, 31 octobre 2006

On considère qu’en dix ans les accidents de la vie courante, ont baissé de 17%, toutefois il faut comptabiliser le taux de mortalité par accident de la vie courante

  1. Chute 13.8%

  2. suffocations 4.2%

  3. noyade 1.7%

  4. intoxication 1.5%

  5. accident par le feu 0.7%

D’après Panorama du médecine du 20 novembre 2006, on engendre environ 100000 appels par an en France dans les centres antipoison.

Les intoxications accidentelles sont dans les deux tiers des cas d’origine médicamenteuse et concernent des jeunes enfants d’âge moyen de 3 ans.

On peut distinguer chez les enfants de moins de 6 ans :

  • absorption d’antalgique dans 16.6% des cas,

  • des topiques cutanés dans 15.8%des cas,

  • les antitussifs et apparentés dans 11.4% des cas,

  • les médicaments gastro-intestinaux dans 7.1% des cas.

Les cas demeurant toujours les plus graves et mortels sont toujours observés avec les antidépresseurs tricyclique, les anti convulsivants, le paracétamol, l’aspirine et les médicaments à base de fer.

Pourtant des nouveaux toxiques se sont ajoutés à cette liste ce sont particulièrement des enfants exposés dans des familles qui pratique l’addiction particulièrement avec la méthadone et certaines intoxications à l’ectasy on fait leur apparition depuis quelques années.

(Communication du Dr Chevret service de réanimation pédiatrique hôpital Bicêtre)

IPECA et L’EMETINE

La racine de l’Ipécacuana est connue depuis fort longtemps au Brésil pour faire vomir.

Elle reste la base du traitement de provocation de vomissements (Emetique) chez l’enfant intoxiqué, sous réserve d’avoir éliminé les produits caustique ou corrosif, ou détergent.

Helvetins, sauva le dauphin, fils de Louis XIV, qui lui acheta son secret 1000 Louis d’or et brevet d’écuyer.

Son alcaloïde est extrait par Pelletier en 1817, Magendie l’emploie en comprimés. Une potion est proposée associant: tilleul, Emetine et sirop de guimauve.

Plus tard, outre son action à petite dose est toujours utilisée comme emetique, des doses plus importantes et répétées agissent comme anti-parasitaire sue l’amibe.

Le sirop d’Ipecacuana, dite formule de DESESSARTZ (Emetine + Serpolet + Coquelicot + Sulfate de magnésium) est utilisé dans les services d’urgence pour les intoxications accidentelles, le sirop d’Ipeca est d’accès libre aux Etats-Unis pour le médecin.

Intoxications des Plantes dans l’environnement de l’enfant

tabeau monet1563_005-1Sans titre-3                              Intoxications des Plantes chez l’enfant

Les intoxications par les plantes  chez l’enfant représentent selon les Centres antipoisons,une variable de 2 à 2,5 % touchant le plus souvent dans 90% des cas les enfants de 1 à 4 ans.Il faut immédiatement insister sur la responsabilité parentale,qui souvent ne sont pas avertis du danger potentiel de certaines plantes décoratives d’appartement ou poussant dans les jardins ou lieux publics.Certaines plantes seront évoquées dans la mesure oû la mode du tout naturel ouvre la porte à la méconaissance et confusion et corollaire d’accidents,cette mode suppose un encadrement de proximité et d’informateurs (pharmacie,médecins,mycologues et centres spécialisés).

Il est  en effet anormal que :

Cigue soit confondue avec céleri,persil ,carotte sauvage,

Vératre et Gentiane

Narcisse et Oignon

Coloquinte et Courge

Justifiant une connaissance et recadrage documentaire.Pour des raisons d’apprentissages élémentaires nous engageons les apprentis cuisiniers Bio-Nature à suivre des enseignements appropriés et s’éloigner de pratiques dangereuses et de lire les parutions de pharmacologues reconnus,tels Paris,Bruneton,Girre.Anton.Il faut rappeler qu’en Finlande des experts itinérants ont enseigné les bases de connaissance des champignons,faisant réduire les accidents  presque à néant en 30 ans

Les pratiques  de cuisine para-bio sont pavées de bons sentiments  mais nous considérons que l’environnement immédiat est largement suffisant pour établir des rêgles de sécurité.et instaurer des protocoles élémentaires de protection de l’enfance,et qu’il n’est pas utile de communiquer de manière peu orthodoxe. et augmenter hélas les risques évitables.

Si on se réfère aux parutions du centre anti-Poison de Lille les plantes en cause et par ordre décroissant. sont:

Arum

Solanum

Ficus

Laurier Cerise

Pyrancantha

Laurier Rose

Cotonenaster

Muguet

Genet

Colchique

Diffenbachia

If

Staphyllum

472314_10150721243775491_1180631470_o

Il se pose plusieurs problèmes:Confusion;accident ,succédanés,mais pour l’essentiel les accidents de l’enfant attirance de l’enfant des baies colorées surviennent dans leur habitat ou lieu de proximité  dont la responsabilité incombe aux parents.

Un  accident est imprévisible car peu courant c’est le favisme avec son incidence hémolytique,maladie génétique,due à un trouble de La glucose 6 phosphatase désyhydrogénase,mais dès la naissance cette maladie doit être évoquée devant un ictère néo-natal et paleur anormale au 2 éme -3 ème jour.et confirmer.

Il faudra alors ,le diagnostic entériné,prévoir définitivement  l’exclusion de tout te préparation à base de Fève et de Quinquina de certains sodas toniques les accidents seront alors évitables:,Ictère,paleur brutale,fièvre,asthénie,urines foncées,malaise imposant l’appel au 15.le diagnostic fait ( certains médicaments peuvent être mis en cause )mais,ce diagnostic impose un suivi médical.

L’enfant circule dans son milieu avec:

1)Plantes Toxiques d’Appartement

2)Plantes Toxiques des Parcs et Jardins.

Il est difficile d’éviter la présence de plantes toxiques,mais un principe de précaution devrait être rappeler à la vente avec affichage des plantes décoratives et dans les lieux publics suivrent le chemin déjà tracé,certes panneaux d’identifications mais avec logo de signalisation.Il apparait très clairement que le panel de décoration floral est suffisamment grand pour choisir des plantes décoratives atoxiques. et notamment dans les lieux publics.

Dans tous les cas Educations des parents et éducation des enfants:ne pas mettre un objet à la bouche inconnue,expliquer les risques à l’enfant et lui faire connaitre son environnement.

Certains auteurs ont décrits des regroupements  botaniques selon les risques :catégorie 1 risques majeurs très toxiques;2 moyens;3 faibles.Ce regroupement d’après ces textes  la tendance serait  plutôt  celui d’un un attentisme dangereux,Catégorie 2 et 3,on attend ,mais qui peut savoir quelle dose l’enfant a prise,la plante est-elle connue ou reconnue,d’autant que dans la majorité des cas les baies sont sources de la plupart des accidents et hospitalisation.

Devant une intoxication par une plante,il ne faut pas attendre les signes cliniques qui sont certes en relation avec l’espèce mais aussi la quantité ingérée.Ces signes sont divers:

1)Digestifs avec diarrhée importante et déshydratation,hypotension(Genet ou Cytise),voire assoçiés à une irritation ,oédeme de la bouche et pharynx avec géne respiratoire(Diffenbachia,Euphorbe)

2)Syndrôme Atropinique,rare ,heureusement (Belladone,Datura,Jusquiame) avec hyperthermie,hallucinations,convulsions

3)Neurologiques:Convulsion (Oenanthe safranée,Jéquiry);La mode Bobo avec des  colliers de graines de Ricin et d’Abrus précatotius (Jequiry),c’est terminé!!

4)Cardio-Vasculaires avec Ricin,Vératre,l’arille rouge de l’If

5) Cutanées :Dermites,,erythème,phlyctènes,projection ophalmique d’un latex.

Que Faut-il Faire?

Ne jamais attendre,appeler le 15 ,contacter son médecin et le centre anti-poison.

En cas de brûlures laver à grande eau,mais ne JAMAIS FAIRE BOIRE DE L’EAU ou DU LAIT et NE PAS FAIRE VOMIR

Informer le centre anti-Poison:Age,poids de l’enfant,heure d’ingestion,donner des détails sur la plante,son origine,lieu,si possible un échantillon;Ne temporisez jamais.

Vous ne connaissez rien en reconnaissance botanique,vous êtes dans le vent écolo,le retour à la nature ne doit pas  être  un retour au cimetière,(Aconit,Oenanthe,Cigue,Champignons Toxiques).Un Oignon n’est pas le bulbe des Jonquille,Jacinthe ou Narcisse.Vous vous faites une réserve d’oignons sur une clayette,ne  pas mélanger les bulbes.

                               PLANTES A RISQUES

*Aconit:Cardio-vasculaire

*Belladone:Convulsion

*Cigue vireuse;syndrome atropinique,Grande Cigue:paralysie

*Colchique:,troubles digestifs et hématologiques

*Cytise:Convulsions

*Daphnée:convulsions,Cardio-vasculaire

*Datura:interdite d’usage.Syndrôme atropinique;hallucinogéne

*Diffenbachia:convulsions,hématologiques

*Digitale:cardio-vasculaire

*IF:cardio-vasculaire

*Abrus Precatorius,Jequiriity:syndrôme atropinique

*Jusquiame:syndrôme atropinique

*Laurier-Rose:cardio-vasculaire

*Lupins: syndrôme atropinique

*Oenanthe safranée:syndrôme atropinique

*Redoul:syndrôme atropinique

*Ricin:Convulsion

*Veratre;cardio-vasculaire

                        PLANTES TOXIQUES D’APPARTEMENT

Les DIEFFENBIACHA  et FICUS sont les plus représentatif des plantes d’appartement.et des incidents.

*Les Diffienbachia ,Aracée comme Spathiphyllum et Monstera,Phillodedron sont des espèces globalement irritantes. Le Ficus Benjamina,Elastica par son latex est laxatif et irritant cutané.

*Les Euphorbes pulcherrina ou Rose de Noei irritant et troubles digestifs

*Solanum pseudocapsicum,Pommier d’Amour fruits entrainant troubles digestifs

*Azalées et Rhodendrons contiennnent une toxine la grayanotoxine

*Gui et Houx  la décoration du pére Noel,aux baies irritantes gastro-intestinales mais Gui hépto-toxique.

*Les baies du Lierre Hedera Helix provoque des troubles gastro-intestinaux

*Le laurier Nerium Oleander avec ses composants cardiaques cause d’arythmie

Tel est le décord standard d’orientation d’aménagement d’un appartement et son impact médical.En fait,il faut classer les plantes par leur action toxique majeure par contact ou ingestion

1)Plantes à Suc IRRITANT  CUTANE et MUQUEUSES

                   *Les plus dangereuses pour l’enfant

Arum grimpant(Epiprenum Pinnatum :oxalate des feuilles et pousses irrantes pour la bouche et tractus digestif.

Capsicum Fructescens

Diffenbachia et toxicité digestive et buccale

Daphnée :irritation intense

Euphorbia Pulcherrima:exantheme grave,dangereux pour les yeux,

l’espéce Milii ou Epine du Christ aux aiguilles douloureuses,toxicité digestive et danger oculaire

Euphorbia Lactea

Monstera Deliciosa mais aussi toxicité digestive

Phillodendron

Spathipllyllum

                * Les autres plantes irritantes

Allamanda Cathartica

Anthurium :irritation cutanée et muqueuses

Arisaema

Begonia

Caladium

Croton:Cdiaeum varie gatum

Clematite

Clusia Major

Schefflera

Scindapsus

Syngonium

Xanthosama

Zantedeschia

2) LES PLANTES TOXIQUES A L’INGESTION

                   Les plus dangeureuses pour l’enfant

*Aloes:eruption cutanée,feuilles laxatif et glomérulo-néphrtite.

*Aconit mais que fait-elle dans un appartement

*Abrus pater Noster,plante très toxique.On en fai de colliers!!!

*Atropa belladona;n’a pas sa place en appartement

*Amaryllis Hippeasrtum;troubles digestifs,diarrhées sanglantes.

*Glorosia Superba:.Que fait cette plante en appartement ?? plante équivalente à la Colchique!!! Extrait industriel de colchicine.

*Azalée:nausées,vomissement

*Narcisse:Diarrhée,vomissemernt,douleurs abdominales

*Pyrracantha Coccinea Buisson ardent:troubles digestifs

*Muguet Convollaria;composé cardiotonique bradycadisant,,l’eau du vase provoque les même symptômes

*Houx:Ilex Aquifolium:diarrhée,vomissement,somnolence

*Gui Viscum Album vomissement,douleurs,soif agitation,asthénie,hépato-toxicité

*Asclepadia Syrica.Beaucoup d’espèce.Toxicité non superposable.présence de composants cardiotoniques.

*Chevrefeuille,Lonicera:troubles digestifs et allergie.

*Delphidium Ajacis et Consolida

*Hortensia,Hydrangea :troubles digestifs et allergie.

*Morelle,Faux Pigment,Solanum pseudo-capsicum,Pommier d’Amour:somnolence,asthénie,ataxie.,troubles digestifs ,aryhtmie

*Neriium Oleander ,Laurier-Rose:toxicité cardiaques.

*Jacinthe,Jonquille,Narcisse:diarrhée et vomissement

*Begonia :gastro-entérite,troubles respiratoires

*Caladium:ou Oreille d’éléphant:irritation buccale,troubles respiratoires.

Tamier ,Tamus communis

                       Autres Plantes Toxiques ingérées

Adonis vernalis

Actée ou Cimlicifuga

Asculeus Hippocastanum:

Anagyrys Foetida

Asparagus Off

Ancolie;Aquilegia

Aucuba Japonica

Cornueus Sanguinea cornouillier

Cotinus Coggiygria

Cytise :Laburnum anagyroïdes:vomissement et troubles cardio-vasculaires.

Perce neige,Galanthus Nivalis

                          PLANTES TOXIQUES DE PARCS ET JARDINS

Arum Maculatum;oédeme buccal

Chevrefeuille

Glycine

Cotonaseter;glycoside cyanogéniques

Cytise;troubles digestifs et cardiaques,action de type nicotinique.

Datura et Brugmansa de même famille très toxique

If ,Taxus Baccata

Laurier Cerise

Hedra Helllix lierre

Skmmia japonica:irritation et oédeéme

Sorbier:Diarrhée

Symphorine SymphoriCarpus: troubles digestifs

Voirnes, Vibinurnum Opulus: Gastro-entérite

Sureau Noir:fruits;diarrhe,vomissement

Faut-Il conclure ?

L’expérience montre le bien fondé de l’éducation et l’apprentissage.Il faut abolir les bricolages de communication,le lien opaque de la communication des anciens et des mystères de  l’information transcandée.Dans tous les cas:

*remises à jours régulières des informations, ses diffusions et accès

*inclure dans le curcus scolaire de véritable atelier botanique avec diffusions des monographie d’herborisatation,phographies,y inclure les parents

*Médicaliser le propos et apprendre des conduites à tenir simples

*Insister sur l’eduction des enfants,accompagnement journalier:ce qui est permis ou non permis.

*les Plantes d’appartement la plus adaptées à l’enfant,sinon le protéger,le surveiller(inacessibilité pour les tous petits,obstacle),que les points de vente garantissent une authentification souvent faite mais surtout une fiche faisant apparaitre leur possibles inconvénients et toxicité.

*Eviter la plantation de plantes toxiques dans les lieux publics

Ipomea Digitata ,Volubilis,anti-hypertensif,anti-diabétique et antilipidique

                              IPOMEA DIGITATA ,PATATE GEANTE, ZANDU        

Cette Convovulacée du continent sub-indien n’a dans ses utilisations rien n’a voir avec notre variété européenne,Ipomea Purpurera (liseron ou volubilis) dont il faut souligner le caractère toxique de ses graines contenant un alcaloïde hallucinogène de type LSD (hallucinations,euphorie,troubles de la personnalité).

Les actions sur les facteurs de risques vasculaires de IPOMEA DIGITATA (hypertension,diabète,hyperlipidémie ) sont validées.

Le Tubercule est utilisé.

                                             La tradition INDIENNE

Traite deux especes:

1)IPOMEA DIGITATA, ou Yam Laiteux

*Dans le CHARAKA appellé KSHIRVALLI

*Ou Classiquement,en médecine Ayrvédique KSHIRA-VIDAARI, ou VIDARRI(deux variétés),de toute façon anti-hypertensive,hypoglycémiante et hypolipidémiante

2)IPOMEA NIL,plutôt himmalayenne

*Appelé en médecine ayurvédique:KRISHNABijA ou KAALAADAANAA,purgative,antihelminthique

 

Ipomea digitata

Ses actions sont bien répertoriées dans la la pharmacopée  Indienne,

Dans la pharmacopée chinoise on ne traite pas  Ipomea Digitata mais l’espèce IPOMEA PRES-CAPRAE de nom chinois MA AN TENG,

L’usage de cette forme est connue également sur toutes les zones tropiclales altantique,océan indien,pacifique,cette  Convulvalacée est surnommé patate de bord de mer,patate à Durand(Réunion),pied de chèvre:

*les racines sont utilisées dans colique et fièvre 

*les feuilles:inflamation et rhumatisme.

*Ces propriétés antinociceptives sont acquises (in Pharmac.Brésil/06/1999)

                            IPOMEA DIGITATA ou ZANDU

Le tubercule du Yam laiteux est utilisé en poudre de 3 à 6 gr .

Dans les textes anciens deux espèces de Vidaari sont citées:

dont KSHIRA-VIDAARI  qui est IPOMEA DIGITATA

*Dans le  Caraka;il est question de décoction de feuilles dzns du lait ou et ajouté du petit lait clarifié(GHEE):Tonique,ingrédiant d’un tonique réputé Chyavanapraasha Avaleha

*Dans le Susruta,on évoque une jus de poudre de tubercule:pour dysurie,uréthrites,troubles spermatiques,toux et troubles respiratoires,oédème,baisse de l’état général Aphrodisiaque,galactogène,abortif,troubles hépatiques

Chimie du ZANDU

Dans le rhizome:taraxacol,sitostérol,résine,acide palmitique,stéarique,oléique,linolénique,linoléique.Il est question d’une fraction D insoluble dans l’ether et soluble dans l’alcool qui est hypertenseur et stimulant respiratoire;Chez le lapin,stimulant musculaire et utérin,bronchodilatateur

Trois grammes  de tubercule sont significativement hypotenseur,hypocholestéolémiant,fibrinolytique,antiatherogénique,anti-oxydant en 12 semaines,sans effet secondaire (Indian Jour Trad .Vol 10. /octobre 2011/Varika,Verma,Katewa(01.10.2009.

Il est dit que VIDAARI est aphrodisiaque,en fait s’il est en association avec le Puearia Tuberosa .

Ipomea Digitata,VIDAARI est souvent associé avec le PUERARIA Tuberosa,le KUDZU INDIEN ,cette Fabacée contient:

Flavonoïdes,tubérosine;stigmastérol,diadzin,puerarine.

Pueraria Tuberosa est clasée Tonique,galactogène,hypoglycémiante,anti-rhumatismale

L’extrait de Puearia Tuberosa ou Kudzu Indien est hypocho-llestérolémiant,hypotriglycirémiant,abaisse du LDL-Cholestérol du aux osoflavines,puerarine,diadzeine ,comparé avec la lovastatine pendant 30 jours (Tanwar,Goyal,Ramawat;Jour of Herbal/2008/2/2(1)21-25)

De même,le KUDZU INdien peut être confondue avec le KUDZU CHNOIS le GE GEN,légumineuse de nom Puruprea Lobata connue pour le traitement de l’addiction alcoolique sous condition d’être concentrée en 30à 40% de Puearine.Le KUDZU CHINOIS est utilisée dans l’hypertension artérielle(surtout en intra-veineiuse ,dans les poussées hypertensives),troubles du rythme cardiaque,infection sinusienne,grippe,urticaire,agit  sur l’Insulno-Résistance .

              IPOMEA PES-CAPRAE ou Ma AN TANG ou ER YE YONS SU

La tradition Chinoise le dit:

De saveur Acide,Amer,Neutre

Agit sur les Méridiens;Foie,Rein,Gros Intestin

Action sur le syndrôme Bi-Zheng”syndrôme d’obstruction de la douleur”

*1)Disperse vent et Humidité d’oû actions dans phénomènes Rhumatoïdes,arthrite,Douleurs lombaire,tendons et os

*2)En application:sur furoncle et nodules cutanés(non spécifiés)

*3)Saignement hémorrhoïdaire,avec une formule appelé Vrai Décoction Revitéralisante de l’homme et Fleur de Sophora

                       IPOMEA NIL ou KRISHABIJA OU KAALAADAANA

La tradition Indienne utilise les GRAINES en poudre de 3 à 6 gr

 CHIMIE:

*Attention les graines conyiennent des alcaloïdes de type LYSERGOL,Chanoclavine,Penniclavine

*Résine

*Acide palmitique,stéarique arachidique,oléique

Actions Générales:

Purgative:mélangé avec banane et sucre

Anti-Helminthique

Détoxicant (non spéciofié)

Isolement,Urbanisation,Facteurs de Déclins Cognitifs?

 ISOLEMENT ET URBANISATION,FACTEURS DE DECLINS COGNITIFS ??

A la lumière d’une revue  périodique et habituelle hebdomadaire de la presse internationale,nous avons été interpellé par un article de “la Tribune de Genève” du 24 mars 2014 s’intitulant “Prés de 750 sénoirs génévois sont touchés par l’isolement “(Laurence Béraguet) .Selon une Plate-Forme des Assoçiations des Ainés (crée en 2005 et groupant 30 organismes) ayant pour but de stigmatiser   les points à améliorer  et coordination des acteurs;10 à 15 % des retraités ont un risque d’isolement,sur 10.000 personnes 1 % plongent dans l’isolement (750)..Un inventaire des prestations de Yves Perrot,et surtout après un décès malheureux d’un homme oublié en 2005 depuis deux ans et qu’il fallait  donc renoué avec le cadre soçial,familial,,professionnel,savoir travailler le deuil s’éstompant avec le temps.Des mesures sont prises:centre d’animation,maisons de vacances,activités régulères(balades,loto,pétanque),activités conditionnées par la mobilité qui souvent se restreint à 400 m du domicile,voire des voyages structurants de la vie qui permet de diminuer le pourcentage de vieillir à domicile (80%) en ce moment à Genève.

Si nos voisins suisses sont confrontés aux mêmes problèmes d’isolement  qu’en FRANCE,nous aurions tendance à dire que,malheureusement, que ce processus  apparait inéluctable,due au vieillisement de la population et de la désertification de  plus en plus grande des campagnes et du déplacement des populations due aux offres de travail et son corollaire l’éloignement des familles.De plus,il faut bien admettre que les villes sont devenus des mégapoles de travail oû l’action intergénérationnelle ou assoçiative imposent un changement de mentalité,déjà évoquée  par  la Notion d’Environnemnt Prothétique de Lidnsey (1968 ) ou par l’institut Weiss de Philadelphie(1974),posant la limite d’adaptabilité restrinte et locaux sécurisants.C’est non seulement habiter mais aussi prendre services.Changer l’Urbanisation c’est changer de mentalité.Ce n’est pas un lieu de travail,un habitat,un supermarché ou des commerces de proximités mais un lieu de vie oû se cotoient les générations,la réponse est dans un premier temps architecturale oû il est tenu compte l’adaptibilité réduite et locaux devant être sécurisants.

Quels sont les éléments directionnels?

1)La population vieillit:

En 1999 plus de 12 millions de plus de 60 ans en FRANCE

En 2030;ratio estimé à 21 millions soient le 1/3 de la population

En 2050:Les 75 ans seront 3 fois plus,les 85 ans 4 Fois plus

2)Les facteurs de FRAGILITE sont des éléments déterminant et influent les fonctions physiologiques,cellulaire,aptitudes relationnelles et soçiales,précipitant l’isolement,facteur majeur de troubles cognitifs.,dépression,mauvaise image de soi.

Cette conjonction d’événement doit permettre de reprendre l’existence,la reconnaissance de soi et des autres,  reprises des activités parfois ludiques mais aussi rappel d’un passé professionnel,une activité permettant de participer à un engagement dans une vie active,autobiographique et permettant un passage de témoin  et une expérience concrête fort éloignée des réseaux soçiaux par smartphone ou autre téchnologie..

FAUT-IL ETRE PESSIMISTE ?

Sur 64,3 millions de français,5,6 Milions ont plus de 75 ans,Soient 11,6% .Les projections pour 2050 font état d’une hausse de 176% en 2050.Si,on se réfère aux études de Grunberg ,les années futures seront une véritable pandémie de maladies chroniques avec une prévalence de troubles mentaux.

Les facteurs de fragilité qu’il faut combattre et prévenir faisant le lit de troubles cognitifs doivent être isolés.

L’activité de base doit ête évaluée par l’échelle de KATZ,dont un seul élément peut définir la dépendance:

*Capacité de faire sa toilette et Habillage.ADL

*Mobilité

*Alimentation:dénutrition définiie par Albuminurie<30gr/l et MNA ou Minimal Nutritional Assessement<17

*Continence

L’association de Dépendance,Troubles Cognitifs et Malnutrition sont des facteurs prédictifs péjoratifs

Eude d’ une cohorte de 1306 de 75 ans.Etudes Safes.mars 2011; Dr Drame.Université de Reims. Sur 250 hospitalisés

*Age:plus de 85 ans augmente le risque à plus de 55 %

*Lieu de vie:meilleure attitude au domicile  (83%)qu’en institution(17%)

*Niveau d’Etudes:risque à près de 78 % niveau primaire,20% niveau secondaire ,Supérieur 3%.

*niveau d’Activité ,échelle de Katz :Diminué 47%

*Syndrôme Confusionnel 20%

*niveau de Comorbidité:leger 72%;,Sévère28%

* Déclin Cognitif 66% absent,présent 33% (MMSE:16 + ou – 5,2)

*difficulté de Marche 81%

*Troubles de l’Equilibre 51%

*Risque de Dépression:50%

*Dénutrition 71%

*Risque d’Escarre;40%

L’hospitalisation peut être considéré comme un facteur prédictif défavorable mais,il n’est pas le seul:

*Usage de psychotrope inapproprié;Se référer à La BEER list (1997 et 2004)

*Nombre de médicaments journaliers supérieurs à 4 ou 5.:

20 % d’hospitalisations iatrogénes (Quenau 2006)

Sur cette cohorte 50,1% prenaient des psychotropes:510 étaient dépressifs,343 Déments.

*Incidents: Délérium,Dépression,Chute sont des éléments péjoratifs.

Il est établi une corrélation entre Isolement,troubles cognitifs,perte de revenu,problème de santé (une perte d’audition de 25 dB augmente le ratio de vieillisement de 7 ans/Dr Frank Lim,Baltimore).la dépendance augmente avec le niveau de revenu 8,5 % dépendants avec 1600 euros par mois,passant à 40 % avec un revenu de 602 Euros/mois,touchent 15 % des plus de 75 ans seul à 540 euros,en couple 908 euros (Selon Grille GIR 1 à 4).

enfin de compte sur 6 millions de personnes vivant seules en FRANCE

,il  faut pour la dépendance tenir compte de l’environnement(Veuf ou divorcé),niveau d’étude :Eudes PAQUID=X 2,3 si pas d’études ,0,5 si universitaire,chez les 65 ans:69% de niveau primaire, 6,3% d’études supérieures .Bas revenu ,état de fragilité de santé

.Prédominance féminine ,avec travail sur le deuil (refus,dépression,acceptation,choc,colère,tristesse)

La Notion de FRAGILITE englobe:

1)Fragilité Physique;diminution d’agilité et mobilité,chute du tonus,déficit sensorieil  (audition),chute(2/3 des décès chez les plus de 75 ans)

2)Prévention cardio-vasculaire:la baisse du Cholestérol diminue de 10 % les troubles cognitifs,et 30 % les accidents coronariens,la baisse de 6 mg de TA diminue de 40 % le risque d’AVC et 15 % les attaques cardiaques,la normallsation de l’HB Glycqué < 7, diminue accident vasculaire et rénal,même principe  de base avec le tabac

3)Neuropsychologique;Baisse d’attention,mémorisation,capacité intellectuelle,estime de soi

4)Soçiaux:,Détérioration du tissu soçial,avec exclusion et repli sur soi,habitat sans confort ou mal sécurisé.accessible ou non.

5)Environnemental:milieu de vie non stimulant,peu sécurisé,baisse des ressources économiques et baisse du niveau de vie,problème d’accessibilité,disponiblité et qualité de soins

Le concept de Fragilité prend une place prépondérante si maladies cardio-vasculaires et cancers et grand age demandant une  travail constant  d’adaptation

PERSPECTIVES D’AVENIR

Il apparait avec clarté que le profil médical d’une population est dépendante des prises en charge de l’environnement,restructuration du maillage médical,d’une architecture programmée  sur le mode d’accessibilité des habitations , reprise en mains de la cohésion soçiale,et révision de conditions décentes d’existence:Isolement,vie de quartier,assoçiation,relais de soins de proximité,revalorisation du niveau de vie,éviction de la précarisation,encadrement des sénoirs. Ces notions sont partagées puisque dans la récente  rencontre (semaine du 24 mars 2014) entre l’Etat Chinois et Français,un accord de principe a été conclu  pour l’encadrement de la population chinoise vieillisante(près de 20% de la  population des 60 ans en 2015):conception d’un hopital de 1800 lits à Shenyang (conception ingénieurs AIA),maisons médicalisées pour personnes agées( projets de Colisée,Domusvi,Orpéa) dont une maison médicalisée de 180 lits à Nankin.Journal”l’Opinion”.du 27 mars 2014

Selon le Rapport annuel d’Alzheimer Disease International de 2009 (Acosta et Wortman) l’impression globale est alarmiste puiqu’il est dit qu’un travail collectif est nécessaire pour combattre la démence puique toutes les 7 sept secondes un nouveau cas apparait dans le monde.En 2004,l’Australie met en place une stratégie nationale,de même en France,Anglettre,Corée du Sud,Norvège,Pays Bas.L’effort de coordination est considérable et couteux,la commision européenne initialise un plan international.,car il est estimé en 2010 ,35,6 millions de personnes atteintes de démence,pour doubler tous les 20 ans. dans les pays dévellopés,dans les pays émergeant se posent avant tout accès aux soins et coordination des services soçiaux. et le problème important est de prendre des mesures concordantes sur la définition de la maladie qu ne doit pas être considéré comme une consequence du vieillissement.,donc son diagnostic et son encadrement..Le problème s’est accentué par la prise de conscience du vieillissement démographique de la population.De plus,il a été noté que dans les pays émergeants le couche des personnes agées aura augmenté de 200% avec faibles revenus ,par rapport à 68% dans les pays développés.La principale difficulté est de s’appuyer sur des chiffres globaux de prévalence générale adaptées au standard de l’Europe de l’Ouest.Il y aura donc une certaine discordance qui se heurte à un defaut de moyen,et c’est particulièrement net en Afrique  et doit être revue à la hausse.

Si On compare les chiffres de prévalence en %:

En 2010:

Australasie:6,4,

Asie du Sud Est:4,8 chiffre qui ne correspond au vieillisement de la population et de l’incidence de démence actuellement redouté et de plans mis en place,notamment en Chine.124,6 millions d’habitants de 60 ans asie du Sud.

Europe de l’Ouest:7,29 %7,3 millions de 60ans

Amerique du Nord:6,9%.63,7  millions de  60 ans

Caraïbes:6,5.%5,1 millions de6 0 ans

Amerique Latine Centrale:6,1.%19,5 mlilions de 60 ans

Amerique  latine Sud :7.8%,7 millions de 60 ans

Afrique du Nord,Moyen Orient 3,7%;:31,1 millions de 60 ans

Variable de l’Afrique Subsaharienne,centre,Est,Sud,,Oeust de 1,8% à 2,2%.:avec populations respectives de 60 ans:

++Ouest 15,3 millions de personnes ,Centre:3,9 millions ,Est 16 millions  ,Sud 4,7 millions .

Si on se réfère à un modèle standisé européen,la prévalence estimée des démences est de

Australasie:7%

Asie Pacifique  Entre 6 et 6,3%

Océanie 6,6%

Asie Est 5 %

Asie  Sud 5,8%,

Europe Ouest 7 %

Amerique du Nord:8 %

Caraïbes> 8%

Afrique du Nord,Moyen Orient 5,8%.

Afrique Subsaharienne de 2 à 4 %.

Les chiffres ne traduisent pas la difficulté de l’accès aux soins,de la notion de prise en charge et la priorité des prise en charges financières des maladies chroniques oû l’accent a été prioritaire sur les maladies cardio-vasculaires et cancers.Si on compare les dépenses de soins, pour le cancer il représénte 10 % des dépenses En Grande Bretagne,40 % aux Etats Unis.Non seulement  pour la démence ,le prix sera lourd mais,il existe un aspect soçial dur  porté émotionnellement:dand l’Etude Demence 10/66 sur 11 endroits différents ‘(etude sur 1345 démences)en Amerique Latine,Chine ou Inde,le fait de vivre seul est très inhabituel et la norme est de vivre avec ses enfants ou beaux-enfants adultes,souvent avec des enfants de moins de 16 ans.Toutefois 1/3 des déments en Chine vivent avec leur partenaire.En Chine rurale la majorité des soignants sont des filles ou les belles-filles s’occupant des parents..Le partenaire est souvent le principal soignant en Chine.

Une etude à Dakar (Sénégal):Ndiyae,Sylla,Touré,Thiam,Geye /AJNS.2001,Vol 30 N°1 Sur 132 patients représentant des troubles mnésiques montre 57 cas de démences,19 cas de MCI ou TCL.Fait important:130 vivent en famille.96 ont des enfants,93 ont des frères et Soeurs.Les facteurs assoçié sont HTA 65,2 % ,Antécédents familiaux de démence 25,2%

A Lagos(Nigeria )on estime le ratio de démence à 48 %: dans les populations à risque.Baiyema,Adeyemi 2000.

Les auteurs de Dakar,insistent sur les problèmes de dépistage et reconnaissance de la maladie,même si l’échantillon présenté est faible,on remarquera le problème essentiel du lien soçial qui conditionne une politique claire des ainés.

Cette observation rompt avec un passé idéalisé par l’ethnopsychanalyse décrite dans 13 entretiens dans  le pays Dogon du Mali,”Les Blancs pensent trop” de Parin,Frorgentialer,Matthey(Payot Paris.1968) oû il est dit que l’individu ne participe pas à la totalité de la civilisation mais à certains de ces aspects selon la place qu’il occupe,bref il ne représente pas directement une population dans sa totalité,conclusion qui a été combattue(Roger Bastide)et qui ne représente pas ce qu’était l’organisation traditionnelle et ne pose pas le problème des liens de réciprocités entre l’individu et la soçiété et oû se pose une stabilité et permanences des structures soçiales permettant de compenser les conflits latents et intergénérationnel.Les observations sont légions oû au contraire des groupes de paroles au sein du village canalisent le” fou du Village “et le sécurise

Cet aspect reconfortant permet  toutefois de souligner les priorités d’un monde qui a changé,avec délégation des pouvoirs, avec toutefois meilleures prise en charge soçiaie et médicale mais décalage avec une précarisation s’accompagant d’un éclatement de la bulle familiale et ses effets pervers sur le concept de la solidarité.

Quelle  est l’Urgence

Il s’agit d’abord d’un cout et de fixer des priorités.

Pour le le Rapport annuel de l’Alzheimer de 2009,on s’attend à  des ratio  de plus de 40% en Europe,63% aux USA,77% en Amerique du Sud,89% dans les pays developpés de l’Asie Pacifique.

Pour le canton de Genève en 2012 on estime la progression à 123% en 2020,117% en 2040,il est clairement défini un”Politique des Ainés”avec Intégration dans la cité,ressources nécessaires à une vie récente,un logement adapté au besoins et difficulutés,espace intermédiaire,environnement et aides modulables et flexibles pour reculer au maximum l’institutionalisation.

Le MAINTIEN A DOMICILE

Suppose:

1)Prévevenir les maladies chroniques et perte d’Autonomie

2)Revoir l’alimentation adapté et aussi revaloriser les pensions de retraite

3)Prévenir les chutes

4)Integration soçiale prévenant troubles cognitifs et dépression.Revaloriser les Hobbies,le Savoir faire,passation de savoir,et ateliers divers de mémoire ,d’expression artistique,apprendre les technologies nouvelles qui seront de plus en plus importantes (domotique,relais soçiaux,surveillance médicale,visio-conférence médicale par internet)

5)Collaborations intersectorielles fluides

L’URBANISATION EST-ELLE UN FACTEUR DE FRAGILITE COGNITIVE?

Sujet difficile, retour à la campagne, L’histoire de L’EMILE de Rousseau ;veau ,vache ,poulet et  adieu dépression,controverses non éteintes mais des indices  reflétant une constante:l’impossiblité de dissocier l’homme de son environnement,animal de culture,.son impossibilté de vivre isolé ,sa quasi obligation de transmettre ,communiquer dès sa naissance,sans l’autre il n’est rien et l’autre n’existe pas sans lui.

ETUDE COMPARATIVE ENTRE  AFRIQUE CENTRALE ET LIMOUSIN.

Elle est Une réponse partielle a l’effet de l’urbanisation,traitée par la Thèse d’ Angélique Faure Delage et Dr Nubuko le  5 juillet 2013 à Limoges/Représentation et Attitudes soçio-culturelle à propos de la Démence en Afrique Centrale et Limousin

Il s’agit d’une différentiation du ressenti médical et soçial ,de la représentation culturelle de la démence.Enfin de compte l’urbanisation compte moins que l’accès ou non à la modernité et à ses normes,existe-til un écart de sensibilité à la demence dans le phénomène de mondialisation.? Quelle difference objective en l’Afrique Centrale et Limousin? On est loin des archetypes.

Typologie Médicale

Creuse:

123.863 habitants,soient 22,4/km2, .Taux de mortalité 15,7% ./2007:30 % de retraités de plus de 75 ans,11,8 % Hommes,18,1% femmes.

131 psychiatres en Limousin dont 26 en Creuse

.IRM:28 en Correze,9 en Creuse.Haute-Vienne :52

Medecins généralistes forte densité:854 en Limousin,141 en Creuse.Taux comparé en 2002 Limousin 152,France:171

Brazzaville:1.187.000 habitants(2009).Un CHR,Des hopitaux intermédiaires,Hopitaux de districts.20 médecins et 36 infirmiers pour 1000 habitants

Bangui

662.731 habitants,2,6 % agé de 65 ans, espérance de vie 42,7 ans.Taux d’Alphabétisation :32 % Femmes,53 % Hommes

O,1médecins pour 1000 hab(2007)

3 hopitaux,17 centres,pas d’IRM

 Le projet CORUS 2(EDAC) regroupe 549 personnes en AFrique Centrale et 458 en Creuse composé de déments DPs et Troubles Cognitifs CIEPS,les Proches (relatives RS)dans les deux groupes,et personnel médical.

*Les Troubles Cognitifs ou MCI ou TCL évoluent de 6 à 10 ans assoçiant des tests CID-D<25,3(Hall 2000) et 5 mots de Dubois<19 (2002)

*Les troubles de démences répondent aux critères DSM4-Tr par les neurologues.

Bien que les études confortent une attitude de concordances d’attitudes nous avons préféré de ne pas tenir compte de l’impact des équipes soignantes car elles répondent et c’est l’auteur qui le souligne, à un différentiel notable de l’apréhension des critères de la maladie par le corps médical,élément diagnostic ou  insuffisant ou incomplet,absence d’IRM par exemple.L’apréhension de la maladie stigmatisée surtout en Europe oû apparait selon Kohl un élément d’aculturation que les étudiants en médecines vont subir pour appartenir au groupe médical.il apparaitra donc des facteurs d’éducation ,de formation ,de régulation  alors qu’en Afrique si la rupture est ressentie ,elle est surtout considérée par le malade,les proches,la population comme un élément de la vieillesse ou l’ancien redevient un enfant de piètre valeur soçiale voire perturbateur.et même d’exclusion,la loi des pères devient un pouvoir de malédiction à écarter (Politti 1986) mais aussi peut engager bienvieillance  .Thomas 1983 montre alors que l’on peut récuser sa sagesse,improductivité, il coute cher et freine les actions communes.,son statut alors s’éffondre (Let Kosff 1995/Okpara 1989).mais si les comparaisons sont  reprises on s’aperçoit d’une convergence de vues entre Creuse et Afrique Centrale:

*Respect

*Mise à l’écart pour le protéger de la communauté

*respect ou Estime de la famille

*soutien de la famile et du conjoint

*Médicalisation

*Sensiblité exprimée aux personnes de proximités;

La tendance n’est plus à la stigmatisation mais ce n’est pas l’urbanisme en cause,les mentalités en face de la modernité sont en cause ou perte des ressources,éloignement des villes ou villages ,la tendance est plutôt de se rapprocher du profil antérieur de l’ancien qui a perdu ses repères.

La perte des revenus et du savoir de l’ancien,ont été repris car les statistiques subsaharienne montrent des chiffres anormalement bas (1,8 ADI 2010/.Qui 2001),les biais culturels,mortalité élevée ont été revus,car en fin de compte la maladie est totalement inacessible aux statistiques ou dépistage (Pollitt 1986/Graham 1998/Prine 2009)

Les Résulats à BANGUI et BRAZZAVILLE

*Bangui:Sujets 133:Dements 18/MCI 95/Accompagnant des Déments 30/accompagnant des MCI 103

*Brazzaville:Sujets:117/Dements:27/MCI:90/Accompagant Rs Dements:27/Accompagants Rs MCI:92

*Age moyen:Déments 78,6%/MCI 74,9%

*Vivant avec les proches:36,7% à 36,9%

*Statut religieux catholique,protestant ou neochristianisme:surtout les déments

*Veuf:Dements 77,8%,MCI 60 %

*Scolarisation:Déments 22,2%/MCI 26,1

*Dements avec niveau universitaire:2,5%

*Illetrisme:Déments 84,4%,MCI 83,2%

*Proches scolarisés:86 %

*revenus bas:66 % déments/MCI 56%

Enfin de compte,malgré la connaissance de la médecine moderne,la conception de démence est peu connue,le phénomène est perçu,mais n’est pas reconnu comme une maladie(oublie,se perd,ne reconnait ses proches).Le Symptôme d’oubli est considéré comme le plus préoccupant à Bangui,langage et troubles du comportement plus symptômatiques à Brazzaville.mais le plus est important :ii est perçu  l’impossibilté de travailler,anxiété,tristesse.

Les RECOURS CONTRE LA DEMENCE ET MCI A BRAZZAVILLE ET BANGUI

1)En Premier l’Hopital ou médecin

2)Le Deuxième Recours touchant 62 à 78 % des pateints

Chef Religieux,Univers Magico-Religieux (surtout à Bangui),Le recours aux guérisseurs est estimé à 37 % (Leigthton.1963),le recours aux plantes 21,8%

3)Recours à la famille

PERSPECTIVES ET RESULTATS

Reflets de l’apréhension de la maladie:Effet du vieillissement,Stress mental ou Emotionnel,Dysfonctions physiques, incapacité de travail,causes surnaturelles,religieuses (frequence 37 à 56%);Sorcellerie(Brazzaville:frequence 20,5% pour démence suggérés 50,2%,témoignant des conflits et pouvoirs locaux).Paradoxalement,il est acquis que la maladie est curable 40% pour démences et MCI  la maladie conduit à la mort pour 27,4%.Bien qu’il soit évoqué des explications magico-religieuses du comportement d’une personne vivant dans un autre monde,en fait le soutien soçial est une grande réalité

1)Considéré comme la maladie des Personnes Agées:Ils deviennent des petits enfants

2)Stratégie de PRESERVATION de Soi

3)Faire appel à Dieu,retrouvé en Creuse (on retrouve de vieux indices de pseudo-sorcellerie:magétiseur,toucheurs,barreurs)

4)Problème Intergénérationnel parfois conflictuel et combattre la malnutrition (OMS 2002).Diminuer les risques pour le groupe.

5)Structuration du réseau soçial,revaloriser les valeurs familiales et communautaire

6)Spiritualité;élément important

7)Corriger l’isolement,liens soçiaux,l’alcool,traumatisme physique ou psychique.

URBANISATION  et GENESE DES TROUBLES COGNITIFS.MYTHOLOGIE ou REALITES     

Les Terminologies  Urbanisation,Mondialisation et Modernisation sont sources de troubles d’interprétations  trompeuses.Si on se réfère aux études françaises,africaines même de faible envergure les faits sont constants:

*Isolement,facteurs de fragilité pertubateurs de la vieillesse harmonieuse,Précarisation,,faible scolarisation,baisse de revenu aggravant malnutrition ,dénutrition,tout concours aux troubles cognitifs.

*auxquels ,il faut souligner Habitation (accessibilité,niveau sonore,proximité soçiale et médicale),Education :scolarisation mais également compréhension de la croissance d’un enfant conditionnant les programmes et  faisant le lit des reverves cognitives.

*Les troubles cognitifs sont le fidéle reflet des acquis des reserves cognitives,sans acquis  et  ses préservations,troubles assurés en dehors des facteurs d’aquisitions connues de la maladie .

HOMO URBANICUS serait-il un malade en devenir et qui l’ignore ??.

Ce ne sont pas les plans qui manquent mais pour l’essentiel,il faut passer de l’abstraction au concrêt, et dépasser un temps imposé,une taylorisation des esprits,mais la tache est rude  et si on se réfère à Sigmud .FREUD,pessimiste,il parle de trois matieres impossibles:la Santé,Education,Gouverner oû l’humanité doit se reconnaitre

IMPACT DE L’URBANISATION

Sujet vaste et sans fin,s’il apparait des évidences de villes dortoir,bruyante ou s’entassent des personnes qui se dépèchent de nomadiser les week-end et se retrouver dépressif le lundi.Air connu mais qui nécessite des études sérrées et objectives.

 L’étude DALYS  comptabilise les années de vie perdues oû interviennent troubles cardio-vasculaires,troubles du sommeil,troubles cognitifs,acouphènes,troubles génétiques.on comptabilse une perte globale  d’années estimées à 420 millions en Zone Euro.A(Octobre 2003)

*Chez l’enfant,il a été mis en évidence un lien entre stress et logement:stress plus important en appartement qu’en pavillon (Evans,Larccher,Kofler)

*De même les troubles cognitifs  et émotionnels sont moindres si l’enfant a un lieu personnel,avec fragmentation de son espace.(Aout 2003)

*De même le bruit scolaire entraine des troubles cognitifs,en moyenne pour une baisse de 1dB baisse en moyenne de 5-6 des troubles (Pujol/WO 2011)

*Les projets de ville dite à l’échelle humaine ne manque pas et il ne s’agit pas d’esthétique;Des projets d’appartement totalement insonorisé ont été édifiés avec des résultats médiocres,les équipes techniques ont été obligé de réinjecter du bruit dans les immeubles par des conduits(Expérience Allemande des années 1978).Le sujet est inépuisable même traité par Bachelard en philosophie.(Poétique de l’Espace)

L’EDUCATION

C’est une pierre angulaire du système cognitif.il présente plusieurs aspects:

1)Les fondamentaux de l’école parfois malmenée par des visions culturelles ou psychologiques que chacun revendiquera,Piaget,relation freudienne,méthode globale ou symbolique,intégration,il est souvent difficile de s’exprimer sereinement.Pourtant,il existe un problème;l’année 2013 a considérée L’ILLETRISME comme  cause nationale Française.L’illétré est une personne qui a bénéficié d’un apprentissage et qui a perdu ou mal acquis ses connaissances.Le groupe JAPD en 2008 avait comptabilisé plus  de 3 millions d’illétrés (30 % de 46-55 ans,9% de 18-25 ans),touchant les villes de moins de 20.000 habitants,zone rurales,précarisation au RMI multipliant par 3 le score.L’ILLETRISME touche 7 % de la population active et 7 sur 10 travaillent.8 % utilisant le français sont illétrés,20 %  parlent en langue étrangère ou régionale.les chiffres sont passés de 2001 à 2004 de 7 à 9%.77 % des illétrés ont appris le français dès la naissance jusqu’à 5 ans.15 % des enfants en Zone urbaine exposée ne savent pas lire et écrire.Ces chiffres sont une véritable sommation à revoir le système éducation et d’enseignement oû s’impose passerelle entre école et famille,réapprentissage des parents et revisitation des méthodes d’enseigner,il faut certes des moyens mais surtout penser que l’enfant n’est pas une boite à programme  et  en se defaussant sur des programmes  informatiques qui n’incitent pas à l’apprentissage(,copier/coller:quelle facilité),ou une oie que l’on gave.

Il ne faut donc pas s’étonner du précipice vers lequel défaut d”éducation,illétrisme  l’enfant puis l’adulte plonge dans  la précarisation,sous-qualification et enfin troubles cognitifs

De plus,la croissance de l’enfance semble normale acquise ,c’est en fait,plus que cela,dès la naissance les bébés sont des systèmes actifs et ouverts capables d’apprentissage vers les choses,les objets physiques ou les personnes (Rochat 2004)

             L’ENFANCE:CONNAISSANCE DES SENS. ECOLOGIE DE SOI ,

                       CONNAISSANCE DE SOI ET DES  AUTRES.

Le schéma de Piaget brouille encore les cartes qui a sous-estimé la motivation innée du nourrisson, pour Piaget l’action et la concience se concentrant sur les aptitudes acquises motrices et réfléchies. Piaget définissait le schéma de pensée du nourrisson.:Sensorimoteur de 0 à 2 ans/Pré-Opératoire de 2 à 6-7 ans/Operation concrëte de 6-7 à 11-12 ans

En fait,le nourrisson posséde une conscience innée de la connaissance des autres et son effet actif sur le comportement de l’adulte (Auréli,Warl.2000).il a une conscience en miroir de l’autre et a une imagination mimétique(Rizzolalb 1996/Blakeson 2000/Georgoppoulos.2002/Galleni 2003).Le nourisson est un être sociable,aux émotions complexes de bases,selon les circonstances interpersonnelles ou  morales et de leur relation avec les autres,avec savoir pratique et de compétence

On est face à un developpement précoce de l’esprit attribué à la conscience de l’objet et la pensée rationnelle de l’indvidu.Le nourrisson est un état initial psychosocial prémice d’intersubjectivité intentionnelle.C’est dire que parler du nourrisson ce n’est pas du recryptage,d’une répétiion phylogénétique ,une réecriture mais un être en devenir fort éloigné des archetypes évolutionistes.Les étapes du devellopement du nourrisson constamment revu à la hausse est un message clair aux enseignants,un impératif relationnel soçial continu nécéssitant médecins scolaires,encadrement des gardes d’enfant et parents et remises à niveau constant.

                          Les GRANDES ETAPES DE L’ENFANCE

              UN PAS VERS L’ERADICATION des TROUBLES COGNITIFS

Devellopement de l’intersubjectivité dans la première année

Le prématuré de deux mois peut communiquer,proto-conversation volontaire (Van Reis, 1993,Trevarlhen 1994.le foetus est sensible à l’expression rythmique de la mère (Happer 1995,Lecanuet 1996).le nouveau-né peut reconnaitre les caractéristiques des discours de la mère

1)6 1ères semaines: Le Corps est une entitité différencié,a le sens oû il se trouve

2)2ème mois:Dialogue soçial,Intersubjectivité.Proto-Conversation initiée par l’adulte

3)2 ème à 7 mois;Attente soçiale avec réciprocité d’autrui

4)9 éme mois;Attention partagée avec autrui

5)Co-conscience de Soi et des autres,pensée symbolique,entre dans la culture de l’adulte

***COGNITION  SOCIALE(Merceron 2004)

a)6 éme mois:Capable de généralisation attribuée à l’humain.Etre interactif et Intentionnel

b)Imitation et reconnaissance de l’Imitation.Imite sa mère au 9 éme mois(Gopnik 1993)

c)5 éme mois réagit émotionnellement le fait d’être imité

d)7 éme mois:réponse spécifique telle attente de l’action de l’autre

e)21 mois engage l’imitateur à des actions ludiques et jeux de fiction

*** COGNITION CONJOINTE

*de 9 à 12 mois:Partage l’intêret par l’objet ciblé sans que celui soit désigné par l’autre

*2 ans:Conscience de la différence entre leurs pensées et choses du monde.traduction par le langage de ce qui est intime

*3 ans:parle.Différentiation de leur bien vouloir et sensation des autres.

*3-4 ans Théorie de l’esprit explicite.intervention directe pour savoir ce que l’autre regarde et supposer ce qu’il pense.

*** LANGAGE

*Le nourrisson détecte et analyse le signal et la parole.Découpe le flux continu de parole,la prosodie,musicalité et la langue.Place une frontière de mot

*0-2mois:discrimination des contrastes phonologiques

*7-12 mois:réagit aux ordres simples avec gestea accompagnés

*18-24 mois:exécute un ordre simple.

*24-30 mois:désigne 5-8 objets

*3 ans:Comprend négation grammaticale

*2 ans:systéme symbolique

*3 ans allonge mininum 3 mots.et à 4 ans Vocabulaire de base fondamental acquis

*** PERCEPTION DU NOMBRE

*Dès la 48 éme heures le nourrisson peut distinguer 2 à 3 petits nombres

*6éme mois difference de discrimination rapport de 1/2

*9 éme mois:difference rapport 2/4

*3-4 ans :rapport de 3/4

*6 à 7 ans:rapport 4/5

*** IRM et FONCTIONS

*L’Apprentissage et Action sont en place dès l’age de 7 ans:Région occipitale-temporale,voie d’entrée visuelle de la lecture

*Sens du Nombre et représentation analogiques:région Pariétales bilatérales ,sillons inter-pariétaux,chez l’enfant l’aire se déplace vers le champ temporo-pariétal  gauche

*identification du mot:cortex temporo-ventral

*Forme visuelle des mots écrits:cortex temporal ventral,hémisphère gauche.

*Symbolique verbale :région temporale peri-sylvienne gaughe plus gyrus angulaire gauche, acquisition dès 18 mois -2 ans puis amplication scolaire dépendant de la langue

*attention exécutive maturation à 15 ans (Wazak 2010)

*Contrôle attentionnel,mémoire de travail (Ruela 2004),siège cingulaire antérieur et pré-frontales latérales.

Conclusions

Il apparait que les problème d’urbanisation sont loin d’être résolus mais des grandes lignes apparaissent :architecture planifiée accessible,remodélisation des concepts de la vie publique et de ses relais,et surtout,il doit être considéré que l’éducation et la prise en charge des enfants très tôt et transmission des savoirs doivent être revalorisées,ou renforcées en favorisant les passerelles soçio-scolaires et parentales et implications des sénoirs dans la tutorat,le passage de témoins.Une réponse partielle est né en France sous le nom de Silver Economie (La Tribune du  28/3 au 3 /4.2014) oû sont évoqués croissance,emplois,innovations.Un véritable Eldorado, Médico-Soçial ou Economique?? Le Baby-Boomer “génération de consommation qui choisit “ouvrant la porte à des innovations type PME Vigilio avec son patch de prévention anti-chutes,sociétés de robotiques groupées dans des Silver Valley,des espaces de grandes surfaces adaptés à la vieillesse,”Corner senoir”,téléphonies spéçialisees en domotique,surveillance à distance,auto-surveillance médicales par les applications téléchargées,Framboise  bouton de télé-assistance,Buddy un robot aide-mémoire.le centre MADOPA expertise TERESA(fabriquée en Suéde), pouvant remplacer un parent dans une réunion de famille,Vidéo-consultation sous condition d’un système simple voire automatique,reliant malade,infirmière ou médecin.

Le marché croit de 12 % par an aux USA.LE Concept de Silver Economie  a pris son essort depuis le 24 avril 2013 en France avec des projections  bénéfiques à l’économie de 0,25 points et création d’une commision Innovation 2030 .Mais cette projection est-telle raisonnable sachant que la population des 65 ans sera de plus d’un quart en 2050.?Il est certain que les emplois créés seront bénéfiques,mais dans les articles,apparaissent deux bémols : ce marché est réservé  pour l’instant aux plus aisés et comment financer une aide aux nécessiteux . L’ éditorialiste  P.Cahen évoque la pondération en terme marketing et nuance le cadre de la Silver Economie:Senoirs du départ de la retraite à 75-80 ans (en sachant que les maladies sévères s’exprime entre 65 et 75 ans en chiffre brut),Les cadors de 75- 80 ans jusqu’à la perte d’autonomie et la casa économie restant au domicile et dépensant peu. Classement orthoxe ,Pessimiste mais  avec un espoir jovial de se tromper,toutefois les facteurs de fragilité demeure et la dépendance attend son tour.Il faut croire que reprise en mains  et revalorisation de l’education, combattre l’illetrisme,privilégier la prévention (Alcool,Tabac,Sedentarité),et lutte contre l’isolement et précarisation ne seront pas que des voeux pieux, et déjà les chiffres obtenus donnent des raisons d’espérer.